Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 13 mars 2010 | Mise en ligne à 12h18 | Commenter Commentaires (52)

    Salut Ferrat!

    21drbet

    Celui, qui chantait que c’est beau la vie, est mort. Le plus engagé des chanteurs de l’âge d’or de la chanson française, plus proche de Brassens et Ferré que de Brel et Aznavour. Communiste, il chantait Camarade et y croyait vraiment. Pas le communisme de la dictature et du goulag, mais le communisme de l’égalité des classes et du partage. Il chantait aussi l’amour. Pas l’amour de tous les jours, l’amour de toujours. L’amour poétique avec les vers d’Aragon.

    Sa belle voix grave rendait toutes ses chansons graves. Même en chantant La montagne, il y avait toujours une émotion entre tristesse et nostalgie.

    Il était discret. Et comme tous les discrets, il faudra qu’il se taise pour toujours, pour qu’on l’écoute à nouveau.

    Allez télécharger dans votre ipod: Nuit et Brouillard, Que serais-je sans toi?, Au bout de mon âge… Vous passerez une belle journée. Belle et grave.


    • Le chanteur préféré de ma mère. Elle me faisait écouté ses chansons quand j’avais à peine 10 ans. Ca m’a rendu triste quand j’ai entendu cette nouvelle ce matin mais en même temps je me suis dit:” Que c’est beau la vie”

    • Oui Quel chanteur que ce Jean Ferrat !

      De belles chansons avec plein de mots sur l’amour ,la vie ,les gens ordinaires mais combien importants et extraordinaires dans leur “ordinaire “!

      Oui je suis contente de pouvoir écouter plusieurs chansons de ce chanteur immortel !

      C.Poitras

    • Une si belle journée,le soleil la chaleur qui nous donne signe de vie.

      Pourtant je suis triste.

      Pourtant que la montagne est belle
      Comment peut-on simaginer
      En voyant un vol dhirondelles
      Que lautomne vient darriver?

    • Quelle voix. Quel engagement pour la justice sociale.

      Salut, camarade puisque “c’est un joli nom, camarade”.

    • Cette fois, c’est un géant qui vient de nous quitter. Heureusement qu’il y a les disques. J’ai la chance de posséder l’intégral de Ferrat en CD et plusieurs disques 33 tours… Une de mes préférées.

      Le bruit des bottes
      (Guy Thomas, Jean Ferrat)

      C’est partout le bruit des bottes
      C’est partout l’ordre en kaki
      En Espagne on vous garotte
      On vous étripe au Chili
      On a beau me dire qu’en France
      On peut dormir à l’abri
      Des Pinochet en puissance
      Travaillent aussi du képi…

      Merci Monsieur Ferrat !

    • Quel chanteur ! Quelle voix ! Pour moi, il n’y avait que lui, bien plus que Brassens ou Ferré. Je ne passe pas une semaine sans écouter plusieurs de ses chansons ! Elles ont toutes un p’tit quelque chose qui me touche, qui me dise qu’il y a toujours un certain respect de l’humanité et que C’est beau la vie malgré ce qu’on l’on en pense.

    • Quelle tristesse ce matin en ouvrant Cyberpresse… Jean Ferrat décédé. Je me souviens qu’étant plus jeune, quand j’avais des bouffées de bonheur, je chantais “Que la montagne est belle”. Triste journée.

    • J’ai beau être d’une autre génération que celle qui a pu grandir et s’enrichir de la beauté de son amour, de son humanisme, aujourd’hui je suis triste de le savoir disparut à tout jamais…

      Ce qu’on écoute aujourd’hui n’a rien à voir avec la grandeur de l’oeuvre de ce poète, de ce grand homme.

      Au revoir Jean Ferrat

    • À mon âge, bien sûr que j’ai aimé Ferrat.
      On me l’a même enseigné au classique.
      Est-il le dernier de cette génération? Je pense que oui.
      Il reste encore quelques septuagénaires et octogénaires de la chanson française. Mais… sans les dénigrer… Ferrat faisait bande à part.
      J’ai évidemment apprécié les classiques des premières années, mais aussi les plus récentes ”l’amour est cerise” et ” tu verras tu seras bien” pour ceux qui ont hâte de se retrouver dans un CHSLD québécois.
      Et j’apprécie encore plus aujourd’hui de l’avoir vu en spectacle à Québec, avec des dizaines de choristes, il y a quelques années à peine.
      Merci M. Ferrat!
      Le pire est passé… tu verras, tu seras bien!

      JRMA

    • Il a été le chanteur de nos premières amours dans les sixties.
      Que de beaux souvenirs !

    • Ça ne s’écoute que les larmes aux yeux.

      Ma France
      Paroles et Musique: Jean Ferrat 1969

      De plaines en forêts de vallons en collines
      Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
      De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
      Je n’en finirais pas d’écrire ta chanson
      Ma France

      Au grand soleil d’été qui courbe la Provence
      Des genêts de Bretagne aux bruyères d’Ardèche
      Quelque chose dans l’air a cette transparence
      Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
      Ma France

      Cet air de liberté au-delà des frontières
      Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
      Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige
      Elle répond toujours du nom de Robespierre
      Ma France

      Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
      Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
      Celle qui construisit de ses mains vos usines
      Celle dont monsieur Thiers a dit qu’on la fusille
      Ma France

      Picasso tient le monde au bout de sa palette
      Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes
      Ils n’en finissent pas tes artistes prophètes
      De dire qu’il est temps que le malheur succombe
      Ma France

      Leurs voix se multiplient à n’en plus faire qu’une
      Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
      En remplissant l’histoire et ses fosses communes
      Que je chante à jamais celle des travailleurs
      Ma France

      Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
      Pour la lutte obstinée de ce temps quotidien
      Du journal que l’on vend le matin d’un dimanche
      A l’affiche qu’on colle au mur du lendemain
      Ma France

      Qu’elle monte des mines descende des collines
      Celle qui chante en moi la belle la rebelle
      Elle tient l’avenir, serré dans ses mains fines
      Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
      Ma France

      http://www.youtube.com/watch?v=CN3O6vZh_Mk&feature=related

    • La chanson que nous avons choisie lors de notre mariage, il y a 37 ans, une immortelle: Que c’est beau la vie !

    • Au revoir Jean. Votre oeuvre musicale et sociale sera là pour l’éternité.
      Je pleure aujourd’hui. A.N.

    • Jean Ferrat,

      L’annonce de ta mort m’a pincé le coeur, mais m’a aussi remis en tête cette merveilleuse strophe d’Aragon à laquelle ta musique et ta voix ont si bien fait honneur. Elle y parle simplement de la beauté d’être deux, et de l’espoir qui y respire.

      « J’ai tout appris de toi sur les choses humaines
      Et j’ai vu désormais le monde à ta façon
      J’ai tout appris de toi, comme on boit aux fontaines
      Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
      Comme, au passant qui chante, on reprend sa chanson
      J’ai tout appris de toi jusqu’au sens du frisson »

      Adieu Ferrat

      Denis Vallières

    • De beaux témoignages tout le monde, un autre des grands qui disparait, que de belles chansons, que de beaux souvenirs, que d’espoir malgré tout. C’est bien de voir que certains plus jeunes ont pu le connaître aussi. Merci Ferrat ! À la mémoire de ton père aussi, parti de Russie pour échapper aux persécutions et rattrapé par les nazis en France.

    • Jean Ferrat pour moi c’est avant tout (Tu aurais pu attendre un peu)nul part ailleurs je n’ai rencontre meilleur hommage a l’amitie la premiere fois que j’ai ecoute cette chanson j’ai verse des larmes mais surtout ne le repete a personne parce que un homme ne doit pas avouer qu’une chanson peu le faire pleurer MERCI JEAN FERRAT tu vas me manquer beaucoup

    • Il est tres certainement mort un peu,beaucoup de chagrin,lui que les médias francais boycottaient…et qui lui ont fait payé tres cher son engagement communiste.Car comme il le disait lui -meme il ne chantait pas QUE pour passer le temps.Il a longtemps entretenu l’espoir que la vie pouvait changer et il essayait d’en témoigner dans ses chansons.
      Toute les variétés de rapaces qui existent l’ont”accusé” de faire de la” politique” alors qu’il essayait simplement d’aider les gens.
      Il y a beaucoup de gens en France et ailleurs qui se frottent les mains de bonheur de savoir Jean Ferrat mort.
      Il a créé beaucoup de chansons intelligentes, poétiques et chargées de sens mais comme c’est toujours le cas l”histoire ne va retenir que ses quelques ”grands succes (excellent,au demeurant, comme dirait Gotlib)” et balancera tout le reste dans la poubelle de l’histoire.
      .”..vous voudriez au ciel bleu croire,je le connais ce sentiment……j’y crois moi-aussi par moment comme l’alouette au miroir,…j’y crois j’y crois ,je vous l’avoue,a n’en pas croire mes oreilles…
      …ah je suis bien votre pareil…ah je suis bien pareil a vous…!”

    • Salut Jean!

    • Camarade…
      Paul Laurendeau

    • J’aimais bien Ferrat (en fait j’ai toujours aimé la musique française des années 50-60-70). Triste nouvelle, mais Ferrat aura laissé quelque choe de marquant ici bas, et ça peu d’humains en ont la chance ou l’opportunité. Ferrat continue à vivre à travers ses magnifiques chansons

    • Je ne suis pas d’accord avec vous, monsieur Laporte.

      Vous écrivez : « Pas l’amour de tous les jours, … »

      C’est à mon avis, n’importe quoi…
      Surtout que Jean Ferrat est le chanteur français que j’admire et aime le plus justement parce qu’il a chanté l’amour et la femme comme nul autre.

      Écoutez donc à nouveau des chansons telles que : « Ma môme », « Je vous aime », « Ce qu’on est bien mon amour », « La matinée » (en duo avec son épouse), et surtout « Au point du jour ». (liste non exhaustive)

      Si vous trouvez que ces bijoux ne dépeignent pas l’amour au quotidien, l’amour de tous les jours, qu’est-ce qu’il vous faut ?

      Il ne faudrait pas qu’une figure de style détruise le sens de votre billet.
      Je serais ravi si vous m’expliquiez pourquoi vous avez écrit cela…

    • Les voici M. Laporte

      http://www.youtube.com/watch?v=S6mOLr-AMkI

      http://www.youtube.com/watch?v=-CA2L_LQLmM

      http://www.youtube.com/watch?v=K7WJMUhFNm4

      Avec en plus la préféré de mon enfance…

      http://www.youtube.com/watch?v=Rxmp0dNTB4g

      Merci M. Ferrat

    • Faudrait informer les animateurs radio de Québec sur qui est Jean Ferrat.

    • Un bon chanteur mais ils me font rire ces communistes qui sont pour le partage…excepté évidemment leur fortune personnel.

    • 29 février 1968, mes vêtements s’enflamment. Mon désir de mourir est grand, une lueur, je reçois en cadeau le 45 tours “C’est beau la vie”. Cette chanson m’a redonnée la vie. Merci Ferrat!

    • Ma mère était une fan finie de Ferrat, et m’a contaminée. J’écoutais “Ma France” (merci Montréalaise) avec la chair de poule à 10 ans (je pense être devenue Française plus tard un peu à cause de lui…), j’ai ensuite vibré pour Potemkine et Camarade au point de lire presque tous les grands écrivains russes de 16 à 19 ans… J’écoutais les anglo-saxons de ma génération, mais Ferrat m’a nourrie intellectuellement comme Brel l’a fait pour d’autres.

    • @Carbonne 2008

      **J’ai tout appris de toi jusqu’au sens du frisson **

      … les frissons; des vagues aux corps, qui ne font que déferlés …

      J’irai déraisonner et résonner bientôt entre Ferrat et Ferré, merci à me le rappeler!

    • @jacqo Franchement. Le corps de l’artiste est pas encore froid. Garde toi une petite gêne.

      On parle présentement ici de musique,de mélodie,de poésie. Les opinions et les idées de Monsieur Ferrat sur la politique on en reparleras lorsque nos larmes ne coulerons plus.

      En navigant sur la toile j’ai fait une découverte,une chanson nouvelle pour moi.

      Paradoxal.
      http://www.youtube.com/watch?v=mkGtkM40sdg

    • Ta Poésie et tes musiques vivent en nous … Au Revoir, PRINCE …

    • @ madameholmes

      Je réalise maintenant à quel point Jean Ferrat a été la bougie d’allumage de l’amour presque filial que je porte à la France. Sa façon (à Ferrat) de dire les choses, son respect des travailleurs et des plus humbles, sa défense de la justice sociale… L’héritage de monsieur Ferrat est immense.

    • Merci mon ami Jean… Homme de paix, de compassion et d’amour.

      Les titres et les honneurs ont peu d’importance dans une vie. Peu m’importe l’endroit où l’on se situe sur l’échiquier politique. Ce qui m’importe est l’exemple qu’un homme ou une femme nous aura donné.

      Merci M. Ferrat pour cette chanson Maria, l’une des rares à décrire avec autant de justesse le déchirement d’une guerre civile, le déchirement des familles et des amis face aux difficultés et à l’incompréhension. Merci!

      Maria http://www.youtube.com/watch?v=w3B05xiaWdY

      Guy Gibo (Andalousie)

    • @ jacqo
      …un commentaire comme le tien,ca,c’est risible…
      Ca te fait rire,hein,les gens qui sont pour le partage???Et selon toi favoriser le partage signifie abandonner toute possession personnelle???
      Mon pauvre Ferrat,un des seuls avantages de ta mort,c’est d’etre débarrassé de la mesquinerie et de l’ignorance de plusieurs….

    • C’est une grande perte! Ses chansons tournent encore sur une certaine radio (Planète, pour ne pas la nommer) et me donnent des frissons. Les chansons au texte aussi bien ciselé sont une espèce en voie de disparition.

    • Élevé avec la musique des Stones et de Hendrix, j’ai toujours gardé en mon coeur une place pour ce géant de la chanson française que j’ai appris à connaître grâce à ma mère dont c’était le chanteur préféré avec Serge Reggiani et Yves Montand. J’écoute en ce moment sa musique (sur vinyle!) et suis touché par tant de beauté, tant de sens dans les paroles.

      “Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint”
      -Potemkine

      “Tu peux m’ouvrir cent fois les bras, c’est toujours la première fois…”
      -La première fois
      Salut Ferrat

    • @montrealaise. Précisément, vous avez les mots justes. Il y a des chansons comme celles que Ferrat a écrites qui sont de véritables leçons d’Histoire.

      @yveslachance: ces deux lignes que vous avez citées réussissent à me donner la chair de poule jusqu’au plafond!!!

    • Toutes les chansons de Ferrat citées ici sont des bijoux. Il y en a beaucoup d’autres évidemment, donc certaines très drôles: L’idole à papa, où il se compare à un Tino Rossi continuant à chanter ses vieux succès, et Intox, où il décrit le visionnement de sa télé comme une expérience psychédélique.

      Mais ce qui rendait Ferrat si attachant, et ajoutait de la profondeur à ses textes, c’est que sa personne correspondait tout à fait à ses chansons. On le voit très bien dans la photo illustrant ce blogue d’ailleurs.

    • Trouvez-moi, parmi la nouvelle génération d’artistes musicaux, un seul auteur-compositeur-interprète capable de créer un aussi grand nombre de chansons connues pour la beauté de leur poésie et celle de leur musique, comme l’a fait Jean Ferrat ? Pas facile de répondre à une telle question !

      C’est quand on écoute un artiste aussi talentueux que Ferrat qu’on se rend compte que la musique populaire occidentale actuelle (au Québec, aux État-Unis, en Grande-Bretagne, en France et ailleurs !) présente peu d’intérêt !

    • @b-gervais

      Votre intervention est très juste.

      Sans dire que la musique francophone des dernières 20 années est horrible, il est vrai qu’il est difficile de trouver des “auteur-compositeur-interprète” qui peuvent générer autant de beauté linguistique dans leur musique.

      Sa chanson “C’est beau la vie” est très jolie. Au même niveau que “What a Beautiful World”. Écouter ces deux chansons une après l’autre est une belle expérience!

    • Merde! Qu’est-ce que je suis allé dire là?? !!! ??

      C’est “What a WONDERFUL World” que je devais écrire!

      Désolé :)

    • «On ne voit pas le temps passer». C’est la première chanson que j’ai entendue de Jean Ferrat en allant voir La vieille dame indigne avec la grande Sylvie. Quel beau film et comme la chanson de Ferrat collait au scénario! «On se marie tôt et l’on n’attend pas des années pour faire deux ou trois enfants qui vous occupent vos journées.» Il a bien chanté les humbles, les petites gens. De toutes ses chansons politiques, j’ai un faible pour les enfants de Maria, cette mère espagnole qui perd ses deux garçons pendant la guerre civile, ces deux frères qui n’étaient pas du même bord : l’un était rouge et l’autre, blanc.

      Montréalaise, savez-vous que «Ma France» était interdite sur les chaînes radiophoniques françaises après mai ‘68, sur ordre de de Gaulle, un peu comme Le déserteur de Boris Vian au moment de la guerre d’Indochine où la France se déshonnorait (encore du Ferrat!)?

      J’ai vu Ferrat et son épouse(Christine Sèvre, je crois) sur la scène du Grand Théâtre de la ville de Caen où je poursuivais mes études. J’ai même son autographe! Je sais, ça fait cul-cul, mais je n’en ai pas honte.

      Ce soir, j’aime l’industrie du disque, formidable lieu de mémoire.

    • @ b-gervais

      Écoute Pierre Lapointe.

    • ou Edgar Bori

    • @b-gervais

      J’imagine que vous faites partie de la génération des baby-boomers…

    • Juste une petite “bine” sur l’épaule pour vous M. Laporte:
      Avec Ferrat, on est bien loin des artistes “manufacturés” de Star Académie !!!
      (sans rancune)
      ;)

      J’ai 50 ans cette année et j’écoute toujours Jean Ferrat. Je l’ai découvert tout jeune à travers les vinyles de mes parents; je l’ai délaissé à l’adolescence pour y revenir dès la trentaine.

      Je le fais maintenant découvrir à mes enfants qui ont même une ou deux de ses chansons sur leur I-pod !!! autres temps, autres moeurs mais son génie lui, traverse le temps !

      Adieu, dernier grand chanteur romantique.
      Jean Ferrat, “je vous aime” !

    • J’ai grandi toute mon adolescence en France,début 1960,avec la tête pleine de ces merveilleuses chansons qui étaient comme des poésies.
      Il y avait aussi d’autres grands artistes comme Isabelle Aubret,Francoise Hardy,George Brassens,etc…
      Merci mon ami Jean pour avoir réchauffé nos coeurs avec des mots qui venaient nous chercher tellement il y avait de sensibilité.
      Repose en paix mon ami †

    • Merci Ferrat!

      Merci pour ces beautés que tu nous a apprises à travers tes chansons.
      Merci pour ces écrits, pour ces mots, ces images,
      merci pour cette voix qui nous aura ravis, bercés et enchantés.

      Tu auras su manier les mots comme personne,
      ton chant, ta poésie, ta musique, tes extases,
      tes élans, tes fureurs, tes sauts aux barricades,
      c’est autant de trésors dont tu nous as nourris,
      c’est autant de bonheurs dont tu nous as comblés.

      Même si ta voix s’éteint, à jamais, le poète
      restera dans nos vies, un peu comme l’espoir,
      un peu comme ta soif de droits et d’équilibre
      et toujours ton étoile brillera comme un phare
      même pour ceux qui ont crié à l’anarchisme.

      Ton départ est chagrin pour qui aime la terre,
      ton départ est cruel pour qui aime l’humain
      mais plus tragique encore pour les moins possédants.
      Ceux qui sont de misère et de tous les combats
      n’auront plus cette voix qui leur tendait la main.

      Salut Ferrat! Le plus humble des grands.

      ” Ils n’en finissent pas ces artistes prophètes
      de dire qu’il est temps que le malheur succombe.”

    • «Pour le meilleur et pour le pire,
      Il chante comme je respire,
      Pour ne pas être asphyxié,
      Sait-il au fond de sa mémoire,
      Que c’est du coeur de la nuit noire,
      Qu’on peut voir l’aube se lever?»

      Le grillon, Jean Ferrat

      Salut camarade! Et qu’on se le dise, il a aussi dénoncé l’hypocrisie des communistes dans plusieurs chansons, dont Le Bilan.

    • Ferrat. Un des grands. À ceux qui m’ont accusé la semaine dernière d’être antisémite parce que j’ai parlé des “deux Juifs emmerdeurs” sur le blogue de Lagacé, je n’ai qu’un mot à dire. Soyez tous des Juifs comme Ferrat et il n’y aura plus d’antisémitisme. Et pour les Juifs – il y en a beaucoup – qui ne sont PAS des emmerdeurs, voyez le lien.

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/123-the-shoah-must-go-on/

      Pierre JC Allard

    • La question de Dany Turcotte
      “Pas de femme, pas d’enfant. Est-ce qu’il était gay?”

    • bonjour mr laporte,

      j aimerais commenter votre article sur les pauvres prêtres sans défense
      vous devriez vous posez la questions,pourquoi ne dénonce t-il pas leurs confrères face aux multiples abus,vous devriez faire très attention a vos propos,je concèdes que ce ne sont pas tous des pédophiles mais je me pose la question pourquoi tout ce mutisme, sûrement dieu leurs pardonnera, c.farly.

    • Je suis étonné que Stéphane Laporte, habituellement très futé et affuté, n’ait pas fait le lien entre Gaston Miron et Régis Labeaume qui est devenu récemment l’homme rapaillé….

    • Très bon !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité