Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 7 juillet 2012 | Mise en ligne à 9h31 | Commenter Commentaires (53)

    Autour de 10 jours

    518774-pierre-duchesne

    Dans une entrevue donnée à RDI, Pierre Duchesne dit que ses premiers contacts avec les gens du PQ ont eu lieu il y a autour de 10 jours.

    C’est quoi ça, autour de 10 jours ?

    Quand vous rencontrez des gens qui vont vous proposer un changement de carrière qui transformera votre vie, vous vous souvenez de la date.

    Ça fait pas 10 ans, ça fait 10 jours. Autour.

    Que Pierre Duchesne regarde son iCal et nous donne la date de sa première rencontre avec les péquistes.

    Le 25 juin? Le 26 juin ? Le 20 juin? Le 20 mai? Le 20 avril?

    C’est pas avec des réponses comme celle-là qu’on fait de la nouvelle politique.

    Pierre Duchesne a probablement songé devenir candidat péquiste avant de prendre sa retraite de Radio-Canada. Sinon pourquoi l’aurait-il prise? C’est normal. Fallait juste pas niaiser une fois qu’il a commencé à y penser, question d’objectivité.

    Comprenez-moi bien, je trouve la candidature de Pierre Duchesne, très bonne pour le PQ et très bonne pour la politique en général, mais l’ancien journaliste qu’il était n’aurait pas plus aimé cette réponse que moi: autour de 10 jours.

    Rigueur, rigueur…


    • Elle est bien bonne.C est comme un gars qui dit que cela fait autour de dix ans qu il est marié!!!!!
      Ma tante Pauline a mentionné il y a trois mois que le comté de Borduas était réservé pour un
      candidat important provenant de RADIO_CANADA||||| S.V.P. arretez de nous prendre pour
      des cons!!!!

    • Amen! J’ai eu la même réaction en voyant ses commentaires idiots.

    • Toute cette histoire est une tempête dans un verre d’eau. Je ne vois pas pourquoi on embête ce journaliste qui veut se présenter aux élections.

      Le cheminement inverse est beaucoup plus problématique, quand un ministre par exemple passe immédiatement au secteur privé dans un domaine connexe, p. ex., Normandeau, Couillard.

    • M. Laporte,

      J’essaie de trouver dans vos chroniques celle où vous dénoncez M. Couillard qui négociait son emploi au sein de Persistence Capital Partners, à titre de partenaire du Fonds d’investissements PCP en santé alors qu’il était toujours ministre de la Santé… Ou celle concernant Mme Normandeau… ou M. Fournier…

      Laissez à vos collègue Marissal et autres le soin d’écrire à propos d’un domaine que vous connaissez aussi bien que le hockey… Leurs commentaires sont plus fouillés et étayés.

    • Bonjour Monsieur Laporte !

      D’après moi, ce « flou artistique » dans la réponse de Monsieur Pierre Duchesne provient du fait que l’intervieweur(euse) de RDI n’a pas demandé à Monsieur Duchesne si son unité de mesure temporelle était le jour terrestre.

      Je vous réfère à la page « Les planètes du Système Solaire » du site « L’astronomie au quotidien », lien :

      http://www.astrosurf.com/astrospace/planetes.htm

      Vous y constaterez que la durée du jour sur la planète Mercure équivaut à 59 jours terrestres, et que la durée du jour sur la planète Vénus correspond à 243 jours terrestres.

      Les calculs d’équivalence sont faciles à faire :

      a) Si le référentiel physique de M. Duchesne lors de son entrevue était la planète Mercure, alors les « 10 jours » auxquels il s’est référé correspondent à :

      10 X 59 jours terrestres = 590 jours terrestres, soit (en unités de mesure terrestre) une année et 225 jours (ce qui correspond à environ 19 mois et demi).

      b) Si par contre le référentiel physique de M. Duchesne lors de son entrevue était la planète Vénus, alors les « 10 jours » auxquels il s’est référé correspondent à :

      10 X 243 jours terrestres = 2 430 jours terrestres, soit (en unités de mesure terrestre) 6 années et 240 jours (ce qui correspond à environ 80 mois).

      En conclusion:

      a) si le référentiel physique de M. Duchesne lors de son entrevue à RDI était la planète Mercure, ses discussions avec les représentants du PQ durent depuis plus de 19 mois terrestres (1 an et 7 mois); et

      b) si le référentiel physique de M. Duchesne lors de son entrevue à RDI était la planète Vénus, ses discussions avec les représentants du PQ durent depuis plus de 80 mois terrestres (6 ans et 8 mois).

      Voilà, je vous ai exposé ma théorie.

      En terminant, si jamais vous avez l’honneur d’interviewer Monsieur Duchesne et Madame Marois dans les prochains mois, demandez leur donc s’ils s’adonnent à l’astronomie ou à l’étide du système solaire, pendant leurs loisirs…

      Je vous souhaite une bonne fin de journée !!!

    • Quand on vous demande à brûle-pourpoint quand est-ce que quelqu’un vous a appelé pour vous demander quelque chose vous spécifiez sans y penser une seconde le jour et l’heure où c’est arrivé ? Que je sache il n’était pas au tribunal.

      Si c’est tout ce que vous avez trouvé pour discréditer le gars c’est pas fort comme argumentation. On se serait attendu à quelque chose d’un peu plus “songé”…

    • C’est juste trop demander a un polititien, ou a quiconque se lancant
      en politique, d’etre clair et precis.
      Pour l’honetete et l’integrite on repassera, ceci ne faisant pas parti
      des prerogatives d’embauche.

    • Je crois qu`on joue sur les mots ou les dates et que la décision de monsieur Duchesne était probablement prise ou du moins à mijoter pendant qu`il terminait sa carriere de journaliste.

      Je ne vois toutefois pas ce qu`il y a de reprochable dans cette affaire puisque ce n`est pas une premiere ,on a qu`à penser aux Drainville,Deltell et St-Pierre.

      De quel avantage monsieur Duchesne profite t il induement dans cette affaire? De quel avantage madame Normandeau profite t- elle dans son nouveau poste dans une firme amie du systeme? C`est ainsi qu`il faut tout mettre en perspective.

      Personellement je ne peux même pas dire que Duchesne profite de sa notoriété ou a profité de sa tribune car il est un analyste plutôt mievre avec le don justement de ne pas se positionner. Maintenant s`il juge qu`il peut changer les choses tant mieux car si son ancien boulot l`a assez motivé pour le faire je ne vois pas de mal a cela.

      J`ai bien aimé sa réplique aux accusations portées contre lui. Si monsieur Charest veut se battre sur le terrain de l`éthique on va avoir du plaisir!

      Mais au dela de tout cela monsieur Laporte et au dela des allégeances politiques c`est dommage qu`on en soit rendus à faire de la si petite politique non ? Me semble qu`il est évident et qu`il est temps qu`on s`attaque aux vrais enjeux non ?

    • Excellent blogue, comme d’habitude les pequistes vont allez se cacher. La couverture du conflit étudiant par M. Duschenes était scandaleusement biaisée. Je n’en revenait pas de ses commentaires pro-PQ et anti -libéral. Il y a certainement un problème d’éthique très important ici.
      Merci de me publier,
      JF

    • Quel mauvais billet. On s’attarde vraiment à l’essentiel. Candidature de haute qualité, mais vous tombez bêtement dans le panneau du niaisage du PLQ.

      La prochaine question ce sera quoi, à quel moment dans ta tête tu as pensé que peut-être tu penserais peut-être faire de la politique ? Il a fait son travail avec brio, comme l’a d’ailleurs souligné la ministre St-Pierre (avant de voir qu’il était pas du bon bord) et c’est ce qui compte.

    • Tout à fait dans le champ mon Stef… voir le soudage du jour

    • Les yeux sont le miroir de l’ame a ce qu’on dit, juste a y regarder les yeux, je fais pas confiance a ce gars-la.

    • Qu’il y ait là un manquement à l’étique journalistique ou non, tout le monde aura son opinion. Mais vous n’avez pas l’impression qu’il nous ment en pleine face en nous faisant croire que ses premiers contacts partisan avec le PQ ont eu lieu il y a à peine 10 jours?

      Il aurait dû se contenter dire qu’il a toujours eu à coeur le respect de l’éthique journaliste plutôt que nous conter une histoire à coucher dehors.

    • Salut Stéphane,

      Ben quoi? Duchesne fait exactement comme la grande majorité de nos politiciens en commencant par Jean Charest. Il parle pour ne rien dire. Ou encore il répond à une question soit par une autre question ou il la détourne completement. Cours de politique 101. Gracieuseté du ”grand” chef du PLQ.

      Jean Bottari
      Montréal

    • beaucoup plus pire ce pierre duchesne que les tomassi, courchesne (les rois des places en garderies, pour les zamis du parti), réélisons jean charest et ses amis. amen.

    • @Stéphane

      Tu cherches à exciter les têtes brulées avec ton commentaire. Pour avoir déjà effectué des mouvements importants dans ma carrière, on commence à y penser, ensuite on entreprend des discussions de courtoisie et informelles et si ça devient sérieux on fait des démarches très précises. Il n’y a pas nécessairement une date fixe sur le calendrier.

      De toutes façons, tout cet argumentaire est tellement futile et d’un intellect puéril et cherche à occulter la réalité. Celui d’un candidat de calibre qui va travailler à l’émancipation de notre nation.

      Maintenant si ton plaisir est d’attirer les trollers libéraux sur ton blogue, tu vas réussir mais au prix de perdre encore un peu de ta crédibilité. N’oublie pas que c’est pas une matière dans laquelle on peut puiser sans fonds…

    • Puis-je rappeler à la galerie que Jean Charest, alors qu’il était encore chef du parti conservateur et que circulaient les rumeurs de sa défection au profit du parti libéral du Québec, démentit avec la conviction d’un saint lesdites rumeurs?

      C’est quoi déjà la devise, au Québec?

      Ah oui, je me souviens.

    • Moi, ce qui me déprime, c’est qu’il est évident pour à peu près tout le monde qu’on n’aurait pas eu droit à ce mélo-drame si Duchesne s’était porté candidat pour le PLQ ou la CAQ. Parce que c’est le PQ, l’armée de scribes québécois est partie en croisade (à peu près juste Marissal qui ne s’énerve pas le poil des jambes).

      Si on fait de grosses histoires avec les niaiseries du genre et que les médias embarquent, ça promet pour la campagne. Pendant ce temps la corruption, l’attente en santé qui a augmenté malgré les promesses, le français qui décline, etc. etc. Les sujets ne manquent pourtant pas. Oh que ça me déprime. Journalistes, n’embarquez pas dans ces tentatives de diversion du PLQ, de grâce!

    • Un journaliste qui écrit des textes d’opinions dans un journal qui appartient à un groupuscule corporatif et qui travaille aussi pour un ”think thank qui fait la promotion du fédéralisme est -t-il en conflit d’intérêt?

      On dit en anglais”third party advocate” pour définir ce genre de journaliste.

      http://shameproject.com/report/malcolm-gladwell-unmasked-life-work-of-americas-most-successful-propagandist/

      Je peut être un citoyen biaisé, mais je ne voit pas ces caractéristiques chez M.Duchesne.

      L’acharnement que votre journal démontre envers ce journaliste, simplement parce qu’il n’a pas choisis votre bord est d’une hypocrisie crasse.

      Antoine Cosentino

      (Citoyen affiliée à aucunes causes, groupes, partis politique, gangs, amis, pas payé, qui reste chez lui depuis 4 ans à vous checker de façon neutre et qui est témoin. Citoyen qui commence à comprendre certaine choses et qui vois de plus en plus clair dans vos crossettes, spins, comportement pathétique et non démocratique.)

    • ”L’acharnement que votre journal démontre envers ce journaliste…”

      correction: ex-journaliste

    • Une autre chronique inutile dans un domaine où il faut savoir que l’objectivité n’existe pas. Est-ce qu’on peut entendre parler de la dernière visite de Céline à l’épicerie SVP ?

    • D’habitude, vous me faite décrocher un sourire, mais pas cette fois ci.
      Pour une fois qu’on à des gens qui se présente en politique pour les bonnes raisons, soit la défense des intérêts de l’ensemble des Québécois. Et vous vous permettez de le juger sur une phrase si banal. Le problème, c’est qu’on s’accroche à des détails et on oublie l’ensemble du discoure. Le gars veut s’impliquer pour faire avancer le Québec, est-ce qu’on peut nous rapporter ce qu’il propose.
      Il est temps que les journalistes élèvent leurs reportages aux vrais enjeux, la prochaine élection est trop importante!

    • C’est quoi le problème ! Depuis quand les journalistes n’ont pas le droit d’avoir des opinions politiques. A-t-il été à ce point biaisé qu’on devrait le crucifier. Je ne voterai pas PQ, ni PLQ cependant il devrait être davantage jugér sur ses futures réalisations politiques que sa fin de carrière journalistique .

    • @kliff M. Marissal ne s’énerve pas le poil des jambes, comme vous dites, car il est lui-même, tout comme M. Duchesne, assez clairement dans le camp de PQ. Sera-t-il le prochain à faire le saut en politique active avec le PQ?

    • Qu’a-t-il de prestigieux ce candidat? ses commentaires biaisés sur la télé d’état faisant ainsi la probagande du PQ aux frais des contribuables?

    • Les séparatistes essaient de nous faire accroire depuis des décennies, que de démanteler notre pays, c’est facile comme une lettre à la poste et que nous n’en subirons aucune mauvaise conséquence… seulement des bienfaits. Duchesne est comme tous les séparatistes. Pour lui, passer du salaire payé par le Canada à hauteur de 80% à un salaire de séparatistes ie payé par les Québécois dont seulement 30% sont réellement séparatiste…Cela ne le dérange pas du tout!

    • Qu’y a-t’il de mal à être du camp des péquistes? Il y en a du camp libéral !!!! Et de tous les autres camps. Les Libéraux montent aux baricades pas mal plus rapidement que quand c’est le temps de se pencher sur un conflit étudiant. C’est bien simple, Pierre Duchesne est un candidat de grande qualité et ça va faire mal à Charest, alors le taureau encorne. Ils devraient regarder dans leur histoire libérale récente et un peu plus lointaine, ils ont fait la même chose et pire. Bravo pour le PQ

    • L’important dans toutes les nouvelles parlés, filmés (style iphone) ou écrites, est le discernement. Il ne faut plus prendre pour acquis ce que l’on nous dit, ou en bon français ” TOUT PRENDRE POUR DU CASH”. Il y a 3 sortes de sortes de mensonges, ” LES TITS, LES MOYENS ET LES STATISTIQUES”. Dans ce cas précis bien le Monsieur de RADIO-CADNA bien il est déjà prêt pour la politique car il contrôle déjà les mensonges.

    • Vous avez raison M. Laporte je souligne également le fait que Pauline Marois `lors de son entrevue avec Pénélope Mcquade lundi le 2 juillet a dit que ni elle ni son chef de cabinet n’avaient contacté Pierre Dufresne et ce dernier vient dire mercredi le 4 juillet qu’il a été contacté par la chef de cabinet de Mme Marois il y a 10 ou 12 jours Ethique et rigueur s.v.p.

    • C’est la différence entre être journaliste politique et être politicien…le passage de la rigeur à

      l’ambiguité… !!!

    • Tant qu’as faire dans ce genre de sémantique, pouvez-vous nous dire autour de combien de tonne de gaz à effet de serre sera le résultat de l’extraction de la mine de diamant de Storneway.
      Voici un enjeu a discuter.
      Présentement, le gouvernement subventionne à hauteur de 300 millions, une route pour se rendre à la mine de diamant exploité par Storneway. En contrepartie, la mine refuse de payer une contribution de 173 millions pour alimenter la mine en électricité et fait le choix du diésel.
      Pourquoi le gouvernement ne fait pas le choix contraire, soit celui de payer la ligne électrique et de ne pas payer la route.
      Ce projet, par les choix du gouvernement, va laisser a la prochaine génération, un Québec plus pollué (le diesel) et plus endetté (la route).
      Et ma crainte, c’est qu’au lendemain d’une élection gagné par les Libéraux, qu’ils donnent la ligne électrique gratuitement. N’oublions pas que 3 lobbyistes de la compagnie font des représentations auprès du gouvernement… Donc autour de combien de million peut nous couter ce projet ?…

    • L’entrée en politique de Pierre Duchesne a été complement ratée et il ne peut blamer personne d’autre que lui-meme. Il aurait du coordonner ses réponses avec celle de Pauline Marois lors de leur point de presse respectif. Me faire dire qu’il a parlé avec la chef de cabinet de Pauline Marois, c’est pas fort. J’ai déja lu dans la presse que ladite chef de cabinet en menait large mais il y a une limite. Je ne pense pas que Pierre Duchesne a laissé tombé sa carriere a Radio Canada pour devenir député d’arriere banc et penser changer ou faire avancer le Québec a grand pas. Si la chef de cabinet a le pouvoir de promettre un comté gagnant et un poste de ministre, on est dans le trouble. Ce genre de décision ne se prend pas en 10 jours. Vous avez raison monsieur Laporte.

    • Fendre les cheveux, autour d’en quatre.

    • En résumé, Duchesne fait son entrée en politique avec un mensonge!
      Ça augure bien pour l’avenir….MDR!!!

    • @jdiw
      Ça commence par un mensonge et c’est normal.Depuis quand les polis p’tits chiens disent la vérité ? Depuis quand disent-ils ce qu’ils pensent ? En politique deux standards doivent être respectés : avoir de la personnalité même si tu es une crap.. le ( faut bien se censurer!!!) ensuite toujours dire ce que le peuple veut bien entendre . Ensuite , tu fais ce que tu veux en n’oubliant pas de t’assurer un avenir rempli de beaux dollars sur le dos des citoyens . Duchesne : pas mieux et pas pire que les autres , tout parti politique confondu. Une réalité va cependant rester : celle des impôts et taxes qui frôlent le 40 et même 50% du revenu HABITUELLEMENT GAGNÉ dans la classe moyenne. Que voulez-vous , il faut bien payer pour les BELLES PERSONNALITÉS.

    • Il commence sa carriere politique en nous mentant en pleine face et en nous prenant pour des cons , ca augure bien pour l’avenir…

      Dire que des gens le defendent en plus…

    • C’est mon 4ème commentaire que j’envoie, les 3 premiers n’ont pas été oubliés, je ne comprends plus rien…

    • Rigueur, rigueur… Continuez à défendre Jean Charest, votre chèque est dans la “malle” , gang de colonisés. Vive le Québec libre!!!

    • La preuve du mensonge est ici :

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=17UjHY_SBqA

      C’est ce qu’ils appellent l’autre façon de faire de la politique. C’est le futur que le PQ a à nous offrir. Maintenant, même lorsqu’ils diront la vérité ils ne sauront pas crus. Bien triste culture que la culture politique péquiste.

    • Personnellement, qu’un ex-journaliste se présente en politique ne me dérange pas. Les exemples abondent dans l’histoire du Québec (René Lévesque, Christine St-Pierre, Bernard Drainville, etc.).

      Néanmoins, ce qui me rend mal à l’aise, c’est que le temps de passage du journalisme à la politique se soit passé trop rapidement dans la cas de M. Duchesne. Je trouve cela très maladroit, d’autant plus qu’il jette sans le savoir un profond discrédit à la profession de journaliste, surtout ceux provenant d’une société d’État comme Radio-Canada (par conséquent, qui se doit d’être le plus neutre possible). Beaucoup de gens se mettront à penser que cette neutralité est mensongère (rappelez-vous le cas de Drainville qui, le lendemain de son interview avec André Boisclair, a décidé de rejoindre le PQ et qui a causé une véritable polémique sur la ligne politique de Radio-Canada).

      Il devrait y avoir une loi qui oblige un journaliste à un purgatoire d’au moins 6 mois avant de se lancer en politique, question de sauver sa crédibilité.

    • Rigueur, rigueur… M. Laporte, vous voyez la paille dans l’oeil du voisin et pas la poutre dans le vôtre ! On ne peut pas dire que la plupart de vos textes – à peine dignes d’un journal de cégep – affichent la moindre ‘rigueur’.

    • Je prend l’exemple d’un gars comme Raymond Lévesque (Un gars pauvre comme la gale et qui tire le diable par la queue) qui a eu le courage de ses convictions et qui a refusé un lucratif prix du Canada.

      Et je le compare avec Pierre Duchesne dont le rôle de correspondant était principalement d’être neutre et de favoriser l’unité Canadienne. Ce gars là a trompé les Québécois pendant 25 ans. Ça me fait penser à Guy.A. Lepage qui reçoit 80% de son salaire du Canada et qui est séparatistes.

      C’est qui la gang qui dirige Radio-Canada?

    • Bof ! Ça n’a absolument aucune importance que ce soit autour de 10 jours, autour de 10 semaines ou autour de 10 mois… ! Ce qui compte, pour moi, c’est le chiffre ‘10′… parce que je donne 10 sur 10 pour cette candidature qui fait paniquer Jean Charest et François Legault, son valet.

      En fait, ce pseudo scandale ”politico-journalistique” démontre surtout que ce candidat à l’investiture péquiste a une crédibilité telle qu’il inspire une grande crainte à ses adversaires politiques. En d’autres termes, Pierre Duchesne doit bien rire dans sa barbe devant cette controverse qui, finalement, met en valeur ses qualités d’aspirant-adversaire.

      … Et je ris avec lui ! LOL

      André Félix Delisle, Montréal

    • Soyons un peu sérieux, là ! Si André Pratte, l’éditorialiste en chef du journal La Presse, annonçait qu’il se présente comme candidat du PLQ, est ce qu’on se mettrait vraiment à parler du nombre de jours qu’il a pris pour se décider ? En outre, est-ce qu’on commencerait à regarder aussi son ”objectivité” dans ses éditoriaux. Voyons donc ! TOUS les lecteurs et auditeurs habituels de tous ces journalistes politiques savent TRÈS BIEN de quel côté chacun penche. Non !?!

      Tout ça n’est qu’une tempête dans un verre d’eau, et le Conseil de presse ne sera pas dupe quand il analysera cette plainte rocambolesque du PLQ qui n’est, en fait, qu’un autre moment de diversion offert par notre Premier Ministre bien-aimé Jean-Charest

      André Félix Delisle

    • M. Deschesnes fera assurément un bon politicien.

      Il fait exactement ce qu’il reproche aux-autres: il ment et ceci avant même d’avoir été élu…

      Faut le faire.

      Pourquoi ne pas simplement dire la vérité: j’ai été approché et je me suis donné une période de réflexion de quelques semaines .. On aurait tous trouvé celà normal.

    • Je vous trouve pointilleux M. Laporte aujourd’hui. On vous croirait séparé de Richard Martineau à la naissance.

      Qu’est-ce que ça peut vous faire que M. Duchesne ait parlé à Nicole Stafford il y a 8, 10 ou 12 jours ? Si je ne m’abuse, il a parlé du 24 juin. Et alors ? Auriez-vous voulu qu’il écrive dans son journal personnel : 24 juin, 10h15 : Reçu appel de la cheffe de cabinet de Pauline Marois ? Vais y songer pour la candidature dans Borduas.

      26 juin, 14h : Ma décision est prise : j’embarque.

      Ça vous aurait rendu heureux ?

      Je trouve que souvent vos matins sont baignés de potion magique mais cette fois, elle a fait place à la rectitude politique. Et c’est bien dommage.

    • En février et mars 1998, alors chef du Parti Progressiste-Conservateur de Canada, Jean Charest était courtisé par le ROC pour devenir chef du PLQ. Il répondait à la presse : – «À ce moment-ci, c’est non.»

      Les mots-clés étaient : à ce moment-ci. Car il était en train de négocier son double salaire avec le PLQ. Il devait aussi consolider ses assises avec la députation libérale. Seul Pierre Paradis ne l’a pas appuyé. Il a fait le saut en avril 1998 et le reste est la petite histoire.

    • Vous avez 100% raison M. Laporte!

      Si M. Duchesne avait été honnête, j’aurais compris son processus de pensée, qui ne se fait pas en 10 jours. Mais le manque d’intégrité, l’obsession du pouvoir peu importe le moyen, on ne peut pas laisser passer cela, même si on est de gauche et que ça vient d’un parti de gauche.

      Politiciens: soyez donc francs. Moi je suis prêt à vous pardonner beaucoup de défauts, si ça peut me donner des politiciens intègres….

    • Quest-ce qu’ils ont tous a ne pas se raser dès qu’ils deviennent péquistes ? lui ça faisait longtemps qu’il ne se rasait plus, alors on le savait. Un autre qui sera élu pour se tenir sur les bancs d’en arrière, à nos frais et qui ne foutera rien avant de s’assurer une pension du gouv. ‘National ‘ en plus de sa pension de RC, un profiteur quoi, et il va nous faire croire que c’est pour la nation !!! on en a plein le c… de ces penseurs.

    • @brulot 9 juillet 2012-17h29
      » bla bla bla…Quest-ce qu’ils ont tous a ne pas se raser dès qu’ils deviennent péquistes ?»
      Ben oui, regardez André Pratte avec sa barbe, c’est un agent secret péquiste, vous ne saviez paz ?
      Toujours aussi «brillant» le brulot fédérâleux…pfff !

    • Bonjour,

      Mais quel pétard que cette fantastique Dame de Béton ? Et quel flair la plus grande de toute la gang de péquistes a t’elle eu pour aller chercher Monsieur Pierre Duchesne pour venir à son secours. Car cet ancien journaliste devra s’atteler à la tâche pour devenir la FIGURE MASCULINE incarnant le Père Manquant de cette trâlée de Fils Manqués en manque de héros !

      La fantastique Dame de Béton est tout à fait épuisée d’avoir joué le rôle du Père Manquant depuis plus d’un an en même temps qu’elle devait de sa puissante pogne passer au BATTE toute la talle des Purs et des Durs et de ceux qui font le plus DUR . La Dame de Béton passa violemment au batte tout le gros TAPON des belles mères péquistes dont Monsieur Jacques Parizeau, la figure de proue et le PÈRE SPIRITUEL des péquistes de tout crin et de quelques Ti Poils.

      Avez vous déjà été dans une assemblée de péquistes où ne fleure pas l’odeur de la ROSE ? Imaginons Monsieur Pierre Duchesne donner l’étreinte du COMBATTANT à des péquistes en manque d’affection et surtout en manque d’un Sauveur ? Des péquistes de 200 et 300 livres qui ont besoin de retrouver la FOI et l’ESPÉRANCE dans le GRAND SOIR. Et ce n’est surtout pas le temps d’AGOUSSER ces péquistes aux fortes odeurs de swing qui triment dur dans le projet de pays en faisant du porte à porte ! Et que dire de tous ces péquistes de Grand Chemin que nous apercevons errant sans la BOUSSOLE D’UN SAUVEUR ? Monsieur Pierre Duchesne devra délaisser le veston et la cravate pour la chemise à carreaux bleus et blancs et mette des overall pour pogner à bras le corps les péquistes qui veulent une étreinte.

      En conclusion, nous pouvons comprendre pourquoi le Père Spirituel des péquistes fumait autant en fumant même les FILTRES pour s’allumer avec ses BOTCHES me disait une vieille péquiste défroquée. Notre cher Ti Poil était un WISE GUY dont le nez avait perdu ses vertus olfactives à cause de ses innombrables show de boucane. C’est ainsi qu’il pouvait discourir dans une salle bondée de péquistes sans vomir à cause des fortes odeurs de swing……. Avec plaisir, John Bull.

    • DERNIÈRE HEURE – DERNIÈRE HEURE – DERNIÈRE HEURE
      Le Ministère Canayen de la Santé avise tous les fédérâleux qu’il est inutile et même dangereux de consommer de l’huile de castor canayen pour régler leurs problèmes de constipation neurologique.
      Ce problème de congestion cérébrale, unique parmi toutes les colonies du Royaume de notre merveilleuse et adorable Reine Élizabeth, touche en particulier un certain johonbull.
      Ledit patient est un pauvre canayen complexé vivant dans le magnifique Pays du Québec et il est déjà en forte dépression depuis que son NCP* est disparu de la mappe dans la «décapitale » canayenne.
      On a trouvé les 3 causes du blocage mental et de la détresse existentielle de ce pauvre fédérâleux :
      1° la venue de deux formidables candidats dans les rangs du PQ, à savoir, Messieurs DUCHESNE et LISÉE
      2° un sondage pan-canadien confirmant que le ROC souhaite se débarrasser du Québec
      3° la confirmation par deux des références financières les plus crédibles au Canada – Fraser et l’IREC – qu’il serait financièrement avantageux pour le Québec de se séparer du ROC.
      Son cas s’aggrave à l’approche des élections et , souffrant du syndrome de Stockholm – un cas fréquent chez les côlons colonisés -, il écume les blogues avec des propos démentiels indignes de n’importe quel canayen résidant dans l’une des colonies de cette gracieuses Élizabeth…
      M.Laporte, j’ai communiqué avec son vétérinaire et je vous ferai part de son état de santé mentale bientôt.
      Au plaisir !
      Robert Alarie
      P.S. : NCP* = Natural Corrupting Party

    • Bonjour,

      Tout comme j’élaborais dans mon commentaire précédent, la pétillante et sémillante Dame de Béton eut du flair, beaucoup de flair pour avoir été chercher cette figure masculine des plus rassurante pour la flopée restante des péquistes, soit Monsieur Pierre Duchesne. La Dame de Béton avec son gabarit demeure toute une pitoune tout en étant mère de quatre beaux grands enfants qui, heureusement ne semblent pas avoir virés péquistes. Ayant tous été élevé dans le sérail et la grande ouverture d’esprit du West Island.

      Depuis trop longtemps que la fantastique Dame de Béton jouait le rôle du Père Manquant en plus de son rôle de Mère dans cette famille de nationalistes composée d’adolescents attardés qui souffrirent en très grande majorité d’un Père Manquant dont la résultante fait d’eux des Fils Manqués qui ne jurent que par le petit pain de leur condition de nationalistes tout en rôtant le baloney quotidien. Avec souvent de fortes éructations sonores de baloney à l’air en plusse.

      En outre, Monsieur Pierre Duchesne devra troquer chemises et cravates pour avoir l’air plus LOUSSE ET PLUS SLACKE me disent des péquistes ravis, ces fiers défenseurs de la langue française au Canada. Monsieur Pierre Duchesne devra apprendre sur le tas pour chausser les souliers de Monsieur Jacques Parizeau qui fut longtemps le Père Manquant, le Père Spirituel de toute la talle de péquistes sans exceptions. Et tout comme TI POIL, MONSIEUR fumait comme un train, une locomotive en plus. Tout ça pour éviter de sentir, car nous pouvons sentir de très loin une grande proportion des péquistes masculins, il faut le dire.

      Finalement, Monsieur Pierre Duchesne sera tout un must pour le tapon de péquistes car Monsieur Jacques Parizeau n’aimait pas les péquistes, en tous cas, Monsieur les aimait de très loin. Facile à comprendre avec cette gang de dépendants affectifs qui veulent à tout prix une accolage avec le Père par substitution, pauvre d’eux autres.

      En terminant, MONSIEUR aimait les péquistes de très loin, ce qui lui valu le titre de MONSIEUR. Celui ci en vrai BRITISH n’avait que faire de toute cette trâlée de dépendants affectifs qui voulaient se faire TAPONER par le chef en se blottissant contre lui. En tout cas, la gang de péquistes, ayez au moins la décence de prendre votre douche quotidienne dans votre lourd travail de constructeur de pays par votre porte à porte. Surtout pour ne pas être identifiés comme des rôdeurs car cette maudire odeur de swing ne sert pas votre CAUSE et va vite écoeurer votre nouveau Père Spirituel….. Avec plaisir, John Bull.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité