Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 19 décembre 2011 | Mise en ligne à 22h00 | Commenter Commentaires (397)

    Why le Canadien is not a great team anymore

    431300

    Je voudrais répondre à tous ceux qui disent que c’est pas grave si l’instructeur du Canadien ne parle pas français parce que l’important c’est qu’on gagne.

    BEN JUSTEMENT, ON NE GAGNE PAS !

    Depuis que le Canadien a été dénaturé, a été défranconisé, on ne gagne plus. C’est devenu une petite équipe ordinaire.

    Le coach parle juste anglais, le capitaine parle juste anglais, les vedettes parlent juste anglais.

    Le Canadien et les Leafs, même combat.

    Durant des années, cette équipe a dominé la ligne à cause de son identité, c’était les Flying Frenchmen.

    Le public s’identifiait aux joueurs ET les joueurs s’identifiaient au public. Un symbiose totale rarement vue dans le monde du sport.

    J’entends déjà certains répliquer; c’était une autre époque, dans ce temps là, le Canadien avait accès aux 2 meilleurs joueurs du Québec.

    Sachez que ce privilège a cessé en 1970, quand les Sabres de Buffalo ont fait de Gilbert Perreault leur premier choix.

    Ce qui n’a pas empêché la direction de l’équipe, pendant les 20 années suivantes, de continuer à privilégier, plus souvent qu’autrement, le talent de chez nous, en allant chercher les Lafleur, Lambert, Tremblay, Larouche, Carbonneau, Roy, Lemieux, Richer, Brisebois, Desjardins, Damphousse, Savard…

    Entre 1970 et 1993, le CH a gagné 8 Coupes Stanley.

    Depuis que le CH ne trouve plus important le fait français parce que l’important, c’est qu’on gagne: zéro Coupe Stanley. Zero. C’est facile à comprendre, c’est un mot bilingue.

    Un peu de fierté!

    Ce qui a fait du Canadien, une équipe spéciale, c’est justement la fierté de porter ce chandail, de travailler pour cette organisation.

    Cette fierté là, ce sont les francophones qui la ressentent le plus, c’est plate pour le rapport Bouchard-Taylor, mais c’est ça.

    Quand Leblanc a compté son premier but, la foule lui a accordé une ovation de fous. Une ovation de champion capable de crinquer n’importe quel être humain.

    On ne saura jamais comment cette ovation aurait pu le pousser à en donner encore plus, parce que Martin l’a laissé sur le banc le reste du match.

    Partisans francophones qui ne croyez pas à la valeur des francophones avec le Canadien, vous êtes pas tannés de compter dans votre but!?

    Il faut redonner au Canadien son identité glorieuse.

    La relance de cette équipe passe par là.


    • Laporte prend dont la porte maudit cave de frustré!!

    • Sans vous offensez, ne vous mêlez pas du sport svp. Ok ? Je trouve vous propos incensés et elle n’est pas là la business du hockey.

    • Est-ce qu’ on s’ en fou si ils gagnent ou pas??
      Ce moteur économique est essentielle afin de faire briller nos valeurs..notre culture…….
      Qui ??? de cette équipe peut nous représenter????et surtout représenter NOS compétences???
      Les Gauthier???…….????…..???????????????????????

    • 1- Le CH gagnait la coupe souvent parce qu’il y avait 6 (ou 12) equipes, cest comme la LCF, ca augmente les chances.

      2- Le CH avait toujours une vedette francophone parce que le meilleur francophone allait automatiquement a Montreal.

      Donc 1- + 2- = Arrete de vivre dans le passe ! Et on sait si bien que groupie comme vous etes, 2 victoires de suite et tout ca va etre oublier et aller au Centre Bell va redevenir la place a sortir le samedi soir !

      Les fans du CH: pas des fans connaisseurs de hockey, des fans de la victoire du CH.

    • ouais et ce soir, en zappant, je suis tomber sur tsn,(donc rds est une machine à pomper des profits), ou deux rednecks raillaient en disant que ce n’était pas grave si l’entraineur du ch ne parlait pas le français, et patati et patata, eh les cons de toronto, quand l’entraineur des maple leafs ne parlera pas l’anglais, j’accepterai que celui du ch ne parle pas français!

    • C’est votre premier post sur le Canadien que je ne trouves pas insignifiant. Je suis même d’accord avec vous!

    • Il n’y a pas que du hasard dans le fait que le Canadien soit l’équipe qui compte le moins de francophones dans la LNH. Il y a de la part des dirigeants du CH au mieux de l’indifférence, au pire du mépris. Ça part d’en haut et ça descend jusqu’aux dépisteurs, en passant par tous les étages de l’administration jusqu’au vestiaire. Quand on pense que Saku Koivu a égalé (ou presque) le plus grand nombre d’années en tant que capitaine du Canadien depuis Jean Béliveau et qu’il ne parlait pas un mot de français, c’est à vous décourager des Québécois de tolérer de telles choses. Des bons coachs qui parlent français, il y en a au moins deux: ceux qui étaient derrière le banc des équipes finalistes de la Coupe Stanley 2011 .. et les deux avaient été congédiés par le Canadien !

    • Le Canadien est une business avant d’être une équipe de hockey, et cette entreprise vend pareil, gagne ou pas. Seul le marketing de base doit être bilingue. Dans le vestiaire ou sur le banc, on s’en fout.

    • Monsieur Laporte en passant qui a relancé le canadiens dans les années 1970 ? Un américain qui baragouinait son français qui aurait jamais été capable de tenir un point de presse un certain Scotty Bowman.

      Après lui la liste est courte de tout ceux qui sont passé (en passant y’étais francophone) qui ont eu un impact .. Jacque Lemars, Pat Burn, Jacques Demers et peut-être Jean Perron à un certain point.

    • Alain Crête, vincent Damphousse et Benoît Brunet commenter la décision du CH de nommer un entraîneur incapable de parler français en remplacement de Jacques Martin. Leurs commentaires m’ont fait retrousser le poil sur les bras. Non, mais… quelle bande de colonisés, de tapis, de mous. Et même si Cunneyworth était un bon entrâineur, il ne PARLE PAS FRANÇAIS! Nommez un unilingue anglo pour entraîner l’équipe de hockey de Suisse, d’Italie, de Slovaquie et vous vous feriez “blaster”. Ici, nos animateurs de notre soirée du hockey se donnent comme mission de nous dire que nous exagérons, que nous faisons de la politique.
      C’est honteux. Notre équipe ne nous ressemble plus. Alors, s’il-vous-plaît, ne vous avisez pas, en plus, de nous dire que nous avons tort de s’attendre que l’entraîneur de notre équipe puisse nous parler dans notre langue. HONTE!

    • Bowman dirigeait Lafleur, Cournoyer, Savard, Lapointe, Lemaire, Tremblay. L’identité francophone du CH des années 70 ne peut être remise en question. Un peu de bonne foi, svp.

    • Allez voir l’alignement, le coach et le dg de la saison 2000-2001. Beaucoup de francos et probablement l’une des periodes les plus noires des dernieres annees.

      Je continue de penser que ca n’a pas d’importance que le coach parle seulement anglais, moi, personnellement, quand je dis que je prefere gagner, je veux dire que la langue reduit de beaucoup la liste de candidats potentiels, si le meilleur est anglophone je m’en contre-fous, prenez l’anglo. Si le meilleur est un noir. Je m’en contre-fous, prenez le noir. Si le (la) meilleur(e) est une femme, je m’en contre-fous, prenez la femme. Quand c’est rendu que la langue est un critere pour est entraineur de HOCKEY. SVP ca va faire. Si vous n’etes pas content, faites comme moi, j’etais un grand fan (j’ai ma pierre a la Place du Centennaire) mais plein de trucs m’ont deplu (et non, Cunneyworth ne fait pas partie du lot) mais depuis un an, je ne regarde plus de match et je ne mets plus une cenne la-dedans. C’est juste du hockey. C’est pas de la politique, c’est pas de la guerre identitaire, c’est du divertissement. On respire par le nez un peu. Si vous chialez que les Torontois n’accepteraient jamais un entraineur francophone, voila la meilleure occasion de leur prouver que vous savez faire la part des choses et que vous etes meilleurs qu’eux.

    • C’est justement depuis qu’on s’en fout, qu’on perd.

    • Le Canadien a commence la traversee du desert avec l’envol des salaires.
      Les joueurs ne jouent plus pour la fierte, ils jouent pour l’argent et vont
      aux plus donnant.
      Ce serait donc le fun d’avoir des Lecavalier, St-Louis, Briere, Giroux etc!
      Mais la game a change, ca ne sera jamais plus comme avant.

    • Soyez patient M. Laporte…

      Les Nordiques s’en viennent…on ira chercher notre gentleman Halak à St-Louis et on viendra remporter des victoires contre le club de la propagande du Centre Bell…

      Je suis certain que Jaro pourra baragouiner beaucoup plus de mots français que Saku….et au moins on gagnera !

      En attendant, let’s go Bluuuuuuues !!!

    • C’est pas depuis qu’on s’en fout qu’on perd. Quand on parle de mauvaise foi!!!!

    • Le Bleuet bionique pis Pinotte ont pas aidé mettons …

    • La LNH a maintenant 30 clubs qui se divisent de moins en moins en moins de Québécois .
      Danny Brière a refusé plus d’argent ici pour jouer aux States . Pis Bob Gainey a TOUT fait pour emmener Lecavalier ici. Sans succès.

      Les années 70 ,ça ne reviendra pas . Personne ne nous fera de cadeaux .

      Pis la fierté ,pis le CH tatoué sur le coeur ,pis les bras meurtris,c’est bien romantique tout ça ! Mais les joueurs d’aujourd’hui ont seulement le $$$ tatoué sur le coeur …. Les Anglos, comme les Francos ,comme les Euros.

      On est la risée de la LNH présentement avec ces maudites niaiseries de langue-là.

      Arrêtez de boire de la Molson , vendez vos billets de saison si vous êtes contre .

      Pis la majorité des journaleux de la presse écrite (je vous exclue M. Laporte) ne sont même pas capables d’aligner 2 phrases sans erreurs de français . Commencez par respecter la langue vous-même , vous serez plus crédibles .

    • Vous pouvez vivre dans le passe tant que vous voulez, le fait demeure que le bassin de joueur a change, la situation du Canadien a change, le nombre d’equipe a change. On n’est plus dans les annees 1970. Il ne faut pas se donner des batons dans les roues parce qu’on veut seulement des joueurs de notre propre bassin demographique.

    • Le CH ne gagnait la Coupe souvent à cause du nombre d’équipes, sinon, ce serait vrai pour les autres équipes. Le CH a 24 Coupes Stanley. 24! L’équipe qui la suit n’en a pas la moitié. Et pour les 2 Québécois, ce n’est pas le cas depuis 1970.

    • @yvonmontana

      Rien à voir, vous faites erreur.

      Le meilleur franco qui est allé à MTL en vertu de cette règle est Marc Tardif.

      Le CH a longtemps été la meilleure équipe car elle avait le meilleur DG.

    • @ M. Laporte et sunnyblack 22h21,

      P.S : Scotty Bowman est natif de Mtl.

    • Vivement le retour des Nordiques pour que les “Canadians” apprennent à vivre et paye le prix de ne plus être l’équipe DU Québec…

    • Je ne sais plus qui jouent pour le canadien. Les joueurs, quand ils sont bon ne viennent pas jour pour le Canadien et quand ils sont poche on est pris avec car pas d’autre équipe n’en veulent. Le hockey à bien changé depuis la belle époque de Bobby Smith et Mike Mcphee. Le sentiment d’appartenance, c’est pas juste la langue. Mais ça peut aider…

    • Ce qui me décoit le plus,c’est que ,quand les Canadiens étaient a vendre…LES CANADIENS DE MONTREAL ÉTAIENT A VENDRE!!!!…aucun…aucun francophone ne voulait,..ou ne pouvait l’acheter…
      Comment ca se fait???

    • C’est facile quand tu as le monopole du meilleur joueur quebecois dans une periode ou le Quebec etait une force dominante dans le domaine. Je m’excuse mais tout change dans la vie, pour le mieux et des fois, malheureusement, pour le pire. Il faut s’adapter.

    • @sunnyblack

      Scotty Bowman : un américain de… Verdun?

    • Monsieur Laporte en passant qui a relancé le canadiens dans les années 1970 ? Un américain qui baragouinait son français qui aurait jamais été capable de tenir un point de presse un certain Scotty Bowman.

      William Scott « Scotty » Bowman (né le 18 septembre 1933 à Verdun, aux dernières nouvelles Verdun c est sur l ile de montréal , je me souviens de l avoir rencontré un veille de noel il y a quelques années dans un guichet automatique de la banque TD dans verdun ( sa mère y demeurait encrore dans ce temps là et d avoir jaser avec lui quelques minutes en francais plus que respectable , si ma mémoire est bonne , scotty a appris à patiner sur une patinoire où est maintenant située la patinoire extérieure donnée par le CH à l ‘arrondissement de Verdun sur la rue Willibrord dans le parc du même nom

    • @ yvonmontana

      «Le CH gagnait la coupe souvent parce qu’il y avait 6 (ou 12) equipes, cest comme la LCF, ca augmente les chances.»

      Duh! Il y avait 6 équipes pour les 5 autres aussi!

      «Le CH avait toujours une vedette francophone parce que le meilleur francophone allait automatiquement a Montreal.»

      Si la situation était à ce point injuste pour les autres équipes, celles-ci ont été royalement nounounes d’accepter ça pendant si longtemps et n’ont eu que ce qu’elles méritaient!

    • Une question comme ca. Les joueurs francophones que vous adorez et dont la langue est le seul critere d’evaluation, est-ce qu’ils veulent venir a Montreal. Vous les aimez, peut-etre que ce n’est pas reciproque. Demandez aux St-Louis, Gagne, Lecavalier, etc. Ca risque d’etre drole!

    • Geoff Molson a fait ma journée aujourd’hui, en déclarant que le prochain instructeur ”permanent” du Canadien serait bilingue. Il a ainsi désavoué son méprisant DG, Monsieur Gauthier, qui avait répondu sèchement à un journaliste qu’une langue, ça s’apprend.

    • Permettez-moi, M. Laporte, de préciser un peu votre pensée avec un texte que j’ai publié plus tôt sur d’autres blogues:

      Le Canadien, plus que toute autre équipe sportive de Montréal, doit rester une institution francophone, ou perçue comme telle, parce qu’il est intimement lié à l’histoire et au sort des Québécois francophones.

      Le CH doit en effet préserver son identité francophone, non seulement pour une élémentaire question de respect envers la majorité de ses fans, mais aussi par égard pour sa propre identité. Cette équipe a été fondée il y a un siècle pour assurer une présence francophone au sein du hockey professionnel de l’époque. Depuis, le destin du CH a suivi de très près celui du peuple québécois, au point que l’on peut dire sans trop se tromper qu’il en va des succès des Canadiens comme des humeurs du peuple québécois. Voyons un peu…

      - C’est devenu un cliché de rappeler que la fameuse émeute du 17 mars 1955 a marqué le début de ce qui s’est appelé plus tard la Révolution tranquille. Or, on remarquera aussi que les années qui vont suivre, années qui verront la société québécoise se développer à vitesse grand V, années qui seront le ferment de l’identité québécoise moderne, sont aussi les années les plus glorieuses de notre équipe de hockey. Entre 1955 et 1980, autrement dit pendant la Révolution tranquille, le Canadien de Montréal a remporté pas moins de 15 coupes Stanley soit, en 25 ans, deux de plus que les Maple Leafs, la deuxième équipe la plus titrée, dans toute son histoire. C’est phénoménal. Aussi phénoménal que le chemin parcouru, dans l’enthousiasme et la fierté de soi, par le peuple québécois durant cette période.

      - Comme chacun le sait, le nationalisme québécois a connu ses plus belles heures pendant le premier mandat du Parti Québécois, de 1976 à 1980. Alors que le Québec vivait dans l’effervescence identitaire et que la loi 101 affirmait haut et fort le statut francophone d’une province qui se voyait pays, que se passait-il donc sur les patinoires de la LNH? Une domination totale d’un CH majoritairement composée de joueurs francophones, quatre coupes Stanley d’affilée…

      - La défaite référendaire de 1980 (l’expression «victoire référendaire» n’existe pas, même chez les fédéralistes…) a été suivi d’une période de morosité au Québec. En fait, le nationalisme se cherchait autant que le CH qui, incidemment, a profité de ce marasme pour devenir une équipe ordinaire et aussi, hé! hé!,pour nommer son premier entraîneur unilingue anglophone depuis des lustres…

      - Dans la deuxième partie des années 80 et au début des années 90, la résurgence de la question constitutionnelle, à la faveur de Meech et du référendum de 1995, a comme par hasard donné deux coupes Stanley aux fans du CH. Tiens, tiens…

      - Enfin, je note qu’on mentionne souvent dans les médias ou chez les fans que l’équipe se cherche et végète depuis une quinzaine d’années. Une quinzaine d’années, c’est justetement ce qui nous sépare du référendum perdu de 1995… Depuis 15 ans, en effet, autant le peuple québécois que son équipe de hockey ne savent plus où ils vont, tournent en rond et, de plus en plus, semblent rejeter leur identité profonde. Eh ben…

      Certains vont me dire que ces parallèles sont simplement le fruit du hasard. Ce serait bien mal connaître la psychologie du peuple québécois. C’est connu à travers le monde: les Québécois francophones entretiennent un rapport quasi pathologique avec son équipe de hockey. Pourquoi donc? Tout simplement parce que cette équipe, depuis 60 ans, s’est carrément substituée au projet de société québécois, pour le meilleur et pour le pire. Ainsi, j’en ai la conviction profonde, le Canadien de Montréal va se remettre à gagner quand les Québécois francophones vont cesser de se voir comme des perdants. Et vice versa?

    • Sur les 24 Coupes Stanley du CH, combien ont été remportées par des entraîneurs francophones? J’aimerais bien voir la corrélation langue/victoire, ça doit pas peser ben fort dans la balance.

      Votre billet n’est pas très pertinent ou crédible.

    • @ sebarpin

      Wow, vous semblez animé d’un esprit des plus fins et doté aussi d’une belle éducation. Quel savoir-vivre…

    • Je suis d’accord. Tant qu’a avoir une équipe qui joue du jeu défensif plate à mourir et qui se qualifie pour les series par la peau des fesses à chaque année, j’aimerais mieux avoir des joueurs francophones et prendre mes chances.

      Pour que ça arrive, il faut régler 3 problèmes:

      1. Il faut convaincre les joueurs Québecois de venir jouer pour le Canadien, ça ne semble pas être chose facile.

      2. Il faudrais avoir des meilleurs choix au repechage.

      3. Je ne suis pas convaincu que le Québec produit autant de joueurs d’élite qu’avant.

      Mat

    • @ sunnyblack

      «Monsieur Laporte en passant qui a relancé le canadiens dans les années 1970 ? Un américain qui baragouinait son français qui aurait jamais été capable de tenir un point de presse un certain Scotty Bowman.»

      Visiblement, ça ne vous dérange pas beaucoup d’avoir l’air fou…

      Scotty Bowman est né à Verdun en 1933 et parle un français sans doute meilleur que le vôtre. Est-ce trop demander de faire quelques recherches avant d’écrire des niaiseries?

    • Je n’ai jamais été un partisan des Nordiques, mais à voir ce qui se passe avec la Flanelle depuis au moins 10 ans, je commence à avoir hâte qu’Il y ait un autre club à l’autre bout de la 20. Peut-être que cela va les réveiller un peu …

    • Comment on peut parler des équipes des années 70 sans parler de Dryden, Robinson , Shutt ,Gainey? Moi ,je m’identifiais autant à ces gagnants-là .
      Y’a beaucoup moins de bons joueurs québécois pour beaucoup plus d’équipes . Facile à comprendre .
      Le talent gagne des coupes ,le talent n’a pas de langue.

    • @sunnyblack: Scotty Bowmam américain ?????? Il vient de Verdun et parle un excellent français

    • ?????…SO?….What do you think…Réjean Tremblay…I miss you!

    • Pathétique votre affaire, qu’à chaque fois que ça va mal pour le CH, que vous reveniez sur l’identité québécoise manquante.

    • Quand je regarde qui compose l’équipe, je me demande qui sait que l’équipe c’est pas “The Canadians” mais bien “Le Canadien” qu’elle s’appelle. Même le nouvel entraîneur ne sait pas ça, on peut l’entendre en conférence de presse. Quelle belle bande de colonisés! C’est quand même incroyable! On a le dos large, mais là ça dépasse les bornes! Le fameux ménage promis n’a absolument rien donné. On s’est ramassés un gang de pousseux de puck pire que ce qu’il y avait avant, en bonne partie grâce à notre ami Monsieur Gauthier. Dehors! Je suis écoeuré de les voir perdre comme ça, ça fait pitié!

    • en 2001 c’est lannee ou y a eu le plus de quebecois qui a jouer a mtl resultat: y ont pas faits les series…

    • y devrait mettre youppi comme coach y va plaire autant aux anglos qu’aux francos…

    • Personnellement la langue du coach a peu d’importance vue que dans la chambre tout se passe en anglais et ce qui important c’est que les joueurs le comprennent . Vous avez raison que dans les années 70 y’avait bcp de francophone, je vous l’accorde mais beaucoup de chose à changé depuis : plus d’équipe, système économique qui génère de gros sous, l’arrivée des européens etc

      Pourquoi ont ne repêche plus de québécois ?

      - Est-ce parce qu’ont a des mauvais recruteur ? pas nécessairement
      - Est-ce que Timmins n’écoute pas ceux du quebec ? possible mais c’est pas seulement ça.
      - Est-ce plus avantageux de rêpeché un joueur de la NCAA ? hmm fort possible

      Un joureur de la NCAA tu as 4 ans pour le signé comparer à un joueur de CHL donc je suis pas mal sur qu’à talent égale, ce fait rentre dans l’équation avant la langue du joueur. T’a plus de temps pour voir le potentiel du joueur et donc si tu t’es trompé t’a pas besoin de le faire signé un contrat ou sont contrat sera signé plus tard donc économie possible. Si le joueur deviens pro a 21 ans, tu sauve quand même 2 ans de salaire comparé à un joueur de la CHL vue que la majorité des joueurs vont joué dans la NHL vers 22-24 ans. Aussi faut pas oublié que si le gars signe pas de contrat après le 2 ou 4 ans, tu recois un choix de 2e ronde.

      C’est quand même ironique que le seul québécois en 1er ronde des dernières années était un gars de la NCAA.

    • J’aime beaucoup le bon jugement de M. Laporte. J’écoute et je lis souvent ces commentaires sur TVA et dans la presse et je trouve que c’est un homme brillant et fier.

      Pour ce qui est du hockey, mes petits mousses aiment beaucoup jouer au hockey et rêvent d’être un jour Carey Price, Mike Camallari ou être encore P.K. Suppan. Ça l’est motivent beaucoup et j’en suis très fière.

      Cela dit, il est peut-être temps d’avoir une entraineure non? Daniel Sauvageau était très bonne et je pense qu’en tant que francophone elle pourrait faire un très bon travail.

      Julie Provencher

    • @ sunnyblack qui dit: “qui a relancé le canadiens dans les années 1970 ? Un américain qui baragouinait son français qui aurait jamais été capable de tenir un point de presse un certain Scotty Bowman.”

      De grâce, fait tes devoirs avant de dire n’importe quoi, surtout à propos de Scotty Bowman!!

      “William Scott « Scotty » Bowman, né le 18 septembre 1933 à Verdun…”

      VERDUN, Québec!!!

    • scotty bowman est pas americain y vient de mtl…

    • La pire saison du Canadien depuis 1947-1948 a été en 2000-2001 où il a maintenu une moyenne de .427

      Au cours de cette saison, 20 Québécois, je répète, 20 Québécois ont porté l’uniforme du CH (certains pour quelques matchs seulement, bien sûr). DG francophone, coach francophone.

      La moyenne de l’assistance pour les matchs au Centre Bell: 20 105, soit 1168 de moins que la pleine capacité. Je me rappelle, on pouvait acheter des billets à la billetterie les jours de match.

      Bref, la fierté, ça ne fait pas forcément gagner, et ça ne vend pas des billets non plus on dirait.

      C’est tout ce que j’avais à dire sur le sujet.

      Je trouve bp plus choquant des juges unilingues anglophones à la Cour suprême, mais personne en parle.

    • En fait,meme si pendant longtemps le CH a eu droit aux 2 premiers joueurs québécois,il n’en a jamais réement profité.
      http://www.liam.ca/ed20040319.html
      Sans compter que 3 des autres clubs de la ligue etaient plus ou moins sous controle de James Norris pendant une partie de l’époque des Original Six…
      http://en.wikipedia.org/wiki/James_E._Norris
      Juste a pointer le prochain ‘Hab Basher’ vers ces sites la prochaine fois…

    • C’est vrai que les Canadiens étaient meilleurs lorsque Vigneault, Therrien, Julien étaient les coachs. Où que Dagenais, Théo, Ribeiro, Latendresse, Bégin, Lapierre, Laraque et compagnie étaient de la formation.

      Tellement important le CH pour un petit gars du Québec que même Lecavalier voulait pas venir jouer ici.

      Ironique non?

      Juste comme sa, avez vous déjà fait le tour des entreineurs des équipes nationales au soccer? LE SPORT qui à le plus fort lien envers la culture, la société et la nationalité des gens! Vous serez surpris que EUX, ils ont compris que compétence avant langue!

    • @steffidi
      J’étais comme vous…..Les Nordiques….WOW! quel beau party de Noël!!!Jusqu’ au jours ou le Père Noël nous envoya Gauthier et Cunneyworth!!!….Merci Père Noël…Un party mémorable que nous aurons…!Pshittt…santé!!

    • M. Laporte!

      Y’a 20 québécois de calibre nhl dans TOUTE LA LIGUE!!! Allumez, batinse!

      Et vous avez trippe sur le KH comme tout le monde!

    • “Quand le sage pointe la lune, l’idiot regarde le doigt” est toujours aussi vrai, à lire certaines “analyses” de “connaisseurs”…

    • @lance : Robinson, Gainey et Dryden ont tous appris le français!

    • @juliepeace bien d’accord. Pourquoi personne ne mentionne Danielle Sauvageau? C’est un manque de respect ca!!!!

    • Et puis, Cracheriez vous sur Mike Babcock si il serait disponible, un Redman de Mcgill qui connait la ville et qui a fait ses preuves?

      Ah non, pas lui, il à pas été a l’UQAM voyons…..je me demandes qu’elle langue sa prend pour polir des bagues de la Coupe Stanley?

    • DERNIÈRE HEURE : Hillary Clinton vient de conclure une conférence de presse, sur ordre de Barack Obama, pour dénoncer la venue imminente d’un unilingue francophone à titre d’entraîneur-chef des Rangers de New-York. Pour Obama, il s’agit d’un affront inacceptable, d’autant que la langue anglaise est de plus en plus menacée aux Etats-Unis, en raison, notamment, d’une présence hispanique en constante progression à l’intérieur du mass media. En conclusion, Obama, par la voie de madame Clinton, a ajouté vouloir ”tuer dans l’oeuf” toute forme de révolte dans les rues de Manhattan, alors que plusieurs groupes d’extrême-droite, dont le Ku Klux Klan, ont même menacé de faire sauter la Statue de la Liberté. Des groupes de manifestants ont par ailleurs été vus, armés de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ”Kill The French”.

      Madame Clinton de conclure : ” Le Département d’État n’hésitera pas à mobiliser la Garde Nationale en cas de débordements ”.

      Une situation qui rappelle en tous points celle observée récemment au Canada, et plus précisément à Montréal, alors qu’un groupe d’extrémiste avait menacé de faire sauter la Brasserie Molson, propriétaire du Club de Hockey Canadien, suite à la nomination d’un unilingue anglophone à titre d’entraîneur-chef.

      Gordon Sawyer

    • Pour un coach de hockey, le poste le plus prestigieux au monde est celui d’entraîneur-chef des Canadiens de Montréal.
      Ce poste demande la connaissance du français.

      J’ai eu pleins de formations sur des sujets touchant à mon emploi…
      Qu’est-ce qu’il y a de si pire à apprendre le français pour pouvoir accéder à ce poste?

      À lire certains commentaires, on a l’impression qu’il vaut mieux avoir une maladie vénérienne que de connaître le français…

    • Bien voyons! Le CH ne gagne plus depuis qu’il n’a plus assez de francophone maintenant! Comme si la langue faisait en sorte qu’on jouait mieux sur la glace. Et bien, bienvenu dans le present: entre un salaire de 10M a Montreal et 10M en Floride, le Quebecois, asteur, prends le 10M en FLoride.

      Point a la ligne. C’est une business des deux bords. Ya bien juste les fefans pour encore croire au Pere Noel et a la fierte de porter le chandail Bleu-Blanc-Rouge. Pour 90% des joueurs, c’est une business. La preuve?
      Qu’on en commun Brodeur, Lecavalier, Saint-Louis et Briere? Ils ont TOUS dit a leur facon qu’ils ne joueraient pas a Montreal. Et c’est CA la realite.

    • “Un peu de bonne foi, svp.” Suivez votre conseil, M. Laporte.

      1. “Nous on veut plus de Québécois, pis c’est certain qu’on va être meilleur” ben oui.
      2001-2002, 10 Québécois. Le Canadien finit 8e (87pts)
      2002-2003, 10 Québécois. Le Canadien finit 9e (77pts)
      2005-2006, 8 Québécois. Le Canadien finit 7e (93pts)
      2007-2008, 6 Québécois. Le Canadien finit 1er (104pts)
      2009-2010, 3 Québécois. Le Canadien finit 8e (88pts)

      Il n’y a aucun lien entre le nombre de Québécois et le résultat du Canadien. Aucun. Le Canadien gagnait dans les années 60-70-80 parce qu’il avait des joueurs plus talentueux, pas plus Québécois. Ça adonnait que dans ce temps-là les joueurs Québécois étaient talentueux, ce qui est malheureusement de moins en moins le cas. Vous pensez sérieusement gagner avec des Maxim LApierre, Pierre Dagenais, Francis Bouillon, Steve Bégin et Mathieu Garon!?

      2. Le Canadien fait des efforts depuis quelques années pour aller chercher du talent de chez nous, mais Daniel Brière a refusé plus d’argent de Montréal pour signer avec les Flyers et Vincent Lecavalier a signé une extension avec Tampa Bay, pas avec Montréal. Le Canadien a repêché Louis Leblanc il y a quelques années, même si ce n’était pas le meilleur joueur disponible.

    • Il ne fallait pas uniquement Halak selon vous il y a 2 ans pour que le Canadien soit bon?

    • Remarque en passant :

      Les premiers à dire qu’on se fout que le coach ne connaisse pas le français tant que c’est le meilleur et qu’on gagne sont les premiers à trouver des excuses pour défendre le CH depuis 15 ans alors que la diminution de francophones est arrivée en même temps que les insuccès.

      Oui on gagnait la coupe avec un club plein de francophones, mais il y avait juste 24 équipes, il y en a 30 équipes maintenant…. tsé le hockey d’aujourd’hui… tsé le plafond… tsé les journalistes…

    • On se souvient tous du tristement célèbre échange de Patrick Roy par Réjean Houle, mais le pire héritage de Houle est d’avoir chassé Vincent Damphousse et Pierre Turgeon pour laisser toute la place à Saku Koivu au centre, le pire capitaine à avoir porté le C, et il l’a porté pendant 10 ans, une éternité.
      Autre point, le repêchage des 20 dernières années, à part Carey Price, n’a rien donné d’autre que des gars de 2e ou 3e trio, inconsistants. Aucun joueur d’impact. On a un bon gardien, avec un club de Ligue Américaine devant lui.
      Francophone ou pas, pas d’importance. Tout le monde aimait les frères Mahovlich, Ken Dryden, Steve Shutt. Ce que le monde veut, c’est un club compétitif, qui se tient dans le top tiers de la ligue, avec les Flyers, Sharks, Canucks, Wings, Bruins etc., avec une chance d’aller chercher un championnat tous les ans.

    • @ juliepeace 22h54,

      Euh …. non …..francophone est UN critère ….pas LE PRINCIPAL critère.

    • Ben oui, c’est vrai ça ! Pourquoi pas une femme ? Une femme francophone, noire… pourquoi pas ? Eh oui et bègue un peu et malentendante parfois et surtout… portant des bretelles !

      Vive les Bleus !

    • cest pinotte qui a tout gaché qui nous a fait reculer de 20 ans…c dur apres ca se rattrapper…

    • @wyztix : c’est ça Lecavalier, St-Louis et Brodeur ne veulent pas venir ici parce qu’on parle français.
      Ça rien à voir avec le fait que les Devils avaient le meilleur club de la décennie ou que TB a gagné la Coupe Stanley.

      Tous les joueurs rêvent de venir jouer pour un club dont le premier centre est Gomez… sauf si ça se passe dans une ville francophone. Alors là, non….

    • @ lance

      «On est la risée de la LNH présentement avec ces maudites niaiseries de langue-là.»

      Comment pouvez-vous faire un tel aveu de faiblesse et d’indignité? Êtes-vous vraiment du genre à agir en fonction de ce que les autres pensent de vous? Si c’est le cas, vous êtes vraiment pathétique. Une vraie carpette!

      La langue, ce n’est pas une «niaiserie» comme vous dites. Le français n’est pas seulement la langue que j’utilise pour penser et m’exprimer, il est aussi au coeur de mon identité. Il en va donc de mon intégrité et de ma dignité de le défendre et de le faire respecter, peu importe ce qu’en pensent les autres. C’est pas plus simple que ça.

    • Stéphane, je suis heureux de lire des propos intelligents comme les vôtres. Sans coeur francophone, la volonté de dépassement de cette équipe n’est plus là. On se retrouve avec des mercenaires du hockey ordinaires. Des joueurs gênés d’être à Sainte-Justine parce qu’ils ne parlent pas un mot de français à ces enfants qui les idolâtrent. Ils ont juste le goût de signer leur petite photo et de sacrer leur camp. C’est à l’image de leur engagement de joueur à Montréal. Pour ce qui est de certains commentaires DÉBILES que l’on retrouve ici, je pense qu’ils expliquent bien pourquoi le Canadien a pu faire disparaître le fait français de l’équipe progressivement: l’assimilation par le confort et l’indifférence. Merci pour ceux qui ont encore le goût de vivre au Québec en français dans 20 ans en se faisant respecter.

    • @monsieur-bleu 23h01 ,

      Dans la LNH des années 2000 ,ces 3 joueurs auraient passé toute leur carrière (sauf Robinson)dans la même ville ???

    • y a eu que 5 entraineurs unilingue a mtl dont dick irvin ds les annees 40 et 50 …et toe blake ds les annees 50 et 60…

    • @ boulga

      «Y’a 20 québécois de calibre nhl dans TOUTE LA LIGUE!!! Allumez, batinse!»

      L’idée n’est pas de packeter l’équipe de joueurs francophones, c’est juste pas possible comme tu dis. L’idée est de faire l’effort de préserver l’identité francophone de l’équipe. Or, cet effort, les dirigeants du CH ne le font pas. Il y a actuellement un paquet d’instructeurs francos capables de faire une aussi bonne job que Cunneyworth, pourquoi ne pas en avoir choisi un de ceux-là? Au pire, tu demandes à Cunneyworth de dire ne serait-ce qu’une petite phrase en français au cours de la conf’ de presse organisée autour de sa nomination. Une toute petite phrase, juste pour dire qu’ils ne s’en câlissent pas.

      Au rythme où ça va, cette équipe du Québec sera bientôt moins francophone que plusieurs autres dans la LNH. Avoue que ça n’a aucun sens…

    • Y’en a un qui a dit qu’il ne viendrait jamais à Montréal, il est finalement venu, il n’a pas livré du tout la marchandise et aujourd’hui, on l’adule.

      Et j’ai nommé George Laraque.

    • leblanc etait pu ds la ncaa quand y a ete repecher

    • @ astyanax,

      Je suis aussi fier que vous de ma langue ,et je la défends à ma façon ………MAIS-ON-MÉLANGE-TOUT.

      Alors ,parlez pour vous et je parlerai pour moi .

    • Dernier commentaire, j’en ai assez de lire du racisme, ou est-ce de la xenohpobie, ou anglophobie en faisant passer ca comme de la fierte de l’identite francophone. Alors voici mon dernier commentaire: preparez-vous a etre malheureux pour longtemps, parce que le procesus qui ramenera un peu de lustre a cette organisation sera penible si la langue parlee devient un critere important dans la selection du personnel d’entraineurs, du groupe de joueur et de l’administration. Je me fous que le coach parle seulement anglais, mais moi aussi j’aimerais plus de joueurs francophones mais pas au detriment des performances. Et quand je vois toute cette polemique, je me dit que le Coupe est loin des levres. J’ai quitter le navire du Canadien l’annee derniere et je vous souhaite de faire de meme si une situation aussi futile vous rend aussi laids. Je pensais pouvoir lire des gens raisonnables, desole, mais je n’y vois qu’une emotivite ridicule avec qui la raison est impossible.

    • Aussi Joyeux Noel et Bonne Annee 1971 parce que beaucoup d’entre vous etes restes la.

    • @1234_56 :
      Le Canadien a fait des efforts. Il a “essayé” de signer Brière et “essayé” d’échanger pour Lecavalier et il a repêché en première un francophone durant la décennie 2000-10.

      Toutes mes excuses, je n’avais pas réalisé tous les efforts fait par le CH pour le fait francophone et l’équipe. Demain j’écris une lettre au Canadien et je mets 250$ dans l’enveloppe pour les remercier de tous leurs efforts.

    • Moi je persiste à croire qu’il n’y a pas un seul moyen de gagner. On peut très bien réussir avec des joueurs provenant de différentes nationalités. Par contre, je demeure certain que si Les Canadiens développaient un tant soit peu une équipe au caractère national québécois et francophone, bien le succès serait surprenant… Il y a un attachement évident entre le public et les joueurs québécois pour une bonne raison : ils représentent ce que nous sommes. Et le fait français était évident à l’époque des années 1970 ; vous n’avez qu’à vous adresser à Dryden, Shutt et Robinson (en français d’ailleurs !) et ils pourront vous le confirmer. C’est pas trop demander un coach qui parle français en passant.

    • Votre commentaire est parfaitement juste. Dans le mille cette fois-ci. Toutefois les fefans du Canadiens Inc ( il faut le faire être fefan d’une entreprise inc!!! Très Inc et très sans âme! Ils font encore du packtage de blog….Ils sont tellement évidents…. Les contents de payer la bière 10 dollars et d’avoir une équipe médicocre et qui ne véhicule plus aucune bonne valeur en plus. Une équipe sans âme, sans identité , qui trahit son prochain perpétuellement, qui ne respecte rien de ce qui vient du Québec tout en vivant de ce Québec. J’ai aimé le Canadien mais maintenant cette entreprise et cette équipe me donne seulement le goût de…. Bye Les Canadiens!!!! Vous ne représentez plus rien! Empochez vos millions pendant qu’il en est encore temps. Car le bon peuple finira par comprendre!!!

    • @DubRod : bon exemple, voyons voir :

      Dans toute l’histoire :
      Les entraîneurs de l’équipe de France parlent tous français
      Les entraîneurs de l’équipe d’Angleterre parlent tous anglais
      Les entraîneurs de l’équipe d’Italie parlent tous italien
      Les entraîneurs de l’équipe du Brésil parlent tous portuguais
      Les entraîneurs de l’équipe d’Argentine parlent tous espagnol
      Les entraîneurs de l’équipe d’Allemagne parlent tous allemand
      Les entraîneurs de l’équipe de Suède parlent tous suédois
      Les entraîneurs de l’équipe d’Espagne parlent tous espagnol
      Les entraîneurs de l’équipe Américaine parlent tous anglais

    • @Gordonsawyer
      On dirait bien que t’as aucune idée de ce qu’était le québec d’avant 1976 pour avoir autant de mépris dans ton discours. Tu n’as aucune idée de ce que peux représenter le fait de pouvoir parler en français au Québec, à Montréal. Tu dois être bien jeune ou vraiment, mais vraiment être épais pour pas savoir ça. Quand ça fera 15 générations que ta famille sera ici et que soudainement on te force à parler une autre langue sinon tu crèves, tu vas demander à parler comme tes parents te l’ont montré, comprends-tu ça? Twit.

    • Donc pourquoi M. St-Louis, V. Lecavalier,D. Brière ne sont pas venus à Mtl? même un plombier comme M. Lapointe a préféré signer à Boston…vos arguments culturels et linguistiques ne tiennent pas. En fait c’est depuis que le deuxième étage a été investi par les Corey, Savard et compagnie que le CH est en chute libre…malgré ses 2 coupes(merci P. roy) chanceuses depuis 1980, Corey a mis ses bénis oui-oui en place et S.Savard a laissé passé le renouveau européen par pure xénophobie. Le seul qui était ok à mes yeux c’est Jacques Lemaire mais il était tellement tanné de composer avec des imbéciles qu’il est allé gagner ailleurs des Coupes et des médailles d’or…Quant à P. roy, le seul athlète de l’histoire des jeux olympiques à avoir refusé de serrer la main de ses adversaires, il n’a pas la maturité pour diriger le CH;”les francophones n’ont pas d’opinions , ils n’ont que des émotions” Wilfrid Laurier premier francophone premier ministre du Canada.
      Pour ce qui est de l’avenir du français ds notre société, on a 2 occasions, on a lancé à côté du filet pis on est retourné sur notre bord de lac boire notre caisse de …Molson…être la risée du monde extérieur ne semble pas en affecter beaucoup à ce qu’il semble.

    • @sebarpin “Laporte prend dont la porte maudit cave de frustré!!”
      Je pense que c’est vous qui être sur son blogue donc, chez lui, et si vous n’aimez pas ses idées, c’est a vous de prendre la porte et de ne pas y revenir.

    • @ monsieur_bleu

      Pour les équipes nationales, sans aucun doute mais qu’en est-il des équipes de ligues ? Est-ce que le FC Barlone EXIGE un entraîneur qui parle catalan ? Est-ce que l’entraîneur de Brest parle breton ? Celui de Glasgow l’écossais ?

    • @ Benoitbenoit
      Gordon Sawyer a été journaliste sportif à Radio-Canada et commentateur à La Soirée du hockey. Hehe. il doit être en train de préparer une réplique vitriolique…

    • Je ne souhaite que deux choses, la première fort probable, la seconde moins évidente: que le Canadien perde, perde et perde jusqu’à ce qu’il soit acquis qu’il ne puisse faire les séries, puis que cette masse stupide de fanatiques finisse par décrocher et, par conséquent, d’allonger les dollars.
      Ouais, la deuxième chose est moins évidente. Honte à vous bande, de fanatiques aveugles! Vous vous faites cracher en pleine gueule et vous continuer à payer.

    • Les Canadiens n’ont plus rien à voir avec ceux que nous avons connus il y a à peine 10 ans. Heureusement, les Nordiques s’en viennent. Nous y verrons renaître notre langue , notre culture ne sera plus ignorée. Bienvenue aux autres cultures qui partageront la nôtre. D’ici là, Molson quant à moi est une marque à oublier. J’en ai marre de l’anglais qui s’infiltre partout et de ceux qui cherchent à nous faire croire que nous exagérons en tenant à notre langue….Mais il y a un bon côté à cette indifférence : un réveil brutal sur l’importance du français. Et ceux qui ne se réveillent pas, c’est que vous avez perdu votre identité. Nous avons actuellement un gouvernement au Canada qui ignore le français ; je pense qu’il donne le ton…

    • @lance
      Dans la LNH des années 2000 ,ces 3 joueurs auraient passé toute leur carrière (sauf Robinson)dans la même ville ???
      ———
      C’est quoi le rapport avec le fait que le coach doit avoir la connaissance du français ????

    • Foutez-nous la paix avec le CH. Si vous n’êtes pas capable de comprendre et d’accepter l’évolution des choses c’est votre problème. Pour votre gouverne, un grand nombre de joueurs y compris des francophones ne veulent pas venir joueur à Montréal pour un salaire égal à ce qu’ils auraient ailleurs.

      Deux raisons, les impots trop élevés et les éternels chialeux dont vous faites trop souvent parti.

    • Les Leafs, tous des anglophones…attendent depuis 1967 !

      Les Nordiques, à majorité francophone non rien gagné, ils ont même perdu leur

      équipe !

      Victoires et la langue n’ont rien à voir dans les résultats d’une équipe.

      J’admet que le CH avec sa décision de remercier Jacques Martin s’est tiré dans le pied et vient

      d’entreprendre sa descente aux enfers pour cette saison…car un club de hockey ce sont des

      hommes et j’ai peur que ces hommes soient maintenant déçus d’être membre de ce club.

    • Stéphane, d’habitude je déteste tes chroniques que je trouve insipides et niaises, mais là, pour une fois, je suis avec toi!

    • Mr Laporte, Il était temps que vous vous réveilliez. Ca doit faire faire 20 ans que ce message est dans les médias.

    • Les gars gagnent 3-7M$/année. Ça n’a plus rien à voir avec l’époque de Lafleur.

      Donc arrêter de vivre dans le passé. Bizarre que l’an passé, personne ne chialait contre Price. Et que l’année d’avant, personne ne chialait contre Halak!

      Et quand Kovalev est arrivé à Montréal, tout le monde était heureux.

      Comme quoi la langue n’a rien à voir quand il y a victoire, effort ou spectacle intéressant.

    • @ lance:
      Les vedettes francophones ne viennent pas ici car ils seraient le centre d’attraction. Lecavalier ou Brière serait l’un des 3 seul québécois de l’équipe et le meilleur en plus.
      Emmenez-en 3-4 stars avec 5 autres Québécois dans l’alignement, le mot va se passer et les gars vont vouloir jouer à MOntréal comme à Tampa Bay. C’est pour ça que Bergeron et Garon sont allés là..poru les amis, l’Esprit de camaraderie.
      Tout cela mènera vers la fierté de revêtir un uniforme du CH et d’appartenir à un groupe de québécois.
      Moi j’Attends les NOrdiques, eux ils vont avoir des francophones (et pas juste suisses)!

    • @stephanelaporte

      Je suis d’accord avec vous sur un point. L’instructeur du Canadien devrait parler français parce qu’une partie de son travail est de rencontre les journalistes à chaque jour.

      Par contre, il n’y aucune raison logique pour expliquer votre hypothèse que plus de québécois francophones vont permettre magiquement au Canadien de gagner. De 1994 à 2006, il y avait également plusieurs francophones dans l’équipe et ils n’ont rien gagné. Les Ribeiro, Dagenais, Brisebois, Théodore, Quintal et autres ne se sont pas transformés en superman parce qu’il jouait à Montréal.

      Ça ressemble aux propos de Don Cherry lorsqu’il dit qu’on ne peut pas gagner avec des européens. Ça ne fait aucun sens. Certains européens qui vont se défoncer pour gagner et d’autres non. Tout comme certains francophones vont se défoncer pour gagner et d’autres non. Ça prend de bons joueurs qui ont du coeur, peu importe la langue qu’ils parlent.

    • @ gordonsaw
      On parle d’une identité…le CH définit en partie l’identité québécoise…moi je m’identifie pas à la culture américaine. C’est important d’avoir des francos dans l’équipe pour bâtir cette identité qui nous étais propres. Chaque geste compte. Pensez aux jeunes de 10 ans qui aimeraient s’identifier au CH…
      Personne oblige personne, on trouve ça juste déplorable et malhabile.
      Si au moins le coach était bon. Avec Kirk Muller, on aurait pas chialer. Il y en a au moins 5 d eplus qualifié que Randy pour occuper le poste…pourquoi lui?

    • Très beau débat, sérieusement, quand ceux qui s’autoproclament défenseurs de la langue française ne semblent pas comprendre ce que signifie l’expression “par interim”… Vous me faites penser à une bande d’enragés prêt à envahir les rues avec de vieilles fourches rouillées parce que quelqu’un a affirmé que la Terre était ronde en utilisant le mot “sphérique”, mot qui ne fait pas partie de votre vocabulaire et qui doit donc forcément vouloir dire qu’encore une fois les méchants Anglais veulent nous ostraciser.

      Je réitère ce que j’ai écrit sur votre blogue précédent, M. Laporte : oui, c’est important que le coach du CH parle français. Sauf que remplacer temporairement un entraîneur qu’on vient de renvoyer en cours de saison par l’assistant coach, personne la plus à même de reprendre les rênes dans les circonstances, c’est chose courante dans la LNH. Si l’été prochain la situation n’a toujours pas changé, si Randy Cunneyworth garde son emploi et qu’il n’a toujours pas fait d’efforts pour apprendre le français, oui, je serai très déçu par le CH. Sauf que pour l’instant, prenez un grand respire et comprenez-donc qu’il s’agit d’une mesure TEMPORAIRE. Il sera toujours temps de ressortir vos fourches au mois de juillet. Et dans un autre ordre d’idées, si vous n’avez toujours pas lâché votre Molson au profit d’une de nos très nombreuses et excellentes bières de micro-brasserie, vos manquez quelque chose. Pas besoin d’utiliser le dernier “scandale” linguistique comme prétexte pour commencer à faire preuve de bon goût!

    • Vivement les Nordiques pour qu’enfin tous les fans de mardes aillent ronger un autre os et laisse les vrai partisans prendre pour LEUR équipe, sans se soucier de la langue d’un entraîneur temporaire et profiter du HOCKEY. le reste, c’est de la télé-réalité pour ceux qui ne comprennent pas le sport.

      Et si vous ne comprenez pas l’anglais en 2011, eh bien vous êtes voués a l’isolement.
      Vous devriez appeler la police comme pour Chara.

    • Wow… journée de malade aujourd’hui, ( le petit peuple comme dirait la Marois ) a montré à toute l’amérique , comment ils étaient racistes, après ca vient traiter Don Cherry de raciste…. Petite statistique sur les entraineurs anglophone vs Francophone du Canadiens ,

      Le canadiens a manqué les séries 14 fois en 101 ans… dont 13 quand leur entraineur était francophone !!!!

      Le canadiens a gagné 24 coupe Stanley …20 fois par des entraineurs anglophone !!! Je dis ca comme ca…..

    • Salut Stéphane!
      Ce serait le fun que tout le monde sur la planete parle la meme langue.
      Le probleme c’est que chaque peuple veulent que ce soit la leurs.
      Ca vas se régler par l’érosion… comme tout le reste. La négentropie croissante! Désolé…

    • Pourquoi ceux qui sont le plus vexés par cette nomination sont ceux qui ont le plus de difficulté à s’exprimer dans un français acceptable? Incluant le chroniqueur, soit dit en passant. Truffé de fautes, ce commentaire.

    • Belle analyse, bon texte

      il n’y a qu’une solution au problème… un club de hockey de la LNH à Québec.

      avec de la concurrence, le Montreal Canadian va être obligé de changer

      Des entraîneurs et des joueurs francophones il y en a d’excellents…

      regardez ce que sont devenus Claude Julien et Alain Vigneault qui ont été congédiés à Montréal

    • Ouais ben Stéphane, encore une rare fois, je suis presque d’ac avec vous.

      Les corollalires de ce que vous affirmez sont difficiles a identifier. Mais chose certaines, meme en 93 on avait quoi 8 francos dans l’équipe. Alors que les tatas cessent de parler des Original 6. Le facteur franco jouait jadis sur la fierté de ctte équipe.

      En passant Stéphane, c’est vraiment pathétique de lire les commentaires de ti-clins qui vous insultent… avec un texte bourré de fautes de francais !! Compte tenu du sujet, ils devraient peut-etre passer un peu plus de temps dans leur Bescherelle.

    • Plusieurs ’sportifs’ ici ne semblent pas comprendre l’importance du français au Québec…eh continuez de payer le gros prix pour aller voir vos ‘glorious’ se faire planter!

    • Hier j’écoutais le commentaire de Damphousse après la 1ere période. Non mais quel tata celui-la !!

      Il dit qu’il ne faut pas mélanger le hockey et la politique… La politique ??
      Depuis quand est-ce que le fait de se respecter est de la politique ?? Depuis quand est-ce le faiit qu’une entreprise offre ses services a la population dans leur langue de la politique ?? Depuis quand est-ce que le fait de se sentir égalitaire aux canadians, américains, portugais, chinous, ouzbeks et avoir le droit de VIVRE (tout) dans notre langue, chez nous, de la politique ??

      Crétin !!

    • M. Laporte pour cette fois je suis totalement d’accord avec vous!
      Le CH ce n’est pas les Expos, les Alouettes et encore moins l’Impact!
      C’est une partie de nous, une partie de notre fierté!
      D’accord, depuis quelques années y’a plus grand fierté mais plus de $$$!

      À bien y penser, un coach unilingue anglophone n’est pas stupide pour une équipe de “Loosers”!!!

    • @dj_yanno

      C’est quand même étrange que ce qui est normal pour les autres devient soudainement du racisme quand ça concerne les Québécois…

      Peut-on imaginer un entraîneur unilingue francophone ou hispanophone pour une équipe de hockey américaine ou canadienne? Impossible. L’entraîneur ne serait tout simplement pas engagé. Pire, on ne songerait même pas à le faire, quel que soit son talent.

      Par contre, que les Québécois s’attendent eux aussi à ce que l’entraîneur de l’équipe de leur sport national puisse s’exprimer dans leur langue, aye, quelle bande de racistes !

      Un peu ridicule votre intervention, vous ne trouvez pas? Vous savez, ça prend de moins en moins ce genre de discours qui voudrait nous faire honte de ce qui est normal pour les autres, sauf chez certains Québec basheux et sur des carpettes qui se préoccupent de ce que pensent les autres au lieu de savoir s’affirmer.

    • Why Star Académie has always been boring? Because its in french?

      Il est où le lien? Aucun. Star Académie c’était plate…parce que c’était plate.

      Le Canadien perd pour toute sorte de raisons, mais la langue du coach n’en n’est pas une.

      Un moment donné, faut décrocher. Le Canadien ne peut faire les séries à chaque année, ne vous en déplaise. Le hockey ce n’est qu’un jeu. Pas besoin d’en faire un sujet ultra controversé, comme si la survie de la nation québécoise en dépendait.

      Vous devriez p-e parler du PLAN NORD. ÇA, ça pourrait avoir énormément de répercussions négatives sur le Québec….pourtant….silence…..

      Intéressons nous davantage àu CH qu’à notre société. Et surtout, démontrons notre fermeture d’esprit envers les méchants anglophones assimilateurs.

      Ouf….pathétique…

    • Pourquoi la situation perdure-t-elle?

      Parce que le Centre Bell est plein, macth après match.

    • On appelle ça de la discrimination.

    • peut etre que cest justement parce quon a été forcé de nommé des gens billingues comme gainey, gauthier, et jacques martin justement qu’on en est toujours là
      gauthier parle français, il a fait quoi de mieux?

    • Vous avez cent fois raison M.Laporte, mais que voulez vous des colonisés frustrés sans fierté comme le cave qui a posté le premier commentaire , il y en a malheureusement trop au Québec.

      Ils sont prêts à accepter n’importe en espérant que leur soumission leur donnera un avantage économique, alors que ce qui fait la richesse des Québécois comme nation et les différencie des autres c’est justement leur langue et leur culture dans un contexte nord-américain.

      Personne n’a demandé que le coach du canadien soit unilingue francophone, on demande juste qu’il soit capable de s’exprimer en français , mais pour ces tapis c’est encore trop demander!

      Pour ma part j’ai d’autres choses passionnantes à faire dans la vie que d’encourager un petit club de hockey sans vision et sans âme où des mercenaires zombies accumulent les défaites et une direction imbécile , les faux pas.

    • @lance
      Vous dites que les francophones du Québec sont la risée de la LNH. Pourriez-vous SVP nous faire part de vos sources, vos citations à cet effet?

    • Les perdants demeurent traumatisés de leur défaite. Ils ont toujours peur qu’on ne les batte davantage. Même lorsqu’il ne se passe rien (comme c’est souvent le cas), ils ont peur, ils somatisent pour le moindre petit bruit. La peur est alimentée par l’ignorance et la TV est son principal vecteur. Il faudrait s’éduquer davantage pour arrêter d’avoir peur de son ombre…

    • Mr. Laporte a raison. J’ajouterais: le CH doit redevenir une équipe canadienne-française pour le Québec. Et si les gauchistes mondialistes trudeauistes du Plateau ne sont pas contents qu’ils aillent encourager les Maple Leafs de Toronto ou les Stars de Dallas. Nous devons cesser d’avoir honte de nous affirmer. Sous les coups de boutoir de la gauche mondialiste québécoise, nous sommes en train de perdre notre identité dans tous les domaines ! Vous n’êtes pas tannés de mourir bande de caves !

    • Je rappelle à tous que la Labatt bleu possède une fleur de lys (symbole fort chez les francophones) sur l’étiquette!

      Tout ce qui compte c’est la victoire a dit Molson, donc il s’en fout que vous achetiez ou non de la bière Molson lorsque vous écoutez le hockey. Vous avez donc sa bénédiction pour acheter en masse de la Labatt durant les fêtes! Pi un rot anglophone ou francophone, ça se ressemble! C’est bilingue comme le Canada du Québec!

    • Ahhhh… les émotions!
      Pauvre petit peuple complexé. Petit peuple de prolétaires.
      Ca s’offusque, ca pleurniche, ca se fache… pour… une VULGAIRE équipe de HOCKEY.
      Ca en dit long sur un petit peuple ca, mes amis!
      Ca ferait vraiment tout un pays ca!
      Comme c’est pathétique!
      Non mais vous regardez-vous aller?
      Votre vie est-elle aussi vide de sens?!

    • Qui a détruit l’équipe du CH dans les années 90? Houle et Tremblay. Pourtant, ce sont deux francophones. Pkoi M. Laporte vous ne dites pas cela?

      Et M. Laporte, avez-vous demandé au St-Louis, Lecavalier, Brière et autres francophones pkoi ils ne voulaient pas jouer pour le CH?

      Et saviez-vous que sur les 24 coupe Stanley remporté par le CH, 19 d’entres-elles venaient de coach anglophones.

      Et puis, comparer le hockey des années 40, 50, 60, 70 et d’aujoud’hui, c’est comme comparer des pommes et des oranges.

      Et dans les années 80, ils y avaient pleins de francophones au sein du club et pourtant une seule coupe stanley. Et en 93, n’eut été de Patrick, le Canadien n’aurait pas gagné et pourtant, il y avait là aussi pleins de francophones.

      Donc M. Laporte, la série noire du CH a commencé avec l’embauche de Houle et Tremblay, pourtant cela est clair comme de l’eau.

      Et c’est drôle, quand le CH était à vendre, comment cela se fait-il qu’aucun FRANCOPHONE a voulu acheter l’équipe? AUCUN.

      Cela a pris un AMÉRICAIN. Ah cé maudit amaricains! Ah cé maudits anglais! Et pourtant, n’est-ce pas que le club de hockey s’appelle le CANADIEN et non le Québec.

      Et tant qu’à y être, si vous êtes contre les méchants anglais, changez donc le nom du CANADIEN pour un autre nom alors. On pourrait alors dire ”Les Patriotes de Montréal” ou ”les Québecois de Montréal” non?

    • La même règle pourrait s’appliquer en politique mais il n’y a pas de quoi être fier d’être ministre, député, maire, ingénieur, contracteur, syndicaliste et électeur de Bonaventure par les temps qui courent. Business as usual alors «tout va bien».

    • D’entrée de jeu, je dois dire que je ne connais rien au hockey mais je lis de temps en temps sur le sujet. L’idée que j’en ai, c’est que les joueurs ont tous de super égos et commandent des salaires trop élevés pour leur valeur. Il suffirait que les fans délaissent le Centre Belle pour quelques semaines laissant tomber les assistances à de faibles niveaux et vous verriez le Canadien sortir de sa torpeur. Quand votre ex chroniqueur de la Presse Réjean Tramblay disait que Montréal subventionnait le reste de la ligue tellement la franchise est payante, ça veut tout dire. Votre argent s’en va ailleurs et vos joueurs francophones aussi. Alors, même si je ne connais rien au hockey, j’avais été de ceux qui prévoyaient que ce club ne ferait pas les séries. Alors, si vous voulez encourager cette gang de loosers, c’est votre choix mais assumez alors la frustration qui vient avec. Bonne journée à tous et jouyeuses fêtes!

    • Benoitbenoit,

      justement monsieur, l’an 1976 fait partie du passé.

      Nous sommes en 2011 et le monde a évolué. Pas besoin de nous sortir vos horreurs de sépartistes.

      Alors avant de traiter les autres de twit, évolue un peu …..le twit

    • Ou peut-etre c’est juste la syndrome des princes? Les jeunes de la nouvelle generations ne sont pas aussi MANLY que the previous generations. Avant de faire des remarques racist, you should do some research Stéphane Laporte

    • @monsieur_bleu
      tu mentionne des PAYS. Quebec n’est pas un pays.
      Alors t’a logique dicte que:

      Les entraîneurs de l’équipe de Canada parlent tous anglais.

    • @jac110857: Votre commentaire sur un unilingue français à Toronto a été entendu plusieurs fois et l’argument est marrant. C’est sûr que ça chialerait: il y aurait seulement Phil Dupuis qui comprendrait les consignes! Si la langue de travail était le français, pas mal convaincu que les partisans des Leafs prendraient un unilingue français s’il faisait gagner leur club.

      En tout cas, pendant qu’on parle de l’unilinguisme de Cunneyworth, ça permet de passer sous silence ses “qualités” d’entraîneur… de la bonne diversion!

    • @stephanelaporte – J’attend encore la relation entre la fierté et la victoire. Comme le CH a gagné 24 coupes Stanley sur une possibilité de 102 à peu près, est-ce que les 78 fois ou le CH n’a pas gagné la coupe, l’explication est le manque de fierté lors de ses saisons-la?

      @Benoitbenoit – Tu es bien jeune pour ne pas connaitre le journaliste Gordon Sawyer. NEXT!

      @monsieur_bleu – Pourtant, Gomez a gagné la coupe Stanley en étant le premier centre. NEXT!

    • Bonjour Stéphane,
      Si jamais dans un avenir rapproché une équipe s’installe à Québec, je crois que les gens frustrés (pas tous) qui se défoulent sur votre blogue déménageront à QC… Serge Savard l’a bien expliqué hier en démontrant que finalement le coach anglais actuel n’est qu’un aboutissement d’un grand nombre de mauvaises décisions prises depuis une dizaine d’années.
      C’est un ”SOUS N’AMIS” lent mais combien dévastateur qui remontent avant que M. Molson ne devienne le nouveau proprio., et là, les bons québécois de souches (les braves colonisés) crient. Il fallait crier il y a 10 ou 15 ans en arrière.
      Maintenant il ne faut pas crier mais passer à l’action, et la meilleure façon est toujours financière, soit un vrai boycotte de Bell ( qui en passant est aussi proprio. des Leafs) et Molson. J’irais plus loin les épiciers du QC devraient retirer les produits du plancher… oups! impossible la plupart sont maintenant partie prenante de grandes chaines ”CANADIAN” comme dans la bière.
      Joyeux Noel et Bonne Année M. Laporte

    • @pierlebel – Pourtant, Marc Tretsman est entraineur de l’équipe de football de Montréal. Parle-t-il francais? NEXT!

    • @monsieur_bleu : ça ne pourrait pas être plus clair, merci!

      À moins que cette levée de boucliers et que ces colères face à cet unilinguisme ne représentent en fait derniers sursauts d’un peuple qui meurt… qui agonise. Ça me rend tellement triste.

      «Mommy, daddy, I love you dearly
      Please tell me how in French my friends used to call me
      Paule, Lise, Pierre, Jacques ou Louise
      Groulx, Papineau, Gauthier, Fortin, Robichaud, Charbonneau»

      Paroles: Gilles Richer et Marc Gélinas

    • Y a quelque chose qui cloche dans toute cette controverse. Hier, quand j’entendais Réjean Tremblay, au bord de la crise cardiaque, dire que son père, son beau frère et sa soeur, tous uniligues francos, à l’image de beaucoup de gens des régions, ne pourrait plus comprendre les commentaires d’après-match de l’entraineur et que ceci constituait un réel drame, j’ai commencé à me demander de quel propos on parlait.

      Je comprends très bien l’importance pour une entreprise de chercher des dirigeants qui s’expriment en français, de même que je comprends aussi toute la symbolique et la dimension identitaire que représente le CH, mais qu’on ne puisse plus comprendre que le coach radote ”le gars font pas assez d’efforts” ou ”Les gars reviennent pas assez dans la zone”. Big deal. C’est ça notre gros vecteur identitaire, le vide du bla bla qui entoure une équipe de hockey.

      Est peut-être venu le temps, non pas qu’on renonce à promouvoir le français et à le protéger, mais de s’interroger sur les pôles de notre identités, sur ce qui nous rassemble et sur ce qui domine nos questionnements de société. Je comprends le rôle historique que le CH a pu avoir là-dedans, mais elle est fini l’époque des Glorieux, de Maurice Richard. Tout a changé: le contexte politique et social, le hockey, le Canadien. N’y a-t-il donc pas de symboles mieux adaptés à notre époque ou sommes nous condamnés à définir une large partie de notre identité à partir d’une grosse machine commerciale dont le but ultime est de nous vendre des produits dérivés et des billets pour une équipe médiocre et dont les joueurs sont en majorité des gros paresseux gâtés.

      Tant qu’on va considérer qu’en 2012, cette équipe de hockey est au centre de notre identité, on aura un peuple à son image. Et c’est bien ça le problème: le CH n’est plus un objet de fierté, il est à l’image de son peuple : arrogant mais mou, noyé dans les eaux de la course à l’image et à la célébrité insipide.

    • @yvonmontana

      Combien de vedettes francophones sont allez “automatiquement” chez la Canadien ?

      Ceci est le plus grand mythe de l’histoire des Canadiens. Les seul 2 joueurs répêchés via ce privilège à avoir joué pour Le Canadiens sont Réjean Houle et Marc Tardif .. on est loin des pièces maitresse d’une dynastie. Le Canadiens avaient beaucoup de francophones dane leur équipe car ils avaient batit un système de club école qui leur permettait d’avoir la visibilté sur les joueurs de la province. Ces même joueurs d’ailleurs qui ne semblait pas être assez bon pour les autres équipes. Mais ça n’avait rien à voir avec le fait qu’ils étaient francophones .. je vous le jure.

    • @mxmxmx

      VOus cherchez une vedette francophone et vous offusquez qu’ils sont dans les autres equipes…dans les annees 50-60 ils auraient ete ici ! d’ou la regle…

    • Maintenant est-ce qu’on parle de l’entraineur des Alouette?

    • Vivement le retour des Nordiques avec de VRAIS représentants du fait français dans notre sport national !

    • J’aimerais bien vous entendre sur les causes de la seconde guerre mondiale. Ça doit être étoffé comme analyse!

    • Astyanax
      “Si la situation était à ce point injuste pour les autres équipes, celles-ci ont été royalement nounounes d’accepter ça pendant si longtemps et n’ont eu que ce qu’elles méritaient!“

      Elles n’not pas eu grand choix de l’accepter, la ligue était embryonnaire et le CH avait un grand poids dans les décisions. Rappelez-vous en quand vous allez forcer dans la gorge à tous que votre équipe a une si riche histoire “gagnante“….

    • POUAHAHAHAHAAH !! Merci d’avoir écrit ce torchon, M. Laporte ! Vous faites ma journée !!!!

      S’imaginer que le fait français faisait gagner une équipe de hockey ! J’en ai encore les larmes aux yeux !

      Après tout, c’est pas comme si Montréal avait préséance sur TOUS les joueurs francophones en première ronde du repêchage dans une ligue à moins de 20 clubs…

    • Puisque vous parlez de bonne foi…

      S’il est vrai que le privilège de repêcher les deux premiers joueurs d’ascendance française a cessé en 1970, il faut tout de même noter que, lors de la coupe Stanley de 1979, cinq joueurs francophones, et non des moindres, avaient été obtenus soit par ce privilège de repêchage (Réjean Houle), soit en ayant signé avec le Canadien avant la mise en place du repêchage universel: Guy Lapointe, Yvan Cournoyer, Serge Savard, Jacques Lemaire.

      Il serait donc plus juste de dire que le Canadien a gagné deux coupes Stanley depuis “l’abolition des privilèges”: 1986 et 1993. Celle de 1993 est largement documentée: beaucoup de Québécois francophones, on le sait.

      Celle de 1986 est beaucoup moins discutée. De 1956 à 1986, avec évidemment des hauts et des bas, la proportion de Québécois dans l’équipe est passée de 77,3% à 26,5%. Le niveau de 26,5% était le troisième plus bas de toute l’histoire du Canadien, après 1941 (25,1%) et 1985 (23,9%). Et pourtant, le Canadien a remporté la Coupe Stanley, et personne ne se plaignait qu’il y avait moins de Québécois que (presque) jamais dans l’histoire de l’équipe.

      Si vous voulez nous convaincre par l’émotion, allez-y, je ne vous retiens pas. Par les chiffres, oubliez ça, vous êtes dans le champ. Les Maple Leafs n’ont participé à aucune finale de la coupe Stanley depuis 1967. Est-ce parce qu’ils n’ont pas assez de joueurs Ontariens ou anglophones?

    • patience, les Maple Leafs, les Senateurs, Les Flames et les Oilers l’ont eu pire des longueurs de pertes.

      Le CH reste dans la moyenne de médiocrité ouais mais c’est la faute des DG.

      Jagr? Non, trop vieux. Va au Flyers et assiste Giroux a des gros buts.
      Talbot? Non, va au Flyers et marque des buts.

      Les decission prisent en haut sont moches à MTL

    • Le problème avec cette approche n’est pas l’importance du fait français. C’est plutôt la disponibilité de joueurs francophones de qualité.

      Idéalement, on aurait une équipe entièrement francophone, oui. Mais pardonnez-moi de dire ça, mais tous les Maxim Lapierre et Mathieu Darche de ce monde ne nous donneraient pas une coupe au printemps. Ce n’est pas à tous les coins de rue qu’on trouve un Vincent Lecavalier ou un Simon Gagné. Claude Giroux, je vous le donne en mille, on aurait pu le repêcher à la place de (c’était qui? David Fischer?), oui, mais bon, ça ne s’est pas produit. Je n’ai jamais dit que Trevor Timmins faisait un bon travail, non plus. Règle générale, chacun de ses choix des 10 dernières années s’est retrouvé soit ailleurs, soit jamais vraiment sur l’équipe. Et combien de francos dans tous ça? Peu. Vrai. Mais je ne veux pas non plus mettre tout le blâme sur Ti-Mine : il faut voir s’il y a des joueurs francos disponibles à ce moment-là. Et j’OSE penser que les dépisteurs et leur équipe “savent” ce qu’ils font lorsqu’il choisissent Kostitsyn (10ème au repêchage de 2003) au lieu, mettons, de Patrice Bergeron (45ème)… Ou lorsqu’ils choisissent David Fischer (20ème en 2006) au lieu de Giroux (22ème)…

      Bref : une équipe plus francophone, oui, mais à quel prix?

    • Bonjour Stéphane,

      Regardons au hockey mineur ce qui se passe.
      Ce sont des chums d’un petit patelin qui veulent
      battre des chums d’un autre petit ou grand patelin.
      Les locaux les aiment, l’ambiance est survolté.
      Pourquoi ne pas donner le monopole des joueurs québécois
      au canadien de Montréal . Stef entièrement d’accord avec toi

    • J’entends déjà certains répliquer; c’était une autre époque
      ——————————————-
      C’était une autre époque. Le mur de Berlin est tombé les Européens ont traversé l’Atlantique et rejoint la LNH. Le hockey n’est plus le seul sport d’équipe pratiqué. Les parents préfèrent que leurs jeunes pratiquent une activité moins dispendieuse comme le football, le soccer et le basketball. Les Quéec ne fournit plus de joueur talentueux. Il y a maintenant 30 équipes. La fierté n’est plus relié à une équipe mais à la grosseur du salaire.

      Le Canadien repêche année après année 1 à 2 joueurs québécois en plus d’invité des joueurs non repêché comme Desharnais à leur camp professionnel. Ils soumettent souvent une offre plus généreuse que celle acceptée par le joueur vedette québécois, Ils ne peuvent en faire plus que ce qu’ils font déjà. Le coach unilingue a été nommé sur une base intérimaire et non à vie. Si l’an prochain il est encore en poste et que l’équipe ne connaît pas de succès vous pourrez alors chialer.

      Je comprends toutefois la réalité du journaliste qui est de vendre des copies ou des clics en tissant un texte rempli de clichés et de mensonges alors que la réalité est évidente: on est dans une autre époque !

    • Why le Canadien is not a great team anymore:

      Because les kebekers are not a great nation anyway. It is not a nation at all. Period.

    • @sebarpin (1er commentaire de tous)

      Bravo, vous me semblez une personne d’une intelligence supérieure! Franchement, bravo pour le savoir-vivre! C’est sûr que si on est en désaccord avec quelqu’un, rien de mieux que de lui crier après pour montrer qu’on a raison et qu’il a tord. Pas besoin d’apporter des contre-arguments solides, suffit de le traiter de cave.

      Moi je suis tout à fait d’accord (pour une rare fois) avec Mr. Laporte. Si le CH avait gagné une coupe il y a 4 ans, effectivement, je dirais de respirer par le nez et de forcer votre anglais. Mais depuis 1993, depuis que les francos sont devenus une espèce menacée dans ce club, plus rien. Et SVP, ne nous laissons pas berner par la finale de conférence il y a 2 ans, c’était une bulle qui a passée grâce à Halak qui était en état de grâce.

      Depuis que cette équipe est devenue une équipe comme les autres, on ne gagne plus rien. Voilà.

      Et si Môssieur Molson nous dit que l’important, c’est de gagner, pas de parler français.. Eh bien, il a vraiment trop raison! Alors, puisque plus rien ne me lie à cette équipe, pourquoi continuer à encourager une petite équipe perdante. Aussi bien encourager les Bruins, une vraie équipe de hockey qui sait gagner et donner un beau spectacle! Si c’est gagner l’important, je n’ai plus aucune raison de prendre pour le CH.

      Merci du conseil, Mr. Molson.

    • @sunnyblack
      William Scott « Scotty » Bowman (né le 18 septembre 1933 à Verdun, maintenant un arrondissement de la ville de Montréal, dans la province du Québec au Canada) est un ancien entraîneur-chef de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il est l’entraîneur ayant remporté le plus de victoires en carrière avec 1 244 succès en saison régulière et 223 lors des séries éliminatoires. Il a été l’entraîneur dans la LNH des Blues de Saint-Louis, des Canadiens de Montréal, des Sabres de Buffalo, des Penguins de Pittsburghet des Red Wings de Détroit.

      Ce n’est pas possible les idioties qui se disent ici. En passant Stéphane t’es pas un cave.

    • J’oubliais,

      Bowman parlait très très bien français.

    • The rumor is that Geoff Molson will move the Montréal Hockey Team outside of the Québec border maybe in Hamilton Ontario for next year.
      Alors entre morons on pourra parler uniquement en Francais et continer a vivre dans la belle réserve du QC.

    • @Tous les crieux de scandales (y compris M. Laporte)

      Le CH vous dégoutte avec des décisions “insensés” et ça vous lève le coeur, arrêter de les regarder et boycotter la Molson Ex, dry, M, Coors Light , etc. durant le temps de fêtes. Ça va faire mal à Geoff Molson à l’endoit où le message se rend plus vite au cerveau ($$$).

      Vous allez voir que votre pression sanguine va s’améliorer de façon drastique.

    • Je délire

      Tu délires

      Il délire

      nous délirons ………

      Bonne journée.

    • @sunnyblack

      Scotty Bowman est un Québecois. Il est grandit à Verdun.

      tache!

    • Que la langue de l’entraineur d’une équipe qui a depuis longtemps perdu de son lustre entraine plus de discussion que tous les autres enjeux politiques et sociaux réunis en dit long sur où nous en sommes comme peuple. Le ‘’scandale” actuel, loin de me démontrer que les québécois constituent un peuple prêt à prendre son destin en main, ne fait que me prouver que l’indépendance ne se fera jamais. Ce peuple a perdu ses repères et confond tout et s’attache à toutes les bouées possibles pour se faire croire qu’il est bien vivant. Misère.

    • PKPéladeau a mis les joueurnalistes du Match sur le dos du CH.

      Mais je savais pas qu’il avait aussi son valet à La Presse!

    • En passant, pour tout ceux qui engeulent Stéphane avec l’attitude d’ados attardés: vous prenez vraiment le hockey trop au sérieux. Pathétiquement névrosés et carrèment enfantin.

      Franchement, c’est bien beau de pousser le plus loin possible votre attachement à votre adolescence, qui est maintenant terminée depuis des années (sauf dans votre tête de ti-gars), mais faut devenir mature et adulte à un moment donné.

      Vous pouvez avoir des soirées plus intéressantes et même plus épanouissantes, avec un peu d’imagination, que de perdre votre temps à niaiser devant le téléviseur à regarder ce spectacle redondant, aussi vide de sens qu’Occupation Double, et d’un vide intellectuelle pathétique qu’est l’écoute du match de hockey.

    • @sunnyblack
      Scotty Bowman est probablement plus Québécois que vous l’êtes ;)

    • Et en passant :

      ” LE SOCCER, PLUS PRATIQUÉ QUE LE HOCKEY
      Si le hockey est le sport le plus «regardé» au Canada, le soccer est le sport le plus «pratiqué». Plus de 870 000 personnes jouent au soccer dans les différentes ligues de l’Association canadienne de soccer, l’ACS, une association qui célèbrera ses 100 ans en 2012. Au Québec, par exemple, il y a plus de joueurs inscrits dans les ligues de soccer, 200 000, que dans les ligues de hockey, 90 000. Qui l’eût cru? ”

      Matière à réflexion.

      Bonne journée.

    • Il n’y a même pas 30 québécois dans la ligue lorsqu’on ne considère pas les Darche de ce monde…même pas 30 québécois qui sont du calibre Ligue Nationale. Ce qui fait 1 par équipe en moyenne!

      Comment le CH pourrait-il en avoir autour de 5-10?

      Comment pensez-vous que les Nordiques, EUX, seront capables de le faire?

    • Le comble de la stupidité, du crétinisme, de l’imbécilité, de la simplicité d’esprit, du mongolisme et de l’insignifiance se trouve dans deux insipidités que plusieurs colonisés sans envergure vomissent ici et ailleurs depuis quelques jours :

      «On s’en fout de la langue, du moment que le Canadien gâââââââââgne» et «J’aime mieux gââââââââgner en anglais que de perdre avec des Québécois».

      Il faut vraiment être rendu dans des profondeurs mentales abyssales pour lancer de telles conneries. On en rirait si ce n’était pas aussi pathétique.

    • @Benoîtbenoît : Tu veux parler français, l’ami ? Simple : en lieu et place de chiâler et de te victimiser – perpétuellement – à l’image de tes 15 générations précédentes, et de t’arrêter sur des détails insignifiants tel que la nomination d’un ”maudit bloke” à la barre du CH, travaille donc à l’indépendance de ton territoire. Mais pour ça, ça prend des couilles, évidemment. Comme celle de mon ancêtre, en passant, qui a lutté aux cotés des Patriotes du temps de manière à te permettre , justement, de ne pas disparaître, tes 15 générations précédentes et toi.

      Un pays, ça te dirait, pauvre opprimé ?

      Gordon Sawyer

      NB : Attention aux insultes gratuites, l’ami. Trop facile lorsqu’on se réfugie derrière un pseudonyme. Mais bon, en parlant de couilles…

    • À ceux qui disent que le hockey a changé et que les Québécois sont moins disponible…

      Voici à quoi aurait pu ressembler NOTRE équipe si la job avait été faite comme du monde…

      Claude Giroux ( On a pris Fisher à sa place ) – Perron – AK46

      Cole – Desharnais – Pacioretty

      Lapierre – Latendresse – Dominic Moore

      Ribeiro – Plekanec – Darche ( mettons..ça prends un grinder lol )

      Défensive

      Streith – Gorges

      PK – Beauchemin

      Bouillon – M.A Bergeron

      Serait-on plus proche d’une coupe Stanley aujourd’hui…

      C’est clair !

    • Je pense exactement comme vous, monsieur Laporte.
      Claude Dufour

    • @Laporte – La différence entre le KKK qui demande un blanc comme président des USA et vous qui demandez un francophone à la tête du CH (au nom de la fierté)?

    • wow … j’espere que c’est du sarcasme. Parce que là, vous venez d’atteindre un nouveau plateau de ridicule.

      bravo.

    • C’est très triste d’assister à lo(a)ngue agonie d’un peuple. On ne lui accorde même plus le droit de parler de rondelle au lieu de puck. Il ne lui reste plus que le droit d’acheter de la beer et des tickets pour aller voir son hockey club.

      Plus looser que ça, tu meurs.

      … At last, dirait Don.

    • C’est trop facile de faire l’association entre francophones et victoires!

      Quelle a été la pire saison de l’histoire du CH ? 2000-2001 (70pts)

      Combien de francophones ont joué au moins un match cette année là: 20 !(source hockeydb)

      Je ne dis pas que le CH était mauvais car il y avait beaucoup de francophones, je dis seulement la prémisse de départ du billet (on a commencé à perdre exactement lorsqu’on a arrêté de soucier du fait français) est probablement fausse.

    • ceux qui ne voient en cette histoire qu une histoire de coach du canadien ne se rendent pas compte que cette histoire est la symbolique goutte qui a fait déborder le vase , qu une entreprise phare comme Le Canadien de Montréal néglige le fait français au Québec après que la caisse se soit fait pincer les culottes à terre en dit long sur la philosophie d’entreprise du Québec inc.

    • I thind that Cunneyworth its the best thing that could happen to Montreal, a real leader and who cares about a french speaking coach, the real issue is to win… so live with it .

      G.MOLSON

    • Je rêve de voir un DG du CH échanger tous les joueurs anglos de l’équipe contre n’importe quel joueur québécois de la ligue, pis ensuite engager juste des québécois comme entraineurs.
      Ensuite on finira VRAIMENT dernier mais au moins la clique sera contente, on perd en francais.

      Pathétique hier à Denis Lévesque le discours du gars de Mouvement francais. On cherche juste à faire de la politique avec le hockey…

      Ah pis ceux qui rêvent au retour des Nordiques pour être l’Équipe du Québec, ben n’importe quand. à ce que je sache, les Nordiques ont été l’équipe la plus médiocre du Hockey durant de nombreuses années. Ah oui, ils ont recommencé à être bon quand ils ont repêché des anglos ou autres (Sakic, Sundin, Nolan, etc.).

    • Monsieur Laporte vous devriez arreter de commenter le hockey (si c’est encore un sport)…
      Encore un billet qui ne fait aucun sens…

      Est-ce que le Canadien à besoin de gagner? Non…
      Est-ce que les joueurs sont fiers? Je ne crois pas…
      Est-ce que le fait d’avoir un coach ou un capitaine capable de parler Français y changerait quelquechose? Non…

      Qu’est-ce qui est important? Que le Canadien fasse les séries (et ca va arriver)!
      Est-ce qu’ils ont besoin de se forcer pour le faire, un petit peu… Mais pas trop… Ca fait parti de la business… Imaginez-vous les ventes dans les Cages aux Porcs si, pour le dernier mois et demi de la saison, le CH est à un ou deux points de faire les séries ou de s’en faire sortir…

    • @StéphaneLaporte – Est-ce que vous allez répondre au super commentaire de @sebastienmassey?

    • Bravo pour cet excellent texte !

      Vous avez mille fois raison, n’en déplaise à toutes les lavettes, lèche-c…, dépendantistes, assimilés en (im)puissance, prêts-à-angliciser-leur-nom-pour-se-faire-accepter-par-les-Anglos, prêts-à-se-laisser-marcher-dessus-pour-ne-pas-faire-de-chicane.

      Quand je vivais à Ottawa, il y avait dans ma gang des Franco-Ontariens. Bien gentils, les Franco-Ontariens sauf que, dès qu’un anglophone se pointait parmi notre groupe de francophones, les Franco-Ontariens se mettaient tout de suite à l’anglais. Nous, les francophones du Québec, nous continuions à parler français comme si de rien n’était (et les Franco-Ontariens s’abaissaient jusqu’à faire le traducteur auprès de l’anglophone). Ce n’était pas une question d’impolitesse de notre part. Nous étions cinq ou six Francos et il n’y avait qu’un Anglo. Nous étions donc MAJORITAIRES ! À l’Anglo de nous comprendre ou de foutre le camp. Eh ben ! les Québécois sont en train de devenir des Franco-Ontariens. Après, ils deviendront des Acadiens, puis des Cajuns, puis rien du tout. Les Anglos auront gagné. C’est d’ailleurs ce qu’ils veulent depuis 1763…Tous les efforts, toutes les luttes de nos ancêtres auront donc été vains. Où qu’ils soient, ils doivent avoir honte de nous, peuple sans colonne vertébrale !

    • ________________________

      Vive le CH Libre !

      NOUS VAINCRONS

    • A quoi bon gagner la Coupe Stanley avec des francophones si le soir de la victoire, en levant la coupe ils vont crier: -”I going to Disneyland!”… puis depuis qu’il n’y a plus de coahc francophone, il y a un qui nous fait des clins d’oeil ;)

    • T’oublies Stéphane que la majorité des talents Québécois ne sont pas plus intéressés qu’il le faut de jouer pour le Canadien. Certains ont ouvertement boudé des offres alléchantes en déclarant publiquement qu’ils ne voulaient pas jouer à Montréal pour trois simples raisons : 1) Les joueurs et leur famille n’ont aucun anonymat, chose qu’ils ont presque partout ailleurs; 2) La mentalité ultra défensive (qui ne fonctionne pas en passant) et conservatrice du CH étouffe le talent; 3) Tous les anciens joueurs du CH vous le diront à mots cachés une fois sortis de Montréal, les journalistes polluent le climat. Je répète : les JOURNALISTES (oui, des personnalités comme toi, Stéphane) polluent le climat. Quand ça va bien et qu’il n’y a plus rien à dire, y’en a toujours un qui va sortir de quoi pour que le monde achète le ‘ournal, écoute les chiâleux à la radio ou à la télé. Quand notre équipe ne gagne pas, nos médias (et ton grand boss PK, pas celui du Canadien) y gagnent. L’entraineur et les joueurs peuvent ben parler Hongrois si y veulent (ce qui serait en fait une mozusse de bonne chose), tant qu’ils ont du coeur et du talent. C’est tout ce qu’on demande! Nos joueurs préférés s’appellent Cole, Price et Subban. So what? J’appelle pas ma mère pour me plaindre (en anglais bien sûr) pour autant!

      Je suis d’accord que durant la belle époque glorieuse des années 70, ce sont les Cournoyer, Lemaire, Lafleur, Lapointe, Savard, Lambert et Tremblay qui ont transporté l’équipe et on a eu une belle période avec les Richer, Lemieux, Desjardins et Roy (déjà beaucoup moins nombreux nos petits canayens franssas!), mais avec la réalité médiatique et aussi, avouons-le, des AGENTS (eux autres, y minent le hockey aussi!!!), qui disent aux p’tits gars “Si t’acceptes un contrat à Montréal le kid, c’est simple, tu ne joueras pas dans la ligue avant l’âge de 22 ans… à Boston, si t’es bon, tu vas être dans la ligue à 18 ans”, c’est simple, nos petits gars vont choisir de jouer ailleurs.

      C’est pas la langue du coach qui doit changer, c’est la mentalité d’une organisation au complet.

    • @porlier
      Bons commentaires.
      Il y a tellement de vulgarité et de mépris parfois sur ce blogue. Aujourd’hui, ça commence avec ce Sebarpin: Apprenez à vous adresser à quelqu’un en lui disant “vous”, vous ferez alors beaucoup plus attention à ce que vous dites. Et moi, je me trouve très poli de vous vouvoyer… On peut exprimer son opinion sans rabaisser les autres ou les traiter comme des imbéciles qui ne connaissent rien. Quant à Gordon Sawyer, c’est bien un québécois, pas si jeune que ça, que l’on voyait autrefois à la télé je pense. Je l’aimais bien, en passant…
      Très Heureuses Fêtes à tous! Même à ceux qui ne fêtent pas parce que c’est dépassé.

    • Le Canadien ne peut repêcher de vedettes Québécoises car il n’y en a plus…. Le hockey mineur au Québec est très faible en comparaison aux autres provinces et la raison pour laquelle il y a très peu de joueurs Québécois dans l’équipe junior Canadienne ou pourquoi les équipes de Québec ne gagnent plus la coupe Mémorial…

    • Quel vieux discours! Le plus drôle, c’est que les plus indignés ici sont ceux qui font le plus de fautes de français.

      Jouez aux victimes, les amis! C’est la meilleure façon de prouver que vous n’avez pas de confiance en vous en tant que peuple!

    • Suprerbe texte, très dure oui, mais très vrai, c’est pour cela qu’il choque certains aveugles, et leur seul d.fense est l’insulte et il y en a qui se disent des fans, non des frustrés dont la vérité choquent.

    • Si les québécois veulent des joueurs et des entraineurs en français ils n’ont qu’à boycotter, à se faire voire.

      Autrement ce n’est que du battage médiatique.

      Peut-être même que les québécois s’en sacre du français chez le canadiens.

    • @fkgodin

      Pour votre information Hector Toe Blake parlait très bien le français. Il a gagné 8 coupes Stanley à la barre du CH

    • @monsieur_bleu

      Depuis quand la province de Québec est un pays?

    • Je trouve ça ironique de voir tous les habituels pourfendeurs de Don Cherry tenir très exactement le même discours xénophone et ce, sans même s’en rendre compte.

      Tout simplement pathétique.

    • Je suis de l’école de pensée où il est préférable de se taire et passer pour un imbécile que de s’exprimer et d’en faire la démonstration. De toutes évidences, “sunnyblack” ne fait pas partie de la même équipe… Bowman est natif de Verdun, QC.

      Par ailleurs, la lecture des nombreuses interventions lues ici nous permet certaines conclusions: plus le texte est bourré de “fottes d’ortografe (ortaugraffe?)”, moins l’auteur se sent indisposé par la nomination d’un entraineur unilingue alphophone. Et il est souvent très agressif. Me tromperais-je?

      La meilleire intervention, et de loin, c’est celle écrite par astyanax (à 22h38). Personnellement, j’aurais été plus cinglant, mais c’est un bon début. Continuez à voter contre la souveraineté, restez au Kanada.

    • Monsieur Laporte,
      tout à fait d’accord avec vous. On peut faire le lien avec le nombre de joueurs francophones et les victoires. Et pour avoir un nombre minimal de francophones, il faut des responsables (entraineurs, DG, etc.) pour recruter des francophones. Il est clair que l’on peut trouver des francophones dans la LHJMQ pour remplacer les Moen, Nokelainen, Blunden sans problèmes. Ce qui augmente la masse de joueurs québécois franco dans la chambre, des joueurs pour qui ça veut dire quelque chose une coupe Stanley. Allez demander à Kostitsyn ce que représente une coupe Stanley versus ce que ça représente pour Darche, Desharnais,…
      Certains contredisent cette théorie du nombre de joueurs francophones, j’aurais plutôt tendance à y croire, d’autant plus qu’elle vient de Serge Savard (n’en déplaise aux grands théoriciens comme 1234_56!!!).
      N’en déplaisent à certains bloggeurs (@sebarpin , @filrhcp) qui devraient respirer par le nez ou aller prendre leurs pilules!!!
      GTremblay
      Montréal

    • Les Molson pense marketing ($$$), le spectateur québécois n’est qu’Émotion. Les proprios devront en tenir compte dans leurs futurs choix de joueurs ou d’entraîneurs si justement, ils désirent faire grimper leur compte en banque davantage…

    • La majorité qui est en désaccord avec cette nomation n’ont qu’à faire les étapes suivantes:

      1) Ne plus aller au Centre Bell
      2) Ne plus écouter les matchs à RDS
      3) Arrêter de boire les produits Molson

      Money talks! C’est le seul langage que comprenne les Molson en fait.

    • La majorité qui est en désaccord avec cette nomation n’ont qu’à faire les étapes suivantes:

      1) Ne plus aller au Centre Bell
      2) Ne plus écouter les matchs à RDS
      3) Arrêter de boire les produits Molson

      Money talks! C’est le seul langage que comprenne les Molson en fait.

    • C’est pourtant simple, avant de dire que les joueurs francophones performeraient mieux s’ils jouaient à Montréal, regardez les statistiques des joueurs qui sont passées par Montréal à un moment ou à un autre de leur carrière.

      Latendresse performait-il mieux à Montréal? Non
      Lapierre ? Non
      Robidas ? Non
      Ribiero ? Non
      Dagenais? Oui
      Bergeron? Oui
      Tanguay? Non

      Il y en a plusieurs qui vont moins bien performer à cause de la pression. Si les derniers choix au repêchage francophones du Canadien ont été des flops, il ne faut pas se demander pourquoi on repêche ailleurs.

    • Enfin ! Une vraie équipe qui perd, il y a rien qui bat ça. Go go go ho ho ho !

    • BRAVO M.Laporte,nous sommes leurs supporteur apres tout,allez un peu de fierte et de respect pour ceux qui paye votre profit………..$$$$$$$$Money talk……..bull walk……….

    • Why le Canadien is not a great team anymore?
      Parce que le sport n’est plus la seule chose qui rassemble les gens, tout simplement, c’est devenu une activité parmi tant d’autres. Et on ne s’en porte que mieux.

    • @Zephyr. Belle statistique. Malheureusement, tu ne sais pas comment les utiliser.
      1- On se fou qu’il soit anglophone (Ex. Gainey). On veut quelqu’un capable de S’EXPRIMER en français. Un presque bilingue comme les habitants de notre ce charmant pays devrait l’être.
      2- Avec 6 équipes, tout le monde participait aux séries alors réduit tes 101 ans.
      3- Depuis 1990, de plus en plus d’équipes sont exclus des séries.
      Venez me dire qu’Équipe Canada, junior par ex., que les gars ne se donnent pas plus pour cette équipe que pour leur équipe respective à cause de leur identité. Poser la question est d’y répondre. Avec une identité propre, ce serait la même chose. Merci, bonsoir.

    • @ sebarpin

      Quel manque de classe. Je suis très rarement en accord avec les opinions de M. Laporte en ce qui a trait au Canadiens mais je lis son blogue, car j’aime connaitre les idées des autres et j’essaie de comprendre son point de vus. Quand quelqu’un fait un effort pour écouter et respecter les différentes idées, le dialogue est plus ouvert et respectueux.

      Ceci dit, je crois qu’au Québec, peu importe où nous travaillons, il est important de parler français et l’anglais. Connaitre les deux langues est un atout pour bien réussir et il n’y a rien qui empêcha quelqu’un de s’enrichir en apprenant une autre langue. Je crois qu’il faut séparer langue et culture. Ma culture est Québécoise, mais je parle trois langues.

      En ce qui a trait au Canadiens, donnons une chance à M. Cunneyworth de gagner et d’apprendre la langue avant de le lapider lui et l’organisation sur la place publique. S’il peut Gange et apprendre le Français, donnons à César ce que lui est du. S’il perd et apprend le Français, un nouvel entraineur svp!

      Merci et bonne journée à tous.

    • @rllemieux:
      La discrimination positive existe. Dans le système public, on favorise les femmes et les ethnies, car ils sont fortement défavorisé dans d’autres domaines.
      On peut discriminer.
      Avec le français on a pas le choix de le faire pour protéger notre langue comme avec la loi 101. On a l’Air d’Extrémiste, mais on a pas le choix.

    • Et Philippe Cantin, aussi, je suppose…

    • Because to many froggs around, not enough inside ….

    • @ tickets, Sunnyblack, Boston, Americanophile et à tous ceux à qui le chapeau fait…

      À vous tous les «manges canadiens français», vous ne pouvez pas avoir de nom d’utilisateur français? Et a ceux qui méprisent leur langue vous n’avez aucune fierté? Vous êtes trop colonisé pour cela? L’Ontario ou le New York State sont juste à coté «if you want to speak and live in english!»

    • Moi, ça ne me fait ni chaud, ni froid. Ceux qui aime le Canadien, comme moi, ¸les regarderont encore, comme ceux qui aiment Star Académie ou Occupation double, je ne regardes pas, car s`il y a quelque chose de stupide en français c`est bien ça.

      Alors, ceux qui sont en maudit, regardez ces deux émissions, possible que votre pression descendra un ti brin

    • Losrque les EXPO remplissaient le stade avec des équipes gagnantes, si je me souviens bien, il n’y avait pas de francophone. Et je ne crois pas que c’est les quelques francophones des Alouettes qui remplissent le stade Molson et qui ont permis de remporter les dernières Coupes Grey (aussi bons qu’ils puissent être).
      Regardez bien c’est déchireurs de chemises se pamer devant les dirigeants du CH si la situation du club changent et que le club fasse les série et gagne une ou deux séries.
      La loyauté et le sentiment d’appartenance n’existe plus dans le sport professionnel. Comme toute entreprise, c’est par le haut qu’on forme une équipe gagnante. C’est là qu’il faut regarder et pointer du doigt. Et il va falloir que ça bouge bientôt.

    • Je commence à croire que la plupart du monde qui parle ici ne connais pas grand chose à une organisation de hockey. Si on oublie 2 secondes le fait francais, anglais, espagnol ou tous les autres langues que vous voulez. Pensez vous vraiment que Pierre Gauthier à eu le choix de son entraîneur? Non. Pourquoi? Parce que dans la position où se trouve le Canadien actuellement le poste de M. Gauthier est en jeux et jamais un président d’une organisation qui prévoit renvoyé son employer ne va lui donner le pouvoir d’embauché un nouvelle entraineur. La vous allez me dire que M. Molson aurait pu imposer un entraineur FRANCOPHONE à M. Gauthier et bien non. C’est le travail du DG d’engager un entraineur et il doit y avoir une bonne entente et une bonne chimie entre les deux.

      Dans ce cas la meilleur option était de rester à l’interne jusqu’à la fin de la saison et si M. Gauthier est congédier et un nouveau DG est engagé et bien il pourra faire lui-même son choix d’entraineur. Est-ce qu’il y avait un entraineur francophone disponible à l’interne? Non. Donc le choix de Randy Cunneyworth était le plus logique À COURT TERME puisqu’il était celui avec le plus d’expérience. La seul erreur que l’organisation du canadien a fait dans ce cas ci à été de ne pas avoir prévu le coup en engageant un entraineur comme Benoit Groulx à Hamilton.

      Donc SVP respirer un peu par le nez c’est seulement TEMPORAIRE. Si le cas perdure l’année prochaine la vous aurez une raison de chialer. Il ne faut pas oublier que le Canadiens de Montreal n’est pas une organisation gouvernementale et que vous n’avez aucune obligation d’écouter ou d’aller voir un match du Canadiens. Je ne crois pas qu’au prix que les Molson ont payé le Canadiens vont prendre le risque de perdre la bonne basse de partisans qu’ils ont en faisant à leurs tête. Mais il a des régles à respecter dans une équipe de hockey, des humains et des salaires qui ont été offert par des contrats au entraineur.

      Pour terminer c’est votre choix d’aimer ou non le canadiens de montreal. Si vous n’aimé pas le spectacle offert ou les décisions prisent par l’entreprise vous n’êtes pas oubliger de les écouter. Ceux pour qui comme moi écoute le hockey pour le divertissement et qui aime le hockey en général pas seulement les canadiens et bien nous continirons certainement à écouter les match peu importe si l’entraineur est anglais ou francais. Il ne faut pas mélanger politique et divertissement.

      P.S. petite pointe à ceux qui chiale contre l’équipe de RDS (un poste francophone) et qui au moindre mécontentement change pour CBC ou TSN ou ESPN (Poste anglophone). Il en a surement beaucoup ici qui chiale sur l’entraineur à cause qu’il ne parle pas Francais….OUPS.

    • Je suis d’accord avec Stéphane pour le fait français, mais dans le contexte actuel des choses, ce serait d’envoyer à l’abattoir un autre bon coach québécois, ce qu’il faut est de tout réorganiser avec des dirigeants qui pensent et qui vivent au Québec, Gauthier ne vit plus au Québec mis à part son appartement. Un dirigeant qui demande à ses hommes de hockey de parcourir la province à la recherche de talent et un propriétaire qui fait confiance à long terme. Pour le moment sacrifions un coach anglo.

    • @smoked_ham
      entierement d’accord, la langue n’a rien a voir avec la culture,
      ce n’est qu’un moyen de communication. La culture est plutot une facon
      d’etre et de vivre avec son entourage.

    • Hahaha on est rendu loin M. Laporte. Le CH nomme un entraîneur PAR INTÉRIM (et prend même la peine de le répéter dans un communiqué) unilingue anglo et on en profite pour ressortir la cassette des années 70. Aucune rigueur, aucune analyse. “On gagnait dans le temps qu’on avait des joueurs francophones”. “Tant qu’à perdre, aussi bien perdre en français”. Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre.

      Je ne perdrai pas mon temps à essayer de vous expliquer de façon réfléchie et posée pourquoi cette décision du CH est correct (et possiblement la meilleure parmi les options dont l’organisation dispose) parce que j’ai appris il y a longtemps qu’il était inutile de s’obstiner sur Internet.

      Je vais me contenter de vous inviter à prendre un peu de recul; à vous informer sur le sujet (la feuille de route de Randy, sa réputation, les autres candidats potentiels et leur situation respective, le processus d’embauche d’un entraîneur permanent, la position du CH aujourd’hui et sa mission à court, moyen et long terme). Vous verrez que l’équation est BEAUCOUP plus compliquée que la simple question de la langue. C’est un facteur important, mais auquel il n’y pas une seule solution. Rigueur, perspective, analyse. Ça vous aiderait à écrire des papiers pertinents au lieu de verser dans la démagogie.

      Entre temps, profitez du temps des fêtes pour passer du bon temps en famille et entre amis. Regardez quelques matchs si ça vous chante. Soyez informé et patients. Vous retireriez du hockey plus de plaisir et moins de frustration si c’était le cas.

    • alors si je comprend bien le raisonnement de monsieur Laporte et autre chroniqueurs et politiciens a Montreal on aimerait mieux perdre en francais que de gagné en anglais…

      franchement get a life people…

    • donc cette equipe perdante represente parfaitement le Quebec.

    • @gerantdestrade et @johnlatou: Ça m’étonnerais pas mal que ça soit le VRAI Gordon Sawyer qui nous traite de KKK, un journaliste a un devoir de réserve qui l’empêche de dire des conneries grosses comme ça en public. Sérieusement, vous pensez VRAIMENT que c’est lui? HAHAHAHAHAHA! Et après on se demande pourquoi rien n’avance ici…

      @boston: 2011 tu dis? Hé bien en 2011 on a le droit de traiter tout un chacun de membre du KKK parce qu’on demande à pouvoir entendre parler français? C’est plutôt toi qui est encore dans les années 50, amigo.

    • Vraiment, who cares. En passant Sunnyblack, Scotty Bowman, américain?? Verdun faisait partie des É-U dans les 30 quand il est né? Hé bein.

    • Il y a beaucoup d’eau qui ont coulé depuis le milieu du 20 ième siècle. Le super commentaire est un commentaire de tata.
      En fait l’histoire fait partie de la culture mais des incultes répondent c’est pas grave. Mais ces incultes perdent leur temps en écoutant, en lisant des médias francophones. Peuvent-ils s’accommoder des journaux anglophones et en général de leur culture.
      Lors du référendum de 1995, il y eut chez les francophones 62.7% qui ont voté oui et 37.3% chez les francophones qui ont voté non.
      C’est donc dire que 37.3% de francophones ont joint les anglos et les immigrants pour empêcher la majorité francophone de se donner un pays. Dans tout autre état ce pourcentage est considéré comme traître. On ne peut plus les tolérer….les traîtres.

    • Je n’ai pas lu tous les commentaires, peut-être que je répèterai ce que d’autres ont dit. Je veux simplement vous rappeller que la dernière fois que le CH à gagné la coupe Stanley, le coach, M. Demers, était analphabète. Il ne savait pas lire et écrire mais a su transporter le CH vers une coupe Stanley.

      Comprenez bien que la majorité des joueurs du CH parlent anglais. LEs joueurs communique en anglais sur la glace pendant les matchs mais aussi pendant les pratique. Que le coach parlent français ou pas, on s’en sacre.

      On gagne pas pourquoi? Pas parce que le coach parle pas français, on l’a bien vu avec M. Martin et M. Carbonneau. Le problème, c’est que le coach ne sait pas parler à ses joueurs et que les joueurs ne savent pas l’écouter. Un esprit d’équipe, ça se bâtit en français, autant qu’en anglais.

      Puis à Montréal, ça chiale vraiment contre un coach unilingue anglophone quand j’ai de la difficulté à me faire servir en français quand je vais à Montréal? Revisez vos priorités.

    • Je lacherais un gros sacre bien senti si je n`avais pas le respect de l`étiquette piblique. Ce matin dans votre propre journal on publie

      Le port du foulard islamique (hijab) est désormais permis chez les agentes correctionnelles des prisons québécoises.

      Le ministère de la Sécurité publique a consenti cet accommodement religieux à la suite d’une entente à l’amiable intervenue avec la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

      Et ca monsieur Laporte c`est pas mauditement plus important qu`un coach par intérim ? J`aimerais que vous vous exprimiez la dessus. Pas une simple réponse a mon commentaire mais un article bien senti. Simonak réalisez vous comment vos priorités sont mal placées et que pendant ce temps le gouvernement québecois agit sournoisement parce qu`ils savent tres bien qu`ils ont le champ libre puisque préoccuppés par un gros débat de société ? Suis tellement en TA…

    • C’est drôle. Les Québécois se font bafouer, tasser, ignorer depuis des années… c’est pire depuis l’arrivée de Charest au pouvoir, et encore pire depuis l’élection de Harper. Ils acceptent tout, se laissent faire comme de bons moutons, délaissent la souveraineté, etc. Et là, quand le Canadien nomme un coach anglophone, ils perdent les pédales! Comme quoi les symboles sont plus importants que la réalité. Vous avez quoi? Si les Molson ont nommé un coach anglo, c’est qu’ils savent qu’ils peuvent maintenant se le permettre. Ça va chiâler quelques temps et ensuite ce sera accepté, comme le reste. “Ben quoi, qu’est-ce qu’on peut y faire après tout…” J’ai honte d’être Québécois.

    • En signe de contestation, plutôt que de boycotter les produits Molson (entreprise québécoise procurant des emplois à des québécois) pourquoi ne pas boycotter les parties du CH (joueurs beaucoup moins québécois)? Les gens n’ont qu’à ne plus acheter de billets et pourquoi ne pas arrêter d’acheter les produits portant la marque du CH (probablement tous fabriqués en Chine). Cela aura un impact beaucoup plus direct s’il n’y a plus personne au Centre Bell!

    • D’ailleurs, TOUS les commentateurs qui suivent de près ou de loin les activités du Canadien sont d’accord là-dessus, c’est une gaffe monumentale que Gauthier vient de faire. Même ANDRÉ PRATTE est d’accord! Incroyable! Donc arrêtez d’essayer de justifier quelque chose d’aussi déconnecté de la réalité.

    • Le Canadien n’a jamais eu droit à des fonds public pour constuire leur aréna
      Québec vient d’avoir 200 M $ et n’ont même pas de club.

      En 2001, aucun Québécois francophone ne voulait acheter le Canadien de Montréal.
      George Gillett l’a acheté.

      Depuis la construction du centre Bell, la Ville de Montréal fait la vie dure en imposant des taxes exhorbitantes au Canadien.
      Elle donne des crédits d’impôts ridicules pour des entreprises étrangères.

      En 2009, Geoff Molson achète le Canadien de Montréal pour 600 M $ parce que votre ami, M. Laporte, était trop gratte cenne pour le payer plus cher.

      En 2011, on parle d’institution ancrée dans le Québec, de monument et d’histoire et on se dit insulté parce qu’on a un entraîneur anglophone par intérim. Pas signé pour trois ans comme entraîneur. PAR INTÉRIM!!!!

      Bizarre, quand Molson a construit le centre Bell, ou quand personne ne voulait acheter le CH, personne ne parlait d’institution à sauver. Et pourtant, aucune coupe Stanley depuis…

      Au Québec, on est bon pour se lamenter. Mais quand le geste concret doit être fait, on reste les bras croisé. On se plaint aujourd’hui pour une situation dont on avait le contrôle.

      Comme dirait nos amis anglophones (s’ils veulent encore l’être après avoir vu notre attitude de colonisé…), deal with it!

    • @Laporte – Les Kings viennent de nommer un fermier de l’Ouest canadien comme entraineur (Sutter). Est-ce que l’on peut s’attendre à ce que les journalistes californiens le plantent car il ne vient pas de la californie et qu’il ne connait pas les soeurs Kardashian? Me semble que pour gagner, ca prend de la fierté et un fermier canadien ne peut être fier pas de porter les couleurs des Kings. Non?

    • @mxmxd
      Il y a eu beaucoup d’américains qui sont passés par Verdun … en France ?
      Sunnyblack devrait changer son nom pour Funnyblack.

    • les canayins ont gagné leur 24 coupes quand il y avait 21 équipes et moins. Donc, c’est normal que ce soit plus dur a gagné asteur!!!!

    • Not a great team anymore because there are 29 others teams…….Pas à cause du fait français, ou de son manque….En fait c’est sous la gouverne de québécois que cette équipe a chamboulé….

      Les franco qui furent courtisés par le CH mais ont signé ailleurs, on les pend? Goudron et plummes, peut-être? Encore une fois, on beurre épais sur le démagogique, très peu sur le fond. Ca sera sûrement populaire avec les déchireurs de chemises, mais à part ça….Pas brillant comme article, Mr Laporte.

    • M. Laporte n’a pas tout a fait tort, même s’il se trompe légèrement de cible.
      Dans les années 70 nous avions: Bowman et les flying frenchmen…mais nous avions aussi un directeur du Quebec en Sam Pollock. Sam croyait a l’équipe: il a été chercher des joueurs d’ici avec du coeur au ventre et un instructeur (coach) qui était le meilleur de la ligue durant cette période mais aussi depuis. Avoir des francophones n’est pas garant de succès. Il faut un visionnaire: Nous avions le meilleur en Pollock un anglophone de Montréal. La langue ne fait pas le succès: mais la vision oui! la vision et la certitude que nous avons les meilleurs. Ce qui manque cruellement aux Canadiens de l’an 2000.: De la vision, de la passion, une identité, du talent et …. un peu de chance.

    • Le canadien de Montréal devrait changer de nom pour les Maroons. C’est ce qu’ils sont devenus des Maroons. En fin de compte, le problème avec le « coatch » du canadien est beaucoup plus profond qu’une simple histoire de hockey parce que dans le fond à part la fierté, les partisans n’en retirent rien. Quand Georges Gillet a acheté l’équipe, personne n’en voulait (Serge Savard doit s’en mordre les pouces aujourd’hui) parce que personne ne voyait de profit à l’horizon. Et voilà le mot important PROFIT.
      Depuis 2 ans c’est près de 100 millions de profit que les propriétaires réalisent avec l’achat du club. La victoire à un prix soyez en sûr. Victoire à tout prix, absolument pas. Et c’est là que les partisans se font avoir en français comme en anglais.
      Les partisans on rendu des propriétaires très riches en applaudissant des Maurice Richard, Jean Bélivau et Guy Lafleur qui n’ont pas été et ne sont pas des millionnaires.

    • Quand on confie une équipe à un vendu comme Gauthier qui préfère rester au Vermont qu’ici, on doit s’attendre à des décisions controversées. Ramenez-nous Serge Savard svp comme DG !

    • Ça fait longtmeps qu’on aurait dû déserté le centre Bell, il est rendu que le Canadien fait même de l’argent 2 fois sur le même billet avec leur site de revente en ligne ! Nous les moutons de Québécois, on est habitué de se faire raser la laine sur le dos …

    • Finalement un article pondéré. Il aura fallu un ancien joueur, français de surcroit….

      http://www.rds.ca/canadien/chroniques/332107.html

    • Ca me rappelle le pool de Laporte, composé uniquement de Québecois. Hilarant…

      Normand Lester frappe dans le mille concernant ce faux débat….

      et Cunneyworth est intérimaire, mais ca, c’est un léger détail… Le problème est Gauthier (ciel, un FRANCOPHONE!), et de là Molson, mais que voulez-vous… tapons sur ce pauvre coach!

      Vrai que j’aimerais voir plus de Québecois avec le CH, mais de un, pas à n’importe quel prix, et de deux, ils ne veulent pas tous venir ici justement parce que le public de Montreal est completement bi-polaire. D’ici là, je préfère obtenir le meilleur joueur disponible, et à part égale, un francophone/Québecois.

    • M. Laporte, je trouve généralement vos propos sur le sport un peu insignifiant, mais là, je crois que mettez le doigt sur le bobo. Personne n’en parlerai de toute cette histoire si justement le CH gagnait. Mais il ne gagne plus et depuis longtemps.

      Mais je ne suis pas prêt à taper sur le CH. Je crois que le probleme est le hockey mineur. On ne produit plus de bons joueurs. Il y en a eu des francophones mais des joueurs d’impacts francophones, il n’en pleut pas et ce même dans la LNH. Il n’y a presque plus de gardiens québécois dominant. Brodeur et Roy sont d’une autre génération et ne me dites pas que Fleury est dominant…

      Mais bon, je comprends votre point, aurions-nous une équipe pire si nous avions plus de Québécois ? Probablement que non, mais je doute fort qu’elle serait compétitive et ca chialerait tout autant, car on est bon pour ca nous les Québécois, le chialage en règle.

    • @ pierrekiroule 20 décembre 2011 10h03

      Ah ben oui, que de belles valeurs vous avez. Écrasons les minorités. Qu’ils fassent comme les autres ou qu’ils crèvent! 4 francophones et un anglophone dans une pièce, c’est son problème! On a la majorité!

      Ah non, c’est vrai, quand ça ne parle pas en français au McDo à Vancouver, pendant les JO, c’est scandaleux. Oubliez le fait que ça se passe dans une province anglophone d’un pays où la GRANDE majorité est anglophone et qu’il s’agit d’une jeune fille anglophone de 17 ans. Qu’elle parle français! On nous manque de respect! Les maudits anglais méprisants!

      De grâce, faites preuve d’ouverture et de tolérance et soyez prêt à respecter les autres si vous voulez qu’ils en fassent de même avec vous. Ça vaut pour les français, les anglais, les hommes, les femmes, les jeunes, les vieux, les hétéros, les homos, les blancs, les noirs, les palestiniens, les juifs, les chrétiens, les orthodoxes…

    • En attendant qu’on ait démêlé tout ça, moi je dis :

      Allez Habitants Allez !!!

      Bonne journée.

      PS Coudonc, notre CAPITAINE là, le petit Gionta, où en est-il avec son français ? Me semble qu’on est bien tolérant quand on repense à Koivu, et au traitement qu’on lui avait réservé. Suis-je en retard dans les nouvelles ?

    • @ Boston 07:46

      Excellent commentaire.

    • @nanlaj: 8 fautes et un anglicisme en 3 paragraphes,bravo!

    • Ouch ! Le beau Saku, le pire capitaine de tous les temps n`a jamais aligné 3 mots de français et tout le monde était à plat ventre devant lui…faque lachez moi le pompom avec Cuneyworth !!!

    • Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, il y a toujours Google translate….

      http://www.hockeybuzz.com/blog/Eric-Engels/Conor-McKenna-Protect-the-Language-or-Protect-the8230/82/40687

    • Maudit que c’est décevant tous ces commentaires-là… Le Canadien n’est pas bleu blanc rouge pour rien, vous savez, si on continue d’ignorer la représentation francophone de cette équipe, le monde va se tanner de boire de la bière flatte à 10$…

    • Les différents commentaires des intervenants représentent bien la mentalité de colonisé que nous avons. Le Canadiens est une buisness, l’important est de gagner blablabla…

      Malgré notre grande différence culturelle on continue à se mettre à genoux devant les anglais qui contrôle nos institutions. Par chance pour eux, on a pas de fiereté, ils peuvent nous faire avaler n’importe quel couleuvre! Tant qu ‘ils ont à leur solde de petits soldats obéissants comme Gauthier qui servent leurs intérêts. Continuez à voter pour le parti Libéral, le parti des colonisés du Québec!!!
      Cette fois -ci se serait bien Stéphane que tu me publies! Merci!

    • @lamygam

      le discours typique nationaleux….my way or the highway…aucune nuance aucun discernement…
      on parle d’un jeu d’enfant joue par des adultes ici pauvre poisse.

    • Personne ne fait allusion aux premières parties de hockey entre le Canada et la Russie.

      Si vous le faisiez, vous comprendriez l’importance d’avoir des joueurs québécois dans l’équipe du Canadien perdu dans une LNH anglophone; et vous comprendriez pourquoi une telle équipe gagnerait la coupe Stanley. Ces joueurs ne joueraient pas exclusivement pour le salaire. D’ailleurs, actuellement, lorsque le contrat à long terme est signé, la qualité de jeu du signataire baisse rapidement. Ce qui est normal, puisqu’il a eu ce qu’il voulait t rien d’autre ne le motive.

      Dire que les québécois ne veulent pas venir jouer à Montréal à cause de la pression médiatique est de la foutaise. Ils ne veulent pas venir jouer ici à cause de la “politique” de l’équipe envers les francophones depuis le départ de Serge Savard.

      Brière n’a pas voulu venir car il savait bien qu’on allait lui ternir sa réputation de joueur, en dedans de trois ans. Il savait également qu’il n’aurait pas de temps de jeu acceptable. On commence déjà à couper le temps de jeu de Desharnais depuis le changement de “coach”.

      Q’est-il arrivé à Bouillon et à Begin, pour n’en nommer que deux?

      Bégin ne jouait pas mieux et ne frappait pas plus que Emelin??? Bouillon se laissait bousculer sans répliquer et ne défendait pas ses co-équipiers??? Marc-André Bergeron n’était pas aussi bon que Spacek ou Weber???

      M. Molson, reprenez-vous et mettez des québécois au sein de votre équipe!!!

      André Lefebvre

    • @lamygam

      le centre bell est plein a craquer…Montreal une ville en perte de vitesse n’a aucun autre sport professionel majeur…. les nordiques et le Expos sont partis….Elle est ou ta fierte?

    • On oublie parfois l’essentiel…

      Qui a prêté de l’argent ( 140 millions ) en 2001 à un Américain nommé Gillett pour qu’il puisse acheter un symbole important (CH) du Québec ? Gillett n’avait pas l’argent en 2001 pour acheter les Canadiens! C’est le Gouvernement du Québec par le biais de la Caisse de dépôt et placeement. Les fonctionnaires de la Caisse ont jugé important d’aider financièrement un Américain pour qu’il puisse s’approprier du CH. La Caisse de dépôt a le sens des priorités…

      Il faut aussi dire que les Canadiens de Montréal ont été vendu presque en cachette en 2001. Le prix déclaré ou officiel était ridiculement bas… ( 180 millions avec le Centre Bell). Le Centre Bell à lui seul valait sûrement plus de 200 millions en 2001. Le PG de Molson, Dan O’Neill, savait-il compter ?

      Par la suite , ce sympathique M. Gillett a revendu avec un profit MIROBOLANT le CH à la famille Molson et à Bell soit 450 millions de profit .Lors de la vente en 2001, il y avait une clause donnant la priorité à Molson si Gillet décidait de revendre.

      Il faudrait remercier la Caisse de Dépôt pour leur geste symbolique en 2001…et pour les autres gestes subséquents: papier commercial , la perte de 40 milliards et j’en passe…

      George Gillett.. is laughing all th way to the Caisse ..

      Nous ne serions pas ici en train de se chicaner si Molson avec l’aide précieuse de la Caisse avait vendu à des intérêts locaux en 2001. Molson n’était pas intéressé…il voulait vendre à un Américain..

      Le prêt de la Caisse en 2001 est le véritable scandale!

      http://www.habseyesontheprize.com/2009/4/28/857270/sale-of-canadiens-could-net

    • @ stephanelaporte

      de ce que je comprend, Philippe Cantin veut un entraîneur francophone parce qu’il considère le Canadien comme une grande institution Québécoise.

      si je comprends bien vos propos, vous pensez qu’avez plus de francophones, le Canadien aurait de meilleur résultat.

      L’opinio de M. Cantin se défend. LA vôtre, pas mal moins.

    • @ monsieur_bleu

      Votre exemple (plus bas) est boiteux.

      Il n’y a pas de langue vernaculaire propre à l’Europe. Les entraîneurs s’expriment donc habituellement dans la langue de chaque pays concerné.

      En Amérique, la langue vernaculaire –partout sauf au Québec et quelques autres endroits– est l’anglais qui est de plus la langue véhiculaire de ceux qui viennent d’ailleurs pour jouer au hockey ici.

      En termes clairs, la langue du hockey est l’anglais. On est au Québec, dites-vous?

      Oui et il est souhaitable que le français ait une place importante au sein de l’organisation du CH. Cependant, on parle ici d’un entraineur par INTERIM qui remplace à quelques heures d’avis l’ex. On a probablement choisi celui qui convenait, à ce moment-ci, le plus, pcq’il connait les joueurs de près, il est capable de continuer la saison commencee et il est disponible. Pas de drame là-dedans sauf pour 2 groupes de personnes: les nationaleux incluant les anglophobes et les mercenaires d’un riche homme quebecois pour qui, rabaisser le CH est un sport quotidien afin de preparer le plancher $$$ pour sa nouvelle equipe (?).

      En réponse à l’exemple de monsieur_bleu (dont je doute quand meme de la véracité) :

      “Dans toute l’histoire :
      Les entraîneurs de l’équipe de France parlent tous français
      Les entraîneurs de l’équipe d’Angleterre parlent tous anglais
      Les entraîneurs de l’équipe d’Italie parlent tous italien
      Les entraîneurs de l’équipe du Brésil parlent tous portuguais
      Les entraîneurs de l’équipe d’Argentine parlent tous espagnol
      Les entraîneurs de l’équipe d’Allemagne parlent tous allemand
      Les entraîneurs de l’équipe de Suède parlent tous suédois
      Les entraîneurs de l’équipe d’Espagne parlent tous espagnol
      Les entraîneurs de l’équipe Américaine parlent tous anglais”

    • Bon, cet article m’interpelle.

      Le CH est l’équipe d’un peuple, un peuple de francophones. La LNH est une business dans laquelle, aucune langue et aucune ethnie n’est départagée. Ca reste un sport…mélanger politique et sports n’ont jamais fait ménage. Si l’équipe avait embauche Mike Babcock (qui a fait ses étude`s à McGill) et qui amène son équipe en finale à chaque année….est-ce que le monde se serait indigné comme on le voit actuellement? Ce sont des professionnels, ils sont dans une autre ligue, pas la nôtre. Il faut prendre le sport comme il vient, un divertissement.

      Deuxième des choses. Vous M. Laporte qui êtes juge aux auditions de Star Académie, vous trouvez cela acceptable que les concurrents chantent des chansons anglophones pour être admis dans une école de chant? Les Productions J et tous les licheux de bottes de cette émission là trouve ça donc beau: AH! Quelle voix! après avoir interprété du Alanis Morrissette ou je-ne-sais trop quel chanteur du ROC. Ne sont-ils pas tenus de faire la promotion et la mise en valeur de notre culture musicale francophone?

      Pour l’ouverture de la prochaine saison, un p’tit deux que Chris Deburgh, Lady Gaga et j’en passe seront invités à SA.

    • Because Montreal has better to do than rebuilding half the city every time the Habs win ONE ROUND in the playoffs, let alone the Stanley Cup. That’s why.

    • Si vous l’aimez tant que ça votre langue, pourquoi laissez-vous vos petits académiciens chanter en Anglais?

      p.s Le CH auraut dû faire quoi Mr Laporte? Nommez un Francophone pour le foutre à la porte dans 6 mois? Soyez patient, on va oublier la saison 2011-12 et dans 6 mois nous aurons une belle surprise!!!

    • Sam Pollock comprenait cela que la grande vedette du club devait être francophone.

      John Ambrose O’Brien l’avait aussi compris. Il faudrait peut-être alors qu’il y ait un deuxième club à Montréal comme à l’époque des Wanderers pour mieux exploiter cette rivalité ?

      Pour ma part ? J’ai décroché avec les années parce que la couverture médiatique du club prend beaucoup trop d’importance. Et surtout aussi parce que l’on marque vraiment pas assez de buts.

      En 1986 ? Mats Naslund avait connu une saison de 110 points avec 43 buts. Smith et Dahlin avaient aussi marqué plus de 30 buts.

      En 1989 ? Une année de finale et non de Coupe. L’équipe avait quand même six marqueurs de 25 buts et plus en plus de Russ Courtnall qui en avait eu 22.

      Il y a beau se marquer moins de buts dans la ligue… Et on a eu un petit sursaut avec l’année de Kovalev mais une année avec juste 262 buts, ce qui était pareil parmi les meilleurs de la ligue, cela aurait déprimé Guy Lafleur.

      Continuons pour 1993… Quatre joueurs avec une saison de 80 points et plus et plus de 30 buts.

      Cela nous prend donc de l’offensive pour gagner la Coupe.

    • Moi je trouve que d’autres joueurs même s’ils ne jouent pas dans la LNH mériteraient plus de couverture.

      Francis Verreault-Paul, par exemple, on devrait parler beaucoup plus de lui au lieu de pester contre Scott Gomez. Le Centre Bell ? Pourquoi pas un petit tour à McGill à la place ?

    • @Benoitbenoit – Gordon Sawyer n’est plus journaliste à RC. Il écrit sur divers blog et site de sports sous son vrai nom. Il a déjà été identifé par Mathias comme étant le vrai Gordon. Alors, avances par en arrière mon champion. HAHAHAHHAAHA!

    • I was born in Quebec in 1967.,.lived all my life here and had friends that speak French and friends that speak English and many that speak both….Reading an insignificant comment and article like this is not only ignorant to ALL QUEBECERS but it is a disgrace to hockey as a sport! What and the hell does speaking French for a coach have anything to do with a professional hockey team being in 2011-2012 !!! Mr. Laporte get some culture and travel a little around the World then you will get your nose out of your little closet and respect ALL Quebecers; English or French speaking or both ! En passant si vous préferez lire mes commentaires en français n’hésite pas à m’écrire mon ami !!! Go Habs Go

    • @ramses2point1

      C’est en plein ce que je disais. Vous aimer tellement parler français que vous le faites en franglais. My way or the highway peut très bien se dire en FRANÇAIS! (c’est comme ça et pas autrement). Quand je vais aux É-U il est de mise de s’exprimer dans la langue du pays c’est à dire en anglais mais ici c’est en français que cela se passe!

      Le problème avec le Canadien est présent depuis le départ de Serge Savard qui lui avait à coeur le fait que le Canadien se devait d’être représentatif de son milieu. Lors de la dernière coupe il y avait 12 joueurs francophones dans l’équipe. Je ne sais pas si Jacques Demers parlait anglais dans la chambre mais au moins Le CH était représentatif de la société ou il évoluait. Et je vous ferez remarque que nous avons gagné la coupe cette année-là! Nous serons peut-être mort à la prochaine!

      Renseignez-vous sur ce qui se passe ailleurs dans le monde. Chez le FC Barcelone, une des équipes sportives les plus célèbre sur la planète, tout se passe en Catalan et ce même sil les joueurs viennent de plusieurs pays.

      Et concernant la fierté d’une ville ou est le lien avec ses équipes sportive? Les gens de Détroit sont-ils fiers de leur ville même si celle-ci possède des équipes de tous les sports majeurs? J’ai de la difficulté à concevoir que vous êtes fier du Canadien de cette année…

    • @WayneTessier 20 décembre 2011-15h47
      I guess being born in 1967 does not make you much smarter than if you had been borned in 1997…
      What in the hell does speaking Italian in Italy, in Spanish in Spain, French in France , German in Germany or Russian in Russia has to do with coaching a professionnal sport in these country…?
      How about getting your nose out of her Majesty’s stables ?
      Si tu veux la version française ben va voir un traducteur…
      God save the Queen…mouhahaha

    • Est ce que l on peut compter un Acadien ou un franco ontarien, digne de faire partie du CH , ou nous ne faisons pas partie de la race. Je vous offres un exercise qui vous feras peut etre realiser que les propos que vous portez sont derisoires. Imaginer que vous etes Anglais ou peu importe et que vous liser cette article , Vous leurs disez pratiquement qu il ne font pas parti du groupe a cause de leur langue. Ca tire vers de la philosophie Nazi , de refuser une personne a cause de ca langue,

      Ne vous sentez pas trop diffenrent, sort de ta province va voir ailleur tu vas vite realiser qu il y a des francais et des anglais , qui ne sont pas trop differents de ton Quebecois typique.

      Ceux qui n aime pas les anglais sont souvent tres mauvais en anglais , il n aime pas le fait qu il ne puisse pas s exprimer comme il le voudrait dans une langue differentes ca ne veux pas dire qu il faut cracher sur cette langue. Cela est un avantage pour les franco-canadien d etre bilingue , au contraitre ne pas parler anglais est un handicap qui va vous bloquer beaucoup de porte dans votre vie.

      A chaque fois que vous avez essayer de nous vendre la souverainete je vous mets au defi de me trouver des passages qui tenait compte du fait francais du Nouveau-Brunswick , Manitoba ,etc . Ce n etait pas pour la langue mais pour les interets du Quebec.

      So for the last time the language has nothing to do with the habilities to play hockey or not , drawing conclusion between the two is , well i will let you make your own reflexion on it .

    • @monsieur_bleu

      Puisque vous êtes si sur de vous, Saviez vous que Fabio Capello à été l’entraineur de l’Équipe National Anglaise, un Italien avec le curiculum bien garni, MAIS, avec un maitrise de la langue Anglaise plus que discutable. Un fait qui lui à valu des critiques fortes, sans parler du fait que se ne sont pas les entraineurs anglais qui manquent. Pourtant, la compétence à eu le dessus; pourquoi?

      Peut-être parce que les vrais peuples, sont capables de différencier le sport de la culture, et se consacrer aux vrais enjeux de notre société.

      Déplorable qu’il y a plus de gens qui connaissent Peteri Nokolainen que notre propre ministre des finances.

      N’hésitez surtout pas a faire un VRAI recherche, vous seriez surpris de voir que Fernando Santos est l’entraineur de la Grèce. Un Portugais maitrisant le Grec? non monsieur! Ou un Suédois à la tête de l’Équipe Icelandaise, gageons qu’il ne parle pas la langue locale non-plus.

      Comme Jacques Martin la si bien dit, “It’s important to do your research”…a zut c’était pas en français. Mille excuses!

    • Troublant de constater le nombre de francophones qui s’expriment sur ce blogue et qui semblent tenir mordicus à ce que le CH NE SOIT PAS une équipe francophone. Voyez avec quelle agressivité ils s’en prennent à ceux qui n’exigent pourtant qu’un peu de respect. C’est vraiment troublant parce que c’est une évidence qu’ils s’en prennent en fait à la part d’eux-mêmes dont ils ont honte et qu’ils sont incapables d’assumer.

    • @ WayneTessier

      Je doute que vous soyez en mesure de percevoir l’ironie de la chose, mais je vous signale que JAMAIS, dans aucun blogue de n’importe quel journal anglophone d’Amérique du Nord, JAMAIS vous ne lirez un commentaire écrit en français parce qu’ils sont systématiquement TOUS censurés.

      On est tellement intolérant au Québec…

    • On boit d’la Molle
      on chique la guenille
      pis on pette d’la broue!

      Pendant ce temps les Molson
      brassent de grosses affaires!
      Déjà en 1920 sur les calendriers c’était écrit
      «Molson la bière que notre Arrière Grandpère buvait!»

    • @souverain…I was adressing my comments to Mr. Laporte not you but I guess with a user name like “souverain” it is better for you to address your personal needs to Pauline Marois when she becomes the next Prime Minister of Québec (lol) and you can finally seperate from all of this mess we English and mixed culture -Quebec people have caused you. Try to remember that your ancestors most probably come from Europe not more than 3 generations ago and that we took this land from the Native Americans…so who is anybody to say we are a distinct nation…we are a melting pot of mixed cultures; race and origins that make Quebec and Canada so unique. Why would anyone want to create a racist (segregated) society and suppress all the rest of the people with equal rights to live here…the Habs no exception! By the way 1967 was the World Expo in Montreal and alot of the activities that took place were in many languages and represented many cutures…it may not make me smarter but it sure opens my mind more than you. I’ve been to more than 100 countries and they don’t all speak Spanish in Spain; French in France need I name all 100 + for you to get the picture…Smart enough for you Mr. Souverain! Bonne journée!

    • @astyanax

      Je suis fier d’être Québecois et francophone, mais pour moi il est plus grave et dénaturant pour notre société d’accepter des accomodements déraisonables qu’un entraîneur anglophone, et par interim soit dit en passant.

      Il semble que les gens sont habitués de chialer contre les Canadiens, donc il est doublement plus facile lorsqu’on y ajoute la question de la langue, surtout lorsque les medias nourissent le scandale pour vendre.

      Mais c’est tout ce que nous faisons, chialer. Et ca! J’en ai honte en tant que Québecois!

      Les Canadiens est une entreprise privée, symbole d’un peuple certe, mais il n’est pas le barème culturel de notre société. Notre société et notre culture est bien plus que ca, et il est temps qu’on le réalise.

      Si les politiciens commentent ce fait aujourd’hui c’est qu’il monopolise les médias, qui par le fait même ne pose pas leur attention sur les vrai enjeux, les scandales ou la corruption qui enveniment nos élus.

      Un unilingue anglophone à la bare de la Banque Nationale ou de la Caisse de Dépot, deux jours d’attention médiatique, pourtant ils ont un impact direct sur nous. Un Coach unilingue….Quatre mois d’attention jusqu’à ce qu’il se fasse congédier; pourtant il maitrise la langue de sa profession et celle de ses joueurs.

      Presque facile de faire le lien entre le symbole, et son extrémisme!

    • @astyanax,

      Et tiens le pour dit, à talent égal j’aimerais mieux une organisation de francophones (Dg, Coach et joueurs) que de se que nous avons présentement. Mille fois plustot qu’une, mais se limiter à la langue comme facteur principal est un non-sens.

    • Pour changer les choses, 23 200 bancs vides au Centre Bell pour une couple de semaines…….
      Money talks…..Hi!hi! Mais…..je rêve ????!!!!!!

    • J’imagine que tous ici nous sommes d’accord pour avoir un unilingue francophone à la tête de Montréal?

      Autant ceux qui n’ont que le résultat comme critère et les autres pour qui Montréal doit représenter le coeur de la nation francophone du Québec!

    • M. Laporte,

      Je trouve que vous manquez de respect envers vos lecteurs francophones avec un titre dans cette langue que je ne saurai voir qu’est l’anglais.

      Ceci dit, votre théorie est excellente…sauf….comment expliquez-vous que les Bruins ont gagné la Coupe Stanley grâce au Serbe Lucic, à Thomas qui vient du Michigan, au Slovaque Chara et avec un entraineur franco-ontarien. Alors si Boston peut gagner avec des joueurs et entraineurs qui ne viennent pas du Massachussets, pourquoi le Canadien ne peut pas gagner avec des joueurs non-Québécois?

      Un coup parti, pouvez-vous m’expliquer comment les Alouettes ont gagné deux Coupes Grey consécutives avec un proprio, entraineur et quart-arrière américain?

      Belle théorie M. Laporte, mais comem à votre habitude, très faible en substance

    • D’accord à 100% : l’Organisation du Canadien devrait TOUTE être francophone et au moins le tiers des joueurs, incluant le tiers des joueurs significatifs (2 premiers trios, 4 premiers défenseurs), devraient être francophones.

      Si je me fais offrir un poste à Rome, je vais devoir parler Italien et anglais; normal qu’un joueur payé 4 millions à Montréal parle français, anglais et sa langue maternelle, si celle-ci est différente des 2 autres!

    • C’est l’évidence même. Même s’ils sont riches, ils sont, quand même, bêtes ces propriétaires du CH d’avoir privé ce club de hockey de sa saveur francophone, depuis trop longtemps.

    • ”C’est vraiment troublant parce que c’est une évidence qu’ils s’en prennent en fait à la part d’eux-mêmes dont ils ont honte et qu’ils sont incapables d’assumer.”

      Belle petite psychanalyse à 2 cennes.

    • Toujours est-il, vu d’ici, vu de Bellechasse, qu’à Montréal puisqu’on casse tout parce que le CH a remporté une série huitième de finale pour ensuite perdre la série suivante, me semble que Montréal ne mérite pas mieux qu’un coach unilingue anglais.

      Daniel Verret (nadagami)

    • @monsieur_bleu

      C’est vraiment mal comprendre la situation que de comparer la NHL, principale lighe de hockey au monde situé en amérique du nord, à PLUSIEURS ligues majeurs de “soccer” situées sur un continent où PLUSIEURS LANGUES se cotoies.
      Et malgré que toutes ces ligues ont un bassin comparable d’entraineurs de qualité parlant la langue de chez eux, il y vont, comme mentionne DubRod, avec des entraineurs qui ne parlent pas nécessairement leur langue.

      Il faut comprendre qu’on parle d’équipes sportives de niveau internatonal, qui devraient tous aller chercher leurs effectifs dans les meilleurs disponibles de par le monde.

      De plus, le succés des équipes d’aujourd’hui passe bien plus par la qualité de la gestion/vision de celles-ci que par les racines culturelles de leurs joueurs…

    • Mr Laporte, pourquoi ne parlez vous pas de la fin des années 1990 et du début des années 2000. Durant ces années, le Canadien essayait avant tout d’avoir le plus de francophones possible dans l’équipe et dans la direction alors que la ligue comptait 30 équipes et que les joueurs provenaient de partout dans le monde, comme aujourd’hui. Pourtant, le Canadien a raté les séries 4 ans sur 5…

      C’est facile à comprendre non?

    • @DubRod 20 décembre 2011-16h50
      Pas surprenant que votre jugement soit à la hauteur de votre maîtrise du français…
      Allez 3,2,1,… Oh Canada, we stand on guard for thee !

    • Le hockey, c’est comme la lutte, c’est arranger. Seulement les coachs et les arbitres le savent. C’est comme dans l’industrie de la corruption, oups! la construction.

    • @Dubrod :
      Le coach du Canadien peut être Italien, je n’ai aucun problème avec sa nationalité. Mais il doit parler français, c’est une compétence. Je ne comprends pas que je doive répéter encore ça…

      Fabio Capello parle anglais.

    • Il faut arrêter de comparer le hockey d’aujourd’hui avec celui des années précédant 1980 (approximatif) à cause des salaires. Je suis persuadé que la Coupe Stanley n’a plus la même importance pour les joueurs depuis qu’ils gagnent plusieurs millions par année et ca inclut les joueurs francophones.

      M. Laporte vous levez le nez sur le CH. Pourtant les deux années dernières ont été relativement bonnes en séries. On se souvient de 2010 et l’an dernier il aurait suffit d’un but supplémentaire en trois parties pour venir à bout des gagnants de la Coupe. Et ce malgré qu’il manquait Markov et Pacioretty.

    • beaucoup de ceux qui réclamment a coach franco, sont des nationaliste péquiste pur et dur avec Réj. Tremblay en 1ere ligne comme agitateur public no.1 depuis qu’il n’a plus de hot-dog gratos haut sur la passerelle de forum……euh centre bell

    • Ouain on dirait Mr Laporte que vous avez même pas été capable de publier mon dernier post! Est-ce parce que vous ne pouviez pas répondre au fait que la dernière pire saison il y avait 20 franco dans l’équipe? Ou tout simplement que mon texte était trop logique pour votre tête d’imbécile??

      S’il y a une émeute au prochain match du CH à domicile je vais surtout pas ma gêner pour vous pointer du doigt et vous faire porter une partie du blâme!! Vous devez être responsable de l’augmentation de la frustration et de la violence des amateur contre le coach et le CH. Vos post son haineux et ne fait qu’encourager la monter de frustration et de violence.

    • Le coach du CH est un unilingue anglophone. So what!

      Et les Alouettes, combien de coach ont été francophone? Combien de joueurs dans sa longue histoire étaient-il francophone, surtout de véritables vedettes?
      Chez l’Impact, les coaches ont-il été majoritairement francophones?

      Et que dire des Expo?

      Une vérité de La Palice, Montréal est une ville Canadienne. Elle est aussi bilingue et multi- culturel. Dans le fond l’équipe actuelle lui ressemble passablement bien.

      Les Québécois ont décidé deux fois plutôt de demeurer Canadien. Il faut s’y faire. Nous sommes une minorité parmi les autres. Faites-vous à l’idée. Inutile de le nier. Maintenant Speak english.

    • Ce qui est inacceptable c’est de limiter le choix d’entraineur à cause de la langue! Si le CH choisit un bilingue uniquement pour plaire au Québec, et bien c’est une insulte aux joueurs et AUX PARTISANS. C’est tout simplement du non-professionalisme. Si vous aviez un enfant parfaitement bilingue et qu’il avait besoin d’un professeur dans n’importe quel domaine que ce soit, ne choisirez vous pas le meilleur pour lui, quel ce soit la langue utilisé par le professeur? Ainsi, les joueurs eux aussi ont droit au meilleur coach et les partisans ont droit à des victoires. Si le meilleur est un unilingue anglophone et bien on fera avec! Ce n’est pas 5 mn de commentaire anglais par match qui va nous faire perdre nos valeurs! Il ne faut pas confondre hockey et le Québec, la job du CH c’est de plaire aux partisans (et non aux québécois ). La job du CH c’est lui donner des victoires avec le meilleur coach possible. Il n’est en aucun cas obliger de choisir toujours des bilingues si les meilleurs bilingues ne sont pas disponible. Bref, par respect POUR SES JOUEURS ET SES PARTISANS DU MONDE ENTIER, le CH se doit de choisir le meilleur entraineur! Et en tant que vrai fan, ta priorité est de gagner. Si ta priorité c’est d’avoir un coach bilingue, c’est que tu ne penses pas Hockey, t’es même pas digne de regarder un match! Good job CH, prends ton temps pour choisir le meilleur coach, Randy est là! Pour terminer, c’est le CANADIENS DE MONTREAL, pas québecois de Montreal! LE CANADIEN APPARTIENT À TOUS LES CANADIENS, à tous les fans! C’est pas au hockey qu’il faut passer ses frustrations d’ordre politique!

    • @johnlatou

      On ne demande pas un entraîneur francophone, mais un qui sache parler la langue des fans qui paient pour voir les parties. Ce qui est considéré comme la norme partout ailleurs… sauf ici, parce que des racistes comme vous veulent que nous prenions notre trou et que nous acceptions de nous faire assimiler.

      Le raciste ici, c’est vous.

    • M. Laporte,vôtre TVA tente de nous vendre un club de l’Ontario et misère quand tu nous tiens !!!

    • Ouf…tu aides pas ta cause mais on te pardonne, c’est le ti-gars qui parle, celui qui avait sa photo avec Ti-Guy..son poster de Béliveau…Il y a un peu de vrai, mais faut pas devenir hystérique…

      Les braillards qui se sont élevés partout, surtout ceux du “gouvernement”, ils étaient où quand le Canadien était à vendre? Quand Savard a nommé un capitaine ANGLOPHONE?

      Personne s’est levé, le club a été acheté par un AMARICAIN.

      On appele cela des opportunistes.

    • @wayne tessier:les francophones ne sont ici que depuis 3 générations? only 3 generation? Are U kidding?80 % of francophone have more than fifteen generation around St- Lawrence River!!! C’est la raison pour laquelle nous vous confondons si aisément avec les USA, vous êtes aussi “IGNORANTS”…

    • «Mommy, daddy, I love you dearly
      Please tell me how in French my friends used to call me
      Paule, Lise, Pierre, Jacques ou Louise
      Groulx, Papineau, Gauthier, Fortin, Robichaud, Charbonneau»

      It says it all. Fortunately now all this language nonsense is behind us and we can all speak white. Soon, every summer, we’ll be able to visit the “village quebecois” and see how this unambitious people used to live and get screwed.

    • C’est assez décourageant de lire tous ces commentaires anti-Québec et anti-français. On se croirait sur un blogue torontois. Preuve qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même !
      Ce n’est pas tant la tolérance mais l’apathie des Québécois qui inquiète. Petit à petit, le français perd du terrain et chaque fois, on trouve toujours à excuser, relativiser, tolérer… Déjà qu’on accepte de se faire servir en anglais dans les commerces et restaurants de Montréal !
      Petit à petit on régresse et on revient à ce que c’était dans les années 50. L’anglais ; langue du business : Des boss qui exigent qu’on leur parle en anglais et des raisons sociales qui deviendront dignes de la Nouvelle-Angleterre : Laporte’s plumbing, Cantin’s grocery, Lagace’s furnitures.
      Cette phrase du poète Claude Péloquin, gravée dans la murale du Grand-Théâtre de Québec, prend de plus en plus son sens : « Vous êtes pas écoeurés de mourir, bande de caves? C’est assez! »

    • @Souverain

      Merci de votre commentaire inutile et sans propos, de toute évidence, par votre nom on devine l’étroite ouverture d’esprit de votre personne. Si un jour vous êtes capable de sortir votre tête de…. votre pot de sable, vous comprendrais alors que sport et politique ne sont pas un.

      Vos glorieux Habitants sont malheureusement une compagie privée, une compagnie qu’aucun Québecois, aussi fier soit-il, n’à acheté lors de sa mise en vente. Aucun interet pour se symbole pourtant si grand, mis à part quelques opportunistes qui aiment voir leurs nom défiler les manchettes

      Il est vrai que 80% des partisans sont francophones, vrai que l’histoire glorieuse du CH est fondée sur des joueurs francophones, vrai aussi que le CH à été un symbole énorme lors de la répression anglophone, et pour cela, il est vrai qu’il faut respecter la tradition et la présence du français au sein de cette entreprise, car non ce n’est pas une organisation.

      Par contre, si le français est votre critère premier afin d’embaucher un individu, vous vous disposez à vivre avec les meilleurs au Québec, voir Ontarien francophone, mais vous ne serrez jamais compétitif car le bassin de talent GLOBAL est de loin supérieur à ce que nous avons de disponible ici, sinon, tous vos favoris seraient derrière un banc, et non devant une caméra.

      De plus, votre lien avec l’hymne National et la qualité de mon français est d’une ignorance pure.

      Ironique que vous critiqué mon français mais que vous exigez un minimum pire pour représenté votre Sainte-Flanelle.

      Comme bon Québecois, vous chialez parce qu’ils parlent pas assez, puis quand ils parlent vous chialez sur la qualité, finalement vouz chialez sur tout!

    • Petit sport, petite équipe, petits joueurs, petit “2ème étage… Et petit peuple

    • @Monsieur Bleu,

      Moi qui croyait que la compétence première d’un coach était de mettre en place un système de jeu et de le communiquer avec les joueurs, dans la langue de leur profession, afin qu’ils puissent l’exécuter, et par le fait même, avoir du succès.

      Soit il y à 29 autres coach incompétants, soit vos priorités de compétences ne sont pas à la bonne place. Ou serait-il juste incompétents pour le CH, mais plus que compétants pour les autres formations?

      Enfin, je suis EN ACCORD qu’à talent égal, un francophone devrait toujours avoir priorité, mais il faut pas viré fou! Sinon on aurait repêché Benoit Pouliot au lieu de Carey Price et maudit qu’on aurait été bien mieux représenté eh! Sans parler de ceux qui voulaient la tête à Trevor Timmins pour ne pas avoir repêché Angelo Esposito. Une chance que le fait d’être Québecois n’était pas le critère premier de sélection.

      Puis en passant, Fabio Capello parle en effet Anglais, maintenant, mais lors de son arrivé à la Fédération Anglaise, il a dù faire face à une montagne de critiques pour son anglais moins que rudimentaire!

    • Les partisans de Canadien se satisfont très bien de la médiocrité. Pourquoi Molson se casserait-il la tête à satisfaire des clients qui sont si peu exigeants?

      Peu importe à quel point Canadien sera mauvais n’empêchera pas les partisans de les adorer. On voit rarement des consommateurs si peu exigeants!

    • @Thehabs19

      Ce que vous n’avez pas compris, comme trop de gens ici, c’est que l’entraîneur, ce n’est pas l’équipe.

      Ce qui manque au Canadien depuis longtemps, c’est un véritable esprit d’équipe, et ce qui donnait son identité forte à cette équipe, c’était son origine francophone. Il y avait une fierté, un prestige particulier à jouer pour le Canadien, ce qui n’est plus du tout le cas. Cette équipe a complètement perdu son identité depuis que certains s’échinent à en oublier les racines, qui sont liées à la nation québécoise.

      Bref, ça va au-delà des compétences d’un entraîneur… C’est quelque chose de viscéral qui s’est perdu chez le Canadien quand on s’est mis à embaucher n’importe quel joueur sans égard au sentiment d’appartenance qu’il pourrait développer pour l’équipe. Juste pour ses compétences. Résultat? Des joueurs qui se sacrent de l’équipe comme de l’an quarante, et qui jouent sans passion.

      Y a plus de passion dans cette équipe parce qu’elle n’a plus de racines et d’identité propres.

    • @cecietcela

      Si vous voulez jouer au colonisé, grand bien vous fasse.

      Vous avez raison, cette équipe nous ressemble: toute une bande d’unilingues anglophones qui se sacrent bien de la majorité de leurs fans. Comme la majorité des anglos au Canada voudrait bien qu’on prenne notre trou et que l’on parle l’anglais en public, comme trop souvent à Montréal, parce trop de Québécois sont des carpettes qui acceptent qu’on leur marche dessus.

      Comme vous, manifestement. Speak white si ça vous chante. Je préfère pour ma part ne pas me tenir debout dans la vie.

    • @cecietcela
      Prière de ne pas dire des bêtises!

      1- Les Québécois ont dit non au Canada tel qu’il est en 1980 alors qu’on leur a promis un Canada transformé (nous mettons nos sièges en jeu….”

      2- Les Québécois ont dit non au Canada en 1982 (jusqu’à nos jours) alors qu’ils ont refusé d’en signer la Constitution!

      3- Les Québécois ont dit non au Canada proposé en 1992 lors du référendum sur Charlottetown!

      4- Les Québécois ont dit non au Canada en 1995 alors qu’on leur a promis de multiples changement à la Constitution..

    • Ben, à lire ces coureil, on comprend mieux pourquoi le Québec n’est pas et ne sera jamais un pays. A Montréal, maintenant ville anglophone d’une province francophone, la langue du coach aurait moins d’importance si le club avait 10 joueurs francophone. Avez-vous écouté les propos de Vincent Damphousse ? Pour lui, c’est pas grave parcqu’il est bilingue…Voila le noeud du problême. Les francophone qui parle anglais s’en foutre du fait francais. Stéphane, il y a tellement d’imbécile qui participe à ton blogue….C’est triste. Oui le Canadien était l’équipe d’un peuple…D’un peuple opprimé qui ne se reconnait plus en lui-même. René Lévesque à déjà dit:” Nous sommes peut-être comme un grand peuple…” Et bien il avait tord…malheureusement.
      André Martin

    • Wow quelle belle gang de demeurés! Faire um drame national de la langue d’une instructeur de hockey! Même les libéraux (provinciaux et fédéraux) s’en mêlent. Quoique dans leur cas on peut douter de leur sincérité.

    • Arrêtez de vivre dans le passé. Les temps ont changé. Le hockey c’est une entreprise et le but des dirigeant c’est de faire de l’argent. C’est comme ça. Il y a 30 franchises aujourd’hui. Des coupes Stanley sont maintenant gagnées par des équipes de Californie et de Floride. Des parties de hockey sont mantenant jouées dans le désert de l’Arizona. Le CH n’a plus le “monopole” sur le hockey professionnel nord-américain comme il y a 30 ans. Arrêtons de faire un débat avec le fait que le CH est une institution et qu’il « appartient » au peuple. C’est une métaphore, bien entendu, mais le CH appartient aux Molson et ils sont là pour faire de l’argent. Il n’y a aucun manque de respect dans la décision de mettre Cunneyworth dans le « driver seat ». La preuve : si Kirk Muller avait été disponible pour remplacer Jacques Martin, personne n’aurait dit un mot, selon ce que j’entends depuis 4 jours,. De plus, je ne comprends pas que tout à coup les gens se sentent lésés parce que le point de presse de l’entraîneur du CH sera uniquement en anglais. Le coach du CH redit toujours les même 4-5 inepties: “la rondelle ne roulait pas pour nous autres”, “nos joueurs ont donné leur 110%”, “untel n’est pas revenu au jeu en 3e parce qu’il est blessé au haut du corps”, “merci à Carey Price de nous avoir gardé dans le match”, etc. Je ne comprends pas pourquoi on en fait tout un plat. C’est purement émotif et les journalistes ont probablement quelque chose à voir avec cette montée de boucliers. Je me définis comme étant un nationaliste et j’ai horreur qu’on porte atteinte à nos distinctions. Mais pour moi, le CH n’est pas ou n’est plus une de ces distinctions. Le CH c’est, comme je le disais plus haut, une entreprise qui veut faire des profits. Un coup de barre a été donné en virant Jacques Martin qui a été remplacé par le meilleur homme possible selon la direction. C’était une décision d’affaires. Et si le français est si important, pourquoi personne ne dit rien sur les fait que les Plekanec, Markov, autres ne disent pas un traitre mot de français après toutes ses années à Montréal? Beau reflet de l’éternel esprit de contradiction des Québécois.

    • Rappellez-vous ce qu’a ractonter Guy L. a TLMP. Ca vous donne une bonne idee du genre d’administration qu’il y a la.

    • @ benoitbenoit

      ”@boston: 2011 tu dis? Hé bien en 2011 on a le droit de traiter tout un chacun de membre du KKK parce qu’on demande à pouvoir entendre parler français? C’est plutôt toi qui est encore dans les années 50, amigo.”

      Désolé amigo, je n’ai jamais écrit cela, jamais. Pour ton info, je crois dur comme fer à la loi 101. Mais là ou j’ai un problème est le fait que tout le monde chiale parce que Cunneyworth ne parle pas francais mais comment expliquer que Bombardier va demander d’être traîté différemment pour que l’anglais soit la langue utilisée dans son industrie et que personne chiale.

    • lamygam

      20 décembre 2011
      11h46

      ”@ tickets, Sunnyblack, Boston, Americanophile et à tous ceux à qui le chapeau fait…

      À vous tous les «manges canadiens français», vous ne pouvez pas avoir de nom d’utilisateur français?”

      A ce que je sache, nous vivons dans un pays démocratique. Mais pour les séparatistes, la démocratie n’existe pas autrement dit, cé té pas comme eux autres té un traître.

      Et ca veut faire un pays ouch!

    • Que de bruit pour rien! Très facile dans le confort du foyer ou du bureau de pourfendre le Canadien et de de cracher son venin contre son coach qui ne parle pas français.

      Si cette pseudo fierté du fait français vous habitait vraiment, vous auriez été de la marche au centre-ville il y a quelques semaines, vous vous élèveriez contre les stations de radio dont la programmation musicale est majoritairement en anaglais, vous refuseriez d’être servi en anglais dans les commerces, bref, vous seriez de véritables défenseurs de la langue française.

      Alors pour la crédibilité du propos, vous repasserez!

    • Un flying frenchmen ça franchi sans flancher.

    • @The Habs

      You’re right

      We’re in Canada. Speak ENGLISH !!

    • Franchement, le problème du coach chez le canadien devient pas mal trop politik !

      Moi ce que je souhaite, c’est que le Canadien de Montréal, redevienne une ” vrai bonne équipe ” de hockey, et qu’elle se libère, de son torsionnaire, M.Pierre Gauthier. le maître de l’improvisation au plus vite…. ainsi que son ami, M.Bob Gainey, car je crois qu’ils en ont assez faient ensembles, des dommages collatéraux !

    • Tout à fait d’accord avec vous, M. Laporte. Il n’y a plus rien de “Canadiens” dans l’équipe. Les joueurs sont anglophones ou allophones, et même le cri de ralliement des fefans est en anglais, ‘Go Habs Go’… entre 2 rots de bière. Ça fait dur pas mal.

      Calmez-vous un ‘tit peu, les fefans-gérants d’estrade! Vos dieux, ce sont juste des joueur$ à contrat$$$ qui se foutent bien dans quelle équipe ils vont jouer, puis de votre gueule, en plus!

      Les ‘Montreal ???’ -faudrait en changer le nom- pour en refléter la réalité. Vite, passons à autre chose.

    • @stridulation – La norme partout ailleurs? Comme quand Bobby Valentine est allé coaché au Japon (baseball) ou Brad McCrimmon qui est allé coaché en Russie. Ou tu dois certainement parler des entraineurs américains unilingue qui coachent le basketball en France comme: Chris Singleton (Denek) etRon Stewart (Paris-Levallois).

      Est-ce que la présence de Felipe Alou, Buck Rodgers, Dick Williams, Marv Levy, Marc Trestman et Marsh nous mène (à mener) droit vers l’assimilation?

      Beubye mon ti-racisssse

    • Franchement, je trouves scandaleux qu’on engage par interim un entraîneur unilingue. Par contre, si Jacques de St-Pascal Baylon Ontario parlait français dans le vestière, on ne peut s’étonner des piètres résultats récents du Canadien. La langue de travail ne peut être la nôtre.

    • @johnlatou

      Le mot « norme » suppose qu’il y ait des exceptions. Celles que vous citez s’expliquent parce qu’il s’agit d’entraîneurs de sports américains – donc les bons entraîneurs sont américains.

      Ce n’est pas comme si on manquait d’entraîneurs francophones ou bilingues dans le hockey…

    • A “sebarpin”. Toute une argument!!! C’est pas possible! Je crois que tu as raison Stephane. La mediocrité du Canadien de Montreal depuis de nombreuse années vient du manque de Francophone et MEME aussi de joueur originaire du Canada . Trop de joueurs se foute des succes de l’equipe et on juste hate a retourner dans leur pays une fois la saison termineée. Un autre facteur est le trop grand nombre d’Equipes. Le produit s’en trouve diluer. Il y a de la mediocriter dans plusieur Equipes and le spectacles en est vraiment dessolant. Guy

    • @sauvons_les_expos

      Pas d’accord.

      Si le hockey n’est qu’une “business” comme vous dites alors qu’ils effacent de la chambre des joueurs le “Et nos bras meurtris vous tendent le flambeau…”

      Que l’on arrête de me faire accroîre que la fierté à quelque chose à voir avec ce club.

      Et qu’ils écrivent à la place au-dessus des casiers des joueurs: We’re only in it for the money.

      Là au moins les choses seraient claires.

      Parce la machine “marketing” du Canadien nous vend la fierté depuis 10 ans mais ne livrent pas la marchandise.

      We’re only in it for the money.

      Ça sonne bien je trouve.

    • @ sauvons_les_expos

      Je lis votre pseudo d’abord et ensuite votre commentaire qui commence par: «Arrêtez de vivre dans le passé.» et puis je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche…

    • Vous aimez le hockey, vous avez le droit d!en parler.
      Lorsque Lucien Bouchard était premier ministre et que Mario Tremblay était entraineur du Canadien, on disait que les deux emplois les plus important du Québec étaient occupés par des gars du Saguenay. Si c’est le cas, alors il est normal que comme Québécois, on souhaite que les 2 emplois soient occupé par des Québécois. C’est une question de fierté.

    • Je me suis amusé à regarder les 10 dernières années de repêchage en supposant que le canadien aurait choisi le meilleur joueur francophone disponible à ce moment là. Parfois le joueur francophone est un pur inconnu, mais il y a de belles surprises! Laissez moi vos commentaires sur cette équipe hypothétique. Le numéro avant le joueur représente le moment où il a été repêché.
      (Parfois aucune équipe a repêché un joueur francophone dans les premières rondes, j’ai donc laissé un vide.)

      2001

      7 Komisarek ——- 8 CBJ Pascal Leclaire
      25 Alexander Perezhogin 32 BUF Derek Roy
      37 Duncan Milroy 55 BUF Jason Pominville
      71 MTL Tomas Plekanec

      2002

      14MTL Chris Higgins 26 DAL Martin Vagner
      45MTL Tomas Linhart 59WSH Maxime Daigneault

      2003

      10MTL Andrei Kostitsyn 16 SJS Steve Bernier
      40MTL Cory Urquhart 45BOS Patrice Bergeron
      61MTL Maxim Lapierre

      2004

      18MTL Kyle Chipchura
      84MTL Alexei Emelin

      2005

      5 MTL Carey Price 10 VAN Luc Bourdon
      45MTL Guillaume Latendresse 62 PIT Kris Letang

      2006

      20 MTL David Fischer 22 PHI Claude Giroux
      49MTL Ben Maxwell
      53MTL Mathieu Carle

      2008

      56MTL Danny Kristo 64 ATL Danick Paquette

      2009

      18MTL Louis Leblanc

      2010

      22MTL Jarred Tinordi ???

      2011

      17MTL Nathan Beaulieu
      108MTL Olivier Archambault

      Personnellement, j’aimerais bien une équipe avec une plus grande représentation de québécois francophones, mais aussi avec des québécois anglais, des Franco-Ontariens ou toutes personnes ayant à coeur le CH.

    • Ça fait plusieurs fois que je lis le commentaire que le hockey c’est de la “business”.

      C’est faux. C’est tout sauf de la “business”.

      De la business c’est quand il y a des producteurs qui offrent un produit à des consommateurs.

      Vous noterez que j’ai employé le pluriel.

      Si je veux acheter des petits pois verts pour accompagner mon souper j’ai le choix du détaillant (IGA, Maxi, etc…) et de la marque (Del Monte, Choix du Président, Le Sieur …etc…)

      Si je n’aime pas Del Monte je n’ai qu’à changer de marque, si je n’aime pas Maxi je n’ai qu’à aller chez IGA.

      Si vous n’aimez pas certaines politiques des Canadiens vous allez où? Si vous trouvez que le club n’engage que des chaudrons depuis 10 ans vous faites quoi?

      Il est où l’autre club, l’auter marque pas loin de chez-vous?

      Il n’y en a pas. Le Canadien est en situation monopolistique.

      D’autres comparent avec la situation du soccer en Europe. Encore une fois c’est partiellement faux. À Manchester ils ont deux clubs de foot, United et City, autour de Londres il doit bien y en avoir 5 ou 6 de la Premier League.

      Si ça vous tente d’avoir un coach qui parle anglais et que vous habitez Londres je suis certain qu’il doit bien y en avoir un parmi les 6.

      Vous avez donc le choix.

      Alors qu’ici vous êtes captifs devant un monopole. Si vous voulez consommer du hockey professionnel à Montréal il n’y a que les Canadiens.

      C’est quand même paradoxal que tout le monde parle du droit des propriétaires, du droit des joueurs avec la convention collective mais qui parle de vos droits à vous?

      De ceux des consommateurs?

      Personne.

      Le seul droit que vous avez semble-t-il est de chialer ou de vous passer carrément du sport que vous aimez.

      Vous ne pouvez pas changer de marque à moins d’avoir la chance d’habiter New York (Rangers, Islanders et Devils) car ils ont découpé le continent en territoire.

      Alors chialez autant que vous voulez lorsque vous n’aimez pas quelque chose et ne soyez pas géner de le faire.

      C’est le seul droit qui vous reste à part payer le gros prix pour des billets bien entendu.

    • Du pain et des jeux, misère……….!
      C’est pathétique.

    • Beaucoup de Montréalais francophones proviennent d’autre régions du Québec. Lorsqu’ils arrivent à Montreal, ils désirent s’intégrer le plus rapidement et oublier et surtout faire oublier leur passé “régionaliste”.

      C’est sans doute pourquoi vous entendrez souvent deux “pure laine” baragouiner entre eux en anglais pour se prouver qu’ils font maintenant partie du “grand ensemble bilingue”.

      C’est sans doute ce genre d’individu qui monte au barricades pour défendre l’indéfendable: un unilingue anglophone comme entraîneur du Canadien.

      Mais il y a pire que le mépris du CH pour ses partisans: il y a le mépris envers soi-même, démontré par plusieurs commentaires de ce blog.

      Ceux qui insultent Stéphane Laporte sont victimes de dissonance cognitive; ils refusent de se tenir debout et ne peuvent faire face à leur propre lächeté, alors ils dirigent leur rage vers le messager.

    • Je suis découragé de lire les commentaires des colonisés qui crachent sur leur propre culture.

    • @ astyanax 19 décembre 2011 22h38

      Tu fais du recyclage?

      Cela ressemble à de la paresse, pas fort…

    • Tu parle des joueurs et de la flying frenchmen mais est ce que l’entraîneur dans ce temps la parlait français? Si je me rapelle le film sur Maurice Richard le coach ( Irvine) parlait pas français. Donc ok pour des joueur francophone mais moi le coach je men fou, sa pourrait etre nimporte qui.

      Pis toute façon ramener donc Carbonneau on a fini 1er dans lest avec lui!

    • @pierlebel

      L’entraîneur chef de la Swiss est un certain Sean Simpson, un canadien anglo …
      L’entraîneur chef de la Lettonie est un certain Ted Nolan, une autre anglo du Canada
      L’entraîneur chef de la France est un canadien du nom de Dave Henderson
      L’entraîneur chef de la Slovaquie est Vladimír Vůjtek … UN TCHÈQUE …
      L’entraîneur chef du Danemark est Per Bäckman un suèdois …

      Pour moi, que ce soit le Canadien de Montréal ou non, l’important c’est de prendre le meilleur disponible … et désolé mais ce n’est pas Randy Cunneyworth le meilleur disponible, mais Randy Carlyle. Comme deuxième choix, j’aurai donné une deuxième chance à Michel Therrien.

      Au Québec, on dramatise sur tout et n’importe quoi. Nous devrions commencer par mieux parler le français et mieux l’écrire. Ça il n’y aura pas des méchants Anglos pour nous empêcher de bien utiliser notre langue.

    • Demandez d’avoir un coach qui, sans être nécessairement francophone peut tenir une conversation en français est une requête légitime.

      Mais mentionnez que le succès de l’équipe passe nécessairement par l’embauche de plus de québécois tout en taisant l’apport de certains anglos, l’incompétence de certains autres francos, le traitement injuste des partisans envers les québécois, la baisse de popularité du sport chez les jeunes et l’incompétence de hockey québec constitue un argument lâche, complaisant et simpliste.

      Gros manque de respect envers Robinson, Mahovlich, Shutt, Dryden, Morenz, Toe Blake, Gainey et autres “non-québécois”. Voulez-vous aussi que je vous nomme les québécois anglos tant qu’à y être?

      Belle insulte à l’intelligence de ceux qui se rappellent l’échange Savard vs Chelios, du règne désastreux du tandem Houle-Tremblay, du manque d’effort de Laraque…

      Le soccer a dépassé le hockey en terme de popularité chez les jeunes au Québec et Hockey Québec ne développe pratiquement plus de joueurs d’élite.

      Regardez le repêchage depuis 20 ans…3 premiers choix au total seulement (Daigle, Lecavalier, Fleury). Daigle et Fleury ne seraient pas choisis premiers si on refaisait ces repêchages aujourd’hui.

      Entre 1968 et 1971, les premiers choix au total ont tous été des québécois! En 1971 seulement, 4 des 5 premiers choix au total ont été québécois dont les trois premiers (Lafleur, Dionne, Guèvremont…)

      La belle époque des années 60-70 est révolue alors que le Québec développait les meilleurs joueurs au monde. D’ailleurs le Québec n’avait pas le monopole des grands joueurs québécois à l’époque, il y en avait tout simplement partout!

    • Que l’entraineur parle de Chinois, le serbo-Croate ou le klingon, c’est complétement secondaire. Je tiens a rapeller au gens que les “Canadiens de Montréal” est un entreprise privée et non pas un ministère du gouvernement du Québec. Les dirigeants se moquent carrément de l’opinion du public et c’est tant mieux. Jean Charest pourrais faire une autre promesse électorale, la loi 100génie qui obligerait tout les joueurs du Canadiens à parler français ainsi que l’entraineur, les épais qui s’insurgent seront content et voterons pour lui, comme la dernière fois. Voilà, on mêle la politique et le sport… Joyeuses fêtes

    • Si le club s’avérait plus francophone, on pourrait au moins blaguer avec les noms de famille…
      Poésie du Canadien errant:
      Bercé par la “Houle” “Lafleur” se dit “Mondou”! Qu’aie-je à “Tremblay” de la sorte?
      “Laporte” serait-elle ma seule option? “Savard” r’venir un jour me direz-vous…
      Pour l’instant je vais “Darche” en cul-de-sacs! Que dis-je braves gens et oui, “Geoffrion” mon âme pour une victoire! Que Dieu fasse en sorte que mon équipe ne se “Plante” plus jamais et qu’au “Bouchard” gagnant… S’il faut “Desharnais” pour retenir et guider mon équipe, alors qu’il en soit ainsi. N’étant pas le “Roy” des jeux de mots ou encore de maux
      (Le haut et le bas du corps), “Lemieux” serait que je me taise… C’est avec toute “Latendresse” que je possède que je vous souhaite à tous vos blogueurs de joyeuses fêtes. Je vous en prie, soyez indulgents et que le premier qui se sent capable de faire une blague avec “Cunneyworth” me lance “Laroche” ou “Lapierre”, (La première bien sûr)…

    • Je réitère qu’il y a une belle fleur de lys bleu sur la bouteille de Labatt Bleue!

      Quelqu’un a déjà trouvé quelque chose d’ignoble dans une bière fabriquée par Molson?

      @DubRod
      Vous dites : “Comme bon Québecois, vous chialez parce qu’ils parlent pas assez, puis quand ils parlent vous chialez sur la qualité, finalement vouz chialez sur tout!”

      et aussi :

      “Peut-être parce que les vrais peuples, sont capables de différencier le sport de la culture, et se consacrer aux vrais enjeux de notre société. ”

      Ce sont des propos racistes! Inférer que les Québécois sont chialeux ou qu’ils ne forment pas un vrai peuple alors qu’il y a plein de gens qui servent de carpettes dans ce dossier nous amène à une autre époque. Prière d’arriver en 2011 au lieu de professer des propos racistes publiquement!

      J’ai horreur des gens qui, comme vous, crachent sur les peuples!

      Et sachez qu’ici le hockey fait partie de la culture et qu’en se foutant de l’anglicisation de nos symboles, on fait aussi de la politique, celle de l’autruche, celle du colonialiste.

    • @ le_piano_ivre (12h30) Vous n’êtes pas d’accord avec l’aspect “business” de mon commentaire, mais vous faites référence à la machine “marketing”du CH. “Business” et “marketing sont deux mots intimement liés si vous voulez mon avis (même si la marhcandise n’a pas été livrée selon vous). Comme suggestion de lecture durant le temps des fêtes: The Business of Professional Sports par Paul D. Staudohar et J. A. Mangan. Si vous aimez le baseball, je vous suggère Moneyball de Michael Lewis (ou son adaptation au cinéma avec Brad Pitt dans le rôle de Billy Beane). Vous verrez ainsi à quel point le sport professionnel est une “business”, ne vous en déplaise.

      @ astyanax (12h34). Je vous l’accorde, mon pseudo respire la nostalgie. Ce semble contradicoire avec mon commentaire, mais il n’en est rien. Sachez simplement que je suis un passionné de baseball majeur et ça me manque au point où je me tape depuis 2005 quelques petites excursions à Toronto et ailleurs sur la côte est américaine pour aller voir du baseball des grandes ligues.

    • M. Laporte, vous avez votre point de vue, vous savez le défendre et je respecte.

      Toutefois, nous ne sommes plus en 1970. Le canadien a changé, la ligue a changé, et les joueurs ont changé.Le CH n’a plus les premiers choix francophones, il y a 24 équipes de plus qu’à l’époque et la mentalité a aussi beaucoup changé.

      Il ne faut pas partir du principe que TOUS les québécois rêvent de jouer pour le canadien on a qu’à penser à vincent lecavalier, daniel brière ainsi que tous les autres qui ont passé des commentaires sur la ville et l’organisation en général.

      C’est certain qu’à l’époque où nous n’étions que de simples porteurs d’eau, voir les francophones foutre des raclées aux anglos alimentaient les passions! Mais aujourd’hui les temps ont changé et la société est ailleurs. Nous pouvons nous féliciter pour le chemin parcouru.

      Vous avez raison de dire que le canadien ne gagne pas non plus! personne ne peut dire le contraire. Par contre, l’époque où le québec produisait les meilleurs joueurs de hockey au monde est aussi révolue. La ligue de l’ontario et celle de l’ouest n’ont rien à envier a notre bonne vieille LHJMQ. On ne gagne pas, mais ça ne veux pas dire qu’on gagnerait plus avec des francophones.

      Être d’accord avec le fait que le coach du canadien soit un anglophone ne veux pas dire que nous croyons que les francophones sont des perdants! Il s’agit d’engager le meilleur disponible qu’il soit francais, anglais ou martien!

      Personnellement, je trouve que ce débat commence à prendre un petit côté raciste.

    • Cher Stéphane,
      Il y a longtemps que j’ai ”flushé” cette équipe!

      Maintenant, je les appelle les ”maroons”. Tu devrais en faire autant!

      Joyeux Noël!

    • @boston

      Ce n’est pas une question de méchant séparatisse (dixit Jean Chrétien) ou de fédéraliste, c’est uniquement une question d’être fier de notre spécificité, fier d’être différent des 350 000 000 d’anglos qui vivent sur le continent.

      Concernant votre argument à propos de la démocratie c’est vraiment pas fort. Tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut, à condition de respecter les autres et d’avoir des arguments pour appuyer ses dires. Le débat dans le respect n’est qu’une bonne chose. Mais on ne sent pas grand respect dans vos propos…

      Et pour terminer je ne comprends pas ce que veut dire «cé té pas comme eux autres té un traître». Est-ce du klingon?

    • En cette fin d’année difficile pour nos glorieux, je me permets d’imaginer une nouvelle équipe pour la saison prochaine. La voici donc. Evidemment, celle-ci est peu probable, mais pas impossible. Aimeriez-vous cette équipe à Montréal ?

      Pacioretty – Desharnais – Cole // Bourque – Stoll – Gionta //
      Beleskey – Eller – Kostitsyn // Darche – Gomez – Gallagher //

      Gorges – Diaz // Emelin – Kaberle /
      Weber – Tinordi // Gill – Beaulieu /

      Price // Giguère

      échanges :
      Plekanek contre Bourgue
      Subban contre Stoll
      Cammalleri contre Giguère
      Moen contre Beleskey

      Joyeuses fêtes à tous.

    • @WayneTessier 20 décembre 2011-17h14
      Vous écrivez:( bla bla bla…I’ve been in 100 countries….)
      Un autre 100 pays et vous allez peut-être finir par comprendre ce qui différencie les gens…
      Allez en paix et, en tant que résident du Québec, travaillez autant à connaître la culture québécoise que vous avez travaillé à vous faire assimiler…

    • Bien dit:
      Merci et bravo

    • Vive les canadiens anglais. That’s it that’s all!

    • @souverain,
      excellent votre commentaire.

      «In your face» Waynetessier, and if you want the translation…read my lips!
      Ah-ah!!!
      GTremblay
      Montréal

    • @sauvons_les_expos

      Je me suis mal exprimé.

      Une business oui mais une business qui fait outre les lois du marché dans une économie libre.

      Ils n’ont aucune concurrence. Le Canadien est un monopole pour le hockey professionnel au Québec au même titre que la SAQ.

      S’il y avait un autre club à Montréal qui chercherait à s’attirer la même clientèle je peux vous assurer que le Canadien n’aurait jamais nommé un entraîneur unilingue.

      Nous n’aurions même pas besoin de chialer.

      Ils l’ont fait parce qu’ils savent que la clientèle est captive.

    • Pour moi le problème avec le Canadien n’est pas seulement un problème de langue. J’ai longtemps été un fervent partisan du club mais avec l’arrivée du sytème de jeu préconisé par Jacques Lemaire, j’ai complètement décroché. Aujourd’hui je lis rarement les nouvelles du Hockey encore moins regarder les matchs à la télé ou sur place.

      Je me souviens du temps ou les joueurs (comme Yvan Cournoyer) y mettaient tous leur coeur, Ça se sentait, c’étais intense et intéressant. Aujourd’hui, je retrouve ça au football Américain.

      Si tous les Québécois faisaient comme moi, vous y verriez du changement. Mais comme la plupart des partisans se foutent des succès ou résultats et continuent à appuyer le club, et bien, ça ne changera pas. C’est une business et quant la clientèle se maintient, pourquoi changer les choses?

    • @stridulation – J’ai déjà été pro souverainiste. J’ai fini ma phase de déception et amertume. Il faut s’y faire. Il faut surtout connaitre la nature profonde des Québécois, ainsi nous devrions revenir a l’expression canadien- français . Une nation? Non une minorité simplement. Le gens d’une minorité doivent inévitablement apprendre la langue de la majorité pour bien se débrouiller.

    • Les années 60 le CH était étincelle de l’affirmation de la pseudo nation Québécoise. Maintenant il est le symbole du virage à 180 degrés.
      En ce qui me concerne le CH et le hockey de la LNH chu pus capable. Je préfère la LNF et le soccer ( Europe).

    • @lamygam 21 décembre 2011-16h13
      Perdez pas votre temps avec boston, c’est un «fier» soldat de l’Armée ROYALE canayenne qui
      a) fait du recrutement dans les écoles pour l’Armée ROYALE canayenne
      b) qui utilise un ordinateur payé avec NOS taxes
      c) utilise son temps de travail (sic) payé avec NOS taxes pour écumer les blogues afin de pisser sur tout ce qui n’est pas fédéraliste pour sauver sa pension payée avec NOS taxes…
      P.S. Allez «private» boston, ose dire que je mens !

    • @ DubRod :
      Je dis que l’entraîneur doit connaître le français. Point.

      C’est quoi le rapport de me sortir Pouliot et Price.
      Je n’ai aucun problème à ce que Price soit le gardien des Canadiens.
      Plus de francophones parmi les joueurs ? Tout à fait.
      Que des francophones ? Ben non, c’est juste impossible.

      Mais le coach doit pouvoir parler français. Pas besoin d’être né francophone, mais il doit connaître le français. C’est tout.

    • @lambert2 21 décembre 201117h06
      «Vive les canadiens anglais. That’s it that’s all!»
      Si vous êtes sérieux, je vais vous surprendre, je n’ai aucun problème avec les canadiens anglais qui nous respectent.
      J’ai plus un problème avec des brebis colonisées de votre genre qui marchent à quatre pattes jusqu’aux écuries de sa majesté et sont fiers de se faire pisser dessus !
      Allez en paix et plongez dans le fumier royal, l’odeur devrait vous débloquer les neurones !

    • @lamygam

      ”Concernant votre argument à propos de la démocratie c’est vraiment pas fort. Tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut, à condition de respecter les autres et d’avoir des arguments pour appuyer ses dires. Le débat dans le respect n’est qu’une bonne chose. Mais on ne sent pas grand respect dans vos propos…”

      Au contraire mon grand, je respecte les opinions des autres mais là ou j’ai un maudit problème est que si je dis le contraire de certains d’entres-vous, je me fais traiter de ”colonisé” et autres absurdités.

      Alors, il est ou le respect? Donc avant de me dénigrer, regarde dans le camp de tes ti zamis d’accord.

      Et ton commentaire de klingdon, je te croyais plus intélligent mais juste pour toi voici ce que je voulais écrire ‘’si té pas comme eux autres, té un traître.”

      Cé tu correct là?

    • Encore ce soir une conférence de presse unilingue anglais.
      Pensez-vous que d’Alma; Gaspé ou St-Georges de Beauce cela va nous encourager
      à boire de la Coor’s ou une Mol?

    • Gagner est une façon fort lumineuse de marquer Hanoukka (la fête commencait hier soir et se terminera le 28), une fête elle-même fort lumineuse et fort conséquente. En effet, sans les évènements célébrés par Hanoukka, Jésus aurait TRÈS TRÈS probablement reçu une éducation gréco-romaine, ce qui signifie que le christianisme et l’islam ne seraient jamais apparus.

    • @Pasmagnan

      Ne soyez pas susceptible! Si vous lisez comme il faut tous mes propos, au lieu de sélectivement choisir quelques lignes et crier au racisme en vierge offensée , vous remarquerez que je m’entionnes que le peuple Québecois est bien plus que le simple fait d’avoir un entraineur bilingue, et qu’il est temps que nous le réalisions. À lire les réponses ici, il semblerait qu’on vient d’anéantir toute l’identité d’un peuple. Un peuple sur lequel je ne crache pas d’ailleurs, en y faisant moi même parti. Seul votre suscepbtibilité vous à aveuglément dirigé vers cette conclusion.

      Et soit dit en passant, s’il était vrai que nous sommes chialeux, serait-ce du racisme que de constater un fait? À quand la dernière fois que nous et nos dirigeants se sommes tenu debout, et avons mis un terme à un accomodement déraisonable? Au dernières nouvelles, on accepte maintenant qu’une petite musulmane en maternelle porte des écouteurs afin qu’elle n’ait pas à entendre des chansons de Noël, dans notre système publique en plus.

      Il y à de plus grands enjeux dénaturant notre culture que “le coach”. Mais bon, de toute évidence, si on ne partage pas votre opinion on doit assurément être contre vous, donc un colonisateur, un oppresseur, bravo pour l’ouverture d’esprit.

    • Si l’entraîneur était francophone, on gagnerait la Coupe…c’est certain!

    • on aura beau engager le meilleur entraineur-parlant-francais , si les joueurs ne veulent rien faire,les Canadiens ne feront rien,,,(,,,une petite blague, dans les années 1950, les joueurs de Canadiens , nos glorieux, ont gagné la coupe plusieurs années de suite,,,savez-vous pourquoi ?…parce que les éleves des écoles ont fait des neuvaines,,,et les Canadiens avec Richard, Plante, Harvey, Geoffrion, Béliveau,et les autres ont bien jouer et ont gagner)..mmm, la ste-flanelle,,que -voulez-vous,,passez de bonnes fetes,,

    • @le_piano_ivre – FAUX. Les Nordiques avaient nommés Chambers puis Crawford. Donc, même avec deux équipes au Québec, le but sera toujours de gagné et non de faire plaisir aux fefans de la langue francaise.

      @paulh – Qu’est-ce que tu penses que les gens boivent dans la Beauce? Molson est roi et Maitre depuis des décennies.

      @stridulation – Donc, si un entraineur est du Quebec, il est automatiquement un bon entraineur? LOL! Comment peux-tu expliquer un entraineur du Portugal à Chelsea (soccer anglais)? Pourtant, le soccer, ca semble exister en Anglettere depuis des centaines d’années.

    • Souverain
      “Allez en paix et plongez dans le fumier royal, l’odeur devrait vous débloquer les neurones !“

      Si le fumier royal débloque les neuronnes, c’est tout à l’honneur de celui-ci!

      Le fumier que composent vos écrits et les paroles de vos leaders politiques débloquent pas grand chose depuis 40 ans…

    • @boston

      Hé-hé!

      Arrêtez, vous ne faites que vous caler et montrer que vous n’avez aucune manière! Cela doit faire 40 ans que personne ne pas appeler mon grand. Ai-je été aussi impoli à votre égard?

      Je vous souhaite quand même de joyeuses fêtes (ou préférez-vous un Merry Christmas and a Happy New Year?)

    • Il semble bien qu’on est oublié un détail. L’objectif du CH ne devrait pas d’avoir des francophones dans l’équipe à tout prix. Mais À TALENT ÉGAL de choisir des francophones. À TALENT ÉGAL… Juste ça, ça devrait régler le débat.

    • @lamygam

      Désolé si je t’ai insulté avec les mots ”mon grand.” Cela n’était pas mon but c’est une habitude que j’ai mais loin de vouloir insulter qui que ce soit.

      Encore une fois, mes excuses.

    • Le problème de langue c’est une chose et le CH qui ne gagne pas s’en est une autre. Après la Caisse de Dépôt, la BN etc. on s’ouvre les yeux pour découvrir que la langue de travail au Québec c’est l’anglais et mais ça fait longtemps que les dirigeants l’on compris. Nous les Québécois on est d’même on a toujours les garcettes en l’air et offusqués mais il suffit qu’on soit dans un groupe et qu’il y est une personne unilingue anglais et toute le monde se met à parler anglais. Il y aurait beau avoir 20 joueurs français dans le vestiaire il suffirait qu’il y en ait un qui soit unilingue anglais pour que tout se passe en anglais.

      Pourquoi nos journalistes ne demandent-ils pas un interprète pour les conférences de presse ou tout simplement se retirer de la salle de conférence quand on y parle uniquement l’anglais? Ce serait une bonne façon de montrer leur indignation.

      Le CH ne gagne plus ou pas pcq au nombre d’équipe qu’il y a, le talent est plus que dilué. Les jeunes millionnaires ou ceux qui veulent le devenir n’ont plus le coeur à l’ouvrage comme avant. Les contrats signés et l’affaire bien dans la poche on végète à qui mieux mieux. Ce n’est toujours pas l’entraîneur qui va allez déposer la rondelle dans le but mais c’est plus facille de changer celui-ci que de procéder à l’échange de plusieurs joueurs et ça calme les fanatiques pour un moment. Je plains ces entraîneurs qui ont à gérer les jeunes joueurs d’aujourd’hui pour qui le principal motivant est le signe de $$$

    • Why le Canadien is not a great team anymore… because now is the turn of le Bruins. :P

    • @ Stéphane Laporte ~

      J’espère que vous serez en première ligne
      lors de la manifestation prévue le 7 janvier prochain afin de
      «manifester leur indignation face à l’unilinguisme anglais
      du club de hockey les Canadiens de Montréal» (sic)

      Histoire que les *Bottines suivent les babines* pour une fois!

      “Ce n’est qu’un début!
      Continuons le combat…”

    • que ceux qui sont mécontents lancent leur chandail du canadien sur la glace lors de leur prochain match à domicile

    • @souverain – Si votre cause ne tient qu’à un poste d’instructeur c’est que votre cause ne vaut pas la peine d’être défendu mon cher colonisé!

    • @pasmagnan – Et tu fais de la musique en anglais ou en francais? Je tiens a rappeler a tous que Pasmagnan a un groupe heavy metal (bonne musique) et que les chansons, sont, en anglais! Allez, bonne Labatt!

    • @przalfie 22 décembre 2011-09h21
      Vous m’écrivez : «Si le fumier royal débloque les neuronnes, c’est tout à l’honneur de celui-ci!»
      Ben là, être rendu à valoriser le fumier royal, vous méritez une photo grand format d’Élizabeth…
      Allez en paix et respirez mieux…
      Merry Christmas

    • @ixelles and @souverain….My point meant to be that Québec has been around for a little over 300 years (I wrote generations in lieu of centuries) with Jacques Cartier but it was Samuel de Champlain that really put the French speaking areas on the map…I have visited churches in Spain older than that (500 years old) I also visited Greece and the Acropolis and places that are 10,000 years BC. We are not that old nor that unique !!! My point is that we may be a dinstinct society in that we are a melting pot of different European cultures but we also need to look at the bottom line here…we are talking about hockey!!! Not politics; not indepthe cultural issues…It is a professional sport and has no room for racist segregated slur that Mr. Laporte any many other hardliners are crying about here! And @souverain….I have spread the word that our country and our province is unique but I will tell you this, YOU need to travel more to understand that WE are not the NOMBRIL DE LA TERRE !!! Most people don’t have a clue where Canada truly is let alone LE PETIT QUEBEC…I haven’t insulted you once but you continue to attack several people in this blog with comments about HER MAJESTY….it’s a farce…the Monarchy is a symbol that I and several million other (English or French) frankly couldn’t care less about…so you can stop referrring to every English speaking person on your path as a Queen loving bigot because we are not and couldn’t give a damn about it….it was 7 Jours in French that had the thickest pages covering the Royal Wedding by the way !!!! Who loves the Queen now…?

    • Monsieur Laporte,

      il serait temps de changer de texte. Les réactions des bloggeurs volent de plus en plus bas. Qu’ils soient pro-anglos ou pro-francos, ils se traitent tous de colonisés!!!! C’est fort.
      Joyeux Noël à tous (oups!!! Est-ce qu’on va ma traiter de colonisé??? Peut-on encore dire Joyeux Noël?) Allez, on rigole un peu et on profite des vacances.
      APratte
      Sherbrooke

    • Tout à fait d’accord avec votre commentaire! Très pertinent!

    • a sunnyblack : J’ai jamais lu un bouffon comme toi, tu t’enfonces a chaque participation que tu fais dans le blogue

      Premièerement, Scotty est montréalais et parle un excellent francais (mieux que bob gainey)

      Deuxiemement : Louis Leblanc est loin d’être le seul québécois repecher en premiere ronde dans les dernieres années : Joueurs québécois ou d’origine québécoise (franco-ontarien) ayant évolué dans la LHJMQ ou l’OHL dans le dernier 5 ans et ayant été repêché en premiere ronde : Giroux, Huberdeau, Couturier, Caron, Perron, Esposito, Gudbranson et j’en oublie probablement

      S Richards

    • Je n’ai jamais vu un but se faire avec la langue…

    • Encore une fois, les commentaires des colonisés me font encore détesté encore plus ce sport dit professionnel , comme au temps des Romains donnez-leur du pain et des jeux et la réflexion disparait , aucune classe en plus.

    • On parle ici d’avoir des joueurs québécois ou francophones? Car certains ont mentionné Claude Giroux…oui il parle français, mais il est ontarien.

      Et c’est quoi cette idée qu’avec le retour des nordiques, il va y avoir plus de joueurs francophones…si on regarde la liste des joueurs de l’année 92-93, une des meilleures saisons de l’équipe, je ne vois pas plus de joueurs francophones: http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/leagues/seasons/teams/0000471993.html

    • @johnlatou
      Merci pour la publicité!

      Oui, la musique est bonne, même très bonne, et en anglais! Mais comme tu remarques, je suis francophone aussi! J’écris en français, je parle en français, si j’avais à faire une conférence de presse ce serait en français si on est au Québec; en anglais, si on est dans un pays anglophone et, tu seras surpris, en espagnol, si c’était dans un pays espagnol. Je considère que c’est une question de respect! Pour certains autres pays, j’espère que, s’il y a lieu, on nous fournira des interprètes!

      J’espère que l’exemple que tu utilises te permettra de comprendre ce que tous t’expliquent! Qu’il parle anglais dans la chambre, sur le banc, au resto avec sa secrétaire, etc., mais en français avec la nation québécoise!

      Je constate que tu auras encore une fois besoin d’une nouvelle paire de souliers parce que tu viens encore de te tirer dans le pied! C’est ce qui te rend si attachant, tu es ma version québécoise d’Homer Simpson!

      J’aimerais bien te rendre la pareille et dire que ce que tu fais es bon, mais je te laisse dévoiler ta vie privée toi-même. Question de respect ça aussi!

      Passe de joyeuses fêtes!

    • @DubRod
      Donnez-nous donc vos indicateurs qui permettent de nous dire que les Québécois sont chialeux? Donnez-nous votre pyramide du chialage svp!

      Et, ouvrez-vos yeux, vous verrez le nombre d’individus qui ici viennent dire qu’ils se foutent de la langue parlée par l’entraîneur. Donc, diriez-vous qu’ils ne sont pas Québécois? Quelle est la proportion des pour et des contre le fait que l’entraîneur soit capable de parler français? Et à partir de quel pourcentage le peuple devient chialeux? Facile de dénigrer un peuple, mais difficile de donner de la substance…

      Sachez que le vol dé référendum de 1995 par le gouvernement fédéral qui a fraudé aurait donné sûrement lieu à bien des massacres dans d’autres pays. Est-on si chialeux que ça? Les 40 milliards de pertes avec des bonis à ces magouilleurs? La Banque nationale, la CDPQ en anglais? Montréal qui s’anglicise? Etc. Sont-où les émeutes de ce peuple que vous qualifiez de chialeux?

      Ne me traitez pas de vierges offensés si je dénonce vos propos racistes, apprenez plutôt à vous remettre en question au lieu d’y aller de grosses généralités enfantines sur le dos des peuples! Vous remettre en question avant de dénigrer un peuple, ça ne vous a pas traversé l’esprit?

      Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas d’accord avec moi que je vous reprends, de grâce allez me relire, mais parce que vous émettez publiquement des propos racistes! Et j’ai horreur des gens qui émettent des propos racistes!

      Remarquez le nombre de gens qui pensent différemment de moi et je n’en ai pas repris trop trop. Ça aussi vous avez oublié d’en tenir compte avant de tenter de me salir comme vous le faites dans votre dernier paragraphe? Ça doit vouloir dire quelque chose… Oui j’accepte que l’on pense différemment, non je n’accepte pas les propos racistes! Et v’lan!

      Pathétique votre dernier paragraphe! Tellement similaire à tout ce que l’on peut lire de certains autres nationalistes canadiens. Lamentable!

    • @Monocouco 22 décembre 2011-16h06
      «Je n’ai jamais vu un but se faire avec la langue…»
      Pôôvre Monocoucou, depuis des siècles, partout sur la planète, la langue a compté plus de ‘’buts’’ que vous n’en n’avez jamais pris conscience, et ce, parce que vous confondez les ”buts”…
      Allez en paix, «move your buts» et faites patiner vos méninges…
      Merry Christmas …… God Save the Queen….
      P.S. Pour votre information, Victor Hugo, n’est pas un pilote de course français et Molière n’est pas un fromage de Normandie…

    • A tous ceux qui disent qu’il ne faut pas mêler la politique au sport, dites-moi que fait votre équipe avec le nom CANADIEN, d’après moi, ça doit bien représenter quelque chose non!
      Simon Lavallée

    • @ pasmagnan,

      un séparatiste qui me traître de colonisé est-ce du racisme? Quand je parle en anglais avec un anglophone et qu’un francophone me dit de parler en francais, est-ced u racisme?

      Et pour le chialage des Québecois, ma liste est longue. En fait, on est les champions dans le bitching. Je te dis tout cela et je suis Québecois pur laine.

      Joyeux Noel/Merry Christmas.

    • @Pasmagnan,

      Vous répondez à votre propre question! Selon moi, un chialeux est quelqu’un qui se plaint, mais qui n’agit pas. Si justement il n’y a pas d’émeutes, qu’il n’y a pas de protestation, que le taux de participation aux dernières élections provinciale fut d’une faiblesse record, c’est que nous n’agissons pas. Il me semble que c’est plustôt facile à comprendre. Je n’inventes rien si je vous dis que tous le monde et leur grand-mère se plaignent du gouvernement, mais que seul un peu moins que 58% des gens ont été aux urnes.

      Vous avez le droit à votre opinion, et j’ai le droit à la mienne. À quelque part on est d’accord sur le fait qu’en t’en que Québecois il faut protéger notre culture, sauf que pour moi, elle ne repose pas entièrement sur les épaules d’un individu, et les vrais enjeux, ceux qui méritent notre attention prioritaire, ne sont pas derrière le banc du CH. Un point c’est tout. C’est mon opinion, que cela ne vous déplaise.

      Par contre, je persiste à dire que vous êtes fort susceptible car je n’ai pas dit que les Québecois n’était pas un peuple, mais qu’un peuple, fier et confiant, ne devrait se remettre en question pour la langue parlé d’un entraîneur. Si votre propre interprétation vous fait croire que c’est des propos raciste, et bien vous devez vivre dans une désolation constante.

      Et soit dit en passant, si vous étiez vous même si ouvert d’esprit comme vous le prétendez, pourquoi sauter aux conclusions et me traiter de nationaliste canadien quand c’Est tout le contraire. Des commentaires comme celui la, explique parfaitement mon dernier paragraphe antérieur. Je ne partage pas votre opinion, donc vous me catégoriser de Fédéraliste, pourtant j’ai voté bleu à bien des reprise, et afin d’éviter une autre interprétation douteuse de votre part, non je ne parle pas des conservateurs. Catégoriser les gens qui sont contre votre opinion, se n’est pas du racisme ca?

      Tiens le pour dit, je suis québecois et j’ai bien hâte à la tourtière de ma mère d’après demain.

    • La seule et unique facon de demontrer notre insatisfaction face a la decision de M.Molson et de M.Gauthier, c’est de ne pas se presenter aux prochaines parties des Canadiens au Centre Bell.Imaginer, 5000 personnes dans les gradins!!! Ca ferait reagir la direction assurement car il n’y a que l’argent qui compte dans ce milieu.A partir de ce moment,la direction comprenderait le message sans aucun doute, qu’il y a des limites a ne pas representer la majorite francophone de ses partisans dans son organisation.

    • Je commence sérieusement à détester le Canadiens et ses partisans!

      C´est pas un entraineur francophone que les partisans veulent mais un relationniste de presse. Vous voulez un entraineur francophone qui gardera son boulot que pendant deux ou trois saison. C´est super une entraineur francophone il comprendra vos insultes!

    • @pasmagnan – Si tu étais aussi fier de ta langue que tu ne lous dis, tu chanterais en francais MAIS I want to poigne!!!

    • Reponse: Pierre Gauthier.

      Que le coach parle la langue que tu voudra ,Le talent,les contrats de certains joueurs,le choix des recrues,c’est la que le bas blesse.

    • Juste par plaisir, je suis allé faire l’exercice à savoir, si le CH avait eu les 2 premiers Québécois repêchés, qu’est-ce que ça aurait donné?

      Vous avez les résultats ici :
      http://www.vestiaire.ca/forums/index.php/topic,6211.msg147167.html#msg147167

      entre vous et moi, ça donne un paquet de gardiens, un Vincent Lecavalier et plein de joueurs qui n’ont jamais fait la ligue.

      Faudrait peut-être jeter un coup d’oeil à Hockey Québec pour expliquer la perte de talent Québécois…

      Et avant que ça ne soit relevé, un franco-ontarien et un acadien, ce n’est pas un Québécois. Oubliez Claude Giroux, Gilbert Brûlé, Benoit Pouliot et ainsi de suite.

    • Because we don’t have good players and we don’t have a godd dg.

    • Le Canadien est fini !
      Les Molson sont riches à craquer sur les dos de FanFinis du CH !
      Les FanFinis du CH semblent accepter de se faire plumer les dollars à crédits qu’ils n’ont pas !!
      Les entraineurs francophones sont trop peu nombreux…trop tard !

      Et ne me parlez pas de Patrick PitBull Roy… Pu capable de voir sa face de bandit à la TV !

    • Hou la la oui un coach bilingue mais pas n’importe quel prix cunneyworth etait assistant deja donc la meilleure option de rechange alors que l,on lui laisse cette anné et peut la suivante et prenont le temp de lui trouver le meilleur remplacant fini l,improvisation qui coute les yeux de la tete on avait un bon en Guy Boucher un vrai coach de l,avenir mais on la laisser partir suposément par respect .

      Roy houp faut faire attention a ne pas le brulé comme Carbonneau qui lui avait experience comme assistant engageeont le chez les bulldog et donnont lui au moin 2 saisons la bas et surtout ne pas paniquer .

      Pourquoi le CH n’est plus le meilleur team ? . Pas juste a cause de l’identité du club de toute facon ca ne se passe plus comme dans le temp de nos peres et grand pere aujourd’huit ce un Business le hockey , la principale cause n’est pas le manque de joeur quebecois mais le manque de patience et surtout le fait que l,on doit absolument faire les séries année apres année .

      Regarder juste ce que Buffalo as reusis en ne faisant pas les série une année et ce que philadelphie réussis chaque année en étant prévoyant quitte a échanger les joueur de trop quand il n’en on plus le choix , surtout ca leur permet de ne pas les laisser partir pour une bouché de pain car il ont des joueur pour remplacer sauf dans le cas des gardiens .

    • Le CH est un peu comme Elvis….The Beattles…Mickael Jackson…Des grosses machines agonisants (étouffées)par les succès ..

    • Ça peut-être l’air pas rapport, mais moi j’y vois des liens: hier au centre Bell, je constate qu’ils ne vendent UNIQUEMENT que la merde des produits Molson, ces bières commerciales qui n’ont de la bière que le nom, avec leurs 100 et quelques produits chimiques et leur fermentation chimique d’une durée de…3 jours (plutôt que les 2-3 mois normaux). En Europe, l’appellation ‘bière’ est réglementée et ces poisons à saveur de bière ne serait JAMAIS autorisés. Pourtant, ici au Québec, on produit localement les meilleures bières DU MONDE, avec la France, la Belgique, l’Angleterre et Allemagne. POurquoi tolérer une telle insulte à notre culture ? Pour les mêmes raisons qu’on doit tolérer une équipe de Hockey minable, les pétrolières dans nos campagnes, les F-35 de Harper, ou bien Bombardier en Anglais: Money talks my friends. Le lien avec le Canadien ? c’est simple: Money talks. Comment voulez-vous obliger des joueurs francophones, souvent les meilleurs de la ligue, à jouer ici, lorsque nos big buisness guys avec leurs milliards offrent trois fois le salaire de ce qu’on peut offrir ici. Pourquoi tu pense que Patrick Roy, le Cirque Du soleil, ou bien Céline, c’est pas pour nous qui font tourner des ballons sur leur nez ? Money my friend! De nos jours, la propriété, la souveraineté, le pouvoir, le respect, le national, le provincial, et même le fédéral, ça ne veut plus rien dire, ou presque. La planète entière est dominée par une autre sorte de souveraineté: le pouvoir de l’argent. T’as du cash ? tu as tous les droits: polluer, voler, mentir, violer les lois. Et si tu peux toujours pas ? y reste toujours l’enveloppe brune, ça fonctionne efficacement avec 80% de la population, surtout à Noel. Chèr(e)s ami(e)s, même si c’est difficile à accepter, faites-vous à l’idée, arrivez au 21 ieme siècle une fois pour toute: la notion d ‘être Québécois, ou même de Canadien’, c’est une relique d’une autre époque. Bientôt ces notions n’existerons plus, et nous seront tout(e)s des habitants de cette planète terre, riche ou pauvre, sans aucune affiliation provinciale ou nationale. Nous dirons, simplement: “mes ancêtres étaient des francophones”, rien de plus. Du QUébec, dans 100 ans, il ne restera que le sirop-d’érable, la poutine et des beaux souvenirs, une espèce de Louisiane Canadienne, un petit exotisme Européens qui favorise le tourisme parce que les noms de rues sont parfois en Français. Pour le reste, dans ce futur pas si loin, si vous voulez que vos jeunes parlent français à l’école, tu n’auras qu’à faire comme les anglais, en minorité, font aujourd’hui: si tu as assez de pouvoir ($$), tu les enverras à l’école privée française.

    • @johnlatou
      Ayoche, Latou qui nous reproche de chanter en anglais! Le monde à l’envers!

      Serais-tu derrière les manifestations contre la venue de groupes anglophones à la SAint-Jean? Du gros n’importe quoi ton affaire pour tenter de salir, mais tu n’y arrives pas!

      Si tu étais un peu plus ouvert mon latou, tu ne reprochais pas aux Québécois de parler anglais! tu manque complètement d’ouverture et je ne manquerai jamais de te le rappeler et espère que d’autres aussi te feront remarquer régulièrement que tu t’objectais contre le fait que des francophones utilisent l’anglais.

      Si tu avais une once d’intégrité, tu verrais que je ne suis pas l’auteur des paroles! D’ailleurs, si tu te renseignais un peu, tu verrais que je suis arrivé après l’enregistrement de l’album!

      MDR!

      Tu te tires encore dans le pied! D’autant plus que mon ancien groupe faisait du métal en français!

      Pauvre ti-latou, trop de haine pour le peu d’esprit que tu possèdes!

    • La relance du Canadien se fera seulement qu’au retour des Nordiques à Québec… car je suis certain que les gens qui forme le groupe, qui sera acquéreur du club qui ira à Québec, prennent des notes présentement… Ça Serge Savard l’avait compris lorsqu’il était DG du Canadien de Montréal…

    • @boston
      Alors montrez la votre liste? Vous n’avez pas le courage?

      Et montrez aussi que cette liste n’existe pas partout ailleurs. Parce que pour traiter un peuple de noms, il faut au moins l’avoir comparé avec d’autres peuples! Allez, je vous mets au défi de nous montrer vos études qui démontrent que les Québécois sont les «champions dans le bitching» comme vous dites!

      «Un séparatiste qui te traite de colonisé est-ce du racisme?» demandez-vous! Non mais quelle question idiote? Êtes-vous un peuple? Vous êtes un individu à ce que je sache! Or e racisme est une attitude d’hostilité envers des groupes!

      Merci pour ce moment d’humour!

    • @DubRod

      Farfelu! Qui vous dit que ceux qui critiquent ici sont ceux qui ne votent pas? C’est vraiment n’importe quoi!

      Si vous me considérez comme un chialeux, car vous croyez que je n’agis pas, vous vous trompez! Et que savez de l’agir de tous les autres individus ici? Me semble que vous vous accordez une omniscience qui ne vous sied guère!

      Et le taux de participation des Élections au Canada et aux États-Unis, pour prendre deux comparatifs faciles, est-il plus ou moins élevés qu’au Québec? MDR! Vous apercevez-vous de votre bourde à ce niveau-là aussi?

      À force de dire que la protection du peuple québécois repose sur autre chose, on n’agit pas! Vous n’agissez pas en disant que c’est ok de nous passer un unilingue anglophone à une institution aussi importante pour les Québécois que le CH! C’est vous le chialeux! :-)

      Le peuple ne se remet pas en question, le peuple impose son respect. À ce que je sache, les Québécois ont surtout utiliser la plume pour dénoncer ce choix. Certains ont utilisé l’arme économique (je boycotte Molson – mais j’achète 2-3 caisse4 par année!) Personne n’a dit que le Québec tombera si l’entraîneur ne parle pas français, ils ont dit que c’est un manque de respect envers les francophones! Qui monte sur ses grands chevaux? MDR!

      Je me balance de votre opinion, je le réitère, mais je n’accepte pas que des gens émettent des propos racistes contre le peuple dont je fais parti.

      Ma vie est à ce point joyeuse que je n’ai pas besoin d’inférer des choses fausses fausses contre des populations! Merci néanmoins pour cette tentative de diagnostique, vous n’êtes pas le premier à me donner gratuitement une évaluation psychologique sur Cyberpresse!

      Je ne vous ai pas traité de nationalistes canadiens, je dis que votre dernier paragraphe s’apparente à ce qu’écrivent certains autres nationalistes canadiens. Et le fait de reconnaître que ce groupe existe ne remet pas en question l’ouverture! Et SVP, apprenez à faire la distinction entre fédéraliste et nationaliste! Ma foi, c’est pourtant simple! On peut êter à la fois fédéraliste et nationaliste d’ailleurs, mais pour en venir à accepter une telle cohabitation, il faut s’éloigner de la réalité typiquement québécois e et faire preuve d’ouverture.

      Plein de livres pourraient vous expliquer la différence entre un nationaliste canadien et un fédéraliste canadien. Or, les fédéralistes canadiens au Québec sont plutôt rare! Ce sont surtout des nationalistes qui tentent de se déguiser en fédéraliste pour dénigrer le nationalisme, celui des Québécois! C’est l’argumentaire des nationalistes canadiens que d’utiliser le mot fédéraliste pour se donner bonne conscience, ce qu’ils ne sont point pour la plupart du temps.

      Et SVP, ayez la candeur de reconnaître que vous n’êtes pas un peuple, et que même si je vous disais «vous êtes ci ou ça», je ne parlerais pas d’un peuple, mais de vous. Coudon, qu’avez-vous tous à vous prendre pour des peuples? MDR!

      En espérant que ma réponse ne vous fera pas avaler votre tourtière de travers!

    • Et pour Damphousse,demander que l’instructeur du CH soit bilingue,c’est faire de la Politique!

      Ayoye.

      Et dire qu’il pourrait être le prochain DG.

      N’a rien compris l’ancien capitaine.

    • YOO HOO !!! Allo tout le monde. À tous ceux qui disent que les Canadiens de MTL ont la meilleure histoire du tout le hockey professionnel. Posez-vous la question suivante. Si depuis les 100 dernières années la LNH était composé de 30 club, les Canadiens auraient-ils gagné autant de coupe Stanley ? Je pense pas moi.

      Le hockey est une business aujourd’hui. Pis le cash malheureusement est plus important que le tatou de l’équipe “su l’coeur” mettons.

      Alors apprécions le sport pour ce qu’il est, c’està dire un passe-temps et non pas une religion.

      Joyeux Noël à tous.

      Guy Paquin

    • @Pasmagnan,

      Vue que vous vous balancer de mon opinion, je ne vois pas l’intérêt de répondre. Si vous êtes toujours incapable de lire et comprendre que je fais parti du MÊME peuple que vous mais que mon opinion diffère, ainsi soit t-il.

      Et ne soyez pas mégalomane au point de croire que vous puissiez avoir un impact sur le régal qu’est la tourtière de ma mère.

      Joyeuses fêtes à tous!

      @Guy Paquin,
      Bien dit!

    • @DubRod
      Vous devriez terminer plutôt sur vos bons mots qui ont parti le bal :

      “Comme bon Québecois, vous chialez parce qu’ils parlent pas assez, puis quand ils parlent vous chialez sur la qualité, finalement vouz chialez sur tout!” (Signé DubRod)

      “Peut-être parce que les vrais peuples, sont capables de différencier le sport de la culture, et se consacrer aux vrais enjeux de notre société. ” (Signé : DubRod)

      Deux propos racistes qui n’ont pas leur raison d’être en 2011! Ne vous en déplaise, les Québécois sont un vrai peuple et sont loin d’être chialeux. notre révolution, elle a été tranquille! Et le référendum volé pour confisquer notre devenir collectif n’a donné lieu à aucune escalade!

      Il est vrai que pour avaler de travers suite à un propos, il faut être capable de le comprendre!

      Bref, cessez d’émettre des propos racistes et je n’aurai plus le déplaisir d’échanger avec vous! Quant à la pseudo incapacité de comprendre que vous m’accordez, sachez qu’aussi déficiente seraient ma capacité, elles ont été bien amplement suffisante pour vous ramener à l’ordre. Il n’y aura que Latou pour venir vous appuyer, il le fait toujours!

    • Batinsse, j’ai laissé plein de fautes dans mon dernier commentaire! Je vais aller relire les cartes que j’ai mises sur les cadeaux tandis que j’emballais en répondant! :-) La Bleue Dry est plus forte que la Molson Dry!

    • Ce qui peut le mieux arriver à ce que fut jadis le CH c’est de continuer à se planter royalement et finir la saison dans la cave et que le Centre «Bébelle» se vide malgré les efforts de leur «meilleure équipe »(?!?), celle du «marketing», qui depuis près de 20 ans réussit à endormir tout le monde…

      Absolument désolant également cette prise de position d’un excellent descripteur tel Martin McGuire du 98,5 FM qui considère que personne d’autre que la direction du club, surtout pas les politiciens, ne devraient tenir compte du fait que l’instructeur en chef du CH soit unilingue ou pas!!! La symbolique du club, ça ne vous dit rien, cher Martin? Un peu de réflexion entre deux envolées , ça ne ferait pas de tort…heureusement que Dany Dubé sauve la mise!

    • Il y a 10 jours, François Gagnon a signé un texte critiquant Pierre Gauthier sur son utilisation du mot “Monsieur”. Un texte avec lequel beaucoup d’amateurs étaient en accord. Mais ne devrait-il pas plustôt se réjouir que le DG des Canadiens soit capable de tenir un discours dans un français soutenu?

      Critiquer et chialer, qu’elle est la différence?

      Comme quoi le coach parle pas assez français, et le DG parfaitement bilingue ne parle pas correctement à votre goût! Sa résume assez bien mon propos je crois!

    • Imaginez tous les francos qui ont été disséminés ailleurs qu’à Mtl réunis au Bell Center formeraient
      une équipe imbattable. Mais je rêve. Le hockey est une business avant tout. Exit jouer pour la fierté

    • Since Le Canadien became anglicised, i have lost all will to speak french.
      It happened while watching the game, i became sort of bewitched.
      Now all the words coming out of my mouth are in English.
      I can’t help it, sorry.

      I never knew people running after a stupid puck in english could have such an influence on me.
      Now i have to pack my bags and move to England. I hope to be accepted as a butler to Queen Elizabeth.

      Tank you, it was nice to be french while it lasted.
      Merry Christmas.

    • Ouf! vous avez un beau concentré de débiles sur votre blogue M. Laporte. Linguistes, philologues, biologistes, psychiatres devraient s’y intéresser. C’est l’âme de notre nation, le coeur du Québécanthrope. Tiens, un autre coup de bâton sur le nid de guêpes : joyeux NOËL !

    • je suis peut-être en retard pour mon commentaire mais tout de même il faut admettre que depuis que le hockey existe les Québécois français qui ont été dans la ligue national ont du apprendre à parler anglais,sans cela ils n’auraient jamais jouer au hockey, et c’est la même chose en politique.

    • Le hockey c’est très important.

      http://www.youtube.com/watch?v=XZ727N7HfHM&feature=related

    • Moi je trouve que le hockey ça devrais être notre sport national, et je crois même que l’on devrais nommer des anciens joueur sénateur, politiciens ou autres. On ne donne pas assez d’importance au hockey, c’est très dommage pour le futur de notre société.

      Joyeuse fête M. Laporte, je suis un de vos plus grand fans.

    • Rien à ajouter sur l’article de yvonmontana…c’ est exactement ce que j’en pense et sur tous ses points…donc fans du canadien, arrêtez de rever si vous croyez que le canadien gagnera la coupe Stanley de si tôt…vous devriez au lieu, commencer à suivre un autre sport que de suivre le canadien si vous ne croyez plus en leur chance, de suivre un autre club professionnel que Montréal possède…ouppps c’est vrai, Montréal ne possède qu’un seul club à moins que vous considériez la LCF professionnel…sinon, désolé pour Montréal!… vive Québec plutot et espérons de voir Patrick Roy avec le nouveau club qu’il y aura là plutot que de le voir moisir avec Montréal!!

    • @ sunnyblack

      (En passant, j’adore ton nick… Donnie Brasco…)

      ^récision: Jacques Demers et Jean Perron ne parlent pas français.

    • @ respectable

      “Gagner est une façon fort lumineuse de marquer Hanoukka (la fête commencait hier soir et se terminera le 28), une fête elle-même fort lumineuse et fort conséquente. En effet, sans les évènements célébrés par Hanoukka, Jésus aurait TRÈS TRÈS probablement reçu une éducation gréco-romaine, ce qui signifie que le christianisme et l’islam ne seraient jamais apparus.”

      Si seulement…

    • Plusieurs ici disent être pour la cause francophone. Ils prétendent vouloir défendre la langue française. Mais ils l’écrivent comme des enfants de deuxième année.

    • La “défense de la langue française” n’est qu’une excuse pour rester fermé et ne pas apprendre l’anglais.

    • Á voir les commentaires, on peut bien se Louisianiser au Québec.

      Vous méritez l’équipe que vous avez parce que vous n’avez plus de colonne à montrer vos couleurs, préférant mieux porter les couleurs de vos voisins “American” parce que c’est plus “cool”…

      Les années 70 du Canadien de Montréal font parti du folklore et ainsi le feront tout ceux banalisant le fait français aujourd’hui.

      Une attitude comme les commentaires de certains qui se contre foutre que l’entraineur ne parle un mot traite de français dans la seule équipe de hockey professionelle dans le seul état francophone dans les Amériques démontre juste que nous sommes destinés à disparaitre et devenir une carte postale

      Vivant aux “States” depuis quelques années maintenant, vous êtes la risée des Amériques par votre manque de fierté. Vous ne faites plus peur à personne canayens! Et ne blâmer surtout pas les anglais parce que eux, chez eux, ont une colonne pour ce qui attrait à garder leur identité ou de se qui en reste au Canada.

      Vous avez totalement raison Monsieur Laporte!

      Maikcliss

    • Monsieur Laporte, vous avez parfaitement raison:

      Serge Savard a toujours priorisé la venue de joueurs Francophones et il a gagné des coupes Stanley (2). Pourtant Savard est un ardent Fédéraliste…Ce qui prouve que ça n’a rien à voir avec le nationaliste Québécois mais bien plus avec l’identité Québécoise. Rappelez vous que Scotty Bowman (Un Anglophone) faisait ses entrainements bilingues…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité