Stéphane Laporte

Archive du 14 décembre 2007

Vendredi 14 décembre 2007 | Mise en ligne à 11h11 | Commenter Aucun commentaire

Les joueurs du Canadien et l’enfant malade

Lundi, les joueurs du Canadien sont allés rendre visite aux enfants de l’Hôpital Sainte-Justine, comme ils le font tous les ans. L’amie d’un enfant malade leur a écrit un petit mot pour les remercier. Le voici. Il en dit beaucoup sur ce que ces hommes représentent.

Un petit mot à vous chers héros du Canadien….

Vous êtes passés visiter les enfants malades de l’hôpital Ste-Justine le lundi 10 décembre, vous avez déambulé de chambre en chambre, discuté avec une multitude d’enfants, vous avez semé plein de bonheur et apaisé, l’espace de quelques instants, leur souffrance. Mais au-delà de cette visite, vous devez comprendre l’importance que vous représentez pour eux! Laissez-moi vous expliquer :

Dans une de ces chambres, il y avait un grand garçon de 14 ans prénommé Maxime. Maxime était entré à l’hôpital le matin même avec l’espoir de pouvoir rencontrer ses héros : c’est-à-dire Vous… Maxime a défié ses douleurs, il a fait le voyage en ambulance pour être bien certain de ne pas manquer ce rendez-vous! Il en parlait depuis plusieurs jours, allant même jusqu’à organiser cette visite avec sa maman, son infirmière et l’équipe des relations publiques, ceci peut vous donner une idée de votre importance pour Maxime.

Maxime a pu vous rencontrer, la visite fut brève, mais intense… Il était heureux, maintenant il pouvait partir! Non, Maxime n’est pas retourné à la maison lundi après-midi. Il est décédé à 1h25 mardi matin, emporté par son cancer.

Vous mes chers héros, je me permets de vous demander d’avoir une pensée pour mon Héros à moi « Maxime Goelier ». Lorsque vous chausserez vos patins durant la prochaine semaine, je vous demande de prendre très au sérieux l’importance et l’influence que vous avez pour ces enfants. Il ne s’agit pas d’une simple visite une fois par année, mais plutôt un rendez-vous à chaque fois que vous vous présentez sur la patinoire et que vous enfilez le gilet du Canadien…

En hommage à mon ami Maxime et à tous mes héros à moi, je vous prie de tirer une leçon de cette visite et d’en profiter pour fournir ce deuxième effort, de cette façon, vous pourrez peut-être un jour concrétiser le rêve ultime de tous ces enfants : assister à un défilé de la coupe Stanley!

Au revoir mon beau Maxime! Tu es mon héros à moi…

Amitiés,
Francine Laplante

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité