Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 26 août 2012 | Mise en ligne à 7h52 | Commenter Commentaires (31)

    Un petit pas

    neil_armstrong

    Il est 20H, il faut rentrer. Tous nos matchs de baseball dans la ruelle se terminent à 20H. Finis, pas finis, c’est ainsi. Un règlement émis par nos mères. Je monte l’escalier et je m’en vais prendre mon bain. Puis je me mets en pyjama. Normalement, j’irais me coucher. Pas ce soir. Ce soir, c’est Noël en juillet, l’Homme va marcher sur la lune.

    Toute la famille est devant la télévision. Mon père, ma mère, mon frère de 15 ans, ma sœur de 12 ans, moi et mes 8 ans. Mon frère a installé devant lui la grosse recherche qu’il a faite sur la NASA. Il n’a pas fait ça pour l’école. Il a fait ça pour lui. Un gros dossier d’une centaine de pages à trois trous sur la conquête spatiale. Moi, j’ai apporté mon Tintin, On a marché sur la lune. Au cas, si jamais le film est moins bon que le livre. Ma sœur a préparé un punch spécialement pour la soirée avec du Ginger Ale et du jus de fruit. C’est la première fois que je bois du punch. C’est bon.

    Personne ne parle. Dans le salon, il règne un silence solennel. Presque funéraire. Comme lorsqu’on regarde un funambule marcher sur un fil de fer. On retient notre souffle. On l’admire tout en craignant le pire. C’est pas comme une finale de hockey ou les Olympiques. Ce n’est pas un jeu. C’est sérieux. C’est l’évolution. La grande marche de l’Histoire qui vient d’atteindre un nouveau plateau.

    On est captivé, les yeux rivés sur notre vieille Electrohome. Jamais notre téléviseur noir et blanc n’a eu l’air aussi dépassé. Il y a un tel décalage entre ce vieux meuble années 50 et les images qu’il nous montre. Comme si le monde avait progressé trop vite. La veille, on écoutait un film de Fernandel sur notre télé, et ce soir, on regarde l’homme sur la lune. L’instant d’une nuit, les habitants de la planète Terre ne sont plus en 1969, ils sont en 2001, l’odyssée de l’espace.

    La porte du LEM vient de s’ouvrir. L’astronaute Armstrong en descend. J’imaginais une sortie triomphante. Comme lorsque les présidents, le pape ou les Beatles sortent d’un jet. De face, sourire aux lèvres, ils envoient la main et descendent l’escalier comme Shirley MacLaine dans une comédie musicale. Ben non ! Armstrong descend de dos. Comme on descend dans une piscine quand on a peur de l’eau. C’est pas Hollywood. C’est la réalité. Faut surtout pas tomber.

    Son pied se pose au sol. Il rebondit et dit : “Un petit pas pour l’homme, un bon de géant pour l’Humanité.” Wow ! Cette phrase tout le monde va en parler. Tout le monde va la répéter, sans cesse durant tout l’été. Elle fait la une des journaux, la manchette des bulletins de nouvelles. Pour moi, c’est une révélation. Je viens de saisir le pouvoir des mots. Comment une toute petite phrase peut contenir le rêve et le travail de milliers d’humains.

    Sans ces mots, on était témoin d’une grosse botte qui foulait de la poussière. Sans ces mots, ce n’était qu’un petit pas. Grâce à ces mots, c’est bond de géant.

    Cette phrase de Neil Armstrong a changé ma vie. Cette phrase de Neil Armstrong m’a donné le goût d’écrire. De saisir la vie, ses joies, ses peines, ses triomphes et ses défaites avec des mots. De rendre le temps inoubliable. Pour plusieurs, l’Homme sur la lune est un exploit scientifique, pour moi, c’est un exploit littéraire.

    Plus que le drapeau américain, plus que le paysage lunaire, plus que les petits sauts des astronautes, ce qui passera à l’histoire c’est : “Un petit pas pour l’homme, un bon de géant pour l’humanité.” La mémoire a besoin des mots pour classer ses images. Pour leur donner un sens.

    Mon père hoche la tête en disant : “Ça s’peut-tu ?”. Il va le dire au moins trois fois durant la soirée. Sans jamais s’expliquer. On ne sait pas s’il veut dire ça s’peut-tu comme dans c’est incroyable, c’est formidable ! L’homme vient d’accomplir quelque chose de surhumain. Ou ça s’peut-tu comme dans ça s’peut-tu dépenser des millions pour mettre le pied sur un terrain vague plein de trous pendant que des enfants meurent de faim. Ou ça s’peut-tu comme dans c’est impossible, c’est une arnaque, tout ça est fabriqué en studio. Si je me fie au regard triste qui accompagne son commentaire, je pense qu’il veut dire, ça s’peut-tu qu’on en soit rendu là. Mon père se sent dépassé, autant que sa vieille télé.

    Le monde vient de changer d’angle. Depuis la préhistoire, les hommes lèvent la tête pour regarder les astres. Ce soir, pour la première fois, deux hommes sur un astre, lèvent la tête pour regarder la Terre. Et du coup ce sont tous les point de vues qui changent.

    C’est fini. Armstrong et Aldrin sont retournés dans le L.E.M se reposer. Dans 7 heures, ils iront rejoindre Collins dans la capsule. Sur Terre aussi, c’est l’heure d’aller se coucher. Quelle drôle de nuit ! J’ai beau avoir 8 ans, je sais déjà que je vais m’en rappeler encore dans 40 ans. Je n’ai pas sommeil. Mon frère a caché une radio sous ses draps, il continue d’écouter les reportages. Je m’étire le cou vers la fenêtre. J’essaie de trouver la lune mais je ne la vois pas. L’homme vient de la décrocher. Alors je regarde mes pieds. Un petit pas pour l’homme…

    (chronique du 18 juillet 2009)


    • C est vrai que c était un jalon. Un point dans notre existence ou on se souvient fort bien ou on était.

      Difficile pour ceux qui ne l ont pas vécu de comprendre l amplitude de cette réalisation un peu comme la série du siecle au hockey . Aujourd hui c est quasiment banal. À l`époque c`était une grande réalisation et une petite victoire sur l inconnu . C`était un peu de répondre à la citation: reach for the stars. On l avait fait !

      Oui c`était un pas de géant pour l humanité. Ce qu`on en a fait par la suite est discutable . On peut imputer à ces expérimentations plein d `applications qui se concrétisent sur terre mais le coût faramineux de cette course rend la justification difficile. Et puis on en a aussi fait une course politique entre américains et soviétiques et une secrete mais tellement évidente course à l`armement.

      Moi j aurais arrêté cela apres les missions Apollo ,une fois que l homme avait compris que des condos sur la lune c`était impossible….

      Reste qu`à partir de là ,pour l `amérique il devenait clair que the sky is the limit. Tout a évolué à la vitesse grand V et ca a donné à la science et à la technologie une poussée incroyable.

      J ai écouté cela sur une télé noire et blanc avec le gros bouton de sélection de canaux et les oreilles de lapin. On devait avoir 3 ou 4 postes de télé maximum .Le 2 ,le 6 ,le 10 et le 12.Pas certain que le 10 existait encore…

      Et pis oui pour un p`tit cul de 8 ans c`était aussi Tintin qu`on voyait là …On a marché sur la lune !

    • Vous écrivez deux fois “bon de géant” sans “d”.

    • Il s’agit d’un BOND de géant et non d’un bon de géant.
      Attention à votre français.

    • Je vais être un peu hors sujet, mais je trouve ça important, c’est aujourd’hui jour de vote par anticipation, j’étais pas au courant, je sais pas ou aller voter, je sais rien, quand c’est une élection fédérale, on m’envoie toujours de la documentation pour me dire , tu dois te présenter a tel place, tel bureau de vote et si tu veut voter par anticipation c’est a tel date, a tel place. Au provincial, rien, j’ai rien reçu, je sais pas ou me présenter pour voter aujourd’hui ou le 4 septembre. Y’appelle ça de la démocratie eux autres, moé j’appelle ça de la démocrasserie.

    • Instead of reading a story for the pure pleasure of reading, there will always be those who must find fault with some part of it’s context. That is why I love reading in French. I don’t see the spelling errors but I always love what I have reed. OUPS I mead READ.

    • @teddybear http://monvote.qc.ca/fr/trouverBV_formulaire.asp

    • Ce que l’on en a fait depuis? Une Julie Payette, un Marc Garneau, un Chris Hatfield, plutôt à eux de juger de la pertinence de ces recherches. Et…. Il faut avoir du temps à perdre pour critiquer l’auteur et ses deux bon (bond). Son texte est génial pour ceux, qui comme moi, se retrouvent en juillet 1969 le temps d’une lecture. Merci Stéphane pour cette marche dans l’espace et dans le temps.

    • @Teddybear: Tu ne dois pas payer des impôts souvent pour ne pas recevoir ton ti carton du DGE. Pas fort. Fort en geule sur les blogues mais dans la débroillardise…

      Pour connaître l’adresse de l’endroit qui leur est attitré, les électeurs peuvent consulter le site web du Directeur général des élections du Québec.

    • @superlulu Je recois toujours un communiqué pour me dire est-tu bien teddybear qui habite a tel adresse ? Si oui il faut te présenter a tel place pour aller voter et a tel bureau avec un numéro, si tu veut voter par anticipation c’est a tel date a tel endroit, la rien du tout, RIEN c’est pas normal. ferdss me donne une adresse, ok , mais le monde qui est pas branché sur Internet ils fait quoi ?

    • Tu semble bien branché, pour les autres il y a encore le téléphone à ligne fixe, même dans ta campagne reculée.
      Mais on s’éloigne du sujet, comme tu le fait sur la majorité des blogues….

    • @noirod: Eh oui le 10 est né en mars 1961 un mois après moi.
      Et je me souviens que la planète, du moins ceux qui avaient la télé, était rivée au petit écran.

    • @superlulu

      26 août 2012
      11h40

      teddybear a raison…Moi aussi je n’ai rien reçu et je ne suis pas le seul. Je vais aller sur un site quelconque pour savoir où voter. Il y a une chose que je sais…C’est pour qui voter!

      Pour revenir au texte de Stéphane. C’est excellent ton texte Stéphane. Cette aventure a démontré toute la grandeur et la force de l’Amérique. Pendant ce temps, l’URSS, avec ses ordinateurs à lampes et ses mauvaises copies de technologies volées à gauche et à droite, était en train de se désagréger! Non mais ça vous donne tu une idée de ce que la liberté peut faire?

      Kennedy a dit en 1960: “Nous allons aller sur la lune, pas parce que c’est facile, mais, parce que c’est difficile”

    • Tiens, pour ceux qui sont ”dans la lune”

      http://monvote.qc.ca/fr/edv_rensvoteanticipation.asp
      http://www.monvote.qc.ca/fr/edv_rensvote.asp

    • Je n’ai rien reçu non plus de la part du DGE. À une semaine des élections, en jours ouvrables, c’est surprenant.

    • @pager

      Dans un premier temps, vous recevez un avis indiquant que vous êtes admissible à voter. Ainsi, si une information est incorrecte ou s’avère désuète en raison d’un déménagement ou changement de statut, etc, cela vous donne l’occasion de rectifier les faits vous concernant auprès du directeur du scrutin de votre arrondissement ou localité.

      C’est ainsi que dans un deuxième temps, vous recevez un second avis officiel vous indiquant où aller voter et quand, avec toutes les informations à jour vous concernant.

      Le Québec est un leader mondial quand à la mécanique du scrutin. Pas fort de salir par ignorance crasse ou feinte cette base démocratique essentielle qui fait notre fierté de Québécois.

      Soyez plus prudent à l’avenir quand vous dites: “Teddybear a raison”…!!!

    • Le mystère Apollo 11 n’est pas encore résolu. Pourquoi Armstrong et Aldrin n’ont jamais volu élaborer sur les deux gigantesques astronefs qui les surveillaient en débarquant sur le sol lunaire?

      Je suis d’accord que Armstrong………….et Aldrin sont deux des plus grands héros de tous les temps comme le proclame Obama. Ce dernier aurait pu ajouter qu’ils sont deux très grands patriotes américains. Car qui d’autre pourrait garder un tel secret? Ils ont bel et bien parlé publiquement de ces OVNIs vus et même photographiés sur la lune, mais n’ont jamais voulu en dire plus sinon ajouté que ces deux objets menaçants semblaient leurs dire “qu’ils n’étaient pas les bienvenus sur la lune et de plus y revenir”. La NASA et la CIA avaient évidemment averti
      les deux astronautes de tenir le secret absolu.

      Cette histoire explique peut-être pourquoi les excursions sur la lune ont été abandonnées par les américains même avant la fin des missions “Apollo” en 1975.

      L.Boivin, Longueuil

    • Teddybear, c’est peut-être l’heure du do-do ou du réveil, heh?

    • Je suis l’exploration spatiale depuis je ne sais pas quand avant l’alunissage. J’avais 13 ans lors d’Apollo 11. Par la suite, je n’ai jamais cessé. J’ai suivi le programme Viking, le programme Voyager, la Station Spatiale, les nouvelles explorations de Mars, etc.

      L’exploration spatiale n’est pas toujours faite pour les bonnes raisons. Mais c’est toujours une aventure qui est risquée financièrement et humainement. On peut penser aux morts lors d’essais de la capsule Apollo, aux deux navettes spatiales qui ont explosés, les Russes étant plus secrets, on ne sait pas combien d’entre eux sont morts, etc. ainsi qu’aux pertes de satellites d’exploration. C’est une recherche de la connaissance pure avec peu d’application immédiate.

      Pour moi, c’est de la poésie dans ma vie. Dans mon salon, j’ai une murale sur laquelle on voit la Terre photographiée de la Lune depuis plus de 30 ans. Plusieurs personnes ont voulu me la faire enlever parce que ce n’était plus à la mode mais j’y tient car on y voit que l’on vit sur une grosse boule avec une atmosphère à peine plus épaisse qu’un pelure d’oignon. Cette image devrait nous faire réfléchir sur ce qu’est un être humain et de sa relation avec les autres.

      Aspect pratique de la vie: Quand on fait son rapport d’impôt, il faut cocher sur le partage de renseignements avec les registres des élections fédéraux et provinciaux. Ma conjointe, mes parents et tout ceux que je connais reçoivent leur confirmation qu’ils sont inscrits pour voter ainsi que les renseignements requis.

      Daniel Legault

    • Oui. J’ai bien aimé ce film de fiction, moi aussi ! Comme vous le dites, c’était très ”bon” pour l’Humanité cette histoire inventée par des producteurs d’Hollywood.
      Aldrin et Armstrong ont très bien joué leurs rôles respectifs… ! Chacun aurait dû recevoir un Oscar !

    • C’était un très ‘bond’ scénario !

    • « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde ».

      Reste encore ,pour moi,le ¨dicours¨du siècle dernier…Mais M. Armstrong est de cette grande lignée…Merci

    • Bon texte, M. Laporte.

      Je remarque que, comme d’habitude, ça pas été long avant que les ‘bloggeurs’ commencent à s’insulter… Du calme, du calme ! ;)

      P.S.:
      Comme teddybear, je n’ai rien reçu moi non plus du DGE et c’est la première fois que ça m’arrive. Pourtant, aucun changement de ma part.

      Merci pour le lien, j’ai trouvé où aller voter. Tschüss !

    • @onbo

      26 août 2012
      14h03

      …Dites moi donc en quoi j’ai sali le Québec? Ques-ce que vous voulez que je vous dise…Je n’ai pas reçu d’avis. Trois de mes amis n’en ont pas reçu aussi!

      Cessez donc de croire que le Québec est blanc comme neige et ne fait jamais d’erreur…

    • @onbo “Le Québec est un leader mondial quand à la mécanique du scrutin”
      D’où tu prends ça?

    • sirwilfrid

      26 août 2012
      14h12

      Je n ai jamais entendu rien de tel. c est possible mais j aimerais savoir une chose. s il y a des ovnis ou autre truc de ce genre, comment se fait il que personne ne les apercoient avec la technologie d aujourd hui?! Ils devrait bien y retourner de temps a autre n est ce pas?

      Je suis d accord avec le fait qu il y a des secrets qui sont preserves et des mensonges qui sont vehicules. Mais ca ne veut pas dire qu il faut croire n importe quelle theorie non plus.

    • @noirod le cout faramineux, le cout faramineux…. le bail-out des banques américaines représente plus d’argent que le budget total de la NASA depuis les 50 dernières années… Ils sont allé sur la lune avec des ordinateurs moins puissants que ce que vous avez dans votre blackberry/iPod. La conquête spatiale est plus une question de génie humain que de budget.

      je vous dirige vers ce videos illustrant les propos de l’astrophysicien Dr Neil Degrasse Tyson:
      http://www.youtube.com/watch?v=CbIZU8cQWXc

      J-Dominic

    • M. Laporte, RE: “Ce qu’il reste du printemps”
      Vous avez tout à fait mis le doigt sur le bobo.
      Selon moi (et non selon vous), si le CH avait été en finale, il y aurait eu une crise étudiante mais GRANDEMENT amoindrie…

    • avez vous vu ce clip sur youtube; un gars arrive devant Armstrong et lui demande de jurer sur la bible qu’il a bien marché sur la lune? Il est meme pret a lui donner 5000$ comptant

      Visiblement mal a l’aise, il n’a jamais juré…

    • @ Pierre B.

      Edwin “Buzz” Aldrin en a même rajouté. Lors du voyage se rendant à la lune en juillet 1969, lui et le commandant Armstrong, ont aperçu pendant assez longtemps, un immense astronef qu’ils ne pouvaient identifier. Après avoir contacter Houston, la NASA leur a répondu que d’après leurs calculs, l’objet bien réel se situe à environ 6,000 milles de Apollo 11. Aldrin n’a pas répondu sur le moment. Mais quelques années plus tard, Aldrin et Armstrong jurent que l’objet ne pouvait pas être aussi loin, qu’ils ont piloté pendant des années et des années et que l’expérience leur disait que l’objet était beaucoup plus proche.

      Une fois rendus sur la lune, c’est autre chose. Armstrong a pris des photos des deux immenses astronefs (Aldrin a pris des photos de l’intérieur du module lunaire), qu’ils ont décrits comme ultra sophistiqués qui les observaient de l’autre côté du cratère. De plus, Aldrin a ajouté que l’un des deux astronefs fit même de l’ombrage au dessus du module lunaire (le LEM).

      Armstrong et Aldrin n’ont jamais voulu indiquer de quelle manière le fameux message des “étrangers” leur fut communiqué. Ce message leur disait de partir et ne jamais plus revenir sur sur la lune. Aucun terrien n’y est retourné depuis. Ils n’ont même pas terminé la mission qui devait finir avec Apollo 18.

      Ces faits sont connus. Même Neil Armstrong avait décidé 3 ans après Apollo 11 de vivre en reclus, pour éviter de parler de ces choses et de trop en dire, étant réduit au silence sur les évènements par la NASA et la CIA.

      L.Boivin, Longueuil

    • @sirwilfrid

      SVP, dites-moi que c’est une blague et que vous ne croyez pas vraiment à ces histoires ridicules propagées par des sites d’ufologie encore moins crédible que onnouscachetout et wikistrike. Le plus drôle avec ces site bidons, c’est qu’ils ne donnent presque jamais de références et quand ils le font, ils se citent entre eux. Vraiment très crédible.

      Mais j’admire tout de même l’imagination de ceux qui inventent ces fables délirantes. Ils pourraient toutefois utiliser ces talents autrement que pour tromper les gens naifs. Ce genre d’histoires ferait d’excellents roman de science-fiction.

    • @ jaylowblow,

      Évidemment, je ne crois pas ces histoires de UFO vus par Neil Armstrong et Edwin Aldrin.
      Ces visions des astronautes sont probablement dues à la fatigue ou aux illusions d’optiques.

      Mes références cependant sont sérieuses; les trois sites internet consultés sont :

      Nasa.com (le plus important)
      Spinspace.Com
      Space.Com

      L.Boivin,
      Longueuil

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « jan   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité