Sophie Cousineau

Sophie Cousineau - Auteur
  • Sophie Cousineau

    Depuis 2001, Sophie Cousineau est chroniqueuse affaires au journal La Presse. Voilà 15 ans qu'elle pratique le journalisme, dont 12 comme reporter économique.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 mai 2012 | Mise en ligne à 12h18 | Commenter Commentaires (12)

    Le grand retour de Toyota

    Rappels en série. Production interrompue par le tremblement de terre et le tsunami qui a suivi. Toyota a traversé deux années noires. Que le constructeur japonais vient enfin de mettre derrière lui, en reprenant le premier rang pour les ventes de véhicules aux États-Unis au premier trimestre.

    Toyota a trois des 10 modèles de voitures les plus vendus sur ce marché crucial. Il y a la Corolla au premier rang, mais surtout la Prius au troisième rang. C’est tout un exploit pour ce véhicule hybride mis en vente il y a 15 ans comme une voiture de spécialité.

    Ainsi, il s’est vendu plus de 4 millions de Prius depuis 1997 à travers le monde, raconte mon collègue Denis Arcand de la section Auto. La Prius, qui se décline en quatre modèles, représente maintenant 10% du chiffre d’affaires du constructeur.

    Et les ventes de Prius sont loin de s’essouffler, au contraire. L’engouement actuel s’explique en partie par les mesures mises en place par le Japon pour encourager la vente de véhicules peu gourmands en carburant et pour favoriser la production intérieure. Le Japon offre des rabais de l’ordre de 1250$ jusqu’en juillet et consent à une réduction de la taxe de vente jusqu’en 2015, explique l’agence Bloomberg.

    Mais il y a aussi le prix toujours élevé du carburant qui favorise les ventes des véhicules hybrides et électriques. Un sondage mené en avril pour le compte du magazine Consumer Report indique que la consommation d’essence est le premier critère d’achat pour 37% des acheteurs de voitures aux États-Unis, loin devant la qualité du véhicule, qui recueille l’appui de 17% de ces consommateurs.


    • Rien de surprenant la dedans , c`était une question de temps. La campagne de salissage était bien montée par les grands de l`industrie américaine qui avait bien besoin de démontrer que le gazon de l`autre était plein de pissenlit…

      Totota est reconnu pour sa fiabilité ,sa qualité de finition et sa capacité d`innover même si son produit est souvent plus dispendieux que des voitures équivalentes de d`autres marques.

      Pendant ce temps aux U.S.A. un peu de poudre aux yeux et une fois dissipé le nuage de la faillite possible it`s business as usual. On change quelques modeles , on continue la philosophie du gros char du gros truck et on continue le même stratageme financier qui les a porté au bord du précipice. On peut comprendre alors qu`un pas en avant c`est risqué.

      Faut leur donner cela ,il y a bien un peu d`espoir d`évolution technologique mais de là a dire qu`ils mettent de l`avant les belles promesses d`ivrogne sur le bord de la faillitte faut pas être naifs.
      La technologie de demain viendra beaucoup plus probablement des Toyota de ce monde que de ceux qui préferent remettre cela à demain.

    • Je viens de laisser chez le récupérateur, avec un trémolo dans la voix, ma vieille Ford Escort 1996 avec 226,000 km.

      Une bonne vieille qui m’a satisfait au plus haut point. Il y en a encore sur la route. Et ceux qui ont fait faire un traitement à l’huile et fait repeindre ont encore des belles années devant eux!

      Je n’avais plus le choix maintenant de trouver une remplaçante à cette vaillante automobile.

      Le semaine dernière j’ai commencé ma recherche, j’ai été agréablement surprise par la compagnie Toyota, son service et le choix de ses modèles.
      J’avais visité d’autres concessionnaires mais je suis revenue à mon premier choix.
      J’ai du patienter plusieurs jours, car je désirais une transmission manuelle, une couleur qui ne semble pas être populaire et s.v.p. pas de gadgets!
      On l’a découvert chez un concessionnaire dans la région de Sherbrooke!
      Depuis je suis tout à fait à l’aise avec cette Corolla qui me donne d’agréables moments de plaisir à conduire dans la verte campagne!
      J’avais acheté en 1972 une des premières Toyota vendue ici mais qui n’avait pas fait long feu…ensuite plusieurs voitures européennes, Volvo, Fox, Renault, sont venus me satisfaire.

      L’Escort acheté en 1996 était la première voiture nord américaine que j’achetais! Je ne l’ai jamais regretté mais aujourd’hui avec ma TOYO j’espère bien faire autant de km
      ENFIN! on verra comme disait l’autre:-)

    • La concurrence dans le marché de l’auto est très forte; il y a un marché pour toutes les catégories de véhicules. TOYOTA est de retour… mais les Koréens sont de plus en plus forts et les Japonais le savent très bien. Les Américains ont des voitures très intéressantes également.

      Bref, il y en a pour tout le monde!

    • J’en profite pour remercier nos bonnes pétrolières pour leurs augmentations
      a 1.42 le litres alors qu’on peut faire a 96 cent le litre au vermont.
      Merci monsieur Monoeil, merci grand cartel, et vite de plus en plus de
      véhicule hybride et électrique.

    • La très grande force de Toyota ?

      C’est une entreprise honnête : Véhicules très avancés technologiquement, fiables et durables, consommant peu et vendus à juste prix ; c’est ce qui les a amenés au sommet.

      L’honnêteté des concessionnaires c’est une autre histoire (ce sont des concessionnaires). Mais l’entreprise, elle, table sur cet offre honnête : Une excellente voiture à juste prix.

      Benoît Duhamel.

    • @ mout

      Les derniers modèles d’escort étaient en effet de bonnes voitures. Je me souvient d’avoir suggéré le modèle familial à un couple d’amis qui faisait du plein air. Ils l’ont bien aimée. Ça a quand même pris plusieurs années à Ford pour améliorer cette auto qui était très moyenne les premières années. Un peu comme la focus.

    • Répondez-moi! Pourquoi les constructeurs se battent-ils autant pour devenir #1. Moi ce qui m’intéresse c’est le meilleur produit au meilleur prix aux meilleures conditions.

    • J’ai récemment changé ma Corolla 2009 pour un même modèle mais 2012. Quand j’ai acheté la 2009 la fiche technique indiquait une consommation de 5,9 l/100km sur la route et 6,9 l/100km sur l’autoroute. Quand j’ai ramené la voiture chez le concessionnaire pour l’échange l’ordinateur de bord m’indiquait que la consommation moyenne pour les 45 mois où j’ai eu la voiture était de 5,7 l/100km soit moins que la plus basse consommation mentionnée sur la fiche de la voiture. Je dois spécifier que mon kilomètrage est à peu près 50-50 route et ville.

      Là où les constructeurs étasuniens ont tendance à exagérer l’économie de leur véhicule les japonais ont le reflexe inverse. Jamais plus je n’acheterai autre chose qu’un produit japonais.

      J’ai eu 6 Toyota dans ma vie et j’ai toujours été hautement satisfait du produit. Les japonais savent construire des voitures fiables, économiques et durables, ce que les étasuniens ne semblent pas avoir encore compris.

    • Ma première voiture était une Toyota Tercel 1980 que j’avais acheté d’occasion en 1985. C’était une très bonne voiture. En 1990, J’ai acheté un Tercel neuve… De loin ma pire voiture. En fait c’était un vrai citron. Ce fut ma dernière Toyota. Je suis certain que Toyota fabrique de bonnes voitures, mais quand on as une mauvaise expérience avec une marque on choisi autre chose. J’ai ensuite acheté une Ford Escort, cette voiture m’a beaucoup surpris pour sa fiabilité et sa durabilité. Je roule avec des Ford depuis ce temps et je suis très satisfait.

    • @Maddog : lorsque vous parlez d’étasuniens, parlez-vous des habitants des États-Unis du Mexique ?

    • @maddog : les tests de consommation d’essence sont standardisés. On peut régler un moteur pour qu’il ait de bons résultats dans ces tests mais que ce soit le contraire dans la réalité. Personnelement, pour avoir des Toyota et des produits Américains, l’expérience me montre que la consommation affichée par l’ordinateur de bord des produits Toyota était nettement sous estimée par rapport à la consommation réelle, calculée à la pompe et que le produit Toyota était nettement plus affecté que les produits américains par des facteurs pénalisants, telle une galerie de toit, une pente négative, un coffre plein, un vent contraire.

      Au final, selon les calculs à la pompe, mes produits américains consommaient un tantinet moins que mes produits japonnais, bien que les ordinateurs japonnais étaient plus optimistes.

    • @danlam311

      That’s the spitrit ! Merci, je suis tellement écoeuré de lire sur le même blogue le monde chialer sur le prix de l’essence et dire que l’auto électrique c’est pour les rêveurs … comme si on était jamais allé sur le Lune.

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité