Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 novembre 2012 | Mise en ligne à 12h02 | Commenter Commentaires (214)

    Daniel Breton démissionne : méchants journalistes !

    Personne ne peut mettre en doute la passion et l’engagement de Daniel Breton pour l’environnement. Malheureusement pour lui, et pour le PQ, il était devenu un boulet pour le gouvernement de Mme Marois. Par sa propre faute. Sa démission n’est pas une surprise.

    Deux médias ont sorti des faits intrigants sur le ministre de l’Environnement, hier. La Presse a évoqué ceci : Daniel Breton s’est fait taper sur les doigts pour avoir enfirouapé l’assurance-chômage, pour fausse déclaration à Revenu Québec et pour avoir conduit alors que son permis était suspendu. TVA a révélé des décisions de la Régie du logement démontrant que Daniel Breton, jusqu’à tout récemment, ne jugeait pas nécessaire de payer son loyer. Il doit encore des milliers de dollars à des propriétaires de Montréal.

    Les deux journalistes qui ont sorti ces histoires, Fabrice de Pierrebourg et Félix Séguin, sont pris à partie par les fans de Daniel Breton. On nous sort la ritournelle du Grand Complot du Grand Capital contre un homme qui fait peur aux intérêts commerciaux.

    Je note sans m’étonner que quand La Presse en général et de Pierrebourg en particulier emmerdaient ces dernières années apparatchiks et élus du Parti libéral avec des histoires troublantes, les militants péquistes y voyaient, tout simplement, de l’information que le public devait connaître. Maintenant que c’est Daniel Breton qui se fait emmerder, eh bien c’est du salissage et une tentative de torpiller un homme de bien. Vive la politique partisane.

    Ce qu’on reprochait à Daniel Breton n’avait pas la gravité d’une décision gouvernementale favorable à des gens qui ont donné des milliers de dollars au parti au pouvoir. Il faut être de mauvaise foi pour dire le contraire. Mais ce n’est pas banal non plus. Permettez que j’explique un peu.

    Voici un homme qui, manifestement, a un problème à payer ses dettes (plusieurs mois de loyer en retard, Revenu Québec) et qui ne voit pas de problème à faire une fausse déclaration à l’assurance-chômage. Il ne voit pas non plus de problème particulier à conduire son véhicule automobile alors que son permis de conduire a été suspendu pour cause de conduite à haute vitesse. L’explication de précarité économique, explorée par Christian Dubois, adjoint parlementaire d’Amir Khadir, est plausible mais elle a ses limites, je crois.

    Mes camarades journalistes sont tenus à une certaine réserve, ils ne sont pas chroniqueurs. Je ne suis pas tenu à cette réserve: Daniel Breton, quand on constate ces révélations faites hier, est au minimum une tête brûlée, dans le civil. Penser que c’est une tête brûlée dans le politique aussi, ce n’est pas de la science-fiction.

    Je note un autre truc. Ce n’est qu’hier, en fin de journée, que le PQ a fini par confirmer que le Daniel Breton dont les registres du Revenu et de l’assurance-chômage affirmaient qu’il a de la misère à respecter les règles est le même que le Daniel Breton, ministre de l’Environnement. Selon Fabrice de Pierrebourg, M. Breton a nié avoir eu maille à partir avec le Revenu et l’assurance-chômage, quand l’équipe des communications du PQ lui a relayé ses questions. En fin de journée — magie — il a cessé de nier.

    Donc, confronté (selon le verbe employé par Shirley Bishop, directrice des communications du Parti québécois) une première fois, Daniel Breton a nié les faits avancés par Fabrice de Pierrebourg. Après, il a confirmé. Si ce n’est pas mentir, ça, c’est quoi ?

    Est-ce gravissime ?

    Ce n’est pas comme favoriser l’émission de places en garderie aux amis du Parti. Ce n’est pas comme accepter des cadeaux d’un entrepreneur qui a tout à gagner d’une décision favorable du gouvernement. Mais on ne me fera pas avaler que c’est banal et que ça n’a pas sa place sur la place publique et que les journalistes font du sensationnalisme. Ces entorses, ce je-m’en-foutisme, ces mensonges de Daniel Breton, eh bien ils disent quelque chose sur sa personne. Mais si je comprends bien les fans du PQ et de l’ex-ministre, tout ce qui n’est pas du calibre de la Commission Charbonneau n’est soudainement plus une nouvelle ? Ok, bonne chance dans cet univers parallèle.

    Deux observations…

    Primo, M. Breton n’était pas convaincant avec ses démentis quant à sa conduite lors de cette visite au BAPE. Maintenant que je sais qu’il a tenté de donner des réponses fausses au PQ qui le questionnait à propos des interrogations de Fabrice, je ne vois pas pourquoi je devrais le croire quand il dit qu’il n’a pas tenté d’intimider les gens du BAPE : on sait désormais qu’il est capable de mentir quand il est dans le pétrin.

    Deuzio, ces écarts de conduite — la conduite avec permis suspendu, le non-paiement chronique de loyers, l’amende du Revenu, la taloche de l’assurance-chômage — sont facilement vérifiables car ils sont documentés. Donc, il y a deux scénarios possibles, ici : 1) Daniel Breton n’a pas jugé bon d’informer la première ministre de ces faits quand il s’est lancé en politique 2) la PM savait car on l’a informée lors de l’enquête de la SQ sur le passé de Daniel Breton (ou celui-ci l’a mise au parfum) et elle a décidé de passer outre en le nommant ministre.

    Dans les deux cas, c’est politiquement explosif pour le gouvernement. La démission de M. Breton désamorce une situation embarrassante pour Pauline Marois. Bienvenue en politique, où les lois de la gravité ne sont pas les mêmes que dans le militantisme. C’est plate, mais c’est ça.

    La personnalité d’un ministre et ses convictions ont évidemment une influence sur la façon dont il mène sa barque. Mais ça ne fait pas foi de tout. Le mandat qu’il reçoit de son boss est aussi important, probablement plus. Si vous en doutez, tapez « MARC BELLEMARE » dans Google, pour vous rafraîchir la mémoire.

    Traduction: Daniel Breton n’est pas le seul député péquiste capable d’être un ministre de l’Environnement fort, qui va se battre pour l’écologie avec combativité. D’autres pourraient le faire aussi. Tout dépend du mandat de la PM. Évidemment, une personnalité combative peut aider à piler sur les pieds du Grand Capital. Il y a Yves-François Blanchet, qui n’a pas de titre de ministre, par exemple. On me dit qu’il aime la planète, lui aussi. Il a la réputation d’un goon, aussi…


    • Je ne crois pas que les “délits” reprochés à Daniel Breton soient nécessairement “banals” ou sans importance. Mais je trouve qu’on a un grave problème quand les délits reliés à la précarité et à la pauvreté (frauder l’Assurance-emploi, ne pas payer son loyer, etc.) sont plus graves que les crimes économiques et la corruption. Magouiller avec la mafia, s’en mettre plein les poches, fermer les yeux sur de la corruption à grande échelle (toutes des choses qui contribuent à l’appauvrissement collectif), ce n’est pas si grave. Mais ne pas payer son loyer parce que la fin de mois a été rough, ÇA, c’est irresponsable…

    • daniel breton pensait t’il vraiment que ses squelettes dans le placard ne sortiraient pas? quand tu décides de te lancer en politique, t’es mieux d’être blanc comme neige, plus blanc que le bonhomme de neige!

    • Non mais calvaire, ça va tu FINIR ???

      Bon débarras. Comme dise les anglos, good riddance to bad rubbish.

      J’en veux pu des “bullies” et des lourdauds pour nous représenter. Dans le contexte que l’on connait tous, sa “démission” est une maudite bonne nouvelle. Un “tree hugger” qui fait des courses de rue avec la bénédiction de ses amis policiers, qui paie pas ses tickets et qui fourre le système, on a pas besoin de ça comme ministre de l’environnement… Et que dire du jugement de la Première Ministre dans toute cette histoire ???

      Sacrament que j’me sens las parfois….

    • C’est la moindre des choses… on est vraiment tanné que des tous croches viennent et veulent nous représenter. On est tanné… que faudra-t-il pour que le simple set le conscient ‘établisse dans notre société.
      Pouvons-nous le dire… quel con… mais quel con… un fraudeur qui se présente en politique dans une période ou la fraude est scruté à la loupe… l’éternel temps des bouffons.

    • M.Lagacé vous avez entièrement raison, un menteur péquiste n’a pas plus de droits et de privilèges en politique qu’un menteur libéral un granola solidaire ou une face a caq.

    • vous voyez que vous êtes capable d’écrire quand ça vous tente

    • La principale erreur de votre article, c’est de présumer que les souverainistes ne veulent pas connaître ce genre de nouvelles.

      Je pense qu’il est salutaire que ce genre de nouvelle sorte, même si ce n’est pas du calibre auquel les Libéraux nous ont habitués.

      Breton n’a pas l’envergure pour un poste de Ministre.

      Je note autre chose. Quand Breton sort le violon pour dire qu’il n’avait rien à mettre sur sa table pour manger, c’est étonnant puisqu’il semblait capable de se payer quelques bouteilles de vin avec ses repas.

      Jean Émard

    • Deux histoires différentes, de deux journalistes différent, qui travaillent pour deux journal différents et qui sortent leur histoire en même temps ????
      Moi, je ne crois pas au hasard, je crois que les libéraux ont sorti cela de leur carton pour détourner l’attention et ont feeder les journalistes. Je ne veut pas défendre Breton, il mérite ce qu’il lui arrive, mais ne me conter pas d’histoire, les journalistes en question aurait avantage à avouer que leurs sources sont libérales et arrêter de nous prendre pour des valises.
      Citation Albert Einstein: Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito

    • Et si c’est une tête brûlée que ça prend à l’Environnement..?

      Prce que nommer des curés en politique… faudra quand même les surveiller…

      Et la job de Ministre de l’environnement ne sera pas une synécure dans les années à venir. Ça va prendre quelqu’un de solide pour arriver à faire ce qu’il faut pour nous protéger contre «les Barons de la Croissance».

      Car:

      - l’eau des océans monte 60% plus rapidement que prévu;

      - les pôles fondent beaucoup plus rapidement que prévu;

      - les gaz à effet de serre augmentent toujours dans l’atmosphère;

      - les contaminants divers ne cessent d’augmenter dans l’environnement;

      - et cerise sur le sundae: IL FAUT QUE TOUT ÇA CONTINUE POUR NE PAS RALENTIR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE.

      Donc, le travail de Ministre de l’environnement est un travail IMPOSSIBLE.

      Il est tout à fait illusoire de croire qu’on continuera la société de consommation en préservant l’environnement.

      C’est un mensonge, une illusion, un fantasme, du déni et de la tête dans l’sable.

      Nous assistons présentement au suicide collectif de l’espèce humaine au nom de son système économique.

      C’est ahurissant de voir ça.

    • BRAVO, monsieur Lagacé!
      J’ai été carrément dégoûtée d’entendre monsieur Breton avec ses propos de pauvre type qui a vécu des difficultés, car ça n’excuse pas qu’il soit un menteur et un fraudeur. Que le monsieur n’ait pas pu s’acquitter d’un mois ou deux de loyer à une certaine époque, ça peut passer. Qu’il doive plus de 6 000 $ en loyer, ça ne passe pas. Qu’il ait été assez idiot pour conduire à une vitesse dangereuse, dans une voiture sûrement pas sienne (le gars qui ne peut pas payer son loyer ne conduit sûrement pas une Porsche), c’est déjà aberrant. Qu’il ait aussi déjà conduit sans permis, c’est dégueulasse.
      Mais que ce type ait fraudé l’assurance emploi et le fisc, c’est TRÈS GRAVE! Personnellement, je n’en voudrais même pas comme député. La société s’est donné des règles pour protéger ses membres: une petite entorse, c’est pardonnable, mais désobéir comme si c’était naturel plusieurs fois aux règles, ça devient pathologique.

      Une personne peut boire à en être un ivrogne ou un alcoolique, selon, et ça n’en fait pas un(e) criminel(le): mais conduire sous l’influence, c’est criminel. Voler, c’est toujours criminel.

      Rappelons-nous aussi, en cette période où nous sommes en train de déterrer la corruption à la grosse pépine, que le crime organisé cherche justement des gens qu’il peut corrompre à cause d’événements comme ceux vécus par Daniel Breton, par son choix. Que cet homme ait tenté de faire le “goon” au BAPE, tant mieux si ça a servi à déterrer des crottes!

      Madame Marois et toute son équipe devraient se faire des examens de conscience et très vite réaliser que les gens ordinaires, qui mènent des vies ordinaires, paient leur loyer, paient leurs taxes, obéissent les règlements de la route et les règlements généraux de la société, etc. ne veulent certainement pas comme ministres (même comme députés, au fond) des gens dont la probité est douteuse.

      J’ai déjà dit que je n’oserais pas me présenter en politique à cause de squelettes dans mon placard, mais aucun de mes squelettes n’a rapport à des manquements à des règlements ou à des désobéissances à des lois.
      Et je signe,
      Josette Lincourt

    • L’argument de précarité, pour un gars s’étant fait prendre à rouler à 275 km/h dans sa porsch, c’est moyen.

      F.Gagnon

    • L’argument de la « précarité » est une insulte pour tous les gens à faible revenu qui honorent leurs obligations du mieux qu’ils peuvent. Bon débarras, le « bully ».

    • avec ce profil la, il aurait de la misere a se trouver un job tout court.
      La démission était innévitable.

    • Tant qu’a beurrer epais un gars qui boit autant de vin ………….un petit probleme d’alcool avec ca ?

    • Je suis pequiste,je suis tres decu qu on est pas verifier ca avant,et suis surtout desole que cela arrive a quelqu un comme M.Breton,car on ne peut doute de l expertise du monsieur en environement,cependant rien n empeche M.Breton de faire un grand menage dans sa vie et son appart. et de revenir,on ne peut en dire autant des federalo liberalo mafioso,quant TVA a son telejournal de fin de soiree mets ca la premiere nouvelle contre une autre ministre liberal qui va manger avec le grand argentier du PLQ et un mafieux 5 jours avant les elections……….tse……… y a de quoi se pose des questions …………c est comme si c etait tout a fait banal et les explications de Mme.Beauchamp en ce qui concerne L ECONOMIE!!!!!!!!!encore et toujours l economie c est vraiment prendre les gens pour des idiots Alain Legault

    • Quand meme tout un gaffeur ce Breton. Juste en conférence de presse à Québec ou il était en face de son lutrin et non en arrière , il était offusqué devant les questions des journalistes concernant le BAPE. Enfin aucune attitude de ministre et de plus il a réussi à prendre la première place dans les télé et journeaux d’hier devant la commission Charbonneau et l’affaire Line Beauchamp au 357C. Faut le faire….Out…..

    • Je suis né dans une famille pauvre (crisse de kalisse de tabarnaque) et nous vivions dans des taudis et pourtant nous avons toujours payé nos loyers aux propriétaires véreux que nous avions. Comment se fait-il qu’un individu qui aurait l’instruction pour devenir député, trouve le moyen d’être aussi délinquant pour le paiement de son loyer? Il semble que le monde de la politique soit devenu de plus en plus vulnérable à ces «consciences élastiques ou trouées» et le public se fait berner pas mal trop souvent. C’est comme ça au provincial et aussi au fédéral. Alors, le Mc’Leans à ses raisons d’être.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Ah oui, et la « classe » économique …. : énarvée, énarvante, déraisonnée, fascisante.

    • De toute façon c’était un incompétent, peu inporte ce qu’il a pu faire dans le passé. Bon débarras.

    • Désolé, mais moi je remets en question les qualifications en environnement de Breton. Grâce à lui, la centrale thermique TCE ouvrira et fera augmenter le bilan de gaz à effet de serre au Québec de 2%. Cette centrale appartient à des Albertains et 50% des coûts d’exploitation sont des achats de gaz albertain.

      Breton a milité contre la centrale du Suroît et contre à peu près tout projet de production d’énergie, sauf les éoliennes (quoique je n’en suis pas entièrement certain). Et la premier résultat de ses actions de ministre c’est de nous enfoncer dans la gorge l’équivalent du Suroît. Nous devrions renommer cette centrale TCE: La centrale du Sournois.

      Maintenant, moi j’aimerais bien que Frabice de Pierrebourg pousse un peu plus loin. Breton a affirmé que des policiers amis fermaient la rue Sherbrooke pour permettre à ce monsieur de faire de la course en Porsche en milieu urbain. Alors, j’aimerais bien savoir qui sont ces policiers? Et pour quelles raisons ils étaient amis de Breton? Et combien ça prend de policiers pour fermer la rue Sherbrooke? Je veux dire, il faut fermer toutes les intersections sur les deux côtés, en plus de s’assurer qu’il n’y a pas de passants qui traversent nulle part sur toute la longueur de la «piste de course». Quels policiers sont assez inconscients pour faire une chose pareille? S’ils existent ailleurs que dans l’imaginaire de Breton, il me semble qu’ils devraient être revoyés du SPVM immédiatement.

    • @tisafo : Quelle classe…

    • N’en demeure pas moins qu’un job de bras a été fait sur la personne de Breton, pas le ministre, pas le député. Ces jobs de bras, je ne me souviens pas en avoir lu au sujet de libéraux dans l’exercice de leur fonction. Quelqu’un a des exemples?

    • enfin la vérité sur le monsieur breton
      la madame marois la supposé super net ……ben oui est bonne
      elle nous cache quoi encore madame marois
      les ami(es) de m.breton ont beaucoup de peine …radio- can -rdi ….les péquistes
      quand le départ de ce gouvernement junior ……18 mois beaucoup trop long
      ca va nous couté combien $$$
      monsieur breton payer vos dettes et démissionner au plus vite ……une job chez mcdo vous attend …..oui dans votre comté ..comme simple citoyen..
      faut pas oublié le BAPE….nous allons sauvé une commission parlementaire

    • Monsieur Lagacé, pourquoi n’y a-t-il pas eu d’enquête sur le passé du ministre Breton avant sa nomination? Je croyais que c’était la marche à suivre habituelle. Ou alors, Mme Marois a obtenu les résultats de l’enquête et elle a passé outre?

    • Bon débarras

      pendant que toutes les autres provinces exploitent les gaz de schiste cet ultra écologiste aurait continué à d’opposer à ces projets. On va continuer à être pauvre au Québec

    • • Ä mon avis, sa démission comme ministre n’est pas assez. M. Breton ne mérite même pas de représenter la population comme député.
      Il n’a pas fait qu’une seule erreur de parcours, mais plusieurs, deux propriétaires de logements floués ($435.00 et $8,000.00), perte de son permis de conduire pour vitesse excessive, trois fraudes à l’assurance emploi, Revenu Québec, et quoi encore????
      M. Breton mentionne qu’il a traversé des périodes difficiles financièrement, c’est probablement pour cela qu’il y avait plus de 500 bouteilles de vin vides abonnées dans un de ses appartements….
      Il ne mérite pas de siéger à l’Assemblée Nationale, et de recevoir un salaire payé par nos taxes et impots. Aucun employeur ne garderait quelqu’un ayant ce passé à un poste de responsabilité, donc encore moins comme représentant du peuple ( député).
      Tant qu’au Parti Québécois, je ne sais qui a effectué l’enquête sur le passé de M. Breton, ou même s’il y en a eu une, mais ces personnes ont carrément cafouillé. Combien d’autres surprises, sur d’autres députés ou ministres de ce gouvernement, nos journalistes qui semblent plus compétents que les enquêteurs vont ils trouver?
      Je convie tous les journalistes, de tous les médias à s’y mettre, afin de connaitre qui nous représente vraiment.
      Claude Poirier

    • Le gros vulgaire qui avait déposé une plainte à la SQ pour le “Vol du siècle” alors qu’il devait de l’argent et se foutait de toutes les structures finalement (BAPE, SAAQ, Régie du Logement, etc …).

      Je n’ai aucune pitié pour ce vulgaire qui a toujours essayé d’écraser le monde au lieu de faire passer ses idées avec leadership … Quel arrogant … Bon débarras.

      Vidéo de la présentation de Breton et son Vol du siècle!

      À 3:20, il dit “Je vous demande de venir signer la pétition. Une fois fait, on part pis on s’en va à la SQ”

      http://www.youtube.com/watch?v=oaG4i4P0H9I

      Faut voir ses disciples boire ses paroles …

      À ce moment, il ne payait toujours pas son propriétaire!

      Quel gars pathétique!!!!

    • Bon retour M. Lagacé! Si je pouvais en dire autant de Piedoq… Je me demande s’il fait exprès pour verser dans la provocation ou s’il est né comme ça!

      Ceci dit, Mme Marois avait dit qu’elle voulait que ses ministres soient plus blancs que blancs…
      On a pas la même définition du mot blanc.

    • Breton s’est comporté en Bougon. Il est où le problème ? Il ne faisait que refléter ses commettants de Hochelaga-Maisonneuve.

    • Breton est un délinquant chronique ! Bon débarras !
      Mais la vraie question : Est-ce que Pauline Marois dit toute la vérité dans cette histoire ? Si elle n’a pas fait vérifier tout le passé de Breton avant de le nommer ministre, alors elle n’est pas sérieuse et elle ment en disant Tolérance Zéro !
      D’autre part, si elle savait tout comme le dit son attachée de presse, alors elle a menti ce matin !
      Alors, Pauline, quand dis-tu la vérité ?

    • Sauter en politique, c’est un peu comme sauter dans une piscine publique.

      il faut prendre une bonne douche avant pour être propre, propre, propre.
      Mais une fois dans l’eau, rien n’empêche de faire un petit pipi car les risques d’être pris sont moindre.

      M. Breton n’a pas pris correctement sa douche et pour cela il doit être interdit d’entrer, mais mettons qu’entre nous, les anciens baigneurs étaient rendu a déféquer directement et sans pudeur dans l’eau trop peu chlorique.

      La morale de tout cela est bien élastique.
      bien malheureux.

    • Daniel Breton est un imbécile, il aurait dû faire le ménage dans sa vie avant de se lancer en politique, c’est une bonne chose qu’il est démissionné, c’est un personnage potentiellement dangereux pour un parti politique. Mme Marois a pris la bonne décision. Quant à la théorie du complot, c’est de la big bullshit. Ah oui! aux dernières élections j’ai voté P.Q. et le P.Q. a toujours mon appui.

      M.Leduc

    • Breton est un pas de classe, n’a aucune éducation et ne connaît rien à l’environnement! Il est juste un autre “preacher” qui s’est emparé d’une cause pour laquelle il n’avait aucun intérêt il y a à peine quelques années. Je travaille dans le secteur de la protection de l’environnement depuis 25 ans, j’ai déjà milité pour des groupes environnementaux et on doit bien reconnaître que ce milieu attire des énergumènes, des illuminés et des hallucinés pour qui cette cause ne sert que leur intérêt personnel. Dans ses pires cauchemards, Breton ne rêvait certainement pas de devenir ministre, mais il l’est devenu et il s’est pendu. Son comportement l’a amené au suicide politique. Breton en a trop fait, comme DSK, il a laissé des traces de boue partout où il est passé, ses empreintes, sa marque, impossible de ne pas le suivre à la trace. De toute manière, il n’a pas l’étoffe d’un ministre et ne l’aura jamais. Nous n’avons pas besoin d’une grosse brute qui marche avec de gros sabots dans la place et qui s’impose envers et contre tous. Exit Breton, allez hop au suivant.

      Quant aux sympathisants gauchistes qui dénoncent LaPresse et Gesca, qui croient au complot, rien à faire avec eux, ils sont tout aussi illuminés que leur idole déchue.

    • Faudrait faire comprendre aux Breton et Duhaime et autres wannabe de ce monde que notre réputation nous devance et nous suit. Pour ce qui est des journalistes : ils font partie de notre mémoire collective.

    • Il n’était ni député, ni ministre du temps des infractions. Et des journalistes qui ressortent des affaires qui remontent à 1988!! Faut le faire!

      Ces renseignements ne sont pas tous sortis du plumitif. Les journalistes ont eu accès à des “documents administratifs” nous dit Le Devoir. Quels documents administratifs et qui avait intérêt à les “aider” dans leur fouinage…??? La réponse crève les yeux!!

    • Que les journalistes aillent fouiller dans la vie privée de tous les députés et ministres libéraux des 25 dernières années. On va avoir du plaisir…!!

    • À tous les naïfs :

      Daniel Breton n’était pas dans la précarité au moment des ses non paiements de loyer, il travaillait pour un organisme environnemental et gagnait au moins 50,000 $ par année.

      Des centaines de bouteilles de vins vides, vous appelez ça la précarité ?

      Frauder l’assurance chômage c’est encore à cause de la précarité je suppose ! La plupart des gens qui vivent d’Aide sociale et les gens à faibles revenus paient leur loyer rubis sur ongle et ont des revenus sûrement beaucoup moins important que ce manipulateur et crosseur notoire envers d’honnêtes propriétaires.

      En plus ce danger public roullait à 275 km/h sur l’autoroute ! Il aurait pu tuer beaucoup de gens en cas d’accident, à cette vitesse tu en fais des débats.

      Que les péquistes sont complaisant envers ceux qu’ils ont élus, je n’Ai jamais vu de mon vivant un gouvernement aussi gauche, mal préparé qui renie promesse sur promesse jour après jours.

      Aux prochaines élections, quand le PQ vous fera ses promesses, allez-vous vous faire prendre une seconde fois.

    • Outre son attitude de je-m’en-foutisme à l’égard de ses obligations, ce Breton semble avoir le profil d’un intimidateur. Par les temps qui courent, ce n’est pas un profil à promouvoir.

    • Et dire qu’on ose venir nous faire la morale quand on dit qu’on va pas voter!

      ”Aucunes de ces réponses sur le bulletin de vote!”

    • Les rangs des journalistes de Gesca se ressèrent. Après Marissal, Lagacé.
      Ce n’est pas une question de Grand complot et tutti quanti (ceci dit, faudra sortir d’autres prétextes pour qualifier ceux qui ne pensent pas comme vous. Ça commence à être usé).
      Le PLQ et Gesca ont fait sauter Breton. Grand bien leur en fasse. Ce n’est pas histoire de complot, c’est la politique en 2012. Que le PQ s’y mette maintenant, même sans l’appui de Gesca, pour déterrer du croustillant du côté du PLQ (je pense que ça ne manquera pas).
      Pour ce qui est des journalistes, c’est une autre histoire. Il ne faut pas tout mélanger, il y a les journalistes de Gesca et les autres. Mais vous avez tous en commun le refus de faire un examen de conscience, et ce n’est pas nouveau. Ceci dit, pas mécontent de voir partir Breton, avant me faire qualifier de «fans de Breton».
      GTremblay
      Montréal

    • La fraude à l’assurance-emploi et les excès de vitesse sont, en quelque sorte, des formes de désobéissance civile. Et le fait d’omettre à répétition de payer son loyer équivaut à croire que c’est gratuit ou que ça doit l’être.

      Décidément, M. Breton s’est trompé de parti…

    • @konasutra: C’est bien vrai, il aurait dû essayer la défense Mel Gibson!

    • Ouais! À lire la plupart des commentaires, on a l’impression que Daniel Breton est l’homme le plus recherché en Amérique du Nord!!!!

      La moitié de ceux-ci, c’est du PQ bashing. Parti plus naïf que le PLQ mais infiniment moins corrompu. On devine aussi que c’est les caquistes qui se font aller le plus le caquet…

    • @fractalius
      J’ai aimé l’analogie. Ouais! Y en a pas mal qui pissent et défèquent dans piscine pis y’ ont tous l’air bien propres devant l’micro. Pôv gars chargé de faire les back-wash!

    • ” Il y a Yves-François Blanchet, qui n’a pas de titre de ministre, par exemple. On me dit qu’il aime la planète, lui aussi. Il a la réputation d’un goon, aussi…”

      En lisant ça, j’aimerais paraphrase le père de Tony Tomassi.
      Ça sert à quoi de faire du journalisme si on ne peut pas aider ses amis?

    • Bon, restons poli, non vulgaire telle notre nétiquette le réclame.

      M Breton n’est pas correct de penser que la précarité l’autorise à l’illégalité.
      
Alors Mme Marois aurait dû elle le savoir, mais que voulez-vous elle avait tellement peu à se mettre sous la dent…

      Allez payer vos dettes monsieur, puis apprenez à vivre selon les règles de la société.
      
Monsieur rester député c’est trop pour quelqu’un qui agit comme vous.
      
Déjà qu’au gouvernement il y en a de tout acabit… eh! oh! on va se ramasser ou avec çà???
      J’ajoute que trop de complaisance, c’est parfois comme de l’ignorance…
      Mon père disait *Trop bon, trop con* mosus qu’on l’est nous, on fini avec un pis on s’en repogne un autre……………
      Et puis en passant monsieur Lagacé j’ai regardé votre entrevu avec J F Lisée hier soir parlant complaisance… y en avait en m,,,,, dans son discours… tous pareil.. ah!ah!ah!ah! arrêtez moi je m’étoooouuuuffe.

    • J’aurais bien aimé que cette histoire sorte le premier septembre à quelque jours du scrutin. Nous aurions peut-être pas ce gouvernement. Après tout ce M.Breton était un des candidats vedette du PQ, il prenait la parole lors des rassemblements de Mme Marois. Une chose dure à comprendre comment se fait-il qu’il a pu devenir candidat, les enquête sur les candidat au PQ ça n’existe pas.

      Pour ceux qui parlent de complot des journalistes, rappelez-vous que le Québec c’est un gros village et que les villageois parlent beaucoup. Le policier qui a émis la contravention pour un excès à 260 kmh n’est probablement pas sourd et muet tout comme le propriétaire qui attend son 7000$ en voyant le gars à la TV dans un fauteuil de ministre.

    • Va pour les loyers impayés puisque c’est tout de même un certain montant, mais la “fraude” au revenu et au chômage, c’est complètement bidon tout comme les contraventions pour excès de vitesse.

      Comme quelques-uns l’ont mentionné, je suis aussi un peu d’avis qu’il y a du Libéral derrière ça, bizarrement 2 journalistes différents de 2 journaux différents sortent la-même nouvelle le-même jour, c’est pas très sérieux.

      Le chômage l’a condamné à un GRAND total de 300$ d’amendes, alors que le revenu lui a imposé 400$ d’amendes, c’est moins que ce qu’un seul prête-nom du parti Libéral verse à ce parti corrompu jusqu’à la moelle. Ouf! une grosse “fraude” de 700$ au total et on voudrait le pendre pour ça??? M.Lagacé, je suis habituellement assez en accord avec vos propos, mais ici, vous avez intentionnellement omis de donner les chiffres ridicules derrière cette mascarade. C’est sûr que de dire “fraude” ou “vol” dans un article fait plus sensationnel. Et que dire des contraventions de vitesses?!?!? Qui ici, avec un permis de conduire, n’a jamais eu de contravention de vitesse?? Qui plus est, les infractions reprochées, ont été commises alors qu’il n’était même pas encore en politique, certaines remontent aussi loin que 1988, un moment donné faut pas virer fou non plus. À ce compte là, presque la totalité des parlementaires devraient démissionner, ils ont tous à un moment donné ou un autre reçu une contravention, pire certains se sont même déjà fait arrêter lors de manifestation à la fin des années ‘70 et/ou au début des années ‘80.

      Je vous accorde que 13mois sans payer de loyer en 2005, ça mérite des explications, même une potentielle démission ou renvoi, mais le reste c’est du bidon. La plupart d’entre-nous ici avons déjà travaillé au noir pendant qu’on était sur le chômage et avons certainement gagné plus que les pauvres 300$ que M.Breton a dû remettre.

      Continuez à chercher des bibittes où il n’y en a pas et après demandez-vous pourquoi les personnes qui seraient qualifiées pour diriger notre gouvernement décident de rester dans le privée. Vous pourriez aussi faire la-même campagne de salissage et demander la tête de presque tous les membres du parti Libéral, mais bon, ce sont les ti-namis de votre très bon et honnête patron… bon séjour à Saggard!!

    • Tant qu’à moi, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il perde son poste. Breton ministre, quelle farce.

      Petite question: Aura-t-droit à une pension à vie en tant qu’ancien ministre ?

      J’aimerais bien qu’une job de bras soit faite sur Pauline… Je suis certain qu’on trouverait bien des choses pas connues du public. à quand sa démission.

      Vite, qu’on claire ce gouvernement là… les gens commencent peut-être à se rendre compte de la “gaffe” qu’ils ont fait aux dernières éléctions en élisant cette bande d’amateurs.

      Bon débarras et ne revenez pas….

    • Coudonc… suis-je seul a etre honnete au Québec ?

    • @Bellinger:”… La plupart des gens qui vivent d’Aide sociale et les gens à faibles revenus paient leur loyer rubis sur ongle…” faut pas non plus tomber dans la démagogie quand même. Demandez donc aux propriétaires d’immeubles avant de dire des inepties, courir après le loyer des BS fait parti de leur quotidien. Et une “fraude” combinée au chômage de 300$, venez pas me faire pleurer!

    • Mme Marois est, dit-on, une politiciennne d’expérience avec une (trop) longue carrière et nous n’avons pas besoin de preuves additionnelles de son incompétence.

    • “J’aimerais bien qu’une job de bras soit faite sur Pauline… Je suis certain qu’on trouverait bien des choses pas connues du public. ” gtrottier

      ===

      Un procès d’intention qui vous discrédite complètement.

      Jean Émard

    • Rectification: Il n’a pas démissionné, ils s’est fait démissionner.
      Le résultat est le même, mais bon dieu qu’il ne m.ritait pas son poste avec ces squelettes.

    • @Bellinger: j’oubliais; 275km/h sur la 401, en Ontario, il aurait tué qui?? De toute évidence vous n’avez jamais emprunté cette autoroute déserte.

      Et pour ce qui est du retour sur certaine promesse électorale; comment voulez-vous qu’un gouvernement minoritaire impose sa vision des choses. Ils auraient beau vouloir, mais la Craque et les Librals vont toujours voter contre. AH! mauvaise foi quand tu nous tiens!!!!

    • Ce que je ne comprend pas est que selon la loi de l’assurance emploi, lorsque vous faites une fausse déclaration, automatiquement le pénalité est le double de ce que vous avez fraudé.
      Exemple: Vous recevez un chèque de 800.00$ par 2 semaine et vous faites une fausse déclaration, vous devez payer 1600.00$ sauf en cas de 1ere offense ou de circonstances atténuantes.
      Comment a t-il pût aller en cour et s’en sortir pour 300.00$ ?
      Un vrai Bougon.

    • A chtaboutte

      Et voila mon gars les aroseurs arosés,le PQ voulait avoir des personnes

    • Encore une fois Pat, aucune responsabilité de la part de tes chers collègues journalistes…..Au Québec, à part les journalistes de l’émission “Enquête”, TOUT les autres font du petit journalismes, plus souvent qu’autrement caché par LEURS SOURCES, pour ne pas avoir à rendre de compte…..Au Québec, si tu peux détruire quelqu’un en temps que journalistes, tes patrons vont probablement te donner une promotions.

      Qu’est-ce que tu dirais, mon cher Pat, si dans un de mes blogues, j’écrivais “Selon mes sources et des témoignages obtenues par celle-ci, Patrick Legacé passerais ses soirées à sucer des petit gars de 10 ans”, nous avons d’ailleur retenue le témoignage suivant de l’une de ses victimes . Tu pourrais faire ce que tu veux, me poursuivre en cours, j’aurais juste à dire “mes sources sont 100% fiables et Jamais je ne les divulgerais…..”j’aurais problablement une tape sur les doigts de la part de la justice et j’aurais fait ma job en protégent mes sources…qu’ils sont vrai ou non…et qu’arriverait-il de toi…tu continurais à nier une information, mais à quel prix?…

      Le Karma, mon Pat, tu connais???

    • Il ya des probl

    • Le mensonge est le fondement de la vie en société.

    • Hier, les nouvelles ne favorisaient pas les libéraux mais le PQ n’en n’a pas profité avec l’affaire Breton et Mme Marois qui reçoit des jeunes entrepreneurs dans le fameux club privé.
      Pourquoi les élus ne recoivent pas les décideurs… à Québec ou dans les locaux du gouvernement à l’Hydro-Québec?

    • Je reprend mon post de 15h28 qui s’addresait à chtaboutte.

      Et voila mon gars les aroseurs arosés,,le PQ voulait avoir des personnes qui montraient patte blanche,,,quel erreur,,,,,,,AYOYE””

    • Personnellement, j’aime bien quand des Ministres démissionnent parce qu’ils ont été de mauvais Ministres.

      On ne saura jamais si ce monsieur aurait été un bon Ministre. On présume, on accuse, on essaie de faire des inférences. Mais on ne sait pas. Quand je pense qu’on a eu autant de mauvais ministres, dont certains qu’on sait aujourd’hui corrompus….je me dis qu’on aurait pu lui laisser une chance de montrer ce qu’il sait faire.

    • @Ralbol
      Votre liste n est pas complete:

      —Le systeme solaire en entier se rechauffe

      —Les scenarios catastrophes sont de plus en plus rigolos

      —Une nouvelle serie de catastrophes sont fraichement annoncees (comme a la veille de tous les sommets)

      —Ce ne sera pas la premiere fois qu on fera des offrandes pour nous prevenir des calamites(taxe sur le carbonne)

      Bye

    • Cette occasion, devrait nous faire réfléchir lors des prochaines élections pour nous assurer que les candidats auquel nous aurons à choisir sont des gens respectables et honnêtes plutôt que de choisir les candidats proposés par les partis politiques irresponsables, comme cela à été le cas avec ce phénomène Breton dit le bougon.

    • Dans 10 ans on va découvrir que cette job de bras a été commanditée par les pétrolières/gazières. Ça ne serais pas la première fois.

    • M. Breton a malheureusement servi sa tête sur un plateau d’argent aux lobbies industriels qui la réclamaient pour d’autres raisons. S’il a menti sur sa fiche de candidat, son cas est pathologique, si le PQ savait, la sélection est très élastique.

      Cependant, bien que je sois écologiste, je n’entend pas de cabale anti-journalistique sur le sujet. On comprends qu’il s’agit d’une tache sérieuse mais on sait aussi que d’autres, qui se sont graissés les pattes à outrance et pour des sommes plus importantes, ne seront pas condamnés.

      En résumé, délaissons l’idéologie et avouons qu’il est difficile de faire confiance à un individu qui a triché de tous côtés, qu’il soit écologiste ou saccageur de forêts.

      Pierre T.

    • Je dirai simplement ceci: “Qui de nos jours n’a aucun squelettes dans le placard?” Il y a des actions beaucoup plus discutables que certaines faites par M. Breton, qui sont d’ailleurs citées hors contexte. Les journalistes qui déterrent de telles niaiseries devraient avoir honte. Ça sert à quoi si ce n’est que d’avoir un beau petit scoop croustillant complètement inutile et qui ne fait qu’alimenter le cynisme des gens. Un tel lynchage sur la place publique est inadmissible, et ce, peu importe le parti au pouvoir. J’aurais trouvé ça regrettable même s’il était un libéral dans l’âme… Sans nécessairement défendre M. Breton aveuglément, car certains de ces agissements au cours du dernier mois étaient très discutables.

    • My God que les péquistes sont frustrés de voir que l’un des leurs est un petit morveux pas de classe qui a fraudé tout le monde. Pas Possible.

      Et Pauline est comme Gérald Tremblay, elle savait rien. Breton ne méritait pas de se faire démissionner, il mérite l’expulsion pure et simple. Ce gros pas de classe qui vit à nos frais, ca va faire. Un salaide de député, c’est quand même autour de 80 000$ par année, on n’a pas <à débourser ca pour lui.

      Next.

    • @ chtaboutte

      Pour ceux qui sont sur le BS, je sais qu’il y en a qui ne paient pas leur loyer, mais je crois que la majorité le paie. Je cherchait plus à illustrer que ce gros égocentrique à Breton n’a pas le monopole de la misère.

      Que tu sois minoritaire ou majoritaire, il y a des principes sur lequel; tu ne devraient jamais plier si on a de fortes conviction et des principes, quitte à perdre le pouvoir, c’est comme ça. Ils ont beau être minoritaires, ils ont reculer sur presque tout et n’ont même pas essayer de passer leurs idées les plus fortes. Moi j’appelle ça tromper les électeurs. Ils ont un gouvernement libéral déguisé en péquiste.

      Tu promet, tu livres !
      Tu peux pas livrer, tu retourne en élection et tu garde ton honneur !

      À la prochaine élection quand le PQ renouvellera ses promesses, allez-vous les croire ? HA oui, seulement s’ils sont majoritaires ! Ce n’est pas comme ça que ça marche quand on est honnête et crédible. Si je fonctionnerait comme ça avec mes clients (livrer seulement quand les conditions font mon affaires) je serais à la rue depuis longtemps.

      Aux prochaines élections je prédis un PQ en dernière opposition et si les québécois ont de la mémoire et son un tant soit-peu fiers, ils les enverront paître sur les bancs arrières.

    • Au delà de tout ce qui s’écrit comme commentaires, pour ou contre Daniel Breton, toute cette situation est d’une tristesse …

    • monsieur bougon breton
      madame bougon marois
      un beau couple ….je veux la vérité ……….sur ces 2 personnages …..tous
      journalistes aux travail

    • pour gtrottier, j’aime mieux des amateurs que des crosseurs et voleurs
      Bernard Ouellet

    • @inandout

      29 novembre 2012
      12h20

      Il a surement été très facile d’obtenir tous ces renseignements sur Daniel Breton. Vous n’avez qu’à consulter les plumitifs (au palais de justice) et le CRPQ (Police)…Alors quand Marois dit qu’elle ne savait pas??

    • Franchement remplacer le mal éduqué de Breton par un goon J.F. Blanchette ce n’est pas la solution, ce dernier a sûrement quelques squelettes dans le placards si Pauline ne l’a pas nommé ministre, il ne faut pas oublié que c’est l’ancien gérant d’Eric Lapointe le rocker ouf.C’est ça être au pouvoir, un bon salaire une limousine, et les problèmes.
      r.lamothe

    • Les dizaines (j’ai aussi lu ‘centaines’, mais ce serait trop incroyable) de bouteilles de vin vides me laissent vraiment perplexes. N’avait-il pas de bac vert, l’ex-ministre de l’Environnement? C’est un peu comme apprendre que Martine Ouellet ou Scott McKay ont reçu des amendes pour avoir fait brûler des pneus dans leur cour.

    • Les bougons peuvent pas devenir ministre? Ha! Ha!

    • xrayone 15h46

      ===

      Risible. Le consensus scientifique est incontournable,

      Le déni est causé par l’ignorance crasse.

      Jean Émard

    • @chtaboutte (15h09) – Moi, ici, je n’ai jamais eu de contravention pour excès de vitesse, en 48 ans de conduite automobile. (Ben oui! J’ch’suis une niaiseuse de boomer qui obéit les lois.) En fait, toutes contraventions mises bout à bout, je n’ai besoin que des doigts d’une main pour les compter.

    • Un parvenu de moins à l’assemblée, on passe au prochain…j’imagine qu’il doit bien y en avoir d’autres?

    • @quidam , Vous êtes fort dans le raccourci!
      L’un n’excuse pas l’autre! Vos exemples ne sont pas comparables.
      Ne pas payer son loyer parce que ‘on se retrouve en difficultés financières n’est pas “moins” grave que frauder des millions de dollars. Les deux causent un préjudice à d’autres personnes. Seule l’échelle est différente.
      Qui vole un oeuf, vole un boeuf!

    • @ramses2.1 17h39

      Ce n’est pas parce qu’on sait se servir d’un clavier d’ordinateur et qu’on a la possibilité de commenter sur un blogue qu’on est expert en changements climatiques mon ami….

      Je vous invite à une revue de la littérature sérieuse et récente sur la question…ça presse. Quant au fameux consensus, allez donc faire une petite recherche sur l’Oregon Petition avant d’y aller de maximes ampoulées…

      Quand on ne connait pas un sujet, la sagesse la plus élémentaire nous commande de ne pas commenter…

    • @atchoum – Vous avez sûrement la mémoire courte. Des jobs de bras il y en a eu assez récemment, différentes de celle vis-à-vis M. Breton, mais jobs de bras quand même. Souvenez-vous de deux ministres de l’Éducation qui se sont fait écoeurer à tour de bras par toute une population étudiante, par l’Opposition, etc.
      @veto36 – entièrement d’accord avec vous, autant sur le sujet des “environnementaleux” que sur celui des journalistes.
      @bassin – merci de rappeler à tous ceux qui n’ont pas l’air de comprendre la mission du journalisme et des journalistes que ces personnes sont notre mémoire collective et sont nos yeux et nos oreilles où nous ne pouvons personnellement nous rendre.

    • excuse la SQ ,gros merci aux journalistes
      M Breton ….un mechand BOUGON
      dire qu il voulait nous representer … a l exterieur du Quebec
      non mais y a toujours une limite
      Mechand BOUGON c est tout
      meme pas capable de ramasser ses bouteilles
      par contre y voulait mettre tous le monde au vert !
      mechand BOUGON

    • @C-Ta-C

      Eh ben, vas-y. Essaye donc de sortir une nouvelle farfelu sur ton blogue et vois ce qui arrive. Il y a rien comme l’expérimentation pour prouver une théorie.

      Ma prédiction? Il ne va rien arriver du tout. Ça va être comme crier dans le désert. Mais ça ne te démotivera pas, tu vas reporter le blâme sur une source externe.

    • “Je note sans m’étonner que quand La Presse en général et de Pierrebourg en particulier emmerdaient ces dernières années apparatchiks et élus du Parti libéral avec des histoires troublantes, les militants péquistes y voyaient, tout simplement, de l’information que le public devait connaître. Maintenant que c’est Daniel Breton qui se fait emmerder, eh bien c’est du salissage et une tentative de torpiller un homme de bien. Vive la politique partisane.”

      C’est un peu tordu ça… La différence avec les Libéraux qui se faisaient “emmerder”, c’est que leurs torts sont politiques et publics et touchent les Québécois (les magouilles de Tomassi, les blâmes de la VG à Courchesne, tout ce qui a donné lieu à la commission Bastarache, le financement en douce de garderies et écoles confessionnelles, etc., etc., par exemple).

      Tandis que ce que Breton a fait, ça regarde sa vie personnelle…

      Avez-vous vu l’entrevue de Pierre Bruneau avec Beauchamp? Je voudrais bien avoir vu son attitude si ça avait été un ex péquiste assis à la place d’une ancienne libérale. On l’aurait vu sortir les crocs autrement. Lui, Larocque et Lapierre ont de la difficulté à ne pas japper quand ils reçoivent des péquistes, et la piètre et partisane performance de Bruneau aux débats en est une autre manifestation…

      Non, comme l’a fait remarquer Inandout, il n’y a pas de hasard quant au moment de ces révélations, on veut parler plus de Breton que de Beauchamp et Tomassi, Beauchamp qui nous prend pour des cons avec ses explications cousues de fil euh… rouge. Elle dit qu’elle voulait “tâter” le pouls de Montréal… Avec deux gars accusés au criminel et son ex-mari argentier du PLQ? Non mais faut nous prendre pour des cruches…

    • gtrottier

      “J’aimerais bien qu’une job de bras soit faite sur Pauline… Je suis certain qu’on trouverait bien des choses pas connues du public. à quand sa démission.”

      Et Charest?

      Et ce qui l’a fait renoncer à son rêve d’être PM du Canada pour venir à Québec pour son plus grand bien?

    • Le sort réservé à Daniel Breton est honteux, c’est un véritable lynchage.

      Le problème n’est pas que des journalistes de la Presse est révélé les inconduites de jeunesse de M. Breton (Il y a 20 ans!!!!), mais bien que les chroniqueurs et commentateurs, comme vous M. Lagacé, ne soient pas intervenus pour faire arrêter ce lynchage de petite politique. Vous vous êtes tous tût face à cette petite politique de salissage, vous avez tous laissez JM Fournier, celui-là même qui a défendu bec et ongle le système de nomination partisane des juges par post-it, celui-là même qui s’est accroché jusqu’à la dernière seconde à ne pas créer une commission d’enquête afin de protéger ces collègues Tomassi et Beauchamp, vous, les journalistes, vous avez rien fait pour que ce salissage éhonté cesse.

      Quels sont les faits:

      -Breton a payé en retard des loyers, rapports d’impôts et contraventions.

      -Breton avait le pied pesant et aime bien les courses automobiles (Chacun ces petits vices)

      Si c’est non-éthique d’être cassé, de pas avoir une cenne, parce qu’on a fait le choix de se dévouer à une cause qui nous passionne sans égard à l’argent, on a un sérieux problème de valeur dans notre société..

      Pour ce qui est de la fraude à l’assurance-emploi, certes cela est répréhensible, mais qui au Québec, incluant tous les politiciens et tous les journalistes de la province, n’ont jamais fraudé l’assurance-emploi, que ce soit en changeant une virgule en payant au noir. Qui!?!

      Lyncher un ministre compétent et dévoué pour cela est-il justifié? Pas du tout. Cela c’est passé il y a de nombreuses année alors que Breton n’était qu’un citoyen parmi tant d’autre. Et quelle est l’ampleur de cette fraude? 1000$, 100$, 0$? On en sait rien. Peut-être que cette fraude fut faite par inadvertance, peut-être que cette fraude n’impliquait même pas d’argent.

      Alors sur quoi se base l’opposition, qui a protéger la corruption pendant 3 ans, pour faire ce lynchage? Sur la soi-disante ingérence au BAPE.

      Ce sont des allégations, ce sont des rumeurs. Ce sont des rumeurs provenant d’un parti politique nous ayant menti sur la perte de 40 milliard à Caisse de dépôt, nous ayant menti sur anticosti, nous ayant menti sur les post-it, nous ayant caché le salaire annuel de 75 000$ de Charest, etc.

      Tous les journalistes et chroniqueurs ont pris ses rumeurs pour du cash. Immédiatement, ces allégations ont été élevé au rang de vérité, salissant au passage l’un de vos anciens confrères journalistes Louis-Gilles Francoeur.

      Depuis trois semaines, les journalistes sont coupables d’avoir gardé le silence. Coupable d’avoir laisser ce PLQ corrompu accusé Daniel Breton de faire des nominations partisanes, laissant sous-entendre que votre ancien collègue du Devoir était un vendu partisan. Coupable de ne pas avoir fait valoir que l’ingérence politique est une rumeur issu tout droit du PLQ. Coupable d’avoir laissé l’opposition salir Daniel Breton sur la base d’acte répréhensible de jeunesse n’ayant aucun rapport avec sa fonction.

      Aujourd’hui, les journalistes ont failli à leur tâche de chien de garde de la démocratie. Alors que vous auriez du remettre le PLQ a sa place en rectifiant les faits, vous vous êtes fermé la gueule. Vous vous êtes contentez de rapporter les accusation de l’opposition sans rétablir la vérité.

      Certes, les journalistes n’ont pas participer au lynchage, mais votre inaction vous rend tous aussi coupable. Par votre complaisance face aux effronteries du PLQ et leur lynchage, nous avez contribué à la fin de la carrière d’un des rares citoyens engagés qui ont le saut en politique la main sur le coeur en espérant faire une différence.

      Votre silence coupable nous prive aujourd’hui d’un ministre dévoué et de qualité.

      Et pour en rajouter, vous faites un Ponce Pilate de vous-même: vous-vous lavez les mains. C’est la faute des autres et je ne suis pas coupable de mon inaction. Voilà le message de M. Lagacé aujourd’hui.

    • En tout cas, ça a pris pas mal plus de temps à Tomassi pour démissionner, il était défendu par Charest bec et ongles, le PLQ poussant l’hypocrisie jusqu’à le faire sortir du caucus pour une histoire de carte de crédit alors que ce qu’on lui reprochait avec les garderies était bien pire. Une manière de “sauver” la face après l’avoir tant défendu…

      Breton au moins a fait ce qu’il fallait, et vite.

    • Je retourne à Brassens et à son Auvergnat…..ça vaut mieux qu’une gang de “lincheux”

    • Aujourd’hui, j’ai été estomaquée d’entendre de nombreuses personnes affirmer que ne pas payer son loyer était sans grande importance.

      Étant propriétaire d’un modeste duplex dans Rosemont, mes 2 derniers locataires furent 2 mauvais payeurs. Je loge présentement, malgré moi, ma locataire gratuitement, sachant qu’elle quittera bientôt en catimini pour ne pas me payer ce qu’elle me doit.

      Je ne suis pas un organisme de charité et j’ai aussi des paiements. Le député Daniel Breton ne réussira pas à me tirer des larmes sur la pauvreté qu’il a vécu antérieurement. Longtemps, contrairement à lui, je n’ai pas eu les moyens de me payer ne serait-ce qu’une bouteille de vin par semaine. Faut dire que je payais mes loyers…

      De savoir qu’il a dû démissionner apaise un peu mes frustrations.

    • Vraiment pathétique ce Daniel Breton. Question comme ça, a-t-il penser de rembourser les propriétaires à qui il doit de l’argent?

      Probablement pas. De toute façon, les proprios, c’est tous des crosseurs qui exploitent les pauvres, n’est ce pas?

      Vive un Québec de Bougons!

    • hyde

      29 novembre 2012
      18h36

      …Ben oui, pas grave de ne pas payer son loyer…Les propriétaires sont tous des exploiteurs du peuple. Vous oubliez que pour beaucoup de ces propriétaires, leurs location c’est leur seul gagne-pain.

      Mais ça, c’est pas grave pour des types comme vous!

    • Le plus drôle, c’est de voir Jean-Marc Fournier arracher sa chemise pour le BAPE quand son gouvernement a donné lieu à la Commission Bastarache.

      S’il y a quelqu’un en ce moment qui ne peut pas donner de leçon, c’est bien un libéral…

    • En tout cas, ça a marché, on remarque qu’en ce moment, les Libéraux sont tranquilles pendant qu’un péquiste est sur la sellette, et ça malgré les révélations de la commission Charbonneau…

    • Franchement, Patrick, ce n’était pas nécessaire de prendre la défense des “t’sis-n’amis” . Ils sont capables de le faire tous seuls…

    • Est-ce que Chapleau nous fait une caricature de Bonemine chez le Breton demain? Siouplaît!

    • Mais, comme disait quelqu’un d’autre. Si c’est un coup des Libéraux, ils auraient dû le sortir juste avant les élections. Et à plus forte raison que Geneviève Tardy, l’auteure du site http://liberaux.net a fait campagne et maintenu que ce site était un site citoyen face au DGEQ alors que moins de deux semaines après l’accès au ministère de l’Environnement, Breton la prenait comme employée dans son cabinet. Une façon un peu tordue de rémunérer un site qui est passé sous le radar du DGEQ.

    • @ voeckler

      29 novembre 2012
      13h24

      Breton s’est comporté en Bougon. Il est où le problème ? Il ne faisait que refléter ses commettants de Hochelaga-Maisonneuve.

      Ses commettants sont de St-Jacques-Ste-Marie. Tout juste à côté d’Hochelage-Maisonneuve.
      Rigueur !

    • Y’a des élus libéraux qui ont possiblement fait bien pire que M. Breton et c’est très frustrant de constater qu’ils risque de bien s’en sortir en riant de notre gueule.

      Néanmoins, est-ce que cela excuser le comportement moins qu’exemplaire du ministre démissionnaire?

      Non. Peu importe notre allégeance politique, il ne faut pas commencer à accepter cela afin de préserver la qualité de notre démocratie.

      Rien de plus à dire.

    • Les gouvernements passent, les gaffes gouvernementales en matière d’enquêtes de sécurité persistent et se répètent.

    • @voeckler “Il ne faisait que refléter ses commettants de Hochelaga-Maisonneuve”. Ses commettants sont de St-Jacques-Ste-Marie. Je n’approuve pas ses délits. Mais votre préjugé anti-pauvres, anti prolétariat, nous donne la mesure de votre discernement. Les crosseurs en vedette ces temps-ci ne proviennent pas du milieu que vous vous complaisez à mépriser.

    • @ chtaboutte

      Vous banaliser le comportement de quelqu’un qui roule à 275 km/h sur la route. Bip Bip Breton n’a pas eu que cette contravention, il avait ce comportement depuis plusieurs années, on lui,a enlever son permis et il ne payait pas ces tickets. Il n’a pas eu que des tickets sur la 401, il en a eu dans plusieurs autres circonstances.

      Vous pardonner et approuver presque son comportement parce que vous êtes péquiste jusqu’au bout ! Franchement, votre vie n’est pas guidée par des principes et des valeurs très solides. La vie des autres et le respect d’autrui n’a pas de couleur politique, quand un comportement est insensé et qu’un individu s’acharne à le perpétuer, c’est qu’il est un danger public pour autrui et qu’il ne mérite pas les responsabilités qui lui ont été confiées.

      Moi les fous du volant et les gens qui ne respectent pas leurs promesses et se paient du bon temps au dépends des autres, j’appelle ça des crosseurs et ça ne mérite pas de nous représenter, peut importé la couleur politique. Les crimes et les erreurs des autres ne justifient pas les siennes.

    • Qu’il demeure à son poste de député, ça ne me dérange pas. Mais comme ministre, je suis content de le voir démissionner.

      Au fond, pas tellement à cause de ses petites fraudes, mais surtout parce que je pense que de nommer un militant écologiste dogmatique au poste de ministre de l’environnement était une bombe à retardement.

      Maintenant, j’espère qu’avec son salaire de député, Daniel Bougon va être capable de payer son loyer… oups! je voulais dire Daniel Breton, pardonnez le lapsus!

    • PATRICK, malheureusement vous ressemblez de plus en plus au compère Martineau. Vous lancez votre texte et puis vous disparaissez pour de bon. François Cardinal a la politesse d’un gentleman et la fierté de ses opinions: il répond à l’occasion… Vous devriez le prendre en exemple.

      Grossière erreur de votre part que de croire qu’une bourde si monumentale que la nomination de Daniel Breton ne fait pas mal aux péquistes, ou que sa démission les chagrine: au contraire, n’importe qui, de n’importe quel parti serait honteux de s’être fait berner par un authentique bougon, et serait soulagé de le voir retourner à son milieu de prédilection.

      Ceci dit, c’est clairement Média 1 et SQ un gros zéro. Incroyable que tout ce travail élémentaire de recoupements ait été négligé par les brillants enquêteurs de la Sûreté… De toute évidence, leur travail s’est limité à surfer sur le plumitif… Du travail d’amateur. N’importe qui sait que les comportements fautifs ne sont pas nécessairement des actes criminels. J’espère que ça va s’arrêter là.

    • Mme Marois en démissionnant Breton de son poste de ministre a tout de même fait ce que Jean charest n’a jamais osé faire: ne pas accepter l’inacceptable. N’oublions pas que Jean Charest soutenait encore Tomassi une semaine avant son arrestation.
      De toutes facons, c’est probablement un moindre mal. Le dossier de l’ingérence vraisemblable au bape menait tout de droit vers une crise majeur. Je suis désolé pour Breton, mais essayer de controler les décisions d’un organisme quasi judiciaire et ce, devant 50 témoins est tout bonnement risible. Ce type n’avait tout simplement pas sa place, finalement, dans un gouvernement péquiste.

    • @Pager

      Votre vision manichéenne des choses vous fait comprendre tout de travers.

      Même si le propriétaire a des droits et qu’il doit nourrir ses enfants, le locataire demeure quand même sans le sous. Le locataire a beau avoir tout la bonne volonté du monde, mais quand t’es cassé, tu peux pas faire grand chose que espérer de l’indulgence. Et croyez-moi, personne ne veut se retrouver volontairement dans une situation du genre, la fierté en prend un coup.

      Et aux dernières nouvelles, la misère n’est pas un crime et ça peut arriver à n’importe qui.

      Ça va faire le salissage et la mauvaise foi. Je veux bien qu’il y ai un climat de suspicion qui règne, mais là on parle de niaiserie d’adolescent qui se sont déroulés il y a 25 ans!.

      Y’a pas une personne au Québec qui a l’âge qu’avait Breton (dans la jeune vingtaine) n’a pas fait quelques choses de répréhensible socialement. On parle de choses se passant en 1988! Quand Daniel Breton était un jeune de vingt ans.

      C’est du salissage pur et simple sur la vie passé et personnel d’un homme qui a eu des difficultés dans sa jeune vie d’adulte, mais qui aujourd’hui se voue à une cause qui lui tient à coeur, soit la protection de l’environnement et l’indépendance énergétique du Québec. Et il a été élu démocratiquement avec ce mandat.

      Réalisez-vous qu’on a jeté au poubelle un ministre d’un extrême compétence en raison d’une histoire de loyer pis de char. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous êtes un partisan aveugle près à salir n’importe qui par une partisanerie malsaine.

      Et si ça n’avait pas été que c’était Daniel Breton qui se présentait dans Ste-Marie-St-Jacques, il y a de forte chance que Manon Massé de QS ait réussi à passer à la place du candidat péquiste. Si vous pensiez vraiment, par pure mauvaise foi, que Breton est un radical extrêmiste, vous auriez fait une syncope à voir Manon Massé à l’Assemblée nationale.

    • Un probleme reel est la verification des antecedents. Comment expliquer que le NPD, le PQ, et le Parti Vert du Quebec lui ont ouvert grand la porte?

    • Avez-vous déjà eu affaire avec des fonctionnaires de Revenu Québec, Revenu Canada, la SAAQ, la CSST, ou autre? Ces gens vous traitent comme des fraudeurs à la première occasion. Dès qu’une erreur se glisse dans votre déclaration ou dès que vous ne donnez pas la SEULE bonne réponse acceptable dans leurs maudits formulaires incompréhensibles, vous êtes cuits! Les “scoops” de votre collègue ne sont que des trucs banals qui arrivent à tous ceux qui se frottent à eux, donc je passe. C’EST RIEN.

      La seule chose que je déplore dans tous les faits rapportés, ce sont les loyers impayés. Mais je ne connais pas la situation financière de Breton à l’époque, donc je me garderai de le juger. Ça existe des propriétaires véreux qui ne font pas les travaux de base, qui ne s’occupent pas des infestations de vermine (cas vécu pendant des mois jusqu’à ce que je quitte), qui ne font qu’empocher et croire que ça suffit…

      Enfin bref, c’est triste. D’autant plus que les voleurs de grand chemin, eux, continuent leurs trucs comme si rien n’était…

    • @pierrelabreche,

      Breton a fondé le parti Vert du Québec. Donc, dans ce cas, le problème ne se posait pas.

    • @hyde,

      dans sa vie de jeune adulte? Les dernières frasques de Breton remontent à 2009. Il a 50 ans, il avait donc 48 ans la dernière fois qu’il a fait une erreur de vie de jeune adulte. Ça va jusqu’à quelle âge le jeune adulte d’après-vous?

    • …et que fait-on des 2 récentes nominations partisanes qu’il a faites au BAPE?

      On oublie tout?

    • J’aimerais rappeler à M. Lagacé ainsi qu’à tous les lecteurs de ce blogue l’épisode à l’Assemblée Nationale lorsque Madame Marois insistait auprès du Premier Ministre
      Charest qu’il fasse une commission d’enquête sur la construction. Ce dernier lui répondit que
      si il y avait une commission qu’il se pourrait que des choses pas trop ‘correctes’
      sortent aussi vis-à-vis le Parti Québécois. Voici la réponse de Madame Marois: ‘Faites-la
      donc cette commission et justement, s’il y a des choses pas correctes, nous en prendrons
      la responsabilité’. C’est drôle, mais M. Charest s’est bien gardé d’ajouter un seul mot à
      cette réplique. À vous d’en conclure la raison….

    • @gillespelletier,

      La décence, la classe et la fierté ne s’achètent pas.

    • Crache en l’air, ca te retombe tjrs sur le nez.
      Le gars traine un passé et son passé l’a ratrappé. Sa boss, elle, aurait du voir venir…
      Que lui manque de juigement, bon, c’est OK maintenant, il s’est fait montrer la sortie. Mais que Mme Marois manque de jugement à ce point là, c’est là que je cpommence à avoir plus peur.

    • Je ne suis pas péquiste, mais il me semble que j’ai quand même un brin de lucidité.

      Après 9 années au pouvoir, il était clair que les libéraux devaient être être remplacés par une formation politique vierge. Le PQ me semblait un parti parfaitement capable d’assumer ce contrat social de gouverner le Québec. De plus, Madame Marois qui connaissait bien l’appareil gouvernemental m’appraissait prête à assumer son rôle de Première Ministre.

      Mais une série de gaffes de la part de Madame Marois et du PQ, nous ramène au même point qu’avant l’élection du 4 septembre :

      - Madame Marois, une future chef d’état, qui se net à taper des casserolles et à encourager un petit groupe de jeunes dans l’anarchie;
      - L’incapacité de Madame Marois de contenir certains de ses ministres qui posent des gestes sans en avoir au préalable analysé les impacts et qui finissent par faire marche arrière;
      - Taxe santé, frais de scolarité, droits miniers, gaz de schite, pipeline venant de l’Alberta, Conseil de la fédération : tous des dossiers qu’utilisait Marois pour démoniser les libéraux, mais une fois au pouvoir, non seulement elle maintient ces mesures, mais elle en augmente certaines.

      Cessez de tirer sur Breton, c’est un homme de conviction mais qui n’était pas à sa place au Ministère de l’Environnement. Tirez plûtot sur Pauline Marois qui n’a tout simplement pas l’envergure d’un chef d’état, du moins jusqu’à date et à moins qu’elle remplace son gant de velours par une main de fer.

    • @lukos 100 % d’accord avec toi.

    • @hyde

      29 novembre 2012
      23h14

      Breton qui n’a pas payé son loyer …C’est récent. Celui-ci doit près de 7000$. Et les bouteilles de vin (tout près de 500). Et les excès de vitesse (275 Km/heure). Une telle vitesse c’est criminel, vous ne le saviez pas!
      Breton est une grande gueule au langage abrasif et il l’a démontré lors d’entrevues à la télévision. Il n’aurait jamais du être nommé ministre…Quel manque de jugement de Marois!

      En plus, il s’est permis de congédier, dès son arrivée, des gens compétent à la direction du BAPE, par simple vengeance!

      Vous avez écrit:

      “Réalisez-vous qu’on a jeté au poubelle un ministre d’un extrême compétence en raison d’une histoire de loyer pis de char.”

      Quelles sont ses compétences (diplômes) de ce gars là?? Néant!

    • À tous ceux qui défendent Daniel Breton bec et ongle:

      Il vous serait très utile de lire le billet d’Alain Dubuc;

      http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201211/29/01-4599137-daniel-breton-une-erreur-des-le-depart.php

      Dont voici un extrait:

      ” Le problème n’était pas que M. Breton soit vert, mais qu’il défende ses idées sur le mode de l’affrontement et de l’excès. Le summum, à mon avis, fut sa visite à la Sûreté du Québec pour déposer une plainte contre le gouvernement Charest, qu’il accusait d’avoir perpétré le «vol du siècle»: il s’agissait du fait qu’Hydro ait cédé ses droits pétroliers sur l’île d’Anticosti. C’était du grand guignol. On ne confie pas un gros ministère à un clown.”

      et aussi:

      “Depuis, comme ministre, il n’a pas été si différent, avec les pressions indues qu’on l’accuse d’avoir exercées sur le Bureau d’audiences publiques en environnement, un organisme qui doit rester indépendant, avec la purge qu’il a imposée à l’organisme, ou encore avec sa sortie explosive sur le renversement de direction de l’oléoduc est-ouest qui a ensuite forcé ses collègues et la première ministre à réparer les pots cassés.”

    • “@ramses2.1 17h39

      Ce n’est pas parce qu’on sait se servir d’un clavier d’ordinateur et qu’on a la possibilité de commenter sur un blogue qu’on est expert en changements climatiques mon ami….” tisafo

      ===

      Les experts sont les climatologues et 97% ça fait consensus. Lisez les revues scientifiques, le consensus est clair. “Case close”.

      Jean Émard

    • @pager

      ===

      Tomassi non plus n’a pas de diplôme, mais je ne vous ai jamais entendu critiquer le fait qu’il était Ministre. ;)

      Jean Émard

    • Pourquoi on le laisse être député de la circonscription?

      Ces faits auraient dû être connus de la population au moment de choisir son représentant.

      Je ne suis pas de sa circonscription, mais si j’avais voté pour lui dans le temps, je voudrais certainement reprendre mon vote aujourd’hui…

    • Je trouve curieuses les comparaisons Breton-Tomassi. Est-ce qu’ on aura maintenant une norme «Tomassi»?
      Si les délits sont moins importants que ceux reprochés à Tomassi ce sera acceptable et on pourra devenir ministre.

    • Votre texte M. Lagacé est comme un spectre …

      Le point qui m’interroge le plus, est la nomination de ce type à un poste de Ministre dans le cabinet Marois.

      Si nous retournons à l’été 2012 dans le tumulte des démissions au PQ (Curzi, Lapointe, Beaudoin, et Aussant ) … est venue la candidature de ce Daniel Breton.

      Mme Marois était très fière de ce candidat et voyait une lumière au bout du tunnel après une grogne voir un quasi « putsch » ou fronde politique de l’interne, qui plaçait Mme Pauline Marois à un jour d’une démission.

      Daniel Breton semblait être vu comme un Sauveur, qui venait modifier la perception des fidèles au parti et à la cheffesse. Mme Marois pouvait attirer des candidats … [?]

      Autant la situation trouble du PQ servait Breton, autant sa venue servait Mme Marois.

      La chef Pauline Marois, lui était-elle redevable?

      Peut-être un peu, mais delà à le nommer Ministre, peut être pas …

      Je m’interroge sur la capacité de jugement de la Première du Québec.

      De plus, Mme Marois ne s’enfarge pas dans les détails que l’ont connait aujourd’hui.

      Elle savait que Breton avait un passé trouble et non réglé et, la chef du PQ à quand même nommé cet individu peu fiable, à un poste de Ministre dans son cabinet.

      Manque de jugement de la Première ou retour d’ascenseur?

      Cela amène beaucoup de questionnement sur la justesse de jugement de Mme Pauline Marois.

      Le cas Breton est élémentaire, surtout que le rapport de la SQ était suffisamment clair pour prendre la bonne décision, i.e. ne pas nommer Daniel Breton au poste de Ministre.

      L’électorat surveille de près ce que font nos politiciens, les doutes sont multiples et la confiance réduite à zéro avec la commission Charbonneau, qui nous confirme que les milieux politique frayent avec des personnages moins que recommandables.

      Mme Marois n’a pas seulement manquée de jugement élémentaire, en nommant Daniel Breton Ministre, mais à agit avec très peu de probité…

      Je crois que ce genre de comportement, dont Mme Marois essait de se disculper en nous mentant, est encore plus grave que les frasques juvéniles de son ex-Ministre de l’environnement.

      Quand le jugement failli aussi souvent, il y-a péril en la demeure …

      Le test des premiers 100 jours de gouverne de Mme Pauline Marois … échoué !

      Dur dur d’être une cheffesse !

      Frank

      *

    • Connaissez-vous un autre pays du G8 où l’on nomme un ministre qui 22 mois plus tôt…a été explusé de son logement pour ne pas avoir payé son loyer pendant 11 mois consécutifs ?

      La Régie du logement n’expulse pas facilement un locataire…

      Il devait administrer un ministère dont le budget est très important. Ça fait peur!

      Ce gars n’est pas sérieux! Ceux qui prennent sa défense sont irresponsables mais est-ce surprenant ?

    • @hyde

      29 novembre 2012
      18h36

      Après avoir lu votre commentaire je n’ai pu m’empêcher de me demander où vous aviez acheté votre violon? Si j’étais vous, je le retournerais immédiatement car vous vous êtes fait arnaquer…. il sonne tellement faux!

    • Aye, les boys, vous êtres une dizaine à taper sur ce ti-clou à LA PRESSE! Toute la hiérarchie en fait… I wonder why…

    • C’est assez malheureux de lire certains commentaires publiés ici.

      Mais le fait étant que l’on a déjà retrouvé quelque chose comme des centaines de bouteilles d’alcool vide disposées ça et là dans un de ces anciens appartements-sur les photos on voit bien qu’il s’agit de vin,de bière,et de spiritueux-,cela additionné au fait qu’à cette époque il ne payait pas son loyer car prétendait être dans l’incapacité de le faire,laisse largement soupçonné que cet homme pourrait être malade et pour être plus claire,pourrait souffrir d’alcoolisme.

      Cela saute aux yeux,et sans pouvoir porter de diagnostic juste comme ça,n’importe qui de sensé en viendrait à cette conclusion,me semble!

      Les gens qui souffrent de dépendance en viennent assez souvent à cumuler les dettes,parce que leur revenu s’en va dans leur consommation.Y a-t-il des gens ignorant ce genre de faits?

      Le moins que l’on puisse dire,c’est que le bonhomme n’est probablement pas en bonne santé,peu importe.Et je trouve ça assez malheureux de voir que la société préfère le juger en bougon,voleur,fraudeur et manipulateur de première.

      Ce type a clairement des problèmes,c’est assez évident.

      La hargne populaire n’a pas sa place dans ce dossier,en ce qui me concerne.Que l’on réclame la démission du type est une chose,mais là on se partage littéralement sa carcasse sur la place publique,comme on fait avec les vrais fraudeurs corrompus du genre à avoir témoigné à la commission.

      En effet,monsieur Lagaçé,le cas de ce monsieur qui avait à peu près 500 bouteilles d’alcool vides dans son appartement-combien en a-t-il bu à l’extérieur de chez-lui,à la même époque!-,ce n’est pas la même chose que les autres histoires.

      Bon je vous laisse,les hyènes.

    • Bizarre, quand je dis que Breton a agi en imbécile de ne pas avoir fait le ménage dans sa vie le 29 nov. 13 h 38 pas de problèmes. Quand a 0 h 4 le 30 nov. je fustige Pierre Paradis qui pour la 1 er fois depuis des lunes apparait à la T.V pour dénoncer le cover up de Mme Marois, là la censure s’applique. Pourtant votre entrevue avec ce même Paradis aux francs-tireurs où il est fier de soutenir Tony Tomassi par amitié pour son père, niet. Je ne suis pas loin de penser comme certains de vos lecteurs, qu’il y a désinformation à La Presse depuis que le P.Q est au pouvoir, pas toujours frontal, mais souvent avec finesse et subtilité.

      P.S Si cette entrevue n’a jamais eu lieux vous me le dites et je m’excuserais.

      M.Leduc

    • Impréssionnant la morale à géométrie variable de nos amis péquistes! Vraiment incroyable d’en entendre certains défendre ce personnage coute que coute.

      Et l’argument de la précarité je le trouve insultant! Précarité mais il est capable de se payer un char et des centaines de bouteilles de vin? En plus c’est un non-argument parce que des gens en situation précaire qui payent leur loyer il y en a des milliers! Pis ils s’arrangent pour pas pogner de tickets!

      Pourquoi c’est si dure de dire qu’autant Tomassi que Breton sont des crottés. Différents mais crottés pareils. Des pas de classe qui ne méritent pas de siéger. POINT.

      Le fait que Breton soit un environementaliste ne peut pas éliminer ce qu’il a fait! On va tu commencer à libérer les violeurs en échange d’un don de 100 000$ à Centraide?

      Je suis pro-vert moi-même mais de ne pas dénoncer Breton discrédite tout le mouvement!! Québécois lâchez la partisanerie et l’aveuglement. Péquistes, arrêtez de mettre la morale au placard quand vous êtes au pouvoir et à sortir les casseroles quand ça fait pas votre affaire.

    • Ce clown était responsable d’un ministère avec un budget d’environ $365M et il n’était même pas capable de gérer ses finances personnel.

      Le PQ a un cabinet de ti-zoune, avec toutes les déclarations passes qui ont du être corrige par la reine de la casserole

    • @Bellinger:”… Vous pardonner et approuver presque son comportement parce que vous êtes péquiste jusqu’au bout !…”

      Et vous vous le condamné presqu’à mort à cause de votre aveuglement Libérale jusqu’à la moelle!! Où étiez-vous quand c’est votre bonne amie l’ex-ministre Boulay qui s’est fait prendre par des journalistes alors qu’elle et son chauffeur roulait à plus de 140km/h?? AH! j’oubliais, en bonne libérale qu’elle est, elle vous a remis une belle enveloppe brune afin que vous ne fassiez aucun commentaire!!

      Comme je l’ai écrit, ne pas avoir payé son loyer pendant 13mois est inacceptable, surtout que c’est arrivé dernièrement. Mais les reste, ce sont des pacotilles sans intérêts pour personne et ça remonte jusqu’en 1988 alors que M.Breton n’avait qu’une 20aine d’années dans le corps. Depuis quand des contraventions peuvent-elles nuire à votre jugement de ministre?? Depuis quand une fraude totalisant 700$ en 4 infractions est-elle un scandale? De plus vous semblez oublier que rien de tout ça n’a été fait alors qu’il était dans la fonction public.

      Mais vous êtes sûrement des ces quelques rares personnes sur la planète qui sont plus blanche que blanche dans votre tour d’Ivoire blanche montée sur votre piédestal blanc sur blanc surplombant la Maison-Blanche d’un beau linceul blanc immaculé…. Oups! désolé, je viens de me rendre compte que vous étiez Dieu…

    • Et pour votre information, le “LP” dans le coin supérieur de l’onglet c’est pour “Liberal Party”!!

      Vous pensiez que c’était pour quoi??? La Presse?? Ben non vous vous êtes faites avoir vous aussi!! Vous pensez bien que Mister Desmarais y avait pensé lui!

    • @ Patrick Lagacé

      1- Vous faîtes le spin doctor pour votre ami YFB? ;-)

      2- Dîtes-moi sérieusement que Fabrice de Fierbourg a fait lui même les recherches sur Breton. Impossible et vous le savez. Si c’était le cas, comment se fait-il que la même journée, TVA ait eu la même nouvelle ? Quelqu’un lui a donné les infos. C’est comme cela que ça marche. Peu de gens le savent, mais peu de nouvelles comme celle-là sont le fruit d’une enquête journalistique. Sans croire au complot, on peut quand même se le dire et se demander qui a fouillé cela et dans quel but, n’est-ce pas?

    • Je suis tout simplement renversé.
      À lire différents commentaires, il est indéniable qu’il n’y a pas que l’amour qui rend aveugle.
      La partisanerie politique également.

      Un des problèmes de M.Breton est qu’il croyait probablement que les quelques 500 bouteilles vides dans les placards étaient suffisantes pour empêcher les squelettes d’en sortir.

      La morale des gens semble élastique selon l’appartenance politique et il est incroyable de constater à quel point on peut banaliser les gestes répréhensibles et frauduleux pour justifier l’injustifiable.

    • Daniel Breton est un criminel de la pire espèce. Fraudeur, récidiviste, manipulateur, escroc, voleur, tricheur, menteur, et incapable de servir et suivre la loi. Et ce ne sont pas des erreurs de jeunesse, ce sont des crimes et des délits majeurs faits tout au cours de sa vie.
      Après Tomassi, c’est pas mal le pire criminel parmi les politiciens.

      On l’a mis ministre par idéologie, pour plaire aux écologistes qui se foutent pas mal de l’éthique, mais il n’a pas sa place comme ministre.
      Heureusement il a démissionné, j’espère qu’on ne le reverra plus. Bon débarras!

    • @Pager

      Je l’ai lu Alain Dubuc, mais je ne suis pas nécessairement d’accord pour dire que c’est une erreur pour autant. Oui, certaines des méthodes des activistes sont du Grand guignol mais la période de questions à l’Assemblée Nationale selon vous, c’est quoi ?

      Oui, je me suis réjouis qu’il y ait ENFIN un vrai vert à l’Assemblée Nationale mais je connaissais pas Daniel Breton plus que cela. Je l’avais surtout entendu parler dans sa chronique auto avec Jacques Duval à la radio.

      Oui, dans sa vie personnel et ses actions militantes, il semble intempestif, brouillon et désorganisé et cela ne correspond pas d’habitude à un profil de gestionnaire.

      Petite nouvelle pour vous les amis, les politiciens ne sont pas les gestionnaire, c,est bien plus le SOUS-MINISTRE et les fonctionnaires qui s’occupent de la gestion, le Ministre lui et le gouvernement définissent plutôt les orientations.

      C’était alors qu’un simple retour du balancier d’un passage d’un gouvernement pro-industrie à un gouvernement PQ qui nomme un ”vrai” vert.

      Puis même dans le secteur privé, des dirigeants d’entreprise en haut ne gèrent pas le quotidien… Et peuvent devenir déconnectés de la réalité du monde ordinaire mais dans les petis groupes aussi sauf qu’ils n’ont pas de structure pour les encadrés.

      Bien oui, pour des riches ce peut être leur banque ou leur comptable qui font leurs paiements pour eux sinon ils vont tout oublier et se retrouver à ne pas faire leurs paiements et même faire faillite une fois ou deux. Quand ils peuvent être pris en main et qu’ils le veulent.

      RIEN À VOIR, avec son travail quotidien, que ce soit un ministre ou un médecin ou dentiste. Des gens n’ayant aucune aptitude pour l’adminstration, il y en a beaucoup et même paradoxalement des entrepreneurs, éviedemment ils réussissent parce qu’ils foncent alors plusieurs ne payent malheureusement pas leurs impôts qu’ils devraient au départ mais lorsque rendu le temps de voir un vrai comptable, ils vont régulariser leur situation avec le fisc.

      http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/impots/aspect_juridique/divulgation_volontaire.aspx

      Combien de petits entrepreneurs l’ont fait ? Plusieurs.

      Breton c’est pas un peu la même chose en devenant ministre cela est sa première vraie job qui serait assez longue et dans une position entourée d’un cadre ORGANISÉ ?

      Des cas comme cela ne sont pas des gens vraiment malhonnêtes mais d,une culture et d,une expérience avec des manques.

      Puis certains resteront toujours brouillons.

    • Non le Ministre n’est pas celui qui gère ou administre c’est le sous-ministe et les fonctionnaires qui font cela. Le politicien lui est bien trop occupé à l’Assemblée Nationale ou dans des rencontres ou sorties pour faire de l’administration.

      Ce sont des fautes ne natures pénales et cuvlies qui sont reprochées à l’ex-ministre, il aurait d’u se prendre en main ou régler ses affaires puis essayer d’être un peu moins intempestif comme Ministre que comme militant mais ce n’était pas npour autanut un erreur de nommer un vert à l’environnement.

      J’aurais aimer mieux LAURE WARIDEL, par contre…. LOL Elle aussi, aurait eu l’opposition sur le dos.

    • Plein de gens hauts placés ou avec des hauts revenus ont de la difficulté à gérer leurs finances personnelles, cela n’en fait pas pour autant tous des clowms ou des gens qui ne peuvent pas exercer leur profession, par contre, ils peuvent avoir besoin d’aide au niveau de l’administration.

      Combien d,entrepreneurs qui se lancent peuvent être réellement visionnaires mais faute de soutien et avec des lacunes en administration et une culture d’éthique des affaires déficiente frapper le mur ?

      Parlez-en à leurs ex-employés, fourn isseurs ou créanciers.

      Et des gens d’affaires de toutes les époques ont aussi connu des clients qui sont des mauvais payeurs et c’est pas plus drôle que le propriétaire d’un immeuble. Certains se sauvent de leurs obligatios, d’autres ne sont pas pour autant malhonnêtes, ils n’ont juste pas d’argent.

      Cela peut être très frustrant mais il faut aussi lâcher prise un moment donné si on veut réussir en affaires, du moins l’exemple que j’ai en tête, c’est ce qu’il avait fait avec tous les comptes impayés qu’on lui devait il avait fait un grand feu et oublier tout cela tout en se concentrant maintenant vers son vrai domaine de prédilection en affaires.

    • @lecteur-curieux

      La fin de votre commentaire est un peu ridicule.

      Le gars a cinquante ans,vous dites que c’est sa première vraie job,et vous semblez trouver ça très normal…et très correct.

      Et encore,des entrepreneurs qui ont fait faillite il y en a en effet plusieurs,seulement Breton n’est pas un entrepreneur.C’est un gars qui ne payait pas son loyer,parce que son cash semblait passer dans l’alcool.Pas la même affaire.

      Suis-je le seul à penser que si t’as 500 bouteilles d’alcool vides dans ton petit appartement crasse que t’es même pas capable de payer,c’est très fort probablement parce que t’as un problème de boisson?Le gars s’il ne payait pas son loyer et s’il ne l’a pas encore payé encore aujourd’hui,c’est parce qu’il est pauvre raide!

      Le gars a des problèmes:c’est pas un génie des affaires brouillon,que diable!

    • c’est quoi ce lynchage public. Comme si vous étiez tous blancs comme neige. Il y a une MAUDITE différence entre ce que Breton a “fait” et les crosses monumentales d’un fraction de fonctionnaires et de membres du gouvernement toujours en poste, qui eux, ne seront jamais inquiétés.

      Je ne suis pas un péquiste, mais vous devriez avoir honte.

      Vous n’avez pas l’once de ombre du dévouement de Daniel Breton pour la société. Continuez à faire vos gérants d’estrades hargneux et de mauvaise foi. Je ne vous souhaite pas bonne journée.

      M.Paquette
      MTL

    • @frankmsobayo,

      vous dites essentiellement ce que je disais dans un commentaire plus abrasif qui a passé à la déchiquetteuse cybernétique.

      La vraie question, c’est le jugement de Pauline Marois. On peut s’interroger longuement sur les liens qui unissaient Marois et Breton. Pourquoi diable a-t-elle pris un tel risque inconsidéré? Pourquoi n’avoir pas attendu six mois qu’il règle ses problèmes? Qu’est-ce qu’elle lui devait tant? Le site http://liberaux.net tenu par Geneviève Tardy qui est entrée au cabinet de Breton la semaine suivant sa nomination? Ce site a-t-il été un levier indispensable dans la victoire du 4 septembre et il fallait récompenser ceux qui s’agitaient derrière? Je l’ignore, mais je pense que la question se pose.

      Breton n’était même pas un souverainiste de longue date. Pourquoi se sentait-elle une obligation de lui faire une fleur?

      @lecteur_curieux,

      vous dites que c’est sa première vraie job à Breton. Vous trouvez pas qu’il aurait pu commencer par être député? C’est déjà pas mal pour quelqu’un qui n’a jamais eu de vrai job, pourquoi lui confier un ministère valant 300 millions de dollars? N’avait-il rien à prouver? Et de grâce, épargnez-moi l’affirmation sans fondement habituelle sur ses grandes compétences en environnement. Il n’y connaît strictement rien. Il n’a aucune compétence d’ordre scientifique en quoique ce soit qui touche à l’environnement. Il ne savait que gueuler contre les pétrolières, contre le pétrole, contre le nucléaire. Ce ministre n’aurait été rien d’autre qu’une marionnette pour les groupes écologistes qui pullulent au Québec et envers lesquels il est redevable de son ascension. Le ministère de l’Environnement, c’est plus que les gaz de schistes.

    • Finalement, Breton vient de perdre un ministère de 15 millions de bouteilles de vin.

    • Breton a un placard de fonctionnaire de la voirie de la ville de Montréal.

    • Bien moi, je l’auriais peut-être nommé pareil ou un autre VERT mais je peux pas le savoir, je n’occupe pas le siège de Marois.

      Par contre, toutes ses dettes auraient été règlées ou bien en voie de règlement avec des arrangements pris avant même le déclenchement des élections !

      @disto-bob

      Vous pensez pas qu’il y a aussi des entrepreneurs ou professionnels qui ont des difficultés financières qui ne sont vraiment pas liées à leur entreprise ou leur champ d’expertise ?

      Certains sont dépensiers et leurs tickets pour excès de vitesse ils vont même essayer de le rendre déductible d’impôt !

      C’est le même problème de personnalité qui devient narcissique. C,est juste qu’un pourrait faire de l’argent alors que l’autre s’il reste militant va rester pauvre mais avec quand de quoi satisfaire son besoin d’être vu.

      Des personnalités ayant des points communs mais aux antipodes idéologiquement.

    • @ramses2.1

      30 novembre 2012
      08h46

      Vous avez écrit:

      “@pager

      ===

      Tomassi non plus n’a pas de diplôme, mais je ne vous ai jamais entendu critiquer le fait qu’il était Ministre. ;)”

      Puis-je vous faire remarquer que Tony Tomassi n’a encore reçu aucun jugement de cour!

    • Rare que je fais une redite sur un même sujet, mais l’abondance de propos à la défense du démissionnaire, me laisse perplexe …

      Je m’interrogeais sur la décision de Mme Marois de nommer Daniel Breton Ministre.

      Par grandeur d’âme certains expriment une tristesse à l’endroit du Ministre délinquant …

      Je crois que Daniel Breton peut se considérer chanceux de pouvoir quand même sièger comme député, dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale avec un dossier aux multiples entorses civiles et pénales, qu’il traîne depuis un bon moment.

      Si Daniel Breton c’était présenté à M. François Legault, pour devenir candidat à la CAQ, il n’aurait jamais été accepté avec une telle feuille de route, au passé trouble.

      Il aurait été rejeté dès la première grille de critères.

      Il m’apparaît quelque peu suspect, que personne au PQ ne semble minimalement s’offusquer qu’un député ayant un dossier quasi criminel, puisse sièger du même côté de la chambre qu’eux.

      Mon verdict, Daniel Breton ne devrait pas sièger comme député non plus, donc donner sa démission comme député également.

      Mme Marois affirmait très haut pendant la campagne électorale, que personne n’est au dessus des lois et que son parti serait très sévère, envers ceux qui discréditent la fonction de parlementaire.

      Aujourd’hui Mme Marois semble avoir changé son fusil d’épaule, hélas !

      En ces temps de collusions, corruptions et malversations il faut relever la barre …

      Mon verdict est dure soit, mais le PQ doit donner l’exemple, si non …

      Dura lex, sed lex ** La loi est dure mais c’est la loi

      Frank

      *

    • Une crapule est une crapule.
      Qu’elle soit libérale ou péquiste.
      Ne pas payer sont loyer est un des actes les plus crapuleux qui soit.
      BBB (Bye bye Breton)

    • Hum, ce que je n’apprécie pas c’est le dérapage complet sur les environnementalistes auquel j’ai assisté en cours de route. Vraiment désolant cet acharnement sur le fait que nous ne devons pas mettre un “Vert” au pouvoir, comme si le cas de Breton représentait un procès des “Verts”. Comme ci être “Vert” était un choix à notre époque, dans un province qui carbure à plus de 90% à l’hydro-électricité et de plus en plus à l’éolien.

      Le tout juste après que le Bloomberg Business Week ait titré, suite à Sandy: “It’s Climate Change, Stupid!”. Je lis encore des commentaires qui décrivent sans vergogne les gens qui s’inquiètent du réchauffement comme des Écologistes Radicaux. Micheal Bloomberg est un radical ? Le maire de New-York est un écologiste ? Le Bloomberg Business Week est un repaire d’écologistes radicaux? Ça commence à être carrément ridicule et le silence des commentateurs est vraiment bizarre.

      C’est ce manque de profondeur et de modération qui me déprime. C’est ce défoulement collectif sur les méchants verts ou que sais-je? C’est ce silence des journalistes pour dissocier les deux éléments (Breton et l’environnement en général). Qui n’a pas encore compris que nous possédons la plus grande utilité publique d’Amérique du Nord et que celle-ci produit presque uniquement de l’énergie verte? Qui n’a pas encore compris que l’avenir économique du Québec passe par une bourse du carbone ? Qui n’a pas encore compris que la Californie, le géant économique des USA, vient de lancer une bourse du carbone? Suis-je environnementaliste parce que je dis ceci ou est-ce que, par hasard, je suis simplement en train d’énoncer des paradigmes économiques hyper simples que n’importe quel ministre devrait savoir ?

      Anyway, il serait bon de cesser ce mouvement de “vert trashing”, c’est comme regarder quelqu’un s’auto-mutiler!

    • Désolé, si je vous dis que certains ont des propos contradictoires. On nous parle de l’expérience de Daniel Breton… un expert semble-t-il ? Comment un expert peut-il ne pas se trouver un emploi qui lui permette de payer son loyer ? On ne parle pas d’un loft à 1200$/mois !

      Il faut l’avoir écouté alors qu’il participait aux Club des Ex pour ne voir en lui qu’un activiste qui se rue sur tout ce qui n’est pas vert.

      Marois a pensé à quoi quand elle l’a nommé? Au même titre que je ne comprends pas qu’elle utiliste Léo Bureau-Blouin comme conseiller ! Je croyais que pour conseiller des gens il fallait avoir du vécu. À l’âge qu’il a je ne vois pas comment il pourrait conseiller quelqu’un qui a trois fois son âge ! Quand j’analyse cela je trouve que m’mame Marois ne fait que réaliser son rêve: être une princess….. euh s’cusez une première ministre. Elle tente des coups de bluffs et elle croit qu’elle a du génie. Heureusement pour nous elle ne fera pas long feu et précipitera à la fin de son règne le PQ aux oubliettes pour des lustres.

    • @lecteur-curieux

      Il y a une limite à l’analogie de l’entrepreneur.

      Un élu est une personnalité publique,nommé par la population,et payé par elle afin de les servir et de gérer leurs biens.Un entrepreneur est un particulier,qui fait ses affaires de son bord!

      J’ai donc de la misère à comprendre votre point de vu.Des types comme Breton il y a en plein au Québec,hors lui il est au gouvernement.Cela cause problème,jusqu’à un certain point,on s’entend?L’entrepreneur il joue avec son argent,un ministre joue avec le nôtre.Le type qui n’est pas capable de payer son loyer,et que l’on pourrait soupçonné d’avoir un problème de boisson,c’est un pari risqué pour un gouvernement,non?

      Ton oncle ou ton cousin cocaïnomane qui a fait faillite deux fois et qui possède quand même sa business florissante dans le domaine de la céramique,c’est une autre histoire,tu vois?

    • J’aime pas du tout cela cette morale publique là qui me smeble hypocrite de demander à des élus d’être supposémment plus blanc que blanc.

      Quand même si j’étais chef d,un parti politique, j’aimerais pas apprendre cela et la pareillement au privé même si c’est moins suivi par les journalistes, un membre de monéquipe de direction qui traîne des dettes impayées aurait des explications à me donner.

      Je prendrais peut-être le pari avec des imparfaits dont je connais les défauts, cela peut s’encadrer et se gérer. Et une certaine éducation peut continuer à se faire même avec des individus de 50 ans…

      Pour la drogue ou l’alcool pour ceux ayant des problèmes plusieurs sportifs, hommes d’affaires, politiciens, artistes se sont rendus jusqu’à un point de devoir aller en désintoxication, évidemment, on aura plus confiance en ceux qui font les efforts pour régler leurs problèmes mais c’est pas parce que vous en avez ou avez eu que vous devez être disqualifié automatiquement.

    • Tellement drôle de voir les séparatistes biffurquer du sujet de l’heure en crachant encore sur les libéraux. HEILLE, on parle d’un ministre qui a fraudé et la seule chose que vous dites est ”les libéraux ont fait pire.”

      Est-ce parce que vous êtes en manque d’argumentation? Cé vrai que cracher sur un député séparatiste est vraiment méchant, surtout venant de la part d’un fédéraliste.

      Vous auriez dit quoi si Breton avait été fédéraliste?

    • @lecteur-curieux

      Votre entêtement commence à être comique.

      Il ne s’agit pas ici d’être plus blanc que blanc,mais seulement d’être dans une situation acceptable.Breton ne l’est pas,de tout évidence.

      Loyers impayés,fraudes à l’assurance-emploi,perte de permis,et probablement problème de boisson.Et ces faits ne remontent pas aux années 70!

      D’un côté je trouve que l’on s’acharne sur le type,mais d’un autre ceux qui le défendent doivent descendre bien bas dans leurs arguments.

      Un ministre plein de dettes:pas de problème!Un ministre toxicomane:demain matin!Un ministre qui fraude les ministères:hourra!Vous avez cinquante ans et n’êtes pas autonome:un poste de ministre devrait vous aider à régler votre problème!

      N’importe quoi,vraiment…

      Un ministre est supposé être un leader,pas un individu qui a besoin d’aide et de soutien.

      Je suis pour les programmes sociaux et le travail social,mais pas au sein du gouvernement.Le gouvernement dispense les services,le gouvernement n’est pas un service.Un Clsc est un service,un poste de ministre n’en est pas un.

    • On peut en rire si on veut mais allez demander cela à l’entourage et au personnel de plusieurs leaders voir s’ils n’ont pas besoin d’aide ou de soutien. Cela veut pas dire des individus avec des problèmes ou des problèmes non-réglés mais enlevez leur juste leur secrétaire pour certains et la pagaille dans le bureau serait vite là…

      Ou je ne sais pas qui allez demander cela à des sociétés de fiducie qui s’occupent de faire de la gestion pour des gens fortunés… Demandez aussi à des comptables comment sont certains de leurs clients mais sans les nommer…

      Les Ministres je vous répète que c’est le sous-ministre qui fait vraiment de la gestion et les fonctionnaires pas le politicien.

    • Les ministres ne se mêlent pas de gérance et laissent ce soin aux fonctionnaires? Allez donc raconter ça à ceux qui ont travaillé pour Jean Garon, Claude Ryan, Marc Bellemare et Guy Tardif pour voir!

    • Les politicailleux du PLQ et de la CAQ avait peur de Daniel Breton. Un ministre vert avec une vision et ayant une grande influence est au pouvoir.

      Impuissante devant les excellentes décision du gouvernement en terme d’environnent (Gentilly-II, gaz de schiste), l’opposition a bien vu que le nouveau ministre de l’environnement allait heurter les intérêts de leur ptits namis.

      Ils se sont donc lancé dans une vendetta contre la personne de Daniel Breton. Incapable de le battre sur le plan des idées, ils se rabaissent à la campagne de salissage.

      Les erreurs passées de l’homme n’ont rien à voir avec sa fonction de ministre. Ces infractions n’ont pas été commise lorsqu’il était en fonction comme député. Il n’a même pas commis d’acte criminelle. (Cours de droit 101 : excès de vitesse et retard de paiement ne sont pas des actes criminelles.)

      C’est une job de bras provenant de l’opposition qui a mis M. Breton dehors. C’est honteux, c’est de la petite politique qui nous fait reculer plutôt qu’avancer.

      Le PLQ et la CAQ ont fait passer leurs petits intérêts partisans devant les intérêts de la nations. Daniel Breton était un ministre de l’environnement extrêmement compétent qui avait une vision d’un développement économique durable et propre au Québec. M. Breton n’était pas là seulement que pour le pouvoir, c’est un passionné qui veut améliorer le Québec.

      Tout le contraire que des politicailleux de l’opposition qui n’ont aucun projet de société pour le Québec.

    • Je ne pense pas que Mme Marois manque assez de jugement pour avoir nommé Daniel Breton ministre tout en sachant ce qu’on vient d’apprendre au moment de sa démission. Manifestement, elle ne savait pas tout.

      À mon avis, elle a judicieusement passé outre aux peccadilles dont s’était rendu coupable le ministre potentiel de même que des autres fautes qu’il avait réparées.

      Marc Tremblay

      Québec

    • Devrait aller s’engager avec “Quebec Solitaire“`,il a le profil idéal..

    • Parfait qu’il soit parti. On en a marre des loosers.

      Quand j’étais jeune, mon père avait un triplex et le locataire était en retard de 3 mois, mon père essayait de l’aider, mais à un moment donné, la banque aussi doit être payée et eux, ils ne niaisent pas. Comme il ne réussissait pas le rejoindre, il a décidé de changer la serrure, il n’aurait donc pas le choix de donner signe de vie. Ce looser a décidé de se plaindre à la régie et mon paternel a dû lui redonner accès. Il a déménagé en pleine nuit, à un moment donné, et plus jamais revu.

      Il y a aussi eu les locataires cochons qui laissent les appartements en zone de guerre. À ce moment, il faut engager des coûts pour remettre le tout en état pour que ce soit louable.

      Bref, les Breton de ce monde empoisonnent la vie de bien des propriétaires honnêtes qui eux payent ce qu’ils ont à payer en plus de tolérer ce genre de t-du-c.

      Selon moi, la négligence et le manque d’empathie vis-à-vis les propriétaires floués est un signe qu’il n’avait pas la légitimité de faire le travail de ministre.

      Merci aux journalistes de fouiller plus loin afin qu’on dégote les tdc.

    • Il y en a qui préfère que les ministres couchent avec la mafia en cachette.

      Entre deux maux moi je préfère le moindre.
      L’un peut être corrigé l’autre pas.

      Breton peut payer sa dette et relever la tête mais la mafia ne remettra rien à la société.
      Et le crime grandit toujours.Et le parti libéral aussi survit toujours.

    • A Hyde

      C’est quoi la différence entre le commendant Piché pilote de air transat qui a sauvé au dela de 250 vies et le cas Breton.

      Le commendant Piché 3 jours apres avoir été un héro est devenu pratiquement un zéro,le journal de montreal affichait son passé comme quoi il avait fait de la prison pour avoir passer de la drogue en avion.

      Le commendant Piché n’était pas un politicien,,alors les Péquistes qui disent que c’est un coup monté par les libéraux devraient savoir que dans la société quand tu deviens un homme public tu dois montrer pattes blanches,,,POLITIQUE ET SECTEUR PRIVÉ COMPRIS…….

    • @ Nunu

      ”Il y en a qui préfère que les ministres couchent avec la mafia en cachette. ”

      Il est justement là le problème.

      Une personne avec un passé semblable à M.Breton ne devrait pas occuper une fonction qui le rendrait vulnérable aux offres alléchantes qu’il ne pourrait refuser.

    • On pourrait penser aussi qu’ avant de nommer une personne Ministre, on fasse une une enquête de crédit sur lui. Ce serait un signe qu’il ne faut pas traîner de dettes.

      Pour ce qui est des journalistes et de leur travail ? Si parmi le grand public il y a des gens partisans, il y en a aussi chez les journalistes et quel est le résultat de cette démission ?

      Puis est-ce que Daniel Breton s’est expliqué ? Je trouve que c’est au PQ que cela aurait dû se faire d’abord bien sûr. C’est quoi l’affaire avec son propriétaire et on remarquera aussi que lors de l’audience à la Régie du Logement en 2009, il n’était même pas présent pour se défendre. Pourquoi ?

      Cela va des deux côtés aussi… Pourquoi ne pas s’entendre avec le propriétaire ? S’excuser aussi. Le payer à coups de 20$, 40$ et 60$ quand on reste avec des revenus modestes et une situation précaire pour ensuite faire une entente quand cela va mieux.

      Un nouveau député qui se fait nommer Ministe est pas capable non plus d’obtenir une marge de crédit et régler toutes ses vielles dettes et ensuite rembourser l’institution financière ?

      Une personne peut aussi avoir fait plusieurs bonnes actions dans sa vie et bons coups ainsi que des mauvais coups. Si on ne pense qu’à sanctionner, on y va juste par l’image et on va se retrouver avec d’autres avec bien pire.

      Pour les rapports entre locataires et propriétaires, il y a des règles à suivre à la Régie du Logement et dans des histoires qu’on nous raconte on voit bien qu’il u a bien des propriétaires et bien des locataires qui ne les respectent pas et qui se font justice eux-mêmes.

      Cela ne donne vrasiment pas envie d’être locataire ou propriétaire et notamment dans les immeubles mentionnés. Un triplex ? Le troisième locataire avec un propriétaire disons furax et l’autre locataire disons très malpropre n’a-t-il pas hâte et en s-v-p de déménager ou mieux de devenir propriétaire et sans locataire ?

      500 bouteilles de vin vides ? Vivait-il seul ? Buvait-il seul ? Il faisait du bruit ou pas ? Bien oui, les voisins locataires pourraient avoir des choses à raconter eux aussi autant sur le locataire Breton que sur le proprio. Ils peuvent dire aussi, rien de spécial, correct, relation ”commerciale”.

    • En ce qui concerne le « dossier Breton », nous avons assisté au triomphe du conformisme, de la « straightitude », du suivisme, du bourgeoisisme, de la bien-pensance et de la recherche inlassable de cerveaux bien formatés.

      Et gare à ceux ou celles qui font leur possible pour résister aux « machines décervelantes ».

      Il y a très longtemps, lorsque j’étudiais la sociologie à l’Université de Montréal, on m’a appris qu’il y a en gros trois verdicts ou diagnostics lorsqu’il s’agit de « cataloguer » les personnes peu grégaires, refusant le moule étouffant et le conformisme toxique.

      Premier verdict ou diagnostic : la personne souffre d’une (ou de plusieurs) maladie mentale. On a alors affaire à un « fou » ou à une « folle ».

      Deuxième verdict ou diagnostic : la personne fait partie de la confrérie des « criminels » ou « criminelles ». La prison est souvent leur principal horizon.

      Troisième verdict ou diagnostic : la personne est une originale, une fantaisiste, une « bizarroïde ». On peut alors parler d’idiosyncrasie.

      Il semble que les riches et les gosses de riches sont souvent catalogués comme fantaisistes et pittoresques ou comme « malades ».

      Il semble que les moins cossus sont plus souvent catalogués comme étant des criminels.

      En ce qui concerne Daniel Breton il est clair qu’il a commis certains « délits » et méfaits, ce qui est éminemment regrettable. Mais je pense aussi qu’il est une personne excentrique et peu grégaire. Sa présence au sein du cabinet Marois ne pouvait qu’être passablement bénéfique. Il est toutefois certain qu’avec tous les Daniel Breton de cette planète il y a toujours le risque de dérapages ou d’extravagances.

      Mais dans le tristounet univers politique, les vieux politiciens orthodoxes et suivistes deviennent rapidement réfractaires et insultés lorsqu’ils voient surgir des politiciens « rafraîchissants », décapants et vivifiants.

      Selon moi Daniel Breton aurait été un bon ministre s’il avait su se départir d’un certain dogmatisme « vert », irritant et délétère. C’est toujours irritant de voir et entendre des « verts » qui utilisent le « catastrophisme » pour « mobiliser les citoyens qui, selon eux, sont aliénés et « brain-washés ». Je compatis avec les jeunes et les enfants auxquels on présente un avenir médiocre et toxique.

      À propos de toute cette histoire, je voyais se déchaîner l’incontournable et flagorneur Jean-Marc Fournier et j’avais le goût de hurler mon dégoût. Il y a quand même une cloison entre les riches et les moins fortunés. Mais lui, il le sait tout en faisant tout ce qu’il peut pour ne pas le savoir Merdre alors !

      Et que dire du « caquiste-en-chef », le « conformistissime » François Legault, dont le vœu principal est de prendre enfin le pouvoir pour mettre en place un État « gestionnaire », sans grande vision ou perspective. Ce triste sire n’a jamais réalisé grand-chose à part sa « transation ».

      En ce qui me concerne j’ai une poussée d’urticaire chaque fois que je vois et entends Fournier et Legault, Même réaction face à leurs sbires comme Duchesneau et Paradis !

      Mes idées et analyses sont discutables mais j’y tiens jusqu’au moment où quelqu’un me prouvera que j’ai tort.

      Jean-Serge Baribeau, sociologue des médias

    • Daniel Breton a été trop optimiste en déclarant : ” les Verts sont au pouvoir”. Et à partir de ce moment là, il aurait dû savoir que ses adversaires feraient tout pour le perdre.

      Les journalistes méchants ? Non naïfs et ne s’arrêtant pas toujours aux choses les plus importantes.

      Est-ce que c’est l’environnement qui va en souffrir ? On verra bien et il y a des limites à ce que les politiciens peuvent faire pour sa protection. Les pollueurs qui veulent continuer à polluer le font sur des périodes pas mal plus longues que le 13 mois sans payer de loyer et leurs amendes ne sont pas toujours le reflet des dégâts qu’ils ont causé à l’environnement.

      Et pourtant, parfois la seule solution à prendre restera malgré tout de subventionner l’entreprise polluante afin d’améliorer les choses autant pour l’environnement que pour l’économie.

      Ils ont été irresponsables ? Oui, mais le gouvernement l’accepte pareil, la même chose avec le fisc.

      Il faut quand même avoir une volonté de faire amende honorable, ne pas s’enfuir et s’expliquer.

    • hyde

      1 décembre 2012
      00h44

      1. “(Cours de droit 101 : excès de vitesse et retard de paiement ne sont pas des actes criminelles.)”

      Mais la fraude EST un acte criminel.

      2. “Daniel Breton était un ministre de l’environnement extrêmement compétent qui avait une vision d’un développement économique durable…”

      Être contre tout et tout le temps n’est PAS une compétence ni une vision à long terme.

      3. Autre chose??

    • @jsbaribeau

      1 décembre 2012
      13h32

      “…Il y a très longtemps, lorsque j’étudiais la sociologie à l’Université de Montréal…”

      Vous auriez du étudier en sciences pures…Vous seriez alors plus pragmatique avec la tête un peu moins dans les nuages!

    • @lecteur_curieux,

      Breton n’était pas un solitaire. C’était plutôt le genre de gars à s’entourer de plus nuls que lui et déblatérer pour impressionner la galerie en se prenant pour le roi de la montagne. Et tous ses déboires avec les proprios pour loyers impayés ne sont pas tous dans les dossiers de la Régie du logement, certains n’ont pas poursuivit, trop contents de s’en débarrasser et sachant qu’en bout de ligne ils ne récupéreraient rien.

      Qu’il ait séduit certaines personnes qui aujourd’hui le défendent bec et ongles, cela peut se concevoir. Mais, un moment donné, il faudrait enlever les lunettes roses et regarde ce type pour ce qu’il était vraiment.

      Ce que l’on pourra dire, c’est que Breton est passé aussi vite au ministère de l’Environnement que sur la rue Sherbrooke en Porsche pendant que Pauline Marois contrôlait la circulation pour éviter les accidents. En bout de ligne, il aura quand même eu son ticket.

    • @PAGER

      La pluralité des points de vue vous dépasse. Je ne vous vois ni en sciences humaines ni en sciences pures.

      JSB

    • Qu’il s’agisse de délinquants avec ou sans cravates, j’ai toujours été fasciné par cette pensée magique qui finit par leur donner l’impression qu’ils ne se feront jamais pincer. Il y a toujours quelqu’un qui a été lésé et qui finira par parler… comme l’ancien propriétaire de l’appartement de M. Breton par exemple. Comment ce dernier aurait-il pu penser que l’histoire resterait secrète alors qu’il occupe un poste de ministre? Voilà probablement un sujet intéressant de thèse de doctorat!

    • @ Hyde

      Essaie-tu de nous dire que le PQ N’A JAMAIS FAIT DE LA PETITE POLITIQUE pour cracher sur un membre du parti Libéral? Vraiment? Jamais?

      Et je suppose que quand Claude Charron s’est fait poigner à voler, c’était de la faute des Libéraux aussi?

    • C’est de la faute de personne d’autre que M. Breton. Lorsqu’on paye pas son loyer, on ne peut pas s’attendre que le propriétaire soit content et reste muet et ce, qu’il soit libéral ou péquiste. Et lorsqu’on se fait pincer à voler des gants, on ne peut pas non plus s’attendre à recevoir des compliments!

    • Les informations sur Daniel Breton ne sont pas anodines et elles méritent d’être relatées. Cela offre une nouvelle perspective sur l’ancien ministre et cela a le mérite d’être pertinent. Je peux comprendre que Mr. Breton soit contesté en ce moment en tant que ministre car les faits sont sortis de l’ombre après son élection et sa nomination. Il a de plus consciemment omis de mentionner ces faits à son électorat.

      Toutefois, il faut faire une distinction entre d’un bord la position actuelle d’élue de Mr. Breton, qui est contestable car basée sur une omission volontaire devant l’électorat, et de l’autre bord la capacité dans l’absolu de Mr. Breton à être Ministre ou élu. Or en dépeignant Mr. Breton comme un mythomane inapte au poste de Ministre, Patrick Lagacé induit involontairement (ou non), que Mr. Breton ne devrait plus avoir la légitimité dans le futur d’être ministre ou élu. On ne parle plus ici de la situation actuelle, mais des qualités intrinsèques de l’homme en question. Je trouve que cette position de Mr. Lagacé cause de fait un problème éthique: juger de la capacité d’être ministre d’un homme ayant payé sa dette à la société peut aussi s’assimiler à l’application d’une double peine.

      Surtout que l’argument de la mythomanie est un peu faible. Mr. Breton aurait essayer de nier les faits devant des journalistes avant de se rétracter, on est bien loin de la parjure de Bill Clinton devant le Congrès Américain, on s’entend.

      Car au final, les seuls véritables juges de Mr. Breton pour la suite des événements, sont et resteront les électeurs de sa circonscription dans la mesure où il se représente. D’autres politiciens ont été réélus après des fautes nettement plus graves durant leur mandat. On n’a qu’à penser à Alain Jupé en France, ou plus près de chez nous, à Maxime Bernier.

    • @jsbaribeau

      1 décembre 2012
      15h17

      1) Pouvez vous nous donner une définition de “conformistissime” ?

      2)Vous avez écrit: ” Et que dire du « caquiste-en-chef », le « conformistissime » François Legault, dont le vœu principal est de prendre enfin le pouvoir pour mettre en place un État « gestionnaire », sans grande vision ou perspective. Ce triste sire n’a jamais réalisé grand-chose à part sa « transation ».”

      Ne pensez vous pas que ça pourrait être bénéfique pour le Québec d’être enfin dirigé par un bon gestionnaire. Cela nous changerait des pelleteux de nuages qui, pour aller chercher des votes, nous endettent depuis des décennies…Peut-être que cela ne vous dit rien, des gens qui savent compter!
      Que pensez vous qu’il va se produire lorsque le Québec va être décoté par les agences de crédit et que nos taux d’intérêt vont passer de 3 à 6%? (Un service de la dette qui passe de 8 G$ à 12 G$)!

    • Breton n’a qu’à se blâmer lui même point final.
      Si Marois ne savait rien de son passer …pas fort vraiment as fort. Elle devrais avoir un “one on one ” avec son ou sa directrice des communications et de s’assurer de mentir en meme temps. Ce Breton est chanceux d’avoir une job..! Dans le privé il aurais eu on 4% le même jour. Très décevant de voir le PQ à la barre du Québec. Marois a du prendre des cours de Mr. Pierre Gauthier sur la gérance de personnel. Comme nos canadiens le PQ n’a absolument rien dans son club école.

    • @Pager
      Bravo pour votre mise au point, c’est ce que je me disais en lisant Js Baribeau, Sociologue. On nous a enfoncé dans le cerveau que la conformité était une maladie. En fait c’est un gage de succès, jusqu’à un certain niveau, car il y a des dérapages dans n’importe quel système. Le problème n’est pas le système, mais l’Homme qui l’opère, c’est lui qu’il faut discipliner.

      Je ne dis pas d’être stérile au niveau des idées, mais il faut se donner des règles sociales et les respecter, si non, on s’en va dans le trou. Il faut un équilibre entre le côté cartésien et le côté créatif. Quand j’embauche quelqu’un, j’essaie toujours de voir quel côté est prédominant, car ce sera important dans le cadre du travail. Un rêveur ou supposément non-conformiste aura de la misère à prendre des décisions, elle seront souvent émotives et un cartésien manquera de sensibilité et prendra des décisions uniquement mathématiques, il faut trouver le bon mélange.

      D Breton n’était pas fait pour un poste de ministre, trop impulsif, trop de laissé aller dans son comportement en vie privée. On ne parle même pas de côté créatif/cartésien ici, mais de non respect des règles de bases dans une société.

      Être non-conformiste ne veut pas dire ne pas payer le loyer, rouler à vive allure avec des voitures de luxes et ne pas payer ses contraventions. Je ne parle même pas des interventions au BAPE qui auraient eu lieu.

      Ça on appelle ça ne pas respecter la loi, les conventions sociales qui font en sortes qu’il y a une cohérence dans notre société. Vous devez avoir appris ça en Sociologie, M Baribeau?

      Cessons de mélanger les choses et soyons neutres dans nos évaluations. Je ne crois pas que la théorie sociologique que vous nous partagez soit pertinente dans le cas qui nous concerne, bel essaie. Mettons plutôt l’emphase sur le respect des règles que l’on s’est données et tout ira bien mieux.

      D Breton ressemble à un délinquant et même si j’étais d’accord avec certaines de ses positions, il perd toutes crédibilités à mes yeux avec ce que j’ai appris cette semaine.

    • Comme dit le proverbe: Cordonnier mal chaussé…
      Monsieur Breton avec ses déclarations fracassantes a jeté de la “poudre aux yeux”.
      Il faudrait peut-être commencé à payer son logement, ses dettes, en adulte responsable.
      Mme Marois a fait une erreur. Elle s’est laissée impressionnée par le zèle intempestif de Monsieur Breton pour l’Environnement.Mme Marois! il faut s’ssurer que tous ceux qui se préetnent en politique ont un dossier “vierge” et savent remplir leurs obligations personnelles. Tout le monde a été berné…le pur, pur, pur, s’avère incapable de gérer sa propre vie. Mais où est donc cette pureté totale qu’on exige des politiciens?
      Est-elle ignorée par certain parti politique?

    • Erreur comme Monsieur André Pratte qui se faisait payé ses lunchs et autres dépenses lors du Référendum de 1995 lors de ses allées et venues de l’Édifice de Power.

      Plusieurs devraient se garder une certaine gène lorsque le Québec inc fait de la malversation.

      La mafia, vil de Montréal, vil de Laval, vil Malcouche, la ville de Gérôme le saint est disparu à cause du maire Gascon et MTQ et autres contrats du gouvernements et de ces sociétés vont égaler l’ampleur des malversations des travaux pour des contrats de plusieurs centaines de millions donner de gré à gré à des firmes de génies et des contracteurs par Hydro-Québec

      Il y aurait encore plus au 357c , on connaît seulement l’entrée du buffet. Mais où était son garde du corps et son attaché de presse pour ses rencontres officielles en février et en avril 2007 de Madame Beauchamp. Lors de sa sortie médiatique Madame sait beurrée dans le coin en parlant des PPP avec des entrepreneurs et des firmes de génies conseils . S’accusez en se disculpant, pas fort, pas fort.

      http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/03/20110311-062733.html

      Voir d’où vient l’argent des œuvres de bienfaisance du Domaine Forget.

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/365380/le-just-watch-me-de-france-charbonneau

    • Je remercie (et c’est sincère) toutes les personnes qui ont commenté, parfois durement, mon texte et mon analyse.

      Avant de rédiger ce texte j’ai lu et parcouru une pléthore de commentaires et analyses. Je reste toutefois ouvert à une modification de ma perspective. Connaître et savoir, ce n’est pas toujours facile.

      Je note que lorsqu’on ajoute «issime» à un adjectif, cela devient un superlatif. Si je dis d’une personne qu’elle est «insignifiantissime», cela signifie qu’elle est vraiment et profondément insignifiante. Cela vient du vieux latin.

      AU PLAISIR!

      JSB

    • Jaimerais dire que Daniel Breton a tout a fait le droit d’etre Ministre mais fallait d’abord nettoyer ses dettes avant de prendre les fonctions.

      Dommage,peut-etre un retour ??

      A ce que je sache ce n’est pas lors de ses fonctions de Ministre que tout ca est arrivé,NOn?

      Les libéraux devraient se garder une grosse gene avec tout ce qui se passe depuis qu’ils sont rentré en fonctions en 2003…

    • Vous voulez savoir la VRAI vérité du pourquoi de ce salissage mesquin et surnois ?

      Voici les réponses:

      Le Plan Nord(12 minutes) :
      youtube.com/watch?v=6PPDcUoO6Xc

      Maîtres Chez Nous 21ième siècle Le Gaz naturel du Québec – Partie 1(9min),Partie 2(9min),Partie 3 (3min)
      youtube.com/watch?v=lMSPLo38I3Q
      youtube.com/watch?v=GQMRY81_5xk
      youtube.com/watch?v=SL5CROHriz4

      et ca c’est juste pour la forme(3min):
      youtube.com/watch?v=SL5CROHriz4

      et le Complément(15min) :
      youtube.com/watch?v=2G5EWrzQIz4

      Si vous n’etes pas paresseux intellectuel,alors prouvez le a vous meme et aux autre la prochaine fois que vous allez émettre votre opinion sur votre avenir ÉCONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTALE…EN ÉCOUTANT CES VIDEOS DÉ-VAS-TA-TEUR.

      LA, vous allez comprendre pourquoi DANIEL BRETON S’EST FAIT DÉMISIONNER…

      LA CONSTRUCTION ET LES CONTRATS INFORMATIQUE N’EST RIEN A COTÉ DE CE QUE NOS RESSOURCES NATURELLES DILAPIDÉES VONT AVOIR SUR NOTRE PORTE-FEUILLE.

      Aller Armand publie le…je le sais que cest plus fort que toi…:)

    • “Puis-je vous faire remarquer que Tony Tomassi n’a encore reçu aucun jugement de cour!” pager

      ===

      ET alors ? Mangota non plus. MDR

      Comme s’il faudrait attendre la condamnation pour reprocher des actions répréhensible.

      Jean Émard

    • Mangota = Magnota

    • Triste et pathétique histoire que tout ça, à plusieurs niveaux.

      Même si Breton ne s’est pas montré à la hauteur de ses nouvelles responsabilités, par son attitude de bullyer, les médias et l’Opposition ont été vraiment dégueulasses, bas et cheap dans cette affaire.

      Je suis très déçu de TVA, qui s’est comporté réellement comme une « télévision-poubelle ». Je le suis également par la surprenante analyse “drettiste-à-la-Martineau » de Patrick Lagacé.

      Quant aux Libéraux et Fournier, ils sont carrément impardonnables de s’avoir servis de l’Assemblée Nationale pour la transformer en véritable cirque et parodie de démocratie. Moi, je n’oublierai jamais et ne leur pardonnerai jamais ce geste infâme.

    • Cet environnementaliste réputé compétent a perdu toute crédibilité politique. Des deux scénarios possibles, je préfère croire le premier. Le deuxième serait de la bêtise pure de la part de la première ministre et du PQ. Les politiciens devraient comprendre une fois pour toutes que plus rien ne reste caché quand on cherche bien. À cet égard, la commission Charbonneau n’a pas fini de nous étonner, et de nous désoler.

    • @dkca “analyse “drettiste-à-la-Martineau » de Patrick Lagacé”. Je ne vois rien de drettiste (sic) dans cet article. Le gars a manqué d’honnêteté et de jugement plus d’une fois et ça n’augurait pas bien pour son mandat. Ça s’arrête là. La gauche et la droite n’ont rien à voir là-dedans. Vos obsessions paranoïaques, les radicaux, revenez en.

    • Une question: Daniel Breton a-t-il, depuis que ses finances se portent certainement mieux, remboursé ses dettes et exprimé des regrets?

    • Il y a un ti-bonhomme vert au festival de l’humour qui crie en pleurant :

      MAMAN!!!!!! C ‘ E S T F I N I I I i iii !

    • Fabrice de Pierrebourg et Félix Séguin n’ont fait que découvrir ce que Daniel Breton n’aurait pas dû garder caché et qu’une enquête de sécurité de la part du PQ aurait pu aussi trouver si elle avait été bien menée. Les autre partis, qui ne sont pas meilleurs à cet égard, devraient en prendre de la graine.

    • @quidam “plus graves que les crimes économiques et la corruption”. Mais personne n’a dit ça!

    • @ralbol “Et si c’est une tête brûlée que ça prend à l’Environnement..? Non merci. Les têtes brûlées, on en a déjà et une de moins, c’est déjà ça.

    • @vete36 “Breton est un pas de classe, n’a aucune éducation et ne connaît rien à l’environnement!” Se pourrait-il qu’il y ait une petite vendetta personnelle dans votre commentaire?

    • @gtrottier “j’aimerais bien qu’une job de bras soit faite sur Pauline”. Ces temps-ci, en pleine commission Charbonneau, vous devriez éviter ce genre de suggestion, d’autant plus qu’elle aurait pu le 4 septembre être victime de bien pire que ça.

    • @disto-bob “des centaines de bouteilles d’alcool vide disposées ça et là dans un de ces anciens appartements”. Ça, c’est gênant. Ce devait être un grand appartement et un environnement pas très environnementalement attrayant.

    • J’ai un jour, au début des années 70, donné un renseignement routier à René Lévesque. Il conduisait alors une vieille Coccinelle. Mais c’était René Lévesque, aimable et sans honte de sa condition financière précaire. Des comme lui, on s’en ennuie.

    • @boston “quand Claude Charron s’est fait poigner à voler”. Il était en dépression. Et il a payé. Cher.

    • @casse-noisette “Les ministres ne se mêlent pas de gérance et laissent ce soin aux fonctionnaires? Allez donc raconter ça à ceux qui ont travaillé pour…” J’en ai entendu des vertes et des pas mûres là-dessus de la part de hauts fonctionnaires. Quand un politicien a le pouvoir, il l’exerce.

    • @boston “Vous auriez dit quoi si Breton avait été fédéraliste?” Qu’il devait démissionner. Nous ne portons pas tous, heureusement, des oeillères.

    • @voila “avec “Quebec Solitaire“`,il a le profil idéal..” Votre amalgame est d’un goût plus que douteux.

    • @ramses2.1

      2 décembre 2012
      13h43

      À vous voir interagir sur les blogues, nous sommes à même de constater que pour vous, LA PRÉSOMPTION D’INNOCENCE ça n’existe pas!

    • @Ramses2.1

      En passant, Magnota a filmé son crime…Nous prenez vous pour des imbéciles?

    • Ceux qui croient que Breton aurait dû rester parce qu’il était un ministre pouvant représenter aussi les pauvres, les mals foutus et les gens vivants de l’aide sociale.

      J’aimerais dire à ceux-là que j’ai vécu toute mon adolescence de l’aide sociale et que jamais ma mère n’a manqué une seule fois d’acquitter son loyer à temps. Daniel Breton est une bien mauvaise représentation des pauvres et il est bien plus susceptible de leur nuire par sa conduite que de les aider. Associer Daniel Breton aux pauvres de manière général a quelque chose d’odieux pour tout ceux-là qui se fendent en quatre pour respecter leurs engagements et conserver leur dignité face à leurs créanciers.

      Non, désolé, mais je ne peux absolument pas accepter cette idée tordue que Daniel Breton serait représentant des indigents. Si ma mère vivait aujourd’hui, elle condamnerait sans équivoque Daniel Breton. Nous avons vécu dans des édifices où il est arrivé à des locataires de s’évaporer pendant la nuit en laissant des mois de loyer impayés. Ma mère a toujours condamné cette attitude. Et avec raison parce que chacun de ceux-là rend toujours plus difficile la recherche d’un logement pour un autre pauvre. Les propriétaires perdent confiance et finissent par demander un rein en garantie à leurs locataires les plus démunis à cause de gens comme Daniel Breton.

      Vraiment, réfléchissez donc deux minutes à l’exemplarité de ce gars-là. Ça déborde de beaucoup des fonctions qu’il a occupées brièvement. Qu’il se compte chanceux de pouvoir rester au sein du PQ et de continuer de siéger comme député.

    • Vous avez tellement raison de dire les journalistes.
      http://www.vigile.net/Daniel-Breton-mon-ami-et-compagnon
      Et pour ceux qui aime la vérité et qui aime lire.
      ««««««««««Il y a un très bon article de Ricard Le Hir sur vigile qui s’intitule
      «Après Daniel Breton,Pauline Marois»A lire.

    • Quel est le journaliste qui se cache sous le pseudonime Lukos?

    • Il ne faut pas croire tous ce que les journalistes disent.Ils votent eux aussi.Même si certain dise qu’il ne vote pas.

    • @ lukos

      «Et si c’est une tête brûlée que ça prend à l’Environnement..? Non merci. Les têtes brûlées, on en a déjà et une de moins, c’est déjà ça.»

      Si on regarde objectivement ce que les ministres de l’environnement «propres propres propres» précédents ont obtenu comme résultats, on peut légitimement se demander si une «tête brûlée» n’obtiendrait pas de meilleurs résultats.

      Parce que, à la grandeur de la planète, tous ces ministres plus blancs que blancs on fait de Kyoto un échec, feront de Doha le même genre d’échec, plient l’échine et s’écrasent devant les Barons de la Croissance, laissent allègrement «scrapper» la planète au nom du Dieu Économie, bref, tous ces jolis messieurs et ces jolies dames sont totalement inefficaces.

      Peut-être qu’avec des «têtes brûlées», quelle que soit leurs allégeances politiques, on aurait une petite chance de freiner les changements climatiques, de stopper la montée des eaux, de sauver notre eau potable, d’empêcher la contamination des sols et de l’air, tout ça en sacrifice sur l’autel de l’illusoire croissance perpétuelle.

      Mais vous avez raison, faut continuer comme si de rien n’était.

      Allez, rendormez-vous, tout va bien.

    • Conduite avec permis suspendu. Ne paye pas son loyer, ne paye pas ses dettes, fait de fausses declarations au chomage.

      Ca monsieur… on appelle ca un petit cr0sseur… point a la ligne.
      En tant que politiciens… la norme serait qu’il soit promu premier ministre… pas dechu, voyons donc!

    • À:
      dcsavard
      3 décembre 2012
      00h25
      Vous dites:

      ”Ceux qui croient que Breton aurait dû rester parce qu’il était un ministre pouvant représenter aussi les pauvres, les mals foutus et les gens vivants de l’aide sociale.

      J’aimerais dire à ceux-là que j’ai vécu toute mon adolescence de l’aide sociale et que jamais ma mère n’a manqué une seule fois d’acquitter son loyer à temps. Daniel Breton est une bien mauvaise représentation des pauvres et il est bien plus susceptible de leur nuire par sa conduite que de les aider. Associer Daniel Breton aux pauvres de manière général a quelque chose d’odieux pour tout ceux-là qui se fendent en quatre pour respecter leurs engagements et conserver leur dignité face à leurs créanciers.

      Non, désolé, mais je ne peux absolument pas accepter cette idée tordue que Daniel Breton serait représentant des indigents. Si ma mère vivait aujourd’hui, elle condamnerait sans équivoque Daniel Breton. Nous avons vécu dans des édifices où il est arrivé à des locataires de s’évaporer pendant la nuit en laissant des mois de loyer impayés. Ma mère a toujours condamné cette attitude. Et avec raison parce que chacun de ceux-là rend toujours plus difficile la recherche d’un logement pour un autre pauvre. Les propriétaires perdent confiance et finissent par demander un rein en garantie à leurs locataires les plus démunis à cause de gens comme Daniel Breton”

      Félicitations ! et bravo!
      Lorsque le bon sens et les exemples de courage et de lucidité existent, il me fait plaisir d’en lire le récit.
      Si au moins ça pouvait chasser les balivernes…mais non,hélas!

    • Bien vrai qu’il ne faut pas nécessairement associer le non-respect des engagements à la pauvreté, mais ce peut être une partie de l’explication…

      Il n’y a pas juste les loyers que des mauvais payeurs ne respectent pas. Et les mauvais payeurs peuvent être riches.

      Des impôts ou taxes impayées, des amendes impayées, des pensions alimentaires non versées, des salaires à des employés qui ne le sont pas…

      Mais oui, parfois cela s’explique et la personne n’est pas malhonnête ou ne fait pas exprès pour être irresponsable, elle manque juste de compétence en administration, de réflexion face à ses propres comportements…

      Des gens très peu doués pour l’administrstion ou qui flambent leur argent rapidement ou n’importe comment ou font un mauvais usage du crédit, il y en a dans tous les milieux.

      Le policier qi disait qu’une personne ne respectant pas les règlements et les lois n’est peut-être pas à sa place dans un poste de direction. C’est bien malheureux pour lui et pour nous mais des études tendent à démontrer que ceux plus haut dans la hiérarchie ont moins tendance à respecter les lois et règlements, ceux de la circulation comme les autres.

      Breton avit beau être pauvre il était un peu une vedette dans son milieu et peu être mauvais pour gérer son budget personnel.

      S’il tichait donc ce n’était pas vraiment par pauvreté mais parce qu’il mais sa cause au-dessus du reste mais comme d’autres plus prospères qui eux mettent leur enrichissement personnel et leurs ambitions au-dessus du reste.

    • http://blogues.lapresse.ca/sciences/2012/02/27/je-me-moi%c2%a0-les-riches-%c2%abmoins-ethiques%c2%bb-que-les-pauvres%c2%a0/

      J’y crois pas à 100%, mais il y a de cela chez toutes les personnes attirées par le pouvoir de gauche comme de droite. Une tendance à prendre des raccourcis pour arriver à leurs fins dont certains inacceptables.

      D’autres peuvent être distraits, trop occupés…

      Quand on ne fait que condamner on n’a pas beaucoup d’explications sur ce qui s,est réellement passé.

      On a pas de contrôle là-dessus alors je présumerai que cette démission là démontre qu’il n’était pas encore prêt pour occuper ce poste, mal préparé, mal conseillé…

      Il a eu des séances de briefing et formation comme candidat du PQ et ensuite comme nouveau député puis comme Ministre alors ?

      Traîner des vieilles dettes, ce n’est vraiment pas une bonne idée.

    • @nunu “Quel est le journaliste qui se cache sous le pseudonime Lukos?” Aucun. J’ai beaucoup d’estime pour le travail des journalistes mais je n’en suis pas un. Je suis comme tout le monde ici: je m’intéresse à l’actualité et je la commente. Je prends votre commentaire comme un compliment.

    • @ralbol “Mais vous avez raison, faut continuer comme si de rien n’était”. Je n’ai absolument pas affirmé ça. Je crois simplement que les têtes brûlées sont toujours dangereuses, justement parce que brûlées.

    • ceci est un copier-coller d un courriel a m. Daniel Breton suite a un reportage sur son retour a l’assemblée nationale et en réaction a cette article de m. Lagacé.

      Cher M. Breton

      Drôle de titre pour un sujet direz-vous, mais laissez moi vous expliquer et vous aller comprendre.

      J’ai regardé la télé ce matin et j’y es vu un reportage ou vous parliez de votre retour a l’assemblée nationale, de votre descente au enfer suite a la divulgation de certaines informations par les journalistes alors que vous étiez ministre.
      Cela vous a marqué a vie, j’en suis sur et la douleur restera longtemps.

      Pas une douleur physique mais une douleur morale, psychologique, un poids que vous Porterez longtemps sur vos épaules.

      Sachez que vous n’êtes pas seul, d’autre on vécu cela car moi aussi j ai gouté a la médecine des journalistes en mal de sensationnisme et de scoop.

      D’où ce courriel qui se veut un encouragement à continuer votre travail car vous venez de démontré a mes yeux que personnes n’est infaillibles, même un ministre.

      J’ai été moi aussi ‘’ crucifié ’’ sur la place publique, ou a la télé si vous préférez, cela revient au même de toute façon. Les motifs ne sont pas les mêmes mais les dommages et le résultat sont eux peut être identiques.

      Moi on m’a crucifié pour avoir mis ma signature sur le contrat funéraire d un enfant mort de la leucémie. (il n’était pas mon fils.)
      Pendant 4 mois, j ai été au chevet de l enfant, je lui es tenu la main pendant les tems difficile mais le résultat a été le même, j ai aimé cet enfant comme le mien. C’était le fils de ma conjointe de l’époque et le père de l enfant n’était nullement présent auprès de l’enfant.

      Le décès est survenu, les funérailles se doivent d’être pensé et réglé.
      J’ai supporté ma conjointe dans ce processus du mieux que je pouvais, j ai aussi mis ma
      Signature au bas du contrat funéraire car j étais celui qui avait un travail et un bon dossier de crédit, chose que n avait pas ma conjointe du temps.

      Le père biologique de l enfant a été mis au courant du décès et pris connaissance des modalités des funérailles, chose qu’il n as pas aimé, se disant exclus des procédures.

      Le vrai père s’est plaint auprès du groupe ‘’father for justice ‘’ qui était a l’époque le mouvement de l’heure, bien avant les histoires de blocage de ponts et etc.
      Ces individus étaient des radicales alimentés par l’agressivité et la vengeance, nous n’avons pas tous le même taux de tolérance et les même réactions suite a l’échec.
      Les funérailles sont survenu en 2005, en octobre, le fait que j ai signé le contrat et que je sois conjoint du moment et non le père a soulevé un mécontentement auprès du mouvement father for justice qui a laisser couler l’information lors d’une conférence de presse accordé a Télévision Quatre Saisons a l’époque, maintenant ‘’ V ’’ suite a la faillite.

      Un reportage télé a été demandé et exécuté…..On m’a filmé à mon insu devant le salon funéraire lors des funérailles de l’enfant et onA fait un montage des images avec une narration des plus fausses.
      Le reporter n as jamais pris la peine de me demandé le pourquoi de mon geste et la motivation derrière tout cela, on ne m’a simplement rien demandé, aucun interview
      Et on a mis cela sur les nouvelles de 17h00, la grosse heure d’achalandage sur les réseaux de télévision, on a récidivé avec le reportage 2 jours durant.
      Imaginez ma figure, les émotions était déjà a son maximum suite a la mort de l’enfant, imaginez maintenant cela plus l’écoute du reportage…. qui me décrit comme un conjoint indigne et on va jusqu’a le dire aussi lors du reportage.

      Mes amis, Mes parents, mes confrères de travail m’en ont parlé et n arrivais pas a comprendre le pourquoi, es-ce-que cela est vrai ?
      Le questionnement a duré longtemps, trop longtemps.
      Je n’ai jamais pus expliqué publiquement le pourquoi de mon geste, qui se voulais un geste d’amour, de respect et dignité envers un enfant de 9 ans, un enfant que j ai aimé et avec qui j ai eu beaucoup de plaisir malgré la maladie, cela était en 2005!

      Nous sommes le 2013-02-11, la blessure est toujours présente et ne se refermera probablement jamais, une grande partie de moi, de ma santé mentale est décédé avec ce reportage.

      Nous sommes le 2013-02-11, je n ai encore et toujours pas de psychologue malgré mes demandes répétés auprès des autorités médicales, CLSC et hôpitaux.

      Depuis novembre 2005, j ai perdu emploi, santé physique et psychologique, je vis presque en réclusion, j évite de sortir de chez moi, je n ai plus d amis, plus l’étincelle qui me disais que la vie était belle malgré les mauvais moments

      Jai survécu sans travail officiel pendant 2 ans, réussissant a peine a survivre, a payé mes factures, ma voiture pas encore fini de payé et de quoi manger.
      J ai tenté de gardé la tête au dessus de l eau si je puis dire ainsi mais j ai du déclaré forfait, devant l’évidence.
      je suis changé a jamais par le mauvais travail fait par un journaliste, ma vie complète est changée a jamais!
      Je souffre de l’intérieur, rien n’y parait mais a quelque part, on m as tué, tuer avec des mots.
      Vous avez surement entendu l’expression suivante qui dit que les mots sont plus puissants et destructeurs qu’une balle de fusil, bien cela est vrai, j en suis la preuve vivante.
      Je suis depuis novembre 2008 sur l’aide social, j ai perdu emploi, ma situation financière
      N’en parlons pas, je suis en faillite personnelle depuis mai 2012, rien ne va plus!

      je suis aussi père d’une fillette de 6 ans, dois-je vous dire qu’elle aussi en souffre, le peu qu’il reste de mon entourage on n’a pas seulement ruiné la vie d’un homme, mais on a mutilé une famille entière avec ce manque de professionnalisme journalistique, ce mépris total d’autrui et le manque de sens éthique d’un journaliste et de son chef de bureau.

      Dois-je vous dire que je suis derrière vous?
      Dois-je vous dire que j ai foi en vous ?

      Vous avez l’opportunité de rectifier le tir, de dire haut et fort que vous êtes humain vous aussi et que vous condamné ce genre de journalisme de destruction.
      Vous savez ce que je ressens, ce que je vis depuis trop longtemps, vous y avez gouté vous aussi, la chute est dure et fait mal quand on part de héros a gros zéro!

      Ce courriel est purement pour vous faire comprendre que vous n’êtes pas seul, que vous avez des amis insoupçonnés, inconnus mais qui vous respecte comme jamais !
      Vous avez l opportunité de faire changé les choses, ou du moins d apporté certains correctifs a notre société en mal de civisme et de souci d’autrui.

      Je sais ce que vous pouvez vivre, et vous aussi savez ce que je peux vivre, je suis sur que nous ne souhaitons pas que cela arrive encore, que cela devienne une norme, que la vie de l’individu soit au dessus du journalisme, que l’on conserve une certaine éthique et que plus jamais , on s en prenne a une personne sans au préalable, l’avoir consulté ou du moins demandé son avis ou ses motivations.
      Vous représentez le vrai peuple, celui qui en arrache et qui travail a la sueur de leur front. Ils vous ont élu, ils ont foi en vous, tout comme moi!
      J’espère seulement qu’un jour, votre blessure se refermera.
      Certains n’ont jamais et n’auront jamais cette chance!

      Longue vie a vous!

      signé:

      un homme de 45 ans, mort psychologiquement depuis 2005!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « juil   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité