Stéphane Laporte

Archive, mai 2009

 f2102nasa-buzz-aldrin-sur-la-lune-spaceshots-affiches.jpg

Petits, je faisais des Scrapbooks avec chacune des missions Apollo. Elles étaient couvertes en direct comme le Super Bowl. J’étais pendu aux lèvres de Guy Ferron et de Monsieur Sicotte qui nous expliquaient les cahiers de bord des astronautes.

Le 20 juillet 1969 est sûrement le plus grand soir de l’histoire de la NASA… et de la télé, aussi. Les Terriens ont pu y voir deux des leurs marcher sur la Lune.

En 1970, les profs avaient suspendu les cours pour que l’on regarde dans le gymnase le retour d’Apollo 13.

Si dans les années 70, deux Québécois avaient fait partie de ces missions, ils auraient été béatifié.

Aujourd’hui, deux Québécois s’apprêtent à partir dans l’espace, on en parle bien sûr, mais pas autant que l’on parle des frères Kostitsyn. Vous pouvez nommer Julie Payette, mais nommez-moi l’autre? Sans aller sur Google.

La Conquête de l’espace a perdu de son lustre. Ces hommes et ces femmes sont des héros. Des précurseurs. Un jour quand nous aurons détruit la Terre, il nous faudra bien vivre ailleurs, comme dans une galaxie près de chez vous. Les Payette, les Saint-Jacques travaillent à sauver la race humaine. En poursuivant les étoiles, ils poursuivent l’éternité. Pourtant ils le font dans une relative indifférence.

Faudra-t-il tourner un Loft Story dans une base spatiale pour qu’on s’y intéresse à nouveau avec autant de passions qu’à la fin des années 60?

Lire les commentaires (85)  |  Commenter cet article






Jeudi 28 mai 2009 | Mise en ligne à 8h33 | Commenter Commentaires (60)

Avoir sa face sur Facebook ou pas?

 facebook.jpg

J’ai besoin d’aide. J’ai peur de succomber. Voilà des années que je résiste à Facebook. Pourtant je suis un crack de l’internet et de ses vertigineuses possibilités, mais je me suis toujours refuser à Facebook. J’aime pas son côté club social, son côté site de rencontres, son côté réseau de contacts-pour-se-permettre-d’avancer-dans-la-vie. Mais depuis que mon site préféré (Cyberpresse) est rendu sur Facebook, je remets tout en question. Serait-ce une nouvelle façon de faire de la communication?
Un blogueur de son temps devrait-il l’être? Je me suis inscrit à Twitter mais je ne twitte pas. Je suis trop occupé pour m’occuper à dire ce qui m’occupe minutes par minutes.

Malgré toutes mes réticences, une sensation m’envahit, serais-je un dinosaure? Vite, conseillez-moi!

Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






Samedi 23 mai 2009 | Mise en ligne à 20h49 | Commenter Commentaires (186)

Pourquoi les motos?

bbharley.jpg

Loin de moi l’idée de choquer Réjean Tremblay, Marcel Aubut et Johnny Hallyday, mais force est de constater que le lobby des motos est bien pesant. Comment peut-on obliger, d’un côté, les automobilistes à s’attacher dans leurs véhicules, quand on permet aux motocyclistes de rouler lousse assis sur le moteur à 150 km/h? Pourquoi doit-on tenir la rampe quand on descend un escalier roulant, mais on peut faire du slalom en Harley Davidson?

La moto est la dernière activité dangereuse permise. La dernière liberté de l’aventurier. La voiture est hyper-controlée. Faut s’attacher, pas fumer, pas parler au téléphone. Tandis qu’en moto, on peut rouler à toute vitesse avec sa blonde dans le dos. Le moindre contact et on est propulsé dans le décor. Mais c’est correct.

Les motocyclistes sont révoltés en ce moment à cause des hausses des droits d’immatriculation que leur impose la SAAQ. Ils devraient se raisonner. Être les derniers hommes libres du Québec, ça se paye.

Parce que si les ayatollahs de la sécurité étaient justes avec tout le monde, la moto serait interdite.

Lire les commentaires (186)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité