Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 4 mai 2013 | Mise en ligne à 13h59 | Commenter Commentaires (34)

    72CH

    683512-ryan-white-celebre-but-avec

    3 matchs en 72 heures.

    Une série comme dans le bon vieux temps. Le temps où le Canadien gagnait la Coupe, presque tout le temps.

    1er round, jeudi soir au Centre Bell.

    On pensait que la série serait un peu plate comme le Sénat.

    On s’était fait à l’idée que ce serait Toronto et ses gros totos.

    Coudon, c’est Ottawa.

    On a presque fait fiou. On n’aurait pas dû.

    Le 61 a fait une passe à Eller dans sa zone. Eller a à peine eu le temps de la recevoir, Gryba est rentré dedans comme un missile.

    Du sang sur la glace. Rouge CH.

    Un plaquage made in NHL.

    Un jour, on tuera quelqu’un, alors on fera peut-être quelque chose. En attendant, 2 matchs de suspension. Eller, lui, est absent pour toute l’après-saison.

    Le Canadien a tenté de se venger en gagnant la partie.

    Ça presque marché.

    Mais Anderson était hot et Price était froid.

    4 à 2, Sénateurs.

    683200-entraineur-senateurs-paul-maclean-declare

    Le deuxième match a commencé tout de suite après. Au point de presse des coachs.

    Therrien s’est retenu. Il n’a rien dit sur l’incident.

    MacLean, lui, avait l’arrogance du gagnant. Il a dit que c’était la faute du passeur, le 61. Le frappeur, son joueur, n’avait rien à se reprocher. Juste un hockey play.

    S’il s’était retenu, lui aussi, toute la pression du deuxième round aurait été sur Price et ses contre-performances en séries.

    Mais MacLean a donné une meilleure histoire à tout le monde. Et tout le monde a sauté dessus.

    Therrien, le premier.

    Le lendemain matin, déjà jour de match, l’instructeur du Canadien a dit que MacLean avait manqué de respect envers Eller.

    Prust, le protecteur, en a ajouté, en traitant le pilote d’Ottawa, de gros morse aux yeux de têtes-à-claques.

    Ce faisant, il venait de tourner l’attention vers lui.

    Il sera le paratonnerre de ses coéquipiers.

    Le vrai leader de cette équipe s’est levé.

    Le soir même, Prust arbore le A sur son chandail.

    Il joue un grand match. Le 61, aussi. Le 76, le 11, comme toujours, le 53, aussi. Et le 14, et le 17, et le 51, et le 42, et le 27, et le 73…

    Va falloir que MacLean apprenne leurs noms.

    Celui de Price, il le connait déjà.

    Le 31 perd 2 dents mais gagne le match.

    En à peine 24H, la série a complètement changé.

    Anderson ne domine plus Price.

    Les gros Sénateurs ne dominent plus les petits Canadiens.

    Les fils de White se sont touchés juste assez pour qu’Ottawa cesse son derby de démolition.

    Aujourd’hui, les 2 équipes soignent leurs bobos.

    Et demain, ça recommence, dans la Capitale du Canada.

    Tout peut virer bout pour bout.

    C’est pour ça qu’on aime les séries.

    Ça carbure à l’émotion.

    Tout compte. De la dentition de Price à la moustache de MacLean.

    N’oubliez pas que Gryba pourra être en uniforme mardi.

    Ça risque d’être divertissant.

    À suivre…

    En attendant, j’écoute du Beatles.

    I am the eggman, (Ooh)
    they are the eggmen, (Ooh)
    I am the walrus,
    Goo goo g’ joob.


    • Ma fille de 8 ans écrit des “poèmes” meilleurs que les chansons des Beatles.

    • c’est vraiment

      révolutionnaire

      votre façon d’écrire

      continuez, ça va finir par pogner.

    • “It’s getting better all the tiiiime” !

    • Sur un ton plus sérieux, Stéphane, à propos des mises en échec-morons qui vont finir peut-être par tuer, vous souvenez-vous de la fin d’un dénommé Lou Fontinato, pour ne nommer que celui-ci ?….

    • “Ma fille de 8 ans écrit des “poèmes” meilleurs que les chansons des Beatles.”

      Poujadisme de base.

    • Le plus drole c’est que Prust s’est heurte a La tendresse…lui qui
      souhaitait un peu de violence.

    • Wow. Je comprends que votre lectorat de base est un peu limité, mais faire des paragraphes d’une phrase, vraiment?

    • Nous n’avons cesse de lui rapeller.

      Que ses paragraphes.

      Sont tellement enfantins.

      Que ses chroniques,

      Le sont devenues.

      Quant à moi, il restait une dernière chance.

      C’est décidé.

      Je ne lis plus et ne comente plus.

      ”Mark my word”

    • C’est quoi un paragraphe?

    • @ unholy_ghost

      Lisez donc ce qu’elle m’a pondu hier soir entre la poire et le fromage :

      Papa est mon papou
      et quand il boit ça fait glouglou.

      Avouez qu’à l’exception de “I wanna hold your hand”, qui varge dans le dash et révolutionne la notion même de poésie, pas une chanson des Beatles n’arrive à la cheville des envolées littéraires de ma Rimbaude.

    • Antichprimate…
      Ta fille fait sûrement aussi de meilleur commentaire que son père!
      Vive le ch et les beatles!

    • @ antich

      ”Ma fille de 8 ans écrit des “poèmes” meilleurs que les chansons des Beatles.”

      Sa mère doit être très intelligente, car à la lumièere de tes commentaires, ce n’est pas de toi qu’elle retient.

    • @ robot, “Antichprimate”

      Wow! Vous voyez, vous êtes meilleurs que les Beatles!

      Qui vous a permis de me tutoyer? On n’a pas levé les cochonnes ensemble.

    • @mourialais_connaissant,

      Avec le nick que tu as, je me garderais une petite gêne, tiens, p-e Antisthène? ça fait plus intelligent.

      Greenberg

    • C’est vrai que Prust a pas peur d’aller devant le filet, pis sa blonde qui travaille a V j’y ferais pas mal.

    • Beau texte M. Laporte. Je crois qu’il y en a une couple qui ne s’aprecoivent pas que vous les narguez.

      Anyway, les numéros du CH nous ont donné tout un numéro vendredi. Match très excitant.

    • Vos commentaires

      Sont

      Vraiment

      Nuls.

    • La fille d’ anti-ch_primaire pense que poésie veut dire faire des rimes. Au moins on peut lui pardonner car elle n’a que 8 ans mais c’est mal parti quand même.

    • Est-ce que je trompe ou vous flushez systématiquement et sans les lire mes interventions?

    • À chaque fois j’me risque en espérant lire quelque chose d’intéressant mais c’est nul.

      Forcez vous baptême !! Quand j’écris pour mon travail ,j’y mets plus que trois minutes et quart !

      Frustrant :(:(:(:(

    • @nanlaj,

      Si cela vous frustre, c’est dire que ça ne vous prend grand chose! La vie doit être dure pour vous.

      Rien ne vous empêche de changer de page et de garder vos énergies, la vie est si courte.

      Greenberg

    • @ greenberg, salutations

      Quand je lis le texte d’un auteur, je m’attends a être inspiré, surpris, émerveillé par sa prose et par sa structure, ce qui souvent crée une ambiance émotive dépassant largement les mots mêmes. Bref, en principe, on est supposé être “uplifted” quand on lit un auteur.

      Ce qui est frustrant avec Laporte c’est qu’il a une certaine mesure de talent certes, il nous l’a déja prouvé par le passé, mais trop souvent dans des occasions comme celle-ci, il botch et écrit comme un enfant de 4 ans avec déficience intellectuelle. Il ne s’assume aucunement. Il ne travaille pas. Il flotte sur sa réputation. C’est véritablement du n’importe quoi. Et du m’importe quoi, quand j’ai pris la peine de lire “l’oeuvre” en question, ca me frustre oui.

      Puisque Laporte parle souvent des Habs, alors je citerai Béliveau: “Le talent c’est une chose certes, mais ca prend aussi du travail”. Quand t’es pro, agis en pro. Laporte est payé pour nous entertainer nous les lecteurs. C’est pas trop demander que de mettre un peu de coeur a l’ouvrage me semble.

      Ce texte, on dirait une rédaction de fillette de 6è année, jezzzisss… Désolé, mais vraiment poche.

      Bonne journée a vous :)

    • @nanlaj,

      Désoler de vous décevoir mais vous êtes sur un BLOG, et non pas dans un éditorial ;-)

      Voici une partie de la définition d’un BLOG, bonne lecture:

      Blog est un néologisme formé par la contraction des mots web, que l’on ne présente plus, et de log, journal en anglais. Il s’agit donc d’un site web, constitué d’articles ou messages ou encore billets, affichés par ordre chronologique. Ces billets ne sont cependant pas toujours des textes, ils peuvent être de simples photographies, des dessins, des vidéos ou un mélange de tout cela selon l’humeur et les goûts du blogueur (ou de la blogueuse). Le blog est en quelque sorte la version moderne du journal de bord ou du journal intime, à la différence majeure que ce journal est nettement moins intime que sa version papier puisque potentiellement visible par des millions d’internautes, qui en plus peuvent laisser des commentaires sur chacun des billets.

      Greenberg

    • Ç’a le mérite d’être clair…

    • Sincèrement, cette chronique est bien meilleure lorsque je la lis à l’envers…

      Julie Provencher.

    • @juliepeace
      MDR!

    • Le “style” d’écriture de Stéphane Laporte est tellement pénible que même lui est incapable de se relire pour se corriger…

    • @nanlaj 5 mai 2013 10h38

      200% d’accord avec vous.
      Je souhaite ardemment que M. Laporte en prenne bonne note.
      Je le suivais assidument et maintenant, j’ouvre sa page en apréhendant le pire.
      Et le pire ce l’est.
      Dommage pour lui et pour nous tous.

    • Eh Bien, si vous ne voulez que critiquer l’auteur…passé donc votre tour et allez donc prendre un café…peut-être serez-vous moins péjoratifs par la suite!!!

    • @greenberg

      Merci mais je n’ai pas besoin de vous pour m’expliquer la différence entre un blog et un éditorial.

      L’écriture ca se définit de ben des façons par contre.

      Faites donc l’exercice de relire les définitions de brouillon, complaisant, poche, ordinaire, n’importe-quoi, paresseux, flotter sur sa réputation, inutile, bavard, non structuré et je-m’en-foutisme.

      Pour quelqu’un qui veut faire de la haute voltige intellectuelle, on peut pas dire que votre amour de la prose soit très apparent. Les articles du journal MÉTRO sont mieux écrits que ce devoir fait à la va-vite…

    • Ça marche peut-être à TVA, mais pas ici…

    • Pour ce soir, les Stones seraient plus appropriés: Start me up !

    • @tous les ctitikeux

      Vous pouvez lire Proust ou l’éditorial du devoir si vous le voulez. Un blogue parlant de hockey, vous y allez fort non? C’est une chronique “burger”.Ça peut être bon un “burger” parfois non? Nietzshe :”la maturité de l’Homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant”.

    • Les Canadiens de Montréal viennent de nouveau de démontrer qu’ils sont une équipe sans âme.

      Les mercenaires qui la composent, ont poussé la rondelle, comme ils ont pu. La bottine d’un bord, la bottine de l’autre…

      Et maintenant, hop les vacances, les poches pleines à craquer !

      La saison prochaine, ça va recommencer, encore une fois, à la va comme j’te pousse.

      Oui, une équipe sans âme !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité