Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 23 octobre 2010 | Mise en ligne à 0h06 | Commenter Commentaires (33)

    La proximité de la NBA

    Une autre magnifique photo de sport signée Bernard Brault.

    Une autre magnifique photo de sport signée Bernard Brault.

    J’arrive du match opposant les Raptors de Toronto aux Knicks de New York, présenté ce soir au Centre Bell. L’amphithéâtre était plein. Et bruyant. Un bon show.

    Ce qui m’a surpris du basketball, c’est la proximité. OK, j’avais des bons billets qui me permettaientt d’avoir les 2 pieds sur la surface de jeu, de quoi se prendre pour Jack Nicholson.

    Non, ce n'est pas le grand Bernard Brault qui a pris cette photo...

    Non, ce n'est pas le grand Bernard Brault qui a pris cette photo...

    Mais pas besoin d’être assis sur la première rangée pour sentir cette proximité. Elle se sent de partout.

    Le basketball est un sport de rue. Et ce soir, il y avait 22 000 personnes à un coin de rues pour voir des gars jouer.

    Les joueurs ne sont pas masqués, rembourrés, armés, comme au hockey. Ils sont en camisole et en shorts. On voit leurs muscles, leurs yeux, leur effort. Le contact se fait.

    Les spectateurs doivent parfois ramasser leur ballon quand ils l’échappent hors des limites du terrain, comme on le fait pour des jeunes qui jouent dans la ruelle. L’ambiance fait très universitaire. Des meneuses de claques, des mascottes et des concours pour lesquels on amène des spectateurs sur le court, entre deux arrêts de jeu.

    Le basket, c’est cool. Personne ne semble vouloir se tuer. Le jeu est très physique mais respectueux. Ce sont de bons géants.

    Vous me direz qu’il y a trop de points, le match s’est terminé 108 à 103 pour Toronto, c’est vrai. Quand c’est 10 à 4, on ne capote pas. Mais tout est dans la manière. On ne se pâme pas pour chaque panier, seulement pour ceux réussis avec le plus de génie. C’est un sport d’artistes. Les joueurs de basket font des figures comme les patineurs artistiques. Ils sont des marcheurs artistiques. Il y a bien eu ce soir une dizaine de paniers qui méritaient un dix.

    Il fut un temps à Montréal où on avait le droit de rêver. Aujourd’hui, on n’ose plus. Mais ce serait quand même bien un club de la NBA sur la rue des Canadiens.


    • Le Québec est beaucoup trop un petit peuple “dixit Pauline Marois” pour espérer avoir un autre sport majeur ! On avait un vrai sport majeur avec les Expos, les gens d’affaires et les médias on décidé que les québécois ne valait pas la peine d’être considérer pour avoir droit à un vrai bon spectacle… Pourquoi la MLB, la NFL et la NBA (3 “vrai” sports majeur) viendraient s’engouffrer à Montréal ?
      Les amateurs de sports aux Québec ils y en a peu ! Par contre, il y a beaucoup d’amateurs d’happening qui sont prêt à aller où on leur dit que c’est “IN” d’aller. Donc, aussi longtemps qu’on va avoir un peuple de mouton, nous allons avoir que des sports mineurs tels que la NHL, la CFL ou autre UFL (bientôt MLS)… Dommage…

    • Je suis très surpris qu’on a réussi à remplir le Centre Bell pour un match de basketball. Est-ce que les 22,000 étaient tous des spectateurs payants?

      Peut-etre que pour ceux qui pratiquent ce sport ou l’ont pratiqué, c’est une activité ” le fun” mais, quant à moi, comme sport de spectacle c’est aussi captivant que de regarder la peinture sur le mur. Une équipe monte d’un bord et effectue un panier. Ensuite l’autre équipe reprend le ballon, monte à son tour et obtient un panier. Ce stratagème se répète pendant 48 minutes. La partie durerait 90 minutes que ce serait toujours pareil.

      Au fait, vous vous présenteriez 5 minutes avant la fin du match et vous n’auriez rien manqué du suspense.

    • J’avoue que ça serait le fun avoir une franchise de la NBA mais les salaires des joueurs sont trop élevés pour un marché comme Montréal, marché jamais évoqué pour une expansion future de la NBA d’ailleurs. Et la saison de basket se déroule en même temps que celle du Canadien… déjà qu’on se vide le portefeuille pour juste aller voir un ou deux matchs du Canadien dans l’année, le budget annuel de sorties sportives pour plusieurs est déjà épuisé…

    • Plutôt d’accord avec The_greatest. Par contre, est-ce que ça serait trop demandé à RDS de nous donner un match par semaine de la NBA ? Me semble qu’au lieu des tournois de bûcherons et des concours de dressage de chiens, un affrontement Celtics-Bulls décrit par Denis Casavant et l’ineffable Bob C., ça ferait la job.

      Et si on rêve juste un petit peu, vu qu’on est un peuple d’happenning, on pourrait négocier pour présenter une douzaine de matches réguliers des Blue Jays (il va bien falloir essayer de payer le nouveau toit du stade) et 5-6 matches des Raptors. Ça fait un peu “colonisés” mais au moins on aurait quelques choses à se mettre sous la dents, autre que le CH, le CH et encore le CH.

    • @ the greatest ~ Pour casser du sucre sur le dos de vos concitoyens, vous ne donnez pas votre place dans votre propre troupeau de moutons affligés d’un complexe d’infériorité et qui pensent s’élever en rabaissant les autres!!

      Il n’y a que 92 franchises de *vrais sports majeurs* (selon vos dires) en Amérique du Nord… Ça fait un méchant paquet de régions qui sont *OUT*! Et si vous jugez la qualité de vie des gens en fonction des sports professionnels présents dans leur ville, je vous plains!

    • Pas certain que ce sport soit dans le sang québecois bien qu avec le multiculturalisme il y ait certainement une ouverture. Tres surpris de l assistance d hier mais a bien y penser c était un évenement rare et a Montréal tout ce qui est évenementiel est quasiment assuré d avoir du succes. Il faut toutefois etre pragmatique et ne pas se laisser emporter par l euphorie générée par cette soirée. Si Montréal n avait pas les reins assez solides pour supporter les Expos , il est certain que ca serait le cas aussi avec le basketball.
      De toute facon je ne crois pas qu avec les leaders qu on a à la tete de la province et du pays, il soit possible de rever,d évaluer et de faire aboutir de tels projets.

    • C’est une chose de remplir le centre Bell pour un match, le premier en 20 ans, mais c’en est une autre de le remplir 40 fois par année durant la saison de hockey en plus pour du basket.

      Des sports dit majeurs, le basket est de loin le moins populaire au Québec. On joue au secondaire et ça s’arrête là. Je doute fortement que la NBA fonctionnerait à Montréal, mais tant mieux si je me trompe.

      On sait tous que la NFL ne viendra jamais au Canada (oubliez ça même pour Toronto) et on ne reviendra pas sur le baseball. De toute façon, à l’exception du hockey, Montréal est une ville événementielle. Absente des circuits majeurs nord-américains, mais les succès du tennis, de la F1 et de la boxe (ou le UFC) compensent. Faudra s’en contenter de toute façon, car je ne vois pas une franchise de la NBA/MLB/NFL nous arriver sous peu.

      Par contre, Montréal (et la province au complet) a des intérêts beaucoup plus diversifiés que ses médias que sont Canadiens 24/7, même en été. Encore hier pour la NBA, tant sur Cyberpresse que sur RDS, on se contente d’une petit article de la presse canadienne caché dans le bas de la section des sports. Pas de journalistes sur place, pas de build-up, de journalistes pour rapporter l’atmosphère, rien du tout. Pourtant, c’était plein et sans qu’il n’y a véritablement de promotion. En fait, TSN l’a joué plus gros que RDS, ça veut tout dire….

    • @the_greatest

      Trop de Verites sortent de plume de ton clavier .
      Montreal n est pas une ville de sport mais d’evenements . 41 matchs de basket sans quebecois dans l’equipe ? en plus si l’equipe ne gagne pas !!!le 514 est une ville d’un seul sport le Canadien et c’est tout .

      Nous ne sommes pas Toronto , meme Vencouver qui a deja eu une equipe dans la NBA pourra reapplique avent nous pour une autre equipe .

      Le Quebec est trop petit pour ca , sorry !!!

    • Les québécois aiment les vrais shows.
      C’est la raison de l’échec du Baseball. C’est plate à mourir à regarder.
      Le Hockey ça bouge!
      Le Football c’est parfois spectaculaire!
      Le soccer….pas sûr.
      Le Basket c’est “class”, ça bouge avec un show des meneuses de claque et la proximité des joueurs se qui donne une combinaison gagnante pour un grand succès à Montréal.
      Sort ton cash Stéphane et je vais t’acheter des billets de saison.

    • Tellement d’accord avec toi the_greatest!!!!
      Rien a rajouter!!!

    • J’aimerais bien aussi: je voulais aller au match d’hiers, mais les billets se sont envolés trop rapidement. Mais ca n’arriveras pas: les Québécois ne connaissent pas le basket, et donc ne comprennent pas la subtilité de ce qui arrive sur le court, ce qui fait qu’ils “trouvent ca plate”. En attendant, on peut toujours commencer par aller regarder les ligues amateures et universitaires.

    • @gagnphi

      Effectivement….RDS ignore complètement la NBA, mais nous gave de concours de bûcherons. J’oubliais le poker…. un solide WTF? J’ajouterais le golf aussi, d’un ennui mortel à la télé, et ça occupe des après-midi complets dans leur programmation.

      @keystone

      Je préfère de loin un match de basket à une partie de baseball. ÇA c’est un sport mortellement ennuyant. Y’a tellement de temps morts que même les spectateurs dans les gradins jasent entre eux ou baillent aux corneilles. Et je ne suis même pas fan de basket, ou si peu, mais j’apprécie toujours un beau slam dunk ou un lancer de 3 points.

    • @thegratest , évidemment tous les québécois sauf vous on s ‘entend

    • @the_greatest
      Même s’ils ont de “vrais sports majeurs”, je ne déménagerais jamais à Atlanta, Détroit, Buffalo, Cleveland…

      @keystone RE: “Est-ce que les 22,000 étaient tous des spectateurs payants?”

      Les billets se sont vendus assez rapidement, alors il n’y avait pas lieu d’en donner des tonnes.

      @ netso
      RE: “…Montréal, marché jamais évoqué pour une expansion future de la NBA d’ailleurs.”

      Même s’il y avait un projet d’expansion, il y a Seattle qui veut récupérer son équipe et avec l’échec de Vancouver, je ne pense pas que la NBA reviendra au Canada (autre que les Raptors, bien sûr).

      @jeanrene775 RE: “Encore hier pour la NBA, tant sur Cyberpresse que sur RDS, on se contente d’un petit article de la presse canadienne caché dans le bas de la section des sports. Pas de journalistes sur place, pas de build-up, de journalistes..”

      Je me disais exactement la même chose. Absolument rien dans La Presse hier, seul The Gazette avait quelque chose. Et ce matin, il y a seulement un article d’agence de presse et le texte de M. Laporte (que je suppose à sa propre initiative). Pourtant, le basket rejoint une clientèle jeune et urbaine et comme les billets sont partis rapidement, on savait qu’il y avait de l’intérêt. Je ne comprends pas cette omission.

      J’aime le hockey, mais j’en ai marre de lire et d’entendre une armée de commentateurs réfléchir sur ce que Gomez doit manger le matin pour sortir de sa léthargie.

      Et bien que j’aime le basketball, ce n’est pas mon sport préféré. (Je suis déjà allé voir quelques matchs à Toronto et j’ai trouvé qu’il y avait un peu de trop de marketing, trop de musique tonitruante et que c’est un peu trop “hotdog” à mon goût).

      Toutefois, il y avait une opportunité de faire un peu de variété à notre menu sportif et plusieurs médias ont choisi de laisser passer.

    • Coudon, ma gang d’Elvis Gratton, c’est-tu un billet sur le Québec bashing ou sur le basket de la NBA?

      La masse salariale : un roster qui doit avoir 10 joueurs de moins que la NHL, c’est normal que les salaires individuels soient plus élevés. Surtout que ça se joue dans les mêmes arénas. La GROSSE différence avec la NHL, c’est le contrat TV.

      Le prix des billets : courtside, comme M. Laporte, un match banal Raptors à Houston auquel j’ai assisté, 1500$ à 2000$ le siège. Houston est devenue la 3ème ville aux USA, donc il y a du cash.

      Si Charlotte peux faire vivre un club de la NBA, so does Montréal.

      Perso, j’ai été surpris du sold out et le crew des Raptors sur Raptors TV était enchanté de cette réaction enthousiaste des amateurs montréalais. Je suis certain que la NBA a pris bonne note, même si au même moment les Lakers étaient accueillis à Barcelone comme des super héros de BD.

      S’il est vrai que la NFL n’a qu’une seule destination possible au Canada (Toronto), le dossier NBA n’est pas fermé. En fait, faut s’attendre à d’autres matches d’exhibition ici, voire un test des Raptors pour vendre 3-4 matches réguliers ici.

      Knickerbockers et Raptors sont presque aussi près d’ici que Montréal du Saguenay, ils ont tout intérêt à nous courtiser, ne serait-ce que pour les produits griffés.

      Miami all the way cette saison.

    • Daccord avec JeanRene, ce sont les journalistes qui entretiennent cette ferveur envers le hockey.

      La majorité des jeunes jouent au soccer au primaire et au basket au secondaire. Pas étonnant qu’il y ait eu autant d’ambiance hier, l’age moyen des spectateurs devait être beaucoup plus bas qu’à une partie hockey.

    • Super votre billet: “Montrez les saints!”

    • J’ai une question aux amateurs de basket. Je voulais savoir si il y a un système de club-école comme au hockey et au baseball. Si c’est le cas, est-ce qu’on pourrait avoir un club de ce genre à Montréal? Ça va inciter les médias à plus en parler que maintenant (ce qui n’est pas difficile, j’en conviens).

    • Pour tous ceux qui trouvent que le Québec est trop petit, trop minable, pas assez ci, trop ça, il y a une chose qui s’appelle l’émigration. Vous mettez vos possesions dans des valises, vous vendez votre domicile et vous levez les feutres. Pour vous Boston, c’est encore plus facile, il y a des bases militaires partout au sein de votre pays, le Canada. Vous pouvez mettre les voiles aux frais de vos concitoyens que vous semblez tant mépriser. Paraît même qu’à Trenton y a un poste de prestige qui s’est récemment libéré.

      À the greatest, Je suis un séparatisssse qui n’a voté qu’une seule fois pour le PQ en presque 30 ans de votation. Je ne suis donc pas un péquisssse. Je comprends parfaitement, cependant, que Madame Marois parlait de protéger le “petit” peuple québécois (sa langue, évidemment, puisqu’on parlait de la honteuse loi 103, devenue 116) parce que ses 7 millions d’habitants sont situés dans une mer de plus de 300 millions d’anglophones. C’est absolument évident quand vous écoutez l’échange complet à l’Assemblée Nationale, sauf si vous faites preuve d’une mauvaise foi patente ou d’un cynisme partisan à la Jean Charest pour en faire une autre interprétation.

    • @M. Laporte : c’est certain que si j’avais vu une seule game de la NBA assis à la première rangée (avec une photo de mes souliers), j’aurais aussi trouvé qu’il s’agissait d’un sport de proximité.

      En 1994 j’ai eu des billets derrière le marbre pour les Expos. Le baseball est donc un sport de proximité aussi. Idem quand je suis allé voir les Bills à Buffalo, deux rangées derrière les lignes de côté. Un sport de proximité aussi.

      Cause à effet. Tous ces sports en sont de proximité, si on est assis à la bonne place. CQFD.

      Merci pour la démonstration scientifique.

    • Réponse @ bluebonnets – 23 octobre 2010 – 15h30

      Ceci pourrait répondre à votre question :

      http://jet7basket.com/Basketball-Quebecois/un-club-de-la-d-league-a-montreal.html

    • Le Hochey de la LNH, un sport majeur? … au Canada peut-être, mais l’échelle des Amériques loin s’en faut!

      Le Football de la LCF? … un grosse ligue universitaire canadienne sans plus…

    • Réponse @ kliff – 23 octobre 2010 – 19h35

      Quand vous regardez un match de baseball derrière le marbre, vous avez les pieds sur le terrain ?

      Quand vous regardez un match de football dans la 2ème rangée, vous avez les pieds sur le terrain ?

      Le basket est le seul sport professionnel où il n’y a pas d’obstacle entre les spectateurs et le terrain…

    • “J’ai une question aux amateurs de basket. Je voulais savoir si il y a un système de club-école comme au hockey et au baseball.”

      @ bluebonnet ~ Non! Comme au football, les joueurs viennent tous des équipes des collèges américains…

    • On en veut plus !

      De toute façon, y’a quoi de mieux à faire l’hiver ?

      Sinon, pour du basket de grande qualité, je dois faire 1h de route pour aller voir les Catamounts de l’Université du Vermont à Burlington. Ça vaut la peine et le jeu est pas mal plus excitant que dans la NBA (même si j’adore la NBA)

      Le Basketball est un sport abordable et spectaculaire. Ceux qui trouvent cela ne l’ont jamais vu en personne. Même chose pour le baseball et n’importe quel autre sport.

      Go Bulls !

    • @sir_maxou

      Merci de la réponse. Je pense que pour que les médias montrent plus de basket, il faudrait avoir un club à Montréal et comme je ne crois pas à l’implantation de la NBA à Montréal avant de nombreuses années, un club d’une ligue mineure peut être approprié.

    • @sir_maxou

      Hypothèse : Vous avez tort.

      Démarche : Vous dites “Le basket est le seul sport professionnel où il n’y a pas d’obstacle entre les spectateurs et le terrain…” Je dis “Il n’y a pas d’obstacle entre les spectateurs d’une partie de golf ou lors du tour de France. Le golf et le cyclisme sont considérés comme des sports professionnels, donc vous avez tort.”

      Conclusion : L’hypothèse est confirmée.

    • RÉPONSE @ gateau_chocolat – 24 octobre 2010 – 05h47

      Je précise ma pensée alors : sport professionnel pratiqué à l’intérieur d’un stade ou aréna.

      Voilà !

    • Bonjour,
      la question ne tourne pas du tout autour d’histoires de petit peuple ou autres niaiseries du genre. C’est d’abord et avant tout une question de dollars corporatifs. Les évènements sportifs coûtent très chers, et j’aimerais savoir quel pourcentage de la population de la région métropolitaine de Montréal a les moyens de se payer des billets de saison pour des matchs de haut-niveau, tout sports confondus.
      Les Alouettes jouent à guichets fermés depuis plusieurs années parce qu’il y a toujours des billets accessibles à un prix abordable. Le col bleu peut aller au match sans en souffrir financièrement par la suite. L’étudiant qui travaille à temps partiel peut aller au match sans avoir à manger du “Kraft Diner” pour les deux semaines suivantes.
      Les Canadiens jouent à guichets fermés depuis plusieurs années parce que les compagnies achètent les billets, parce que c’est à la mode d’envoyer ses clients voir du hockey.
      Est-ce que la NBA rendrait les clients des grosses compagnies montréalaises aussi heureux que le phénomène monté par Gillett et Boivin? Je ne crois pas. C’est prouvé que le basketball est le sport étudiant le plus pratiqué au Québec. Monsieur Laporte amène le point que c’est un sport de rue, qui est accessible pour tout le monde. Cependant, ce ne sont pas les élèves du secondaire qui ont l’argent pour se payer des billets de saison pour la NBA. De plus, on peut s’entendre sur le fait que ce ne sont pas les gens “de la rue” qui auront les moyens de remplir les estrades 40 soirs par année.
      C’est génial d’avoir des évènements comme il y a eu vendredi, bravo à la NBA pour cette promotion. Cependant, il ne faut pas s’attendre à voir ce sport “régulièrement” chez nous non pas parce que nous sommes un petit peuple, mais parce que notre économie n’est pas prête pour d’autres ligues professionnelles à temps plein.

    • @ kliff

      et dans les autrs sports que vous mentionnez, est-ce possible que les participants vous passent sur les pieds ? non. c’est ce que veut dire M. Laporte par proximité.

      @ austerlitz

      pourquoi mettre une franchise NBA a Montréal, dans un endroit ou personne n’y est intéressé et que ca ne fait aucunement partie de la cutlture sportive ? c’est pourtant ca que tu dis sans cesse à propos du hockey au sud des USA, non ?

    • Mr. Laporte,

      Pourquoi ajouter un club de la NBA a Mtl?? Pour vous permettre de sortir un autre post pour nous dire qu’il y a pas asser de Qc ou de Franco dans l’équipe de la NBA de Mtl??

    • Faut faire attention dans le dossier des Expos. Ils ont quittés a cause des manigences du baseball majeur, qui a partir de 1994 a tout fait pour écoeurer les partisans montréalais.

      J’ai été surpris de vois une salle comble pour la NBA, étant donné que je n’ai pas vu beaucoup de publicité autour de l’évenement.

    • Bonjour M.Laporte , comme ceçi est une tribune libre et démocratique , j’aimerais
      vous dire que c’est assez plate vos histoires avec Denis Coderre par-çi et Coderre par là , si vous avez un problème avec M.Coderre réglé
      votre conflit car après 7-8 que vous nous dites que M.Coderre sera Président USA ou qu’il est le chum de Ben Laden ON S’EN FOU , rester ds vos limites ! Merçi

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité