Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 27 août 2011 | Mise en ligne à 15h44 | Commenter Commentaires (30)

    Irene: Autant en emporte l’ouragan

    762399_image-satellite-de-l-ouragan-irene-au-nord-de-porto-rico-le-22-aout-2011

    Irene. On dirait le prochain blockbuster des studios d’Hollywood.

    Irene, elle détruit tout sur son passage! New York, ne sera plus jamais la même! Autant en emporte l’ouragan! À l’affiche, le week-end du 27 août.

    Jamais une catastrophe naturelle n’a bénéficié, avant son arrivée, d’une telle campagne de promotion.

    Bien sûr, on exagère.

    Bien sûr, on risque de dire lundi que ce n’était pas si pire que ça.

    Mais vaut mieux prévenir que guérir.

    Vaut en faire trop, que d’en faire pas assez.

    Si ce climat de panique et toutes ces mesures préventives permettent de sauver, ne serait-ce, qu’une vie, alors il fallait être alarmiste.

    Bonne Irene tout le monde…

    En espérant que le film sera très plate.


    • Ca me rappel une expression chere au Gaspesiens: ” trop c’est
      comme pas assez” Il faudra qu’on me l’explique, je ne la comprend toujours pas :-(

    • Tous nous connaissons l’histoire du garçon qui criait «Au loup!».

      Avec tout ce battage médiatique, tous ces appels à l’évacuation, tous ces scénarios catastrophe, si Irène n’est qu’un pétard mouillé, au prochain ouragan ou au suivant, les gens n’écouteront même pas.

      Et c’est là qu’il y aura des victimes.

    • Je remercie le ciel ici en grande partie nous n’aurons que de la pluie et du vent fort mais ce ne sera pas aussi catastrophique que sur la Gaspésie et le Bas du fleuve qui sont au prise avec les grandes marées.

    • C’est mon impression depuis le début, qu’on s’en fait un peu trop. C’est presque toujours le cas. Les vraies catastrophes, on ne les voit pas nécessairement venir, comme à Haiti. On parle actuellement de 2 morts; un homme qui a fait une crise cardiaque en placardant sa maison et un autre qui a dérapé sous la pluie en auto. Misère, c’est n’importe quoi ces ”nouvelles”. Mais les américains se rappellent de Katrina, qui a été une vraie catastrophe en Nouvelle-Orléans, c’est pourquoi le président Obama a visité un centre de crise, pour avoir l’air de prendre les choses en main. Enfin, faut croire qu’on préfère aussi les vraies nouvelles et que cette fois on sent qu’il ne se passera rien. Enfin, on verra bien !

    • Moi j’aimerais voir un ouragan de près tout en étant en sureté dans un quelconque bunker.
      Mieux j’aimerais effectuer un vol avec ces avions de la réserve Américaine effectuant des vols à travers les ouragans pour prendre des mesures dans l’oeil.
      La météo extrême m’a toujours passionné.

    • En fait non, sauver une vie ne vaut pas déranger des dizaines de millions de personnes…

      Ca fait beaucoup d’attention médiatique pour un peu de pluie…

    • Ne m’en parlez pas. Depuis trois jours ma mère de 88 ans est ploguée jour et nuit sur le canal météo et capote avec ça. Depuis trois jours elle me dit: rentre les chats, ils disent qu’il va y avoir de grands vents, que les animaux peuvent être emportés, ferme les fenêtres et les portes, barrent les. J’ai beau lui dire qu’on n’aura sans doute que de fortes pluies au plus tard demain, elle panique ben raide. Mon Dieu, qu’est-ce que ce sera demain s’il y a de fortes pluies? Fera-t-elle une hausse de pression?

    • Ce n’est pas le fait que cet ouragan soit si puissant. C’est que les autorités se pratiquent à décréter des situations d’urgence et prennent des notes. Pourquoi… Parce que dans les prochaines semaines, ils seront confrontés a des catastrophes naturelles encore plus importantes. L’hiver dernier, les inondations de ce printemps, les tornades de cet été et le sècheresse des états du sud n’étaient que les précurseurs.

    • @jutamat
      Vous blaguez? c’est l’expression la plus simple et la plus versatile! Je l’utilise souvent en citant ma mère (une gaspésienne, je le jure!) Exemple: au sujet de quelqu’un de gêné, ou encore de pas gêner pantoute. Ou encore au sujet de se lever trop tot ou trop tard, dors trop ou dort pas assez: trop c’est comme pas assez. Bref, c’est une expression qui signifie qu’il faut parfois s’en tenir à la moyenne.

    • Pour Katrina, le pee-wee de Bush n’en avait pas fait assez.

      On en aurait fait trop cette fois? J’aime mieux ça que compter des morts.

      J’espère que les gens auront assez de sens commun pour prendre les précautions exigées au prochain ouragan au lieu de se dire qu’il n’y a rien là, le gouvernement capote pour rien. Parce qu’une bonne fois, ça ne capotera pas pour rien…

    • Nous, on n’a pas fait dans la nouvelle-spectacle avec les récentes inondations à St-Jean? Y’a-t-il eu des décès?(non) Alors avant de faire la leçon aux autres…

    • @ pompuelche
      Vous oubliez les quelques personnes écrasées sous des arbres tombés.

    • J’en suis venu à croire que certains médias ne remplissent qu’à moitié leur rôle, celui d’informer. Au lieu de cela, on dirait qu’ils se font un plaisir à faire peur au monde, i.e. les algues bleues, la grippe H1N1 etc. Quant est-ce que le monde va comprendre à se méfier de la UNE et de ses gros titres?

      Quelqu’un a écrit sur un autre blogue qu’ici on aime à se sentir victime. Pas mal vrai en substance, du moment qu’on se sent à l’abri dans son salon devant la télé avec des amuse-gueules à côté. “Amène-moé donc un côke mon Pitou, avant de te rassire… ah! c’que t’é fin mon Pitou”.

    • “Mais vaut mieux prévenir que guérir.” Cet argument, de la part de médias, est quelque peu fallacieux. C’est une occasion, pour ceux-ci, de verser dans le sensationnalisme et…finalement, de vendre de la copie.

      Comme le dit “ralbol”, la prochaine fois, les gens, ayant été bernés par les médias, ne feront plus attention et c’est à ce moment qu’il y aura des victimes.
      Que voulez-vous, les médias et les journalistes ne sont imputables de rien.
      GTremblay
      Montréal

    • @ lajulie
      merci de votre explication, j’avais tendance a la prendre au pied de la lettre;
      ex: avoir trop d’amis, d’argent, de moustiques, etc… ca ne faisait pas de
      sens dans ma petite tete :-)

    • je pense qu’omt vit dans une société paranoiaque

    • @rightman

      A moins que cette vie soit la votre….

    • Bonjour Monsieur Laporte
      Depuis un bon moment, la mère Théo devient de plus en plus imprévisible.
      Et, comme dirait l’autre (chat échaudé craint l’eau froide)!
      Si par exemple, je fais une balade en auto et que l’on me prévient que je risque de rencontré une tempête de feuilles mortes c’est pas si grave que ça, mais si en chemin, je rencontre des vaches volantes ça c’est très dure sur un par brise d’auto!
      Pis en fin de compte pour les Américains vaut mieux un BaraK bien braqué qu’un Bush bien bouché!
      Espérons que la fin du filme sera plutôt plate que morbide.
      Bonne Irène et bonne fin de journée

    • Avec l’information continue, c est la nouvelle mode de tout exagérer afin de capter l’attention de son auditoire. Comme la mort de ce bon Jack Layton cette semaine, désolante certes, mais pas au point d’en faire de l’info mur à mur pendant 6 jours….

    • Depuis la semaine dernière, on nous l’annonce Irène. Radio, télévision, blogue, sans jamais cesser sauf pour les funérailles de Layton…pis encore.
      On joue à se faire peur…souvenez-vous “À soère on fait peur au monde”.
      Alors pour ma part je préfère les ours à gants que les ours à mitaines.

    • Avec une tornade qui fait le 1/3 de la côte atlantique des États-Unis, ils ont bien fait d’y mettre le paquet. Je crois que cette alerte a sauvé pas mal de vie jusqu’à présent.
      À la dernière nouvelle il y plus de 130,000 foyers au Québec qui manque de l’électricité
      imagine ce que ce doit être de l’autre côté de la frontière et ici c’est jute le commencement. Il faut vraiment vivre en ville pour ne pas s’en rendre compte à moins que ce soit le dernier joint que j’aie fumé il y de cela 28 ans les arbres derrière chez moi ont tendance à valser!

    • Et en passant pour (reparti) j’habite Lanaudière!

    • Une personne intervievée en Montérégie (qui a été inondée au printemps) s’est plaint qu’on exagérait la menace… Bien sûr, c’est la même qui disait je suppose que le gouv. n’en faisait pas assez au printemps… Un autre 150 000$ avec ça?

    • on commence à savoir décoder l’alarmisme des médias… Colette Provencher à TVA commence à s’égosiller quand les vents atteignent 50 km/h… «avec des rafales à SOI-XAN-TE-DISSSE KI-LO-MÈ-TRE HEURE, va falloir surveiller les parapluies si on veut éviter la catastrophe Sophie… ha ha ha ha»

      «Avec une tornade qui fait le 1/3 de la côte atlantique des États-Unis…» truocnil

      avec une tornade d’une telle amplitude, la côte est des usa aurait été détruite… Irène est un ouragan, pas une tornade…

    • Étant des Îles-de-la-Madeleine, je souris toujours un peu lorsqu’au bulletin météo nationnal, il donne des rafales à 50 km. Ici, nous avons cela deux fois par semaine. 50 km/h, ce n’est qu’un peu plus de 25 noeuds et à cette intensité, nous sommes au travail, sur l’eau, dans nos bateaux. Tout est relatif : 25 noeuds, sur le bord du cap, dans une petite tente, oups!!!! Ici, 25 noeuds de suroît ou de noroît, c’est pas la même chose que 25 noueds de suète (sud-est) ou de nordet (nord-est).
      Enfin, la nuit dernière, j’étais dans mon lit, Irène est passée et je ne m’en suis même pas aperçu…!
      Météo aux Îles ce matin : ensoleillé, temp : 22, et bien sur, 20-25 noueuds avec rafales à 30-35. Et nous sommes à quai… et le traversier a remis son voyage à ce soir…

    • @Clauban
      Moi aussi je suis des Iles-de-la-Madeleine et je trouve qu’on nous fait peur pour rien….un fatras à plus finir! Irène a passé, j’ai dormi, le soleil est revenu et la vie est belle! Un arbre qui casse, ce n’est pas la fin du monde…c’est juste malheureux! Comme on ne peut rien faire contre dame nature, vaut mieux accueillir le vent et faire confiance à la vie que de s’énerver pour rien….

    • Salut Stéphane
      Le prochain blockbuster c’est -> Titanic II
      -”Il remonte; et il n’est pas content!”

    • Y en a quand même qui ont le sens du spectaculaire. à Météomédia, le 10 minutes que j’ai été à l’antenne, le commentateur nous a dit que les BBQ pouvaient se transformer en projectile et que la chaussé était humectée d’eau. J’imaginais mon BBQ en missile à tête chercheuse et la chaussé en “scott towel”. Pour dire que je voulais faire profiter mes deux enfants d’une première tempête de pluie et de vent. On a sorti les lampes de poches et bougies mais Irène ne s’est pas présentée. Notre souper aux chandelles a tombé à l’eau. Finalement, tout çà ce n’était que du vent….

    • @jutamat

      Voici l’explication dans le cas de Irène. Ils ont surévaluée l’impact de cet ouragan à un point qu’ils ont créer un mouvement de panique et de doute = ça c’est le trop. S’il n’aurait rien fait ou presque rien alors ils auraient été critiqués et accusés pour les 32 décès = ça c’est le pas assez.

      Alors l’expression veut dire qu’on en fasse trop ou qu’on en fasse pas assez, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer les gestes posés.

    • J’étais content d’apprendre par les médias (même si plusieurs commentateurs météo tombent facilement dans l’exagération) que Irene arrivait.
      J’ai eu plusieurs arbres brisés ou couchés, dont des arbres de plus de 35 cm de diamêtre.
      Faque une table qui vole, oui c’est possible.
      Je demeure dans Charlevoix, près de la 138 et le chemin Port-au-persil.
      Pour les incrédules , allez voir les photos des dommages de l’eau et du vent…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2007
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité