Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 25 juillet 2009 | Mise en ligne à 14h30 | Commenter Commentaires (11)

    André-Philippe Gagnon: entre Québec et le Wisconsin

    96332.jpg

    Hier soir, mon ami et complice depuis près de 25 ans, André-Philippe Gagnon donnait un spectacle en plein air dans sa belle ville natale de Québec. Des milliers de fans étaient au rendez-vous. Ce show à l’affiche dans le cadre du Grand Rire devait être présenté, début juillet, mais l’effondrement de la scène a forcé son report fin juillet.

    Intitulé Le Retour du Nordique, le spectacle regroupait quelques numéros inédits qu’on avait spécialement conçu pour l’événement et un best-of des plus récentes prestations au Québec et à Las Vegas. André-Philippe et la foule se sont bien payés la tête de Montréal et du Canadien. J’avoue, que c’est le Montréalais que je suis, qui a rédigé toutes ses flèches à l’endroit de la métropole. Ça m’a pincé le coeur, mais faut ce qu’il faut. Que voulez-vous, Québec s’épanouit et Montréal se sclérose. L’humour parviendra peut-être à réveiller nos dirigeants. Vous pouvez lire les comptes-rendus très positifs du spectacle dans Le Soleil et Le Journal de Québec. (Un captation du Retour du Nordique a été réalisée par Pierre Séguin et sera en ondes à la télé-payante, cet automne.)

    Cela étant dit, ce n’est pas vraiment du show dont je veux vous parler, c’est de la vie d’artiste. C’est de la vie de famille. Après son athlétique performance de plus de 2 heures, devant des milliers de spectacteurs heureux, André-Philippe n’est pas allé fêter dans un bar de la Grande Allée. Il est monté dans son char, destination le Wisconsin. Oui, le Wisconsin. Son fils Jules est allé passer une semaine là-bas chez un de ses amis et il est temps que papa aille le chercher. Papa se tape donc en ce moment 15 heures de route pour retrouver fiston.

    C’est ça. la conciliation travail-famille. Ce n’est pas que le lot des femmes. Les hommes aussi font leur part. Vedette ou pas, quand on est papa, on est avant tout papa.

    À tous les pères, qui ce matin, sont allés reconduire leur fils au match de soccer, dites-vous qu’au moins, il ne joue pas au Wisconsin.


    • Il est un bon papa, comme tout plein de bons papas. ;-)

      Et oui, les hommes aussi font de la conciliation travail-famille. Et ils font un super travail.

    • J’aime beaucoup Philippe-André Gagnon. L’homme et l’artiste.

      Il présentera ce show à Montréal? Ce serait intéressant. Si oui, je suis prenante car venant de deux bons gars, tout se prend bien.

    • TC!

    • Bravo à vous Stéphane et André-Philippe pour votre remarquable collaboration au fils des ans. Votre entrevue télé en duo avec Stéphane Bureau récemment était des plus intéressantes. Longue vie à vous deux !

    • Ben beau ca, mais maintenant il est temps que Andre-Philippe conduises 24 heures pour venir faire un show a Tulsa en Oklahoma, ben oui, y’a assez de materiel Angla, pis moi je m’ennuie. LOL, comme y disent.

    • je trouve ça merveilleux de s’occuper de son fils comme ça,mais avec la fatigue
      d’apres cene,n’aura -t-il pas mieux valut pour lui de prendre l’avion ??

    • À la base, les imitateurs m’ennuient, et je constate dans mon entourage élargie que je suis loin d’être le seul. Je reconnais qu’André-Philippe Gagnon a un talent d’imitateur hors du commun, mais ses textes sont d’une pauvreté rarement vu!

      Je me souviens avoir déjà été impressionné par quelques unes de ses imitations mais je ne me souviens pas d’avoir ri…

    • J’ai pris l’avion l’automne dernier pour aller au Wisconcin – ça fonctionne très bien…

    • ”Que voulez-vous, Québec s’épanouit et Montréal se sclérose.”
      Peut-être mais les gens de Québec sont beaucoup plus ‘’sclérosés” dans la tête que les gens de Montréal (Et croyez-moi je parle en connaissance de cause)

    • Mon oncle restait à coté de chez lui à Loretteville. Tu lui demanderas de te raconter l’histoire de Maurice (son père) et du chien cocker à qui on avait coupé la queue

    • @herouxville

      Ma mère résidait là ou il y a l’hôtel de Loretteville et mon Oncle (Louis Lég.) m’a conté l’histoire du chien, lui il dit qu’il s’appelait plutôt cokring…

      Ça ce fût autre beau parternariat avec André-Philippe Gagnon, tellement dommage qu’il ne soit plus ds le paysage! Toujours rafraichissant cet homme, même quand il jouait de la trompette et que je devais me lever pour essuyer l’écran de télé, c’était pas grave, c’était rafraichissant…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité