Richard Dufour

Archive du 16 août 2011

Mardi 16 août 2011 | Mise en ligne à 19h04 | Commenter Commentaires (10)

Mercredi: inflation, résultats et anniversaire

BHP Billiton avait déposé son offre d'achat sur Potash il y a exactement un an.

BHP Billiton avait déposé son offre d'achat sur Potash il y a exactement un an.

Les actionnaires de Potash vont se souvenir mercredi qu’il y a un an, BHP Billiton déposait son offre hostile d’achat de 40 milliards de dollars (l’équivalent de 130$ par action à ce moment-là).

Un régime de droits des actionnaires (pilule empoisonnée) avait aussitôt été adopté par Potash pour assurer une protection supplémentaire à la compagnie.

La direction de Potash avait qualifié l’offre «d’opportuniste» et la montée du titre par la suite devait confirmer que le titre était sous-évalué.

La séance boursière de mercredi va par commencer en tenant compte de l’indice des prix américains à la production de juillet, de la mise à jour des demandes hebdomadaires de prêts hypothécaires et de la mise à jour hebdo des inventaires de pétrole aux États-Unis.

Au Canada, le calendrier économique est essentiellement vide. Seule la présentation des opérations internationales en valeurs mobilières de juin est attendue.

En début d’après-midi, le président de la Fed de Dallas, Richard Fisher, prononcera une allocution sur la politique monétaire.

Le groupe des grandes entreprises qui publieront leurs résultats trimestriels compte notamment Target, Deere, Abercrombie & Fitch, JDS Uniphase, Limited Brands (La Senza et Victoria’s Secret), NetApp, Staples, Yukon Nevada Gold et ATS Automation Tooling Systems.

Mardi, les principaux indices boursiers nord-américains ont clôturé à la baisse.

«La très attendue rencontre entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel n’a rien fait pour aider les marchés. En fait, ce qui a transpiré de cette rencontre a contribué à alimenter le repli des indices boursiers en Amérique et à affaiblir l’euro. Les deux leaders ont proposé une taxe sur les transactions financières et ont écarté l’utilisation d’obligations européennes, du moins pour l’instant», commente Karen Cordes Woods, chez Scotia Capital.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Mardi 16 août 2011 | Mise en ligne à 17h07 | Commenter Aucun commentaire

Gagnants et perdants de mardi

gp16aout

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 16 août 2011 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (19)

Demi-tour sur RIM

rim180

Les analystes modifient régulièrement leurs recommandations. Mais il est plus rare de voir un analyste faire un demi-tour sans au préalable faire appel à la classique proposition de «conserver».

Aujourd’hui, l’analyste Richard Tse, chez Cormark Securities, laisse tomber sa recommandation de «vente» sur Research in Motion (RIM) pour la faire passer directement à «achat».

Il bonifie sa cible à 34$ (elle était à 30$).

«Au moment où le portrait semblait catastrophique, voici venir les fusions et acquisitions. Bien que la spéculation ramène RIM sous les réflecteurs, les problèmes d’exécution ne sont pas disparus. Croire que RIM a réglé ses ennuis en aussi peu de temps serait être optimiste. Je continue de penser que le succès à long terme de RIM repose sur la façon d’effectuer la transition du portefeuille de téléphones BlackBerry vers le système d’exploitation QNX et compte tenu de la feuille de route de la compagnie, c’est un gros point d’interrogation. Mais je ne suis pas aveugle et je vois à quel point le sentiment peut rapidement changer et on peut déjà le voir suite au geste que Google vient de poser. De ce fait, je crois que RIM pourrait devenir attrayant pour des investisseurs agressifs. La valeur de la propriété intellectuelle d’une compagnie peut vite prendre le dessus et faire de l’ombre à des éléments plus négatifs. Il suffit de jeter un coup d’œil sur l’activité boursière entourant RIM et Nokia lundi pour le réaliser. Par ailleurs, en plus de la spéculation actuelle, j’estime que les appareils OS7 pourraient aussi agréablement surprendre les investisseurs.»

À la Société Générale, l’analyste Andy Perkins change aujourd’hui sa recommandation de «conserver» pour la faire passer à «vendre». Sa cible passe à 20$ (elle était de 50$).

Ironiquement, Andy Perkins, avait lui-même fait un 180 degrés avec RIM l’année dernière en faisant passer une suggestion de «vente» à «achat». Il en avait d’ailleurs été question ici sur ce blogue.

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives