Stéphane Laporte

Samedi 2 janvier 2016 | Mise en ligne à 20h24 | Commenter Commentaires (20)

Michel Delpech: plus qu’un flirt

51PNZ0XF9PL._SY355_

Le chanteur Michel Delpech vient de décéder.

On le connait beaucoup pour la chanson Pour un flirt, une rengaine qui a traversé les époques. Pour Fan de toi et L’Amour en wagon-lit, des chansons fleurs qui font toujours sourire.

Il y a aussi Les Divorcés, qui au début des années 70 racontait une nouvelle réalité, maintenant bien implantée. C’est une chanson soap-opera. Une chanson réaliste.  On pourrait s’en moquer ,mais l’interprétation est si tendre et innocente, qu’on est ému, mais on ne l’avoue surtout pas.

Je vous invite à aller écouter Chez Laurette, une chanson moins connue ici, remplie de nostalgie. Et Il faut regarder les étoiles, une chanson tellement naÏve qu’elle séduit.

Delpech, c’est pas Brel, Ferré ou Reggiani.

Delpech, c’est juste Delpech.

C’est pas la blessure, l’anarchie ou la douleur.

Delpech, c’est la douceur.

Juste la douceur.

Une voix douce qui chante des mots doux.

On lui souhaite une douce nuit.

Mes condoléances à sa famille et à ses proches.


Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article

 

Samedi 14 novembre 2015 | Mise en ligne à 14h30 | Commenter Commentaires (10)

Georges-Hébert Germain: le coeur et la lumière

128-250x

Un des grands esprits du Québec vient de nous quitter.

Georges-Hébert Germain, journaliste, auteur, chroniqueur. Passionné de l’humain et des arts.

Intelligent, articulé, original et beau.

Beau dans sa façon de penser, beau dans sa façon de vivre, beau dans sa façon d’être.

Une des plus grandes plumes du journalisme francophone. Un communicateur rafraichissant. Avec toujours, des propos éclairants. Venant du coeur. Un phare. Un homme libre.

Adieu Georges-Hébert.

Toutes mes condoléances à l’amour de sa vie, Francine Chaloult, à sa fille tant aimée Rafaële, à ses filles par amour, Dominique et Brigitte, à l’ami de sa vie, Serge Chapleau, à sa belle-soeur complice Suzanne Lévesque, et à toute sa famille, et à tous ses proches.
xxxx

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article

 

Samedi 14 novembre 2015 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (19)

Paris en guerre

attentat-terroriste-paris-a7621

C’est la guerre.

Ce n’est pas une nouvelle.

C’est la plus vieille des manchettes.

Jamais la planète ne fut en paix.

Y’a juste des chanceux qui vivent loin des conflits. Comme nous.

La guerre est arrivée à Paris.

C’est la guerre du Moyen-Orient qui a des secousses jusque là.

Le Moyen-Orient est pourri de violences depuis plus de 50 ans.

Des générations et des générations sont nées en guerre. Ils ne connaissent que ça. Leurs parents ne connaissent que ça. Leurs enfants ne connaissent que ça.

Et nous, on pensait que ça allait bien. Ben non, ça va pas ben. Ça ne va jamais bien.

Comme un malade combat son cancer, l’Humanité combat la haine. Et finit par en mourir. Et une autre humanité nait. Condamnée, elle aussi.

Depuis toujours. Et pour longtemps encore.

Il y a plein de gens malades dans les hôpitaux, dans leurs maisons, tous les jours, on le sait, mais ça ne nous atteint pas en plein coeur. Puis un jour, c’est notre père, notre soeur, notre ami, notre enfant qui est malade et ça nous démolit. C’est pareil ici. Il y a plein de villes en guerre, tous les jours, on le sait, mais ça ne nous bouleverse pas. Puis un jour, c’est notre amie Paris qui est en guerre, et ça nous obsède.  Quand tous les coins de la Terre seront aussi importants pour nous que Paris, New York, Québec, Montréal, peut-être que ça ira mieux. Peut-être…

En attendant, qu’est-ce qu’on peut faire ?

S’aimer pendant qu’il en est encore temps.

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2016
    L Ma Me J V S D
    « jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    29  
  • Archives

  • publicité