Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 28 septembre 2010 | Mise en ligne à 12h09 | Commenter Commentaires (74)

    Les sacres, est-ce qu’on s’en sacre?

    2169

    Claude Dubois revient à V, ce soir, sans sacrer. C’est Hugo Dumas qui nous l’apprend dans La Presse, de ce matin.

    Vous connaissez l’histoire, Dubois ne voulait pas qu’on l’entende sacrer en ondes. V voulait laisser les sacres au montage. Une cris… de grosse chicane. Emission annulée, la semaine dernière. On s’est finalement entendu. Dubois en réalité purifiée.

    Tout ça pour ça.

    Je me demande où en est la sensibilité du Québécois face aux sacres? On sacre à la télé depuis Lance et compte et son Sacrament Suzie. On sacre dans les fictions mais dans les émissions de variétés, c’est plus rare. Pierre Falardeau sacrait allègrement dans tous les talk-shows. Mais à part lui, c’est rare qu’une personnalité ose nommer les saints ustensiles.

    La très grande majorité des Québécois sacre de temps en temps, moi le premier, mais sommes-nous prêts à ce que le sacre vive en totale liberté ? Maintenant que nos églises sont vides, est-ce toujours péché de sacrer? Le sacre est-il devenu un assaisonnement du langage? Une couleur québécoise? Où est-il toujours un manque de savoir-vivre, une indélicatesse de l’esprit?

    Bref ,est-ce que ça vous choque encore quand quelqu’un sacre?

    Pour ma part, tout est dans la manière. Dans les films de Forcier, Jean Lapointe sacrait tellement bien, c’était presque de la poésie. Par contre quand j’entends, au parc, un parent sacrer après son enfant, c’est d’une violence intolérable.

    Sacrer ou ne pas sacrer, voilà l’ostie de question…


    • Ca manque de classe … Dans les émissions et film québécois, on sacre sans raison de sacrer… C’est sa le probleme ..

    • Je suis parents de deux jeunes enfants, onze ans et huit ans et je veux bien les éléver mais quand j’écoute la télé à dix heures le matin comme dimanche dernier à TVA et que ça parle de pipe et de sexe pis que le soir vers les sept heures qu’il y a des sacres bien je me dis que le défit est énorme pour nous parents.

      vendredi dernier, je suis allez voir Jean-Michel Anctil. Dans l’auditorium, pleins de jeunes pis pleins de sacres et de sexes.

      Je n’aime pas les sacres point à la ligne. On dirait qu’au Québec, sacrer pis parler de sexe est cool. C’est dommage.

      Et dire que les québecois chialent contre les anglais parce que le francais devient de plus en plus anglicisé. C’est à rien y comprendre.

      Chialer, voilà un autre passe-temps favori des québecois, mais cela sera pour une autre fois.

      Et pour revenir à mes enfants, si des adultes les entendent sacrer et parler de sexe, bien on va nous regarder, moi et ma femme et dire qu’ils sont mal éléver. Ouf!

      Sylvain La Salle

    • je plains ceux et celles qui vont regarder cette télé-réalité !

      pour ce qui est du sacrage, je n’ai jamais eu cette habitude !

    • Pour de l’argent et pour promouvoir sa blonde, Dubois fait de lui un con…

      L’émission devrait s’intituler : “Viens voir pépère, stie”

    • La question est plus…
      est-ce qu’on s’en sacre de Claude Dubois….

    • Un juron perd de son impact s’il est utilisé trop fréquemment.
      Il faut savoir doser :)

    • Ça dépend du contexte. Un parent qui sacre après son enfant est innaceptale. Mais si c’est pour ponctué un propos, du genre une Christ de belle fille, ça devient un adverbe.

    • Il n’y a rien pour moi de plus vulgaire et médiocre que quelqu’un qui sacre. Peu importe la manière. Ca ne se fait pas en public. Tout comme cracher, jeter ses déchets sur la rue ou roter. C’est un laisser-aller. Un manque de rigueur et de respect. Je ne serais jamais proche d’un individu qui sacre constamment. Mon jugement serait automatiquement très sévère à son endroit. C’est asocial.

    • Quand c’est bien placé, ça fait toujours naturel. Tout le monde sacre à un moment ou un autre. C’est bien correct dans les téléromans, et c’est encore plus justifié dans les télés “réalité”.

      Les anglos ont leur “F word” qu’ils ne peuvent absolument pas prononcer en public sous peine d’être fusillé. Quant à nous, nous avons accès à tout un éventail de sacres et jurons pour exprimer notre mécontement, et c’est très bien ainsi.

    • Moi, c’est de Dubois que je me sacre…

    • Y’a juste à pas sacrer dans la vie et ça paraîtra pas dans son show, c’est quoi cette hypocrisie?

    • Très intéressant votre propos Monsieur Laporte mais permettez-moi de vous corriger… dans Lance et Compte c’était plutôt: Sacrament Ginette! “scusez la”

    • Le sacrage est définitivement à la baisse par rapport à il y a dix ou vingt ans. Et c’est tant mieux. Je trouve l’utilisation de sacres gratuits d’une vulgarité répugnante.

    • Les sacres de Dubois sont tout à fait dépassés. Cela fait trop 20ème siècle. Voici comment sacrer au 21ème siècle:
      Ne dites pas « C*l*ce », dites « Calife »
      Ne dites pas « C*lv**re » ; dites « Califat ».
      Ne dites pas « Chr*st » ; dites « Coran ».
      Ne dites pas « C*b**re » ; dites « Sourate » ou « Shahid ».
      Ne dites pas « F*ck » ; dites « Fatwa ».
      Ne dites pas « Host*e » ; dites « Hamas » ou « Hadith »
      Ne dites pas « Jesus » ; dites « Jihad ».
      Ne dites pas « M*rde » ; dites « Mecque ».
      Ne dites pas « M*s*s » ; dites « Mosquée », ou « Mohammed ».
      Ne dites pas « S*cr*ment » ; dites « Sharia ».
      Ne dites pas « S**t » ; dites « Chiite ».
      Ne dites pas « T*b*rn*k » ; dites « Tafsir ».

    • Le pire c’est au théâtre. Les acteurs pourraient le dire. Après une réplique un peu surprenante, on entend sifller les “estie” dans la salle. Ce n’est pas très élégant.

    • Pendant longtemps les tr`s puritains médias ont utilisé des substitus de sacre pour ajouter du réalisme aux téléroman suffise de nommer le ”viande a chien” qui commence comme (viar….) le Bouleau Noir ( fini en ”oire” comme Ci…oire) ou le Cré tac ( cri…) Laustin de beu ( proche de l’ost…) ou encore le Sacrifaïce de JM Chaput( dérivé de devinez ?) pour n’en nommer que quelque un.

      Mais on dirait que ¨ca fait pas la job avec le même défoulent que l’original.. Cris….ez vous un bon de coup de marteau sur un doigt et vous comprendrez….
      Quand ça fait vraiment mal… on dirait que faut que ça viennent du plus profond comme la théorie du ”cri primal” ou de l’ ”origine d’un cri”….faut croire….

      Allons y de notre psycho.. à 5¢

    • Si Dubois voulait pas qu’on l’entende sacrer dans sa série, il savait qu’il était filmé, il n’avait qu’à s’abstenir.

      Je l’ai pas compris celle-là.

    • Dès qu’on s’adresse à un auditoire et à un enfant, on ne sacre pas.

    • La vulgarité ce trouve dans les gestes et non les paroles. Bref je préfère marchander avec un plombier, que de me faire baisser par un banquier!!!
      Mario

    • J’ai pour mon dire que la langue française contient tellement de mots et d’expressions que les sacres peuvent facilement être remplaceés. Mais les sacres sont quand même une partie de la personnalité Québécoise.

      Si ils ne sont pas trop nombreux et bien placés, ça ne me dérange pas mais quelqu’un qui sacre juste pour sacrer, bof… Ça, c’est de l’étroitesse d’esprit.

    • Cher Stéphane
      Je pense que ç’est comme quand les gens du Québec parlent de ”Q”; ça dépend avec qui, dans quelles circonstances, à quelle heure, à quel endroit, comment tu es habillé et surtout: quelle «langue» on utilise…;-))
      Personnellement, j’aime bien glisser un «kriss» dans une conversation… et, de voir la mine de mon interlocuteur quand je lui explique que «kriss» n’est pas ‘’sacrer” puisque c’est un poignard malais (Larousse p.561)…
      Robert Alarie
      P.S. Entre nous, les curés sont mal placés pour crier au scandale et quant aux français, faut simplement leur expliquer qu’il est plus simple de dire: «j’ai fait ”krisser” mes pneus que : «j’ai fait puta…de …mer…» mes pneus…!

    • Personnellement je trouve ça d’une vulgarité pas possible de sacrer à la télé et au cinéma.
      J’ai toujours détesté.

      C’est plate, mais quand j’entends sacrer quelqu’un dans un film, plus souvent qu’autrement, l’oeuvre est, à mes yeux, dévalorisée.

    • Un sacre, surtout envoyé agressivement et fort, sera toujours laid à entendre.
      Et les femmes, c’est toujours encore plu laid. Les gars, c’est des gars (on s’entend). Mais d’une fille: toujours laid.

      Que vous soyez n’importe où dans le monde, vous retrouvez facilement un québécois dans une foule dans n’importe lequel pays. C’est plus qu’un blasphème après tout (de toute façon la religion n’a plus de lien avec nos sacres d’aujourd’hui).

      C’est presque un cri de raliement. Le cri primale du québécois. Toutes ses émotions sortie droit de son ”plus profond”.

      Mon voisin d’orgine belge n’a jamais perdu son accent. Et il tiens à sacrer comme un bûcheron quand ça ne fonctionne pas ses affaires. Sauf qui ne peut pas dire Tabarn…. Non, lui c’est Tabern… Son E l’emporte sur son A. Cela fait toujours bizarre d’entendre sacrer des québécois des autres origines ethniques que les descendants des français de la Nouvelle-France. (C’est tu assez “politiquement correct comme description des québécois ”de souche”.)

    • Bonjour,
      Sacrer est le moyen de défense d’un pur laine du pays quand il n’a pas les mots pour le dire ! Ainsi, comme synonyme, tabar…… contient le Flammarion, le Larousse, le Littré et le Petit Robert au complet. En étant si démuni de vocabulaire, pas étonnant que partout en Amérique Centrale, en Amérique du Sud et dans les Iles Touristiques, tous les Los Tabarnacos se font repérer assez vite merci……Au plaisir, John Bull.

    • Je me souviens plus de ” Sacrament Ginette ” dans Lance et Compte soit Pierre Lambert avec sa première blonde Ginette dans la série…

      Pour Suzie ? Il y a des personnages qui sacraient après elle ?

    • Si Claude Dubois ne veut pas que ses sacres passe a la television bein c a lui de tout simplement de ne pas sacrer. Etes-vous d’accord avec moi ma gang de tabarnack? :P

    • Peut-être Marc Gagnon le faisait …

      Auparavant… Bien Guy Fournier inventant toutes sortes de jurons… Claude Dubois n’aurait qu’à les employer s’il veut pas sacrer.

      Crotte de boucs ! Ostinde beu ! Maudite mar.de ! Sainte fesse !

    • «Sacrez peu, sacrez mieux. Ça crée de l’ambiance» disait le Cynique, Marc Laurendeau dans son «cours de sacre», à une époque où sacrer était mal vu.

      Maintenant? Bof….!

    • ces tellement triste d’entendre parler certain québécois, on dirait qu’ils savent plus parler sans sacrer, sa m’arrive à moi aussi de sacrer, mais je vais attention ces tellement désagréable dans une conversation lorsqu’une personne n’est pâs capable de dire trois mots sans ajouter un sacre

      yves magog

    • Pour moi, un sacre, que ça soit un homme ou une femme, c’est synonyme de grossièreté. C’est comme si on manquait de vocabulaire. C’est faire preuve d’un certain m’en foutisme. Il y a belle lurette que je ne regarde plus les téléromans, pour cette raison.

      Il est navrant de constater à quel point les auteurs dans leurs téléromans, font sacrer leurs comédiens. Et qu’ils ne viennent pas me dire qu’ils font leurs téléromans à l’image des Québécois. Ça serait trop facile.

      Quand on sait que la télé, et la radio aussi, on une énorme influence sur le peuple, ne devrait-on pas faire preuve de discernement et éviter d’écouter ou de regarder ces émissions? Les auteurs ont une responsabilité, celle de divertir, certes, de faire des sous, bien sûr et d’attirer les spectateurs évidement.

      Mais ne devraient-ils pas se préoccuper d’avantage de donner de meilleurs textes à leurs comédiens, sans sacres? Les diffuseurs ne devraient-ils pas exiger de leurs auteurs qu’ils fassent attention? Depuis plusieurs années on s’exprime en joual et on sacre à la télé.

      Pensons aux jeunes qui ont grandi là dedans et qui prennent ça pour du cash. Ils s’identifient à ce qu’ils voient, et pire encore, à ce qu’ils entendent. À leur tour, ils reproduisent la même chose. Et les auteurs de demain, je n’ose y penser!

    • Stunt publicitaire…. réussi pour Dubois et V!

    • Écouter un enfant sacré est tellement laid qu`il serait bien de leur montrer que c`est vraiment pas un language approprié en montrant l`exemple.

    • @johnbull 28 septembre 2010,14h59
      Vous écrivez : « Sacrer est le moyen de défense d’un pur laine du pays quand il n’a pas les mots pour le dire ! Ainsi, comme synonyme, tabar…… contient le Flammarion, le Larousse, le Littré et le Petit Robert au complet. En étant si démuni de vocabulaire, pas étonnant que partout en Amérique Centrale, en Amérique du Sud et dans les Iles Touristiques, tous les Los Tabarnacos se font repérer assez vite merci……Au plaisir, John Bull.
      Et les Français se font remarquer avec leur «puta…de mer…» et les Anglos (vos amis ”irréprochables” avec leur «fu… sh…» et leur «bullsh…»
      Cher johnbulls…, cessez de sauter sur toutes les occasions pour verser votre fiel sur les Québécois francophones !
      J’ai parlé de votre cas avec mon voisin qui a lu vos interventions et voici le diagnostic: il a comparé votre cas avec la «fonte de la calotte glacière» et, afin de mettre un frein à la propagation du virus à tout votre métabolisme et d’éviter votre irrésistible tentation de contamination tout ce qui n’est pas «québécois pure laine» il vous suggère quelques mois de vacances au nord.
      Deux destinations suggérés: Sibérie et Île Ellesmere..!
      J’ai des milles aéroplan d’accumulés, je veux bien les sacrfier et vous les faire parvenir car, malgré tout, (et vous ne me croirez probablement pas) je vous aime bien…
      Robert Alarie

      Alors cher john

    • Et les cubains ont leur puta de mierda, et hijo de puta et autres. Ce n’est qu’un manque de vocabulaire.

      Malgré tout, je me laisse aller à un gros ”criss” quand je me tape le marteau sur les doigts, lol.

    • Personnellement un sacre ne m’offusque pas. À condition que le contexte s’y prête et que ce soit bien dosé. Par contre, entendre un long “bip” strident de censure ça, ça m’énerve!

    • Je suis contre les sacres a la télé tout court
      Et je me c……. de Dubois et sa téléréalité

      Oupsssssss scuser

    • Tout le monde sacre au Québec et ailleurs mais différemment. Je vois pas où est le problème. De toute façon ce n’est pas moi qui va regarder l’émission de Claude Dubois. Bien que je l’aime comme chanteur – sa vie et sa famille – je m’en fous complètement – donc, je lui souhaite du succès – si évidemment les gens regardent l’émission.. je ne serai pas du lot.

    • J’essaie de ne pas jurer en public, devant des inconnus ou devant des enfants mais je ne me sens pas pas coupable d’en lâcher de temps en temps. Mieux vaut se défouler comme ça que de lancer des objets non? Des fois il faut que la vapeur sorte!

      Bien sûr il ne faut pas que les jurons servent à combler un manque de vocabulaire et je crois qu’ils n’ont généralement pas leur place à la télévision . Il faut savoir exprimer ses émotions autrement.

      Je trouve que le mot “f..king” est surutilisé par certains francophones qui en affublent toute sortes de mots sans même être de mauvaise humeur. Peut-être les jurons des autres langues nous semblent-ils moins vulgaires, surtout que les québécois utilisent depuis longtemps le verbe “f..cker” dans le sens de “briser” ou “perturber” sans qu’il y ait une connotation sexuelle.

    • @tenyg651, qui affirme: “tout le monde sacre au Québec”. Prière de ne pas généraliser sur la base du milieu que vous fréquentez. Je n’ai jamais sacré et la plupart des gens que je fréquente n’ont jamais sacré de leur vie.

    • *quand j’écoute la télé à dix heures le matin comme dimanche dernier à TVA et que ça parle de pipe et de sexe*

      A dix heures le matin Boston? Mais à quelle émission ça?

    • hottawa,

      ton machisme et ton sexisme me donnent envie de vomir …reste dans ton placard avec tes idées rétrogrades…si tu trouve qu’un mec qui sacre est plus acceptable et plus normal qu’une fille qui en fait autant, tu te mets un doigt dans l’oeil. c’est aussi laid et vulgaire , et ce, peu importe de qui ca vient . moi, un homme qui sacre, ca me met “off” carrément!!

    • Nous on avait pas le droit de sacrer, seulement les pauvres avaient le droit de sacrer.

    • Soyons francs, bien des gens sacrent peu importe ce qu’on dit. Ça ne ferait que représenter la réalité. (Sans vouloir offenser les 34 personnes qui ne sacrent jamais et qui sont outrés d’entendre un “esti” dans La Galère).

    • @mafalda2

      moi un femme qui répond comme une enragée si rapidement et qui utilise des mots excessifs comme machisme, sexisme, rétrograde et qui parle de vomir pour quelques mots mal interpretés comme tu le fais, manque de sensibilité et d’intelligence féminine et me met carrément “off”.

      Dommage, tu n’as rien compris à rien. Trop susceptible.

    • Dans les deux dernières années AUCUN de mes commentaires comportant un seul ‘petit sacre’ n’a été publié tant sur Cyberpresse, que sur Canoê, et sur plusieurs autres blogues,

      Donc, les sacres, personne ne s’en sacre… et surtout pas les modérateurs des blogues !
      C’est comme ça ! C’est tout !

    • 10/10

    • Bonjour,
      Le sacre du pure laine du pays, celle tricotée serrée qui sert pour la ceinture fléchée et la tuque du patriote, passe encore car l’excuse même logiq

    • @honorable
      Tres honorable de votre part mais vous et vous simple entourage ne défini pas nécessairement la majorité

    • Ce sera alors Dubois mou… et drab.

    • On nous à appris a sacrer avant de nous apprendre a marcher..

      Tex Lecor

    • mafalda2

      28 septembre 2010
      21h08

      ??? Je ne vois rien de sexiste dans ce qu’Hottawa raconte !

      Son analyse est, sommes toutes, assez juste !

    • utiliser un tribunal pour se censurer soi même … Vraiment M. Dubois repousse les limites du loufoque. Dire qu`on pensait que loft story étais ridicule ….

    • @boston

      Si vous avez à ce point le désir de bien élever vos enfants, écouter TVA, à 10 heure ou à n’importe qu’elle heure, n’est pas vraiment une bonne idée.

    • @ mascarpone. À tous les dimanches, TVA présente toujours un film après Salut Bonjour, je ne me rappelle plus du nom du film mais en l’écoutant en famille, après 10 minutes ma femme et moi on capotait pis nos deux enfants riaient. J’ai écouté le film au complet mais j’ai du dire aux enfants d’aller jouer ailleurs. Eux ne voulaient pas mais nous les parents avons gagné LOL

    • Certains humoristes sacrent beaucoup. Pour moi, cela se résume à un manque de vocabulaire. Mais un bon sacre bien senti est pas mal plus parlant que Citron ou Mosusse…
      Si je dis à une personne Mon tabar……., toi! au lieu de Mon Mosusse, toi! Ça n’a pas du tout la même portée ni le même sens.
      Quant à Dubois, je trouve qu’on lui fait trop de publicité. Laissons-le se caler tout seul. Son émission ne m’intéresse absolument pas! De la bullshit!

    • Si on ne peut pas s’exprimer sans sacrer c’est qu’on manque de vocabulaire.
      Il y en a qui sacre pour s’imposer, d’autres pour faire rire. Je crois aussi dans certains cas à un manque d’éducation…
      Même si des églises ferment, ça ne veut pas dire qu’on doit tout sortir de ces mêmes églises…un peu de respect s.v.p.
      Dans ma très grande famille et mes nombreuses connaissances, personne ne sacre ou du moins…si peu…et c’est bien ainsi !

    • La pertinence de cette émission?

    • C’est très simple pourtant. Sacrer est sûrement vulgaire mais démontre avant tout un manque de vocabulaire. Quelqu’un qui sacre continuellement c’est qu’il manque de mots pour s’exprimer…..

    • Moi, je préfère que mon chum me dise : “Chérie, sacrament, viens t’asseoir” que “Chérie, s’il te plaît, viens t’assir”. Voilà !

    • @ mtlp. LOL c’est plus ma femme qui écoute TVA surtout pour les films de femme :-)

      Les enfants écoutent plus VRAK TV, ouf!

    • Sacrament Ginette???? quesser ça?? IL me semble mon souvenir as toujours été le fameux Sacrament Suzie!!

    • @Marielapierre LOL!! Trop drôle ton commentaire. Tant qu’à moi, je n’ai tellement rien contre les sacres.. je suis athée alors je m’en cali**e d’entendre des sacres à la télé ou ailleurs.
      C’est un mot comme un autre, et les sacres peuvent être des adjectifs irremplaçables dans certaines situations.

    • Pour ma part, entendre sacrer ne me dérange absolument pas. Je sacre d’ailleurs régulièrement, parfois même lorsque ce n’est pas indiqué. Car le sacre fait partie de notre patrimoine langagier et nous devons en être fiers et le transmettre aux générations futures. Je trouve d’ailleurs gratifiant d’entendre un immigrant faire de même.

      Par contre, ce qui m’irrite grandement c’est l’utilisation d’anglicismes, soit de mots anglais qui ont un équivalent français, et je ne recours jamais à cette pratique dégradante pour notre langue. En effet, lorsque l’on porte attention à ce phénomène, aussi bien dans la vie que dans les médias, on se rend compte que c’est très répandu. Trop même. Alors qu’on parle souvent d’améliorer la qualité de la langue française utilisée au Québec, si on arrivait à développer collectivement une intolérance face à l’utilisation d’anglicismes, on aura fait un grand pas.

    • à cscapital.

      Entièrement d’accord avec vous. C’est ce que je dis à mon chum et à mes fils depuis toujours.

      En passant, moi, que Dubois sacre ou non, c’est le moindre de mes soucis. Par contre, je m’inquiète sérieusement d’une population où 360 000 personnes n’ont rien de mieux à faire, en début de soirée, le mercredi, que de le regarder faire son épicerie ou s’admirer le nombril. C’est tout à fait déprimant!

      Sortez prendre une marche, téléphonez à vos vieux parents, lisez, parlez à votre conjoint, à vos enfants… Au pire, faites la vaisselle, le ménage dans vos courriels ou même une sieste! Mais de grâce, n’en rajoutez pas à l’égo visiblement démesuré de ce pauvre monsieur et de sa compagne. Le temps est précieux. Employez cette belle demi-heure à quelque chose de significatif. Ne la gaspillez pas svp!

    • oups! c’est le mardi que 360 000 québécois(e)s regardent les Dubois-Miller.

    • Les russes, qui sont passés par la révolution prolétarienne et l’athéisme étatique, seraient parmi les plus grands sacreurs. De même les québécois qui ont quitté l’Église catholique il y a des lunes. Le sacre serait-il une forme de nostalgie? Il faudrait demander aux polonais, qui n’en sont pas là.
      Mais je ne crois pas que Dubois se soit posé la question.

    • Mission accomplie pour Dubois et V. Tout le monde parle de cette émission sans intérêt !

    • Bonjour,
      Comme il semble évident que sacrer est la marque de commerce de cette société dite distincte, le nouvel arrivant ou le visiteur qui arrive ici se permet quelques tabarn….. afin de se soumettre à ce diktat et d’être accepté par ce moyen inusité de la Belle Province. Ainsi, avec quelques sacres du nouveau venu, beaucoup de québécois se lèvent d’un seul bloc en entonnant cette vieille chanson du folklore soit : Il est des nôtres, il a sacré comme nous autres…..Ainsi va la vie et c’est comme ça qu’un gars vieillit, pis le peuple aussi ! Au plaisir, John Bull.

    • @boston
      Comment élever ses enfants 101!!!!!!!!
      « je me dis que le défit est énorme pour nous parents.»- ne jamais cultiver ses enfants avec TVA, change de poste
      -«sacrer pis parler de sexe est cool. C’est dommage.»- dommage que les enfants s’intéressent aux sujets fondamentales de la vie et ce avec les paroles de leurs modèles, les parents!
      ———————————————————-
      Je suis moi-même père et sans être libertin et inconscient, je sais discuter avec mes enfants sans les éduquer dans l’hypocrisie.
      ———————————————————-
      deuxième point:«Et dire que les québecois chialent contre les anglais parce que le francais devient de plus en plus anglicisé. C’est à rien y comprendre»

      Je suis d’avis que même le peuple le plus illettré a de bonnes raisons de se défendre de sa propre manière(bonne ou mauvaise.sacres ou non).Vous ne vous définissez pas aux québécois et cela ce voit dans votre conception des choses.vous êtes imbibé de cette culture État-Unienne basé sur la censure et la fausse liberté.Une culture aucunement québécoise(mais qui le deviendra)

      «…bien on va nous regarder, moi et ma femme et dire qu’ils sont mal éléver. Ouf!»
      - L’apparence,L’argent,La réussite, tout ça défini par un langage sans sacre d’enfant parfait d’agresseur de petite filles(aux philippines bien sûr )

      - Où êtes-vous ?

    • Lorsque j’entend parler de sacre à la télévision ou au cinéma je ne pense qu’à un seul mot: Slapshot

      Tsé, des bonnes vieilles phrases comme intélligentes et empreintes de cultures comme : “Fait-y manger d’la marde E*** d’tab******!!!!”

      ou bien

      “Un bon jour ma p’tite dame vous allez vous réveiller et vous aller retrouver vot’ gars en train d’sucer un homme”

      Bref, il ne faut pas banaliser les sacres à la télévision et au cinéma. Mais il ne faut pas non plus descendre dans les rues et partir une chasse à la sorcière à chaque fois que quelqu’un lâche un sacre! Tout est une question de juste milieu.

      Tsé comme un sage l’a dit un jour, l’éducation, c’est aussi important que le cul et la boisson…

    • bien sacrer, c’est drôle

      entendu à l’émission Tout le monde en parle:

      depuis que je prends Crest
      j’ai pu une crest de dent !

    • correction:

      c’est plutôt à l’émission Les enfants de la télé
      cr**** que j’ai pu de mémoire !

    • @ boston

      “quand j’écoute la télé à dix heures le matin [...] et que ça parle de pipe et de sexe [...] je me dis que le défi est énorme pour nous parents.”

      La cigarette tue.
      La pipe relaxe.

    • Bon sacrer c’est pas beau, c’est vrai. On en entant a la t.v. et parfois ça dérenge.

      Mais est que quelqu’un se rapelle pourquoi, nous quebeçois sacront???

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2009
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité