Sophie Cousineau

Archive, avril 2010

Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 1h00 | Commenter Commentaires (26)

Goldman Sachs : de mal en pis

Lloyd Blankfein lors de son témoignage à Washington mardi. Photo Reuters.

Lloyd Blankfein lors de son témoignage à Washington mardi. Photo Reuters.

C’est dans l’ordre des choses que les autorités policières mettent leur nez dans les affaires de Goldman Sachs, à la suggestion de la Securities & Exchange Commission (SEC). Le gendarme de la Bourse aux États-Unis a déjà déposé des accusations au civil ayant trait à de fausses représentations présumées auprès d’investisseurs.

Ce n’est pas parce que des policiers ouvrent une enquête que des accusations formelles suivront nécessairement, il faut bien le dire. Néanmoins, c’est la cerise sur le gâteau pour Goldman Sachs, qui a connu une semaine éprouvante.

Les dirigeants de la firme qui s’est la mieux sortie de la crise financière ont été retournés sur le gril pendant 11 heures, mardi, lors d’une commission sénatoriale. Le lendemain, tous les tabloïds de New York ont agrandi la bouille du chef de la direction, Lloyd Blankfein, des photos peu flatteuses encadrées de critiques acerbes de sénateurs.

À New York, où je me trouvais justement, c’était le «talk of the town», autant dans les cercles financiers que dans la rue. Pour monsieur, madame Tout le monde, se faire traiter de banquier à la Goldman passe pour une insulte. Mais sur Wall Street, Goldman est maintenant perçue comme un bouc émissaire, puisque toutes les firmes se comportent de la même façon…

Le «Goldman bashing» tient beaucoup au calendrier électoral aux États-Unis. Sinon, je ne pense pas que les représentants et sénateurs, démocrates comme républicains, mordraient avec autant d’empressement la main qui nourrit leurs campagnes.

Cette tempête ne soufflera donc pas éternellement. Mais il y a plus inquiétant dans ce dernier développement pour Goldman Sachs, qui a toujours prétendu à un certain ascendant moral sur Wall Street. Selon les sources du Wall Street Journal, les policiers examinent de nouvelles transactions suspectes et non pas uniquement celles pour lesquelles la firme a été mise en cause par la SEC.

Pour une institution dont le fond de commerce repose sur la confiance, cela ressemble de plus en plus à une nappe de pétrole qui s’étend sans qu’on n’arrive à la contenir…

Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






Jeudi 29 avril 2010 | Mise en ligne à 14h59 | Commenter Commentaires (6)

Mark Carney, tellement in

Photo d'archives, Presse canadienne.

Photo d'archives, Presse canadienne.

Le gouverneur de la Banque du Canada est l’un des rares Canadiens à figurer sur la liste des 100 personnes les plus influentes de la planète, selon le magazine Time.  Ainsi, son autorité dépasserait largement nos frontières.

Quelles sont les raisons invoquées pour lui attribuer cet honneur ? Le magazine note que cet ancien banquier de Goldman Sachs a la «chance» de présider un système financier qui a merveilleusement bien résisté à la crise. Aucune institution financière canadienne n’a été renflouée.

Mark Carney s’est trouvé au bon endroit au bon moment. Mais ce qui distingue ce banquier des autres, aux yeux de la revue Time, outre sa jeunesse et ses beaux yeux, ce sont ses remontrances.

Ce dirigeant de 45 ans rappelle constamment qu’il faut se soucier des causes de la crise financière. Des consommateurs qui sont trop dépensiers. Des banquiers qui sont trop imprudents. Ainsi, Mark Carney exhorte les Canadiens à ne pas trop s’endetter.

Qui a dit que les rabat-joie sont impopulaires ?

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Mercredi 21 avril 2010 | Mise en ligne à 8h18 | Commenter Commentaires (2)

Ailleurs

Un petit oubli de ma part. Mais vous aurez sans doute compris que je suis en vacances pour la semaine, ce qui me permet de lire les nombreux articles sur l’affaire Goldman Sachs en touriste. On s’en reparle à mon retour, promis.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité