Richard Dufour

Archive du 30 avril 2010

Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 16h25 | Commenter Commentaires (12)

C’est tout pour avril

Le dicton «Sell-in-May-and-Go-Away» s'appliquera-t-il à partir de lundi?

Le dicton «Sell-in-May-and-Go-Away» s'appliquera-t-il à partir de lundi?

La Bourse de Toronto a été bien servie par son secteur des ressources (or et pétrole) au cours de la dernière séance de la semaine.

Les titres aurifères comme Barrick Gold, Goldcorp et Suncor ont tous gagné au moins 2% vendredi, ce qui a aidé le TSX à clôturer la séance de vendredi en hausse d’une dizaine de points. Le TSX avait pourtant connu un fort début de journée vendredi en dépassant brièvement le cap des 12 300 points avant de se mettre à reculer.

Le secteur financier a été sous pression toute la journée, en particulier aux États-Unis, et les principaux indices américains ont enregistré un recul d’environ 2% vendredi.

Au moins trois facteurs semblent avoir contribué au recul des titres financiers vendredi.

Goldman Sachs a été sous pression toute la journée en raison de l’incertitude entourant une enquête criminelle menée par la justice américaine à propos de certaines activités de la banque. Précisément pour cette raison, deux firmes (Standard & Poor’s et Merrill Lynch) ont révisé à la baisse leur recommandation sur la banque.

L’incertitude entourant le plan d’aide en Europe a probablement ajouté de la pression sur le secteur financier. L’industrie bancaire vient d’ailleurs d’être décoté en Grèce. Il faut aussi prévoir que le début de la séance boursière de lundi risque d’être influencé par des précisions entourant le plan d’aide de l’Union européenne. Des détails sont attendus au cours du weekend.

Enfin, la réforme de la réglementation des marchés financiers aux États-Unis demeure un point d’interrogation qui ajoute de l’incertitude supplémentaire.

Pour l’ensemble du mois d’avril, le TSX, le Dow Jones et le S&P 500 ont gagné environ 1,5%. Le prix de l’or, stimulé entre autres par l’incertitude entourant la santé financière de certains pays d’Europe, termine le mois d’avril à son plus haut niveau de 2010.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 10h20 | Commenter Commentaires (38)

S&P «tombe» sur Goldman Sachs

Le PDG de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein.

Le PDG de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein.

Après avoir décoté la dette de quelques pays cette semaine, les analystes de Standard & Poor’s se tournent vers Goldman Sachs et recommandent aujourd’hui la «vente» des actions de la banque d’affaires. La suggestion précédente était de «conserver» le titre.

Le cours cible est réduit à 140$. Il était auparavant de 180$.

La note publiée par S&P est disponible en cliquant ici.

En réaction, l’action de Goldman Sachs a cédé près de 10% de sa valeur sous la barre des 150$ peu après l’ouverture des marchés vendredi matin.

Il s’agit d’un nouveau choc pour le titre qui s’était pourtant apprécié de 5% depuis la comparution des dirigeants de la banque mardi à Washington.

L’action de Goldman Sachs (GS) avait d’ailleurs été le seul titre d’importance dans le groupe des financières américaines à réaliser des gains mardi.

L’agence de notation de crédit cite un article que vient de publier le Wall Street Journal pour justifier sa décision.

Les analystes chez S&P expliquent que les perspectives de Goldman Sachs sont affectées maintenant que la banque est au centre d’une enquête criminelle par la justice américaine en plus de faire face à des accusations de fraude de la Securities and Exchange Commission.

L’analyste Dick Bove, chez Rochdale Securities, avait dit il y a deux jours que l’action de Goldman Sachs était une occasion d’achat et que le titre valait 200$.

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 9h34 | Commenter Commentaires (7)

Main Street sur Wall Street

Une manifestation a été organisée par des syndicats en fin de journée jeudi sur Wall Street. Les organisateurs et les participants souhaitent voir Wall Steet payer pour les emplois perdus pendant la crise et sont en faveur d’une réforme sur les marchés. Ils espèrent aussi que Washington a entendu leur message. Des gestes semblables à celui posé hier ont été observés dans plusieurs villes américaines au cours des derniers jours. En plus de Wall Street, des banques, des sièges sociaux et des assemblées d’actionnaires ont été visités par des manifestants.

Voici quelques images prises sur Wall Street jeudi:

ws3

ws8

ws1

ws2

ws4

ws5

ws6

ws7

ws9

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité