Sophie Cousineau

Archive du 22 août 2011

Lundi 22 août 2011 | Mise en ligne à 10h42 | Commenter Commentaires (52)

Qui veut acheter un ordi HP ?

Léo Apotheker, président et chef de la direction de Hewlett-Packard. Photo d'archives, Reuters.

Léo Apotheker, président et chef de la direction de Hewlett-Packard. Photo d'archives, Reuters.

La nouvelle ne manque pas d’ironie. Quatre jours après avoir annoncé le délestage prochain de sa division de fabrication d’ordinateurs, Hewlett-Packard dévoile un nouvel ordi de bureau de la famille Elite.

Disons que les experts en marketing de cette entreprise de Palo Alto doivent avoir du mal à s’enthousiasmer et à sourire devant cet appareil «nouveau et amélioré», avec une performance proclamée de 40% supérieure (le communique intégral se trouve ici).

Jack Welch, l’ancien grand patron de GE, disait qu’une entreprise devait impérativement se classer au premier ou au second rang de son industrie, à défaut de quoi il valait mieux s’en départir.

Que le premier fabricant mondial d’ordinateurs annonce sa décision d’abandonner ce secteur illustre à quel point l’industrie du PC est bouleversée de fond en comble. Concurrence accrue de fabricants asiatiques, marges de profit de plus en plus minces et surtout remplacement des ordis de bureau par des appareils portables (tablettes, téléphones intelligents). Le monde est en mode mobilité, et HP ne l’est pas.

HP a bien essayé de rattraper le terrain perdu, en développant son propre système d’exploitation pour sans-fil. Mais si ce système a été bien reçu par la critique spécialisée, il en va autrement du téléphone et de la tablette HP, qui ont été boudés par les consommateurs.

Il fallait un sacré courage au président et chef de direction d’HP, Léo Apotheker, pour admettre rapidement cet échec et fermer le robinet. Pour s’imposer, HP aurait été forcée d’investir des sommes considérables, sans aucune garantie de réussir à s’imposer contre la formidable machine Apple.

Malheureusement pour lui, ce n’est pas ce que les marchés financiers ont retenu. Alors que HP joue son va-tout dans le logiciel, c’est la facture astronomique de la société Autonomy qui a sauté aux yeux.

Lire les commentaires (52)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité