Stéphane Laporte

Archive, mars 2013

Samedi 23 mars 2013 | Mise en ligne à 9h00 | Commenter Commentaires (34)

Bergevin, maire de Montréal !

Marc-Bergevin-named-Canadiens-GM-3L1DKS6N-x-large

Il a engagé Michel Therrien.

Il a signé Brandon Prust.

Il a fait confiance à deux recrues: Gallagher et Galchenyuk.

Il a fait comprendre à Subban qui était le boss.

Il a récompensé Desharnais et Bouillon durant la saison.

Bref, il a transformé (avec Therrien) une équipe de dernière place en une équipe de première position.

Mes excuses à Denis Coderre, mais si quelqu’un a fait la preuve qu’il peut sortir Montréal du nid-de-poule, c’est Marc Bergevin.

En 2012, Montréal a connu un printemps rouge.

En 2013, Montréal connaîtra un printemps bleu-blanc-rouge.

Lire les commentaires (34)  |  Commenter cet article






Dimanche 10 mars 2013 | Mise en ligne à 9h16 | Commenter Commentaires (63)

Perdre son temps à changer l’heure

photo

C’est une mesure d’une autre époque.

Au temps des coucous.

Aujourd’hui l’heure est numérique reliée à un satellite.

On veut la vraie heure. Pas une heure bidon.

L’heure, c’est le soleil qui la détermine et personne d’autre. Le soleil ne recule pas parce qu’on lui dit de reculer. Le soleil n’avance pas parce qu’on lui dit d’avancer. Le soleil fait son affaire. C’est la terre qui tourne autour de lui. On a beau joué avec nos Timex, ça ne fait pas tourner la planète plus ou moins vite. Ça ne change rien aux heures d’ensoleillement. C’est la courbe des saisons qui décide. Big Brother a beau se faire croire qu’il peut changer le système, c’est de la foutaise.

L’heure, c’est l’heure. Avant l’heure, c’est pas l’heure. Après l’heure, c’est pus l’heure.

Pas le temps de niaiser !

Lire les commentaires (63)  |  Commenter cet article






Dimanche 3 mars 2013 | Mise en ligne à 15h02 | Commenter Commentaires (68)

L’Office de la langue française et les tatouages

514-Ink_back-tattoo

Inspecteurs de l’OQLF, laissez les restaurants tranquilles, et attaquez vous au véritable fléau de la langue française: les tatouages.

La grande majorité des tatouages rencontrés au Québec sont en anglais.

C’est inadmissible.

Le français n’occupe même pas la deuxième place sur le corps de nos citoyens, c’est le chinois !

Si les Québécois n’ont plus leur langue dans la peau, where are we going!

Il est temps de mettre à l’amende tous les gens qui déambulent avec un Forever sur le bras, un Love sur le mollet ou un Carpe diem sur la fesse.

Bien sûr, on vous conseille de ne pas aborder en commençant des motards, votre autorité risque d’en prendre un coup.

Good luck!

Lire les commentaires (68)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives