Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 18 mai 2013 | Mise en ligne à 18h00 | Commenter Commentaires (81)

    La religion de Yahvé et la religion du vélo

    s03

    Dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, les autorités modifient les interdictions de stationnement pour permettre à la communauté juive de célébrer la fête du Chavouot, sans avoir à déplacer leurs voitures, car selon leurs règles religieuses, ils ne peuvent produire d’énergie durant cette célébration.

    Oui, pis ?

    Dimanche le 2 juin, ce sera le Tour de l’île, la grande fête des cyclistes, plusieurs rues de la ville seront complètement barrées. Y’a des années, j’étais incapable de quitter la maison (en voiture), le Tour cernant mes alentours de partout. C’est dérangeant un peu, quand tu n’es pas cycliste, mais au fond, c’est ben correct. C’est un bel évènement communautaire. Une situation exceptionnelle. Applaudissons le peloton.

    Ce qui est bon pour les apôtres du vélo, est bon aussi pour les apôtres de Yahvé, de Bouddha ou du jazz.

    Qu’est-ce que ça peut ben faire que les gens puissent laisser leurs voitures stationnées durant 48H ?

    À cause du précédent ? De peur que les fidèles de toutes les religions demandent le même accommodement ?

    Ben voyons. Ridicule.

    Les permissions accordées pour le tour de l’île à vélo, a-t-on peur de devoir les donner au tour de l’île en moto, en unicycle, en rollier-blades, en boîte-à-savon, en trottinette…

    Quand une grosse production cinématographique s’installe dans un coin de Montréal pour un tournage, on modifie les interdictions de stationnement. On accommode le Dieu Hollywood. C’est ben normal. C’est juste du gros bons sens. Les interdictions de stationnement ne sont pas sacrées. Faut les gérer avec sa tête.

    C’est juste un geste de bon voisinage. Un groupe fête, on va l’aider à ce que sa fête soit réussie. C’est tout.

    C’est pas un complot. On se mettra pas tous à fêter le Chavouot au lieu des Patriotes.

    On va juste leur faciliter la vie.

    C’est ça, chercher l’harmonie.

    Cherchons donc ça, au lieu de chercher des poux.

    Allez, Mazal Tov !


    • Hourra à Stéphane Laporte!

      Derrière une brillante carrière en humour, il y a un homme avec des idées claires, de belles valeurs et un grand coeur. Respect!

    • Dieu du Jazz, Louis Armstrong.

      Dieu du vélo, Lance Armstrong. (Déchu pour dopage et renvoyez en enfer)

      Dieu orbital, Neil Armstrong.

      Les Dieux sur Terre ne durent qu’un temps…

    • Le “problème” Monsieur Laporte c’est qu’une religion impose à un gouvernement (Municipal) ses désirs et vues sur l’ensemble des citoyens de ce quartier. Un governement se doit d’être “laique”. L’ensemble de la population vit au 21ième siècle. Libre au Juifs de vouloir suivre des préceptes religieux qui viennent de contes de fées pour adultes et ancrés dans l’avant moyen-age.

      Je ne peux être d’accord avec votre point-de-vu, mais je le respecte.

      Je ne peux en dire autant pour toutes ces religions qui cherchent à imposer leurs croyances ET qui ne paient aucuns impots…vous devriez regarder de ce coté-là pour voir s’ils sont vraiement des organisations sans but lucratif :-)

      Excusez les quelques erreurs de Français, j’ai fait mes études en Anglais.é.

      Bonne semaine.

    • “Qu’est-ce que ça peut ben faire que les gens puissent laisser leurs voitures stationnées durant 48H ?” Rien, en fait; ce n’est pas l’hiver avec les chutes de neige. Mais les juifs des autres arrondissements? Et les autres fêtes religieuses de d’autres religions qui pourraient demander des arrangements de nature publique? Je ne désapprouve pas, je ne fais que poser la question.

    • J’allais oublier le…

      Dieu Ciel qu’est qui fait avec le CH, Colby Armstrong.

    • Et les interdictions de stationner devant les églises lorsqu’il y a un service funéraire??? Et certaines églises devant lesquelles il est interdit de stationner le dimanche matin??? Dans le cas qui est présenté ici, on n’empêche pas les gens de stationner, on leur permet de stationner dans des endroits qui sont d’habitude interdits… Comme d’habitude, c’est TVA-QMI-Le Journal de Montréal qui cherche des bibites partout.

    • Cool.
      Avez-vous déjà vu le nombre de contraventions qui sont données sur Ste-Catherine le 1er janvier, à des gens qui ont laissé leurs autos là, pour ne pas conduire ivre?

      Et j’ai vécu 5 ans sur le Plateau et reçu 5 contraventions à cause du tour de l’île car je n’avais aucun endroit pour stationner mon auto.

      Vous dites que pendant ces journées, les aubergines devraient user de leur bon sens.
      Soit.
      Mais pour tous.

    • p.s. Vous dites: “Quand une grosse production cinématographique s’installe dans un coin de Montréal pour un tournage, on modifie les interdictions de stationnement.”

      Faux.

      J’ai probablement reçu 10 billets à cause de ces tournages.

    • l’Homme n’a pas été fait pour les interdictions de stationnement, les interdictions de stationnement ont été fait pour l’Homme.

    • Vous comparez des pommes et des oranges.

      Le Tour de l’île fut instauré sous la volonté de nos gouvernants représentant la volonté démocratique de la population. Cet événement affecte 100% des Montréalais que quelques façons que ce soit et est source de grandes retombées économiques.

      Le cas de nos amis juifs est fort différent. On parle d’une petite clique marginale qui souhaite avoir un passe droit parce qu’un inconnu en a décidé ainsi il y a 3000 ans dans un texte prétendument sacré.

      Vous trouvez pas que les règlements de stationnement sont assez compliqué comme ça merci? Pis là il faudrait donner un passe droit à une minorité en raison d’une superstition religieuse. Le Québec est une société où tous sont égaux en droit peu importe la race, l’ethnie, le sexe, l’orientation sexuel, l’handicap ou la religion. Alors pourquoi donnez un passe droit au nom d’une religion?

      Vivre en harmonie, ce n’est pas faire preuve d’égoïsme déranger les employés de la ville et les déneigeuses en demandant des accommodement pour des raisons individuelles.

      Si c’est si important pour eux de ne pas bouger leur char durant leur fête religieuse, ils n’ont qu’à prévoir leur coup. Ils savent que le jour X ils ne pourront pas déplacer leur voiture. Qu’est-ce qui est si compliqué pour eux de déplacer leur char la veille? Ça, ce serait faire preuve de civisme et amènerait de l’harmonie.

      Il n’y a absolument rien qui les empêche de déplacer leur voiture 6 coins de rue plus loin dans un spot 24/7 la veille de leur fête. Absolument rien. C’est eux la minorité qui se soumettent à une loi qui n’est pas celle de la population, c’est à eux de faire l’effort.

      La Bible nous dit qu’on n’a pas le droit de travailler le dimanche. Est-ce que cela veut dire qu’un groupe d’infirmiers et de médecins catholiques auraient le droit de refuser pratiquer leur profession le dimanche? Bin non! On va leur dire de ranger leur religion dans un coin ou de changer de job. Mais un juif, un musulman, etc. qui demande un accommodements en raison de leur religion, il faudrait se plier? Leurs religions valent plus que la religion chrétienne? Non! Elles se valent tous puisqu’elles sont tous superstitions.

      Je travaille avec beaucoup de musulmans et savez-vous quoi? Si le boss leur demande d’aller travailler dehors quand il fait 40 pendant le Ramadan, ils vont y aller… même si ça les force à boire de l’eau et contourner le Ramadan. Ils vont compenser en buvant un ver d’eau de moins durant la nuit.

      Ça c’est vivre en harmonie tout en conservant ses croyances. Si mes chums musulmans sont capables de faire des accommodements individuelles envers leur religion au nom du bien vivre ensemble, je pense que nos amis juifs qui ne veulent changer leur char de côté de rue peuvent en faire de même. Quitte à pousser le char à quatre s’il le faut!

    • @peterdaniels: la “religion” du vélo impose également ses désirs et vues à l’ensemble des citoyens. Relisez l’article de M. Laporte. On dirait que vous n’en avez pas assimilé le sens. Chavuot n’arrive qu’une fois par an: exactement comme le tour de l’île à vélo!

    • PS, une différence: laisser une voiture stationnées 48 h ne dérange personne (on ne nettoie tout de même pas les rues de Montréal une fois par jour!), mais encerclez un quartier à cause d’un tour de l’çile est beaucoup plus dérangeant.

    • D’origine juive ou pas chaque citoyen pourra profiter de la levée des interdictions. Voila un côté positif à cet accomodement.

      Jean Bottari
      Montréal

    • Il n’y aurait pas de problème si ce n’était de la religion auto.

    • @hyde

      “La Bible nous dit qu’on n’a pas le droit de travailler le dimanche. Est-ce que cela veut dire qu’un groupe d’infirmiers et de médecins catholiques auraient le droit de refuser pratiquer leur profession le dimanche? Bin non! On va leur dire de ranger leur religion dans un coin ou de changer de job. Mais un juif, un musulman, etc. qui demande un accommodements en raison de leur religion, il faudrait se plier? ”

      On infantilise complètement les minorités religieuses en les considérant comme incapables de s’adapter au monde moderne et le pire c’est qu’on ne s’en rend même pas compte. Pourtant, lorsqu’une personne se plaint que l’eau de la mer est froide, on lui dit de plonger quand même, que son corps va finir par s’adapter à la température de l’eau et qu’après quelques minutes l’eau lui semblera tiède. Il serait absurde de lui dire d’attendre que l’eau se réchauffe avant de plonger puisque ça n’arrivera pas!

      Et si la plus grande preuve de respect envers les citoyens issus de minorités religieuses consistait à les considérer comme des adultes capables de vivre dans le même monde que nous?

    • Alors je demande le DROIT de me stationner à Montréal quand je veux les jours suivants:
      Noël, Pâque, Le Vendredi Saint, Les soirs où les Canadiens jouent un match des séries.

      Après tous, si les “exceptions” sont valides pour la religion des autres, elles devraient aussi l’être pour NOS religions.

      Pathétique comme aplaventrisme…

    • Je fais partie de ceux qui trouvent cet accommodement complètement déraisonnable. Je le trouve même nuisible pour notre société.

      Le problème avec les religions n’est pas les croyances proprement dites, mais la soumission complète et aveugle des gens à ces croyances et à des règles farfelues. Nous pouvons certainement croire à ce que nous voulons, mais en tant que citoyens, nous avons le devoir de réfléchir, d’agir selon le bon sens et surtout de nous adapter à la réalité.

      Accepter ces accommodements revient à accepter et même encourager une soumission asservissante des gens devant les religions. Est-ce comme cela que nous bâtissons une société capable d’évoluer? En encourageant les gens à suivre des idéologies les obligeant à ne pas penser et à se mettre à genoux?

    • Bravo M. Laporte. Vous avez tout-à-fait raison, il s’agit de relations de bons voisinages . Cela est d’autant plus facile que personne n’est privé de quoi que ce soit. Ceux qui au nom de l’identité et de la laïcité s’opposent à ce geste généreux et respectueux font montre de mesquinerie et de préjugés contre…..

    • @hyde
      Merci!

    • @peterdaniels

      *( Le “problème” Monsieur Laporte c’est qu’une religion impose à un gouvernement (Municipal) ses désirs et vues sur l’ensemble des citoyens de ce quartier. Un governement se doit d’être “laique”. )

      Permettre une dérogation a un règlement municipal pour quelques heures ce n’est pas un accommodement déraisonnable c’est juste faire montre de flexibilité quand a l’application d’un règlement surtout quand ce sont des payeurs de taxes qui revendiquent cette flexibilité

      Un accommodement par définition, ca se veut permanent. Par exemple les lieux de prières pour des musulmans . le droit de porter le nihab dans la fonction publique, dissimuler son visage dans une assemblée servir des repas Hallal dans les garderies ou dans les centres de détentions,. c’est permettre de façon permanente l’abatage rituel, c’est tolérer certain comportements culturel au nom de l’apaisement etc. ( Fouillez vous en trouvez des dizaines dans le genre )

      Vous remarquerez que tous ses accommodements ( les vrais) nous viennent de la communauté musulmane et non des autres communautés religieuse. Ca ne vous fait pas réfléchir?

    • Nous avons une charte des droits tant canadienne que québécoise qui a créé des exceptions pour contourner le principe de l’égalité entre les sexes. Celui par exemple , aucune femme ne pourra forcer l’Église catholique de l’ordonné comme prête même si nos chartes promulguent l’égalité des sexes ! Nous avons aménagé – le mot de l’époque utilisé pour ne pas soumettre les religions aux principes des chartes —, aujourd’hui la bataille continue sous le couvert du mot accommodement des exceptions religieuses qui exclut l’autre moitié de la population, les femmes des fonctions de célébration de la foi

    • Sans accommodement, il faut déplacer sa voiture d’un côté à l’autre de la rue 2 fois par semaine ($ et pollution). Grâce à l’accommodement, il es possible pendant certaines semaines de ne déplacer sa voiture qu’une fois durant la semaine.

      Au lieu de se réjouir, il y en a qui chialent! On devrait forcer ceux-là à déplacer leur voiture 4 fois par semaine, pour les faire réfléchir!

      Le but d’un règlement est d’aider; pas de nuire.

    • @critiqueur101:

      Le Dieu de l’élasticité, Stretch Armstrong…

    • Je suis vivement jaloux et inquiet du précédent que cela pourrait créer.

      Si c’était, je sais pas moi, un accomodement à l’égard du sexe d’un représentant de l’état, là je veux bien, le sexe c’est fondamental.

      Mais le stationnement, alors là c’est trop ! Imaginez, on risque de devoir déplacer sa voiture pour rien, ah que c’est compliqué !

      Les règles du stationnement sont sacrées, laissez-les tranquilles !

      Et qu’est-ce que ça peut bien faire qu’on crée de l’énergie en déplaçant sa voiture ? On pourrait utiliser cette énergie ailleurs, moi je vous le dis …

      Bonne fête de la moisson quand même !

    • La différence entre le dieu Vélo et le dieu Yahve, c’est que le premier existe et est bénéfique, le second n’existe pas mais est quand même néfaste. Modifier des règlements pour un objet réel bénéfique, c’est acceptable, le faire pour un personnage inaginaire néfaste au nom duquel on tue depuis des millénaires, ça ne l’est pas.

    • Si Stéphane Laporte n’existait pas, faudrait l’inventer.
      Je vous adore M.Laporte,

    • Lorsqu’une grosse production cinématographique prennent une rue, ils paient des droits à la Ville.

      Comme lorque tu a besoin de mettre un conteneur pour des travaux en face de chez toi, tu paye des droits à la Ville.

      Lorsque je fête Noel, on m’interdit de stationner quand même ou je dois payer mon parcomètre. Elle est là la vérité.

    • Et que dire du dieu Ferrandez qui impose une lourde dîme à quiconque veut stationner dans le temple du Plateau?

    • Dans la ville de Québec par contre…

      Gratuité durant les jours fériés

      “Vous pouvez stationner sans frais devant les parcomètres, sauf ceux situés le long de la rue de la Maréchaussée, pendant les jours fériés suivants :

      le 25 décembre et le 1er janvier;
      le dimanche et le lundi de Pâques;
      la Journée nationale des patriotes;
      le 24 juin et le 1er juillet;
      la fête du Travail;
      l’Action de grâce.”

    • “La différence entre le dieu Vélo et le dieu Yahve, c’est que le premier existe et est bénéfique, le second n’existe pas mais est quand même néfaste.”

      Tant qu’a ça, le pays du Québec existe pas encore, alors cessons de barrer les rues pour le défilé de la Fête dite nationale puisque le pays est pas encore né.

    • “Et si la plus grande preuve de respect envers les citoyens issus de minorités religieuses consistait à les considérer comme des adultes capables de vivre dans le même monde que nous?”

      Justement dans quel monde vivons-nous ? Nous vivons dans un pays qui respecte dans sa constitution la suprématie de Dieu. Et le dieu dont on parle ici a plusieurs nom: Boudha, Yahvé, Allah etc.

      Vous pouvez croire que dieu n’existe pas mais à ce moemnt-là c’est une croyance au même titre que celles que vous avez peur de vous faire imposer et pour pouvoir imposer votre croyance aux autres, il faudrait des preuves. Des preuves de votre croyance, vous ne pouvez pas en fournir plus que les autres, n’est-ce pas ?

      Alors, ou est la sagesse dans tout cela ? C’est la position du fédéral, être bien prêt à reconnaitre la suprématie des dieux existants et importants dans la culture des autres au moins autant que celui existant dans la nôtre. Sûrement pas celle de Marois qui, par djemila benhabib interposée et sous prétexte de laîcité, est prête à ouvrir un front guerrier pour rabrouer l’islam.

      On ne peut pas prouver que Dieu n’existe pas alors laissons les gens qui croient avec leur croyance dans la mesure ou c’est raisonnable et que ça ne fasse pas de mort ou de blessés. Accordons-nous c’est si beau l’accordéon !

    • Bravo! Je suis totalement d’accord avec M. Laporte! On ferme tout à Noel, Pâques, l’Action de grâce, et ainsi suite . . . . on ferme tout pour les festivals . . . c’est du bon voisinage, c’est tout.

    • Hé bien, moi, j’habite près du Mont-Royal et à tous bouts de champs, avec mes voisins, je suis pris en otage par toutes sortes d’évènements comme le Tour de l’Île en bicycles et je peux vous dire que ça, c’est pas mal plus encombrant, limitatif et contraignant que les quelques places de stationnement ouvertes exceptionnellement pour la fête juive. Les blocages de rues, j’en ai ma claque!…

    • “Je suis totalement d’accord avec M. Laporte! On ferme tout à Noel, Pâques, l’Action de grâce,”

      Ça je suis d’accord, il y a aucun besoin d’ouvrir les magasins 7/7. Quand j’étais jeune on allait a la plage Oka en famille le dimanche, en 2013 ça serait impossible, soit que l’homme de la maison travaille comme gérant dans un Provigo/Métro ou autres Loblaws ou bien la femme travaille comme chef caissière ou gérante de service dans ces mêmes établissements, la vie de famille n’existe plus. Fermons les magasins le dimanche, et les jours fériés.

    • “Vous pouvez croire que dieu n’existe pas mais à ce moment-là c’est une croyance au même titre que celles que vous avez peur de vous faire imposer et pour pouvoir imposer votre croyance aux autres, il faudrait des preuves.”

      C’est faux. On n’a pas à démontrer une inexistence. C’est aux gens qui postulent que dieu existe, contre les sens et la raison, à apporter des preuves. Pour l’instant, dieu n’existe pas jusqu’à preuve du contraire.

    • “contre les sens et la raison” ?

      Mes sens et ma raison me disent que quelqu’un communiquent avec moi en ce moment au travers de cette machine sur mon bureau. Comme il est grand l’homme qui a créé cette machine si bien faite, on ne pouvait compter sur les escargots pour inventer l’ordinateur n’est-ce pas ? Le plus ne peut pas sortir du moins, et si on regarde un peu la machine merveilleuse qu’est l’être humain d’ou peut-elle bien venir ?

      Une motte de matière dont on ne précise pas la provenance a explosé et par hasard ça a donné la vie et puis l’homme. c’est l’explication le big bang ? C’est ce qu’on me dit que je dois croire. Il n’y avait rien puis le big bang a tout créé.

      Moi, je n’ai pas d’explication meilleure mais je trouve qu’habituellement les choses ont une cause, un commencement quelque part. Je trouve assez normal que les hommes veulent comprendre cette cause , ce commencement et je ne me donne pas comme but dans la vie de contrarier ces personnes, si elles trouvent une explication qui les satisfassent et les contentent, je trouve ça bien pour elles et je ne me mettrait pas en nage pour les dissuader de ce qu’elles croient.

      Vous croyez que la petite motte de matière a toujours existé et ça vous apaise, vous n’avez pas à démontrer qu’il n’y avait rien avant parce que le vide c’est angoissant, on ne supporte pas ça longtemps. Si la petite motte de terre vous apaise, je vous la laisse comme croyance e ceux qui ne croient pas en cette petite motte, les non-motteux sont des impies et ne devraient pas avoir le droit de parker leur chars en avant de votre entrée, je vous l’accorde.

    • @Denis825 dit:

      “Vous pouvez croire que dieu n’existe pas mais à ce moemnt-là c’est une croyance au même titre que celles que vous avez peur de vous faire imposer et pour pouvoir imposer votre croyance aux autres, il faudrait des preuves.Des preuves de votre croyance, vous ne pouvez pas en fournir plus que les autres, n’est-ce pas ?”

      Personnellement, je n’affirme pas que Dieu existe ou n’existe pas et même si j’étais en mesure de prouver l’un ou l’autre, je ne chercherais pas à imposer mon point de vue à ceux qui pensent différemment. Pourtant, je ne crois pas que traiter tout les citoyens égaux au nom de la laïcité soit l’équivalent d’imposer l’athéisme. On peut très bien avoir une religion et être pour la laïcité.

      “Sûrement pas celle de Marois qui, par djemila benhabib interposée et sous prétexte de laîcité, est prête à ouvrir un front guerrier pour rabrouer l’islam. (…) laissons les gens qui croient avec leur croyance dans la mesure ou c’est raisonnable et que ça ne fasse pas de mort ou de blessés. Accordons-nous c’est si beau l’accordéon !”

      Je ne voudrait pas remettre en doute la sagesse de Madame Coucou mais les textes fondateurs de l’islam sont si guerriers qu’il est normal qu’une personne qui a vu l’islamisme à l’œuvre personnellement soit aussi inquiète de notre mollesse collective dans le dossier des accommodements religieux (que je ne trouve pas raisonnables justement).

      Par exemple, pratiquement aucune surveillance n’est exercée sur la teneur des prêches dans les moquées. Beaucoup de gens sont encore convaincus que l’intégrisme islamique n’a rien à voir avec le “vrai” islam de paix, d’amour et de tolérance qu’on nous a fait gober. Pourtant, une fois qu’on a lu, ne serait-ce que la Sourate 2 (dite de la vache), le mythe s’écroule assez rapidement, croyez-moi (la 9 est assez instructive aussi)!

      En tant qu’Occidentaux de culture chrétienne, on fait de la projection sur ce qu’on connaît le mieux: le christianisme. On voit donc le Coran comme la Bible des musulmans et Muhammad (Mahomet) comme le Jésus des musulmans. Forcément, les mosquées deviennent des Églises de musulmans et les imams, des prêtres musulmans qui font des sermons musulmans le vendredi (le dimanche des musulmans). En fait, l’islam n’a ni clergé, ni liturgie et beaucoup de mosquées à ravers le monde sont moins des temples religieux que des centres d’endoctrinement islamiste.

      L’Ancien Testament contient beaucoup de versets violents mais même les juifs les plus fanatiques ne les mettent pas en pratique. Les génocides qui y sont mentionnés concernent des peuples qui n’existent plus et des époques révolues. Les juifs hassidiques font surtout parler d’eux lorsqu’ils appliquent des versets misogynes ou liés à des interdits alimentaires ou qui concernent le sabbat.

      Dans le Coran par contre, les versets qui commandent aux musulmans de combattre les “mécréants” (littéralement ceux qui ne croient pas) ont un ton beaucoup plus “intemporel” et dans la quasi-totalité des cas, on ne limite pas le djihad aux cas de légitime défense. Les mécréants sont combattus pour la seule et unique raison qu’ils ne croient pas.

      À noter que le Coran reprend tout les “génocides divins” de l’Ancien Testament (déluge de Noé par exemple) en les expliquant, non par les péchés des victimes mais par le refus d’écouter le prophètes qui leur avait été envoyé. Des centaines de versets répétitifs et hypnotiques qui finissent par légitimiser l’idée de meurtre de masse.

    • “Pourtant, je ne crois pas que traiter tout les citoyens égaux au nom de la laïcité soit l’équivalent d’imposer l’athéisme. On peut très bien avoir une religion et être pour la laïcité”

      Vous avez raison et j’espère que je n’ai pas écrit que la laîcité c’était de vouloir imposer l’athéisme. Je pensais plutôt que l’athéisme est une forme de religion, c’est une croyance en fait, la croyance qu,il n’y a rien de créateur dans l’univers. Il y a un sketch de Dieudonné là-dessus qui parle de la religion du Rien et c’est assez drôle.

      On n’échappe pas à sa condition humaine, on s’interroge forcément et en latin ça se dit “reliquere” qui a donné le mot “religion”. Les réponses que l’on donnent aux grandes questions sont différentes selon la culture et l’âge de la vie et aussi peut-être l’humeur du moment. Chacun a sûrement le droit à sa réponse.

      Je ne suis pas contre la laîcité en soi, encore faudrait-il savoir de quelle sorte de laicité on parle, mais je pense que lorsqu’on instrumente la laîcité, comme le fait Madame Marois, pour faire des batailles politiques parce que pour le Canada qui n’a pas de loi sur la laicité et qui ne peut pas en avoir étant donné qu’il y a ce préambule dans la constitution, là je suis contre ça. C’est une question qui mérite plus que de servir l’opportunisme politique d’une femme sans vergogne.

      Respecter la religion d’une personne, c’est respecter sa culture et c’est respecter cette personne. Que le gouvernement soit neutre, c’est très bien mais il ne faut pas exagérer les outrages que la religion nous ferait subir comme citoyens pour entrainer la haine sur certains groupes. Je trouve très bien la comparaison que fait M.Laporte, ça m’est déjà arrivé cete situation ou je ne pouvais sortir ou entrer chez moi en auto sans demander la permission à un groupe de gens qui s’était installé là pour faire une course cycliste et il faut respirer par le nez c’est vrai. À coté que des voisins fassent une fête et ait obtenu des permissions spéciales pour garer leur voiture ça me fâche moins. L’important c’est le respect.

    • Pas le droit de dépenser de l’énergie un jour de fête. Non mais … quelle connerie ! Ya sûrement des articles plus importants dans la ”bible” de ces juifs d’ici … Et ailleurs dans Montréal, que font les gens de cette même religion ? Bien sûr, personne ne va souffrir de cette faveur accordée à une clique religieuse, mais diantre, plier et leur accorder cette exception pour une obligation tellement … niaiseuse … On est en 2013 viaaaaarge !

    • Paix aux hommes de bonne volonté.

      Stéphane Laporte est un homme de bonne volonté.

      Paix à Stéphane Laporte.

    • crocomickey dit: «mais diantre, plier et leur accorder cette exception»

      Ce bon voisinage s’exprime depuis que le maire Drapeau était maire de Montréal. Cela ne s’appelle pas plier mais s’entraider. Quand mon voisin a déménagé, il s’est réservé l’espace d’un camion devant le triplex. Parfait! On surveillait même pour lui que personne ne prenne “sa” place. Vive le bon voisinage.

      Pas le droit de dépenser de l’énergie un jour de fête est symbolique.
      Pas niaiseux. S Y M B O L I Q U E.

    • @denis825 : De la même façon que jeûner n’est pas un repas et que l’abstinence n’est pas une position pendant une relation sexuelle, ne pas croire en un dieu n’est pas une croyance religieuse.

      Je crois que vous mélangez les différents sens sémantiques du mot « croire ».

      À la base, le mot « croire » signifie simplement « considérer comme vrai ». Par exemple, je crois que demain matin mes deux chats vont miauler pour que je leur donne une boîte de Fancy Feast. Ils en ont pris l’habitude et si je ne leur donne pas leur boîte, ils vont certainement me le faire savoir!

      J’ai utilisé le mot « croire », mais cela ne signifie pas pour autant que c’est une « croyance » ? Une croyance, au sens commun, n’est pas simplement le fait de considérer quelque chose, n’importe quoi, comme vrai. Ce n’est pas parce que j’ai utilisé le mot croire que vous pouvez en déduire que, quand je donne une boîte de Fancy Feast à mes chats, c’est en fait un rituel basé sur une croyance religieuse (au grand dam de mes chats).

      Est-ce que les athées considèrent certaines choses comme vraies? C’est une évidence, mais « croire » ne fait pas d’eux des gens ayant des croyances religieuses.

      L’athéisme n’est pas une croyance religieuse. Comme sa définition l’indique, c’est l’absence de croyance religieuse. Je comprends que vous n’arrivez pas à concevoir que des gens ne croient pas en quelque chose, mais vous devez réaliser que cette incapacité est de vous et seulement de vous. Même si vous n’avez pas la capacité d’imaginer un non-croyant, je peux vous assurer qu’il existe des gens qui sont réellement athées et qui n’ont donc aucune croyance religieuse. L’athéisme n’est pas un substitut au catholicisme ou à une autre religion. (Je vous accorde par contre que certains athées sont en fait des croyants qui s’ignorent.)

      Contrairement à ce que vous imaginez, la petite motte de terre dont vous parlez ne m’apaise en aucune façon, émotionnellement elle ne m’apporte strictement rien, et je n’ai aucune difficulté à supporter l’inconnu.

      Je ne peux pas faire un long discours pour expliquer ma conception du monde, pour donner ma vision sur cette « machine merveilleuse qu’est l’être humain » (que je ne considère absolument pas comme merveilleuse vu toutes ses limites et tous ces défauts de conception) ou sur le big bang, disons que je me vois mal faire une thèse de philosophie sur un blogue, mais je vais essayer de vous faire comprendre pourquoi je n’ai pas besoin de croire en un dieu.

      Un fait scientifique parmi d’autres est que, physiquement, je ne suis pas réellement un individu. Je suis en fait une collectivité de milliards d’êtres vivants. Cependant, je n’en ai pas conscience. Pas plus que je n’ai conscience de la production, par certains de ces êtres vivants, des neurotransmetteurs qui provoquent ensuite mes pensées et mes émotions. Et ça c’est une des plus importantes choses à réaliser : comprendre que notre conscience est extrêmement limitée, au point où on peut dire que notre conscience n’est qu’une illusion, et qu’aucun être humain n’est, et n’a été, capable d’aller au-delà de ses limites. À partir du moment où l’on accepte cela, croire en un dieu où en une autre forme de mysticisme devient émotionnellement inutile et, une fois libéré du besoin émotionnel, on ne voit dans la croyance en un dieu qu’une idée aussi ridicule que celle de croire aux farfadets.

      Je ne veux pas vous convaincre que Dieu n’existe pas, je vous laisse le droit de croire à ce que vous voulez, croire est une question d’émotions et ce n’est pas avec un petit texte que je pourrai modifier la production des neurotransmetteurs dans votre cerveau qui vous amènent à croire, par contre j’insiste pour vous convaincre que, moi, je ne crois ni en Dieu ni en aucun substitut.

      Pour en revenir au sujet, qui est beaucoup plus terre à terre, le problème est quand la société accorde des faveurs particulières pour le motif de croyance en une religion particulière. Cela revient indirectement à lui accorder des droits légaux à cette croyance religieuse particulière. Or, je crois qu’une société laïque ne devrait jamais influencer les croyances, que ce soit en leur donnant de la crédibilité et des droits légaux ou au contraire en les dénigrant et en brimant leurs droits. Je crois qu’une société laïque devrait rester neutre.

      Il y a cependant quelque chose de beaucoup plus malsain dans ça.

      Le changement du règlement du stationnement est évidemment anodin, par contre, le symbole derrière ce changement est énorme. Il faut bien comprendre que nous parlons ici de gens qui refusent de déplacer leurs voitures pour des motifs religieux! Ce n’est plus ici seulement une simple croyance religieuse, c’est du pur fanatisme! En faisant ce changement, la société légitime leur croyance totalement farfelue. Nous ne sommes plus du tout ici dans le domaine du raisonnable, mais dans l’extrémisme religieux. Et là, je suis désolé, mais je suis absolument contre toute forme de soutien à l’extrémisme religieux.

    • Je n’ai pas fait de très hautes études mais j’ai appris la différence entre la laïcité et la religion.

      Je remarque que certains commentaires incluant l’article de mon bien-aimé Stéphane ont tendance à mêler les deux. Tous savent que le Québec pour accommoder les différentes
      religions a du établir que tout ce qui concerne les choses publiques se doivent d’être laïques
      incluant le stationnement. Une course de vélos, une parade gaie, un festival de jazz,
      la fête des Irlandais, des Québécois, du Père Noël etc n’ont rien de rites religieux.

      Pour ne pas verser dans la cacophonie religieuse, toutes les religions et je dis bien toutes les religions devraient s’en tenir
      aux pratiques dans leurs églises et temples respectifs. Point à la ligne.

      Déjà qu’on nous fait manger Kascher et Halal avec des coûts supplémentaires pour les consommateurs et il serait temps qu’on y mettre fin puisque c’est uniquement dans le but de satisfaire
      une loi religieuse archaïque qui s’avère très cruelle lors des abattages des animaux.

      Je ne comprends pas très bien qu’à vouloir suivre à la lettre ces lois religieuses qui remontent dans la nuit des temps, on peut conduire une automobile puisque ces lois ont été écrites
      au temps des chameaux. Une permission pour une chose et une obligation pour une autre.

      Cela prouve que les religions ont été inventées et malheureusement les guerres de religion
      ont déjà fait et continuent de faire trop de morts. Si Dieu existe… il doit trouver que les
      agnostiques sont de grands sages.

    • @Denis825

      “Respecter la religion d’une personne, c’est respecter sa culture et c’est respecter cette personne”

      Personnellement je crois que nous devons respecter un humain, quel que soit sa religion, mais les religions ne sont pas des êtres humains avec des émotions et des droits. Ce sont des idéologies qui peuvent être injustes et même violentes (lire le Coran et l’Ancien Testament). Elles peuvent et doivent être analysées, critiquées et même dénoncées lorsque nécessaire. L’intégrisme religieux se nourri du silence des justes.

      Quelle forme doit prendre le respect de la religion? Je peux respecter les temples religieux, en tant que bâtiments, les statues religieuses ou les monuments funéraires religieux mais pourquoi devrais-je respecter une idéologie juste parce qu’elle date de plusieurs siècles ou millénaire? Si le nazisme ou le stalinisme étaient des religions, ces idéologies mériteraient-elles davantage de respect?

      l’Union européenne a collaboré avec l’Organisation de la Coopération islamique et l’Union africaine pour élaborer une convention internationale (le Prosessus d’Istanbul) pénalisant le blasphème et les insultes aux figures religieuses (mais on sait tous qu’il ne s’agit de ne protéger de la critique que l’islam, le Coran et Mahomet).

      En février dernier, deux sénateurs belges, Fauzaya Talhaoui et Burt Anciaux ont déposé une proposition de résolution relative à la lutte contre l’islamophobie qui établi 8 “critères” pour déterminer le caractère “islamophobe” d’un individu ou d’une organisation. Dans les faits, seuls 2 des 8 points parlent réellement de discrimination à l’égard des musulmans. Tout les autres mentionnent des opinions sur l’islam, des opinions négatives certes mais que nous avons le droit d’avoir (en particulier si notre opinion s’appuie sur les fondements de l’islam).

      http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2013/04/13/26917355.html

      http://www.postedeveille.ca/2012/09/une-convention-internationale-penalisant-le-blaspheme-en-preparation.html

      http://www.postedeveille.ca/2013/02/loci-renouvelle-ses-efforts-pour-la-criminalisation-du-denigrement-des-religions.html

    • imaginez si dieu existait … :)

    • Vous pouvez être d’accord avec ça M Laporte, mais moi je ne le suis pas. Je ne partirai pas en guérilla contre non plus, mais ce genre de règlements ne me laisse pas complètement indifférente, pas à cause du règlement en tant que tel mais de l’idée qui se trouve derrière.

      Si on accorde un privilège à un groupe en particulier on doit pouvoir appliquer le même privilège à tous les groupes, selon la raison qui leur sera propre. Que ce soit des catholiques, des musulmans des athées, des noirs, des asiatiques, des femmes, des hommes, des propriétaires de chiens… Si on peut faire une fête de quartier et obtenir la même dérogation alors le règlement est juste (une fête est une fête qu’elle soit religieuse ou pas). Et là vous voyez vers quel genre de chaos on se dirige… et on revient à l’origine du règlement de base et de pourquoi on a appliqué cette signalisation particulière à cet endroit là.

      Si on accorde un privilège à un groupe et pas aux autres on se retrouve dans la même situation que dans le livre de George Orwell, “Animal Farm”: Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui sont plus égaux que les autres… bien que l’origine soit légèrement différente.

      Et présentement au Québec c’est ça qui m’agace avec les accommodements religieux. Une minorité dans un groupe revendique un accommodement, ce qui donne l’impression que le groupe entier le revendique (puisqu’ils revendiquent en tant que le groupe et non en tant qu’individus). Alors que la majorité des gens ont accommodé leur religion à la réalité occidentale et qu’un minorité tente d’adapter la réalité occidentale à leur religion. Alors on finit par accorder un privilège à une minorité, qu’on accorde pas au reste de la population.

      Le point faible de votre exemple avec le vélo tient dans le fait que si le tour de l’ile était déplacé ou carrément annulé pour une raison ou une autre les cyclistes n’en feraient pas un drame et ne traiteraient pas les citoyens d’anti-cyclistes. Alors que si un jour, pour une raison ou une autre on ne pouvait plus appliquer la dérogation, alors ce serait la crise et on se feraient traiter d’antisémites pour quelque chose qui n’a strictement rien à voir avec l’antisémitisme.

      Le bon voisinage, M Laporte, doit s’effectuer dans les deux sens, tout comme la tolérance. On ne peut demander à un groupe d’être tolérant et d’accorder au second la dérogation de ne pas l’être.

    • Les Québecois sont des bizarres. Pendant qu`on s`astine sur une modification sur les interdictions de stationnement pour célébrer une fête juive, un imam de l`université Laval ou les filles sont placés en arrière des gars, parle de lapidation et coup de fouet.

      http://www.postedeveille.ca/2013/05/quebec-les-hommes-derriere-les-femmes-a-l-universite-laval.html#comments

    • @ denis825,

      Vous nous sortez le classique “pas d’horloge sans horloger” (permettez-moi d’abréger), mais poussez votre raison un peu et dites-moi qui a créé l’horloger.

    • @89170
      Vous dites que la science affirme que je ne suis pas un individu mais une collectivité, que des neurotransmetteurs produisent mes pensées et mes émotions, que finalement, dites-vous, notre conscience n’est qu’une illusion. Donc tout votre texte est un pur produit dont vous n’êtes pas responsable et le mien de même. Un produit qui ne signifie rien du tout, lui donner un sens ce serait de la conscience et elle n’existe pas, selon vous. Alors à quoi bon penser ou écrire puisque selon vous ca ne rime à rien.

    • «Bravo! Je suis totalement d’accord avec M. Laporte! On ferme tout à Noel, Pâques, l’Action de grâce, et ainsi suite . . . . on ferme tout pour les festivals . . . c’est du bon voisinage, c’est tout.»

      Le problème, c`est que le gouvernemaman, avec son déficit, tous ses programmes soooociaux, ses fonds de pensions déficitaires etc… ne peut pas se permettre une seconde de perdre des taxes à la consommation. Faut que l`économie tourne 7 jours sur 7, proche 365 jours par année et même s`est pas assez, le gouvernemaman est obligé d`emprunter.

    • @crocomickey,

      vous démontrez encore une fois que les Chartes des droits et libertés sont une belle et bonne chose et que la protection accordée aux croyances religieuses et les accommodements raisonnables ont toujours raison d’être en 2013 et au-delà.

      Vouloir rationnaliser les croyances religieuses des autres démontre un manque de maturité évident. Par définition, une croyance religieuse n’est pas rationnel, elle relève de la foi. Il est inutile de chercher à convaincre un croyant par une démonstration scientifique que son dieu n’existe pas. En conséquence, la seule voie possible pour vivre en harmonie dans une société multiculturelle est de simplement respecter les différences dans la mesure où ce respect n’empiète pas sur le code criminel ou ne devient pas un encombrement excessif pour la majorité.

      Je suis athée, mais pas fou.

      @denis825,

      comme on vous l’a bien expliqué, l’athéisme n’est pas une croyance. Pas plus que le Big Bang. Le Big Bang ne fait que refléter l’état des connaissances actuelles et n’a pas d’autre prétention. Et pour votre information, non, il ne s’agit pas d’une motte originelle qui a explosé. Du Big Bang sont nés à la fois le temps et l’espace. Poser la question de l’avant Big Bang n’a pas de sens, le temps n’existait pas et il n’y a donc pas d’avant. Tout comme poser la question de ce qui occupait l’espace avant alors que l’espace n’existait pas.

      Postuler l’existence de Dieu comme source originelle ne règle de toute façon pas le problème. Qu’y avait-il avant Dieu? Qui a créé Dieu? L’existence de Dieu comme réponse n’est pas plus satisfaisante à ce niveau. Il faut aussi bien comprendre que nous héritons de notre éducation, surtout en mathématique, la notion d’infini de l’espace et du temps parce que ce sont des entités mathématiques commodes pour résoudre une foule de problèmes. Toutefois, cela ne veut pas dire que le temps est infini, pas plus que l’espace, bien que cela puisse être difficile à concevoir puisque nous sortirons toujours la question de qu’y avait-il la fraction de seconde avant le début. Mais, c’est une question métaphysique à laquelle la science n’a aucune prétention de répondre. Ce qui m’apparaît, en tant qu’athée, beaucoup plus raisonnable comme posture philosophique d’explication du monde que de postuler de nulle part l’existence d’une entité insondable, immuable, sans commencement, ni fin.

      @intra-terrestre,

      évidemment que la Bible parle de génocides et que ces peuples n’existent plus. Ce sont simplement des génocides ont réussi. Le Coran puise une large part de son inspiration de la Bible, du judaïsme, du christianisme et des prêches des hérétiques et ermites qui peuplaient le désert avoisinant le patelin de Mahommet. Les appels à la guerre sainte du Coran ne sont pas pires, ni mieux, que ceux de l’Ancien Testament. Quand, supposémment Dieu dévouait une ville par interdit, il s’agissait alors de tuer tout le monde, hommes, femmes, enfants, esclaves, incluant les animaux et de raser la ville et de tout brûler. Et quiconque tentait de mettre dans sa poche un truc en souvenir était puni de mort. Je vois difficilement plus violent que ça.

    • Vous dites : “C’est dérangeant un peu (le tour de l’île), quand tu n’es pas cycliste, mais au fond, c’est ben correct. C’est un bel évènement communautaire. Une situation exceptionnelle. Applaudissons le peloton.”
      Oh non ! Imaginez-vous donc qu’il y a des gens à Montréal qui travaillent, le dimanche, c’est pas croyable, hein? Et que ces gens-là, ces pauvres imbéciles qui travaillent et payent des impôts sur le revenu, subissent de lourds inconvénients et des pertes monétaires importantes lorsqu’à cause des organisateurs du tour, il leur est interdit de sortir de la prison du parcours du tour. Marcher, vous dites? Marcher avec trois grosses boîtes de documents dans les bras?! Ça j’appelle ça la religion de la Bêtise abyssale.

    • @dcsavard

      “Le Coran puise une large part de son inspiration de la Bible, du judaïsme, du christianisme”

      La part d’inspiration que l’islam tire du christianisme est plutôt mince! Il n’y a à peu près rien dans le Nouveau Testament qui autorise le genre de violence que l’on peut lire dans le Coran et les hadiths. J’ai lu le Coran et tout le Nouveau Testament et je peux dire que la part de christianisme se limite à une mention de l’Anonciation et de la naissance de Jésus.

      Dans le Coran, il y a bien quelques versets qui disent qu’il faut se conformer aux Évangiles (et étrangement ils sont presque tous dans la sourate 5, une sourate médinoise, donc plus récente) mais le reste contredit complètement les paroles de Jésus basées sur l’amour du prochain, la paix et et le pardon. Dans le Coran, ces choses sont exclusivement réservées aux musulmans. Muhammad (Mahomet) était analphabète alors il n’a pas pu lire les Évangiles. Son enseignement chrétien lui a été donné par un cousin de sa première femme.

      Dans le Coran, donner un fils à Dieu est un blasphème et un grand péché. Les chrétiens sont appelés “associateurs” (parce qu’ils “associent” une autre personne à Dieu). Le Coran prétend même que les “Gens du livre”, (”Bible” vient de “biblios” qui veut dire “livre”), donc les chrétiens et les juifs, ont falsifié le livre qui leur avait été révélé (le Coran enseigne que le Talmud, la Torah et les Évangiles ont aussi été révélées par Allah).

      Je ne sais pas si c’est pour expliquer les contradictions mais de toute façon, il y a sans doute aussi peu de musulmans qui ont lu les Évangiles que de “mécréants” qui ont lu le Coran…

    • @intra-terrestre,

      merci de confirmer ce que je disais. Mais, je ne vois pas trop quel est votre argument. Je suis à peu près certain que très peu de chrétiens ont eux-mêmes lu les évangiles et les autres livres du nouveau testament sur lesquels sont fondées leurs croyances.

    • Le fait que l’on se pose des questions sur l’origine de la race humaine, sur l’existence ou non d’un Dieu qui aurait envoyé des messagers à partir de son ciel et sur un rapatriement vers cet hypothétique ciel une fois que notre vie sera terminé nous différencie et nous caractérise comme être humain.

      Pour que tout le monde soit confortable en société, il faut mettre l’option “toutes ces réponses sont bonnes” parmi les solutions. Je ne dis pas qu’on est rendu dans un monde sans problème avec ça mais du moins ça écarte les gens qui me paraissent les plus malfaisants qui sont les intégristes. Les intégristes étant ceux qui n’acceptent pas les réponses des autres.

      Les intégristes peuvent être de toutes les religions et moi je dis que les gens qui se disent athée peuvent être intégristes. être athée c’est proposer aussi une réponse aux grandes questions. Et personnellement, c’est surtout les intégristes athées qui me pilent sur les pieds moralement parlant quand ils s’opposent à une petite prière même pas confessionnelle au début d’une délibération publique.

      Vivre en société c’est pouvoir minimalement tolérer l’autre dans ce qu’il a de différent. Quand on nous empêche de circuler, ce qui peut être le cas de scyclistes, des Mohawks qui bloquent un pont, des carrés rouges qui bloquent la circulation des autos, c’est chiant au boutte et on doit se prendre en main pour être patients.

      Je suis un libéral dans le sens que j’aime bien faire ce que je veux au moment ou je le veux et que je trouve que le plpus gros “péché” c’est de brimer l’autre quelque soit la manière. Est-ce que des gens qui se définissent comme Juifs et qui ont trouvé le moyen de se faire respecter dans leur religion ou leur culture me dérangent ou m’empêchent de quoique ce soit dans l’immédiat ? -Non, je suis un athée catholique et ça ne me dérange pas que dans ma ville les fêtes catholiques entrainent des journées de stationnement gratuites. Athée c’est ma tendance de pensée et catholique ma culture on va dire. Il doit y avoir une certaine égalité des droits religieux quelque part puisque personne n’a la réponse. Être athée est tout aussi ridicule que d’être Juif, catholique, musulman etc. Ce qui revient pour mon cas personnel à dire que je suis aussi risible en tant qu’athée qu’en tant que catholique. Mais au moins je suis cohérent en faisant profile bas sur les cas de la religion des autres.

    • @dcsavard

      “Je suis à peu près certain que très peu de chrétiens ont eux-mêmes lu les évangiles et les autres livres du nouveau testament sur lesquels sont fondées leurs croyances.”

      C’est tout à fait vrai (il y a aussi beaucoup de musulmans qui n’ont jamais ouvert un Coran et ce ne sont pas tous des analphabètes). Ce qui me dérange, c’est les propos relativistes du genre “toutes les religions sont pacifiques” ou “toutes les religions sont violentes”, aussi sincères que gratuits et non fondés.

      Nous sommes tellement habitués à confondre christianisme et Église catholique que nous trouvons normal d’utiliser l’expression “chrétiens fondamentalistes” pour parler des croisés et des inquisiteurs alors qu’aucun verset des Évangiles ne prône le pillage, le massacre de masse, la torture et le meurtre. Il faut dire que tout le monde ne sait pas nécessairement que le mot “fondamentaliste” vient de “fondement”.

      Dans le cas des intégristes musulmans par contre, on peut dire, de façon général, qu’ils sont fondamentalistes. Sauf bien sûr ceux qui obligent les femmes à porter un voile intégral, qui violent des musulmanes avec qui ils ne sont pas mariés ou à qu’ils sont apparentés et ceux qui commettent des meurtres “d’honneur” contre des jeunes filles célibataires puisque la punition prévue pour la fornication est le fouet. Il y a des hadiths sur la lapidation mais cette peine est prévue seulement pour les personne mariées et il faut 4 témoins de “l’acte” (chose assez rare!)

    • @denis825

      “Non, je suis un athée catholique”

      Comment peut-on être à la fois athée et catholique? J’ai été baptisée et je suis de culture catholique aussi mais je n’ai pas la foi catholique, donc à mes yeux je ne suis pas catholique. Je n’adhère d’ailleurs à aucune idéologie religieuse. Être catholique ce n’est pas une nationalité.

    • ..@SL et als. Le philosophe Emil Cioran avait quelques idées bien senties sur les croyances. En fait, il allait même jusqu’à amalgamer dans les «croyances» les religions et la politique. Et s’il était encore vivant, je suis à peu près certain qu’il inclurait là-dedans toutes ces «religions» que sont devenus la passion du vélo, de l’environnement, du traitement des animaux et tutti quanti.
      Le texte qui suit risque de vous intéresser.

      «Toute croyance rend insolent; nouvellement acquise, elle avive les mauvais instincts; ceux qui ne la partagent pas font figure de vaincus et d’incapables, ne méritant que pitié et mépris. Observez les néophytes en politique et surtout en religion, tous ceux qui ont réussi à intéresser Dieu à leurs combines, les convertis, les nouveaux riches de l’absolu. Confrontez leur impertinence avec la modestie et les bonne manières de ceux qui sont en train de perdre leur foi et leurs convictions….»

      Ça ne vous rappelle personne? Peut-être quelque apôtre du style «tendance nouvelle» devenu porte parole patenté de quelque chose, toujours prêt(e) à pourfendre l’adversaire?

      Fatigant ça! Et pas à peu près.

      JFC

    • “Comment peut-on être à la fois athée et catholique?”

      Très facilement et très naturellement pour moi. Pour faire court parce que ce n’est directement dans le sujet, j’ai un forum sur le cancer et parmi les gens qui viennent, certains ont un cancer qui ne guérira pas et qui va les emporter.

      Mon sentiment envers ces personnes me semble catholique dans le sens qu’au début il parait qu’on reconnaissait les catholiques à ce qu’ils s’aimaient les uns les autres. J’écris souvent des phrases qui me viennent de chants religieux de mon enfance ou de la bible genre “Tu as du prix à mes yeux etr je t’aime” ou “je te souhaite la vie en abondance” et autres, mais je ne vais jamais jusqu’à dire que je vais prier pour lui ou elle puisque ça me parait impossible qu’il y ait un vieillard avec un barbe blanche qui les attendent quelque part mais émotivement c’est tout aussi impossible que la personne toute entière soit perdue “comme un galion d’or au fond des mers” elle a trop de valeur à mes yeux.
      Du ressenti de ces deux sentiments contradictoires, je trouve à me définir comme un athée catholique.

    • @denis825

      “…ça me parait impossible qu’il y ait un vieillard avec un barbe blanche qui les attendent quelque part mais émotivement c’est tout aussi impossible que la personne toute entière soit perdue…”

      C’est la même chose pour moi mais vous me semblez toujours aussi peu catholique que tout à l’heure! :) On ne pense pas que tout s’arrête nécessairement après la mort du corps mais cette croyance n’est pas pour autant une religion, avec les prières, les rituels et tout le bataclan. On ne crois pas à la conception divine et virginale de Jésus mais on trouve son message positif. On a des références culturelles chrétiennes, on les utilise et c’est correct.

      J’ai beau être pour la laïcité, je trouverais ça dommage que les jeunes du futur n’aient aucune idée de qui était Jésus ou ne connaissent pas l’origine d’expressions comme “un bon samaritain”, “la paille et la poutre”, “rendre à César ce qui appartient à César” ou “sépulcres blanchis” (bon, celle-là la plupart des jeunes ne la connaissent déjà pas!:))

    • @denis825,

      Vous dites: «Et personnellement, c’est surtout les intégristes athées qui me pilent sur les pieds moralement parlant quand ils s’opposent à une petite prière même pas confessionnelle au début d’une délibération publique.»

      La laïcité et le principe de séparation de l’église (religions) et de l’Etat exige que ces prières, même si elles ne sont pas confessionnelles elles véhiculent quand même la religion et une certaine conception du monde, soient éliminées des endroits où l’Etat siège et légifère. Donc, non, désolé, mais la petite prière n’a pas sa place dans une réunion du conseil municipal parce que M. le maire est incapable de se faire à l’idée qu’elle heurte ceux qui ne croient à rien et qu’il détourne la charge publique pour véhiculer SA conception du monde. Même s’il n’est pas le seul à avoir cette conception-là du monde. Il ne s’agit plus ici d’un accommodement raisonnable ou quelque chose de ce genre, c’est le pouvoir de l’Etat ici qui se mélange avec les croyances religieuse. Exit aussi le crucifix de l’Assemblée nationale où il n’a plus sa place. Qu’il aille dans un musée et qu’on en finisse. Vous irez épancher votre attachement sentimental dans un musée, un hôtel de ville, une assemblée législative ou un tribunal ne servent pas à cela.

    • “c’est le pouvoir de l’Etat ici qui se mélange avec les croyances religieuse.” Il me semble me souvenir que la chose va aller en cour suprême. pour ma part, ça me semblerait déraisonnable que le maire Tremblay ait fait quelque chose de si terrible que ça. Les péquistes unissent toute leurs forces pour instrumentaliser la laicité pour ramasser les Québécois derrière eux… Attendons la suite, les péquistes ne font que se tromper dernièrement, ils vont peut-être faire chou blanc encore une fois, je crois que les QUébcois les voit venir de loin avec leur tentative de scandale maintenant. Pour moi, il n’y a rien de si choquant que ça à entendre une prière de 15 secondes, surtout si les gens sont prévenus à l’avance. Le gars demande $100,000 pour avoir entendu une petite prière, il n’y a pas une petite exagération là ?

    • @denis825

      ” Les péquistes unissent toute leurs forces pour instrumentaliser la laicité pour ramasser les Québécois derrière eux…”

      Les accommodements religieux aussi peuvent être instrumentalisés par un parti politique pour ramasser le vote des minorités religieuses. Pour le reste, je crois qu’une prière avant une assemblée peut très bien être remplacée par une période de recueillement silencieux. Ça n’empêche personne de prier intérieurement et ça n’impose de croyance à personne. Je crois que la religion ne doit pas être associée, même en apparence, au pouvoir politique.

    • Quand un maire comme Vaillancourt semble imprimer lui-même les billets de banque tant il en a pour répandre à tout le monde, ça on ne peut pas questionner ça. Quand le maire de Toronto, à l’image de notre Boisclair, utilise des drogues défendues par la loi en compagnie de voyous, on ne peut pas rien faire d’autre que les nommés par exemple à New-york pour nous représenter, ce sont des grands hommes.

      Mais quand le maire Tremblay de Saguenay qui fait bien son travail fait une petite prière avant une assemblée…hoho ! attention là ! sortez la camisole de force c’est un fou dangereux. Haro sur le baudet ! là il faut intervenir, inventer des lois au besoin.

      Franchement ! le Québec a été langé par la religion jusque vers les années 1960, c’est juste normal qu’il y ait encore de la religion dans la culture. Un maire se mettrait à chanter une chanson d’Elvis avant la séance du conseil, on le trouverait orgueilleux ou bizarre mais on n’inventerait pas des lois pour l’en empêcher et il faudrait qu’il chante mal en maudit pour lui réclamer $100,000 de dommages.

      Faut pas tirer sur les fleurs qui poussent, le maire Tremblay viendra qu’à être remplacé un jour et il y a de grandes chances que celui qui va le remplacer soit plus jeune et moins porté à faire des prières, pourquoi faire payer des sommes d’argent astronomiques aux citoyens (le gouvernement doit subventionner le MLQ…) pour quelque chose qui ne fait de tort objectif à personne ? C’est comme si pour cette histoire de stationnement gratuit quelqu’un se sentirait lèsé avec ça…

    • Laisser la religion avoir préséance sur nos lois : quel gâchis.

    • “Quand c’est pas brisé, on essaye pas d’arranger” On a la paix religieuse au pays, comme on avait la paix linguistique avant que les péquistes essayent de partir la chicane…

    • Daniel Thibault ‏:

      “Le PQ qui rejoue la carte des accomodements raisonnables, c’est en dessous de tout. Un nationalisme basé sur le racisme rampant? Non merci!”

    • La religion n’a rien à voir avec la citoyenneté, ne pas comprendre cela démontre un manque de jugement.

    • Personnellement j’ai toujours penser que Drainville manquait de jugement :

      Le gouvernement Marois repousse à l’automne le dépôt d’une charte de la laïcité qu’il rebaptise “charte des valeurs québécoises”

      La laicité c’est que l’état soit neutre face aux religions, vite de même ça m’apparait différent que d’établir orgueilleusement des valeurs Québécoises pour entrainer les gens à se différencier des autres Canadiens ou terriens. Mais si c’est retardé à l’automne peut-être qu’une bonne élection va nous épargner cette poussée de racisme.

    • Je suis toujours surpris de voir à quel point les religions autres que le catholicisme attisent les passions au Québec. Il faut vraiment être de courte vue pour croire qu’une ou l’autre des grandes religions est plus “violente” ou “misogyne” qu’une autre. Plus que religieux, ces facteurs sont culturels. Tout est question d’interprétation par la société en question. Qui se soucie réellement de ce qui est écrit littéralement dans les livres sacrés? Ce n’est qu’un moyen parmi d’autres que les fondamentalistes ont trouvé pour enrôler les gens à leur idéologie. Comme d’autres intervenants l’ont noté ici, on pourrait trouver des passages violents dans l’Ancient Testament également.

      Si on remonte de quelques décennies, voici quelques pratiques qui étaient courantes dans les pays chrétiens:

      -Ségrégation des sexes (garçons et filles séparés à l’école)
      -Les dames se couvrant les cheveux (chapeaux) pour sortir en public
      -Pas de droit de vote, ni de droit au travail aux femmes. Elle est considérée légalement comme “mineure”.

      Et il y a quelques siècles:
      -Châtiements publics (pendaison, écartèlement, etc…)
      -Croisades
      -Guerres de religion
      -Persécution des “mécréants”

      Si certains de ces comportements on pu à une certaine époque être justifiés d’un point de vue religieux, les mentalités ont depuis évoluées.

      Je ne nie pas qu’il y a une tendance de fonds vers l’intégrisme dans le monde musulman mais les raisons sont beaucoup plus complexes que de dire que l’islam est une religion intrinsèquement violente. Mon interprétation est que plusieurs segments du monde musulman vivent dans une sorte de moyen-âge au point de vue intellectuel. Avec le printemps arabe nous le monde occidental est en train de découvrir le vrai état d’avancement de ces sociétés, loin de l’image qu’on s’en était fait en observant les élites occidentalisées.

      Le meilleur moyen pour combattre les pratiques intégristes est de les ignorer et d’assimiler les nouvelles générations grâce à l’éducation dans les écoles publiques. Plus on se braque contre elles et plus leurs pratiquants se braqueront à leur tour par défi.

    • J’ai beaucoup de tolérance pour les fêtes juives. Ces fêtes-là ne sont pas de troubles. C’est pas comme la St-Jean ou autre beuverie avec de la casse partout. Il devrait y avoir plus de fêtes juives et moins d’autres fêtes bruyantes.

    • Je suis d’accord que certains accommodements sont nécessaires.
      Cependant, j’habite sur la rue la plus peuplée de juifs du Mile-End et je peux vous dire qu’ils ne s’accommodent à rien. Ils ne laissent pas passer quand c’est une femme qui essaie de passer sur le trottoir…ils stationnent pendant des heures en double file…et je pourrais continuer….
      Je suis moi-même immigrante et j’ai toujours essayé de m’intégrer. Je respecte mes voisins juifs, même s’ils ne me respectent pas.
      Je crois sincèrement que les accommodements raisonnables sont une bonne chose, mais il ne faut pas que ces accommodements soient appliqués en créant des inégalités entre les différents citoyens.

    • @honorable et respectable (si vous êtes bien 2 personnes différentes)

      Je respecterai vos points de vue lorsque vous ferez preuve d’une aussi grande tolérance pour les accommodements envers, disons, la communauté musulmane.

      D’ici-là, je ne pourrai que supposer que vous appliquez la règle du 2 poids, 2 mesures.

    • @labo

      ” Il faut vraiment être de courte vue pour croire qu’une ou l’autre des grandes religions est plus “violente” ou “misogyne” qu’une autre. Plus que religieux, ces facteurs sont culturels. Tout est question d’interprétation par la société en question. Qui se soucie réellement de ce qui est écrit littéralement dans les livres sacrés?”

      Je suis vraiment navrée mais pour ma part je crois que nous devons faire l’effort de comparer honnêtement les écrits fondamentaux des différentes religions pour évaluer leur niveau de violence. Bien des gens ne prennent même pas la peine de lire les préceptes des religions sur Wikipédia, ce qui ne les empêche pas d’affirmer que toutes les religions sont bonnes ou mauvaises. Autant affirmer que tout les partis politiques ont le même programme.

      J’admets que lire le Torah et le Talmud en entier est très long et que je l’ai pas fait (j’ai lu beaucoup d’extraits par contre) mais vous pouvez lire les Évangiles et le Coran, ce n’est pas si long que cela. Les différences vous sauterons aux yeux immédiatement. Lisez au moins une Évangile et des sourates coranique comme la 2, la 3 ou la 9.

      Les crimes de l’Église auxquels vous faites allusion ne s’appuyaient sur rien de chrétien, contrairement à la plupart des crimes des intégristes musulmans. Car les intégristes musulmans se soucient de ce qu’il y a dans les écrits sacrés et les apprennent aux enfants pour produire de nouvelles génération d’intégristes. Je vais vous demandez une chose: pouvez-vous lire la liste complète de tout les versets du Coran au sujet des musulmans:

      http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2012/11/17/25552694.html

      Croyez-moi, ça génère plus de mal que des versets disant qu’il faut aimer son prochain, lui pardonner et tendre l’autre joue!

    • Le québécois veut que la loi soit appliquer à tous en tout temps sans dérogation. Sinon, il y voit de l’injustice. Le québécois passe l’éponge sur des meurtres mais surtout pas sur un No Parking ô quelle injustice!

    • intra-terrestre & labo

      Ne juge t-on pas l’arbre à ses fruits? (vous pouvez placer ici un petit rire démoniaque).

    • @respectable

      Le sioniste veut que les fêtes juives soient respectées dans tous les pays car cela brimerait leurs libertés fondamentales. Le sioniste passe l’éponge sur des meutres et arrestations injustifiées de civils en Israël. Le sioniste refuse de reconnaître le droit au retour dans leur propre maison des gens qui ont “volontairement” fui les combats de 1948.

      Voulez-vous encore continuer comme ça longtemps?

    • @doumguy

      Si j’avais à juger l’arbre à ses fruits je dirais que les chrétiens:

      1) Sont responsables du génocide des peuples améridiens d’Amérique du Nord, du Sud, des Antilles et d’Océanie;
      2) Sont responsables des Croisades;
      3) Sont responsables de l’Holocauste;
      4) Sont responsables de la guerre du Vietnâm, d’Irak et d’Afghanistan;
      5) Sont responsables de siècles de persécutions et de guerres intestines;
      6) Sont responsables du colonialisme qui a soumis des peuples entier dans la misère.

      Si j’avais à en juger l’arbre à ses fruits je dirais que les chrétiens sont probablement le groupe humain ayant été responsable du plus grand nombre de calamités, de guerre et de misère sur cette planète. Est-ce que cela discrédite la religion chrétienne pour autant? Je suis d’avis que non car je sais faire la différence entre les actions individuelles et la religion.

    • Il est rassurant de vous voir faire une distinction entre les chrétiens, le christianisme, un chrétien et un autre.

      Je serais davantage rassuré de vous voir faire une distinction entre la responsabilité de la religion dans les glorieux épisodes que vous évoqués et la responsabilité de différents facteurs qui me semblent avoir une certaine importance, tel que:

      1) La volonté de certaines couronne d’étendre leur empire.
      2) La volonté d’étendre leur influence.
      3) La volonté d’un certain dictateur de hisser sa race au dessus de toute les autres.
      4) La volonté de certain pays de s’opposer à un modèle économique, ou de contrôler si ce n’est une économie, d’en controler un secteur névralgique, de déstabiliswer un régime considéré nuisible.
      5) La volonté de maintenir un empire par la force.
      6) La volonté de s’enrichir quitte à ce que ce soit au détriment de la pauvreté d’un autre.

      Est-il possible que la religion soit parfois “utilisé” par les gouvernant pour des motifs dirais-je “pas trop catholique?”

    • @doumguy

      Mon argument est justement à l’effet que la religion est utilisée à des fins pas très “catho”, et pas seulement dans le monde chrétien.

      Le délire intégriste musulman est souvent utilisé par des chefs de clans cherchant à accroître leur influence pour endoctriner des jeunes sans repères.

    • Après tous ces commentaires ces polémyques…Que rajouter? Le monde est bien compliqué…Mais ça défoule de s’expliquer sur papier. Moi je suis d’accord avec Stéphane…c’est juste une question de savoir-vivre. Ce n’est pas si grave que cela l’histoire des autos. Mais je pense que pour des choses plus importantes les gens qui viennent vivre au Québec devraient s’adapter à nos moeurs. Peut-être qu’on plie trop ici…En tout cas les phrases comme”Pis eux autres yen on tu du respect pour nous!” Ça me fait penser à une phrase d’enfant de garderie…”Lui yen a pis moi j’en ai pas”. Dans le fond pour ce simple sujet le vrai mot est Tolérance…un mot que les nazis ont oublié en 1939…et on sait où cela a mené….C’est vrai que les juifs l’avaient l’affaire en affaire…Mais quand t’es pas content de ton sort…tu te relèves les manches et t’essaie de faire mieux au lieu d’écraser où de blamer les autres…
      Je n’aime pas les religions qui imposent leur vérité…et elles n’existent pas seulement dans le judaisme…croyez moi. Moi je suis le contraire de Catholique Athée…je suis croyante non Catholique….Mais je n’hadère à aucune religion en particulier…Je pense qu’il ya du bon et du mauvais dans tout. Dans le fond cela me rassure de savoir que peut-être je vais retrouver un jour ceux que j,ai aimé…qui sait …vivant sur une autre planète…Espérer que je ne ferai pas que pourrir dans la terre comme un animal…Et puis pour finir ce n’est pas parce que l’on ne croit pas en une chose que cela n’existe pas…Faut pas toujours dénigrer les rêves et les pensées positives des autres…Ils en ont besoin…Mais ceci dit l’excès n’est bon nul part. Sans rancune.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité