Richard Dufour

Richard Dufour - Auteur
  • Richard Dufour

    Richard Dufour s’est fait initier aux rouages de la Bourse à l’âge de 14 ans. À l’époque, son père lui avait présenté un conseiller qui travaillait pour une maison de courtage du nom de Lévesque, Beaubien, Geoffrion…
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 12 janvier 2012 | Mise en ligne à 12h10 | Commenter Un commentaire

    Encore peu de raisons de se tourner vers Exfo

    exfogljanvier

    Les dirigeants de l’entreprise de Québec qui se spécialise dans les solutions de test pour le secteur des télécoms sont à Toronto aujourd’hui pour l’assemblée annuelle d’Exfo.

    Cette assemblée se tient au lendemain de la publication des plus récents résultats financiers d’Exfo (EXF).

    Trois réactions:

    Robert Young, Canaccord/Genuity: «Les résultats pour les mois d’automne sont dans l’ensemble conformes aux attentes, mais les commandes et les prévisions pour le trimestre d’hiver sont inférieures à mes attentes, mais ça bouge dans la bonne direction. Je continue d’être optimiste, mais prudent compte tenu des attentes. En réaction aux résultats présentés, j’ajuste mes calculs à la baisse. Exfo a tout de même souligné quelques endroits où elle s’attend à des investissements, ce qui renforce ma perception à plus long terme. Il y a notamment le déploiement des réseaux 3G et 4G. Je crois par ailleurs que l’annulation de la fusion entre AT&T et T-Mobile pourrait accélérer les investissements aux États-Unis. Je vois des signes qui montrent que T-Mobile prévoit hausser ses dépenses et la même chose pour AT&T au fur et à mesure que les réseaux 4G progressent. Exfo a toutefois contrebalancé cet élément en laissant entendre que T-Mobile pourrait diminuer ses investissements en Europe.»

    Scott Penner, TD: «Les prévisions pour les mois d’hiver sont en dessous de mes attentes et inférieures au consensus en vigueur. La compagnie soutient maintenant qu’il sera difficile de répéter la croissance interne réalisée au cours des deux dernières années (25% et 27%). Les dirigeants disent aussi que la cible de 25% (taux de croissance annuel composé) sur trois ans est dorénavant vraisemblablement hors de portée. Je continue de suggérer de conserver en attendant une meilleure clarté chez Exfo et sur les projets d’investissement des grandes compagnies de télécoms pour 2012.»

    Kris Thompson, Banque Nationale: «Les faibles prévisions émises par la direction ne donnent encore aucune raison de se précipiter. Les prévisions pour le deuxième trimestre sont décevantes. Les dirigeants s’attendent cependant à une amélioration en deuxième moitié de 2012 (mais c’est typique d’avoir une deuxième partie d’année plus forte chez Exfo et dans le secteur). L’environnement demeure difficile et je ne vois pas de signaux qui pointent vers une amélioration à court terme dans le marché. Je ne suis pas convaincu que les grands joueurs des télécoms recommencent à dépenser, particulièrement en Europe. J’estime que 5,50$ est un bon point d’entrée pour l’action.»


    • Scott Penner se base sur mes doctrines libertariennes. Ne jamais se tourner vers de mauvais calculs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité