Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 21 novembre 2012 | Mise en ligne à 20h19 | Commenter Commentaires (28)

    Tout le monde change de côté !

    20071024IMG_6342m_copy

    La politique est une danse carrée.

    Un bon matin, le peuple crie Tout le monde change de côté !

    Et l’opposition prend le pouvoir, et le pouvoir prend l’opposition.

    Entendre les Libéraux critiquer le gouvernement péquiste, mettre en doute ses capacités et sa pureté, ça fait sourire.

    Entendre les Péquistes patiner, reculer et devenir suspects, ça fait sourire aussi.

    La fonction fait l’homme.

    La politique est une danse carrée qui tourne en rond.

    Y’aurait-il une meilleure façon de s’occuper de la communauté ?


    • .
      La politique est une danse carrée qui tourne en rond … et nous les payeurs de taxes …. on est dans un cercle vicieux qui tourne carré !

    • - «Y’aurait-il une meilleure façon de s’occuper de la communauté ?»

      Oui, ce qu’Applebaum tente maladroitement de faire, probablement sans s’en rendre compte: ABOLIR LES PARTIS POLITIQUES!

      On ne vote que pour les individus et les idées qu’ils défendent. Lorsqu’ils sont élus, tout ce beau monde doit travailler ensemble pour le bien commun, trouvant un consensus pour orienter lois et règlements vers le bien de tous.

      Avec, évidemment, un processus pour évincer les tarés élus qui ne collaborent pas et ne visent pas le bien commun.

      Notre système parlementaire, vieux de 200 quelques années, est complètement périmé, désuet, dysfonctionnel, et DOIT être changé pour faire face aux défis du 21e siècle.

      Pourtant, personne n’en parle.

      On continue de s’appuyer sur un système de gouvernement créé pour gouverner des sociétés du 18e siècle, et on trouve ça normal…

      Évidemment, ça ne fonctionne plus et on en paie tous le prix.

    • Une meilleure façon de s’occuper de la communauté:
      nous débarasser du PQ comme nous l’avons fait pour le redondant Bloc Québecois !

    • Monsieur Laporte, vous, qui ne savait pas pour qui voter aux dernières élections, on s’abstient de tout commentaire politique…

      Merci

    • “La fonction fait l’homme.”
      Quelle vérité vous invoquez.
      À cet effet, je vous invite à lire un livre de Howard BLOOM, Le principe Lucifer.
      Il y aborde entre autres ce thème fascinant

    • “La politique est une danse carrée qui tourne en rond.”

      La quadrature du cercle!!!! :-))

    • Et si la politique devenait du bénévolat????

    • @ gagclaude
      Quel comentaire insignifiant.

    • Hahaha elle est bonne. Ca tourne en rond parce que ça fait presque 40 ans que nous élisons PQ et Libéraux! Si plutôt on se donnait une chance et qu’on arrêtait le cirque Libéralo-péquiste?

      Je ne crois pas que la CAQ ou QS soit si différent, mais collectivement nous devrions nous intéresser sérieusement à la politique et à l’économie et cesser de se regarder le nombril.

      La majorité des gens sont des ignares politiques, les politiciens ne sont que le reflet de la société.

      Pourquoi ne pas se responsabiliser et prendre le blâme collectivement?

    • On en est partiellement responsables parce qu`en même temps qu`on a cautionné un soulevement et envoyé un message de ras-le-bol , on leur a tous laissé une chance le 4 septembre dernier. Pour chasser le naturel…Ou sont ces belles intentions de changer le ton et de faire de la politique différemment ?

      En fait, leur a t on donné carte blanche jusqu`au prochain scrutin ? La génération Bachand assiette au beurre est encore au pouvoir et tire les ficelles pour les namis tant bien que mal. J`ai juste hate que la facture politique de la commission Charbonneau nettoye la soue pour qu`on passe à autre chose.

      De toute facon c`est évident que le modele en place au Québec et ailleurs sur la planete n`est plus adéquat et que des changements majeurs s`imposent sans quoi on se dirige vers le déclin assuré.

    • Tout est contrôlé par le cartel financier de Wall Street et leurs agences de notation corrompues aux grosses banques !

    • @ralbol (22h14 )

      ABSOLUMENT d’accord avec votre analyse de notre arriérage mentale politique. Malgré que le début d’un changement avec la multiplication des parties (jusqu’à un nombre si grand qui tendrait à l’élimination de ceux-là) nous donne des situations de parties, comme celui d’Harper, qui passent majoritaire avec 1/3 des voies ou des PQ, qui rentrent minoritaires et agissent comme s’ils avaient une majorité tellement ils sont contents d’être enfin de l’autre bord de la chambre..
      Le chemin sera long…mon frère!

    • Et swing la bacaisse dans le fond de la boîte à bois!

    • Bonjour Stéphane,

      En effet c’est toujours pareil avec les ”vieux” partis et leurs vieilles méthodes. Pourquoi ne formerions nous pas un parti politique par les citoyens et pour les citoyens? À la dernière élection j’ai proposé ma candidature à l’un des trois grands partis. Naturellement n’étant pas une ”vedette” et n’étant qu’un simple travailleur je n’ai même pas eu un accusé de réception. De plus il est évident que je ne disposait pas des sommes nécessaires exigées par les organisateurs. Je ne suis qu’un exemple parmi tant d’autres qui prouve que les grands ne veulent pas s’associer à ceux qu’ils qualifient fort probablement de petits. Or si un parti formé de simples citoyens voyait le jour il est évident que les grands nous feraient la vie dure. Mais qui est mieux placé pour connaître notre réalité que nous-mêmes? Un parti ou tous, sans exceptions seraient là pour les BONNES raisons. Soit s’occuper de bien commun sans tenter de se l’approprier. Une formation politique qui réorganiserait les réseaux de la santé et de l’éducation en inversant la pyramide traditionnelle de gestion en consultant les employés avant les gestionnaires qui pour la plupart ne savaient pas ce qui se passe vraiment sur le plancher des vaches. Oui Stéphane je rêve et c’est vous avec ce texte qui m’avait fait rêver. Mais je me dis qu’à l’occasion les rêves se réalisent. Sait-on jamais!

      Jean Bottari
      Montréal

    • Bravo Monsieur Laporte, vous dites ce que beaucoup de gens pensent. Je suis entièrement d’accord avec vous. Mais les politiciens ou ceux qui prétendent l’être, semblent ne rien comprendre de faire de la politique autrement. Plus ça change plus ç’est pareil.Ils font des promesses qu’ils se dépêchent de renier au lendemain de l’élection et après ils se demandent pourquoi les gens sont cyniques face à eux.

    • @ralbol

      J’approuve à 100%.

    • Bah, quand la décote viendra la musique va arrêter.

      Ce ne devrait plus être très long: Charest a doublé – DOUBLÉ! – la dette totale du Québec en 9 ans seulement, et Pauline veut gouverner encore plus à gauche! Message à Pauline: y’a plus de place à gauche, avec l’impôt à 49.75%, les taxes de vente à 14.95%, les taxes foncières, scolaires, corporatives, vertes, sur l’essence, sur la masse salariale, les frais et tarifs de toutes sortes, alouette! On étouffe!

    • @gasston,

      Si y a plus de place à gauche….et que la droite avouera bien un jour d’un seul calcul mathématique que la Dette Nationale est impossible à payer et ce, dans tous les pays occidentaux, que fait-on, dites-moi?
      Si la droite entend et crie partout “création de richesse” alors que cette richesse ne vient pas vers nous, peu importe qu’elle soit créé ou pas, on fait quoi donc?

      Plus de place à gauche..
      Y en a plus à droite…

      Le reste de la réflexion vous appartient mon cher monsieur.

      Mais on est d’accord: On étouffe!!

      Quand on pigera qu’on est tous dans le même bain, gauche ou droite, on pigera l’essence de ce qui ne va pas…

      http://www.zerodette.ca/ ….Chaque État s’arrache les cheveux pour payer ” qui au juste??” ce genre de Dette Nationale…
      Comme j’ai déjà raconté, ils appellent ça l’Austérité sur le vieux continent…
      Nous, c’est plutôt “faire le ménage” ou “penser aux prochaines Générations”…

      Mais au fond, peu importe ce qu’on fait, on leur refilera ça. Évident. Impossible à payer.
      Si on veut réellement penser aux prochaines générations, faut ptêtre simplement se demander si c’est normal cette Dette?

      Et on cherche des solutions dans notre petite politicaillerie péquiste-libéraux-caquiste…voire gauche-droite…
      On est dans le champ gauche alors…
      ou champ droite, c’est au choix…

    • @ pierre_lemay

      - «Si y a plus de place à gauche….et que la droite avouera bien un jour d’un seul calcul mathématique que la Dette Nationale est impossible à payer et ce, dans tous les pays occidentaux, que fait-on, dites-moi?»

      Selon des calculs conservateurs, il serait caché aux alentours de 20 000 milliards de dollars dans les paradis fiscaux.

      De l’argent qui ne va pas à l’impôt, qui ne profite pas au bien commun, qui ne sert pas à rembourser la «dette», bref de l’argent volé à nos sociétés par le merveilleux monde des «licheux d’cash».

      Quand on se rendra finalement compte que c’est le système qui nous vole pour enrichir la finance et les banques, on pourra avancer.

      D’ici là on va regarder nos gouvernants, la main sur le coeur et la larme à l’oeil nous implorer au sacrifice, au serrage de ceinture et à l’austérité pendant que derrière notre dos, ils participent à cette magouille pour amadouer lers petits amis qui financent leurs campagnes électorales.

      Voir ici ce documentaire en français sur le monde merveilleux des paradis fiscaux:

      http://www.youtube.com/watch?v=QNf78pfAYsg

      Si après avoir visionné ce documentaire, vous pensez encore que l’on doit absolument se priver pour engraisser la caste des licheux d’cash, vous êtes irrécupérables!

    • Et si on privatisera la politique? Il ya quelque chose de similaire au Texas, faudrait vérifier comment ça fonctionne.
      Est-ce que nous avons vraiement besoin des députés à riens faire? Moins de gouvernement et plus d’argent dans nos poches sera bienvenu.

    • Voyez ceci,
      l’enjeu n’est plus l’économie ni les drapeaux de ces dinosaure,l’enjeu du 21ième c’est l’écologie.
      Le prochain crash dans peu de temps il sera écologique et ces dinosaures qui nous gouvernent jouent les autruches.

      Le désintéressement de la population vis à vis la chose politique n’a pas fini de s’accentuer et surveillez les prochaines élections.La prochaine lutte sera de la gauche verte face à la droite économique décadente.
      Les jeunes ,la prochaine génération n’en a rien à cirer de ce modèle proposé par ces dinosaures bien gras,et ce phénomène est mondial.
      Attachez vos bonnets les trop riches économistes les jeunes attachent leurs tuques et refuseront d,embarquer en masse dans votre bateau qui coule.
      Les dollars sales mal amassés ne vaudront plus rien dans maximum dix ans.Alors branchez votre soluté et enfilez vite une couche propre car il n’y aura pas plus de temps à perdre à écouter vos jérémiades comptables.
      Vite un Québec novateur Vert,Équitable et ouvert au partage plus qu’à l’enrichissement individuel.
      Vive le nouveau monde sans argent ni pétrole.Vive le Québec libre,fini le cirque financier bienvenue le cirque du soleil.
      Gilles Ménard

    • Québec : société de pousseux de crayons, de penseux, ayant à sa disposition une bureaucratie démesurée engraissable à volonté, qui fout l’argent de nos taxes et impôts dans des structures administratives d’une lourdeur incommensurable, qui trouve le moyen de taxer et de taxer encore pour maintenir son statut peu enviable d’état le plus taxé en Amérique, qui se complaît dans des farandoles ” avance- ercule ” d’études par-dessus études, bref de tétages inutiles et coûteux ….. pour aboutir à quelle conclusion ?

      Le pragmatisme n’est certainement notre force première et le jour, que je ne vois pas venir, malheureusement, où on va comprendre que NOS ARGENTS NE VONT PAS À LA BONNE PLACE, ie sur le terrain , là où oeuvrent les acteurs qui font marcher le système, on va rester un peuple de fonctionnaires et de gestionnaires qui “gestionnent ” la toute grasse pieuvre qui étend ses tentacules dans tous les racoins de notre vie au quotidien. On doit bien être à la veille d’avoir un fonctionnaire par tête de pipe, sacrebleu. Et après ça, on se demande où vont nos impôts . Réponse, PAS DANS LES BONNES POCHES.

      Merci et bonne journée.

    • @ lionking

      - «Québec : société de pousseux de crayons, de penseux, ayant à sa disposition une bureaucratie démesurée… blabla… blablabla… blah!»

      Toujours le même vieux disque usé: cé toutte la fôte aux syndicats, au gouvernement et à la gôche!

      Pendant ce temps, la caste des licheux d’cash vous facture des milliards en frais de services divers; vous arnaque en vente de produits à l’obsolescence planifiée; engrange les milliards en intérêts; siphonne les milliards vers les paradis fiscaux; sous votre nez en profitant de votre totale inconscience des vrais enjeux.

      Lâchez pas!

      À aboyer devant le mauvais arbre, vous ne récolterez que… des feuilles mortes.

    • Toujours le même vieux disque usé: cé toutte la fôte aux syndicats, au gouvernement et à la gôche!

      Ça va bien à part ça, vous ?

      Quand il s’agit de déformer un message, vous êtes sur la première marche du podium et je vous accroche la médaille d’or.

      Qui parle ici de syndicats, de gôche et de gouvernement ? Juste vous, à ce que je vois .

      Le message, je l’ai écrit en GROSSES LETTRES.

      LES ARGENTS NE VONT PAS À LA BONNE PLACE. Y a trop de bureaucratie, TROP. Savez-vous combien il y a de fonctionnaires pour faire marcher le ministère de l’Éducation ? Informez-vous un peu. La multiplication des agences dans celui de la Santé ?

      C’est tout ce que je dis.

      Le reste fait partie de votre plus intime fabulation.

      ” Pendant ce temps, la caste des licheux d’cash vous facture des milliards en frais de services divers; vous arnaque en vente de produits à l’obsolescence planifiée; engrange les milliards en intérêts; siphonne les milliards vers les paradis fiscaux; sous votre nez en profitant de votre totale inconscience des vrais enjeux. ”

      Qu’est-ce qui vous fait croire que je jubile devant ces faits, monsieur ?

      Les vrais enjeux, bla bla, bla. Faut avoir le cash pour les soutenir et les faire avancer. Point.

      Bonne journée.

    • Suite :

      ” Il y a 52% plus de cadres aujourd’hui qu’en 2000. Il y a 30% plus de personnel administratif. Pendant ce temps, devinez la hausse dans le nombre de personnes affectées directement aux soins ?

      Retenez-moi quelqu’un : 6% !

      La beauté de la chose ? La période 2000 à 2010 est une période qui couvre les deux côtés du spectre partisan au Québec. Cela a commencé avec les péquistes pour se poursuivre allègrement sous les libéraux. ”

      Blog de Lagacé, septembre 2010.

      ” ( cadres en santé ) Elle en compte déjà plus de 11 000. Si on ajoute le personnel administratif (plus de 88 500 personnes), nous voilà presque à 100 000 employés. Combien compte-t-on de travailleurs dans la catégorie du personnel soignant? Cent huit mille. Cela fait presque un ratio de un pour un. Un ratio parfaitement ridicule alors que l’accès aux soins est toujours problématique “.

      Je ne dis pas que les fonctionnaires sont inutiles et incompétents, je dis qu’il y en a trop. On a besoin d’enseignants, de personnels qualifiés aux différents besoins aux étudiants, d’infirmières, de préposé(e)s aux bénéficiaires, de médecins, bref, des gens de terrain.

      Manque-t-on de fonds ? Pense pas. C’est l’organigramme fou raide qui nous donne l’impression qu’il en manque toujours aux bons endroits.

      Bonne journée.

    • @ lionking

      Eh bien, désolé si je me suis trompé sur vos intentions, mais, dans mon livre à moi, quand on dit «…ayant à sa disposition une bureaucratie démesurée engraissable à volonté…», ça implique que le gouvernement est en cause parce que cette bureaucratie est gouvernementale; ça implique que les syndicats sont en cause parce que cette bureaucratie est syndiquée et bénéficie de bonnes conditions de travail; et ça implique que la gauche est en cause parce que celle-ci pousse pour un état qui s’occupe plus du bien commun donc doit se doter de bureaucrates pour «faire la job».

      Bravo si ce n’est pas ce que vous vouliez insinuer, et encore désolé si je me suis mépris.

      Ceci dit, le problème de l’argent n’existerait pas et nous pourrions tous supporter les bureaucrates nécessaires au maintien de nos services si l’argent n’était pas systématiquement siphonné par la caste des licheux d’cash…

    • ralbol,

      Heureux que vous ayez saisi l’essentiel de mon message. J’admets avoir utilisé des termes un peu caricaturaux pour m’exprimer mais le but n’était pas de démoniser ou de minimiser le rôle des fonctionnaires, désolé si ç’a pu vous toucher personnellement peut-être, mais bien d’arrêter la croissance de cette bureaucratie qui gonfle encore au moment où l’on se parle.

      Ce n’est plus le temps d’engager des cadres et de multiplier les structures pendant que les acteurs se tuent littéralement sur le terrain pour tenir des systèmes où les besoins de bases ne sont même pas rencontrés. Au prix de leur santé.

      C’est tout. Et je trouve ça révoltant.

      Bonne fin de soirée.

    • @ralbol,

      J’avais déjà vu ce documentaire. Merci pour l’info sur le chiffre conservateur des évasions fiscales.

      Sinon, je suis tout à fait d’accord avec vous. J’imagine que votre dernier paragraphe ne m’était pas adressé?

      J’ai coutume de réfléchir de manière sectionnel.
      La politique quotidienne, dans chaque État.
      Le système dans lequel les États vivent.

      Et, si c’est absolument sûr qu’on peut améliorer bien des aspects de notre vie dans notre politique quotidienne, nos choix de société ( éducation, santé en passant par un ménage bureaucratique sûrement à faire quand même…), c’est limite insignifiant par rapport au système dans lequel on vit qui demande aux citoyens de tous les États ( peu importe leurs choix de société ) de constamment se serrer la ceinture parce que ce système nous mène au mur.
      Qui plus est donc, on en demandera encore et encore et encore….peu importe ce qu’on fera…

      Logique: la Dette grimpe et est impossible à payer, les profits de multinationales et banques privées grimpent et “ne pas grimper équivaut à une perte ( profit anticipé )…
      On doit donc nourrir ces “profits” et payer cette “Dette qui ne baissera jamais”.
      Les évasions fiscales dont vous me parlez entrent tout à fait à cet endroit.

      Bref, à défaut d’être clair, j’ajoute simplement que je partageais à Gassston que, que l’on soit de gauche ou de droite, ça n’a rien à voir avec le problème qu’on vit et les raisons qui nous amènent dans un mur.

      La gauche et la droite, ce sont les choix de société d’une majorité dans un État. La démocratie.
      Le système dans lequel on est rend tout à fait caduque ces choix puisque à gauche ou à droite, on se retrouve devant le même problème de système qu’on ne peut pas régler par nos choix de société respectif.

      On est dans le même bain.

      Le plus paradoxal étant que c’est par la voix politique, une décision politique, qu’on peut se sortir de ça.
      Ça prend…
      1-Du courage
      2-Une conscience citoyenne de ce qu’on vit.

      Mais évidemment, certains États ont vu apparaître la conscience citoyenne…et ça a fait des flammèches tellement le système se défend…

      Alors, c’est tout à fait évident que je suis de ceux qui rejettent l’Austérité….
      De ceux qui trouvent irresponsables de “se penser responsables” de se serrer la ceinture au maximum pour se donner bonne conscience en s’auto-convainquant que c’est pour les prochaines générations….alors que c’est tout à fait clair que les prochaines générations seront “pognées” avec ça également, peu importe combien notre ceinture se serre aujourd’hui….à moins d’une bien plus grande conscience citoyenne de ce qu’on vit…

      C’est pas demain la veille…
      J’ai tout de même espoir que…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité