Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 2 octobre 2013 | Mise en ligne à 9h44 | Commenter Commentaires (97)

    De Jean Dorion à Djemila Benhabib, les deux côtés du voile

    Burqa

    Ma chronique du jour porte sur l’essai Inclure – Quelle laïcité pour le Québec ?, de Jean Dorion, militant indépendantiste depuis toujours, ex-président de la Société Saint-Jean Baptiste et député bloquiste.

    Vous la lirez si ça vous tente…

    Mais je souligne ici une citation de M. Dorion, glanée en entrevue avec lui, sur la clientèle électorale à laquelle le PQ cherche à plaire avec sa Charte des valeurs québécoises. M. Dorion y voit une aventure contre-productive pour la raison d’être du PQ : « Il va aller chercher une partie de ces gens qui ont peur de la nouveauté. Mais ces gens-là sont-ils souverainistes? Par définition, vous savez, la souveraineté est la nouveauté…»

    ***

    Il est souvent question dans ce débat sur l’interdiction du voile du symbole qu’incarne le voile islamique. J’en suis : il peut symboliser l’oppression, le diktat de la volonté des hommes sur les femmes. Là où je diverge d’opinion, c’est que je refuse de croire que chaque musulmane qui le porte est contrainte de le faire, que le voile signifie la même chose à Ramallah qu’à Alma. La femme est-elle opprimée au Yémen, en Arabie saoudite ? You bet, et cela mérite notre indignation.

    Mais ici, au Québec ?

    Les Québécoises musulmanes qui sont forcées de porter le voile ont toute ma sympathie. Mais ma sympathie a des limites: nous vivons dans une société de droit qui, bien qu’imparfaite, a décidé que l’égalité hommes-femmes était un idéal important. Il y a des mécanismes qui aident les femmes prises dans une union inégale, où elles subissent des préjudices. Qu’elles soient catholiques de souche, athées, hindoues ou musulmanes.

    Si une Québécoise musulmane est violentée dans son union, si elle n’est pas heureuse dans un foyer où elle se sent dominée et réduite à l’asservissement, elle peut et elle doit faire comme une Québécoise de souche : sacrer son camp.

    Ce n’est pas parce qu’elle est musulmane que soudainement, de façon tout à fait mystique, la chose devient impossible. Et si, malgré tous les mécanismes mis en place pour aider les femmes maltraitées, cette Québécoise musulmane reste dans cette union malsaine, sorry, je ne vois pas ce que je peux faire et je ne vois pas ce que Charte va pouvoir faire pour l’aider. Il y a des femmes musulmanes, dans des coins salement plus durs du globe, qui se tiennent debout devant l’oppression sociale, bien souvent au péril de leurs vies.

    C’est ce que je répondais ce matin à un lecteur qui me reprochait mon indifférence face à ces femmes voilées qui vivent parmi nous, dans le diktat intime des hommes de leur entourage : V

    oici ce que je pense: nous vivons dans une société imparfaite, mais dans une société de droit qui a décidé que la subordination des femmes aux hommes était inacceptable. Nous nous sommes donc dotés de ressources pour aider les femmes qui choisissent de quitter une union (civile ou pas) où elle n’est pas heureuse. Il y a le divorce no-fault. Il y a l’arrestation préventive de conjoints violents dans les cas de disputes conjugales qui dégénèrent. Il y a des maisons pour femmes violentées. Il y un régime fiscal qui oblige les conjoints à contribuer financièrement au bien-être économique de leurs enfants (et de leur ex-conjoint(e) dans le cas d’un couple qui était marié). Il y a des saisies de salaires quand ces conjoints ne paient pas.

    Toutes ces mesures — bien qu’imparfaites — sont accessibles, si une femme en a besoin.

    Ça inclut les femmes musulmanes.

    C’est ça, une société de droit ; c’est ça, l’égalité ; c’est ça, un État neutre.


    • Bien des femmes québécoises dites “de souche” ont de la difficulté à quitter un mari qui les violentes physiquement ou moralement. Imaginez alors comment cela peut-être difficile pour une femme qui a un passé d’asservissement et une culture où on leur dit depuis des générations qu’elles doivent être au service de l’homme et qu’elles ont parfois à peine plus de droit qu’un animal. On peut bien être au Québec et leur dire qu’elles n’ont qu’à sacrer leur camp de la maison, je ne suis pas sûr que ce soit aussi simple!

    • Excellent article. Vous m’aidez à mettre des mots plus précis, sur ce que je ressens et pense de cette démarche honteuse du PQ.

    • De ne pas mentionner le côté (la mission) politique du voile c’est nous prendre pour des colonisés pas politisés.
      There’s more to it than meets the eye. You were warned !

    • En autant que ces femmes musulmanes soient au courant que ces services existent.

      Ne perdons pas de vue que dans la mentalité musulmane, la femme est totalement dominée par son ‘homme’ (ou mâle de la famille).
      On a vu ce que l’expression de ‘modernité’ a donné à ces filles qu’on a retrouvé au fond du canal de Kingston l’an dernier!

      Faites-vous une image mentale de tous les pays qui sont présentement en feu à cause de la religion musulmane.

      L’Imam montréalais qui prêchait la haine et la violence qui a été expulsé du Canada il y a quelques années,

      La burka, le nikab etc qui ne sont pas des symboles de respect envers dieu mais bien un voile pour cacher le corps impûr de la femme,

      Cette religion dite de paix cache sous sa façade innocente la haine et la violence.

      Et c’est toute cette bouillabaisse sournoise que les québécois rejettent avec ardeur et ténacité.

      NB: Donnons le micro à Djemila qui a vécu le foulard pendant que jean Dorion buvait son pepsi devant la TV.

    • Voilà. Le débat sur le port (de force ou non) du voile est distinct de celui sur la charte de la laïcité de l’état. La charte ne réglera absolument rien des vraies préoccupations des gens concernant le fameux voile ou autres signes ostentatoires. On veut traiter le symptôme, le bout de tissus; Le vrai changement doit venir de l’intérieur.

      Ceci étant dit, je pense quand même que les signes ostentatoires devraient être interdits pour les gens en position d’autorité réelle ou morale tels que les juges, les policiers, les forces armées, les enseignants pré-collégial, les maires, les ministres, etc. L’interdiction ne doit pas se limiter aux signes religieux; Je vois mal un prof de secondaire porter une croix gammée ou les couleurs des Hell’s Angels.

      Finalement, prêchons-nous d’exemple et enlevons le crucifix à l’assemblée nationale et interdisons la prière à l’hôtel de ville. Il y a des limites à l’hypocrisie.

    • J’appui Djemila à cent pour cent. On est tous en train de se faire trainer dans la fariner par ces fous d’Allah voir endormir. Comme le dit si bien Nathalie P. ce matin dans la Presse, le réveil risque d`être brutal . On risque de regretter de n’avoir pas davantage laïciser notre société à temps. Le rouleau compresseur de l’Islam aura passé sous notre nez sans que l’on réagisse et les droits des femmes reculés passablement et il risque d`être trop tard.

    • Tout à fait d’accord avec vous joslapatate. Ce que je constate c’est que les Québécoises converties à
      l’Islam sont des plus fanatiques de garder le foulard parce qu’elles n’ont pas connu le revers du foulard. Elles le portent parce que ça fait rebelle et si un jour ça devenait obligatoire ces mêmes femmes seraient les premières sur la ligne de front pour manifester pour ne plus le porter.

    • Ignorer ce que ce voile signifie revient à n’avoir aucune espèce de culture et aucune soif de connaitre les enjeux d’un débat avant de se prononcer.

      Pour donner son avis dans ce débat, il faut se renseigner sur a nature du voile islamique et sur son utilisation dans les pays où il est obligatoire.

      Mais ça ne veut pas dire non plus qu’il ne peut pas y avoir de femmes qui le portent, parce qu’elles souscrivent à la religion islamique dans son état pur. Malgré que rien, absolument rien, dans la religion islamique n’exige le port du voile. C’est une décision personnelle de certaines pratiquantes et de certains pratiquants …

      Ce qui me chicotte dans ce débat, c’est que celles qui ont subi des sévices dans les pays où on oblige son port, l’enlèvent toutes une fois rendues ici. Il doit bien y avoir une raison …

      Je suis encore en réflexion…

    • Bonjour M Lagacé,

      Vous touchez un excellent point, est ce que les femmes musulmanes ou autres qui sont au Quebec connaissent leurs droits?

      Primo, il faut savoir que pour les musulmans , le divorce n’est pas un tabou (certaines pressions sociales peuvent pousser le couple a bien considérer la décision, mais ce n’est pas un interdit comme dans le christianisme)
      Secundo, un exemple, la communauté maghrébine par exemple a un des taux de divorces les plus hauts du pays, en bref, les femmes malheureuses généralement prennent le droit de reprendre leur liberté
      Tertio, comme dit plus haut, ce n’est pas la charte qui va sauver les femmes de maris violents.

      En bref, les souffrances subies par certaines dans d’autres contrées a cause du voile, ne doivent pas nous voiler la vue sur le fait que la plupart de celles qui le portent ici , le portent par choix (maintenant la motivation de leur choix est leur affaire personnelle, ce n’est pas a l’état de légiférer quant aux croyances des uns et des autres)

      Ceux qui argumentent que les souffrances vécues ailleurs par des femmes a cause du voile devraient l’enlever par solidarité devraient aussi penser a se priver de relations sexuelles, tellement de femmes ici et ailleurs souffrent a cause du commerce du sexe , par solidarité contre cette marchandisation du corps de la femme, elles devraient jeuner du lit.

    • Pourquoi cette photo ridicule?

    • @letodan,

      et vous proposez quoi? D’aller faire une inspection mensuelle dans la maison de tout le monde pour s’assurer que les femmes qui restent avec un conjoint le font pour les «bonnes» raisons établies par Drainville ou un autre politicien sur le power trip?

      D’ailleurs, votre prémisse demande à être démontrée, vous échaffaudez un raisonnement sur une base qui n’est pas prouvée, seule votre présomption prévaut ici, tout comme c’était le cas pour la charte à Drainville. On ne saurait investir des millions de dollars dans une loi sur des ouïdires et sans mécanisme d’évaluation. Drainville est un clown. Sa patente est basée sur du vent et sur son opinion personnelle, certes partagée par d’autres, mais ça n’en fait pas une vérité pour autant. Ils étaient plusieurs à croire que la terre était plate.

      @laicville,

      la «mission» elle est dans votre tête et dans l’interprétation que vous en faites. C’est votre foutu problème. Il y en a qui sont convaincus que Led Zepplin sont des suppôts de Satan parce qu’ils ont écouté leur disque à l’envers. Dans le drapeau du Québec on pourrait voir triompher le royalisme des Québécois si on le voulait le moindrement, la fleur de lys étant le symbole de la monarchie Française. Faut faire attention à la surchauffe des neurones parfois.

      @joslapatate,

      Djemila a vécu avec le foulard? Elle a passé pratiquement toute sa vie exilée hors de l’Algérie. Ne soyez pas ridicule. Ses parents ont été persécutés par les islamistes qui voulaient transformer l’Algérie en république islamiste et ont quitté pour la France. Alors, SVP, faites attention à ce que vous présumez de la dame en question. Si ça se trouve, elle est au contraire plutôt remplie de haine et tente d’utiliser le gouvernement pour se venger. On peut comprendre sa haine, sans partager ses désirs de vengeance.

    • Les femmes immigrantes ont un réseau social bien développé. Elles se passent l’information sur toutes sortes de sujets socio-culturo-politiques. Elles se solidarisent entre elles. Par exemple quand une vient d’accoucher, sa famille reçoit des lats cuisinés de la part des autres durant quelques semaines. Elles vont aider à l’entretien de la maison et au gardiennage des enfants.

      Toute cette aide n’exclut pas le travail que le mari lui-même fait. Puisqu’il faut tout préciser sur ces blogues…

      Jean Thibault, l’as des espions

    • des Plats cuisinés 11h38

    • Si, à la fin de mes jours, je suis jugé par un quelconque tribunal divin, j’ose espérer qu’il ne va pas se pencher sur l’apparence de mes vêtements. Ça serait vraiment décevant et ça causerait assurément ma perte (je suis daltonien).

      N’empêche que vous avez raison, il existe déjà des lois pour protéger les personnes victimes de violence. Le problème c’est que pour une personne religieuse, la justice divine primera toujours sur la justice des hommes. Il y a des Témoins de Jehova qui refusent les dons de sang au péril de leur vie (ou de la vie de leurs enfants), alors dire que la “logique laïque” s’imposera d’elle même, naturellement, c’est un peu naïf.

    • @ Sixties

      Au Québec, il y a beaucoup plus de femmes musulmanes qui ne portent pas le voile que de femmes qui le portent. Les premières on ne les remarque pas, les dernières sont une minorité visible.

      Parmi cette minorité visible il y a des “Karima” telle que décrite par Jean Dorion –qui a fait garder sa fille par une musulmane portant le foulard– dans une très belle lettre intitulée Merci, Karima.

      Pour qui veut connaître le cheminement de Jean Dorion face au voile, Merci, Karima:

      ” Tiens, un prénom arabe… J’appelle. Je reconnais l’accent maghrébin dans le français de mon interlocutrice. Nous voulons d’abord la rencontrer et visiter les lieux. Le lendemain, ma femme, Blanche et moi sommes à sa porte. Je sonne, on ouvre. Une femme apparaît, dont les vêtements ne laissent voir que le visage et les mains. J’ai un mouvement intérieur de recul. «Un hijab… Des pratiquants! Confier à ces gens-là une part de l’éducation de notre enfant? Une fille…» ”

      http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/138008/merci-karima

    • @pensezy

      +1 pour votre commentaire

      http://www.lapresse.ca/actualites/national/201310/02/01-4695572-femmes-voilees-augmentation-dramatique-des-agressions.php

      Cet article vient d’apparaitre sur le site de LaPresse. C’était prévisible malheureusement que ce débat allait faire sortir le racisme latent. Pour ceux qui ne comprennent pas, racisme latent = racisme qui dort au plus profond de nous sans égard à la nationalité des individus.

      Message au PQ : vous venez de perdre mon vote!

    • M. Lagacé,

      Vous êtes vraiment naïf de ne pas voir dans le port du voile tout l’intégrisme religieux qui se cache derrière. Le port du voile n’est pas un geste banal. On voit dans les événements récents aux Kenya et un peu partout en afrique, où cet intégrisme religieux peu mener si vous êtes un ‘infidèle’ et par conséquent non-croyant de l’islam. Je crois que les religions ont causé (croisade, catholique versus protestant, etc…) et cause encore (Irak, Liban, Afganistan) des guerres, des attentats et de la discrimination. Il ne devrait y avoir qu’une seule religion, soit le Gros Bon Sens où on ne tue, pas , ne vole pas, etc…

      De plus pourquoi la pratique d’une religion doit primer sur un code vestimentaire? Je ne travail pas en jeans au bureau. Tous le monde peut pratique la religion qu’il veut à la maison (même Raël!), mais de grâce, faites en sorte que la socièté québécoise soit laïque et ne laisse pas de place à l’intégrisme religieux sous toutes ses formes.

    • Ce projet, en particulier la partie signes ostentatoires va nuire à l’intégration. Je suis contre ce projet.
      E.Paradis

    • Dorion avance que….:
      [« Il va aller chercher une partie de ces gens qui ont peur de la nouveauté.
      Mais ces gens-là sont-ils souverainistes? Par définition, vous savez,
      la souveraineté est la nouveauté…»]

      M.Dorion, mes questions:
      - Qui sont ces gens qui ont peur de la nouveauté?
      - De qu’elle nouveauté parle t-il?
      - Où est le lien entre souverainistes ou pas, et la Charte?
      - Est-ce que Dorion mélangerait un peu beaucoup les choses?

      Ces arguments ne tiennent pas, puisque la Charte ne relève pas d’une
      option politique, mais d’un choix de société.

      Charest aurait eu le courage de le faire….
      est-ce que les pro-charte auraient été TOUS des libéraux?
      Je ne pense pas.

      Dorion…… difficile à suivre.
      Louise April(Laloue)

    • @petit-jean,

      c’est ça et partant de là la seule posture acceptable est de respecter l’autre, ce qui ne veut pas dire endosser ce qu’il dit ou fait. Autrement, il faudrait décider que telle ou telle religion devrait se transformer pour satisfaire une grille d’évaluation du gouvernement concernant ses croyances, ce qui revient à dire que nous mettrions en place une religion d’Etat.

      Comme le disait la sagesse fermière: «Tu peux mener un cheval à l’abreuvoir, mais tu ne peux pas le forcer à boire.»

    • Je me joins un peu au message de joslapatate (10h40), surtout lorsqu’il écrit: “En autant que ces femmes musulmanes soient au courant que ces services existent.”

      Il me semble avoir entendu, aux nouvelles de ??? il n’y a pas si longtemps que ça, qu’une compagne de travail d’une dame musulmane qui ne voulait pas tomber enceinte lui avait fait savoir ce qu’était “la pilule”. En 2013, quelque femme que ce soit de plus de 14 ans

    • « « La femme est-elle opprimée au Yémen, en Arabie saoudite ? You bet, et cela mérite notre indignation.
      Mais ici, au Québec ? « «

      Et pourtant, et pourtant ; n’y a-t-il eu pas récemment au Québec un meurtre de jeune fille par honneur ?!

      Et un cas de défiguration d’une jeune fille par de l’acide, toujours au Québec ?

      Cela pourrait t’il être la pointe de l’iceberg, l’illustration d’une oppression réelle de la femme chez certaines communautés culturelles, musulmanes comme non-musulmanes ???

    • Oups… passé sur le “piton” envoyer par mégarde, alors je poursuis:
      …quelque femme que ce soit de plus de 14 ans qui ignore que la pilule existe a sûrement été gardée dans l’ignorance soit parce qu’elle parle le français seulement pour se débrouiller mais ne sait pas le lire, ne voit aucun journal, n’écoute aucune émission quelle qu’elle soit à la télé d’ici mais uniquement ce qu’il se capte avec les satellites: donc elle est gardée dans une ignorance quasi crasse.

      Il est bien normal que des femmes qui se retrouvent dans un nouveau pays se lient avec d’autres femmes comme elles, donc il y en aura qui ne sauront même pas que certains services existent.

      J’allais ajouter quelque chose de pas très gentil, mais je me retiens.

    • @dcsavard

      Djemila avait tout de même 25 ans lorsqu’elle est arrivée au Canada depuis la France.
      Elle a écrit trois livres sur le sujet de l’Islam.
      Vous croyez qu’elle a inventé toutes les atrocitées racontées par haine et vengeance?

      Êtes-vous seulement allée dans les pays arabes? moi si, et le ‘feeling’ ressenti doit être vécu car les mots me manquent. Je vous invite à faire un petit voyage dans le temps pour vos prochaines vacances. Je suis certain que vous aurez changé de ton à votre retour.

    • Et pourtant, encore :

      « « 1953 Dans un discours public au Caire, le jeune colonel Gamal Abdel Nasser évoque son entretien avec le chef des Frères musulmans qui veut imposer le port du voile aux femmes. Pour le nouveau maître de l’Egypte, cela paraît inconcevable – voire ridicule –, et le public en communion avec Nasser rit de cette incongruité. Même la propre fille du chef des Frères n’est pas voilée. » »

      Source : http://www.courrierinternational.com/breve/2012/10/25/en-1953-nasser-considerait-le-port-du-voile-comme-ridicule

    • Dimanche soir , j ai écouté tout le monde en parle, et j aurais aimé poser deux question à dlila (??)de 1 si son copain est musulman?? et de 2 si elle fréquenterait un non musulman?? et la réponse aurait surement été OUI pour la 1 et NON pour la 2 questions, alors ou est la fameuse liberté qu elle nous parlait toute la soirée , parce qu si un musulman et surtout une musulmane fréquante un non musulman elle est rejeté par toute sa famille et je parle par expérience et c est loin d etre un exeption et ca se passe ici au québec et pas juste dans les pays musulmans

      Dernier point , j ai visité un pays musulman quelques semaines et je peux dire que c est bien la derniere place au monde ou je voudrais vivre et élever mes enfants

    • @dcsavard

      Merci pour vos excellentes interventions toujours pertinentes. En vous lisant, je me réconforte en constatant qu’il y a au moins un blogueur sur ce site qui ne dérape pas dans des propos teintés de racisme et de xénophobie.

      I’ignorance est la source de la peur et de l’irrationnel.

    • …….femmes-voilees-augmentation-dramatique-des-agressions…..
      ????????????????????????????????????????????????????????????

      J’aimerais bien avoir le détail de ces agressions.
      J’apprécierais aussi avoir le nombre réel de cette augmentation dramatique.
      Tous ces cas ont-ils été rapportés à la police? (donc vérifiables)

      Je me rappelle très bien que durant les auditions de B-taylor, une
      voilée m’avait traitée de raciste, juste parce que je questionnais
      le port du voile au Québec.

      Je demandais pourquoi au Québec une femme devait porter ce bout de tissu?

      Je voulais savoir aussi, pourquoi ce n’était que les femmes qui étaient soumises
      à cette règle vestimentaire stricte?

      Et la voilée, m’avait répondu que mon racisme était évident.

      Autant dans le temps de B-Taylor que maintenant avec le débat sur la Charte,
      remettre en question ce bout de tissu est interdit.

      On devrait tous se taire, ne rien dire, baisser les yeux, baisser le front,
      baisser la tête et dire bravo les voilées, “Vous, vous l’avez l’affaire”.

      Un peu d’éclaircissement svp serait apprécié sur ces cas “dits d’agression”.
      Louise April(Laloue)

    • M.Lagacé, vous doutez que des québécois/canadiennes souffrent d’une certaine forme d’oppression “familiale” ou “de proximité” en lien avec cette religion tordue (autant que la nôtre, soit dit en passant!) — Vous irez demandé aux sœurs Shafia ce qu’elles en pensaient du fond du Canal Rideau!

      Et ça… C’est une histoire qui a fait la une de tous les médias canadiens parce qu’elle dénotait JUSTEMENET et avec beaucoup d’éloquence que même ici au Canada, malgré toutes nos lois et bonnes intentions, certains groupes de citoyens demeurent tout de même exposés et vulnérables face aux mêmes sévices qu’ils cherchaient à fuir dans leur pays d’origine!

      Combien d’histoires du genre (qui ne se soldent pas nécessairement par la mort mais qui doivent certainement comporter leur lot de séquelles psychologiques et même physiques) sont gardées sous silence — souvent sous de réelles MENACES de mort!?

      À n’en pas douter, si l’on se fie à NOS propres histoires d’horreur (impliquant un nombre inquiétant de prêtres catholiques) — il y a fort à parier que la grande majorité de ces récits d’abus demeureront à jamais dans l’ombre du silence, comme ce fut le cas pour trop de québécois et québécoises déjà!

    • @ jolico

      Vous semblez prendre les femmes immigrantes pour des ignorantes. En rencontrez-vous dans votre vie de tous les jours? Parlez-vous avec elles? Sont-elles plus ou moins ignorantes que les femmes québécoises?

      En supposant que cette femme immigrante qui ignorait tout de la pilule contraceptive existe, cela ne resterait qu’une anecdote que même les autres femmes immigrantes trouveraient étonnante.

    • Je ne crois pas que la société québécoise a les moyens financiers de supporter les besoins religieux de tous et chacun. La CSDM a déboursé $164,000.00 pour fin d’accommodements religieux en 2012. La seule avenue possible pour notre petite société est la laïcité volontaire de ses employés. La CSST devra aussi augmenter ses tarifs, car les agressions entre les différentes croyances religieuses basées sur des dieux dont la science ne parvient pas à prouver l’existence, vont aller en augmentant. Les services publics vont s’effondrer. Toutes les religions misent actuellement sur la passerelle du voile islamique. On reverra peut-être nos anciens frères et pères enseignant dans nos écoles, ou les Boudhistes en robes rouges. Moi, je fais de la méditation taoïste et du Qi-Gong; le retour des Témoins et des Mormons; les Évangélistes, et pourquoi pas les Créationistes. On attend tous le verdict de la Justice sur le port du voile. J’oublie de vous dire que je pratique aussi des périodes de jeûnes religieux. Je ne crois pas que la société québécoise a les moyens financiers de supporter les besoins religieux de tous et chacun. La seule CSDM a déboursé $164,000.00 pour fin d’accommodements religieux en 2012. La seule avenue possible pour notre petite société est la laïcité volontaire de ses employés. La CSST devra aussi augmenter ses tarifs, car les agressions entre les différentes croyances religieuses basées sur des dieux dont la science ne parvient pas à prouver l’existence, vont aller en augmentant. Les services publics vont s’effondrer. Toutes les religions misent actuellement sur la passerelle du voile islamique. On reverra peut-être nos anciens frères et pères enseignant dans nos écoles, ou les Boudhistes en robes rouges. Moi, je fais de la méditation taoïste et du Qi-Gong; le retour des Témoins et des Mormons; les Évangélistes, et pourquoi pas les Créationistes. On attend tous le verdict de la Justice sur le port du voile. J’oublie de vous dire que je pratique aussi des périodes de jeûnes religieux. Nous savons que la Loi divine est la vraie et unique Loi. Avis aux infidèles!

    • @Joslapatate,

      Tiens donc, vous êtes allé dans les pays arabes… quels pays arabes svp?
      Parce que le Yemen n’est pas le Qatar, qui n’est pas le Liban, qui n’est pas l’Egypte, qui n’est pas l’Algérie…. alors si on y ajoute les pays musulmans….donc le Senegal n’est pas la Turquie, qui n’est pas l’Iran qui n’est pas la malaisie….
      Chacun de ses pays a des points communs avec les autres, mais aussi sa propre culture… qui s’est développée dans son propre contexte historique… mais bien sur, tous les arabes se ressemblent voyons donc.

      Pour l’affaire Chafia, l’homme a été jugé et il clame son innocence, je le tiens pour le moment pour coupable de ce meurtre… les circonstances par contre restent du domaine du mystere, en l’absence de témoins ou d’aveux.
      Est ce que tous les musulmans sont des chafia?
      Cela équivaudrait a dire que tous les Quebecois sont des turcottes en puissance.. vu le nombre d’infanticides sous ces contrées non?

    • @joslapatate,

      les horreurs ont existé et existent en Algérie. Là n’est pas la question. Ces horreurs ne sont pas causées par le voile. C’est la mauvaise cible. Et l’horreur, n’est pas le voile, seconde mauvaise cible. L’horreur ça été l’assassinat et la décapitation de gens à travers l’Algérie et les dizaines de milliers de morts. Mais, ils ne sont pas morts à cause du voile.

      Et vous, vous semblez ignorer d’où vient Djemila Benhabib et à quelle famille politique elle se rattache. Les luttes sont encore vives en Algérie, il existe encore des groupuscules qui luttent, l’un pour établir un Etat islamique et l’autre pour établir un Etat socialiste. Je ne veux ni de l’un, ni de l’autre. Et vous, ce que vous dites c’est que je dois choisir l’un ou l’autre. Pour Benhabib, les libertés individuelles sont secondaires, c’est le propre des Etats socialistes de faire passer les intérêts «soi-disant collectifs» avant les libertés individuelles. C’est toute l’histoire pratiquement des conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Je préfère de loin la tolérance du modèle Britannique.

      Mine de rien, vous faites le jeu des intégristes en allant vous planquer à l’opposé du spectre. Vous vous trouvez à créer des intégristes en menaçant la foi d’une catégorie d’individus qui se sentant menacés n’auront d’autre choix que de faire ce que vous faites très exactement, entreprendre une lutte contre le modèle occidental que vous leur opposez. Bref, Benhabib est une fouteuse de merde pour ce qui me concerne.

    • « « Femmes voilées: «augmentation dramatique» des agressions » »

      Inacceptable, si vrai.

      Et inversement, avez-vous remarqué qu’à Montréal, depuis le lancement du projet de Charte, on constate également une augmentation drastique et très ostentatoire du nombre de personnes affichant leur voile, ou leur kippa ?

    • Dès le début de mon commentaire, je ne vous donne aucune félicitation pour la photo qui coiffe votre article, c’est ridicule et dégradant … si vous publiez demain une personne sihk avec son turban en Speedo, là je la rirai peut-être.

      Bon bon bon … par quoi commencer, ce débat sur la chartre des valeurs québécoises qui ancre l’existence d’un état laïque, met la table à toutes sortes de débordements et de réactions plus émotifs les uns que les autres.

      L’état est laïque, les signes comme la kippa, le turban, le voile islamique sont reliés ultimement à l’appartenance religieuse. L’état est laïque, ces signes sont religieux … pas compliqué à comprendre l’incompatibilité de l’un avec les autres.

      Ce malaise à abandonner ces signes est défendu et présenté dans toutes les tribunes comme étant relié soit à la culture, soit à la religion. Pour les québécois ayant connu la période religieuse hermétique des premiers siècles de notre histoire, où les grandes décisions se prenaient en présence du curé, il y a un réel besoin de se libérer de cette union malsaine de l’état (la culture) et la religion. Des milliers de femmes ont connu finalement leur émancipation après avoir franchi le pas.

      Que ces histoires de respect des uns et des autres soient la pierre d’assise du discours des bien-pensants, aplaventristes et asservis, est assez difficile à avaler. Lorsque je vois, dans ces manifestations du dimanche des femmes voilées criant “La charte à la poubelle” ou cette série de néoquébécois scandant dimanche dernier que “le Québec, sans nous, c’est rien”, je me dis Wow, le peule québécois s’est libéré de ses oppresseurs religieux, pourquoi au nom d’un malaise nous décrivant xénophobes et intolérants accepterions-nous d’être traités de la sorte par d’autres oppresseurs, je dis non merci.

      Hourra, pour l’abandon de signes religieux dans tout ce qui concerne les services publics et para-publics, c’est une question d’identité, de respect de l’état laïque que nous sommes.
      Si ces signes que quelques personnes relient plus à un outil identitaire que religieux sont essentiels au quotidien, comment se fait-il que des personnes, pourtant de la même religion et donc de la même culture, n’éprouvent pas le besoin de les porter dans leur vie active et quotidienne ? Sont-ils de moins bonnes personnes ? Ils courrent néanmoins le risque d’être perçus par leur communauté comme des parias …

      Pour avoir longtemps travaillé dans des écoles multiethniques (autant les élèves que les enseignants), laissez-moi vous dire que le joug du mari est réel, la peur de ses réactions, le courroux sous lequel les jeunes filles et femmes sont tenus est présent au quotidien. Toute personne essayant de vous faire croire le contraire fait un angélisme idiot.

    • @vialexan : Je crois que vous avez oublié de prendre vos médicaments.
      @quelques uns : Pour vous une immigrantes (encore plus si elle est musulmane), ça ressemble un peu à une déficiente intellectuelle vaguement autiste coupée du monde, c’est ça ?
      @plusieurs : Quand comprendrez-vous qu’il n’y pas de “culture islamique” ? On ne peut pas comparer, par exemple, la culture Tunisienne avec la culture des régions reculées du Kazaksthan. Baswell de torbine, il y a des différences culturelles entre Montréal et Québec, vous pensez que la culture est la même de l’Algérie à l’Indonésie ?
      @laloueapril : Il me semble que la réflexion de M. Dorion n’est pas difficile à comprendre : Oui le PQ peut gagner des votes (et peut-être les prochaines élections) avec sa charte mais ce faisant il diminue les chances que le Québec devienne un jour un pays via un référendum (si vous ne comprenez toujours pas, mentionnez-le, on discutera de démographie).

    • Mozart99, les québécois ne tuent pas pour des crimes d’honneur. Vous mêlez les choses ou ne voulez pas voir.

    • @dkca : “Et inversement, avez-vous remarqué qu’à Montréal, depuis le lancement du projet de Charte, on constate également une augmentation drastique et très ostentatoire du nombre de personnes affichant leur voile, ou leur kippa ?”
      Non.

    • @dkca : Mais j’ai remarqué qu’on remarque ce que l’on cherche. J’a aussi et surtout remarqué que nous avons un automne magnifique et que les gens sont souriant.

      Aussi j’ai remarqué que quand ma femme était enceinte je remarquais qu’il y avait des femmes enceintes partout affichant leur bédaine de façon assez ostentatoire merci. J’ai remarqué que depuis que mon fils est né je remarque une augmentation drastique des poussettes à grosses roues (ce ne sont pas des poussettes ce sont des tanks). Bref, on voit ce qu’on veut voir.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @ceux qui parlent de la famille Shafia : En quoi la charte aurait pu empêcher ce drame ? Où est le lien ?

    • @Antonia

      Serait-ce Mme Benhabib sous un pseudo?
      l’angélisme idiot, j’aime bien cela.
      Primo, la charte concerne des droits fondamentaux, est ce que j’ai le droit de défendre mes droits?
      Bien sur , le Quebec a une histoire, un vécu historique, le monde a un autre vécu.
      Moi je suis musulman, j’ai connu des prêtres et curés au cours de mon éducation, et croyez moi , ils ne me font pas le même effet qu’a vous, au contraire j’y vois honneteté , rigueur morale , sérieux et dévouement.
      Suis je obligé parce que j’ai adopté le Quebec comme pays de hair l’église parce que vos ancêtre ont souffert des exactions d’une église principalement Quebecoise?
      L’identité est une constante dans la vie d’une personne, elle l’est beaucoup moins dans la vie d’une nation… elle s’adapte s’enrichit en se métissant, mes ancêtres étaient berberes, ils ont composé avec les latins, les vandales, les arabes, les turcs , les espagnols et les français… ils étaient polythéistes, chrétiens, musulmans… ont ils disparu pour autant?

    • comique que ceux qui veulent rien savoir des symboles mulsulmans sont les premiers à affirmer qu’ils veulent tant sauver les pauvres femmes musulmanes supposément opprimées par leur voile

    • La photo? Je la trouve plutôt pertinente. J’ai tout de suite pensé à Dalila Awada, à TLMEP, quand je l’ai vue. Elle évoque quelque chose comme “on est pas des bonnes-soeurs frigides parce qu’on porte un voile”.

    • Je sais que ceci n’est pas en rapport avec la laïcité de l’état, mais pour vous donner une idée du context à l’étranger :

      Zanzibar décembre 2008.

      Nous sommes deux couples d’amis, ma femme porte des pantalons mi-cuisse, donc pas des shorts.

      Nous visitions le marché publique et on a esayé de pénétrer plus au centre pour mieux s’imprégner. Un home s’est mis à crier après nous et il s’est ensuite adressé à moi en me montrant le jambe de ma femme : “She can not come here without a burka!”

      On nous a poussé à grand cris vers l’extérieur du marché. J’étais en tab… On a beau se dire qu’il faut respecter les coutumes locales mais là c’était beaucoup trop.

      C’est ce qu’ils veulent, dans leur pays ils nous imposent leurs rites barbares et dans le nôtre ils nous les imposent encore.

      Donnez leur un pouce et vous verrez, le pied sera la prochaine demande.

    • Pourquoi m’avoir censuré? franchement!

    • Au fond, ce que Dorion dit, c’est que sa fille a eu une bonne expérience dans une famille musulmane (18 mois de sa petite enfance) et basé en bonne partie semble-t-il sur cette expérience unique il affirme croire que le foulard islamique n’est pas un problème. C’est un peu court, vous trouvez pas ?

      De son côté Mme Benhabib vient de cette culture/religion, elle en a vu de toutes les couleurs et elle a à mon avis une bien meilleure crédibilité ainsi qu’une meilleure perspective de la situation, et elle dit : Attention. Ces gens ont un agenda.

      Pensez ce que vous voulez, mais c’est à mon point de vue irresponable de refuser comme vous le faites de constater que l’islam est responsable d’une grande partie des problèmes sur la planète, que c’est une religion conquérante, souvent violente, rétrograde, misogyne et, de plus, ambitieuse, qui gagne du terrain un petit combat à la fois, une salle de prière par ci, une piscine publique réservée par là, et TOUT le terrain gagné est gagné à jamais, et on passe à la prochaine demande…

    • @molsonex1903
      2 octobre 2013
      14h00

      Bonjour,

      Justement, en parlant de démographie : pour la séparation du Québec d’avec le ROC, le PQ a pas besoin du vote des 15-20 % de communautés culturelles, juste que 70-80 % des de mes concitoyens pissous congénitaux dits-de-souche veuillent bien se prendre en main.

      ( Et on ne voit que ce qu’on veut ? Mmm …. un peu facile ; je crois que je suis assez honnête intellectuellement pour le discriminer ).

    • Je pense qu’au Québec, il y a des femmes dépendantes financièrement voilà pourquoi elles ne peuvent quitter leur mari despote et dominateur. Elles restent mariées par obligation. J’encourage chaque jeune fille qui se marie, de rester sur le marcher du travail ne serait-ce qu’à temps partiel…Si ça ne marche pas dans le ménage eh! bien salut bonhomme, je m’en vais.. L’amour éternel n’est pas le lot de tous.
      Et puis très peu de gens savent ce que c’est aimer…on le chante, on le crie, on le hurle sur toutes les chaînes de Télé mais dans la vraie vie ça se réalise de moins en moins.

      J’ai en tête le Juge X qui a tué sa femme devenue impotente et qui avait une maîtresse., s’il l’avait vraiment aimée, il aurait continué de s’occuper d’elle SURTOUT depuis qu’elle était handicapée. C’Était sans doute trop d’ouvrage et trop accaparant…monsieur voulait être libre de papillonner…

    • @dcsavard

      Toutes les lois servent à “satisfaire une grille d’évaluation du gouvernement concernant ses croyances”. Et entre respecter et tolérer, il y a une bonne marge. Oui à la tolérance, mais non au respect-tout-cuit-dans-le-bec.

    • Un état neutre où une fonctionnaire, une pieuse et pudique musulmane m’accueille avec son voile qui me dit d’abord sa religion. Bonjour, Monsieur, Madame, je suis musulmane, puis-je vous aider ? C’est vrai que ce sont les musulmanes qui sont visées. Les catholiques, les protestants, ne demandent rien, ils n’imposent pas de tenue vestimentaire. L’islam, oui. Plutôt amusant de voir des athées diplômés défendre avec force la beauté de la religion musulmane chez les fonctionnaires. Un état neutre et des fonctionnaires qui affirment ostensiblement leur religion avant même de nous regarder. Certains de nos athées sont profondément religieux.

    • @ mozart999

      Vous avez dit “Suis je obligé, parce que j’ai adopté le Quebec comme pays, de hair l’église parce que vos ancêtre ont souffert des exactions d’une église principalement Quebecoise?”

      Vous dites l’église, pas la religion. Il y a un point très intéressant ici. Personellement, je suis contre la charte telle que formulée, parce qu’elle vise la religion de l’individu alors que c’est justement l’église qu’on doit éliminer de nos institutions. Le port d`un signe ostentatoire – que ce soit un foulard islamique ou un gilet du CH – dit” regardez-moi, je fais partie de ce groupe” et c’est une liberté fondamentale de le faire. Si le même signe est porté par, disons un enseignant, il dit plutôt “regardez-moi, je fais partie de ce groupe… et je suis votre mentor” Il est là le problème: Ça devient du prêche.

      Vous avez aussi dit “…par solidarité contre cette marchandisation du corps de la femme, elles devraient jeuner du lit” Bravo! vous illustrez à merveille l’impertinence de l’argumentaire de Jamila Benhabib, que je respecte par ailleurs, dans le débat précis de la charte.

    • @gerarlam,

      les Québécois ne tuent pas pour l’honneur? Wake-up! Guy Turcotte, c’est EXACTEMENT pour ça qu’il a tué ses enfants.

      @antonia,

      un Etat est laïc, mais un fonctionnaire n’est pas l’Etat, il n’est qu’un employé de l’Etat et tant qu’il ne fait pas de discrimination dans les services qu’il rend, la laïcité de l’Etat n’est pas en péril.

      @molsonex1903,

      excellent commentaire à 14h28. Quand je suis arrivé dans mon quartier où il y a plusieurs membres d’une communauté visible, chaque fois qu’une voiture manquait me téléscoper et que j’identifiais le conducteur comme appartenant à cette communauté, j’avais tendance à dire: «Ils conduisent bien mal eux autres!» Mais, c’était simplement parce qu’étant donné qu’ils étaient identifiables à une communauté, je les identifiais alors que les autres anonymes n’attiraient pas l’attention.

      Bref, votre commentaire est très juste et il faut faire attention de ne pas sauter trop rapidement aux conclusions sur la base d’une impression. Le cerveau joue aussi des tours.

    • @danny66

      Bref,vous votre vision du monde n’a guère changé depuis le 11 septembre 2001!

      Oui,ces gens ont un agenda,et il est d’ailleurs assez souvent agencé avec le nôtre…

      Du renverssenment du régime en Libye en 2011,en passant par les guerres confessionnelles en Irak,en passant par notre partenaire au moyen-orient qu’est l’Arabie Saoudite,les fous de dieu sont assez souvent nos amis sur la scène internationale,hein!

      Leur agenda:c’est le nôtre!

      Khadafi avait bien des défauts,bien entendu,mais par contre il était du genre à faire la guerre aux intégristes dans son pays.Ce que nous avons fait pour l’en remercier?Nous l’avons ziguouiller,et avons aider les islamistes à prendre le pouvoir!

      C’est tout de même incroyable,qu’en 2013,on lise encore des commentaires comme le vôtre.Hey,même Hilary Clinton a admis en commission,que les États-Unis avait à voir dans la fondation d’Al-Quaida!

      Puis concernant leur agenda sur notre sol,ici,bon,nous sommes en 2013 et je ne vois toujours pas de parti islamique crédible au Québec;alors il est loin le temps qu’un député islamique soit élu!Et encore,depuis des années il y a un parti communiste au Québec,et pas un foutu député à l’assemblée nationale.Les intégristes auront bien beau militer,faire leurs demandes répétitives pour ceci et cela,ça n’ira pas plus loin que ça:démocratie oblige.

      Donc ceux qui crient au péril islamique au Québec:je veux le numéro de votre dealer,et la marque de céréales qui vous a donné votre diplôme en guise de surprise,dans le fond de la boîte.

      Puis pour terminer,ce débat serait beaucoup plus simple si on le baliserait autour de la révolution tranquille,tout simplement,au lieu de parler des islamistes et des Sikhs…

      En quelque sorte,nous,qu’est-ce qu’on veut?Libérer les pauvres femmes opprimées du monde entier?

      Mon oeil.

      Ce que l’on veut,ou ce que certains veulent,c’est que les gens comprennent qu’il s’est passé quelque chose dans les années 60 qui s’appelle la révolution tranquille.C’est tout.

      Je suis d’accord avec Patrick sur le fond:il n’y a pas péril en la demeure,et tout ce débat,c’est un faux débat.N’empêche que je suis en faveur de la laicité,mais visiblement pas pour les mêmes raisons qu’un grand nombre…

    • Bonjour M. Lagacé,

      Vous êtes comme Neville Chamberlain revenant de Munich en 38: le français se porte bien à Montréal et le voile n’est pas politique. Tout va très bien madame la Marquise.

      Quand même curieux qu’un journal francophone et laïque se soucie si peu de sa pérennité.

    • @danny66,

      Benhabib a vécu principalement en France et ici. Désolé, mais sa très grande expérience se limite à la persécution de sa famille qui n’était pas religieuse par les islamistes intégristes qui à l’époque tendaient d’instaurer un régime de république islamiste en Algérie et qui se battaient contre l’autre faction qui voulait instaurer un régime socialiste. Ses parents étaient militants dans la faction socialistes et étaient donc les ennemis mortels des islamistes. Ils ont quitté l’Algérie pour la France alors qu’elle n’était même pas majeure. Elle est venu s’installer ici à l’âge vénérable de 25 ans. Faque, pour la grande expérience, on repassera hein?

      Et si vous me sortez qu’elle a écrit des livres sur le sujet, dites-vous bien, comme disait un autre intervenant sur un autre blogue, que Eric Duhaime a écrit deux livres sur les syndicats et ça ne fait pas de lui un expert.

    • Il n’y a pas de problème majeur aujourd’hui au Québec, mais il vaut mieux prévenir que guérir. Les Européens ont laissés aller les choses quand ils étaient au même stade que nous et maintenant il sont pris avec des élus islamistes et des quartiers musulmans où les femmes non voilée se font insulter ou agresser.

      Avec le flot d’immigrants musulmans qui débarquent au Québec chaque année. Nous aurons les mêmes problèmes qu’en Europe d’ici 5-10 ans. Il ne faut pas oublier que dans plusieurs mosquées Montrélaises, il y a des discours haineux, homophobes et mysogines qui sont prononcés et beaucoup de fidèles pour les écouter.

    • J’étais tout à fait de votre avis au début de ce débat, nous avons toutes les lois nécessaires pour que les femmes et les enfants soient protégés de toutes les violences et/ou entraves à leur liberté. Le problème c’est que comme société nous appliquons le deux poids, deux mesures face à certaine communautés culturelles. La violence conjugale, familiale est perçu par plusieurs policiers, intervenants sociaux, médecin (certificat de virginité par exemple) comme “normale” pour ces communautés. Sous le couvert de notre grand respect pour les différences nous fermons les yeux sur des situations que la société juge inconcevables pour les bons québécois de souche. Qu’est ce que la charte pourra bien y changer…pas grand chose, j’en ai peur mais elle enverra le signal qu’ici on est tous égaux, enfin c’est la grâce que je nous souhaite…

    • Si les religions dans les services ou institutions de l’État ne coûtent rien aux contribuables, franchement, je m’en balance. Si la religion est une bonne affaire pour la distribution des services, il n’y a pas de problèmes. Les gens pourront afficher leur religion ouvertement par des symboles ostentatoires si le tout est gratuit, sans frais supplémentaires. Le crucifix pourrait être remplacé par un gros bouddha, tantôt, par la déesse shiva. Est-ce qu’il y a des impacts économiques significatifs à autoriser le déploiement des religions dans les divers organismes gouvernementaux? Cela amène-t-il des conflits ou situations onéreuses pour le contribuable?
      Me faire soigner par une musulmane niqabée ou un infirmier brahmane, tant que le service est appliqué de façon professionnel, il n’y a pas de différence. Qu’en disent les syndicats, les économistes, le gouvernement? Qu’en pensent les Mormons, les Témoins, les Évangélistes, les catholiques…? Actuellement, les religions se cachent toutes en arrière des Musulmans. Les Musulmans font rire d’eux, car ils sont trop combatifs, et dans notre système, ça marche pas.
      Les congrégations religieuses du Québec des années ‘30 et avant ont hâte elles aussi de connaître le verdict du gouvernement. Aie, la religion, c’est comme un film de DysneyWorld, c’est de la fiction, c’est de la création humaine, ça n’existe pas un dieu: manque de preuves scientifiques. C’est vraiment délirant ce qui se passe au Québec actuellement. Et l’arrivée des Femen, de la déesse musulmane à TLMEP. Tu as raison @molsonex1903, j’ai besoin d’un bon verre de Grand Marnier. Dire que je me suis plaint à Radio-Canada de voir à chaque Pâques, le cardinal Turcotte servir des repas aux pauvres, où de voir le Pape laver des pieds, ou de voir les gens marcher dans les rues de Montréal, ou de voir les Philippins s’auto fouetter…Ils ont slaqué cette année. Radio-Canada devrait nous montrer l’Aïd el Kebir et les fêtes entourant le saint mois du Ramadan dans les pays arabo-musulman. La sainte Chariâa et le saint Coran varient un peu d’un pays musulman à un autre. Vive les religions, les gens y croient, même s’ils ne savent pas pourquoi!

    • Tiens, le 9/11 qui refait surface. Justement, est-ce qu’ils portaient des signes ostentatoires les pirates du 9/11? Et dans les années précédentes, ils portaient des signes ostentatoires? Rien pantoute, même pas de barbe, ils étaient parfaitement intégrés et invisibles.

      Tout ça pour dire à quel point cette histoire de Drainville est du gros n’importe quoi qui vise complètement à côté de la cible. Comme je ne veux pas supposer qu’il est parfaitement idiot, je suis forcé de conclure que toute cette histoire n’a qu’un but électoraliste. D’ailleurs, le PQ fricotte beaucoup du côté de la CAQ ces temps-ci et l’initiative de Drainville sert surtout à provoquer une fissure du côté de la CAQ pour récolter des votes pour l’élection qui s’en vient rapidement.

    • @tipoporapido,

      concernant les certificats de virginité, savez-vous au moins de qui elles émanaient ces demandes? Je vous donne un gros indice: Pas des musulmans.

      Pour ce qui est d’envoyer le signal que nous sommes tous égaux, c’est fait depuis 1975 quand l’Assemblée nationale a adoptée la charte québécoise des droits et libertés et ça été réitéré quand le Canada a enchassé dans sa constitution de 1982 la charte canadienne des droits et libertés. Peut-être devriez-vous relire ces textes avant de penser que nous avons besoin de la charte à Drainville.

    • @dkca : “Justement, en parlant de démographie : pour la séparation du Québec d’avec le ROC, le PQ a pas besoin du vote des 15-20 % de communautés culturelles, juste que 70-80 % des de mes concitoyens pissous congénitaux dits-de-souche veuillent bien se prendre en main.”

      Incroyable, exactement le discours qui me rebute : NOUS allons faire la souverainaté, NOUS n’avons pas besoin d’EUX. Vous ressemblez vraiment à ce que le PQ est devenu, triste, triste, triste…

      J’en imagine un se revirer dans sa tombe. Je vais aller fumer une clope en son honneur pour oublier la tristesse du moment.

      @dcsavard : Merci.

    • @ dcsavard

      « Justement, est-ce qu’ils portaient des signes ostentatoires les pirates du 9/11? Et dans les années précédentes, ils portaient des signes ostentatoires? Rien pantoute, même pas de barbe, ils étaient parfaitement intégrés et invisibles.»

      Intégrés ou déguisés ?

      Monsieur Savard, vous souffrez d’angélisme, de myopie grave et de quelques autres trucs que je me retiendrai de vous diagnostiquer devant tout le monde…

    • A religionssuperchrie:

      Ou est la liberté quand Richard Bergeron doit se convertir a l’islam pour se marier a une musulmane.

      Liberté a sens unique: oui !

    • J’ai l’impression que l’analyse en profondeur manque dans le débat sur la charte. On passe des réactions racistes au paternalisme suffisant, qui pour moi est du racisme à l’envers.

      Pourquoi n’aborderions-nous pas ce sujet avec plus de rigueur et d’objectivité.
      Enfin, nous ne sommes pas les premiers à vouloir établir des balises pour un mieux vivre en société.

      Je me suis souvenue que j’avais déjà abordé le sujet de la laïcité dans un de mes cours d’histoire, il y a quelques années. Et aujourd’hui, à propos des discussions actuelles concernant la charte des valeurs québécoises, je me suis dit que  Mustapha Kemal  Ataturk doit se retourner dans sa tombe. Lui qui, dans les années ‘20, a voulu moderniser la Turquie en créant une République, en instaurant la démocratie et en inscrivant dans la constitution le principe de la laïcité

      Il a permis le port du hijab dans la vie quotidienne, mais il était interdit de le porter dans la fonction publique. Néanmoins il en souhaitait la disparition au nom de l’égalité homme/femme. Il a même interdit le port du fez, le considérant comme un symbole féodal, et incité les hommes à porter le chapeau. Notre charte ne va pas aussi loin.

    • @danny66,

      optez pour l’alternative qui vous convient, ça ne change rien à la conclusion. Ce ne sont pas les signes ostentatoires qui auraient été d’un quelconque secours. Alors, s’il y a des gros méchants musulmans qui veulent infiltrer la fonction publique au Québec, ce n’est pas la charte à Drainville qui va les en empêcher. CQFD!

    • @ Molsonex1903

      Vous dites : “Quand comprendrez-vous qu’il n’y pas de “culture islamique” ? On ne peut pas comparer, par exemple, la culture Tunisienne avec la culture des régions reculées du Kazaksthan. Baswell de torbine, il y a des différences culturelles entre Montréal et Québec, vous pensez que la culture est la même de l’Algérie à l’Indonésie ?”

      Vous avez bien raison. Leur cultures et coutumes sont bien différentes. Le seul point sur lequel ces pays peuvent se comparer, c’est leur partage d’une religion commune, qui semble par contre générer des effets secondaires similaires dans la plupart d’entre eux.

      Cependant, certains de ces pays se démarquent. Je citerai deux exemples : La Turquie, qui avance économiquement et culturellement (et qui pourrait avancer plus vite si elle se décidait à admettre certains faits aujourd’hui indéniables) et l’Iran, qui fut jadis un carrefour culturel grandiose, mais plus maintenant, depuis leur “révolution”, parce que ça ne plait pas aux (vrais) dirigeants religieux du pays.

      La preuve par la Turquie que l’absence de signes religieux dans la sphère publique ne gêne pas tant que ça le musulman Landa. La preuve par l’Iran que la religion peut s’estomper puis revenir en force plus tard.

      Il serait dangereux de prendre quoi que ce soit pour acquis éternellement.

    • @amisab,

      peut-être que vous auriez intérêt à relire notre propre constitution, la laïcité de l’Etat y est très clairement enchassée via la charte canadienne des droits et libertés. L’Etat ne peut promulguer des lois qui seraient discriminatoires et favoriseraient une religion plus qu’une autre. Il se doit donc d’être neutre. Autant dans la législation que dans l’exécution de la justice.

      Ceci étant dit, ce débat est un faux débat et la charte proposée est complètement inutile pour établir un Etat laïc, en fait elle fait même le contraire en contrevenant à la charte des droits et libertés.

    • @dcsavard, vous devriez peut-être me relire comme il faut avant de faire votre condescendant, pas seulement dans mon cas en plus!

    • Ah oui @dcsavard…neuf commentaires?? Vraiment??

    • @ amisab
      Merci pour votre commentaire ! La Turquie est effectivement la preuve que cela peut fonctionner, selon mon opinion.

      @ dcsavard
      Vous avez raison, c’est dans la charte canadienne des droits et libertés, mais cela semble tièdement appliqué. Aussi, “l’exploit laïc” des turcs est d’autant plus impressionnant, à mon avis, parce qu’ils sont allés à sens contraire de ce qui était la mode… Ils l’ont fait, et les turcs musulmans (pour la plupart) ne se sont pas sauvés en Ontario…

      Pour l’aspect législatif de la charte des valeurs québecoise, tout comme vous, je crois que ça accrochera sérieusement et que ça ne verra pas le jour (malheureusement pour moi – je suis pro-charte, mais je m’assume). Ce qui m’aura le plus éprouvé, dans cet épisode, c’est d’être taxé, comme beaucoup d’autres défenseurs du projet, de raciste-xénophobe-fasciste…

    • @tipoporapido,

      il y a une limite sur le nombre de commentaires qu’on peut faire? Bizarre, je n’ai vu ça nulle part. Au fait, vous nous dites que la police n’applique pas la loi dans le cas de diverses communautés, j’imagine que vous avez une quelconque preuve de ça?

      Parce que j’avoue que si j’étais journaliste, ce serait une nouvelle très intéressante d’apprendre que le code criminel s’applique différemment aux Québécois de souche qu’aux autres communautés.

    • @kleverb200,

      je comprends que tous ceux qui sont en faveur de cette charte ne sont pas xénophobes ou racistes ou fascistes. Toutefois, de par sa nature, cette charte attire cette faune-là très exactement. Ce qui fait qu’ils se trouvent sur-représentés dans le groupe pro-charte. De plus, ils sont souvent les plus voyants dans une discussion.

    • M.Lagacé…..

      http://www.youtube.com/watch?v=nA2BJ2wFXyc

      Pourquoi cette dame serait raciste, xénophobe?

      Et de cela, pourquoi personne n’en parle?
      Pourquoi juste un côté de la médaille?

      SVP, un juste équilibre serait apprécié.
      Louise April(Laloue)

    • GRANDE MARCHE POUR LA CHARTE DES VALEURS QUÉBÉCOISES

      OÙ : PLACE ÉMILIE-GAMELIN

      QUAND : DIMANCHE LE 6 OCTOBRE À 14H

      Nous aussi, nous avons un droit de parole.
      Il faut le prendre et en grand nombre.
      Louise April(Laloue)

    • laloueapril

      La marche a été transférée au 26 octobre par la police. Allez voir Facebo

    • la suite….(si le précédent message n’a pas été refusé)
      Le Canada et le Québec représentent pour elle la possibilité de s’émanciper dans un système où leurs droits ne sont pas brimés. Elles apprécient cette liberté et le coté bon-vivant des québécois. La charte leur fait peur, pas à cause de ses dispositions, mais plutôt à cause d’une perception (réelle ou non) du rejet qu’elle charrie envers la communauté musulmane. Croyant avoir pleinement leur place dans la société québécoise, elles se sentent maintenant marginalisées. Bref elles ne comprennent plus ce Québec qui les a accueilli, supporté dans leur choix de carrière et de formation, accouché leurs enfants, aidé l’une d’entre elles victime d’un mari violent. Cette proposition de charte a blessé beaucoup de membres des diverses communautés musulmanes afin de résoudre un problème inexistant.

    • @mi_mi, 08h23:??????

      Avez-vous le site exact?
      Surtout, pour quels motifs?

      Louise April(Laloue)

    • ..@laloueapril,3 octobre 2013.06h21: «M.Lagacé…..»

      Ne perdez pas votre temps à l’interpeler. Patrick l’a dit: Il ne lit plus les commentaires de son blogue. Il a perdu intérêt. Ça n’est même pas lui qui censure.. Oh!! pardon, modère les interventions. Moi j’ai décroché. Cette suggestion à votre intention est une exception à ma décision parce que vous êtes quelqu’un de bien et je trouve dommage que vous perdiez du temps.

    • L’exemple Turc revient souvent dans cette discussion.
      Primo, la laicité n’a pas été un choix populaire en Turquie, elle a été imposée par la force d’un pouvoir militaire (eh oui Ataturk a beau avoir sauvé ce qui restait de l’empire Ottoman du démembrement, il n’en était pas moins un autocrate)
      Secundo, en Turquie , il fallait entrer dans un moule, la répression était toujours la pour s’assurer que les voix dissidentes soient tue… bien sur , ceux qui appuient le modèle de l’attaturkisme ne seront pas nombreux a applaudir si 20% des mesures qu’il a mises en oeuvre leur étaient appliquées.

      @Gerarlam
      Non, les Quebecois ne tuent pas pour des crimes d’honneur, d’ailleurs Chafia n’a pas tué pour son Honneur, quand on tue ses enfants, on n’en a pas d’honneur.

      Savez vous quoi, Turcotte ou Chafia ont tué pour les memes raisons.
      L’un a tué des personnes quasi adultes, l’autres des enfants…
      Les deux ont tué par orgueil, l’un a tué femme et enfants parce qu’ils voulaient quitter le giron familial, l’autre a massacré ses enfants juste pour se venger de sa femme (et les histoires a dormir debout genre je savais pas ce que je faisais, il les garde pour les juges …..)
      Est ce différent? est ce que cela rend son crime et ceux de tous les infanticides plus humains?

    • est ce que le PQ à travers cette charte fermée n’est pas entrain de s’ingérer dans l’intimité des gens, puisque ,
      je présume , et les féministes s’ils croient vraiment à leurs cause, que la féminité d’une femme lui appartient, ou non?, et cette féminité est bien entendu exprimé par son corps9 vetements, maquillage,…) qui lui appartient aussi.
      autrement dit, si une femme veut montrer mettant un pourcentage de sa féminité et cacher une autre, et bien çà ne devrait regarder qu’elle et non pas la personne qui éventuellement entrain de servir,, à moins que ça cause un trouble public ou porte atteinte à la sécurité.

      une femme qui porte le foulard( à titre individuel pour ne pas confondre avec les religieuse qui enseignent la religion), ne fait, que cacher une partie, qu’elle désire de sa féminité au public, et qu’elle va découvrir( féminité) chez elle dans sa vie privée , elle a ainsi toute la liberté de jouer sur sa féminité comme elle veut..
      comme une femme trop maquillé ou pas du tous maquillée a la liberté de le faire.

      ce qui fait, que même dans un service public, ou même une garderie, elle a le droit de montrer ou cacher le pourcentage de féminité qu’elle désire, en fait, je vois pas correct, un gouvernement gardien de la féminité,
      puisque la neutralité de l,état, n’ implique pas de décider combien de féminité une femme doit avoir.

    • M.Couture, merci pour votre attention.

      Reste que je demande quand même à tous ici….
      La marche Pro-Charte est-elle vraiment reportée au 26 octobre?

      Louise April(Laloue)

    • @ mozart999

      Si l’exemple de la Turquie revient aussi souvent, c’est qu’il est bon. On pourra certainement discuter de la façon dont la laïcité y fut installée, mais les résultats parlaient d’eux-mêmes, jusqu’à récemment. Ils se sont relevé de leur défaite de la première guerre mondiale, en pleine crise identitaire. Mustafa Kemal était certainement militaire, mais il aimait aussi sa Turquie… On pourrait le démoniser. Mais il a donné le droit de suffrage aux femmes, rendu l’école obligatoire… Il avait peur que cela recule, il a donc chargé l’armée de veiller sur l’intégrité de la constitution…

      Rassurez-vous, on en est pas là, au Québec

    • @ dcsavard

      Vous dites : “je comprends que tous ceux qui sont en faveur de cette charte ne sont pas xénophobes ou racistes ou fascistes. Toutefois, de par sa nature, cette charte attire cette faune-là très exactement. Ce qui fait qu’ils se trouvent sur-représentés dans le groupe pro-charte. De plus, ils sont souvent les plus voyants dans une discussion.”

      Vous avez raison. Le débat fait sortir son lot de “white trash” de leurs cachettes, et pour être franc, on s’en serait bien passé. Ils sont par contre les meilleurs alliés de ceux qui sont contre la charte, en leur fournissant plus de munitions et arguments. En même temps, ils suscitent chez moi la honte. Je n’endosse aucunement leurs agissements/paroles et je tiens à le leur faire savoir : ON EST PAS DANS LE MÊME CAMP ! Chacun de leurs coups d’éclats me rappel qu’on doit être très prudent dans ce débat, et je souhaiterait ardemment qu’ils comprennent par eux-même qu’ils ne font rien avancer. Pour ma part, je ne ressent aucune haine envers qui que ce soit. En gros, j’espère qu’au travers de la charte, on trouvera un terrain d’entente et qu’on atteigne un respect mutuel entre nous…

    • @kleverb200
      Désolé, mais si le Kemalisme a apporté beaucoup de choses en Turquie, il n’en a pas moins instauré une mentalité dictatoriale (l’histoire de l’armée gardienne de la démocratie n’est qu’un mythe, faut demander aux gauchistes aux kurdes et aux islamistes de vous faire un portrait de la démocratie sous tutelle militaire)
      Je comprend le contexte historique, mais voyez vous, si le Kemalisme avait apporté une réponse a certaines attentes populaires, il n’en demeure pas moins que sa vision d’une laicité totalitaire n’a convaincu la plus grande partie de la population que sous la menace de graves représailles.. on le voit maintenant avec la longétivité de l’AKP au pouvoir.

      Quelle est la différence entre un état qui légifère pour qu’on ote un signe religieux et un autre qui légifère pour qu’on l’impose?
      Vous devinez probablement la réponse aucune.

    • @mozart999

      ‘Chacun de ses pays a des points communs avec les autres, mais aussi sa propre culture… qui s’est développée dans son propre contexte historique… mais bien sur, tous les arabes se ressemblent voyons donc.’

      Un des dénominateurs communs: la femme marche 3 pieds derrière son homme.

    • @ Mozart999

      Vous vous doutez bien que je pourrais renchérir pour toujours, je suis amateur de l’histoire de la première et deuxième guerre mondiale. Je garde la Turquie comme exemple pour ce qu’elle est devenue. Le “comment”, il y a de cela bientôt 100 ans, m’apparait accessoire, et il serait de mise de se souvenir que c’était une époque difficile pour tout le monde sur cette planète. Il n’y a pas de Kémalistes au Québec, comme je vous disait.

      Donc, ne voyez dans mon exemple que la preuve que la laïcité n’est pas mortelle, et qu’elle ne fait pas disparaître la culture. Si on renforce la laïcité au Québec, on le fera certainement différemment.

      Pour terminer, vous me dites de demander aux Kurdes et aux islamistes comment ils trouvent Kemal… Pourquoi ? Je sais déjà ce qu’ils en pensent : Rien de bon, mais ce serait interessant de se demander pourquoi… Ils aiment probablement plus Erdogan (élu démocratiquement).

    • @jkleverb200
      Votre humble serviteur est aussi un amateur de l’histoire de cette région du monde qu’on appelle l’orient (et qui va de chine jusqu’aux rivages de l’atlantique, d’ailleurs il serait bien de lire l’ouvrage d’Edouard Said , l’orientalisme)

      Qui ici au Quebec , dirait être contre la laicité, par contre, il faut revenir aux définitions canoniques de la laicité, personnellement je suis pour la laicité, la séparation organique entre la religion et l’état , en bref entre deux structures physiques (dans ce sens le royaume uni n’est pas un état laic vu que le chef de l’état est aussi et toujours le chef de l’église).
      Si on prend une définition plutôt anglosaxonne de la laicité, je dirais que ce serait la non-interférence de l’état dans le fait religieux, ce qui est a dieu est a dieu et ce qui est a César est a César.
      C’est une idée un peu plus ouverte que la laicité a la française sauce droite qui prône une séparation du fait religieux (pour certains et pas pour tous)
      En bref, l’état de par son action devra se tenir a distance égale de toutes les religions de ses citoyens.
      S’il y’a une congé payé pour Pâques, il y’aurait un congé payé pour l’Aid, un autre pour Yom kippour, un autre pour le nouvel an Tibérain et que sais je encore.

      Sinon on serait alors dans une laicité a géométrie variable ou ce serait le poids politique et financier des religions qui désignerait la distance entre l’état et les religieux.
      On va reprendre aussi la Turquie comme exemple, une laicité menée tambour battant, avec coercision et exactions, n’a pas fait en sorte de mettre l’église a même distance que la mosquée vis a vis de l’état, l’église était a reculon, parce que la mosquée était un meilleur outil pour pouvoir contrôler le peuple.

      Pourquoi dans le pays du kemalisme triomphant l’AKP réussit a garder le pouvoir aussi longtemps?
      Simple solution, la recette de la laicité concoctée par Ataturk n’était plus du goût de la population (n’est ce pas un des buts de la démocratie?) même si les gens y tiennent , trop de laicité , tue la laicité…tout cela épicée a la sauce croissance économique a deux chiffres.

    • La banalisation du débat me tue…

      Tant d’arguments contre la Charte cachent mal la préséance de tous les autres agendas politiques AVANT la primauté du principe de l’égalité entre les sexes.

      Le PQ a eu le courage de proposer des solutions à un problème qui est latent, M. Couillard qui prétend qu’il n’y a pas de crise à Montréal.

      Je n’en peux plus d’entendre que les pro-Charte sont intolérants alors que d’autres pays européens ont déjà banni les signes religieux ostentatoires au sein de l’État.

    • @Quebecoiseenlouisiane

      ”Je n’en peux plus d’entendre que les pro-Charte sont intolérants alors que d’autres pays européens ont déjà banni les signes religieux ostentatoires au sein de l’État”

      En dehors de la France , pouvez vous nous citer ces états?
      Au fait, la France n’a pas interdit les signes dits ostentatoires aux employés de l’état , elle veut interdire aux femmes voilées de travailler dans certains services publics… bien sur , comme le modèle d’intégration Français inspire tellement notre PM, ce qui est partiel devient par miracle total, et puis tout Européen, et enfin même mondial.

      Tous les pro-charte ne sont pas des racistes intolérants, certains sont racistes, d’autres intolérants, d’autres ignorants simplement.
      Le but et de purger l’espace public de tous les signes religieux (bien sur a part ceux d’une partie de la population, faut bien flatter son électorat) et c’est pour cela que cette charte divise tant.
      Faut il baliser les accommodements,certainement, l’interdiction ne faut qu’exacerber le communautarisme et l’isolement.

    • Il ne faut surtout pas oublier que le Québec ne controle pas son immigration, les lois et réglements sont dictés par le fédéral qui depuis 300 ans continus d’appliquer les mème tactics d’asservissement des peuples,Pourquoi croyez vous que la charte des valeurs québécoises est présentée par le P.Q.?
      C’est une simpe tentative d’autodéfence face à la sempiternelle attaque culturelle du monde anglosaxon. Voir ”asservicement des peuples conquis”

    • Un autre côté tout aussi important:

      https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=v4YV5ETvwTY#t=22

      Peut-on parler de ce double discours?
      Ça, on a tu le droit de le faire?
      Louise April(Laloue)

    • Je ne prétend pas que le voile islamique n’a pas influencé ou stimuler l’élaboration de la charte mais je considère que les symboles religieux, qu’ils rabaissent ou rehaussent la femme, devraient être interdits dans la fonction publique pour les mêmes raisons que sont interdits les symboles politiques.

      Je me demande d’ailleurs où étaient les anti-charte tout ce temps que les employés de l’état ne pouvaient même pas arborer un minuscule macaron avec un logo de parti politique dessus. Sont-ils descendu dans la rue? Ont-ils déchiré leur chemise en public? Ont-ils prétendu que cette mesure brimait la liberté de conscience ou d’expression des employés “politisés”? Néant!

      De façon générale, je me demande ce qu’ils attendent pour dénoncer tout les uniformes et les codes vestimentaires qui, depuis des siècles, empêchent les travailleurs et les étudiants de s’habiller comme ils le veulent.

    • Comme vous le savez sûrement Monsieur Lagacé, il n’y a rien de plus facile pour une femme opprimée de quitter ce lieu de violence qu’est la résidence familiale… #cynisme

    • Pourquoi avons-nous désormais des enseignantes civiles dans nos écoles, donc plus de religieuses et avons-nous plus de femmes voilées islamistes dans nos garderies ? Oups , pardon dans nos écoles aussi, c’est vrai ma fille vient de commencer la maternelle et on y voit aussi des femmes voilées.

    • Pourquoi lors de conversations et d’échanges pacifiques elles finissent toujours par obtenir le mot de la fin bien entendu par un “vous êtes des descendantes de prostituées, vous devriez avoir honte, pourquoi ne pas porter le voile comme votre “Marie” afin de vous faire pardonner vos péchés, vous vous habillez,comportez et parlez comme des prostituées “. J’avoue que les premières fois je n’arrivais à croire ce que je venais d’entendre, malheureusement je me suis dit que j’avais probablement provoqué celles-ci et je me tu. Piquée par la curiosité je tenta l’expérience de nouveau, femmes et hommes à différents moments et bizarrement le même discours repris de la part de ces personnes en lieux et moments différents, il y a toujours de l’agressivité dans le ton et les paroles sont toujours dites exactement pareilles comme si on leur avait enseignées celles-ci qu’ils avaient apprises par coeur. Quand je répliquai que c’était les filles du Roi et que plusieurs étaient des orphelines et qu’il y a bien longtemps de ça. Ça se termine par des insultes. Je clamais haut et fort que l’on ne devait juger ces femmes mais je commence royalement à avoir marre de leurs attitudes violentes, manipulatrices, contrôlantes et ignorantes et ce autant hommes que femmes musulmans

    • Certains d’entre vous ont déjà consulté leurs blogues afin de voir ce qu’ils pensent de nous et de voir un peu plus leur vrai visage ??? Je l’ai fait et c’est drôle mais je ne vois pas ou plutôt pas encore vu de ces êtres qui tentent comme vous le faites si bien de protéger, excuser, pardonner, donner la chance etc… aux gens de notre peuple qui n,arriveraient pas à aussi bien s’adapter ???? Creuser un peu plus, bien entendu on ne peut que se fier aux blogues mais je vois tout de même ici que l’opinion est partagée , de leur côtés c’est plutôt radical !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives