Richard Dufour

Archive, septembre 2010

Jeudi 30 septembre 2010 | Mise en ligne à 16h14 | Commenter Commentaires (11)

Super septembre

Si les Bears de Chicago sont restés invaincus en septembre, les «Bears» de Wall Street ont connu un mois un peu plus difficile.

Si les Bears de Chicago sont restés invaincus en septembre, les «Bears» de Wall Street ont connu un mois un peu plus difficile.

Pour la majorité d’entre nous, ce fut le meilleur mois de septembre qu’il nous a été donné de voir en Bourse de notre vivant.

La progression des marchés boursiers au troisième trimestre vient principalement de cette hausse réalisée en septembre.

Le TSX de la Bourse de Toronto a gagné 4% en septembre. L’indice S&P 500 a avancé de 9% et le Nasdaq de 12%.

Près de 20% des titres des compagnies qui composent l’indice S&P 500 ont touché un sommet des 52 dernières semaines dans les derniers jours. Plusieurs viennent même de toucher un nouveau sommet historique (Apple, Amazon, etc.).

«Il ne fait aucun doute que le rendement généré pendant le mois de septembre a été alimenté par l’anticipation d’une forte saison des résultats financiers à venir dans les prochaines semaines», commente le stratège Pierre Lapointe, chez Brockhouse Cooper.

«En se fiant au fait que les gestionnaires d’entreprises montrent peu de pessimisme, nous prévoyons que la saison des résultats financiers qui s’apprête à commencer va amener de belles surprises au niveau de la rentabilité, ce qui va donner un second souffle aux marchés boursiers dans les semaines à venir.»

Plusieurs ressources naturelles ont connu un bon mois de septembre. Celle qui a le plus retenu l’attention est certainement l’or. De nouveaux records ont été enregistrés jour après jour pendant le mois. Le prix de l’or se sera finalement apprécié de 5% en septembre.

Un peu plus discrètement, le prix du baril de brut s’est démarqué avec une augmentation de 11% en septembre. Le baril de brut frôle maintenant la barre des 80$ US au Nymex.

«Historiquement, quand le mois de septembre est fort en Bourse, le reste de l’année est excellent», souligne le stratège Ed Sollbach, chez Valeurs Mobilières Desjardins.

Sollbach ajoute que c’est le meilleur mois de septembre depuis 1939 et cette année-là, l’indice S&P 500 avait bondi de 14% en septembre et de 12% de plus entre octobre et décembre.

Le meilleur mois de septembre suivant avait été celui de 1954. Le S&P 500 avait généré un rendement de 8% en septembre et de 11% supplémentaire entre octobre et décembre.

Le mois de septembre avait aussi été intéressant l’année dernière. Le S&P 500 avait gagné 4% en septembre 2009 avant de progresser de 6% de plus entre octobre et décembre.

La récente performance des marchés marque un important contraste avec le deuxième trimestre de 2010. Ce trimestre (avril, mai et juin) avait été horrible en Bourse (-10% à New York et -6% à Toronto).

Le deuxième trimestre avait été le premier trimestre négatif après quatre trimestres consécutifs de gains pour les principaux indices boursiers nord-américains.

Jeudi, les indices nord-américains ont terminé en légère baisse suite à ce qui ressemble à une prise de profits par certains après un fort mois.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 septembre 2010 | Mise en ligne à 14h15 | Commenter Commentaires (4)

Et si le grand public s’arrachait le PlayBook?

rimmtablette2

Peu d’analystes ont osé penser de cette façon jusqu’ici, mais la tablette de Research in Motion pourrait surprendre et devenir populaire auprès des… consommateurs.

C’est le titre qu’un analyste américain donne aujourd’hui à la note de recherche qu’il publie (Playbook could become a consumer hit).

Tero Kuittinen, de la firme MKM Partners, estime que la tablette de RIM pourrait bien devenir populaire autant chez les entreprises que chez les consommateurs.

Peut-être un peu en raison de cette opinion, le titre de Research in Motion (RIM) s’appréciait jeudi après-midi.

Vous pouvez lire la note complète de l’analyste sur notre site en cliquant ici.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 septembre 2010 | Mise en ligne à 11h34 | Commenter Commentaires (32)

De l’or bientôt dans un guichet près de chez vous

lamachine

En début de semaine, l’agence Reuters a confirmé que les premières distributrices de pièces d’or seront installées aux États-Unis d’ici décembre. Il y en aura d’abord en Floride et au Nevada.

Il faut s’attendre à ce qu’on en trouve aussi au Canada sous peu.

Joe Dreixler, qui occupe un poste de direction chez Ex Oriente Lux (la firme allemande qui gère les distributrices), nous confirme par courriel que des discussions sont présentement en cours avec des «gens intéressés» au Canada.

Il ne veut pas en dire plus, mais promet de nous tenir au courant des développements.

Vous pouvez commencer à spéculer sur les endroits potentiels où on pourrait trouver les distributrices au Québec et ailleurs au pays. Les lieux où on retrouve un certain niveau de sécurité sont privilégiés (aéroports, hôtels, etc.).

L’installation de distributrices de pièces d’or un peu partout en Amérique du Nord (et ailleurs dans le monde) fait déjà dire à certaines personnes (dont la collègue de travail avec qui je partage un îlot ici au journal) que cette situation est un signe de «bulle» ou que ça pourrait contribuer à marquer le sommet du prix de l’or.

Si c’est un signal de vente pour certains, d’autres vont dire que l’installation répandue de ces «guichets automatiques» est une autre étape qui va aider l’or à devenir une véritable monnaie alternative.

Il avait aussi été question de ces distributrices ici sur le blogue au printemps lors de l’installation d’une de ces machines Gold-to-Go dans un hôtel aux Émirat arabes unis.

Lire les commentaires (32)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives