Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 9h49 | Commenter Commentaires (200)

    André Boisclair, fonctionnaire/diplomate

    Photo Le Soleil

    Photo Le Soleil

    Eh, misère. Par où commencer ?

    Commençons par cette pratique des gouvernements en fin de règne de nommer des apparatchiks du personnel politique dans la haute fonction publique. Au moins, ces gens ont une connaissance intime du fonctionnement de l’État. Ils ont servi le pouvoir politique et cette expérience se recycle : la plupart de ces sous-ministres et sous-ministres adjoints ou associés servent bien les gouvernements qui succèdent à « leur » gouvernement.

    Il y a aussi toutes sortes de nominations moins spectaculaires, de petits mandats à la commission machin ou à l’agence XYZ, pour les amis du pouvoir. Quand ce n’est pas la vice-présidence de Loto-Québec…

    Mais dans le cas d’André Boisclair, nommé Délégué général du Québec à New York, il est titularisé dans la haute fonction publique au début du règne péquiste, alors qu’il n’a pas servi dans le personnel politique. Traduction : M. Boisclair jouit d’une exception aux procédures normales. Nommer un fonctionnaire de carrière à un poste de délégué n’est rien de neuf, mais le fonctionnaire en question a forcément monté les échelons un à un, avant d’être nommé dans une délégation. Ici encore, M. Boisclair est une exception.

    Et c’est ici que je décroche complètement : pourquoi André Boisclair a-t-il droit à un traitement exceptionnel quant à sa titularisation express dans la fonction publique ? Et je vais être plus dur encore : en quoi le parcours d’André Boisclair justifie-t-il qu’on le parachute à New York, une des plus importantes délégations de l’État ?

    Quand on nomme un fonctionnaire de carrière à la tête d’une délégation, on sait qu’il a gravi les échelons du ministère des Relations internationales un à un, on sait qu’il a pu étudier de près les impératifs des rouages de la modeste diplomatie québécoise en faisant ses classes dans d’autres délégations. Ce n’est pas le cas de M. Boisclair.

    Quand on nomme un ami du pouvoir à la tête d’une délégation, il ne peut pas revendiquer ce parcours du fonctionnaire de carrière. Ça ne veut pas dire que la personne qui fait l’objet d’une nomination politique est incapable de faire le travail : John Parisella, conseiller de plusieurs chefs du PLQ depuis une génération, a été nommé à New York par Jean Charest et sa connaissance exhaustive de la politique américaine lui donnaient un atout manifeste pour le job. Ce n’était pas le cas de Bruno Fortier, son prédécesseur, dont la principale qualité était d’être un ami du PM de l’époque.

    Mais dans le cas d’André Boisclair, quel est le lien entre cet ancien chef péquiste et les États-Unis ? Je ne le vois pas. Ça ne veut pas dire qu’il ne deviendra pas le meilleur Délégué général du Québec à New York — tout est possible —, ça veut dire que sur la foi de son CV, je ne vois ni l’expérience ni l’expertise qui puissent justifier une nomination aussi prestigieuse.

    La principale qualité d’André Boisclair, ici, est d’être membre de la grande famille péquiste. Sa nomination, en plus de jeter des barils d’essence sur le feu du cynisme du public face à la politique, incarne le côté le plus détestable des nominations politiques.


    • Je vais très bien peser MON mot: SCAN-DA-LEUX…

    • Je suis le premier a critiquer le PQ, mais dans ce cas-ci… M. Boisclair a été en politique québécoise pendant plus de 20 ans, il a été ministre je ne sais combien de fois, il est allé a Harvard en gestion publique (oui, ce fut très controversé, mais quand même), il a été chef d’un des grands partis politiques du Québec, il parle anglais parfaitement, et surtout il est naturellement un excellent communicateur (sauf en campagne électorale) qui saura sans doute être actif un peu partout a NY pour représenter le Québec. John Parisella l’a dit, être délégué a NY, c’est surtout du social !

    • Vous êtes en train de suggérer que Monsieur Boisclair aurait pu devenir premier ministre du Québec mais n’aurait pas les atouts pour être délégué général du Québec à New York??

      Je ne dis pas que vous êtes dans l’erreur… je suis uniquement très surpris.

      Il me semble que pour être PM du Québec (ce qu’il n’a finalement jamais été; je le sais bien), il faut avoir une capacité d’adaptation hors du commun. Capacité qui rend apte à occuper de nombreux postes politiques (il me semble mais je suis uniquement un amateur dans ce domaine).

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Bonjour M. Lagacé, s’ajoute aussi à cette nomination, un incroyable cadeau financier jusqu’à la fin de ses jours. Apparemment, les contribuables n’ont pas fini de payer pour sortes d’avantages que rien ne justifie comme vous le dites. En tout cas, mon niveau de cynisme envers les politiciens de tous les niveaux continue à grimper.

    • Venu au monde dans une famille full cash, un diplôme de cegep et voilà! Il n’aura jamais à travailler de sa vie.

    • Pis ca nous parle d’integrite, et de transparence, et de tolerance 0, et gna gna gna… Plus ca change, plus c’est pareil. Desolant…

    • Et faut pas oublier ceci aussi!

      http://lesnews.ca/politique/33363-andre-boisclair-beneficie-dune-genereuse-premiere/

      Il a en plus été nommé sous-ministre ce qui lui donne un généreux régime de retraite!

    • On va souligner le MBA professionnel de Harvard de Boisclair pour justifier sa connaissance des USA.

      Tout comme la nimonation de Nicolas Girard. Qu’est-ce qu’il connaît au transport celui-là? On va justifier qu’il a fait une bonne job dans le dossiers des garderies? Qu’il habite Montréal et prend le métro?

      Tous (TOUS!) des croches. Autant qu’ils sont. Des croches qui s’aident l’un envers l’autre à notre dépend et à celui de notre portefeuille.

    • Je ne crois pas que Boisclair ait gravi tous les échelons comme vous le mentionnez. Et qu’on ne nous ressorte pas cette fameuse formation “compensatoire” à Harvard style MBA exécutif, espèce de voie de contournement qu’exerce tous ceux qui se réveillent un beau matin en se disant” aie, je vais être nommé Boss et je n’ai aucun diplôme, allons en chercher un rapide pas trop épuisant payé à fort prix par les contribuables ou mon employeur!”. Ce qui me dérange encore plus: sa nomination à titre d’adjoint au sous-ministre au Cabinet de Jean-François Lisée. Ainsi M.Boisclair pourra faire le “temps nécessaire” à obtenir une pension à vie de $170,000 indexée au coût de la vie. Tout ça par Lisée qui se disait complètement outragé par le copinage chez les Libéraux.

    • Imagine Pat,nous pataugeons dans la corruption la plus totale,il n’y a pas une journée ou un gros poisson corrompu est attrapé,et on donne un parachute doré à Boisclair.Il n’ont rien compris encore les fonctionnaires et les élus.Sans faire de mauvais jeux de mots,il a du faire une maudite bonne pipe à quelqu’un ce Boisclair.

    • Est-ce que cette nomination un peu cachée est la démonstration d’une formation politique qui clamait haut et fort être le gouvernement de la transparence et de l’intégrité? J’en doute. Madame Marois s’est bien gardé de nous révéler le double emploi de monsieur Boisclair pour ne pas froisser ses adeptes. Comme stratégie politique, on repassera.

    • On va vous traiter d’homophobe monsieur Lagacé. Boisclair est MBA de Harvard. Il mérite donc 170k$ à vie des taxes comme tous les autres carrés rouges.

    • Mais quelle arme de Sséduction Massive cachait-il dans son fameux coffre à Outil?

    • Mme Marois nous déçoit. Elle avance, elle recule, elle tergiverse. Elle se discrédite. Ces nominations donnent à penser que les Péquistes veulent profiter des largesses du pouvoir avant qu’il ne soit trop tard, l’échéancier électoral ne sachant tarder.

      Cela dit, qui de Breton ou Boisclair est le plus grand Bougon ?

    • La coke ça coûte cher en titi.

    • Tolérance Zéro oui mais pas dans les nominations politiques….Et ça demande aux hopitaux de se serrer la ceinture, faut tu avoir un ”front de beu” !

    • M. Boisclair est cultivé et articulé. Il est un excellent communicateur et un interlocuteur intéressant. Il est aussi relativement jeune, ce qui nous change des nominations de fin de carrière pépère. Il connaît le Québec et l’économie en général.

      Aussi, et je sais que plusieurs hésite à en parler, mais son orientation sexuelle et le fait qu’il ait admis avoir fait usage de stupéfiant montre bien la tolérence des Québécois, une valeur que je suis fier d’exporter à New York.

      C’est, à mon sens, une excellente nomination.

    • “Répugnant”, dirait René Lévesque.
      “Shocking”, renchérirait Jacques Parizeau.

      Ce n’est pas tant la nomination qui nous dégoûte, mais les attraits qui vont avec : la permanence, la pension etc. Mme Marois manque cruellement de jugement, encore une fois. Enduite, ce sera l’oenophile Breton à Bordeaux ?

      Les fonctionnaires du gouvernement du Québec doivent avoir le moral dans les talons…

    • Je pense que Madame Marois a dû y réfléchir 2 fois avant de prêter flanc à la critique. Je lui laisse donc le bénéfice du doute. Elle a probablement jugé que Monsieur Boisclair ferait des affaires en or pour le Québec et elle a mis toutes les billes pour l’attirer dans ce job. L’avenir le dira… Dommage! Je l’aurais bien vu comme maire de Montréal!

    • Me semble qu’une personne possédant dans son c.v. une maitrise en administration de l’université Harvard est qualifier pour remplaçer monsieur Parisella à moins que je me trompe.Si on regardait le c.v de Marc Garneau lui aussi est qualifier pour le job de premier ministre.Pendant que la plupart de nous dormions sur nos pupitres dans le fonds de la classe eux trimmaient dur .J`ai beaucoup de respect pour ses personnes.

    • Au moins il va faire autre chose que faire la promotion des gaz de shales/schistes.

    • Essayez-vous de dire que quelqu’un qui a de l’ancienneté comme fonctionnaire doit être privilégié à quelqu’un qui a été chef de parti, qui a été ministre dans trois ministères différents, qui a travaillé au privé et qui est diplômé de Harvard en ADMINISTRATION PUBLIQUE?

      Est-ce qu’il est nécessaire de privilégier l’ancienneté à la compétence pour un poste de délégué général du Québec à New York?

    • Pour les même raisons que j’aurais voté pour une “can” de binnes, candidate du Bloc québécois au fédéral p.c.que l’argent de mes taxes et impôts, en tant que souverainiste, doivent être dépensées pour ma “gang” plutôt que pour les faiseux fédéralistes. J’ai aucune objection à ce que Boisclair soit nommé à ce poste. Votre raisonnement nous amènerait à sanctionner la nomination de qui au juste, Pierre Bibeau? Never mind!

    • Au delà du caractère financier discutable,cette décision du gouvernement Marois l’est encore plus sur 2 aspects. Elle crée un précédent dangereux en confiant 1 responsabilité politique et 1 responsabilité administrative à la même personne. Règle générale ces 2 types de fonctions doivent avoir un caractère étanche pour éviter l’interférence du politique sur l’administratif! Ensuite elle entâche l’engagement de Mme Marois de faire mieux. Autant cette nomination que celle de l’AMT présentent un caractèere partisan…

    • Ce qui dérange vraiment c’est cette immense pension a vie qu’il va collecter. Surtout quand ton accomplissement le plus notable en tant que politicien c’est d’avoir fait de la poudre sur la grande allée pendant plusieurs années.

      Pour le job de délégué général et bien c’est très facile comme emplois. En gros ca consiste à rencontrer des gens, à sourire et faire le paon dans des beaux habits. Boisclair va être bon là-dedans.

    • Délégué général et sous-ministre en même temps et une pension à vie de 170 000 $ ?

      C’est scandaleux et inacceptable. J’ai envie de pleurer de rage…

      Lisée mérite une fessée publique. Les fonds publics sont inépuisables ..n’est-ce pas Jean-François ?

    • Vous avez le scandale facile aujourd’hui monsieur Lagacé. Si vous croyez que le Québec est le seul État au monde qui nomme dans ses ambassades ou consulats des gens qui ne sont pas le portrait type du fonctionnaire de carrière, vous ne connaissez rien à la diplomatie.

      Je ne suis loin d’être un fan d’André Boisclair. Perso, je ne l’aurais pas nommé à New York. Mais pour en faire une grosse histoire ou un scandale, faut être à court de sujet.

      luc_pellerin: Tu peux parfois oublier de venir écrire tout ce qui te passe par la tête (pas grand chose en fait) sur un blogue. Ca te donnerait une chance d’avoir l’air un peu moins idiot.

    • Il serait temps de reconsidérer les structures administratives et de les détacher du politique.Sous-ministres,directeurs d’agences,délégués,juges et hauts fonctionnaires devraient faire partie d’entités apolitiques où ils feraient carrière.Tous devraient avoir à coeur de servir leur pays,pas un parti.Les directives que ces fonctionnaires auraient à suivre pourraient varier en fonction de la politique des gouvernements élus et pourraient ne pas réfléter les choix personnels des représentants en poste, mais en cela il devrait être clair qu’ils sont et restent des rouages d’une sdministration et non ses dirigeants.Dans ce type d’organisation l’avancement suivrait les règles administratives et non le bon vouloir des politiciens.

    • Quand on a été longtemps titulaire d’un poste, on est compétent pour les postes subordonnés. Boisclair a été ministre pendant plusieurs années, il est capable d’être sous-ministre tant qu’il veut. Come on.

      Quant à la Délégation générale, c’est un poste politique névralgique et encore-là, Boisclair est complètement qualifié: bilingue, bon politicien expérimenté. Il a ses défauts et il n’est pas charismatique, mais il n’est pas devenu chef élu du PQ et chef de l’opposition parce qu’il est un politicien sans envergure. D’ailleurs, personne n’a levé un sourcils avant l’article d’hier, parce que sa nomination est bien correcte.

      Ce qui choque, c’est la simultanéité des 2 nominations. Le 2 pour le prix d’un, qui a tout l’air d’un traitement de faveur et d’un cadeau empoisonné. Boisclair aurait pu être nommé sous-ministre à son retour de New-York ou Sous-ministre tout de suite et Délégué général plus tard. Mais pour être acceptable, la 2e nomination devait être “contingente” à ce que le PQ gouverne encore dans 2 ans ou gagne les prochaines élections. En recevant les 2 nominations maintenant, il y a bel et bien traitement de faveur… et mise au rancart d’un futur candidat à la chefferie, pour la prochaine succession…

    • Double rémunération..c’est rien ça , il se chercherait quelque chose les fins de semaine ! Selon moi il aurait de vieilles ”dettes”

    • Le problème n’est pas sa nomination. Le gars est compétent et posé. Il fera du bon travail. Ce qui fait sursauté tout le monde c’est plutôt le traitement salarial des hauts fonctionnaires…

    • La politique autrement de Pauline Marois, c’est de faire comme avant.

      Je savais bien que cette promesse de faire autrement n’était que de la poudre aux yeux et ceci n’est pas une critique de Boisclair mais on voit que le fonctionnement ne change pas d’un gouvernement à l’autre, surtout avec ceux qui ont passé leur vie en politique.

    • @seb.b – C’est la job a vie de fonctionnaires qui est deguelasse dans cette histoire.

    • seb

      Il a fait quoi au privé Boisclair? Un peu de lobbying? Et à part son diplôme de Harvard qu’il s’est acheté en quoi? 6 mois? Qu’a-t-il comme diplôme? Je te le donne en mille: un DEC!

    • « « il est titularisé dans la haute fonction publique au début du règne péquiste, alors qu’il n’a pas servi dans le personnel politique. « «

      Sapristi Patrick , il a été 1er ministre !

      Par ailleurs, pourquoi s’attendre du PQ qu’il lave-plus-blanc-que-blanc ??

    • Une suggestion constructive pour régler tout ça: une charte des principes du respect des contribuables, auquel on développe des règles de gestion balisées qui doivent être démontrées lors de décisions et nominations. Donc rendre illégal les mauvaises décisions coup de tête.

      Si les fonctionnaires et gestionnaires de l’état aiment être balisées, ils le seraient en t….

    • Comme sa nomination, le diplôme de Boisvert est cheap : on s’entend, il n’a pas et jamais eu de Masters in Business Administration de Harvard. Ce qu’il a récolté c’est un simulacre de diplôme à rabais qui fait la risée des universitaires.

    • Deux nominations en même temps, c’est cela qui heurte et même qui scandalise. André Boisclair a peut-être de grandes qualités pour exercer la fonction de délégué général à New York, là n’est pas la question, laquelle est plutôt la suivante: pourquoi lui accorder des privilèges à vie? Pendant que le bon peuple vient d’apprendre qu’il devra payer l’électricité à prix fort et que tout le monde déprime devant les révélations de la commission Charbonneau, le moment est inapproprié pour faire des cadeaux royaux à des petits amis du PQ.

    • La grande question dans tout cela est de savoir comment est-ce que Monsieur Boisclair pourra gérer ses deux postes à temps plein, soit d’être Délégué du Québec et Sous-Ministre Adjoint? Soit que ceux-ci sont inutiles et ne demandent qu’une présence à demi-temps, ou soit qu’il sera absent pour un de ses deux emplois, probablement pour sa job de Sous-Ministre Adjoint.

      S’il voulait la sécurité d’emploi, il n’avait qu’à choisir le poste de Sous-Ministre et laisser faire celui de Délégué Général.

      Franchement Marois fait vraiment preuve d’incompétence crasse manque de jugement.

    • Mme Marois a tellement reproché à Jean Charest de faire du favoritisme alors on peut voir jusqu’ou elle peut aller pour le pouvoir, encore des mensonges…

    • Même s’il a peu d’instruction, Boisclair a quand même eu le génie de mettre au jour qu’Hérouxville était un complot de Mario Dumont!

    • Non pas une mais deux “jobs”, dont une à vie; pas un mais deux salaires, dont un à vie; cépas beau ça ! Je dois acheter chaque mois un médicament qui me coûte 109$, non payé par la RAMQ.
      J’ai demandé à la dame P.M. ainsi qu’à son ministre de la santé de faire le nécessaire pour que ce
      soit payé par la RAMQ non seulement pour moi mais pour toutes les femmes qui pourraient en avoir besoin, à ce jour c’est resté lettre morte. Et M. Boisclair aura deux salaires et plus tard si retraité, un seul mais À VIE ! Honte à la première dame qui ne s’occupe pas de toutes celles et surtout les aînées qui ont bâti ce Québec pour en faire une terre meilleure pour ceux
      qui suivent. Faire autrement… plus blanc que blanc… où ça ?

    • Pauline voulait s’assurer qu’elle ne l’aurait pas dans les pattes lorsque les caribous se manifesteront.

    • Le backlash médiatique contre cette affaire en dit plus à propos du manque de confiance envers le gouvernement péquistes. Voulez-vous bien les laissez travailler en paix? Il y a eu des gens nettement moins compétent nommé à des postes autrement plus important. Sa job, c’est de serrer des mains, de sourire et de présenter une facette du Québec à NY.

      Cette nomination n’est pas une cause du cynisme ambiant, c’est le cynisme ambiant qui cause cette ridicule tempête médiatique. À force de critiquer chaque décision du gouvernement Marois, on fini par perdre toute mesure.

    • Je partage entièrement l’opinion de boarder08 (10h02) et lepoche (10h25).

      André Boisclair a tout ce qu’il faut pour bien représenter le Québec dans une ville hyper branchée comme New York, sans compter que la puissante (et riche) communauté gaie va certainement l’accueillir à bras ouverts.

    • Sur Wikipedia:

      “En octobre 2005, Lysiane Gagnon, chroniqueuse du journal La Presse, remet en cause la valeur de son diplôme obtenu aux États-Unis, soulignant que l’on ne peut pas avoir de maîtrise sans avoir au moins un baccalauréat[2]. Sommée de se rétracter à la suite d’une mise en demeure émise à son endroit, elle s’exécute deux jours plus tard[3].”

    • Je ne suis pas un fan de Jean Lapierre mais son opinion sur la nomination d’André Boisclair est sensée:
      http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=156065

    • Pour les nominations partisanes, le PQ est dix fois pire que le PLQ. En moins de 3 mois, ce n’est que ca, de la grosse partisanerie.
      Pourquoi moi je travaillerais comme un fou, serais taxé comme un malade pour donner une belle job à vie à Boisclair? Qu’est-ce qu’il a fait de si concret pour son peuple? Rien. Absolument rien.
      Il a fait une job comme tout le monde fait sa job. Il n’a pas de grandes études, même pas un MBA, n’a fréquenté aucune université prestigieuse, est né avec une cuillère d’argent, se promène avec son avion personnel et vient me quêter par la suite. Je trouve ca écoeurant toutes ces maudites pensions à vie qu’on donne à tout le monde alors qu’on nous raconte qu’il faut se serrer la ceinture.

      Imagine si le PQ réussit à faire l’indépendance. Si le passé est garant de l’avenir, tout ce beau monde va se mettre riche à nos frais et nous, pauvre petit peuple, on va crever de faim pour les engraisser.

      Voter PQ? Plus jamais.

    • Je suis juste tanné de tous ces cadeaux donnés à tous ces sympatisants du parti au pouvoir. Les finances publiques, ce n’est pas un bar ouvert. Et dire qu’ils disaient vouloir gouverner autrement, des paroles en l’air encore une fois!!

      Et pendant ce temps réjouissez-vous, cher peuple, et payez encore plus d’impôt, le gouvernement manque d’argent. Si au moins, ce gouvernement donnait l’exemple de finances bien gérées…

      Bon, ça fait du bien de ventiler, je vais pouvoir signer mon chèque au gouvernement presqu’avec le sourire (sarcasme)

    • Ça lui prendrait une prime d’éloignement aussi.

    • André a les fesses de l emplois,il connait bien le village gay de NY . So What ! il n a besoin de rien d autre. Toute la haute gomme intellos, se trouve dans ce village. Toutes parle le langage d étalon.

      Il fera un bon Lucky Luc, pour empècher la soif d eau des rikains.

    • Bin oui, je suis d accord avec la PM ,M.Boisclair a servi durant plus de 20 ans ,ca va etre un bon ,tres bon representant,rien a dire la dessus……on passe au prochain appel…..Alain Legault

    • « John Parisella […] a été nommé à New York par Jean Charest et sa connaissance exhaustive de la politique américaine lui donnaient un atout manifeste pour le job »

      Quelqu’un a-t-il déjà entendu John Parisella dire quelque chose qu’on ne savait pas déjà? Cette « connaissance exhaustive », il doit la réserver à un public très restreint parce qu’elle n’a jamais été partagée en public.

    • tout simplement pour l’éloigner du pouvoir

    • Misère, les gens ne comprennent pas ! Oui il est qualifié pour être délègué du Québec. Non, il n’a pas à être nommé fonctionnaire EN PLUS, ce qui lui assure un salaire dans les 6 chiffres À VIE. C’est avec ça que tous les gens censés sont en désaccord!

    • C’est encore bien mieux qu’un poste de sénateur. Mme Marois vient de lui faire cadeau de plus de 2 millions $.
      Ceci est une vraie nouvelle forme de népotisme. Bien sur, Mme Marois a de l’expérience dans le domaine. N’a-t-elle pas favorisé son mari il y a plusieurs années?

    • Il faudrait une commission sur les nominations politiques…..

    • @enteka
      4 décembre 2012
      11h33

      « Cette nomination n’est pas une cause du cynisme ambiant, c’est le cynisme ambiant qui cause cette ridicule tempête médiatique. »

      Full d’accord !

      Et comme l’a déjà si bien dit Patrick dans un autre dossier : « tempête dans un verre de shooter ».

    • Mis-à-part que Charest et Harper ont fait ce genre de nominations à tour de bras sans jamais un gémissement des journalistes, voici qu’il n’y a pas un jour sans un article contre le PQ depuis le 4 septembre dans les médias.

      Boisclair a un parcours exceptionel et est tout-à-fait extrêmement qualifié pour ce poste et pour la fonction publique du Qc. On veux-tu juste des ti-counes pour nous représenter ?

      Votre exemple de Parisella est pitoyable et sert totalement à discréditer votre propos. Il est loin du parcours de Boisclair, c’est un stratégiste de basses politiques libérales….En passant je connais bien les U.S.A, ça me qualifie donc ?

    • Mme Marois, une bonne nomination se justifie d’elle-même. On n’a pas à s’évertuer à trouver mille prétextes pour la défendre.

    • J’ai honte …!

      Du patronnage à l’état pur (SQ, BAPE, etc.) tel qu’à la belle époque de Duplessis.

      Hier, contre la volonté de tous, il nous vendait le gaz de shiste.
      Aujourd’hui, il nous représente à NY.

      Comment réagira la puritaine Amérique, à la connaissance de sa période de consommation ?

      Et dire que j’ai longtemps voté pour ce parti !

      Pplab

    • Le mot est juste: Par où commencer ?

      On est en pleine Commission Charbonneau où les passe-droit sont étalés au grand jour; le PQ nous annonce en campagne qu’ils seront différents du PLQ, plus blancs que neige, pas de passe-droit, tolérance zéro !

      Que font-ils ? Ils nomment un péquiste qui a perdu ses élections à la tête de L’AMT, société publique, sans mise en candidature; JF Lisée s’adjoint quelqu’un qui a frayé avec le Comité Exécutif de la Ville de Montréal, il était là mais n’a rien vu comme le maire …; on nomme M. Breton à l’Environnement sachant très bien son passé un peu douteux.

      Et on continue avec M. Boisclair comme délégué généralà New York avec en sourdine un poste de sous-ministre avec pension à vie. M. Lisés dit qu’il ne croyait pas que c’était important de le mentionner lors du communiqué annonçant sa nomination..

      Ensuite le PQ essaiera de nous convaincre qu’il veut faire différemment du PLQ. En fait, il fait différent, mais avec des gens colorés PQ. Donc, du pareil au même.

      Vraiment dommage en pleine Commission Charbonneau. Quel mauvais exemple à donner. Que vont se dire les fonctionnaires à qui on dit de se la jouer propre ?

    • Pauline Marois a peu ou pas de temps pour agir.

      À la première occasion dès la fin du printemps, le PLQ recommencera à la brasser d’aplomb. Avec un nouveau chef, probablement Philippe Couillard, elle culbutera sur quelques gaffes, ratages et autres postillonnages d’amateur à l’Assemblée Nationale. Nicolas Girard et André Boisclair occupent définitivement des sièges éjectables dans la section des rouges.

      Ce qui agace, à mon sens, c’est toujours ce bon vieux réflexe de la stratégie de nommer ses chums et tizamis aux endroits payants. Le peuple doit toujours s’en prendre plein la gueule avec ces décisions pour lesquelles il ne cesse de payer. Ce qui a pour effet d’alimenter le cynisme indestructible, que dis-je, permanent, à l’endroit des politiciens (j’aime beaucoup l’expression, jeter des barils d’essence sur le feu du cynisme). Et le cynisme républicain, madame Marois y a-t-elle pensé? Quand Boisclair va se faire traiter de coké, on va avoir l’air de quoi????

      Le PQ gère mal les perceptions, c’est évident. Il n’en manque pas une.

      On revient toujours à la recette usée de la nomination politique. Le balancier balance, l’élu élit et le député députe. Et rebelote!

    • As-t-on déjà évaluer la pertinence et la rentabilité à long terme de ce genre d’emploi ? Non ! Pourquoi ?

      Probablement parce que toute étude sur le sujet viendrait à conclusion que ces emplois sont une pure dépense pour l’état et n’ont rien à apporter à notre économie ou au bien être des gens de la classe moyenne.

      Le PQ est identique aux libéraux sur ce point et c’est une culture de remerciement aux petits amis du parti à la soviétique.

      Et ils ont le front de nous dire en pleine télé que c,est justifié et presque nécessaire. Franchement, ils nous prennent vraiment pour des cruches.

    • J’avoue ne pas la comprendre non plus, mais ce qu’elle s’apprète à faire à Val Jalbert est plus ignoble encore, je n’ai pas voté pour ça! J’essais de laisser la chance au coureur depuis 3 mois…mais là il ne court pas dans la bonne direction.

    • Trop souvent (les petits amis) être politicien mon Dieu que c’est dur d’être au service du petit peuple, lâchez de vous chicaner pour la JOB c’est trop dur.

    • Mme Marois n’accepte pas d’avoir quelqu’un qui a fraudé le chômage pendant son passé de militant comme ministre, mais elle accepte comme délégué général à New York un homme qui consommait de la coke alors qu’il était ministre…Discutable comme nomination effectivement!

      Surtout qu’avec sa nomination comme sous-ministre en plus, il risque d’être stressé et tendu.

    • Exercice pour tous : on fait la liste des réalisations d’André Boisclair.

      Être nommé ministre, ce n’est pas une réalisation; c’est peut-être l’expression de la confiance que place en nous le Premier ministre. Obtenir un diplôme, ce n’est pas une réalisation non plus; ça laisse peut-être penser qu’on a du talent. Siéger sur un conseil d’administration, ce n’est pas une réalisation; c’est seulement l’expression du fait qu’on a de bons amis.

      Des vrais affaires là : lancer le chantier de la Baie James, protéger le territoire agricole, assainir les cours d’eau, mettre sur pieds un système de soins de santé universel…

      Non non, allez dire quelques conneries sur les ondes de RDI, ce n’est pas une réalisation!

      J’ai la mémoire courte alors je vais vous laisser les trouver…

    • Cher CSCAPITAL,

      Il n’y a AUCUN PRÉCEDENT pour ce genre de double nomination (Pauline et J-F Lisé l’admettent). Même les liberaux n’ont jamais osés.

      De plus, ils ont caché la nomination comme sous-ministre adjoint. Jamais cela avait été mentionné dans les communiqués de presse. Il a fallu fouiller dans les décret pour le découvrir.

      Vous êtes sois mal informé ou de mauvaise foi.

    • André Boisclair travaillait comme consultant pour un groupe de pression luttant pour réhabiliter les sables bitumineux et, en acceptant un poste de délégué du Québec, qu’il pourrait perdre aux prochaines élections dans moins de 18 mois (probablement), il quitte un emploi extrêmement lucratif. Il faut donc en tenir compte… Lui aussi a le droit à certaines garanties quand il négocie un emploi supérieur pour le gouvernement. On a tous une limite à se sacrifier financièrement …

    • mme marois a du le choisir parce qu il a le meme niveau d anglais qu elle…….
      beau rayonnement de notre province ca…..

    • Boisclair diplomate???? Je doute qu’il ait , malgré un pseudo diplôme de Harvard, le bagage académique pour accomplir le mandat que lui a confié la PM.
      On cherche en vain les qualifications académiques de l’ex Ministre Breton. Silence radio sur le site de l’Assemblée Nationale . Idem sur Wikepedia.
      Faites la même recherche au sujet de Pierre Duchesne(enseignement supérieur) qui fraie ces temps-ci avec des gens bardés de doctorats et si vous trouvez quelque chose dîtes-le moi. Notez qu’il est assisté de son collège Blouin Nadeau qui a , semble-t-il obtenu son DEC en sciences humaines. Donnons lui au moins le bénéfice du doute quant à la réussite de ses maths de sec V.

      Georges Michaud

    • Ça ne coûte absolument rien au gouvernement de nommer des apparatchiks du personnel politique dans la haute fonction publique; C’est le contribuable qui paie.

    • Peu importe les compétences de M. Boisclair. Peu importe si le PLQ a déjà procédé à des nominations partisanes dans le passé. Ce que je retiens, c’est que le contexte de cynisme dans lequel nous vivons depuis quelque temps devrait rappeler à notre gouvernement que ces nominations et les avantages qui viennent avec ne sont plus acceptables (et n’auraient jamais dû l’être dans le passé!). Pour le PQ qui se clâme d’adhérer à une politique de tolérance 0 et à l’éthique comme premier critère, on repassera. Sur un autre point de vue, celui de la gestion des finances, le gouvernement, dans son dernier budget, a demandé à la population de faire des sacrifices. En offrant à M. Boisclair un traitement exceptionnel comme titulaire d’un poste dans la fonction publique avec tous les avantages qui lui seront conférés éventuellement, le gouvernement ne prêche sûrement pas par l’exemple. Le gouvernement Marois devrait se souvenir d’un dicton : charité bien ordonnée commence par soi-même. Tout cela est très decevant. Il commence vraiment à être le temps pour passer à une autre façon de gouverner !

    • Je pensais que le PQ avait une coche au dessus du PLQ c’est pour ça j’ai voté pour Pauline mais la, ça commence a devenir du bricolage, un ministre qui paye meme pas son loyer et en plus nous prend pour des débiles en jouant au martyre de la précarité, la monsieur Boisclair se fait offrir un poste aussi prestigieux et il exige un autre poste permanent a vie, Madame Marois, Monsieur Lisée, on est au Quebec pas a Ouagadougou, les compétences yen a en masse faut juste donner la chance aux gens compétents, mais vous, vous vous partager les postes pour services rendus.
      Je regrette tellement ma voix que je vous ai donné.
      A.Sadi

    • Une belle girouette qui avait reçu un condo en cadeau dans le Vieux-Montréal de la part de l’industrie gazière !

    • …………………En résumé

      Un fonctionnaire plus!
      Un fonctionnaire de trop!

    • Comme j’écris, es dizaines de milliers d’opposants au chef de l’État égyptien Mohamed Morsi ont encerclé mardi soir le palais présidentiel au Caire. Ici, nous sommes devant nos écrans. On chiale, on peste. Eux, ces parasites, élu(e)s on non (Boisclair), rient de nous.

    • ……………….OUPS

      Un fonctionnaire “de” plus!
      Un fonctionnaire de trop!

    • et tout ça pour un job qu’il n’aura plus dans 6 à 15 mois ! wow !!

    • N’oubliez pas, les carrés rouges sont au pouvoir (études molles).

    • Et ca vient après la nomination de Mme post-it et son salaire de sous-ministre. Il y a a qui pensait que le PQ allait faire le ménage, maintenant on voit que PQ et PLQ, c’est la même politique.

    • @youhou,

      primo, doit-on donner des salaires à vie indexés de 140 000$/an à tous ceux qui ont «faillit» devenir Premier ministre? Est-ce que les chefs de tous les partis politiques se qualifient?

      Secundo, il a faillit comme faillir, comme échec. Échec parce que la population ne l’a pas jugé compétent pour la fonction. Me semble que ça c’est clair.

      Tertio, il devient délégué du Québec à New York, mais aussi sous-ministre adjoint. Deux jobs, deux salaires et un traitement princier le restant de ses jours. Tout ça pour une maîtrise en administration publique à l’école Kennedy affiliée à Harvard dont la principale vertu est de bien brancher ses étudiants.

      Il y a combien de personnes au Québec qui détiennent des Ph.D. dans ces domaines-là et dans d’autres encore plus importants qui ne bénéficieront jamais d’un tel traitement? Rappelons que le gars n’a jamais terminé son bac en économie. En fait, on en voit un autre qui est en train de suivre ce chemin-là au PQ présentement.

      Quand on récompense d’une telle façon des gens qui ne le méritent pas, il faut s’attendre à ce que le moral de la société en souffre. Qu’on ne vienne plus me dire que la monarchie constitutionnelle est une hérésie dans le monde moderne. Si elle n’existait pas, le PQ l’inventerait.

    • Maintenant que M. Boisclair a une job ¨à Vie ¨ sur le bras des contribuables, est-ce qu’on devra l’appeler André ¨Duvalier ¨ Boisclair.
      Pierre Vallières avait raison!

    • Vous oubliez un léger détail : André Boisclair est un très bon ami de John Parisella… Ce dernier lui a d’ailleurs déniché une charge de cours à l’Université Concordia quand il a quitté la politique active. Et John sera toujours disponible si André a besoin de conseils… Pour la partisanerie, on repassera.

    • Vivement la révolution des payeurs de taxes… ou leur exode, qui est d’ailleurs déjà commencé.

    • Les carrés rouge vont trouvé scandaleux que quelqu’un qui a payé pour ses études ait ce poste..

    • Je me souviens de son dernier passage à l’émission TLMP où il s’est presqu’engueulé avec ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui. C’est ça qui va être notre délégué? La diplomatie, on repassera avec lui. Je suis révoltée qu’en plus, il ait un salaire à vie. Monsieur Lizée prétend qu’il a dû renoncer à un emploi rémunérateur dans le privé et que c’était ses conditions pour accepter le poste. Il me fait penser à un petit gars qui va péter une crise si on ne fait ce qu’il veut. D’ailleurs la pose prise lors de la photo en dit long. Il a dû plutôt harceler Madame Marois jusqu’à ce qu’elle cède pour le « récompenser » de l’avoir soutenue. Je suis de plus en plus déçue de Madame Marois en qui je croyais énormément.

    • J’étais en train de diner quand j’ai lu cette loufoque nomination. Je me suis etouffe de lire cette nouvelle (si cela en est une…) Il n’est pas question de parler ici de competences car cela pourrait sans doute faire l’objet d’un autre debat qui pourrait s’intituler “Ici au Quebec je me souviens” . Neanmoins, il est ici question d’une decision qui affectent tous les quebecois qui , a l’instar de M. Boisclair, n’auront jamais droit a ce type de traitement royal de la part de leur employeur. Nous la paierons longtemps neanmoins…Comment ce fait-il qu’on politicien peut toucher ce genre de gros lot a vie ? Comment se fait-il que les lois qui nous gouvernent tous peuvent permettre ce genre de “grenouillage de marais” entre anciens amis et politiciens. Franchement Madame Marois, votre attitude et votre language corporel face a cette recompense pour votre bon petit ami M. Boisclair sentait bien la defensive lors de votre point de presse. Vous le savez, cela est innaceptable. Qui plus est, est-ce que quelqu’un peu me dire ce qu’une delaguation a Londres, Paris et New York apporte au Quebec en terme de retombees economiques quantifiables et surtout demontrables.

    • Au quel il faut ajouter sa pension de député… Aussi indexée à vie.

      Par contre je suis d’accord le choix de l’individu pour le poste, il doit être un maudit bon vendeur!

    • La coke est moins chère à New York parait-il…..et il n’est PAS diplômé de Harvard….comme moi il est allé visiter l’université….

    • Je me fais un pari. Je n’ai lu aucun commentaire. Je parie qu’il y aura des témoignages accusateurs, empreints de colère et de vengeance ou la partisannerie s’en donnera à coeur joie. Y aura-t-il un seul exemple de lucidité.
      Allons voir.

    • CONSTERNANT! Quel que soit le parti, l’argent de nos impôts servira toujours à gratifier les petits copains! Mais il y a quand même une amélioration: autrefois on attendait la fin de mandat pour distribuer les bonbons, maintenant c’est au début. Bravo madame propre, propre, propre!
      Et je m’abstiens par charité de faire des commentaires sur l’individu dont il est question.

    • Tout simplement………….ÉCOUERANT !!!!

    • Dany Turcotte voudra sûrement être un ”membre” privilégié pour Boisclair !

    • Boisclair a été un des seuls à appuyer Pauline Marois lorsqu’elle était dans la tourmente à l’automne 2011 ! Y a-t-il un lien avec cette nomination honteuse ?

      Mais voyons donc, c’est pas au PQ, n’est-ce-pas, que l’on récompenserait les ti-namis !!!

    • Ben oui, ça se fait dans toutes les démocraties de la planète, mais ici c’est un scandale!!!!! Ben oui on vous dit 170 000$ en retraite. On ne vous dit pas par contre que ce 170 000$ est le maximum qu’il pourrait retirer de sa retraite si et seulement si, il y cotise assez longtemps. Les régimes de retraite publiques sont très généreux certes, mais les politiciens doivent tout de même y cotiser et il ne retire que le pourcentage relatif à leur cotisation et le nombre d’années où ils ont siègés.

    • Maintenant Boisclair mérite pleinement «Honoris Causa» son titre usurpé de :

      ‘’Master in Political Alienation (MPA)”
      Acheté à la “Harvard University Kennedy $chool of Government’’

      rappel : ALIENATION : légitimité de toute autorité sur une population et raisons de la soumission de celle-ci. Si un peuple se soumet si facilement et si durablement à un tyran, c’est qu’il y trouve un intérêt qu’il n’ose s’avouer à lui-même : celui d’être exempté de la responsabilité, ie les autre le font bien alors pourquoi pas nous…..

      Un vieux concept qui ne date pas d’hier…. : «Aliénation du contrat social : Liberté naturelle des individus qui est aliénée au profit de la puissance publique». JJ Rousseau.

      Peut on trouver un meilleur exemple d’ALIENATION?

    • Pour continuer ses gaffes, Pauline viendra sûrement nous dire, de la manière innocente qui lui va si bien, que ”tous les députés du PQ sont derrière Boisclair” ! Ouf…

    • @pourvoyeur

      4 décembre 2012
      10h09

      …”Ainsi M.Boisclair pourra faire le “temps nécessaire” à obtenir une pension à vie de $170,000 indexée au coût de la vie. ”

      Et dire que ce C* de PQ nous a désindexé nos régimes de retraite en 1982!

      Je n’ai rien contre la nomination de Boisclair…Mais pourquoi salaire et pension à vie?

    • Onj pourrait tu dire aux Américain que Boisclair est un cocaïnomane notoire.

    • Une autre péripétie de PAUFINE MAROIS

    • Encore un autre rond de cuir comme si on en avait pas assez au Québec

    • Sa sinécure royale se compare presque à celle du mari de Madame Béton.

    • C’est à croire que Boisclair avait des choses à dire contre ses ancien amis du PQ et que ceux-ci l’ont graissé bien comme il faut pour qu’il se taise.

    • L’”érudi” triple dippé nous donne un échantillon de sa sagesse:

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201209/27/01-4578308-code-de-vie-dherouxville-andre-boisclair-persiste-et-signe.php

    • Et dire qu’on est juste le 4 décembre et les cadeaux sont donnés de tous les bords. Imaginez ce que ce sera sous le sapin ! La Mère Noël si ça existait on l’aurait. Ben oui on l’a.

      Avez-vous une petite idée comment la carte de crédit du Qc est loadée. J’en veux au libéraux qui ont décidé de tenir un congrès à la chefferie qui dure 6 mois. Un mois ou deux aurait été suffisant pour qu’on débarque la madame au grand coeur qui n’est jamais capable de dire non.

      Elle va passer à l’histoire comme étant celle qui aura coulé le PQ…… Par ici la sortie. Dans le même trou que l’UN.

    • C’est scandaleux, révoltant et sans aucune excuse. Arrêter de nous parler de son diplôme de Harvard reçu après une série de séminaires de quelques mois. Le seul diplôme nécessaire pour obtenir le rôle qu’il a reçu est celui d’être un « petit ami » du parti. Peuple de corrompu, Boisclair et le PQ en fait partie, au diable les beaux principes si c’est bon pour moi j’empoche !

    • voeckler, vous parlez de Yves Boisvert, n’est-ce pas?

    • Je ne suis pas offusqué par la nomination au poste de délégué du Québec à New-York. Il est compétent, connait bien les États-Unis et parfait bilingue.
      Par contre, je n’accepte pas la nomination à la fonction publique; j’ai oeuvré trente ans comme fonctionnaire, gravit les échelons jusqu’à cadre supérieur. Et les fonctionnaires ne reçoivent pas des promotions parce qu’ils sont des amis du parti au pouvoir. Ils ne cumulent pas le double-emploi.
      Si M. Boisclair n’aurait pas accepté le poste de délégué général sans une nomination à la fonction publique, a première ministre se devait de trouver quelqu’un d’autre. J’appelle cela une forme de chantage… ou de cadeau pour service rendu au parti. Et, de la part du P.Q. qui veut laver plus blanc que blanc, cela me désole!

    • Mais j’y pense: Quelqu’un a vu SOUVERAIN??

      G. Michaud

    • “André Boisclair, fonctionnaire/diplomate” + parasite/profiteur. Ma’me Marois prétend qu’il le mérite. J’ai entendu parler de 8 millions de contribuables actuels ou à venir qui le mériteraient bien aussi. La 1ère ministre navigue un peu beaucoup dans les eaux libérales avec ça.

    • @ NENNI
      Vous avez raison au sujet de Pauline Marois qu’elle avait de l’expérience dans le
      népotisme et le favoritisme vous avez oublié de mentionner combien elle a donné a son époux en 2002 alors qu’elle était ministre des finances , il A RECU A 56 ANS une pension a vie de $7,000 par mois pour avoir été 6 ans président de la SGF et avec de lourdes pertes en plus d’ une prime de séparation de plus de $200,000
      PU CAPABLE D’Y VOIR LA FACE A LA TIVI CETTE PAULINE UNE HURLUBERLU

    • Zéro compétence, aucune, absolument! Mais, il a appuyé Mme Marois quand elle en avait bien besoin. Il quitte une poste important dans le secteur privé, lequel? À trois jours d’avis? «Fendant» comme pas possible, méprisant pour le «petit peuple», le genre prafait «après moi le déluge», je l’ai côtoyé dans un poste du secteur privé où il a rapidement fait patate plutôt que les miracles espérés. Nomination politique crasse, aussi simple que cela. Eh misère, au moins la vraie nature de notre classe politique s’étale au grand jour. Davantage pénible quand on se donne le vernis d’être plus blanche que neige.

    • C’est comique car M. Boisclair se présente comme un homme de droite (économique).

      Facile d’être à droite quand tu touches un salaire garantie à vie.

      Même chose pour Mario Dumont qui touche un généreux fond de pension pour ses années en “politique”.

    • Eh bien cette nomination vient donner beaucoup d’importance à l’obtention d’un DEC
      Sophie Primeau

    • Pauvre Mne Marois ….aucun jugement …….

    • Bonjour Monsieur Lagacé et mercis pour votre informatif tableau de la situation «PQ/Madame Marois/Délégué à N.Y./ Monsieur Boisclair/ et TRAITEMENT À VIE…»
      Pour un mandat de délégué, je suis partiellement en accord. Je perçois Monsieur Boisclair comme un excellent analyste, très compétant pour «monter» des dossiers. Quant à ses qualités pour en publiciser adéquatement les contenus, j’éprouve des doutes. Là où, payeur de taxes et d’impôts, j’en arrache, c’est du coté du «contrat à vie»: 170,000.$ indexés. J’y vois indécence où la moralité politique exprimée lors de la dernière campagne par ces «purs» péquistes vient de se voir «élasticisée». Cette élasticité dont un des «dons» se veut nourrissant pour un sentiment trop souvent ressenti: cynisme.
      Que le pouvoir…non, je corrige: que l’Homme est donc capable de «changements» lorsqu’en positions de pouvoir(s)!
      Mes respects,
      Gaston Bourdages
      Simple citoyen – ex-bagnard et écrivain publié «en devenir»
      Saint-Mathieu de Rioux, Qc.
      http://www.unpublic.gastonbourdages.com

    • @alkborg Vos commentaires de 15h01 et 15h20 sont une excellente démonstration de votre grande ouverture d’esprit et de votre tolérance. Digne de Radio X.

      @garsdequébec Un DEC, c’est probablement plus que ce que vous avez réussit comme étude.

      @legaspésien Excellente suggestion que vous faites à luc.pellerin

    • @ dcsavard

      Votre ton est bien arrogant. Je suis assez d’accord avec les points que vous apportez par ailleurs. Par contre, le fait qu’il ait failli ne dit rien sur ses compétences. Certains incompétents ont réussi à se faire élire. Les Ph.D. n’ont pas la cote au Québec. Ils préfèrent (les radios, postes de télé, etc.) faire appel à des humoristes quand ils veulent des opinions sur un sujet politique ou autre.

    • Je me suis trompé. Je pariais que le contenu de cette critique serait aux extrêmes du bon sens.
      Après lecture intégrale, force est d’admettre que la Mme Marois s’est encore tirée dans le pied. Se tirer dans le pied lorsqu’on mène la barque, debout,,,,le bateau prend l’eau c’est sûr.

      Mais curieusement, personne ne blâme le ministre Lisée de quoi que ce soit. Il n’a rien à dire en ce qui concerne le choix de SON sous-ministre ? Peut-il prétendre qu’il ignorait la double fonction de Boiclair ? Lisée est une grande gueule qui a démoli des opposants pour bien moins pire que ce qu’il vient de faire en s’acoquinant à Boiclair…

      En France, les doubles fonctions de ce genre ont créé bien des scandales et l’Élisée (Sans jeu de mots avec l’autre) a passé une loi interdisant une telle dualité.

      Et cette fonction à New-York ? Un fla-fla totalement inutile. Envoyez-le plutôt, Boiclair, à Ramala. Nous verrons s’il a l’étoffe d’un Kissinger….

    • Mme Marois…………………..beurk!

    • C’est certain que si André Boisclair avait été délégué du Québec au Botswana. La perspective ne serait pas la même.

    • Va falloir nommer un peu plus de prof Ph.D dans ce genre de poste et un peu moins de têtes brûlées. Je connais justement un PH.D de Yale qui pourrait bien nous représenter a NY et comme sous-ministre.

    • ..Indépendamment de ce que l’on peut penser d’André Boisclair et de ses qualifications, il n’y a qu’un mot pour qualifier une telle nomination à «deux étages»: C’est une prébende.

      Cela dit, et quoique je puisse penser de l’individu et de cette dernière «innovation» péquiste en matière de nomination, il faut rendre à Boisclair ce qui appartient à Boisclair: La Harvard Kennedy School de l’université Harvard lui a bel et bien émis un diplôme de «Master in Public Administration.»

      Voici comme la HKS décrit son programme: «The Harvard Kennedy School two-year Master in Public Administration (MPA2) is a flexible program designed to enhance the knowledge and skills of established professionals and dual-degree students seeking further leadership responsibilities in the public, nonprofit, and private sectors.»

      Ce que je retiens de cette définition ce sont les mots «flexible» et «enhance». Des mots qui conviennent parfaitement à des programmes à caractère international coûtant une véritable fortune et dont je ne crois pas que les critères d’admission ainsi que les exigences dudit programme puissent entrainer un «échec aux examens».

      Je suppose que ledit programme a suffisamment «enhanced» les «knowledge and skills» de M. Boisclair pour qu’il mérite d’être le tout premier à bénéficier d’un pareil tour de passe-passe.

      Je lui souhaite donc une suite de carrière à la mesure de ses talents. :-) :-)

    • C’est d’un ridicule consommé.
      Boisclair ne méritait pas le poste de Sous-ministre à vie. Un jour, Pauline et son Joker Lisée vont s’en mordre les doigts.

      Je crois que Charest était moins hypocrite alors qu’il était PM du Québec.

      Pauline, cette même Pauline qui déchirait sa chemise alors que Charest faisait la pluie et le beau temps lors de nominations partisanes ou de dossiers tous plus chaud les uns que les autres… Et maintenant qu’elle joue à la Reine du Québec, madame fait plus d’erreurs qu’il peut y avoir de jours dans une semaine !

      Elle fait la démonstration que tout ce qu’elle voulait dans la vie, c’était être PM du Québec, sans en avoir l’étoffe. Elle s’est fait élire sous de fausses représentations…

      Hypocrite à l’Os…!!

      Et Boisclair devrait refusé ce poste à vie, payé avec mes Taxes et Impôts !!

    • On recommence à favoriser les amis comme dans le temps de Bernard landry. Vous vous souvenz de la prime de départ et de la pension à vie de Claude Blanchette; voilà la même personne qi refait la même chose avec André Boisclair.
      J’allais changer mon idée sur le PQ, mais maintenant c’est terminé. Et même s’ils ne sont pas longtemps au pouvoir, ils vont pouvoir faire de ce favoritisme à la tonne.

    • Madame Marois, à charroie! Pis M. Harper avec tous les sénateurs nommés fait peur! (des jobs à vie ou presque, ça aussi!)

    • Y a-t-il quelqu’un qui peut me dire comment on fait pour évaluer le travail d’un délégué? On dit ou prétend que c’est essentiel et rentable mais sur quoi s’appuie-t-on? Ça semble un peu rapide comme affirmation, non? Tout le monde s’entend pour dire qu’un tel ou un tel est un bon délégué, des faits concrets SVP. Je n’en vois pas. Si t’as la tronche pour le poste, t’es bon? Étranges critères de sélection. L’apparent prestige du poste suffit pour qu’automatiquement le candidat soit idéal et excellent. Mais à quoi exactement? Entendu parler quelque part d’un mauvais délégué vous autres? On accuse souvent la populace de gaspillage. Mais dès que la ruménaration monte au dessus des 150K$ soudainement on semble beaucoup plus ouvert à gober n’importe quoi. Si on te paie disons 400K$ par année c’est parceque t’es bon et que tu le mérite? Extension du ‘profit rule’? Diantre si c’est comme ça qu’on pense, on peut bien être pauvre. En réalité personne ne le sait vraiment, mais on affirme toujours autant. Ti-pape! un stage à Harvard pis t’es instantannément un génie. Vous croyez-ça? Pourtant, tant au privé qu’au public c’est comme cela qu’on gonfle, aux niveaux supérieurs, inutilement la masse salariale tout en se reprenant sur les plus bas salariés. À partir ce certains commentaires qu’on peut lire ici, c’est assé évident que l’on se doit d’ouvrir les portes de nos universités et les esprits. Ça presse.

    • Il ne faut pas s’étonner du fait qu’une très grande majorité de la population ait très peu de considération pour les politiciens. Encore une fois on peut déjà affirmer que le P.Q. nous servira les mêmes recettes que le gouvernement précédent… en fait on ne se gêne pas pour récompenser les amis du parti, à même nos impôts.

    • je connais un fonctionnaire Québécois: deux bacc , la moitié d’une maîtrise , a travaillé fort pendant 25 ans …a toujours été honnête, propre etc…

      Il est en simonaque…

    • Le plus troublant dans ça, est de constater que les militants péquistes réagissent exactement comme les libéraux d’avant le 4 septembre: on tolère et même on défend, l’indéfendable!? Je suis renversé de lire certains commentaires sur ce blogs. Faire un peu moins pire que les autres les placerait-il a l’abri de toutes critiques? Bien sur, c’est une minorité qui s’exprime mais il en demeure pas moins que la majorité des péquistes se taisent actuellement.
      Pourquoi le militantisme est toujours plus fort que la raison?

    • Un “coké” avoué qui réussi à obtenir le droit de passer la frontière US??? Elle est forte l’immunité diplomatique québécoise!!!

    • Québécois et québécoises, réjoissez-vous! Voici venu un nouveau membre du groupe du 1% qui nous aidera à payer la taxe santé. Merci Pauline!

    • Un “prince” poudré à New York. lol

    • @mbmb007: Avoir consommé de la drogue n’est pas un crime à proprement dit.

    • Tiens tiens,le pq a aussi des tits zamis,quel belle bande de menteurs et d’hypocrytes..en plus,ce beau garçon va être aussi utile que le lieutenant gouverneur,une belle potiche onéreuse, vide et inutile,si il veut aider le Quebec,qu’il démissionne et qu’il se mette sur le bs,il va ainsi nous couter 20 fois moins cher..et pendant ce temps,Lisée fera une Louise Beaudoin de lui-même en allant faire le paon dans les hotels cinq étoiles à Paris…pouah!!!

    • J’ai côtoyé André dans un emploi précédent. Pas fort, pas de contenu nouveau ou avant-gardiste, hautain et tres distant du peuple, le genre qui s’écoute parler constamment, qui croit ce qu’il dit et qui exige des applaudissements a tout rompre. Mais il a une maudite belle image et une energie qui lui vient d’une drôle de substance, pour laquelle les gens se font mettre dehors de leur job, pas récompenser! Ceci dit, je lui souhaite bonne chance, en sachant que le vrai peuple – dans sa grande sagesse – l’a déja rejeté pour le poste de PM.
      Quant a Pauline Marois, pu capable, pas de jugement, elle fait la même chose que le PLQ, soit récompenser les ti-zamis! Si on veut changer les choses, alors il devrait y avoir une loi qui interdit a tout PM de nommer des gens en permanence, point final. Pourquoi les reglements s’appliquent au simple citoyen qui veut devenir fonctionnaire et avoir sa permanence, mais pas a un ex-politicien qui n’a jamais voulu être fonctionnaire et qui n’aura jamais mérité sa permanence? Pourquoi doit-on récompenser quelqu’un pour ses peudo-pertes de revenus qu’il gagnait au privé, alors qu’il fait le choix de changer de job, pour occuper un poste prestigieux a NYC ou ses fonctions se résumeront a faire du social et de beaux discours? Plus ca change, plus c’est pareil…une chance que je n’ai pas voté PQ la derniere fois!

    • Une question comme ca: il va avoir deux “jobs”…un job a New York comme …enfin peu importe, et un autre comme sous-ministre; il sera paye pour les deux. sera-t-il a deux places en meme temps? Sinon lequel des deux va-t-il negliger? Pour lequel sera-t-il paye a rien faire? Les contribuables, auront-ils le droit de demander des comptes et le remboursement encaisse fraudulosement?

    • Pour ceux qui n’ont pas fait le calcul de cette récompense à Boisclair. Sachant qu’à l’âge qu’il a, il pourra retirer cet argent pendant environ 40 ans, sachant que cette pension est indexée, il suffit donc de multiplier le montant d’aujourd’hui par le nombre d’années pour obtenir sa valeur en dollars constants d’aujourd’hui. Cet emploi que M. Boisclair occupera vraisemblablement de 3 à 6 mois, le temps que nous mettions le PQ dehors aux prochaines élections lui vaudra donc une cagnotte de près de 7 millions de dollars.

      Tout ça pour aller manger du caviar et boire du champagne à New York. Même Scott Gomez doit être jaloux.

    • Mme Marois, allez-vous toujours invoquer les gestes de M. Harper pour justifier votre propre turpitude ?

    • Si Boisclair a 40 ans et meurt a 100 ans il va nous coûter en valeur présente :
      N=60
      I=3
      PMT=170 000
      PV=4 721 819$
      ______________
      Ceux qui pensent qu’il va cracher sur 4 721 819$ en valeur d’aujourd’hui ne comprennent rien à la politique. On pourrait lui dealer ça à 4M là condionnellement à ce qu’on entendre plus jamais parler de lui et on ferait de l’Argent imaginez.

      Marois, Boisclair, carrés rouges? Pouha!

    • Ce qui déçoit le plus, c’est que le Parti Québécois copie les magouilles du Parti Libéral, que
      Madame Marois récompense ses petits amis comme l’a fait si bien et trop souvent Monsieur Charest…

      Il y a des jours où je commence à croire que nous au Québec, nous sommes un peu retardés pour tolérer des gouvernements aussi ‘magouilleux’ tant au municipal, provincial et fédéral.

      En Ontario, le maire de Toronto fut expulsé presque sur le champ pour une somme dérisoire
      en comparaison d’ex-ministres et fonctionnaires Libéraux et voilà que ça recommence avec
      le Parti Québécois. Non décidément, au Québec on aime bien faire parler de nous.

      Qu’on parle de nous en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de nous !

    • AhhhPauline Marois et les péquistes…

      Après avoir récompensé son propre mari en lui donnant une pension À VIE de plus de $80,000.00 par année pour 4 patites années de travail à la SGF, les pires années de cette organisme soit dit en ppsaasnt, la voilà qui en redonne à Boisclair.

      Tolérance zéro qu’elle disait?

      Vite des élections que l’on renvoie ce parti dans les poubelles de l’histoire.

    • Bravo ma Pauline
      Avant toi nous avons connu le pire premier ministre du Québec Jean Charest
      continue ma Pauline en 3 mois tu marches dans ses traces bravo pour l’ autre façon de faire,
      elle a le pire défaut d’un politicien L’HYPOCRISIE….avez vous réalisé que son mari millionnaire a recu du gouvernement depuis sa retraite en 2003 $720,000 ( $80,000×9 ans)
      cette généreuse pension accordée par son épouse Pauline alors ministre des finances…

    • J’oubliais il faut ajouter un autre $200,000 a C.Blanchet ça frise le million belle pension pour une province pauvre qui recoit de la péréquation 8 milliards ,ma chère Pauline la feuille d’érable sur le chèque ne te fatiques pas trop …..

    • larousse_estdouce

      Pour vous, peut-être… Mais allez dire ça à la police frontalière des US. Vous n’en reviendrez pas!

    • Ça vaut cher un certificat d’études d’un an à Harvard. C’est beaucoup plus payant que 8 années en médecine! Bravo André pour ce beau placement. À nous maintenant de payer pour ta grande valeur ajoutée.

    • Madame Marois à bien dit qu’elle ne ferait pas comme le précédent gouvernement ;elle à raison, elle fait pire..et .à la voir aller se trémousser ,on dirait qu’elle a une infection quelque part.,elle va devoir se calmer le ponpon,,

    • 170,000×12 = 2,040,000/an
      2,040,000 x40 ans (aprx) = 81,600,000
      SCANDALEUX

    • Monsieur Boisclair devrait refuser de se prêter au jeu de cache cahe avec Lisée et refuser les deux nominations. Quant à Lisée, qui a qualifié Bourassa de Tricheur, il devrait remettre sa démission à titre de ministre et de député et porter dorénavant le titre de «Menteur».

    • Pour un type qui a été éjecté du PQ… et qui a été lobbyiste pour le pétrole.

      Je m’ennuie du parti Libéral !

    • Que Boisclair soit nomme delegue a NY, vraiment ca ne me derange pas, lui ou un autre……..

      Ce que je ne prend pas, c’est sa nomination A VIE comme sous-ministre, ca je ne le prend pas!

      En plus, cette nomination a ete cachee, meme le vice-president en chambre Francois Gendron, ne le savait pas. Faut le faire!

      ….et Lisee qui nous ment en pleine face en disant hier a l’Assemblee Nationale que c’est arrive au Federal avec Laurence Cannon, ce qui n’etait pas vrai, ca je ne le prend pas non plus!

      Ce Lisee, je ne l’aime pas, il est menteur, hypocrite et dangereux!

      Ce n’est pas ce meme Lisee qui a ecrit un livre qui s’intitule “Le Tricheur” en parlant de Robert Bourassa?

      Et Marois qui se bat comme un diable dans l’eau benite pour defendre son beau petit Boisclair!
      De toute beaute!!!!!

      Pour un gouvernement qui pronait la TRANSPARENCE, on repassera……….

    • je site un autre commentateur de blog de la presse (la fin etant mienne) :

      “Moi, Pauline Ire, reine du Québec, siégeant en mon manoir, à défaut de pouvoir accorder un titre nobiliaire au Sieur André Boisclair, lui donne une rente à vie pour ses bons et loyaux services envers ma famille, payable à même la gabelle et l’impôt seigneurial versés par la populace corvéable à merci, afin qu’il puisse jouir du reste de sa vie sans avoir dérogé en travaillant comme un vulgaire roturier, car tel est mon bon vouloir. Que vive l’aristocratie!”

      Philippe Riondel

      “vous ne pouvez cotiser a votre REER cet annee, eh bien recoltez des envellopes burunes ” dixit la pompadour nouvelle
      une guillotine , place emile gamelin , et ca presse , la marie antoinette nouvelle ne merite que ca

    • e fais mon méa culpa, j’ai vôté pour Pauline, j’aime le PQ, maintenant pour noël je peux tu avoir:

      -un cuisinier
      -un chauffeur
      -un condo à new-york
      -une job à 170 000$
      -une pention à vie?

      Les péquistes aiment pas la reine mais “Vive la Castafiore!”

      #gouvernementcrasseux!

    • Au PQ on est bon avec les membres de la famille, mais pas juste la famille péquisse…
      Le mari a Pauline bénéficie d’un très bon traitement du gourvernement, traitement qu’il a obtenu alors que Pauline était du côté du pouvoir. Maintenant, c’est au tour d’André boisclair d’avoir gagné a cette loterie. Si je ne m’abuse, il est en relation très intime avec le frère de Stéphane Bédard…
      Quand je vois de quel façon mes taxes et impôts sont utilisés, c’est sans remords que je vais faire faire mes travaux si possible au noir et j’encourage les gens a faire de même…

    • Lisée est convaincu que le Québec est l’État le plus riche en Amérique du Nord. Comment voulez-vous qu’il y voit un problème?

    • PQ/PLQ, mêmes réflexes, mêmes libéralités : on beurre effrontément ses toasts, on graisse sans le moindre scrupule ses amis. Et même pas une p’tite gène, au contraire : on vous enfonce, avec le sourire, la nouvelle dans la gorge. Inacceptable? C’est ça qui est ça!
      Aujourd’hui, l’heureux récipiendaire du gros lot c’est Boisclair, protégé de Lucien Bouchard, mais rejeté jadis par ce même PQ. Un beau prix de consolation. Après les primes de séparation, voici les prix de consolation!
      Jaloux, comme le dit aujourd’hui Chapleau?
      Désabusé, plutôt. Mais à quoi bon? Plus ça change, plus c’est pareil : du rabâché, qu’on n’a pas fini de rabâcher, malheureusement.

    • On aurait fait le meme coup ,par decret, a l’Environnement avec un M Baril….Avoir su , M Breton aurait pu se faire ”décreter” ss Ministre-adjoint , en plus de son poste de Ministre , pour assurer ses vieux jours…..Ça va tu se ramasser a la Commission Charbonneau ces entourloupettes ? Bin non c’est pas illégal, c’est juste INAPPROPRIÉ

    • C’est avant les élections qu’il fallait être consterné par ces pensions indécentes des BS de luxe.

      Au lieu de ça, vous avez préféré nager dans les sophismes et penser uniquement à votre petite personne en se demandant qui vous fera moins payer d’impôts.

      Trop tard maintenant!
      Les chiens aboient et la caravane passe et repasse et repasse…

    • Monsieur Lagacé vous avez comme toujours qu’en partie raison car qui peut prétendre posséder la vérité!
      André Boiscler était un candidat très qualifié pour être nommé délégué à New York, où le bas blesse c’est sa nomination comme sous-ministre, il est certainement aussi qualifié pr ce poste, car il en a fait de la politique. Mais lui offrir un paradis doré c’est trop pour lui et pour tous les autres…

    • @jammer
      On put aussi faire une greve de declaration d’impot , ou essayer de les flusher ,c’est a la mode chez led puissants de CE monde,

    • C’ette double nomination est inaceptable, même si Monsieur Boisclerc est très qualifié. Par ailleurs quand on parle de famille péquiste, eh bien en politique il y a des familles dans tous les partis, LIB /CAQ QS /ON/. C’est la le problème de la politique. Faire autrement est-il une utopie, aucun parti ne réussit à date.

      Jean-Claude Tanguay

    • La paix d’esprit de Marois (que Boisclair ne devienne pas une belle-mère), ça n’a pas de prix.

    • @menton : L’injure ajouté à l’insulte . Si ce que vous dites est vrai, en plus de se présenter comme plus blanc que blanc, le PQ a fait double faute : menteur et voleur comme les autres…..
      Il reste la CAQ? quoique c’est un italien qui s’occupe du financement du parti……..

    • Aves tous ces dérappages depuis trois mois, j’ai l’impression ce matin que le règne de Mme Marois sera le plus court jamais vu au Québec

    • Incroyable, quand même incroyable. On écoute ce matin les propos de Mario Dumont (LCN) sur l’affaire des deux nomination et désignation de Boisclair. On écoute les spécialistes universitaires (école d’Administration UQAM) qui sont très clair pour dire que ce qu’a fait Pauline Marois à l’égard de Boisclair est totalement inacceptable au Québec comme au Canada, en France, en Angleterre et même aux États-Unis. Avec tout ça, à l’Assemblée nationale, tout ce que Pauline Marois peut faire est de défendre les “compétences” de Boisclair; pas fort Pauline! Pour un parti comme le PQ qui s’est acharné sur les Libéraux de Jean Charest, qui est allé au front pour demander une commission sur la coruption et la collusion, pour une Chef de parti comme Pauline Marois qui n’a jamais cessé de condamner les agissements et de critiquer les nominations des ti-amis des Libéraux lorsqu’ils formaient le gouvernement, Pauline Marois se voit maintenant faire exactement la même chose…aussitôt élue, elle distribue les bonbons du PQ en commençant par Boisclair. Pendant que le gouvernement Marois incitait en campagne électorale les Québécois à se serrer la ceinture, son gouvernement lui se permet de faire autrement en assurant un revenu à vie à Boisclair. Combien de Québécois, de fonctionnaires Québécois auront droit à un revenu de $170,000 pour la vie? Combien de Québécois auront la chance de se trimbaler à New York, de manger dans des restaurants 5-étoiles et tout ça au coût de l’État du Québec? Aucun à moins que vous soyez membre du PQ, un ministre ou un délégué du Québec. C’est bien évident, pour moi, que le PQ est appelé à tomber au cours des prochains mois. Si le gouvernement Marois survit 2013, ce sera un autre miracle de la politique Québécoise comme il a été permis à Pauline Marois de faire la distribution de quelques nominations à Boisclair suivant, bien sûr, l’ordre de la Bible et de la distribution des pains et des poissons! Seulement cette fois-ci, ce sont nous Québécois qui sommes les poissons!!

    • Quebecois Quebecoise!!!! bend over

    • Une autre vacherie péquistes envers les contribuables. C’est pour ça que l’on doit payer plus d’impôts, pour aider les amis du partis. Honnêtement, quelqu,un est surpris qu’un parti socialiste se comporte en… socialiste?

      Le PQ a voulu acheter son silence, éviter des critiques dérangeantes. Déplorable.

    • Bravo, Marois !

      Faire de la politique autrement.

      Way to go.

      Salut.

    • Pssst 101 H-S ( je prends les devants ) :

      dans le fait qu’unE employéE des services ne parle pas français, savez-vous ce qui est nettement plus répréhensible ? :

      celui, celle qui l’a embauché !

    • M. Boisclair est probablement fort compétent pour occuper le poste. Aussi, on n’attire pas les meilleurs avec 170 000$ quand dans le privé, les meilleurs sont payés entre 500 000$ et 50 millions par année! Au gouvernement, avec les règles établies, on contourne le système comme on peut afin de rivalsier avec le privé. Ceci dit, je suis contre le fait que M. Boisclair touchera une pension à vie. Après 15-20 années, OK, mais après 5-6? No way!

      Ceci dit, tout comme l’a mentionné Pourvoyeur à 10:09 (et cette portion de mon commentaire dépasse largement le cas de Boisclair), moi aussi, les MBA bonbons me répugnent au plus haut point! Inclure cette variable dans la justification de n’importe quel cadre/haut-fonctionnaire est ridicule…

    • Maintenant…

      … Tout ceci étant dit…

      … Il ne faudrait JAMAIS oublier que la présente crisette n’est en rien comparable avec les exactions et les crimes commis pendant une décennie par les Libéraux…

    • Pauline a dit que André avait presque été Premier Ministre !
      Stéphane Dion aussi.

    • @procosom.com : Laissez-leur le temps…ils sont bien partis

    • @respectable,

      votre calcul est erroné, le salaire de 170 000$/an est indexé, la valeur future en dollars constants d’aujourd’hui est de 170 000$/an peu importe le moment dans le futur.

      @sophiepelo,

      c’est 170 000$/an, pas par mois.

    • Marois, hypocrite et sournoise.

      C’est de cette façon que je l’ai toujours perçue depuis qu’elle patauge dans l’univers politique du PQ.

      Elle ne m’inspire et ne m’a jamais inspiré confiance. Ses yeux la trahissent. Et dans les faits, plus elle agit, plus ma perception s’avère vérifiable. Par en arrière, en catimini. Tsuuut, faut pas le dire tu-suite.

      Pas de sens.

      Tiens, on va en beurrer un peu plus épais : des compressions budgétaires dans les universités et cégeps pour les 4 prochains mois, coupures de 140 millions, 5% du l,enveloppe totale. EN PLEIN exercice financier, ” tous les crédits étant déjà engagés ( Brière, Un. Laval ). Même Martine Desjardins ( FEUQ ) n’en revient pas.

      Le but, équilibrer le budget, à l’épouvante, pour combler quoi ? La promesse du déficit zéro ?

      N’importe quoi.

      Comme si les universités et cégeps n’étaient pas déjà déficitaires.

      Pas mieux que leurs prédécesseurs , la gang du PQ. Du pareil au même.

      Bonne journée.

    • Si faire pire que les gouvernements précédents c’est faire autrement et dans la transparence, eh bien, elle a rempli ses promesses Mme Marois. C’est juste nous qui avons pas compris le message. Se faire élire sous de fausses promesses y a rien là! ce qui est important c’est d’avoir le pouvoir après on trouvera bien les mots pour répondre aux critiques, on en parlera quelques jours et on passe à autre chose. C’est qui le cave?

    • Je m’ennuie sincèrement de la naïveté de mes 15 ans. Quand j’écoute les nouvelles politiques, je comprends maintenant tout ce que ça implique: partisanerie, opacité, enveloppes brunes, mensonges fleuris pour cacher une vérité sale…Le peu de naïveté qui me restait me donnait beaucoup d’espoir avec une femme chef d’état…Je crois que “politicien” ne se conjugue ni au masculin, ni au féminin…dommage. Je pense que je vais faire comme la commission Charbonneau et prendre une pause des nouvelles jusqu’après les fêtes…

    • Pour un gouvernement minoritaire qui veut bien se faire réélire à la prochaine élection, Mme Marois multiplie ses mauvais coûts en un très court laps de temps: cela s’appelle se tirer un autre coup de fusil dans ses pieds. M. Patrick Lagacé a déjà obtenu un chiffre record de 179 commentaires sur son blogue, et ce, en avant-midi. Attendez de lire les autres plus tard dans l’après-midi et en soirée !
      Excusez mon ignorance. Je ne le savais pas qu’il en existe des jobs « à vie » dans la Fonction publique provinciale surtout à ce niveau hiérarchique. Pour avoir été une ex-fonctionnaire au Fédéral, à ma connaissance, déjà au niveau inférieur, les employés-cadres fédéraux n’ont pas la permanence. Quant au poste de sous-ministre, le titulaire se fait remercier des ses services lors du changement de gouvernement. Est-ce là une procédure normale au niveau Provincial pour des postes de sous-ministre ? Une job à VIE ?
      Je n’ai rien contre le fait que M. Boisclair obtienne un emploi à vie. Si ce n’est pas Yves Boisclair, ce sera Jo Blos. Peu importe à qui on confie ce poste… Pourvu qu’il ne soit pas à VIE ! Mme Marois, n’aviez-vous pas vu ce que M. Gilles Surprenant a fait comme dommages en l’espace de 20 ans lorsqu’on détient un certain nombre de pouvoir entre ses mains ?
      Sous votre gouverne, Mme Marois et advenant la séparation du Québec, il faudra que le petit peuple « endure » des sous-ministres à VIE ? Ayez le courage, pour le bien du PQ, de revenir sur votre décision sur cette nomination. Par la suite, il faudrait passer des Lois pour limiter la durée du poste.
      En passant, il faudrait aussi changer, au plus S. la Loi sur les Cités et Villes. Les maires avec des dossiers criminels ne devraient pas pouvoir toucher des primes de séparation suite à leur démission.

    • Bienvenue dans la realpolitik, folks !

      Non mais, vous pensiez quoi bande de naïfs, que le PQ lavait blanc-plus-que-blanc !??

    • Pendant les neufs années des libéraux au pouvoir, Boisclair est parti au privé. Le PQ revient au pouvoir, Boisclair revient en force. Ça prouve que c’est une nomination purement partisane.
      IL s’est toujours servi du PQ pour monter.

    • Le patronage de Pauline Marois est le pire de l’histoire récente du Québec.
      En 1997, contrairement aux 20 règles, c’est le cabinet du PQ, au lieu du Conseil d’administration élu, qui nommera le mari de Pauline Marois (alors Ministre des finances) au poste de Président de la Société Générale de Financement. C’est Marois elle-même qui établira son contrat et son salaire.
      Ce qui se passe avec Boisclaire est tout aussi écoeurant et elle Marois doit partir; il faut un minum d’intégrité et de bons sens. Ce n est pas le cas.
      René Levesque doit se retourner dans sa tombe.

    • J’ai voté por le PQ et j’éyais fièe de changer enfin de gouvernement. Mais là, comme bien d’autres, je commence à en avoir plus qu’assez de leurs décisions irréfléchies, des ministres incompétents, et maintenant des nominations partisanes (ce qu’ils ont toujours reproché aux libéraux). La nomination d’André Boisclair vient de faire déborder le vase.Tout ce que ce gouvernement fait de “croche”, ils nous disent que les libéraux ont fait bien pire qu’eux. C’est de cette façon qu’ils croient nous faire accepter leur façon de gouverner.
      J’étais pour la séparation du Québec mais certaines personnes de ce parti me “font peur”: J.-F. Lisée (une risée!), Bernard Drainville (qui n’arrête pas de chiâler contre les libéraux et qui est probablement aussi frustré face à son poste de peu d’importance), Daniel Breton (bon débarras pour celui-là) et quelques autres.
      Le gouvernement devrait se contenter de gouverner plutôt que de penser aux statégies gagnantes pour un Québec souverain.

    • On a au moins un gouvernement sérieux…. à Ottawa.

    • Si j’étais ministre, ou sous-ministre en titre, je me méfierais comme de la peste d’André Boisclair. Je ferais tout pour le tasser dans un coin.

      On ne pourrait jamais savoir dans quelle magouille il pourrait entraîner le ministère.

      Et puis, ses entrées politiques, ne conviennent pas à une fonction semblable.

      On ne fait pas d’un ancien ministre, un sous-ministre, à quatre pattes…

      Oui la nomination, avec un double statut, est stupide et grotesque.

      Que Boisclair tente de faire un premier mandat à New York. Pas plus.

      S’il n’est pas content, qu’il quitte, on est habitué.

      Pour le reste : “Vive le Québec libre ” !

    • Bonjour monsieur Lagacé,

      @Raynault 11h07

      Très bon résumé de la situation et du contexte.

      __________________________

      Personnellement, l’incompétence et le manque de jugement de Pauline « Bobinette » Marois étaient évidents avant les élections. Mais quels choix les Québécois avaient-ils vraiment lors de ces élections? Soit d’élire le moins pire des partis politiques en présence.

      .Le PLQ était marqué du signe de l’infamie.

      .La CAQ avait le « nombril vert » et était … suspecte.

      .Québec Solidaire est un parti d’extrémistes de gauche qui sont encore au stade « d’Alice aux Pays des Merveilles ». Ils vivent dans une « bulle ».

      .Option Nationale venait de sortir « tout chaud » du chantier des « purs et durs » souverainistes (les vrais de vrais). Un tel parti a besoin d’une piste de décollage plutôt longue.

      Restait le PQ … et les « Schtroumpfs » à Pauline.

      Dès le départ, les québécois étaient assurés de ne pas rouler en … « Ferrari ».

      Mais il y a du positif dans tout cela.

      Plus le temps avancera, et plus Pauline produira de corde pour se pendre. Ce sera à un point tel que plusieurs « supporteurs » actuels ne pourront que tirer leurs propres conclusions.

      Résultat probable : Pauline Marois sera défaite aux prochaines élections. Elle passera alors au « moulinet péquiste » et sa carrière politique se terminera pour de bon. Et le PQ retournera à ses « sempiternels » psychodrames pour aboutir dans les « géhennes » alors que la cause « souverainiste » sera rangée dans le « grenier populaire ».

      Merci Pauline.

      Pendant ce temps, le PLQ aura un nouveau chef, se fera une nouvelle « pureté » et reviendra au pouvoir.

      Est-ce que le Québec ira mieux?

      Bien sûr que non.

      Et là ca se gâte.

      Ce que ces derniers mois ont démontré, en y incluant la Commission Charbonneau, c’est que le Québec a « progressé » vers le rang de …. « République de bananes ». La corruption, les intérêts personnels, les ambitions personnelles, les « egos », l’absence de sens moral, l’appui à la violence et à l’intimidation manifesté ouvertement par des enseignants, les interventions et manipulations « politiques » d’une certaine centrale syndicale en particulier, tout cela indique des symptômes d’une société malade qui a perdu ses « balises morales ». Le Québec devient le paradis du « Free for all ».

      Et autant Jean Charest que Pauline Marois restent le reflet de ce que nous sommes. Qu’on le veuille ou non.

      Sans nos richesses naturelles (surtout l’électricité), notre qualité de vie en prendrait pour son rhume.

      Le Québec est un État de moins en moins gouvernable. Je n’envie pas la génération montante.

      Et bonne journée à vous.

    • Hou la la, Patrick ; vous avez du fréquenter un peu trop votre potte Martineau ces temps-ci, vos analyses sont très mesquines depuis quelques jours , je trouve.

    • “On a au moins un gouvernement sérieux…. à Ottawa.” garsdequebec

      ===

      À la condition de trouver que les créationnistes et les obscurantistes sont des gens sérieux. MDR

      Jean Émard

    • Lisée et Marois disent que les Libéraux ont fait bien pire dans leurs 10 ans au pouvoir. Et bien je trouve qu’en 2 mois, minoritaire, le PQ se débrouille pas mal dans les comparaisons ! Il faut être juste quand même, comme dit si bien Pauline, chacun doit faire sa juste part ! On fait un DEC, on fait carrière en politique en ne faisant rien de spécial et en échouant lamentablement pour devenir chef, on achète un diplôme prof. de Harvard, on se trouve des jobs de consultant, juste pcq on a fait partie d’un gouvernement et savez-vous quoi ? on a droit à la job, salaire et pension garantie à vie, pourquoi ? pcq on connait la bonne personne qui vous en doit une, et cette personne, elle paie de sa poche ? non elle paie avec l’argent des autres, la mienne ! c’est Léo Bureau-Blouin qui doit être content ! avenir assuré ! Je pensais pas dire cela, mais vite des élections , et cela presse qu’on sorte ces incompétents qui en plus font la leçon à tout le monde. !

    • ramses

      Des créationnistes et des obscurantistes… au moins ils ont plus qu’un diplôme de CEGEP!

    • je ne comprends pas que Mme Marois lui fasse deux cadeaux après ce qu’il lui a fait ..sans doute qu’elle ne se SOUVIENT pas… ou ne veut pas se souvenir. Lors de l’élections de Monsieur Boisclair faite par téléphone, et entachée de plusieurs irrégularités, Mme Marois avait été mise de côté de façon cavalière. Est-elle parmi les femmes qui aiment se faire bousculer?
      Certains observateurs affirment que Monsieur Boisclair critiquait souvent les actions du P.Q. depuis quelque temps. Le meilleur moyen de lui fermer la bouche: le nommer à deux postes lucratifs cadeaux du P.Q. donc Monsieur Boisclair se gardera bien de critiquer le P.Q. dans le futur…on ne critique pas un généreux donateur…

    • @ramses2.1
      5 décembre 2012
      15h19

      Pis y r’met ça à 16h21, ouf !!

    • Jean-Françcois Lisée , cet hypocrite et ce fendant, a écrit un livre intitulé ”Le tricheur’ à propos de Robert Bourassa, alors, à quand la biographie de Jean-François Lisée intitulée : ” Le Crosseur” ?

    • Dire que je rampais sous le tapis lorsque j’ai reçu une plante verte d’une entreprise privée lors de mon retour au travail, après un congé de maladie. Avoir su, j’aurais demandé un solarium et une serre remplie de plans de tomates…

    • Bon, Patrick, vous pouvez recoudre la moitié de votre chemise déchirée hier car André Boisclair vient de renoncer à sa job de fonctionnaire à vie. :-)

    • ramses

      L’obscurantisme, c’est peut-être favoriser l’unilinguisme, couper en éducation et affamer les universités, mais bon…

    • Bon Marois et Lisée reculent à nouveau. Une autre preuve de leur incompétence ou au mieux leur mauvaise lecture des préoccupation des québcois. Cette fois ils vont payer chère leur faute, je ne serai pas le seul à se souvenir qu’ils ont volontairement omis d’informer les contribuables de clauses privilégiées et fortement exagérées au contrat de Boisclair. Dans le contexte de la Commission Charboneau, ça nous dit bien de quoi ils sont capables.
      Au plus vite des élections et peut être le timming est juste pour bon comptabe comme Legault qui a fait son argent au privé avec Air Transat et non pas au dépend de l’état comme le couple Marois-Blachet.

    • Marois qui garroche des pots dans les airs et qui se fait un devoir de les réparer elle-même le lendemain. Y a-tu moyen ? Pas sérieux ,là.

      Lisée, pas mieux. N’a pas vérifié la fiabilité de sa source. C’est n’importe quoi.

      Élections, quand ?

      Même pas besoin d’être nationaliste ou fédéraliste, j’ai bien l’impression que beaucoup de fervents péquistes doivent être sans connaissance devant l’étalage d’incompétence des dirigeants de notre province présentement. Au minimum, déçus, j’espère.

      Bonne journée.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité