Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 4 avril 2013 | Mise en ligne à 14h16 | Commenter Commentaires (117)

    Les États-Unis ont TOUJOURS raison

    Murica

    Il y a quelque temps j’ai commis une chronique — L’Irak, l’arnaque du siècle — sur les mensonges américains quand vient le temps de s’immiscer dans les affaires internes d’un autre pays, que ce soit de façon soft ou de façon moins soft. Question de souligner les dix ans de l’invasion de l’Irak par les États-Unis.

    La chronique a généré un tas de commentaires, c’est fou à quel point une chronique sur les États-Unis suscite les passions. Pour bien des gens, les États-Unis ont toujours raison. Qu’importe le sujet : l’Amérique a raison, l’Amérique n’a jamais tort et puis c’est comme ça. C’est une tranche démographique qui devrait faire un jour l’objet d’une thèse de doctorat : ces gens dont le fétichisme pour les USofA occulte tout sens critique.

    Pièce à conviction number one, qui me vient de S. Duc :

    Au lieu d’écrire des inepties sur l’arnaque du siècle par les méchants américains, écris nous un peu sur ton ami Kim et ses fêlés militaires qui prennent toute la place dans ce pays que tu dois bien admirer à titre d’intégrisssgauchissspéquisss………

    Ces nationaleux partout sur le globe sont déconnectés de la réalité mais ils sont dangereux souhaitant entraîner leurs congénères dans des conflits violents sans fin. Et une maudite chance que nous sommes si près de ces méchants américains car nos propres navets nationaleux nous auraient entraîné dans ces conflits tout aussi dangereux que totalement ridicules et arriérés.

    En fin compte, c’est pour ça que nos ti-counes n’aiment pas les méchants américains.

    À propos de l’Irak mon navet, il y avait bel et bien une arme de destruction massive, nulle autre que Saddam lui-même.

    Vive le Québec libre des ?&?%?%& péquisss aliénés et aliénants

    Donc, voilà. Saddam, c’était lui, l’arme de destruction massive ! D’où cette invasion sous de faux motifs, qui a lourdement plombé le trésor américain, entamé la crédibilité des États-Unis, galvanisé l’Iran et tué des centaines de milliers de personnes. Personnellement, je n’avais pas vu le lien avec les « péquisss », mais c’est la beauté de ce métier somme toute dérisoire de chroniqueur dans un journal, c’est qu’il vous expose à toutes sortes de points de vue…

    Pièce à conviction numéro deux :

    Bonjour M. Lagacé,

    Une des nombreuses méthodes que les journalistes de LaPresse utilisent pour manipuler l’information est l’association d’éléments qui n’ont pas rapport. Comme associer le Vietnam et l’irak.

    1)Savez-vous ce qu’est les communisme M. Lagacé???
    Mao: 50 millions de morts; Staline : 20 millions de morts; Pol-Pot: 3 millions de morts; King Jung Il: 2 millions de morts; Vietnam: 30 ans de pauvreté et de retard indescriptible.
    Que pouvait-il y avoir de plus importqant dans les années 60 que d’éliminer la vern=mine communiste????
    2) le vietnam sud et les Etats -Unis étaient des alliés.

    bien à vous
    Gilles Gauthier
    Ste-Adèle

    Bon, sinon, où m’en allais-je avec mes skis ?

    Ah, oui, pour ceux que l’impérialisme américain intéresse, j’évoquais le documentaire Why We Fight dans ma chronique, il est disponible gratis sur les internets :

    Sinon, il y a le splendide documentaire The Most Dangerous Man in America, à propos de Daniel Ellsberg, qui a coulé au début des années 1970 les Pentagon Papers, ces dossiers secrets qui relataient la véritable histoire de l’implication américaine au Vietnam. Par opposition aux mensonges éhontés refilés par la classe politique au public américain. Le docu est disponible en version française, dans une version « meilleurs moments » :


    Daniel Ellsberg et les dossiers secrets du… by ReOpen911


    • La première pièce à conviction sent le troll à plein nez (cela étant dit, la 2e n’est pas mal non plus, mais bon…)

      Et vous venez de lui servir un festin de roi.

    • Eugene Jarecki c’est pas un militant Pequisss ça?

    • Bon, enfin, quecqu’un qui ne tire plus la ligne des sociopathes en controle de nos systemes de gouvernance.

      Si vous pouvez maintenant regardez froidement l’histoire des “false flags”, du “depleted uranium”, des petros-dollars et des banques centrales et avoir le courage d’elaborer la-dessus aussi, le peuple ne s’en portera que mieux. Vous ne serez cependant probablement pas chroniqueur longtemps si vous faites ce choix, alors preparez-vous.

      En ce qui concerne les americains, le programme de “socio-engineering” pousse par les medias de masse et le systeme d’education a tres bien fonctionne.

      Eiseinhower n’y pouvait pas grand chose:

      Eisenhower warns us of the military industrial complex.
      http://www.youtube.com/watch?v=8y06NSBBRtY

    • t’en fait pas Patrick , a travers l’histoire , toutes les societes qui ont fuele leur croissance par la guerre et les agressions d’autres societes ont diparues peut de temps apres de s’etre aventure sur ce chemin , l’occident a depasse son apex et est maintenant en decadence . le 22 sc ne parlera plus anglais

    • Je ne sais même pas pourquoi vous en parlez. Est-ce que ces deux commentaires en valent vraiment la peine? Il devait bien y avoir dans les réponses à votre texte des commentateurs plus intelligents même s’ils ne sont pas d’accord avec vous.

      À moins que ce soit une tactique pour bien faire comprendre que ceux qui ont la même opinion que vous sont brillants, tandis que ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont dans la gamme de ces pauvres d’esprit que vous citez en exemple.

    • C’est incroyable que certains de nos compatriotes ne voient pas l’imbécillité de leurs propos.

      De plus, pourquoi appelle-t-on nos voisins ‘américains’ ? Nous restons aussi en Amérique, non ?

      Devrait-on dire États-uniens ? Dire ‘américains’ reviens à leur concéder la propriété des Amériques… Ils sont déjà assez suffisants sans qu’on leur donne tout le continent.

      Stéphane L. Paré

    • Martineau-Lagacé, même passion, même combat. Celui du gars qui ne défend son point de vue (erroné parfois) jusqu’à la mort. À quand un tweet sur une gang d’américain qui boivent de la sangria a Outremont ?

    • M. lagacé

      C’est beaucoup plus simple à analyser que vous ne le pensez. Pour rester poli, une certaine portion de la population, a une peur incontrôlable de ” l’inconnu ”. Donc, éliminons, Saddam, Ahmadinejad, Kim Jong. Ensuite, il ne restera que le Gouvernement Américain pour lequel il faudra se protéger, et grâce à la NRA nous y parviendrons peut-être. Donc, Les Américains nous protègent de l’autre, ensuite il faut se protéger des Américains et ensuite…

    • Tu t`étonnes qu`il y est encore des ” Elvis ” au Québec, moi pas.

    • Je vais surement regarder ‘Why we fight’, merci pour le lien.

      Pour l’impérialisme Américain et bien l’histoire nous dira qu’il n’avait rien à envier à l’impérialisme des empires avant eux.

      D’ailleurs ca été un point sur lequel tout le monde étaient d’accord lors de la dernière campagne électorale. Les États-Unis doivent poursuivre leurs politiques impérialistes. Personne n’a même osé remettre ça en question.

      En fait la seule chose qui les empêchent de faire la guerre présentement c’est l’argent. Ils n’ont plus d’argent pour faire la guerre.

      Autre chose également qui va les faire passer à l’histoire : l’esclavage.

      Ils sont vraiment dans une classe à part dans cette discipline.

      Présentement Lincoln et à la mode et les Américains sont fiers d’avoir mis fin à l’esclavage envers les noirs sauf qu’ils continuent d’exploiter des millions de travailleurs dans les pays du tiers-monde (souvent des enfants) pour satisfaire leurs besoins de consommations de masse.

    • La raison du plus fort est toujours la meilleure… L’agneau et le loup de Lafontaine.
      C’est vrai qu’au Vietnam, les Américains se sont transformer en agneaux et pas juste là…

      M. Gauthier, vous oubliez Hitler qui était tout un communissse avec ses plus de 50 millions de morts quoique certains déjà comtabilisés à Staline. Sans parler de Pinochet, un autre communissse. J’appelle ça de la mauvaise foi…

      Et pourtant, je n’ai rien contre les Américains car je les visite à chaque année mais je n’aime pas certaines actions de leur gouvernement. Qu’on se rappelle des Freedom fries étant donné que la France, comme le Canada, ne voulait pas participer à la guerre en Irak sans une décision de l’ONU. Faut-il que les représentants républicains du congrès soient si stupides pour renommer un met d’origine belge pour punir la France? Mais je ne comprend pas le peuple américain qui votent pour des débiles de la sorte. C’est comme ici avec Harpeur…

    • En tant que non intello-politique, je trouves dur de chialer contre un pays qui nous protègerait militairement…mais un peuple qui fait passer Bush Jr deux fois, c’est disons, spécial (il me semble qu’une majorité n’avait pas voté pour lui, vous pouvez me reprendre). Les States, c’est le gros du secondaire que tout le monde veut avoir de son bord, au cas où. Sauf pour le petit nerds qui lui prépares de quoi en cachette dans son lab de chimie…

      Avec la Corée du Nord, peut-on juste les laisser crier pis ne pas en rajouter ?! Me semble que leurs dirigeants allument des feux en présence de gros barils de poudre. J’espère que la Corée du Nord n’a pas un sol rempli de pétro-dollard ou d’un minerais que Barack voit dans sa soupe…

      Saviez-vous que l’île de Guam est remplie (infestée) de serpents (Wikipédia) ? Pas pour moi cette année…

    • Après ça je me demande pourquoi j’ai honte d’avouer que j’ai des idées relativement de droite…

    • J’aurais dû me relire, désolé les fautes sautent aux yeux, comme les bombes…

    • @vend01
      Ceci n’est même pas une question d’opinion bonne ou mauvaise.

      C’est une question de fait. Aucun des faits décrit dans les 2 exemples ne sont proches de la vérité.

      Exemple #1. “fêlés militaires de Kim” Vous croyez vraiment que l’économie américaine ne repose pas sur leurs propres “fêlés militaires”. Trouvez les montants des budgets militaires des armées du monde et vous trouverez votre réponse.

      Exemple#2. Communiste? Peut-être. Dictateur? Oui. Le plus grand par sa cruauté ( choix portant à discussion) était tout sauf communiste et j’ai nommé Hitler. Dans les faits, il était même tout l’opposé.

    • “les ti-counes péquisssss n’aiment pas les américains ” !!!
      Ben voyons. René Lévesque a été correspondant de guerre pour l’armée américaine. Plus tard en politique, il avait plein d’entrées chez les républicains et démocrates. C’était hyper-facile pour le PQ d’aller chercher du financement dans les grosses banques à New York.
      N’importe quoi … (chantait Eric Lapointe).

    • Bon, une autre chronique sur les États-Unis où on verra déferler les commentaires de ceux qui se croient meilleurs que les USA, et qui croient tout connaitre et être capables de résumer ce pays complexe en 3 lignes dans un paragraphe. On voit ça tous les jours dans le blogue de M. Hétu. Je crois que ce n’était pas nécessaire d’en rajouter ici.

      @ pares01: selon wikipédia, on désigne les habitants des États-Unis comme “Américains”. “Étatsuniens (et toutes ses variances)”, signifie “qui est relatif aux États-Unis”. Donc, on s’en sert pour parler d’une culture, d’une thèse, par exemple, mais pas pour y désigner ses habitants.

      @ michelz: pourquoi trois points de suspension? Je suis curieuse de connaître la fin de votre histoire! Alliez-vous dire qu’il faudrait que le Canada élimine les États-Unis??!

    • Le sujet que vous abordez aujourd’hui aurait pu être intéressant, mais vous avez choisi deux opposants dont la pauvreté de l’argumentaire vous a vous-même amené dans une discussion simpliste et, pardonnez-moi, un peu insignifiante.

    • Le Québec est peuplé d’inférieurement complexés qui n’ont de yeux que pour leurs voisins. Ce fanatisme pro-amerlocs frise très souvent l’hystérie comme on peut le constater à la lecture du texte des 2 gorlos.

      ”En tant que non intello-politique, je trouves dur de chialer contre un pays qui nous protègerait militairement…”

      Protégé militairement de qui au juste? De plus, ils nous ”protègent” peut-être aujourd’hui parce que nous sommes leur carpette mais demain qui sait. Quand l’eau viendra à manquer et qu’ils lorgneront nos ressources naturelles, la donne pourrait très bien changer. Les amerlocs n’aiment qu’eux même et quand je parle d’eux même, je ne parle pas de la collectivité mais des individus. Le chauvisme états-uniens n’est pas une métaphore mais une réalité.

      Sylvain Pelletier

    • N’est-ce pas le début d’une dictature, ça?
      Et que dire du gouvernement Harper qui m’apparait être tout aussi envahissante sur sa vision du monde: si one pense pas comme lui, on est forcément dans le champ…

    • ”Bon, une autre chronique sur les États-Unis où on verra déferler les commentaires de ceux qui se croient meilleurs que les USA, et qui croient tout connaitre et être capables de résumer ce pays complexe en 3 lignes dans un paragraphe. ”

      et oui, encore une autre chronique sur les États-Unis où on verra les commentaires des inférieurements complexés qui se croient inférieurs aux USA et qui croient tout connaitre et être capable de résumer ce pays en dénigrant ceux qui ne lichent pas leurs bottines et qui osent se garder une réserve face à leurs décisions. Et ce en 3 lignes. Misère…

      Sylvain Pelletier

    • Ils sont pas toujours nets nos voisins du sud. L’important est de les voir tels qu’ils sont avec leurs qualités et leurs défauts. L’important est d’être capable de garder un sens critique à leur égard ; de garder à l’esprit que l’Amérique est capable du meilleur comme du pire.

      Les idéaliser n’est pas plus intelligent que de les démoniser.

      Benoît Duhamel.

    • Les États-Unis envahissent les pays qui tentent d’insérer sur le marché une monnaie basée sur l’or. Saddam Hussein s’apprêtait à le faire en 2003. Mouhamar Ghadafi allait aussi le faire. L’Iran a commencé à le faire.

      Avant que ces pays ne veuillent instaurer leurs monnaies honnêtes, les États-Unis laissaient ces dictateurs en place, puisque ça faisait leur affaire. En envahissant ces pays, ils peuvent aussi voler leur or.

    • Quoi ? Les péquisses hahahaha. commentaire sans bons sens.

    • OUI, il y a des armes de destruction massive en Irak. C’est lorsqu’ils ont commencé à ouvrir des McDonalds, après l’arrivée des Américains

    • Il fait noir en Irak et nous allons allumer la lumiere.C est un extrait du discours de Bush avant l invasion.Il avoue qu il ignore s il y a des armes ce n est pas un menteur c est un homme qui a peur et que Saddam Hussein ne veut pas rassurer. en laissant entrer les inspecteurs.Les USA sont hais parce qu ils protegent Israel.

    • Monsieur Lagacé …….. vous dites que les Etats-Unis ont toujours raison…… Ben non, vous vous trompé et c’est sans doute un lapsus de votre part. Voyons donc, tout le monde sait que c’est Patrick Lagacé qui a toujours raison.
      André Béliveau

    • Oui mais, les pays aussi ont leurs groupies et leurs Fan Clubs !

      Et si ce n’est pas le pays, c’est le Capitalisme, le «plus meilleur des moins pires systèmes économiques au monde».

      Critiquer les USA, c’est être un hérétique, c’est nier la religion du Capital et de la Démocratie, et tant pis si ces deux concepts sont maintenant périmés, inapplicables dans le monde surpeuplé, interconnecté et numérique du 21e siècle.

      La technologie avance et change à la vitesse «Grand V», mais évidemment, le reste ne doit absolument pas bouger…

      Et pour ceux qui pensent encore que la guerre du Vietnam était justifiée, suivez les révélation issues de la «déclassification» récente des enregistrements téléphoniques du président Lyndon Johnson…:

      http://www.bbc.co.uk/news/magazine-21768668

      On y apprend entre autres:
      «By the time of the election in November 1968, LBJ had evidence Nixon had sabotaged the Vietnam war peace talks – or, as he put it, that Nixon was guilty of treason and had “blood on his hands”.»

      Soit: «Rendu à l’élection de novembre 1968, LBJ avait la preuve que Nixon avait saboté les négociations de paix avec le Vietnam – ou comme il le dit, que Nixon était coupable de trahison et qu’il avait du “sang sur les mains”.»

      Et plusieurs autres joyeusetés du genre…

    • J’aurais du me relire mais dans un état de fébrilité, à la lecture de votre texte j’aurais dû écrire TROMPEZ au lieu de TROMPÉ…… Désolé
      André Béliveau

    • Aux USA comme ailleurs, il y a ceux qui ont raison et ceux qui ont tort. Allez savoir pourquoi, ce sont toujours ceux qui ont raison qui ont… raison. Ah pis, laissez don’ faire!Vous ne comprenez jamais rien!.. ;)

    • Euuuuh… je ne veux pas faire le troll, mais il y avait bien des armes de destruction massive en Irak, et elles ont même été utilisées contre leur propre peuple:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Halabja

      À moins que la mort de 182 000 personnes d’un coup sec ne soit pas assez impressionnante pour qualifier les armes chimiques d’armes de destruction massive. Mais voyons donc:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_de_destruction_massive

      Je vais souvent aux USA, et ça me fascine de voir comment le reste du monde les regardent, sans cesse, et les détestent, sans honte aucune. Mais, va savoir, il s’en foutent complètement et continuent de dominer le monde, sur à peu près tous les plans.

      L’opinion d’un journaliste, ou de blogueux? Allons-donc, que croyez-vous donc qu’ils en aient à cirer?

    • Les hommes qui ont fait tomber Dick Nixon, c’étaient pas Woodward et Bernstein?

    • Bonsoir M. Lagacé, je ne sais pas si c’était l’arnaque du siècle, mais au moins une des meilleures. Colin Powell qui se présente avec le petit flacon qui constituait, apparemment, la preuve des armes de destruction massives en Irak. Comme vous savez, on ne les a toujours pas trouvé ces fameuses armes. Dans mon bouquin, G. W. Bush, D. Cheney et cie auraient dû être jugés pour crimes contre l’humanité: une guerre monté de toutes pièces qui a fait des milliers et des milliers de morts (civils et militaires inclus) et tant de souffrance pour RIEN. Ces gens sont des criminels qui va se pavanent encore avec une arrogance consommée comme s’ils pensaient qu’ils avaient Dieu de leur côté. Espérons qu’il existe une justice dans l’univers et qu’ils se retrouveront un jour devant un juge.

      Les USA ont toujours raison, ah bon, dans le bouquin de qui?

    • La CIA vous surveille et plus particulièrement ceux qui écrivent sur ce blogue.

      Ne l’oubliez pas… :-)

    • http://www.youtube.com/watch?v=iAQf8GI64ms

      Ou autre comparaison :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Infaillibilit%C3%A9_pontificale

    • Les USA n’ont pas toujours raison, mais ils se doivent d’agir ainsi car ils ont beaucoup d’intérêts à préserver de par le monde pour eux et leurs aliés. D’ailleurs, tous les pays prennent à divers niveaux des mesures pas toujours légales pour faire valoir leurs intérêts.

      Dans quel monde croyez-vous que nous vivons M. Lagacé ? Vous avez accès à toutes ces informations car les États-Unis sont le pays phare du monde, c’est le pays le plus surveillé autant par l’étranger que par ses propres citoyens. Le journalisme d’enquête y fleurit plus que partout sur la planète, la liberté dont jouissent les journalistes leur donne accès à des tonnes de documents. Ce pays que plusieurs se plaisent à haïr a plus de responsabilités que tout autre pays et ils ne peuvent satisfaire la planète en entier, il faut faire des choix dans la vie et ça concerne aussi les amis et les ennemis.

      Si vous aviez un accès aussi facile à l’information confidentielle des pays comme la Russie, la Chine, l’Iran, l’Inde, le Pakistan, vous y découvririez des scandales peut-être plus terrible encore.

      À vous entendre parler de ce pays, on dirait que vous auriez presque souhaiter que l’URSS conquière l’Europe, que la Chine prenne le contrôle de tout le Sud-Est asiatique (Japon inclus), qu’on passe sous silence les graves crimes contre l’humanité qui ont eu lieu au 20e siècle de la part des pays ci-haut mentionnés.

      Nous n’avons pas à être surpris que des gouvernements étrangers soit renversés pour être remplacés par des dirigeants plus obéissants aux intérêts occidentaux, c’est comme ça depuis toujours, les romains, les croisades, l’empire Ottoman, les mongols, le Japon, l’Allemagne, etc. De tous temps les pays se font la guerre politique, économique, et militaire, c’est le jeu de la concurrence. Ton pays voisin prends des mesures économiques qui détruise ta compétivité, tu réplique avec des mesures pour réduire l’impact sur ta population, c’est normal. C’est comme ça partout.

      La terre n’est pas un endroit bien tranquille où tous s,entendent comme larrons en foire, c’est un endroit dangereux où tous se démènent pour garder un avantage sur son voisin ou compétiteur. Nous pouvons donc se compter chanceux d’avoir un allié comme les états-Unis de notre côté, c’est eux qui font le sale boulot que beaucoup n,ont pas le courage de faire.

      Il y a des abus oui, mais les avantages l’emporte sur les inconvénients.

    • @Jacques-St-Pierre

      Ce massacre date de 1987! Après la guerre du Golve en 1991, Saddam s’est fait dégriffé. l’Administration Bush a prétendu qu’il avait tenté de reconstituer son stock dans les années qui ont suivi mais on rien trouvé du tout. Que dalle. Et ils ont cherché!

      Personnellement, je crois que les faucons du Pentagone et les conseillers de Bush croyaient sincèrement qu’il y en avait, des WMD. Ils ont reçu les rapports de la CIA et autres qui affirmaient le contraire mais ils ont simplement refusé de le croire. Après tout, la CIA n’avait pas d’agent dans chaque recoin d’Irak, ils pouvaient aisément manqué une cache.

      Selon moi, ils se sont comportés comme des enquêteurs qui sont certains de la culpabilité d’un suspect (après tout, il a des antécédants!) mais qui n’ont pas de preuve. Alors ils fabriquent illégalement un motif de le perquisitionner car une fois sur place, c’est certain qu’ils vont trouver des preuves et tout va s’arranger, n’est-ce pas?

      D’ailleur, pourquoi dépenser autant d’effort et de personnel à chercher des WMD une fois sur place si tu sais qu’il n’y en a pas? Je pense que jusqu’à la toute fin, Bush, Rumsfeld et cie ont cru qu’on en trouverait. Saddam qui n’a plus de WMD du tout? Même pas une petite réserve de gaz chimique? Allons donc! Ça ne fait pas de sens!

      Oops.

    • Qu’est ce que vous ne comprenez pas ds les mots:Destinée manifeste???

    • Êtes vous sur de la signature de la 1ere lettre?
      S. Duc.
      J’aurais cru que c’est M. Trou qui vous a écrit.

    • Les agissements américains en amérique latine ont menés à des guerres civiles dans de trop nombreux pays, mais qui parle de cela? Personne, les bons amaricains, le dream of de notre petite drete nationale a en effet toujours raison.

    • D’après moi S.Duc comparait l’idéologie arrièré de la Corée du Nord à l’idéologie arrièré des péquistes. (Toujours selon lui) Comme pour dire que c’est une idéologie qui fait reculer une nation jusqu’à sa
      perte.

      Prendre les mauvaises décisions et mettre de l’énergie dans des directions qui appauvrissent les gens qui travaillent.

      Corée du Nord: Trop de budget et d’énergie pour développer l’arme nucléaire, le peuple crève de faim.

      Péquistes: Trop de budget et d’énergie pour promouvoir la souvaineté, ca fait de la chicane, on perd
      notre temps et notre argent plutôt que d’investir pour rendre plus riche la classe moyenne.

      Dans un cas ou dans l’autre, c’est l’échec.

    • Cher M. Lagacé, puis-je me permettre d’être un peu têteux et vous rappeler que je vous avais écrit une belle lettre bienveillante à l’époque où vous étiez au journal de Montréal ?

      Je désire commenter votre chronique en disant que je peux difficilement être objectif dans mon opinion des États-Unis puisque j’ai personnellement, et je crois que nous avons tous, un intérêt économique dans l’affaire. C’est évident selon moi que la pax americana profite principalement aux États-Unis, et nous, eh bien nous sommes littéralement collés aux États-Unis. Ils traitent une grande partie de la planète avec mépris et violence, mais pas nous. Avec nous, c’est une sorte d’affection un peu condescendante.

      C’est un peu comme si le Seigneur Vador était notre voisin, et, quand il ne parcourait pas l’univers à pourchasser et étriper les rebelles, et qu’il pouvait jouir de quelques jours de congé bien mérités, il venait aider les vieillards à traverser la rue, et utilisait la force pour guérir les malades et les cancéreux.

      Merci de m’avoir lu.

    • Je pense que les USA vont faire sauter la Corée du Nord. Pour se protéger. Curiosity voit tout ce qui se passe. Au Québec, Vive le logement social! Go! Go! Go! FRAPRU!

    • La raison du plus fort est toujours la meilleure.

    • 01h12 Et l’Histoire est écrite par les vainqueurs. Au moins pour un temps.

    • Non les U.S.A. n’ont pas toujours raison ! Mais les U.S.A. sont nos voisins immédiats et nous permettent d’avoir le niveau de vie que nous avons. C’est une variable importante à tenir compte avant de les crucifier !

    • J’ai apprécié votre chronique de ce matin sur la moustache (ou plutôt sur son absence) de Pyongyang… Autour de moi, personne ne semble s’alarmer de cette menace de guerre nucléaire, comme si c’était celle d’un petit garçon gâté qui fait une crise parce qu’il ne peut avoir le jouet convoité. Les USA ne semblent pas prendre non plus cette menace au sérieux, sauf du bout des lèvres. Espérons que je m’inquiète pour rien… Les américains sont nos voisins et on subira aussi les conséquences d’une possible attaque.

    • Sans être moi même très instruit, en matière de politique internationale, je suis convaincu d’une chose; les Américains ont peur de la Chine, et voudraient bien qu’elle fasse le travail de corriger Kim Jun un une fois pour toutes.

      En ce qui concerne le gros mensonge de l’Irtak, ce n’était pas leur premier!

      De toutes façons., quand on regarde l’humanité dans son ensemble, on voit clairement qu’elle s’en va tout droit dans un mur et, que la Terre ne s’en portera que mieux, voilà!

    • Tous ceux qui ont le moindrement suivi l’actualité internationale ces dernières années savent que vous avez raison. La guerre en Irak sous le faux drapeau des “armes de destruction massives ” a été l’arnaque du siècle, en plus de mettre les États-unis dans un trou économique dont ils peinent à se relever.
      Le coût de la guerre s’élève à plus de 2,000 milliards de dollars et le paiement des intérêts de cette guerre à crédit pourrait facilement atteindre les 6,000 milliards.

      Il faut probablement être un animateur ou un amateur de radio poubelle décérébré pour encore croire que cette guerre illégale face au droit international n’aura pas été une catastrophe totale et le pire crime contre l’humanité de ce 21 e siècle naissant.

      .

    • C’est tellement ridicule de chercher qui est le méchant dans l’histoire , des deux coté il y en a , des soldats qui tue des enfants, de l’autre ceux qui prennent les enfants pour des soldats.Ceux qui tuent ,violent les femmes en temps de guerre, ceux qui violent les leurs( entre soldats ( et oui sa existe)).Pourquoi faire la guerre? le monde n’est pas d’accord avec le mode communisme? laissez leurs régler leur probleme interne dans leur pays. pourquoi faire la guerre? pour le pétrole? je n’y crois plus! pour le pouvoir? … peut-etre! pour des chose secret que l’on ne devrais pas savoir? peut-etre bien. La chose qui est sur c’est que nous sommes juste a coté des états-unis, donc si il lance un missile j’espère qu’il va etre au sud (ce que je ne souhaite quand même pas) et de l’autre nous allons etre oubliger d’etre en guerre avec les autre parce qu’il sont nos voisin et que nous sommes moins puissant qu’eux? ah lala quel gachit de faire la guerre!

    • Pourquoi paniquer si Kim Jong-un fait sauter la Corée du Sud..?

      Pour les USA, ça éliminerait un fort compétiteur économique: Samsung qui fait mal à Apple; Hyundai et Kia qui font mal à GM; Daewoo et plusieurs autres qui font mal à l’électronique américaine; et tout un tas de corporations et de compagnies oeuvrant dans la haute technologie, la chimie, l’électronique, l’aéronautique, la construction navale, etc., qui compétitionnent férocement avec leurs semblables américaines.

      Peut-être est-ce pour ça que les USA ne s’énervent pas trop…

    • C’est assez simpliste comme texte, qui a raison qui a tort les méchants Américains, bla bla bla. Il est facile de mettre tout le monde dans le même panier, il y a des bons et des pas bons dans tous les peuples… Et je croyais, Monsieur Lagacé, que vous écriviez ce blogue pour susciter les discussions, enflammer les passions, et ensuite vous vous moquez des commentaires et vous en servez pour défendre votre point de vue? C’est pas fort. Je n’était pas pour la guerre en Iraq lorsqu’elle fut déclarée je vivais a NY et je peux vous dire que beaucoup de gens partageaient mon opinion. OPINION. La mienne, la vôtre, celle de vos commentateurs. Elles se valent toutes, la vôtre n’est pas plus valide que celles dont vous vous moquez dans votre article.

    • Et n’oubliez surtout pas qu’il y a plus de 2000 ingénieurs et architectes du monde (même des familles de victimes) qui demandent ardemment une réouverture d’une vraie enquête sur les évènements du 911 qui avait été baclée avec un ridicule budget de 1 million de dollars. Même le building 7 n’avait pas été investigué !! Faire fondre 3 buildings avec 2 avions de lignes: Faut le faire NON ??
      Voir le site: http://www.ae911truth.org/

    • Voyons ! qui ne sait pas que l’invasion en Irak était une anarque… , l’élimination des armes de destructions massives est le prétexte qui a été utilisé pour camoufler la vraie raison de cette guerre, soit sa soif de pétrole irakien. Cette guerre a permis à beaucoup d’entreprises américaines (comme l’entreprise multinationale Halliburton et l’entreprise de travaux publics Bechtel Group) d’exploiter le pétrole irakien ou de s’enrichir suite à l’invasion américaine en Irak par la reconstruction des routes. Étant le 4e plus grand détenteur de réserve pétrolière au monde, l’Irak s’est fait attaquer parce que les Américains voulaient prendre le contrôle de l’une des plus grandes réserves de pétrole du monde, les deux premières guerres du Golfe ayant déjà été mêlées à la question du pétrole. Le secteur de l’armement est également un autre enjeu ayant permis de rehausser l’économie américaine. Déjà lors de l’invasion du Koweït, les Américains voulaient prendre possession du territoire mais le Conseil de sécurité avait imposé des sanctions afin de les empêcher de faire quoi ce soit sur ce territoire. Néanmoins, l’ambition de conquérir cette ressource était bien présente et suite aux événements du 11 septembre, cela leur a permis d’accéder à ce qu’ils voulaient : ils ont diversifié leurs fournisseurs des compagnies pétrolières américaines en Afrique de l’Ouest et installé, en 2005, l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan qui permet de transporter le pétrole brut sur la mer Caspienne jusqu’à la Méditerranée. Toute la guerre contre l’Irak et son chef, Saddam Hussein, avait comme objectif principal de conquérir le territoire pétrolier de l’Irak et non d’assurer une quelconque sécurité nationale. Le Moyen-Orient va devenir l’un des plus importants producteurs mondiaux en matière de pétrole et il est évident que les américains anticipent des stratégies afin d’en récolter en long terme des profits économiques et politiques.

    • pensons ici , à l’intellectuel Noam Chomsky qui dénonça sur divers tribunes cette action militaire étatsunienne qu’il qualifia de «crime occidental» , ce qui peut rappeler sa célèbre formule dans son essai la Responsabilités des intellectuels soit une: «exactions du monde occidental» .

    • @ ralbol: vous êtes sérieux, vous là?! Éliminer un pays parce qu’ils sont concurrents sur le marché?! Wow…

    • Ça sent le besoin urgent de refaire le plein de points publicitaires ce blogue après l’inactivité du dernier mois. On balance n’importe quoi pour que les gens s’entre-déchirent inutilement.

      Ben oui, il y en a pour qui les USA ont toujours raison et d’autres pour qui ils ont toujours tort. Gros sujet!

    • Je dois être fêlée aussi car pour moi les États Unis ont toujours, toujours tord, quoi qu’ils fassent!!!

    • Bon, moi ça fait longtemps que je ne me donne plus la peine de lire certains… D’ailleurs, j’ai tellement hâte qu’on puisse enfin ajouter des noms dans une liste «ignorer», comme dans un vrai forum.

      Concernant le message de Gilles Gauthier, ça illustre bien le manque de jugement de certains. Le gars a raison. Sauf qu’il n’a pas compris que le point commun de ces dirigeants n’est pas le communisme mais des despotes sanguinaires. Et ce genre de fous furieux, ils sont de tous acabits. On pourrait en nommer plein qui sont des capitalistes. Pourquoi il ne les nomme pas? Connaissez Pinochet? Hitler ne portait pas les bolchéviques dans son coeur… Et la liste est longue. Très longue. Trop longue.

    • Il existe des gens dont les convictions gauchistes occultent tout sens critique. Pièce à conviction numéro 1 : votre comparaison de ce matin entre Nathalie Elgrably et Kim Jong-un. Vous voyez, c’est facile n’est-ce pas?

    • ”Ben oui, il y en a pour qui les USA ont toujours raison et d’autres pour qui ils ont toujours tort. Gros sujet!”

      Yep….et on oublie toujours ceux qui sont entre les 2. On aime bien polariser les débats et s’imaginer que tous est blanc ou noir. Misère!

      Sylvain Pelletier

    • Tous les empires développent un sentiment de supériorité et manipulent l’opinion publique. Quand on les compare aux autres, les américains ont l’air d’anges… Imaginons une autre superpuissance : La Russie ou la chine peut-être?

      Il est évident que les américains jouent un rôle prépondérant dans la stabilité mondiale et que l’occident en bénéficie grandement. Ceci ne nous empêche pas de ne pas être d’accord avec certaines de leurs décisions.

    • .
      Et nous …. on a Patrick Lagacé qui a toujours raison ! …. et en plus, il peut être émotif ! … et en plus il reçoit des commentaires de personnes qui contestent ses positions … Non mais ! ?

    • Et que dire des drones prédateurs furtifs que leur président Barak Hussein Obama n’ésite pas à utilser et qui tuent a distance les opposants.

    • La moitié de la population de la Corée du Nord crève de faim.
      Une guerre ferait disparaître la moitié de la population.
      Problème résolu, et la faute reviendrait aux Américains, bien sûr.
      Kim Jong-Un passe pour un génie, il est déifié, des statues sont construites, etc.

    • @kakousse,
      Et nous …. on a des commenteux (toujours les mêmes, j’espère qu’ils se reconnaîtront) comme vous qui pensent avoir toujours raison, qui n’ont jamais rien de positif à dire, appelés aussi pisse-vinaigre… Non mais ! ?

    • Si pour certains les Américains ont toujours raison, pour d’autres (la majorité étant des gauchistes à gogo) les Amerloques ont toujours tort !

      Malgré tous les travers qu’on trouve chez nos voisins du Sud, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une démocratie alors qu’en Corée du Nord et dans l’Irak de Sadam….

    • Pas fort comme statisticien ! On sort deux textes et on généralise en disant que pour le bon peuple, les Américains ont toujours raison. Deux textes d’illuminés très atteints.

      Il y a toujours plein de critiques anti-américaines sur les blogues avec lesquelles on pourrait conclure le contraire. Ainsi donc vous êtes plus fin que les autres parce que vous êtes capable de prouver que les Américains sont pas toujours intelligents. Imaginez-vous donc que dans la grosse moyenne, les gens qui vous lisent font la part des choses et savent quand les USA ont tort ou raison. Comme partout au monde, 15% de tartes, 15% de génies et 70% de gens équilibrés. Un peu de respect.

    • Pouvons nous nous étonner, encore, des interprétations parfois déjantées de la réalitée et des inévitables guéguerres d’opinion qui invariablement en découleront dans une société, la nôtre, qui pourtant est réputée être au rang des plus progressives alors que nous affichons un taux de 49% d’analphabètes selon la fondation pour l’alphabétisation… Imaginez ailleurs dans les autres pays. C’est vraiment désespérant.

    • Merci Monsieur Lagacé d’avoir su rapporté des faits réels en toute en honnêteté et sans aucune crainte d’être marginalisé par la pensée dominante. J’admire votre courage journalistique, car de nos jours rares sont les journalistes qui respectent le principe de l’objectivité surtout quand il s’agit des dérapages des USA et d’Israël.
      Mes profonds respects

    • @ralbol
      Un angle de réflexion intéressant. Effectivement, ceux qui risquent d’écoper directement ou indirectement sont le Japon et la Corée du Sud, deux économies très puissantes qui pourraient possiblement être déstabilisées par les simples rumeurs d’attaque nucléaire. Même si la suite des choses tourne en farce, les gagnants qui en sortiront seront la Chine, les E-U et une partie de l’Europe qui sont des rivaux directes dans plusieurs domaines économiques.

    • @ mcdoux

      - «@ ralbol: vous êtes sérieux, vous là?! Éliminer un pays parce qu’ils sont concurrents sur le marché?! Wow…»

      Parce que déclencher une guerre mondiale sous prétexte qu’un archiduc est assassiné, c’est moins débile..?

      Vous avez lu un peu d’histoire?

      Vous avez un minimum de conscience des extrêmes jusqu’où les maîtres des marchés actuels peuvent aller pour assurer leur dominance du commerce mondial?

      Votre réaction indique bien l’étendue de votre naïveté et votre méconnaissance des enjeux du commerce mondial.

      Si des pays peuvent déclencher des guerres pour le contrôle du pétrole, imaginez les guerres qui se jouent actuellement pour le contrôle de la technologie, de sa diffusion et des moyens de la produire.

      Oui, détruire un pays pour obtenir un avantage commercial… nous en sommes rendus là.

    • Il n’y a pas LES Américains, mais DES Américains. Certains bons, d’autres méchants, comme partout. Mais parce qu’il y a plus de pouvoir a prendre aux USA, la lutte est plus féroce et, bien sûr , ce sont les méchants qui gagnent cette lutte. On a donc l’image d’une nation entière de psychopathes, alors que ce ne sont que les meneurs qui font tout ce mal. C’est à eux qu’on pense quand on voit tout le mal qu’ils font dans le monde et ce sont qu’on souhaiterait voir exterminés

      Piere JC Allard

    • Pas fort M. Lagace prendre deux courriels extremistes et essayez de faire passer ceux qui ne sont pas d `accord avec vous pour des idiots .

    • @ twice ~

      Qui vous dit qu’il n’y avait deux douzaines de commentaires
      qui allaient dans le même sens que les deux donnés en exemple??

    • Salut Patrick et les autres blogueurs,

      J’espère que tu connais Howard Zinn, un historien américain qui pointe toutes les contradictions dans l’histoire américaine depuis le Mayflower. Voici l’intro de son livre Histoire populaire des États-Unis.

      http://www.youtube.com/watch?v=Arn3lF5XSUg

      Personnellement, ce qui me fascine de l’histoire américaine, c’est comment le pays a effacé de sa mémoire la présence de socialistes actifs au tournant du xxe siècle. Eugene Debs, chef du Socialist Party of America, s’est présenté aux élections présidentielles américaines en 1900 (0.6% du vote), en 1904 (402,810 votes), en 1908 (420,793 votes), 1912 (901,551 votes (6.0%)). Emprisonné durant l’élection de 1920 (il avait critiqué l’entrée en guerre des USA et reçu une peine de 10 ans en 1918), son parti obtient 919,799 votes.

      Ce qui est intéressant, c’est de voir à quel point sa vision et son existence est inconnue chez l’américain moyen.L’histoire de Debs est occulté des manuels d’histoire… C’est que Wilson avec ses 14 points, a su imposer une seule vision de ce que devait être le monde: capitaliste, démocratique, et sans barrière économique (libéralisme économique).

      100 ans plus tard ou presque, les mêmes arguments sont toujours employés. C’est la pensée unique, l’URSS n’est plus et l’imposition de la démocratie se fera partout par la force, sauf en Chine.

      C’est la romanisation (américanisation de la planète). La démocratie est superficielle, tant que le libre-marché peut s’opérer, les droits humains resteront sans intérêt pour la puissance suprême: le capital.

      Pour répondre à ta question, à savoir pourquoi on trouve des défenseurs de l’Empire américain 100 % convaincus… Le pouvoir américain repose sur des facteurs subjectifs. L’économie est intégrée, mondialisée et beaucoup de gens travaillent ici grâce au voisins du sud. L’expansion américaine est aussi idéologique et leurs valeurs guerrières plaisent, on peut se croire dominant parce qu’on est est du côté des gagnants. La culture Hollywoodienne est aussi pour beaucoup; les valeurs font écho à leur perception du monde. Et puis comme je l’ai dit, l’histoire américaine occulte bon nombre des ses écueils. Ne pas savoir aide à devenir pro-américain. Bref, le mode de vie américain est approuvé, adoré, reluqué par la planète. Enfin, la langue anglaise est partout sur Internet.

      Et le sens critique, la remise en question, si tu le fais pour analyser l’empire, tu dois par le faire pour toi.

    • C’est:
      Et le sens critique, la remise en question, si tu le fais pas pour analyser l’empire, tu dois pas le faire pour toi.

    • @ ralbol: Ben coudon, je peux me tromper. J’espère sincèrement que les États-Unis n’ont pas comme stratégie d’utiliser les menaces de la Corée du Nord comme prétexte pour éliminer un pays qui est en compétition directe avec notre marché. J’imagine que l’Histoire nous le dira un jour.

    • @apocalypse 4 avril 2013 19h10

      «…une guerre monté de toutes pièces qui a fait des milliers et des milliers de morts (civils et militaires inclus) et tant de souffrance pour RIEN.»

      Entièrement d’accord. Et j’ajouterias que la guerre en Irak a permis un coup double : venger le père Bush de son échec dans Tempête du désert (1ère guerre du Golfe) et permettre à Cheney et ses bandits de l’or noir d’avoir un certain contrôle sur le pétrole irakien. C’est pour cela que «Dubya» a fièrement affiché «Mission accomplished» sur un porte-avion alors que le pays conquis était (et est toujours) à feu et à sang. Le message s’adressait essentiellement à son poupa George et voulait simplement lui dire : «Merci Daddy de m’avoir permis de voler sur Air Force One, malgré mon passé d’alcoolique et d’étudiant médiocre. Je suis ce fils prodigue, tu sais celui dont on parle dans le gros gros livre là, que tu m’a offert et qui a changé ma vie de trouduc en missionnaire.»

      @ bellinger 4 avril 2013 19h46
      «… c’est le pays le plus surveillé autant par l’étranger que par ses propres citoyens. Le journalisme d’enquête y fleurit plus que partout sur la planète, la liberté dont jouissent les journalistes leur donne accès à des tonnes de documents.»
      Le problème c’est qu’une majorité de médias sont complaisants envers les politiques de leurs pays. Les Américains sont aussi paresseux intellectuellement que tous les autres occidentaux et se contentent des grands titres. Ceci dit, je suis d’accord avec ceux qui disent que nous avons l’anti-américanisme facile sinon primaire. Tous autant que nous sommes endurons tant bien que mal cet «éléphant» dans notre lit car nous tirons de cette promiscuité plus d’avantages que inconvénients.

    • Juste hâte d’aller à Walt Disney World ce été. Hihihihi

    • Sc’usez Patrick Lagacé ! Cyberpresse n’offre plus souvent l’opportunité de nous manifester (nous public!) que j’en oublie de regarder ; d’où mon retard.
      Je vous suis parfaitement dans votre raisonnement et vos remarques.
      Il est vrai que souvent les commentaires entourant la politique américaine manquent de nuances. Et quand un appui lui est donné, on ne comprend pas !

      L’envahissement sans motif de l’Irak et la guerre en Afghanistan provoquent des réactions négatives amplement justifiées. La persistance à ne pas fermer Guantánamo selon la promesse
      faite est une autre erreur à souligner.
      Si pour certains les E-unis ont toujours raison, admettons que la forte majorité appuie leurs opposants. Et cette constatation nous console sur le jugement de cette majorité.
      Continuez d’exposer vos idées. Vos opinions (à ce sujet du moins !) sont marquées de lucidité.

    • Sc’usez Patrick Lagacé ! Cyberpresse n’offre plus souvent l’opportunité de nous manifester (nous public!) que j’en oublie de regarder ; d’où mon retard.
      Je vous suis parfaitement dans votre raisonnement et vos remarques.
      Il est vrai que souvent les commentaires entourant la politique américaine manquent de nuances. Et quand un appui lui est donné, on ne comprend pas ! G.L.

      L’envahissement sans motif de l’Irak et la guerre en Afghanistan provoquent des réactions négatives amplement justifiées. La persistance à ne pas fermer Guantánamo selon la promesse
      faite est une autre erreur à souligner.
      Si pour certains les E-unis ont toujours raison, admettons que la forte majorité appuie leurs opposants. Et cette constatation nous console sur le jugement de cette majorité.
      Continuez d’exposer vos idées. Vos opinions (à ce sujet du moins !) sont lucides et logiques. G.L.

    • Il est tout à fait juste de dénoncer, par contre le règlement de compte personnel me laisse un gout amer.

      Sur votre respect, la seconde prends une place trop importante selon moi dans vos billets.

    • @pares01,

      vous démontrez très bien dans votre message du 4 avril 14H49 ma théorie selon laquelle tous ceux qui appellent les habitant des États-Unis les “étatuniens” cachent de façon plutôt maladroite un petit sentiment anti-”étatunien”…

    • Les américains eux-autres ils l’ont l’affaire. Think big câlisss.

    • Je me rappelle il y a quelques années visiter le USS Constitution à Boston. C’est le plus vieux navire militaire américain, et il avait été commandité vers 1800 pour aller donner une leçon aux libyens qui embêtaient les bateaux de commerce américains. En 1800 hostie! L’Amérique était alors un tout jeune et tout petit pays, et ils allaient déjà imposer à coups de canon la liberté du commerce à l’autre bout du monde.
      Si vous regardez l’histoire des USA, vous verrez une guerre à peu près tous les 15-20 ans. Contre les français, les anglais, les indiens, les libyens, encore les anglais, les mexicains, les espagnols, etc. Et de toutes ses guerres, une seule, la deuxième guerre mondiale, n’a pas été déclarée par les États-Unis.
      Entendons-nous, je ne suis pas anti-américain, c’est une grande nation, , qui a beaucoup apporté au monde. Mais ce n’est PAS la nation pacifique qu’elle aime s’imaginer être.

    • L’argent c’est la liberté en Amérique, si tu n’a pas d’argent tu es un esclave de tes dettes, si tu en as trop tu peux devenir un esclave de la peur.

      Dans tous les cas, la solution est d’empêcher quiconque de toucher à l’argent qui rend libre, donc, tout le monde doit absolument fonctionner tel que le système Américain.

      Les américains ont toujours raison! avec environ 8000 armes nucléaire et une réserve de 8000 tonnes d’or, 15 000 avions de guerre, 10 porte avions, etc.

      ((:

    • M. Lagacé, mon opinion se résume entièrement a travers ceux de fauxintello. Continuer votre bon travail que celui de dire les choses comme elles le sont.

    • C’est drôle de voir que pour certains, si on n’est pas pour les États-Unis, on est automatiquement pour la Corée du Nord ou bien le communisme… Ça ressemble pas mal à ce qu’a déjà dit un ancien président : “You are either with us or against us”…

    • @eruzzo – Quand j’ai entendu ca durant le discours sur l’etat de l’union, j’ai tout de suite realise qu’on je vivais maintenant dans l’ombre du fachism traditionnel. Le processus de remise en question des idees preconcues fut long, mais fructueux. Pour etre gentil, je crois maintenant que la planete a besoin d’acquerir un degre sante de scepticisme envers la classe gouvernante.

      Tenez, une version dramatisee de l’enonce de fiston Bush:

      Only A Sith Deals In Absolutes
      http://www.youtube.com/watch?v=wgpytjlW5wU

    • @pares01
      En anglais ça se dit United States Of America, ils ne se nommerons pas eux-même en français! Après traduction ça va inévitablement donner Américains, comment voulez-vous qu’ils se nomment en anglais?

      Pour les reste M. Lagacé, je ne trouve pas plus brillant les gens qui leur donnent toujours tort non plus.

      Le problème c’est de tomber dans les extrêmes, et ce qui s’écrit sur ce blogue en est un bel exemple.

    • @disjonctator – “Le problème c’est de tomber dans les extrêmes.” Ha bon. Alors des extremes genre deux guerres non-declarees par le congres, guantanamo, drones qui tuent des innocents, etc., etc. sont le probleme, hein?

      Merci de nous montrer le droit chemin.

      En passant, un general canadien qui signe des ententes internationales sans la ratification par le parlement, tout comme un autre general canadien en charge des vols de l’Otan en Libye, est-ce aussi extreme selon vous?

    • Les Romains ont déjà eu raison, les Espagnols ont déjà eu raison, les Français et les British ont déjà eu raison. L’histoire a tendance à se répéter. Ils ne comprendront pas plus que leurs prédécesseurs. Next in line: Les Chinois qui attendent leur tour!

    • M. Lagacé vous manqué totalement de jugement. De plus lorsque vous ne publié pas les lettres qui ne sont pas en accord avec vous, vous faites exactement la même chose que vous avez dénoncé a Guy A Lepage: C’est a dire que vous brimé la liberté d’expression. Quelle manque de jugement.

    • @missivedutexas Merci de prouver mon point en tentant de le défaire! Vous ne voyez que du noir du coté americain, comme s’ils étaient coupable de tout et que tout le reste de la planète n’étaient que victimes.

    • @disjonctator – Vous pouvez garder vos illusions aussi longtemps que vous voulez. Les faits sont que le pays est aux mains de gens clairement a la solde d’interets autre que ceux du peuple.

      - On enseigne pas l’histoire de la republique, on enseigne pas la constitution, on enseigne pas le role d’un “citizen statesman”, etc., etc.
      - Depuis la 2e guerre mondiale, les troupes sont utilises outre-mer sans declaration de guerre par le congres, comme l’exige la constitution.
      - Le president s’approprie des pouvoirs allant clairement a l’encontre des droits inaleniables des citoyens.
      - Le congres s’approprie le droit de se remplir les poches par des transactions d’inities

      Etc., Etc.

      Ils ne sont evidemment pas coupable de tout, le Canada est maintenant dans le meme bateau.

    • J’amène mon raisonnement “simpliste” et “égoîste” à ce sympathique échange !

      Tandis que les “vilains” américains dominent le monde et font du micromanagement dans les ministères des autres pays, moi, j’ai pas faim. Je peux vivre. Dans une certaine mesure, j’ai la paix.

      Il y aura toujours des choses à propos des américains que je trouverai ridicules. Que je trouverai affreuses, drôles, atroces… Mais je préfère encore eux à n’importe quelle autre “nation aspirante au titre de pays dominant”.

      Les américains me laissent me vautrer dans mon apparence de quiétidude et de ma petite vie en carton… Au moins. Pas certain, moi, que les chinois (un exemple parmis tant d’autres) nous traiteraient comme leurs égaux.

      Égoïstement, j’aurais peur d’un changement de garde à ce niveau, même si ces américains n’ont pas les mains et la conscience propre. Pour certains, l’herbe est toujours plus verte (ou haute) chez le voisin…

      Hé hé…

    • On croirait entendre des communistes des années 70 justifiant l’intervention soviétique en Tchécoslovaquie.

    • individuellement,j’aime bien les américains,c’est collectivement qu’ils me font scier

    • Il y aura toujours des chialeux et des gens qui manquent de jugement. Ils ont le droit d’exister, Nous on a le droit d’être informés et d’exercer notre jugement. Merci pour l’excellent papier sur Les US et l’Irak.
      Bravo au Canada de ne pas s’être engagés dans ce conflit tout à fait inutile.

    • Et oui, c’est comme ça de nos jours. Les gens n’aiment pas être informés, ils n’aiment pas se poser des questions, tout ce qu’ils aiment : c’est avoir raison. (Surtout ceux qui commentent.) J’ai pas raison ?

      En même temps, peu importe le système auquel on appartient, il faut bien vivre sa vie, il faut travailler, se lever le matin. Et ça donne quand même peut-être un petit coup de pouce de croire que le monde ne pas peut-être pas si mal, qu’il n’a pas la tête à l’envers, que son avenir est radieux et que les fous ne détruirons jamais tout ce pour quoi l’on vit. Il y a peut-être aussi, là-dedans, dans cette ignorance, un mérite juste et légitime qui nous appartient. Alors, pourquoi aller plus loin ?

      À mon avis, mais ça n’engage que moi, c’est parce qu’il y quand même des valeurs fondamentales qui sont nourries par une toute -relative- honnêteté. Le courage, par exemple, qui sert à traverser de ces dures épreuves dont il n’est pas dit que les Québécois ne connaîtra plus jamais. Ou le sens de la liberté, qui sert à faire vivre un état d’esprit toujours plus lucide que celui du fanatique. Et même l’arrogance, souvent décrite d’une manière presque maladive, peut être un bouclier au respect de soi quand ce respect est attaqué par une démagogie socialement acceptée, mais dangereuse et fatalement lâche, parfois quand même.

      Le doute est une pratique de l’être humain, qui peut sembler trop peu fondamental, mais, quand même : ça n’a rien d’un caprice. Nous vivons dans un état où nous avons encore relativement le droit de nous exprimer, alors, pour ceux qui tiennent des propos voulant asseoir une intolérance quelconque à chaque fois que l’on attaque un point chaud de l’actualité ou de l’histoire, et bien pour ceux-là : vous assez tort, c’est tout.

      Non, mais ! C’est vrai ! Ça suffit à la fin ! Je ne le tolère pas !

    • Salut pièce à conviction #1. Peux-tu m’expliquer la différence entre le patriotisme américain et le nationalisme québécois?

    • @Ralbol

      Votre raisonnement pourrait sembler plausible concernant la guerre économique USA vs Corée du Sud. Le hic c’est que vous utilisez quelques mauvais exemples.

      Hyundai produit plusieurs de ses voitures en territoire américain.
      Daewoo est une filiale de GM qui n’existe plus.

      Pourquoi les américains ne s’excitent pas plus que ça?
      Doivent-ils s’exiter, et si oui, doivent-ils le montrer?

    • @ vakarm

      - «Votre raisonnement pourrait sembler plausible concernant la guerre économique USA vs Corée du Sud. Le hic c’est que vous utilisez quelques mauvais exemples.
      Hyundai produit plusieurs de ses voitures en territoire américain.
      Daewoo est une filiale de GM qui n’existe plus.»

      Pour Hyundai, où que soit l’endroit de production, un problème majeur en Corée du Sud affecterait ladite production de par le monde. Difficile de produire des véhicules quand l’ingénierie est en panne…

      Daewoo s’est retirée du marché des véhicules grand public, mais est toujours active dans six grands secteurs industriels, soit l’électronique, la construction, l’investissement et le commerce, la construction navale, l’armement léger, et finalement les véhicules commerciaux (appartient à l’Indien Tata).

      Je n’affirme pas que les USA VEULENT que la Corée du Sud soit «magannée», je ne fais que constater l’avantage économique potentiel pour les USA pouvant découler d’une «incapacité» de ce pays.

      C’est tout.

    • Je vous trouve sévère envers ces commentateurs. Il n’avait peut être pas d’armes de destruction massive mais il est vrai que Saddam était un tyran (et je vous vois mal défendre la position inverse).
      Je trouve que les États-Unis sont placés dans une position délicate parce que peu importe s’ils interviennent (Iraq) ou s’ils n’interviennent pas (Syrie), ils s’attirent les foudres des critiques. De mon avis, la question est plus complexe que ce dont vous le laissez entendre.
      Comme on dit en anglais, damned if you do, damned if you don’t.

    • Et si c’était l’ultra gauche québécoise radicale qui avait toujours raison? Ce pourrait-il?

    • J’ai bien aimé votre article sur l’Irak. Il devrait être possible entre gens raisonnables de discuter ou de critiquer des aspects de la politique intérieure ou extérieure des États-Unis à partir de faits et d’arguments bien structurés, sans se faire traiter d’anti-américain.

    • Pauvres Américains…pauvre peuple. Avant de donner des leçons au monde entier, ce peuple devrait se regarder dans un miroir et se questionner sur leur façon de gérer, entre autres, les armes à feu. Ce serait un début d’introspection. D’ici 50 ans, ce peuple va subir le même sort que les romains de l’antiquité, pour les mêmes raisons: imbus d’eux-même, et un manque flagrant de moralité.
      C’est mon opinion.

      Mario, de Ville Saguenay.

    • Je dirai simplement que je suis quelque peu d’accord avec syl20_65…

      …Qui n’a pas toujours vu que les États-Uniens, étaient et seront à jamais, présents quand il y a de l’argent à faire et cela: EN VERS ET CONTRE TOUS!!!

      …Par ailleurs, si on se rappelle bien, C’EST CETTE NATION QUI LA PREMIÈRE, A ENVOYÉ UNE BOMBE ATOMIQUE…ÂÂÂHHHH MAIS: CETTE MÊME NATION, ELLE…ELLE A TOUS LES DROITS.

      À Bon Entendeur…Salut!!!

    • En fait, il existe en politique internationale deux tabous: Les États-Unis et Israël!
      Il est interdit de les critiquer vu qu’ils ont toujours raison autrement vous êtes cuit.
      Vive la liberté d’opinion LOL

    • Après avoir revu “why we fight” je tiens a signaler que le moment le plus important est à 1h21 quand Richard PERLE dit sans détour que la politique extérieure des USA sera la même quelque soit l’équipe au pouvoir, quelque soit l’étiquette politique du président, c’est la caractéristique d’un Empire, une seule direction est possible pour celui-ci: la domination.
      La différence avec les empires précédents; c’est qui’il a fallu composer avec les forces potentiellement adverses que sont le système parlementaire et les médias, et c’est ce qui est parfaitement montré dans ce documentaire avec le moment très fort ou Dan RATHER à 1H01 dit que le pouvoir estime que l’information doit être controlée.
      Tout est dit: les USA mènent le monde ou tentent par tous les moyens légaux ou illégaux de le faire. Toute la souffrance générée par les décideurs, et ils sont persuadés parfois de le faire pour le bien de l’humanité, sera connue un jour mais dans très longtemps. Il reste a espérer dans une justice divine pour que ces gens reconnaissent la nature mauvaise de leurs actes.

    • Merci de nous avoir aiguillé sur deux documents vidéos qui révèlent clairement les vrais motifs des sorties guerrières des États-Unis et les manipulations auxquelles se livrent les autorités politiques de ce pays pour tromper l’opinion publique et tenter de gagner son soutien. Dans le document intitulé “Why we fight”, les actions et les réflexions du policier à la retraite dont le fils a péri dans l’attentat contre le World Trade Center sont très instructives. Après avoir découvert que l’administration Bush a menti en prétendant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive, se donnant ainsi le prétexte d’une action militaire contre l’Iraq, cet homme reconnaît que sa soif de vengeance était si grande qu’il ne pouvait qu’avoir une confiance aveugle envers le message des autorités. Dans son cas comme dans bien d’autres, en politique comme en religion, il est moins important de savoir ce en quoi nous croyons que pourquoi nous y croyons ou pourquoi nous avons tant besoin d’y croire? Enfin, le courage de Daniel Ellsberg doit faire exemple et faire partie de tous les cours d’histoire. Voilà un fonctionnaire qui a compris qu’il était au service de la population et non au service d’une clique de bandits et d’assassins. Et dire que Henry Kissinger à reçu le prix Nobel de la paix en 1973!

    • La NRA vient de demander de faire changer son nom pour la NBA

      B= Bombe

    • @Gammadelta
      Et dire que Yasser Arafat a reçu le prix Nobel de la paix en 1994…

    • Ils ont raison, comme la gauche au Québec. La gegauche du Québec détient le monopole sur la vérité et les bonnes doctrines.

    • Idéologiquement il existe quelque chose de pire que les États-Unis , et c’est le Québec, mais heureusement nous n’avons pas le pouvoir économique ni même militaire ou encore moins souverain que nos voisins du sud … donc la planète peut dormir en paix ..

      Quand on suit tout ce qui se dit au Québec , soit tant au niveau sociologique des commentaires entre nous ou envers les autres , des opinions sur des sujets qu’on ne connaît qu’à peine on se rend bien compte qu’il y un sérieux problème d’impérialisme et de dominance tyrannique qui couve au Québec .

      Des analystes comme Influence communication nous démontre bien a quelle point nous sommes replier sur nous même tant au niveau sociologue que psychologique .

      Quand une critique ramène irrémédiablement un fort pourcentage de personnes a faire automatiquement un lien avec les méchants dretisse ou les méchants gauchisss ou ben les méchants fédéraleux ou encore les horribles séparatiss c’est qu’il y réellement un problème de fond au niveau de l’éducation et de l’instruction ..

      Avoir les millairds et l’armée que les États Unis possède , nous au QUébec je suis sur et certain qu’on l’aurait règlé le problème du monde en 2013 .. pas vous ?

    • hahahah! Mister Lagacé erase his post.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2008
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité