Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 9 décembre 2012 | Mise en ligne à 20h18 | Commenter Commentaires (19)

    En attendant la tempête

    soufleuse-tempete-de-neige-166f979

    C’est censé débuter, cette nuit.

    La première tempête de la fin de l’année.

    On en parle déjà comme si c’était fait.

    Avant, les tempêtes nous prenaient par surprise.

    Je me souviens de la tempête du siècle, dans les années 70.

    On était parti au collège en souliers, on est revenu en ski-doo.

    Maintenant, on est tellement prévenu, que les écoles ferment avant même que la neige soit rendue au sol.

    Bonne chance, tout le monde!


    • Belle photo! Elle me rappelle le temps ou j’habitais la Vallee de la Matapedia
      en Gaspesie dans les annees 80, ou aux 4 ans les hivers etaient terribles.

    • Faut surtout dire qu’une tempête aujourd’hui n’est plus ce qu’elle était avant. Avant, une tempête, c’était quand on avait deux pieds de neige dans la cours, et qu’ont étaient incapable d’en sortir.

    • Si je regarde votre dernier topic, on vient de passer du brun au blanc . ;-)

      Euh, le brun étant la couleur du 100$, on s’entend.

      Tourlou.

    • Come on.
      Si vous vous souvenez des tempêtes de votre enfance, c’est quoi 10 à 15 cm.?
      Wow, 4 à 6 pouces de neige.
      Plus la pluie, il en restera 2cm plus une croûte de glace.
      Tempête???
      Pas de quoi bloguer à sa mère.

    • Je me souvien le quebec sous la neige wow quelle pays age

    • et 3 fois sur 4 c est une fausse alerte

    • J’ouvre mes rideaux ce matin pour voir les résultats de la “tempête”! Encore un pétard mouillé de nos météorologues, je vois encore les feuilles d’automne pointer sous le mince manteau de neige. Méchante tempête, à vos pelles tout le monde!

    • Méchante tempête, j’arrive même plus à ouvrir ma porte d’entrée. Lol

    • Tempête mon œil !

      Ce qui ma rappelle cette joke : Savez-vous pourquoi les économistes existent :

      C’est pcq les météorologistes étaient tannées d’être tout seuls à avoir l’air fou avec leurs prévisions ….

    • ‘Je me souviens de la tempête du siècle, dans les années 70′….Même le hockey avait été annulé ce soir là.

    • Ah comme la neige a neigé
      Ma vitre est un étang de sloche

    • ” En attendant la tempête. ”

      Ben oui.

      Finalement, je l’attends toujours.

      Bonne journée.

    • Moi ce qui m’enrage surtout dans cette psychose des médias face à la neige, c’est qu’ayant une petite boutique, les clientes ne se déplacent pas à cause de ça, alors que ce n’est jamais grand chose…
      Étant native des Iles de la madeleine, j’en ai vu de la poudredie et je trouve comique ce que les gens ici nomme une “tempête”!

    • Oups! Poudrerie…

    • Finalement, cette tempête?
      Une tempête dans un vere d’EAU.
      À Montréal en tout cas.
      Moi de toutes façons, je ne consulte plus les sites météo.
      Tout ce que je regarde, est le thermomètre pour habiller les enfants en conséquence.

    • Ce matin, j’ai écouté Météo Média.
      À les entendre, la prophétie des Mayas arrivait quelques jours en avance sous forme de tempête.
      Il est près de 21 heures, la fin du monde n’était pas à 7 heures.
      À Québec les charrues passent et grattent à fond pour ramasser quelques centimètres

    • Ils sont vite sur le piton pour appeler une “tempête” ce qui n’en est généralement pas une.

      Mars 2008, c’était toute une tempête.

      Celle des années 70 j’imagine que oui aussi mais j’étais pas née pour le voir.

      Une tempête, ce n’est pas quelques cm de neige sur le sol.

    • Lors de cette tempête en 1973 je crois, j’enseignais en banlieue de Qc. Jamais pu revenir chez-moi, pourtant situé à quelques kilomètres. J’ai logé avec d’autres enseignants chez un collègue pendant 3 jours! On a dû placer aussi des élèves chez d’autres parents. Tout était paralysé.
      Maintenant, comme vous dites, on ferme les écoles pour un oui ou un non. Et les médias annoncent quelques centimètres comme une catastrophe à venir. Les enfants ne se peuvent plus tellement ils sont certains que leur école sera fermée.
      Lundi matin, alors que la pluie verglaçante pouvait effectivement créer des problèmes de transport dans certaines régions rurales, on a fermé plusieurs écoles de Laval alors qu’il pleuvait… Une décision trop rapide à mon avis.
      S’il y a une science inexacte, c’est bien la météorologie.

    • @nininou: Dans les villes, les écoles ne ferment presque plus.
      Pas à cause du transport scolaire.
      Si elles fermaient, beaucoup d’enfants se retrouveraient à la rue, les parents étant partis au travail

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité