Stéphane Laporte

Archive, juillet 2010

Samedi 31 juillet 2010 | Mise en ligne à 12h14 | Commenter Commentaires (38)

20 milliards de tweets

coderre23nw1

Ce matin, quelqu’un sur la planète a envoyé le 20 milliardième tweets. Imaginez si on en était encore aux pigeons voyageurs. 20 milliards de pigeons, allô la pollution!

Le phénomène Twitter ne cesse de prendre de l’ampleur. Mais je suis surpris du peu d’intérêt démontré par les politiciens de chez nous. À part Denis Coderre qui s’en sert à merveille, les chefs des partis sont très avare de message. Obama est beaucoup plus productif. Pourtant la proximité du contact twitter est idéale pour l’homme politique. Cette intimité brise les préjugés. Échanger c’est apprivoiser. Et je suis certain que Denis Coderre gagne plus de gens à sa cause depuis qu’il est sur twitter. Twitter c’est une épluchette de blé d’inde non-stop. 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Si vous voulez partager mon épi: @laportestéphane

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






Mercredi 28 juillet 2010 | Mise en ligne à 12h51 | Commenter Commentaires (114)

Bertrand Cantat et la culpabilité d’être fan

bertrand_cantatP

Le vent nous portera de Noir Désir est l’une de mes chansons préférées. Je dirais même l’une de mes 20 chansons préférées de tous les temps. Elle est sur plusieurs de mes listes sur mon iPad. Mais chaque fois que je l’entends, je me sens coupable. Coupable de l’écouter. Coupable de l’aimer. Parce que le chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat a tué Marie Trintignant, le 26 juin 2003.

Jeudi, il en aura fini avec la justice. Il sera libre comme l’air. Comme ses chansons dans les airs. Mais son geste ne s’oubliera jamais. Et chaque fois que j’entendrai du Noir Désir, j’aurai toujours le coeur en berne.

Il y a des chanteurs que la mort magnifie; Lennon, Morisson, Joplin.
Mais les chanteurs qui ont donné la mort, on les laisse dans les limbes.

Il faut savoir recevoir différemment Cantat, le poète, et Cantat l’amant violent. Mais ses chansons déjà noires donnent depuis 2003 des frissons encore plus noirs.

Lire les commentaires (114)  |  Commenter cet article






Lundi 26 juillet 2010 | Mise en ligne à 10h55 | Commenter Commentaires (54)

L’été de l’Espagne

espagne

Ce n’est pas une épidémie de grippe espagnole, bien au contraire, c’est une épidémie de forme espagnole, de santé espagnole, de sportifs espagnols. Ils sont partout. Championne de la Coupe du Monde de football: L’Espagne. Champion du tennis mondial, numéro un au classement ATP: l’espagnol Raphael Nadel. Champion du Tour de France pour une troisième fois en quatre ans: l’espagnol Alberto Contador. Champion du Grand Prix d’Allemagne: l’espagnol Fernando Alonso. Ils sont partout. Il ne sont pas 300 millions comme les Américains ou un milliard comme les Chinois. Ils sont 46 millions. 15 millions de moins que les Français. 10 millions de plus que les Canadiens. Comment un pays peut-il rayonner à ce point sur la planète sport? Une question de fierté? D’organisation?

Il y a sûrement un modèle espagnol à suivre pour les pays comme nous, en manque de champions.

Lire les commentaires (54)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité