Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 22 septembre 2009 | Mise en ligne à 22h09 | Commenter Commentaires (57)

    Vive les scandales!

    richardnixon4601.jpg

    On a toujours su que la politique était un monde corrumpu. Pour un vrai, pour un bon, un dévoué, il y au moins un croche, un profiteur, un opportuniste. On a toujours su que l’obtention des contrats gouvernementaux était une opération louche. Ça se grassait au passage. On l’a toujours su. Mais on en parlait pas. Ce qui est réjouissant en ce moment, c’est que ça sort. Que des têtes roulent. Que le ménage commence à se faire. Cette obsession de l’éthique est saine. Ça va sûrement changer les moeurs. Lâchez pas les journalistes, on compte sur vous. Comme disait Jacques Francoeur, l’éditeur du Dimanche Matin: “Fouillez partout même si ça vous choque et si ça vous choque ne lisez pas ce ceci.”


    • Tu mentionnes que l´obsession de l´éthique est saine bien sur mais ce n´est pas un manque d´éthique dont on parle mais de corruption. La corruption est un crime et non un manque d´éthique. Il faut pousuivre les criminels et non les blamer. Une enquete publique s´impose.

    • Savez-vous quoi M. Laporte? hey bien la meilleure serie de “reality Show” que j’ai eu la chance de voir … était la CECO avec, en vedette, le juge Dutill. De la grande télévision. Voulez-vous nous organiser ça? Vous avez, et aller avoir, beaucoup de matériels!!! allez! Ça va battre toutes les cotes d’écoute ça vous pouvez être certain.

    • ÉTHIQUE = hypocrisie du temps présent.

      «Cette obsession de l’éthique est saine».

      On voit que vous frayer souvent avec les humoristes.

      L’éthique se veut l’ art ou la «science» qui a pour objet le jugement de valeur lorsqu’il s’applique à la distinction du bien et du mal : Adam et Ève…Adam ou Ève… le paradis terrestre…t’sé veut dire ! Le mystère, en effet, c’est qu’on fasse encore la nouvelle avec ça.

      Mais l’actuelle obsession pour l’éthique est plutôt le pendant hypocrite de l’obsession pour le fric. Et plus on entend parler d’éthique, plus on entend parler de malversation. On dirait que l’éthique est devenu l’abri du vice; je dirais même, je dirais plus…qu’elle l’engendre. On dit souvent qu’à trop vouloir faire l’ange, on fait la bête.

      «Que des têtes roulent».

      Vous aurez sans doute remarquer, que les têtes ne roulent pas…, elles se cachent. Ce sont les contribuables qui roulent, et qui se font rouler.

      Quant à la photo de Nixon, elle rappelle que les américains ont un sénat élu.

    • Et quand il manque d’argent dans les coffres, qu’est-ce qu’on fait? Est-ce qu’on fait le ménage dans ses propres écuries?

      Ben noooonnnn, on ré-augmente la TVQ

      C’est tellement plus facile.

    • J’ai été en politique municipale…et on m’a déjà offert des pots-de-vin.J’ai reféré le tout à la police. Oui, l’entourage du monde politique est rempli de sangsues. Mais c’est moins visible dans les régions pcq il n’y a pas de médias avec des moyens adéquats.

      C’est pour cela qu’il nous faut des médias alertes et imbus de l’enquête….

      Dans le cas de la Ville de Montréal, le grand responsable c’est le Parti libéral du Québec qui a permis des défusions et transformé Montréal en une Tour de Babel.

      Montreal 1,620,693 habitants 105 Conseillers Défusions

      Toronto 2,503,281 Fusion 45 Conseillers

    • A force de ne pas voter, on se retrouve avec du monde pas intéressé. Une roue qui tourne.

      De toute facon, il a été prouvé par la science qu’un citoyen normal dans une position de pouvoir (policier, politicien etc.) est pire que nos élus et nos policiers. Alors, hen, la bonne plebe, elle peut aller se faire voir!

    • Au Japon, c’est le seppuku puisque vous n’avez définitement pas le courage de faire un hara kiri.
      Monsieur le maire, pour le peu d’honneur qui vous reste, démissionner donc.

    • Où il y a des hommes, il y de l’hommeries. Où il y a des politiciens, il y a de l’escrocries.

      Où il y a des femmes…. il y a des hommes… et on recommence…!

      Juste de même

    • Revenons aux temps des Rois..et Reines.
      Revenons aux temps où tout était décidé par qu’une seule personne.
      Revenons aux temps où l’écart des riches et des pauvres était immense.

      À voir notre société aller… on est pas mal proche de ça!

      Juste de même

    • Le Québec est corrompu. Scandale des commandites, Earl Jones, Lacroix, Montréal, Montréal, Montréal…

      Ca sent l’époque Duplessiste. On ne voit pas ça ailleurs une société aussi corrompue. Nous avons perdu nos valeurs.

      Au moins on est le premiers et les meilleurs dans quelquechose. La corruption c’est le début de la fin. Pauvre Québec.

    • Bixi, il connait mais pas le reste …

    • Écoutez! Les sangsues, ça n’existe pas seulement dans le monde politique!

      Ça existe, dans le monde des affaires:je te donne XXX, tu me donnes YYY.Mais, grâce à Dieu, nos moeurs ont évolué depuis 1960. Maintenant, il est possible de dénoncer la corruption….dans le domaine public!!

      Dès qu’il y a de l’argent en quelque part, il y a des sangsues.

      La différence avec les pays de l’Afrique et des pays d’Asie…et même d’Amérique latine:la liberté d’expression(en faisant attention à ce que tu dis) pîs les médias!

    • Ce n’est même pas de la corruption, c’est encore une histoire broche à foin made in Québec.

    • Toutes les époques ont leurs scandales et à chaque fois on espère que les citoyens apprendront de leurs erreurs, des erreurs faites de bonne foi car comment savoir a priori que celui – celle pour qui on vote n’est pas un(e) pourri(e) fini? Par contre, au nombre de bourdes impardonnables commises par Gérald Tremblay, on peut au moins croire qu’il ne sera pas ré-élu s’il est assez nul pour ne pas démissionner tout de suite.
      Et pour qui allons-nous voter? Pour Louis Harel, j’en mettrais ma main au feu. Mais attention! C’est elle qui a imposé les fusions forcées des mu nicipalités. Ce n’est pas un grand exemple de démocratie. Si elle venait qu’à se trouver mêlée à un scandale, aurait-elle l’ouverture et l’humilité pour admettre sa faute? Pas sûr. Quant à moi, je ne voterai pas.

    • “L’honorable”maire Tremblay DOIT démissionner,se retirer de la course.Si Lacroix a arnaqué des milliers d’épargnants,le maire a fait de même avec quelques millions de montréalais.Pour sauvegarder un semblant de dignité,avant de voir en prison le premier de nos édiles,le premier ministre devrait engager un processus de mise en tutelle de la ville.

    • Bon à la lumière de tout ceci, est-ce qu’on va enfin pouvoir arreter de faire du BS-Bashing qui mangerais la laine sur le dos des contribuables?

      La fraude n’est pas là ou vous pensez.

    • Bien beau l’éthique, on est en train d’en faire une indigestion. C’est rendu qu’un individu qui veut être ministre devra être raide pôvre avant d’y arriver et ne pas toucher un cent de salaire…en plus il devra être responsable de toutes les malhonnêtetés des autres. Ayoyeeeeee!

    • Montréal récolte les politiques à courte vue du PLQ et de Charest:LES DÉFUSIONS!

      Plus il y a du désordre, plus il est possible que des sangsues s’y présentent.

      Montreal 1,620,693 habitants 105 Conseillers Défusions

      Toronto 2,503,281 Fusion 45 Conseillers

      Regardez la Ville de Québec! Peu de défusions. Résultats:il y a une voix forte, les décisions se prennent rapidement.

      TOUTES les Commissions d’enquête sur l’administration municipale depuis de nombreuses années recommandaient des fusions. Voyez Toronto!

    • @filleduroi
      Vous dites: “La fraude n’est pas là ou vous pensez.” C’est où alors ?

      Dans le passé, j’ai travaillé fort pour le maire mais ce rapport me fait vomir.

    • On a dépassé la corruption. On est au stade de l’extorsion. C’est plus grave (voyez le lien) Pour la mairie, si Tremblay et ses scandales deviennent assez voyants pour que les gens s’intéressent à cette élection, les anglos degoutés pourraient se tourner vers Bergeron… et on aurait enfin quelque chose de mieux ! Car si on pense que Bergeron a une chance, Bergeron sera élu.

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/06/22/montreal-de-la-corruption-a-lextorsion/

      Pierre JC Allard

    • Le pire c’est que, pour la majorité des gens, le maire Tremblay n’est même pas corrompu. Ce qui transparait, c’est seulement qu’il est un tata crédule et naif. C’est pire parce s’il était le corrompu, il serait le seul a s’emplir les poches, là, c’est toute une clique qui s’emplie les poches au dépend de la Ville (et de nous !)

    • Surtout pas lâcher le morceau. Dénoncer haut et fort les abus, les malversations et tout ce qui est “croche”. Je me demande comment avons-nous payé au fil des années pour essayer d’y voir clair? Beaucoup trop me direz-vous! Quand je pense qu’il y a des citoyens qui crèvent de faim, c’est pathétique.

    • Lysianne Gagnon écrivait, le 18-11-2000, dans la grosse Presse:

      “Il fallait, pour le croire, le voir par écrit. Mais c’était vrai, c’était incroyable mais vrai: tous les journaux ne pouvaient se tromper en même temps. Une île, une ville ! Jamais je n’aurais cru qu’un gouvernement aurait le courage politique de régler ce dossier qui pourrit depuis trois décennies….(…)”…

      Neuf ans plus tard, voyez où en est rendue la Ville de Montréal: 19 “petits maires!” pis un supposé “grand maire”…Le bordel!!

      La démocratie, en matière d’affaires municipales, c’est quand le pouvoir supérieur, c.à.d. Québec, met ses culottes au nom du bien commun..

      En 1965, il y eut fusion de Laval….et beaucoup de démagogie au nom “de la démocratie”.Heureusement que l’Union Nationale n’a pas permis la défusion.Qui oserait revenir en arrière en 2010 ?

      Je le répète:Charest et le PLQ sont les grands responsables du fouillis à Montréal.Pendant ce temps-là…. les gens de Québec, St-Jérôme,Laval, Saguenay,
      Gaspé, Baie Comeau, Terrebonne avancent.Pendant qu’à Montréal, tout le monde s’enfarge dans ses lacets de bottines.

    • Effectivement, vive les journalistes !!! Vous avez mon plus fort respect.

      Pcq si eux autres font rien, ce n’est certainement pas Charest et le reste de l’establishment Québécois, Canadien et USien qui le fera, y bouffent tous dan la même gamelle ces vampires-là.

      Journalistes-enquêteurs, que le Ciel vous apporte Force et Lumière !

    • @ tous ceux qui souffrent de structurite aigue et qui pensent que les scandales qui affectent Montréal sont causés par les défusions: Vous êtes royalement dans les patates.
      Vous êtes des opportunistes de petites politiques.
      Dites-moi en quoi les défusions sont resonsable des extras très très très trés profitables sur le contrat de base des ICI ?

    • @pierrelanaudiere
      T’es vraiment dans le patates en parlant de l’ile de Laval: c’était un immense champs de patates avec quelques villages.
      Tu connais c’est qui qui a fait le master plan de l’ile ?
      Tu sais ce qui a été négligé le plus ?
      Tu sais c’est quel urbaniste qui a “sauvé” quelques villages sur l’ile ?
      Soyons sérieux; ici on parle tuyaux et de quaincaillerie.

    • @Louis-Richard

      Au lieu d’avoir “une île, une ville”, t’as 19 roitelets dans Montréal pis le soi-disant “grand maire”….Alors le désordre permet ce qui arrive à Montréal pcq c’est une Tour de Babel:personne n’est au courant de rien. De plus, Montréal doit négocier des ententes avec les villes défusionnées:TOUR DE BABEL!

      A Laval, il n’y a pas 14 “roitelets”, non plus à Gatineau ou à Québec!

      Montreal 1,620,693 habitants 105 Conseillers + 19 roitelets +un soi-disant maire..qui n’est au courant de rien. DÉFUSIONS!

      Toronto 2,503,281 habitants Fusions forcées 45 conseillers

    • @pierrelanaudiere
      Tu dis: “…Alors le désordre permet ce qui arrive à Montréal…”
      Common !
      Allé ! Vas faire tes devoirs et reponds à mes questions.

    • Dans toutes les sociétés, il y a des hierarchies du pouvoir.
      Les comtes, les ducs, les barons d’aujourd’hui ne sont pas nommés par le roi puisqu’il est lui-même l’obligé de ceux qui l’ont fait élire: les empires financiers, syndicaux ou bourgeois.
      Les barons municipaux.
      Les ducs régionaux.
      Les comtes ministrés.
      Chacun est redevable à ceux qui ont financé son élection.
      Rouge ou bleu, national ou local, il faut renvoyer la balle, favoriser ses ayants droit au pouvoir en formulant des lois à leur avantage, en nommant leurs préférés aux postes de pouvoir. Etc.
      Le “cheuf” – à moins d’être un personnage d’exception – fait le fanfaron devant les médias mais il baisse la queue devant ses grands patrons.
      Pendant ce temps, derrière l’homme de paille et les hommes de main qui abattent le travail, règnent les sultans que le peuple soupçonne : géants pétroliers, financiers, médiatiques.
      Combien de Watergates pour un Nixon ?
      Pour mille Watergates, combien de Bernstein et de Woodward ?
      Finalement, le scandale est là.
      Toujours là.
      Le vrai scandale n’est pas une grimace.
      Le vrai scandale, c’est l’intensité du silence.

      “I’m not a crook”, a dit Nixon. Nobody is. And the game goes on.

      Maudit que je m’ennuie de Lévesque et de Parizeau !

    • Sauf erreur, M. Laporte, Jacques Francoeur disait : “FOURRÉ (et non fouillez) partout même si ça vous choque, et si ça vous choque, etc.etc.”

    • @elorio
      Toi aussi t`’as attrapé le virus du ”effectivement”.

    • @emilemazola,
      La corruption, il est vrai, est inacceptable ! Mais de grace,lachez-nous avec vos valeurs…. J’ai l’impression d’entendre un discour de “gens bien-penssant”d’une autre epoque….N’avez-vous pas vous-meme des choses a vous reprocher???
      Si oui, ou etaient vos belles VALEURS???
      Sachez que vos belles VALEURS n’ont pas empechees a l’Homme (pour hummanite) de faire de “L’Hommerie”….

    • vous pensez que seul mOntreal est corrompu? Si chaque dollar percu en taxe et
      impots etaient utilises proprement au Quebec,plus personne ne se presenterait en politique tellement c’est pas payant…

    • @Louis-Richard

      Les fusions forcées de Laval par le PLQ, en 1965. Il y eut une très forte opposition
      à cette idée de fusion pronée par le député-maire libéral Lavoie. Il y eut une manif au cours de laquelle le coloré chef crédidiste Réal Caouette avait déclaré que c’était la mesure la plus dictatoriale de la Confédération….

      A l’élection de 1966, l’Union Nationale a profité de la grogne à Laval et a promis la défusion:promesse qu’elle a, heureusement¸, oubliée une fois au pouvoir.

    • L’éthique se base uniquement sur des valeurs de droit. Si quelqu’un fait un encoche à l’éthique, ce n’est pas l’éthique qui va le punir mais le code civil ou criminel.

      Donc structurer notre sécurité financière, morale et juridique sur l’éthique est un leure absolu.

      Ce qui se passe en ce moment est tout simplement criminel et NOUS LE SAVONS TOUS. Pas besoin d’une autre commission d’enquète, pour nous dévoiler nos mauvaises habitudes et qui mènera nul part (pas ou peu de condamnation).

      Merci beaucoup aux journalistes qui au risque de leurs carrière et voir mème de leurs vies d’être aussi volontaire à faire ressortir le mauvais de notre société.

      J’aimerais bien connaitre la position des corps policiers au Québec. Se sentent-ils au second plan avec toutes ces enquètes journalistiques, Profitent-ils ou boudent-ils les journalistes ?

      Finalement pour nos élus, j’ai qu’une seule chose à dire: c’est à nous d’être responsable et de voter aux élections, de se présenter aux réunions du conseil et d’exprimer nos opinions. Sinon, nous sommes aussi mort que nos politicien moribond.

    • @pierrelanaudiere
      Avec ton histoire de Laval, tu me rappelles que les fusions forcées n’est pas une question de langue …
      D’autre part, je vois que tu n’as pas lu la Loi portant réforme de l’organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montéal.
      Aussi, tu ne peux toujours pas répondre à mes questions au sujet de Laval:
      Tu connais c’est qui qui a fait le master plan de l’ile ?
      Tu sais ce qui a été négligé le plus ?
      Tu sais c’est quel urbaniste qui a “sauvé” quelques villages sur l’ile ?
      Ces questions sont vraiment importantes puisque il s’agit de la gestion d’un territoire (urbi, orbi), de la qualité de vie sur celui-ci et incidemment de la qualité de son assiette fiscale.
      Enfin, je vois que tu fais de la désinformation et ne comprends surtout pas les enjeux actuels:
      Comment les histoires croches à la ville de Montréal ont pu ralentir son développement tout en augmentant de façon frauduleuse les coûts d’exploitation de celle-ci ?
      Commet Montréal, par le biais d’une planification saine, humaine et durable, peut créer de la richesse ?
      Pour finir et parce que tu es un démagogue perverti à un parti provincial et non à la cause de Montréal, je te dis: vas te faire enculer par Harel.

    • Bien dommage, mais la corruption a rendu la démocratie que nous avons vaine et nuisible. Il faut une autre démocratie et, pour quelques temps, il n’y aura plus de démocratie. Montréal est juste une petite vitrine, mais le problème est mondial. Aux USA où les sénateurs se vendent un à un, en France ou l’ancien président en a été accusé et où le nouveau intervient dans un procès pour dire que l’accusé est coupable, à Ottawa avec les commandites et le roman inachevé du registre des armes a feu, à Québec avec les FIER et tout ce non-dit de la Caisse de dépôt… Si un coup d’état mettait en place un pouvoir dictatorial, mais honnête, qui irait défendre notre démocratie dans la rue ? Sauf ceux qu’un gouvernement honnête mettrait en tôle… ?

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/05/12/cette-mochete-de-democratie/

      Pierre JC Allard

    • @louis-richard

      Je ne te répondrai pas dans “ton style”…Je ne ferai que répéter que TOUS les COMITÉS et TOUTES les COMMISSIONS D’ENQUETE sur l’administration municipale, depuis plus de 40 ans recommandaient les fusions.

      Oui, la plupart des fusions forcées, depuis 1965, le furent par le PLQ..et c’était correct pcq en vertu du bien général…

      Oui, le PLQ et Charest, avec les défusions sont les grands responsables du cahot mobntréalais..

      Oui, les défusions ont mené Montréal à cette situation cacaphonique et un tantinet irréelle. Pendant que des villes fusionnées comme Gatineau, Québec, Baie Comeau, Laval, Terrebonne, Percé.etc…etc..fonctionnent à plein.

      Pendant que Montréal est poignée avec une organisation paralysante….d’où le résultat que l’on connaît.

      Montreal 1,620,693 habitants 105 Conseillers Défusions

      Toronto 2,503,281 habitants Fusions forcées 45 COnseillers

    • @pierrelanaudiere
      Tes citations :
      ” … Percé qui fonctionne à plein …” Sérieusement !

      Pis, en quoi et comment “…TOUS les COMITÉS et TOUTES les COMMISSIONS D’ENQUETE (tu peux en nommer ????) sur l’administration municipale, depuis plus de 40 ans recommandaient les fusions…” ????????

      C’est certainement pas parce que Westmount était bien gérée. Certainement pas parce que Montréal-Nord était aussi bien gérée.

      Les dépassement de 1 milliard ds le métro de Laval, c’est tu compris dans tes “…COMMISSIONS D’ENQUETE…” ?

      Le centre sportif d’Outremont aussi ????

      Pour tes mauvaises réponses en formes de coquilles vides, je te dis maintenant: vas te faire enculer par Harel avec un très très très gros godemichet.

    • PierreLanaudière, tu as tout à fait raison. Il y en a, qui même devant l’évidence, restent aveugles. Les défusions, l’art de noyer un poisson.

    • Toronto………45 municipalités Ottawa……….14 municipalités
      Hamilton……..11 municipalités Sudbury………12 municipalités

      Il y a au Québec autour de 1300 municipalités, alors qu’en Ontario, c’est moins de 600. Pourtant, la population de l’Ontario est de 4-5 millions de plus.

      Oui, TOUS LES COMITÉS et TOUTES LES COMMISSIONS D’ENQUETE sur les affaires municipales, depuis plus de 40 ans ont recommandé les fusions.

    • @ Louis-Richard

      Comités et Commissions sur les afaires municipales.

      La Commission Blier 1964. – Comité d’étude de la Communauté urbaine de Montréal. Rapport Hannigan 1973 – Le Groupe de travail sur l’urbanisation du Québec. Rapport Castonguay 1976. – Le Groupe de travail sur Montréal et sa région. Le Rapport Pichette 1993. – La dernière et la plus récente: Une Commission d’envergure NATIONALE soit la Commission Bédard “sur les finances et la fiscalité locales”. Cette Commission a parcouru le Québec et a entendu « tout le monde et son père ». Dans le rapport publié en avril 1999, elle recommande un regroupement des municipalités locales et un renforcement du palier supramunicipal.

    • @pierrelanaudiere
      À Paris, il y autant de maires que d’arrondissement….

      D’accord pour dire qu’il y a trop de conseillers à Montréal.

      Par contre, ce n’est pas pour cela que le métro de Laval a couté 1 milliard de trop.

      Ce n’est pas pour cela que l’histoire des compteurs d’eau est une d’horreur.

      Ce n’est pas pour cela que la qualité des services à Outremont a diminué. C’est pas pour cela que le DG de cet arrondissement s’était octroyé 3 salaires en même temps.

      Ce n’est pas pour cela que la CMM est une coquille vide qui n’est pas capable de connecter le train vers Repentigny.

      Pis pour terminer, on a nivelé par le bas, vers la médiocrité à Montréal. Je ne sais pas pour les autres villes mais ici, il n’y avait aucun master plan associé à l’ile et la CMM.

      Enfin, que le maire démissione donc ….

    • louis-richard

      @pierrelanaudiere

      ” Tu connais c’est qui qui a fait le master plan de l’ile ? ”

      ” Tu sais c’est quel urbaniste qui a “sauvé” quelques villages sur l’ile ? ”

      Monsieur, votre français est pitoyable, vous formulez des questions comme le ferait peut-être un jeune enfant qui apprend à parler.

      Bon, allez-y, envoyez-moi au diable comme vous le faites avec vos interlocuteurs…

    • En autant que l’on puisse se souvenir, le parti libéral de Jean Charest gagne le premier prix de la corruption. Le copinage abusif de ce parti en fait un lieu de magouilles et de scandales. L’éthique a pris le bord afin d’enrichir les amis du parti et les ministres libéraux d’une facon scandaleuse. Plein d’exemples expliquent cet état de fait, dont un récent concernant le scandale de la construction dont les libéraux ne veulent surtout pas d’enquête. Vraiment étrange cet manière de gérer ; de vrais irresponsables.

    • Ma conclusion, elle est claire!

      Le fouillis administratif et politique dans lequel est poignée la Ville de Montréal a un nom et une cause:le PLQ et les défusions. Regardez aller Toronto, Québec, Halifax, Laval, Ottawa….etc.

      Et quand il y a fouillis, les sangsues apparaissent plus facilement…Montréal est enlisée dans un carcan qui la paralyse. C’est dramatique:notre Métropole est coincée!

      Cela dit, je passe à autre chose!

    • @hermes_
      Merci du commentaire. C’est vrai que j’écris pas très bien. Mea culpa.

    • Et je parierais que Développement Cato qui ont acquis les terrains de Marianopolis sont reliés à … Catania! Avant le brouhaha, on n’avait jamais entendu parler de ce “groupe” sorti des ténèbres. Pourtant, ce n’est pas l’argent qui leur manque.

    • Vive les scandales, et la vive la suite et donc vive la révolution.
      Mais puisque la révolution n’y sera pas, vive les caves.

    • Si, pendant la campagne, le gouvernement du Québec fait des “annonces” de projets à Montréal avec son maire, il faut compter toutes les dépenses de celles-ci.

      Compte tenu des scandales encours, il est farfelu pour Québec de venir en aide au maire de Montréal sans que toutes les dépenses de la couverture médiatique ne soient pas enregistrées.

      Si cette couverture a lieu, il faut comptabiliser le temps d’antenne, le salaire du ou des ministres, le salaires des fonctionnaires qui participent à cette couverture, les espaces loués ou utilisés, les coûts de production télévisée, imprimée et électronique.

      Enfin, je souhaite que le gouvernement du Québec reste en dehors de la campagne en lui suggérant de garder les “annonces” pour les prochaines élections provinciales.

    • La mafia a infiltré la construction parce que c’est facile d’y blanchir de l’argent sale provenant en grande partie des revenues de la drogue et de la prostitution.

      Légalisons les drogues et la prostitution pour en tirer des revenus qui aideront à balancer les finances publiques, à contrôler ce que nos jeunes consomment en cachette sans savoir quelle cochonnerie ils prennent et nous verront moins de corruption partout. Les travailleuses du sexe seront aussi mieux protégées.

      Il va y en avoir encore de la corruption, mais un ti peu moins.

    • Un plaidoyer pour Montréal:

      Monsieur le maire: je vais voter pour vous et pour un conseiller municipal de Projet Montréal si vous vous engager dans la défense de notre ville en punissant les fraudeurs.

      Vous avez beaucoup de qualités qui vous seront utiles à l’amélioration de notre qualité de vie. Si le gouvernement du Québec peut vous aider, c’est en adoptant un moratoire sur le développement péri-urbain afin de conserver les terres agricoles et assurer une juste rentabilité des projets urbains à Montréal.

      Ainsi, vous pourriez mettre de l’avant plusieurs projets immobiliers qui furent autrefois dopés par la SHDM et le dézonage.

      Le crime organisé à Montréal est bien présent mais cela ne peut vous ralentir dans votre élan.

    • @cimonstre
      Vous avez bien raison. Un Red-Light peut être facilement incorporé dans un Master Plan de Montréal. Il suffit d’avoir un peu d’imagination et beaucoup de courage.

      Beaucoup de courage pour aussi condamner les criminels qui ont dopé la croissance de Montréal.

    • Punir les fraudeurs! La belle affaire. Il ne s’agit pas de punir les fraudeurs, mais de prévenir la fraude. Pas si simple. Il s’agit de cultiver l’esprit civique, le service aux citoyens et pas à soi-même et à ses petits amis.

    • La fraude existe partout ! c’est le porte parole de la FTQ qui l’a dit ! faites-moi rire…

      la fraude et les pots de vins ont TOUJOURS existé, surtout dans le monde de la construction

      je l’sais, j’en ai malheureusment été un “prévilégié” témoin pendant quelques années…
      que ce soit pendant la construction des installations olympiques de Montréal, dans le domaine de la sous-traitance de la construction ( ex: portes et fenêtres, montage d’armatures, ponts et chaussées, etc… ) mais surtout, au niveau des contrats municipaux… ouf !!

      vous seriez au bord du suicide si vous connaissiez combien de gens se sont procurer de beaux chalets sur le bord d’un lac, un yatch, des voyages dans le sud, des cinémas maison, sans débourser un sous ! sans parler du cash qu’ils ont caché dans un coffre d’une de nos chères banques pour leurs vieux jours…

      alors allez-y, dépensez encore de notre argent à grassement payer votre monde pour des enquêtes inutiles pour condamner quelques entrepreneurs dont leur ammende sera de toute façon payé par des pots de vin…

      mais, ne mettons pas la faute à notre système, car le bobo est international et on est loin de trouver un vaccin…

      alors quel est le traitement docteur ?
      la réponse est trop simple : l’honnêteté

      malheureusement, ça n’existe pas dans ce bas monde.

      merci.

    • @ Emilemazola
      Vous dites: “On ne voit pas ça ailleurs une société aussi corrompue”

      C’est une blague???

    • Prochain scandale : nommer une rue Pierre-Falardeau!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité