Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 24 juin 2014 | Mise en ligne à 13h04 | Commenter Commentaires (258)

    Les Québécois sont de quel pays ?

    canada-quebec-drapeaux

    La fête nationale du Québec commence à ressembler, de plus en plus, à la fête nationale du Canada. Un petit congé tranquille.

    Tellement qu’on peut se demander, quel est le pays des Québécois ?

    Si c’est pas le Québec, c’est donc le Canada ? Même pas.

    La baisse du nationalisme québécois n’a pas résulté en l’augmentation du nationalisme canadien.

    La semaine prochaine, la fête du Canada sera encore plus tranquille.

    Aucun ferveur nationale nous habite, que ce soit le 24 juin ou le 1er juillet.

    Bref, y’a juste aucun nationalisme au Québec. Quel qu’il soit. Zéro.

    On ne veut pas se séparer du Canada, mais on n’est pas en amour avec le Canada, pour autant.

    Nous sommes au neutre.

    Les Québécois n’ont pas de pays.  Ni en rêve, ni en réalité.

    Ouais… Spécial.

    Cela dit, bonne St-Jean à tous !


    • Nous sommes de la planète terre. Les notions de peuple et de pays ne font que diviser les Hommes.

    • Québécois de cœur, Canadien par obligation et je m’en porte très bien, sur ce bon congé à tous.

    • Un texte qui rend malade…
      Un texte qui devrait être écrit au JE et qui est écrit au NOUS…

      Je ne sais pas où vous êtes pour cette fête nationale??? Paris? Cuba? Floride?
      Plusieurs évènements populaires partout…. (plus de 250 sur le site de la fête nationale!!!)
      Malheureusement, je ne me déplacerai jamais pour aller voir un Jean Marc de StarAc ou un Yoan de la voix (est-ce qu’ils ont des noms de famille???)…. Mais est-ce que ca fait quelqu’un de nous de moins québécois????

      Pourquoi pas avoir un évènement majeur avec Sainte Céline, en compagnie du Pape de Verdun et du Roi de la Patate??? Là, nous aurions toute notre monarchie populaire!!!!

    • “Les pays, c’est des conneries, ils n’existent que sur les cartes.
      les villes, elles, [les régions à la limite] existent vraiment.”
      (Denis Guedj)

      “Ce qui empêche les gens de vivre ensemble,
      c’est leur connerie, pas leurs différences.”
      (Anna Gavalda)«

      La terre est ma patrie, le genre humain ma nation. »
      (Tevfik Fikret)

    • Un peu d’amertume dans votre texte Monsieur Laporte. On comprend que votre allégeance péquiste et la défaite récente vous ont guidé dans votre texte. Vous êtes canadien, admettez-le. Et ça vous sert de l’être parce que ça paye vos avantages sociaux. Québécois de cœur, mais aussi canadien de raison. Il faudra bien s’assumer un jour. En tout cas, je vous le souhaite Monsieur Laporte.

    • Les Québécois ont un pays. C’est le Canada. Vous devenez vieux! Les jeunes sont des citoyens du Monde, ayant grandi avec d’autres jeunes de toutes les nations. Des Québécois eux aussi. Votre ‘Nous’ est le même que celui de la Charte proposée par le PQ. Un ‘Nous’ raciste, xénophobe et dont les jeunes ne veulent pas.

    • « Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité. »
      – Albert Einstein

      Le nationalisme québécois n’est ni mieux ni pire que le nationalisme canadien. Tant mieux si les deux sont en déclin.

    • Je dirais que je suis Montréalais. Ensuite Québécois.

      Je suis toujours surpris quand je me rends compte que je suis Canadien. (rien contre les Canadiens, juste aucune apartenance) Ça me fait toujours bizarre de dire que je suis Canadien quand je suis à l’étranger.

      Et pour la fête nationale… je vois pas pourquoi j’irais voir des spectacles qui ne m’intéresse pas sous prétexte qu’ils sont là pour célébrer la nation québécoise, même si je suis très fier d’être Québécois.

      Et pour le pays… je peux pas dire que j’ai envie de le faire avec les gens en place au PQ présentemment. J’ai voté ON la dernière fois (et QS la fois d’avant).

    • 2 fleurdelysés à peine sur les balcons du Centre-Ville en ce jour de canards. Le monde change, Man!

    • le résultat du 7 avril démontre le clivage entre le discours médiatique (séparatiste de gauche) versus la population du Québec…

      les gens on p-etre eu peur dans les dernières années de montré leur attachement à notre beau et grand pays, le Canada (envié par le monde) , face à la hargne des séparatistes (souvenez-vous des carrées-rouges de montréal)…

      Mais depuis les élections d’avril, ca change et c’est tant mieux!!!

      En t k, ben tanné de ce genre de discours…….

    • Tant mieux si le nationalisme perd des plumes. C’est un concept qui a connu son apogée au 19e siècle et ses pires dérives dans la première moitié du 20e.

      Si on doit s’identifier à un groupe, c’est à l’espèce humaine, et encore, avec humilité. Parce que la forme de vie qui a le plus de chances de survie d’ici la mort du soleil, c’est les bactéries, qui étaient là 3 milliards d’années avant nous et seront encore là après nous.

    • Un arbre doit avoir des racines fortes et profondes pour pouvoir étendre ses racines.

      En étant jeune et éduqué, mes racines sont bien ancrées dans ma patrie, le Québec. Elles me permettent de rejoindre le reste de la planète.

    • Pourquoi une nation aurait besoin d’un pays ?

      L’idée de pays est une idée révolue basée sur le concept d’État-nation qui façonne le monde en des clans et des tribus qui se déclarent la guerre au nom de leurs propres intérêts et ce, au détriment de l’humanité toute entière. Le concept des frontières infranchissables, de n’être que ce qu’on nous dit d’être. C’est vieux comme le monde et ça immobilise le champ d’action de tout être humain.

      Il faut surmonter cette envie de nationalisme tribal pour évoluer vers un concertalisme global. Quand on chantera au concert des Hommes au-lieu de s’émouvoir dans un concert des nations, l’humain redeviendra humain.

    • Pour faire suite à mon commentaire:

      Ce qui me rends fier d’être Québécois, c’est quand Bombardier remporte un appel d’offre contre Boieng, quand nos réalisateurs vont à Hollywood, quand Montréal est un épicentre du jeu vidéo, quand le stage et les cérémonies des Jeux Olympiques viennent d’ici, etc.

      Aller chanter du Charlebois en gang, c’est le fun. Ça fait partie de ma culture et ça nous rassemble, mais je ne dirais pas que ma fierté nationale est basée là-dessus.

    • Je célèbre la fête du Canada; mon pays, mon amour.

    • Helo,

      ah, ah, moi j’ai la réponse à votre question. Histoire 101.

      Nos ancêtres ont débarqués ici et ils ont été accueillis à bras ouverts part les autochtones accueillants sans bon sens.

      Nos ancêtres leur ont donné de l’eau de feu en échange de leurs terres. Petit à petit les autochtones dans leur grande tolérance et leur tendre naïveté ont été repoussés dans des enclose , des réserves.

      Le Québec venait de naître et avec lui – le bon Québécois.

      Puis les québécois ont vu débarqués des gens du continent africain : des noirs pauvres et réfugiés en masse et des arabes riches en masse, et les québécois, tannés de leurs origines catholiques (trop contraignante) et françaises (trop isolante)les ont accueillis bras ouverts.

      Les immigrants trop heureux d’avoir une terre d’accueil si naïve et généreuse ont decidé de coloniser le Québec en entier, ils ont implanter leur burka et leur mosquée.

      Petit à petit les québécois si ouvert d’esprit ont démoli leur églises pour leur faire de la place. Ensuite, le nombre grandissant d’enfants d’immigrant peuplant le pays à une vitesse exponentielle avec l’aide d’allocation familiale généreuse et de garderie quasiment gratuite.

      Le québécois s’est senti écrasés sous le nombre et par la faillite financière et, sous peu, il ira rejoindre les autochtones (ceux qui ont survécu) dans les grandes réserves.

      Allez bons québécois soyez accueillants et surtout tolérant : donnez sans compter au son des tams-tams de la jungle et de la prière du minaret… L’Histoire a ceci de vrai qu’elle ne fait que se répéter…

    • @fauconcanadien

      Allez donc lire lire ce que pensent “pekistan” (14h10) et “Madore” (13h39) de vos émois langoureux !

    • @fauconcanadien

      Le canada vous a rejeté à toutes les occasions qu’il a eu. Il a adopté une constitution rejetée par l’ensemble de la classe politique au Québec depuis ce temps.

      Votre seul pays est le Québec.

    • Le chef d’état du Canada est la reine d’Angleterre. Le Canada est donc encore une colonie de l’Angleterre. Je ne comprend pas pourquoi le Canada est à l’ONU comme pays.
      .

    • 3 autres choses:

      1- c’est pas vous hier qui disait qu’il faut arrêter de politisé le 24 juin?

      2- d’ou viens votre légitimité de parlé au nom de tout les Québécois?

      3- nous l’avons notre pays, et pas le moindre : Le CANADA!!! me semble c’est assez simple à comprendre.

      bonne Saint-Jean!!!!

    • Merci aux pequistes de me faire la demonstration de combien il est bon de vivre au Canada !

    • Peut-être est-ce parce que le peuple Québécois évolue vers plus intelligent.

      Le nationalisme, le patriotisme et le chauvinisme n’ont jamais fait ressortir le meilleur d’un être humain. Déjà qu’on doit l’endurer au travers des sports professionnels, c’est pas la peine d’en faire un plat avec des fêtes….

    • Bla, bla, bla…

    • @paulbienvenue

      Aimerais-tu ca avoir le système de santé du Cameroun? Le régime d’assurance-chomage du Togo? Les routes du Mali? La sécurité des rues de Sao Paulo? Les congés de maternité des États-Unis?

      Un pays c’est pas juste une frontière. Un pays c’est un style de vie. Et sur ce plan, au Québec, on est gâté rare. Dommage qu’on soit encore colonisés.

    • “Un arbre doit avoir des racines fortes et profondes pour pouvoir étendre ses racines.”

      Je suppose que l’intervenant voulait dire étendre ses branches…

      L’inconvénient avec des racines fortes et profondes,
      c’est qu’on doit rester toujours à la même place
      et qu’on a, de ce fait, vite fait le tour du jardin!!

      Et c’est toujours curieux de voir quelqu’un baser sa fierté d’être québécois
      sur les accomplissements de quelqu’un d’autre et dont le seul mérite est
      d’être né sur le même territoire que lui!

      “La fierté est un sentiment qui fait suite à un succès après la conduite d’un projet,
      d’une action, ayant exigé des efforts pour surmonter des difficultés.”
      (le Larousse)

      On devrait s’estimer chanceux d’être né ici et exprimer de la gratitude
      à nos parents/ancêtres de nous avoir mis au monde ici plutôt qu’au Nigéria.
      ou en Irak ou en Floride… ((rires))

      La fierté d’appartenir à un pays spécifique plutôt qu’à n’importe quel autre,
      on devrait laisser ça aux immigrants qui choisissent de venir y vivre!!

    • Je partage votre déprime, Monsieur Laporte. L’option souverainiste traverse en effet un petit creux (pas de l’ampleur dont parle des médias fédéralistes comme La Presse, cependant).

      Ce qui est encore plus déprimant: lire les commentaires affligeants de certains de vos lecteurs. Ils illustrent ce qu’il y a de plus désolant dans la haine de soi.

      Vive le Québec (libre)!

    • *parlent*

    • Je ne crois pas, non plus, que les Québécois aient dit oui au Canada. En fait, la dernière fois que les Québécois ont dit oui à quelque chose, c’est en 1919, lors du référendum sur la légalisation de la vente d’alcool. Depuis, il a été plus facile de dire non. C’est moins engageant.
      Le Québec est une «nation» sans ambition.
      GTremblay
      Montréal

    • Il est drôle d’entendre le discours du citoyen du monde.

      Comme s’il était complètement déconnecté de la réalité mondiale.

      Il n’a pas conscience de la manifestation ultime du nationalisme qui s’exprime sur un terrain de football à la Coupe du Monde.

      Il n’a pas conscience du rejet massif de l’intégration européenne exprimé aux dernières élections.

      C’est assez ironique de voir que celui qui se définit comme citoyen du monde est probablement le moins conscient de la façon dont ce monde fonctionne…

    • Je sens surtout de la nostalgie dans cette constatation. Pour ceux qui ont connu l’effervescence du merveilleux rêve collectif de pouvoir s’émanciper, faire nos choix, se faire un coin de terre qui nous ressemble, qui nous rassemble, la fête nationale à perdu bien des plumes en effet. Si vous pensez que l’individualisme actuel est mieux que cette époque où les gens marchaient ensemble en rêvant pouvoir offrir un pays de partage et de coopération à leurs enfants, vous avez vraiment le gouvernement que vous méritez. Si vous n’êtes pas un peu amers de vous êtes fait flouer, c’est vrai alors que vous n’en avez rien à faire de ce pays. Un pays c’est une maison où habiter. Un chez soi qui nous ressemble. Pas une secte. Certains semblent comparer le désir d’être chez-soi à une prison ou à une sorte d’enfermement… Ça me fait bien rire. Essayez d’aller vivre dans la rue, ou en Afghanistan, vous verrez que c’est bon, c’est réconfortant d’avoir un chez-soi comme ici. Si personne ne s’en préoccupe, d’autres le feront à votre place, et il sera squatté par n’importe qui aussi peut-être. Et il sera trop tard pour tenter de se le réapproprier . Où étiez-vous? Viendront vous dire vos enfants. On se regardait le nombril! La terre, l’humain. C’est beau. Mais demandez aux réfugiés qui sont partout dans des campements ce qu’ils aimeraient avoir le plus? Et bien voilà! Si la notion de pays est une tare, c’est que vous ne savez sûrement pas ce que c’est que de ne pas en avoir… C’était très bien la ferveur nationaliste. Ça mobilisait les gens vers un rêve commun. Celui de se retrousser les manches pour construire un meilleur avenir pour nos enfants; Dans ce coin de la terre tellement démocratique et pacifique que nous ont légué des géants. C’est un héritage qu’on a eu et qu’on devra léguer nous aussi. Je suis nostalgique moi aussi monsieur Laporte. Mon nombril est séché depuis longtemps, mais ce n’est pas facile de faire lever les yeux de tout le monde en même temps… “Les bœufs sont lents mais la terre est patiente” disait Pierre Falardeau. Bonne fête nationale tout le monde! Levez les yeux, il y aura peut-être des feux d’artifices? On sait jamais…

    • “Les Québécois sont de quel pays?” Quelle question stupide, un peu comme “Les Québécois sont de quelle planète, ou de quelle galaxie?”

      Les réponses sont, bien évidemment, Canada, Terre, Voie Lactée, nonobstant les vendeurs d’huile de serpent qui veulent nous faire croire que la St-Jean est la fête nationale du Québec. Qu’ils attendent au moins que le Québec soit un pay avant de faire un tel décret…

    • Se réclamer d’être “citoyen du monde” sert trop souvent de paravent à l’égoïsme et au non-engagement de ceux qui l’invoquent avec des cris de vierges offensées.

    • Il est drôle d’entendre le discours du citoyen du moins que rien.

      Comme s’il était complètement déconnecté de la réalité mondiale qui à amener les courants nationalismes à commettre des génocides comme celui des Balkans avec la guerre au Kosovo, la première et la deuxième guerre mondiale et autres à venir.

      Il n’a pas conscience de la manifestation ultime du nationalisme qui s’exprime dans les rivalités sportives mondiales (Coupe du monde, Jeux olympiques…) qui ne sont que l’empreinte d’un esprit tribaliste qu’on maintient en vie à coût de milliards de dollars empruntés sur le dos des plus pauvres par de la corruption organisationnelle pour des intérêts particuliers.

      Il n’a pas conscience de l’acceptation massive pour la désintégration européenne aux dernières élections.

      C’est assez ironique de voir que celui qui se définit comme le citoyen du moins que rien est probablement le plus inconscient de la façon dont ce monde ne tourne pas rond.

    • @seb.b 24 juin 2014 14h09 – Vous dites: “Votre seul pays est le Québec.”

      Le Québec est une province à ce que je sache. Pas un pays, et les jeunes n’en veulent pas, pas plus qu’ils ne veulent de référendum. C’est pourquoi ils ont rejeté le projet du PQ à coup de pied dans le derrière. Le PQ aura été le parti des boomers, avec un rêve qui demeurera un rêve. Ce même rêve aura mené le PQ à s’accaparer la fête de la St-Jean-Baptiste pour en faire une fête qui ne représente plus les Québécois.

    • Il existe une population québécoise, mais il n’existe pas de peuple québécois. Le Québec était, est et sera de plusieurs peuples. Chacun de ces peuples a une histoire, qui ne se raconte pas de la même façon. Il ne peut y avoir une fête commune.

    • «Un petit congé tranquille.»

      C`est correct ça. J`aime mieux ça que des débordements et des saoulons partout. Pour ma part, je suis Québecois et Canadiens, mais je prend pas ça à coeur.

    • Ah le Canada, ce pays imaginaire pour les Québécois refusant d’assumer honteusement , peureusement et moumounement leur identite fondamentale et réelle.

      Qui parmi ces tenants de ce beau Canada serait en mesure, si on le leur demandait maintenant, de nous dire ce qui se passe en Colombie Britannique ou au Manitoba ou Terre Neuve dans le domaine culturel ou politique ou sportif ou économique ou social présentement. Personne à part quelques spécialistes.Donc personne ne connaît ce prétendu Canada qui serait notre pays.

      Donc laissez nous tranquille avec vos fabulations canadiennes. Notre nation est le Québec et l’idée d’indépendance n’est pas morte, malgré les rêves en ce sens des fédéralistes néo-libéraux , et un jour notre fierté nationale remontera à la surface comme pour toutes les nations du monde qui le sont elles car elles n’ont pas la mentalité de losers de nos pretendues élites québécoises.

    • @boisdort – 24 juin 2014 – 15h27
      … Je ne crois pas, non plus, que les Québécois aient dit oui au Canada.

      Ah bon, deux référendums perdus et à la dernière élection, lorsque le thème de la souveraineté s’est invité dans la campagne, le PQ en a mangé toute une. Ca vous prend quoi pour regarder la réalité en face?

      Une majorité de Québécois(es) se trouvent très bien à l’intérieur du Canada, faites-vous à l’idée ou encore, déménager en Chine ou en Australie!

      … Le Québec est une «nation» sans ambition.

      Oui, nous avons de l’ambition, celle de résoudre les vrais problèmes du Québec et après, on verra! C’est d’ailleurs ce que dit M. Legault et l’autre jour, M. Michel Gauthier disait la même chose, on s’occupe des vrais problèmes et ensuite, sait-on jamais.

    • Peut-être devient-on citoyen du monde en se permettant d’affirmer un nationalisme responsable. Comme disait M. Léo-Dubois “avoir sa voix dans des grandes instances internationales où se prennent des décisions importantes avec l’environnement et les droits de l’homme”. N’est-il pas aberrant (au sens de illogique) de se priver de tels leviers de prise de décision quand on est jeune et que ces thèmes nous tiennent à coeur?

    • J’aime bien votre analyse M. Laporte. C’est vrai qu’on est un peu dans un “vide national”.

      Rare sont les Québécois qui s’identifient avant tout comme Canadiens (ceux là le font souvent plus par haine des souverainistes que par amour du Canada).
      Nous sommes avant tout des Québécois. Certains voudraient que ce soit officialisé – avec un pays – d’autres, la majorité en ce moment, trouvent le statu quo très acceptable: Québécois au sein d’une fédération qu’on appelle Canada.

      Ce vide national dans lequel nous vivons n’est peut être pas très glorieux, mais il est reposant.

    • Une fête nationale pas de nation
      c’est comme une boite de noel pas de cadeau
      mais un pays au fond c’est juste des mots..
      lors des match, même Ginette chante Ô KENEDA
      pis on on s’en fait pas avec ça
      avant a chantait un peu plus haut..
      dans le temps d’a st jean avec Gilles Vigneault :

      «Le temps que l´on prend pour dire : “Je t´aime”
      C´est le seul qui reste à la fin des jours
      Les voeux que l´on fait, au gens que l’on aime
      Chacun les récoltes en soi-même
      Le seul vrai pays c’est l’AMOUR.

      {Refrain, x2 :}
      Gens du pays, c´est votre tour
      De vous laisser parler d´amour

      Le temps de s´aimer, le jour de le dire
      Fond comme la neige aux doigts du printemps.
      Fêtons de nos joies, fêtons de nos rires
      Ces yeux où nos regards se mirent.
      C´est demain que j´avais vingt ans.

      Gens du pays, c´est votre tour
      De vous laisser parler d´amour

      La maudite chicane souhaitons qu’elle s´arrête
      Et qu’a l’avenir chacun pourra voir
      Comme en un miroir l´amour qu´il reflète
      Pour mes frêres à qui je souhaite
      Le temps de vivre leurs espoirs.

      Gens du pays, c´est votre tour
      De vous laisser parler d´amour

    • @real.melancon

      J’ai moins de 30 ans, un doctorat, j’ai habité sur deux continents et j’ai voyagé dans une quinzaine de pays. Alors, ne me parlez pas d’un rêve de boomers svp.

    • Quel que soit le parti au pouvoir, le Québec est mon seul pays.

    • @apocalypse

      Pourquoi ne parlez-vous pas du Non des Québécois envers le canada lors du référendum sur Charlottetown? Ou bien des sondages réalisés pour le 30e anniversaire du rapatriement de la constitution qui disaient que le canada actuel ne convient pas à une majorité de Québécois? Il y a aussi le fait que le Québec se fait imposer la moitié de ses décisions par un gouvernement fédéral qui ne recueille que 13% d’appuis dans les sondages.

    • Éducation, lire, apprendre, devenir meilleur, plus curieux, se perfectionner, lire davantage, obtenir le meilleur et plus élevé diplôme dont notre cerveau est capable, étudier et lire durant toute une vie. C’est ce que je vous souhaite en cette Saint-Jean, fête nationale du Québec.

    • Déprime post 7 avril M. Laporte ? Et si la St-Jean devenait la fête de TOUS les québécois ? Pas juste les indépendantistes ?

    • Questionnement légitime et pas mal généralisé je crois bien. J espere juste qu on sera assez matures comme peuple pour cesser cette gué-guerre de fanions et de regarder en avant ensemble.

    • Pourquoi faut-il que ce débat revienne année après année ? Je suis souverainiste mais je ne m’offusque pas du tout que le 24 juin ne soit pas aussi politisé que certains le souhaiteraient. Chaque année, il y en a qui demandent ce qu’on fête au juste (je réagis aussi par la banque à la chronique de M. Marissal). Il est pas mal prématuré de fêter l’indépendance du Québec et il est plutôt difficile d’avoir un défilé militaire sans armée !

      Ne peut-on pas reconnaître que les 23-24 juin constituent simplement le moment de l’année qui rassemble le plus les Québécois ? Qu’avec le défilé, les spectacles dans tous les villages et les quartiers, des tablées de produits du terroir et les feux de la St-Jean (tradition héritée de nos ancêtres et qu’on partage avec d’autres peuples européens et nordiques surtout), nous célébrons simplement ce que nous sommes comme peuple.

      A ceux qui voudraient qu’on cesse de se souhaiter la St-Jean je demande : croyez-vous vraiment que les Français ou les Belges se souhaitent la « bonne fête nationale » ? Je soulignerais même qu’il y a des pays qui célèbrent à peine leur fête « nationale » : la St-Georges (fête nationale de l’Angleterre) n’est pas même un jour férié en Angleterre. Pour ce qui est de l’Irlande, c’est bien la St-Patrick qui est la fête nationale officieuse. A ce que je sache toutefois, l’Irlande ne s’oppose pas à ce que cette fête soit aussi celle des descendants d’Irlandais un peu partout dans le monde : tout comme il ne devrait pas y avoir de contradiction entre le fait que la St-Jean soit à la fois la fête nationale du Québec et celle des Canadiens-français d’ailleurs (sauf les Acadiens).

      Allez, sur ces propos peut-être un peu naïfs, je souhaite la bonne fête à tous (malgré la flotte) !

    • J’ai deux pays, Montréal et les Pays-d’en-Haut.

      Mon ancêtre paternel avait sa terre, tout près de la basilique Notre-Dame, du temps de Marguerite Bourgeoys, Maisonneuve, Jeanne Mance et Lambert Closse. Un de ses descendants (mon arrière-arrière grand-père), contemporain du Curé Labelle, a participé à la colonisation du Nord.

      Je me sens profondément Montréaliste et des Pays d’en Haut. J’appartiens à ces terres et j’éprouve le sentiment de les posséder.

    • Je me considère Américain. C’est un pays fondé sur des principes et avec des valeurs. Le Canada est une erreur de parcours, et aurait du former un autre 10 états.

      T. Rightman

    • Un Pays n`est qu`un territoire…….Regardez nos dirigeants..???.Moi j`ai plutôt le gout brailler!……Ce n`est pas avec cette gang que j`ai le gout de fêter….Ni avec l`ancienne gang d`ailleur!

      J`ài confiance que la jeunesse nous relèvera de cette situation désolante…..En attendant…Bonne Saint…?….Oups!… Bon Congé a tous!…..Santé!

    • Le pays des québécois est aujourd’hui le cash$$$ la consomation et le matériel.

    • Moi? Je suis de Côte d’Ivoire. C’est mon pays.

    • Du Canada mon cher ami

    • seb.b

      24 juin 2014
      15h02
      Vous vous trompez, car j’étais, et je suis toujours, en faveur du rapatriement de la Constitution. J’étais très heureux que Trudeau demande le rapatriement de la Constitution canadienne.

      L’idée que le Québec ait été pour ou contre le rapatriement me laisse complètement indifférent. En fait, je m’en fous aussi éperdument que de savoir s’il y a une planète qui tourne autour de l’Étoile polaire (qui est à plus de 400 années lumières de la Terre).

    • La psychologie des Québécois est dûre à analyser. Ptetre que dans le fond, les québécois se disent que c’est qui constituent le Canada, et que ce serait aux “autres”, à se séparer de “nous” . :o)

    • daniel69

      24 juin 2014
      15h02un
      Le Canada est un pays indépendant. Il est devenu souverain en 1931 avec la ratification du Statut de Westminster. Cependant, le Canada a choisi de demeurer une monarchie.

      Votre déclaration est un sophisme et vous le savez.

    • le Québec est en pathététiquistan…

    • Canadien m’exprimant en français ou en anglais dependant de la situation……mais ne ressentant aucune affinité avec se qu’on appele la culture ” québecoise”.

    • @fauconcanadien 14h20 Votre horloge avance d’une semaine. Remettez la à l’heure.

    • En tout cas, ça fait drôle de voir les Chiliens, les Brésiliens, les … descendre dans la rue, en ce temps de fête nationale, pour fêter la victoire de leur pays en coupe du monde.
      Mais bon, nous on n’est pas invité à la coupe du monde; on n’a même pas d’équipe nationale; on n’en a d’aucune sorte d’ailleurs…
      Est-ce si étonnant qu’ils ne viennent pas fêter avec nous? Leur nation n’est pas ici.

    • @pantaleon_madore

      ”Et c’est toujours curieux de voir quelqu’un baser sa fierté d’être québécois
      sur les accomplissements de quelqu’un d’autre et dont le seul mérite est
      d’être né sur le même territoire que lui!”

      C’est pas juste curieux, c’est downright absurde.

      Mais bon, quand t’as pas accomplie grand chose dans la vie, tu t’accroches à ce que tu peux, tsé… Y en a que c’est par un drapeau, y en a d’autres que c’est par les buts comptés d’un défenseur vedette. Chacun son truc.

    • Le quebec c’est nous. Et nous venons de partout meme de la France ou l’Italie. Qu’il soit les vieux ou le plus jeunes. C’est nos enfants quebecois frances-italiens-grecs-portugais-vietnamiens-chiliens-mexicains-algeriens dt marocains entre autres, qui vont ecrire cette page de l’histoire. Ce notre histoire.

    • @gratiengroleau
      “nonobstant les vendeurs d’huile de serpent qui veulent nous faire croire que la St-Jean est la fête nationale du Québec. Qu’ils attendent au moins que le Québec soit un pay avant de faire un tel décret…”

      La nation québécoise à été reconnue par le gouvernement fédéral, celui de M. Harper. Il est donc correct, à mon humble avis, de dire que c’est une fête nationale (selon un décret du gouvernement du Québec, celui de M. Lévesque si je ne me trompe pas) comme il est correct de dire que Québec est une capitale nationale et qu’Ottawa est une capitale fédérale.

    • PKP en chaise roulante et la journée de pluie d’aujourd’hui représentent assez bien le PQ et le mouvement séparatiste.

    • @rightman

      Wannabe américain ?

      Vous n’avez jamais eu le courage pour demander la Green Card ou vous ne respectez tout simplement pas les critères de sélection ? :)

    • Je voudrai rappeler que le nom Canada vient de l’époque du régime francais avant meme que les britaniques débarquent.

      L’hymne nationale du canada écrit et composer par 2 canadiens francais basile routhier et calixa lavallée.

    • jon8, 20h47: et vous, votre fierté?
      Me, Myself and I?
      Ce que VOUS avez accompli pour VOUS?

    • Trop facile comme petit article bouche trou…

      Le nationalisme avec la sauce des années 70 pu capable!

      Aujourd’hui c’est économie / emploi / économie / emploi etc…pu capable d’entendre ça non plus.

      Jugement, bon sens, responsabilité, éthique…le futur il est la mais bon …l’être humain n’a pas ça dans son ADN

    • @seb b.

      Ceux qui on voter pour le rejet de l’europe le font surtout pour voter contre le pouvoir en place dans leur propre pays. Mais c’est tellement facile de mettre sur le dos de l’europe leur propre déchéance.
      Si ca va mal en Espagne en Grece ou en irlande ce n’est pas a cause de l’europe c’est principalement a cause principalement de la mauvaise administration locales dans chacun de ses pays.

      Je pourrais parler surtout pour l’espagne ayant la moitie de la famille qui vit la-bas.

      On mets beacoup le tort sur l’europe et la troika. Pour ses propres erreurs.
      Ca me fait penser des fois quand on blame le fédéral ici .

      je trouve que ca fait un peu propagandiste dire fete nationale on pourrait garder le nom de st-jean comme le font les irlandais avec la st-patrick.

    • On s’en fout du pays, pas besoin de chercher plus loin.

    • @appcalypse,
      Pour vous, si le PQ en a mangé toute une, c’est parce que les Québécois ont choisi le Canada? Si ça vous réconforte, tant mieux. Je pense que ce n’est pas aussi simple que cela. Mais visiblement, la nuance vous fait défaut.
      Vous écrivez, qu’il faut régler les problèmes et qu’après on verra!?! Non seulement des gens comme vous ne peuvent mâcher de la gomme et marcher en même temps, mais en plus ils ne savent même pas ce que c’est que d’avoir de l’ambition. Sortez de votre basse partisanerie crasse. Ce que propose Legault peut en effet être intéressant, sans doute que lui a plus d’ambitions que vous!
      Mais l’heure n’est plus à la partisanerie politique. Comme vous le dites, il faut régler les problèmes. Et heureusement, ça ne passera pas par des gens comme vous qui êtes trop étroit d’esprit.
      GTremblay
      Montréal

    • Le 24 juin est une fête commerciale qui fait fermer les commerces pour faire parader des zigotos habillés en bleu et en blanc à l’image des schtroumpfs.

    • @rightman 18h04 “Je me considère Américain. C’est un pays fondé sur des principes et avec des valeurs.” Je préfère, et de loin, les valeurs canadiennes. Personne ne vous empêche de déménager.

    • Ça fait du bien de lire un si grand nombre de commentaires qui condamnent le nationalisme comme idéologie dépassée. Une autre vieille institution patriarcale, qui sert les mêmes dessins que les religions… à fuir.

      Bravo à ceux qui ont compris. Les autres, qui sont convaincus d’avoir compris et dont l’essentiel du discours tient au mépris des autres, et bien meilleure chance dans une autre vie. Peut-être.

      seb.b: on sait que tu as moins que 30 ans. Ça transpire…

    • @rightman 18h04 “Je me considère Américain.” Tous les habitants des Amériques sont américains. Les USA, dans leur orgueil hégémonique, ont usurpé le nom, se le sont arrogé. Chaque fois que je vois le mot “America” désigner les USA dans leurs médias, je grince des dents. Je suis aussi américain qu’un habitant de Chicago; et canadien et québécois en plus.

    • @foubraque, 22h39 : Le nationalisme permet à des gens de se retrouver à travers des valeurs communes. Il permet de se rassembler autour de points de repère similaires. Il peut éviter que l’individu ne se fonde dans la masse inodore et incolore des “consommateurs abrutis”. Il nous permet de penser en terme de “nous”, et pas seulement de “je”, dans une société qui est devenu consumériste et individualiste à l’extrême.

      Pensez-y: vous pouvez êtres “un” dans la mer de l’insignifiance, ou rejoindre le “nous” et bâtir une société qui nous respecte et nous ressemble.

    • “Les Québécois sont de quel pays ?” Je crois qu’ils sont en réflexion. L’indifférence ne fera qu’un temps. Les conjectures politiques nationales et internationales créeront les convictions futures.

    • De toutes évidences vous êtes du pays de ceux qui ont une tribune pour parler et qui sont payé pour le faire. De ceux qui crient au loup encore une fois en proclamant qu’il y a un problème de pays au Québec. Les Québécois sont juste fatigués de se faire dire ou et quand célébrer et quand il faut sortir le drapeau en masse pour pas déplaire aux chroniqueurs de la presse ou aux gens de société saint jean baptiste.

    • Notre pays, ce sont les mères qui changent les couches et les pères qui forment les leaders!

    • La clique péquiste n’a jamais été en mesure de convaincre les Québécois (et encore moins ma génération) de faire la séparation du Québec…..

      Gardez vos vieux discours déconnectés et dignes des années 70 pour vous.

    • @ copain55
      Très bien dit (écris)…

    • (écrit)…

    • “Si vous avez la reine Élisabeth sur votre monnaie, vous êtes britanniques!” Hugh Laurie alias Dr House. Money talks comme dirait Parizeau!!! le reste n’est que balivernes et billevesées…

    • Pour répondre à la question …qui suis-je ??

      http://www.youtube.com/watch?v=Y8bG6J0ZHu8

      Bonne St-Jean à tous….

    • Les québécois devraient être en mesure de décider de leur destin. Bien que le Canada soit un beau pays, il ne pourra jamais agir dans l’intérêt du Québec. On n’est jamais gagnant quand ce sont d’autres qui décident à notre place. Voilà pourquoi les québécois devaient avoir un pays pour eux-mêmes. Être maître de son destin, c’est fondamental.

    • Je suis d’abord québécois, canadien par obligation d’avoir un passeport, mais bien honte de dire que Harper en est le dirigeant surtout quand tu es à l’étranger, les frontières d, un pays devraient être celle d’un peuple, pas seulement au Québec que cela divisé, en Ecosse, en Espagne, en Ukraine, en Belgique et même en Chine qui est un pays d’au moins plus d’une dizaine qui n’ont pas la même langue.

    • Pitoyable le discours de certains prétendus fédéralistes ici (que je qualifierais plutôt de “noniste”). Ils nous sortent encore les arguments à la Jean Chrétien comme quoi se donner un pays c’est se refermer sur soi. Fermés les quelques 200 nations qui se sont donnés un pays, dont près de 150 depuis 1945 ? Mais non les amis, se donner un pays c’est choisir la liberté, c’est accepter de participer pleinement à l’évolution de la planète, c’est se fédérer avec le monde (au lieu de rester enfermer dans le Canada, dans le confort et l’indifférence). Se donner un pays, c’est s’ouvrir aux autres, devenir un partenaire à part égale, à part entière. Comme la Norvège (5 millions d’habitants), le Danemark (5,6 millions h.), la Suède (9,6 millions h.), l’Islande (320 000 h.), la Suisse (8 millions h. — comme le Québec) — ajoutez ici 190 pays. Mais tout cela prend du courage, de la fierté et de l’ouverture d’esprit.

    • Quel est le pays des Québécois ?….
      LE PAYS DES QUÉBÉCOIS C’EST LE CANADA !!!

      Malheureusement au Québec a toujours pu s’afficher nationaliste québecois mais jamais nationaliste Canadien.
      Donc même si ça laisse l’impression que personne n’est fière d’être canadien il y en a beaucoup, c’est juste qu’on a peur qu’un Red Neck péquiste graffigne notre auto si on y met on drapeau canadien.

      Ça c’est le double standard de la gauche québécoise: Toute la vérité et les libertés sont pour eux, seulement pour eux.

    • Eh bien oui, vousnoune. Cest tout à fait ça. Une affaire de style de vie. Jeté à la retraite comme unmvieux kleenex à la poubelle, j’ai décidé d’émigrer en Côte d’Ivoire à 65 ans parce que, justement, malgré le système de santé, l’état des routes et gnagnagnan, ici on sait encore montrer sa reconnaissance.

    • @marronnier – 25 juin 2014 – 01h02
      Les québécois devraient être en mesure de décider de leur destin. …

      Les Québécois(es) ont fait ce choix (deux référendums) et ils ont choisi(e)s de rester dans le Canada. La démocratie a parlé. Comment se fait-il que les souverainistes essaient encore de nous entrer dans la gorge de nous séparer? On a dit NON deux fois, ça vous prend quoi de plus? Le PQ a perdu la dernière élection lorsque la souveraineté est entré dans la campagne et l’appui au PQ est maintenant moins de 20%. Le message de la population est clair, on veut passer à autre chose.

    • @alleluia – 25 juin 2014 – 05h50
      … Pitoyable le discours de certains prétendus fédéralistes ici …

      Ce n’est pas le discours de ceux qui veulent rester dans le Canada qui est pitoyable, mais bien les souverainistes qui sont incapables de reconnaître que la population Québécoise a dit NON au projet souverainiste. Etes-vous rendu au point que nous ne reconnaissez plus les principes démocratiques parce que vous pensez avoir la vérité absolue que la souveraineté va résoudre tous les problèmes du Québec? Les Québécois(e)s sont tannés d’entendre parler de ce projet et des chicanes associés, on veut la paix et qu’on s’occupe des vrais problèmes du Québec. Notre situation financières est presque catastrophique et si le PQ avait gagné les élections, nous n’aurions entendu parler que du projet souverainiste: revenez sur terre!

    • @gratiengroleau “…nonobstant les vendeurs d’huile de serpent qui veulent nous faire croire que la St-Jean est la fête nationale du Québec. Qu’ils attendent au moins que le Québec soit un pay avant de faire un tel décret…”

      Vous devriez vous renseignez un peu. D’abord la Saint-Jean est une fête religieuse et ce n’est plus ça qu’on fête; la Fête nationale des Québécois est laïque et a été proclamé par le gouvernement du Québec; de plus, vous confondez nation et pays (regardez dans un dictionnaire ça devrait vous éclairer).

      Finalement, allez donc dans Wikipedia voir l’Histoire du Québec et du Canada, vous allez être étonné d’apprendre que déjà en 1664, la Nouvelle-France était appelée Canada. Et qu’en 1791, la Province of Quebec couvrait aussi le Labrador, l’Ontario et la vallée de l’Ohio! Et prenez connaissance des évènements qui ont mené au Québec d’aujourd’hui et vous comprendrez (peut-être) mieux la question de M. Laporte.

    • @gratiengroleau
      Donc tu ne reconnais pas la fête des Acadiens non plus? Même chose pour les journées des Tibétains, Kurdes, autochtones,…

    • le 18 septembre prochain, dans moins de 3 mois, le référendum écossais ca demande la question suivante aux Écossais “Souhaitez-vous que l’Ecosse devienne un pays indépendant ?” OUI ou NON.

      L’Écosse et le Québec, même hésitations. La réponse de ‘Écosse devrait influencer énormément la suie des choses constitutionnelles, au Québec et au Canada.

    • On dirait que la st-jean est honnis des dieux! IL pleut tout le temps. Ce férié porte malheur. Concentrons-nous sur la fête du Canada, pays aux frontières indivisibles. En tout cas, moi, quand je voyage je crie haut et fort que je suis canadien. Ça impose le respect. Meilleur ami des USA et d’Israël.

    • @apocalypse

      Les Québécois ont rejeté le canada lors du référendum sur Charlottetown et pourtant ça ne vous empêche pas de vouloir nous enfoncer votre drapeau dans la gorge…

    • Après la complainte du phoque en Alaska, voici a complainte du vieux souverainiste désabsé du déclin de son option…

      …et qui au leu d’accepter l ‘évidence en tout respect, se réconforte de vile manière en disant que l’autre-option-n’est-pas-plusse-populaireeuu-lalalilalèèèèreuuu.

      Ce que cette génération de Babyboomers nous aura donné comme grandeur d’esprit.

      C’est à pleurer.

    • @Candela
      je suis bi-national , j’ai legalement le droit de m’installer ,de vivre et de travailler dans31 pays de ce monde , j’ai vecu et travaille dans 6 de ceux-ci et possede une forme d’habitation dans 3 de ceux ci , je parle courament 5 langues et en ecris 3 , ma femme n’est pas d’ici ni de ma race , ma fille est metisse et trilingue tres fonctionelle a 8 ans , et je n’ai aucune intention a prendre parti dans des debats sterile du “je pisse plus loin que l’autre” ou de toute facon je susi assis sur la frontiere , mais le jour ou ca pete d’un cote , je vous laisse dans la marde que vous creez et je part au soleil ou le monde a mieux a faire que se definir en contradiction de l’autre

    • @monsieurB
      Excellente définition du nationalisme. Mais tout ça, c’est du discours. Dans les faits, ce n’est pas ça qui se passe.
      Et on a vu à travers l’histoire dans quelle merde cette idéologie a conduit l’humanité à travers le monde.
      Il est temps qu’on change les bases de la société humaine. À bas le protectionnisme patriarcal, avec toutes ses vieilles institutions pourries. Vive la diversité. Il y a d’ailleurs une belle parade l’été qui porte ce nom à Montréal, conduite par des gens qui ont été des victimes directes de toutes ces vieilles idéologies protectionnistes.

    • C’est mignon de lire tous ces gens qui prétendent n’être parfaitement libres, détachés de toute notion de nationalité, citoyen du monde, comme s’il n’y avait pas d’État autour d’eux.

      Comme si cette liberté et ce confort existaient de toute éternité, tombés du ciel par magie – ou mieux, comme s’ils les avaient créés eux-mêmes, tous seuls, dans leur salon.

      Aussi formidable que soit l’être humain, seul, il n’est rien. C’est pourquoi les humains se regroupent.

      Et ce, de toute éternité.

    • L’Écosse et le Québec, même hésitations. La réponse de ‘Écosse devrait influencer énormément la suie des choses constitutionnelles, au Québec et au Canada.
      _______________
      Ben voyons! y’a pas un québécois qui pourrait vous pointer l’écosse sur une carte.

    • @seb.b – 25 juin 2014 – 08h24
      Je ne vous enfonce rien dans la gorge, comme je disais plus tôt, la démocratie a parlé dans le sens que la population du Québec a dit NON deux fois aux référendums. La démocratie, ça doit rester beau même si le résultat ne nous plait pas toujours.

    • Mais oui il ya toujours un nationalisme québécois, soit le sentiment d’appartenir et de former une nation, juste le fait de les nommer ainsi et ils se reconnaissent… Alors le nationalisme est là…

      Mais pour le pays ? Il ya le pays et il y a aussi l’État. ce sont deux choses différentes mais qui peuvent être liées.

      Nationalisme tranquille ou mou ?

      le pays des quÉbécois mais pour certains c’est pas plus Cuba pour aller dans le Sud ? Ou la Floride pour l’hiver ?

      Et le Québec mais pour chiâler voyons donc… ce pays existe et on le voit à tous les jours… Cela ne se traduit pas nécessairement par une envie de faire la souveraineté…

      Le pays c’est un territoire, une collectivité et aussi un sentiment d’appartenant que cela passe par un État-Nation ou non…

      Le pays reste là… Les institutions en font partie tout comme le peuple mais les institutions se transforment au gré de bien des mouvements politiques et évolutions démographiques aussi, l’économique en plus du politique.

      Gégraphique comme au disait.

      Ton pays cela peut aussi être plus ta région que toute la province à chacun de reconnaître ses appartenances.

    • Citoyen du monde ! Pourquoi pas ? Ni canadien, ni québécois, ni africain, ni néo-zélandais mais citoyen du monde. Mon voisin demande à sa femme de se voiler, bravo, un autre est en faveur de la polygamie, bravo, un autre veut la sharia pour ceux et celles qui le demandent (c’est libre), bravo. Citoyens du monde claironnez votre fierté d’être des humains et rien de plus car c’est tout. Toutes les coutumes humaines sont admises et admirées, toutes les lois particulières pour tel ou tel groupe on le veut, on l’admire. Les idées de nation, de peuple, d’ethnie sont périmées, obsolètes. Il n’y a pas d’États-Unis d’Amérique ni de Canada ni d’Angleterre. On est humain, citoyens du monde, et on est heureux. Je suis citoyen du monde et je délire !

    • Ils sont du pays qui sauve la province de la faillite.

    • @zazzie
      Ce n’est pas de s’imaginer une liberté tombée du ciel, mais d’avoir la capacité de sortir de son bagage éducationnel pour se donner la possibilité d’imaginer que la réalité telle qu’elle nous est présentée n’est pas une chose définitive.

      Dans le concret, nous savons très bien qu’il y a d’autres états autour… mais si l’on veut changer des choses, il faut d’abord commencer par arrêter dans nos têtes de vouloir perpétuer de vieux modèles qui, de toute évidence, ne fonctionnent pas.

      Pour les femmes au début du siècle, dont le statut social était identique d’un nationalisme à l’autre, l’idée de prendre leur place était une utopie aussi. Mais elles ont commencé par exister dans leurs propres têtes avant de pouvoir changer quoi que ce soit.

      L’idée du besoin de se rassembler peut très bien exister autour du concept de la diversité plutôt que dans celui de l’uniformité. Tout dépend de l’idée de conformisme social que l’on applique.

      On dit volontiers : qui se ressemble s’assemble. Mais on dit aussi volontiers : les contraires s’attirent. On utilise la maxime dont on a besoin au moment opportun…

    • Les citoyens du monde sont des relativistes quoi sont convaincus que tous les pays sont égaux et que toutes les cultures sont égales. Des gens qui ne se cassent pas trop la tête. Malheureusement y’a rien d’égal. La vie serait trop simple.

    • @julien117
      Ce que vous décrivez (charia, voile et tout), sont des conséquences directes du nationalisme…

    • @apocalypse

      25 juin 2014
      09h06

      Parfaitement d’accord mais pourquoi vous n’acceptez la démocratie que dans un sens?

      Pourquoi le Non des Québécois envers le canada lors du référendum de Charlottetown, vous refusez d’en prendre acte?

    • @ apocalypse “La démocratie a parlé”

      En 1995, la démocratie a été violée. Nous vivons plus dans une oligarchie que dans une réelle démocratie. Ce sont les intérêts de quelques uns ou de quelques groupes qui passent avant ceux du peuple. Quand on utilise la manipulation et la propagande, ce n’est pas très démocratique. Le résultat du 7 avril en est un bon exemple.

    • @foubraque

      Pourquoi ne commencez-vous pas à propager votre rêve d’un monde globalisé et sans frontière en Arabie-Saoudite?

    • Quel commentaire absolument ridicule…
      Parlez pour vous même…

    • @picotte_simon
      Pas du tout… ce que l’on dit, c’est que le nationalisme est une idéologie « protectionniste », qui engendre des comportements protectionnistes. Certes, ils ne sont pas tous égaux. Certains sont plus dévastateurs que d’autres, mais c’est néanmoins vrai que cette idéologie contribue à leur permettre d’exister.
      Qu’est-ce qu’on fait? On répond à un nationalisme abusif par un autre nationalisme?
      Faut vraiment aimer courir après sa propre queue….

    • @foubraque, 25 juin 9 h 45—Comment n’y ai-je pas pensé ? Le voile, la langue, les lois tout est nationaliste. Common law, charte canadienne des droits, droit civil québécois, peine de mort dans certains États des États-Unis, tout cela pue le nationalisme. À mort les nations et leurs lois particuliers, tout cela est xénophobe. Longue vie à vous monsieur et bien du bonheur comme citoyen du monde.

    • @apocalypse 9h06

      Votre argument des réponses aux deux référendums n est pas valide car l histoire nous a démontré que ces consultations ont étés trafiquées et orientées. Je crois toutefois que pour vous donner des munitions, vous devriez bien plus citer le dernier scrutin provincial qui lui était sans équivoque.

    • @noirod – 25 juin 2014 – 10h16
      J’ai effectivement mentionné le dernier scrutin et je suis d’accord avec vous: c’était un message sans équivoque. Pour ce que ça veut dire, la cote du PQ est maintenant à 19%. Je suppose que l’absence de chef fait mal. On verra l’an prochain ce que ça donnera avec un nouveau chef …

    • @seb.b
      Ce que je souhaite, c’est que l’on laisse les gens d’Arabie Saoudite qui viennent s’établir ici le loisir de se rendre compte eux-mêmes avec le temps que d’entretenir la pièce de théâtre n’est plus nécessaire. Et ce n’est pas avec le nationalisme québécois que l’on va les aider à le comprendre. Rien de mieux que l’exemple.

      En tout cas, contrairement à ce que vous pouvez penser, votre monde idéal d’un Québec souverain ne viendra malheureusement pas régler tous vos problèmes.

    • “Le patriotisme est votre conviction que ce pays est supérieur à tous les autres parce que vous y êtes né.”(George Bernard Shaw)

    • @foubraque

      “Ce que je souhaite, c’est que l’on laisse les gens d’Arabie Saoudite qui viennent s’établir ici le loisir de se rendre compte eux-mêmes avec le temps que d’entretenir la pièce de théâtre n’est plus nécessaire. Et ce n’est pas avec le nationalisme québécois que l’on va les aider à le comprendre. Rien de mieux que l’exemple.”

      Et lorsque ces gens viennent ici et mettent en place les mêmes structures que dans leur pays d’origine, on fait quoi?

      Port d’un couteau religieux à l’école, port du voile pour couvrir le visage lors d’un procès au tribunal, mise en place d’un tribunal basé sur la charia, etc.

      Est-ce que ça provient de leur observation de la société québécoise? J’en doute car le port de la burka n’est pas très répandu dans la population “de souche”. Combien de temps faudra-t-il pour qu’ils se rendent compte par eux-mêmes que la pièce de théâtre n’est plus nécessaire comme vous dites?

      “En tout cas, contrairement à ce que vous pouvez penser, votre monde idéal d’un Québec souverain ne viendra malheureusement pas régler tous vos problèmes.”

      Vous me mettez des mots dans la bouche ici. Je n’ai jamais dit qu’un Québec souverain serait parfait. En fait, aucun pays sur la planète n’est parfait. Par contre, je préfère toujours avoir toutes mes cartes pour régler mes problèmes par moi-même plutôt que de me faire imposer des solutions par quelqu’un d’autre. C’est exactement pour ça qu’il n’y a pas un seul pays sur terre ayant acquis son indépendance qui a décidé de redevenir une simple province.

    • @levek – 25 juin 2014 – 11h18
      Merci de la très intéressante citation!

    • De toute façon, les fêtes nationales, qu’est-ce que ça donne à part une journée de congé payé? Retournons donc au tribalisme tant qu’à faire. Pour constituter des nations, certains ont abandonné une partie de leur identité au nom d’un ensemble plus grand que leur tribu. Est-ce qu’un Français, à part les Bretons, se définit plus comme Charentais, Bordelais, Lyonnais, Toulousin, Normand, Provençal, Savoyard, etc que Français?

      C’est quoi cette obsession des racines ethniques ou des origines originelles? A quoi ça sert en 2014? Célébrer le fait d’être Canadien d’origine Française catholique en 2014 ça donne quoi?

    • Les larbins du nationalisme nous chante le bonheur des frontières qui nous permettent de nous isoler des autres.

      Que c’est bon de jouer dans sa petite cour clôturer à l’abri du méchant décrit par les dirigeants de la nation.

      Le nationalisme n’est rien d’autre qu’une idéologie pour rendre docile la population et la faire penser comme un troupeau de moutons lors de la création d’un soulèvement populaire afin d’aller en guerre contre un ennemi à abattre pour l’honneur des valeurs du nation soi-disant civilisée qui n’hésiterait pas à voler des territoires (autochtones) pour la gloire et le prestige d’un sentiment de supériorité sur les autres.

      Au lieu d’avoir des relations de réciprocité avec tout le monde, la nationalisme voit tout ce qui peut voir comme l’occasion d’asseoir sa volonté de dominer son prochain pour que celui-ci en arrive à chanter le même refrain que lui. (hymne national)

    • La réponse m’apparaît pourtant simple… Autant au Canada qu’au Québec règne une politique de division… que ce soit au niveau de la religion, de la langue, de l’âge, des appartenances politiques…

      Et soudainement on s’attend à ce que tout le monde se rassemble pour fêter le temps d’une journée…

      Y-a-t-il encore un lien qui unisse les Québécois outre le fait de demeurer sur le même territoire?

      Pour être “Québécois” doit-on obligatoirement pouvoir parler français, être de née ici, de religion catholique et être pour la souveraineté?

      L’histoire de la charte a laissé des traces, je suis pour un meilleur encadrement des “accommodements raisonnables” (bien que la majorités des cas “problématiques” furent amplifiés par les médias) mais contre les autres idées véhiculées. L’application de la loi 101, sans discernement, par l’office de la langue est un autre problème. Les problèmes intergénérationnels également sont aussi une cause de division…

      Au lieu d’essayer d’imposer nos lois et nos préférences à tous et chacun toute l’année, ne serait-ce pas plus productif, de mettre en valeur les bons côtés de notre culture et de donner envie à tout le monde de la découvrir et de l’enrichir?

      la réalité c’est que c’est souvent ceux qui croient défendre notre culture qui la mettent en péril…

      Il faut cesser de vivre comme si nous étions persécutés et s’ouvrir un peu plus sur le monde. Vous verrez le sentiment de fierté d’être Québécois deviendra vite contagieux par la suite ;-)

    • @seb.b
      Les problèmes que vous citez sont des cas isolés. Et c’est là que ça blesse… Monter ces quelques exemples en épingle, qui peuvent être facilement gérés, relève de la plus complète mauvaise foi. Le Québec et le Canada vivent dans un climat de tolérance parmi les meilleurs au monde, et ce, depuis longtemps… mis à part les souverainistes qui se considèrent comme des assiégés et qui utilisent ces quelques situations pour justifier leurs revendications.
      Comme vous le dites si bien dans votre dernière intervention, rien ne sera jamais parfait.
      Bon. Merci pour cette discussion. Je vais faire mes courses.

    • gofrankiego

      24 juin 2014
      14h47

      Vos ancêtres dites vous ?

      Apprenez votre histoire et on en reparlera.
      Le racisme primaire n’a jamais mené bien loin.

    • @foubraque

      Votre vision des choses est assez pratique. Peu importe le sujet, vous pouvez toujours dire que c’est un cas isolé et donc, que ce n’est pas pertinent.

      Lorsque la cour suprême interprète la constitution basée sur la promotion du multiculturalisme et imposée de force au Québec, je ne crois pas que nous pouvons parler d’un cas isolé.

      De plus, je me place dans la peau d’un parent dont l’enfant serait blessé à l’école par un kirpan et je ne peux pas dire que ce n’est pas pertinent puisque c’est un cas isolé. De même, je me place dans la peau d’un homme faussement accusé d’agression sexuelle par une femme qui témoigne à visage couvert et je ne peux pas dire que ce n’est pas pertinent parce que c’est un cas isolé.

    • Qui a écrit : «… Je n’ai aucun problème avec le nationalisme québécois. Moi-même, je me considère comme un nationaliste…»
      Réponse : André Pratte 13 mars 2008…
      Héhéhé…

    • À tous ces «canadians» apatrides vivant au Québec qui, par peur de se tenir DEBOUT, applaudissent ceux qui sont impatients de les assimiler :
      « Seule province à majorité francophone du Canada, le Québec éprouve d’importantes difficultés d’intégration. Sa volonté de maintenir son particularisme culturel et l’INTRANSIGEANCE DES PROVINCES ANGLOPHONES MET EN PÉRIL RÉGULIÈREMENT L’UNITÉ DU CANADA.»
      Le Grand Livre du Monde du Reader’s Digest Page 556.

    • Et encore…
      «…je sais aujourd’hui de façon définitive que dans la conjoncture de notre vie nationale, mon pays, ce n’est pas et ce ne sera jamais le Canada. J’ai honnêtement cherché un dénominateur commun entre Canadiens de langues françaises et anglaises , et je ne l’ai pas trouvé. En conséquence, je reviens à la terre Québec plus Québécoise que Canadienne française, parce que j’ai appris durement, douloureusement et DÉFINITIVEMENT que pour demeurer FIDÈLE à la ligne profonde de mon passé, de mon présent et de tout ce qui COMPOSE MON ÊTRE DE LANGUE ET DE CULTURE FRANÇAISE, je dois vivre au Québec dans un PAYS qui, un jour, deviendra peut-être mon pays.»

      «Puisque le bilinguisme national s’avère une vaste blague, cessons d’y croire et employons notre énergie à…obtenir la création non de privilèges pour UNE PROVINCE SUR DIX, mais d’ ÉGALITÉ pour un État français à côté d’un État anglais. Ensuite, si au sein de cet État français nous nous prouvons capables de nous conduire en peuple libre, …nous obtiendrons aisément notre indépendance… Une nation indépendante et qui a le courage de lutter pour le devenir, engendre des individus qui portent leur indépendances aux poings et leur fierté au coeur !»
      Solange Chaput-Rolland (ex-sénatrice et l’une des femmes les plus décorées au Canada)

    • De quel pays sont les Quebecois?

      Ben voyons donc! Du Canada, tout simplement.

    • souverain

      Le Reader’s Digest fait partie de vos lectures! Bravo! On comprend d’où vient votre grande érudition.

      On peut maintenant sympathiser avec l’individu qui nous abreuve d’insultes gratuites.

    • @Pequistan
      je n’aurais pu mieux dire , le nationalisme est un parc a bovin , qui se contentent de beugler en regardant le train du progres passer

    • @seb.b,

      le multiculturalisme n’a pas été imposé de force aux Québécois contrairement à tout ce que vous pensez. La Charte québécoise des droits et libertés, plus restrictive encore que la Charte canadienne des droits et libertés, précède cette dernière de sept ans. C’est d’ailleurs pour enlever tout caractère discriminatoire à la fête de la St-Jean-Baptiste en la transformant en fête nationale que René Lévesque a, en 1977, déclaré le 24 juin fête nationale du Québec.

      René Lévesque était au contraire très fier de la Charte québécoise des droits et libertés et c’est d’ailleurs parce qu’il croyait que nous avions là la meilleure protection pour nos minorités, incluant les minorités religieuses, qu’il jugeait que la Charte canadienne des droits et libertés était totalement inutile au Québec.

      La protection des minorités, c’est le Québec qui a été le premier à l’enchasser juridiquement dans une loi restrictive avec des pouvoirs quasi constitutionnels.

    • Je suis bien content de voir que la grande majorité des commentaires font preuve de bon sens et montrent que l’article de Stephane Laporte

    • Fait preuve de frustration. A quand la fin de ce débat qui n’en est pas un?

    • «…Les Canadiens anglais voient les immigrants et les juifs d’un œil plus favorable que les francophones du Québec, révèle un nouveau sondage Léger Marketing mené pour le compte de l’Association d’études canadiennes.
      Aux yeux des anglophones, la seule catégorie de gens qu’ils voient de façon moins favorable que les Québécois francophones sont les autochtones.
      Ces données ont étonné le directeur de l’Association d’études canadiennes, Jack Jedwab. Pour lui, le plus surprenant, c’est de constater l’existence de ce fossé entre les francophones et les anglophones.
      «Je ne pensais pas que la perception des anglophones du Canada vis-à-vis les francophones du Québec serait aussi négative», a-t-il soumis. …»
      Voilà qui devrait réjouir fauconcanadien, l-f-k,…carbone-14 (alias johnbull), revolution9 , zabou39, konasutra, rightman , jackwood, jon8 , bobov, rodgefan , TheBlueBaron, burn_mx, re3e, Weimar, teamstef, .paul.r, Bloganon, copain55, real.melancon, Anonymus, Yomaurice, pierre1957, pantaleon_madore, Baseline, gratiengroleau, Picotte_Simon, foubraque, levek, apocalypse et Pequistan…

    • souverain

      25 juin 2014
      14h01

      Toujours fidèle à vous-même. Incapable de respecter le point de vue des gens qui ne partagent pas votre opinion.

    • À l’intellectuel qui m’écrivait à 14h19 : «…le Reader’s Digest fait partie de vos lectures! Bravo! On comprend d’où vient votre grande érudition.»…, je souhaiterais répondre que, si tout comme pour son pote fauconcanadien, ils cessaient tous les deux de lire uniquement des Marvel Heroes pour nourrir leur fantasme d’être des vrais «canadian-amarican», leur culture consisterait en autre chose qu’arroser un cactus artificiel déposé au pied d’une photo de la divine Elizabeth !
      N’étant pas rancunier, je vous souhaite un Happy Canada Day my RedNecks !

    • Au moineau canadien qui m’écrivait à 15h17, …..
      «…Toujours fidèle à vous-même. Incapable de respecter le point de vue des gens qui ne partagent pas votre opinion. »
      Ho là, cessez de chialer contre mes propos qui ne sont pas les miens: adressez vos plaintes et vos critiques au Reader’s Digest !
      P.S. Ne saviez-vous pas que le Reader’s Digest était un organe de propagande secret au service des méchants séparatistes ?

    • @dcsavard

      Vous faites erreur sur deux points:

      1) La charte québécoise est plus ancienne mais elle n’est pas constitutionnalisée. Il est donc impossible d’aller devant les tribunaux du Québec pour obtenir un privilège religieux au nom de la charte des droits et libertés du Québec. Au canada, elle fait partie de la constitution, ce qui permet aux gens de l’invoquer pour obtenir le droit de porter un couteau à l’école ou de porter son voile durant un témoignage au tribunal.

      2) La charte canadienne, qui fait partie de la constitution, comporte l’article 27 qui s’énonce comme ceci :

      « Toute interprétation de la présente charte doit concorder avec l’objectif de promouvoir le maintien et la valorisation du patrimoine multiculturel des Canadiens. »

      Il n’y a rien du genre dans la version québécoise. Je vous rappelle que contrairement à la charte québécoise, la charte canadienne est constitutionnalisée ce qui lui donne une autorité suprême sur toutes les lois.

    • “Bienvenue au Canada”

      Ici nous sommes un pays bilingue, à condition de parler uniquement en anglais…

    • ”et vous, votre fierté?” -monsieur8

      Le concept même de ”Fierté” me pue au nez.
      C’est de l’ego sugar-coated, c’est de la vanité, c’est superficiel, c’est de l’arrogance, c’est laid.

      Mais ce qui m’écoeure le plus dans tout ça c’est surtout le fait que ce soit pratiqué en troupeau.

    • @souverain

      apres avoir leur avoir refuse l’affichage dans leur langue , force leurs enfants a aller a l’ecole dans l’autre langue et impose leurs entreprise a utiliser une langue qui n’est pas la leur , tu te demande pourquoi ?

    • @ tous les souverainistes qui rêvent encore:

      Le 2 mai 2011 c’était le sciage des jambes.
      Le 7 avril 2014 c’était la décapitation.

      Dites vous bien une chose: si vous pourriez visiter le futur avec une DeLorean et que ce futur montrerait l’échec de votre projet chéri… Eh bien la trajectoire du déclin pour en arriver là suivrait exactement la situation actuelle.

      .: Un essoufflement du mouvement
      .: Une amorce de déclin
      .: Un léger vent de panique
      .: La zizanie dans les troupes
      .: Perte de solidarité et éclatements
      .: Tentatives de radicalisation propulsées par l’impatience
      .: Perte de la masse critique nécessaire pour attirer de bon éléments
      .: Une première visite au tapis
      .: Une deuxième visite au tapis

      Le K.O. est inéluctable.
      Le projet va devenir un zombie idéologique soutenu par quelques radicaux bornés et remplis d’aigreur, titubant pendant peut-être des décennies, avant de s’éteindre dans l’indifférence…

      …Et, comme l’humain est ce qu’il est, malgré le destin de la patente, une méchante grosse gang va décider de couler avec le bateau en maudissant tous les dieux, le voisin et son chien, pour ses propres échecs.

      Certains n’apprendront jamais l’importante nuance entre la Persévérence et l’Entêtement. Ceux là vont mourir dans l’oubli et seront remplacés par d’autres humains avec des idées différentes.

      And so on. Ainsi va la vie.

      Il sait ce qu’il dit pas à peu près, Hawking, quand il dit que l’intelligence c’est la capacité de s’adapter au changement.

    • @seb.b,

      savez-vous lire? J’ai bien écrit que la charte québécoise précède (ça veut dire qu’elle était là avant au cas où vous ne sauriez la définition de précéder) la charte canadienne. Ensuite, j’ai écrit quasi constitutionnelle. Quasi, vous savez ce que ça veut dire? Et contrairement à ce que vous dites, la charte québécoise est invoquée pour les accommodements raisonnables. Vous dites n’importe quoi, vraiment n’importe quoi.

    • @seb.b,

      juste pour mettre les points sur les «i» et parce que vous ne semblez pas du genre à vérifier ce que vous dites, voici trois liens: http://www.barreau.qc.ca/pdf/journal/vol30/no20/propos.html cinquième paragraphe, http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_des_droits_et_libert%C3%A9s_de_la_personne et finalement pour que vous sachiez ce qu’est une loi à portée quasi-constitutionnelle: http://fr.wikipedia.org/wiki/Quasi_constitutionnelle

      Bonne lecture et vérifiez vos informations la prochaine fois.

    • @re3e 25 juin 16h03
      TUU divagues ou TUU es sur le mauvais blogue ?

    • @Picotte_Simon 09h06 ” y’a pas un québécois qui pourrait vous pointer l’écosse sur une carte.” Vous parlez de vous?

    • @jon8 16h05
      Il savait de quoi il parlait pas à peu près quand il disait:
      «… Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. » Nelson Mandela

    • @souverain

      Citer Mandela dans un contexte souveraineté québécoise, c’est tellement far-fetched que vous pourriez sérieusement envisager d’appliquer à la NASA pour une mission spatiale.

      N’oubliez pas votre brosse à dents.

    • C’est de toute beauté de voir les orthodoxes fédéralistes et souverainistes déchirer leur chemise, étant convaincu de posséder la vérité, à savoir quel est le système politique le meilleur pour l’homme. Un homme libre et indépendant n’est prisonnier d’aucune doctrine et n’est pas contaminé par l’aveuglement partisan.

      Pourquoi les fédéralistes s’énervent-ils autant quand on sait que la souveraineté n’est même plus dans les écrans radars. Et pourquoi les souverainistes ne prennent-ils pas acte qu’après plus de 40 ans de débats, une forte majorité préfère que le Québec reste une province canadienne.

      Décrochez un peu les boys! Amenez votre blonde en voyage. Faite le tour de l’Amérique avec un motorisé. Allez gravir l’Everest au moins jusqu’au camp de base. Payez-vous quelques voyages de pêche. Et si ça ne vous intéresse pas, allez boire quelques bonnes grosses bières sur une terrasse avec votre meilleur chum tout en admirant les belles québécoises, oups! ou canadiennes qui déambulent sur le trottoir.

      Moi aussi j’aurais bien aimé que le Québec devienne un pays mais le système fédéral canadien ne m’a jamais empêché de me la couler douce et de me payer du bon temps comme bien d’autres d’ailleurs.

      Tout compte fait, c’est Yvon Deschamps qui a toujours eu raison. Que veulent les Québécois? Un Québec indépendant dans un Canada fort! 

    • Jon8: excellents points.

    • Je suis québecois dans le plus beau pays le canada

      A quand l’upac va enquêter a propos de madame marois et son époux ?
      nous avons hâte d’avoir enfin la vérité sur ce couple qui nous coute très cher depuis longtemps

      merci

    • Preuve que nous sommes canadiens! on dit : printemps érable pas printemps de lys!

    • @DcSavard

      Je ne sais pas pourquoi on idéalise tant que ca René Levesque disait que les francophones hors québec sont des dead duck. Et Pierre Bourgeault lui était pour qu’on limite la liberté de presse apres un referendum gagnant.

      Si ce n’etait de Robert Bourassa le nationaliste . La constitution aurait été signé en 73 a Victoria.

      Les pequiste crache sur Bourassa pourtant c;est lui le premier qui a fait une loi pour proteger le français. Et ce le vote de protestation des anglo fachés qui ont voter union national qui a fait passer le PQ en 76

    • @dcsavard

      Et qu’est-ce que vos sources apportent au juste?

      J’ai dit que je suis d’accord pour dire que la charte québécoise est plus ancienne (précède si vous préférez). Je ne me suis pas opposé lorsque vous avez dit qu’elle était quasi-constitutionnelle. Comme vous ne semblez pas d’accord avec ma description d’une loi quasi-constitutionnelle Vs loi constitutionnelle, voici un extrait de votre source:

      “Les lois quasi constitutionnelles ont préséance sur les autres lois ordinaires. Elles ne peuvent toutefois contredire la Constitution du Canada.

      Toutefois, les lois ordinaires peuvent spécifier s’appliquer, malgré une loi quasi constitutionnelle. Une telle précision est parfaitement valide.”

      Ça me semble assez clair que la constitution de Trudeau a préséance sur toutes les lois du gouvernement du Québec, incluant la charte québécoise des droits et libertés.

      D’ailleurs, vous ne semblez pas avoir lu vos sources car nulle part, on ne fait référence à une politique du multiculturalisme dans la charte québécoise. Pourtant, la charte canadienne, qui a préséance sur celle du Québec comme nous avons vu précédemment, fait explicitement référence à la promotion de l’idéologie multiculturaliste tel qu’on peut le voir à l’article 27:

      « 27. Toute interprétation de la présente charte doit concorder avec l’objectif de promouvoir le maintien et la valorisation du patrimoine multiculturel des Canadiens. »

    • Le nationalisme québécois n’est pas mort. Il est sur “pause”. Il n’y a rien qui motive le nationalisme québécois en ce moment.

      Nos leaders politiques actuels n’ont pas l’envergure des Duplessis, Bourassa ou Lévesque pour motiver un peuple et le faire bouger. Libéraux, caquistes et péquistes sont tous sous la menace “Charbonneau” et ne veulent pas faire de vagues. Et les péquistes ne sont même pas capables de se régir à l’interne. Comment peuvent-ils prétendre gérer un pays.

      Même chose du coté syndical. Ce petit monde a tellement été varlopé par la Commission Charbonneau qu’ils se font tout petit. De temps à autre, ils allument un petit feu qu’on éteint avec un fusil à l’eau. Je suis sûr que Messieurs Larose et Laberge doivent ronger leurs freins!

      Le milieu artistique n’y échappe pas. Tous les grands ténors de l’indépendance sont soit décédés ou hors-circuit. La “relève” n’est aucunement politisée. Ce n’est pas un reproche. C’est un constat. Et je respecte leur non-implication.

      La Fète de la St-Jean était tranquille cette année. Non, elle était “plate”! C’est toujours la même chose. Les mêmes artistes. Les mêmes chansons. Les mêmes petits messages politico corrects.

      Le Québec est devenue une grande société multiculturelle. Comme le disais M.C. Gilles (je pense que c’est lui): “Tu demeures au Québec, tu es Québécois!”. La Fète nationale devrait réunir et présenter tous les québécois, pas juste les “souches”.

      Les indépendantistes des années 60-80 ont vieillis. Ils ont à la retraite, ou presque. L’idée d’un pays indépendant ne les motive plus. Comme on dit, ils récoltent le fruit de leur dur labeur et veulent le faire tranquilles.

      Les plus jeunes n’ont pas le nationalisme et l’indépendance en tête. Ils n’ont pas de motivations en ce sens. La majorité des irritants des années 60-70 ont été adressés (la langue, l’éducation, etc…). Et ils n’ont pas d’incitatifs à se séparer du reste du pays.

      Des solutions? Je n’en ai pas. Je suis retraité, et je tente de vivre du fruit de mes labeurs. Ce qui n’est pas évident. J’ai vécu ma vie en tant que Canadien-Français, et je ne m’en porte pas plus mal. Je parle français et je transige en français. Mes enfants ont fréquenté des écoles françaises, et sont quand même bilingues.

      Cela dit, bonne St-Jean quand même !

    • Si les québécois participent moins à la Fête Nationale ou St-Jean-Baptiste, c’est à cause que c’était devenu une fête trop politique tout simplement. Les manifestations pro-indépendance et les discours xénophobes et diviseurs éloignent ceux qui ne sont pas indépendantistes et qui veulent tout simplement fêter le Québec, non pas assister à un congrès du PQ en plein air!!! Ce n’est pas avec Michel Rivard que tu attires bien du monde… Ce dernier (la girouette chauve…) qui plante Star Académie mais qui devient un des professeurs quelques années plus tard pour laver le cerveau des académiciens et en faire des bons p’tits péquistes ou qui plante la Charte Marois/Drainville mais qui change d’idée quelques semaines plus tard après s’être fait appeler par Québécor qui lui ont conseillé de se fermer la gueule s’il voulait ravoir son poste dans le prochain Star Académie…

    • Il faut conclure que les Québécois sont d’abord Canadiens car ils acceptent la péréquation, les transferts fédéraux, etc. Il y a même certains séparatistes qui trouvent qu’il n’y en as pas assez. Ils en demandent encore plus.

    • @rambo007

      le texte le plus intelligent de ce blogue.

      t’a ben raison…..

    • Un Québec indépendant?
      Possibilité dans l’avenir:
      -en premier, l’Alberta devient un pays avec le Manitoba et la Saskatchewan
      et les Territoires du nord ouest
      -secundo, la Colombie-Britannique s’annexe à l’Angleterre ou à la Chine
      -ensuite, l’Ontario choisit de devenir souverain et le Québec et les Maritimes
      embarquent avec eux pour faire la souveraineté-association.
      Ainsi, chacun a son pays, comme ça devrait être.

      Hey, c’t'une joke, capotez pas!

      Bonne fête de votre pays!

    • Sur papier je suis Canadien, j’en suis assez fier mais je n’en fais pas une maladie.
      Par contre, qu’en déplaise à Seb b. en réalité je suis un citoyen du monde.
      Et le jour où nous serons envahis par des extra-terrestres, ce qui n’est pas totalement impossible, et bien je peux vous assurer que nous serons tous frères et soeurs face à l’ennemi.

    • À lire les commentaires, on est dus pour un autre référendum pour trancher la question. Cette fois on pourrait avoir trois choix. 1: l’indépendance. 2: rester une province du Canada. 3: Devenir citoyen du monde (Canadien errant).

    • @ contarebourg ~

      Avant votre référendum, il faudrait en faire un autre pour savoir
      si le gagnant sera décidé après un trois de cinq ou un quatre de sept!!

      Ou encore si les futurs référendums se tiendront à date fixe
      ou si la décision sera laissée à la discrétion du parti au pouvoir…

      Ou encore si le libellé de la question tiendra en dix mots…
      ou en dix paragraphes … sans mentionner les mots indépendance ou pays!!

    • @Pantaleon_Madore

      Connaissez-vous un seul pays dans l’histoire de l’humanité ayant obtenu son indépendance qui a ensuite choisi d’abandonner ses pouvoirs pour redevenir une simple province?

      Pourquoi pensez-vous que les canadiens protègent jalousement leur souveraineté face aux américains? Pourtant, il y a bien plus en commun entre-eux qu’entre les Québécois et les canadiens.

    • @seb.b 25 juin, 13:00

      « Votre vision des choses est assez pratique. Peu importe le sujet, vous pouvez toujours dire que c’est un cas isolé et donc, que ce n’est pas pertinent. »

      Et vous m’accusiez hier de vous mettre des mots dans la bouche ?
      Je n’ai pas dit que ces cas n’étaient pas importants. J’ai seulement dit qu’il s’agit d’exceptions qui peuvent être gérées, et que l’on ne chambarde pas l’équilibre d’une société pour ça. Surtout pour des objectifs égocentriques, centrés sur son propre nombril comme ceux que vous défendez. Des exceptions, il y en aura toujours.
      Le genre d’analyse que vous faites ne me surprendrait pas venant d’un gars de mon âge. Mais venant de la part d’un jeune homme tel que vous, qui a grandi dans le contexte social actuel, c’est plutôt inquiétant…

    • Ce n’est pas parce qu’on ne se soule pas sur les Plaines d’Abrahams qu’on ne se sent pas Québécois pour autant! Un moment donné, faut en revenir. Quant à la souveraineté… je ne sais tellement plus comment prendre la chose! D’un côté, le Canada fait tout pour que je m’éloigne, et de l’autre, le Québec ne fait pas mieux…

    • seb.b

      26 juin 2014
      08h49
      Oui, tous les pays de l’Union européenne abandonne lentement, mais sûrement de grands pans de leur souveraineté. Le plus grand abandon est celui de la politique monétaire. Regardez ensuite les politiques où l’Union européenne a la responsabilité de négocier les ententes internationales, d’établir des normes, etc.

      Quant à la soit-disant différence entre les Québécois et les autres Canadiens, vous vous trompez. Elle n’y a pas vraiment de différence. Les péquistes et les bloquistes essaient de nous faire accroire qu’il y en a une. En réalité, la différence est dans leur tête.

      J’ai travaillé et demeuré au Québec et en Ontario. Je n’ai jamais vu de différence.

      Tous les Canadiens sont des Américains (les Québécois sont des américains qui parlent français) puisque nous vivons en Amérique du Nord. Par contre, il y a une différence énorme entre les Canadiens et les Européens ainsi que les peuples vivant sur d’autres continents.

    • @rambo007 : excellent texte. Je reconnais votre sagesse. Je n’ai pas besoin d’en rajouter !

    • @dencour

      J’ai des bons amis fédéralistes et souverainistes et je ne briserais jamais une amitié pour un système politique. C’est assez impressionnant de voir jusqu’à quel point certains individus perdre leur libre arbitre en raison d’obsessions partisanes. Je n’attends pas grand chose des politiciens, surtout parce que plusieurs d’entre eux n’ont pas les compétences pour gérer les affaires de l’état, et leur comportement n’est souvent pas digne de leurs fonctions.

      Quoi qu’il en soit, les politiciens n’ont pas autant de pouvoirs qu’on pourrait le croire. Au-delà des 3 pouvoirs (le législatif, l’exécutif et le judiciaire), il y a le 4ième pouvoir, celui des technocrates dans leur tour d’ivoire qui gèrent la grosse machine tentaculaire. Et c’est l’une des raisons pourquoi le Québec a du mal à performer, notamment sur le plan économique. Profite-bien de l’été, il n’y en a qu’un par année. Si les politiciens nous déçoivent, au moins la bourse nous fait sourire. Ha!ha!

    • @foubraque

      26 juin 2014
      13h00

      D’accord, j’avoue que je vous ai mis des mots dans la bouche. Excusez-moi.

      Je ne crois pas qu’établir des règles de vie commune pour une société soit quelque chose d’égocentrique, bien au contraire. Ces règles vont au-delà des croyances personnelles de chacun. Je refuse donc de mettre la religion au-dessus des règles de la cité. Par exemple, la société décide que les armes sont interdites dans une école. Un couteau est une arme et donc, il n’a pas d’affaires dans une salle de classe peu importe ce qu’il peut représenter pour vous au niveau spirituel.

      Autrement, on tombe dans le délire où chacun a ses propres règles. Lui, il peut fumer du pot dans son cours d’éducation physique parce qu’il est rastafarien. Elle, elle peut porter une passoire à spaghetti sur la tête pendant son témoignage au tribunal parce qu’elle est pastafarienne.

      “Le genre d’analyse que vous faites ne me surprendrait pas venant d’un gars de mon âge. Mais venant de la part d’un jeune homme tel que vous, qui a grandi dans le contexte social actuel, c’est plutôt inquiétant…”

      Quel genre d’analyse est inquiétant? Le genre consistant à établir des règles identiques pour tous? Si votre connaissance de la jeunesse du Québec se base sur les pseudo-analyses de La Presse, je vous conseille de fouiller plus loin.

    • @fauconcanadien

      26 juin 2014
      15h16

      Si les canadiens sont des américains, pourquoi protègent-ils leur souveraineté avec autant de force?

    • seb.b

      26 juin 2014
      19h58
      Vous n’avez pas compris. Les Canadiens, y compris ceux vivant au Québec, sont des Américains tout simplement parce que nous vivons en Amérique.

    • Le Canada un beau grand pays et le Québec une merveilleuse province je vois mal un sans l’autre ce qui diffère c’est la langue pas facile, le français n’est pas tellement accepté aux yeux des 9 autres provinces , quoi que le NB est d plus en plus bilingue .Je lisait plus haut vive le Québec libre mais libre de quoi ? on est égalité avec le reste du Canada ni plus ni moins et ça restera comme ça pour encore plusieurs années voir même pour toujours

    • @fauconcanadien

      26 juin 2014
      20h29

      Donc, vous militez pour une annexion du canada par les USA?

    • A l’origine la St-Jean était la fête des “Canadiens francophone” dans laquelle était attachés quelques notions religieuses … ex: la croix au cou du petit St-Jean Baptiste frisé de bouclettes.
      On en est plus la depuis l’indexation de la politique (PQ) et même les spectacles sont de nature populaire plutôt que folklorique francophone. Ensuite on chiale qu’on perd notre identité ???

    • C’est sans âme et sans saveur. Individualisme, consommation de masse, ultra-libéralisme…

      En Amérique du Nord, on critique souvent les autres, leur mode de vie arriéré et leurs religions… mais on a oublié que la spiritualité et la fraternité sont aussi des valeurs importantes. Le problème est là.

      Je vois un Québec qui se regarde beaucoup trop le nombril et qui passe son temps à dire ce qu’il n’est pas : pas américain, pas canadien, pas européen, etc. Qu’est-il au juste ? Y en a pas beaucoup qui ont le courage ou l’intelligence pour le dire.

      Le pire pour moi, c’est de constater à quel point la devise du Québec est si éloignée de la réalité. Pas grand monde ne se souvient de quelque chose ici… alors des cours d’Histoire à l’école ou des fêtes nationales pour le rappeler aux gens, faudrait quand même pas trop en demander !!! le parc Maisonneuve n’est pas climatisé vous savez…

    • @copain55 : pays envié par le monde ? c’était avant ça.

      Aujourd’hui, le Canada est pays pétrolier et un paradis fiscal pour les minières. La démographie est catastrophique, les problèmes de budget de la santé ne font que commencer, les infrastructures sont vétustes (c’est le moins qu’on puisse dire), il a une monnaie de singe, l’immigration sert de cheap labour, la fiscalité est plutôt généreuse pour les compagnies, il n’y a presque pas de congés payés et les gens bossent 40 heures…

      Mais avec tout ça, on pourrait croire que le Canada fait 5 % de croissance et bin bin, il en fait 1 %…. wow ça fait rêver tout le monde… il va quand même falloir se réveiller parce que le Canada, c’est toute une crise qui lui pend au nez… et je parle même pas des envies américaines, chinoises et russes sur le Grand Nord. Le Canada n’arrive même plus à se faire élire au conseil de l’ONU, faudrait atterrir quand même un peu là.

    • @rambo007: bon été à vous aussi. ET que la bourse continue à nous sourire, comme vous le mentionnez si bien !

    • “Aucun ferveur nous”. Ne pas savoir écrire 2 mots en ligne, et écrire pour le “plus grand journal francophone d’Amérique”….

    • Les Péquistes sont incapables de réaliser que le citoyen moyen ne veut pas du petit projet séparatiste.

      Oh et petite question aux petits séparatistes : Vous allez procéder de quelle manière afin de convaincre les immigrants de gober votre idéologie ? :)

    • Vive le Québec…Vive le Québec libre!

    • Le Québec, bien sûr!

      TheBlueBAron 22h59: T’es hors sujet, Elvis. Décroche!

    • Tout le monde sait bien que les Québécois sont citoyens du *Pays de Cocagne*:

      “… une sorte de paradis terrestre, une contrée miraculeuse dont la nature déborde de générosité pour ses habitants et ses hôtes. Loin des famines et des guerres, Cocagne est une terre de fêtes et de bombances perpétuelles, d’inversion des valeurs et des lois naturelles, où l’on prône le jeu et la paresse, et où le travail est proscrit.”

    • Le séparatisme québécois des années 1930 et les non-conformistesCharles-Philippe Courtois[1]
      doctorant en histoire (UQAM/IEP-Paris)
      chargé de cours en histoire (Université de Montréal)…

      …De même, certaines idées nationalistes des années 1930 incarnées par des mouvements comme l’Action libérale nationale, telle la nationalisation de l’électricité, aboutirent grâce aux gouvernements des années 1960, menés par des étudiants des années 1930 faut-il le rappeler (comme René Lévesque). En effet, ce sont des politiques formés dans les collèges ecclésiastiques d’avant-guerre qui ont implanté les réformes des années 1960 et leur génération, davantage que des baby-boomers trop jeunes, qui put voter en faveur.

      …alors les jeunes des années 1980 apporterons…quoi? quoi?…quoi? a ta génération

      …Sébastien B

      ….humm atta atta un ti peu ouep…. la génération “X”…les Tanguy …libbarté:”Jeff Fillion,Normandeau,le Liberal Party, on nous les passent en mode random chez la Charbonneau et tes bardés en diplômes de toutes sortes…
      wow a suivre…?

    • …Les SoixantHuitards on mis-O-monde les”X”

      James Dean, la Monroe et Elvis…

      Pour eux la musique est morte avec Elvis…?

      J’aimais détester Elvis et tout ce qu’il représentait qui grâce O filtre racial

      …d’un tube de zick noir a devenir:”The King”

      …usurpation

      Les SoixantHuitards qui font pélérinages sur les côtes de la Fleuride tous les hivers

      et qui se font soigner dans La Belle Province durant l’été …

      Nos ancêtres sont venus ici dans la coquille d’une noix bravant vents,courants et marées

      pour finir dans une swamp kekque part dans le “Sun Shine State”

      et on fête ca ….

    • Pantaleon_Madore

      Histoire d’Espagne/le franquisme et le séparatime

      y viva Barcelona

    • Barcelona

      yo te nombre”Libertad”

    • hyacinthe.hiver

      L’Indépendance du Québec…oublie ca Le Titanic Canadian va frapper son Iceberg

      Tu sais la Province qui détestait “Trudeau” et qui subit des “NON” a répétition sur l’ensemble

      de ces demandes et qui contribue O système de la péréquation permettant au Québec et a

      l’Ontario de s’en sortir ouep… L’Alberta

      et qui voit se pointer un second “Trudeau”

      surveille la suite…

      tu sais a la derniere élection ontarienne le PC allait régler le problème

      des travailleurs québécois en Ontario…out>>>exit

    • Bonjour M. Laporte,
      En cas de guerre, les Québécois seront-ils prêts à se battre pour le Canada. J’en doute, ils feront comme en 42 et voteront non à la conscription à 70 %. De toute manière, ils votent toujours majoritairement non: en 42, en 80, en 92 et en 95.

    • Les québécois voteraient NON à la conscription et ce même si le québec était attaqué Cela n’a rien à voir avec le Canada mais tout avec le courage. Et nous n’en avons point! Nous avons peur du mot referendum et du mot pays dans une question…

    • @ burdon ~

      Je vous avais répondu mais il semblerait que le cousin
      modérateur a le doigt pesant sur le bouton *delete* ce matin…

      Et… Basta!

    • @ la modération ~

      À quel jeu jouez-vous??

      Ce texte que vous venez de censurer avait été accepté
      sur le blogue de Gilbert Lavoie plutôt dans la journée
      en réplique au même commentaire de Picotte.

      Un peu de cohérence de votre part serait appréciée…

    • @rogiroux: C’est pas le même gars qui modère! À chacun ses shifts et son blogue je pense. Cessez de vous plaindre, c’est lassant.

    • Concernant notre indépendance. Elle est beaucoup plus qu’un “projet” optionnel. Elle est une étape obligatoire de notre évolution vers notre maturité et notre prospérité assumée. On ne pourra pas toujours se limiter à écouter les partisans du sur-place.

    • Bonne fête nationale à tous les Canadiens.

    • Vous oubliez une chose monsieur Laporte. Avant le PQ (1976), les Québécois étaient ces individus qui habitaient la ville de Québec. Nous étions Canadiens et étions fier de l’être. Nous considérions les Canadiens Anglais comme des “Anglais”…Pour nous, c’était nous les Canadiens, pas les Anglais et c’était ce qu’il voulaient. C’est la raison fondamentale qui fait que la séparation ne se fera jamais.

      P.S: Cela fait 60 ans aujourd’hui que Dominique Michel a endisqué (sur 45 tours) la chanson “Une petite Canadienne” composée par …Raymond Lévesque!. Ça vous donne tu une idée de l’identité réelle des Canadiens?

    • Pourquoi la SEPAQ appelle-t-elle ses parcs : « Parc National » comme le CANADA? Essayez donc d’expliquer ça à un étranger qui veut se démêler dans la province de québec. Je me repère avec le logo du Castor et avouons les parcs de la SEPAQ c’est cheap ils n’ont de National que le nom. Y’a pas un Albertain qui va aller là.

    • Le 7 avril dernier, les Québécois ont voté massivement pour un parti corrompu, on le conçoit. Mais il ne faut pas oublier que les Québécois ont aussi voté (une fois de plus) pour le Canada.
      J’espère qu’ils seront conséquents et fêteront la plusssssss beau pays de bon coeur!
      GTremblay
      Montréal

    • Encore un texte qui dit quoi ? Rien et de plus démontre votre ignorance. Le Québec est au Canada. Avez vous coulé votre cours de géographie ? Allez pleurer avec vos amis séparatistes.

    • M. Laporte, en ce 1er juillet, regardez votre passeport. Que dit-il? Tant que cela ne changera pas, vous êtes Canadien. D’ailleurs, vous l’avez toujours été et le series encore si ce n’était du revisionsme de l’élite intellectuelle. Quand à moi, je suis Montréalais bien avant d’être Québecois.

    • C’est clair que ce sont nous les canadiens pas les anglais. Des anglais ben ce sont des anglais. Nous on est des canadiens. Pas des québécois. Il y a confusion ici.

    • voici le genre de reportage que j aimerais voir;

      un organisateur d’un show extérieur d’une ville X invite des chanteurs connus d’ici à se produire sur scene pour la St Jean et pour la fete du Canada, avec bien sur un cachet intéressant…Par la suite, il publierait les réponses obtenues. Assurément, peu d’artistes d’ici ne voudraient etre associés à cette fete ”rouge”. Pourtant, plusieurs ”crevent de faim”

      c est un peu comme un artistes qui dirait publiquement voter pour le PLQ ou la CAQ…On voit pas ca du tout..

    • Je regarde les matches de la Coupe u monde de la FIFA à la CBC.

      Pas à ICI mais ailleurs et c’est bien meilleur.

      Mais les séparatisssssss ne comprennent pas l’anglais…ils sont isolés su leur île franco.

      ICI radio-séparatisme, vive la CBC the best.

      @souverain : C,est triste de vous lire… Seul, seul, seul… dans votre ti-Québec.

    • 19% de Québécois voteraient OUI… Minable score hein pour les séparatissssssssss

    • … papa, regarde, c’est le drapeau du Canada …

      Fiston, 5 ans bientot 6, recement diagnostiqué avec un trouble leger du spectre de l’autisme, pointe vers le ciel son index maladroit vers une banniere Canadienne (1er Juillet, Montreal); papa, c’est le hockey et on a gagné. Oui Leon, bravo, tu te rappeles, on est les meilleurs …

      Je souris fortement, j’embrasse fiston, je souligne cette association. Je reve et me rememore cet instant; puisse Sidney me faire tomber sur mes genoux une fois de plus; pourquoi tu pleures papa … On a gagné … La derniere a ete facile, moins d’emotions dans le salon de Leon, on se rappel encore le but en prolongation.

      Les enfant ont ca de magique; ces guéguerres infantiles bin ils ne les connaissent pas, ils ne les comprennent pas, du moins jusqu’a ce qu’elles leur soit impregnees dans le cervelet. Normal diras t-on, pas tant clistifi … L’innocense qui les habite a cet egard est exemplaire …

      Papa, moi je vis dans le Canada … et toi ? Ben Leon, je vis dans le Canada aussi, regarde … On est a Montreal, ici c’est notre maison. Ah oui Papa je sais (les enfants semblent nés avec Google Maps dans le sang).

      La, c’est le Quebec … ah oui, comme chez Grand-Papa Roger … Pas tant Leon; grand-papa habite la ville de Quebec, nous on habite Montreal, dans la province de Quebec …

      Mmmmmm … Papa, je comprends pas, quoi ? Quebec c’est dans le Canada et on est content oui …

      Papa pourquoi tu est triste, on est dans le Quebec dans le Canada, j’ai compris … je peux avoir une creme glacee.

      Combien papa aimerait des fois avoir cet esprit de comprehension : Canada gagne, Quebec gagne; Quebec gagne, Canada gagne …

    • Je suis Terrien. Au diable toutes ces divisions nationalistiques arbitraires!

    • Le peuple du Québec a célébré la fête du Québec le 24 juin et le peuple du Canada a célébré la fête du Canada le 1er juillet. Le Québec est officiellement une province du Canada et le Canada est officiellement un pays.

      Maintenant, si vous voulez que la nation québécoise soit juridiquement reconnue au sein du Canada, vous n’avez qu’à signer la pétition sur le site https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-4763/index.html

      Alain Fontaine

    • Douze phrases et avec double interlignes. Belle démonstration de votre savoir.
      J’espère que vous avez passé un belle Fête du Canada.

    • M. Laporte, vous tombez dans la facilité comme sujet de blogue. Débat usé et inutile.
      Votre prochain blogue: Le but d’Alain Côté était-il bon ?

    • Je respecte les Canadiens et les Québécois, que nous préférions être l’un ou l’autre, cela n’a pas d’importance en autant que nous demeurions deux nations civilisées

      Ce qui m’a le plus choquée, c’est de voir notre absurde premier ministre canadien se promener en calèche tiré par des chevaux, essayant d’imiter les quétaineries royales britanniques d’un autre siècle. Il s’en faut de peu qu’il se nomme le roi du Canada et c’est sans doute ce qu’il souhaiterait dans ses rêves les plus fous.

    • Je respecte les Canadiens et les Québécois, que nous préférions être l’un ou l’autre, cela n’a pas d’importance en autant que nous demeurions deux nations civilisées ayant nos propres traditions et cultures.

      Ce qui m’a le plus choquée, c’est de voir notre ‘absurde’ premier ministre canadien parader en calèche tirée par des chevaux, essayant d’imiter les quétaineries royales britanniques d’un autre siècle. Il s’en faut de peu qu’il se nomme le roi du Canada et c’est sans doute ce qu’il souhaiterait dans ses rêves les plus fous.

      La simplicité a bien meilleur goût et rien comme fêter la fête nationale des Québécois avec sa propre famille autour du BBQ et qui ne coûte pas un sou noir à l’état. Les gens heureux n’ont pas d’histoire et c’est bien ainsi.

    • A force de vouloir se faire a croire que tout le monde est Québécois!!!! alors qu’en pleine journée de la saint-jean des gens fêtes avec leurs drapeaux maquillés au visages.. La réalité est différente les émigrés arrive avec leurs drapeaux dans leurs valises, de futur bon québécois et a coup de 100 milles par années le voila notre Québec.

    • votre question est ambiguë:
      originaires de quel pays ?? originaires de nombreux pays.

      ou

      quel pays habitent les Québécois?? Le Canada, dont on est très fier. Fier de voyager à travers le monde avec un passeport canadien!! Fier que ce ne soit pas un passeport des Etats-Unis d’Amérique…

    • On dit les canadiens de Montréal depuis 100 ANS! On est certainement pas des québécois.

    • Bonjour M. Laporte, si cela peut vous consoler, mon fils est ne en Republique Dominicaine lorsque j’y etais expatrie. Aujourd’hui a cinq ans, quand on lui pose la question, son pays c’est la RD, meme s’il a tout d’un quebecois, jusqu’au nom de famille.

      TAM

    • A propos de votre clin d’œil du samedi du 5 juillet 2014
      Non,la famille Desmarais va s’en chargé

    • “On dit les canadiens de Montréal depuis 100 ANS!
      On est certainement pas des québécois.”

      On dit les Alouettes de Montréal!
      On est pourtant pas des oiseaux…

    • Le problème des Québécois c’est qu’ils ne savent pas qui ils sont,d’où ils viennent et ne savent où ils vont.
      Ils n’ont pas de colonne et encore moins de racine.
      Ils sont à tous et en étant à tous ,ils sont à personne.
      Les Québécois ne sont pas un peuple fière de ce qu’ils sont ,ils ne savent pas qui ils sont.
      Elvis Gratton,ça vous dit quelque chose?
      Falardeau avait très bien saisi ce qu’est un Québécois.
      Désolée de vous faire voir ce qu’est un vrai Québécois mais c’est ça et les immigrants n’ont rien à envier les Québécois.Ils ont des couilles eux pour avoir un jour décidé de quitter leur pays pour venir vivre ici.Si seulement ils voulaient vivre parmi nous au lieu de vivre dans des ghettos.

    • @ seb.b.Je ne veux pas vous contredire ,je me questionne.N’est ce pas B.Landry qui a décrété le 24 Juin la fête national?

    • pigeon timide et ses semblable ,je vois que c’est vraiment urgent,nécessaire et indispensable de remettre les cours d’histoire dans les écoles du Québec.
      Vous en êtes la preuve vivante.

    • Les Québécois sont attirés par l’argent. Si on leur démontre que l’argent est à Ottawa ils sont Canadien. Si on leur démontre que l’argent est à Québec, ils sont Québécois. Opportunisme? Non. Intelligence.

    • “Le problème des Québécois c’est qu’ils ne savent pas qui ils sont,
      d’où ils viennent et ne savent où ils vont.”

      “A l’éternelle triple question toujours demeurée sans réponse: «Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Où allons-nous?» je réponds: «En ce qui me concerne personnellement, je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne»
      (Pierre Dac).

    • je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne»
      _____________
      Je suis moi. Je viens du québec profond. Et j’en suis jamais sorti, Et j’en sortirai JAMAIS!!-moi

    • Pas de problème pour moi..
      Je sais d’où je viens: mes ancêtres viennent de la Bretagne en France.
      Je suis née dans la belle ville de Québec et dans la PROVINCE de Québec.
      Je suis CANADIENNE, mes ancêtres ont fondé mon pays en 1867: nous avions des partenaires: l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse.
      Nous étions quatre au début, maintenant nous sommes 10 provinces plus les Territoires du
      Nord ouest. Un immense pays, qui a la cote dans le monde. Plusieurs citoyens qui vivent dans des dictatures désirent l’habiter un jour.

      Donc plus de question identitaire, il n’y a plus de problème.

    • Les affiches de la secondaire mondiale disait : « canadiens français, enrôlez-vous! » Personne ne s’est enrôlé. Vous pensez vraiment que si on avait écrit : « québécois enrôlez-vous »! ces peureux se seraient enrôlé? Bien sûr que non. Il a fallu les conscrire. Un peureux ne se reconnaît jamais! Hein? Quoi? Où ça?

    • les souverainistes sont des gens frustrés, remplis de complexes, incapables d’assumer la concurrence et qui préfèrent “claquer la porte”
      plutôt que de prendre leur place dans la Fédération…une sorte de fuite, d’abandon les anime…
      Leur principal ennemi: les anglophones.
      Leur plus grand ennemi: le Fédéral….

      “pauvres de nous, persécutés, dominés, complexés”

      semble être leur devise….

    • de futur bon québécois et a coup de 100 milles par années le voila notre Québec.
      ____________
      Bien dit! Un peuple qui cesse de se reproduire, n’est plus. Autre démonstration ques nous sommes canadiens.

    • “Les affiches de la secondaire mondiale disait : « canadiens français, enrôlez-vous! » Personne ne s’est enrôlé. Vous pensez vraiment que si on avait écrit : « québécois enrôlez-vous »! ces peureux se seraient enrôlé? Bien sûr que non. Il a fallu les conscrire. Un peureux ne se reconnaît jamais! Hein? Quoi? Où ça?”

      C’est faux! Des engagés volontaires,
      il y en a eu beaucoup plus qu’on le pense!

      Peu importe…

      Les américains ont attendu 4 longues années avant de s’engager dans la Grande guerre et dieu sait combien de temps ils auraient mis pour celle de 39-45 si les japonais ne les avaient pas mis devant le fait accompli en les attaquant les premiers en décembre 41.

      Pendant ce temps, on vilipende les canadiens-français de l’époque parce qu’ils étaient réticents à vouloir sacrifier leur vie en s’engageant – la conscription!! – dans un conflit qui ne les concernait pas au départ, sinon que pour aller sauver les fesses de deux empires coloniaux lointains, l’un (la mère-patrie!) qui nous avait abandonné à notre sort et passé à autre chose… et l’autre qui nous avait conquis et… colonisés!

      Ça faisait quand même des siècles que les grandes puissances coloniales européennes se faisaient la guerre une fois par génération – le temps de renouveler la chair à canon! – pour agrandir leurs frontières, faire rouler leur économie et s’emparer de territoires d’Afrique et d’Asie pour les diviser entre eux afin de les piller sans vergogne.

      Et il aurait fallu aller se battre et donner sa vie pour leur permettre
      de continuer le colonialisme et l’impérialisme au profit des classes dirigeantes,
      de banquiers et d’industriels et pour la gloire de l’aristocratie et de quelques têtes couronnées??

      La 2e guerre mondiale n’était au départ que la suite logique et annoncée de la 1ère et ce qu’on savait du sort réservé aux juifs à ce moment laissait la grande majorité du monde indifférent… le bolchevisme était une préoccupation beaucoup plus grande pour les capitalistes de l’époque et ce n’est pas pour rien que les grandes puissances européennes et les États-unis ont laissé (et même encouragé!) l’Allemagne à se réarmer…. et ce n’est qu’à la fin de la guerre, quand on a compris l’étendue de la folie nazie, qu’on s’est dit que les sacrifices avaient été justifiés.

      Malgré cela, n’eut été de la découverte – et de l’utilisation! – de la bombe atomique, tous ces petits comiques auraient probablement remis ça une vingtaine d’années plus tard!

      Rien de mieux qu’une bonne guerre pour faire rouler l’économie
      et mettre la *racaille* au pas!!

      “Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.”
      (Jean-Paul Sartre / Le diable et le bon dieu)

    • et l’autre qui nous avait conquis et… colonisés!
      _________
      Pour une vie meilleure. Omettre ce fait est de l’Ingratitude envers le royaume. Nous avons une meilleure vie aujourd’hui que si on nous avait laissé « indépendant » et je sais que vous le savez. Les gens se « colonisent » eux –même aujourd’hui pour avoir une meilleure vie. Pour preuve mon père m’envoyait à muskoka woods summer camp chaque été quand j’étais « petit » avec mes cousins. Et on faisait la « loi » canadienne française au pays des anglais. Imaginez comment on est bien colonisé.

    • Gérald Godin, Jacques Berque, A.Memmi et quelques partipristes y
      ont déjà pensé. G.Godin avant sa carrière politique, avait tenté
      dans son métier d’éditeur de trouver des appuis à Parti pris,
      mais c’est sans succès qu’il cherchera des plumes françaises.
      Des sollicitations restées lettres mortes.
      En creusant la notion d’aliénation, le constat d’un Québec colonisé
      était établi en regard de la domination anglophone en Amérique.
      Aujourd’hui cette domination à l’image des tablettes évoluées
      pourrait être étendue à bien des niveaux. Mais au fond ce n’est
      pas tant la forme, que le contenu qui devrait nous faire réfléchir.
      Puisque chacun de nous pouvons presque devenir auteur-éditeur.
      Mais il y a quand même lieu de s’interroger sur des notions/cadres
      de conditionnement d’aliénation, et sous-développement,
      tel que le faisaient A.G. Frank, et sa Lumpenstate/democracy
      et de kleptocracie, comprador, etc. alors que nos gouv. sont
      dominés par des lois électoralistes bon marché et des
      structures mentale d’étalement et de dépassement
      des attentes du marché. Qu’on pense à l’électricité
      à rabais vendue aux alumineries sur notre propre marché
      sur contrat ferme, sans ajustement. Ainsi le Québec
      serait colonisé non plus seulement de l’éxtérieur, mais
      aussi de l’intérieur. Un déchirement entre une identité
      ancestrale, et une altérité prospective; toute décolonisation
      serait marquée d’un tel dilemme. Ainsi qu’on peut le
      lire également d’un court article de Gérard Fabre
      (Passerelles inter. de la maison d’édition Parti pris –
      tiré de Revue, vol. 2, 2010 de la BanQ), ou d’un
      G.Godin, qui de son métier d’éditeur, s’était voué
      à la revendication nationalitaire.

    • J’étais persuadé qu’Elvis Gratton avait répondu à cette question il y bien longtemps…

    • À part les membres des Premières Nations, nous sommes tous des émigrants.

    • Hey, contarebourg, les membres des premières nations, ont immigré sur le continent américain il y à 15 000 ans. Nous sommes tous Africain d’origine. Je passe les détails de l’histoire (les français qui venaient prendre et les anglais qui venaient s’établir…). Trois choses différenciaient les français des anglais: 1- La religions, les premiers étant Catholique et les second protestant. Est-ce un enjeux aujourd’hui? non. 2- La race, les premiers étant Latin, les second Anglo-Saxon. Est-ce un enjeux aujourd’hui? non. 3- La langue. Voilà le seul hic. Sauf que…Nous ne sommes plus un peuple de fermier. Apprendre deux langues n’est pas si difficile. Quand bien même le Québec serait un pays, la présence de notre voisin du sud est trop gros. Pansez vos plaies and…move on! Fièrement canadien!

    • Hey, Plav. Rien ne vous permet de me faire passer pour un séparatiste. J’aime bien me présenter moi-même pour éviter les distorsions.Je ne suis convaincu ni d’une option ni de l’autre. Et je n’ai rien contre çeux qui sont fiers d’être Canadiens comme vous. Le Canada est un beau pays où il fait bon vivre. Mais je demeure ouvert aux autres alternatives (ce qui veut dire pas encore convaincu)qui nous amèneraient potentiellement plus de prospérité. Et j’aime bien apprendre d’autres langues, voyager, etc…

    • Je suis un gaspésien en premier, ensuite un Lévisien, un québécois et un canadien aussi un humain homme de la terre et considère tout le monde mes frères nonobstant la langue ou le pays.

    • Nus ne le savons pas encore.

      Le référendum pou L’Écosse, un pays, le 18 septembre prochain devrait bion accélérer la réponse entre le Québec et le Canada, qui sera le pays des Québécois Canadiens-français.

    • Aujourd’hui, 14 juillet, je suis Française. J’aime profondément ce pays et ses citoyens. Depuis toujours et pour toujours.

    • *( Les Québécois sont de quel pays ?)

      Certains québécois sont d’Haïti d’autres du Congo, d’autres encore du Magreb, de Bosnie d’Italie etc.

      Quant aux canadiens Français ?

      Ils se son fait voler leur pays par la Québécitude dans les années soixante quand une bande de désoeuvrés a cru qu’on pouvait changer le monde juste en changeant de nom

    • http://youtu.be/lZS7sOOpELI

    • Pour certains c’est tout à fait clair : La France. Lorsque qu’on est un grand Québécois , un patriote en vue, on installe sa famille en France

    • Le 30 octobre 2003, l’Assemblée nationale réaffirme que le peuple québécois forme une nation. Cette réaffirmation a été adoptée à l’unanimité par une motion en l’absence du chef du Parti québécois, Monsieur Bernard Landry.

      Le 27 novembre 2006, la Chambre des communes reconnaît que les Québécoises et les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni. Cette reconnaissance a été adoptée par une motion avec l’unanimité des députés québécois.

      Maintenant, si vous voulez que la nation québécoise soit reconnue dans la Constitution du Canada, vous n’avez qu’à signer la pétition sur le site https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-4763/index.html

    • De la RFQ, i.e la République Française du Québec.

      ( Ou RFA, d’Amérique ?? ).

    • @abuela

      Coudonc, vous avez bien raison avec votre commentaire “La France. Lorsque qu’on est un grand Québécois , un patriote en vue, on installe sa famille en France”

      Parizeau, Louise Beaudoin et maintenant on apprend que la femme et enfants de JF Lisée y demeurent en permanence.

      3 gros canons du PQ pour qui la tete et le coeur sont 50% en France. Ils sont dans leur droit bien sur, mais ca fait bizarre pour des gens qui essaient de convaincre la province de devenir un pays. Me semble que c’est une vocation, pas une “sideline” ou un metier.

    • République française du Québec…??

      Francophone… mais certainement pas française!!

    • bonjour12 (14 juillet 13h35) répond à la question très clairement et de façon très pertinente. Excellent commentaire!

      Maintenant, M. Laporte, on change de sujet, il est temps.

    • Mais moi mon pays c’est le Canada, le Québec c’est une province.

    • N’en déplaise aux séparatisses de tout acabit… mon pays est le Canada…
      Depuis plus de 50 ans, on essaie de me rentrer de force dans la gorge que le Québec est un pays…je refuse cette assertion!
      Canadien et fier de l’être…voilà ce que je suis…
      Puis-je vous citer une pensée de Romain Gary: ”Le patriotisme, c’est l’amour des siens. Le nationalisme, c’est la haine des autres”.
      Ou encore: ”Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité.” Albert Einstein.
      La dernière élection nous a libéré des Péquish pour quatre ans et demi…
      S.V.P. trouvez un autre sujet de discussion…êtes-vous en vacance ou en panne d’idées… cette chronique est là depuis un mois exactement aujourd’hui?

    • Diantre.

      Je profite de ce blogue, mais en retard, pour souhaiter un très joyeux Nowèle des campeurs à tout les québecois et québecoizes.

      Les québecois sont de quel pays????

      Pas mélangés juste à peu près les zamis.

      Mais disons que pour ce qui concerne la destination des vacances: no money no candy.

      Alors vous avez le choix entre le balcon, le camping Sainte-Madeleine avec vu sur le ”traffic” de la 20, ou bien la Riviera Maya ou bien aller à Paris sans aller dans la tour Eiffel, comme beaucoup se privent, parce que la ligne d’attente est trop longue (disons que c’est rien comparé avec le temps d’attente dans nos cliniques et salle d’urgence du Kwebec.)

      Les québecois ne rêvent pas d’être américain mais en savourent tout les bénéfices et les ”bonbons” de la culture que les usa produisent à la tonne et qui nous inondent avec notre admiration et notre empressement à la consommer.

      Quel pays dites-vous? Les québecois, et québecoizes, ne vivent pas dans un pays ou une province.

      Ils vivent chacun, avec lui et elle même, dans leur bulles et votent selon leur nombrils et leur frustrations à chaque élection qui se présenten (quand ils/elles y vont).

    • Petit cour de géographie, le Québec est dans le Canada, les Québécois sont des Canadiens…

    • Et si nous étions des canadiens, après 147 ans, il serait peut-être temps..de dire oui à quelque chose.

    • Provenant du blogue de Richard Therrien:

      Dans Télé Presse, Serge Laprade parle de sa vie de célibataire et dit n’avoir qu’un seul regret, CELUI D’ÊTRE NÉ QUÉBECOIS. «Quand on est une vedette américaine, par exemple, et même une vedette française, on est tout près d’être une vedette internationale. Et, de toute façon, un artiste américain, ou français, ou anglais, s’adresse à tellement plus de monde que nous dans son propre pays!»

      Donc les québecois veulent être ”big”. Mais le Québec n’est pas assez grand. Voilà pourquoi nous devons coloniser le monde. Le conquérir. De quel pays les québecois devraient être:

      Le monde. La Terre. Rien de moins.

      Nous l’aurons notre revanche.

      Envoye Envoye la p’tite tite tite. Envoye Envoye la p’tite jument.

    • Comme dit Nett: Monsieur Laporte il est tems de changer de sujet comme le fait de ne pas avoir été capable de garder Louis-Jean Cormier comme coach.

    • Bonjour à tous les gens du Québec .
      Contrairement à tous les peuples de la terre .
      Nous n’avons jamais combattu pour notre pays , jamais
      Nos grand père ont été les esclaves de ce pays sans qu’ils
      Puisse faire quoi que ce soit.
      Ensuite il y a eu la fameuse révolution tranquille .
      Et pour finir nous n’avons aucun chef , un vrai quelqu’un
      Qui prends les gens du peuple sous son aile et fait
      Tout pour leurs bien être pour le moment présent
      Et pour son avenir
      Voilà

    • Je suis canadienne. Je suis née au Canada dans la belle province. J’ai un Passeport canadien. Pour moi c’est réglé définitivement. J’ai pris conscience que j’étais canadienne (et non marsienne) en voyageant sur la planète en Europe, en Israël et aux États-Unis.

      Par contre je suis bien consciente que mes ancêtres viennent de France plus précisément de Brest. Dès les débuts ils se faisaient appelés “canadiens” pour mettre une distance vis-à-vis de la France. (Source: Jacques Lacoursière)

      J’ai une immense admirations pour mes ancêtres: difficultés de toutes sortes, l’hiver, le défrichement, la lutte contre le climat. Pour ma part, le 24 juin on devrait fêter NOS ancêtres, avec beaucoup de panache, de respect, de considération.

      Plusieurs sont morts lors des traversées périlleuses, de épidémies, des maladies de toutes sortes. Ils ont été courageux, déterminés, motivés.

      Chaque année, on passe à côté d’une vraie fête le 24 juin…
      Je me souviens pas….devrait être la nouvelle devise du Québec.

      Le patriotisme…l’amour des siens (Émile Ajar) est absent de la fête…
      Beaucoup de bruit, de cris, de hurlements mais RIEN…..de profond, de sérieux.

    • Depuis 1976, nous avons subi un harcèlement continuel des séparatistes…Deux référendums perdus 1980…1995 devraient éclairer, allumer les lumières des séparatistes. IL semble qu’ils aiment mieux les fermer…et demeurer dans l’obscurité…
      Ils ont même jouer avec les mots: association/souveraineté-association/souveraineté/ partenariat/

      enfin Monsieur Beaulieu a dit: finies les folies, c’est l’INDÉPENDANCE qu’on veut…
      Voilà que tous les adeptes de la “noirceur” s’élèvent contre lui…

      Les “peureux” ce sont les séparatistes…ils ont peur des mots….

      Nous les Fédéralistes on a vraiment peur des “maux” qui arriveraient APRÈS
      l’indépendance avec une dette de $235,000,000,000.

      Faire un pays bourré de dettes, c’est vraiment utopique, ça tient de la magie.

    • “Les fêtes de la Nouvelle-France ” à Québec,
      devraient se célébrer dans la semaine
      du 24 juin…

      Suggestion au Comité des fêtes.
      Alors la fête prendrait tout son sens…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité