Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 5 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h59 | Commenter Commentaires (177)

    Pour André Boisclair, c’est trop difficile, l’anglais…

    Photo Le Soleil

    Photo Le Soleil

    Pendant que le gouvernement Marois fait de la haute voltige de type Cirque du Soleil pour expliquer en quoi la nomination d’André Boisclair est tout à fait justifiable, comme haut fonctionnaire aux Relations internationale, permettez-moi de sortir une citation de l’ancien chef péquiste, prononcée en 2005 :

    « I won’t do it in English. C’est trop difficile pour moi en anglais. »

    C’était à l’époque de la tempête sur la révélation de la consommation de coke de M. Boisclair, alors qu’il était ministre de Lucien Bouchard. La nouvelle était sortie en 2005, alors qu’il dirigeait le PQ et M. Boisclair ne s’était distingué ni par sa candeur ni par la qualité de sa gestion de crise, dans cet épisode. Pressé de questions par les journalistes, le chef de l’Opposition avait refusé de répondre aux questions en anglais sur la coke. Il revenait pourtant de ses études à Harvard.

    À New York, c’est bien en anglais que ça se passe, right ? Right.

    On espère que l’anglais de M. Boisclair s’est amélioré depuis le temps.


    • Lâchez le morceau, ça commence à être gênant cet acharnement.

    • Mme Marois pourrait lui donner des cours!!!!!!!!!!!

    • Pas fort ce sujet.

      Jean Émard

    • Comme si M. Boisclair était le plus connaissant en termes de relations internationales au Québec. Je me demande bien comment les péquistes arrivent à se justifier toutes ces entourloupettes. Je cherche encore l’éthique de ce parti.

      Je maintiens que les 3 principaux partis sont tellement avides de pouvoir qu’ils n’hésitent pas à sacrifier régulièrement le bien de la population pour la cause du parti. Je prie les Québécois de sortir de leur bulle libérale/péquiste/caquiste et de s’intéresser aux alternatives. Il y a des limites à encourager l’incohérence, l’ignorance et l’aveuglement volontaire (qui se pratique dans tous les partis politiques mes amis).

    • Hou la la, Patrick ; vous avez du fréquenter un peu trop votre potte Martineau ces temps-ci, vos analyses sont très mesquines depuis quelques jours , je trouve.

    • Vous aimez vivre dangereusement! Les péquistes vont se déchainer et vous crucifier. Oser critiquer une telle récompense au ”ti-ami” de Lisée et compagnie va vous créer des ennemis. Les méchants libéraux ont eu les deux mains dans la cagnotte pendant neuf ans. C’était très long dans l’oposition et les péquistes, qui foudroyaient les libéraux pour leurs abus, veulent ratrapper le temps perdu. L’impératrice avait promis de gérer autrement????

    • [ Si je me souviens bien cette conférence de presse était extrêmement émotive pour lui je comprendrais qu'il ne veuille pas utiliser une langue seconde à ce moment ]

    • Patrick,
      Il semble que les ”cvompétences” de Boisclair soient plus importantes pour Marois et cie. que le fait de savoir s’il parle bien ou non l’anglais….et ce même pour un poste qui en principe exige cette langue.

      Jean Bottari
      CONtribuable désabusé
      Montréal

    • Il y a quelque chose franchement provincial, pour ne pas dire pathétique, à voir des Québécois intruits incapables de s’exprimer en anglais. Et ça n’a rien à voir avec l’orientation politique… mais tout avec la paresse intellectuelle…

    • Pourquoi revenir sur cette vieille déclaration?? Boisclair est bilingue et parle très bien l’anglais.

      Vous cherchez des bébittes, M. Lagacé.

    • Très étrange en effet…

      Ce que je me demande par contre, c’est pourquoi on nous ressort toujours ce genre d’histoires longtemps après? Un peu comme votre fameuse entrevue avec trudeau le juste ou bien les clés de char de Maxime Bernier……

    • Marois l’a dit. Il est presque devenu PM c’est donc un pré-requis pour faire n’importe quoi.
      Le PQ de Mareine …scusez Marois (ma touche back space est défectueuse) a de plus en plus soin de ses petits amis. S’il fallait qu’ils sévissent aussi longtemps que Charest, je n’ose même pas m’imaginer dans quel pétrin nous serions.

    • pathetique, belle representation de notre province …… nos soi-disante elites sont unilingues francophone…. ca montre l ouverture sur le monde….. au fait il va faire quoi a nyc…..

    • Je suis sûr qu’il boit du champagne et mange des petits fours avec beaucoup de compétence. Et avec la bouche pleine, même pas besoin de parler.

    • Faudrait passer à un autre sujet si tout ce qu’on a à dire revient à resasser de vieilles anecdotes. Franchement, soyez un peu plus professionnel dans vos commentaires M. Légaré, c’est pas du Martineau bis que vous faites.

    • Depuis quand tu es démagogue Lagacé!!! C’est pas ben ben plus fort comme raissonement que la bande que tu aime bien de Radio-X.

      Facile sortir une phrase hors contexte et lui faire dire ce qu’on pense. Tu t’es pas dit qu’il voulait p-e dire que c’est trop difficle (émotivement parlant) de l’exprimer en anglais, que c’est plus facile de le faire en Francais.

      Ca serait pas de la mauvaise foi de votre part depuis que vous avez recu M.Boisclair dans les studio de Télé-Québec? une géguerre personnel?

      Tk j’aime bien vous lire dhabitudes mais cette fois ci je trouve que cest n’importe quoi comme argumentation de votre part.

    • jaypee

      Boisclair a un DEC, c’est peu instruit pour une “élite”.

    • Deux observations:

      1. ”…il revenait de ses études à Harvard…” il n’a pas fait SES études à Harvard. Il a suivi un cours qui coûte + de 50 000$ pour six mois, genre discussion avec des grands de ce monde qui ont du vécu..

      2. Quel est le service qu’il a rendu a Mme Marois, pour avoir exigé ce cadeau et l’avoir obtenu ?

    • Vous devriez mettre la main sur un de ses devoirs d’anglais de 5e année, question d’étayer vos propos.
      Sérieux, c’est pour protester contre votre patron qui vous force à bloguer ce commentaire niaiseux ?

    • M. Lagacé, vous me décevez, vous ressemblez au méchant Martineau aujourd’hui et il me donne constamment la nausée. Je vais prendre un gravol et aller me décontaminer.

    • des amateurs ces péquistes
      madame bougons multiplis les erreurs …..
      boisclair,breton ,duchesne…… pas beau a voir
      et les étudiants qui doivent rêver eveiller
      la 1er femme premier ministre …..où la pire gaffeuse …elle change pas depuis 20 ans

      b.r

    • Presque 40 ans après l’adoption de la loi 101, ce qui est gênant, c’est de constater les conférences de presse bilingues données par le gouvernement du Qc. Qu’en est-il de la pratique du français chez les journalistes anglos, dites-moi?

      Le français est toujours la langue officielle au Qc, non?

      Et c’est bien le New-Nouveau Brunswick qui est la seule province canadienne officiellement bilingue, n’est-ce pas?

      Vous en êtes bien certain?

      Vraiment?

    • Parle-t-il anglais ou non?
      Est-il allé à la même école de langues que Marois pour apprendre et/ou parfaire son anglais?

    • Pas du grand journalisme… Le gros problème demeure, que ce genre d’article reste dans le parcours…

      Mais si vous rêvez de remplacer Dubuc ou PrAtt, c’est parfait.

      Louis lafontAine

    • Patrick
      T’a rien de mieux comme sujet ?????

      Du Martineau tout craché …… ton ptit jupon dépasse

    • easyrider

      Ses séminaires à Boston ont aussi été payés par la plèbe (prime de séparation d’un an de salaire).

    • Bof, ce n’est pas si grave, on va lui payer un interprete…on est riches ici!

    • 254-6011.

      Tenk iou n ave a naisse dé.

      PS J’ai raté quelques cours mais bon, ça pourrait aider Boisclair si jamais ça lui tente de peaufiner son anglais.

    • L’ironie à son meilleur, quasiment à son meilleur. Moi, j’apprécie, monsieur Lagacé. Toutefois, certains n’aiment pas voir un des leurs se faire agacer et c’est tout à fait normal. Chacun son tour…

    • Finalement, l’élection du PQ est très divertissante, y’a de quoi se marrer à toutes les semaines!!!

    • Bravo M. Lagacé,

      Aujourd’hui est un grand jour, vous avez quand même persévéré 6 ans avant de devenir un larbin de service!

      Pour votre prochain sujet vous pourriez nous informer sur la déclaration de Yves-François blanchette lors de son arrestation…

    • Ce n’est pas grave, il n’est à New-York que temporairement puisque c’est un tinami (terme cher aux péquistes) et lorsqu’il reviendra au Québec, il a un emploi à vie grâce à Pauline et sa gouverne autrement….

    • OU la la la la ! Y a pas à dire, les “spin doctors” de service du PQ sont à l’oeuvre ! Juste à voir les reproches qu’on fait à Patrick Lagacé ici, il est clair que les péquistes veulent enterrer le “cas Boisclair” au plus vite….

    • Je comprends les gens de dénigrer les journalistes québécois et leur quête insatiable du sensationnalisme suite à l’affaire du New-York Post.

      J’étais contre cette idée, mais vous prouvez le contraire. Il existe tellement de manière pour affirmer que cette situation est inacceptable, vous avez choisi la moins bonne et la plus sensationnaliste! Bravo!

    • Lache le ti-boisclair tranquille
      As-tu entendu le maire de Montréal? Une honte.

    • Deux primes de séparation dans son cv,une tres belle JOB a NY et en plus un salaire guaranti a vie
      de $171000.00 . Allo les péquisses blancs comme neige!!!!! Mais vous etes aussi pire que les
      libéraux sinon pire!!!!! C est quoi l affaire de deux postes???? est-il un super homme??? qu a-
      t-il prouvé a date???

    • M. Lagacé, je conçois que vous n’ayez pas le goût de faire un article sur le BS corporatif à tous les jours, mais ces insignifiances, on peut les lire chez un de vos concurrents. Vous croyez que le PQ, c’est du pareil au même ? Moi aussi. Parlons-en. Mais pourquoi, soudainement, avons-nous droit à de tels élans de mesquinerie et de jaunisme?

      Benoît Henry
      -Montréal-

    • C’est quand mêne bizarre quand on lit les commentaires: quand c’est un péquiste c’est de l’acharnement mais quand c’est un libéral bien bon pour lui.

      Bravo pour votre commentaire Monsieur Lagacé

    • Le gars a travaillé pour une firme privée à Toronto :

      ”Lorsque le Parti québécois est défait en 2003, il a déjà accumulé de l’expérience aux ministères des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, de la Solidarité sociale, de l’Environnement et des Affaires municipales.

      Nommé leader parlementaire de l’opposition officielle, André Boisclair s’acquitte de ses tâches pendant un peu plus d’un an avant de quitter la politique pour relever un nouveau défi: compléter une maîtrise en administration publique à la prestigieuse John F. Kennedy School of Government de l’Université Harvard.

      Un an plus tard, diplôme en poche, il s’apprête à aller travailler pour la firme McKinsey & Company, à Toronto, lorsqu’un coup du destin survient: Bernard Landry démissionne de la direction du Parti québécois”.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/tetes/Boisclair/index.html

      Benoît Henry

    • L’anglais de monsieur Boisclair ne m’inquiète absolument pas. Monsieur Boisclair parle bien l’anglais.

      De plus, je ne doute pas une seconde du patriotisme de monsieur Boisclair envers le Québec et je ne peux en dire autant de certains ex-ministres suite aux révélations le commission Charbonneau. Ni des corrompus qui quittent certaines officines municipales avec des indemnisations de départ et des pensions. Cette médiocrité que nous récompensons, je ne la trouve pas chez monsieur Boisclair. Peut-être est-ce cher payé, mais ça à le mérite d’être clair et pas sous la table.

      L’unilinguisme du vérificateur général du Canada et de nombreux députés fédéraux m’inquiètent grandement. Je trouve que cela prouve une certaine médiocrité assumé de la part de notre pays. Tu parles pas français, c’est correct pi on va te donner une belle pension à vie. Ça c’est médiocre, on récompense la médiocrité (mais, tu comprends, c’est tellement duuuur d’apprendre le français).

      Dernière chose, si on pouvait arrêter de s’auto-lyncher en tant que peuple sur notre connaissance de la langue anglaise, ça serait super. Ça commence à ressembler à de l’auto-mutilation, c’est pathétique. Je sais qu’on veut avoir l’air plus catholique que le pape, mais allez lire les pages de commentaires du National Post vous allez comprendre que de l’autre bord, c’est l’exact opposé, c’est la surenchère de celui qui fera le commentaire le plus red neck possible sur l’inutilité d’apprendre le français.

      En bref, Monsieur Lagacé, vous en faites trop, personne, pas même la communauté anglo-québécoise, ne vous en demande tant.

    • Commentaire cheap. Parlez de Boisclair sur ses compétences insuffisantes pour le poste (dieu sait qu’il y a suffisamment de matériel là-dessus), et non pas avec des attaques d’enfant du primaire. Complètement inégal, capable du meilleur comme du pire….

    • En tout cas, M. Boisclair nous montre comment on peut se rendre loin au PQ avec juste un Diplôme d’Études Collégiale.

      Le petit Bureau-Blouin devrait le prendre en exemple au lieu d’aller perdre son temps (partiel) pour faire un Baccalauréat.

    • “Etudier à l’université X”! Ce type d’expression ne devrait être utilisé que quand une personne a étudié au moins 3 ans dans la même institution universitaire. Sinon, on trompe le public. Par exemple, un baveux pourrait prétendre “avoir étudié en médecine, en droit et en physique à Harvard” après y avoir suivi des cours pendant 1 semaine en Médecine, puis pendant 1 semaine en droit, puis pendant 1 semaine en physique!

      Pour revenir à Boisclair, il a étudié pendant 6 mois à Harvard: pas suffisamment longtemps pour améliorer son anglais substantiellement.

    • Toute cette affaire Boisclair, c’est franchement désolant. Pas forte la ma’me Marois avec cette histoire. Plus ses changements de cap à répétition sur ses récentes promesses, je commence à avoir hâte aux prochaines qui ne sauraient tarder.

    • @gadur
      Super, votre commentaire

    • Quelqu’un peut-il nous expliquer exactement en quoi consiste sa “pension à vie”? Parce que Jean-François Lisée a justifié les conditions d’embauche de Boisclair en expliquant (notamment à 98,5 FM) qu’il ne fera qu’accumuler des années de retraite comme n’importe quel employé travaillant pour n’importe quelle entreprise, une année à la fois.

      Alors, que signifie exactement “pleine rente à vie”? A-t-il droit à son 170000$ par an à vie, ou seulement une fraction de ce montant correspondant aux années où il aura travaillé pour le gouvernement? (Évidemment, j’ai bien compris que son emploi au gouvernement était, lui, garanti jusqu’à sa retraite, qu’il peut choisir de prendre dès 55 ans, le chanceux.)

    • “Libérez-nous des libéraux” chantaient-ils. “Faire de la politique autrement” scandaient-ils. Finalement, plus ça change, plus c’est pareil. Triste, peu importe que le tit-ami du PQ soit ou non bilingue…

    • Il me semble que cette simple déclaration devrait suffir à le disqualifier pour le poste. Soi il est incompétent en anglais et il n’a rien à faire à NYC, soit il fait preuve de mauvaise foi et de petitesse d’esprit et n’a rien à faire à NYC.
      J’écoutais les blogues audio de The Economist sur comment faire des affaires à Hong Kong, Singapour etc. et l’apprentissage de anglais par la population locale de ces grandes villes dynamiques revenait toujours comme un grand facilitateur et contributeur à la richesse collective. À Hong-Kong on ne dit pas, “l’autre ne parle pas Chinois donc moi je ne parlerai pas Anglais na-ni-na-ni-boo-boo” mais pourtant ici c’est la logique qui te vaut d’être applaudi. Une belle logique qui fait éloge de l’apauvrissement. Pour moi, c’est n’est qu’une coche en haut des musulmans extrémistes qui détruisent des reliques historiques sous prétexte qu’elle sont payennes. C’est pathétique de nous voir patauger dans notre petit ressentiment avec nos émotions vexés. On est pas sorti du bois ici au Kébec…

    • ll ne parle pas anglais, consomme de la coke, et on va envoyer ça à New York pour nous représenter ?

      Sacrament Ginette !!!!

    • La question à savoir si André Boisclair est parfaitement bilingue est plus que pertinente puisqu’il vient d’être nommé à un poste prestigieux À NEW-YORK où il aura à “travailler” exclusivement en anglais. Patrick Lagacé soulève un doute à partir d’un évènement vérifiable au cours duquel il avait refusé de s’adresser à la presse anglophone sous prétexte que “c’est trop difficile en anglais”.

      C’est quoi ce délire de réagir comme si on s’acharnait sur ce “pôvre” M. Boisclair ? (170 000$/an à vie). On se pose trop de questions vous croyez ? Pauvre monde..

    • Bon, on voit bien que vous ne coucheriez jamais dans l’même lit que Boisclair, et puisque vous êtes à court de sujet, voici. Vous êtes par contre très chum avec l’ami Patriquin, Martin qui encore une fois prenait un malin plaisir avec d’autres journalistes anglophones de Global à démoniser la société québécoise avec démonstration faite à maintes reprises selon eux à la commission Charbonneau. Occultant, de façon mesquine, leur propre situation en Ontario et plus particulièrement à Toronto, situation d’un contrôle quasi total de la pègre sur les affaires d’approvisionnements et de contrats gouvernementaux. Pourtant ces faits ont été révélés par un des leurs, haut-gradé de la G.R.C, à la retraite, et par des juges et enquêteurs italiens qui ont sérieusement avertis le gouvernement canadien. Alors ma suggestion, parle donc à ton chum qu’il nous lâche un peu les “baskets” et par la même occasion agrandir, toi, les sujets de ta billeterie à sens unique.

    • Monsieur Lagacé,

      Commencez donc par regarder le taux de billinguisme dans VOTRE pays le canada avant de parler du Québec.

    • “Il y a quelque chose franchement provincial, pour ne pas dire pathétique, à voir des Québécois intruits incapables de s’exprimer en anglais.” jaypee2

      ===

      Qui est incapable de parler anglais ? Certainement pas Boisclair.

      Jean Émard

    • @silenceondort

      ===

      10/10.

      Jean Émard

    • Patrick…pas que je défende la nomination de Boisclair, mais cette fois ton parralèle est douteux. T’es un meilleur journaliste que ça.

    • Avec tous le poignards que Pauline Marois a plantés dans le dos de André Boisclair, je crois que celui-ci sera refoulé à la frontière.

      André Boisclair est bilingue et c’est vrai qu’il a fait une mauvaise gestion de crise il y a sept ans.

      S’il en avait fait une bonne, nous n’aurions pas Pauline Marois comme boulet à la tête du gouvernement.

      Pour la coke, que celui qui n’a jamais sniffé lui jette la première pierre.

    • Un gars surévalué qui a su se vendre ben d’aplomb. Il n’a pas un diplome de Harvard, il a juste suivi un petit cours à des milliers de dollars que papa lui avait payé. C’estavec ca qu’il s’achetait une job.

      Il a réussi. Boisclair est une honte pour le Québec. Il a toujours fait semblant d’être un gars cool et instruit alors qu’il est juste un petit fils à papa. Marois a acheté son silence, il en menait trop large avec les gaz de schiste. Il est pour et c a faisait pas l’affaire de Pauline. Elle lui a fermé la gueule avec une job à vie à 170 000$ par année. J’espere que les Québécois s’en souviendront quand arrivera le temps des élections l’an prochain.

      Avec une ligne ou deux, il parle très bien l’anglais. Il l’a prouvé à maintes reprises. Dites-moi est-ce que la coke est fournie avec le logement, la nourriture, le blanchissage, la bonne, le gros compte de dépense?

      J’ai travaillé toute ma vie comme un fou et voilà où va mes impots. Cest scandaleux. Plus jamais on me pognera à voter au Québec.

      Pauvre Castfiore qui se regarde et s’admire, Je déteste cette arriviste.

    • Cette histoire de nomination “gagnant à vie” est en effet un peu louche, mais bon, quand on regarde ce que les Libéraux ont fait pendant 9 ans, je trouve qu’on s’acharne pas mal sur Boisclair et le PQ ces temps-ci.

      Est-ce que ce genre de chronique est un passage obligé pour vous M. Lagacé, histoire de prouver à vos patrons que vous êtes capable d’être aussi dur avec les Péquistes qu’avec les Libéraux? Vous auriez dû trouver une meilleure histoire pour nous démontrer votre impartialité, ça fait un peu forcé, là.

    • Quels sont les diplômes de Boisclair?

    • Hé, ces histoires de coke et cette déclaration, c’est de très bas étage! Ça me rappelle le défunt Allô-Police, vous ressortez une simple phrase vieille de 8 ans et vous l’enrobez d’une accusation de toxicomanie alors que, je vous l’annonce en grande primeur, je ne serais pas surpris que les trois quarts de la classe politique en consomme régulièrement. En tout cas, c’est fort populaire chez les professionnels de 18-55 ans de tous horizon. Boisclair à la limite l’a candidement avoué.

      Et quel est le but de ce billet, au juste? Vous n’avez pas envie de creuser le sujet des BS Corporatifs qui est exactement le contraire de celui-ci, à savoir pertinent? Beaucoup de gens vous lisent, M. Lagacé. Il y a déjà un Éric Duhaime qui occupe cet impertinent créneau de la démagogie populiste. Laissez-lui donc la place.

    • “Boisclair est une honte pour le Québec. ” kasimir35

      ===

      MDR. À beurrer trop épais ça devient rigolo.

      Jean Émard

    • “Patrick…pas que je défende la nomination de Boisclair, mais cette fois ton parralèle est douteux. ” arianeg

      ===

      Il avait besoin d’un sujet racolleur et simpliste pour faire son mini topo au 985. :)

      Jean Émard

    • Les péquistes détestent l’anglais. Ce qui explique son simulacre de mba à harvard qui fait la risée de YALE.

    • @ easyrider

      C’est toi le + fort. Bien visé (15h35)

      J’ai hâte de voir qui va aller squatter son appartement newyorkais. Des amis, des cousines, des députés. Méchants partys à venir, aux frais du Prince à New York.

      Un vol en plein jour, sous notre nez.

    • @hermyy… vous seriez surpris… !!

    • @jeanhudon

      André Boisclair n’a jamais complété ses études universitaires à l’Université de Montréal en sciences économiques.

      Études à Harvard Le diplôme qu’il a obtenu de Harvard est un « Mid-Career Master in Public Administration (MC-MPA) », émise non pas par Harvard mais par une école qui y est rattachée, la John Fitzgerald Kennedy School of Government. On peut aller voir sur le site web de l’école pour voir que c’est cette maîtrise qui ne dure que un an.

      source:

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Andr%C3%A9_Boisclair

    • Lâchez pas monsieur Lagacé. Le patronage et la corruption, sussent-ils péquiste, demeurent du patronage et de la corruption.

      Gilles Caron

    • «De la fausse représentation» par L. Gagnon
      http://archives.vigile.net/05-10/6.html#1

      Alors, il a un bac ou il n’en n’a pas de bac, Boisclair? Selon l’article de Gagnon, il n’en n’a pas et s’il était devenu Premier ministre, il aurait été le moins instruit de toute lHistoire du Québec.

      Pourquoi cependant Gagnon s’est -elle rétractée?

    • J’ai hâte au retour des Libéraux … Si je voulais être plus pragmatique la CAQ, pour faire le ménage dans la fonction publique notamment chez certains profs de CEGEP!

    • Et pendant que nous y sommes, à quand une chanson des Locolocase… Libérez nous des péquistes la là l’ère ….

    • ” I won’t do it in English”. Qu’il a peut-être dit sans accent. C’est du passé et Justin Trudeau dit ces temps-ci des choses bien plus à conséquences.

    • “C’était à l’époque de la tempête sur la révélation de la consommation de coke de M. Boisclair,”. Mais cette croustillante précision hors sujet sur des événements datant de 2005 nourrit les commentaires. Difficile de ne pas y voir une mesquinerie, un persiflage.

    • @garsdequébec “Je suis sûr qu’il boit du champagne et mange des petits fours avec beaucoup de compétence”. C’est aussi le cas de la plupart de ceux qui en ont l’occasion. Seriez-vous envieux?

    • @dgooo “une guéguerre personnelle? ” Ou un manque momentané d’inspiration? En tous les cas, ça marche: 71 commentaires en moins de 4 heures. Et la soirée est jeune.

    • @respectable ” son simulacre de mba à harvard qui fait la risée de YALE.”. Vous êtes soi très bien renseigné soi un lanceur de rumeurs inventif.

    • @350t2…oui,c’est superdrole…mais on va rire moins qds ça va être le tps de payer la note, dans mon cas,qds je fais le cheque au ministere du revenu,je ne ris pas très fort..

    • @amethystium “ll ne parle pas anglais, consomme de la coke”. Vous auriez dû écrire à l’imparfait: au présent, ça s’apparente à de la diffamation.

    • snowhite

      @hermyy… vous seriez surpris… !!

      Vraiment?

    • 71 commentaires en moins de 4 heures, précision: noté à 18h50.

    • Toujours moins cher que la coruption liberal,y a pas a dire,c est quand meme bon comme diversion cette acharnement,lachez pas ca occuppe vos journee…….Alain Legault

    • @montréalaise “…Méchants partys à venir, aux frais du Prince à New York”. Pourquoi lui plus que le délégué précédent?

    • Donc, pour ce gouhernemaman, un DEC définit le pré-requis de “grande compétence” pour être notre représentant à New York??? C’est la même chose que pour être minisse de l’environnemaman!
      Ils devraient essayer de passer un seul examen de la fonction publique pour voir! Et c’est vraiment pas donné, ça ressemble un peu à de la torture. Même quand tu occupes le poste depuis 5-6 ans.
      Et comment ne pas être envieux … bien sûr que j’aimerais ça aussi … même si j’ai une maîtrise.

    • Ne pas savoir parler en anglais en 2012, c’est un handicape grave. J’ai beaucoup de pitié pour les gens qui souffrent de ça.

      Dommage pour eux.

    • Le péquiste Boisclair pas très très brillant le bonhomme, enfin une fois de plus le piston fonctionne a plein tube, merci pour cette information Patrick, vous êtes courageux dans ce monde péquiste qui nous demande de clouer le bec, BRAVO

    • @bouclier

      être unilingue en 2012, c’est un handicap grave. Mais cela n’empêche pas de devenir vérificateur général du Canada et de recevoir un belle pension. J’ai pitié de vous puisque vous semblez trouver cela normal.

      Dommage pour vous

    • Gratuit et déplacé ce billet.

    • En général, j’apprécie ce que vous écrivez mais là, je dois dire qu’ici, Monsieur Lagacé, vous me décevez beaucoup. Prendre une nouvelle vieille de plus de sept ans sans chercher le moins du monde à l’actualiser, ce n’est pas fort du tout. Avez-vous laissé votre professionalisme au vestiaire? De toute évidence, votre copain Martineau commence sérieusement à devenir pour vous une mauvaise fréquentation.

      Ceci étant dit, je trouve que la nouvelle aurait bien mieux passé si on avait annoncé d’abord la nomination d’André Boisclair comme sous-ministre, puis ensuite sa promotion comme délégué général à New-York. Le public aurait sans doute vu une aubaine dans ce cumul des responsabilités. Mais, comme chacun le sait trop bien maintenant, Madame Marois adore se tirer dans le pied et dilapider aux quatre vents son mince crédit de sympathie.

      Et pendant ce temps-là, au mépris des règles protocolaires et sans qu’il y ait eu débat, le drapeau canadien trône au Salon rouge. Au moins je sais maintenant que la CAQ et son chef, contrairement à ce qu’ils prétendent, ne sont pas plus nationalistes qu’une poignée de porte. Quand le Québec va-t-il donc se prendre en main?

    • Martineau, sors de ce corps….Pas très édifiant ton affaire…

    • j espère que vous les journalistes viendrez pas nous dire qu on est cynique quand on dit qui sont tous pareils

    • Voyons ……..don’t be inquiete……comme dirait la Castafiore …..Pauline is in charge !!!! Quel beau peuple de maillet complet icitte !!!! Tellement triste que ca en devient drole. Pis en plus….la Castafiore m’en demande plus au niveau des taxes pour payer pour ce Gong Show …on peux tu ravoir Charest svp ???

    • @cscapital “Martineau, sors de ce corps…”. Les oreilles doivent lui “siler” aujourd’hui.

    • @spa-grave: ”on peux tu ravoir Charest svp ???”

      C’est une blague, ça? Est-ce qu’on ne peut pas souhaiter mieux pour demain?

    • @ lukos
      Pourquoi lui plus que le délégué précédent?
      ……………..

      Parce que lui, c’est un profiteur doublé d’un opportuniste. Depuis le début de sa carrière politique, c’est à peu près tout ce qui ressort. Faites votre recherche. De l’écologie aux compagnies gazières, monsieur empoche. Il ne travaille que pour LUI. Il va où il peut remporter la mise.

      De plus, pour lui, NYC c’est une cour royale et sa suite le suivra. Notre Travolta au sourire Pepsodent aura une grosse cour qui va lui coller aux fesses. Sans jeu de mots.

      Vous vous doutez que si j’écris cela c’est que je ne me fie pas qu’à mon intuition… Mais je m’arrête ici. C’est tentant mais je ne peux écrire plus.

    • C’est incroyable; nommez un type à New York qui a de la difficulté à s’exprimer en anglais.

    • “C’est trop difficile pour moi en anglais” n’était qu’un prétexte pour André Boisclair de ne pas répondre à une question qui lui soit embarassante en anglais. Il ne voulait pas répondre, c’est tout.

      À tous ceux qui veulent que la langue commune soit le français seul, sachez qu’on n’était pas en train de poser la question à un ministre dans sa fonction. Et le fait de le nommer comme délégué du Québec à New York, c’est une poste qui demande de diplomatie. Ce n’est pas sûr que monsieur la maîtrise, bien qu’il ait occupé des postes ministérielles.

      Il a failli être PM ! Bon mais il n’a pas brigué directement pour ce poste. Les votes exprimées étaient pour tous les candidats du Parti Québecois, pas pour lui seul.

      C’est bien parti de gouverner différemment pour madame Marois.

    • Gadur,

      Le gouvernement Harper trouve maintenant que ce n’est pas une bonne idée de nommer un Vérificateur Général unilingue anglophone. Il a les comptétences nécessaires mais en matière linguistique, monsieur ne s’est pas amélioré malgré les cours intensifs qu’on lui procure.

    • Une autre petite crosse envers et contre Boisclair, et vous allez en faire une victime, continuer votre beau travail, il vous en sera reconnaissant. Tiens un concours pour trouver la prochaine faille.
      Curieux tout de même, fondamentalement il me semble qu’André Boisclair pourrait faire parti de votre réseau d’amis, style bobo.

      M.Leduc

    • Je souhaite bon courage aux fonctionnaires de carrière de la Délégation du Québec à New York qui vont devoir servir et endurer cet opportuniste et ce dilettante nommé par pur favoritisme…

    • Je je je je Jean-François Lisée est responsable de l’affaire Boisclair et doit démisionner.

    • fauconcanadien

      Désolé, petite faute d’orthographe, c’est “nommer” et non “nommez” que vous auriez dû écrire.

      Important l’orthographe lorsqu’on fait des reproches à quelqu’un sur la maîtrise d’une langue.

    • Alors on doute de la crédibilité, probité,et “intégrité” de M.Boisclair maintenant ?. haha.J’aime mieux en rire qu’en pleurer. Ces gars-la sont tellement ridicules .Je n’en ai jamais d’aussi opportunistes. Tout ce que ces gens disent sonne faux.Je n’ai aucune sympathie,ni pour lui, ni pour la Castafiore.

    • N’a-t-il pas fait des études à Harvard ?

    • @youbablue “Madame Marois adore se tirer dans le pied”. Ça…

    • @fauconcanadien “nommez un type à New York qui a de la difficulté à s’exprimer en anglais”. Si vous vouliez vraiment dire “nommez”: un tas d’immigrants, illégaux ou non, qui vivent et travaillent dans des ghettos.

    • Il y avait à mon sens d’autres arguments pour contester la nomination de Boisclair et les conditions salariales des hauts fonctionnaires. Ou bien les nominations partisanes en général. Ou bien le gouvernement. Ou bien la diplomatie québécoise.
      Remettre en doute l’anglais de Boisclair et revenir sur sa consommation de coke dans le même article, dans le seul but de le discréditer personnellement, c’est très moyen je trouve. Vous pourriez trouvez mieux à apporter au débat public j’espère.
      Pour le reste, continuez votre bon travail.
      Maxime Charbonneau

    • Drôle de sujet pour votre blogue car vous faites référence à une déclaration d’André Boisclair qui date de 2005. Je suis convaincu que, depuis, il a appris à très bien se débrouiller en anglais. À ce sujet, n’a-t-il pas entre autres enseigné un certain temps à Concordia ?

      Le problème est plutôt ici bien sûr le fait que ce que M. Boisclair a demandé (un poste permanent dans la haute fonction publique) et obtenu du gouvernement est excessif. À la place de notre PM, j’aurais refusé de le lui accorder, et il est encore temps pour elle de changer d’idée comme le lui demandent les partis d’opposition.

      Remarquez que le PLQ reste quand même mal placé pour donner des leçons au gouvernement. Quand les libéraux étaient au pouvoir, ils en ont placé beaucoup de leurs amis à des postes importants, et même permanents dans la fonction publique. Sans compter leurs pratiques douteuses pour remplir les coffres de leur parti !

    • @Patrick Lagacé : en cherchant jusqu’en 2005 pour lui trouver une faute, vous avez passé par-dessus ses années d’enseignement à l’Université Concordia. Il y enseignait un cours avec… John Parisella! Bref, il maîtrise très bien l’anglais M. Boisclair. Je trouve dommage cette tangente à vouloir lui trouver des “bibittes”, à l’extérieur du contexte actuel. Contentez-vous de couvrir le vrai sujet de controverse : sa nomination comme fonctionnaire. C’est bien assez.

    • max04 “Remettre en doute l’anglais de Boisclair et revenir sur sa consommation de coke dans le même article”. Une vieille rancune personnelle, peut-être? Si c’est le cas, ça ne nous concerne pas et ça n’aurait pas dû faire l’objet d’un billet. Même si je l’ai abondamment commenté, vu qu’il était là.

    • A voir la tempête médiatique déclenchée pour la nomination d`un fonctionnaire.Se monsieur aura beaucoup de succès s`il édite son autobiographie .Je laisse à mes collègues blogueurs le soin de trouver un titre .

    • Puisque le peuple québecois devra lui payer une rente à vie on devrait lui exiger qu’il fasse une conférence en anglais seulement pour s’assurer qu’il est vraiment capable de faire la job.

    • J’ai encore voté pour le PQ à la dernière élection. Jai voté pour l’équipe et non pour Pauline Marois en espérant que cette équipe pourrait pallier aux lacunes de la chef devenue PM pour mon plus grand malheur. J’espérais un PQ qui aurait redonné aux citoyens le goût du Québec mais malheureusement ce gouvernement ressemble de plus en plus aux deux autres partis infectés d’opportunistes de carrière comme le PLQ et la CAQ. Ce gouvernement péquiste est à l’image de Pauline Marois soit un gouvernement gaffeur, frileux et malhabile.

      L’ombre de Lucien Bouchard plane sur le Québec et ce n’est certainement pas une bonne nouvelle car nous savons tous et toutes que Lulu fait maintenant partie du cercle des amis intimes du Roi de Sagard. Nous savons aussi que Lucien Bouchard a beaucoup d’ influence sur les nombreux « autonomistes « qui grenouillent au PQ depuis quelques années surtout parmi la garde rapprochée de Madame la Première du Québec , Pauline Marois !

      Quelle tristesse quand même , le PQ qui commence a ressembler aux deux autres partis de petits affairistes du Québec ! Nos bons fédéralistes auront maintenant trois partis politique pour faire leurs choix . Bien sûr le PQ n’ est pas encore au même niveau de putasserie que la CAQ et le PLQ mais il semble connaître le chemin pour s’ y rendre !

    • Pour moi, le titre de l’article jouant sur la méconnaissance de l’anglais n’est pas vraiment l’indécence, mais la double nomination avec une permanence dans la haute fonction publique.

      On te nomme à une fonction politique partisane (business as usual), tous les partis le font. C’est juste que là le PQ sachant que son règne sera de courte durée. Tellement de courte durée qu’on s’est arrangé pour produire un budget qui fera en sorte qu’on franchira le printemps alors que les libéraux auront un chef sans avoir à produire un budget car on vient d’en lancer un qui leur permettra de surfer un peu plus loin.

      Devant l’évidence qu’ils seront défaits dans un avenir qui ne dépassera pas 2 ans, ils prennent les bouchées doubles pour faire les nominations. De plus comme ces nominations partisanes sont de courtes durées (jusqu’à la défaite) on doit assortir le cadeau d’un autre cadeau. Et c’est là que le bât blesse. On aura beau tenter de dire qu’ils ne sont pas les premiers à faire cela. Ils enfilent faussetés par dessus faussetés pour tenter de se justifier. Heureusement qu’il y a des journalistes qui ont talonné le PLQ et qu’il y en a d’autres pour prendre la relève pour suivre le PQ.

    • Avertissement solennel :

      Patrick Lagacé, si tu es des nôtres, tu dois immédiatement cesser toute critique du gouvernement du Parti québécois. Ce sera notre dernier avertissement.

      À défaut d’obtempérer, nous t’attaquerons personnellement, sur ton blogue, dans la rue, chez ton employeur,nous attaquerons tes proches, bref nous tenterons par tous les moyens de t’abattre.

      Signé les blogueurs péquistes.

      Enfin, c’est ce que je comprends de plusieurs interventions sur ce blogue.

    • Le chanceux !

      La communauté gay est ben plus trippante à NYC qu’à Montréal.
      Et avec ce salaire, party time!
      Je veux sa job!.

    • On peut réellement voir ce que ça donne d’attaquer un péquiste,. Patrick, tu as toute la meute sur le dos depuis 2 jours…

    • Peut-être que ce que M. Boisclair tentait de dire à l’époque (”I won’t do it in english [...]“), c’était :

      “Je ne laisserai pas la chance aux journalistes anglophones et majoritaires anti-péquistes de me ramasser sur ce sujet.”

      À mon sens, rien à voir avec sa capacité de s’exprimer dans la langue de Harper.

    • Erratum :

      * majoritaires = majoritairement

    • Pourquoi pas un article sur JM Fournier du parti libéral, chef de l’opposition officielle? Il a une pension à vie, il a eu une prime de départ de 200 000$ pour un stage de 4 mois en Syrie avec SNC Lavalin. Pas un mot la dessus dans les media. Vous avez un filon la dessus avez vous peur de creuser un peu?

    • Je crois qu’il y a plusieurs blogueurs ici qui ont vraiment, vraiment, vraiment besoin de prendre un looooong break à Noël.

      Le top du top ( yé probablement déjà trop tard dans son cas, son degré de compréhension semblant lourdement affecté ) :

      sans_ambages , 6 décembre 2012,07h23

      Ouf !!

    • on a pas un bureau de representation quebec dans une republique bananiere francophile quelque part en afrique ou il se sentirais bien mieux en francais ?

    • Commentaire pathétique. Hors-contexte d’il y a 7 ans. Une autre porte ouverte pour les chialeux chroniques de notre belle droite québécoise… Retournez au Journal de Montréal avec des sujets-poubelles de mauvais goût. Vous descendez très bas…..

    • un toxicomane comme “ambassadeur” du quebec a NY …… bel exemple a suivre

    • Quel dommage que pour se débarasser de Charest – et il fallait le faire – on soit “obligés” de passer par Pauline la Gauche et ses tinamis. Quel désastre. Pauvre Québec, et surtout, pauvres contribuables québécois (du moins ceux qui restent)! “Mozusse” que j’ai hâte de sortir d’ici! Si je n’avais pas la perspective de bientôt quitter le Québec de façon spectaculaire et super coûteuse pour ceux qui auront le malheur de rester derrière, eh bien, je pense que je deviendrais fou.

    • Come on, les Matantes : Quel épouvantaaaaaaaaaaaaaable scan-ca-le….

      Un Scandale? Ah oui? Le gars est un des plus brillants esprits de sa génération, le type que l’on veut ABSOLUMENT avoir dans son équipe pour se donner une crédibilité et une forme de rigueur face à ses partenaires. Ce n’est pas comme un Raymond Chrétien, le frère de Jean Chrétien, qui a pu bénéficier de la mainmise politique du PLC sur le Canada pour se faire une carrière diplomatique étendue de 1978 à 2004, sans compter de nombreuses années dans la Fonction publique canadienne, là… On parle d’un gars qui a de VRAIES études et des compétences élargies, non d’un adepte des cocktails mondains… On se plaint que tous nos cerveaux fuient vers le privé, faute de conditions compétitives. On se plaint de ne pas avoir les meilleurs aux postes névralgiques parce que le privé offre constamment de meilleures opportunités…. et là, les Matantes, vous pleurnichez parce qu’ENFIN, on met sur la table des propositions aptes à retenir les services d’un seul homme surqualifié? Vous espériez quoi, dans le contexte d’un gouvernement minoritaire?

      Si tous les partis ont applaudi à la nomination de Boisclair à ce poste hautement stratégique auprès d’une communauté new-yorkaise plus qu’essentielle au Québec, les partis d’opposition et les sbires de GESCA ont TRÈS VITE déchiré leurs chemises face à une sécurité d’emploi offerte à un ancien chef du PQ, trop contents d’enfin avoir l’oreille des médias qui leur a manqué à la suite du dépôt du budget… Entendaient-ils mettre Boisclair à la porte dès leur éventuelle accession au pouvoir? En ce cas, Boisclair a bien fait d’exiger ces conditions et le PQ à bien fait de les accepter! J’en aurais fait autant. Soyons réalistes : il est impossible de s’adjoindre les meilleures compétences si elles sont soumises aux humeurs des politiciens, non du marché. Boisclair vaut au minimum 400,000$ par an sur le marché de l’emploi québécois. Ne sursautez pas… c’est seulement le salaire de votre dentiste, sauf que ledit salaire tombera à 150,000$ comme grand commis de l’état. Un emploi à rabais, en somme, qui rapportera gros au Québec.

      C’EST UN BON INVESTISSEMENT qui coûtera moins cher qu’un organisateur politique libéral nommé dans une société d’état à 350,000$ par an, sans oublier les bonis qui viennent tripler la donne.

      Alors, les Matantes ? Allez pleurer ailleurs.

    • Continuer votre acharnement on commence a la connaitre la Presse un vrai journal de Libéraux, on aimerais connaitre les deux versions, mais pas avec vous autres on n’en toujours rien qu’une celle qui favorise les bons Libéraux continué votre bon travail, a un moment donné on va vous appeler la Presse Libérale.

    • «… La première ministre, Pauline Marois, a annoncé qu’André Boisclair a renoncé à son statut d’employé permanent de la fonction publique québécoise. Il demeure délégué général du Québec à New York…» (La Presse)

    • jpppineau

      Tu as regardé les nouvelles aujourd’hui? Boisclair lui-même n’est pas d’accord avec toi!! MDR

    • Ça se peut-tu des cocus contents comme ça.

    • Quelqu’un qui a fait Harvard, franchement, connaît l’anglais, faut pas déconner.

      Même les imbéciles parlent l’anglais, vous savez, quand ils y sont exposés assez longtemps. Right?, comme vous dites.

      Il était déjà extrêmement mortifiant pour lui, on le comprend, de tenir un point de presse en français sur cette affaire, si bien que je crois plutôt que Boisclair avait choisi de s’en tenir au français et de ne pas répéter son supplice en anglais.

      D’ailleurs, enverrait-on un diplomate au Japon qui ne parlerait pas le japonais ? Vous sautez un peu vite à des conclusions qui semblent faire votre affaire, M. Lagacé, si j’en juge par votre traduction assez significative des paroles que vous lui prêtez. En effet, ne devrait-on pas traduire «I wo’nt do it in english» par «je ne le ferai pas en anglais«, et non pas, comme vous le faites, par «c’est trop difficile pour moi en anglais» ?

      Trop difficile ? Peut-être bien, en effet, mais peut-être pas pour les raisons que vous supposez.

      Vraiment pas fort, celle-là, M. Lagascé. Je dirais plus, je dirais même que ça frise la mauvaise foi. Avez-vous seulement vérifié que Boisclair était aussi nul que vous le prétendez en anglais.

      Et j’ajouterais, dans une langue que vous aimez bien parce que vous êtes toujours à la défendre bec et ongle – un souci qui vous honore certainement, sauf quand c’est de mauvaise foi comme aujourd’hui : cheap shot !

      Et puis, surtout, la question ne se pose même plus au moment d’écrire ces lignes, n’est-ce pas ? Et pour d’autres raisons que celles que vous soulevez ici, bien sûr.

    • «Ce n’est pas comme un Raymond Chrétien, le frère de Jean Chrétien, qui a pu bénéficier de la mainmise politique du PLC sur le Canada pour se faire une carrière diplomatique étendue de 1978 à 2004»

      1. Raymond Chrétien est le neveu de Jean Chrétien. Pas son fils.

      2. Il est considéré par tout le monde comme l’un des très grands ambassadeur du Canada à l’étranger. Il est très respecté.

      En parlant de Boisclair vous dites: «On parle d’un gars qui a de VRAIES études»

      Son cours qu’il a suivi à la John Fitzgerald Kennedy School of Government, c’est un cours de “rattrapage” pour millionnaires (ou amis de millionnaires) qui ont souvent peu d’études. Vous sortez 40 000$ pour quelques mois de conférences, d’échanges et de “travaux”… et on vous donne en échange un beau papier qui vous fait bien paraître. C’est sûrement une bonne école, la question n’est pas là mais c’est une école où on échane des milliers de dollars contre un beau diplôme.

    • Correction: “Pas son frère” au lieu de “Pas son fils”

      Raymond Chrétien est le neveu de Jean Chrétien

    • @sans_ambages

      6 décembre 2012
      07h23

      ____________________________________________________

      Vous avez très bien compris la dynamique des fans péquistes!!!!!!!MDR!!!!

    • La question qui me chicotait était plus celle de la job à vie et comment M.Boisclair a pût s’imaginer que ça passerait comme du beurre dans la poêle. M.Boisclair n’a jamais eu l’affection des québécois. Pas parce qu’il a déjà fait de la coke, pas parce qu’il est homosexuel, non, parce qu’il a l’air fendant et autosuffisant! Les québécois n’aiment pas les fendants, les hautains nés avec une cuillère d’argent dans la bouche. Délégué du Québec à New-York, il va être excellent, le couronnement viendra s’il le mérite. Son exigence était de trop, de toute façon, y a-t-il quelqu’un qui s’inquiète vraiment de son avenir? Mme Marois ne se doutait pas à quel point nous étions écoeurés des nominations partisanes? Come on…

    • Mme Lysiane Gagnon, elle, a tout faux dans son opinion de ce jour ! Je pense qu’elle est déconnectée de la réalité.
      Même si M. Boisclair renonce à son poste à vie, c’est incroyable d’entendre dire aujourd’hui par Mme Marois, que cette controverse lui a permis de mesurer l’ampleur de la volonté de changement des québécois. Un autre dossier dans lequel son recul démontre sa grande lacune politique et incapacité à gouverner. Idem pour JF Lisée.

    • montrealaise

      Plusieurs intervenants ont expliqué “les vraies études” de Boisclair avant toi, mais en pure perte car manifestement une grande partie de l’électorat péquiste a zéro connaissance du milieu universitaire. D’ailleurs le milieu universitaire n’est-il pas l’ennemi actuel du gouvernement?

    • @ magano

      Les pires ennemis de Boisclair viennent des rangs même du PQ. Vous avez pas suivi?

      Je me souviens que dans le temps, j’étais favorable à son élection comme chef du PQ (je ne suis pas péquiste). Savez-vous ce qui me revient le plus en souvenir de ces années? Les péquistes des régions ne voulaient pas de lui car il était Montréalais. Ils le disaient textuellement. Tout comme beaucoup de bloquistes des régions reprochaient à Duceppe d’être Montréalais.

      Je ne suis pas bloquiste non plus et j’ai souvent écrit sur ces blogues que je considère Duceppe faisant partie des meilleurs politiciens du Québec, de tous les temps. Je le pense toujours mais mon admiration est en berne depuis qu’il a médiocrement essayé d’humiler Jack Layton durant la campagne électorale puis ensuite, il a récidivé envers Amir Khadir. Duceppe devient mesquin dans la défaite.

      Pas besoin d’être Libéral pour reconnaître les failles de Boisclair et/ou de Duceppe. Les souverainistes des régions mènent le bal mais pour de fausses raisons.

    • Effectivement vos propos ressemblent à de l’archarnement. Manquez-vous de sujets? prenez congé Christ comme dirait votre collègue Martineau.

      Sage décision de Boiscler et Marois aujourd’hui!

    • ERRATUM

      Pardon. Boisclair n’a renoné qu’à sa nomination de sous-ministre. J’avais lu trop vite qu’il avait tout refusé.

      Mais je n’en reviens tout simplement pas du nombre de gens qui croient que Boisclair n’a pas les connaissances suffisantes en anglais (ou en d’autres matières) pour occuper ce poste à New-York.

      Comme quoi, quand c’est écrit dans le journal, même un mensonge devient vite parole d’Évangile. Sur un sujet plus délicat, cela pourrait facilement porter le nom de diffamation.

      De toute façon, sur un blogue on peut dire n’importe quoi, c’est bien connu. À commencer par le blogueur lui-même… Ensuite, c’est parti mon ki-ki… Tout le monde à la queue-leu-leu !

    • On dirait que ce n’est pas Pauline qui dirige. Le lobbying à l’intérieur de son parti se fait aller en titi et elle ne semble pas avoir la poigne nécessaire. Je ne serais pas surprise qu’il se prépare -à moyen terme- un putch. Il y en a un qui a les dents longues (je ne parle pas de Boisclair ha ha) et qui lui tire lentement le tapis dessous les pieds afin de prendre sa place aux prochaines élections.

      Votre ami Lisée ne vous a pas parlé de ça, Patrick Lagacé?

    • @ garsdequebec

      Je pense que l’électorat péquiste est disparate, autant par sa scolarité que son idéologie. Pas étonnant que ça se tiraille tout le temps.

    • Ne reste plus qu’à rapiécer vos chemises si exagérément déchirées, folks !!

    • @ montréalaise

      Vrai

      Raymon Chrétien est le neveu du premier ministre Jean Chrétien, ce qui lui a donné le patronage nécessaire pour faire carrière dans la diplomatie canadienne jusqu’à la fin du règne libéral à Ottawa. Où est la différence, selon vous?

      On sent votre vaste admiration pour les Chrétien et tout votre mépris pour Boisclair et le PQ.

      Soudainement, le même diplôme, détenu par Boisclair, qui a servi de tremplin professionnel à des gouverneurs américains et des politiciens et administrateurs partout dans le monde devient suspect parce que vous lisez Lisyane Gagnon, laquelle a du se rétracter (en fait, son employeur aprésenté ses excuses à Boisclair en 2005), de toutes manières ? Ces Master Degrees prennet en compte l’expérience professionnelle, d’où leur durée de deux semestres. Boisclair a occupé TROIS

    • Lagacé et Radio-X, même combat!

      Et de voir notre belle gang de ”hater” se scandaliser sur l’anglais de Boisclair, sans savoir que le gars est presque parfaitement bilingue.

      Pathétique!

    • @ montréalaise

      Vrai

      Raymon Chrétien est le neveu du premier ministre Jean Chrétien, ce qui lui a donné le patronage nécessaire pour faire carrière dans la diplomatie canadienne jusqu’à la fin du règne libéral à Ottawa. Où est la différence, selon vous?

      On sent votre vaste admiration pour les Chrétien et tout votre mépris pour Boisclair et le PQ.

      Soudainement, le même diplôme, détenu par Boisclair, qui a servi de tremplin professionnel à des gouverneurs américains et des politiciens et administrateurs partout dans le monde devient suspect parce que vous lisez trop la propagande haineuse signée par Lisyane Gagnon, laquelle a dû se rétracter (en fait, son employeur a présenté ses excuses à Boisclair en 2005), de toute manière ? Ces Master Degrees prennent en compte l’expérience professionnelle, d’où leur durée de deux semestres. Boisclair a occupé TROIS MISITÈRES avant de s’y inscrire. Que voulez-vous de plus en termes d’équivalences académiques et autres prérequis? Ce ne sont pas 40,000$ (de riches) qui l’ont fait certifier.

    • 350at2

      5 décembre 2012
      16h07
      Exellent commentaire, comme une télé réalité. Du vaudeville.

    • Quant au sujet du jour, soit la connaissance de la langue anglaise de Boisclair, se pourrait-il, par un ridicule hasard, que Harvard et les cours dispensés par cet institut soient unilingues et anglophones, juste pour rigoler? Peut-on d’ores suggérer que Boisclair en connaisse quelques bribes, voire l’essentiel et plus encore?

      On parle de logique, ici, pas de partisannerie…

    • Et on appelle ça du journalisme !

      Lagacé-Martineau, même combat !
      Digne de Radio-X.

      Robert Duquette

    • Pour les Anglophones c’est trop difficile d’apprendre le français. Reste à savoir s’ils sont moins intelligents que nous. À Montréal, ça se passe en français. Vrai?

    • Un pas en avant, un pas en arriere et on change de coté
      Cha,cha,cha !

    • Maintenant posons-nous la question. Pourquoi pondre un article aussi cheap.

      Est-ce

      A) Par pure partisannerie anti-PQ (on est à La Presse après tout).

      B) Pour venger son ami Martineau et sa CAQ qui ont eu l’air complètement fou aux Francs Tireurs durant l’entrevue de M. Boisclair.

      C) Simplement un gros manque de jugement de la part du blogueur.

      D) Toutes ces réponses.

    • La façon dont les médias en général ont traité cette nouvelle, et l’affaire Breton et, y’a quelques mois le printemps Érable, est pour moi, de mémoire, un des plus mauvais moment de l’histoire du journalisme québécois, carrément.

      Espérons que ça n’aura été qu’un bref accident de parcours et que 2013 sera plus posé.

    • Bip .. bip .. bip .. bip .. attention Pauline recule.

    • @garsdequébec “une grande partie de l’électorat péquiste a zéro connaissance du milieu universitaire”. Tout comme une grande partie de l’électorat des autres partis. Non mais!

    • Pas grave s’il ne parle pas l’anglais. Ma’me Marois va imposer la loi 101 dans les bureaux de la délégation.

    • Je ne sais pas si ce sont les politiques du gouvernement Marois ou le fait que ça mette les ooposants en rogne qui me font le plus plaisir…Quoi qu’il en soit, je n’ai jamais apprécié autant un gouvernment que maintenant et ne peux que lui souhaiter la majorité la prochaine fois.

    • @ jppineau

      Raymond Chrétien est un diplomate estimé de toute la classe politique non seulement ici mais dans les pays où il a exercé. Il est comme une étoile dans le monde diplomatique. C’est son talent qui fait son succès. Pas son oncle.

      Mon “mépris” pour Boisclair? Non. Je m’amuse à ses dépens. Il a vu plus grand que sa panse et nous croyait des valises… Il mérite cette levée de boucliers. Quand il a postulé comme chef du PQ, j’ai écrit de beaux textes sur lui dans de grands journaux français. Depuis, j’ai déchanté. Il joue trop au King alors que tout le monde sait que “Le King n’est plus”. C’est Farago qui nous l’a dit.

      Mon “mépris” pour le PQ? Parlons plutôt pour une partie de son membership. Ceux qui ne sont que des nationalistes de droite. Ceux qui croient qu’ils sont les seuls à savoir ce qui est bon pour le Québec. Ceux qui disent et redisent un “Nous” teinté de xénophobie. Tous ceux-là, oui, on peut dire que je les hais comme on hait l’hiver à moins 30.

      Cela vous va?

      Vous êtes bien dans ce PQ?

      La face de beu de Drainville, vous aimez? Je vous le laisse.

    • @montréalaise Je ne suis pas péquiste ni bloquiste mais vous avez oublié de dire que vous ête un bon libéral, du moins on s’en rend compte. On vient juste de s’en sortir avec les libéraux corrompus et qui sont sous enquêtes et vous voudriez y retourner demain pas fort!!!!

    • @ magano
      “Vous êtes un bon libéral”
      ——-

      Vous dites cela comme si les gens n’avaient pas le droit d’être autre chose que péquiste. Je ne suis pas libérale. Je suis de gauche et aux dernières élections j’ai voté QS. Je ne suis pas souverainiste non plus mais si j’avais été en âge de voter du temps de Lévesque, j’aurais voté PQ. Le PQ d’aujourd’hui ne ressemble plus du tout au PQ des années 60-70. C’est Québec solidaire qui s’en rapproche le plus.

      Dans ma circonscription, je donne mon vote à la personne qui représente le plus mes valeurs. Il se pourrait que cette personne ne soit pas QS aussi. À la limite, je voterais PQ si le candidat était exceptionnel. Libéral aussi. Tout dépend de la valeur du candidat.

    • Jean François Lisée a dit a son nouveau sous-ministre :
      _J,ai une bonne et un mauvaise nouvelle:_Té pu sous-ministre.

      _Yé youpi bravo !
      _Non voyons c’est la mauvaise…
      _ AH …Pi la bonne d’abord?
      _T’as droit au chômage…

    • @montréalaise ” Notre Travolta au sourire Pepsodent aura une grosse cour qui va lui coller aux fesses”. Un persiflage bien conçu, mais un persiflage quand même. Si ça vous fait du bien…Ça va dans le sens du billet du blogueur.

    • On dira ce qu’on voudra de Patrick Lagacé, mais il sait au moins encaisser; ce qui n’est pas le cas de tous les blogueurs.

    • @montréalaise La face de beu de Drainville, vous aimez? Je vous le laisse!!!!!
      S.V.P des faces de beu il y en a dans tous les partis, ce n’est surement pas la face qui compte c’est ce qu’il y a en arrière vous devriez être au courant, c’est beau un sourire mais quand on se fait avoir c’est moins drôle.

    • Lagacé sait encaisser autant que moi je rigole de tous ces propos. Nous voici à l’ère du perron d’église virtuel et je me marre! :o)

    • @magano 22h34 “montréalaise” et “la face de beu de Drainville”. Bien dit. Drainville était un bon journaliste et est probablement un bon député et parlementaire. Je ne trouverai jamais intelligentes ces expressions volontairement mais inutilement insultantes et méprisantes.

    • @berous “Nous voici à l’ère du perron d’église virtuel et je me marre”. Moi aussi, n’en doutez pas. Mais vous lisez les blogues puisque vous vous marrez autant. Le perron d’église est maintenant mondial.

    • Citation bien anecdotique.

    • Ok…J’ai pris ma carte de membre du PQ pendant la course à la chefferie parce que je ne voulais que Boisclair gagne. J’ai détesté son style de leadership et je ne suis devenu un militant engagé qu’après sa défaite…Rares sont les fois où j’ai défendu cet homme. Mais là, franchement, c’est vraiment un commentaire lamentable En pleine tempête médiatique et personnelle sur une histoire de coke, qui au monde se serait bien exprimé dans une autre langue que sa langue maternelle? Non mais, je suis vraiment outré!

    • Désolant comme commentaire. Quelle tristesse,

      vous savez que ces dernières années Boisclair a enseigné (chargé de cours) à Concordia

      de plus vous savez que Boisclair a vécu 12 mois à Boston et qu’il est diplomé de Harvard University (maitrise en administration publique….. Lysiane Gagnon a déjà voulu dévaluer son diplôme , mais la Presse a été obligée de s’excuser et publier une rétractation)

      vraiment cheap shot

    • Elle va nommer 3 SAGES PÉQUISTES pour contrer les nominations partisannes j’oubliais de les nommer LANDRY PARIZEAU BOUCHARD ou un JOHNSON HA HA HA

    • Pas mal de gens se souviennent encore de cette déclaration.

      Cependant:
      - c’était en campagne électorale, il y a quelques années — peut-être qu’il s’est amélioré?
      - il était alors attaqué de toute part — peut-être que dans un contexte moins hostile il se sent plus en confiance de ses moyens?
      - “it’s too difficult”, voilà exactement pourquoi au moins la moitié des anglophones qui parlent français (relativement) que je connais préfèrent parler en anglais le plus souvent possible –c’est bien connu, un francophone baraingouinera en anglais dans presque toutes les circonstances, même avec un anglais de 10e année, mais un anglophone avec un bac en littérature française hésitera ENCORE à parler français.

      Je trouve que tout le monde devrait être capable de parler deux langues, mais quand même les gens sont 1000 fois plus durs si c’est un francophone qui a de la difficulté.

      Connaissez-vous l’expression “pregnant with meaning”?

    • @ lukos

      Pour en finir avec ” Notre Travolta au sourire Pepsodent”, voyez la caricature de Chapleau d’aujourd’hui. Boisclair y est représenté en John Travolta. Chapleau avait fait de même le jour de sa nomination à NYC. C’est à cela, et juste à cela, que je faisais référence. Rien de bien malin.

      http://www.lapresse.ca/photos/caricatures/201212/01/12-9313-caricatures-du-2-decembre-au-8-decembre-2012.php

    • @ magano

      Pour en finir avec “La face de beu de Drainville, vous aimez?”

      Oui, des faces de beu il y en a dans tous les partis mais mon message parle du PQ et dit ce qui me repousse au lieu de m’attirer chez eux. La face de beu de Drainville me déçoit -en plus de me repousser- car ce n’est pas comme ça qu’on l’a connu. Dans beaucoup de ses interventions il ne fait que répéter la même cassette teintée de demi-vérités… toujours avec la face de beu en plus. Il parle comme un vieux politicien d’une autre époque en qualifiant ses adversaires au lieu de parler sobrement en présentant des faits. Le tout, avec une face de beu. Cela le déshonore. Il joue le repoussoir au lieu du rassembleur.

      On me demandait ce que je n’aimais pas chez certains membres du PQ. J’ai répondu en oubliant cette autre chose qui m’horripile au PQ : on ne peut pas les critiquer sans passer pour des traîtres à la nation.

    • @ jppineau

      Argumentum ad hominem (?) ce :

      «Come on, les Matantes : Quel épouvantaaaaaaaaable scan-ca-le….»

    • @montréalaise “une grosse cour qui va lui coller aux fesses”. C’est là que j’ai vu le persiflage en bas de la ceinture; pas dans le sourire Pepsodent. Si je me suis trompé, veuillez accepter mes excuses.

    • voyons donc, M,Lagacé,il ne faut pas rien dire contre les décisions de Madame Marois et du PQ en particulier,cela écorche la sensibilité aigùe de ces personnes qui n’hésitaient nullement à rire des libéraux,,et pourtant la situation des péquistes est souvent erratique,c’est quasi la raspa de Pauline, merci..,

    • Boisclair c’est Breton puissance 10. Il y a assez la-dedans pour lui valoir un billet de retour de NY…. http://bureaudesaffaireslouches.over-blog.org/article-1529604.html

    • Au-delà du manque de jugement de Pauline dans l’affaire de la nomination à vie de Boisclair, une question de fond demeure: s’agit-il d’une nomination risquée pour la réputation du PQ et du Québec à l’étranger? Un candidat plus sérieux et mieux branché sur les milieux d’affaires et des arts n’aurait-il pas été préférable? Ce poste est névralgique pour le Québec, il est coordonne les six bureaux du gouvernement aux États-Unis. Notre commerce avec NY se chiffre à 7 milliards $.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité