Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 6 septembre 2011 | Mise en ligne à 13h31 | Commenter Commentaires (108)

    Les 10 joueurs de hockey les plus marquants de l’histoire

    wayne-gretzky-stanley-cup

    C’est la saison des pools de hockey. Je vous en propose un. Dresser la liste des 10 joueurs les plus marquants de l’histoire du hockey. Qui et pourquoi?

    Voici les miens…

    1. Wayne Gretzky

    The Great One. Sa biographie est le livre des records de la LNH.

    mario-lemieux-retraite

    2. Mario Lemieux

    Il était tellement important pour son équipe qu’il en est devenu le propriétaire.

    Bobby-Orr

    3. Bobby Orr

    Il a révolutionné la position de défenseur.

    Richard_Maurice_018

    4. Maurice Richard

    Il ne jouait pas seulement pour une équipe, il jouait pour un peuple.

    gordie_howe

    5. Gordie Howe

    Monsieur Hockey. Le talent et la robustesse.

    rfuskvf5

    6. Patrick Roy

    Il a révolutionné la position de gardien de but.

    vladislav-tretiak-e1269430828906

    7. Vladislav Tretiak

    Le joueur étoile du hockey russe.

    hull_bobby

    8. Bobby Hull

    Il a mis au monde un nouveau circuit de hockey.

    guy-lafleur-hockey

    9. Guy Lafleur

    Son talent et celui de son équipe a mis fin au règne de l’intimidation.

    sizematters2zp

    10. Martin St-Louis

    Il a prouvé que les petits joueurs pouvaient être les meilleurs.

    Aucune équipe ne voulait de St-Louis. Le Canadien lui a dit de retourner chez lui. Et quelques années plus tard, il devenait le meilleur pointeur de la LNH. Devant tout le monde. Pour moi, St-Louis est le Rocky du hockey. Un cas unique.

    MES JOUEURS PRÉFÉRÉS
    004-225x300

    Maintenant, si vous voulez savoir mes joueurs préférés, les voici:

    1. JEAN BÉLIVEAU
    2. GUY LAFLEUR
    3. MARIO LEMIEUX
    4. WAYNE GRETZKY
    5. BOBBY ORR
    6. PATRICK ROY
    7. VLADISLAV TRETIAK
    8. GILBERT PEREEAULT
    9. KEN DRYDEN
    10. PAUL HENDERSON


    • Bizarre?
      Qui choisis-tu entre Martin St-Louis (5′8”) et Marcel Dionne (5′8”)?

    • Géniale la photo de St-Louis et Chara! J’ajouterais Nicklas Lidstrom, le meilleur Européen de l’histoire et Scott Stevens (pour les mauvaises raisons). Coach le plus important: Jacques Lemaire, qui a tué le hockey spectaculaire pendant 10 ans.

    • Martin St-Louis? C’est un exploit de mesurer 5′2″?

    • Pas d’accord avec votre 6 choix “Patrick Roy, Il a révolutionné la position de gardien de but.”
      Je dirais plutôt que Jacques Plante a révolutionné la position de gardien de but, port du masque, le premier gardien à sortir de son petit rectangle et à faire des passes etc..

    • Humm…

      Jacques Plante avant Roy. Plante a été le premier a utiliser un masque à temps plein (et NON le premier à utiliser un masque — ce fut Clint Benedict). Roy n’a pas vraiment affaire dans cette liste à mon avis : le style papillon existait déjà (Tony Esposito).

      Bobby Orr, M. Richard et Gordie Howe avant Lemieux.

      St-Louis? Il y a eu de très bons petits joueurs avant lui, voir des joueurs ayant eu une meilleure carrière tout en étant plus petits (Henri Richard, entre autres), mais le contraste de taille était bien moindre en raison de l’augmentation de la taille moyenne et du poids moyen.

    • Manque Mike Bossy et M. Beliveau…

    • Martin St.Louis?

      Come on. Il ne fitte pas dans les plus marquants.

      @ hutchpierre

      Plante n’est pas le premier à avoir porté un masque, il est le premier à l’avoir porté dans un match.

      Pour ce qui est de Roy, tout les gardiens ont commencés à jouer comme lui à une certaine époque, ce qui fait en sorte que oui, il a révolutionné la position.

      On pourrait toujours argué que Francois Allaire a révolutionné la position de gardien de but.

    • Stephane…tes 9 premiers choix étaient tres bon PUIS…..

      MARTIN ST-LOUIS!!!!!!!!!!!!

      il y a d’autres petits joueurs avant lui qui ont été de grands joueurs…Yvan Cournoyer, Henri Richard, Marcel Dionne, meme Mats naslund a un meilleur ratio de points pas match que Martin sain-Louis.

      De toute facon comment oublier Mark Messier ou Ray Bourque et mettre Martin Saint-Louis

    • Vous avez peut-être raison. Plante a changé le métier de gardien aussi. Mais pour moi Roy demeure le plus grand gardien de tous les temps.

    • Aucune équipe ne voulait de St-Louis. Le Canadien lui a dit de retourner chez lui. Et quelques années plus tard, il devenait le meilleur pointeur de la LNH. Devant tout le monde. Pour moi, St-Louis est le Rocky du hockey. Un cas unique.

    • 1. W.Gretzky
      2. G.Howe
      3. B.Orr
      4. M.Lemieux
      5. M.Richard
      6. D.Harvey
      7. Bobby Hull
      8. J.Beliveau
      9. G.Lafleur
      10. N.Lidstrom

      Je vois vraiment pas ce que St.Louis fout dans votre liste…

    • Stephane, en effet son histoire a Saint-Louis est sympathique mais on ne parle pas d’un joueur marquant. La preuve il n’a meme pas été invité pour les derniers olympiques, c’est vrai que ce fut un injustice mais quand meme, il n’était pas un incontournable meme au sommum de sa carriere, a 34 ans

    • Le CH lui a dit de retourner chez lui? On parle ici de Serge Savard qui lui aurait dit ca. Alors, juste pour ca, il mérite d’être dans le top 10? Incroyable. Si son avait été Marty Smith ou pire, Marty Naslund, Laporte en parlerait même pas. Pour Guy Lafleur… come on. Gilbert Perreault est bien meilleur que Lafleur. Lafleur a joué avec un club paqueté et n’a jamais rien gagné sans le Big3 et Dryden.

    • Ça sent trop le CHauvinisme.
      Refaire cet exercice en laissant de côté les ex-joueurs du CH.

    • Monsieur Laporte, Aucune justification requise pour le CHOIX de St-Louis.

      Car à l’image de sa carrière entière, c’est seulement avec beaucoup de temps que se choix s’imposera de lui même.

      Le seul choix toujours actifs dans votre top 10 chez les pro. Audacieux


      Mathieudesro

    • David Wilkie bien avant Bobby Orr.

    • Bobby Orr était très mauvais défensivement, en fait c’était un joueur offensif qui jouait en défense….il n’a pas révolutionné la position de défenseur et même s’il l’avait fait, il serait 10e au mieux.

      Je vous accorde Gretzky en premier mais Maurice Richard arrive deuxième en sachant toute la discrimination qu’il a affrontée et les exploits qu’il a accomplis.

      Lemieux et Roy ont une réputation surfaite mais je laisse Lemieux en quelque part dans le top 10 mais sûrement pas 2e !!!!

      Martin St-Louis ? Vous vous êtes tout simplement trompé de liste et vous vous discréditez, rien à ajouter….

      Bobby Hull ? pas du tout, tant qu’à ça, son fils était meilleur. Il a mis au monde un circuit ? Je croyais que c’était l’argent qui a mis au monde ce circuit et c’est l’argent qui l’a fait disparaitre tout aussi rapidement !

      Il faut refaire vos devoirs M. Laporte, vous n’avez pas la note de passage !

    • @stephane laporte

      Sidney Crosby est déjà plus marquant à 24 ans que St-Louis dans toute sa carrière.

      Et… Jagr ????

      quelque chose me dit que Jagr serait dans votre liste s’il était Québécois…..n’est-ce PAS ?

    • Je ne me prononcerai pas sur des joueurs que je n’ai pas vu jouer. Alors ne m’en voulez pas trop de ne pas inclure Le Rocket, ni le Pocket, ni le Gros Bill…

      10- Mark Messier
      9- Adam Oates
      8- Steve Yserman
      7- Brett Hull
      6- Jaromir Jagr
      5- Raymond Bourque
      4- Joe Sakic
      3- Patrick Roy
      2- Mario Lemieux
      1- Wayne Gretzky

    • 1. Je mets Howe avant Richard
      2. Martin St-Louis? Come on…on vous savait nationaliste, mais pas chauvin! Comme mentionné plus haut, Marcel Dionne mérite beaucoup plus d’être sur votre liste.

    • Disons que c’est un palmarès qui mérite une bonne réflexion tellement il y a eu et a de bons joueurs.

    • Marcel Dionne avant St-Louis , anytime.

    • 5 joueurs QUÉBÉCOIS sur 10 …….mmmmm

      Faites ce sondage en Europe – aux USA et dans le rest of Canada et vous arriverai pas à 5…..

      Un Jagr , et même un Hasek s’y trouverait.

      Intéressant comme débat toutefois M. Laporte

    • Martin St-Louis ?!?!
      Il faudrait m’expliquer cette sélection Monsieur “Hockey” Laporte.

    • André Red Light Racicot est où dans votre palmares?

    • @cscapital:

      Lemieux et Roy ont une réputation surfaite mais je laisse Lemieux en quelque part dans le top 10 mais sûrement pas 2e !!!!

      ***

      mmm

      Lemieux a trouvé le moyen de faire: 690 buts et 1700 points et tout ca:

      EN RATANT l’ÉQUIVALENT DE 6 SAISON ENTRE L’AGE DE 24 et 35 ans……..

      Est-ce assez pour toi ?

      199 points en 88-89 et tu iras voir le roster des Penguins cette année là

      160 points en 60 matchs en 92-93 avec le cancer…….: (104 points à ses 39 premiers matchs….

      Ensuite Canacer….revient et fait 56 points en 21 matchs)

      Et si c’est pas encore assez, vas voir ses hightlight sur Youtube

      Mario Lemieux: Le joueur le plus talentueux que la Planète a connu…même Gretzky le dit

    • moi je te sortirais Bobby hull de cette liste là … un gars qui a fait son succes sur le talent des autres …. un astie de phoney dans le jargon ….

      je suis capable de nommer 50 joueurs facile qui lui ont été supérieurs en tout point.
      Et surtout je peut en nommer 10 000 qui lui ont été supérieur comme individus.

    • On pourrait dire les 10 joueurs les plus marquant depuis la fin de la 2e guerre mondiale, disons l’ère “moderne” du hockey.

      Wayne Gretzky est assurément le premier de cette liste, Mario Lemieux et Bobby pourrait être inversé. 4e Maurice Richard? Vraiment un choix partisan…

      Voici ma liste (J’exclu les gardiens)
      1- Wayne Gretzky
      2- Bobby Orr
      3- Mario Lemieux
      4- Gordie Howe
      5- Guy Lafleur
      6- Peter Stastny
      7- Steve Yzerman
      8- Raymond Bourque
      9- Maurice Richard
      10- Cam Neely

    • Suivi de Mike Bossy, Mark Messier, Ron Francis, Jaromir Jagr, Joe Sakic, Marcel Dionne, Teemu Selanne, Hull (X2)

      Tant qu’à nommer St. Louis “Il a prouvé que les petits joueurs pouvaient être les meilleurs.” on pourrait nommer bien avant ça Theoren Fleury…

    • Je supporte le choix de St-Louis!
      J’aurais pris bien des joueurs non mentionné avant St-Louis si j’avais à me bâtir une équipe
      (Sakic, Lidstrom, Yzerman et j’en passe!) Mais la liste concerne les joueurs les plus MARQUANTS

      et avec sa détermination et sa fougue compte tenu de sa taille il fait mon top 10!
      Bravo Martin!!!

    • @cerf-volant

      Impossible, un top-10 des joueurs les plus marquants sans joueur du CH serait incomplet, car il manquerait AU MOINS 3 joueurs, si c’est pas 4.

    • by the way

      1- Orr
      2- Gretzky
      3- Lemieux
      4- M. Richard
      5- Elmer lach
      6- N Lidstrom
      7- G Howe
      8- J Sakic
      9- P Roy
      10 – P Stastny

    • Vous devriez dire le plus marquant depuis 1950 et non de l’histoire…. Sinon ajoutez Howie Morenz qui a créé de toute pièce le hockey à Boston, New York, Chicago……

    • La mauvaise foi légendaire de Latou qui pollue encore la nébuleuse cyberpresse… hé bin!

      Juste pour toi voici mon top 10 :

      1: Maurice Richard : symbole de la discrimination d’une ligue anglo-saxone envers le héros canadien-français. Up yours Clarence Campbell.

      2: Mario Lemieux. Le seul qui ait eu plus de talent et d’aptitudes que Gretz mais pas le dos…

      3: Doug Harvey (de Aylmer Québec): le précurseur du défenseur offensif, sans lui, pas de Bobby Orr.

      4: Raymond Bourque : le meilleur et le plus durable des défenseurs de la LNH, a joué au sein d’équipes très moyennes mais fut toujours parmi les meilleurs.

      5: Guy Lafleur : le talent offensif, la vitesse, la désinvolture d’une époque. A su envoyer promener ses détracteurs.

      6: Jacques Plante : le premier a avoir décloisonner la position de gardien de but.

      7 : Émile “Butch” Bouchard : avant même que le fasse le Rocket, a su imposer la présence de francos au sein de l’oligarchie saxonne du CH. Excellent défenseur, robuste.

      8: Jean Béliveau : un gentlemen de talent. Un ambassadeur du jeu de finesse. Un doigt d’honneur aux Milbury de notre époque et aux Latou de ce monde.

      9: Patrick Roy : dans le hockey version post-moderne, à l’heure de la surmédiatisation, a su retransformer le métier de hockeyeur et sa position de gardien.

      10 : Guy Carbonneau : a façonné la définition de joueur défensif dans le hockey moderne.

    • On ne peut faire cette liste sans une petite place pour Steve Yserman. Il a commencé quand les Red Wings était une équipe pourrie et l’a ammené au grands honneurs plus d’une fois. C’est sûr qu’il n’était pas seul, mais il était le capitaine… le plus jeune de l’histoire et je crois le plus long règne de capitaine.

    • Ceux qui critiquent le choix de Martin St-Louis devraient se rappeler ceci:

      1- Mesurer 5′8 en 2011, c’est comme mesurer 4′11 en 1955.
      2- Des saisons de 100 points en 2011 auraient été des saisons de 150 points en 1985.

      Un vrai guerrier. Le vrai intrus dans cette liste, c’est Guy Lafleur. Un athlète formidable certes, mais borné, incapable de s’adapter à un système de jeu. Il aurait pu en faire tellement plus, du moins en terme de longévité. 7 grosses saisons alors que ça aurait pu être le double. Marcel Dionne a raison: S’il ça avait été lui qui avait été repêché par le CH, il aurait marqué 1000 buts,

    • @opt-out

      pourquoi vous ne vous contentez pas de dresser la liste des 10 meilleurs de l’an dernier ?

      Votre liste ne vaut rien, ce n’est pas de ça qu’on parle, il y a eu du hockey avant la dernière conquête de la coupe par le CH….

    • Il me semble que Doug Harvey devrait avoir sa place sur cette liste.

    • cerf-volant 6 septembre 2011 14h13.

      C’est pourtant évident qu’aucun joueur ayant joué pour le Canadien de Montréal ne mérite de paraître sur cette liste.

      Par contre je verrais les 3 Stasny, Wilf Paiement, Michel Goulet, Daniel Bouchard mais pas Richard Sévigny qui a joué à Montréal.

    • cscapital 6 septembre 2011 14h17.

      Ça fait du bien de lire un connaisseur.

      Bobby Orr était si faible défensivement que son coach ne l’utilisait jamais en infériorité numérique. D’ailleurs, lorsque son coach l’assoyait pour tuer les pénalités, Orr récupérait la rondelle, patinait avec pendant 2 minutes avant de prendre un passe sur le but d’Esposito ou de Cashman. Ensuite il allait au banc pour 28 secondes reprendre son souffle.

      Mais pour un vrai défenseur fallait plutôt regarder Terry Harper, une merveille sur patin…

    • Le défenseur Nicklas Lidstrom est certainement le meilleur défenseur de l’histoire du hockey devant Bobby Orr ou Raymond Bourque là. C’est parce qu’on est d’ici qu’on fait tout pour ne pas voir cette réalité.

    • Très intéressant comme sujet… Pour bien faire, il faudrait allonger la liste à 20, car on pourrait argumenter éternellement sur une liste n’en contenant que 10…

      A ajouter, et ici l’ordre n’est pas du tout une suggestion d’importance, car on pourrait débattre à l’infini des raisons justifiant de placer certains d’entre eux dans la liste des 10 premiers ou non:

      11. Henri Richard (11 coupes Stanley)
      12. Jacques Plante
      13. Mike Bossy (pour ses saisons consécutives de 50 buts et sa vision périphérique)
      14. Jean Béliveau
      15. Boom Boom Geoffrion
      16. Brett Hull
      17. Steve Yserman
      18. Mark Messier
      19. Jaromir Jagr
      20. Joe Sakic

      Mention honorable à Raymond Bourque qui serait tout à fait digne de cette liste.

      Je n’ai pas vraiment vu jouer Bobby Orr, juste dans quelques extraits de matches de hockey, mais ses trophées Norris et ses championnats des compteurs successifs parlent par eux-même…

      Peut-être qu’à l’occasion certains fans pouvaient le considérer poche en défensive, mais ça ne devait pas causer de problème si souvent, car selon les quelques échantillons de matchs que j’ai vu de lui, il semblait toujours avoir la rondelle quand il était sur la glace…

    • @opt_out

      Ou est Lidstrom dans ta liste?

    • 1 – Gretzky – Le Jack Nicklaus du hockey. Celui qui est dans une autre catégorie.
      2- Lemieux – Le plus talenteux
      3 – Bobby Orr – Le deuxième plus talentueux
      4 – Maurice Richard – La plus grande légende. Le Babe Ruth du hockey.
      5 – Gordie Howe – M. Hockey
      6 – Patrick Roy – Le plus grand compétiteur
      7 – Sydney Crosby – Le deuxième plus grand compétiteur
      8 – Nicklas Lidstrom – Meilleur défenseur ever. Ainsi que le joueur le plus régulier ever.
      9 – Guy lafleur – Le troisieme plus talentueux. Il a marqué l’imaginaire collectif avec son talent.
      10 – Dominik Hasek – A son peak il a été le gardien le plus dominant de l’histoire la ligue. Plus que Roy, Brodeur etc..

    • Et Eddy Shack?

    • Sidney Crosby mérite aussi une mention honorable… et d’autres noms tels que Pavel Bure, Alex Ovechkin (pour son sens du showbizz)… J’en oublie sûrement d’autres…

    • Le top 10 serait fait par 100 personnes et il y en aurait pas un de pareil. Le top 10 est tres discutable.

    • Toute liste qui n’inclut pas Steve Yzerman est ridicule. 1755 pts en carrière, 22 ans capitaine (un record), des coupes Stanley, une après-carrière remarquable…N’oublions pas non plus Peter Stastny, qui est le 2e pointeur des années 80 après Wayne Gretzky. Mention honorable à Steve Bégin et Tom Kostopoulos.

    • Pour moi Tim Kerr demeure un grand oublié dans ces RDV de rappel de l’histoire, mais pour moi, il sera toujours le joueur le plus marquant de son époque. Go Flyers!!!

    • Impossible de me limiter à 10. J’y vais pour un top 20.

      1- Wayne Gretzky
      2- Bobby Orr
      3- Maurice Richard
      4- Gordie Howe
      5- Mario Lemieux
      6- Jean Béliveau
      7- Doug Harvey
      8- Jacques Plante
      9- Niklas Lidstrom
      10- Bobby Hull
      11- Patrick Roy
      12- Dominik Hasek
      13- Howie Morenz
      14- Vladislav Tretiak
      15- Mark Messier
      16- Martin Brodeur
      17- Phil Esposito
      18- Ray Bourque
      19- Guy Lafleur
      20- Brett Hull
      21- Joe Malone
      22- Bob Gainey
      23- Bobby Clarke
      24- Denis Potvin
      25- Terry Sawchuk

      Mentions honorables : Peter Stastny, Marcel Dionne, Larry Robinson, Joe Sakic, Mike Bossy, Jaromir Jagr, Steve Yzerman, Henri Richard, Ted Lindsay, Alex Delvecchio, Stan Mikita, Glenn Hall

    • Il y a plusieurs personnes qui ne semble pas comprendre la différence entre les 10 joueurs les plus marquants et les 10 meilleurs joueurs. D’ailleurs, si je ne suis pas d’accord avec certains noms de la listes, c’est qu’ils ont plus leur place sur la liste des meilleurs que sur une liste des plus marquants: Mario Lemieux entre autres, étaient pas mal meilleur que Maurice Richard mais pas mal moins marquant (on ne peut pas dire que la ligue a changé à cause de lui).

      Autre chose, Theoren Fleury est plus petit que St. Louis, a joué avant lui et avait un style extrêmement agressif. Si quelqu’un mérite le titre “d’inspiration pour les joueurs de petite taille”, c’est lui!

    • @ cscapital. Heureusement pour ses adversaires, Bobby Orr était “très mauvais défensivement,” sinon son différentiel +/- n’aurait pas été que de +124 (record qui tient toujours) en 1970-71.

    • À tous ceux qui critiquent M. Laporte d’avoir mis Martin St-Louis en 10e position, il est normal lorque l’on fait un classement de la sorte de mettre un choix plus personnel, un choix “coup de coeur” à la dernière position d’un tel classement. Pour ma part, j’aurais mis Pierre Lambert à cette position! De plus, j’aurais remplacé Patrick Roy par Gilles Guilbeault.

      Farce à part, à propos de Bobby Hull, j’ajouterais qu’il a aussi révolutionné l’art du tir frappé et des palettes de hockey courbées.

      En ce qui me concerne, je crois que Peter Stastny pourrait aussi être considéré. En plus d’être un joueur de hockey complet et un exemple de combatitivité incroyable sur la patinoire, il a du s’adapter à un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue en plus de devoir faire face au racisme qui sévissait encore à l’endroit des joueurs européens au début des années 80. Je mettrais aussi Steve Yzerman qui avant Crosby je crois, était le plus jeune capitaine de l’histoire de la LHN. Il a trainé les Red Wings sur ses épaules pendant plusieurs années, surtout au début lorsque l’équipe n’était pas très bonne et il a remporté 3 coupes stanley par la suite en tant que capitaine.

    • Patrick Roy ????????? En 10e position et plus tant qu’à moi!

    • Voici la liste des 10 joueurs que je considère les meilleurs :

      1- Bobby Orr
      2- Wayne Gretzky
      3- Maurice Richard
      4- Mario Lemieux
      5- Gordie Howe
      6- Jean Béliveau
      7- Bobby Hull
      9- Vladislav Tretiak
      10- Guy Lafleur

    • Moi je donne le meilleur alignement de départ de tous les temps :

      Gretzky (c), Lemieux (AG), Bossy (AD), Bourque (DG), Lidstrom (DD), Roy (G).

      Il est difficile de mettre des joueurs de diverses époques dans une même liste, la game a tellement changé.

    • Je suggère qu’on indique l’âge des répondants car omettre Bobby Orr, Bobby Hull , Maurice Richard, et Gordie Howe relève de générations qui n’ont pas vu ces joueurs à l’oeuvre. Dire que Bobby Orr était mauvais en défense est aberrant car l’action était toujours dans la zone adverse ( On sait à quel point Raymond Bourque a été excellent mais comparé à Bobby Orr, il aurait été un défenseur seulement bon).
      D’autre part le Rocket et Gordie Howe sont aussi grands que Wayne et Mario car il est injuste de comparer ces 2 époques. Les Red Wings et les Canadiens sont de bien plus grandes dynasties que les Oilers et les Pingouins à cause de qui !
      Outre votre sélection de Martin St-Louis et de Patrick Roy, ( Mike Bossy et Terry Sawchuck) votre liste M Laporte dénote que vous connaissez très bien l’histoire du hockey.

    • Aux dénigreurs de St-Louis.
      Nommé moi un joueur qui dans les exemples que vous donnez pour le remplacer de cette liste qui ont un BAC en administration des affaires d’une université américaine.

      Martin, c’est un exemple, un idole, et un futur HALL OF FAMER. Martin c’est du courage de la détermination pi surtout un maudit bon gars. Martin a démontré qu’avec du coeur, on peut accomplir de grandes choses mais surtout on peut accomplir ces rêves.

      Ensuite, demandez vous pas pourquoi les québécois hésitent à venir jouer à montréal, à la première occasion vous leur tomber dessus (ex. Daniel Brière)

      Sur ce bon “pick” M. Laporte.

      Les autres, bonne réflexion.

      Alex

    • Il faut ajouter Sawchuck (peut-être aussi grand que Plante); les deux sont certainement plus marquants que P. Roy.

      Et que faites-vous de Kharlamov qui à lui seul nous a montré en 1972 ce que pouvait être un attaquant de talent, tellement qu’il a fallu lui fracasser la cheville pour que l’URSS ne gagne pas la série du siècle; et si vous cherchez des joueurs “marquants”, alors Bobby Clarke qui a effectué ce grand geste de courage de bravoure et d’imbécilité pure; si on ne peut pas gagner, au moins, on peut leur montrer que le hockey n’est pas un jeu de moumounes; nous-autres on est des vrais (évidemment, tout ceci est de l’ironie).

    • Franchement M. Laporte, j’ai l’impression que vous êtes un peu trop influencé par
      les Bergie, Jean-Charles et autre pro-québécois de ce monde.

      À mes yeux Maurice Richard est un des joueurs les plus sur-évalués de l’histoire de la nhl. À son époque il y avait 6 équipes, donc à peu près 72 attaquants venant seulement de l’amérique du nord, et vous savez comment de championnat des marqueurs il a remporté le fameux Rocket? Un grand total de 0. Jaromir Jagr en a remporté 5 dans une ligue à 30 équipes (360 attaquants) venant du monde entier, mais évidemment faut pas le dire trop fort, c’est un Tchèque.

      Patrick Roy a remporté 3 Vézina, Dominik Hasek 6, en plus de 2 Hart mais faut pas le dire trop fort c’est un Tchèque.

      Niklas Lidstrom a remporté 7 Norris, 4 coupe Stanley à une époque ou en gagner une est déjà un exploit, mais …….

      Voici donc ma liste:

      1- Bobby Orr: Une coche au-dessus des autres
      2- Wayne Gretzky: Les chiffres parlent d’eux-mêmes
      3- Mario Lemieux: On avait l’impression qu’il jouait contre des enfants
      4- Niklas Lidstrom: Probablement le joueur le plus intelligent de l’histoire
      5- Gordie Howe: 6 trophés Hart et Art Ross ça mérite le respect
      6- Dominik Hasek: Un style particulier mais des résultats extraordinaire
      7- Raymond Bourque: Un défenseur de 1579 points tout en étant excellent défensivement
      8- Jaromir Jagr: A prouvé qu’il pouvait dominé la ligue sans Mario
      9- Mike Bossy: Le plus grand SNIPER
      10- Joe Sakic: La définition parfaite de clutch player

    • M. Laporte,il manque a la liste la categorie de la plus belle coiffure et le gagnant est #7 des rangers Rod Gilbert…tres bien votre liste M.Laporte car les gouts se partagent sans que l’on soit oblige de l’endosser.
      Pierre

    • John Ferguson, Chris Nilan, Dave Schultz, Tie Domi, Bob Probert, John Kordik, tous des joueurs qui ont marqué l’histoire …. de certains de leurs adversaires. :-))

    • @alex26,
      c’est pas parce que tu es un bon gars que tu mérites d’être dans le top 10 des joueurs de tous les temps! St-Louis avant Lidstrom, Fedorov, Bourque, Beliveau, Messier, Yzerman, H.Richard, …????? N’importe quoi.

    • @cscapital

      #1 Elle où votre liste, vous????

      #2 Pourquoi je parlerais de ceux que je n’ai pas vu jouer? Je n’ai pas la prétention de savoir si Howe était vraiment meilleur que Maurice, même si c’est ce que j’ai entendu dire. Je n’ai pas la prétention de dire que Bobby Hull était un joueur plus complet que Jean Béliveau, même si c’est ce que j’ai entendu dire. Je me contente de commenter ce que j’ai vu.

      #3 “Il y a eu du hockey avant la dernière conquête du CH”… Quel commentaire insipide et vide de sens. Peut-être avez-vous raté la partie “Je ne me prononcerai pas sur ceux que je n’ai pas vu jouer.” Malheureusement, je suis encore dans la fleur de l’age, moi! Donc, effectivement, je n’ai pas eu “la chance” de voir les Golden Seals de la Californie jouer avec des patins blancs… N’importe que l’ami!

      @iceman_

      Effectivement, j’aurais pu inséré Lidstrom dans la liste. Le défenseur le plus dominant de sa génération.

    • Je voulais bien sûr dire “N’importe QUOI* l’ami!”

      S’cusez-moi pardon…

    • D’accord avec vos 9 premiers choix. En 10è, je remplace St-Louis par Mike McPhee, tant qu’à dire n’importe quoi. Non mais, sérieusement, St-Louis, que c’é ça comme 10è choix?? J’en vois plein (une centaine?) qui viennent bien avant lui, notamment, Jagr, Bourque, Lidstrom, Crosby, Ovechkin, Yzerman, Dionne (Marcel et non Gilbert, je précise), Dryden, Robinson, Forsberg, Sakic, Esposito (Phil et Tony), Bossy, Bernard Parent, Kharlamov, Messier…

    • Je ne me souviens en quelle année celà s’est produit, mais je me rappelle la saison où Mario Lemieux a commencé la saison presque en plein milieu et il est allé chercher le championnat des pointeurs….Faut le faire. Pensez aussi à Coupe Canada 1987 où il avait joué avec avec Wayne Gretzky. Il avait tout fait et c’est grâce à lui que le Canada a gagné cette coupe.

      Même les Anglais des autres provinces admettent que Lemieux est le meilleur! S’il n’avait pas été tant blessé et malade, il aurait battu tous les records de Gretzky?

      Pour moi les trois meilleurs joueurs sont Lemieux-Gretzky et Bobby Orr dans l’ordre!

    • Quand on parle de joueurs marquants, on parle de ceux qui ont eu une grande influence sur ce sport.
      Si Bobby Hull n’avait pas existe, les joueurs de hockey vivraient encore dans l’esclavage. En quittant la ligue nationale pour l’AMH, il a vraiment révolutionné le hockey tant par sa décision que par ses exploits. Si les joueurs d’aujourd’hui sont des gras durs, trop souvent surpayés, c’est grâce à Bobby Hull qui a eu les couilles de se rebeller dans les année 70 contre les propriétaires d’équipes exploiteurs.
      C’est de cette façon que l’on marque vraiment son sport. Tout le monde lui doit une fière chandelle.

    • Année de naissance : 1979 et voici mes 10 joueurs (ordre ou dans le désordre, trop dur de mettre 10 joueurs en ordre d’importance) :

      Le Rocket, Orr, Gretzky, M.Lemieux, P.Roy, G. Howe, Tretiak, J.Béliveau, Lidstrom, R.Bourque.

      Hockey récent…depuis 1979 mettons

      Gretzky, M.Lemieux, P.Roy, R. Bourque, Lidstrom, Steevy Y, M. Messier, Brett Hull, Joe Sakic, et là j’hésite entre Crosby, Bossy et Jagr pour le 10e.

      Si je veux gagner la coupe dans un 7e match, mon goaler est Roy, mes defs = Bourque & Lidstrom et comme en 2002 (ou presque) Sakic-Lemieux-Gretzy (oui c’est 3 centres, mais que voulez-vous c’est les meilleurs leader possibles pour moi)

    • Expliquez-moi quelqu’un de où vient cette idée, puissament encrée dans l’imaginaire collectif, que Maurice Richard ” ne jouait pas seulement pour une équipe, il jouait pour un peuple” comme le dit si bien M. Laporte.

      Il me semble assez clair que Maurice Richard n’était pas politisé pour 5 cents. Qu’il était plutôt docile et complexé devant ses patrons anglos. Qu’il n’avait absolument pas conscience de ce qu’il aurait pu être pour le peuple Québécois.

      Maurice Richard était fédéraliste, jusqu’à sa mort. Il était un canadien-français colonisé, culturellement compléxé comme bien d’autres de son époque.

      Je ne veux pas ”Troller” ce blogue et je sais que l’on s’attaque pas à M.Richard ( Ni a Guy). C’est sacré, voyons! Mais je suis curieux, je veux comprendre, juste comprendre ce qui s’est passé pour que l’on construise un mythe si puissant alentour du rocket.

      Mythe qui s’est amplifier énormément depuis que le CH carbure à la nostalgie, soit depuis une quinzaine d’années. 80% du lectorat de ce blogue ne l’ont pas vu jouer. Et on déclare ”qu’il jouait pour SON peuple” à tout vent.

      Un sauveur de peuple qui traversait la patinoire avec ”3 joueurs accrochés sur le dos et le feux dans les yeux”. Tant que ça? On exagère pas un peu?

      Qu’on aime donc se conforté dans des lieux communs.

    • Si on met Tretiak là-dedans il faudrait aussi penser à Valeri Kharlamov. Si Bobby Clarke ne l’avait pas blessé volontairement durant la série du siècle en 1972, le Canada n’aurait jamais gagné… Si Tretiak a fasciné par sa tenue devant le filet, Kharlamov a marqué les joueurs du Canada durant cette série par la finesse de ses feintes et son coup de patin foudroyant. Ce n’est pas Tretiak que Clarke est allé frapper d’un violent coup de bâton. Il y avait une raison pour ça.

    • Regardez-ça c’est du jamais vu dans une rencontre internationale:
      http://www.youtube.com/watch?v=qOMJsJhHlyM

    • @kataklysm :

      ”gretzky (c), Lemieux (AG), Bossy (AD), Bourque (DG), Lidstrom (DD), Roy (G)”

      AYOYE

    • hé hé hé ! Que faites vous de Dave Shultz, Don Salesky, André “the moose” Dupont et Bob “battleship” Kelly? Eux ont été marquants pour le hochey! Tellement qu’ils ont même inspiré un film dans les années 70 avec Paul Newman….

      Sans oublier leur valeureux capitaine, Bobby ” coup de bâton à la cheville d’Harlamov” Clarke! Que voulez vous? Le no 17 de l’URSS était trop vite pour le ti-cul de Flin Flon devenu un Flyer alors Fergie , “brillant” assistant coach de l’autre brillant Harry ” Jack Daniels” Sinden, a passé la commande au courageux Bobby d’aller carrément lui casser la cheville.

      Et dire que dans les années70, il y avait des imbéciles de québécois qui étaient derrière l’équipe de Fred “le brouillard” Shero et dont la mascotte était une matante de 70 ans passé qui criait le “God Bless América” avant chaque match où les gorilles en cage portant le chandail orange n’attendaient que le premier coup de sifflet pour se comporter en débiles mentaux. Et nos même imbéciles de québécois et/ou canadiens prenaient Fred pour un génie et on parlait du système à Fred Shero! Voilà des hommes marquants dans l’histoire du hochey !

      Normand

    • @ francoissimon, Maurice Richard était un joueur hyper talentueux, il était fort comme un boeuf et craint mais, s’il est devenu une légende, c’est aussi parce qu’il a osé se dresser devant le pouvoir anglophone, ce qui était impensable à l’époque. Anticonformiste, il a osé faire ce que tout Canadien français d’alors ne pouvait que rêver faire. Vous avez raison quand vous dites que richard ne jouait pas pour le peuple. En fait c’est le peuple qui se reconnaissait en lui. Que le Rocket soit devenu une légende est amplement mérité.

    • Quand est-ce que le canadien lui a montré la porte? y’ont jamais eu de discussion, même pas proche et à ce que je sacheya 28 autres équipes qui l’ont ignoré.

      C’est pas mal facile de dire que le canadien a fermé la porte à St.Louis quand on a toutes les Statistiques de son succès 10 an plus tard. Ta un écrit un article ya 10ans comme quoi le canadien devrait réclamé St.louis ou le signé? 100% sur que non, fake tu connais rien au hockey vu que ta pas écrit ca vlà 10ans. Le canadien l’aurais probablement rappatrié si tu leur aurais fait signe… jpu capable des ti-féfans faire un top 10 des meilleurs joueurs et trouvé une facon d’attaqué le CH, faut tu être…

    • Vous avez oublié Ogie O’Gilthorpe.

    • Je propose un exercice plus difficile: les 10 ou 20 joueurs les moins marquants de l’histoire! Rions un peu…

    • Forsberg avant St-Louis. Pis pour ceux qui mettent Jagr dans votre top 10, vous oubliez qu’il a joué avec le grand Mario

    • Même Rob Brown a scoré 49 buts en jouant avec Lemieux … Pis Forsberg a une moyenne de 1.25 points/match tandis que St-Louis a une moyenne de 0.91 points /match. Indépendamment, vous avez le droit à votre opinion et vous avez le droit d’être sentimental …

    • Paul Henderson est un joueurs qui a marqué l,histoire du hocket dû à ses exploits à la série du siècle

    • Les 9 premiers choix se défendent très bien. Pour le 10e, c’est exagéré. St-Louis est très bon mais Raymond Bourque, Mike Bossy et Dominik Hasek pour ne nommer que ceux-là ont été plus marquant.

      @tague

      Je vais me limiter à un top 10 des moins marquants chez le Canadien.

      1. Gerald Diduck
      2. Ed Ronan
      3. Gilles Thibodeau
      4. Jean-Claude Bergeron
      5. Patrick Traverse
      6. Éric Landry
      7. Murray Baron
      8. Sergei Berezin
      9. Andreas Dackell
      10. Donald Dufresne

    • @bluebonnets

      7 septembre 2011
      00h14

      Tu oublie un joueur majeur de la plus grande équipe de l’histoire du CH…Juha Lind!
      ;)

    • Marcel Dionne en effet a été marquant en étant la pièce maitresse du marketing de la NHL visant à vendre le hockey sur la côte ouest des USA. Sans compter ses succès au sein de la triple couronne dans des équipes sinon bien ordinaires.

    • @baberuth
      Wow Richard surévalué.. Tu prends ca ou toi ?
      Regardes ceci :
      Meilleur marqueur de buts en saison régulière : 1945, 1947, 1950, 1954 et 1955
      Meilleur marqueur de buts en séries éliminatoires : 1944, 1946, 1947, 1951 et 1958
      Meilleur compteur des séries éliminatoires : 1947 et 1951

      Meilleur marqueur de buts c’est pas un championnat de compteur (buts et passes) mais bien des buts que l’on parle ici. Dans une saison de 40 parties pas 72 ou 82. À l’époque des 6 équipes, les joueurs se connaissaient car ils jouaient souvent l’un contre l’autre et non pas 2-3 fois comme c’est le cas présentement.
      Meilleur marqueur de buts en séries éliminatoires .. 5 fois c’est pas rien ca… et ca dans des séries qui se jouaient dans un maximum de 14 parties, pas 20-30 comme c’est le cas maintenant.
      Je ne suis pas assez vieux pour l’avoir vu jouer de manière régulière, mais je me souviens d’avoir vu mes oncles et mon père le regarder le samedi soir à la télé et sauter de joie quand il comptait.

      Nommes-en des joueurs qui peuvent se vanter d’un tel palmares …..

      Il ne remportait pas de championnat de compteur car à l’époque, la ligue donnait des passes à des joueurs qui n’étaient même pas sur la glace quand les buts se comptaient…. C’était comme donné une passe à Laraque sur un but de Gionta en avantage numérique ..

    • Tiens le blocksubversif qui est de retour. La question que tout le monde se pose est: Est-ce que le blocksubversif a renouvellé ses billets de saison du CH? Lui qui a crié sur tout les toits qu’il n’en voulait plus. D’ailleurs, j’attend encore ma paire de billets. Mais la mauvaise foi de se séparatisssse ne fait aucun doute, les billets, ce n’est pas pour demain!

    • pierre1510 6 septembre 2011 @ 20h27.

      Dans la categorie de la plus belle coiffure, je conteste ton choix. Je pense vraiment qu’il faut mettre Murray Wilson ex-aequo avec le beau Rod…

    • @bass

      Justement, vous reprenez en partie les mêmes propos redondants et les clichés milles fois répétés qui ont contribuer à amplifier ses exploits.

      Vous dites qu’il a ”osé se dresser devant le pouvoir anglophone” . Je pense justement le contraire. Dans le film, son applât-ventrisme me met en colère.

      Vous dites ”Maurice Richard était un joueur hyper talentueux, il était fort comme un boeuf ”
      Jarome Inglia des Flames, vous le connaissez? Ben c’est ça, en version 2000.

      Faut pas virer fou. Certes, c’était un joueur avec du grit. Mais un joueur de corridor pas très créatif avec la puck. Pas un scientifique du jeu, le rocket.

      Comme Guy d’ailleurs….

    • @francoissimon

      6 septembre 2011
      21h18

      “Maurice Richard était fédéraliste, jusqu’à sa mort. Il était un canadien-français colonisé, culturellement compléxé comme bien d’autres de son époque. ”

      À l’époque où Maurice Richard jouait, les termes Fédéralistes et séparatistes n’existaient même pas…alors?

    • @bassplayer

      6 septembre 2011
      22h31

      Vous avez raison. Mais, n’oubliez pas que ce sont les Anglais de Toronto qui ont choisi Maurice Richard pour donner son nom au meilleur buteur de la ligne Nationale.

      Imaginez cette ligne de broche à foin a été 75 ans sans trophée décerné au joueur qui comptait le plus de but en une saison…Faut le faire!

    • Stéphane, Béliveau a pris sa retraite en ‘71.
      T’avais quoi ? 10-12 ans.

      Et tu dis que c’est ton joueur préféré? Ben voyons!!

      ” Foule sentimentale, on a soif d’idéal, faut voir comme on nous parle, comme on nous parle”

    • @ Pager.

      Désolé, ça tiens pas. Des hommes modestes de son époque avait des attitudes et des prédispositions nationaliste.

      Le Rocket, tout au long de sa vie, n’a jamais, jamais été sympathique à l’émancipation National et identitaire du Québec.

      Je le dis parce-que au cours des 20 dernieres années, je me suis questionné sur ce phénomène de mystification du Rocket.

      A plusieur niveaux le Rocket n’est que légende. C’est que nous sommes tellement en manque de héros dans notre basse partie du Canada.

      Mais le Rocket était un joueur de hockey doté d’une grande force physique, pas un héros.

      Et surtout pas comme Stéphane l’affirme: ” il jouait pour un peuple.”

      ” Oh la la la vie en rose
      Le rose qu’on nous propose… Foule sentimentale, soif d’idéal ”

    • J’ai commencé a suivre le hockey intensément à cinq ans. Donc j’ai suivi les cinq dernières saisons du Gros Bill. Et ce fut assez pour me faire aimer le hockey pour toujours.

    • Petit ajout éclairant sur ma perspective:

      C’est sur Butch Bouchard qu’on aurait dû faire un film…
      Mais à Montréal, si t’es pas un marqueur de buts, mangeux de puck, la fefoule t’ignore.

      Moi, dans les années 70, mon joueur préféré aurait été Coco Lemaire ou p-e Savard. Mais la foule n’avait d’yeux que pour Guy Guy Guy!

      Même si Shutt en marquait autant et était plus complet. Mais en moins flamboyant.

      La KovyNation n’aime pas la subtilité.
      C’est clair.

    • francoissimon 6 septembre 2011 @ 21h18.

      Concernant Maurice richard (que je n’ai pas vu jouer) je crois que vous avez à la fois raison et tors.

      Maurice Richard était docile face à l’autorité, face à l’ordre “naturel” des choses. Ce n’était pas un rebelle ni un exalté.

      Cependant, il était digne, fier et particulièrement intègre. Il ne reculait devant personne et se tenait droit en toute circonstance.

      Tout ça dans le contexte qui était le sien. En son temps, se tenir droit voulait aussi dire respecter l’autorité civile, religieuse ainsi que celle de son employeur. cela n’a pas empêché le gars de s’imposer et d’imposer le respect sur l’aire de jeu. Pour Maurice Richard, en son âme et conscience c’était sur la surface de jeu qu’il pouvait gagner le respect et s’imposer.

      À mon avis il n’a jamais chercher à être autre chose qu’un joueur de hockey et n’a pas choisi d’être le libérateur ou le héros qu’il est devenu.

    • Stéphane,

      Moi c’était P. Stastny sauf qu’aujourd’hui je ne rapelle plus tellement de son jeu. À 5 ans, je ne comprenais pas grand chose à la game! Je croyais encore au Père Noel!

      Donc aujourd’hui, je ne mettrais pas Peter dans la liste de mes joueurs préférés. Même si on est à l’heure de la nostalgie Bleue… Capiche?

      À 5 ans c’était mon père le plus fort de toute l’univers! C’était LE géant parmis les géants.

      Enfin….

    • Lidstrom est, de loin, le meilleur européen à avoir jouer dans la NHL. Ses sept Norris, ses quatre Coupes Stanley, son Conn Smythe et sa médaille d’or olympique en font l’un des trois meilleurs défenseurs de l’histoire, selon moi. Il est également l’un des rares joueurs à faire parti du “Triple Gold Club”.

    • Pour aspirer à comprendre un évènement il me semble qu’il ne suffit pas de se questionner, il faut un peu tenter de comprendre le contexte de cet évènement, l’histoire contemporaine à cet évènement et l’histoire des acteurs impliqué dans tout ça.

    • francoissimon, au début de sa carrière, Serge savard était un joueur exitant, un joueur avec un patin fluide et efficace, une vision offensive et de très bonnes mains. Deux blessures aux jambes/genoux plus tard, il a ajusté son jeu pour devenir un pillier défensif. Mais au début, il pouvait prétendre à devenir l’héritier de Doug Harvey.

      Joueur marquant, Jacques Lemaire selon moi davantage que Guy Lafleur, déja quand il jouait Lemaire introduisait dans la game l’analyse, la technique et un genre de démarche méthodique et “scientifique”.

      Joueur talentueux, joueur spectaculaire, Guy Guy Guy haut la main.

      Lafleur et Lemaire sur la même ligne, beaucoup de dommage de l’autre coté, bien peu de leur coté…

    • DOUMGUY;
      Très juste ton choix de Murray Wilson, mais le tit gars de P.A.T. était dur à battre. Ma grand-mère regardait le hockey seulement quand le beau Rod était en ville. Sinon c’était la lutte… Aie M. Laporte vous devriez partir le même genre de blogue mais sur la lutte…

    • Félix Leclerc avant sa mort n’avait le 10ieme du respect qu’il a maintenant. Quelques vagues, roses, bleues, orange ont passées depuis et voilà qu’il est maintenant un symbole provincial.

      Personne n’a jamais lu sa poésie, mais Ô combien on l’estime.

      ” C’est le rose qu’on nous propose, car (fe)foule sentimentale….”

      Idem pour René Levesque.

      @doumguy 2 choses:

      1-Vous dites à 9h36:

      ” il faut un peu tenter de comprendre le contexte de cet évènement, l’histoire contemporaine à cet évènement et l’histoire des acteurs impliqué dans tout ça”

      Je veux être clair: c’est exactement ce à quoi je prétends. Et je le fais particulièrement bien.

      2- vous dites aussi au sujet de ”Maurice-Rocket-yeux-de-lutteur faché-faché”:
      ”Cependant, il était digne, fier et particulièrement intègre. Il ne reculait devant personne et se tenait droit en toute circonstance.”

      Non, monsieur, son coach, ses patrons se jouaient de lui comme d’un gamin. C’est pas être digne, fier et intègre. À mon avis.

      Manipulé, peu instruit et culturellement complexé vis à vis la caste dominante; voilà pourquoi plusieurs se sont reconnu en lui.

      Et le marketing corporatif et viral s’est chargé du reste: Il est devenu un sur-homme.

      On est au royaume de la démagogie par ici. C’est ça la contexte historique et contemporain que vous mentionnez. Cherchez pas plus loin.

      Alors répétons-le tous ensemble:

      ” Il ne jouait pas seulement pour une équipe, il jouait pour un peuple. Il ne jouait pas seulement pour une équipe, il jouait pour un peuple. Il ne jouait pas seulement pour une équipe, il jouait pour un peuple. ”

    • Que de beaux souvenirs…

      Pendant que ses coéquipiers demandaient une serviette en revenant au banc, le beau Murray demandait un peigne…

      Et il aurait pu transporter des oeufs dans ses culottes sans jamais en casser un, mais quel patin et quel look…

    • francoissimon, tu le fais si bien (et si humblement) que tu vois pas que le gars à fait ce qu’il a pu à une époque ou les classes dominantes ne faisait pas dans la dentelle.

      À votre avis, aurait-il été possible à m.Richard d’agir avec Toe Blake comme le fait Ovechtkin avec Bruce Boudreau?

      Lors d’une g^`eve des joueurs, Mathieu Schneider portait une casquette sur laquelle était écrit “Bettman suck”, croyez-vous que c’est une liberté qu’aurait pu prendre Maurice richard?

      Vous reprochez à un gars qui voulait juste faire carrière de hockeyeur, qui a atteint le statut d’icone et de dieu du stade, de ne pas avoir eu au plan social 3 générations d’avance sur son époque?

      Moi, je me contente de penser qu’à leur corps défendant, des gars comme Maurice Richard, comme Butch Bouchard ont humblement et courageusement porté le ballon aussi loin qu’il leur a été possible.

      Mais vous avez peut-être raison, Maurice Richard était peut-être un gamin peureux et naif. Peut-être était-il le produit de son époque, peu instruit mais vaillant.

    • 1- Wayne Gretzky
      2- Mario Lemieux
      3- Peter Stastny
      4- Mark Messier
      5- Patrick Roy
      6- Martin Brodeur
      7- Joe Sakic
      8- Michel Goulet
      9- Raymond Bourque
      10-Steve Yzerman

    • Where is Eric Lindros ?

    • et dans tout sa vous avez toute oubliez bernard goeffrion lui qui a inventer le slapshot si il aaurait pas inventer sa chara aurait pa fait 108,8 km a l’heure

    • 1-wayne gretzky
      2-bobby orr
      3-bernard goeffrion
      4-edouard lalonde
      5-mario lemieux
      6-maurice richard
      7-gordie howe
      8-bobby hull
      9-guy lafleur
      10-raymond bourque

    • moi personnelement je choisirais martin st-louis plûtot que marcel dionne..
      Marcel dionne n’a jamais gagner la coupe stanley!!!
      Qui a gagner le titre de meilleur pointeur de la ligue cette année???
      Martin st-louis à 38 ans le plus vieux a avoir gagné ce titre.
      Il a aussi gagné 4 fois le trophée lady bing!!!
      D’après moi martin st -louis a sa place la!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité