Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 9 février 2013 | Mise en ligne à 13h39 | Commenter Commentaires (37)

    White et la réalité montréalaise

    image

    Le 30 janvier contre Ottawa, White reçoit un 4 minutes qui coule le CH.

    Therrien l’envoie sur la passerelle, une semaine, pour réfléchir.

    Le 7 février contre Buffalo, White est de retour.

    Le Canadien mène 4 à 2, tout va bien.

    En 3ème, White reçoit un 4 minutes qui coule le CH.

    White n’a rien compris.

    Que fait-on avec lui ?

    Des provocateurs, il en faut dans une équipe.

    Mais des provocateurs de défaites, pas besoin.

    Je pense que le Canadien doit trouver un autre joueur pour jouer le rôle de White.

    Un gars contrôlant mieux sa fougue.

    Dumont ? Blunden ? Someone ?

    Mon ami twitter, le chroniqueur de la Gazette, Brendan Kelly est un ardent défenseur de White.

    Il prétend que White est injustement accusé d’avoir causé deux défaites, que Therrien devrait le faire jouer dès ce soir.

    Selon lui, c’est Desharnais qui devrait être laissé de côté.

    ?????

    Desharnais est le 4ème meilleur compteur de l’équipe avec 3 buts. Autant que capitaine Gionta.

    Toute la dualité montréalaise est là.

    Selon que l’on parle français ou anglais, nos opinions diffèrent.

    Même pour le Canadien.

    La seule chose qui nous unit, c’est que ce soir, gens de Westmount et d’Hochelaga hueront Toronto et crieront: Go Habs Go !


    • Dans ce cas-ci, Mr. Laporte, c’est pas la langue qui fait la difference, c’est le fait de connaitre quelque chose au hockey ou non…

    • Franchement, M. Laporte. Est-ce que Brendan Kelly parle au nom de tous les anglophones? Pensez-vous que tous les lecteurs de la Gazette partagent son opinion?

    • Sérieusement, pourquoi perdre son temps à aller lire des insignifiants de la Gazette comme Kelly. De toutes évidences, les anglais sont toujours frustrés de voir des vrais Québécois jouer pour le Canadiens ou gérer l’équipe. S’ils ne sont pas contents, ils ont juste à aller supporter les Leafs de Toronto.

    • Il y a quelques mois White était un must chez le CH et puis Prust est arrivé et là il se retrouve entre deux chaises et doit redéfinir son role au sein de l`équipe. C`est certain qu`en jouant en niochon tu t`arrage pour te faire remarquer. Dans le genre de coaching de Therrien actuellement n`importe qui qui joue comme un pied écopperait.

      Mais pour White ca fait une fois,deux fois,trois fois…à la lutte t`as perdu le combat me semble,au baseball c`est un retrait,au foot de la ligue canadienne tu botte le ballon…enfin , me semble que c`est clair.

    • Franchement, M. Laporte. Est-ce que vous parlez au nom de tous les francophones? Pensez-vous que tous les lecteurs de La Presse partagent votre opinion?

      “La seule chose qui nous unit, c’est que ce soir, gens de Westmount et d’Hochelaga hueront Toronto et crieront: Go Habs Go !”

      Espérons au moins que la véritable *réalité montréalaise*
      dépasse un peu “la bière et le hockey*(le pain et les jeux)!!

    • Mettre Desharnais sur le banc, il n’a pas rapport. Vraiment pas et vous avez raison, c’est suspect.

      S’il s’appelait David Johnson, à la place…

      Cela dit, jeter l’opprobre sur Ryan White de la façon dont plusieurs membres des médias (et même le coach) l’ont faut depuis mercredi est exagéré.

      White est un joueur combattif dont le CH a besoin. L’époque «on-tend-l’autre-joue» de Jacques Martin est révolue et bien que Prust et Armstrong représentent déjà une évolution en la matière, White a sa place.

      Certes, il a écopé de pénalités coûteuses au cours des derniers matchs, mais ce n’est pas pour autant sa marque de commerce.

      Au pire, c’est un« adon».

      Certes, il n’a pas été brillant mercredi: il aurait dû se méfier de Steve Ott, donjt c’est tout à fait le genre de provoquer et de ne pas jeter les gants, à la Maxim Lapierre. White est tombé dans le piège. Quelques secondes plus tôt, Ott était allé emmerder le capitaine Gionta, ce que White avait sûrement vu du coin de l’oeil.

      Il voulait vraiment le «pogner» et c’est sain. Mais il a mal choisi l’occasion pour passer à l’attaque.

      White veut s’établir dans la LNH comme joueur combattif et robuste. Il veut se faire un nom. Cela cause parfois des dérapages comme on a vu contre les Sabres.

      Mais mettez-le sur le marché des échanges et vous verrez, il y aura preneur.

      Tandis que Tom Pyatt…

    • Les moutruches seront encore confondues !!

    • On peut dire qu’il n’est plus blanc comme neige….

      S’cusez le.

    • On retourne White dans son Manitoba natal, en retour d’un “projet” potable. Moen peut mieux faire que White.

    • @ouan d’accord avec son commentaire a 100%,Carbonneau et Martin n’en voulaient pas de gars pour défendre leurs joueurs,ils font quoi ses deux la aujourd’hui.

    • Oh Yeah! Qu’on mette ” Someone” dans l’alignement! Comme ça, Therrien pourra le faire jouer ou le laisser dans les gradins!

    • Vous ne connaissez rien au hockey, rien à voir avec la langue! Blunden, vraiment? Vous avez vraiment écrit cela? Dumont c’est un White en plus petit qui ne saura pas non plus défendre ses coéquipiers. Il vous mettra dans le trouble lui aussi à quelques occasions, c’est ce qui vient avec ce type de joueur.

    • On ne peut pas parler de dualité quand les anglophones représentent 20% de la population à Montréal. C’est plutôt une minorité jouissant de privilèges que les francophones du ROC n’ont pas.

    • Pourquoi vos textes sont toujours composés de paragraphes d’une ligne ou deux M. Laporte? Est-ce l’habitude de twitter ou c’est pour vous adapter à votre lectorat?

    • @watain Brandon Kelly est de loin le journaliste anglophone qui s’intéresse le plus au fait français. On parle ici de l’anti Mordecai Richler par excellence. J’ai lu son texte et son argumentaire se défend.

    • La réalité, c’est que le dernier petit joueur fougueux qui prenait des pénalités stupides du CH s’appelait Steve Bégin. Mais plutôt que de demander son retrait de la formation, on parlait d’un véritable guerrier. On voit maintenant qu’il a eu de la chance de ne pas s’appeler Steve Black.

    • Bien avant que The Gazette se commette, certains pourraient être intéressés par cet échange que j’ai eu hier sur un autre blogue de La Presse:

      cm08 / 8 février 2013 / 18h07

      Ne paniquez pas personne car 1) je suis hors sujet, et 2) je m’y connais peu en hockey, mais je vous pose tout de même la question suivante: Serait-il possible (souhaitable) d’essayer Eller comme centre du trio de Desharnais et d’envoyer celui-ci sur le quatrième?
      Mon petit bulletin personnel maintenant: Je n’ai écouté que les 3 derniers matches du Canadien — j’étais à l’extérieur — mais je ne comprends pas les éloges envers le Général Markov que j’ai trouvé non seulement moyen mais mauvais en fait. Tout comme Bouillon.

      sicnarfc / 8 février 2013 / 20h14

      @cm08: Dommage pour vous, les premiers matchs du CH ont été amusants. Markov a été fumant depuis le début de saison. Bouillon, était un peu flat hier, j’en conviens. Sûrement le résultat des ses nombreuses mises en en échecs de la veille contre Boston. Concernant Eller, je suis d’accord avec vous pour l’essayer sur la première ligne mais pas à la place de Desharnais plutôt celle de Cole qui commence à m’inquiéter. Mais comme Therrien veut garder ses vétérans de son bord, il ne le fera pas.

      cm08 / 8 février 2013 / 20h55

      @sicnarfc: Merci. Mon point est que cela n’a aucun sens à mon avis de trimballer ainsi Eller. Et Desharnais — selon le principe établi par le coach — ne mérite pas d’être le centre du premier ou deuxième trio. Je ne comprendrai jamais non plus ce que Bouillon peut bien faire sur les avantages numériques. Et je persiste à croire que Markov-Diaz devrait être réuni à nouveau sur la première vague.

    • Ott avait déja crée de l,interférence et aurait du etre puni mais il a préférer faire le canard.
      J,aime mieux voir White sur la glace que le gros molusque René Bourque.

    • La vraie realite montrealaise, c’est que ce cette equipe ne performe
      pas en desavantage numerique.

    • Maintenant vous savez quand l’ envoyer sur la glace(Philadelphie et Boston!..et Toronto!)et surtout….quand ne pas l’ envoyer ce ¨pittbull¨… M Therrien…
      .Même chose pour Bout d’ ail….Je commence a connaître le Ch….tout comme vous…..Que doit -on faire avec les jeunes maintenant?….Plus de temps de Glace???……GO HABS GO……CHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU….TORONTO! Pshittt….Santé!

    • La réalité montréalaise voudrait que le CH possède au moins un joueur d’origine juive. Malheureusement on semble ne pas vouloir considérer la chose.

    • @ c-zar

      Vrai que Brendan Kelly s’intéresse plus que ses semblables à la réalité francophone. Mais pour l’avoir entendu souvent à la radio de Radio-Canada, il semble s’y intéresser surtout pour mieux la dénigrer. Jamais de façon appuyée, mais il ne rate jamais une occasion de montrer que les anglos font tout tellement mieux que les francos. C’est fait avec subtilité et ça n’a rien à voir avec la francophobie franche du National Post, mais, au bout du compte, c’est le même mépris rhodésien. Prendre la défense de Ryan White pour mieux descendre Desharnais, c’est du pur délire.

    • Le vrai problème, ici, c’est l’incapacité – évidente – du coach à contrôler le tempérament impétueux de son joueur le plus robuste. Un ”must”, pourtant, chez tout entraineur digne de ce nom. Une facette du coaching que Therrien, visiblement, ne maîtrise aucunement. Contrairement à nombre de ses prédécesseurs de renom derrière le banc du CH, tels Dick Irvin, Toe Blake, Scotty Bowman et Pat Burns. Au point où dans le cas de Blake, il avait réussi à faire de John Ferguson (archétype du hockeyeur impétueux et robuste s’il en fut) un véritable automate, incapable de remettre en question les instructions de son coach, à qui il vouait en outre un respect et une admiration sans bornes.

      Bien sûr, autres temps, autres moeurs. Mais à une exception près : ce n’est pas en fustigeant White sur la place publique que Therrien aura raison de l’ impétuosité de son joueur le plus coriace. Mais bien en exerçant un véritable leadership à l’interne, à l’image de celui prodigué par nombre de ses prédécesseurs parmi les plus prestigieux, et ce, dans la plus pure tradition du Club de Hockey Canadien de Montréal.

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • Un jeune joueur fougueux, toujours prêt à défendre ses co-équipiers, à donner des mises en échec, à s’impliquer dans le match, prend 2 mauvaises pénalités. C’est normal pour un joueur de ce type, jeune de surcroît. Comme si Carcillo ou Lucic n’avaient jamais pris ce genre de pénalités… Vous voulez vraiment le mettre dehors?

      Et bien je vous souhaite que votre voeu soit exaucé, qu’il soit rapatrié par Boston et Philadelphie, et que vous vous plaignez pour les 10 prochaines années comment nous ne sommes pas capables d’aller chercher ce genre de joueurs…

    • Maxim Lapierre ne faisait-il pas merveilleusement ce travail, avec intelligence de surcroit? Mais c’est un criss de frog! diront certains :-(

    • @sergei.k

      Lapierre repond jamais de ses actes. Comme PK d’ailleurs. Alex Burrows un autre pissou…

      pas une question de langue ni de couleur cest une question de courage

      White au moins assume ses actes.

    • Les journalistes anglos ont toujours descenduent les Franços très malhonnêtes un peu anti francophone

    • Sergei je suis en accord avec toi Lapierre fait son petit chemin à Vancouver avec un coach québécois

    • Mais oui, un gars qui plante Steve Ott, banché et les 8,688 intervenants médiatiques au Québec en sports y vont de leur petit commentaire moraliste pendant ce temps tout le monde KO contre Toronto ce soir et White banché.

      Faut rien connaître au hockey.

    • @sergei.k

      Dans les circonstances, c’est pas d’un picosseux comme Lapierre (dont je reconnais les qualités et qui serait plus utile qu’un Armstrong) dont le CH a surtout besoin, mais d’un picosseux qui drop les gants! Comme White.

      Il faut juste qu’il apprenne à se contrôler, ça doit pas être une mission impossible! J’espère qu’ils n’abandonneront pas dans son cas, pas tout de suite en tout cas.

    • J’ai surement mal compris quand Serge Savard et Molson nous avaient promis une équipe avec un visage francophone pour cette année. C’est pire que jamais. C’est rendu comme au football, c’est juste des anglais.

      Seulement deux joueurs francophones jouaient ce soir sur un total de 20 joueurs. Il est là le problème, cherchez pas ailleurs. Qu’on se débarrasse de Armstrong, Kaberle, Blunden, Weber, même le vieux Cole n’avance plus et qu’on ramène de Hamilton des joueurs comme Leblanc, Dumont, Bournival, Chaput, Beaulieu et le gardien Desjardins. Voilà des joueurs qui mettraient plus de coeur dans cette équipe……….et aussi, on doit garder White, lui il a le coeur à la bonne place.

      L.Boivin

    • La dégelée d’hier après que le CH se soit fait remontée en fin de 3e le match d’avant me rappelait la suite du fameux match du veston jaune contre Caroline en 2002… Therrien doit faire attention. Il a perdu son poste à Pittsburgh en se montrant trop dur avec ses joueurs. De nos jours, c’est si facile pour ceux-ci d’arrêter de jouer pour un coach. Les prochains jours seront cruciaux.

    • AAh ah ah !! Les go-habs-go en ont mangé une hier ! Re-aah ah ah !!

    • Non seulement Ryan White est il responsable d’au moins deux défaites des siens, mais il surtout coupable d’avoir brisé le tempo de son équipe par des gestes demoralisants. Cette raison uniquement s’avère suffisante pour l’envoyer réfléchir sous d’autres cieux…

    • @ nett ~

      Sérieusement…

      La seule chose encore plus pathétique
      que le fanatique d’une équipe de sport professionnel…

      c’est un fanatique qui se réjouit de la défaite
      d’une équipe de sport professionnel.

      Get a life!!

    • @ rogiroux

      Frustré, mon rogiroux,

      “Get a life”, man, it’s only a game!

    • @ nett ~

      Trop drôle…

      Ça vous arrive souvent de répéter
      ce que les gens vous disent??

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2013
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728  
  • Archives

  • publicité