Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 16 novembre 2012 | Mise en ligne à 16h43 | Commenter Commentaires (43)

    Applebaum n’est pas un innocent

    610525-michael-applebaum-ex-president-comite

    Michael Applebaum voulait succéder à Gérald Tremblay.

    Il espérait être le candidat de son parti. Union Montréal en a préféré un autre.

    Qu’à cela ne tienne, Applebaum a convaincu l’opposition de voter pour lui.

    Y’a pas à dire, nous avons un maire intérimaire bien rusé.

    Il ne pourra pas jouer à l’innocent.

    Nous avons un maire qui a toutes les lumières allumées.

    Pour l’instant, c’est plus tôt rassurant.

    Applebaum est le Randy Cunneyworth de la mairie.

    Pas à cause de sa maîtrise du français.

    Applebaum parle un très bon français.

    Il est en mesure de représenter tous les Montréalais.

    Mais à cause de son timing.

    Cunneyworth était le coach intérimaire du Canadien.

    Applebaum est le coach intérimaire de Montréal.

    Espérons qu’il aura plus de succès.


    • M. Lapporte, au septième paragraphe, il faut lire “plutôt” que “plus tôt” qui ici n’a aucun sens. Merci.

    • Applebaum est effectivement un acteur responsable de la corruption et de l’inactivité de Gérald Tremblay. Ce pharisien ne peut se laver les mains aussi rapidement. Le vrai changement arrivera en 2013 lorsque ces élus seront remplacés par de nouveaux pions.

    • “M. Lapporte”, au septième paragraphe, il faut lire “plutôt” que “plus tôt” qui ici n’a aucun sens.
      @lavoial, comme vous pouvez le constater, une erreur de frappe est toujours possible
      (M. Lapporte) …

    • Bien content que ce soit Applebaum, c’est un homme intelligent!
      Il fera certainement un bon travail a la mairie de Montreal!

    • Applebaum n’est peut-être pas un innocent, mais avec Apple dans son nom, j’ai peur qu’il ne nous coûte beaucoup plus cher qu’un autre…

    • Bravo Montréal .

      Un maire Anglophone , du jamais vu en cent ans , il n’y a pas à dire l’assimilation vous va très bien.

      Petite consolation ce n’est pas Bob Gainey .

      Gilles .

    • Plus tôt, j’aurais préféré plutôt Pluto… Signé : Dingo

    • @que-bec 18h20

      C’est presque du racisme vos propos, nous sommes une société multiculturelle! Que diriez-vous d’un maire comme Naheed Nenshi de Calgary, qui est un excellent maire sois-dit-en passant.

      Ce n’est pas parce qu’il s’appelle Applebaum qu’il ne sera pas un maire compétant!

    • Je trouve que le choix de Michael Applebaum est excellent.

      De plus, il gérera avec l’opposition au comité exécutif.

      P.S. Est-ce qu’il y a quelque chose d’inconvenant qui empêche un Anglo-québécois bilingue d’être maire de Montréal ?

      Il y a assez d’une chef de l’opposition unilingue à l’Hôtel de Ville.

    • Je n’ai aucune confiance en ce Applebaum! Il voulait tellement être le maire intérimaire qu’il a trahi son parti. Ensuite, il vient nous dire SANS RIRE Fini la politique, je suis maintenant au service de la population. De plus, son français est vraiment déficient. M. Applebaum, on ne dit pas Moureal mais Montréal!

    • Monsieur Applebaum me semble honnête, intègre et rigoureux. Que demander de plus? S’il ne fait pas la job, il tombera l’an prochain.

      Une chose m’épate, cependant. C’est qu’un anglophone de confession juive soit élu. Ça me rassure sur mes semblables et c’est tout à l’honneur des conseillers municipaux de ne pas s’être arrêtés à ça.

      @ Choupet: son français est excellent, c’est son accent qui est plus laborieux.

    • test

    • J’ai bien aimé la chronique de Michèle Ouimet dans laquelle elle parle du “broken french” d’Applebaum. Elle écrit:

      “Parlons maintenant du français de Michael Applebaum. Il fait des fautes, c’est vrai, il parle un «broken French» de rue, c’est vrai aussi, mais il est né à Montréal et il a été élevé à Montréal. C’est un anglophone, eh oui, et un Montréalais pure laine qui respecte le français. Tous ses points de presse commencent en français, jamais en anglais.

      Et son français est 100 fois meilleur que l’anglais de Louise Harel qui, je tiens à le souligner, s’est grandement amélioré. Imaginez une coalition entre Louise Harel, une souverainiste que les anglophones haïssent pour mourir, et Michael Applebaum. Ce qui est fort plausible. C’est la réalité de Montréal… et de la politique municipale, où la fidélité au parti est toujours fragile. D’abord le pouvoir, ensuite le parti.”

      Je suis pas mal d’accord avec elle.

      @ choupet
      «M. Applebaum, on ne dit pas Moureal mais Montréal!»

      Votre remarque me fait sourire. J’ai aussi entendu Applebaum dire “bouête” au lieu de “boîte”. C’est que mon mari, dont la langue maternelle n’est pas le français, prononce “bouête” de la même manière. On peut reconnaître ceux qui ont appris le français sur le tas à la manière qu’ils copient l’accent québécois. Mon mari a appris à dire “bouête” à l’usine. Quand il dit cela, je le trouve mignon tout comme j’ai bien ri en entendant le maire par intérim dire “bouête”. Applebaum est sûrement un self-made man. J’aime bien cet aspect de sa personne.

      Bon, je farme ma bouête.

      P.S. Mon mari imite Séraphin et chante Amougnienhin (Rapide Blanc). Intégré, vous dîtes? Il y en aura toujours pour penser qu’il doit retourner “chez eux”, ce musulman. Il parle 7 ou 8 langues… mal.

      Je le trouve mignon, mon self made man.

    • Laissons la chance au coureur.

      Ce qui est bien avec la nomination d’Applebaum, c’est que ça porte un grand coup à Union Montréal. Dans les faits, ce n’est maintenant plus le parti de Gérald Tremblay qui est au pouvoir car Applebaum s’en est dissocié afin de se porter candidat.

    • Plus tôt dans votre texte, vous avez écrit “plus tôt” plutôt que “plutôt”…

    • Mais de quoi donc est-il coupable?
      Ne cherchez pas de pepins ou il n’y en a pas :-)

    • Monsieur Appelbaum était le no 2 juste derrière le maire. De plus il était le président du comité d’exécutif. Rien que pour ça il devait démissionner et disparaitre comme le Maire a fait. Il a essayé de s’accrocher et mettre la main sur son parti, ils l’ont rejeté. Il a essayé d’acheter les deux partis de l’opposition, vu la faiblesse intellectuel de ces deux, il a réussi à les avoir. Résultat de compte c’est un opportuniste qui essaye de sauver sa peau mais le temps va le rattraper vite. c’est impossible vu sa position à la Mairie qu’il soit innocent.

    • @ jacqt

      16 novembre 2012
      18h35 .

      “Nous sommes une société multiculturelle! ” Ça c’est votre interprétation , moi j’appelle ça de l’assimilation . Évidemment toujours facile de parler de racisme c’est l’argument classique , quand on ne veut pas voir .

      M .Applebaum lui aussi n’a rien vu et ne savait rien . Oui bravo Montréal .

      Gilles .

    • Je nai pas de problème a ce que Applebaum soit anglophone en autant qu’il soit au minimum un francophile et un fédéraliste modéré (se serait bien qu’il soit souverainiste mais bon, il faut pas trop en demander j’imagine). L’important c’est qu’il ne soit pas un fédéraliste radical extrémiste comme trop de personnes le sont sur ce blogue.

    • Donc selon vous monsieur Laporte Michael Applebaum parle un très bon français. Malheureusement, venant de vous, qui êtes incapable d’écrire un texte sans fautes, qui ignorez ce qu’est un paragraphe et écrivez des “phrases” dépourvues de verbe (Mais à cause de son timing.) ce n’est pas vraiment un compliment…

    • Je trouve que M.Applebaum a démontrer qu’il n’était pas un joueur d’équipe en quittant le parti Union Montreal parce qu’il ne l’on pas choisi comme candidat à la
      mairie de Montreal. Un joueur d’équipe se doit d’être solidaire et quitter le parti comme il l’a fait relève d’une marque d’opportunisme. Remarquez bien l’an prochain il reniera encore sa parole et se portera encore candidat çà la mairie à moins qu’il ait
      peur du fédéraliste qui s’en vient…

    • M.Deschamps doit se sentir bien trahi et avec raison…

    • “Plutôt”, pas “plus tôt”…

    • Le numéro 1 de la ville démissionne à cause de scandales. Personne n’a prouvé qu’il était impliqué, on a seulement pu établir qu’il était au courant ou du moins qu’il aurait dû être au courant. Il n’avait pas le droit de ne pas savoir.

      Le numéro 2 avait le droit de ne rien savoir lui???

    • En attendant de trouver un maire vaillant, court, pour mettre la baume sans trembler en adoptant le code Air pur.

    • M.Applebaum peut jouer les vierges pures, il n’en reste pas moins qu’il est là depuis le début de l’administration Tremblay, membre du parti dont le coffre-fort ne fermait pas et aux organisateurs aux vestons bourrés d’enveloppes.
      Sa défense est la même que celle de Tremblay :”Il n’a rien vu!

      Une chance qu’il sera sous haute surveillance avec un comité exécutif où l’opposition est forte. Il aura beaucoup de travail pour se refaire la virginité qu’il nous exhibe aujourd’hui, au moins autant de travail qu’un des anciens monsieur commandite du PLC , Denis Coderre.

      J’espère vraiment que les Montréalais auront droit à du sang neuf pour la prochaine élection pas seulement du sang contaminé…

    • Applebaum: Baume de pomme. Nom prédestiné pour enlever les pommes pourrites du panier?

    • lavoial et cadbinator…. Depuis quand Stéphane Laporte écrit son nom avec deux p…est-ce pour vous l’effet Appelbaum? LOL LOL LOL.

    • C’est la vengeance des anglais on leur a imposé si souvent un Premier Ministre français au fédéral, Jean Chrétien, P-E Trudeau etc. De toute façon les deux venaient du même parti, tant qu’à moi M. Apple(bombe) semble être plus vivant que son prédécesseur et nous donneras un meilleur spectacle que son adversaire M. Deschamps. On sait tous que la politique c’est du théâtre.

    • ..Quand on regarde l’habileté quasi diabolique avec laquelle il a procédé, son franc parler, son approche «pro-Montréal», il ne lui reste qu’à adopter une sorte d’accent de Québec mâtiné d’un fond d’accent du Saguenay et il pourra changer son nom en «App-Labaume». Ça serait mignon, non? :-)

    • Avec ( A-) et notre bonne pomme deviendra un BUM! Un Applebum. Il est mieux que juste présenté une bonne figure. Car lui, ce n’est pas le trou de beigne qui veut c’est le beigne.

    • @zutetrezut

      vous en dites pas mal de gneiseries par ligne. Penser avant d’écrire ne vous ferait sûrement pas de tort.

    • @nininou: en faite, Baum veut dire ‘arbre’ en allemand comme dans la chanson “O Tannenbaum”. Donc, ce voudrait dire “arbre à pomme” ou ‘pommier’ tout simplement. Par contre, pomme en allemand est Apfel. C’est donc un Juif anglophone qui parle français avec un accent et en plus son nom de famille est bilingue anglais-allemand. Ca doit faire pousser des boutons aux nationalistes comme ‘que-bec’ ;-) Ils doivent s’ennuyer de Lionel Groulx !

    • Bon sang que les québécois font pitié à voir…

      Il fut le bras droit de Gérald Tremblay pendant des années !! Il vient du même parti corrompu que le maire corrompu que tout le monde voulait voir partir…

      De plus, il n’a eu que 31 votes en sa faveur contre 29 qui ne voulait pas le voir en poste… Allô !!!

      Et son français est pourri, il le baragouine du mieux possible et c’est tout, et pourtant il vit ici depuis toujours !!

      Quel peuple de moutons…

    • @oliviergagnon, merci, mais je ne cherchais pas à traduire baum. C’était simplement un jeu de mots avec apple et baum(e) vu qu’on a tellement parlé de pommes pourrites au sein de l’administration… Pommier est bon aussi dans le double sens que Applebaum devra veiller à ce que toutes les pommes de son arbre soient saines… Comme il sera sous haute surveillance (par les contribuables), je crois quil s’organisera pour redonner confiance.

    • Une phrase par paragraphe, la plus simple possible, pour dire quelque chose de simpliste, futile, superficiel et populaire. Je vous lis de temps en temps, dans l’espoir d’être agréablement supris, mais ce n’est jamais le cas. Maintenant, c’est terminé.

    • M. Applebaum n’est là que pour un an. Il ne peut pas faire plus de mal que ”Innocent” Tremblay. En fait, et comme l’ont souligné d’autres avant moi, M. Appelbaum a plutôt l’air allumé. M’étonnerait qu’on puisse lui faire avaler des couleuvres.

    • Effectivement, Applebaum n’est pas un “innocent”… L’avenir nous dira s’il est aussi opportuniste qu’il en a l’air! Par contre, il y a plusieurs commentaires “innocents” à commencer par ceux qui s’empressent d’écrire parce qu’ils ont découvert une faute! Rien d’autre à dire monsieur ou madame chose? Et d’autres qui, visiblement, ne vous ont jamais lu et ne savent pas à quel point vous écrivez habituellement avec sensibilité et poésie. Bref, ça fait beaucoup d’innocents à la cour! Bon dimanche tout le monde!

    • Je ne me sens pas représenté par lui à cause de son fort accent anglophone.
      Ça me déçoit qu’un anglophone soit choisi pour représenter les montréalais. Un autre preuve que l’anglais gagne du terrain

    • @ que-bec

      “Un maire Anglophone , du jamais vu en cent ans , il n’y a pas à dire l’assimilation vous va très bien.”

      En effet, ça s’en vient. Ce sont les petits détails comme ça qui vont faire la différence dans notre bataille! On va finir par l’avoir!

      Applebaum: Au moins, avec un Juif à la mairie, on sait que l’argent va être bien géré…

    • HaHaHa! argent mieux géré…. s’cusez, mais y’était pas dans la même gang que Tremblay lui… Elle est bien bonne celle-là! ;) Décidément, on ne s’en sortira jamais! À vos carnets de chèques les boys!

    • Y’a été bien trop proche de Tremblay pour être crédible, tant qu’à moi.

      Encore un baume ? ;-)

    • Je suis consternée de lire autant de haine et de racisme dans certains propos. J’ai toujours été fière d’être québécoise, montréalaise parce que nous avons une ouverture, qui soit dit en passant, est une richesse . Je vois des gens plus éduqués qu’il y a 50 ans, enfin j’espère … J’attire votre attention que les québécois ont été victimes ( politiquement) de nos congénères et non victimes des juifs ou des anglais au pouvoir. Les politiciens qui ont abusés de nous et nous ont volés portent des noms plus que québécois. Relisez l’histoire svp

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité