Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 24 février 2012 | Mise en ligne à 17h12 | Commenter Commentaires (108)

    Vive le cinéma québécois !

    040229_barbarian_invasions_hmed11p.grid-6x2

    Avant les petits Québécois essayaient de gagner la Coupe Stanley, maintenant ils essaient de gagner des Oscars.

    Après Denys Arcand et Denis Villeneuve, c’est au tour de Philippe Falardeau de vivre le rêve hollywoodien.

    C’est réjouissant de constater que pour la troisième fois en quelques années, un film de chez nous se hisse tout en haut du palmarès mondial.

    J’espère que Stephen Harper sait ce que représente le cinéma pour le rayonnement d’une culture.

    J’espère que Stephen Harper sait ce que c’est qu’une culture.


    • C’est quoi le rapport ?? Je suppose que Star Académie c’est de la grande culture !

    • Vive le cinéma québécois… mais ton clin d’oeil du jour est en anglais… Un peu de cohérence SVP !

    • Je suis perplexe devant un constat de rayonnement de la culture par
      le cinema.
      Est-ce que des etrangers vont decouvrir quelque chose sur la culture
      quebecoise en visionnant des films comme: J’ai tue ma mere, Incendie,
      Polytechnique, Les invasions barbares et Elvis Gratton? J’en doute fort.

      Quoique j’ai bien aime des classiques comme Jean de Fleurette et Manon
      des sources, je n’y ai rien appri sur la culture francaise.

    • Il n’y a que nous pour croire que le Québec gagne l’Oscar, partout dans le monde ils diront que c’est le Canada qui a gagné.

      Alors comme vous dites, les petits Québécois ne gagneront rien.

    • Bonjour,

      vous auriez pu aussi écrire cette note ainsi:
      ————————————————–
      Avant les petits Québécois essayaient de gagner la Coupe Stanley, maintenant ils essaient de gagner des Oscars.

      Après Norman McLaren, Frédéric Bach et André Leduc, c’est au tour de Patrick Doyon de vivre le rêve hollywoodien.

      C’est réjouissant de constater que pour plus d’une quinzaine de fois fois en quelques années, un film de chez nous se hisse tout en haut du palmarès mondial.

      J’espère que Stephen Harper sait ce que représente le cinéma pour le rayonnement d’une culture.

      J’espère que Stephen Harper sait ce que c’est qu’une culture.
      ———————————————————————

      On oublie trop souvent le cinéma d’animation, domaine ou pourtant, nous excellons.

      Francis Dsharnais

    • Comme si on avait besoin de Hollywood et de ses Oscar pour que notre culture rayonne…

      Peut-être est-ce les Québécois à l’esprit étroit qui ont besoin de Hollywood pour connaitre la culture étrangère…

      Lâchez-moi donc Harper.

    • La seule culture dont rêve Harper se trouve au sud de nos frontières. Donc la seule culture d’importance est la religion, sa religion.

    • A propos de Monsieur Lazhar de Denis Villeneuve nominé aux oscars de 2012.

      Il ne faut pas briser un rêve*
      Même s’il vous semble un peu fou,
      Tâchez donc que le mien s’achève,
      Puisqu’il est plein de vous… (bis)

      ___________
      *Il ne faut pas briser un rêve de Jean Jal, 1936

    • Pour répondre aux deux dernière phrases de ce blogue. Je dirais spontanément que non.

      Mais bon, ne gâchons pas le plaisir et réjouissons nous de la nouvelle.

    • Le lectorat aura compris que Monsieur Lazhar est le film de Philippe Falardeau. Je regrette cette inattention, je m’en excuse mille fois!

    • Les Jutras m’impressionnent beaucoup plus que les Oscars. Lorsque tu es jugé par tes pairs et ce, à l’intérieur des mêmes contraintes budgétaires et des aléas d’un petit marché et que tu sors le numéro gagnant, je considère que le mérite en est que plus grand. Depuis quelques années, les Américains refont les mêmes films ou se contentent de refaire des films ayant eu du succès dans leur pays d’origine. Alors pour la gloriole des choses, nous repasserons. Je serai plus sidéré le jour ou un Américain aura la modestie d’inscrire un de ses films aux Jutras…

    • Ca change quoi dans la société québécoise que quelqu’un gagne a quelque part quelque chose ?

      Arcand a gagner avec Les invasions barbares dans lequel il dénoncait entre autre, notre système de santé; y’a tu quelque chose qui a changer au Québec grace au film d’Arcand depuis ce temps-la en matière de santé au Québec ? Non rien pantoute.

    • @vlglqqf

      Légère coquille dans votre texte. Monsieur Lahzar est bien de Philippe Falardeau.

    • Fichez donc la paix à Harper. Malgré le fait que vous n’êtes pas trop fier d’être Canadien…Il continue quand même à vous donner de l’argent!

      L’argent pour ces films vient principalement du gouvernement Fédéral…Vous pourriez à tout le moins vous garder une petite gêne??

    • Vraiment, votre blogue est superflu. Un compte twitter suffirait à vos vérités de la palice.

    • Que ce Peuple serait grand si il avait confiance en sa Souveraineté.

    • Talent0000,des subventions a 100%.Vous appelez ca culture???Give me a break ok?!?

    • Steven Harper a atteint le grade 9 au Royal Conservatory of music .http://examinations.rcmusic.ca/

      Un peu las de l’endoctrinement anti-harper servi par un certain nombre de médias pour à peu près n’importe quoi. Il y en a qui appuie le projet de loi C-10, j’en suis .

    • Stephen Harper ne sait peut-être pas ce qu’est une culture mais il sait au moins comment ça coute.

      Entre le deux, je choisis celui qui sais compter…

    • C’est le Canada qui a gagné puisque c’est le Canada qui a financé. Vive le rayonnement de la culture Canadienne.

    • Peut-être qu’un jour, je ne serai plus obligé de payer de ma poche les hobbys des autres. Comment voulez vous être fier d’un film non rentable qui n’aurait vu le jour sans MON argent?

      En lisant votre billet, on serait porté à croire que M. Harper est déçu de la nomination aux oscars… n’importe quoi.

    • ah et bravo a nos cinéastes , qui représentent superbement la culture québécoise/canadienne française , c’est en les supportant qu’on sauvera le français ici pas avec des loi 101 xénophobe (bon ok et en faisant des petits et en les élevant en français , moi j’aide la nation pour de vrais)

    • @levique:
      “C’est quoi le rapport ?? Je suppose que Star Académie c’est de la grande culture !”

      En tout cas, pas sûr que je me fierais à vous pour faire la différence entre les niveaux de culture… Seriez-pas par pur hasard l’un de ces perroquets du FM93 et de CHOI Radio X ??

    • C’est quel trait de notre culture contenue dans « monsieur Lazare » êtes-vous fière de voir exposé à l’étranger?
      Le fait que nos écoles sont envahis par des féministes castrantes interdisant tous jeux leurs semblant un peut brutaux tel le jeu du roi de la montagne, ou bien le manque de colonne vertébral de notre système en regard de l’autorité?
      Il manque une dynamique dans ce film décrivant très bien la castration de notre système scolaire, le ritalin, Falardeau à oubliez d’inclure la transformation de nos jeunes en de parfait petits moutons drogués.
      Et que vient faire votre bashing conservateur dans cette histoire? Si je me souviens bien, les budgets pour les estivaux d’été ont été augmentés au Québec en 2010-2011.
      Prenez-vous vraiment tous les lecteurs pour des ignorants?

    • Harper ne connaît rien de tout ça tout le monde le sait.
      Quant à Monsieur Falardeau je me réjouis pour lui, même s’il ne remportait pas cet Oscar il s’est rendu jusqu’à Hollywood, ce qui n’est pas négligeable, bravo.

    • J’ai littéralement ADORÉ ce film, vu jeudi soir. Un film simple, doux, mais peu banal. Peut-être un peu d’invraisemblance au sujet de l’arrivée impromptue du remplaçant (j’en ai déjà fait), qui est embauché sans plus de vérification, le tout se terminant en queue de poisson à la fin, sans savoir s’il sera “puni”, comment il poursuivra sa vie, etc. MAIS, ce que j’aime de nos cinéastes: ils n’ont pas peur de mettre en scène des sujets délicats, sensibles, et qui concernent d’autre monde que les Québécois dits “de souche”. C’est très rafraîchissant. En outre, je suis fière de voir que nos cinéastes sont sensibles à la réalité difficile, souvent de guerre, qui se vit ailleurs. Comme ouverture sur le monde, on ne fait pas mieux, n’en déplaise à certains. Je constate aussi que n’eût été de Wajdi Mouawad et ‘Évelyne de la Chenelière, il n’y aurait eu ni Incendies, ni M. Lazhar. Vive la théâtre québécois aussi, donc!

    • L’amuseur public Stéphane Laporte confond culture et divertissement, une propension commune aux idéologues progressistes.

      J’ai hâte que les gouvernements cessent de subventionner et d’allaiter ce que vous appelez comiquement la «Culture» et qu’ils se tournent enfin vers les problèmes qui nous affligent vraiment. Notre gouvernement à Québec détient des monopoles sur le jeu et l’alcool laissant la prostitution au secteur privé. C’est ça la «Culture»? Ou est-ce un jeu télévisé à Radio-Canada?

      Les snobs du divertissement ne pourraient pas survivre dans un environnement sans subventions. Nous le savons tous et ils le savent et se battront à mort pour le privilège de téter à la mamelle de l’État. Je crois que le cinéma est une business comme toutes les autres et je crois aussi que le gouvernement devrait s’abstenir de choisir les gagnants en affaire. Si le cinéma rapportait quelque chose on aurait s’en consolerait mais tout cet argent tombe dans un trou noir et y reste, alimentant les hipsters du divertissement, les empêchant de se retrouver à la rue faute d’éducation et de maîtriser un véritable métier.

    • Il n’y a pas grand chose dont je suis plus fier que le cinéma québécois.

      S’il y a quelque chose qui prouve que le Québec est une nation digne d’être un pays, c’est bien le rayonnement du cinéma québécois de Perreault à Villeneuve. La qualité est incroyable, et personnellement j’aimerais beaucoup avoir accès aux classiques de notre cinéma et plus encore, même les films moins primés comme Il était une fois dans l’est et Deux femmes en or sont au minimum un plaisir nostalgique coupable.

    • Oui vive le cinéma québécois.

      Nos cinéastes produisent de très bons films…. même s’lls ne concourent pas tous pour les oscars

      nombre d’entre eux gagnent des prix dans tous les festivals du monde…

      quant à Harper, aucun doute il ne souhaite pas que la culture québécoise rayonne

    • Quelqu’un qui présente Star Académie comme de la culture peut bien critiquer Harper!

    • c’est quoi le rapport avec Harper?

      j’espere que vous savez que les films quebecois et canadiens sont subventionnes par l’etat…

    • Le fait de dire qu’il y a rien qui se fait au Canada anglais au niveau de la culture est tellement embarrassant! J’ai un profond malaise pour les gens qui disent ça tout en clamant que le Québec est vraiment si spécial et unique et bla bla bla.

    • Comme pour les jeux olympiques, ça brise toujours le coeur d’entendre : and from Canada the winner is… Falardow, Pinshow, Leeduc, Archambo, Trembley, Vilnouawv, Gaskon…pouvons-nous être indépendant seulement aux olympiques et aux oscar ? SVP, mister Harper, seulement deux petites fois en 3 ou 4 ans ?

    • J’aime bien ce q’Émile nous fait part, les 2 dernières phrases à propos de Harper et la culture québécoise ne s’applique pas à la réalité, il se fou qu’un Québécois gagne un prix

    • Si vous n’avez d’inspiration que pour 5 petites phrases pour célébrer le cinéma québécois, pourriez-vous au moins ne pas en gaspiller 2 pour vous moquer du Premier ministre? Et j’ose croire que son niveau de culture dépasse Star Académie! N’oubliez-pas, Harper n’est pas contre la culture, il pense seulement que ce n’est pas le rôle du gouvernement de payer pour ça. Et je rajouterai qu’autant que j’adore nos artistes, je préfère voir mes impôts utilisés à d’autre fins que pour faire du cinéma, aussi bon soit-il.

    • C’ est Lord Durham qui disait que le peuple canadien-français n’avait pas de culture , était ignare et que la meilleur chose pour nous était l’assimialtion totale .

      Aujourd’ hui le Québec présente des films aux Oscar alors que la culture canadienne a été complétement assimilée par la culture américaine et que le cinéma canadien agonise lentement mais sûrement !

      Un peuple sans culture Mister Durham ???? De quel peuple parliez-vous ?

    • “Un peuple sans culture Mister Durham ???? De quel peuple parliez-vous ?”

      Heu… Il ne va pas vous répondre…

      Le bonhomme est mort il y a plus de 170 ans!

      Vous auriez pas quelque chose de plus contemporain à proposer??

    • “N’oubliez-pas, Harper n’est pas contre la culture, il pense seulement que ce n’est pas le rôle du gouvernement de payer pour ça. Et je rajouterai qu’autant que j’adore nos artistes, je préfère voir mes impôts utilisés à d’autre fins que pour faire du cinéma, aussi bon soit-il.”

      Comme, par exemple, acheter des avions de chasse F-35
      dont on a besoin comme d’un trou dans la tête
      et dont la seule utilité est de subventionner les marchands de canons…??

    • Oh! Et bien sur, le cinéma américain est lui aussi
      subventionné à l’aide de crédits d’impôts…

    • Belle prose de douche_froide: Si le cinéma rapportait quelque chose on aurait s’en consolerait mais tout cet argent tombe dans un trou noir et y reste, alimentant les hipsters du divertissement, les empêchant de se retrouver à la rue faute d’éducation et de maîtriser un véritable métier.

      Comme affirmation complètement foireuse, il est difficile de faire mieux.

      Il me semble que c’est simple à comprendre. Le cinéma est une industrie qui rapporte beaucoup en terme de retombés économiques. Elle fait travailler des gens qui ont un réel métier. Pas juste des comédiens, mais également des machinistes, des caméraman, des monteurs, des spécialistes du son, etc. Sans compter tous les avantages reliés au rayonnement de notre culture et de notre société. Mais ça, vous ne pouvez pas comprendre ça, car vous êtes trop occupés à essayer vos idées d’arriéré économique et culturel.

      Faut vraiment être étroit et limité d’esprit pour penser comme ça. Encore un discours de frustré qui est incapable de voir la réalité en face. Un jaloux qui a décidé de mettre tout sa frustration sur le dos des autres, de tout détruire autour de lui pour masquer sa propre insignifiance. J’ai vraiment pitié de vous monsieur. Faudrait pas que vous soyez élu. Vous décideriez de faire perdre leur emploi à des centaines de personnes pour des motifs complètement dénués de tout fondement logique. Beurk !!!

    • @timag

      25 février 2012
      01h28

      Que ce Peuple serait grand si il avait confiance en sa Souveraineté.

      On a déja la pleine souveraineté en éducation et en santé et regarde les résultats, j’ose pas imaginer un Québec souverain avec un gouvernement aussi incompétent.

    • Le grand oublié: monsieur Lazhar lui-même, Fellag.

      Comment se fait-il que depuis le lancement du film jusqu’à ce jour de la remise des Oscars on entende si peu parler de Fellag?

      La colonisation par Fellag (07m 58s)
      http://www.dailymotion.com/video/xisne_fellag-la-colonisation_news

    • @f-roots – 25 février 2012 – 07h15
      Harper sait compter … dans vos rêves. Où étiez-vous au cours des dernières années?

    • @douche_froide

      «…Les snobs du divertissement ne pourraient pas survivre dans un environnement sans subventions…»

      Bombardier est subventionné. Pratt & Whitney est subventionné. La Yukon First Nation Tourism Association aussi. Les émissions de TVA sont subventionnées. Et l’industrie du pétrole en reçoit. Un milliard par année d’Ottawa aux pétrolières. Un milliard ! Aux pétrolières !

      On ne se sent jamais aussi grand quand, en gang, on peut varger sur la danseuse de ballet, sur le peintre, ou sur un cinéaste, n’est-ce pas ?

      C’est décourageant… Tout comme écouter des ivrognes roter…Mais bizarrement, cette hargne face aux cadeaux d’Ottawa aux pétrolières n’a jamais atteint le degré de mépris dont on abreuve les artistes

    • Le fait de se rendre en grande finale pour l’obtention de l’Oscar en dit beaucoup sur la qualité de notre cinéma.
      Ce n’est pas bien de se moquer du Premier ministre du Canada, il parait qu’il a bien aimé le film Les Pétroleuses en 1971.
      P.S. Star Académie, c’est aussi de la culture…. Denise Bombardier l’a dit !

    • rogiroux

      Vous avez bien raison, de nombreux états américains offrent encore des pots-de-vin aux producteurs de films qui s’empressent de se laisser soudoyer (43 états en ce moment) mais la tendance va vers une diminution des subventions et du nombre d’états se faisant fourrer. De nombreux états réduisent la valeur des cadeaux (qui vont au 1%, non?) parce qu’ils voient qu’ils y perdent leur chemise. Ces états se rendent compte que même sans faire de cadeaux à de riches acteurs, producteurs et réalisateurs (qui veut donner de l’argent à Tom Hanks ou à Eddie Murphy?) le cinéma n’arrêtera pas de tourner et ils finiront l’année avec PLUS d’argent. Les meilleures jobs, c’est-à-dire les plus payantes iront toujours à des personnes résidant hors de l’état de toute façon.

      Le Québec ne fait pas les choses à moitié: en plus de subventionner à outrance les films dits «québécois» (j’ai besoin d’un bonne définition ici, juste pour rire), on donne de l’argent à des producteurs étrangers pour avoir le privilège d’apercevoir un édifice familier dans un film dont l’action se situe à Moscou. Hourra!

      Jetez un coup sur ce palmarès pathétique de la «culture»:

      http://filmsquebec.over-blog.com/pages/Box_office_des_films_quebecois_de_2010-2280685.html

      Les pauvres films québécois rapportent systématiquement une petite fraction de leurs coûts de production. On le fait pour le prestige? On le fait pour faire jouir un critique bulgare ou pour figurer dans la liste des «10-films-que-personne-n’a-vu-mais-que-vous-pouvez-maintenant-louer-pour-presque-rien» ou pire encore, pour un obtenir un quelconque prix à l’occasion d’un des milliers de festivals de films dans le monde? On se demande pourquoi les restaurants peinent à trouver du personnel.

      Les subventions au cinéma entrent dans la même catégorie que celles données aux stades sportifs, à n’importe quelle compagnie dite «verte», aux constructeurs d’automobiles ou aux universités, un racket qui prend l’argent aux pauvres pour la donner aux riches sans aucun bénéfice à ceux qui paient.

    • Le cinéma est une industrie. Ce n’est de la culture qu’au sens très large du terme, au point où ça ne veut rien dire. Un peu comme la port ou non port de la cravate, ou la coupe de cheveu, ou la manière de parler, fait également partie de la culture au sens large.

      Bon cop bad cop, Star buck, etc., ce n’est pas de la culture, c’est du commerce. Arrêtez de charrier, M. Laporte.

    • @jutamat
      Si comme vous dites vous n’avez rien appris de la culture Française dans les oeuvres de Pagnol vous êtes surement bouché.La culture n’est pas que contemporaine mon cher,il est vrai qu’ici nous sommes toujours à renier notre passé,les Français sont probablement plus enclin au respect historique de leurs histoire.
      Il est tout aussi important de produire une oeuvre ici comme ”Un homme et son péché” qu’un Marius ou Manon des sources là-bas.
      Dans la culture contemporaine tout semble parti pour l’uniformisation,nous vivons planétairement et nos cultures s’entremêle,et je ne suis pas contre ,sauf que nous devons demeurer intègre plutôt que de trop chercher à ressembler aux USA qui sont très différents de nous tout comme les Canadiens anglais.
      Encore une fois le Québec distinct produit un cinéma distinct.
      Gilles Ménard

    • Pour vous Mr Laporte

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2012/02/26/002-cinema-patrimoine-moore.shtml?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

      ça vas peut être calmer vos peurs et préjugés pour la gogauche artistique face au gouvernement Harper concernant le financement du cinéma Canadien. Et si vous n’aviez pas de crainte pour le financement fédéral, alors pourquoi cette petit remarque sournoise “encore” sur le dos de Haper ????
      A oui, c’est vrai, toutes les occasions sont bonne pour fessé gratuitement sur Harper, que ce sois pertinent ou pas….

    • À TLMP l”étoile va à Mathieu Bock Côté!
      Bravo!
      Gilles Ménard

    • 99.9% des artistes de sont pas des lumières. C’est pour cette raison qu’il est ridicule de les subventionner.

    • @douche_froide

      “Je crois que le cinéma est une business comme toutes les autres”

      Ben voilà le problème… Pour vous subventionner la culture ne vaut rien parce que vous ne savez pas reconnaître la différence entre un film et une canne de petits pois. Inculture, au sens premier du terme. Par contre, j’imagine que le pétrole n’est pas une business comme les autres…

    • Vive le cinéma québécois et les millions de fonds publics gaspillés dans des navets tels que : Angle Mort, Les Dangereux, Le poil de la bête, Cabotins, L’appât, et j’en passe!

      Et y’en a qui en redemandent…

    • @Rogiroux

      OK d’ abord !

      Un peuple sans culture Mr. Harper ?

      Bien sûr nos incultes pour qui l’ art ne sert a rien préfèrent l’art de la corruption entre petits amis du privé du monde des affaires !

      Subventionner les arts ? Pouahhhh !

      Subventionner les milliardaires du privé ? Yesss ! Business as usuel !

    • @gillesmenard

      26 février 2012
      21h55

      Vous avez écrit:

      “À TLMP l”étoile va à Mathieu Bock Côté!
      Bravo!
      Gilles Ménard”

      Vraiment surprenant??? Mathieu Bock-Coté est définitivement à droite…Vous le communiste!

    • @unholy_ghost

      Quel apport à la culture québécoise a rapporté le film “Le poil de la bête”?

      Parce que côté $, on a englouti $3M dans ça, pour un box-office de $70K.

      Et le fabuleux “Angle Mort”, tourné majoritairement à Cuba? avec des dialogues espagnols? Est-ce que c’était un 3M$ bien investi pour promouvoir la culture québécoise, ou plutôt un 3M$ pour permettre à des pseudo-vedettes québécoises de continuer de vivre la belle vie sur le bras des contribuables et se payer un beau ti voyage dans le sud?

      Éclairez-nous, ô grand connaisseur de la culture.

    • Avez-vous vu comment Paul Piché et Emmanuel Bilodeau était dépassé par les propos de Bock Côté hier à la Grand Messe dominicale. Ils veulent profiter du fait que les québécois n’aiment pas Harper pour se séparer. C’est un peu comme si vous alliez chez GM et que le vendeur n’arrêterait pas de bitcher contre Toyota. « Laisse faire Toyota là. Toi c’est quoi que tu as dire sur tes sapristi de chars? »

      Enfin, si les artistes étaient capables de gérer leur propre finance personnelle cela pourrait quasiment avoir l’air crédible mais ça ne l’est pas. La Culture n’est certainement pas un signe d’intelligence en tout cas pas le cinéma québécois où les comédiens sont centrés sur-eux-mêmes.

      En passant, Harper est un chateur pianiste. La culture il connaît ça.

    • M. Laporte, lisez l’excellente source de douche froide:

      http://filmsquebec.over-blog.com/pages/Box_office_des_films_quebecois_de_2010-2280685.html

      Appeler de la “culture” ces 33 films là est une épouvantable insulte à la vraie culture. Ces 33 films-là, c’est du commerce, du divertissement, une industrie. Mais de la “culture” ! Allons donc. A ce compte, je réclame une subvention pour les pages Facebook de mes enfants. Elles seraient, selon vos critères tordus, de la “culture” aussi…

    • Dieu que vos blogues sont plates… pas necessairement à cause de vous M. Laporte, mais beaucoup trop de gens vous en veulent. Plus personnes arrive à raisonner en écrivant sur ce blogue tellement on vous aime pas beaucoup. On vous en veut… vous travaillez pour la grosse roue de Star Académie et on aime pas ça. On sait que c’est encore une grosse machine à “subventionner” Pier-Karl et Snyder. Chaque fois que vous écrivez sur le blogue, peu importe le sujet, vous vous faites ramasser. Peut-être ne devriez-vous pas vous en tenir à ne plus faire de blogue?? Ça déborde et ça devient plate… très plate…

    • Les iraniens ont gagné l’oscar du meilleur film en langue étrangère… vous croyez réellement que la culture iraniene va etre célébrée en occident à partir d’aujourd’hui ?

      un peu de sérieux M. Laporte

      le rayonnement de la culture, un mythe inventé pour décrire des oeuvres intéressantes mais non-rentables

      ca ne change rien pour personne, sauf que les gens qui ont travaillé sur le film de Philippe Falardeau auront plus de facilité à trouver de la job sur un prochain projet, that’s it

    • Canadien vous voulez dire ;)

    • M.Laporte,
      Quand on constate les réflexions de fond de chaudron de certains sur la valeur de la culture du peuple québécois, je me réjouis de constater que, dans la majorité des cas, ce sont des fédérâleux !
      Pour les autres fédérâleux, ça me fait bien rire de les voir s’empresser de «canadianiser» les talents et succès québécois, un peu comme des racistes qui sont moins racistes quand ils y trouvent leur compte……
      Ils font la même chose dans le sport car, si ce n’était de tous ces québécois francophones qui remportent des médailles années après année, tout comme en culture, leur «plusss meilleeur pays ferait dur en ”Chrétien” ou en ”Harpeur” (selon leur choix)….
      Félicitations pour Star Académie et la formidable équipe qui, avec tant de professionnalisme, fait l’admiration des plus grands producteurs et artistes musicaux à travers le monde…

    • respectable, avez vous écouté Harper jouer du piano ou chanter? Apparemment non.

    • En relisant les commentaires de certains sur ce blogue, il m’est venu à l’esprit cette réflexion que j’avais lu quelque part il y a plusieurs années et qui allait comme suit: « Toute la logique du monde est impuissante face à des imbéciles !»
      Certains sur ce blogue, aussi cultivés qu’un cactus en plein désert, siphonneront avec une paille estampée du «canadian flag made in China) le peu de sève qu’ils ont emmagasinée pour me répondre, les autres, qu’un organisme unicellulaire battrait quotidiennement dans des tests de quotient intellectuel, resteront silencieux…!

    • @respectable
      Si tout le monde pensait comme vous, il n’y aurait que les Forces armées pour nous représenter à l’extérieur du Canada. (Dixit Daniel Lemire)

      @pager ‘’ Mathieu Bock-Coté est définitivement à droite…’’

      Et aussi indépendantiste…

    • @souverain 20h00
      Bravo!j’appuie à 100%.

    • @respectable
      Je suis l’instigateur du retrait de facebook de Harper interprétant une chanson de John Lennon durant sa campagne électorale.J’ai ici une lettre signée de Yoko Onno qu’elle m’a fait parvenir me remerciant de l’avoir aviser pour qu’elle prenne l’initiative de demander à facebook de retirer ce vidéo.
      Son entreprise ne va en aucun sens avec l’oeuvre de John Lennon.
      Gilles Ménard

    • @gillesmenard
      Un cinema distinct et de qualite n’a rien a voir avec la nationalite, la langue, le sexe
      ou la couleur de la peau de ses createurs.
      C’est justement de la capacite d’imaginer et de creer dont il est question. Un bon film
      c’est un bon film, nonobstan son pays d’origine.

      En passant, l’arogance et les insultes n’ajoutent rien a la pertinence de vos interventions,
      au contraire

    • Salut Gilles! Où trace t-on la ligne entre ce qui est « subventionnable » et ce qui ne l’est pas?

      Le Québec a besoin d’un grand ménage là dedans. Et surtout qu’est-ce que de la culture? Certainement pas une gang d’humoristes qui font les bouffons dans un film.
      On peut être cultivé sans connaître Paul Piché et Emmanuel Bilodeau. Je préfère cultiver le champ de toutes les sciences et de toutes activités qui se pratiquent sans le bénéfice de spectacles, et de shows de chaises centrés sur des gens centrés sur eux-mêmes et à la recherche de la prochaine plogue ou publicité gratuite (c.-à-d. payée par nos taxes). Cependant, je ne néglige pas les chanteurs de facture vraiment internationale.

      Si j’étais une plante, je serais un cultivar, tout ce qu’il y a de plus sophistiqué et recherché: rien à voir avec l’herbe à puces, les pissenlits et la mauvaise herbe qui font la pluie et le beau dans notre valeureux monde artistique québécois, et qui jalousent forcément la culture à honorable remplie de fines connaissances philosophiques et scientifiques.

      simon picotte

    • Heureux ceux dont l’identité culturelle consiste à être ouvert à toutes les cultures. Ils ne ressentent alors nul besoin de subventionner une culture (la culture indigène) plus qu’une autre.

      Le domaine artistique est très élastique: plus il y a de subventions, plus il y a de personnes qui se découvrent un talent ou un intérêt artistique. Tous mes enfants étaient des artistes à 5 ans: ils recevaient une grosse subvention de papier, pots de peinture, crayons de couleur. Sans cette subvention, ils se seraient trouvés d’autres talents.

      Il y a une place pour l’art subventionné, cependant: dans les facultés des Arts des universités, par exemple. Mais notez à quel point les artistes-professeurs produisent peu d’arts (avec de notables exceptions, bien sûr), si vous les comparez à la production scientifique des scientifiques-professeurs.

      La Suède est un pays qui devrait se sentir plus culturellement isolé que le Québec. Pourtant, que je sache, ce pays ne pratique pas les subventions artistiques mur-à-mur qu’on connait au Québec.

      En passant, la Suède fait partie des pays qui pratiquent une identité culturelle beaucoup plus fixée sur les autres que sur le nombril indigène, le nombril des “gens d’ici”.

      simon picotte

    • corrigé: Heureux ceux dont l’identité culturelle consiste à être ouvert à toutes les cultures. Ils ne ressentent alors nul besoin de subventionner une culture (la culture indigène) plus qu’une autre.

      Le domaine artistique est très élastique: plus il y a de subventions, plus il y a de personnes qui se découvrent un talent ou un intérêt artistique. Toutes mes nièces seront des artistes à 5 ans: ils recevront une grosse subvention de papier, pots de peinture, crayons de couleur. Sans cette subvention, ils vont se trouver d’autres talents.

      Il y a une place pour l’art subventionné, cependant: dans les facultés des Arts des universités, par exemple. Mais notez à quel point les artistes-professeurs produisent peu d’arts (avec de notables exceptions, bien sûr), si vous les comparez à la production scientifique des scientifiques-professeurs.

      La Suède est un pays qui devrait se sentir plus culturellement isolé que le Québec. Pourtant, que je sache, ce pays ne pratique pas les subventions artistiques mur-à-mur qu’on connait au Québec.

      En passant, la Suède fait partie des pays qui pratiquent une identité culturelle beaucoup plus fixée sur les autres que sur le nombril indigène, le nombril des “gens d’ici”.

      simon picotte

    • Meryl Streep est une diplômée de Yale: Master of Fine Arts (Yale)

      Très différent de nos artistes québécois qui se croient les représentants de la culture! Car pour être accepté à Yale dans ce programme, vous devez

      1) Être hyper intelligent;
      2) Être hyper cultivé, sciences etc;
      3) Déborder de talents

      • Seul Gregory Charles pourrait être accepté comme québécois. Aucun autre artiste québécois ne pourrait l’être, d’après moi. Pas vos amis en tout cas monsieur Laporte.

      • Simon picotte

    • Je sais que la phrase ” Faiseurs de CULture” c’est pas français. Mais j’ai choisis ce terme par exprès pour bien faire comprendre mon propos.

      Sylvain Simard
      St-Jean-Sur-Richelieu

    • @ gchampag,

      Monsieur Laporte se fait ramasser parce qu’il mélange les genres.

      On est tous fier de voir un Québécois aux oscars.
      Mais comme tous ses confrères de la presse, il profite de sa tribune publique privilégié pour faire passer un message politique partisante ou une idéologie propre à lui-même.

      Je ne suis pas un artiste, un simple ouvrier, et je trouve que ce qu’il fait côté artistique assez génial, mais nous avons une idéologie politique opposé.

      J’ai vue le film que j’ai trouvé bien ordinaire, qu’il se retrouve aux oscars me surprends. Je me pose toujours des questions quand je vois des navets commerciaux remporter des prix ou en nommination.

      Je n’ai rien contre le cinéma Québécois, un ministre conservateur oui oui, un « MÉCHANT » conservateur approuvait les subventions, il à fait remarquer que seul les USA et l’Inde s’auto finançait, tous les autres pays subventionnent l’industrie, mais je dois vous avouez que d’entendre dénoncer des supposés coupures dans la culture au Québec me laisse perplexe.

      Car voyez vous, l’an passé, il sortait en salle, un film Québécois par mois et le gouvernement conservateur augmentait les subventions aux festivaux d’été afin de contré la crise économique.

      Voyez vous, m. ou Mme gchampag, moi c’est la désinformation partisane qui me rebute.

    • Quand j’entends parler de culture ou de cinéma québécois, je sors mon…oreiller.

    • Il faut un peu se calmer le ponpon. Le point n’est pas de savoir si les québécois ont besoin ou non de Hollywood. Ce qui est important c’est que les gens d’ici se dépassent, se surpassent sans aucunes attentes. Je suis fier de voir des artistes, scientifiques, entrepreneurs et citoyens tenter de changer une parcelle de ce monde dans lequel nous tous vivons. Il ne faut pas cesser de rêver, jamais.

    • Non, il n’y a pas de différence fondamentale entre une canne de petit pois et un film, un moteur électrique, de l’engrais pour ma pelouse ou de la nourriture pour chats.

      Stéphane Laporte se dit fier du cinéma québécois mais il ne nous dit pas de quels film(s) il est fier, je crois que nous devrions le savoir.

      Allez vois où on brûle votre argent:

      http://www.sodec.gouv.qc.ca/libraries/uploads/sodec/RAGs/RAG_2010_2011_SODEC.pdf

      http://www.mcccf.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/rapport-annuel2010-2011.pdf

      Voyez aussi le monstrueux gouvernement mettre son nez partout et sa main dans nos poches:

      http://www.gouv.qc.ca/portail/quebec/pgs/commun/gouv/minorg/?lang=fr

      Je voterai pour le prochain politicien qui promettra de nettoyer ces écuries d’Augias.

    • @honorable
      Ca reste de la culture. De très basse qualité mais de la culture pareil.
      C’est comme comparer du Québérac avec un grand Bordeaux. C’est du vin.
      Ou comparer un faux scientifique comme vous, qui citez des créationnistes dans le blogue des Sciences, avec un vrai scientifique comme Yvan Dutil.

    • @respectable 28 février 2012-07h27
      Vous écrivez : «Meryl Streep est une diplômée de Yale: Master of Fine Arts (Yale)Très différent de nos artistes québécois qui se croient les représentants de la culture! Car pour être accepté à Yale dans ce programme, vous devez
      1) Être hyper intelligent;
      2) Être hyper cultivé, sciences etc;
      3) Déborder de talents
      • Seul Gregory Charles pourrait être accepté comme québécois. AUCUN AUTRE ARTISTE QUÉBÉCOIS NE POURRAIT L’ÊTRE, D’APRÈS MOI . PAS VOS AMIS EN TOUT CAS monsieur Laporte. Simon picotte »
      (Les majuscules sont de moi pour bien souligner le snobisme ronflant de vos inepties)
      Pour votre information monsieur picotte,
      Patrick Huard, collaborateur de M.Laporte, a déjà travaillé avec les meilleurs «coachs» de l’Actors Studio, à New York , ceux-là même qui ont aussi «coaché» Meryl Streep…À la fin du stage de M.Huard, on lui a offert une place comme auditeur libre à l’Actors Studio où la «crème de la crème» de ceux qui y font un stage, ont le privilège d’être auditeur libre, c’est-à-dire qu’ils ont le droit d’aller dans la salle et de regarder travailler des gens comme Pacino. Qui plus est, en 1997, on lui a offert de s’inscrire au programme international de 3 ans – on prend 12 candidats par année sur la planète…
      Je constate qu’à chaque fois que vous intervenez sur les blogues, vous nous démontrez souffrir d’un sérieux problème d’incontinence intellectuelle car vous ne manquez jamais de faire pipi sur tout ce qui représente l’identité QUÉBÉCOISE, que ce soit en politique, en culture, en économie etc…
      Bien sûr, à force de faire pipi un peu partout comme le poodle royal de Sa Majesté que vous êtes, on finit par faire pipi sur ses bottines comme le prouve le cas de Patrick Huard auquel j’ai fait référence ci-haut.
      Robert Alarie

    • @souverain
      Mr.respectable est très frustré,boit trop de café et devrait fumer un joint pour se relaxer et enfin découvrir la réalité qui l’entoure.Ses lubies l,entraîneront peu à peu vers une dépression majeure où la paranoïa fera de lui un parfait délateur de la société Harperienne.
      Ce personnage au Kamouraska est connu comme une punaise de sachristie de haut niveau et le bon voisinage avec lui est une tâche quasi impossible.
      Gilles Ménard

    • @respectable
      ”En passant, la Suède fait partie des pays qui pratiquent une identité culturelle beaucoup plus fixée sur les autres que sur le nombril indigène, le nombril des “gens d’ici”.”

      Si vous prenez le temps de faire une recherche, vous constaterez que la Suède subventionne énormément les arts et la culture.
      Évidemment la musique, étant donné la proximité de la Grande-Bretagne. Et aussi les minorités qui risquent de disparaitre, la culture laponne et 2 ou 3 autres minorités situées dans le nord du pays.

    • Bonjour

      @ mbison, qui a écrit en ce :

      27 février 2012, 16h51

      « Canadien vous voulez dire ;) »

      – — –

      Intervention intéressante.

      Daniel Verret (nadagami)

    • A t-on vraiment besoin de la reconnaissance des Américains pour s’aimer soi-même? Avec ou sans Oscar, M.Lazhar reste un très beau film.
      Ils ont reconnu “Ze Artiste” parce que ça fait l’éloge du cinéma américain d’Hollywood et qu’il est muet. Eut-il été parlant, il n’était plus dans la course sauf dans la catégorie “langue étrangère”

    • Moi, j’adore le cinéma Québécois…Les autres provinces Canadiennes (peut-être à part le Nouveau Brunswick et l’Ontario) ne peuvent pas participer aux Oscars pour les films en langue étrangère. C’est ce qui donne cette main-mise du Québec sur le cinéma Canadien…Et c’est parfait ainsi!

    • Bonjour,

      Même si la très grande majorité des artistes québécois sont plutôt poches et manquent infiniment de culture et même de jarnigoine si nous les comparons à ceux de l’Hexagone, laissons au moins la possibilité de rêver à nos pauvres nationalistes québécois qui se cherchent des prix de consolation partout où ils peuvent. Tous désemparés qu’ils sont, ne sachant même pas où se mettre les pieds en s’enfargeant partout dans les ruines de leur foutue cause nationale, ceux ci se consolent en regardant la Grande Messe du dimanche à Radio Canada afin d’espérer une embellie et une déclaration de foi nationaliste d’un pauvre taré comme eux. Et pendant ce temps, la Cause esseulée depuis trois longtemps faute de disciples, est disparue de l’écran radar, tannée de s’être branlée dans le manche aussi longtemps face à de tels castrés. Avec plaisir, John Bull.

    • @americanophile

      “Quand j’entends parler de culture ou de cinéma québécois, je sors mon…oreiller.”

      C’est drôle, je ne suis pas surpris de vous voir paraphraser vous savez qui.

    • “Quel apport à la culture québécoise a rapporté le film “Le poil de la bête”?
      Et le fabuleux “Angle Mort”, tourné majoritairement à Cuba? avec des dialogues espagnols?”

      Aucun. Des films de droite qui singent la culture américaine. Comme vous.

    • Vous avez besoin de la reconnaissance de The Academy pour vous sentir fier du cinéma d’ici, vraiment? Je n’en reviens pas de l’importance que l’on peut donner à ce genre de galas. Certes, c’est un outil marketing important pour les nominés mais c’est tout. Comme n’importe quel autre gala, c’est subjectif et ne représente l’opinion que des membres.

    • @Souverain : Il y a une différence entre se faire inviter à des cours d’acting et de se faire accepter à Yale au programme Master of Fine Arts . Faut être intelligent. Ce qui est de moins générale chez les humoristes québécois Huard inclus. Faire le bouffon ne fait certainement pas partie des préalables. C’est un programme sérieux.

    • >>>Ce personnage au Kamouraska est connu comme une punaise de sachristie de haut niveau et le bon voisinage avec lui est une tâche quasi impossible.
      Gilles Ménard
      _______
      Salut Gilles. lol J’ai jamais mis les pieds au Kamouraska Gilles je sais même c’est où. Tu fais erreur sur la personne. Je suis de Trois-Rivières. J’ai déjà sorti avec la fille de mon voisin. Mes voisins m’adorent. Quossé ça? C’est du n’importe quoi.

      Mais peu importe tu es mon communiste préféré. Je n’hésiterais pas à t’inviter à la chasse dans le bois ou à la pêche. J’ai un chalet à St-Alexis des monts. Plein de truites. La grosse paix. Tout seul su’l lac avec un gros joint man. Le paradis sur terre.

      Pour revenir au sujet. 1% du budget alloué à la culture c’est trop car la santé, l’éducation et le service de la dette accapare 80% du budget. Va falloir couper dans la culture un jour Gilles. Sinon ce sont nos banquiers qui vont le faire et eux ils s’en foutent de notre culture. Y vont couper en sauvage. C’est parce que j’aime ma culture canadienne française que je veux qu’on coupe avant que d’autres le fasse de la mauvaise façon.

    • @unholy_ghost

      Si ces films n’ont fourni aucun apport à la culture, alors pourquoi subventionner ces films? Et pourquoi subventionner le cinéma s’il est établie par vous que certains films n’apportent rien à la culture? Si on coupait les subventions à de tels films, il n’y aurait donc aucun impact sur la culture car ceux-ci n’y ont rien apporté, n’est-ce pas?

      Je ne suis pas de droite, et je suis loin d’être un admirateur des USA. Je suis simplement contre le fait qu’on gaspille mon argent sur des films pourris, et fasse vivre une ‘élite’ cinématographique québécoise qui mène la belle vie, en se payant des salaires faramineux, pour des films que personne ne veut voir.

    • @johnbull 29 février 2012-05h29
      Pauvre ti-beu,
      Il n’ ya pas si longtemps, tu traitais les artistes de l’Hexagone de demeurés et tu t’en sers maintenant pour mépriser les québécois…
      Nous, les VRAIS QUÉBÉCOIS avons des créateurs d’une telle classe que nous sommes honorés par les deux plus prestigieux événements artistiques planétaires : Hollywood et Cannes… pendant que le ROC applaudit ces grands artistes canayens que sont Harpeur le chanteur, Chrétien le stand-up comique et «Justun» le boxeur…
      Depuis quelques semaines, on constate que l’étoffe (sic) de tes arguments fédérâleux devient de plus en plus malodorante au fur et à mesure que les VRAIS QUÉBÉCOIS font prendre conscience aux côlons et colons de FAUX québécois que leur béquille Ottawasienne est aussi fiable que la culture (sic) de Harpeur, le jugement (re-sic) de Jean Lagaffe Chrétien ou, pire encore, que l’intellect de «Justun» le fils de l’autre…
      Que la première chose que tu fasses à 05h25 du matin soit de faire pipi sur les québécois nous confirme un très très sérieux problème de névrose obsessionnelle…
      Change de vétérinaire, tu vas finir dans les écuries d’Élizabeth avant longtemps…
      Au plaisir, Robert Alarie

    • Ho! Ho! Ho!

      Depuis quand les acteurs doivent être intelligents ou éduqués?

      Quel genre de péteux chosit son divertissement selon ces critères? Si quelqu’un peut démontrer une relation de cause à effet entre l’éducation et l’intelligence des acteurs-réalisateurs-producteurs-scénaristes et la qualité d’un film, je le met en nomination pour le Nobel de la magie.

    • Ah que la vie serait triste sans la quotidienne petite branlette verbale de John Bull.
      Vous ne le saviez sans doute pas, mais Lionel Groulx est mort depuis un sacré bout de temps.

    • @Respectable ‘’Sinon ce sont nos banquiers qui vont le faire et eux ils s’en foutent de notre culture.’’

      Vous devriez sortir un peu plus souvent dans Trois-Rivières, vous pourriez constater que les banques et caisses Desjardins sont des partenaires majeurs lors des grands événements culturels de la ville. Et si les banques et les caisses y participent, c’est qu’elles y trouvent leur compte… Sinon !

    • @pager

      L’argent que le gouvernement fédérale nous « donne » pour réaliser nos films, ce n’est pas un cadeau, c’est notre propre argent qu’on a payé en impôts. Bienvenue dans le monde réel. :)

    • douche_froide 29 février 2012-13h26
      Vous écrivez : «Ho! Ho! Ho!…Depuis quand les acteurs doivent être intelligents ou éduqués? … et vous poursuivez bla bla bla…« ….Si quelqu’un peut démontrer une relation de cause à effet entre l’éducation et l’intelligence des acteurs-réalisateurs-producteurs-scénaristes et la qualité d’un film, je le met en nomination pour le Nobel de la magie.»
      Vous semblez avoir un mépris pour tous ces gens extraordinaires du domaine des arts et de la scène qui tiennent en vie l’âme d’un peuple, c’est-à-dire sa culture, et que vous et d’autres ignares incultes considérez comme des parasites de la société…!
      Je vous invite à lire la biographie de Václav Havel , dramaturge, essayiste et homme d’État tchécoslovaque décédé le 18 décembre 2011 , ainsi que la biographie de Charles Chaplin ; en plus d’avoir deux excellents candidats pour votre Nobel de la magie, vous allez vous coucher moins niaiseux …
      Vous faites malheureusement partie de ces gens (il y en d’autres sur ce blogue qui se reconnaîtront) qui disent n’importe quoi pour paraître intelligents alors qu’ils font au contraire la preuve de leur insignifiance…

    • @souverain

      Vous réalisé que votre message de 13h19 était simplement haineux? Vous pensez que c’est comme sa que vous allez faire avancer votre “cause”? Insulter et traiter de faux-Québecois ceux qui ne pensent pas comme vous? Vous passez beaucoup plus comme un frustré de la vie qu’un visionnaire si vous voulez mon avis…

    • @respectable
      Je suis désolé de ce malentendu,j’écrivais à ”johnbull”.

    • gaucho_marx : je parlais de nos banquiers Wall Street. Les Caisses et les Banques ne financent pas le gouvernement ou si peu.

    • @bigmizar

      29 février 2012
      14h21

      L’éternelle rengaine des séparatistes…Usée à la corde??

    • @parobillard 29 février 2012-17h15
      Vous faites de la lecture sélective ?
      Où êtes-vous quand johnbull écume les blogues depuis 2-3 ans pour nous traiter de «coquerelles» et de «rôteux de baloney», lesquels sont SES PROPRES propos méprisants !
      Alors pour la morale, en bon (ne) fédéraliste arrogant(te) vous repasserez…
      Vous réalisez que votre message de 17h15 est tout simplement insidieux, c’est comme ça que vous pensez justifier votre cause ?
      Allez en paix et ne délirez plus !
      De la part d’un VRAI QUÉBÉCOIS qui se tient debout !

    • @souverain
      Vous voulez connaître la différence entre vous et les johnbull de ce monde? C’est simple, johnbull n’a pas besoin n’a pas besoin de faire avancer sa cause puisqu’il l’a déjà son pays. Tout ce qu’il fait c’est provoquer parce qu’il n’a visiblement rien d’autre à faire de sa vie. Vous, par contre, essayez de faire avancer une cause et ce n’est pas en insultant ceux qui ne sont pas d’accord avec votre point de vue que vous allez leur faire changer d’idée.

      P.S.: Pour vous un vrai Québécois qui se tient debout c’est quelqu’un qui propage des commentaires haineux? (vous devez sans doute être d’accord avec moi que vos propos sont haineux puisque vous n’avez pas essayé de vous défendre et vous n’avez fait que répondre “Ben! Eux aussi!”). Vous avez visiblement une bien moindre estime des Québécois que moi alors.

    • souverain

      Je n’ai jamais que tous ceux que vous appelez comiquement des «artistes» ne sont pas intelligents. Je méprise ces «artistes» incapables de travailler à moins de bénéficier de l’argent des contribuables, vous avez raison. Si ces soi-disant «artistes» ne possèdent le talent requis pour vivre de leur «art», qu’ils crèvent ou qu’ils se fassent employer dans l’industrie de la restauration.

    • @respectable

      Vous auriez dû préciser qu’il s’agissait des escrocs de WallStreet…

    • @parobillard 29 février 2012-22h36
      Selon votre raisonnement, puisqu’un fédérâleux a ‘’son’’ pays (faites-moi rire), c’est justifier d’insulter les gens…
      On reconnaît bien là un(e) vrai libéral : arrogant, condescendant et méprisant…
      C’est justement à cause de votre arrogance et de cette mentalité du «tout est permis» que les VRAIS QUÉBÉCOIS vous ont rayés de la mappe…
      Fini, kaput, bye-bye les libéraux…
      On va faire la même chose au provincial avec John James «le parrain» ; ainsi, les libéraux passeront à l’histoire comme le parti le plus magouilleur que le Canada et le Québec auront connu…

    • >>>Vous auriez dû préciser qu’il s’agissait des escrocs de WallStreet…-gaucho_marx
      _
      ________________
      Cela m’apparaissait implicite jusqu’à ce que je lise votre commentaire et que je réalise que j’étais sur un blogue artistique. En passant ces gens que vous appelez « des escrocs » financent pour pas cher vos programment sociaux dits « sacrés ». Ils ne sont pas obligé de nous prêter vous savez.

    • @respectable
      Heureusement qu’ils peuvent compter sur vous pour les idolâtrer.
      Si vos amis de WallStreet nous prêtent c’est qu’ils y trouvent amplement leur compte, franchement !
      Je tiens à vous signaler que mes programmes sociaux sont aussi les vôtres. Et n’allez surtout pas me répondre que vous ne les utilisez jamais.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité