Stéphane Laporte

Stéphane Laporte - Auteur
  • Stéphane Laporte, collaboration spéciale

    Concepteur, auteur et réalisateur, Stéphane Laporte a collaboré aux succès de plusieurs émissions de télévision qui ont marqué le petit écran par leur qualité et leur originalité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 mai 2009 | Mise en ligne à 11h42 | Commenter Commentaires (85)

    Pourquoi la Conquête de l’espace ne nous passionne plus autant?

     f2102nasa-buzz-aldrin-sur-la-lune-spaceshots-affiches.jpg

    Petits, je faisais des Scrapbooks avec chacune des missions Apollo. Elles étaient couvertes en direct comme le Super Bowl. J’étais pendu aux lèvres de Guy Ferron et de Monsieur Sicotte qui nous expliquaient les cahiers de bord des astronautes.

    Le 20 juillet 1969 est sûrement le plus grand soir de l’histoire de la NASA… et de la télé, aussi. Les Terriens ont pu y voir deux des leurs marcher sur la Lune.

    En 1970, les profs avaient suspendu les cours pour que l’on regarde dans le gymnase le retour d’Apollo 13.

    Si dans les années 70, deux Québécois avaient fait partie de ces missions, ils auraient été béatifié.

    Aujourd’hui, deux Québécois s’apprêtent à partir dans l’espace, on en parle bien sûr, mais pas autant que l’on parle des frères Kostitsyn. Vous pouvez nommer Julie Payette, mais nommez-moi l’autre? Sans aller sur Google.

    La Conquête de l’espace a perdu de son lustre. Ces hommes et ces femmes sont des héros. Des précurseurs. Un jour quand nous aurons détruit la Terre, il nous faudra bien vivre ailleurs, comme dans une galaxie près de chez vous. Les Payette, les Saint-Jacques travaillent à sauver la race humaine. En poursuivant les étoiles, ils poursuivent l’éternité. Pourtant ils le font dans une relative indifférence.

    Faudra-t-il tourner un Loft Story dans une base spatiale pour qu’on s’y intéresse à nouveau avec autant de passions qu’à la fin des années 60?


    • Pcq c’est Julie Payette qui est chargée de préparer le café au travail ?

    • Nous ne vivrons pas ailleurs. C’est de la pensée magique, de la science-fiction, de l’espoir vide.
      Prenons soin de notre Terre.

    • J’avance une hypothèse. En 1969, la technologie pour les humbles mortels se résumait à l’exploration spatiale, et c’était loin de nous. Aujourd’hui, la technologie fait partie de nos vies: téléphone cellulaire, Internet, etc.. À remarquer que ce n’est pas d’hier que l’exploration spatiale titille moins les gens. Cela a commencé vers la fin du programme Apollo. Les gens commençaient-ils à être saturés ?

    • Je te ferai noter Stéphane qu’il a fallu une catastrophe pour que les médias s’intéressent à Apollo 13…

      Tout comme la dernière désintégration de navette, alors là on en a parlé pendant des semaines.. alors qu’une simple mission on en parle qu’au décollage et à l’arrivée dans les bulletins de nouvelles.

      Pourquoi ça n’intéresse pas les gens? Car c’est probablement trop scientifique pour eux. Rappelez vous la manchette il y a quelques années où le seul sujet était de savoir si un couple était pour faire l’amour dans l’espace…!!!

      J’aurais pu vous nommer le deuxième québécois vu que je le connais de mon enfance, mais bon, c’est une exception.

    • À l’époque, c’était nouveau… envoyer des humains dans l’espace, c’était la réalisation d’un vieux rêve de l’Homme.

      Aujourd’hui les missions n’ont pas autant d’ampleur. Bien sûr nous avons vu de superbes photos des planètes de notre système solaire et de rencontres avec des comètes. Moi je trouve passionnant le côté transmission de ces informations à des distances incroyables, de contrôle de robots sur la planète Mars à partir de la Terre.

      Je pense que la colonisation de la lune et l’envoi d’une mission sur Mars ravivera une partie des passions.

    • Pour faire un parallèle avec la frontière ultime d’avant, les dernière 30 années se comparent a Christophe Colomb qui irait faire pousser des tomates sur les iles Canaries pendant 3 décennies après avoir foulé le sol américain… Je pense qu’il y en aurait eu un paquet qui auraient plus porté attention a Louis XIV académie qu’aux prouesses jardinières d’un explorateur de la frontière.

    • En ce moment, je dirais qu’il manque d’objectif qui rallierait les gens, avant c’étais la lune, maintenant c’est l’ISS, ce qui un peu moins fascinant pour Mr. Madame tout le monde : la perception c’est que se rendre en orbite c’est comme aller au centre d’achat. Mars ? Trop risquer pour l’homme quand une sonde peut sensiblement faire le même travail (surtout avec les performances ahurissantes de spirit et opportunity). On va y aller simplement pour « l’avancement de l’humanité » ? Forget it, si il n’y a pas d’objectif militaire (ou monétaire) ce qui justifia les investissements des années 60-70.

      Il faut se rappeler aussi que les missions d’Apollo 15-16-17 n’ont pas été suivit avec un engouement monumental comme on pourrait s’imaginer. Une bonne partie des réseaux de télévision n’ont accordé qu’une couverture minimal des évènements. C’était rendu normal d’aller dans l’espace.

      Si les promesses monétaires de l’hélium 3 sur la lune se concrétisent la conquête commerciale de la lune sera peut-être suivie de près par les médias et le public.

      Pourtant sans êtres des chiffres affriolants, avec toutes les technologies développées lors du programme Apollo il y a eu un retour sur investissement de 33%.

      Aussi j’ai l’impression que la l’éveil de la conscience écologique à nécessairement passé par les premières photos que l’on a vu de la terre. L’exploration spatiale, je crois, permet à l’humanité de faire une certaine introspection.

    • Personnellement, la quête de l’espace me révolte beaucoup plus qu’elle ne m’intéresse, car je ne comprends pas pourquoi on dépense des milliards de dollars à construire une station spatiale et à rêver de Mars quand des milliards de gens crèvent de faim et n’ont pas accès à l’eau potable. Quand on saura prendre soin de toutes les espèces qui vivent sur notre planète, peut-être pourrons-nous ensuite poursuivre une quête extraterrestre. Mais pour l’heure, il m’apparaît bien plus justifié de donner des conditions de vie décentes à tous les peuples et à prendre soin de notre biodiversité pour maintenir la vie sur Terre plutôt que de chercher sur Mars ce qui pourrait bientôt arriver à notre planète si on ne met pas les priorités à la bonne place.

    • On s’occupe moins de ce qui se passe dans l’espace par ce que l’on a déjà assez de trouble ici sur la terre. On est entrain de scrapper la planète et là on envoi des vidanges terrestres tourner en orbite autour de celle ci…Ausssitôt que l’être humain mets les pieds à quelque part il en profite pour y laisser sa trace. Je ne sais pas si de la vie existe ailleurs dans l’univers mais si c’est le cas les E.T. sont mieux d’avoir un oeil sur nous par ce que lorsque l’on va débarquer y vont s’appercevoir que les cochons sur la terre ils n’ont pas tous quatre pattes et une queue en tire bouchon…

    • L’illogisme de la chose peut-être? Il y a autant de manières plus urgentes et plus intelligentes de dépenser la somme d’argent d’une seule mission qu’il y a d’étoiles dans la galaxie.

      Et on pense au prix débile auquel l’essence est rendue et c’est presque sacrilège en dépenser autant juste pour envoyer une navette en l’air.

      Peut-être que le monde s’est aperçu aussi que ça pouvait être mortel avec Apollo 13? Columbia? Les 7 morts d’Atlantis? Et le bon vieux “kossadonne” dépenser autant pour quels résultats?

    • Qui aurait dit en 1969 qu’en 2009 deux Québécois s’envoleraient comme astronaute…en plus dans une fusée Soviétique (Scusez…Russe). Je suis fier d’être Québécois …et Canadien!

    • Si on retourne sur la lune croyez-moi il va y avoir de l’engouement.

      Quand on va aller sur Mars ça va être encore plus fort.

      La différence? On connait l’espace maintenant, on voit les photos, les documentaires, etc. Dans les années 1960 personne (des gens disons normaux) ne savait de quoi la lune aurait l’air sur sa surface. Des extra-terrestres? Des diamands géants? Ça faisait rêver le monde!

    • L’humanité n’est pas allé plus loin que l’orbite de la Terre depuis 1973, soit depuis les dernières missions Apollo sur la Lune. Ce n’est pas excitant pour le public de seulement envoyer des astronautes en orbite dans la Station spatiale internationale.

      Depuis deux décennies, nous avons exploré plus que jamais le système solaire et cela continue, mais cela se fait avec des sondes. Ce n’est pas très excitant.

      Le jour ou on enverra des missions humaines vers Mars ou Jupiter ou peut-être plus loin, l’intérêt public reviendra de façon majeure.

      ollaroche: il faut bien sûr prendre soin de notre Terre, mais il faut aussi développer la capacité de vivre ailleurs, aussi farfelu que cela puisse paraître en ce moment. Dans très, très, très longtemps, notre Soleil atteindra la fin de sa vie et s’éteindra. Si l’humanité existe toujours, elle n’aura pas le choix d’aller vivre ailleurs.

      Aller au-delà du système solaire vers les étoiles est aujourd’hui une idée ridicule et irréalisable, mais au XVe siècle aller sur la Lune l’était tout autant. Je crois que l’humanité dispose de suffisamment d’ingéniosité pour être capable d’aller éventuellement plus loin que notre Terre et notre système solaire.

      Il ne faut pas cesser de rêver, car ce sont les rêves qui nous font avancer.

    • Les lois de la physique vont fort probablement nous empêcher de sortir un jour de notre système solaire, ou d’entrer en contact avec d’autre monde. Dommage, mais toute la technologie du monde restera toujours limitée à ce que la nature nous permet de faire.

    • Savez vous c’est quoi le problème, pour les séparatistes…Payette et St-Jacques ne sont pas des Québécois, ce sont…des honni Canadians!

      En 1969 on était tous Canadiens…maintenant, en dépit de deux référendums perdus, ils essais constamment de nous enfoncer le séparatisme dans la gorge…pour dire comme Marois, on pose des gestes de souveraineté à défaut de vraiment l’avoir? À chaque fois que le Canada se distingue (Et que le Québec en ressort plus fort) les séparatistes font tout pour nous dire qu’il faut l’ignorer…

      Ces gens là oublient que le Québec et le Canada ont changé…pour le meilleur…

    • Le Québec s’isole de plus en plus sous prétexte de protéger la langue, la culture…et quoi encore?

      Nous devrions être fier de ces deux Québécois qui nous font honneur et le crier haut et fort!

      Les médias préfèrent parler des niaiseries, des pseudo-scandales etc…

    • Avez vous pensé que si nous étions seulement Québécois (Séparé du Canada), nous n’aurions aucun astronaute dans la station spatiale..Un autre avantage d’être Canadien?

    • Parce que, comme seline, blitz et loubia l’ont dit, avant de dépenser des centaines de milliards de dollars à regarder des étoiles pousser et à ramener deux ou trois pelletés de garnotte lunaire, il faudrait peut-être penser à nourrir les affamés, à guérir les sidéens, à abreuver les assoiffés. Parce que quand ça a commencé, on pensait pouvoir déménager la race dans un rayon de 200 km. Maintenant qu’on sait qu’il n’y a aucun logement disponible à l’intérieur des milliers d’années lumières de distance qu’on a scruté, on redescend un peu sur Terre, justement. Parce que quand on nous demande de payer 10 000$ de plus pour une Prius qui consomme moins et qu’on paye des milliards pour dépenser des milliers de litres de carburant en une fraction de seconde au décollage d’une navette, on ne voit pas trop la logique. Parce que la plupart des découvertes de l’espace ne font absolument aucune différence dans le quotidien de M. et Mme Tout-le-monde, même pas dans sa compréhension de son monde, dans plus quand dans la science applicable sur Terre. Expliquer qu’est-ce qui a été lancé dans quelle direction lors du Big Bang? Bien. Mais après tout, «kosséssadonne»? Pas grand chose. Prenez cette argent-là, allez construire un puits qui pourra abreuvé et irriguer toute l’Afrique et après, seulement après, on pourra reparler d’envoyer quelqu’un marcher sur Mars.

    • Parce que la société Québecoise et ses valeurs ont été détruites par les Baby-boomers. Parce que les astronautes sont Brainwasher Canada et ne sont plus réprésentatifs ni des modèle pour la Jeunesse….

    • loubia:

      Vous dites cela comme si l’argent dépensé dans l’exploration spatiale n’avait aucune espèce d’utilité. La vérité, c’est qu’aucune avancée scientifique ne peut se faire sans certains efforts et investissements. Peu importe l’époque, il y aura toujours des problèmes “plus urgents” à résoudre que d’investir dans la science. Avec une telle attitude on serait encore à l’âge de pierre et on aurait jamais rien développé parce qu’il y aurait toujours eu un problème supposément plus urgent à résoudre.

      Je suis d’accord pour tenir compte d’un certain ordre de priorité, mais on doit investir dans la science et dans l’exploration spatiale qui a toutes sortes de retombées technologiques directes et indirectes pour l’humanité.

    • Mais c’est bien normal tout ça. Est-ce qu’on fait une manchette à chaque qu’un avion décolle? Est-ce qu’on applaudit? OUi à l’atterrissage si on est sur vol “charter”, ce que font sans aucun doute les passagers de la navette spatiale comme Madame Payette.

      Mais vous-mêmes M. Laporte est-ce que vous ignorez qu’un autre Canadien est décollé cette semaine dans une fusée russe pour se rendre à la station internationale? Tout un équipage d’ailleurs avec deux Russes, un Américain, un Japonais, un Canadien et un belge. Ça me rappelle quelques vieilles histoires belges ou Newfee, selon le continent où l’on vit.

      Quand un navire quitte le port de Montréal on ne fait pas une manchette non plus en mémoire des voyages de Cartier… Alors tout ça est normal.

    • @ectic :

      Je suis un baby boomer…Nous, on a réglé nos problèmes de langue par des lois bien correctes. En plus, nous sommes souvent les premiers dans bien des des domaines…Nous sommes même reconnus comme une nation. La seule chose qui nous reste à faire…c’est de continuer et éviter de s’isoler!

    • Comme, en 1969-1972, c’était une mise en scène, une propagande de guerre froide, qu’on avoue maintenant que c’était chiqué et qu’on dise qu’on cherche maintenant à aller sur la lune pour vrai. Vous allez voir la cote remonter alors bien vite… Le canulard de la lune et sa genèse sera un jour le meilleur garant de la popularité de la NASA…
      Paul Laurendeau

    • Ce n’est pas un Loft story que l’on devrait tourner dans la navette mais bien un star académie. Les gens semblent aimer le genre de manchettes : «Maxime Landry reviens chez lui!» Ce n’est pas tout le monde qui ne s’intéresse plus à ce genre de truc, il y a plein de gens qui suivent les exploits de la NASA sans en faire la manchette ou un coup d’éclat. Ce sont d’ailleur ce genre d’articles que je lis sur le site de cyberpresse.

    • @PAGER : Avec 2 sucres, July.

    • Nous avons conquis l’espace? Bon c’est une facon de regarder ca. Mais….quant a moi….on n’a rien conquis si ce n’est d’inventer de plus grosse et puissante machine. Et…s’il y a de la vie ailleurs….et s’ils etaient interesse a nous, il y a longtemps qu’ils ne nous l’auraient laisse savoir non?

      Que l’on s’occupe donc de notre planete avec tous ces zilliards depenses en l’air!

      On se bat encore comme des vieux dinozores sur cette planete. On n’a beaucoup encore a apprendre ou a faire comprendre ici. Pourquoi faire mine de rien et cherchere ailleurs? En tant que planete habitee…nous payons encore le vieux et gros prix du non savoir. Nous avons evolues? Ah oui?

    • j’ai hâte qu’il ramasse les déchets peinture, acier, carburant…ont-ils des projets pour faire le ménage dans l’espace?

    • Pourquoi faire un chiard avec le fait que l’on peut s’éloigner de quelques kilomètres de la terre ?
      Nous n’en sommes qu’aux premiers pas…et Julie Payette casse de plus en plus le Français. Quelle belle réussite ! Et frénétiquement, agitons tous nos chiffons rouges
      Lorsque nous en serons aux déplacements inter galactiques, par la seule puissance de la pensée…revenez me voir…D’ici là laissons les “astronautes” en herbe bouger le bras du vaisseau en mouvements de va-et-vient, pour leur plus grande satisfaction !!! Et vive la Science…
      Et puis, ça coûte combien ce beau projet ahuri, qui consiste à aller planter des patates sur Mars ?
      Chacune des frites va nous coûter un sacré bras…!
      Burger King est pourtant tellement plus près !

    • Salut cher Stéphane,
      L’exploration spatiale ne nous attire plus autant car nous sommes habitués de voir décoller et attérir la navette. Nous voyons nos astronautes voguer dans l’espace et ne sommes plus impressionés par leur sparages. C’est rendu banal. Notre société est ainsi faite. Plus on parle d’un sujet, plus il devient banal et moins nous y sommes intéressés. Il en est de même pour nos ”vieux” qui meurent dans nos centres pour ainés. Les malades qui attendent de longues minutes l’ambulance et meurent durant cette attente injustifiée. Les patients allongés sur une civière pendant de longues heures sinon de longues journées à attendre que le médecin leur explique le mal dont ils souffrent. Nos enfants qui sont souvent laissés à eux-mêmes. Les classes qui contiennent un trop grand nombre d’élêves pour un seul prof. Les gouvernements qui dilapident NOTRE argent et personne ne se révolte. Les élus qui nous mentent à chaque fois que leur leaders ouvrent la bouche. Les pétrovoleuses qui nous volent jour après jour sans que personne n’intervienne. Voilà! Tout est realatif et banal, cher ami. Voilà pourquoi nous nous foutons éperduement de l’exploration spatiale et de tout le reste!

      Jean Bottari
      St-Mathias-sur-Richelieu

    • c’est sur que pour une fraction du prix d’un lancement de fusée, on pourrait trouver des jobs a tout ces “assistés-sociaux” qui trainent sur les blogs ( Loubia, Audela et autres)

    • Je suis rarement d’accord avec Stephane, mais là il met le doight EXACTEMENT sur le bobo

      Excellent travail M. Laporte, enfin vous choisissez la bonne option qui n’est pas celle de faire plaisir au bs sans esprit du net!!

    • M. Laporte, de dire que les astronautes pavent la voie à ce qu’un jour l’humanité puisse vivre sur une autre planète est un peu gros. Nous trouverons une planète comme la terre très bientôt. Mais pour s’y rendre ??? Il faut franchir le mur de la vitesse-lumière. Lequel, jusqu’à preuve du contraire, est infranchissable. Franchir le mur du son était un saut de puce à comparé. Car celui de la lumière, il semblerait, est un véritable MUR !

      Une autre boule bleue comme la terre quelque part dans cet immensité galactique ? Mais oui ça existe et on vous la montrera bientôt, non pas dans une galaxie près de chez vous, mais DANS la votre. Un vaisseau, ou une flotte de vaisseaux pour y transporter l’humanité à l’exponentielle de la vitesse-lumière ? Continuez de rêver, et ce probablement jusqu’à la fin des temps.

      Ça n’enlève rien à nos astronautes. Ces gens subissent un entraînement d’une exigence qui dépasse l’entendement, et ils détiennent des diplomes et des compétences qui démontre, hors de tout doute, leur fougue et leur détermination. Oui ! Ce sont véritablement des Héros.

    • Ce qu’il nous faut, c’est une Susan Boyle de l’espace…..

      Sans blague, la conquête de l’espace se construit avec notre imagination. En attendant la premier expédition habité sur la planète Mars, il n’y a pas grand chose pour excité notre imagination dans ce domaine.

    • 2??? Si vous parlez de Bob Thirsk, qui est deja dans l’espace, et de Julie Payette, qui le rejoint au mois de Juin, alors la c’est bel et bien “bientot”… mais Thirsk est de la Colombie Britannique. Si vous parlez de David St-Jacques, alors la le “bientot” est tres etire. Il vient de recevoir le titre de “candidat” pas “astronaut”. SI il part pour l’espace, ce ne sera pas avant qu’il termine son apprentissage, ce qui peut prendre encore des annees.

      Toutefois, la raison pour laquelle le publique se desinteresse des vols spatiaux est assez simple: c’est moins divertissant que Loft Story pour leurs cerveaux attrophies.

    • Bonjours. Je crois que je dois écrire certaines choses puisque certains semblent avoir des préjugés…

      1: La recherche spatial a au moins une utilité. permettre les satellites d’exister(métrologique, de communication, GPS…).

      2: La recherche pure (c’est à dire en comptant toute les recherches “qui ne servent à rien” en incorporant le spatial) coompte pour moins de un pour cent du budget. Si toute l’argent qui a été dédié à l’armée avait été mis sur le spatial, je serais probablement sur alpha du centaure à l’heure qui l’est. blamer les bonnes personnes s.v.p.

      3: par contre je suis d’accord sur un point. Les vols habités coutent très cher et aujourd’hui leurs utilité ne semblent être que politique. (je tiens à préciser que l’industrie spatial comporte aussi des sondes inhabité, c’est sourtout ça que je suis pour).

    • @ Tous ceux qui trouvent que les $$$ pour la station orbitale internationale c’est des $$$ au poubelles ?

      Voici les chiffres :

      International Space Station, 90 milliards, 7 morts, et des développements technologiques qui profitteront à toute l’humanité.

      La guerre en Irak, près de 750 milliards, plus de 100 000 morts, et des développements technologiques qui profitteront au cartel militaro-industriel.

      Avec lequel des 2 montants préférez-vous sauver des vies et enrayer la faim dans le monde ???

    • Les gens qui font leur pain et leur beurre de la prétendu conquête de l’espace n’arrivent pas à nous convaincre que nous devrions nous y intéresser. Et je crois que ceux qui s’y intéressent ont des raisons $$$ de le faire. La buisness de l’espace parait être une sale affaire qui crée beaucoup de déchets. Les fameuses avancées scientifiques qui sont les conséquences de la conquête de l’espace ou sont elles ? et en quoi améliorent elles nos conditions de vie ici en bas sur la terre ? dites moi qu’il y à plus que les poeles en téflons. Enfin pour conclure j’aimerais bien savoir comment et pourquoi je devrait une vague impression de fierté de voir quelqu’un porter un drapeau.

    • @ Paul Leurendeau

      Les bases tripodes des alunisseurs LEM des missions Appolo sont toujours là, à la surface de la lune, dans la mer de la tranquilité et sur deux autre sites. Je peux les observer avec mon téléscope. !!!

    • J’ai encore en main les scrap-books que je m’étais montés moi-aussi avec les aventure Gemini, Mercury et surtout Appolo, oui ! De grands cahiers avec du papier jaune et des photos couverture de paysages canadiens ou de pêcheurs… Quels heureux souvenirs !

    • Peut-être parce que le commun des mortels ne voit pas en quoi la conquête de l’espace améliorera sa qualité de vie ni réglera les problèmes de famine, de maladies infantiles mortelles, de pandémies, de guerres…

    • Parce que foncièrement, l’Homme aime explorer.

      @omni-tag :

      Effectivement, les coûts sont minimes comparés à ceux de guerre en Irak.

      @Paul Laurendeau :

      Achetez une téléscope, pointez-le vers la Lune et ravalez vos propos. À chercher des conspirations, on verse rapidement vers le ridicule.

    • Pour retourner à la lune… il faudrait qu’on y soit déjà aller… là est la question. Les navettes explosent, les sorties dans l’espace sont d’un extrême danger, les tuiles isolantes tombent, et on voudrait nous faire croire que des astronautes sont allés jouer au golf et se promener en dune buggy avec la technologie de règles à calculer d’il y a 50 ans… ben quin. Écouter le film Capricorn One, et pensez-y…

    • @ omni-tag
      J’aimerais bien en voir des photos, est-ce celles que la NASA dit avoir perdues… bouhouuuu, quelle coincidence… Dans les années soixante, on croyait dur comme fer qu’on allait en enfer, que les curés ne touchaient pas aux enfants… On pouvait bien nous faire croire n’importe quoi, comme atterrir sur la lune.

    • Parce que c’est aussi ennuyant que le Banquier

    • à wiseguy:

      Instruit toi un peu s’il te plait.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Accusation_de_canular_relative_au_programme_Apollo

      Et puis, ne croit pas qu’un ordinateur va t’inventer une fusée en claquant des doigts. J’ai déja travaillé sur de la conception technique sur ordinateur et je peut t’affirmer que c’est encore l’humain qui décide, l’ordinateur n’est qu’un outils… tout comme la règle à calculer (en plus il avait déja des ordi à l’époque…).

    • La conquête de l’espace ne nous passionne plus car nous constatons que nous tournons en rond tout autant en orbite que sur terre et que cette ronde au milieu des déchets de l’espace n’a rien à voir avec le moyen de s’en sortir pour arriver à vivre ensemble sans que personne ne soit exclue.

    • Bonjour,

      En ce qui a trait a votre commentaires, il est évident que le désintéressement provient de la perception qu’on répète les mêmes missions depuis des lunes. Je suis certain que si de nouvelles missions vers la lune ou Mars seraient en cours l’intérêt serait la à n’en pas douter.

      Toutefois, à voir les commentaires à cet article sur votre blog, on arrive rapidement à la conclusion que l’avenir du programme spatial est sombre. La conquête de l’espace, ce n’est pas une chose logique, ce ne l’a jamais été. C’est un élan dont a besoin la race humaine pour se dépasser. C’est des objectifs extravagants parfois irréalistes qui permettent à l’humanité d’avancer. L’objectif est rarement atteint mais les efforts faits pour s’y rendre nous rendent meilleurs.

      Analyser ces objectifs en les comparant avec la faim dans le monde, la pollution et les injustices sociales c’est répéter la même rengaine que les hommes de Cro-Magnon se répétaient quand ils voyaient les Homo-Sapiens se démener

    • omni-tag:

      soit vous mentez, ou soit vous avez vu quelque chose dans votre téléscope amateur que vous avez pris pour des équipements d’Apollo, mais il est carrément impossible de voir quelque équipement que ce soit laissé sur la Lune, et ce même en utilisant les observatoires professionnels les plus puissants, ou même Hubble. La Lune est à une distance de 384,400 km. À cette distance, l’objet le plus petit que Hubble peut distinguer est de 60m de large. Les équipements Apollo les plus gros ont 9m de large maximum, ils représentent donc moins que un pixel pour Hubble et sont donc invisibles. Cette page de la NASA vous explique que ce n’est qu’avec le satellite Lunar Reconnaissance Orbiter, qui sera lancé en juin, qu’on pourra avoir des photos des équipements Apollo sur la Lune grâce à la caméra de très haute résolution du satellite:

      http://science.nasa.gov/headlines/y2005/11jul_lroc.htm

    • @Seline, blitz et Loubia, qui ont probablement tous écrit du bureau d’Amir Khadir:

      Ca me fait tellement rire de lire les personnes qui se scandalisent à l’exploration spatiale et qu’il y a tellement de problèmes plus important sur notre Terre. Vraiment la, c’est tellement pas avoir de vision de porter ce genre de jugement! Juste en passant, les prévisions d’ouragan pour sauver des vies, la couche d’ozone, le degel des glaces et toute sortes d’autre perturbations que notre pauvre Terre subit sont pour la plupart du temps répéré de l’espace. Des vaccins et des remedes pour sauver des épidimies ou pour guerir des maladies et des cancers sont aussi testé dans l’espace. Il y a du monde qui ont tellement une aversion contre l’argent, qu’il pensent que c’est a cause de ca qu’il y a du monde qui crêve de faim. Non, ca a toujours été et sans le sera toujours.. a moins que, ha ouais, ben non j’y avais pas pensé, que nos astronaute puisse réussir àfaire pousser des fruits et légumes sur la lune, ca pourrait peut etre aider le peuple africain à en faire autant dans le desert!

    • C’est la routine, peut-être? Une hypothèse comme ça. On n’atteint pas une nouvelle frontière, on y retourne. Et la station Internationale, avec son air de microbe grossi au microscope, c’est loin des Roues majestueuses du film 2001…
      Ça ne perd pas de son importance, c’est juste moins inspirant. Le rêve n’est plus, c’est maintenant un trip d’ingénieur. Ça n’enlève rien au mérite de la chose, remarquez!
      P.S. Il y a encore des gurus mal assumés qui profitent du sujet pour pontifier sur la politique et basher du Québécois! Ciboire… Ça se prétend des citoyens du monde et ça ne perd pas un prétexte pour ramener à leur petite guéguerre personnelle. Vous prenez un break des fois? On va parler météo tiens. C’est-ti assez neutre, la météo?
      “Je vous le dis! La pluie des derniers jours, c’est un complot socialiss de la Marois…”

    • C’est simple, parlez-en!!!

      Quand on découvre une nouvelle planète, on en parle dans un petit encadré au bas de la page 18 du journal. Alors qu’en première page, on apprend un autre cas de catastrophe imaginaire dans la vie d’une vedette…

      Ça m’intéresserait tout autant qu’avant si on me mettait au courant.

    • @ chinchilla24

      Laissez faire les jugements à mon endroit. Je n’ai émis que mon avis.Envoyer des satelites dans l’espace pour constater qu’en bas grace à la consomation excessive des ressources on s’enterre dans la merde c’est en effet une facon de voir les choses. De toute facon la terre survivra à ceux qui la parasite.

    • Faudra-t-il tourner un Loft Story dans une base spatiale pour qu’on s’y intéresse à nouveau avec autant de passions qu’à la fin des années 60?

      non mais peut etre un star galaxie.ca ferais le plus grand bien a la populace ….d.en etre delivree ici sur terre

    • Tout simplement parce que c’est trop loin du quotidien des gens. Les gens s’intéressent plus à ce qui se passe au coin de leur rue qu’ailleurs.

      L’intérêt que l’on porte à une chose est inversement proportionnel à la distance qui nous en sépare semble-t-il.

      Quant à ceux qui trouvent que ces dépenses sont un scandale, j’ajouterai que si à l’époque on avait écouté les gens comme eux Christophe Colomb ne serait jamais venu en Amérique.

      C’est le propre de l’Homme que de se poser des questions et de tenter d’y répondre. C’est ça le télescope Hubble.

    • Moi, je suis toujours dans la lune. Donc je vais peut-être rencontrer ces astronautes et demander leurs noms.

      Juste de même

    • Nous, les «vieux», avons vu des hommes marcher sur la lune. La NASA se propose d’y retourner bientôt. Pour nos «jeunes» de 40 ans c’est le retour vers le future.

    • De nos jours, n’importe quel tarla prêt à dépenser 20 ou 30 millions peut aller dans l’espace en touriste. Ceci dit, la conquête de Mars pourrait être très intéressante, ou même la reconquête de la Lune.

    • @ Hugomm

      Jamais il me viendrait à l’idée de mentir ici, d’ailleurs ça me donnerais quoi ?
      Hubble n’a pas été conçu pour observer des objets aussi rapprochés que la lune. La focale de sa lentille principale ne lui permet pas. Cependant la focale de sa lentille de visée elle le permet peut-être ? Est-ce qu’ils ont déjà tenté le coup ? J’en sais rien.

      Mon téléscope amateur comme vous dites est une bricole de 25 000$ (que, rassurez-vous, je n’ai pas acheté neuf). Avec ces trois données : l’ombre projettée par les tripodes des LEMs selon les phases lunaires et le point d’observation terrestre, avec les matériaux hautement réfléchissants d’une portion importante de leurs surfaces, et avec les coordonnées connues de leurs emplacements respectifs, il est possible avec un tel téléscope, comme le mien, d’observer ces pièces d’équippement. Mais vous avez raison : elle ne font guerre plus que 4 ou 5 pixels dans une photo à 12 mégapixels. Elles sont toute fois bel et bien là et ces quelques pixels en sont la preuve.

      Vous savez, la lune, à quelque centaines de miliers de kilomètres, ce n’est que la porte arrière de notre système solaire… Je dirais même plus : La poignée de porte arrière !!!

      CQFD.

    • Parce que ce qu’il me précoccupe le plus c’est de mettre du pain et du beurre sur la table et payer mes factures.

    • @BobTheGreath 1.- La recherche spatiale a au moins une utilité. permettre les satellites d’exister(métrologique, de communication, GPS…).

      J’ajouterais aussi, d’ainsi de rendre possible; la prise de la plus belle photo de groupe….

      Quelques’uns font la grimace, la grimace nucléaire…

      Y aura-t’il lieu, d’avoir sa fusée bien stationnée, sa chambre à la station avec ses millions pour survivre? Déjà, les riches passagers s’entrainent! Si, c’est le cas, y va y avoir d’la vie, là haut!!! Ils regarderont de haut nos corps irradiés…. ououou fataliste…..

      @Justedememe …en passant Sors de la lune!! Ta prochaine étape, être dessus!!

    • Je serais extrêmement déçu s’il s’avérait que les alunissages furent des canulars car, voyez-vous, je m’enorgueillis depuis toutes ces années à répéter à quiconque veut l’entendre, que mon nom de famille est écrit en toutes lettre sur la Lune (moins un accent aigu). Il est écrit sur une petite plaque de métal rivetée sur les pattes du LEM.

      N’ayant pas été sur la Lune pour le vérifier, je peux cependant confirmer qu’il y est bien sur toutes les répliques que l’on peut voir dans les différents musées tant à Houston, Cap Canaveral qu’au Smithsonian!

      Stéphane ici connaît mon nom puisqu’il fait partie intégralement de mon adresse internet! Pour les autres que la chose pourrait amuser je vous donne un indice pour le découvrir : Rive sud de Montréal. Eh! Oui, je crois que c’est le seul nom propre étampé sur le LEM! Very amusing isn’t it?

    • Je suis tout à fait d’accord avec hugomm, “Il ne faut pas cesser de rêver, car ce sont les rêves qui nous font avancer.” J’ajouterai que la capacité de rêver est une partie intégrante de l’humanité, ce qui distingue notre espèce des autres. Si personne ne rêvait de nouveaux horizons, d’un monde meilleur, on serait encore en train de vivre comme les hommes préhistoriques ou dans une société esclavagiste. Le rêve est typiquement humain mais l’erreur est aussi humaine, ce qui fait que la poursuite de nos rêves peut être difficile. Mais si l’humanité arrête de rêver, ce sera la fin de notre espèce.

      Je pense qu’il y a toujours beaucoup de gens, enfants, jeunes, hommes et femmes, qui sont toujours fascinés par l’exploration spatiale mais on ne les voit pas à la une de l’actualité. Et non, tout le monde n’est pas intéressé uniquement par loft story ou star academy.

    • Sommes-nous vraiment allez sur la lune?
      Comment se fait-il que l’on voit jamais des reprises de ses films et photos?
      Pourtant on voit des reprises de films d’evenement plus vieux que 1969 regulierement.

    • Les missions spatiales sont importantes; garder la station spatiale canadienne en bon état ainsi que les multiples satellites demande du travail, et ces satellites sont maintenant la base de la majorité des technologies. Les satellites ne marchent plus? Oubliez les téléphones cellulaires, le câble dans bien des cas, et bien autre chose.
      Cela dit, il faudrait un objectif réellement nouveau pour recréer l’intérêt. Aller sur mars, par exemple. Mais il faut un but pour ça; si c’est juste de se renseigner sur la planète, les sondes font parfaitement l’affaire. Pour y envoyer des humains, il faut une mission plus concrète – établir un milieu propice à s’y installer définitivement, par exemple. Mais pour cela, les obstacles sont très nombreux, à commencer par la durée du voyage.
      Les voyages de longue durée dans l’espace font face pour le moment à un obstacle majeur: la vie en apesanteur est très difficile pour le corps. Julie Payette, justement, a déjà mentionné que les os vieillissent de plusieurs années à chaque période dans l’espace. Imaginez des gens devant vivre en apesanteur pendant deux ans (temps nécessaire pour se rendre sur Mars, je crois). Les voyages à long terme seront envisageables si on développe une technologie pour établir une gravité artificielle dans les vaisseaux.
      Il y a également, comme déjà soulevé, le problème de la capacité de voyager plus vite que la lumière, technologiquement impossible présentement et condition essentielle pour sortir de notre “entourage immédiat”, spatialement parlant.
      Je crois cependant que ces objectifs méritent qu’on y consacre des efforts à long terme. On ne sait jamais qu’est-ce qu’on pourrait trouver ailleusr, qui nous sera utile.

    • @wiseguy

      dans Capricorn one un des astronautes est nul autre que O.J. Simpson

    • Ouf! Il y en a qui vont chercher leurs idées loin. Lier la qualité du français de Julie Payette et l’exploration spatiale dans une même phrase, faut le faire! C’est quoi le rapport? Faut-il conclure que les Québécois ne semblent plus s’intéresser à l’exploration spatiale parce que nous ne sommes pas un pays et que l’agence spatiale la plus proche est “canadienne”? Dites-moi que je me trompe…

    • C’est totalement utopique de penser que les terriens pourraient survivre sur une autre planète, un, deux, trois peut être mais pas les milliards d’humains que nous sommes.

      Nous sommes en 2009 et on découvre encore des espèces d’animaux jamais recensées sur la terre, on connait presque rien des océans et pendant ce temps la pollution, le changement climatique, la crise économique, la hausse du niveau des océans ( et John James CHARSEST ) menacent la vie sur terre, alors je ne voit pas pourquoi on s’acharne à dépenser des milliards et des milliards de dollars pour des résultats qui ne procurent rien de bon à l’humanité.

      Oui c’est bien beau la technologie, j’admire que des hommes aient pu se rendre sur la lune en “69″ et ce avant même que Windows soit créé, mais à quel coût ?

      Si le budget de la NASA était distribué aux humains, tous les humains de la planète auraient de quoi à se nourrir et pourraient vivre dignement.

      Jean GODBOUT
      Victime d’un crime d’État
      http://jeangodbout.com

    • “Sommes-nous vraiment allez sur la lune?”

      Bien sur que non!

      Tout le monde sait que la lune est un disque plat fait de fromage à la crème …!!

      “Si le budget de la NASA était distribué aux humains, tous les humains de la planète auraient de quoi à se nourrir et pourraient vivre dignement”

      Les pauvres Européens du XV siècle devaient dire la même chose…

    • Dépenser de l’argent pour la conquête de l’espace c’est odieux et inutile,au faite qu’est-ce qu’il y a a conquérir dans l’espace ???? l’humanité n’a aucunement besoin de cela et les astronaute canadien ainsi que tous les autres devrait avoir honte de participé a cette ignominie mondiale.
      C’est sur la terre que nous devons concentré nos efforts, car c’est le seul endroit ou nous pouvons vivre.

    • Il n’y a rien à conquérir mais tout à découvrir !

      Aux dernières nouvelles, la planète terre fait toujours partie de cet univers …

      Bien sur, si ça ne rapporte pas tout de suite et maintenant, c’est pas utile …

      Gros soupir!!

    • Nous savons tous maintenant que la capacité de l’humain dans l’espace est un grain de sable sur la plage. Des humains ont marchés sur la Lune et des tracteurs jouets sur Mars. Mais l’infiniment Grand , c’est à des millions d’années lumière de la terre. Un maringouin qui a comme ambition de survoler le Mont Éverest et encore!

    • Damn, penssez-vous vraiment que les milliards investi dans l’espace iraient nourrir les affamer et reboiser la planete lollll Les budgets sont venu pendant la guerre froide du departement militaire. Sans l’espace ils seraient rester dans le meme dommaine. De nos jours, c’est legerement different vu que les missile peuvent deja faire le tour de la terre. Mais bon, theoriquement c’est toujours les meme budget qui ont ete amputer au meme endroit. Alors dites vous que c’est mieu ça que d’autres projet militaire meurtrier…

    • Ca fait 50 ans qu’on parle de conquête de l’espace et à date, on voit pas vraiment à quoi ont servi les milliars garrochés dans les airs. On a de la misere à mettre un pied devant l’autre, comment veux-tu que la conquête de l’espace nous intéresse. On s’en fout, c’est toujours la même chose. Ils sont 8 dans la navette pour aller planter un petit drapeau sur la lune. Big Deal !

      Avec le bras canadien, bien sur !

    • Drôle de question. Drôle de parrallèle avec la télé-réalité…
      C’est tout simple: il n’y a aucune nouvelle dans ça. Rien de nouveau pardi!
      C’est moins un désintérêt parce qu’on est au courant…qu’un grand intérêt parce qu’il n’y a rien de neuf au fond…
      Drôle de questionnement ce matin. La poule ou l’oeuf?

    • Et pis, Garneau était sûrement un bon astronaute, mais j’ai bien saisi qu’ils ne sont pas des surhommes et qu’ils ont des limites ces astronautes….Garneau est allé jusqu’à se présenter Libéral en plein scandale des commandites et me raconter que le Canada était magnifique vu de l’espace. Ça me fait une belle jambe ça…
      Allo jugement….

    • C’est surtout parce que les Gouvernements sont beaucoup moins intéressé d’investir dans la NASA. Maintenant c’est plus “la conquête du pétrole” ….

    • @ macosx 30 Mai 2009 14h01

      Une petite colle qui, comme la conquête de l’espace, ne semble pas intéresser grand monde… snif snif. Je porte le même nom que la compagnie établie sur la Rive Sud de Montréal et qui a fabriqué pour le compte de la NASA les pattes du LEM, Héroux-Devtek. Mon nom est François Héroux.

      http://www.herouxdevtek.com/francais/index.php

      Même qu’à l’époque, le nom Devtek n’y était pas, seulement Héroux, mais sans l’accent aigu!

      @ joel_beauregard …. beau petit clin-d’oeil bien lucide.

      Cordialement.

    • Moi hier j’ai ré-écouté le bon vieux “Alien”. Ça c’est de l’histoire spatiale ! Avec plein de rebondissements. Et quand je vois les missions spatiales… où ça prend 2 heures visser un boulon, et où le moment de suspense ultime c’est lorsqu’on échappe le dit boulon !

      Ça manque de scénario c’est tout…

    • Bonjour Stéphane Une fois il y avait une belle petite maison Et soudain un gros voisin qui vient d’enménager a coté Bonjour cher voisin Je mets les choses au point tout de suite (Je suis riche et puissant déjà je vois que vous empietter sur mon terrain) Voilà la vision terrestre qui nous intéresse?

    • Une des raisons pourquoi ce n’est plus aussi passionnant c’est que, comparé a il y a 40 ans, il n’y plus de compétition entre deux idéologies politiques… Il y avait une fierté à vouloir battre ces “sales communistes”.

    • La “conquête” de l’espace ne passionne plus car, premièrement, il y a belle lurette qu’on ne “conquiert” plus rien.
      En 1961, c’était le premier homme dans l’espace, en 1969, le premier sur la Lune. Mais maintenant ? Une routine d’expériences scientifiques, sûrement passionnantes pour les connaisseurs du domaine scientifique concerné mais un peu ésotérique pour la majorité. On va où ? Sur la station spatiale. Il n’y a plus que les robots qui découvrent (Mars, Saturne, etc..)

      Et puis, en 1969, c’était la guerre froide. Et la “course à l’espace” n’était qu’une manifestation de plus de la compétition impérialiste entre les deux superpuissances. “Nous” contre “eux”, c’était facile à comprendre et on pouvait manipuler le patriotisme, cette poignée dans le dos des citoyens.
      Mais aujourd’hui les programmes spatiaux sont condamnés à la coopération. Au point que même les désaccords de l’Occident avec la Russie n’empêchent pas les vaisseaux russes de transporter nos astronautes (vue que la navette spatiale ne marche pas la moitié du temps). On est dans la coopération pacifique.
      Et pour les vrais patriotes, la paix, c’est toujours plate…

    • @Pager

      Vous faites vraiment une « fixation » sur les méchants « séparatissses » alors que le thème de la discussion est « Pourquoi la Conquête de l’espace ne nous passionne plus autant? ».

      Vous trouvez que le Québec s’isole de plus en plus alors que moi je trouve au contraire qu’il s’ouvre de plus en plus. Je suis bien placé pour en parler car avec ma conjointe on n’a pas hésité une seconde à s’établir au Québec et on ne regrette rien. Le Québec pourrait s’épanouir encore davantage si la politique à Ottawa était un peu mieux harmonisée avec la réalité québécoise.

      Vous dites qu’il n’y aurait pas d’astronaute si nous étions seulement « Québécois ». Là encore, je ne sais pas où vous êtes aller pêché ça. Il y a de nombreux petits pays qui ont des programmes spatiaux. Même la Suisse et la Belgique ont leurs astronautes.

    • tres simple : le programe apollo en fesais bien plus que le programe de la navette , rester en orbite pendant 20 ans quand la deceenie precedente on allais sur la lune …. les deux petits rovers martiens sont bien plus interessant que les banlieusards humains de la nasa

    • @swissmade

      justement la difference entre une confederation et une federation , ici ce n’est pas au pouvoir central de s’addapter , plutot le contraire , le Canada a peut etre ete fait en confederation mais a tjr ete une federation , quand a la fixation sur les separatistes , allez dire a un espagnol , francais ce qu’ils pensent du separatisme basque ou corse , et oui la mouvance indepandantisque quebecoise a egalement pose des bombes et commis des assassinats fomme l’eta et les mouvement indepandantistes corse

    • L’humain est allé sur la Lune. Les histoires de conspirations sont des foutaises. Le pire, c’est qu’un canular, sous forme de faux-documentaires, qui visait à démontrer le ridicule des théories de la conspiration (la Lune, le 9/11…), soit Opération Lune, de William Karel, a été pris trop au sérieux par quelques adolescents attardés.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Lune

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité