Stéphane Laporte

Archive du 24 décembre 2012

images

La Presse canadienne, suite à un sondage auprès de ses membres, a nommé Luka Rocco Magnotta, le dépeceur d’être humain, la personnalité médiatique de l’année.

C’est scandaleux et c’est faux!

Ce n’est pas vrai que Magnotta fut la personnalité qui a le plus marqué l’année.

Les leaders étudiants et la juge Charbonneau ont eu plus d’impact sur la société.

Au Québec, c’est certain.

Au Canada, il y a sûrement une autre figure que celle d’un assassin.

Donner ce titre à Magnotta, c’est lui donner raison.

L’horreur peut mener à la gloire, au point de devancer tous ceux qui contribuent positivement à l’avancement du monde.

La PC doit se rétracter.

Le nom de Magnotta n’aurait jamais dû faire partie de la liste proposée aux sondés.

Et les journalistes, qui ont voté pour lui, devraient plus comprendre les gens pour qui ils écrivent.

Magnotta, on aurait pu moins le voir, et on aurait été aussi bien.

Sinon mieux.

Lire les commentaires (85)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2007
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité