Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 septembre 2012 | Mise en ligne à 10h17 | Commenter Commentaires (35)

    La gauche de Rocky Trudeau

    CANADA-TRUDEAU/BOXING

    Justin Trudeau va se présenter.

    C’est une excellente nouvelle pour le Parti libéral du Canada.

    Un vent de jeunesse. Go, go Trudeau !

    Mais pour que Rocky Trudeau passe le K.O. à Appolo Harper, il a besoin de sa meilleure gauche.

    Et tant que le NPD est aussi fort, il n’y parviendra pas.

    Même chose pour Mulcair.

    L’arrivée de Trudeau signifie une renaissance des Libéraux qui empêchera le NPD d’être le seul prétendant à gauche.

    Tant que la gauche canadienne ne s’unira pas, Harper restera au pouvoir, le cadre de la Reine bien accroché.

    À quand le mariage PLC-NPD ?


    • C’est Stephen Harrper qui doit sourire ce matin.

      Il a sa réélection dans sa poche.

      Le NPD et le PLC se diviseront le vote centriste et un peu à la gauche du centre, laissant la droite et le centre droit à Harper.

      Le PLC réussira à faire battre des députés NPD, le NPD, à faire battre des députés libéraux et le PCC aura la belle vie.

      À moins qu’il n’y ait une entente NPD-PLC, ce qui à l’heure actuelle n’est pas envisageable.

      Mais rappelons-nous que Trudeau père était beaucoup plus proche du NPD que du PLC, ce qui ne l’empêcha pas de devenir premier ministre…libéral.

    • Les libéraux un parti de gauche???

    • Encore ce debat gauche/droite?
      Moi qui croyais que depuis l’avenement du jack strap, les “partis”
      se regroupaient beaucoup plus au centre :-)

    • tidlidoo
      26 septembre 2012 10h34
      Les libéraux un parti de gauche???

      Comparé au parti conservateur, tout est maintenant à gauche…

      Sérieusement, on voit le PQ se tasser à gauche au Québec, avec Marois. Le PLC se tasserait plus à gauche avec Trudeau, et c’est déjà commencé de toute façon, on le sent bien que ce parti se relève lentement des commandites en s’appuyant sur son pied gauche. Par exemple, remarquez que ce parti a récemment déclaré vouloir légaliser la marijuana, entre autre… On est loin de la droite morale de Harper, mettons.

    • Un mariage PLC-NPD : nécessaire et urgent.

    • La gauche vs la froite est un faux débat lorsque l’on sait qui mène vraiment les politiques en arrière plan !

    • J’aurais vu d’un bon oeil un mariage entre le NPD et les Libéraux, mais puisque cette idée était aussi présente chez Jean Chrétien, alors je me suis dit que les mariages arrangés c’étaient d’une époque médiévale ou pour certaines sociétés, mais tout de même ce n’étaient plus viables et encore moins crédibles.
      Le mieux qui pourrait arriver pour les Libéraux, ce serait un «dépôt de bilan», mettre leur drapeau en berne et laisser l’histoire parler d’eux en bien ou en mal. Pour les Libéraux devenus orphelins, il serait sans doute temps de créer un nouveau Parti politique, capable d’affronter les Conservateurs et le NPD. Ce nouveau Parti, s’il était de la bonne graine, pourrait donner tant de fruits qu’ils pourrait engloutir les Conservateurs. Ce serait aussi l’occasion pour ces mêmes Conservateurs de «déposer leur bilan» et de laisser les historiens parler d’eux en bien ou en mal. Bref, regardons l’échiquier fédéral comme ceci: le vieux NPD, les néo-Concervateurs à battre jusqu’à leur disparition et un nouveau Parti politique pour remplacer les Libéraux. Décidément, on est pas encore couché . . .
      Gilles Pelletier, Québec

    • Probablement lorsque ceux qui financent la campagne du NPD et du PLC feront des pressions sur leur partis respectifs à cause de multiples rendez-vous manqués. Lorsqu’ils auront la preuve que ni un ni l’autre est capable de prendre le pouvoir seul, un peu comme dans le cas de l’alliance et du PPC à l’époque. Donc, certainement pas avant la prochaine élection car les néo-démocrates croient fermement pouvoir battre les conservateurs sans l’aide du PLC.

      De toute façon, les libéraux n’ont pas de chef. Attendons de voir l’ouverture que le prochain chef manifestera concernant ce dossier. Attendons aussi de le voir à l’oeuvre dans une campagne électorale. Peut-il faire pire que Dion et Ignatieff? Ce serait difficile. Peut-il faire beaucoup mieux?

      Tel est son défi. Sinon, point de fusion.

    • Un marriage PLC-NPD? Demandons au Père Noël pour voir s’il peut arranger ça.

    • un sondage Canadien révélait qu’il y avait moins de mariage, plus d’union libre et de personne vivants seuls.

      si la politique reflète la réalité, il est fort improbable d’aller a la messe.

    • Unir la ‘gauche’? La solution est simple. Le PLC n’a qu’a continuer de s’ecraser. Les electeurs de ‘gauche’, percevant que le PLC n’a pas d’avenir en viendront a cette conclusion lors du (lointain) vote. Le NPD doit tout faire d’ici la pour se presenter comme une alternative credible a Harper et sa gang. Pas besoin du PLC.

      Ciao

    • Oubliez ça.

      LE PLC flashe à gauche mais dans la pratique il est de centre-droit.

    • Comme dirait le député de Verchères à Québec, Stéphane Bergeron, le PLC est une “patente à gosses”

      Il ne peut pas être élu, mais il peut empêcher le NPD d’être élu.

      Juste l’idée de voir Harper obtenir un autre mandat me désole autant que de voir le PQ majoritaire.

      Le PLC serait mûr pour un dépôt de bilan et Denis Coderre pourrait devenir maire de Montréal.

      Quant on dit que le PLC a le choix entre Justin Trudeau et Dominic Leblanc, on voit bien qu’il n’a pas de choix.

    • Ouain… c’est sûr que les libéraux si ils continuent sur cette route vont continuer leur marche dans le désert. Mais comment prévoir à quoi ressemblerait une fusion NPD_PLC? Peut-être a une espèce de CAQ fédérale? Toutefois on ne peut pas nier que les néo-démocrates aurait besoin de députés expérimentés. En tout cas si ça arrive, je pense que papa Trudeau risque de se revirer dans sa tombe.

    • Non, cette fois je ne vous suit pas.

      Justin Trudeau, ce prof de littérature de BC n,a pas la personnalité pour être PM.
      Par contre il deviendra chef du parti parce qu’il a une aura … mais pour la compétence et l’expérience c’est nul

    • Je doute que le fils de M. Trudeau, à cause de sa jeunesse et de son manque d’expérience arrive à se créer une crédibilité à l’égal de son père. N’oublions pas que la faune médiatique, sécessionniste en majorité va tout faire pour le diaboliser. Mais sait-on jamais? Peut-être qu’après une certaine période il aura su imposer le même respect que son père. Il faut se souvenir que celui ou ceux qui demandaient une entrevue à l’ex Premier Ministre avait appris à ne pas le provoquer et surtout maitriser leur sujet. Sinon ils s’exposaient à passer un mauvais quart d’heure. Que l’on pense seulement à cette extraordinaire entrevue de Madelaine Morin à la télé de Radio-Canada qui portait sur l’accord du Lac Meach et où celle-ci se posait uniquement dans une perspective québécoise alors que Trudeau s’adressait à tous les Canadiens y compris ceux , e majorité du Québec.:
      http://archives.radio-canada.ca/politique/premiers_ministres_canadiens/clips/12898/

    • Oups………ceux du Québec. Et j,aurais du ajouter “et qui forment encore majorité.

    • Bon, une autre affaire….just watch him.

    • D’accord avec vous. Un vent de jeunesse souffle avec l’arrivée de Trudeau dans la course. Mais pourquoi mettre tous les partis de l’opposition dans le même paquet (de gauche)?? Bizarre…

    • Si Justin ne s’appelait pas Trudeau, personne ne s’intéresserait à lui, que ce soit comme boxeur ou comme politicien. Au PLC on brasse le vide en espérant que cela fasse des courants d’air.

    • Ouin….l’arrogance sera de retour au Canada. Pas une bonne nouvelle.

    • Bof, moi la politique étrangère ….

    • Justin Trudeau. Pourquoi pas chef du parti Libéral du Québec??? Lol Lol Lol !!!

    • Le PLC est un parti de centre légèrement à droite. Je ne vois pas vraiment comment il peut diviser le vote à gauche. J’aurais plus tendance à croire qu’en cas de déconfiture majeure des conservateurs, il aura plus de chance que le NPD de prendre le pouvoir. Le peuple du ROC n’a pas tendance à choisir le changement drastique quand il veut du changement

    • Depuis qu’il est élu député, avez-vous enendu quelque chose d’intelligent ou de surprenant émis par Justin Trudeau ?

      Il surfe sur la réputation de son père. Et, les libéraux trippent encore sur le pouvoir que Pierre Trudeau avait dans les années 80.

      On ne parle pas ici d’un candidat qui a une philosophie, une pensée à proposer. Rien, absolument rien. Seulement un nom.

    • Avec un peu de chance, Trudeau jr devient chef du PLC et Maxime Bernier succède à Stephen Harper au PC. Le scénario idéal.

    • @djieffe 27 septembre 2012-21h09
      «Avec un peu de chance, Trudeau jr devient chef du PLC et Maxime Bernier succède à Stephen Harper au PC. Le scénario idéal.»
      En effet, combinaison parfaite pour accélérer la Souveraineté !
      Go PET go, go PET go…go MAX go, go MAX go..

    • @erno 27 septembre 2012-18h40
      «Depuis qu’il est élu député, avez-vous enendu quelque chose d’intelligent ou de surprenant émis par Justin Trudeau ?»
      Oui: «heue…chérie, heue…est-ve qu’on retourne à Tout le Monde en Parle ?

    • C’est très bien. Un peu de jeunesse, ça ne peut pas faire de mal. À savoir si Justin Trudeau a dit quelque chose d’intelligent? Alors là, je me demande qui est le dernier politicien qui a dit quelque chose d’intelligent! Ça doit faire longtemps! ;)

    • quoi, quoi…Justin Trudeau Premier Ministre du Canada? Mais vous êtes touts tombés sur la tête!

    • lire: tous

    • souverain 28 septembre 2012 12h16
      “En effet, combinaison parfaite pour accélérer la Souveraineté !
      Go PET go, go PET go…go MAX go, go MAX go..”

      Vous vous trompez sur mon propos qui n’est nullement pro-souveraineté. Il y a là les conditions gagnantes pour un âge d’or des âneries à Ottawa, mais à voir ce début de gouvernance souverainiste à Québec, il est improbable qu’un gouvernement Trudeau, ou même Bernier, fasse pire que ce gouvernement Marois. Avec les tandems Bernier-Trudeau à Ottawa et Marois Legault à Québec, ce qui serait en hausse, ce ne serait pas l’appui à la souveraineté mais bien le nombre de farces sur les politiciens en général.

      Si comme aujourd’hui les meilleures options demeurent le NPD au fédéral et le PLQ au provincial, comment le soutien à la souveraineté pourrait-il être à la hausse?

    • Le PLC a gauche ????

      Le PLC est au centre avec une grande propension a favoriser la business et les petits amis comme ses petits frères du provincial . Le PLC est en ” pénitence ” depuis le scandale des commandites pour avoir ” fourrer ‘ les citoyens du Canada et du Québec en particulier . Le scandale concernant les commandites en était un qui consistait a financer le parti libéral par la magouille tout en luttant illégalement contre le projet souverainiste .

      Justin Trudeau est populaire dans le ROC a cause de son père tout simplement . Les canadiens anglais ont toujours adorés les french-canadians qui voulaient en découdre avec les québécois francophones pour ainsi se faire ” aimer ” par les anglos . Faire faire la ” job de bras ” aux francos par un francos , voila le scénario le plus inspirant pour le ROC .

      Le NPD est de centre-gauche ( surtout depuis Mulcair ) , les Conservateurs sont de droite et le PLC est au centre , tantôt a droite et tantôt légèrement a gauche selon la ferveur populaire question de se faire du capital politique . Je n’ aime pas les Conservateurs et la droite mais force est d’admettre que ces gens ont des convictions contrairement eu PLC qui n’a que des AMBITIONS !

    • Quoi, Justin Trudeau pourrait devenir le nouveau chef du PLC, lui qui a surfé sur le nom de son père pour devenir député et qui, jusqu’à maintenant, s’est surtout fait connaître en accordant des entrevues à des magazines du genre « people » ? Je veux bien croire que bien de libéraux fédéraux vivent dans la nostalgie de la « Trudeaumanie » des années 70, mais il y a quand même une limite !

      En tout cas, si le PLC le choisit et pense ainsi pouvoir reconquérir les électeurs québécois, c’est vraiment rêver en couleur ! Le NPD, le BQ et même le PCC peuvent dormir tranquilles !

    • Stéphane … chutttt !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité