Stéphane Laporte

Mercredi 23 avril 2014 | Mise en ligne à 8h34 | Commenter Commentaires (8)

Tweets en séries / Les Grands Balais Canadiens

photo André Pichette

photo André Pichette

Il en faut 13 pour en avoir 25.

18H30. Arrivée au Centre Bell avec ma blonde, on croise Ginette Reno dans la loge des Canadiens. Elle est avec Sylvain Guimond, le psy de l’équipe. C’est lui qui a eu le flash génial d’inviter Ginette pour le Ô Canada lors du premier match. Toute la nation en parle depuis 48H. Il a non seulement motivé les joueurs et le coach, mais tous les Québécois. Même ceux qui ne suivent pas le hockey.

Ginette est en forme. 50 ans de carrière. Toujours en haut de la montagne. Béliveau, Cournoyer, Savard, Dryden, Lafleur, Gainey, Roy, Koivu ont passé, Ginette est toujours là. Maintenant c’est l’ère Price, et la popularité de Ginette ne dérougit pas. Une légende qui dure, c’est le plus grand des exploits.

844374-reinvitee-pour-deuxieme-match-consecutif

L’effet Reno fonctionne encore. Cette fois, ça pris un peu plus de 2 minutes avant que Daniel Brière compte le 1er but du match. Brière avait touché à Ginette, avant qu’elle ne quitte la patinoire. Move over Frère André, Ste-Ginette est la patronne de la Sainte-Flanelle.

Ginette est mieux de s’acheter un condo dans la Tour des Canadiens, on ne pourra plus se passer d’elle au Centre Bell.

Lars Eller compte un deuxième but avant la fin de la première période, 20 000 personnes qui sourient, c’est beau.

Tous les joueurs de la LNH sont protégés par le livre des règlements sauf Gallagher. On dirait qu’à lui, on peut faire n’importe quoi. On peut le lancer au sol, le taper dans la face, le cross-checker dans le dos, aucune punition n’est décernée. Mais malgré tout ça, le numéro 11 rebondit toujours. Il a encore compté un but hier. 3 buts, 2 passes, 5 points depuis le début des séries. En 4 matchs seulement !

Après 2 périodes, c’est 3 à 1 pour le CH. On fête déjà. Pas besoin d’annuler nos engagements de la prochaine semaine, il n’y aura pas de match des Canadiens à surveiller. Ils vont être en congé. Et nous aussi. Les joueurs du CH pensent aussi à la prochaine semaine. Des petits soupers en amoureux avec madame. Préparer la piscine. Aller au cinéma.

Pendant que tout le monde est dans ses pensées, le Lightning en profite pour compter 2 buts. C’est 3 à 3. Ah non, on ne va pas échapper celle-là ! Retourner à Tampa Bay, on ne sait jamais, ça devient vite 3 à 2 dans la série. Puis retour à Montréal, sur leur gros nerf, si il fallait que Ginette ait un concert, ce soir là ?! On perd. C’est 3 à 3. Septième match en Floride. Tout peut arriver lors d’un septième match. Victoire de Tampa Bay. La honte totale.

Pacioretty met fin à nos angoisses, il compte à 43 secondes de la fin de la 3ème période.

C’est fait ! Les grands balais Canadiens ont balayé leurs adversaires en 4.

Bl34TZdIMAAFOD1

Le fil twitter s’enflamme à propos de cette victoire, et aussi à propos de la connerie de Ron MacLean, l’animateur de Hockey Night in Canada. Il a dit que ce n’était pas judicieux qu’un des arbitres pour le 4ème match soit francophone. WHAT THE PHOQUE ? Et les arbitres canadians anglophones qui arbitrent des matchs de Toronto, Calgary ou Vancouver, ça c’est correct????? C’est vrai qu’il n’y en a pas en séries, mais quand même ! MacLean a insulté tout le pays avec ses propos. Il a fini par s’excuser. So what ? Dommage qu’un arbitre francophone ou pas ne puisse pas le suspendre pour trois matchs.

Il en faut 12 pour en avoir 25.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article

 

Lundi 21 avril 2014 | Mise en ligne à 9h33 | Commenter Commentaires (31)

Tweets en séries / La puissance de Ginette

photo : Robert Skinner

photo : Robert Skinner

Il en reste 14 pour en avoir 25.

Quand tout le monde au Centre Bell est assis avant que les joueurs aient sauté sur la glace, c’est signe qu’il se passe quelque chose. Bienvenue en séries !

Ginette Reno chante le Ô Canada, pas les hymnes nationaux, pas l’hymne américain, juste le Ô Canada. Sa puissante voix au service de la terre de nos aïeux, exclusivement ! Soudain le Centre Bell devient une montagne et les Canadiens sont au sommet.

11 secondes plus tard, Rene Bourque s’échappe et compte. Durant la saison régulière, la moitié de la foule n’aurait pas vu ce but. On a bien fait de s’assoir tôt.

Est-ce que la foule peut arrêter de scander le nom du gardien adverse de façon méprisante ? LIND-BACK ! LIND-BACK! On veut jouer dans sa tête ? Watatatow! Servons-nous de notre voix pour encourager les nôtres, pas pour se moquer des rivaux.

De toute façon, ça ne dérange pas Lindback qui garde son équipe dans le match durant toute la première période.

Nouveauté au Centre Bell; avant le début de la 2ème et de la 3ème, l’amphithéâtre devient full techno. Le son est un petit peu trop fort. C’est pas le Bal en blanc. C’est le Bal en bleu-blanc-rouge.

En 2ième, le Lightning égalise la marque. C’est Ginette qui devrait chanter avant le début de chaque période.

L’arbitre refuse un but à Tampa Bay. Bonne ou mauvaise décision ? À chacun de juger. Pas besoin d’en faire un plat. Des buts refusés qui n’auraient pas dû l’être et des buts accordés qui n’auraient pas dû l’être aux dépens des Canadiens, il y en a eu et il y en aura encore. Souvenez-vous l’an passé contre Ottawa. Ça fait partie de la game. Prochain appel.

C’est le PK show! Il étourdit le Lightning, à un point tel qu’un joueur tombe sur le cul en le pourchassant. Passe parfaite à Gallagher qui compte !

Gallagher avait un coton dans le nez pour stopper un saignement lors de son but. Insubmersible, ce type .

3ème période, Plekanec a sûrement l’un des tirs les plus précis du circuit. Il compte d’un angle impossible. Une Superstar inconnue, ce Thomas.

Tampa Bay revient à un but du CH. Ça nous met sur le gros nerf pour la fin de la période.

Lindback a stoppé 26 tirs, Price 30, aucun des 2 gardiens ne reçoit d’étoile. Ah les 3 étoiles ! L’année dernière, c’est le public qui les choisissait, cette année, ce sont des experts. Impossible de voir la différence.

Les Canadiens mènent la série 3 à 0. C’est la seule équipe de la LNH qui mène sa série 3 à 0, et il y a du monde qui chiâle sur les réseaux sociaux. Aaah les réseaux sociaux !

Il en reste 13 pour en avoir 25.

image140421093648

Lire les commentaires (31)  |  Commenter cet article

 

Samedi 19 avril 2014 | Mise en ligne à 8h42 | Commenter Commentaires (14)

Tweets en séries / 2ème match CH vs Tampa Bay

843089-rene-bourque-festoie-avec-coequipiers

Il en faut 15 pour en avoir 25.

Les joueurs en séries jouent avec tellement d’énergie et de volonté qu’on ne peut s’empêcher de penser que durant la saison, ils se pognent le cul.

Le coach des Blackhawks de Chicago, Joël Quenneville a reçu une amende de 25 000 $ US pour s’être pogné la poche. Si Michael Jackson avait coaché dans la LNH, ça lui aurait coûté cher.

Price est très solide dans les buts. Ça sent… l’or.

PK feinte de lancer au filet, vise Desharnais qui compte. Jouer avec sa tête, c’est ça les séries. Soyons solidaires, comme dirait Françoise.

Gros match de Rene Bourque. Il ne sera plus le Bourque émissaire.

Guy Lafleur a déjà dit que le CH n’avait pas de 1er trio, seulement 4 quatrièmes trios. En ce moment, le CH a 4 premiers trios.

Victoire de 4 à 1 des Canadiens. C’est le pointage idéal. L’adversaire est dominé sans être humilié.

Le CH a maintenant l’avantage de la glace. Et surtout l’avantage de celui qui mène la série 2 à 0.

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours à Brigitte Bardot.

En parlant d’ours, Boston a perdu, ça fait du bien.

Il en faut maintenant 14 pour en avoir 25.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité