Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 13 décembre 2012 | Mise en ligne à 8h46 | Commenter Commentaires (134)

    La photo de Guy Turcotte libre

    621715

    Il y a plein de médias, en ce moment, qui attendent devant l’Institut Philippe-Pinel, pour prendre une photo de Guy Turcotte, retrouvant la liberté.

    Savez-vous quoi?

    Laissez donc faire.

    On ne veut pas la voir.


    • Tellement d’accord avec vous…

    • Je suis tellement écoeurée qu’on montre sans arrêt cette photo de lui avec son petit kit du parfait médecin, j’en peux plus de lui voir la face !
      Sa sentence, c’est dans la rue qu’il devrait la trouver. Et dire qu’on fait présentement le procès d’un gars qui fait des effets spéciaux de films d’horreur…non mais…c’est tu moi où y a un sérieux problème de priorité dans le système judiciaire ???

    • Il va se faire traquer comme une bête par TVA Nouvelles et leur l’hélicoptère …pas que j’aille pitié de lui, mais je ne peux pas m’empêcher de trouver que TVA, eux, font pitié.

    • J’avais écrit de quoi. Impubliable.

      Contrairement à vous, je veux au contraire que l’on voie de quoi il a l’air.

      Des fois que ça aiderait la justice. La vraie.

    • Ah mais ce n’est pas pareil M. Coutuju. L’homme derrières les effets spéciaux a toute sa tête et turcotte non!! Pas de tête, pas de prison!!!!!

    • @gabtuasse37

      Tellement d’accord. On est pas obligé de rajouter de la perversité dans notre recherche d’infos. Là-dessus, je te conseille le texte de David Desjardins aujourd’hui dans le Devoir.

    • Institut Philippe-Pinel… une vraie institution de fous qui en fait converger autant à sa porte.

    • .
      Jugé non dangereux …. Soit ! …. Mais y’a quand même tué ses 3 enfants et pas dans un accident automobile en haut de .08, mais avec un couteau !

      OK, … Qu’il sorte et qu’on cesse de payer pour lui … Mais qu’on lui exige des obligations équivalentes aux galères dans le temps des romains !

    • Que les médecins disent qu’il n’a pas sa place dans leur institution c’est correct, j’accepte ça.
      Mais alors il devrait être sorti de l’hôpital et mis en prison.
      Qu’il ait droit à la liberté quasi-inconditionnelle suite à un crime aussi horrible me répugne.

    • Je respecte votre option Monsieur Laporte.
      Mais je crois qu’au contraire, il faut informer les gens. Ou ira vivre cet homme?
      Et faites le calcul: une quarantaine de coups de couteaux et 46 mois de détention. Ça vaut cher, hein, la vie des enfants qu’il a assassinés.
      Ces enfants, dont la vie a été écourtée, ne reposent pas en paix. Doit-il, lui même, vivre le reste de sa vie en paix?

    • The brass verdict… de Micheal Connely

    • Quelle tristesse……

    • Si je ne me trompe pas, il ne perd rien pour attendre ce monstre. Il aura un second procès bientot. Au fait, c’est pour quand ce procès?

    • c’est fou (!!!), comme les fous guérissent vite dans notre beau québec, j’sais que tu ne me liras pas turcotte, mais au cas ou, compte toi chanceux que je n’étais pas sur le jury, tu serais pas à pinel, mais dans un pénitencier.

    • “Contrairement à vous, je veux au contraire que l’on voie de quoi il a l’air.

      Des fois que ça aiderait la justice. La vraie.”

      @ loubia ~

      Vous pouvez élaborer sur votre conception de la justice… *la vraie*(?)
      qu’on se fasse une idée de quoi elle a l’air…??

    • @ louislaf ~

      Les enfants de Turcotte sont morts!

      Point à la ligne…

      C’est vous qui faites de la projection!

    • Turcotte ne sera jamais libre à moins d’aller vivre dans un pays lointain. Je fais confiance au gros bon sens des citoyens d’ici pour lui faire la vie dure. Et si la Justice existe encore, il y aura un nouveau procès au terme duquel il ira croupir en prison pour le reste de sa misérable vie.

      Ça fait trop longtemps que l’on constate l’échec de notre système dit de justice dans cette affaire pourrie. Mais la justice pour ses enfants et leur mère, où est-elle là-dedans?

    • “Si je ne me trompe pas, il ne perd rien pour attendre ce monstre.”

      Et voilà! C’est parti pour la séance de défoulement collectif…

      Si au moins ça fait sortir l’agressivité, l’exercice ne sera pas inutile!

      Amusez-vous bien, bonnes gens!!

    • Le sens de vouloir ces photos: La VENGEANCE
      Au farwest, on pendait sans procès. Comme en Syrie.
      Ici, Turcotte a eu un procès et a été jugé par des citoyens ordinaires.
      Malgré tout, la société veut se venger par une chasse à l’homme digne des cowboys

    • Moi j’ai toujours cru que les professionnels étaient des gens qui savaient «s’arranger» entre eux contrairement aux autres petites personnes de notre société sans diplôme qui sont immédiatement repéré par la Justice quand ils lâchent un pet de travers. Turcotte, étant médecin, était donc grandement supporté par des «anges» de sa confrèries. Son histoire ne tient pas la route et pourtant, il s’en tire honorablement bien pour avoir fait ce qu’il a fait. Bien qu’étant libre, il sera toujours suivi par les médias et en pire par l’OEIL DE DIEU comme nous l’avons appris dans notre petit catéchisme qui préfigurait presque les horreurs du web d’aujourd’hui.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Il faut se souvenir que les experts au procès étaient en désaccord sur son état mental, celui de la poursuite certifiant qu’il n’était pas malade mental au sens du code criminel et c’est le jury qui a décidé de suivre l’expert de la défense… et les belles paroles de l’avocat de Turcotte. Or maintenant on voit bien qu’il n’était pas si « malade » que ça car effectivement il peut être libéré. En d’autres termes, le psychiatre qui a témoigné pour la poursuite avait raison… Drôle de système judiciaire où un jury peut se faire « endormir » avec les belles paroles d’un expert et d’un avocat… On devrait peut-être confier la « jugerie » aux juges professionnels?

    • @fortress
      Pitié, dites-moi que c’est du sarcasme !!

    • Tellement!

    • @rogiroux

      Belle attitude. Nombre de gens ici qui respectent la loi, paient leurs impôts, élèvent leurs enfants malgré toutes sortes de problèmes qu’ils vivent eux-mêmes, ont le droit de voir un peu de justice.

      Quand on voit les Vincent Lacroix, la construction infiltrée par le crime organisé, les fonctionnaires corrompus, des personnes qui ne respectent pas les ordres de la cour pour se faire donner quelques heures de travaux communautaires, tout ça au bout du compte, ça peut passer, difficilement.

      Mais quand on voit quelqu’un tuer ses deux enfants à cause d’une maladie “temporaire”, un cas jamais recensé dans l’histoire, qui ne nécessite même pas médication, c’est la goûte qui fait déborder le vase. Combien de malades n’attendent qu’un peu de légitimité pour commettre des atrocités? Guy Turcotte est cette légitimité.

      Prédiction: quelle défense pensez-vous que l’avocat de la mère qui vient de tuer ses trois enfants va présenter?

      Pauvre justice au Québec. Personnellement, j’en suis tanné. Et quand le monde normal comme moi sera vraiment pu capable, c’est là que le bordel arrive. La justice au Québec c’est une joke et c’est là le problème, le signal que ça envoie aux criminels, aux futurs criminels. Et on en a déjà le premier cas avec cette dame.

    • La justice ne devrait pas accepter la maladie mentale passagère comme un motif de non responsabilité criminelle. Point.

    • Non, on veut la voir cette photo. On veut voir la mine de ce comédien qui a réussi à tromper le système judiciaire mais pas le public. Aura-t-il une mine basse ou un sourire. Marchera-t-il lentement ou allègrement. Je veux voir ce comédien et on ne doit pas oublier. Ça serait lui rendre service.

    • Quoi de pire que des policiers qui enquêtent sur des policiers.
      Des médecins qui libèrent des médecins avec qui ils sont allés à l’école, ont eu les mêmes professeurs… etc.

    • il est assez bien pour sortir de Pinel? Dans ce cas il est assez bien
      pour purger une peine complete.

    • Cessez donc de nourrir toute cette haine.

      Le docteur Turcotte a tué ses enfants et un jury de 12 persones comme vous et moi a jugé qu’il ne pouvait à ce moment, former une intention criminelle.

      Il a donc été acquitté pour cause d’aliénation mentale et confié à l’Institut Pinel.

      Maintenant, tous les médecins sont d’accord pour dire qu’il ne représente pas un risque.

      On ne laisse pas en institution une personne qui a été acquittée et qui n’est pas un risque.

      Sinon, quel serait le sens de l’acquittement ?

      Le docteur Turcotte est réputé pour être un excellent cardiologue; après une reprise de contact avec la réalité quotidienne et le vrai monde, il pourra probablement remettre ses talents au service de la société.

      On s’apitoie souvent sur une personne physiquement blessée, voire même un animal qui a un accident, mais lorsque le problème est entre les deux oreilles, la société est dans bien des cas sans pitié.

      On proposerait d’écarteler le docteur Turcotte au Stade Olympique que tous les billets seraient vendus en quelques heures.

    • ”compte toi chanceux que je n’étais pas sur le jury, tu serais pas à pinel, mais dans un pénitencier.”

      Voilà le type de commentaire insignifiant des p’tits-joe-connaisant-pseudos-experts-en-tout que dénonce ce matin M. Wagner, juge à la cour suprême du Canada. Comment ces p’tits prétencieux peuvent savoir comment ils auraient réagi s’ils avaient été jurés au procès de Turcotte. Probablement la poudre de perlimpimpin…à moins que ce soit la boule de cristal. Misère…
      La prétention et les égos démesurés se prononcent sans avoir suivi le procès, sans avoir entendu, vu et constater la preuve. Ça vaut ce que ça vaut, c’est à dire pas grand chose. Nous vivons dans une société de droit et non dans un société barbare qui juge sur la place publique à partir des commérages de fond de taverne et de ceux des commenteux experts-en-tout-auto-proclamés qui polluent certains médias.
      Ça fait des siècles que les hommes sont jugés par leurs pairs sans que personne ne s’en offusque et voilà t’y pas que nos juges de salon remettent en question notre système judiciaire parce qu’il ne satisfait pas leur sentiment de vengeance maladive. Ils ne semble pas avoir compris que la justice s’administre avec des faits et non avec des sentiments. Ce sont pourtant des gens comme eux qui sont jurés mais même leurs semblables sont des incompétents. Avez-vous remarqué combien tout le monde est incompétent de nos jours selon nos commenteux de salon? Chaque jour on ouvre le journal il y a quelqu’un pour écrire que l’autre est incompétent et que lui aurait et blablabla. Pitoyable et grotesque. La justice n’est pas là pour satisfaire la vengeance et les sentiments de tout un chacun.
      Je trouve cette histoire épouvantable comme la plupart du monde mais je continu à faire confiance aux hommes et aux femmes, aux juges et aux jurés qui font de notre justice un modèle. Mais bon, il est de bon ton ces jours-ci d’exagérer et d’amplifier les situations afin de jouer aux victimes et ainsi justifier les séances d’auto-flagellation collectives sur à peu près tous les sujets.
      De nos jours, il y a une certaine frange ignare de la sociétré qui ne trouve de salut que par la victimisation. Les séances d’auto-flagellation semblent être leur seul remède. Soupir!

      Sylvain Pelletier

    • En 2006 Louise Desnoyers qui avait noyé son garçon de 7 ans aux États-Unis a reçu une peine de 20ans avec possibilité de libération après 15ans et elle a passé 3 ans en prison et en détention dans un hôpital, il lui reste 12 ans à purger. Ici elle serait déjà en liberté.

    • Horrible ces commentaires.
      On entend les gens au Québec se vanter d’être plus évoluer que nos voisins du sud, mais dès qu’on deviens un peu émotif sur une cause, on souhaite le lynchage publique d’une personne.
      Vous avez répétez en série pendant le conflit étudiant que la rue n’avais pas à prendre de pouvoir, que c’étais des méthodes de sauvage, que l’anarchie étais ridicule, et maintenant vous souhaitez que cet homme se fasse battre et assassiner par un foule en colère. Comme dans les films j’imagine, avec des torches et des fourches on va tous aller l’abbatre dès qu’on saura où il vit?
      Vraiment Québecois et Québecoises, vous êtes la honte de l’Amérique.

    • @ducalme
      Attention, le système s’est retrouvé avec ce médecin souffrant probablement d’un fort complexe de Dieu à cause d’un jury qui a erré. Le système devait donc le relâcher mais ça ne veut pas dire que le jury a eu raison dans son jugement.

      “On ne laisse pas en institution une personne qui a été acquittée et qui n’est pas un risque.“
      Encore là, faites attention, ce n’est pas ce que les experts disent. Ils disent qu’il représente un risque acceptable….qu’est-ce qui est acceptable? Qu’arrivera t-il lorsqu’il se retrouvera dans un autre conflit personnel?

    • @coutuju:
      C’est la justice ou la vengeance que vous voulez?
      Vous avez regardé trop de films western de mauvaise qualité
      En passant, êtes-vous un adepte du nazisme?

    • Y a-t-il quelqu’un qui ne connaît pas son visage? Un peu de silence et d’aveuglement nous fera le plus grand bien. Je crois que la vie est un boomrang, il l’aura bien par la tête un jour ou l’autre…

    • La société québécoise au complet doit être réformée sur la base du gros bon sens, des vraies valeurs et du jugement. Nous devons regarder les faits! Quels sont-ils? Un homme à tué ses enfants…(ça me fait vomir!!!) Et il sort vivre dans la société!!! Quelle image envoyons-nous à la jeune société d’aujourd’hui? Respectons-nous et punissons les criminels avec des sentences à la hauteur du crime; peut-être cela donnera-t-il un vrai son de cloche à ceux qui auraient une idée derrière la tête. Cessons d’être politiquement correct et agissons. En fait, nous sommes vraiment distincts, nous les québécois!

    • S’il avait tué vos propres enfants? Seriez-vous d’accord pour qu’il soit en liberté aujourd’hui???? À bien y réfléchir!

    • Il sort de Pinel pour entrer dans sa véritable prison, la société qui lui est hostile.

    • Oui parfaitement d’accord…laisser donc faire on ne veut pas le voir on l’a assez vu.Je ne suis pas d’accord qu’il sorte…je ne veux pas qu’il sorte… je crois que la justice toute humaine qu’elle soit a erré mais…il y eu erreur et la justice s’est fait passer un sapin…il y a quelqu’un à quelque part qui n’a pas fait sa JOB…les psy entre autres.

    • Un choix pour Turcotte: Une chirurgie plastique ou la vraie justice du peuple et de la rue maintenant ??

    • ”compte toi chanceux que je n’étais pas sur le jury, tu serais pas à pinel, mais dans un pénitencier.”

      Y`en avait un membre du jury qui voulait rien savoir des balivernes de théories des psychiatres et qui voulait envoyer Turcotte en prison pour 25 ans. Savez vous quoi ? Ils l`ont mis dehors.

      La psychiatrie est une science molle, une science inexacte. Un psychiatre peut dire une chose et un autre va dire totalement différent sur un même cas. Mais dans le cas de Turcotte, on est sûr à 150% que c`est lui le coupable et il a avoué en plus. Il n`y aurait même pas dû avoir de procès.

      Et avez vous remarquer dernièrement, a peu près tous les accusés de meurtres ou de crimes graves avec violences subissent des examens psychiatre avant procès. Le lobby de la psychiatrie a pris possession de la justice au Québec, à vos frais.

      Dans le cas de Bain, le tueur du Metropolis, c`est terrible. Il a dit 3-4 niaiseries en cours pour se faire passer pour fou et ça poigne. Un autre examen psychiatrique à nos frais, ça se peut pas.

    • Parait qu’il est pas dangereux … sauf si il se met a fêter sa libération en Sabran au Lave glace cheap…

      Moi ça me donne les bleus le lave glace ….

    • A lire les commentaires, je trouve que nous sommes un peuple tres mechant!

      Ledit peuple voudrait voir Turcotte se faire lyncher par ses compatriotes!

      Si les dirigeants lui ont laisse la liberte (avec conditions), on ne peut rien y faire, seulement leur faire confiance.

      Laissez tomber votre fiel, ca va etre beaucoup mieux.

    • @ducalme

      Pourquoi il n’est pas un risque? Il a tué ses enfants.

      Bordel, quelqu’un tue ses propres enfants et il n’est pas un risque?

      Y’a tu du monde qui se pense dans un jeu vidéo ici?

      Petite question pour vous: Si ce gars là avait été un chômeur, sur l’aide juridique, pensez-vous vraiment qu’il serait acquitté? Non, il s’est payé un bon avocat, qui vient d’inventer une défense qui sera copiée maintes fois dans le futur.

    • on n’en parle peu mais il faut admettre que le jury s’est tromper royalement sur ce cas.

    • Tiens donc… voilà que les innombrables cyber-inquisiteurs, ceux-là mêmes qui s’en étaient donnés à coeur joie à l’égard de notre ”monstre national” suite à son acquittement pour troubles mentaux – oui, pour troubles mentaux, au cas où ils n’auraient pas encore compris – sont de retour sur les blogues de manière à cracher leur fiel sur celui-ci, à la manière de féodaux incultes.

      Ceux-là mêmes qui, pourtant mis au fait d’une problématique pour le moins alarmante, alors qu’étalée on ne peut plus clairement par le Rapport Rondeau dans un premier temps (2004), puis par le comité sur les drames intra-familiaux récemment, laissent courir, ”importunés” par cette réalité sociale négative à connotation masculine qui dérange leur petit train-train quotidien.

      Alors que depuis plus d’une trentaine d’années, le Québec assiste – silencieux – à la formidable explosion d’un trouble collectif masculin majeur, sous forme de comportements névrotique, psychotique et psychopathique. En effet, désordres psychologiques et comportements destructeurs en tout genre affligent désormais massivement le genre masculin – hommes et garçons confondus – alors que dépression, alcoolisme, toxicomanie, jeu compulsif, et itinérance demeurent constamment à la hausse ; cela, à l’image de l’acte à caractère violent, parfois extrême, et auquel le mâle s’adonne tant à l’égard de sa propre personne que d’autrui : suicides à répétition, homicides et homicides-suicides intra-familiaux, et tueries en milieu public (Assemblée nationale, Polytechnique, Concordia, Dawson) ont ainsi explosé en nombres, fauchant ou affectant gravement la vie d’un nombre astronomique de victimes innocentes.

      Un trouble collectif masculin majeur confirmé par son caractère hétérogène, alors qu’il afflige exclusivement les mâles – homme et garçon confondus – sur l’ensemble du territoire québécois et ainsi, peu importe leur âge, citoyenneté, origine ethnique, statut social, style de vie ou convictions spirituelles ; lesquels adoptent – à l’échelle collective – un comportement déviant homogène, c’est-à-dire analogue ou identique à celui de l’individu type confronté à une forme ou une autre de ce puissant déséquilibre masculin.

      Caractérisée par le négationnisme et l’atermoiement collectifs, cette réalité sociale est pourtant dûment confirmée par l’ensemble des données gouvernementales en matière de santé publique et de crimes contre la personne – irréfutables, compte tenu de l’importance de l’échantillonnage et de la méthodologie employés – lesquelles exposent clairement que le Québec est confronté depuis plus de 30 ans à une phase de déséquilibre masculin sans précédent historique.

      Dégoûtant, le comportement de Guy Turcotte ?
      Bien sûr.

      Mais que dire de celui d’une collectivité réfugiée (obstinément) dans le déni, lequel amplifie, justement, une problématique sociale ô combien évidente… celle-ci pourtant mise en lumière par 2 comités à ce jour !

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • Si j’étais lui, j’aurais imploré les autorités pour demeurer à Pinel, le dernier endroit au monde où je sais pertinemment que je serai traîté humainement. En dehors, il devra faire face à la justice populaire, celle qui n’interprète pas des codes de loi et qui se fout éperduement des notions complexes de la psychiatrie. Oublie la sortie au restaurant, au cinéma, à l’épicerie… Bonjour les regards accusateurs, l’intimidation, les menaces. Faire son jogging matinal avec l’hélicoptère TVA qui nous suit pour retransmettre en direct à Salut, Bonjour? Prisonnier d’une société qui lui rappellera constamment le tort immonde qui lui a causé.

      C’est maintenant que ta peine commence mon cher Guy, bonne chance tu en auras besoin…

    • Tiens donc… voilà que les innombrables cyber-inquisiteurs, ceux-là mêmes qui s’en étaient donnés à coeur joie à l’égard de notre ”monstre national” suite à son acquittement pour troubles mentaux – oui, pour troubles mentaux, au cas où ils n’auraient pas encore compris – sont de retour sur les blogues de manière à cracher leur fiel sur celui-ci, à la manière de féodaux incultes.

      Ceux-là mêmes qui, pourtant mis au fait d’une problématique pour le moins alarmante, alors qu’étalée on ne peut plus clairement par le Rapport Rondeau dans un premier temps (2004), puis par le comité sur les drames intra-familiaux récemment, laissent courir, ”importunés” par cette réalité sociale négative à connotation masculine qui dérange leur petit train-train quotidien.

      Alors que depuis plus d’une trentaine d’années, le Québec assiste – silencieux – à la formidable explosion d’un trouble collectif masculin majeur, sous forme de comportements névrotique, psychotique et psychopathique. En effet, désordres psychologiques et comportements destructeurs en tout genre affligent désormais massivement le genre masculin – hommes et garçons confondus – alors que dépression, alcoolisme, toxicomanie, jeu compulsif, et itinérance demeurent constamment à la hausse ; cela, à l’image de l’acte à caractère violent, parfois extrême, et auquel le mâle s’adonne tant à l’égard de sa propre personne que d’autrui : suicides à répétition, homicides et homicides-suicides intra-familiaux, et tueries en milieu public (Assemblée nationale, Polytechnique, Concordia, Dawson) ont ainsi explosé en nombres, fauchant ou affectant gravement la vie d’un nombre astronomique de victimes innocentes.

      Un trouble collectif masculin majeur confirmé par son caractère hétérogène, alors qu’il afflige exclusivement les mâles – homme et garçon confondus – sur l’ensemble du territoire québécois et ainsi, peu importe leur âge, citoyenneté, origine ethnique, statut social, style de vie ou convictions spirituelles ; lesquels adoptent – à l’échelle collective – un comportement déviant homogène, c’est-à-dire analogue ou identique à celui de l’individu type confronté à une forme ou une autre de ce puissant déséquilibre masculin.

      Caractérisée par le négationnisme et l’atermoiement collectifs, cette réalité sociale est pourtant dûment confirmée par l’ensemble des données gouvernementales en matière de santé publique et de crimes contre la personne – irréfutables, compte tenu de l’importance de l’échantillonnage et de la méthodologie employés – lesquelles exposent clairement que le Québec est confronté depuis plus de 30 ans à une phase de déséquilibre masculin sans précédent historique.

      Dégoûtant, le comportement de Guy Turcotte ?
      Bien sûr.

      Mais que dire de celui d’une collectivité réfugiée (obstinément) dans le déni, lequel amplifie, justement, une problématique sociale pourtant ô combien évidente… celle-ci mise en lumière , de surcroît, par 2 comités à ce jour !

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • @ducalme : j’espère que c’est du sarcasme!
      @tous ceux qui disent qu’il a été jugé et qu’il faut arrêter de chialer :
      Oui c’est ça, puisqu’une décision a été prise en cour par 12 personnes parfaitement capables de se tromper, on n’a plus le droit d’avoir une opinion sur quelqu’un qui massacre ses enfants à coups de couteau.
      Le problème dans tout ça, c’est que l’esprit de la loi n’a pas été respecté. L’aliénation mentale, ça existe pour ne pas que l’on envoie des handicapés mentales sévères ou des schizophrènes en prison pour des crimes qu’ils n’arrivent même pas à comprendre, PAS pour excuser le geste d’un individu avec un trouble d’adaptation (probablement un des diagnostic les plus courant en psychiatrie) qui massacre ses enfants. Franchement! C’est sûr que les gens qui commettent des crimes ne sont pas “bien” dans leur tête. Mais le manque de contrôle sur soi ou ses émotions n’équivaut pas à une licence à tuer.
      Alors s.v.p. arrêtez avec vos douze jurés. Ils se sont trompés, comme se sont trompés des milliers d’autres avant eux. Les gens ont tout à fait le droit d’être outrés.
      Le pire dans cette histoire : si il était juste un “bum” d’Hochelaga, personne ne se serait arrêté deux secondes pour comprendre se meurtre. On l’aurait déjà condamné au max et passé à autre chose.

    • @teamstef

      Vous êtes qui pour affirmer que le jury a erré et que son jugement est erroné, vous qui n’avez pas suivi le procès et qui ne connaissez pas la preuve? À ce que je sache, il y a un juge qui a présidé ce procès et il y a une cour d’appel pour statuer s’il y a eu errement ou non. Les commenteux experts-en-tout-auto-proclamés n’ont pas la compétence pour décider s’il y a eu errement ou non.
      Les jurés choisis par la défense ET la couronne n’ont rien de bien différent de vous; ils ont subit toutes les interrogatoires, ont vu toutes les photos et autres preuves durant des semaines et votre mépris envers vos pairs vous permet de dire qu’ils ont erré? Oh boy, l’égo. De plus, devrions-nous emprisonner tous ceux qui sont une risque ”acceptable” pour la société? Parce que des meutriers potentiels, ça existe, vous savez? Et que faites-vous pour savoir qui pose ou ne pose pas un risque acceptable pour la société? Lorsque votre égo demesuré aura décidé qui pose un risque ou non, vous faites quoi avec tous ceux que vous avez étiquettés comme risque ”acceptable” qui selon vous devraient être enfermés au cas ou? La Chine, l’Iran, la Corée du Nord et la Russie sont des pays qui emprisonnent leurs citoyens au cas ou. C’est un pays dans lequel vous voulez vivre???

      ”qui a réussi à tromper le système judiciaire mais pas le public.”

      Un autre égo démesuré qui pense qu’il vaut mieux que le système judiciaire. Et à ce que je sache, le système judiciaire est administré par des gens qui sont aussi du public. Les jurés, sont aussi du public et ils n’ont rien de différent de vous…à part peut-être votre égo démesuré qui sait tout, qui a tout vu et qui a raison sur toute la ligne. Misère…

      @grimmm

      Quelle enflure verbale…Moi c’est plutôt votre démagogie à 5 cennes qui me fait vomir. À ce que je sache, le système judiciaire du Québec condamne et emprisonne à chaque jour des criminels. Et qui êtes-vous pour décider ce qu’est une sentence ”à la hauteur du crime”??? La cour surpême du Canada s’est prononcée à plusieurs reprise sur les ‘’sentences à la hauteur du crime” et vous savez quoi, le taux de criminalité au canada n’a jamais été aussi bas. Il semble que les jeunes, dont vous vous servez lâchement pour ”justifier” votre démagogie, ont plus de jugement que vous leur en octroyez.
      Cessons d’être démagogique et laissons les autorités COMPÉTENTES faire leur travail.

      Sylvain Pelletier

    • @ puck: “A lire les commentaires, je trouve que nous sommes un peuple tres mechant!”

      Ah bon? Et c’est qui le peuple au nom duquel ce type d’injustice est commis? Je pense au contraire que le peuple ne fait que réclamer justice pour Madame Gaston et ses enfants. Si vous trouvez que ça c’est méchant, alors oui, nous le sommes.

    • ”La psychiatrie est une science molle, une science inexacte. Un psychiatre peut dire une chose et un autre va dire totalement différent sur un même cas. ”

      L’économie est aussi une science molle et inexact. Un économiste peut dire une chose et un autre va dire totalement différent sur un même cas. Est-ce que ça vous empêche de nous casser les oreilles avec l’économie et votre Gourou Harper? Misère…

      Il semble être de bon ton quand on est pas d’accord avec une décision de trainer dans la boue ceux qui l’ont pris, de les traiter d’incompétents et de les mépriser. Dangeureux comme comportement mais typique des inférieurements complexés et des égos demesurés.

      Sylvain Pelletier

    • À la base c`est pour vous monsieur Laporte qu`elle est importante la photo. Pour vos namis de TVA et les autres qui en font leurs choux gras ad nauseam. Nous on s`en passerait fort bien. De toute facon le mec est deja libre depuis un boutte et bénéficie de plusieurs sorties hebdomadaires sans que ca ait choqué qui que ce soit.

      Et puis même si on se dit scandalisé par ce drame , il ne faudrait pas oublier que c`est devant 12 des nôtres qu`il fut jugé ainsi . Oui on peut penser que le gars s`en sort bien et que c`est un monstre mais c`est moi et vous qui l`avez jugé ainsi. C`est ben plus ca qui fait réfléchir…

    • Moi se sont tous les médias au Québec en général, qui me déçoivent de plus en plus, depuis 9-12 mois ….

      Juste un exemple, le traitement de l’affaire Breton par TVA, qui s’est carrément comporté comme une télévision-poubelle.

      Seigneur, si TVA se comporte ainsi, qu’attendre de télé comme V ??!!

      On pourrait se rabattre sur le Net mais oh, attention !, c’est de plus en plus rempli de complotistes ou de nouvel-âgistes complètement gagas, voire inquiétants.

      Faut dire que le citoyen lamda …. mmmm …..c’pas fort fort non plus …. Non ?

    • «Le pire dans cette histoire : si il était juste un “bum” d’Hochelaga, personne ne se serait arrêté deux secondes pour comprendre se meurtre. On l’aurait déjà condamné au max et passé à autre chose.»

      Complètement d`accord. Turcotte a pu se permettre un des meilleurs avocats du Québec. Et il s`est acheté des psychiatres qui ont penchés sur son bord évidemment. Et en plus, il a hérité d`un jury naïf et le seul qui avait de l`allure, qui voulait Turcotte en prison, ils l`ont mis dehors.

    • «L’économie est aussi une science molle et inexact. Un économiste peut dire une chose et un autre va dire totalement différent sur un même cas. Est-ce que ça vous empêche de nous casser les oreilles avec l’économie et votre Gourou Harper? Misère…»

      C`est vrai, plusieurs économistes se trompent. C`est pour ça je me fit pas sur eux-autres pour placer mon argent. Mais une chose qui est sûr, le Canada sous Harper a une des meilleures performances économiques des pays industrialisés. Ça s`est vrai et prouvé.

    • Quelque chose me dit que si Turcotte avait tué les enfants de ses voisins, la défense de la folie passagère n’aurait pas aussi bien passé!

      Nous avons encore le réflexe de penser que l’amour est la seule émotion que l’on puisse ressentir envers ses enfants et qu’il est impossible de leur vouloir du mal. Lorsqu’un parent tue son enfant, même lorsque le motif de vengeance contre l’ex crève les yeux, nous sommes si choqués que nous nous empressons de trouver des explications qui ne tiennent pas toujours la route.

      Étrangement, nous n’avons aucune difficulté à considérer comme de mauvais parents ceux qui battent, négligent ou violent leurs enfants, même s’ils ne les tuent pas. Nous n’avons pas davantage de difficulté à considérer comme de mauvais conjoints ceux qui battent, négligent affectivement ou trompent la personne qui partage leur vie.

      Pourtant, il suffit qu’un parent ou un conjoint tue son enfant ou la personne qui partage sa vie ou qui vient de le quitter pour qu’on en fasse immédiatement une victime des circonstance. Pas surprenant si tant de “criminels familiaux” ne se sentent pas coupables.

    • @jackwood,

      vous confondez psychiatrie, qui est une discipline médicale, et la psychologie qui fait partie des sciences humaines.

      Maintenant, sachez que toutes les sciences sont inexactes. Même la mécanique quantique est probabiliste alors que la mécanique classique n’est qu’une approximation de la réalité.

    • @syl20_65: Ouf ! Vous me jugez sur mes propos… lisez-vous vous-mêmes !!!

    • @syl20_65 :
      Éclairez-moi donc, quelle était votre position sur la grève étudiante et le gouvernement Charest? Étiez-vous par hasard de ceux qui ont critiqué la décision d’augmenter les frais de scolarité en “trainant dans la boue ceux qui l’ont prise, les traitant d’incompétents et les méprisant”?
      Non, vous, vous faites parti de ceux qui font confiance au système et aux élus démocratiquement élus sans les remettre en question, n’est-ce pas?

    • à vous tous chers blogueurs,

      vous avez tous raisons mais vraiment tous raisons…….

      Une chose cependant qu’il ne faufra jamais oublier:

      Le type à encore toute sa vie devant lui…..ses enfants n’auront jamais
      cette chance.

      Pathétique et triste à la fois…………

      P. Lévesque

    • @homer_simpson
      Avec votre pseudo et suite à la lecture de ce que vous répondez à mes propos, je me dis que j’ai bien raison de ne pas vous prendre au sérieux. Continuez à regarder les films de “pow pow té mort” et laissez les gens s’exprimer ! Si vous ne comprenez pas le sens de ce que vous lisez, abstenez-vous de divaguer !

    • D’accord avec coutuju 8:55

      On s’acharne sur un gars qui a fait un film d’horreur sur le Web, mais un tueur de 2 enfants est relâché… quelque chose ne tourne pas rond…

    • Une autre belle preuve de ce qu’avance Michel Onfray dans son bouquin «Crépuscule d’une idole, l’affabulation freudienne», soit que la science «psy» est une des plus grandes fraudes du 20e siècle, ne reposant que sur des théories non-prouvées et une suite de fabulations gobées tout cru par les «croyants».

      Nous savons tous qu’envoyer le même patient à 10 psys différents résulte généralement en 10 diagnostics différents.

      Nous savons tous que lors de procès, le psy de la couronne et le psy de la défense, deux «experts» confirmés, ont pourtant deux opinions diamétralement opposées dur l’état mental de l’accusé.

      Et nous avons ici un bel exemple de la faillite de tout ce système basé sur l’affabulation «psy» pour définir la responsabilité criminelle des individus.

    • «Maintenant, sachez que toutes les sciences sont inexactes. Même la mécanique quantique est probabiliste alors que la mécanique classique n’est qu’une approximation de la réalité.»

      C`est quoi ça ? Moi je parles de quelques chose d`exacte. Comme la loi de la gravité, ça c`est exact.

      Et sauver quelqu`un qui a tué ses enfants de la prison à vie avec une science inexacte, je trouve ça immoral et irresponasble.

      Demandez-vous pas pourquoi le monde a pu confiance à la justice.

      Et l`autre, le Juge, qui veut nous faire la morale et nous expliquer le système de Justice, il se prend pour qui lui là, Dieu. Ç`est pas parce que t`es Juge et t`es allé à l`université que t`es plus brillant que le peuple. Y`a des méchants tarlas à l`université.

    • J’espère juste qu’il y en aura un assez fûté pour le trouver et lui faire purger sa peine.

    • @grimmm

      Rappelez-vous que nul ne peut-être juge et partie, mon cher… Vous déblatérez des inepties, mon cher. Vous êtes le parfait exemple d’à quel point la vindicte populaire peut être cruelle envers un homme qui, certes, a commis un crime détestable, mais qui a été jugé non coupable. Souvenez-vous de L’affaire Dumont…

    • Ce qui m’inquiète ou porte à m’interroger, ce n’est pas l’état mental de Turcotte lors du meurtre de ses enfants. On a tous une opinion là-dessus, et les jurés, qui ont entendu les éléments de preuves et la défense, on alors déterminé à l’unanimité qu’il n’était pas criminellement responsable.

      Peut-être, peut-être pas, personne ici n’était sur le juré.

      Mais je me demande une chose. À ce que je sache, les psychologues et les psychiatres, ou même la Cour, n’ont jamais réussi à démontré quelle était la raison du comportement de Turcotte s’il était vraiment “fou”. Qu’est-ce qui a déclenché sa folie?

      Sans le savoir, comment peut-on savoir si, et quand, un autre épisode se produira? Selon moi, tant que les causes n’ont pas été identifiées, et une fois identifiées, contrôllées, il aurait dû rester à Pinel. Si éventuellement il n’en sort jamais, tant pis pour lui, mais il est là parce que son avocat a démontré à la Cour qu’il était malade après tout, c’est pas de la faute de la société.

    • Il ne devrait pas être en liberté. À défaut d’avoir à purger une peine dans un pénitencier, je lui souhaite le contraire, qu’il soit traqué dans chacun de ses gestes et que sa vie parmi nous devienne un enfer plutôt qu’être oublié et vivre normalement, souriant en se faisant prendre en photo avec des enfants…

    • Il y a beaucoup de commentaires haineux envers cet homme. Oui il a commis un terrible crime, mais on ne parle peu de la cause qui l’a pousser à faire un tel acte. La conjointe doit porter une doulheureuse responsabilité dans tous ça. Comme bien des femmes en séparation elle n’a riens fait pour faciliter la visite du père et établir un environnement bénéfique pour les enfants qui souffrent toujours d’une séparation des conjoints.

      Je connait tant des gars qui luttent pour avoir un accès normal à leurs enfants, car leurs anciennes conjoints font tous pour éloigner ce qu’elles appelent “leurs enfants” du père.

      Chaque médaille en a deux côtés, j’espère que quelques lectrices se reconnait dans mes écrits.

    • ” Le docteur Turcotte est réputé pour être un excellent cardiologue; après une reprise de contact avec la réalité quotidienne et le vrai monde, il pourra probablement remettre ses talents au service de la société. ”

      @Ducalme,

      Z’êtes sérieux ?

      Quel hôpital, ici, au Québec, même au Canada, va vouloir mettre sur sa liste de chirurgiens le nom de Turcotte ? Quel patient va triper fort en apprenant que le nom de celui qui va l’opérer est Guy Turcotte ?

      C’est qui exactement le vrai monde dont vous parlez ? Ceux qui ignorent l’histoire derrière le cardiologue ? Il demeure où ce vrai monde ?

      Je veux bien être tolérant et compatissant, mais je crois que vous y allez un peu fort dans votre vision un peu éthérée du cas Turcotte.

      En appel , au plus vite. 13 mois à attendre, semble-t-il.

      Bonne journée.

    • @procosom.com
      Merci ! Maintenant, essayez donc de faire comprendre le sens de mes propos à homer_simpson, qui en plus m’accuse de nazisme…ouf !

    • Par ailleurs, il est assez amusant de constater que des gens comme le cinéaste Woody Allen passent des décennies en «psychothérapie» sans se considérer guéris, mais qu’un meurtrier, après 1 an et 5 mois d’internement pendant lesquels il n’a accepté que quelques mois de «thérapie», soit remis en liberté…

      Nos «psys» québécois doivent être des craks de la thérapie, des champions de la cure miracle, des Olympiens du «patchage» psychique!

      Ou simplement, ça coûte cher de garder quelqu’un à Pinel…

    • @mattesgilles :
      En fait ils n’ont jamais dit que Turcotte souffrait d’une maladie mentale chronique. Seulement qu’il souffrait d’un trouble d’adaptation qui COMBINÉ à son intoxication au méthanol a mené à son geste. Ceci est d’ailleurs un argument (légitime) pour aller en appel car on ne pas normalement pas plaider sa propre intoxication volontaire comme facteur atténuant. Personne n’a jamais même tenté de prouver qu’il était fou en cour (ce qui d’après moi va contre l’esprit de la loi permettant de plaider l’aliénation mentale). C’est pour ça qu’ils ne pouvaient que le libérer maintenant.
      En passant pour les autres, ce n’est pas parcequ’on trouve qu’un jugement a été bâclé que l’on est nécessairement assoiffé de vengeance. Si il était devant moi Turcotte, je ne m’en prendrais certainement pas à sa personne. C’est deux choses totalement différentes

    • Bonjour à tous !

      J’ai relu vos commentaires et je doit dire que la pluparts sont empreints d’animosité. Je ne suis pas médecin mais selon les règles de la vie en prison .. une règle tient toujours promesse .. il ne faut jamais toucher aux enfants et à une femme. Je le tiens de 2 oncles qui ont fait la guerre 39-45 et qui ont été gardiens de prison par la suite. Je ne souhaite pas de justice gratuite à ce docteur et surtout pas un séjour en prison ‘régulière’ … WATCH OUT …

    • ”Et l`autre, le Juge, qui veut nous faire la morale et nous expliquer le système de Justice, il se prend pour qui lui là, Dieu. Ç`est pas parce que t`es Juge et t`es allé à l`université que t`es plus brillant que le peuple. Y`a des méchants tarlas à l`université”

      Oh boy….c’est du pur délire votre affaire. Et vous, vous vous prenez pour qui pour dénigrer le juge Wagner. Juge nommé par votre gourou harper. Haprer est incompétent maintenant??? Y’a aussi des méchants tarlas qui écrivent sur les blogues…

      ”À ce que je sache, les psychologues et les psychiatres, ou même la Cour, n’ont jamais réussi à démontré quelle était la raison du comportement de Turcotte s’il était vraiment “fou”.”

      Oh boy, côté n’importe quoi, ce commentaire passe en tête. Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que les spécialistes n’ont pas su déterminer s’il était ”fou” ou non? à ce que je sache, le verdict parle de lui-même. Ce n’est pas parce qu’une décision ne conforte pas votre opinion que ceux qui sont en charge de l’évaluer n’ont pas su le faire. Nuance. S’il a été reconnu non criminellement responsable c’est qu’ils ont répondu à la question. C’est comme ça quansd on se forge un opinion alors qu’on n’a pas métrisé tous les éléments du dossier et qu’on se fie seulement aux mémérages de fond de cour et de fond de taverne.

      Sylvain Pelletier

    • @chapala1 : Vous devriez avoir honte d’écrire ce que vous avez écrit

    • Dans le même créneau, Isabelle Gaston pourrait-elle prendre un ”break”? J’ai comme l’impression qu’elle éprouve une jouissance incommensurable dès qu’elle voit une caméra et un micro s’approcher d’elle. Elle devrait prendre l’exemple du père des trois enfants noyés par leur mère. Cet homme a fait une sortie de quelques minutes dans les médias, demandant d’avoir la PAIX. Preuve d’une grande dignité dans la peine et le deuil qu’il vit.

    • @ chapala1:

      Comme ça, quand on est fâché après notre ex ou notre conjointe, on peut tuer ses enfants (et les siens) et dire que c’est sa faute. Pratique.

      Vraiment n’importe quoi. Et le contrôle de soi? Et sa propre responsabilité dans la séparation? Elle l’a quitté sans raison, c’est cela? Et le fait que se sachant si fâché, il n’ait pas demandé de l’aide?

      J’en ai vraiment assez de ces parents sans auto-critique qui perdent les pédales alors qu’ils ne se sentent pas bien depuis des lunes sans le dire à personne et sans se faire soigner. Maintenant, on nous dit même que c’est notre responsabilité à tous que ces gens mal dans leur peau se fassent soigner, jamais celle de ces gens en question.

    • @syl20_65
      Aucun expert n’a prouvé la folie de Turcotte.
      Il a simplement été reconnu non criminellement responsable parce que le jury ne pouvait pas déterminer hors de tout doute qu’il n’était pas fou au moment du crime.
      Il y a une ÉNORME différence entre ce que vous pensez et le jugement.

      D’ailleurs, il est vrai également qu’ils n’ont jamais pu déterminer la nature exacte de cette folie passagère, ni même de la probabilité de récurrence. Ils se sont bornés à dire que le stress est un facteur et l’autre twit veut recommencer à être chirurgien cardiaque…

      Alors non, le verdict ne parle pas de lui-même et les chances sont extrêmement fortes que Turcotte soit une erreur de type alpha du système de justice.

    • Ne me faites pas croire que le fait d’avaler une ou deux gorgées de lave-vitre on devient aliéné. Il a agi par vengeance. Quelques jours seulement avant le drame il a été vu avec ses enfants en train de choisir des films au club vidéo. Il n’avait rien d’un aliéné mental. Si il avait voulu attenter à ses jours, il aurait trouvé un moyen beaucoup plus simple et direct. N’est-il pas médecin? Ce qu’ils ont dû souffrir avant de trépasser ces pauvres petits. Et pour les défenseurs de notre belle justice, allez donc le féliciter d’être redevenu un citoyen à part entière. Ça fera plus de monde dans la photo…

    • Turcotte a été jugé selon les lois en vigueur au Canada au moment du procès.

      Il y a trois Pouvoirs au Canada : Le Législatif, L’Exécutif et La Justice.

      Le Pouvoir qui fait les lois, c’est le Législatif (Parlement et Sénat), et non La Justice.

      Laurier Boivin,
      Longueuil

    • Pourquoi se concentrer sur le résultat de ce procès. Pourquoi ne pas se demander pourquoi nous en sommes rendus là collectivement?

      Beaucoup trop de molesse, de déresponsabilisation généralisée, de politiques trop à gauche, et un système beaucoup trop maternisant… D’après moi, l’équilibre est toujours plus proche du centre…

    • La justice commence par le jugement.

    • “Pourquoi se concentrer sur le résultat de ce procès. Pourquoi ne pas se demander pourquoi nous en sommes rendus là collectivement?

      Beaucoup trop de molesse, de déresponsabilisation généralisée, de politiques trop à gauche, et un système beaucoup trop maternisant… D’après moi, l’équilibre est toujours plus proche du centre…” (disjonctateur)

      On peut blâmer le fait qu’un homme (ou une femme!) tue ses enfants
      sur des politiques trop à gauche (?) et un système trop maternisant(??)…

      Vraiment… Vous êtes sérieux là?

      Expliquez-nous donc maintenant les raisons
      du le phénomène des tueries de masse aux États-Unis…?

    • «Ce qu’ils ont dû souffrir avant de trépasser ces pauvres petits.»

      Certain. Le petit gars avait les avants bras ben pleins de marques de couteau parce qu`il tentait de se protéger. Et la petite fille avait des cheveux dans les mains. Ce qui veut dire qu`elle s`est arraché les cheveux tellement ça faisait mal. Mais ça l`a passé 100 pieds par dessus la tête de la défense. Tout ce qui comptait pour eux, c`est le pauvre Guy.

    • Le film va être hallucinant…

      Après «Le Portrait de Dorian Gray», voici «La photo de Guy Turcotte».

    • La plupart des gens qui se sont prononcés(es) jusqu’à maintenant, considèrent que l’acte d’une certaine barbarie, sinon une barbarie certaine, en fut un soit de désespoir ou, de vengeance due au fait que son ex l’avait trompé et ainsi, la punir, ou que cet éminent médecin qui devait être au fait qu’ingurgiter du “lave-glace”, ça rend peut-être malade mais que ça ne peut affecté le jugement au point de ne plus savoir ce qu’il faisait et qu’ainsi muni d’un tel alibi, il est allé jusqu’à “tuer” les fruits des liens d’amour qui l’unissaient à son “Isabelle” etc., etc., etc… mais, la Vérité en est qu’il est un “meurtrier”.

      Un meurtrier, c’est quelqu’un(e) qui fait le “Libre-Choix” de priver quelqu’un(e) d’autre ou plusieurs autres de son / leur “Droit Divin” de venir Ici-Bas, exercer son “Libre-Arbitre” et tenter de devenir le plus Mature possible en “transcendant” diverses expériences de vie incarnée. Alors, quand on s’approprie le droit de vie ou de mort sur un ou des autre(s), quelque soit l’état dans lequel on se retrouve car, c’est son “Libre-Choix personnel”. Ingurgiter du “lave-vitre”, ce fut sa Responsabilité pour tenter d’induire ce “doute” qui lui a permis d’être exonéré de tous blâmes… La justice humaine, n’est plus représentante de la Justice Céleste depuis 1976, date ou la “Peine-de-Mort” a été mise au rancard !

      Maurice Monette
      Biologiste #939

    • La Société est malade donc…la Justice qui la gouverne est malade elle aussi !

      Simple non ?

    • @chapala1

      “Comme bien des femmes en séparation elle n’a riens fait pour faciliter la visite du père et établir un environnement bénéfique pour les enfants qui souffrent toujours d’une séparation des conjoints.”

      Guy Turcotte et Isabelle Gaston avaient la garde partagée de leurs enfants.

      De plus, croyez-vous vraiment que la personne qui prend l’initiative de la séparation est seule responsable du climat qui a mené à la séparation? Vous avez déjà vécu avec Turcotte durant 10 ans? Non? Alors je me garderais une petite gêne si j’étais vous.

    • Docteur Jekill et Mister Hyde…

      Le cas de ce médecin tueur, en liberté, est déconcertant.

      J’espère que Guy Turcotte n’espère pas devenir intervenant dans un Centre à la Petite Enfance !!!

      Alors là …

    • @jackwood,

      ben non, même la gravité est une approximation. D’ailleurs, c’est paradoxalement la force la moins bien comprise dans notre modèle de l’univers. Nous devons avoir recours à la matière noire, la masse manquante de l’univers, etc pour expliquer les observations astronomiques.

      Désolé, mais en sciences, nous élaborons des modèles qui ne seront toujours que des modèles, et donc, des approximations de la réalité.

    • ”Il a simplement été reconnu non criminellement responsable parce que le jury ne pouvait pas déterminer hors de tout doute qu’il n’était pas fou au moment du crime”

      Désolé….nous sommes au canada et au canada, c’est à la cour de prouver que Turcotte n’était pas fou au moment des actes. Nuances. C’est à la cour de prouver qu’il ne l’était pas. De toute évidence, la cour n’a pas su prouver la culpabilité de Turcotte attendu le résultat connu.
      De plus, je n’ai pas à juger le cas Turcotte puisque je n’étais pas dans la salle d’audience et je n’ai pas eu accès à la preuve. Je n’ai pas, non plus, cette prétention de posséder la science infuse et de tout connaitre. Je me fis à notre système de justice. Par contre, je suis beaucoup plus cynique devant autant de ”cancrerie” et de bêtise humaine qui voudrait que la justice soit administré avec des sentiments. La belle affaire…

      Sylvain Pelletier

    • @jackwood,

      en fait, si vous me relisez. Vous verrez que je ne porte aucun jugement sur l’événement qui vous fait péter les plombs. Je porte un jugement sur votre propre jugement à l’effet que la psychiatrie est une science que vous qualifiez de molle.

      Les sciences humaines étudient des phénomènes excessivement complexes et par le fait même de nature probabiliste. Non, nous ne sommes pas des wagons destinés à rouler sur les rails de la vie. Est-ce à dire que ceux qui étudient dans ces domaines valent moins que les autres?

      Il est beaucoup plus facile de prédire le comportement d’une balle de tennis que celle d’un individu. Mais, est-ce dire que l’étude des comportements humains n’est pas de la science? Est-ce que parce que notre compréhension des comportements n’est pas achevée à ce point que nous puissions prédire les comportements nous devions en abandonner l’étude? Doit-on enfermer tout le monde? Parce que tout le monde a un potentiel meurtrier.

      Voyez-vous, je pose des questions et je n’ai pas la prétention de pouvoir donner réponse à toutes ces questions. Par contre, si dans l’état de la connaissance actuelle ce type était vraiment mentalement dérangé au moment des faits et que ses risques de récidive sont nuls ou à peu près nul. Sa place n’est plus en prison. Mais, je ne suis ni psychiatre, ni psychologue.

    • “Dans le même créneau, Isabelle Gaston pourrait-elle prendre un ”break”? J’ai comme l’impression qu’elle éprouve une jouissance incommensurable dès qu’elle voit une caméra et un micro s’approcher d’elle.”

      J’ai l’impression que pour Mme Gaston (qui était d’ailleurs en entrevue ce matin à la radio CBC) pouvoir parler publiquement de cette cause lui fait du bien. Quand on partage sa colère, sa tristesse et son désarroi avec la population, ça en enlève un ti-peu – vraiment un ti-peu – sur le coeur et c’est déjà plus facile à supporter.

    • «Par contre, si dans l’état de la connaissance actuelle ce type était vraiment mentalement dérangé au moment des faits et que ses risques de récidive sont nuls ou à peu près nul. Sa place n’est plus en prison.»

      La réalité, c`est qu`on s`en fiche qu`il ne soit pu un danger pour la société. Il faut tu payes pour ton crime ou tes crimes. Sinon les gens ont pu confiance à la justice comme présentement. En plus ça fait jurisprudence. Regardez bien ce qu`elle va plaider la femme de Drummondville.
      Et le cas de Bain, le tueur du Metropolis, ça c`était la meilleur. Le gars est en cours, dit 3-4 niaiseries pour passer pour un fou, tout le monde «gobe» ça et on l`envoie en évaluation psychiatrique. C`est une vrai farce. La réalité est que le lobby de la psychiatrie a gagné et a pris contrôle de la justice à NOS FRAIS.

    • “Pourquoi se concentrer sur le résultat de ce procès. Pourquoi ne pas se demander pourquoi nous en sommes rendus là collectivement? Beaucoup trop de molesse, de déresponsabilisation généralisée, de politiques trop à gauche, et un système beaucoup trop maternisant… D’après moi, l’équilibre est toujours plus proche du centre…”

      Je pense que le plus gros problème en ce moment, c’est l’individualisme et le manque d’entraide. La proverbe “il faut tout un village pour élever un enfant” est vrai. Je m’en suis rendue compte quand je suis devenue mère il y a moins de 5 ans. Après une longue dépression post-partum suite à une fin de grossesse terrible, j’ai failli craquer bien des fois – je suis pourtant en bonne santé, sans problème de dépendance ou quoique ce soit – et qui sait ce que j’aurais pu faire à mon bébé? Heureusement, j’avais mon conjoint auprès de moi et j’ai finalement été en mesure de chercher de l’aide. Mais autrement, je peux vous dire qu’à un certain moment je ne suis pas certaine à 100% que je n’aurais pas dérapé et fais du mal à quelqu’un…Disons que depuis cette période, je peux comprendre à quel point l’être humain peut tomber bien bas, malgré lui, quand il est malheureux.

      Je pense que M.Turcotte (tout comme d’autres parents ayant commis des crimes contre leurs enfants) devait être mal entouré. Sans vouloir rejeter la faute à qui que soit, s’il y avait eu une personne de son entourage qui lui avait dit: “Toi, ça va vraiment pas hein? Parle-moi” on n’en serait pas rendu là peut-être. Remettons-nous dans le contexte: une séparation, des conflits concernant les enfants, une conciliation travail-famille difficile, un nouveau conjoint pour Madame qui prend la place dans la maison, et ça se trouve à être un ami commun…

      Notre société est très individualiste, très centrée sur nos propres besoins et peu à l’écoute de son prochain. On se démerde seul. Les séparations, les divorces, c’est une situation très grave à vivre sur le moment. On a peut-être tendance à banaliser…

    • «ben non, même la gravité est une approximation»

      Ben en tout cas, moi quand je lances de quoi dans les airs, ça retombe toujours à terre.

    • @coutuju:
      “Sa sentence, c’est dans la rue qu’il devrait la trouver. Et dire qu’on fait présentement le procès d’un gars qui fait des effets spéciaux de films d’horreur…non mais…”
      Est-ce moi qui a écrit ça?
      Tu peux me dire que je ne sais pas lire, mais je sais comprendre ce qui est écrit.
      La justice de la rue, c’est ça le nazisme
      Mais je comprends que pour toi, c’est la poliSSe de la rue

    • “Dans le même créneau, Isabelle Gaston pourrait-elle prendre un ”break”? J’ai comme l’impression qu’elle éprouve une jouissance incommensurable dès qu’elle voit une caméra et un micro s’approcher d’elle.”

      Au contraire. Qu’elle en parle encore et encore et peut-être que ça entrera dans la cervelle de certains que notre système de “justice” est une sombre farce!

      Un médecin de ma ville a décidé de se suicider. Ça aussi faut être un tantinet déséquilibré, se suicider! Il a bu du lave-glace ? Il a utilisé un moyen propre, facile, rapide et diablement efficace. Et c’était un généraliste qui n’avait pas les connaissances d’un cardiologue! Il ne s’est pas raté LUI.

      Pour rogiroux, ne faites pas la sainte-nitouche. Vous savez aussi bien que moi que pas mal de monde rêve de lui faire la vie dure, au beau docteur. Sans parler de quelques autres fêlés, des vrais ceux-là, qui ont des intentions pas mal moins recommandables à son égard.

      Jackwood a mentionné qu’UN SEUL juré n’a pas voulu embarquer dans le trip du-beau-docteur-qui-pète-sa-tite-coche-à-cause-de-sa-méchante-ex. On a justement flushé celui-là. Cette personne et cette personne seulement a droit à mon respect pour son intégrité.

      Les autres et les groupies dont certaines sont même prêtes à lui faire les autres beaux petits bébés que notre ex “grand malade” déclare vouloir se refaire, beurk et re-beurk!

      1200 cas recensés au Canada de gens inaptes à subir leur procès pour cause d’aliénation mentale. 45% de ces cas au Québec seulement: on a des fous en pas pour rire ici! Près de la moitié à nous tous seuls!

      Turcotte évoluait dans un milieu médical. Vous ne me ferez pas pleurer avec son suicide raté et son manque de ressources: il les avait toutes et il devait les connaître mieux que vous et moi! Avoir voulu, il aurait même eu la priorité sur tout le monde.

      Magnotta est un véritable cinglé. Je pense que personne ne le contestera. On le remet en liberté l’an prochain le pauvre? Ben quoi ? Vous avez deux définitions de maladie mentale?

      Voyez-vous, je n’ai pas les hautes études des logues, mais à mon humble avis, quand t’es fou, tu le restes: ça ne se guérit pas par magie comme un rhume de cerveau.

      Ah! et j’oubliais… si sur un coup de folie j’avais charcuté mes enfants, je n’irais pas faire la cute en publiant une photo de moi avec un bébé sur les genoux et je ne déclarerais pas sans rire que je suis prête à reprendre le fil de ma vie, conjoint, enfants et boulot compris, comme si de rien n’était. Après avoir “retrouvé mes esprits” (quoique je doute que l’horreur de la situation ne m’aurait pas définitivement rendue folle) je serais en petit tas sur le sol à brailler toutes les larmes de mon corps et je m’en voudrais à mort pour le reste de mes jours.

      Je ne ferais pas la diva dans les médias!

    • Savez-vous ce qui me trouble le plus ?

      C’est justement le fait que cet homme soit capable de vivre en société à peine quatre ans après avoir tué ses petits enfants à coups de couteau.

      Quand on pose un geste aussi horrible dans un moment de folie passagère, on peut vraiment s’en remettre et avoir une vie équilibrée ? Quand on répond oui à cette question, c’est qu’on a vraiment affaire à une psychopathe.

    • sergeyt, je suis d’accord avec vous.
      Isabelle Gaston semble adorer micros et caméras.
      Ca ne me surprendrait pas qu’elle soit en quête d’animation d’une émission d’affaires publiques.

    • Il a fait plusieurs sorties non encadrées, dont plusieurs en public et il s’est senti bien! Je peux lui affirmer que moi, si jamais je le rencontre, je planterai mes yeux dans les siens… Il comprendra!
      Il veut reprendre une vie normale! A-t-il seulement reconnu le droit à ses enfants de vivre tout simplement?
      Si ce malade avait eu de l’honneur, il aurait dû se déclarer coupable. Il n’y aurait pas eu de procès. Mais ce lâche tenait à la vie à l’air libre, ce qu’il a refusé à ses enfants.

    • @syl20_65
      Bravo! Continuez a croire aveuglément en la perfection du système! Je vous envie…ignorance is bliss!

      Juste vous rappeler qu’il y a 2 jeunes enfants qui ont perdu leur chance de vivre et une mère qui devra vivre avec cette douleur pour la vie.

    • M. Pelletier vous êtes l’une des rares personnes sur ce blogue qui tienne des propos sensės. Les gens devraient vous relire avant de condamner vos propos. Vous faites preuve du gros bon sens qui manque à de trop nombreux blogueurs.

      Chapala vous touchez un point important. J’ai un ami qui a passé proche du suicide à cause d’une femme qui utilisait leurs enfants pour faire souffrir son ex. Cette forme de violence toute verbale et psychologique n’est malheureusement pas punie par nos lois.

      Il y a déjà eu trop de violences dans cette affaire. Ce père va souffrir toute sa vie de ses gestes. Foutez lui la paix….

    • Faut-il faire tant attention aux mots de nos jours?
      A-t-on peur de ceux-ci?

      Il a assassiné des enfants.
      Il les a poignardés.
      Ceux-ci ont eu le temps de réaliser que c’est leur père qui leur faisait ça.

      Il n’y a que ça de sûr.
      Le reste, ça devient un ramassis d’hypothèses.

      Rien n’excuse d’assaissiner des enfants.
      Je ne vois rien de sensé à tenter même d’excuser un assassinat d’enfants qui ne demandaient qu’à vivre.
      Rien.

      Comment avoir confiance en notre justice quand on tente de rendre “normale” cette situation?
      Si peu de temps en prison pour avoir poignardé des enfants.
      Parce que c’est le seul fait réel.

      Désolé, où est la justice?

      Dans tout ça, je souhaite la grâce à la mère de pouvoir arriver à s’éloigner de tout ça, d’avancer dans la vie malgré la douleur que je ne peux qu’imaginer.

    • “Vous ne me ferez pas pleurer avec son suicide raté et son manque de ressources: il les avait toutes et il devait les connaître mieux que vous et moi! ”

      @ loubia

      On ne dit pas qu’il manquait de ressources. Il est coupable de ne pas être allé chercher de l’aide au moment où il en avait besoin.

      Mais mon point est que la réalité c’est ça: beaucoup de souffrance, des ressources parfois peu accessibles pour certaines personnes, une grande solitude. Une société très individualiste. Je pense que ça peut expliquer le désespoir de certaines personnes. Non, tous ne tuent pas leurs enfants, mais les histoires de maltraitance, de violence, de tentatives de meurtres, moins médiatisés, il y en hélas beaucoup. Turcotte est un cas à part, mais il n’a pas été le seul à avoir tué ses enfants. On a malheureusement pu le constater il y a à peine quelques jours.

      Vous savez, je ne serais pas surprise que les cas de “mort subite du nourrisson” n’en soient pas toujours une…

    • On veut pas la voir pis on veut pas l’saouère…
      On censure les propos des gens mais on laisse un meurtrier d’enfants en liberté, pas juste lui, plein de dégueulasses dans les réseaux de pédophiles aussi.
      Les médias devraient avoir honte de leur inutilité…

    • Il y avait trois Pouvoirs au Canada :

      Le Législatif, L’Exécutif et La Justice, c’était avant le cas turcotte…

      maintenant il y a encore trois Pouvoirs au Canada : Le Législatif, L’Exécutif et Le Laxatif…

    • @ gordonsawyer 11h57

      Tout ce que je retiens de votre long commentaire est ceci ‘Dégoûtant, le comportement de Guy Turcotte ? Bien sûr’.

      Le reste n’est que de la frime d’un intellectuel en crise d’attention.

    • À tous ceux qui s’en prennent à Isabelle Gaston, svp, oubliez le messager si ça vous chantent mais ecoutez son message attentivement.

    • @jackwood,

      dire que quand vous lancez quelque chose dans les airs ça retombe toujours parterre n’est pas la théorie de la gravitation. Il aura fallu attendre Newton pour avoir un premier énoncé de cette théorie, pourtant pendant des millénaires l’expérience consistant à lancer quelque chose dans les airs et que ça retombe toujours parterre s’est vérifiée. Mais, bon, je pense que vous avez atteint la limite de vos capacités de ce côté-là.

    • Parlant du système de justice, comment peut-on expliquer que le juge Jacques Delisle croupisse en prison en attendant son appel ?

      Cet homme n’est en aucun cas un risque pour la société.

      Le juge Wagner de la Cour d’Appel qui a refusé la remise en liberté, a pris soin dans son jugement, de mentionner que le juge Delisle n’était pas un risque, que le danger qu’il parte en cavale ou ne se présente pas aux procédures futures, était nul.

      Le seul argument que le juge Wagner a retenu est qu’un remise en liberté déprécierait l’administration de la justice dans le public.

      Iriez-vous vous cacher si vous rencontriez le juge Delisle à Place Laurier ou à une partie des Remparts de Québec ?

      Avec déférence pour le juge Wagner, il a erré dans sa décision.

      Benoît Proulx, Jean-Jacques Pabiou et Gilles Perron, trouvés coupables de meurtre en première instance ont été remis en liberté en attendant leur appel.

      Le juge Delisle n’a pas à subir un traitement de faveur parce qu’il est juge à la retraite, mais il n’a pas à être pénalisé pour ce fait non plus.

      De mauvaises lagues ont laissé courir le bruit que le juge Richard Wagner, parce qu’il savait qu’il était sur la short list de Stephen Harper pour une nomination à la Cour Suprême, aurait rendu un jugement de fortune qui plairait à Harper et Boisvenu.

      Je n’ose le croire.

    • Si vous êtes une personne mauvaise qui veut faire du mal à autrui, intoxiquez vous juste assez pour faire douter les autorités de votre capacité à comprendre ce que vous faites. Notez que des connaissances en médecine sont un atout, pour ne pas en mourir.

      Conjuguez cela à une “enfance difficile” et trouvez-vous un expert galeux qui vous trouvera un trouble de la personnalité quelconque (J’aime pas quand on me dit non!) et observez le système de justice vous traiter en petite biche blessée.

      Prenez votre carte “Sortie de prison” après une thérapie qui sera, sans aucun doute, très efficace pour régler votre vrai, et terrible, incapacité à se faire dire non.

      Je pourrais avoir une réduction sur mon amende de voies de fait, j’étais très frustré contre un autre gars et j’étais très saoul…

      J’ai eu une enfence difficile. Disons, 20$? Quoi? Ben non, j’aime pas ça quand on me dit non…

    • On ne veut plus voir sa photo depuis longtemps d’ailleurs.
      Heureusement, on laisse parler la mère des victimes dans les médias.
      Quelle femme admirable de résilience.

    • Salutations Stéphane.

      Lisez sur ce sujet:- http://www.lapresse.ca/debats/debat-du-jour/201212/13/01-4603680-guy-turcotte-libere-la-credibilite-de-notre-systeme-judiciaire-entachee-.php

    • Aussi, en tant que quidam, je ne comprends pas la notion de non-responsabilité.
      Que ce soit pour n’importe quelle raison, je trouve anormal que des gens meurent,
      souvent de façon atroce, et que finalement, personne ne soit responsable.

    • Nous ne voulons pas le voir libre car la majorité d’entre nous ne croyons pas en son innocence. Le voir se balader dans un parc avec de jeunes enfants près de lui me répugnerais au plus haut point. savoir qu’il pourra peut-être un jour pratiquer la médecine,,,,j’espère que le Collège des médecins fera preuve de courage et l’en empêchera. Comment réagira t-il si lors d’une visite dans un centre d’achats il se fait invectiver par un badaud? Voudra t-il (encore) se venger d’Isabelle Gaston qui multiplie les interventions médiatiques à son sujet? Souhaitons que non. Justice? Quelle justice?

      Jean Bottari
      Montréal

    • Si Turcotte avait été à la place de Barrabas à l’époque, Jésus aurait été sauvé de la crucifixion par la foule.

    • @jeanbottari
      “Nous ne voulons pas le voir libre car la majorité d’entre nous ne croyons pas en son innocence.”
      Donc, la justice est une question de votes; organisons des référendums pour tout criminel.
      Pauvre jugement…

    • Les leçon talmudique interdise de tuer ses propres enfants.

    • @ la modération ~

      Un troll insignifiant qui sévit sur plusieurs blogue
      se cache sous le pseudo de *moshe/levy*…

      Vous le gardez pour faire réagir les badauds ou vous êtes
      trop amorphes pour faire votre travail adéquatement…?

    • @syl20_65

      Sur plusieurs de vos interventions, vous demandez aux gens qui ils sont pour juger… Je vous retourne la question…

    • En passant, non coupable pour troubles mentaux mais le monsieur ne prend aucun médicament à Pinel et refuse toute thérapie jusqu’à ce qu’il se blesse et qu’il décide de passer le temps en thérapie. Quelques mois plus tard, il est guéri selon les experts….bien sûr qu’ils doivent le déclarer guéri, il n’a jamais été vraiment malade….la preuve est dans le faut qu’il n’a pas vraiment eu de thérapie (3 mois de thérapie ne guérissent pas d’une vraie maladie mentale) et aucune médication.

    • @chapala1 : 13h28

      Au Quebc, contrairement en Ontario par exemple, les jugement pour garde d’enfants sont ont un préjugé favorable a la garde partagée 50/50 et ce parce qu’il est considré que généralement l’enfant a un attachement affectif égal envers ses deux parents.
      Pour qu’un des conjoints puisse obtenir une garde exclusive il faut soit le consentement de l’autre conjoint, soit de pouvoir faire la démonstration qu’il n’est pas sain pour un enfant d’être pris en charge par un des conjoints.
      Je ne crois pas que Guy Turcotte avait perdu la garde de ses enfants (il aurait du par contre). Alors votre argument ne tient pas. Il n’avait pas perdu la garde de ses enfants…. Mais admettons en tout cas qu’il aurait du qu’il aurait du la perdre.

    • @moshe_levy,

      “Les leçon talmudique interdise de tuer ses propres enfants. ”

      Oui, c’est bien ça.

      Et la loi interdit l’utilisation du cellulaire au volant.

      Ben pour dire , les interdits.

      Bonne journée.

    • @Man1Hack

      “À tous ceux qui s’en prennent à Isabelle Gaston, svp, oubliez le messager si ça vous chantent mais ecoutez son message attentivement.”

      Celui qui dit que des témoins expert c’est mauvais si ils disent pas ce que tu voudrais entendre à la court? Oui on a entendu.

    • .@moshe_levy
      “Les leçon talmudique interdise de tuer ses propres enfants.”
      Si je comprends bien vos mots et que je pousse le jugement, le Talmud n’interdirait pas de tuer les enfants des autres.
      Allez le relire et voir votre rabbin. Il vous expliquera que vous ne l’avez pas compris.

    • Tu es un vrai spiderman! tu ne veus rien savoir de prendre de photo pour ton patron ;-)

    • AbominationZ
      Celui qui dit que des témoins expert c’est mauvais si ils disent pas ce que tu voudrais entendre à la court?
      ——————————————–

      Ce n’est pas ce qu’elle dit. Voilà pourquoi je dis d’écouter son message attentivement.

      Toi tu as entendu ce qui faisait ton affaire.

    • @sylvainchartrand :
      ” Tout ce que je retiens de votre long commentaire est ceci :
      Dégoûtant, le comportement de Guy Turcotte ? Bien sûr.
      Le reste n’est que de la frime d’un intellectuel en crise d’attention.”

      De la frime, vous dites ?
      Ok. Par conséquent, et selon votre raisonnement, l’homme et le garçon contemporains se portent à merveille. Psychologiquement parlant, s’entend.

      Au fait, la fusillade, ce matin, dans une école primaire du Connecticut…
      De la ”frime”, ça aussi ?

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • Dans le fond, l’affaire Turcotte est aussi grand dérapage que l’affaire Coffin dans les années 50 bien que le résultat final est l’inverse. On pourrait justement affirmer que ces deux procès sont les points maximum du grand balancier. Car, que l’on veuille ou pas, on passe toujours d’un extreme a l’autre.

    • Je sais qu’il est tentant de faire de la projection mais ce n’est pas parce que la quasi-totalité d’entre nous ne pourrions jamais tuer notre enfant ou que, dans l’hypothèse d’une telle situation, nous éprouverions du remord de l’avoir fait, qu’il faut en conclure que Turcotte ressent forcément du remord. Un homme qui tue par vengeance et avec une telle cruauté et qui manifeste une telle froideur calculatrice après les faits est soit très déconnecté de ses émotions depuis longtemps, soit très détaché émotionnellement de ses enfants.

    • Ou est Dexter lorsque nous avons besoin de lui. J’aurais bien aimé le voir à la porte de l’institut celui-là…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2009
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité