Le blogue immobilier

Le blogue immobilier - Auteur
  • Maxime Bergeron

    Maxime Bergeron est journaliste à La Presse depuis 2003. Il se passionne depuis toujours pour les grues et couvre le secteur immobilier pour le cahier Affaires.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 12 juillet 2012 | Mise en ligne à 9h02 | Commenter Commentaires (13)

    Centre Bell: un 4e gratte-ciel lancé officiellement

    Esquisse préliminaire de la Tour Avenue des Canadiens.

    Esquisse préliminaire de la Tour Avenue des Canadiens.

    Après des mois de spéculation, le groupe immobilier Cadillac Fairview (CF) et ses partenaires lanceront finalement la Tour “Avenue des Canadiens”, lundi prochain.

    Cet immeuble de copropriétés d’une quarantaine d’étages sera le quatrième annoncé dans les environs immédiats du Centre Bell en l’espace de quelques mois.

    Pas plus tard que la semaine dernière, le groupe Broccolini a annoncé “L’avenue”, un gratte-ciel résidentiel de 50 étages qui sera situé à quelques dizaines de mètres du projet de CF.

    Quoi qu’il en soit, CF entend lancer son projet en grand. En plus des dirigeants du Fonds de solidarité FTQ et de Canderel, tous deux partenaires, le président du Canadien, Geoff Molson, prendra part au lancement officiel.

    Il y a fort à parier que le projet misera sur la notoriété du CH pour tenter de se démarquer de ses concurrents immédiats. Une notoriété qui en a pris pour son rhume durant la dernière saison, avouons-le…

    Selon les dernières informations obtenues par La Presse, les plans de la tour ont été amputés d’une vingtaine d’étages puisque l’hôtel qui devait y être intégré n’en fera plus partie. Le projet est ainsi descendu de 61 étages à 40.

    Notons que l’illustration présentée ci-dessus date de plusieurs mois. Les plans qui seront dévoilés lundi risquent d’être beaucoup plus précis.

    Enfin, si tous les projets de condos prévus autour du Centre Bell se matérialisent, plus de 1000 nouveaux appartements assez haut de gamme seront ajoutés dans le secteur à moyen terme. Une situation qui inquiète certains économistes… mais pas les promoteurs.

    AJOUT:

    Un lecteur de ce blogue, @mariob, a partagé cette esquisse plus récente de la Tour Avenue des Canadiens:

    montrealn



    • Il y a deux tours actuellement en vente autour du Centre Bell:
      L’icône et la première tour du complexe Roccabella.

      Pour la première, 40% des unités sont vendus. Pour la deuxième, c’est 25%.
      Les ventes ont débuté il y a quelques semaines, seulement. Pour le moment, donc, les unités s’écoulent bien.

      Je connais un acheteur dans l’Icône. Ce n’est pas pour l’investissement, ou revendre dans quelques années. Il souhaite y vivre longtemps, simplement parce que son unité aura des vues incroyables sur la ville, et que la tour possède plusieurs services intéressants, à proximité de son travail. De plus, l’architecture semble plutôt belle.

      Pour le Roccabella, les unités sont plus abordables, et franchement accessibles à des jeunes professionnels du centre-ville. Les unités ont des divisions plus classiques (et non du style “loft”), ce qui attire une clientèle plus traditionnelle, qui veut une habitation plus classique, mais en hauteur et dans le centre-ville. Par contre, de tous les projets, c’est celui qui aura les vues les moins intéressantes; Le projet se trouve en plein milieu des autres projets annoncés… Alors à réfléchir si on souhaite acheter. C’est le projet le plus abordable, par contre.

      Pour cette nouvelle tour, franchement, s’il y en a une qui doit prendre le bord du à l’offre trop importante, ce sera celle-là… L’Icône a pratiquement déjà atteint les ventes requises pour démarrer la construction, la tour de 50 étages de Broccolini juste en face sera plus prestigieuse, plus haute, et probablement livré avant, et puis le Roccabella couvre déjà le marché plus abordable. Bref, il n’y a que cette tour, longtemps retardée, qui semble un peu de trop.

    • C’est moi qui ai mal regardé l’esquisse, ou veulent-ils vraiment planter la tour sur la Place du centenaire? Qu’adviendra-t-il de cet espace public? Déménagement? Transféré dans le lobby de la tour?

      J’ose d’ailleurs imaginer que le rez-de-chaussée sera un espace ouvert au public – peut-être un centre commercial – puisqu’elle se trouve aussi à bloquer un des accès à la gare Lucien-L’allier.

    • @ rigobertoperez

      Si vous voulez une esquisse plus récente:
      http://s8.postimage.org/6×3rzvafp/montrealn.jpg

      La tour est effectivement sur la Place du Centenaire. L’espace n’est pas “public”, dans le sens qu’il s’agit d’un terrain privé. J’avais lu que l’espace serait transféré dans la gare Windsor adjacente.

      Le promoteur a déjà précisé qu’un accès à la gare était prévu (je crois que c’est un point non négociable!), et il y avait des discussions au sujet d’espaces commerciaux. Par contre, avec les contraintes d’un terrain si petit, il faudra voir les plans finaux pour en être certain.

    • @rigobertoperez

      La place du centenaire sera déménager dans la cours de la gare Windsor de l’autre coté du centre Bell. Il n’y aura pas ou peu de commerce au Rez-de-chaussé.

      Cependant il va en avoir de l’autre coté de la rue dans les autres tours à construire. Un des points jouant en défaveur des commerce est la pente dans la rue de la montagne. Ceux en bas n’auront pas envie de monté et ceux en haut n’auront pas envie de descendre. Mais de toute manière, l’espace au sol est déjà très limite et c’est d’ailleurs la principale raison de l’absence d’hotel dans le projet final. Il aurait été trop compliquer de faire 2 lobby distinct. Aussi tout le stationnement sera à l,extérieur du sol et non sous-terrain comme c’est la norme. Si je ne me trompe pas, ce sera les 7 premier étages qui seront des stationnement.

    • Moi aussi, j’ai des craintes – d’abord économiques, je me dis que si c’est comme les condos dans l’est du centre-ville et centre-sud, ils vont être vacants à 70% en trois ans.

      J’ai aussi des craintes de densité et de poids, alors que les rues du centre-ville sont déjà à s’effondrer sous le poids des automobiles, comment diable 4 tours de béton additionnelles mises par-dessus deux lignes de métro vont bien vouloir tenir le coup, surtout que les terrains près de certains métros (Frontenac, entre autres) sont déjà à s’affaisser, même pas 50 ans après la construction du métro, sans le poids de lourds édifices de béton, avec des ”trous sans fond” dans les cours des gens…

    • @livebabylive
      Merci pour votre commentaire. Toutefois, je me demande bien à quels condos du Centre-Sud vous faites référence. Pouvez-vous préciser?
      Maxime Bergeron

    • Merci pour votre blogue que je suis assidûment. Permettez-moi de dire que je suis déçu de voir que tous ces terrains exceptionnels, bien situés et pourvus de services de transport en commun, héritent de tours qui ne sont pas assez hautes, en fait jamais assez élevées. Pendant ce temps, Toronto et Calgary construisent toujours plus près des nuages. Encore la montagne, direz-vous? On ne la voit déjà plus! C’est vraiment du gaspillage éhonté.

      Ces terrains ne seront plus disponibles. Plus jamais. C’est la même chose dans Griffintown : pas assez haut! Aussi pour la nouvelle tour en construction à deux pas de Bell City, à l’Île-des-Soeurs. On a tellement peur d’être autre chose que des petits. Dommage. C’est dans nos gênes semble-t-il…

      Ceci dit, saluons le design de plusieurs des projets en cours, à commencer par Le Peterson, la nouvelle tour Mariott sur René-Lévesque et la plupart des projets annoncés autour du Centre Bell.

      Guy

    • @livebabylive

      Les édifices de cette taille sont assis directement sur le roc. Si le roc s’effondre, on est tous dans la merde. Mais il n’y a pas de risque.

      Pour les rue, c’est les matériaux de remplissage qui sont érodé par les conduite d’eau de la ville. Le sol se vide et l’asphalte perd son support. Cependant, il faudrait des milliers d’année pour que le roc soit effrité par une conduite d’eau brisé.

      Si on regarde de coté l’île de Manhattan, les structure en hauteur sont à chaque extrémité. Entre les 2, il y a moins de hauteur puisqu’il s’agit d’un anciens lit d’une rivière qui est aujourd’hui recouvert de sédiment. À cet endroit, le roc est trop profond et il coûterais trop cher l’atteindre en construisant.

    • “J’ai aussi des craintes de densité et de poids”

      Je crois que vos craintes sont au niveau de la capacité portante des sols. Soyez sans craintes, les fondations de ses tours n’appliquerons de charge sur les structures du metro; même que on vient qu’à modifier les charges autour des tunnels, il faudra des ancrages pour ne pas que la cavité que représente le metro ne remonte à la surface… un peu comme le stationnement du casino.

    • Il ne faut pas oublier qu’un autre projet un peu moins haut mais en deux phases de 23 et 21 étages verra le jour dans le même périmètre soit sur Drummond juste derrière le Sheraton (Le Drummond par Samcon)
      @mariob la «niche» du plus bas prix que vous indiquez être occuppée par le Rocabella ne le sera donc plus pour longtemps, puisque ce projet devrait être nettement plus abordable

    • Je tiens à rectifier quelques trucs. L’Icône, à mon avis, ce sont 2 tours. Elles partageront peut-être le même lobby, mais le projet annoncé nous montre clairement que ce sera 2 tours. Elles auront 36 et 32 étages chacune.

      Le Roccabella, 2 tours également, auront 35 étages chacune.

      L’Avenue, la 5e tour, aura 50 étages. Maintenant, la Tour des Canadiens, la 6e tour, aura 41 étages. N’oublions pas la tour de l’Ilot Overdale à deux pas de tous ces projets, qui fera entre 35 et 40 étages.

      Il y a aussi la tour à bureaux de 28 étages, collée sur le centre Bell, sur la rue Saint-Antoine, qui sera presque aussi haute que les projets de 40 étages!

      Ce sont de très bonnes nouvelles pour Montréal. En espérant que tous ces projets se réaliseront. Je suis un peu tanné d’entendre les gens pessimistes qui ont tout le temps le mot économie et effondrement en tête. Ca devient lassant et ça fait peur aux acheteurs potentiels.

      Montréal doit se tourner vers les acheteurs étrangers pour vendre tous ces projets. On doit faire de la promo de nos projets partout en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. C’est de cette façon là qu’on doit procéder si on veut un skyline digne des grandes villes de ce monde.

      Et je suis d’accord avec Will-mtl, nous devons arrêter de penser qu’on cache la montagne avec de si petits projets. On doit aller en hauteur!! Plus haut!! Une belle tour à bureaux de 60 étages serait viable à Montréal (il manque de bureaux)!! Et les projets résidentiels en bas de 40 étages au centre-ville devraient être refusées. On doit aller en hauteur!! La montagne est déjà cachée!

      Montréal doit se doter d’un vrai SKYSCRAPER du 21e siècle. Nos derniers skyscrapers (IBM et 1000 gauchetière) sont de 1992!! Il est temps qu’on se fasse un beau landmark!!

    • Tellement d’accord avec yannicksherb! Il faut arrêter de penser petit et voir grand, être ambitieux quoi! Pour ceux qui n’aiment pas les tours, il y a quantité de petits projets, tout aussi intéressants, dans les arrondissements limitrophes.

    • Vont-ils recouvrir la gare de train?
      Faut savoir que les moteurs des trains en gare sont assez bruyant.
      Surtout que le son monte facilement.

      J’espère que la Tour de Broccolini sera positionné le plus à l’est possible afin que les condos avec vue au sud ne soient pas en face de la Tour Avenue des Canadiens.

      Pour tout ce secteur (les six tours annoncées) je leur souhaite beaucoup de plaisirs à essayer d’accéder à leur parking à la sortie de la foule du Centre Bell

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité