Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 janvier 2017 | Mise en ligne à 17h06 | Commenter Commentaires (93)

    J’ai honte

    image170131135551

    J’ai honte. J’ai honte qu’une personne avec les mêmes racines que les miennes, avec la même culture que la mienne, ait fait ce qu’elle a fait. Nous devons tous avoir honte.

    Il faut condamner ce geste odieux. Et surtout, il faut s’élever contre le discours raciste qui se propage autour de nous, depuis trop longtemps. Qu’il vienne d’un quidam, d’un commentateur ou d’un président. Ne jamais le tolérer. Toujours s’y objecter.  Et cesser de lui donner une tribune. Parce que ça fait un bon show.

    La menace terroriste qui nous faisait si peur n’est pas venue de ceux que l’on craignait. Elle est venue de ceux que l’on ne craignait pas. Parce qu’ils nous ressemblent.

    Quand comprendrons-nous que s’ouvrir aux autres, c’est la meilleure façon de sortir le mal en nous ?

    Je nous souhaite le courage de faire du Québec, la plus belle des terres d’accueil.

    On croyait être la patrie de la paix. Mais rien n’est jamais acquis. Ça va prendre encore plus d’amour. Venant de vous et moi. Venant de nous. De nous et des autres. Parce que les autres sont nous.


    • Abominable, un geste odieux. Cela me met en colère contre celui qui a tué. Mais je n’ai pas honte. Je n’ai pas commis de crime, je l’ai condamné. Je n’ai pas tué non plus. Je n’ai rien fait de mal et je condamne le mal alors je n’ai pas de honte. Celui qui a mal agi, le criminel devrait avoir honte et je suis heureux de ne pas être un criminel.

    • On ne peut et on ne doit pas juger des peuples entiers sur les actes d’une minorité de tordus. La peur de l’autre n’a plus sa place de nos jours. Certains érigent des frontières physiques mais la seule qui est vraiment important et qui doit tomber est celle que l’on érige dans nos esprits…

    • Cher M. Laporte,
      En tant que musulman, je n’avais absolument rien à défendre ou à justifier pour les attentats d’Orlando, de Berlin, de Nice, de Kandahar, d’Alep ou de toute autre ville victime de “terrorisses islamisses” pour la simple et bonne raison qu’ils ne sont pas des nôtres; ce ne sont que des voyous mercenaires sans foi ni loi servant leurs propres ibtérêts Ce ne sont pas des musulmans ayant embrassé le message fondamental de notre religion: crois en un Dieu unique, crois au Jour du Jugement dernier et ne fais sous aucun prétexte couler le sang. Le Coran est sans équivoque là-dessus, mais je doute fortement que ces voyous en comprennent quoi que ce soit.
      De la même manière, je refuse que les Québécois de souche se sentent coupables de ce qu’a (présumément) fait M. Bissonnette. Nous n’avons toujours pas eu sa version des faits, mais quelle qu’elle soit, elle ne doit en aucun cas servir à transmettre la responsabilité d’un camp à l’autre. C’est un geste isolé provenant d’un individu isolé; il est la seule personne au Québec à avoir des comptes à rendre. Il est hors de question que nous tombions dans le piège de la généralisation, des amalgames et des conclusions faciles, surtout pour une province et un pays aussi bons que le Québec et le Canada.
      Je l’ai dit aux musulmans maintes et maintes fois; c’est à vous, M. Laporte, et à l’ensemble des Québécois de souche, que je le dis aujourd’hui: vous n’avez pas à vous rabaisser à dire “pas en mon nom” car nous le savons déjà.
      Paix, salam à tous

    • Pourquoi les québécois devraient ils se sentir responsables par association de cet acte ignoble, et avoir honte? On doit apporter notre soutien à TOUTES les victimes, condamner et réaffirmer nos valeurs. Dans toutes sociétés il y a des déviants. Cette façon de penser génère de la frustration et alimente la haine.
      Un québécois d’adoption.

    • Moi je n’ai pas honte et je ne dirai à personne qu’il ne faut pas avoir honte. Mais je comprends que quelqu’un de ta profession ait honte. Les médias sont en grande partie responsables de ces tragédies. À force de vouloir être considérés commes les #1, vous ne pensez pas aux conséquences de vos reportage bidons trop facile ou de ces reportages que vous n’avez pas le courage de faire. Car si vous en aviez encore un peu de courage vous parleriez plus souvent de toutes ces morts quotidiennes au Moyen Orient. Non, vous prérérez traiter ces nouvelles en minimisant leur importance et quand des islamistes extrémistes font un attentat vous tapissez vos publications de ces nouvelles pendants des jours et des jours. Ce n’est pas surprenant que des gens pensent que des musulmans innocents sont rendus des cibles. Si votre but était vraiment de renseigner les gens, vous parleriez des vrais choses mais non, vous préférez attendeindre vos quotas de clicks sur vos sites. Vivez avec vos choix. Et merci de me publier mais j’en serais supris.

    • Très honte également. J’ai le sentiment de me faire voler son identité. De me faire associer à ça. Aujourd’hui, je souhaiterais fin du discours identitaire.

    • Blessé surtout et terriblement impuissant a exprimer a nos compatriotes musulmans québécois que ce zouf ne représente pas notre peuple.
      Mais depuis cette barbare tuerie certains masques sont tombés et démontrent qu il reste beaucoup de travail a faire avant que le deuil soit fait et que la peine soit sincere. Avant qu il ne soit révélé que le tueur était un québécois j ai lu des commentaires disgracieux et typiques d une mentalité qui est en cause dans ces meurtres. Ca m a laissé très perplexe.

      Je ne sais trop ce que ca va prendre pour faire comprendre aux indécrottables ceintures fléchées que nos concitoyens en cause sont souvent ici depuis deux ou trois générations et que leurs enfants sont au même titre que les Tremblay et Bouchard , des pures laines.

      Mes sympathies aux familles touchées et a la communauté de la belle ville de Québec.

    • Pas de honte a avoir. Pourquoi cette culpabilisation? Que vous et moi soyons né dans la même province que ce psychopathe n’est que le fruit du hasard.

      La gauche comme la droite ont présentement toutes deux des politiques de division. Cessons cette division, cessons de poser des étiquettes inutiles, et peut-être la paix pourra-elle progresser.

    • Les Musulmans ne doivent pas avoir honte de leur communauté, même si des Musulmans commettent des attentats.

      Les Québécois ne doivent pas avoir honte de leur communauté, même si Québécois commettent des attentats.

    • Évidemment que c’est affreux, qui croirait le contraire ?
      Mais celui qui devrait avoir honte, c’est le tueur, pas moi !

      Moi, je n’ai pas honte. Je n’ai rien fait et je ne suis pas un tueur, donc je n’ai pas à avoir honte pour un autre… Surtout pas pour un tueur sans scrupule.

      Je me tiens debout devant l’adversité, je tente de comprendre, j’accepte ce que je peux accepter à mon niveau et je fais avec (pas le choix) de ce que les Politiciens tente de m’imposer dans la Société. Je comprend et j’accepte… mais je n’ai pas honte !

    • Je suis blessé, choqué et triste. Mais je n’ai pas honte. Ce jeune homme visiblement dérangé (il s’est rendu volontairement) ne me représente pas.

    • « …il faut s’élever contre le discours raciste qui se propage autour de nous… » « … Qu’il vienne d’un quidam, d’un commentateur… »

      Mais pourquoi M.Richard Martineau, lui, peut continuer à écrire des commentaires haineux sans que nos « journalistes » ne le dénoncent ?

      P.S. Moi je n’ai pas honte. Bien au contraire, au Québec nous beaucoup plus tolérant qu’ailleurs. Il y a quelques rares exceptions… Mais nos « journalistes » ne les dénoncent pas… Pourquoi ?

    • La honte n’a strictement aucun rapport ici. Ce vieux réflexe (judéo-chrétien?) de culpabilisation est non seulement pathétique, mais de la culpabilisation en groupe (!) c’est carrément absurde.

      Bref, vous devriez avoir honte d’avoir honte, Stéphane Laporte.

    • À tous ceux qui n’ont PAS honte : évidemment qu’individuellement, personne d’autre que l’auteur de l’acte n’a à avoir honte, c’est collectivement que cette honte devrait être ressentie, et je ne parle pas seulement à l’échelle du Québec ni même à celle du Canada, mais plutôt à l’échelle de l’humanité, alors que le moi prend toujours plus le pas sur le nous.

    • Est-ce notre culture ? Ou encore c’est de ne pas l’avoir encadré ou identifier ses problèmes et comment s’est-il procuré son arme ? Il était étudiant en anthropologie d’abord et ensuite en sciences politiques ? Des milieux universitaires qui penchent pas mal, pas mal à gauche mais lui était obsédé par la droite et ensuite l’extrême-droite. Il n’était pas sympathique dès le secondaire aussi. Alors les psys et travailleurs sociaux ont jamais été sur son cas ? 27 ans ? Fait-il une maîtrise ? Très peu d’amis ? Pas de petite copine ? Et son frère jumeau il se sent comment ?

      Comment peut-on glisser vers l’extrême comme cela ? Que les voisins ne s’en rendent pas compte, cela est bien sûr… Le monde ne se fréquente pas assez mais son jumeau ou ses parents ? L’université ? Moi évident… L’école secondaire ? Cela doit bien faire 10 ans avant, la radicalisation ne devait pas être encore là mais la personnalité pouvant avoir des problèmes si…

      Non mais on ne peut pas… Ce qui est honteux ? C’est de parler que des gens qui font du mal ou presque, plus que ceux qui se dépassent à moins de réussir des exploits hors du commun. Bonne nouvelle = pas de nouvelle.

    • Bonsoir Monsieur Laporte, je suis 99% d’accord avec vous sauf pour le 1% de votre appel à avoir collectivement honte qu’un Québécois ayant les mêmes racines que vous ait commis ce geste. Cet individu a commis des gestes horribles de son propre chef, et les autres Québécois n’ont rien à voir là-dedans. C’est vraiment affreux tout ça, mais il n’est pas juste de tomber dans la culpabilisation et l’autoflagellation collective. Mais je vous le dis avec grande douceur, car j’ai l’impression que vous n’aviez pas cru possible que quelqu’un d’élevé ici, sur une terre paisible, une société calme dans un monde en proie à un chaos grandissant, ait commis l’irréparable. Et bien pourtant, des meurtriers, chaque peuple en a, des êtres irréfléchis, haineux, racistes, des criminels, de la “râche”, il en existe malheureusement partout, même au Québec. En voilà un de plus, et un pas ordinaire! Condamnons le racisme autour de nous, 100% d’accord! Finalement, le plus triste, c’est que ces êtres de noirceur tuent toujours des gens sans histoire, heureux, des modèles d’intégration et de réussite, des actifs pour notre société qui apportaient leur petite flamme bien à eux. Quel beau gâchis.

    • Bonjour M. Laporte. Je suis empli d’une tristesse infinie, et la tuerie me répugne profondément, mais n’ai pas à avoir honte du geste d’un tireur fou auquel je ne m’associe d’aucune façon. Là ou j’ai honte, par contre, c’est quand je lis les propos haineux et racistes déclenchés par la tuerie dans les commentaires d’articles et sur les média sociaux. Ça, ce sont malheureusement des gens de ma communauté, des voix qui me couvrent de honte d’y être associé.

    • Bien que je trouve ce geste odieux et imbécile, je n’éprouve aucune honte d’être québecois pour cela.
      J’ai plutôt honte de vos propos qui se veulent racolant monsieur Laporte!

      J’ai plutôt honte de ce Québec devenu négationniste et nanane. J’en ai marre de votre vision CPE du monde d’aujourd’hui monsieur Laporte ! Nous avons des alliés de toutes les races, de toutes les cultures et de toutes les religions, certes; mais nous ne sommes pas pour autant tous des “petitzamis”. Nous avons tous des alliés et des ennemis autour de nous. à nous d’avoir le discernement de les différencier et dans la mesure du possible la sagesse de savoir convertir nos ennemis en alliés. Mais ne soyons pas naïfs!

    • État de choc
      J’ai figé en lisant la nouvelle.

      Quelle atrocité, quel geste immonde! Surtout, quelle audace ! S’en prendre à des innocents, en quête d’élévation spirituelle, dans leur milieu de culte, au paroxysme de leur cérémonie …

      Qu’importent nos croyances, notre appartenance culturelle, nous nous devons d’être du moins polis envers tout espace sacré, car sinon, que respecterions-nous ? Ce n’est plus le temps des Croisades.

      Croyant ou non, pratiquant ou non, un blasphème ne connaît qu’une seule définition.

      On parle de tolérance, mais réfléchissez-y bien. La notion même de « tolérer » implique inéluctablement qu’on « supporte », qu’on « endure », qu’on « permet » une certaine latitude à la présence et gestes d’un autre être. Comme si celui-ci était dérangeant, voire nuisible. Comme s’il vivait constamment sous notre regard méfiant, en attendant de commettre une erreur qui justifierait, mériterait notre si grande « tolérance ». Nous tolérons bien des moustiques. Nous ne devrions même pas parler d’« acceptation », terme à connotation moins lourde, mais qui transporte en soi un message issu du même lexique.

      Les différences ethniques, culturelles ou religieuses, bien qu’elles existent, ne devraient plus être des caractéristiques par lesquelles nous ségréguons les humains. Et nous le faisons, malgré nous, malgré nos intentions, malgré belles paroles, concrètement ou discrètement, car si ma liberté s’arrête où celle de l’autre commence, mon aise se dissipe lorsque la sienne ose seulement sembler déborder…

      Oui, nous sommes une société « multi » -culturelle, par la pluralité, par la coexistence des communautés, mais qui, malheureusement, évoluent encore de façon trop parallèle et simplement juxtaposée, pacifique puisse-t-elle être – hormis ce soir. Aspirons à une société, un monde« inter » -culturel, où les groupes se métissent, de par leur idéologie, leurs passions, leurs couleurs et par le fruit même de leurs interactions. Vu de l’Espace, nous ne devrions être qu’un, un seul grand corps, un seul organisme, fonctionnant de façon solidaire et en symbiose avec la Terre.

      Unifions-nous en tant qu’espèce. Nous l’avions bien fait quand il existait plusieurs autres espèces d’Hominidés et avons su les supplanter. Quelle erreur de parcours s’est introduite, pour que nous nous mettions à nous auto-cliver, la planète devenue une marmite d’autoclavage mutuel des groupes. Le four chauffe déjà pas mal. Nous imploserons.

      Montrons-nous dignes du sapiens qui sapiens…

    • Je comprends votre honte, je la ressens moi-même. Je n’ai pas honte de ce qu’il a fait, ce n’est pas moi qui l’ai fait… Mais en tant que société, nous avons laissé un enfant, puis un ado devenir l’homme qu’Alexandre Bissonnette est devenu : un jeune homme enragé, prêt à tuer.

      Quand on lit les commentaires de ses anciens collègues de classe, on comprend qu’il a été exclu par ses paires, qu’il n’avait pas d’amis, il n’est même pas allé à son bal. C’est de ça qu’on doit avoir honte ! On doit avoir honte d’avoir laisser un enfant devenir un monstre.

      Les bébés ne naissent pas méchants, c’est la société qui les rend méchants à force d’exclusion, de jugement et d’apathie. Alexandre Bissonnette fait parti de notre société et, quelque part, nous sommes tous un peu responsable de ce qu’il est devenu…

    • J’éprouve beaucoup de compassion pour les victimes de l’événement tragique d’hier, mais je trouve non fondé et totalement ridicule ce sentiment de honte pour un crime commis par autrui.

      Si vous aviez fait l’apologie d’idées d’extrême-droite ou d’idées racistes qui auraient pu amener le suspect à commettre ces crimes, peut-être auriez vous raison d’avoir honte. Mais de toute évidence, ça n’est pas le cas…

      Comme membre de la société québécoise, nous devons œuvrer ensemble afin de maximiser la cohabitation harmonieuse entre les groupes ethnoculturels du Québec, mais nous n’avons pas à nous sentir coupables individuellement pour des crimes commis par d’autres citoyens qui disposent du libre-arbitre…

    • 100% d’accord avec Clock72.
      Le drame de dimanche à commencé, il y a 20 ans lorsqu’il a commencé à se faire rejeter. C’est à l’école qu’il faut apprendre à être inclusif. Si on accepte les différences dans la cour de l’école primaire, l’arrivée d’étrangers ne nous fera pas peur. Soyons plus ouverts aux différences.
      Je suis vraiment désolé et triste pour les musulmans.

    • Je suis tout à fait d’accord avec M. Laporte. Il a depuis des années un climat nauséabond au Québec et ce climat est alimenté par des journalistes sans scrupule qui veulent établir et maintenir une clientele abjecte.

      @lukos et cotenord_7 J’ai habituellement beaucoup de respect pour vous, mais ce soir vous me décevez.

    • Faut-il toujours s’autoflageller? NON, je n’ai pas honte et je ne partagerai pas la culpabilité de l’individu responsable de ce geste. Je suis plutôt déçue que vous, M. Laporte, incitiez le peuple québécois à porter une responsabilité collective. Je ne possède pas d’armes à feu, je n’ai pas commis l’acte. Avez-vous honte M. Laporte d’être un homme blanc chaque fois qu’un homme blanc viole une femme? Avez-vous honte d’être un homme chaque fois qu’un homme bat ses enfants ou pire les tue? Franchement, si tel est le cas M. Laporte vous devez vivre 24h sur 24 honteux! J’offre mes sympathies aux familles des victimes mais je refuse de porter le fardeau de la honte.

    • Monsieur Laporte, vous parlez encore de racines après ce qui vient de se passer, vraiment, vous ne comprendrez jamais. Signé Eric Laporte

    • Ouille! Monsieur Laporte se fait ramasser ce matin. Libre à lui d’avoir honte mais faut croire que ses lecteurs ne sont pas aussi masos que lui. Et ça fait du bien.

    • Si Bissonnette avait tué 6 enfants dans une garderie, vous auriez eu honte?
      Si Bissonnette avait tué 6 profs dans une école, vous auriez eu honte?
      Si Bissonnette avait tué 6 étudianes dans une université, vous auriez eu honte?
      Moi j’ai eu honte de:
      -Radio-Canada qui nous a caché ce qui se passait à Québec pour ne pas nuire aux cotes d’écoute de Guy A
      -du recteur de l’université Laval qui nous a caché que Bissonnette étudiait à Laval
      -des porte-parole de la police qui massacre le français
      -du maire de Québec trop émotif, bien petit dans les circonstance
      -de Khadir qui a déjà fait de la récupération politique, moins de 24 heures après le drame

    • Honte? Être soudainement honteux d’être ce que nous sommes, collectivement, ça, il n’y a que vous pour arrivez à cette conclusion. Un tel crime, aussi odieux qu’il puisse être, ne devrait pourtant pas vous conduire à un tel sentiment. En tous ças, il ne dirige pas les miens. Après la vague d’amour et de solidarité dispensée depuis hier à la communauté musulmane aux quatre coins du Québec, c’est le contraire de la honte.

    • Pourquoi vous encouragez alors Benoit Dutrizac et participez à son émission? lui qui contribue clairement à ce climat d’intolérance?

    • @ rogerothornhill (commentaire « 31 janvier 2017 01h11 » :

      On peut être révolté par la situation que vous décrivez (le climat nauséabond anti-arabo-musulman qui est présent au Québec et ceux qui l’alimentent) et condamner cette situation.

      On peut aussi montrer notre solidarité et notre compassion envers ceux et celles qui sont les victimes de ce climat, et inciter les pouvoirs publics à faire preuve de rigueur et de fermeté envers ceux qui sont tentés par la propagande haineuse et les gestes violents.

      Mais comme individus, nous n’avons pas à avoir honte et à nous culpabiliser, si nous ne partageons pas l’idéologie rétrograde de ceux qui commettent consciemment et délibérément des gestes violents ou qui jettent de l’huile sur le feu par la propagande haineuse.

    • L’islamophobie me semble plus forte au Québec qu’aux États-Unis, le jeune était aussi près du PQ ce qui ne veut pas dire que les gens du PQ le sont cela veut dire qu’on aime mieux voir la cause du mal comme venant de l’extérieure alors on parle de Donald Trump, il est aussi en sciences politiques et avant en anthropologie avec une grande majorité de gogauche qui vont étudier cela. Le gars serait dans l’Armée ou la police ? On serait moins étonné de ses penchants vers la droite mais il est frêle de constitution et se faisait niaiser à cause de cela au secondaire ?

      Ahhh on aura jamais l’explication mais son frère jumeau doit en savoir beaucoup. Mais il ne le dira pas publiquement à moins qu’il en fasse un livre dans 15 ou 20 ans.

    • @ fiascov (commentaire « 31 janvier 2017 06h53 ») :

      Vous soulevez là un fait intéressant.

      C’est peut-être cela qui explique son sentiment de honte…

    • @metta-world-peace 17h54

      Merci pour votre témoignage. Vous avez pleinement le droit d’affirmer vos convictions religieuses qui n’ont rien à voir avec les actions des extrémistes qui tuent en leur nom.

      Vous avez aussi pleinement raison de vous considérer Québécois et de refuser le repli sur soi que choisissent trop souvent des membres plus fondamentalistes de votre foi qui même s’ils sont minoritaires exigent de pouvoir afficher avec force les symboles accessoires les plus dérangeants de cette religion dans la sphère publique, en refusant de comprendre qu’ils heurtent ainsi les valeurs de leur société d’accueil et que c’est sur eux que reposent le devoir d’intégration .

    • Helas mon commentaire n est pas passé …mais Alexandre Bissonnette n est qu un outil des dérives politiciennes et médiatiques qui ont fait du musulman lambda l ennemi public num 1 au quebec celui qui est la pour detruire l identité et la culture nationale ….ceux qui ont fait cela maintenant versent des larmes de crocodiles….mais ne regrettent pas d avoir ouvert la boite de pandore .

    • @ j.c.virgil (commentaire « 31 janvier 2017 08h00 » ) :

      Moi, les « signes accessoires » que portent certains Arabo-musulmans ne me dérangent absolument pas.

      Selon moi, le phénomène de l’intolérance est en partie engendré par ceux et celles qui font des crises d’urticaire avec les « signes accessoires » que portent certains de leurs concitoyens…

    • Un musulman qui était au mosquée pendant le drame a dit en entrevue a la télé qu’il aimerait que quelques médias cessent d’influencer les gens a détester les musulmans. Il a rajouté “je ne donnerai pas de nom mais ca existe et ca nous fait du mal”.
      Moi j’ai immédiatement pensé a quelques blogueurs du JDM. Suis-je le seul?

    • ”Quand comprendrons-nous que s’ouvrir aux autres, c’est la meilleure façon de sortir le mal en nous ? ”

      Vous devriez avoir honte d’écrire de telles inepties.

    • @ fiascov

      Oui bien sur, le fait de discuter de certaines aberrations de la religion islamique fait de Durivage un dangereux provocateur qui serait, en partie, responsable de cette tuerie !

      Donc, à partir d’aujourd’hui, il est désormais interdit d’émettre la moindre critique sur quelque minorité que ce soit ?

      Ça serait “souffler sur les braises de l’intolérance” comme le disait notre inénarrable PM Couillard ?

      C’est vous qui devriez avoir honte d’écrire ce genre de chose.

      M.. Duclos

    • @ sylvainchartrand (commentaire « 31 janvier 2017 08h20 ») :

      Vous n’êtes pas du tout le seul.

      Au JdM, l’exploitation et la stimulation des sentiments est une grande source d’inspiration pour au moins 3 ou 4 chroniqueurs qui abordent ce sujet pratiquement chaque semaQ

    • Version corrigée de mon « cotenord_7 31 janvier 2017 08h57

      @ sylvainchartrand (commentaire « 31 janvier 2017 08h20 ») :

      Vous n’êtes pas du tout le seul.

      Au JdM, l’exploitation et la stimulation des sentiments identitaires et xénophobes est une grande source d’inspiration pour au moins 3 ou 4 chroniqueurs qui abordent ce sujet pratiquement chaque semaine (y compris le célèbre sociologue verbomoteur qui succombe souvent à des crises de logorrhée), ce qui semble susciter l’extase chez les internautes qui les suivent quasi-religieusement…

    • Faut tout de même pas charrier, M. Laporte. La nature humaine étant ce qu’elle est, n’importe qui quelle que soit son origine est susceptible de poser pareils gestes aussi odieux soient-ils.

      Comme certains intervenants le mentionnent si justement, personne n’a à se flageller de crimes forcément reliés à l’état psychologique défaillant de qui que ce soit: race et culture n’ont absolument rien à y voir.

    • J’ai honte !!!! Et pourquoi donc …. À ce que je sache, le Québec tout entier n’est pas responsable du geste insensé de ce jeune homme. Il ne faudrait pas non plus tomber dans le syndrome de l’auto-flagellation.

      Il faudrait se concentrer sur les raisons et les moyens de prévenir de tel attentat à l’avenir: Les québécois dits “de souche” et les “nouveaux arrivants” ont du travail à faire. Tous et chacun ont des questions à se poser.

      À ce que je sache, le Québec est une société inclusive mais cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas des éléments racistes présents dans notre société. De plus, les nouveaux arrivants ont eux aussi le devoir d’être inclusif dans la société qui les accueille.

      Un bon début serait de séparer cette maudite maladie d’associer la politique à la religion. Je ne peux pas croire qu’en 2017 qu’il y ait encore des gens qui ne sont pas capable de faire la différence.

      Que vous soyez croyants ou non: J’en n’ai rien à cirer peu importe votre religion et vos croyances. Pour moi cela demeure du domaine du privé.

      Respecter les croyances de tous et chacun serait le début de quelque chose à mon avis.

    • @cote nord_7 8h19

      Libre à vous de n’être pas dérangé par des signes comme la burqua ou le tchador même si ce n’est évidemment pas le cas de la majorité qui a bien le droit de considérer que c’est contraire à une des valeurs fondamentales de la société québécoise qui est l’égalité des hommes et des femmes.

      Contrairement à ce que vous prétendez il ne s’agit aucunement d’intolérance mais d’une constatation du refus de s’intégrer pour ceux qui en font un étendard de leur foi, alors que leurs propres coreligionnaires moins radicaux affirment que ça ne fait aucunement partie des préceptes essentiels de cette religion .

    • Bien sur que je comprends le trouble et la grande peine des musulmans mais comme québécoise de souche, avec un nom de consonance québécoise je suis en état de choc que quelqu’un qui a des origines semblables aux miennes avec un nom d’origine québécoise ait fait un geste comme ça… avant c’était ailleurs avec des individus au noms imprononçables dans des pays lointains… l’Amérique c’est pas comme l’Europe ou l’Afrique, on a 2 pays en Amérique du nord on a pas à dealer avec 54 pays comme l’Afrique… tout le monde vit ensemble, pas chacun dans sa colonie… on invite les gens d’ailleurs à venir cohabiter avec nous et voilà qu’on leur fait subir ce qu’ils ont fuit… ça ça me perturbe au plus haut point… Comme si on les avait piègé…

    • Ah, le bon vieux réflexe de la culpabilité du petit peuple.

    • J’ai le même sentiment que Stéphane Laporte. J’aimerais ça être comme ces gens qui n’éprouvent pas de honte parce qu’ils n’ont rien fait mais je ne suis pas capable.

    • Beau discours tiré de la casette du politiquement correct …

      Oui on devrait avoir honte et se sentir coupable , car le geste N’a fait que des victimes , 5 pères de familles tous travaillant avec des familles ( aucun assisté social parmis ceux que certains qualifie de parasites différents et si mal intégrés dans un certain discours visant `les ramener dans le rang de la rectitude politique et visuelle etc )

      Et un jeune solitaire avec son réseau internet et ses similicontacts humains virtuel …mal intégré laissé a lui même vivant par personne médiatique interposé…qui vient de gacher sa vie et celle de sa famille…

      L’homme qui étais jadis «un animal physique et social» l’est de plus en pus difficilement dans nos nouvelles simili-tribus composé d’avatards médiatiques sociaux qui n’ont de sociaux que le nom…

    • @le clin d’oeil
      “Il y a des nouvelles dont on voudrait tant qu’elles soient fausses.”

    • Honte? Donc techniquement parlant, si je suis votre raisonnement, les musulmans devraient avoir honte pour les islamistes fanatiques? Non…

    • Ça tapoche sur celui qui a tué, pis 5 minutes après y vont aller rigoler avec le ”bitchage” sur les réseaux sociaux. Ça ne représente pas tout le monde cette remarque mais assez de monde pour que le phénomène soit très visible. Et selon les infos, ça été un des éléments qui ont fait de ce type ce qu’il est devenu.

      À pleurnicher tout le temps sur l’effet en perpétuant la cause, on avance pas ben ben!

      Deuxio! On peut pas nier non plus que les signes religieux musulmans en public au QC avec tout ce qui y est associé dans les nouvelles de tout les jours, dans la tête de gens pas trop équilibrés, ça peux faire des amalgames! Ajoutez des commentateurs comme soulignés dans la remarque de Laporte pis…

      Alors, une réflexion s’impose des 2 bords….me semble. On vous a proposé la laicité…ça a fait plein de chichi….ben mieux les match du CH hein! Avec une grosse bière pis des chips!

    • Mrbro et _renaud – j’ai du respect pour votre opinion.

      Vous êtes en état de choc comme nous face à l’horreur, mais aussi peut-être parce que vous ne pouviez imaginer qu’un Québécois “de souche, avec un nom de consonnance québécoise” puisse faire des gestes que l’on voit dans des pays lointains.

      D’une certaine façon, votre conception n’était pas réaliste parce qu’elle prenait pour acquis qu’il n’existait pas de Québécois d’extrême-droite capables de passer au geste. Or, comme je disais dans ma première intervention, chaque société compte des éléments de ce genre, et je ne comprends pas pourquoi le Québec aurait fait exception. Et c’est très malheureux en effet! Et je n’affuble pas le Québec d’une prédisposition à ces excès en disant cela. Le contexte mondial tendant vers le chaos et d’autres facteurs nuisent aussi beaucoup…

      Je trouve seulement inapproprié qu’un journaliste (que je respecte) laisse entendre que nous devons tous nous sentir coupables en raison de nos racines communes avec le tueur. Il ratisse trop large.

      Pour le reste, paix, compassion, amour et ouverture à toutes les victimes! Agissons maintenant du mieux que nous pouvons chacun dans nos milieux pour que cela n’arrive plus!

    • ..Lire «La tyrannie de la pénitence» de Pascal Bruckner. (Grasset, 2006) M. Laporte est un bel exemple de ce que Bruckner y décrit et déplore.

    • Bravo aux Québécois qui ont montré leur dégoût de façon claire et unanime. Rien n’obligeait les musulmans de Belgique, France, Allemagne à faire de même mais ils ont plutôt optés pour se refermer sur eux-mêmes et blâmer leur société d’accueil de faire des amalgames. Leur choix.

    • @Fred3000

      Désolé mais vous n’y êtes pas du tout. Mon sentiment n’a rien à voir avec le fait que je ne pouvais pas m’imaginer qu’un Québécois de souche puisse commettre un tel crime.

      C’est une question de proximité. C’est notre identité profonde. Pour utiliser l’expression de Stéphane Laporte, on a les mêmes racines. C’est un sentiment qui vient du fond des tripes.

    • Si j’étais péquiste, j’aurais honte d’avoir contribué à envenimer les relations avec les musulmans, dans un but principalement électoraliste.
      SI j’étais un journaliste de gauche, j’aurais honte d’avoir mal fait mon travail de journaliste, sans objectivité.
      SI j’étais feministe, j’aurais honte de ne pas avoir cherché le dialogue avec les hommes, mais plutôt la confrontation sans aucune nuance, sans aucun sentiment pour leur sensibilité particulière.
      SI j’étais d’extrème gauche, j’aurais honte d’avoir prôné des positions economiques tellement irréalistes que les personnes sensées ne pouvaient y adhérer, et etaient automatiquement condamner à étre identifiées de néon libérales égoïstes.
      NOus devrions tous avoir principalement honte, de gauche ou de droite, d’avoir contribué, par le mépris que nous avons affiché les uns vis-à-vis les autres, à inciter un jeune homme à détruire sa vie, celle de ses parents, et celles de tous ces gens.

    • @ Stéphane Laporte

      “… Et surtout, il faut s’élever contre le discours raciste qui se propage autour de nous, depuis trop longtemps. Qu’il vienne d’un quidam, d’un commentateur ou d’un président. Ne jamais le tolérer. Toujours s’y objecter. Et cesser de lui donner une tribune. Parce que ça fait un bon show”

      Pourquoi ne pas nommer Richard Martineau? C’est bien de lui que vous parlez?

      ————————————————-

      @ smartel7070

      18h06: Je suis entièrement d’accord avec votre commentaire! Les médias (journalistes) ont une énorme responsabilité, mais ne semblent pas en être conscient ou s’en contre fichent. Je reproduis une partie de votre commentaire:

      “Moi je n’ai pas honte et je ne dirai à personne qu’il ne faut pas avoir honte. Mais je comprends que quelqu’un de ta profession ait honte. Les médias sont en grande partie responsables de ces tragédies. À force de vouloir être considérés comme les #1, vous ne pensez pas aux conséquences de vos reportage bidons trop facile ou de ces reportages que vous n’avez pas le courage de faire…etc)

    • J’ai bien plus honte des québécois qui mettent au pouvoir les gens qui y sont en ce moment.

      J’ai honte de nos “journalistes” qui ne dénoncent pas les Richard Martineau du Québec. Qui ne dénoncent pas ceux qui pronent la haine.

      Mais je n’ai pas a avoir honte du résultat. Puisque je ne lis pas R.Martineau et que je ne vote pas Libéral.

    • Moi je peux pu entendre ça, le sempiternel « j’ai honte » québécois. On pourrait presque graver ça sur nos plaques d’immatriculation. Faudrait trouver quelque chose qui s’ouvre sur ceux qui souffrent au lieu du fameux repli sur soi. Faut regarder la tragédie en face au lieu de se gratter la gale comme d’habitude, vraiment ça m’énerve. Au lieu d’avoir honte, pourquoi ne pas remplacer ça par de la simple générosité, de l’ouverture, de la solidarité.

      Je pense à la chanson « You’re so vain, you must think that this song is about you… »

    • M.Laporte,nous devons tous, en effet, déplorer le drame de Québec. Cependant je m’interroge sur cette constante qui me semble bien québécoise, à savoir : lors de la fusillade du Métropolis qui mettait en cause quelqu’un d’origine anglophone tous étaient d’opinion que ce n’était pas le fait de tous les anglophones et je suis d’accord; lorsque des québécois ont été tués par des terroristes au Mali l’opinion générale était à juste titre que les personnes de croyance musulmane n’étaient pas tous à blâmer alors pourquoi faudrait -il que nous ayons tous honte alors cette fois -ci en tant que québécois ? Serait-ce notre vieux complexe de culpabilité général qui transparaît encore une fois ?

    • monsieur Stephane n’ayez pas honte, j’ai toujours dis haut et fort apres chaque attentat pourquoi doit on toujours se justifier pour une poignee d’imbeciles et de criminels??? les gens doivent reflechir et conclure qu’un terroriste ne represente que lui meme et le troupeau de ses semblables alors pourquoi condamner toute une nation??? Je suis musulmane de confession et je vis au Quebec depuis 20 ans et je pense que j ai appris a faire la part des choses. Je me sens Quebecoise a part entiere et jamais je ne permetterai a un criminel de creuser le fossé dans ma societé pour semmer le doute et le désordre
      Apprenons à mieux nous connaitre pour mieux vivre ensemble car tous ensemble on bâtira un Quebec solide et fort a nos enfants et au futures generations.Tout simplement non a la division

    • Si un anglophone vous avait dit avoir honte après l’attentat de Bain, vous lui auriez dit qu’il n’a pas à se sentir mal pour un fou.

    • stan-tremblay

      Moi aussi, j’ai plus honte de voir les libéraux au pouvoir! Ça c’est une décision collective, alors que l’acte isolé d’un fou ne l’est pas et nous n’avons pas à avoir honte pour ça. Avoir de la peine, oui. Mais honte? Hé qu’on aime ça s’auto-flageller!

    • Moi non plus j’ai pas voté pour ça!

    • C’est atroce ce qui est arrivé à Québec. Je suis fière de l’ampathie que les québécois ont pour ce drame. Cette mobilistion en solidarité pour les victimes donnent espoir en la nature humaine. Juste un petit commentaire, quand les les kamikazes se font sauter dans une salle de spectacld ou ailleurs, j’ai erais que les musulmans se montrent aussi compatissants et se mobilisent pour nous. A moins que je sois dans le champ, je n’ai jamais vu des groupes de musulmans prendre notre part et dénoncer ces atrocités.

    • M. Laporte,
      Vous semblez surpris que ça arrive d’un québécois «de souche»…
      Et ces jours-ci on entend partout ce refrain: «Nous les québécois on est un peuple pacifique.» Ah oui? On n’est pas violents? Vraiment?

      Mais dans les faits?
      Souvent dissimulée, toujours banalisée, la violence me semble faire tant parti de nos mœurs et de nos «valeurs canadiennes» d’ouverture et de liberté, que ces belles valeurs nous aveuglent.

      Voyons de près:
      Dans nos maisons, y’a pas de violence pour les enfants lorsque les parents se séparent? Notre langage et ce qu’on écrit dans les blogs; pas violent? Nos vieux placés dans de beaux Foyers dorés; pas violent? Tirer sur son ex puis sur ses enfants; pas violent? Et le suicide? Et l’omniprésente pornographie, jusque dans les chambres d’enfants… pas violent? Et les jeux vidéos, ce qu’on sert à la télé, au cinéma; pas violent? Que dire des combats ultimes, de la boxe jusque chez les femmes, des coups à la tête au hockey? Le fait est qu’on a du sang sur les mains, qu’on se presse de les passer à l’eau… pour en arriver à penser que l’avortement c’est pas violent. Arrive une tuerie, on ne comprend pas, on est scandalisés…

      Il est aisé de penser qu’on aime tout l’monde: les chinois, les musulmans et mettez-en! Si on s’aime tant, pourquoi on doit tant changer de conjoint? Me semble qu’il y a plusieurs formes de violences: si prendre un fusil puis tirer en est une, laisser crever dans l’indifférence en est une autre…

      Certes personne de nous désire la guerre, mais en ce moment nous la préparons bien… L’amour véritable et la paix sont un grand défi; mon espoir c’est que nous découvrions la Source de cet amour véritable, afin d’y aller et puiser.

    • Pour l’usage du mot ”honte”, il peut y avoir ambivalence… On pourrait alors aussi regarder l’espèce humaine dans son ensemble et toutes les mauvaises actions qu’elle commet, tout le mal que nous nous faisons les uns envers les autres ou encore à notre environnement, notre planète. Nous ne pouvons pas être fiers de cela. Mais il faut aussi regarder le beau côté, puis oui tu ne peux pas être responsable des actions de toute l’humanité mais entre cela et vous sentir zéro concerné, il y a une différence. Plus la personne est proche de vous, de votre pays… Mais est-ce avoir honte qu’il faut ? On peut pareil se poser des questions, qu’est-ce qu’on a manqué ? Est-ce qu’on aurait pu éviter cela ? Il y a des choses très imprévisibles, notamment la maladie. On a pas à sentir coupable du moins mais oui si on peut faire quelque chose, il faut le regarder. Chercher à s’améliorer.
      Que la personne soit blanche, noire ou d’une autre race. Ou peu importe aussi la religion si elle vit dans votre environnement, votre quartier, votre ville, votre pays… Plus c’est près, plus vous pouvez sentir concerné mais un malheur n’a pas forcément à vous rendre honteux. C’est comme les parents dont les enfants virent mal ou sombrent dans la criminalité. Ils peuvent ressentir de la honte mais ils ne sont pas forcément responsables, c’est leur enfant qui a pris lui-même de mauvaises décisions ou encore c’est une maladie qui l’a frappé. Ils se sentent concernés par contre et s’ils peuvent l’aider à revenir dans le bon chemin, la brebis égarée qui rentre , la personne qui se reprend comme dans la parabole bien ils vont célébrer cela.
      Mais des malheurs cela arrive partout dans le monde et personne n’est à l’abri de cela.

    • SE voiler la face sur les effets de la charte…peut-on ” amalgamer” ça à jouer aux sépulcres blanchis?

    • @ MC68 (commentaire « 31 janvier 2017 18h21 ») :

      Il me semble que des musulmans français ont montré leur solidarité avec les victimes de l’attentat du Bataclan (certaines des victimes étant elles-mêmes musulmanes) et de l’attentat de Nice.

      Des musulmans français ont aussi témoigné leur compassion à la suite du meurtre crapuleux du père Jacques Hamel, dans une église de Rouen, en juillet 2016. Plusieurs citoyens musulmans ont d’ailleurs assisté aux funérailles religieuses catholiques du père Hamel.

      Personnellement, je ne crois pas que la majorité des musulmans soient indifférents face à la violence que certains extrémistes commette en invoquant des raisons religieuses…

    • @ minoune99

      “Si Bissonnette avait tué 6 enfants dans une garderie, vous auriez eu honte?
      Si Bissonnette avait tué 6 profs dans une école, vous auriez eu honte?
      Si Bissonnette avait tué 6 étudianes dans une université, vous auriez eu honte?
      Moi j’ai eu honte de:
      -Radio-Canada qui nous a caché ce qui se passait à Québec pour ne pas nuire aux cotes d’écoute de Guy A
      -du recteur de l’université Laval qui nous a caché que Bissonnette étudiait à Laval
      -des porte-parole de la police qui massacre le français
      -du maire de Québec trop émotif, bien petit dans les circonstance”

      “Massacrent” et “circonstances”**

    • Malheureusement ce que je trouve triste c’est l’incapasite aux membres de cette religion de s’adapter et se faire accepter ou ils immigrent. Au lieu de nous demander de s’adapter a eux ce serait plutot a eux de s’adapter au pays qui les acceuille a bras ouvert…
      Si nos valeurs ne leur plaisent pas il n’ont qu’a rester dans leur pays d’origine.
      Mon pere a immigre ici d’Europe en se melangeant a la societe d’ici et en contribuant.
      Toujours en se rapellant que la Canada lui avait genereusement ouvert ces portes.

    • @ kovalchuk007 (commentaire « 31 janvier 2017 22h10 ») :

      Vous êtes remplis de préjugés et de stéréotypes.

      De façon générale, peu après leur arrivée au Canada, les immigrants arabo-musulmans donnent plus à la société d’accueil que ce qu’ils retirent de cette société.

      Et il n’est absolument pas nécessaire qu’ils se transforment en copies conformes des Canadiens d’origine européenne et de tradition chrétienne auxquels ils viennent se joindre.

      Vous devriez apprendre à mieux gérer vos préjugés et vos stéréotypes…

    • Le Québec n’est pas à l’image de ce tueur présumé. Nous n’avons à avoir honte de rien.

      Et si le gouvernement offrait plutôt la gratuité des soins psychologiques aux Québécoises et Québécois, on pourrait plutôt être fier d’une société qui s’occupe de ces enfants, de ces hommes et de ces femmes en mal de vivre avant qu’ils ne posent des gestes insensés.

    • Pourquoi me censurez-vous? N’est-ce justement pas le propos de votre commentaire? Pourquoi les commentaires racistes et intolérants passent et ceux qui les dénoncent sont bloqués? Parce qu’ils n’attirent pas assez de clics?

      @ minoune99, 30 janvier 2017, 11h05 (forum de Richard Hétu)

      “Euh,,, Amir, l’un des auteurs s’appelle Khadir, comme toé”

      J’espère que tu auras l’honnêteté de t’excuser de tes propos. Ca fait longtemps que je dénonce ton racisme (et ton homophobie) et tu as de nouveau fait la preuve de ton étroitesse d’esprit.
      Nous attendons donc tes excuses…

    • @jaypee2
      Au moment où j’ai fait mon message c’est le nom qui circulait. Il y avait deux suspects: Bissonnette et Khadir, un Marocain. Fox News a d’ailleurs reprit la nouvelle.
      Un peu après, la police a éliminé le Marocain.

      Khadir a été le seul politicien québécois qui a essayé de faire de la politique sur la tragédie. C’est un bien petit politicien

    • @sercote
      31 janvier 2017
      21h19
      _____________________

      Le traitement médiatique par les autorités policières a été LAMENTABLE.

    • @sylvainchartrand 31 janvier 08h20. Non vous n’êtes pas le seul. J’ai écrit un commentaire, mais il semble avoir été censuré. Dommage.

    • Oui le Québec doit se regarder dans le miroir et se poser les bonnes questions.

      Certainement comme tous les peuples, y a peu de méchants qui déforment l’image de la majorité des gentils, moi aussi j’ai la honte lorsqu’un fou qui se crois musulman fonce dans une foule ou s’en prend a des innocents, j’ai envi de me cacher, le prophète Mohamed n’a pas enseigné ceci, mais je suis aussi triste lorsque des drônes et des avions brûlent des musulmans vivants, ensuite cités comme des dommages collatéraux dans plusieurs pays musulmans, les mêmes pays interdit par Trump.

      On entends de tueries aux états unis, mais jusqu’à date une seule personne -a ma connaissance- qui s’est attaqué à un lieu de culte l’année passée (une église), mathématiquement on a aux USA un ratio de 1 crime/330 million, au Québec c’est 1/7 million!!!! soit 47 fois plus!
      Pourquoi c’est arrivé au Québec la seule province parmi 10 provinces + 3 territoires + 48 états américains?

      Moi je sens la haine dans bien des visages ici à Montréal ou à Québec beaucoup plus que je le sens aux USA ou à l’Ouest lorsqu’on va en visite. c’est une réalité, surtout que ma femme porte le voile.

      Dans la foulée de l’acharnement des médias et de la charte, ça me rappelait le Rwanda ou ses radios qui ont encouragé le génocide.

      On s’acharnaient sur de pauvres femmes vêtues par choix comme des sœurs sortis d’un église! non on veut décider de ce qu’elles doivent porter et de les mettre à la porte de leur travail uniquement pour cela tout en criant au droit des femmes et à l’égalité -:) quel hypocrisie .

      Mais le peuple Québecois a dit non, et a dit non hier lors des vigiles de parc et Québec, ce qui nous touche énormément droit dans le cœur.

      Lorsque le PL a gagné les élections, j’ai dis a mes amis musulmans: vous avez 4 ans, partir à l’Ouest ou retourner d’où vous êtes venus, le Québec est pris dans une spirale de haine qui n’est pas loin de se résorber, d’ailleurs lorsque je reste à la mosquée (avant les évènements), je pense souvent à une irruption d’un tireur, ce qui malheureusement arrivé ici au Québec, mais tant que on est ici, on va continuer d’affluer vers les mosquées, c’est nos seuls endroits ou l’on trouve la paix et le refuge spirituel.

      Allons cessons d’être surpris et acceptant la réalité ou on est rendu, moi je ne suis pas surpris du tout, cessant les voix de la haine, cessant de l’importer a travers les chaînes tv de France.
      Tout le monde doit se tenir debout -comme ça été fait depuis Dimanche- et dire non à la violence sous toute ses formes.

    • Mais c’est que monsieur Stéphane Laporte appelle son initiative de communication un blogue mais n’y met jamais les pieds! Ses lecteurs seraient-ils sous son niveau? Eric Laporte

    • Merci Stéphane de dire tout haut, ce qu’on pense, ça prend des gens comme toi, qui ont une tribune pour s’exprimer et faire passe le message. Je souhaite la Paix et l’harmonie à tous.

    • Bonsoir,

      J’ai honte et à la fois j’ai une profonde tristesse. J’ai perdu un ami si proche. J’ai de la difficulté à retenir mes larmes. Je ne peux rien faire que me reprocher de ne peux être là….

      Il (Khaled Belkacemi) mon ami depuis si logtemps ne méritait pas cette destinés si tragique. Pas ici et ailleurs. La folie humaime me boulverse.

      Khaleb tu me manqueras à jamais. Merci de m’avoir croisé. Un ami pour toujours et à jamais

    • @ minoune99

      “Au moment où j’ai fait mon message c’est le nom qui circulait”

      Justement: c’était une rumeur. Une personne honnête aurait attendu avant d’avoir des faits concrets. Vous ne l’avez pas fait et avez sauté aux conclusions. Ce qui était à prévoir compte tenu de votre histoire sur les forums de cyberpresse.
      Si vous êtes honnête et intègre, vous allez offrir vos excuses pour avoir parlé trop vite et accusé un innocent.
      Nous attendons.

    • Les seuls qui devraient avoir honte sont ceux qui partagent
      l’idéologie et les motivations du tueur et autres *déplorables*!

    • Les anglophones n’ont pas besoin de Trump pour des propos haineux

      Dénoncer la CBC aussi pour le Bashing envers le Québec.

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014884/deputes-bloquent-motion-condamne-article-opinion-raciste.

      De CBC merci

      http://www.cbc.ca/news/opinion/ethnic-nationalism-quebec-1.3960340

      Sur la tragédie de Mégantic en 2013.

      http://frogs.canalblog.com/archives/2013/08/15/27837799.html

      Pour l’épidémie de variole de 1875 où l’on a blâmé les canadiens Français selon The Gazette.

    • Trump veut des murs, mais au Canada il y a un mur qui existe depuis 200 ans et qui perdure dans la presse au Canada contre le Québec.

      Cela est devenu virale avec internet et le journal The Gazette comme on l’a vu avec attentat commis par Bains.

      http://www.cbc.ca/news/opinion/ethnic-nationalism-quebec-1.3960340

    • Oui il y a des propos haineux et un non respect du Québec par plusieurs anglophones. Mais pas par l’ensemble des canadiens. Et, il y a aussi nombre de québécois qui n’ont pas un très grand respect des anglophones.

      Ce que les anglophones reprochent surtout au Québec est de constamment chialer et de se donner des services au delà de leur capacité de payer et de demander aux autres provinces de payer le manque à gagner.

      Pour revenir au sujet de la chronique, il faut réaliser qu’à l’image de plusieurs pays d’occident, il y a des citoyens qui sont moins tolérants envers l’immigration. Mon avis est que le Québec et nombre de pays ont laissé entrer un trop fort pourcentage d’immigrants en une courte période de temps, ce qui a exigé un trop fort niveau d’adaptation. C’était “politically correct” d’accepter des immigrants, mais tous les pays qui l’ont fait regrettent aujourd’hui d’en avoir accepté autant. Avec comme conséquence une montée de la droite.

      Et, il faudra bien le dire, il y a des québécois plus conservateurs comme il y a des immigrants plus conservateurs; des citoyens qui ne veulent pas s’ouvrir aux autres.
      Je suis resté dans le Mile End et jamais un Juif hassidique n’a voulu me parler ou même me saluer. Quant aux Musulmans ils ont aussi des efforts à faire; les gens tolèrent le voile, mais le visage couvert n’est pas tolérable, pas plus que la charia, le kirpan, la prière sur les lieux de travail, les accommodements qui n’en finissent plus.

      Si les gens font des efforts des deux côtés, on se donne des chances que ça fonctionne. Mais des deux côtés i y a des gens qui ne veulent pas s’adapter et c’est là qu’il faudra travailler.

      Ce que le PQ a créé comme division dans la société avec son concept du “Nous” et du “Vous” et la Charte Drainville, malgré les avertissements des spécialistes, a cautionné les gens plus radicaux à commettre des gestes insensés. Où sont les Drainville et les autres du PQ aujourd’hui pour expliquer le mal qu’il ont fait ? Lisée essaie bien de parler d’un rapprochement mais il était l’instigateur du “Nous” et du “Vous”. Quelle crédibilité a-t-il ?

    • j’ai la certitude que si tout le monde avait cette même idéologie, le monde serait en paix.

    • Je suis contre le fait de laisser un tel psychopathe représenter notre peuple. En tant que Québécois, nous valons mieux que ça.

    • je suis choqué et triste. Mais je n’ai pas honte. Cette homme est visiblement dérangé et il est irréaliste de croire qu’il représente la population générale. je m’oppose avec vigueur au gens qui disent que le Québec est un pays raciste, par contre je n’ai pas peur de dire que cette homme est Québécois, car il faut ce le dire, les moutons égarés existent.

    • Je pense que les immigrants et la population québécoise doivent s’unir pour éviter les conflits multi ethniques.

    • On ne devrait pas avoir honte des musulmans, car ce n’est pas tous les musulmans qui sont corrompus et qui font des actes criminels.

    • on ne devrait pas avoir honte, car les conséquences reviennent à lui et pas à toute sa race . On devrait pas avoir honte et juste se concentrer sur ce que nous sommes et pas sur ce que les autres sont

    • Moi aussi.., mais de toi

    • JE N’AI PAS HONTE et je ne prendrai pas sur mes épaules ce que quelqu’un d’autre a fait. L’ère judéo-chrétienne et l’autoflagellation ne sont plus de mise.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2017
    L Ma Me J V S D
    « déc   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives