Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 25 juin 2009 | Mise en ligne à 9h06 | Commenter Commentaires (127)

    L’appel à la nation de Suzanne Clément

     20090129-suzanneclement_800.jpg

    C’est toujours le moment émotion du spectacle de la fête Nationale. Le moment où l’on tente d’éveiller la fierté patriotique qui dort dur au fond de nous. C’est la comédienne Suzanne Clément qui avait la tâche de déclamer cet appel à la nation. Elle a bien fait ça. Avec coeur et sueurs. Elle a même du enlever son veston au beau milieu de sa récitation. On aurait dit un extrait de pièce de théâtre. Et c’est ça le petit problème. Un appel à la nation ne doit pas être joué. Suzanne Clément devait sûrement croire en tout ce qu’elle disait, mais pour nous Suzanne Clément est une grande actrice. Pas un leader d’opinion. Quand Jean Duceppe ou Lise Payette faisait ce genre de sermon sur la montagne,  il y avait tout leur vécu derrière pour le rendre crédible. Pour nous faire vibrer.
    On ne peut pas faire instantannément le 24 juin de Sophie Clément la Jeanne D’Arc du peuple québécois. C’est une superbe comédienne qui nous a envoyé le texte en superbe comédienne, mais il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle soulève la foule comme Obama.

    L’animateur Guy A. Lepage, lui-même, aurait pu faire cet appel à la nation et lui donner le poids de l’ensemble de son oeuvre. Bref, ça prend quelqu’un dont la mission nationale n’est pas soudaine. Yvon Deschamps, Richard Desjardins, Denise Filliatrault, Guy Laliberté… Des gens qui ont gagné le droit de venir faire un pep-talk au peuple québécois.

    Ça ne doit pas être un numéro. Ça doit être un cri.


    • “C’est toujours le moment émotion du spectacle de la fête Nationale. Le moment où l’on tente d’éveiller la fierté patriotique qui dort dur au fond de nous.”

      Pour d’autres, ce moment represente la raison pour laquelle ils restent chez eux le jour de la St-Jean au lieu d’aller celebrer. Parce que cette fete appartient aux souverainistes, pas aux Quebecois. On devrait etre capable de garder les discours souverainistes pour les assemblées souverainistes et etre capable de faire le party le 24 Juin sans faire ch*** 50+% de l’auditoire potentiel.

    • Je n’ai pas trop remarqué le côté «joué» de Suzanne Clément. Par contre, j’ai remarqué que le pep-talk était beaucoup moins nationaliste que par les années passées. Le discours faisait appel à l’humain en nous plus qu’à la souveraineté. On nous proposait l’émancipation de nous-mêmes en tant qu’individu et non nécessairement en tant que Nation.

      D’ailleurs, toute la soirée, il était question du pays que l’on mérite. Je trouve cela rafraichissant comme discours. Je n’en peux plus du Québec aux Québécois. Surtout lorsque ceux qui le scandent ont une 24 ou près derrière la gorge.

      Comme je le commentais ce matin sur mon blogue, j’ai prévu un changement de ton avec l’arrivée de Guy A. Lepage comme animateur du spectacle. Je m’en réjouis car tout au long de ses interventions, Guy A. a insufflé des réflexions pour faire grandir l’inconscient collectif.

      Super belle St-Jean! Espérons la même chose pour les années à venir.

      http://g-m-l.blogspot.com/2009/06/la-st-jean-bravo-guy.html

      Guy-Michel Lanthier
      Conférencier et consultant en leadership

    • La c’est pas fort M. Laporte. Vous me jeter a terre de plus en plus. Voir si seulement les Payette, Deschamps,Michel, Latulippe, Ferland et les Desjardins de ce monde qui ont droit a être patriotique.
      Franchement là, c’est vraiment bas de votre part. Justement, un nouveau visage pour porter le message ca fait pas de tord. Les vielles façes, ont les aiment bien, mais le discour n’enflamme plus les jeunes. Leurs discours nostalgique endors nos jeunes. C’Est bien d’avoir une nouveau visage jeune et d’une grande beauté pour faire revivre la flamme dans nos coeurs avec un discour plus jeune également.

    • On se donne les appelants à la mesure de notre ampleur culturelle et civilisationnelle…

      http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/02/sur-notre-civilisation-quebecoise/

      s’il n’y a pas de gloire à cela, il n’y a pas de honte non plus. Revenir de loin, c’est tout juste cela.
      Paul Laurendeau

    • À la télé on voyait même le télésouffleur, me semble, apprend au moins ton texte, comme ca tu vas mieux le ressentir peut-être. Mais à part ca je trouve que c’était correct, elle était jolie également, j’ai bien apprécié.

      Guy A lui a trop utilisé cette tribune pour faire des éditoriaux, on en avait pas de besoin.

      Dommages que les artistes appartenaient tous à la même click…j’aimerais voir des groupes comme les vulgaires machins un jour, les cowboys fringants…bof, finalement, c’était plate, mise à part 2-3 numéros

    • Depuis que les séparatisses se sont emparer de la fête de la St-Jean et en avoir fait une “fête de lavage de cerveau”, au moins 50% de la population Québecoise ont perdu le goût de la fêter cette fête, selon un sondage Cyberpresse.

      C’est devenu un congé tout simplement, point à la ligne.

    • Il faudrait cesser de se référer à la performance de Barak Obama. Autrement c’est une distorsion dans le discours, une malversation dans l’expression des sentiments. De plus Obama agissait à titre de représentant internationnal tandis que Suzanne Clément toutes proportions gardées s’en est bien sortie à titre local. Pourtant il est si simple de chanter les louanges de quelqu’un! Toutefois la course à la performance absolue ne pardonne pas, c’est une bête cruelle et sans pitié, les décodeurs le savent et tapent sur le clou.

    • Est-ce qu’on peut SVP parler de nationalisme, de fierté, de construire un pays sans être qualifié de “séparatisssssse”? Je suis tannée des intégristes de quelque côté qu’ils soient!
      Si se contenter de “vivre pour son petit pain à soi” tout en daignant, peut-être, si on a le temps, voter à tous les 4 ans tout en chialant à plein temps, semble le lot d’un bon nombre, moi, j’aime mieux me ranger du côté de ceux qui parlent avec fierté du Québec d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
      Je comprends très bien ce que vous voulez dire Stéphane. Une chose que je me suis demandée en écoutant Sophie Clément: “Pourquoi déclamer alors qu’il eut suffit de dire!”
      J’ai adoré le côté inclusif et festif de la St Jean 2009 ! Maintenant, on se retrousse les manches et on continue de faire ses preuves.
      Merci pour les clins d’oeil!

    • Personnellement, le discours je peux m’en passer. Par contre, il n’y a pas de quoi faire un drame avec ça. Il va sûrement y avoir une tonne de messages dans ce forum de vieux “fédéraleux bougons” qui n’étaient même pas présent à la fête. Surtout que le discours de cette année n’était pas à saveur politique. La fête cette année était particulièrement “inclusive”; idem pour le défilé. J’étais présent aux deux.

    • Peut-on avoir un lien vers un vidéo de ce discours? J’ôse esperer qu’il existe.

      D’après ce que j’ai lu, pour une fois, les separatistes ont été un peu plus respectueux des québécois qui ne partagent pas leur opinions. Pour une fois, il même possible d’envisager d’aller à la Fête sans se faire enfoncer l’option séparatiste dans la gorge.

      Si c’est vrai, bien, tant mieux. Laissons la politique de côté une journée par année et fêtons ensemble.

    • maintenant que la Saint-Jean pour les séparatistes est terminé, j’ai hâte de voir combien d’entre-eux vont c. sur la fête du Canada la semaine prochaine. J’ai aussi hâte d’entendre les Falardeau, Parizeau et autres petits de ce monde cracher leur vénin sur notre beau grand pays. Mais juste une petite chose, n’oubliez pas amis séparatistes que n’eut été des anglais nous serions tous amaricains aujourd’hui. Vous pouvez c… sur les anglais parce qu’ils vous ont écraser sur les Plaines mais j’imagine que cela serait aussi insultant pour vous de leur dire un petit merci pour leur victoire. Amis fédéralistes, notre fête s’en vient la semaine prochaine, faisons en sorte quelle soit grandiose et oublions pour une journée les séparatistes qui veulent la détruire et sachez que ce n’est pas à cause de ces bébés gâtés qu’on doit nous aussi cracher sur eux comme eux le font sur nous, au contraire, soyons humble, fier et surtout, montront leur comment les canadiens savent comment fêter dans l’harmonie. Alors message envoyé aux séparatistes, restez chez-vous le 1 juillet et laissez-nous fêter en paix. Est-ce que cela serait trop vous en demander?

    • L’appel à la nation n’a rien de rassembleur, et comme fédéraliste, je me sens exclue de toute façon. Je fêterai la soi-disant Fête nationale lorsque ce sera clair que c’est le présent que l’on célèbre et non pas un le “pays rêvé”. Qu’on ne vienne pas me dire qu’il n’y a rien de politique dans les aspirations souverainistes lancées pendant les spectacles de la Fête nationale parce que c’est faux. Ça passe par un processus politique, incarné par des partis politiques.

    • Je suis d’accord avec orbitalx. Pourquoi doit-on se taper ça à chaque St-Jean ? Ce n’est pas la fête de tous les québécois ? Parce qu’à chaque année, il y a 60-70% des québécois qui sont exclus par ce genre de sermon.

    • Premièrement, bon réveil à tous,
      Orbitalx: Si vous ne voulez pas entendre des discours à saveur souverainiste et bien, fêtez autre chose, il y a une panoplie de fêtes neutres … je vous suggère le Noël du campeur.
      Dominique: Je ne suis pas complètement en désaccord avec vous, sauf que je trouve que les jeunes auraient avantage à écouter des personnes d’expérience une fois de temps en temps et pour ce qui est des discours politiques, l’expérience est importante. Étant moi même jeune, un appel au peuple fait par un Vigneault encore convaincu malgré sont âge me séduit intensément.

      Pour ce qui est de la fête d’hier, arrêtons d’avoir peur d’offusquer les communautées. Serait-il possible de parler d’une communauté Québécoise qui est inclusive envers les personnes de toutes les origines et qui n’est pas diminutive de notre identité blanche et francophone. Ben oui, on est blanc, honte à nous! On est blanc et nos grands-parents sont nés ici, double honte! Je suis ultra fière de vivre au Québec et d’avoir une culture riche de plusieurs communautés mais si nous voulons vraiment inclure ces gens, arrêtons de les nommer par leurs origines et par le fait même, les isoler, appelons-les québécois. Et fêtons le Québec à la St-Jean, il y a 364 autres jours pour clâmer un immense vive Haïti.

    • Ah, l’appel à la nation.
      Faut que ce soit fait avec le bon trémolo dans la voix et si possible avec le coin de l’oeil humide et le poing bien serré.

      Une autre comédie parfaitement inutile puisque que les gens à qui elle est destinée sont déjà endoctrinés et lessivés du cerveau par la secte séparatiste.

      Et ça veut faire un pays, ces gens là.
      Y a de quoi rire.

    • Ce sentiment patriotique doit nous animer le plus souvent possible. Il doit nous animer jusqu’à la déclaration de l’Indépendance du Québec, et après, bien entendu.
      L’Indépendance du Québec appartient à tous les Québécois, peu importe leur pays d’origine. Il s’agit d’un formidable projet qui cimentera l’ensemble des citoyens qui font partie de notre nation.
      Madame Suzanne Clément est une bonne comédienne, pas une politicienne…
      Si son message apporte des voix pour la réalisation de la souveraineté : Mille fois bravo !!!
      Ce fut une belle fête nationale, édition 2009, grâce à nos artistes et à la foule composée de québécoises et de québécois de toutes origines.
      Vive le Québec Libre !!!

    • Pourquoi ne pourrions-nous pas avoir un pep talk qui fait allusion a nos racine, a notre histoire, a notre fierte (celle du passe et celle d’aujourd’hui), a nos valeurs de liberte de democratie et d’inclusions? Pourquoi toujours terminer par un cri a la separation qui n’appartient pas a la majorite des Quebecois et qui les rends inconfortable.

      A vous les separatistes-nationalistes-n’importequoitistes, faites vous donc une autre fete si vous voulez feter la separation qui n’arrivera probablement jamais, a moins d’avoir un maudit bon panier a crabe.

      Messieur les politiciens qui subventionnez la St-Jean, pourriez-vous SVP arreter d’engager uniquement des separatistes pour organiser cette fete de tous les Quebecois. Essayez ca l’annee prochaine… Peut-etre serez vous agreablement surpris de la reponse du public.

    • Une très belle St-Jean moins politisée et plus accessible à tout le monde. ON a beaucoup apprécié. Bravo

      Moi non plus Suzanne Clément m’a pas impressionné. On avait la nette impression qu’elle répétait une pièce de théâtre, ca m’a pas convaincu du tout. Je comprends pas pourquoi on lui a demandé de faire le speech. A part ses Hauts et ses Bas un show regardé par 300 000 personnes et qui coute une fortune à produire, on l’a connait pas beaucoup. Elle a fait son possible, mais c’était pas assez.

      C’était beau ce qu’elle disait, mais trop théatral. On n’y croyait pas et c’est dommage parce que le speech était beau. Elle actait beaucoup trop.

    • guy_michel_lanthier

      25 Juin 2009
      09h29

      “… j’ai remarqué que le pep-talk était beaucoup moins nationaliste que par les années passées. ”
      ___________

      À mon avis, cette présentation n’était pas moins nationaliste. Elle était fort appropriée. Ces propos visaient clairement et, efficacement je le souhaite, à redonner de la fierté, du dynamisme, de l’espoir à ce peuple qui, malheureusement, semble s’abandonner dans la passivité, dans l’attentisme, le cynisme voir le fatalisme au plan de ses aspirations nationales.

      L’esprit du superbe message de Suzanne Clément, ce qui se dégage de ses coups de coeur sur nos composantes culturelles et sociale, c’est fondamentalement l’idée suivante: On est capable…et on le mérite !

    • @orbitalx Très bon commentaire. Je ne suis pas là également pour cette même raison. Depuis de très nombreuses années, la fête nationale est celle des séparatristes. Et leur raison, et la seule, de se séparer, est la même depuis des décennies : la langue française. Écoutez bien les artistes souveraintristes la chanter et la parler, et vous découvrirez qu’ils sont les premiers à la massacrer et anglisicer. Durant ce temps-là, le PQ perd des plumes chaque jour, comme ce matin même.

    • @Boston
      Pourquoi tant de haine envers les méchants “séparatistes”? Vous mettez tout le monde dans le même bateau. Si vous parliez de la sorte d’un groupe ethnique, on pourrait affirmer que c’est du racisme.

      Être souverainiste, cela ne veut pas dire qu’on veut détruire le pays mais plutôt qu’on veut en construire un autre. N’est-ce pas quelque chose de légitime pour une nation… On peut trouver ça légitime tout en étant fédéraliste. L’un n’empêche pas l’autre.

      Les souverainistes que je connais sont des gens respectueux, éduqués et ouvert sur le monde. Tout comme mes amis fédéralistes d’ailleurs. Ce n’est pas parce qu’on ne partage pas les mêmes idées que l’on est des cons. Il faut savoir faire preuve d’ouverture.

      Au risque de vous étonnez, je vais être présent à la fête du Canada au vieux-port. Non pas pour “cracher” sur les méchants fédéralistes mais pour profiter de cette belle journée. Il y a toujours plein d’activités intéressantes au vieux-port durant cette journée-là. Le budget de la fête du Canada à Montréal est l’un des plus important au pays. Certains y voient de la propagande mais moi je m’en contrefiche. Je suis toujours partant pour faire la fête.

    • Si le discours avait été fait par Lise Payette, Gilles Duceppe ou Yvon Deschamps, Richard Desjardins, Denise Filliatrault, ou Guy Laliberté, vous auriez chiâlé contre les vieux radoteux.

      Toutes les occasions sont belles au Québec pour se vomir dessus!

      Que ça plaise ou non aux fédéralistes et même aux indépendantistes partisans du tout-inclus, la St-Jean est la fête des CANADIENS FRANÇAIS. Et c’est comme ça qu’elle a été fêtée partout au pays.

      Hier au parc Lahaie à Montréal, il y avait une célébration de la fête nationale avec nos amis Kabyles. Un chanteur a eu la regrettable idée de débuter sa chanson en tamazigh mais de tenter de la finir en arabe… Ça a bien failli mal tourner et le chanteur a été rapidement escamoté. Mettons qu’il faut avoir un minimum de connaissance de l’histoire de ces deux peuples pour comprendre l’implication de cet évènement.

      Ce sont les IMMIGRANTS qui sont capables de faire preuve d’un minimum de fierté et de dignité! Nous, on se flagelle, on se méprise, on se crache dessus en chœur et le pire, ce faisant, on se pense ben ben intelligent!

      Sur des centaines de milliers de gens qui ont fêté un peu partout au Québec, on met l’accent sur la poignée de cons sans éducation qui ont occasionné des problèmes. Qui ont bu comme des porcs, comme s’ils avaient besoin de l’excuse de la St Jean pour se saouler une fois dans l’année et qui ont occasionné du grabuge! On n’a pas parlé des nombreuses fêtes un peu partout qui se sont déroulées dans le calme et la joie avec l’immense majorité de la foule.

      Non, on préfère bien paraître en disant à la face du monde quelle bande de péquenots sans éducation, ivrognes, drogués, racistes et sectaires nous sommes. Au lieu de fêter notre origine commune, on se traite de tous les noms et on oublie souvent que n’importe qui n’importe où a accès à lire les énormités que les “gens bien” écrivent un peu partout.

      Bravo! Vous donnez une belle image des Québécois. On peut bien passer pour une bande de clowns dans le monde entier! Aucune, mais aucune fierté!

    • @michelnotredame
      L’Indépendance du Québec appartient à tous les Québécois, peu importe leur pays d’origine. Il s’agit d’un formidable projet qui cimentera l’ensemble des citoyens qui font partie de notre nation.

      J’aimerais bien avoir la définition que vous faites au terme nation si vous y incluez les mots “pays d’origine” et “Québecois”. Simple curiosité de ma part.

    • Je suis d’accord avec vous M. Laporte. Surtout…pourquoi a t’elle ressenti le besoin de hurler? Et pour ceux qui n’aiment pas le discours nationaleux…désolé mais c’est une fête nationale. Vous ne trouverez pas de discours du genre si vous allez voir Stevie Wonder au Festival de jazz. Mais il est normal et souhaité d’en entendre au moins un à la St-Jean. c
      Ce qui est insupportable c’est l’effet clique Guy A. Une gang de gars dans la quarantaine ou su’l bord qui ont l’air d’être resté adolescents. Ou étaient les musiciennes? Ou étaient les gens issus des communautés culturelles/visibles? Bizzare cette St-Jean. Et que dire de la farce de Guy A. sur les musiciens de tournée qui ramènent des bibittes à leurs blondes en fin de tournée. À vomir. S’il vous plaît..on veut pas le savoir. Quel idiot cet homme qui peut dire n’importe quoi parce qu’il s’est trouvé un petit pouvoir. Il aurait pu laisser faire pour son interprétation d’Isabelle de Jean Leloup. À chancun son talent. C’est quoi déjà le talent de Guy A. ?

    • @ michelnotredame ”L’Indépendance du Québec appartient à tous les Québécois”. Tu as tort, 51% des québecois ont voté non au dernier référendum. Vous, les séparatistes êtes les experts pour toujours inclure le ”nous”, de grâce arrêtez ce petit manège. Vous êtes une minorité pis acceptez-le point à la ligne. Vive le Canada

    • Je ne sais pas ce qui agace tant les gens (fédéralistes) en ce qui concerne l’indépendance du Québec. À ce que je sache, qu’y a-t-il de valeureux à se reconnaitre dans un pays qui n’est meme pas foutu de se gouverner seul et qui a toujours comme chef d’état la reine des British. Et on lui fait tous les honneurs quand elle se pointe dans le “pluss meilleur pays du monde”.

      Au moins les américains ont eu les couilles et la fierté de se construire un pays et d’avoir quelque chose à eux au lieu de se trainer en lavaces devant la couronne britannique.

      Si j’avais à me positionner, ça serait du coté des fiers batisseurs de nations et non de celui de ceux qui n’ont pas eu le courage de l’autodetermination.

      Alors, continuez à glorifier ce plus meilleur pays du monde sans gout ni saveurs et moi je continuerai à vouloir faire la promotion de cette enclave française en Amérique.

    • Moi hier dans la journée j’écoutais du Bashung et c’était très bon. De la vraie bonne musique, et de la vraie bonne poésie, dépourvue d’allégeance et d’opportunisme. J’ai essayé d’écouter le show de la St-Jean à la télé hier soir, mais j’avais un malaise au 10 secondes…j’ai donc finalement écouté les histoires de meurtres au canal D !

    • @swissmade ”Être souverainiste, cela ne veut pas dire qu’on veut détruire le pays mais plutôt qu’on veut en construire un autre.” Elle est bonne celle-là. C’est comme une maison que tu n’aimes plus, tu la détruit pis tu en reconstruit une autre. C’est comme ca avec le beau pays du Canada, la détruire pour juste construire le vôtre. Je trouve cela égoiste. Comptez vous chanceux de vivre au Canada, je connais pleins de gens qui aimeraient venir vivre ici. Le problème avec vous autres est que vous en voulez toujours plus. Aussi tu ajoutes ”Si vous parliez de la sorte d’un groupe ethnique, on pourrait affirmer que c’est du racisme.” Avant de me dire cela, regardes ta gang, il y en a pleins en commencant par Parizeau, Falardeau et Villeneuve. Je ne suis pas raciste, c’est juste que je suis tanné de vois plusieurs séparatistes c… sur nous autres. Vous n’êtes même pas capable de nous donner les vrais raisons pour une séparation et n’oubliez pas, une séparation ca coute cher et je suppose qu’une fos séparé, si séparation il y a, quand les choses vont mal aller au Québec, vous allez encore blâmer les fédéralistes. Si vous n’êtes pas content de vivre au Canada, quittez donc au lieu de brasser de la m… De plus, la raison que le Québec n’avance pas, c’est que vous parlez toujours du passé. Cibole, revenez-en, batissonsz maintenant ensemble main dans la main pour avoir un meilleur futur. Je vous dis cela en sachant fort bien que cela est trop en demander aux séparatistes. Bonne fête du Canada tout de même cher ami!

    • @ pieled et BOSTON

      Vous devez sûrement être fiers de la perte de 40 MILLIARDS de la Caisse de dépôt (gracieuseté du très fédéraliste Jean Charest). Vous devez sûrement être fiers du scandale des commandites (gracieuseté du très fédéraliste PLC) et autres scandales de leur cru.

      A vous lire, on comprend mieux ce que veut dire être “colonisés”.

      Pour ce qui est de la prestation de Suzanne Clément, elle était pertinente et de classe. Ah… c’est vrai, la classe…. les fédéralistes connaissent pas çà….. . La fierté non plus manifestement.

    • Depuis que les séparatistes/souverainistes/nationalistes/péquistes se sont emparé de la Saint-Jean (d’accord, ça fait des décennies maintenant), j’ai perdu tout goût à y participer. Je ne veux même pas y être vu par quiconque. Pourtant je suis pour une reprise de la vigueur québécoise au sein du Canada. Si on s’y mettait, on s’en trouverait beaucoup mieux qu’avec les plans de Jacques, Bernard, Pauline, et même François.

    • En effet…vive la canada…Hors Québec…

    • @orbitalx
      Bien d’accord avec vous

      @Boston
      Vous êtes champion dans la contradiction…

      “sachez que ce n’est pas à cause de ces bébés gâtés qu’on doit nous aussi cracher sur eux comme eux le font sur nous, au contraire, soyons humble, fier et surtout, montront leur comment les canadiens savent comment fêter dans l’harmonie”

      Suivi de

      “Alors message envoyé aux séparatistes, restez chez-vous le 1 juillet et laissez-nous fêter en paix.”

      Définition de l’harmonie: (Figuré) Accord parfait et une entière correspondance de plusieurs parties qui forment un tout, ou qui concourent à une même fin.

      Donc vous voulez fêter dans l’harmonie tout en excluant des gens…puis vous appelez les fédéralistes à ne pas “cracher” sur les séparatistes, et appeler des gens “petits” et les qualifier d’envenimés…c’est pas cracher sur les autres ça?

      Bravo pour le message vide de sens.

    • @sybo
      Ca serait ben le boutte du boutte si on tenait un discours separatiste pendant le festival du Jazz. Puis dis moi s’il-te-plait pourquoi de ton point de vue est-ce si indispensable de jumeler separation et fierte d’etre Quebecois? Je suis tres fier d’etre Quebecois (ma famille pourrait en temoigner), mais je suis aussi fier d’etre Canadien. Est-ce si difficile a comprendre, bateau? Je reve d’une St-Jean apolitique, ou seule la fierte d’etre qui nous sommes soit celebree, plutot que la volonte minoritaire et si improbable de devenir un pays.

    • Quelle fougue ! Quelle détermination ! Quelle beauté ! Plutôt que simplement le déclamer, Suzanne Clément a interprété L’appel à la Nation. Et pourquoi pas ? Même s’il aurait du être mieux nuancé, le texte, ponctué d’accords musicaux solennels, a porté de façon vibrante la comédienne jusqu’à la l’invocation finale : «ENSEMBLE, NOUS POUVONS». Proclamé par une jeune femme, cet appel peut rejoindre une génération nouvelle. Les appels répétés de nos idoles possédant une plus grande maturité nous ont fait vibrer mais n’ont jamais touché que ceux qui éprouvaient déjà la fierté de faire partie du peuple québécois. Renouveler l’image de fierté associée à la fête nationale, rendre plus actuel le rapport à l’identité francophone m’a semblé rafraîchissant.

      Le spectacle fut enlevant. Guy A. Lepage s’est offert un trip personnel avec les Porn Flakes mais il a bien su doser ses interprétations, correctes pour son registre. Florence K a pu donner la mesure de son talent. Éric Lapointe et Marie Mai ont électrisé la scène. Le menu était varié, il y en avait pour tous les goûts.

      Il est vrai que les allusions au «pays que l’on mérite» sont redondantes. Ce pays, les Québécois et les Québécoises auraient dû, et pu, se le donner depuis longtemps.

      Dommage que l’ardeur de la fête nationale ne se traduise pas en intention de nous donner ce pays à la mesure de nos désirs. Que notre culture qui, pourtant rayonne à travers le monde, n’intéresse pas le reste du Canada mais que nous confions pourtant toujours notre destinée à ceux qui le gouvernent. À l’image de ce veston que la comédienne a fait valser sur la scène avec panache, un jour peut-être ferons-nous valser nos peurs sans tenir compte de ceux qui s’acharnent à proclamer que «nous ne pouvons pas».

    • Drôle de post. On se croirait sur le blogue de La clique du plateau.

      À ceux qui chialent : si vous ne voulez pas fêter le nationalisme québécois le jour de la fête nationale du Québec, vous voulez fêter quoi? La couleur bleue?

      Si vous êtes si fédéralistes, qu’est-ce que vous en avez à faire, de la fête nationale du Québec? La fête du Canada s’en vient, et n’ayez crainte : ça ne plaît pas tellement aux souverainistes non plus. On ne peut pas avoir des opinions aussi tranchées et se reconnaître dans les deux fêtes.

      La Saint-Jean cessera d’être la fête des souverainistes quand il n’y aura plus de souverainistes. Et pour l’instant, il en reste pas mal. Normal qu’ils s’approprient la fête nationale qui, après tout, n’en est pas vraiment une.

    • Je n’ai pas vu l’appel à la nation de Mme Clément. J’ai été incapable de regarder le spectacle jusque là. Je n’en pouvais plus d’entendre les râlements incompréhensifs d’Éric Lapointe et de regarder Marie-Mai sautiller partout à m’en donner la nausée. J’ai fermé la télé quand elle a massacré Gens du pays. C’en était trop. J’en ai aussi eu assez des éditos moralisateurs de Guy A. Lepage sur la qualité de langue entre ses “définitivement”, “à date”, et j’en passe. Quand on veut faire la morale, comme disent les Anglais : practice what you preach! Si on a le Québec qu’on mérite, j’espère que le Québec n’est pas à l’image du spectacle que j’ai vu hier soir. Un bon mot pour Florence K., une artiste de grand talent.

    • J’étais mal à l’aise durant toute sa prestation théâtrale, sans naturel. Tout était trop étudié. La coiffure, les vêtements, l’intonnation.

      Bref, avec moi, elle a manqué son coup.

      Le contenu me laisse dubitative…
      On est boooooooooooooooooos!
      On est intelligents!
      On est grands!
      etc. etc.

      Depuis quand une nation est-elle si homogène?

    • Guy A Lepage… Pauvre type narcissique. J’ai fermé la télé quand, vers la fin probablement, il a commencé à chanter avec les Porn flakes. Il chante tellement mal que c’en est pathétique de le voir s’accrocher à un groupe de musiciens pour se donner ce qu’il croit de la plus value. De plus, comme le dit sybo plus haut, il a l’air d’un adolescent attardé.

      Pa thé ti que

    • @BOSTON

      Les séparatistes ont le droit de célébrer la fête Nationale, et ont même le droit d’en profiter pour faire promotion de leur idée. Dans 6 jours, les fédéralistes auront leur fête multiculturelle, bilingue, avec promotion du fédéralisme canadien, et ce, avec les mêmes taxes payées par les mêmes contribuables. Je vous invite à y participer si vous vous sentez plus à l’aise que lors de la Fête Nationale.

    • @Boston

      Clairement, vous êtes en train de dire au Québécois que s’ils ne sont pas Fédéralistes, ils n’ont pas d’invitation à la Fête du Canada ?

      Et après, vous vous permettez de traiter les Souverainistes ou les Québécois fiers de l’être de racistes, fascites, et tous les noms que vous vous plaisez à leur balancer avec agressivité à travers toutes les tribunes de ce quotidien…

      Vous êtes un beau modèle de citoyen.

    • @ montréalaise

      Totalement d’accord avec vous. J’avais écrit un commentaire similaire mais j’ai été censuré.

    • @NDez

      Ah? Je ne savais pas que la St-Jean était financé par les contribuables péquistes seulement. Je croyais que les fédéralistes (disont plutôt les non-séparatistes) payaient aussi. Merci de relever l’erreur.

    • Qui sera le héros croûton canadien-français de service cette année au Québec pour le 1rst of July, lors de la grand-messe du muliculturalisme ?

      Comme d’habitude, les vieux fédés vont rester chez eux à se taper un congé payé et à roter leur bière en lavant leur char.

      Pa thé ti que.

    • Ce sont des pep-talks qui vont règler tous les problèmes du quebec?

      Voyons donc, c’est comme à nowel: on parle de partage, mais aussitôt que c’est passé on revient tous à notre routine. On s’est donné une bonne conscience durant le temps des fêtes en achetant des cossins à sa famille, en donnant du change à un quêteux ou en donnant de la bouffe à une famille monoparentale, mais qu’est-ce qui a changé? Tout est à recommencer à chaque années.

      Les p’tites tapes dans le dos, ça fait du bien sur le moment, mais ça n’a rien de durable.

    • - À tous ceux qui aiment le Québec : Il y a la Fête National du Québec

      - À tous ceux qui aiment le Canada : il y a la Fête du Canada

      Pis au cas ou vous ne le saviez pas, vous avez le droit d’aller à une, et même aux deux événements

      Mais vous avez aussi le droit d’aller à une seule, et même ne pas y aller si vous préférez. Bref, vous avez la liberté de choisir ! Merveilleux !

      Donc, allez où vous voulez, fêtez, amusez-vous, tripper !

      Mais fermez-là avec vos chialages, et tout spécialement BOSTON.

    • @ BOSTON

      Le Monténégro vient de se séparer. Jusqu’ici, pas de fin du monde, mais on se croise les doigts.

      Et à votre discours méprisant, vous ajoutez que nous devrions tous travailler main dans la main. Comme c’est beau.

    • @BOSTON

      Que de contradictions.

      Vous déplorez le nationalisme véhiculé lors de la fête nationale du Québec, mais approuvez le nationalisme multiculturalisme véhiculé lors de la fête nationale du Canada.

      Autrement dit : le nationalisme canadien, c’est bien et le nationalisme québécois, c’est mal.

      Deux poids, deux mesures!

    • BEN, VOYONS DONC…
      C’est tout à fait normal, logique et légitime, qu’une jeune québecoise vienne nous insuffler un peu de confiance et d’énergie à tout ce peuple qui dort, qui voudrait bien…mais qui a peur…
      L’avenir appartient à la jeunesse, et si elle parvenait à nous “dé-z-ankyloser”, cette jeunesse nous aurait fait un beau cadeau avant notre retraite pour les uns et une dignité appelée Fierté pour tous les autres.

    • Aux independantistes. Peut-etre que ceci va vous faire comprendre ce que j’essaie d’expliquer.

      Comment vous sentiriez-vous si pendant la St-Jean l’animateur de la fete criait cntinuellement “Vive le Quebec dans le Canada” (ou quelque chose comme ca)? Je connais la reponse… Une partie d’entre vous resterait a la maison, une autre partie cahuterait, et certains commetterait meme des actes de violences/vandalisme.

      Alors pourquoi est-il acceptable de crier Vive le Quebec libre? Il y a pleins de Quebecois non-separatistes que ca indispose durant leur (oui oui, j’ai bien ecris leur) fete du Quebec et des Quebecois(es).

      Si il n’y pas moyen de comprendre cela, il n’y a pas juste les toilettes qui parfois se bouchent.

      Pour les independantistes, pourquoi ne creez-vous pas une fete de l’independance (la journee de naissance de M. Rene Levesque par example) plutot qu’agir en voleur de fete? A cette fete vous pourriez sans aucun probleme exprimer vos fantasmes independantistes. Notez bien que vous etes toujours les bienvenus a la fete des Quebecois aussi, mais pour feter quelque chose de concret… Le Quebec et les Quebecois(es), pas quelque chose de hautement hypothetique qui n’arrivera plus que vraisemblablement jamais… La separation du Quebec.

    • @Boston
      Du calme, ce n’est pas bon pour votre cœur! Je répète ma question : Pourquoi tant de haine envers les méchants “séparatistes”. Êtes-vous à court d’arguments à ce point-là? Pourquoi êtes-vous si irrespectueux envers une franche si importante de la population du Québec?

      On a tous notre vision de la souveraineté. Pour vous, en tant que fédéraliste convaincu, cela fait partie du passé. Pour moi, c’est tout le contraire : la souveraineté c’est un projet d’avenir. Lorsqu’on est jeune, on apprécie la nid douillet de ses parents, mais il vient un temps où l’on souhaite voler de ses propres ailes. On ne coupe pas les ponts pour autant. On aime toujours nos parents mais on apprécie notre liberté. Ce n’est pas nécessairement facile sur le coup mais on y sort gagnant à moyen terme.

      Sortez… allez à la rencontre des “séparatistes”. Être souverainiste ce n’est pas une maladie. La plupart des fédéralistes sont respectueux envers les souverainistes et vice-versa, mais il y a toujours des exceptions… Vouloir ce qu’il y a de mieux pour le Québec, n’est-ce pas le point en commun qui nous identifie.

    • j`ai préféré le spectacle de Québec , on avait des chansons mieux choisies pour la circonstance ; a Montréal , c`etait trop rock , surtout avec Eric Lapointe dans le décor , on ne comprenait rien , ca aurait pris du sous titrage , le discour de Suzanne Clément etait trop théatral et on aurait pu s`en passer ; pour ce qui est de ti-pit Lepage , j`espere que c`est la derniere fois qu`on le voit a ce genre de spectacle .

    • À tous ces fédéralistes frustrés, ne me faite pas pleurer… À vous entendre brailler, chialer, cracher en tant que pauvres victimes (!!!), vous augmentez ma ferveur souverainiste.

      Souvenez-vous d’où vous venez : de France et non d’Angleterre. Souvenez-vous de votre langue : français et non anglais. Souvenez-vous de votre religion : catholique et non protestante…

      Il est normal de ne pas partager la même culture. Les Italiens ne partagent pas la même culture que les Russes! Il n’y a rien de mal à vouloir créé son propre pays. Les souverainistes ne sont pas contre les Canadiens, ils sont pour les Québécois.

    • La prestance de Clément a été plus endurable que celle de Lepage.

      Voulez-bien me dire pourquoi il a parlé des trous dans les rues de Montréal, le soir de la Fête nationale ? Pourquoi a-t-il voulu nous montrer qu’il pouvait baragouiner quelques mots dans d’autres langues ?
      J’espère que son contrat pour l’animation de la Fête antionale ne sera pas renouvelé, car c’est un pur échec.

    • @ fench

      Le beau côté de la “prestation” de Clément par rapport à celle de Lepage est qu’elle a été courte.

      Les “Nous aurons le Québec que nous méritons” faisait une fois de plus pour Lepage plus autorité papale que “Vive la fête!” Par contre, j’ai aimé le clin d’oeil de le faire dans plusieurs langues puisque c’est là la réalité de Montréal.

      Que pensez-vous du “cunilingue” de Lepage à l’endroit de Florence K ? Moi j’ai trouvé qu’il fait vieux mononcle des années 50. Aucune classe.

    • montrealaise

      25 Juin 2009
      13h11

      “…Le contenu me laisse dubitative…
      On est boooooooooooooooooos!
      On est intelligents!
      On est grands!
      etc. etc.
      ——————-

      Lorsque l’on se fête ce n’est pas tellement le temps de se plaindre de tous les défauts. De plus, face aux sempiternels dénigrements que nous servent les fédéralistes at nauseam, elle a pensé qu’il valait mieux rappeler à tous que nous avons tout de même assez de réalisations comme nation pour relever la tête…au moins un bref moment, le temps de notre fête nationale.

    • @BOSTON

      Mais est-ce que vous vous relisez lorsque vous écrivez un commentaire sur ce blogue? Quel âge avez-vous? 16 ans? êtes-vous en dépression? Qu’est-ce qui se passe dans votre vie pour que vous ayez tant de haine? C’est à cause de gens comme vous que ma fierté d’être québécois en prend un coup. C’est étonnant de voir que certains crachent sur leurs frères et soeurs qui rêvent seulement d’un pays pour leur peuple.

      les souverainistes inclus tous les québécois dans leur fierté, car vous faites parti de notre peuple, les fédéralistes eux crachent sur les souverainistes, ils crachent sur leurs semblables. J’espère que les gens comme vous sont une minorité car sa me donne la nausé.

    • Guy A. Le Pape, le gardien autoproclamé des bonnes valeurs et opinions du petit peuple, a volontairement omis l’anglais quand il a dit que la fête nationale pouvait se fêter dans toutes les langues : francais, chinions, italien…mais pas anglais. Vous croyez que c’est un oubli? C’est bien mal connaitre cet être prétentieux.

      Une fête inclusive disaient certains blogeurs? Mon oeil. Inclusive si vous êtes séparatiste.

      Il y a belle lurette que je n’ai pas celebré la St-Jean. D’abord je n’ai plus besoin de pretexte pour brosser. De plus, cette fête a été détournée par le PQ pour en faire une fête partisane. Le DGE devrait s’en mêler…

    • montrealaise

      25 Juin 2009
      14h37

      @ fench

      “.. Moi j’ai trouvé qu’il fait vieux mononcle des années 50. Aucune classe.”

      Comme ça, les “vieux mon oncle des années 50″ n’avaient pas de classe. On m’en dira tant !

    • Pourquoi tout doit toujours etre tout blanc ou tout noir? Ne pas etre seperatiste ne signifie pas forcement etre federaliste. Tout comme les souverainistes ne sont pas tous des “cou-bleus” bornés aux opinions coulés dans le béton.

      J’aime le Quebec, mais je ne suis pas separatiste, vous comprenez? Je ne suis pas le seul, non plus. Mais ce n’est pas parce qu’on aime le Quebec qu’on est forcement independantiste. Et ce n’est pas parce qu’on n’est pas independantiste qu’on n’aime pas le Quebec. Et ca ne signifie pas qu’on est en amour avec la reine d’Angleterre non plus, ou qu’on est d’accord avec les valeurs conservatrices des provinces de l’Ouest canadien.

      Donc, je repete ma question. On peux-tu juste celebrer le Quebec sans se faire casser les oreilles par les souverainistes?

    • @Boston
      Je te cite…Vous pouvez c… sur les anglais parce qu’ils vous ont écraser sur les Plaines mais j’imagine que cela serait aussi insultant pour vous de leur dire un petit merci pour leur victoire”

      Je m’abstient de dire merci et je t’explique pourquoi. Primo les anglos ne nous ont pas écraser sur les Plaines, mais avant.

      Le long du fleuve, avant de bombarder Québec pendant 3 mois, ils ont incendié les fermes, les récoltes, tué les animaux, tué certains fermiers armés d’une fourche en bois et finalement violé leurs femmes et leurs filles…

      Pour les remerciements je vais m’abstenir !

    • Aux pas-contents qui descendent Guy A. Lepage avec une méchanceté à peine croyable,

      À vous entendre, la fête aurait pu être animée par une moitié de mouffette écrasée que ç’aurait été meilleur. Ou, encore, elle aurait pu l’être par le messie en personne que vous n’auriez pas été contents.

      Animez-le, le spectacle, si vous êtes si bons! J’irais certainement pas voir ça, mais j’irais faire un tour sur Cyberpresse le lendemain.

    • Vous ne nommez que les noms de personnes reconnues comme indépendantistes … et les autres, tous les autres qui ont voté “non” en majorité à deux réferendums, qui sont aussi Québécois et fiers de l’être,
      qui ne renient pas le Canada de leurs ancêtres, ni le Canada d’aujourd’hui
      qui est leur pays comme le vôtre (votre passeport le confirme),vous les
      ignorez? Expliquez-vous svp M. Laporte.

    • @montrealaise
      Aucune classe, en effet !
      Lepage est un provocateur maladroit, un ado attardé, comme vous l’avez écrit.

      J’ai honte pour nous, cette soirée sera diffusée dans le Monde francophone.
      On aura une drôle de perception du Québec.

      Je viens d’écrire mon opinion au MNQ.
      J’espère que son contrat ne sera renouvelé pour 2010.

    • Mais à part ca elle est jolie Mme Clément…dommage qu’elle soit inculte politiquement.

    • Salut Stéphane,
      Si j’avais été à la place des organisateurs j’aurais demandé à d’illustres inconnus de faire ce discours. Des ”gens du pays” qui trimment dur jour après jour afin de survivre dans cet État ayant tant de possibilités mais qui ne sont malheureusement pas exploités par nos décideurs politique. Une mère de famille monoparentale, un ouvrier, une infirmière, un électricien et un chauffeur de taxi. Toutes ces personnes auraient, j’en suis certain, un discours motivant et passionné.

      Jean Bottari
      St-Mathias-sur-Richelieu

    • Je ne comprends pas les gens qui chialent que la St-Jean-Baptiste est une fête de ‘’séparatistes”. Ben oui, les souverainistes ce sont un peu appropriés la fête nationale, et c’est bien normal, tout comme les fédéralistes se sont appropriés à juste titre le 1er juillet.

      Voyez-vous beaucoup de souverainistes ou nationalistes québécois critiquer que le 1er juillet est trop fédéraliste? Non, parce que c’est tout simplement dans l’ordre des choses. Si vous n’êtes pas contents, faites votre petite fête chez vous! Moi, je ne fête plus la fête nationale depuis 3 ans parce que je la trouve trop dénaturée politiquement, pour moi elle n’est pas assez revendicatrice!

    • hunter: je suis parfaitement d’accord, cela résume bien le fond de ma pensée!

    • @ medidata

      Désolé, je n’ai pu m’empêcher à la lecture de votre commentaire de vous rappelez à l’ordre. (N’y voyez rien de baveux, seulement un fait que l’on ne nous enseigne pas dans nos cours d’histoire)

      Si on lit l’histoire comme il faut (journal de Montcalm entre autre), il faut rappeler que les canadiens-francais et amérindiens on brûlé les terres aux frontières américaines, violé et tué des enfant avant que les anglais ne le fassent sur les villages le long du fleuve. Ils avaient peur que les colons anglais se rallient à la cause de la couronne britanique.

      Parcontre celà ne veut pas dire que c’est bien d’un clan ou dans l’autre. Ne regarder pas l’histoire avec vos yeux modernes, c’est important puisque les coutumes de l’époques étaient bien différentes. Ce genre de barbarie étaient fréquentes bien que condamnable.

      Deplus, si vous deviez les détester à cause de ce qu’ils ont fait, vous devriez vous résigner à détester vos ancêtres pour tout ce qu’ils fesaient subir à leurs femmes et leurs enfants. Les relations familliales n’étaient comme aujourd’hui pas toujours roses elles étaient parfois même cruelle. Faut-il les juger??? Non car ils ne pensaient pas comme nous.

    • Bonjour!

      Je suis vraiment abasourdie par les commentaires de certaines personnes qui dénigrent tout ce qui peut distinguer ce qu’est la fierté d’être un Québécois.

      Que de petitesses dans les propos chez ces gens qui n’ont aucun discernement. Franchement ça me dépasse. Je savais que ,malheureusement il y a trop de personnes qui ont des jugements imbéciles,mais je ne croyais pas ,qu’il puisse également y avoir autant de HAINE chez certaines personnes.

      Pour ma part ,le 24 juin est ,et restera une fête qui appartient aux québécois qui en sont fiers.Tant pis pour ceux qui râlent de toute façon ,c’est comme ça à chaque année.On dirait de la jalousie ma parole!

      J’espère également que Guy A. Lepage aura encore le contrat pour plusieurs années.Il a fait un excellent travail lui et tous les autres chanteurs (euses) et musiciens.On a prouvé encore une fois comment on a du talent au Québec! Pour tous ceux qui sont trop “bouchés” pour comprendre les petits clins d’oeil de Guy A.Lepage ,alors tant pis pour vous autres!

      Pour ce qui est de Suzanne Clément elle a apporté un vent de renouveau ,et pour ceux qui le veulent bien ,elle a encouragé les gens à se dépasser .

      Bravo aux Québécois fiers de l’être!

    • Je crois que les gens auraient avantage a relire les posts de orbitalx. Moi aussi j’aimerais avoir une St-Jean sans politique qui rassemblerait tous les gens fiers d’etre Quebecois. Ces trop nombreux messages a la souverainete ne devraient pas etre inclus parce que ca embarasse une bonne partie des Quebecois. De la meme facon qu”on ne devrait pas faire de propagande federaliste a la Fete du Canada. Ce sont des occasions de se rappeler qui nous sommes.

      Je tiens a dire, en passant, que je ne cautionne en aucun cas les propos de Boston mais j’aimerais que les souverainistes moderes qui lui tombent sur la tete ne se genent pas pour ecorcher les souverainistes finis aussi. Me faire traiter de colonise parce que je ne vois pas le Quebec devenir souverain et que je ne considere pas les anglophones comme des antechrists, ca commence a faire.

      Disons que je suis content de n’avoir aucun de ces fanatiques (federalistes et souverainistes) dans mon entourage parce que les discussions seraient pas mal plates.

    • @ hermes_

      Vrai que ce n,est pas le temps de se plaindre. C’est le temps de fêter. Mais des “on est booooooooooooooooo!” , “On est intelligeeeeeeeeeeeeents!”, etc., ça ressemble à un discours désincarné. Une sorte de pep-talk de camp de vacances ou de performer genre… merde, son nom m’échappe. Celui qui fait des conférences de motivation depuis une trentaine d’années. (Vive Google: Jean-Marc Chaput).

      Quand on doit trop se répéter ces leitmotiv… y’a quelque chose qui cloche.

      Les vieux mononcles des années 50… Ben, ce que j’en ai entendu dire. Des jokes de mononcles. C’est ça qu’il fait trop souvent, Lepage.

      Pardon mononcle ;-)

    • L’appel à la NATION de Mme Suzanne Clément me laisse totalement froide.

      Ce n’est pas elle qui va animer, réchauffer mon patriotisme. Je n’ai pas besoin d’UNE AUTRE pour m’injecter du patriotisme.

      D’ailleurs sa diction faisait défaut comme celle de plusieurs artistes. Ils crient, hurlent avec une musique de bruit de caisse, sans harmonie. ça nous casse les oreilles…ça manque de fini, de vernis, de raffinement. En un mot c’est ÉPAIS….

      C’est aussi épais, sans manière, sans éducation, les Plaines, la Grande-Allée les alentours du Parlement, de la Fontaine de Tourney sont devenus des IMMENSES POUBELLES à ciel ouvert…Je dirais sans ménagement que les c……sont venus en ville et ont déversé leurs déchets.

      Après cela on viendra faire des discours sur la
      protection de l’environnement.

      Je voudrais une fête nationale raffinée, avec de la VRAIE MUSIQUE, de la poésie.

      J’aurais aimé entendre Bruno Pelletier….Claude Dubois….

    • @ quebeclibre….revendiquer QUOI?

    • “Le long du fleuve, avant de bombarder Québec pendant 3 mois, ils ont incendié les fermes, les récoltes, tué les animaux, tué certains fermiers armés d’une fourche en bois et finalement violé leurs femmes et leurs filles…”

      C’est-tu écoeurant rien qu’un peu!!

      Et dire que cela se passait il y a 250 ans…
      On pourrait quasiment dire hier!!

      Il y a des personnes qui ont la rancune tenace…

      Vous savez… Le Grand Dérangement… La déportation des Acadiens…

      Ben les Français avaient la même stratégie dans leur carton
      Ils n’ont pas eu l’occasion de l’appliquer aux *maudits anglais*… C’est tout!

      C’est comme ça qu’on faisait la guerre à l’époque
      et c’est pas vraiment plus jojo de nos jours sauf que
      depuis la découverte de la bombe atomique,
      on ne la fait plus entre pays *civilisés…
      On se contente d’envahir et de massacrer les indigènes…

      Faudrait en revenir un jour de la Bataille des Plaines d’Abraham!

    • Moi non plus je n’ai pas envie de fêter cette “supposée” fête nationale à la sauce séparatiste alors qu’il n’y a même pas 40% de la population en faveur de la souveraineté et qu’il y en a au moins 60% contre .
      Les séparatistes ont usurpé cette fête et ils ont le front de venir nous dire qu’ils sont inclusifs ! Quelle pitié !

      Quant à Guy A. Lepage, c’est un adolescent en pleine crise de puberté !

      Comment se fait-il que lui peut dire n’importe quelle connerie en public et ne jamais se faire rabrouer alors que l’on a tombé à bras raccourcis sur Jeff Fillion pour ses propos qui , à mon avis , n’étaient pas plus vulgaires que bien des propos ou attitudes de Lepage ?
      Loin de moi l’idée de défendre Fillion mais l’a -t-on écoeuré parce qu’il n’était pas souverainiste comme Lepage ?

    • Salut,
      Avec Falardeau ca lèverait !

    • @louthi

      Vous n’avez pas saisi mon propos. La Fête Nationale et la Fête du Canada sont financées à même les fonds publics, donc par les contribuables, à même les taxes et impôts que nous payons. La source de financement est la même pour les deux fêtes, les contribuables, tant péquistes, que libéraux que communistes. Les séparatistes ont leur fête, les fédéralistes aussi, tout le monde est heureux!

    • Je partage complètement l’opinion de Koriandre.

      Une porte-parole jeune apporte une nouvelle énergie, embellit l’image de la cause et rejoint davantage les jeunes!

      Bravo à Madame Clément! Voir son engagement, voir l’engagement de la jeunesse à l’égard du Québec fait du bien !

      Je dois dire cependant que, pendant quelques minutes, j’ai partagé l’opinion de M. Laporte. Ce qui m’amène à me demander s’il serait bon, comme le chantait Michel Sardou sur un tout autre sujet, d’unir, pour ce soir-là, les cheveux blonds (ou bruns ou roux) et les cheveux gris.

    • @hunter ”À tous ces fédéralistes frustrés, ne me faite pas pleurer… À vous entendre brailler, chialer, cracher en tant que pauvres victimes (!!!), vous augmentez ma ferveur souverainiste.” Excellent commentaire, moi aussi je pense comme toi sauf au lieu de ”fédéralistes”, j’ajouterai ‘’séparatistes” et je mettrai ”vous augmentez ma ferveur fédéralistes.” Comme cela, toi et moi on est quitte.

    • c’est avec une consternation à chaque seconde grandissante que j’ai écouté la diatribe de suzanne clément, me répétant que ça ne se pouvait tout simplement pas, que quelqu’un avait omis de lui dire que ce genre de prestation fait plus appel à la poésie solennelle de la dignité identitaire qu’aux manifestations hystériques d’une crise de nerf d’amante éconduite. ahuri, j’ai tenté de noter certaines de ses saillies mal à propos, mal écrites, mal dites. “on fait pu jusse préparer la révolution, on est révolutionné!!!” vocifère-t-elle, à un moment donné, avant d’ululer des phrases aussi inspirantes que: “on est inspiré et inspirant”, et de nous asséner une perle philosophique pathétique: “le frança, c’est une langue qui nous garde vivant.”

      non, chère, c’est exactement le contraire : la langue n’est pas capable de te garder vivante, et ce n’est pas sa fonction; c’est plut^pot toi qui doit veiller à garder la langue française vivante …

      quant à lepage, ciel !!!, il chante comme une corneille, et tout son show avait adopté un look trash de fond de ruelle, comme si c’était ça, la fête : i fa cho, ça pue, on é ben, pis on prend un coup, sti.

      on ben d’la classe.

    • Je ne viens pas souvent sur ton blogue parce que je trouve que tu écris beaucoup de niaiseries mais là sur ce point je te rejoins.
      On a un méchant problème avec le nationalisme au Québec. On n’est incapable de se dire qu’on est fier d’être Québécois parce que le mot Québécois ne veut plus dire grand chose. On y a enlevé toute sa subtance ethnique pour la remplacer par de la dope territoriale.

    • Votre amour pour Obama me paraît inconditionnel. vous le mêlé à toutes les sauces. Pour ce qui est de Mme Clément, bravo, c’est du nouveau qu’il nous faut.
      Coudon, Stéphane , êtes-vous trop vieux? Payette, Deschamps, Duceppe et Jeanne d’Arc, ayoye!!!!Et Guy Laliberté ? c’est le boutte
      Monsieur Laporte il nous faut:
      Jeunesse, fraicheur, dynamisme, Exactement ce que le spectacle nous a donné.
      Merci Madame Clément.

    • @BOSTON et al. Je ressens une tristesse abyssale à vous lire. Mais je sais que je perds mon probablement temps. J’essaie quant même. Comment croire que des Québécois ne veulent pas se donner un pays, le seul État francophone d’Amérique (2 % de la population) ? Comment croire que des Québécois refusent les moyens de se développer comme ils l’entendent, de s’affirmer ici en Amérique, comme des Nord-américains, et dans le monde, comme un des quelque 200 pays. C’est exaspérant. Et infiniment triste. Et tout ceux là qui achètent les arguments comme quoi devenir un pays est un acte de fermeture… décidément je ne comprends rien. Je sais bien qu’il y a les Falardeau, mais enfin… plus personne ne les écoute. Est-ce qu’on pourrait pas revenir à un peu de sens commun. Et de dignité. Et de fierté !!!

    • Il nous faut au Québec des cris du coeur de nos entrepreneurs, des nos bâtisseurs pas encore de nos artistes… Le Québec en déclin se complait dans ces discours mielleux et vides. Trop d’artistes souverainistes alors que le peuple qu’ils servent ne veut rien entendre de ce Grand Soir. Ca sent la redite et le moisi ce discours de cette comédienne.

      Lepage…égale à lui-même donc nul.

    • Bonjour M. Laporte.

      Pour ma part j’ai trouvé Suzanne excellente! Je ne sais pas qui a eu l’idée de la choisir mais c’était génial! Guy A. a été à la hauteur de ce qu’on attendait de lui: divertissant et rassembleur! Nous sommes chanceux de les avoir! Je suis donc en désaccord avec vous, mais c’est correct ainsi.

    • Gilles Duceppe est crédible?

      Un peu de potinage…

      Saviez-vous, que sa mère qui est prétendue de descendance “irlandaise” selon ce que M Duceppe aime déclarer, est en fait carrément de descendance anglaise, comme dans Angleterre.

      J’imagine qu’irlandais ca fait “moins pire”.

      Comment je sais? j’ai mes sources… sa mère fut la cousine de ma grand-mère! ma grand-mère capote chaque fois elle entend Duceppe mentir.

    • Moi, je suis d’accord avec vous. Même qu’au début de son intervention, je pensais que c’était peut-être une farçe. Qu’il y aurait un punch à la Rock et belles oreilles.
      En tout cas, je me demande encore, qu’est-ce qu’elle faisait là à s’époumonner
      sur un texte somme toute, assez insipide.
      Ça faisait audition de théâtre ben raide

    • M. Laporte

      Vous faites dans souvent dans le mépris quand il est question de la souveraineté du Québec. C’est votre droit mais comment ne pas douter de votre soumission a votre employeur.
      R.B.

    • Moi je l’ai trouvé très belle,vibrante et convaincante. Elle y est allée avec toute la flamme et la passion qu’elle a dans le coeur pour ce pays qu’elle souhaite en devenir.
      Bravo.

      Pour les petites personnes recroquevillées dans leur petit quotidien sans envergure ,sans rèves et sans espoir,vous n’êtes pas obligé de fêter la ST-Jean ,ni de regarder un spectacle qui vous déplait.
      Ne soyez pas masochiste et continuez de vivre tranquillement votre insignifiance sans lendemain,mais un conseil,enlevez vous toute cette hargne que vous avez dans le coeur,c’est mauvais pour votre santé et on veut vous garder…

    • La St-Jean a un goût d’indépendance et c’est le cas depuis longtemps. Pour moi, le grand problème est de ne pas l’admettre, tout simplement. Aucune autre province du Canada n’a une fête Nationale, à ce que je sache… Ils fêtent le 1er juillet. Les résidents du Québec qui se définissent comme “Canadiens” avant d’être “québécois” peuvent donc faire de même.

      Rappelons que le terme “nation”, en politique internationale, est l’équivalent d’”Etat souverain”, et qu’il fait appel à une conscience historique et culturelle. Au Québec, ce jour-là, nous avons donc envie de fêter la Nouvelle-France et la francophonie. C’est tout. Ceci ne veut pas dire que nous ne sommes pas conscient des réalités du Québec actuel, mais cette journée-là, c’est un retour au source. Une façon de “se souvenir” et de se “présenter” au monde.

      @ Boston
      Avec la haine que vous portez au Québec, je doute que vous participeriez à une St-Jean, même si on en oubliait le côté indépendantiste. En fait, vous avez juste envie de cracher sur ceux qui ne pensent pas comme vous. Vous adoptez l’argument du “Partez si vous n’êtes pas contents ?” ? Sachez que la majorité des québécois voudraient bien, mais vous les avez empêché de le faire en “95 :
      1. en acceptant 56 milles votes illégaux pour le “non” (soit plus de votes que la différence existant, au final, entre le Oui et le Non…)
      2. en brimant les droits du PQ, en leur bloquant l’accès à la télévision publique pour faire valoir leurs idées
      3. en dépensant 6 fois le budget électoral réglementaire pendant la campagne
      4. en augmentant de 87 % le nombre de certificats de citoyenneté attribué de 93 à 95 au Québec. Un taux jamais atteint avant, ni depuis..
      5. en organisant une manifestation trafiquée par des rabais injustifiés d’Air Canada et Via Rail pour des trajets vers Montréal à cette période
      6. en permettant à des fédéralistes résidants hors-Québec de voter parce qu’ils avaient (peut-être) l’intention de revenir vivre au Québec “prochainement”
      7. en déposant le projet de loi sur la clarté, indiquant qu’une majorité de 50+1 à un futur référendum ne serait pas suffisante pour reconnaître la souveraineté de Québec…

      Alors, qui brime qui ? Qui est égoïste ? Qui est petit ?
      J’arrive à parler très calmement avec des amis fédéralistes. Je les respecte. Ils font de même. Et je sens en eux la fierté d’être Québécois. Mais vous, vraiment, je ne sais pas ce que vous faites dans cette province, qui visiblement, vous dégoûte.

      N.B. A ceux qui trouvent que les indépendantistes vivent dans le passé :
      Pour savoir où on va, il faut savoir d’où l’on vient. Pour changer les choses, il faut avoir le courage de regarder en arrière et de prendre position. Tout tentative de changement qui ne se ferait pas ainsi serait ridicule, injustifiée et probablement bien risquée pour la suite des événements. Ceux qui ne s’intéressent pas à leur histoire et qui se satisfont de ce qu’ils ont font du “sur place”. C’est mon opinion.

    • @ gentlewoman, ”En fait, vous avez juste envie de cracher sur ceux qui ne pensent pas comme vous.” Ma chère dame, j’agis de la même façon que les séparatistes envers les fédéralistes et de grâce ne renier pas ce fait. Aussi, vous mentionnez ”Sachez que la majorité des québécois voudraient bien, mais vous les avez empêché de le faire en “95”. Encore une fois, vous faites erreur, la majorité à décidé de rester et pour les magouilles du fédéral que vous énumérez, les séparatistes ont agi de façon similaire en omettant oh involontairement de compter des votes dans des comptés fédérales. Nous êtes juste une frustrée parmi tant de séparatistes qui ont pas eu leur bonbon en 95 pis vous savez quoi, votre bonbon, vous ne l’aurez peut-être pas de votre vivant non plus. Je suis fier d’être québecois et même je participe aux festivités de la Saint-Jean mais mon coeur est avec le Canada. J’imagine que vous pourrez dire que mon amour est le Canada pis ma maitresse est le Québec, je la baise quand ca me tente. Et je dois vous avouer, de voir certains séparatistes agir comme des clowns par moment bien mon appétit pour ma maitresse en prends pour son rhume. Il est vrai que pour savoir où on va il faut savoir d’où ont vient. Par contre, le problème avec cela est que le fait que vous ne regardez le passé. Je ne dis pas d’oublier le passé mais faut commencer à quelque part et pourquoi pas, disons commencer par le moment présent et bâtir pour le futur. Là où bien des fédéralistes embarquent pas est le fait que beaucoup de séparatistes argumentent les batailles perdues des années 1700 et 1800. Cibole, revenez-en nous sommes en 2009. Si vous êtes tellement convaincus que les choses iraient mieux en se séparant, alors prouvez le avec des faits et chiffres à l’appuis et non les guéguerres des années 1700 ou 1800. Peut-être là et je dis bien peut-être là que vous aurez un peu de ma sympathie et peut-être me pencher de votre côté mais présentement, vous avez pas beaucoup d’arguments coulés dans le bétons pour me convaincre. Bonne journée!

    • @Ndez

      Comme si on ne le savait pas. C’est plutôt toi qui n’a pas saisi la joke.

    • @ candela concernant votre commentaire pour la fête du Canada qui va comme suit ”Comme d’habitude, les vieux fédés vont rester chez eux à se taper un congé payé et à roter leur bière en lavant leur char.” J’espère que vous avez pris bien soin de cirer votre bagnole après l’avoir laver le 24 juin et que la bleue rentrait bien pour faire descendre vos Hot Dogs oops, chiens chauds.

    • @ Boston

      Des chiffres ?
      Parmi les 192 pays du monde membres de l’Organisation des Nations Unies
      (ONU), le Québec occuperait :
      • Le 18e rang pour sa superficie;
      • Le 23e pour le poids de son économie, juste après l’Allemagne, le Japon, la
      Grèce et la France;
      • Le 26e rang pour son niveau de vie, juste après la France, l’Allemagne et l’Italie,
      mais avant l’Espagne et la Nouvelle-Zélande.
      Des faits ?
      Trop long à énumérer ici, mais si, comme vous le dites, vous êtes préoccupé par les arguments souverainistes, je vous conseille d’aller faire une petit tour sur le site du PQ… Et pour vous éviter de le chercher, voici l’argumentaire :
      http://www.pq.org/IMG/pdf/PQ-Argumentaire_2008-2.pdf

      Dommage que vous connaissiez si peu de séparatistes pour avoir cette opinion. C’est certain que celui qui revendique dans l’adversité a toujours l’air plus méchant que celui qui ne se plaint pas… Ceci dit, je crois que vous avez tort sur leur compte. Par contre, votre exemple est pas mal. Comme plusieurs fédéralistes, vous êtes bien prêt à baiser le Québec quand ça vous tente… Ca ne fait pas de vous un Québécois. Ca fait de vous un opportuniste.

      En effet, il y a eu des votes refusés pour le clan du Non en 1995 qui peut-être n’auraient pas dû l’être (”peut-être” dans l’optique où il a été impossible de le prouver). Cependant, au final, le nombre de bulletins de vote refusés n’est en aucun cas au-dessus des normal (1,82%, le taux le plus bas étant de 1,06% et le plus élevé de 2,63% (par le P.L.). Il était aussi de 2,18% au référendum de 1992… dirigé par le P.L….). Bref, on peut penser que le Oui a triché de… 5 milles votes. C’est mal, c’est vrai. Mais sur les 56 000 (prouvés) pour le Non, c’est bien peu, non ?
      Celui qui a volé un chewing gum au dépanneur est-il aussi coupable que quelqu’un comme Madoff ?

      Parlant de chewing gum… Frustrée, je le suis, en effet, car la souveraineté n’est pas un bonbon. Ce serait plutôt les dents qu’il faut pour le manger.

    • Un «show» politique de base classe, je ne fais pas allusion aux artistes, mais de
      Lepage et la Clément. Un sondage révèle que 93% des Québécois refusent de se
      montrer à ces fêtes, vous comprenez le pourquoi ? A un certain moment, j’étais certain que la Clément avait perdu le nord et Lepage qui déclare, se croyant très
      drôle, de dire que le 1 juillet est la journée du déménagement. Ce petit imbu, ne
      semble pas savoir, qu’il doit sa richesse à la Société d’État qui dépend du Fédéral. Un party monté par une bande de frustrés au détriment de la majorité qui compose le Québec. Une sacré bonne raison de fermer cette boîte de RC qui démontre clairement son attachement pour cette bande d’huluberlus. Je suis probablement plus Québécoise que tu peux l’être Lepage, parce que, je n’ai pas
      de haine envers tous ceux qui portent le titre de Québécois. Parce que ceux que
      j’aime ne porte aucune étiquette.

    • Les plus “frustrés parmi les québécois sont les “séparatistes”…

      Ils veulent beaucoup plus de pouvoir: récupérer tous les champs de compétence et s’IMAGINENT qu’en faisant l’INDÉPENDANCE, tous NOS problèmes vont être réglés dans: la Santé, l’Éducation, l’Immigration, le décrochage scolaire.

      Nous allons devenir RICHES très RICHES et l’argent va couler dans les rues. En résumé le PARADIS TERRESTRE (que les curés nous promettaient APRÈS la mort) sera le Québec. Le monde entier sera à nos pieds: plus de fermetures d’usines (automobiles) plus de déficits mais des surplus à la tonne. Nous ferons plier les géants: USA, la France, l’Angleterre, l’Allemagne etc…Nous serons le “point de mire” de l’humanité.

      Voilà ce que nous promettent les “séparatistes” ou plutôt les “indépendantistes”.

      Si ça va mal dans la Santé, dans l’Éducation, nous n’avons qu’à examiner NOS politiques, c’est entièrement de NOTRE faute. L’Éducation a été la plus maltraitée, réformes pardessus réformes, nivellement par le bas, pas de qualité dans la langue, encouragement à la “farniente” à la médiocrité. Valorisation du mauvais langage, louanges des expressions bâtardes, des jurons, éloge de l’ignorance etc…par notre faute, par notre très grande faute…

      En récupérant tous les pouvoirs, il y aura PLUS de dépenses. Ce qui était payé par TOUS les canadiens, devra être défrayé par les québécois: parcs, marine, édifices fédéraux, amabassades, récupérer 45,000 fonctionnaires fédéraux pour les INTÉGRER dans la fonction québécoise, déjà saturée…etc…

      Une SÉCESSION ne se fait pas avec des sentiments, des émotions, des états d’âme. Il s’agit bien d’une Sécession: se détacher d’un ÉTAT légalement constitué depuis 1867. TOUS les québécois ne sont pas séparatistes.

      Comme le disait si bien un internaute il faut arrêter d’employer le: NOUS…c’est une usurpation, une interprétation biaisée, une arnaque…

      CERTAINS québécois sont séparatistes…
      CERTAINS québécois n’approuvent pas le Rapatriement de la CONSTITUTION.
      Certains québécois pratiquent l’exclusion systématique des anglais…

      Certains québécois sont “nationaleux” pas nationalistes: un nationalisite c’est celui ou celle qui est fier de BIEN PARLER, de bien ÉCRIRE sa langue, qui rejette la vulgarité, les sacres, les expressions “joualisantes”….

      Pour tout résumer Marc Angenot nous dit: “La victimisation et le ressentiment” sont les deux bases du séparatisme…comme il dit vrai.

      -. nous sommes des victimes, nous avons été conquis par les maudits anglais, nous avons été humiliés, bafoués, méprisés, rejetés…

      -. nous les haïssons tous, surtout les anglais: ils ne doivent pas fêter avec nous la ST-JEAN, nous acceptons les chiliens, les marocains, les américains, les mexicains, les grecs, les italiens, les allemands….mais jamais les anglais…

      Depuis 1968, nous subissons des “harcèlements” politiques de CERTAINS québécois séparatistes…ils chiâlent continuellement, critiquent, détruisent certains politiciens surtout ceux qui ne sont pas péquistes et bloquistes.
      Voilà la situation!

      Monsieur François Legault a enfin compris que ça ne “prend” plus le projet souverainiste tout comme Messieurs Bouchard et Facal…

      Le P.Q. fera-t-il son examen de conscience à l’occasion de ce départ…j’en doute…c’est cela qui lui fait énormément de tort…il refuse toujours de VOIR la réalité, de même qu’il refuse de descendre de son piédestal pour aller voir ce qui se passe en bas. Et POURQUOI TOUS les québécois n’embarquent pas dans son projet?

      Cet éternel OPTIMISME devient ridicule…

    • @Boston
      Encore une fois, pourquoi tant de haine envers les “séparatistes”? Bien sûr qu’il y a des extrémistes chez les souverainistes. Il y en a aussi chez les fédéralistes et vous semblez en faire partie. Vous savez c’est pas parce qu’on est souverainiste qu’on est des ignorants finis. On n’est pas tous fait dans le même moule. On peut être souverainiste pour différentes raisons. Il faut savoir faire la part des choses.

      Le gouvernement fédéral lui-même a reconnu le Québec comme étant une nation. N’est-il donc pas légitime pour une nation d’acquérir sa pleine souveraineté? La preuve de l’immobilisme fédéral, on reconnaît le Québec comme une nation mais il n’y a aucune action qui a été prise en ce sens.

    • Les fédéralistes comettent une erreur intellectuelle grossière. Si le Québec est un nation, la Fête Nationale a donc pour but de célébrer cette nation. C’est évident. Et si il y a nation, le principe internationalement reconnu d`´etat-nation s’applique. Dans ce cas, il est normal que les participants à cette célébration soulignent le fait que le pays du Québec reste encore à construire. Et qu’ils appellent le peuple à se remettre enfin à la tâche. C’est d’une logique irréprochable. Le Québec émasculé d’un état légitime n’est pas viable.

      Mais pour les ultra fédéralistes qui ne voient pas l’urgence de se doter d’un pays au cours de la décennie actuelle, ils ne devraient pas non plus, en étant conséquents avec eux-même, croire que le Québec forme une nation. Donc ils ne devraient absolument pas voir la pertinence d’une Fête Nationale. Et encore moins avoir le goût d’y participer. Peu importe que cette dernière comporte une saveur patriotique ou non. à moinbs qu’ils nÄaient aucune calsse et q

    • Texte complet. Le premier a été envoyé par mégarde
      Les fédéralistes comettent une erreur intellectuelle grossière. Si le Québec est un nation, la Fête Nationale a donc pour but de célébrer cette nation. C’est évident. Et si il y a nation, le principe internationalement reconnu d’état-nation s’applique généralement. Dans ce cas, il est normal que les participants à cette célébration soulignent l’incongruité du fait que le pays du Québec reste encore malheureusement à construire. Et qu’ils appellent le peuple à se remettre enfin à la tâche pour ce faire. C’est d’une logique irréprochable. Le Québec émasculé d’un état légitime n’est pas viable. Et il faut modifier cette situation.

      Mais pour les ultra fédéralistes qui ne voient pas l’urgence de se doter d’un pays au cours de la décennie actuelle, ils ne devraient pas non plus, en étant conséquents avec eux-même, croire que le Québec forme une nation. Donc ils ne devraient absolument pas voir la pertinence d’une Fête Nationale. Et encore moins avoir le goût d’y participer. Peu importe que cette dernière comporte une saveur patriotique ou non. À moins qu’ils n’aient aucune classe ou dignité et que pour eux tout ne soit que prétexte à faire la fête, sans signification jamais.

      Si vous vous sentez Québécois ET Canadien, ne trouvez-vous pas que cela réflète un comportement avide d’enfant gâté. Vous voulez ainsi tout avoir? Tout vous approprier. Quel sans-gêne égoiste, non? Voudriez-vous aussi un passeport Européen tant qu’à y être? Et êtes-vous également pour la polygamie? Il y a des fois dans la vie, il faut choisir. Et choisir, c’est renoncer. On ne peut pas se revendiquer d’appartenance Québécoise ET canadienne. Il faut en privilégier une. À moins d’être immature, de vouloir avoir un gros camion ET un jeu vidéo pour Noel. Sous peine d’être frustré. Grow up people!

    • @ gentlewoman, vous mentionnez ”Parmi les 192 pays du monde membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Québec occuperait :
      • Le 18e rang pour sa superficie;
      • Le 23e pour le poids de son économie, juste après l’Allemagne, le Japon, la
      Grèce et la France;
      • Le 26e rang pour son niveau de vie, juste après la France, l’Allemagne et l’Italie, mais avant l’Espagne et la Nouvelle-Zélande.
      Mais madame, vous oubliez la parti la plus importante soit le niveau D’ENDETTEMENT. Pis c’est là le plus gros du bobo. Le PQ ne veut pas nous le dire car comme l’a si bien dit madame Marois,il y aurait des années de tourmente. Mais ca aussi vous ne me le mentionnez pas. Ahh, de vrais souverainistes.

    • @maxime34 (en réponse à votre texte de 12 h 11 le 26 juin 2009)

      1) En ce qui concerne votre 1er paragraphe : La motion adoptée par la Chambre des communes du Canada en novembre 2006 se lit comme suit : « Que cette Chambre reconnaisse que les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni ». Oui, vous avez bien lu : « (…) au sein d’un Canada uni ». Je crois que les experts n’ont pas fini de s’interroger sur les interprétations possibles de cette motion. Je pense que la Chambre se référait à une nation « civique » multiculturelle à prépondérance française. Je ne crois pas qu’elle se référait uniquement aux Québécois d’origine canadienne-française, car les Canadiens français sont présents ailleurs sur le territoire canadien (de même que sur le territoire des États-Unis, bien que dans ce dernier cas la plupart des Canadiens français ont perdu une grande partie de leurs caractéristiques ethnoculturelles). Or, la nation « civique » du Québec comprend un certain nombre de nations « ethniques » distinctes de la nation ethnique dominante au Québec, soit les Canadiens français. Je pense en particulier aux Premières nations qui occupaient diverses portions du territoire québécois avant l’arrivée des colons français en Nouvelle-France. Par conséquent, il n’est selon moi pas possible d’appliquer le concept d’état-nation dans ce cas-ci. Peut-être pourra-t-on l’appliquer dans 25, 50, 100, 200 ou 500 ans, mais pas maintenant.

      2) En ce qui concerne votre 2e paragraphe : Selon moi, la Fête nationale du Québec, comme la Fête du Canada, devraient être des fêtes civiques permettant à tous les citoyens d’un ensemble politico-territorial (le Québec dans le premier cas, le Canada dans le second) de célébrer leur appartenance à cet ensemble. Ces fêtes ne devraient pas servir à dénigrer les opinions politiques ou constitutionnelles des citoyens qui occupent cet ensemble. Je reconnais d’emblée qu’il sera difficile pour la plupart des souveraino-indépendantistes du Québec de participer (avec enthousiasme, en tous les cas) à la Fête du Canada. Dans ce cas, le choix logique est de ne pas participer à la fête célébrée (sans nécessairement remettre en question le congé qui l’accompagne). Ce qui me hérisse et que je tiens encore une fois à dénoncer, c’est la récupération politique flagrante qui est faite – depuis au moins une trentaine d’années – de la Fête nationale du Québec, au profit du mouvement souveraino-indépendantiste. Il est inacceptable que les fonds publics de l’État québécois et les subventions accordées par de grandes entreprises comme la SAQ, la brasserie Labatt ou Loto-Québec servent à défrayer les cachets d’artistes et d’animateurs qui profitent de la tribune qui leur est accordée pour faire la promotion de leurs opinions politiques ou dénigrer celles de certains de leurs concitoyens, par exemple en ridiculisant la Fête du Canada ou en se moquant d’un politicien (quelle que soit l’affiliation politique de celui-ci). Les citoyens du Québec ont toléré avec complaisance ce genre d’abus depuis longtemps, mais l’épisode du Bye Bye 2008 de mauvais goût indique que le vent est peut être en train de tourner. Il devrait être possible au citoyen de se plaindre de cet état de fait en communiquant avec son député, un ministre ou le premier ministre, ou encore en soumettant des plaintes aux entreprises et institutions subventionnaires, ainsi qu’à des instances gouvernementales neutres et impartiales, comme par exemple : le Protecteur du citoyen Québec, le Vérificateur général du Québec (en ce qui concerne l’utilisation des fonds publics) et, à la limite, le Directeur général des élections (dont le mandat inclut le respect de certaines règles lors de la tenue de référendums).

      3) En ce qui concerne votre 3e et dernier paragraphe : Je ne sais pas trop quoi penser de vos allusions à la polygamie et aux cadeaux de Noël, qui me semblent particulièrement bizarres. Si vous voulez mon avis, ça n’est pas avec des enfantillages pareils que vous aller rallier des masses de fédéralistes à votre « noble cause »… Quant à moi, je vais vous décevoir, mais je revendique – sans remord ni complexe – mon appartenance et au Québec et au Canada.

      À bon entendeur, salut!

    • o canadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa…………je vous aime quebecois ..quel farce ha ha ha ..

    • @ montréalaise, je suis parfaitement d’accord. La prestation de mme clément m’a^gené. J’ai trouvé cela insultant. J’avais l’impression d’un pep talk qui s

    • @Boston….

      ***ma tante Pauline a prédit CINQ ans de turbulences si la SÉCESSION se produit un jour…c’est bien de sécession dont il s’agit et non de souveraineté…se détacher d’un ÉTAT légalement et politiquement constitué depuis 1867.

      ***mon oncle Louis Bernard (moins optimiste) a prévu DIX ANS de turbulences après la Sécession.

      Alors quels seront les bénéfices de tout ce chambardement inutile? un ÉGO-TRIP sur la NATION…

      UN ENDETTEMENT faramineux: il va falloir payer tout ce que le Fédéral assumait..

      En un mot, nous sommes très bien dans le Canada, ne cherchons
      pas le trouble, les problèmes, les turbulences.

    • IGNORANCE ! Désinformation! Qui renseigne les Québécois? Les médias aux mains de la finance de Toronto!

      Lisez ce que pensent les Canadians des FROGS… Vous allez chercher votre mère… (Qui suis-je en fait?) Ce n’est pas le Plaines d’Abraham, ça, c’est aujourd’hui, parce que ça ne s’est jamais arrêté!

      Les ignorants, ils l’ont, eux, “le Québec qu’ils méritent”, dominés par l’arrogance héritée des British. Guy-A, payé par Radiocan, sait ce qu’il dit quand il nous voit appauvris par Ottawa et les délocalisations d’entreprises et maintenus dans l’ignorance. Il proclame que nous avons le Québec dénationalisé que nous méritons.

      Et Suzanne, savait-elle ce qu’elle disait en se réjouissant d’un “Québec devenu”, fier de 3 ou 4 individualistes “devenus” milliardaires?

      La classe, c’est l’éducation, la politisation, l’information hors de la presse concentrée aux mains d’un autre milliardaire (Ontarien celui-là)!

    • @cotenord_7
      Monsieur, le seuil d’éligibilité que vous fixez pour se revendiquer du statut d’état nation est totalement irréaliste. À ce compte ce concept serait nulle part valide à moins de pratiquer l’épuration ethnique. Est-ce que la nation américaine, francaise, canadienne existent à ce compte?? Pour moi le Québec n’est nullement homogène et purement de race francaise. Mais il est francophone. Il est multiethnique. Soit, mais il a des valeurs propres, une personnalité distincte et une langue commune différente de celle du Canada. Cela suffit amplement, à mon avis, pour justifier son accession à la souveraineté. Lorsque je dis que choisir c’est renoncer, c’est qu’il m’apparait vraiment immature de revendiquer deux appartenances nationales. C’est très inusité. Le Canada en a marre des Québécois qui n’embrassent pas pleinement leur appartenance canadienne. Et les Québécois sont tout aussi exaspérés de voir leurs concitoyens tirer la couverture d’un côté ou de l’autre de la frontière identitaire au gré d’un chantage éhonté. Je comprends très bien que c’est très confortable de vivre dans le sous-sol de ses parents et de revendiquer à la fois son autonomie, la permission de faire comme bon nous semble et en même temps monter les escaliers pour aller souper quand ca nous chante. Mais moi, mon cher monsieur, cette attitude indigne d’enfant gâté me pue au nez.

    • Une fête nationale (la St-Jean) ne devrait pas être politisée i.e. faire la promotion de la SÉCESSION.

      Elle devrait fêter nos réalisations, nos bons coups. Elle devrait laisser LIBRES les québécois de penser ce qu’ils veulent, attendu qu’ils sont majeurs et vaccinés. Elle devrait les considérer ADULTES i.e. capables de se faire une idée par eux-mêmes.

      Pas de prêchi-prêcha comme les curés d’autefois qui allaient jusqu’à s’immiscer dans les chambres à coucher pour dire aux couples COMBIEN d’enfants ils doivent faire etc…

      Une fête complètement PURIFIÉE des options politiques…depuis des années que nous subissons l’envahissement des séparatistes,
      la récupération de NOTRE fête de NOTRE DRAPEAU…c’est assez!

      Tous les drapeaux qui se balancent lors de la Fête nationale
      ne sont pas la PREUVE d’un vrai nationalisme.

      Pour moi, un vrai nationaliste c’est celui (celle) qui parle correctement sa langue et qui l’écrit avec rigueur. La diatribe de Boucar….m’a fait honte….il a rassemblé toutes nos vulgarités de langage pour nous les “garocher” en pleine figure et il s’en est trouvé pour applaudir…

      applaudir la vulgarité…faut-il être inconscient, bénêt….nigaud…

    • @desorties

      “Ces souvenirs, notre fierté grandissante à l’égard de notre pays et de nos réalisations et la confiance toujours plus forte en notre capacité de façonner ensemble un Canada meilleur pour tous et chacun confèrent à notre fête nationale une signification plus grande que jamais.” (extrait tiré du site de la fête du Canada 2009.)

      De quel droit le Canada peut-il venir prôner un Canada uni au Québec lors de sa Fête Nationale si, comme vous le dites, une fête Nationale ne doit pas être politisée ? Comment se fait-il que les québécois indépendantistes ne soient pas respectés sur ce qui est aussi leur territoire ? Aie-je le droit de protester face à une telle manoeuvre fédéraliste qui me met mal à l’aise ? Ou y a-t-il deux poids deux mesures, encore une fois…

      Ceci dit, il est désolant de voir votre version du “nationaliste”. Voudriez-vous insinuer qu’il faut avoir fait des études supérieures pour être considéré ? Qu’une personne qui s’exprime dans des termes populaires ne mérite pas d’avoir une opinion politique ? Qu’un illettré n’est pas digne de la Nation ? Peut-être aussi pourrions-nous enlever le droit de vote dans certains quartiers trop pauvres et pas assez éduqués, qu’en dites-vous ? Sachez que le joual, c’est aussi un peu de moi et de vous ; ce sont nos racines. Sans pour autant ne parler qu’en joual, je ne pense pas qu’il faille le dénigrer. Et quoi que vous en pensiez, j’estime que vous n’avez aucunement le droit de décider ce que doit être un “vrai” nationaliste.

      J’aimerais, comme vous le dites, être LIBRE et être considérée comme une ADULTE dans mon territoire ; gouverner mon pays du Québec sans tutelle ; fêter ma Nation comme cela me semble juste.

      Visiblement, vous en avez beaucoup sur le coeur lorsqu’il s’agit de l’emploi du “Nous” par le PQ, mais qui est donc ce NOUS qui, à votre avis, est responsable des manquements en éducation et en santé? C’est NOTRE faute… à qui ? (réf. au texte du 26 à 10h13) Difficile, n’est-ce pas, de ne pas employer le NOUS ? Et quand le le Canada parle de NOTRE fierté, de NOTRE Fête Nationale, etc… aie-je aussi le droit, en tant qu’indépendantiste, de protester contre ce NOUS qui ne me rejoint pas ?

      Je ne pense pas que l’indépendance du Québec en fera le meilleur pays du Monde et qu’il n’y aura plus de problèmes, mais j’estime que le risque est à prendre. Je préfère me donner une chance de me réaliser plutôt que de me satisfaire d’avoir le ventre plein.

    • @maxime34….que de faussetés, d’interprétations biaisées…

      1-…..”le PAYS du Québec reste encore malheureusement à construire”

      ***d’abord le Québec est déjà construit, la province est déjà bien structurée avec ses institutions: Hydro-Québec, SGF, CDPQ, Desjardins, son parlementarisme, ses industries, ses hommes d’affaires, ses universités, collèges, écoles. Tout est en place pour progresser vers le futur, pas besoin de faire la SÉCESSION…

      2-. “le peuple à se remettre enfin à la tâche à construire…”

      ***le peuple n’a pas attendu votre signal, pour se mettre à la tâche…si vous suiviez l’actualité, vous seriez à même de voir que le PEUPLE travaille sans relâche mais pas pour la SÉCESSION…pour progresser à l’intérieur du CANADA, d’ailleurs le PEUPLE a dit NON à deux fois qu’il ne voulait pas de la SÉCESSION en 1980 et en 1995. Avez-vous pris note de sa DÉCISION?

      le PEUPLE ce n’est pas les séparatistes…

      3-. …”se doter d’un pays”…

      ***Nous en avons déjà un et c’est le CANADA. Depuis 1968, les séparatistes veulent nous faire abandonner le CANADA bâti par NOS ANCÊTRES.

      4-. …”aucune classe, aucune dignité”

      ***au contraire, beaucoup de classe, de dignité et surtout de FIDÉLITÉ envers NOS ancêtres qui étaient déjà là lors de la fondation du CANADA en 1867. Je les respecte et surtout j’ai beaucoup d’admiration pour le travail inlassable et soutenu accompli. Aujourd’ hui en 2009 le Canada fait l’envie de plusieurs citoyens dans le monde… qui voudraient l’habiter..

      5-….”faire la fête sans signification jamais”

      ***Oui il y a une signification mais pas CELLE des séparatistes. Je refuse cette signification qui parle de brisure, de séparation, de sécession. Je fête NOS réalisations DANS le Canada et pour le bénéfice de tous. Je fête notre émancipation, notre maturité, nos succès DANS le CANADA. Pas besoin de se séparer pour se réaliser.

      6-….”enfant gâté” “choisir c’est renoncer”

      ***toutes des affirmations virtuelles qui n’ont aucun lien avec la vraie vie.
      Je préfère être gâté DANS le Canada que “pourri” à l’extérieur par des ÉGOS TRIP super développés qui veulent faire la Sécession pour eux, pour leur profit personnel, pour leur MOI…qui manque d’identité et veut se la donner en profitant de la naïveté en promettant le PARADIS sur terre, ce qui est absolument faux.
      10 ans de turbulences: Louis Bernard
      5 ans de turbulences: Pauline Marois.
      Tout ce beau monde qui veut la Sécession se jetterait à corps perdu dans l’assiette au beurre…dans l’argent.

      Choisir ne veut pas obligatoirement dire renoncer…

      Choisir le Canada n’est pas un renoncement, mais un attachement à une valeur sûre qui a fait ses preuves depuis 1867. Dans ce cas, le choix est pertinent, il s’appuie sur des bases solides.

      Et vive le Canada, longue vie! et encore des centaines d’années!

    • @gentlewoman….

      Je me réalise parfaitement bien DANS le Canada.
      Et nous sommes plusieurs dans ce cas…

      Je suis adulte et libre dans mon territoire.
      J’ai fait une profession que j’aimais: l’enseignement.
      Je fête ce que je veux en adulte. Personne ne va m’empêcher de fêter…

      Décider ce que doit être un vrai nationaliste?
      je ne décide pas, je ne fais qu’identifier un VRAI nationaliste, il
      faut que ça paraisse, pas seulement en portant des drapeaux.
      Il faut des critères solides, pas seulement des voeux pieux,
      sans impact dans la réalité: ni chair, ni poisson.

      Les séparatistes ont l’habitude de rejeter toutes nos erreurs sur
      les anglais, le Fédéral. Il faut être adulte et être capable de reconnaître
      que NOUS faisons des erreurs, arrêter d’accuser le Fédéral, les anglais, la constitution…

      Vous pouvez employer le NOUS quand vous parlez des séparatistes…
      Mais vous ne pouvez pas l’employer
      quand vous parlez de TOUS les québécois.

      TOUS les québécois ne sont pas séparatistes.

      Prôner un Canada uni est tout à fait légitime, le CANADA est UN PAYS
      qui existe de façon légitime, légale, géographiquement délimité, qui contient
      10 provinces dont le NUNAVIT.

      Alors c’est légitime et légal de vouloir, de souhaiter, de préconiser l’UNION
      de tous les canadiens y compris les québécois de la PROVINCE de QUÉBEC…

      Les deux référendums perdus prouvent que les québécois
      ont encore un attachement au Canada et ne veulent pas s’en séparer…

      Si la question avait été “simple, claire et courte” le % aurait été de 90%
      pour le NON.

      J’ai toujours appris en grammaire qu’une question
      doit contenir un sujet, un verbe un complément.

      Les deux questions 1980 et 1995 étaient des paragraphes
      obscurs, nébuleux, embrouillés…

      Si tout le monde a compris
      tout le monde n’a pas compris la MÊME CHOSE…

    • @ desorties

      Je n’ai pas grand chose à dire sinon que nos points de vue sont totalement irréconciliables. Je respecte votre dévotion mais jamais je ne la partagerai. J’ai déjà vécu dans ce beau Canada que vous décrivez. Mon père est même ontarien anglophone. Et je peux vous dire qu’il n’y a pas de place pour nous ailleurs dans ce beau pays. Nous n’existons simplement pas. L’indifférence totale.

      Mais votre refus de vous donner un pays basé sur la personnalité des élites indépendantistes est totalement immature et rejoint justement l’idée de base de mon propos. Condamner tout un peuple à la minorisation croissante et inéluctable seulement parce que quelques personnalités ne vous plaisent pas est un comportement véritablement digne d’un enfant gâté immature.

      Vous écrivez: “ÉGOS TRIP super développés qui veulent faire la Sécession pour eux, pour leur profit personnel, pour leur MOI…”

      Mais c’est du délire paranoiaque! Je crois sincèrement que les gens qui s’engagent pour promouvoir l’idée de la souverainté le font vraiment par amour de leur nation. En très grande majorité.

      L’égoisme, vous le décrivez justement plus bas encore une fois et vous prouvez par le fait même mon point à nouveau:

      profitant de la naïveté en promettant le PARADIS sur terre, ce qui est absolument faux.
      10 ans de turbulences: Louis Bernard
      5 ans de turbulences: Pauline Marois.

      C’est ici qu’on le retrouve le MOI et l’EGO dont vous parlez. Chez les gens comme vous qui craignent de perdre même un sou et qui ne sont pas prêts à faire un sacrifice personnel, aussi minime soit-il, par pur individualisme, par pur égoisme et matérialisme, afin de nous faire accéder enfin à un statut mature d’état souverain. Ne cherchez pas ailleurs. Il est là le bobo.

      Mais d’un autre côté, si vous éprouvez un tel amour pour le Canada, même aussi irationnel qu’il puisse être, aucun argument ne vous fera changer d’avis. Il y a de ces mariages…

    • @ maxime34 ”C’est ici qu’on le retrouve le MOI et l’EGO dont vous parlez. Chez les gens comme vous qui craignent de perdre même un sou et qui ne sont pas prêts à faire un sacrifice personnel, aussi minime soit-il, par pur individualisme, par pur égoisme et matérialisme, afin de nous faire accéder enfin à un statut mature d’état souverain. Ne cherchez pas ailleurs. Il est là le bobo.” Regarde mon grand, j’ai 47 ans, j’ai travaillé et continue de travailler fort pour les sous que j’économisent pour ma retraite et je ne suis pas prêt à sacrifier toute ma vie pour des individualites comme votre gang. Si toi tu a des investissments à perdre bien tant mieux pour toi mais pas moi. Et si tu me considères comme étant égoiste, matérialiste et individualiste, bien c’est ton droit mais une chose est sur et certain, la raison que ton PQ (Parti Quêteux) ne dit pas est combien exactement cela coûterait pour une séparation et je vais te le dire pkoi, c’est parce que ca coûterait très cher mais le PQ garde cela sous le silence par crainte que certains séparatistes voteraient non au prochain référendum. À vrai dire, qui est le plus égoiste? Des gens comme toi qui veulent briser un pays pour leur EGO TRIP de dire ”je reste dans le pays du Québec” ou bien ou des gens comme moi qui avons bâti le Canada et qui continuons à le bâtir pour un meilleur avenir pour nos enfants. tu vois, je viens de dire pour nos enfants, alors faut croire que je ne suis pas si égoiste que cela, non? Et tu sais quoi? Les séparatistes et les Témoins de Jéhovah, vous êtes tous pareils c’est-à-dire que c’est juste vous autres qui avez raisons pis les autres, tous dans le champs.

    • @ maxime34…

      Vous n’avez pas de leçon à me faire…encore le prêchi-prêcha des curés..

      1-. “Chez les gens comme vous qui craignent de perdre même un sou….”

      ***J’ai commencé à travailler à 14 ans. J’ai perdu mon père et ma mère à l’âge de QUATRE ans. Je suis allée dans un orphelinat où j’ai mangé de la m….J’ai été sur la St-Vincent de Paul de l’époque. Mes études ont été payées par un philanthrope. Il n’y avait pas de bourses et de prêts, à cette époque..

      2-…”qui ne sont pas prêts à faire un sacrifice personnel aussi minime soit-il, par pur individualisme”

      ***J’ai assez fait de sacrifices personnels dans ma vie. Je n’en veux plus…et c’est mon droit le plus strict..surtout que si on analyse très bien “ces sacrifices” qui sont demandés, ils relèvent plutôt d’un caprice, d’une frustration, d’un sentiment exagéré de dépendance, d’infériorité répété ad nauseam par les ténors de la Sécession.
      Et en plus ils ne sont pas obligatoires. On peut facilement les éviter, s’en passer…

      ***Je suis très bien dans le Canada et ce n’est pas un sacrifice mais un privilège de l’habiter. Ce n’est pas de l’individualisme mais du réalisme et aussi de la SOLIDARITÉ envers mes compatriotes des autres provinces. Je suis solidaire des canadiens des autres provinces.

      ***Je n’ai aucune animosité ni rancoeur envers les anglophones. Je ne me suis jamais sentie, CONQUISE, bafouée, méprisée, rejetée, ignorée. Et je ne suis pas la seule.

      ***Aucun séparatiste ne réussira à m’IMPOSER des sentiments que je n’ai pas et que plusieurs n’ont pas…

      3-. …”accéder à un statut mature d’état souverain”

      ***Nous sommes déjà en pleine maturité, avec toutes les réalisations effectuées depuis 1960 par l’équipe LIBÉRALE de MONSIEUR Jean Lesage.

      4-. encore un sermon de curé….P.Q.=RELIGION….

      …”par pur égoïsme et matérialisme”

      ***Oui je l’avoue franchement je suis MATÉRIALISME, ayant manqué d’argent, de biens, dans mon enfance, mon adolescence, je ne suis pas prête à recommencer à subir le MANQUE….par pure idéologie politique dépassée, à l’heure où les pays s’unissent (Union Européenne) pour faire face à la Crise économique…

      je ne suis pas masochiste, doloriste (amateur de souffrances, de douleurs) je suis pour l’aisance, l’abondance, la richesse et la belle vie…et le Canada peut me donner tout cela, sans briser les portes, les fenêtres et tout démolir…

      Alors ne venez plus me prêcher, comme les curés d’autrefois…vous employez les mêmes termes: sacrifice, individualisme, égoïsme, matérialisme

      cependant eux ne se privaient pas…je connais un curé de l’Abitibi qui avait son yacht, son chalet et qui blâmait les ouvriers de vouloir un meilleur salaire, qui ne les appuyait pas…

      pour lui….les sacrifices c’était les autres qui devaient en faire…

      la religion catholique a été remplacée par la RELIGION NATIONALISTE…
      mêmes dogmes, mêmes anathèmes, mêmes jugements, mêmes condamnations

      Hors du P.Q. vous êtes tous des matérialistes, égoïstes, remplis de BOBOS…vos arguments sont irrationnels, vous comprenez rien…

      Le P.Q. est le SEUL parti à savoir ce qui vous convient…
      Nous avons la vérité, nous sommes infaillibles…

      ceux et celles qui ne sont pas AVEC nous, sont des hérétiques
      des schismatiques.

      S’il fallait que par une question biaisée, le P.Q. fasse la SÉCESSION,
      je préfère ne pas penser à ce qui nous arriverait, nous les dissidents…
      des prisons peut-être…

      Tout est possible…ce qui se passe ailleurs (en Chine 150 prisons pour les dissidents) peut se passer ici… Pierre Bourgault a déjà dit dans un discours: “La première année de l’indépendance, il faut tout contrôler: radio, journaux, télé, internet”…Qui me prouve que ça ne continuerait pas au-delà d’un an?? Je ne veux pas devenir une seconde IRAN…

      Contrairement aux séparatistes qui pensent qu’eux seuls sont parfaits (ce qui est absolument faux) dénués d’intérêts, d’ambitions, de cupidités, je crois que souvent c’est l’occasion qui révèle les vrais motifs cachés,
      qui nous fait connaître les individus sous leur vrai jour.

      Vive le Canada! pays que mes ancêtres ont construit dans les difficultés de toutes sortes! des HÉROS!

    • @BOSTON
      Je crois que vous confondez EGO TRIP et dignité. Il y a des gens qui ont offert leur vie dans des dizaines de pays, dont entre autres aux USA nos chers voisins, que pour obtenir l’indépendance. Dans le cas des USA, il était question de l’indépendance vis-à-vis…. la Grande-Bretagne, pays avec lequel ils partageaient pourtant la même langue. Et tout ca pour rétablir leur dignité et leur autonomie. Et ils s’en sont pas mal tiré vous ne trouvez pas?

      @ desorties

      Étant donné votre passé houleux, je peux comprendre votre point de vue, même si je ne le partage pas. Si le Québec était indépendant, il aurait les moyens de prospérer et d’entreprendre des réformes qui ne sont pas possible dans le carcan constitutionnel canadien. De plus le Québec est à la merci d’une majorité étrangère. Ce qui le rend excessivement vulnérable. N’avez-vous pas confiance en vos concitoyens? Étant donné votre passé, c’est peu probable. Et dans ce cas je m’incline à votre méfiance. Mais je continue à croire qu’il y a des valeurs bien plus importantes que l’argent et que la dignité et la liberté n’ont pas de prix. Et sachez que je ne suis pas religieux d’une part, et que je n’ai rien contre les anglais. Mon père est anglophone. De plus j’habite en Europe et suis un citoyen du monde. Votre conception de l’Europe est totalement fausse. L’union Européenne s’apparente bien plus à notre accord de libre-échange qu’à une fédération. Le projet politique a été rejeté par presque tous les pays. Il n’existe qu’une libre circulation des biens et des personnes. C’est tout. Et puisque vous semblez adorer le mot SECESSION, sachez que plusieurs pays commencent à discuter d’un éventuel retrait de cette union. La Grande-Bretagne et plusieurs autres pays n’en font même pas partie parce qu’ils désirent justement garder leur indépendance. Alors ne mélangeons pas des pommes et des bananes. L’union européenne pour le Québec??? J’embarque tuot de suite!

    • @ desorties, je suis bouche bée. Féicitations à toi pour ta force d’avoir passé au travers de tous les embûches qui étaient sur ton chemin. Et bravo pour ton dernier blog, mais malheureusement, plusieurs séparatisssses se fous complètement de nous autres pis quand on agi de la même façon envers eux, ils nous crachent dessus. Des mals élévés quoi!

    • @ maxime34 “Si le Québec était indépendant, il aurait les moyens de prospérer et d’entreprendre des réformes qui ne sont pas possible dans le carcan constitutionnel canadien.” Aie, cibole, depuis le temps que vous le dites (les séparatistes) qu’on a les moyens, PROUVEZ-LE! C’est bien beau les ouï-dires mais personne et je dis bien personne au PQ n’est capable de le prouver. Legault qui dit que nous avons les moyens, pis pépère Landry dit qu’il y aurait des années de turbulences et maman Pauline qui dit la même chose, alors qui croire? JE SUIS TANNÉ DE VOUS ENTENDRE ET VOUS LIRE QUE NOUS SERONS PROSPÈRE QUAND VOUS ÊTES MÊME PAS CAPABLE DE LE PROUVER. Moi, j’appelle ça induire les gens en erreur, ca c’est la façon dont le PQ est devenu roi et maître dans le domaine. Avez-vous oublié les questions aux référendums? Si oui, vous avez la mémoire courte. Bonne soirée!

    • @Boston….merci pour votre empathie…

      -. les sacrifices, les privations, je connais ça…alors qu’on ne vienne pas m’en IMPOSER pour une idéologie politique…cette idéologie injustifiée, indéfendable puisque nous vivons dans un des meilleurs pays au monde. Il faut AVOIR VOYAGÉ pour le savoir…sortir de la tribu, comme dirait Doc Mailloux

      -. je trouve ça inconvenant de parler SÉCESSION dans la situation que nous vivons présentement: crise économique mondiale et….DÉCLIN du Québec selon MONSIEUR François LEGAULT le plus lucide des péquistes.

      -. il faut avoir du culot, un sans-gêne, une naïveté qui dépasse les bornes…j’espère que de moins en moins de québécois embarquent dans le
      TITANIC de la SÉCESSION…(mot qu’ils détestent, parce qu’il est VRAI)

      -. Faire un pays….ça ne se fait pas avec des lampions, des neuvaines, des processions, des prêchi-prêcha…. ça se fait avec du travail, de l’excellence, de la motivation, des convictions. Voilà ce que MES ancêtres ont fait: ils ont bâti un VRAI PAYS le CANADA en 1867. Il est toujours debout même s’il subit les tsunamis, les ouragans, les typhons des séparatistes toujours à la recherche de la valorisation de leur ÉGO, à la recherche de leur identité….qu’ils n’ont pas encore trouvée…

      -. pour ma part, je n’ai pas de problème d’identité: je suis canadienne. That’s it. je suis bilingue et je n’ai pas de préjugés envers la langue de Shakespeare. J’aimerais apprendre une 3e langue. Quand je suis allée en ITALIE je commençais à comprendre les italiens…autostradale, dextre…c’est une langue qui ressemble au latin. Les trois langues: français, italien, espagnol ont des affinités ce sont trois langues latines.

      -. et la meilleure dans l’ÉDUCATION: payer nos petits québécois pour qu’ils étudient…je trouve ça inconvenant, dévalorisant, indécent…Faudra-t-il bientôt payer les citoyens pour qu’ils soient HONNÊTES…

      -. c’est l’ÉDUCATION, la façon d’enseigner qu’il faut rénover et rendre INTÉRESSANTE…et surtout des enseignants “passionnés” qui sauront
      transmettre l’amour de la connaissance.

      -. je ne crois pas en la PROSPÉRITÉ avec la SÉCESSION….déjà que nous sommes criblés de dettes, que les cartes de crédit sont distribuées comme si c’était un jeu de cartes…et que certains s’en servent sans discernement…

      -. Depuis qu’on a créé la mentalité d’ÉTAT-PROVIDENCE, plusieurs harcèlent le gouvernement pour tout régler, pour tout légiférer: le casque, la santé, l’éducation (les bonnes manières) l’instruction etc…

      -. Ayant un âge certain, je n’ai pas connu ce harcèlement continuel envers le gouvernement…ça ne venait pas à l’esprit des gens…on se débrouillait, on se déniaisait, on se grouillait pour sortir de la misère…

      -. Bonne fête à tous les canadiens et fiers de l’être, qui participent à ces blogues et qui n’ont pas peur d’affirmer leurs convictions! et cela quelles que soient les insultes, injures, attaques.

    • @ Boston….

      je pense que la majorité des québécois ont OUBLIÉ les questions des deux référendums…Pourquoi parce que c’était des paragraphes…

      Alors pour tout le monde: séparatistes et fédéralistes,
      voici les textes….

      Et je demanderais aux séparatistes qui SAVENT tout
      qui COMPRENNNENT TOUT de nous les expliquer l’une après l’autre
      en ayant si possible….l’esprit de SYNTHÈSE…

      Référendum 1980:

      Le gouvernment du Québec a fait connaître sa proposition d’en arriver avec le reste du Canada, à une nouvelle entente fodnée dur le rpincipe de l’égalité des peuples: cette entente permettrait au Québec, d’acquérir le pouvoir exclusif de faire ses lois, de percevoir ses impôts et d’établir des relations extérieures, ce qui est la souveraineté, et en même temps de maintenir avec le Canada une association économique comportant l’utilisaiton de la même monnaie; aucun changement de statut politique résultant de ces négociaitions ne sra réalisé sans l,accord de la population lors d’un autre Référendum; en conséquence, accordez-vous au gouvernement du Québec le mandat de négocier l’entente proposée entre le Québec et le Canada?

      suite à la prochaine

    • …suite
      et en Afrique. De plus, je parle 8 langues dont l’arabe. Alors vous n’allez pas venir attaquer mon point de vue sous l’angle de ma présumée fermeture d’esprit. D’accord? Et ce n’est pas un voyage épisodique en Italie qui transforme une pensée et la rend universelle quand même. Enfin j’espère…Et encore moins les trois mots d’italien que vous nous lancez à la figure comme si vous aviez été frappée par les langues du Saint-Esprit. Je n’ai jamais écrit que les francophones ne devaient pas voyager ni apprendre aucune autre langue! Je serais mal placé pour prêcher cela je crois. Mais c’est justement mon ouverture au monde, mes incessants voyages, mes séjours à l’étranger, ma connaissance de plusieurs langues, cultures et philosophies très diverses qui m’ont convaincu de l’urgence et de la nécessité de la SECESSION. Désolé pour mon point de vue madame. Mais je ne vais pas me cacher moi non plus. Je pourrais vous dire (comme vous le faites de manière désolante et tentativement condescendante) de revenir essayer de me convaincre lorsque votre curriculum international se rapprochera du mien… mais ce n’est pas le genre d’arguments que je trouve très pertinent.

    • Référendum 1995…il y a un certain progrès…le texte est moins long…

      Acceptez-vous que le Québec devienne souverain après avoir offert
      formellement au Canada, un nouveau partenariat économique et politique dans
      le cadre du projet de Loi sur l’Avenir du Québec
      et de l’Entente signée le 12 juin 1995.

      Non…………………..50.58%…………………………………………2,362,648
      OUI……………………49.42%………………………………………..2,308,360

      Valides……….98.18%……………….4,671,008

      REJETÉS……..1.82%…………………………………….86,501

      Participation…………….93.52%………………………4,757,509
      Inscrits………………………………………5,087,009

      Est-ce que TOUS les Québécois avaient lu
      le projet de LOI sur l’Avenir du Québec et
      l’entente signée le 12 juin 1995?

      Peut-être que les 86,501 bulletins rejetés
      signifient que certains québécois n’avaient pas lu
      le projet de loi et ont préféré ANNULER….

      …………………………………………………………….

      Référendum 1980.

      Non…………………………………59.56%………………………..2,187,991

      OUI………………………………….40.44%……………………….1,485,851

      Valides…………………………….98.26%……………………….3,673,842

      Rejetés…………………………….1.74%………………………….65,012

      Participation…………………….85,60%……………………….3,738,854

      Inscrits…………………………………………………………..4,367,584

      Les bulletins rejetés 65,012 sont-ils un REJET total de la question paragraphe ou de l’option proposée?

    • @ desorties. Ouf, comme c’est mélangeant tout cela. Pourquoi pas une question comme:: Québecois/québecoise, voulez-vous vous séparer du Canada, point à la ligne. J’ai peur de voir l’autre question posée lors du dernier référendum.

    • @ BOSTON…..en effet….OUF!

      Ces deux (questions) paragraphes référendaires prouvent sans l’ombre
      d’un doute trois choses:

      1-. que les séparatistes ne connaissent pas la GRAMMAIRE: sujet, verbe complément…pour que ce soit clair, simple et court.

      2-. qu’ils font tout leur possible pour que ce soit obscur, embrouillé, confus…étant les adversaires de la clarté.

      3-. qu’ils ne tiennent pas compte de la variété innombrable de québécois
      qui ont encore de la difficulté à LIRE et à COMPRENDRE ce qu’ils lisent, et cela même en 2009. Nous avons le championnat des analphabètes….et cela ne s’améliore pas avec toutes les réformettes avortées que nos pauvres enfants ont subi depuis quelques années. Faudra-t-il les payer pour qu’ils se rendent au Secondaire V???

      J’ai toujours su que la Langue française est la langue de
      la CONCISION et de la PRÉCISION….

      il n’y a que les séparatistes qui sont en désaccord avec ça
      et qui le prouvent avec des questions genre roman-fleuve…

      Voulez-vous que le Québec se sépare du Canada et devienne un ÉTAT?

      That’s it…TOUT le monde comprendra…

      La LOI C-20 nous protège désormais des questions roman-fleuve.
      Alors au prochain référendum s’il y en a un….nous verrons à la
      concision, à la clarté, à la précision…

      Pour les DEUX référendums, il y a eu…. 151,513 bulletins rejetés….
      Pourquoi l’ont-ils été? Nous ne le saurons jamais.
      mais je peux quand même émettre des hypothèses:
      certains québécois n’ont pas compris la question roman-fleuve
      ou bien ils étaient allergiques aux référendums et aux séparatistes
      ils ne voulaient rien savoir…

      J’ai pris mes sources dans les rapports du D.G.É.

    • @maxime 34….

      1-. je remarque beaucoup de prétention, de suffisance, d’orgueil dans votre remarque…

      “me rapprocher de votre curiculum international”

      ***évidemment…je ne sais pas TOUT, je l’admets, mais vous ne pouvez pas établir à partir de VOTRE PETITE PERSONNE ce qu’il faut (critères) pour être à votre HAUTEUR…c’est le comble de la suffisance…enfin, pour qui, vous prenez-vous?
      vous avez un ÉGO super développé.

      ***Sachez une chose:

      Nous sommes TOUS ignorants, mais nous n’ignorons pas les mêmes choses.

      Je connais bien des gens qui n’ont pas un curiculum international,
      mais qui sont plus humains que vous, plus humbles, plus respectueux
      des autres.

      2-. “voyage épisodique en ITALIE qui transforme…”

      Tous les voyages DEVRAIENT nous transformer, à moins d’avoir les oreilles bouchées, les yeux bouchés, le cerveau figé…

      à part l’Italie, j’ai vu ISRAËL, la Belgique, la France, Monaco etc…

      ISRAËL (1983) m’a fait apprécier davantage le Canada….pays de libertés et de PAIX.
      Quand je suis arrivée à Tel-Aviv, il y avait des soldats partout
      à l’aéroport, dans les rues, les stations d’autobus, le métro à HAÏFA…
      dans le désert etc…un ÉTAT vraiment policier….à côté de cela, Octobre 70 c’est de la petite bière…et les pleurnichards ne sont jamais sortis de la tribu, ils verraient ailleurs que l’armée est présente partout pendant des ANNÉES.

      Il y a plusieurs être suffisants, prétentieux, orgueilleux dans le P.Q.
      Ils considèrent que les fédéralistes ne comprennent rien
      sont ignares, et ne savent rien.

      Eux savent tout…comme les curés d’autrefois: infaillibilité…ne se trompent jamais…

    • @desorties
      Madame, j’ai bien pris soin d’écrire il me semble:

      “Je pourrais vous dire (comme vous le faites de manière désolante et tentativement condescendante) de revenir essayer de me convaincre lorsque votre curriculum international se rapprochera du mien… mais ce n’est pas le genre d’arguments que je trouve très pertinent.”

      Et vous, en ne lisant et en ne comprenant que ce que vous voulez bien, vous interprétez exactement le contraire. Pas étonnant que la question du référendum vous soit parue si confuse!

      Vous faites de la projection madame. Lorsqu’on attribue sans cesse aux autres le fait d’avoir un EGO très développé, c’est le signe que c’est le nôtre qui l’est.
      Dans tous vos commentaires vous ne cessez de dénigrer les souverainistes. Sachez madame qu’ils sont plus nombreux qu vous ne le pensez à sortir de leur tribu comme vous dites. Plusieurs se sont d’ailleurs exilé en attente de trouver une véritable patrie. Ca peut vous paraître bizarre, mais pour plusieurs le Canada n’est pas et ne sera jamais un pays auquel ils s’identifient. Et sans avoir fait un sondage, j’ai le sentiment que la plupart des souverainistes sont plus souvent sortis de leur tribu que les fédéralistes qui parlent à travers leur chapeau. M. Bouchard a vécu en Europe et partage sa vie avec une Américaine. M. Parizeau a étudié à Londres. M. Facal est d’origine sud-américaine. M. Lisée est en charge du centre d’étude international. etc… Et ce ne sont que les leaders. Je trouve vos propos d’une rare arrogance et condescendance. Et vous semblez oublier que la majorité des francophones du Québec sont souverainistes! Vous dénigrez ainsi la majorité de vos semblables. C’est quelque peu haineux non? Et je vous suggérerais avant d’aimer vos concitoyens Canadiens, Américains ou terriens d’un amour aveugle…pourquoi ne pas commencer par vous libérer de votre hargne envers votre propre peuple et tenter de lui prodiguer également amour et bons sentiments. Merci.

    • @desorties

      Je prends la peine de répliquer à chacun de vos propos BIAISÉS, DIFFAMATOIRES, ERRONNÉS, MÉPRISANTS ET IRRESPECTUEUX. Et après on pourra argumenter à savoir lequel s’adonne à des prêchi-prêchas comme vous dites. Et surtout le quel est le plus dogmatique.

      Alors vous dites:

      @maxime34….que de faussetés, d’interprétations biaisées…

      (Ca c’est votre opinion seulement. Ce n’est pas LA vérité! Êtes-vous une curée? Vous n’avez pas à déclamer et décréter ce qui est biaisé ou non.)

      ***le peuple n’a pas attendu votre signal, pour se mettre à la tâche…si vous suiviez l’actualité, vous seriez à même de voir…

      (vous venez de proclamer que je ne suis pas l’actualité? Mais quelle préztention de votre part!)

      “pourri” à l’extérieur par des ÉGOS TRIP super développés qui veulent faire la Sécession pour eux, pour leur profit personnel, pour leur MOI…qui manque d’identité et veut se la donner en profitant de la naïveté en promettant le PARADIS sur terre…

      (Il y a des MILLIONS de souverainistes au Québec… Ils ont tous un EGO surdimentionné selon vous? Ce pourrait-il seulement qu’ils soit dignes, fiers, courageux, volontaristes, débrouillards, créatifs, indépendants et écoeuré de se faire dicter leur conduite par un peuple étranger?)

      vous n’avez pas de leçon à me faire…encore le prêchi-prêcha des curés..
      4-. encore un sermon de curé….P.Q.=RELIGION….

      (Encore une fois je ne suis pas religieux et je garde un esprit TRES critique…même envers les membres de ma secte séparatiste! Mais se pourrait-il que vous ayez des comptes a régler avec la religion catholique? Préférez-vous peut-être les protestants, d’où votre amour du Canada? Le nationalisme est universel. Ce n’est pas une religion. Et si vous voulez le banir, commencez donc par le nationalisme canadien. Il se porte très bien.)

      ….par pure idéologie politique dépassée, à l’heure où les pays s’unissent (Union Européenne) pour faire face à la Crise économique…

      (je vis en Europe et je crois vous avoir fait la démonstration qu’il n’en était rien. Mais votre discours fait partie du petit catéchiste fédéraliste néo libéral! Fédéralistes= RELIGION! Il y a des dizaines de pays qui ont obtenu leur souveraineté dans les dernières années. La Belgique va bientôt se scinder, sans doute l’Écosse quittera-t-elle le Royaume-Uni sous peu. La république Tchèque qui s’est SÉPARÉE de la Tchécoslovaquie a connu un développement phénoménal depuis. Et le Royaume-Uni – pays de vos ancêtres canadiens – est de loin le moins intégré de l’Europe. Ils cherchen constamment à prendre leurs distances de l’union. Et ils ne partagent même pas la même monnaie!!! Il ne font pas partie de la zone Schengen non plus!!! Imaginez!!!!!)

      Alors ne venez plus me prêcher, comme les curés d’autrefois…vous employez les mêmes termes: sacrifice, individualisme, égoïsme, matérialisme
      cependant eux ne se privaient pas…je connais un curé de l’Abitibi qui avait son yacht…la religion catholique a été remplacée par la RELIGION NATIONALISTE…
      mêmes dogmes, mêmes anathèmes, mêmes jugements, mêmes condamnations

      (Bon encore vos élucubrations, ce discours totalement parano! Il y a une hiérarchie des valeurs dans la vie madame. Et l’argent n’arrive pas tout en haut. Pas besoin de religion. Vous connaissez- l’impératif catégorique -d’Emannuel Kant?? Pas le plus grand religieux qui soit. Et vos curé se déplacant en Yacht… franchement. C’est humain ca. Et la ville de Mtl (libérale), et le PLQ et le PLC qui sont tous corrompus!! Et Madoff?? Un séparatiste aussi? Et Lacroix? Et la mafia italienne libérale de Mtl? Et Sabia? Tous séparatistes??)

      …vos arguments sont irrationnels, vous comprenez rien…

      (Ah merci de me dire que je suis ignard et imbécile. Sans vous je ne l’aurais jamais deviné)

      Le P.Q. est le SEUL parti à savoir ce qui vous convient…
      Nous avons la vérité, nous sommes infaillibles…

      (Vous faites de la projection encore! Bouchard, Boisclair, Landry ou Marois en ont beaucoup de doute et ils l’admettent souvent. Dans la vie il n’y a rien de sûr. Mais par contre votre PM Charest, qui lui ne doute de rien- genre il n’y en aura pas de tempête non non non, la caisse va très bien oui oui oui, il n’y en aura pas de dédicit si vous m’élisez non non non- wow lui il connaît son affaire!)

      S’il fallait que par une question biaisée, le P.Q. fasse la SÉCESSION,
      je préfère ne pas penser à ce qui nous arriverait, nous les dissidents…
      des prisons peut-être…

      (Cela s’appelle du délire paranoiaque)

      Tout est possible…ce qui se passe ailleurs (en Chine 150 prisons pour les dissidents) peut se passer ici…

      (Oui c’est ca exactement!)

      Contrairement aux séparatistes qui pensent qu’eux seuls sont parfaits (ce qui est absolument faux) dénués d’intérêts, d’ambitions, de cupidités, je crois que souvent c’est l’occasion qui révèle les vrais motifs cachés,
      qui nous fait connaître les individus sous leur vrai jour.

      (On voit bien que vous avez trouvée votre bouc émissaire pour tous vos malheurs. C’est pratique.)

      Les plus “frustrés parmi les québécois sont les “séparatistes”…

      (Encore une fois une vérité divine. À quelle religion appartenez-vous encore??)
      scolaire.

      Nous allons devenir RICHES très RICHES et l’argent va couler dans les rues. En résumé le PARADIS TERRESTRE (que les curés nous promettaient APRÈS la mort) sera le Québec. Le monde entier sera à nos pieds: plus de fermetures d’usines (automobiles) plus de déficits mais des surplus à la tonne. Nous ferons plier les géants: USA, la France, l’Angleterre, l’Allemagne etc…Nous serons le “point de mire” de l’humanité.Ils veulent beaucoup plus de pouvoir: récupérer tous les champs de compétence et s’IMAGINENT qu’en faisant l’INDÉPENDANCE, tous NOS problèmes vont être réglés dans: la Santé, l’Éducation, l’Immigration, le décrochage .

      (Tout ce qu’on s’imagine, madame, c’est qu’on n’aura plus personne à blâmer que nous-même pour nos problèmes! Cela s’appelle la responsabilisation!)

      -. nous les haïssons tous, surtout les anglais: ils ne doivent pas fêter avec nous la ST-JEAN, nous acceptons les chiliens, les marocains, les américains, les mexicains, les grecs, les italiens, les allemands….mais jamais les anglais…

      (Il y a une seule personne qui a dit cela. Pas très représentatif du mouvement. Et la plupart des critiques sont venus des …séparatistes eux-même! Tout comme les fédéralistes ne sont pas tous commme Elvis Gratton!)

      Depuis 1968, nous subissons des “harcèlements” politiques de CERTAINS québécois séparatistes…Monsieur François Legault a enfin compris que ça ne “prend” plus le projet souverainiste tout comme Messieurs Bouchard et Facal…

      (Rien de plus faux. Je les connais personnellement. Et M. Facal vient encore une fois de publier un livre qui fait foi de ses opinions souverainistes, secessionnistes)

      Le P.Q. fera-t-il son examen de conscience à l’occasion de ce départ…j’en doute…c’est cela qui lui fait énormément de tort…il refuse toujours de VOIR la réalité, de même qu’il refuse de descendre de son piédestal
      Cet éternel OPTIMISME devient ridicule…

      (L’optimisme n’est JAMAIS ridicule. Il est essentiel à la vie!)

      à partir de VOTRE PETITE PERSONNE

      (C’est v ous qui le dites. Je mesure 6 pieds 3 pouces madame!)

      vous avez un ÉGO super développé.

      (Je suis un fier Québécois)

      ***Sachez une chose:
      Je connais bien des gens qui n’ont pas un curiculum international,
      mais qui sont plus humains que vous, plus humbles, plus respectueux
      des autres.

      (vous semblez vraiment très bien me connaître. Savez-vous aussi que j’ai passé beaucoup de temps dans les pays pauvres pour tenter d’aider un tant soit peu…)

      Quand je suis arrivée à Tel-Aviv, il y avait des soldats partout
      à l’aéroport, dans les rues, les stations d’autobus, le métro à HAÏFA…
      dans le désert etc…un ÉTAT vraiment policier….à côté de cela, Octobre 70 c’est de la petite bière…et les pleurnichards ne sont jamais sortis de la tribu, ils verraient ailleurs que l’armée est présente partout pendant des ANNÉES.

      (Quel bel exemple à donner. Le statut de la Palestine s’apparente justement très bien à celui du Québec dans le Canada. Et la raison qu’ils donnent pour les coloniser et ne pas leur offrir de statut indépendant est aussi de nature économique! Occuper leur territoire en échange de la soit disant prospérité économique! Et Octobre 70 est l’équivalent de se qui se passe en IRAN présentement madame. Mais encore pire. Loi des mesure de guerre pour un groupuscule appelé FLQ rassemblant une minuscule poignée d’extrêmistes- donc écraser une fourmi avec un tank)

      Il y a plusieurs être suffisants, prétentieux, orgueilleux dans le P.Q.

      (oui et aussi chez les fédéralistes… ex: Chrétien, Dion, Harper, Charest, Paul Martin, vous.)

    • @desorties
      Mon dernier message a été censuré, je ne sais pas trop pourquoi…
      Je n’ai pas lu toute votre débat avec maxime34 depuis, mais en bref, je voudrais simplement vous dire que vous avez une fâcheuse tendance à prendre les gens pour plus cons qu’ils ne le sont. Si vous avez compris les questions au référendum, je pense que nous pouvons concevoir que les autres l’on comprise également et que leur opinion vaut autant que la vôtre.

      Vous écrivez :
      “Est-ce que TOUS les Québécois avaient lu
      le projet de LOI sur l’Avenir du Québec et
      l’entente signée le 12 juin 1995?

      Peut-être que les 86,501 bulletins rejetés
      signifient que certains québécois n’avaient pas lu
      le projet de loi et ont préféré ANNULER….”

      1) Je suis convaincue que peu de monde avait lu le projet de loi et l’entente, autant ceux qui ont voté NON que ceux qui ont voté OUI. Nous, électeurs, sommes dans le tort de ne pas l’avoir fait. D’ailleurs, on pourrait aussi se demander les électeurs qui ont voté Non auraient changé d’avis s’ils avaient lu les documents que vous mentionnez…Cependant, à mon sens, cela signifie seulement que les gens ont voté en fonction de leurs convictions et de leur opinion pré-établies sur la question de l’indépendance, et donc, qu’au final, ils ont répondu à la question pure et simple que vous réclamez.

      2) Je ne comprends pas votre interrogation quant aux bulletins rejetés. Les bulletins REJETES ne sont pas équivalents à ceux des gens qui sont indécis. Il s’agit de bulletins mal remplis, illisibles, etc. Bref, il n’y a pas de logique au fait de voir ceux-ci comme un message d’incompréhension des électeurs. Ceux qui voulaient rejeter le projet avaient une option : voter non. Il aurait été absurde de faire “semblant” de voter…

      Dernière chose : En 1980, mes parents n’ont pas pu voter. Au bureau de vote, on leur a signalé que leur vote avait été annulé, sans qu’ils sachent pourquoi. Ils n’ont rien pu faire. Bizarrement, ils avaient affiché leur intention de vote à la maison grâce à une pancarte pour le Oui… On peut se poser la question suivante : Plusieurs votes pour le Oui ont-ils été ainsi volé ?

      Avec les commandites de 1995, je pense que nous sommes en droit douter de l’intégrité du Parti Libéral.

      N.B. Vous avez écrit : “Prôner un Canada uni est tout à fait légitime, le CANADA est UN PAYS qui existe de façon légitime, légale, géographiquement délimité, qui contient
      10 provinces dont le NUNAVIT. ”
      Par souci de justesse et pour vos élèves, je voulais simplement vous informer que le NUNAVUT (et non NUNAVIT) est un territoire et non une province. Le Canada a bel et bien 10 provinces, mais le Nunavut n’en fait pas partie. Il est plutôt 1 des 3 territoires que le Canada possède également et qui ne sont pas des mieux traités, soit dit en passant, comme vous vouliez l’insinuer, je suppose.

    • 6′3″ maxime !! bravo ! … le québec compte si peu de grands hommes!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité