Richard Dufour

Archive, mars 2012

Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 16h06 | Commenter Commentaires (28)

Semaine à venir: la Chine avant l’emploi

Le ton de la première semaine d'avril risque d'être donné par la Chine.

Le ton de la première semaine d'avril risque d'être donné par la Chine.

Il s’agira de la dernière semaine avant le lancement d’une autre ronde de résultats financiers et il s’agira d’une semaine écourtée qui donnera le ton au mois d’avril et au deuxième trimestre.

Les Bourses seront fermées à Toronto et New York vendredi pour le congé de Pâques.

L’emploi sera au centre de l’attention en Amérique du Nord avec des statistiques sur ce sujet toute la semaine avant la présentation des chiffres mensuels jeudi au Canada et vendredi aux États-Unis.

«Le fait que la mise à jour mensuelle de l’emploi survienne un Vendredi saint aux États-Unis pendant que la Bourse sera fermée pourrait augmenter la volatilité sur le marché des devises s’il y a une surprise significative dans une direction ou une autre», commente Andrew Cox, chez Citigroup.

Les indices américains ISM manufacturier et ISM des services qui seront présentés lundi et mercredi révèlent habituellement des informations pertinentes au sujet de l’emploi. Le sondage d’ADP sur l’emploi dans le secteur privé (mercredi) et la mise à jour hebdomadaire (jeudi) aideront aussi les marchés à se préparer pour la mise à jour mensuelle du gouvernement sur l’emploi.

«La Fed a clairement les yeux sur le marché du travail et le fait que Bernanke pourrait avoir les deux mains sur le bazooka QE3 rend potentiellement la mise à jour mensuelle de vendredi comme étant la plus importante depuis plusieurs mois», dit Andrew Cox.

Mais avant les données sur l’emploi, des statistiques manufacturières seront analysées.

La Chine publiera son indice manufacturier PMI durant la fin de semaine, ce qui donnera une meilleure idée de la trajectoire empruntée par l’économie.

Des indices manufacturiers seront aussi publiés en Europe en début de semaine.

«Les craintes au sujet de la zone euro reviennent et il suffit de jeter un coup d’œil sur les taux en Espagne et en Italie pour le réaliser», dit Kathleen Brooks, chez Gain Capital.

«Ajouter à ça les élections en France et en Grèce qui s’amènent et les inquiétudes à savoir si les fonds de sauvetage seront suffisants et vous avez une recette pour obtenir un repli sur les marchés.»

Si de nouvelles mesures ne sont pas prises par la Banque centrale européenne durant le deuxième trimestre, la Bourse (en particulier en Europe) pourrait avoir de la difficulté à avancer à l’approche de l’été, ajoute cette stratège.

«Ce n’est pas seulement l’Europe qui pose un problème. On commence à voir des trous dans la reprise économique aux États-Unis. Dans l’immobilier par exemple. Et les élections présidentielles prévues en novembre vont commencer à représenter un risque plus important.»

Mais chaque signal qui laissera entendre que la Fed pourrait prendre d’autres mesures d’assouplissement quantitatif risque d’être favorable pour la Bourse, souligne-t-elle.

À cet effet, encore plusieurs représentants de la Réserve fédérale prononceront des allocutions dans les prochains jours.

Les entreprises qui publieront des résultats trimestriels au cours de cette semaine de quatre jours sont notamment Monsanto, Ruby Tuesday, Carmax, Pier 1 Imports, Sandvine, Harry Winston Diamond et Technologies 20-20.

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 11h03 | Commenter Commentaires (757)

Ce qu’il fallait détenir et éviter jusqu’ici

À moins d’une surprise de dernière minute, les trois premiers mois de l’année auront fait monter le Nasdaq de 20% et le S&P 500 de 12%.

Le TSX aura pris un plus modeste 4%.

Le tableau qui suit est le LPA 100 qui se veut une sélection de 100 titres inscrits à Toronto. Le chiffre qui accompagne chacun des titres dans le tableau indique en pourcentage la performance boursière cette année.

Les gagnants au Canada depuis le début de l’année comptent notamment Astral (+36%), TransForce (+29%), Canam (+24%) et Manuvie (+24%).

Chez les perdants: Pages Jaunes (-48%), Semafo (-25%), SNC-Lavalin (-21%) et Theratechnologies (-24%).

clpa100

Lire les commentaires (757)  |  Commenter cet article






Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 10h01 | Commenter Commentaires (102)

La Nationale surclasse Richelieu

rch

La Financière Banque Nationale change sa recommandation sur Quincaillerie Richelieu (RCH) au lendemain de la présentation des résultats trimestriels.

L’analyste Leon Aghazarian laisse tomber sa proposition de conserver et recommande dorénavant d’acheter l’action.

Il bonifie sa cible à 35$ (elle était de 33$).

«Le bel élan que possède la compagnie sur le marché américain se poursuit et le secteur du détail surprend pour le mieux au Canada.

La position financière reste très solide. L’entreprise n’a presque pas de dettes et cherche à réaliser des acquisitions.

L’élan et le contexte pourraient permettre l’achat de plus petits joueurs.

Je m’attends à ce que la compagnie gagne de nouvelles parts de marchés et à ce que ses marges bénéficiaires prennent encore de l’expansion.

Je note cependant que le plan de Rona qui vise à mettre moins d’emphase sur les magasins de grandes surfaces et à concentrer davantage les efforts sur les plus petits magasins de proximité pourrait réduire un peu l’espace sur les tablettes pour les produits offerts par Quincaillerie Richelieu.»

L’autre analyste canadien qui suit les activités quotidiennes de Quincaillerie Richelieu continue de croire qu’il est préférable de conserver le titre.

Lire les commentaires (102)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives