Stéphane Laporte

Archive, mai 2007

photo Bernard Brault
photo Bernard Brault

Un Québécois, habitant Montréal, vient de mettre en ligne une pétition pour inciter le retour des Nordiques à Québec en 2008, pour les fêtes du 400ième.

photo Bernard Brault
photo Bernard Brault

Vous pouvez aller la signer en cliquant à cette adresse : http://www.ipetitions.com/petition/Nordiques2008/index.html

Si Ottawa peut survivre dans la nouvelle Ligue Nationale et peut-être même gagner la Coupe Stanley, pourquoi pas Québec, comme dirait Gilles Duceppe.

Imaginez le fun qu’on aurait ! 110% deviendra 220% et durerait 2 heures. On s’obstinerait entre voisins.

photo Bernard Brault
photo Bernard Brault

Si le maire Drapeau a été capable d’aller chercher les Expos, qu’attendent les politiques pour prendre en main ce dossier. Ils sont bons pour trouver des commandites.

Gary Bettman a même dit aujourd’hui qu’il veut plus d’équipes canadiennes dans la NHL. Et que Québec jouit d’un préjugé favorable ! À quand le défilé sur la Grande Allée ?

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 31 mai 2007 | Mise en ligne à 16h55 | Commenter Aucun commentaire

Michael Jackson à Las Vegas

Michael Jackson est présentement en négociations avec un hôtel de Las Vegas pour y présenter son spectacle. Selon mes informateurs là-bas, bien que le King of Pop demande une fortune, tôt ou tard, ça devrait se régler.

À moins que le chanteur sans visage préfère s’installer dans un casino de Macao en Asie, là où il est toujours un demi-dieu.

Si vous avez 25 et moins, vous ne savez pas à quel point Michael Jackson était big dans les années 80. C’était effrayant ! Si vous trouvez que vous avez beaucoup entendu parler de Céline Dion, au cours des dernières semaines, ce n’est rien à côté du tapage médiatique qui entourait chaque stepette de Jacko.

Depuis aucun chanteur n’a réussi à dominer la scène musicale à ce point. Elvis… les Beatles… Michael Jackson. Il pouvait prétendre faire partie de la Sainte-Trinité. Au niveau de la frénésie. De la mania. Côté artistique, c’est une autre affaire. Jackson a eu un album marquant ; Thriller, l’album le plus vendu au monde. Off the wall était aussi très réussi. Et Bad n’était pas mauvais. Les Beatles ont créé au moins 7 chefs-d’oeuvre.

Cependant on peut dire que, comme Elvis et les Beatles, Jackson a changé le son de son époque. Il y a la musique avant Billie Jean, et la musique après Billie Jean. Tous ceux qui l’ont suivi dans le filon de la pop grouillante, de Mariah Carey à Justin Timberlake lui doivent un grosse partie de leurs succès.

Maintenant, si demain matin, Michael Jackson devient la tête d’affiche d’un gros hôtel de Vegas, irons-nous le voir ? Malgré toutes ces histoires tordues avec des enfants ? Les magnats des hôtels de Vegas doivent penser que oui, avec tout le cash qu’ils sont prêts à lui donner.

Pour ma part, je ne sais pas. Michael Jackson est un showman génial. Sa performance à l’anniversaire des 25 ans de Motown demeure l’un des plus grands moments de télévision que j’ai vu. Pas très loin de l’homme sur la lune, l’homme qui fit du moonwalk. Mais comment encourager un être qui semble si fucké et à qui on reproche des comportements indignes d’un adulte ? Bien sûr, il n’a jamais été trouvé coupable. Mais disons que ses avocats ont eux aussi du talent pour les stepettes.

Applaudir ou ne pas applaudir Michael Jackson ? Un joli cas de conscience.

Qu’en pensez-vous ?

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 30 mai 2007 | Mise en ligne à 22h26 | Commenter Aucun commentaire

Imposez-nous ! Imposez-nous !

Le masochiste aime la douleur. Les Québécois aiment payer de l’impôt. On appelle ça une déviation. Est-ce le signe d’un grand cœur ? Possible. Sommes-nous le premier peuple altruiste ? Bravo.

Pourtant depuis que je suis petit, j’entends tout le monde dire que l’on paie trop d’impôts au Québec. Mon père, mes oncles, mes tantes, les voisins, les appeleux aux lignes ouvertes, tout le monde. Ça semblait faire l’unanimité. Les Québécois avaient hâte que les impôts baissent.

Ben non ! Durant la campagne, quand Charest a promis des baisses d’impôt, il a signé son Waterloo. Mon ami Stéphane allait voter pour lui, mais quand il a entendu ça, il a décidé de voter pour Québec Solidaire.

Nommez-moi un pays où la promesse de baisser les impôts risque de vous faire perdre les élections ? Nommez-moi un pays où des baisses d’impôt dans un budget risque de vous faire perdre le pouvoir ?

Pierre Perreault l’avait dit, le Québec est un pays sans bon sens. Mais combien distrayant !

Fais-moi mal Johnny, Johnny, Johnny… Charest !

Les Libéraux devraient en profiter, et dans une volte-face digne d’un film de Spiderman, ajouter des hausses d’impôt dans le budget. Juste pour nous tester !

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité