Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 14 novembre 2012 | Mise en ligne à 22h24 | Commenter Commentaires (130)

    Quand le boss veut apparaître dans la pub de la compagnie…

    … des fois, il vaut mieux lui faire comprendre que ce n’est pas une bonne idée.

    Cette pub de la chaîne de restaurants Le Commensal — autrefois paradis du végétarisme, désormais antre du flexitarisme — nous le rappelle cruellement. Quand vous avez le naturel d’un personnage des Sentinelles de l’air, vous peut-être mieux rester en coulisses.

    Ish.

    Le Monsieur est certainement un bon homme d’affaires, mais son déficit de naturel et son abus de mouvements de bras rendent la pub de sa chaîne vaguement indigeste. En revanche, peut-être que l’idée était de faire de tout cela un classique de l’école de pub « Tellement mauvais que c’est bon », on ne sait jamais avec les publicitaires, ces génies qui nous astiquent les désirs…

    Et, je me demandais : quand on dit « les restaurants Commensal », ça fait mal aux oreilles. Je suggère « Les Commensaux ».

    Oui, oui, je sais, vous avez faim d’entendre une opinion éclairée sur le sujet du virage flexitariste du Commensal… En quelques mots, puisque vous insistez: je trouve que la meilleure façon de pousser la cause du « moins de viande » dans la psyché populaire, c’est justement de plaider pour une plus grande part de légumes et de légumineuses, pas pour l’apartheid total face à la viande. La modération, là comme en tout, a bien meilleur goût. Et j’en profite pour dire que le meilleur sandwich en ville est celui d’Olive & Gourmando, pis que c’est le Viva Las Vegan qui, comme son l’indique, est végé : tofu et purée de pois chiches.

    (trouvé via le Facebook de Simon Jodoin)


    • ..Bien sûr, il est loin d’être aussi bon qu’aurait pu l’être, je sais pas moi: Pierre Lebeau? Rémy Girard? Francis Reddy? N’importe quel humoriste?

      Mais il n’est quand même pas au niveau de Charbonneau et son «Vita-Grow» ou encore des «Oui papa» des magasins «Au Bon Marché». Sans oublier les inénarrables pubs mettant en «vedette» des sportifs, notamment certains joueurs de hockey.

      Je sais, ce sont de vieilles pubs qui datent d’avant la télécommande. Et celle-là, c’est la première fois que je l’entends car généralement soit je zappe les pubs ou je coupe le son. Peut-être qu’après plusieurs visionnements, elle finirait par me tomber sur les nerfs moi aussi.

    • Flexitarien= restaurant régulier.

    • …Bof, il n’est pas très bon, mais c’est pas le désastre que vous décrivez. On a vu pire. Des fois on essaie de créer une histoire…

    • Quel excellent papier empreint de compassion, de respect et d’humilité monsieur Lagacé.

    • Personnage des sentinelles de l’air… très drôle !
      C’est un peu ce qui arrive quand des MBA diplômés jusqu’aux oreilles se croient experts en tout… et quand une agence tète le client en lui faisant croire qu’il a du talent.
      C’est pas assez mauvais pour être volontaire.
      C’est juste une pub ridicule qui tente de dire trop de choses (probablement une idée du patron)

      Pour ce qui est du Commensal, je ne crois pas qu’une seule personne se réjouisse de ce changement de menu. Leur nom est fait depuis longtemps et c’est connu pour des mets végétariens qui goûtent sensiblement la même chose que des mets similaires contenant de la viande. C’était original et agréable, même pour un carnivore comme moi.
      Maintenant c’est juste un restaurant comme tous les autres, sans aucune distinction.
      Il doit y avoir un méchant paquet de végétariens “équitables” (ceux qui font un choix moral envers l’absence de viande) assez frustrés de ne plus pouvoir manger dans un endroit “équitable”.
      Ceux là vont quitter le navire pour en trouver un autre où ils se sentiront compris.

      Le Commensal, ça ne veut plus rien dire maintenant. Grâce à une brochette d’incompétents.

    • En partant ça nous dit rien. OK pour végétarisme mais pour le reste…

      On en revient à l’essentiel. L’oeuf ou la poule.

      Ma première réflexion étant: y’a-t-il déjà quelqu’un, quelque part, qui s’est déjà commandé un oeuf? Tandis que pour la poule les preuvres sont faites! Pout pout pout que désirez-vous?

      Il est de bon ton dans le langage populaire d’aller se faire cuire un oeuf, et je vous épargne les conventions qui l’accompagnent.

      Est-ce que les commensaux font la livraison et de façon flexiblitarisme, genre 7 h le samedi matin?

    • Bof ! Y’a pas de Commensal ni de Commensaux par che nous. On n’a même pas les pubs. Faut ben croire qu’on va devoir continuer à manger les vaches du voisin pis les carottes du potager.

    • Anyway, mauvaise diction. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour sauver un salaire de comédien/porte parole. Horrible

    • Je peux maintenant aller au Commensal et commander juste du poulet et des crevettes.

    • C’est comme dans les “excellentes” publicités de Rothenberg & Rothenberg… tellement ridicule que j’ai cru à une blague. Je ne l’ai pas trouvée sur le net, mais ça vaudrait vraiment la peine que quelqu’un l’y mette. C’est une perle! :)

    • D’abord, pour moi la pub, c’est plus souvent qu’autrement comme un cauchemar qui sert à vendre du rêve avec des sourires en plastiques!

      Ça ne m’empêche pas d’être stupéfait par son potentiel de persuasion et le manque évident de jugement critique des consommateurs cibles qui sont manipulés comme des marionnettes.

      Le :”Toé té kéqu’un si tu achètes mon truc!” est la base de la manipulation par le narcissisme plus ou moins présent dans la nature humaine!

      Vous vous êtes probablement dit: ”J’aurais fait mieux pour annoncer LE COMMENSAL et je ne suis même pas comédien!”

      Ben là, y vient de passer du double jeu (Y vend le produit en plus de solliciter une autre clientèle) au triple jeu car vous en parlez sur votre blogue!

      L’expression :”C’est qui le cave!” est en peu exagérée pour qualifier la pub d’un produit quand même de qualité et moderne mais faut avouer qu’il touche des cibles et c’est ce qui compte!

      Il s’est même ramassé chez Denis Lévesque avec ça!

      Faut le faire!

    • Cette pub est au moins un tout petit peu plus vivante que celle(s) d’Eddy Savoie des Résidences Soleil! Pôv monsieur Savoie, j’espère qu’un jour il choisira un successeur pour ses pubs. Même chose pour Le Commensal (ou les Commensaux – à votre goût!).

      Pour le moins de viande, vous avez entièrement raison.

    • Je croyais l’être humain omnivore, le voilà flexitarien (Aïe ! mon correcteur n’a pas aimé…) En plus, on nous suggère une nouvelle règle d’accord des noms propres ? ( Un Montréal, des Montréaux, un Roberval, des Robervaux ou Rober-veaux ?)
      Décidément, on n’arrête pas le progrès !

    • L’art de se tirer dans le pied…
      Autant la pub est mauvaise, que le concept de flexitarisme, qui selon moi, leur fera davantage perdre des clients que d’en gagner…
      On parle beacuoup de création de valeur pour décrire l’entreprise performante moderne…Ce qui explique la volonté de l’entreprise à solliciter la venu de nouveau client en élargissant leur menu…

      Or, la marque de commerce de l’entreprise est justement le sans viande…C’est comme si Subway commencait à faire des hamburgers, comme si Mcdo commencait à faire de la pizza (oups, ils l’ont déja fait avec très peu de succès), comme si Piri-Piri se lancait dans la cuisinne canadienne (appellation souvent employée dans les patateires de quartier même si je n’ai aucune idée de ce que c’est )….

      Ils vont finir par se retracter, enlever ces produits de leur menu et faire une grande campagne promotionnel sur groupon pour tenter de sauver la mise…

      By the way, sans viande ne veut pas nécessairement dire santé, pour avoir fréquenté l’endroit à quelques reprises il est possible d’ingurité autant de calorie en un repas qu’en prenant un trio double Big mac chez Mcdo….

    • Des petits problèmes avec Le Commensal Monsieur Lagacé?

      Z’ont pas voulu vous donner un repas gratis?

      La pub m’a semblé très acceptable. J’en ai vu plusieurs de drôlement plus insupportables et vous n’en avez jamais parlé…

    • Moi je la trouve correct cette pub.On voit qu’il n’est pas un professionnel dans le domaine mais au moins il fait bien passer son message.
      Si on veut parler de pub, parlez-moi donc de celle de Loto Québec à propos du Casino de Montréal ?

    • C’est un Flexiboss, il a le droit de faire de la publicité s’il le veut bien.

      Pour la gestuelle du bras. Cela démontre toute sa flexibilité et sa non rigidité face à sa future clientèle de carnivores.

    • Moi c’est quand il fait: HuMMM!!, avec les main devant lui, que je deviens fou.

    • Je le trouve plus entraînant que Eddy des résidences Soleil. Avez-vous vu ce directeur aussi chaleureux qu,une boule de neige et ayant l’air d’avoir été pétrifié au botox dans l’ensemble de son corps? Et il apparaît dans TOUTES les maudites pubs des résidences soleil. Il y a des maudites limites à vouloir se ploguer. Il donne juste le goût de se dépêcher de mourir pour pas avoir l’air de ça.

      Pierre-Luc Tremblay

    • Oui pawpa !

    • Haha! Mais c’est un peu mieux que M. Eddy Savoie des Résidences Soleil

    • En fermant les yeux, j’avais l’impression d’entendre la voix de notre ex-premier ministre. Ce mot, flexitarisme, je le trouve totalement indigeste. La langue de bois adaptée à la gastronomie. Et cette tendance de foutre «…& cie» partout…
      Cette pub, je ne l’ai trouvée ni bonne ni mauvaise. On dirait une promo corporative pour expliquer le virage de la compagnie à ses employés.
      Tant qu”à y être Le Commensal est-il maintenant iso quelquechose?

    • Bon matin Patrick, j’ai bien ri en lisant votre article mais je dois avouer que je ne trouve pas ca si pire. Ma référence étant les pubs de la famille ” OUI ! Papa ! “, on s’entend pour dire que la marche est haute :-)

    • Pas si pire, pas de quoi en faire un “plat” ou un article.

    • Bien content que vous en parliez, car j’allais dans le même sens en regardant cette pub…

      Et pour ma part, la diction sur le bout de la langue m’achale beaucoup plus que le bras!

      Flezitarisme! MMMMM!

    • j’ai ete mange hiers au commensal du centre ville (pres de place ville marie) , ma femme nouvellement debarque a montreal est 100% vegetarienne (moi a 99%), ca fesais un bail que je n’y etais pas alle (jetais un habitue de celuis de cote des neiges) et bien franchement j’ai eu honte , ce n’est meme pas une question de prix , mais 1) a 12h30 le tofu avais l”air (et le gout) d’avoir ete dans le plat chauffant les deux dernieres semaines (du vrais carton ) ,les aubegines gratines etaient seche (des aubergines seches faut le faire , expliquez moi comment je ne comprend pas ) et les plat flex (donc avec de la viande ) n’etais pas identifie ou meme separe , ce qui fait qu’on s’est retrouve avec comme n’importe ou d’autre avec de la viande dans nos assietes , deja quand j’ai depasse le secteur salade j’ai commence a avoir des haut le coeur , non pas a cause du flex mais a cause de l’apparence defraichis de ce qu’ils proposaient on aurais dit de la bouffe de cafeteria mais a 15h , dois-je rappeller qu’il etais 12:30 ?
      pas grave , la nature deteste le vide et la place que le commensal occupais sera remplis par un autre offrant du vegetarien sante qui aura l’air appetissant

    • Au Bon Marché! HaHa! on se rappelle…

    • Drôle de décision, en faisant ca il va perdre les vrais végétariens. Ils n’auront plus de raison d’aller au Commensal. Tant qu’a ca tu vas au Scores et tu manges dans le bar a salade. Et si tu veux de la viande plutôt que de manger quelques morceaux de poulet et des petites crevettes tu vas avoir du vrai poulet de rôtisserie et des ribs.

      Pour la pub et bien j’ai un ami réalisateur qui faisait ce genre de contrat en début de carrière. Il dit que c’est toujours comme ca, il propose des concepts et finalement c’est le boss qui impose son idée ridicule.

    • J’ai vu bien pire!!

    • Cheap comme publicité Trop cheap pour faire appel à des pro. Ceci dit, il réussi son objectif: faire parler de lui, en bien ou en mal, ce n’est pas grave. Qui ne se souvient pas de Vitagro…

    • Diable serait-ce les blues saisonniers qui vous poussent à relever ce qui dans mon esprit ne constitue en aucun cas matière à chronique ou billet. Le gars, quant-à moi, présente ses affaires simplement et correctement sans plus. Vous lui donnez de la visibilité accrue et c’est tout.

    • Je ne suis pas d’accord avec votre opinion concernant le choix de la source du message publicitaire, le big boss.

      Je crois que Le Commensal s’attendait justement à une levée de boucliers, à une contreverse, c’est donc pour çà qu’il ont choisis de mettre leur leader, celui probablement à l’origine de la décision, à l’avant plan.

      Ça démontre justement un leadership de çà part et une volonté de vouloir annoncer la nouvelle personnellement, directement, à sa clientèle.

      Personne ne s’attend à voir un chef d’entreprise aussi éloquent qu’un comédien, mais on s’attend à ce qu’il soit authentique, contenu, rassurant.

      C’est presque de la stratégie de gestion de crise, et il ont vu juste à en voir les réactions un peu partout suite à cette annonce…

      Je serais curieux d’entendre votre collègue Isabelle Massé sur ce sujet.

    • On ne s’improvise pas impunément Steven et Papa Shiller.

    • Tout le monde sait que le meilleur sandwich chez Olive est le Cubain.

    • Vous avez parfaitement raison Monsieur Lagacé. Je crois aussi que les présidents ne devraient pas faire de publicité et confier ce travail aux vrais professionnels. Mais je suis aussi d’avis que le président d’une entreprise doit être au service de son organisation et non l’inverse. C’est ce qui s’est produit dans ce cas. Mon équipe m’a convaincu qu’il ne s’agissait pas ici de faire une simple publicité, mais plutôt une communication corporative que je me devais d’assumer entièrement. D’une part, parce que nous nous attendions à de vives réactions de la communauté végétarienne. D’autre part, parce qu’un tel changement de philosophie au sein d’une entreprise, après plus de 30 ans en affaires, va bien au-delà de la saveur du mois. Je peux vous assurer que vous ne me verrez pas dans une publicité à la télévision, mais il est possible que je communique les excellents résultats que nous avons obtenus jusqu’à présent.
      - PIERRE MARC

    • C’est quand même mieux que les anciennes pubs “Au bon marché”…Oui Papa!

      Il y a un aussi ce patron dont je trouvais la performance publicitaire réussie: le gars qui avait tellement aimé les rasoirs Remington qu’il avait acheté la compagnie!

    • nul à chier, surtout la belle phrase:
      le flexitarisme c’est tout simplement mmmmmmmmmm

      c’est quand même mieux que la pub corporatif Renaud je sais pas si qqun s’en rappelle
      la pire pub de l’histoire je pense

      petit extrait http://www.youtube.com/watch?v=jFawqTswJd0

    • Pas vraiment d’accord.

      Évidemment plusieurs publicités peuvent être ridicules lorsqu’un boss ou un employé en sont la vedette. Mais il s’agit ici d’une changement assez important de la philosophie de l’entreprise. Certaines personnes, un peu radicales, pourraient d’ailleurs être insultées par ce changement de philosophie. C’est pour moi une publicité qui informe davantage qu’elle ne vend et pour le changement de paradigme qu’elle évoque, il importe que ce soit le dirigeant de l’entreprise qui se présente et qui l’explique.

      Oui, le “Hu-Hummmmm” est un peu ridicule, mais dans la mesure où la publicité de passe pas en boucle sur nos télés, le dommage ne sera pas important.

    • Si on veut juger sur son “naturel” alors parlons aussi de Christine Fournier, Pierre Maisonneuve ou de Céline Galipeau,

      Jean Émard

    • Bon virage. Il était temps que le Commensal ajoute des hormones à son menu. :)

      Jean Émard

    • Celui de la Cage aux porcs n’est pas nécessairement plus naturel… On se rappelle avec nostalgie des pubs de Wall-Mard au milieu des années 90 avec ‘La madame’ qui étaient vraiment mauvaises. Mais ça coute moins cher… Ah le marketing; science occulte! :-)

    • “C’est plus hummmm” (avec la petite grimace correspondante).

      Ça me fait bien rire quand je la vois à la TV.

    • Moi j’aime bien la pub, surtout parce qu’elle est mauvaise. Tant que ça allume une émotion je crois que la pub fait son travail.
      On peut voir plein d’autres exemples de nos bijoux de pubs québécoises sur ce site : http://apps.facebook.com/memostars

    • Le mot lui-même, ‘flexitarisme’, a un arrière-goût de plastique. Alors, combien de contorsions doit pouvoir effectuer un poulet pour montrer patte blanche aux purs et durs de la Cage Aux Spores? Est-ce que les végétariens vont avaler cette proposition? Le boss va-t-il perdre ce qu’il reste de l’âme du Commensal des années 70? Le bouche à oreille aurait permis de faire cette transition beaucoup plus efficacement.

      SDaigno

    • Le ‘meilleur sandwich en ville’ avec du tofu??……Permettez-moi d’en douter!
      Olive & Gourmando est par contre ‘le’ bistro du sandwich et autres amusanteries qui se démarque parmi les autres.

    • Je vois que des fois, faire des affaires n’est pas forcément synonyme de vendre le produit. C’est surtout prendre des risques calculés et de bien s’entourer. C’est vrai que moi non plus je n’aime pas le nom Commensal (Commencaux, ca arrange rien!). J’aurais surement l’air comme lui si je suis dans une publicité. Alors, peut-être que je pourrais être mon propre boss un jour quand même…

    • C’est quand même moins lamentable que les pubs des Résidences Soleil, qui prônent les bienfaits et la qualité de vie de leurs résidences, et qui met en vedette le propriétaire qui aurait besoin de quelques boissons énergisantes pour le réveiller!!!

    • Tant qu’à nager dans le monde merveilleux du marketing alimentaire genre «flexitarisme», qui somme toute n’est qu’un nouveau mot pour désigner le «manger normal», laissez-moi ici vous présenter la toute nouvelle tendance alimentaire…

      Après la «Nouvelle cuisine», la «Cuisine moléculaire», voici la «Cuisine Quantique»!

      Composés d’ingrédients dont les quantités sont calculées statistiquement, les plats en sont à la fois délicieux et pas mangeables, ce n’est que lors de l’ingestion qu’ils deviennent l’un ou l’autre.

      Les soupes Leptons, les produits de la Ferme Ion, ainsi que le miel de Faux taons sont des ingrédients très utilisés dans ces préparations.

      De plus, ces préparations sont intriquées, manger un plat en engloutit également le plat d’accompagnement.

      Vous êtes maintenant renseignés sur cette toute dernière mode en cuisine, qui sera bientôt adoptée d’un commun enthousiasme par la cohorte de badigeonneux télévisuels qui sévissent sur nos ondes.

      Encore des monceaux de recettes ratées et des tonnes d’aliments à la poubelle!

      Wouuuuaaaaahhhhh!

    • Lors de l’écoute de la publicité.. j’ai trouvé une certaine ressemblance de l’intonation de la voix avec Jean Charest… en se fermant les yeux… c’est presque pareil.

      Eric

    • Il me semble que c’est son “Mmmm blablabla” qui sonne faux. Le reste n’est pas du grand “acting”, mais c’est pas si pire que ça. Quoi que si vous vous faites passer cette annonce-là à tout bout de champs, je peux comprendre qu’elle tape sur les nerfs!

      Je suis aux É-U depuis le début de l’année et je peux vous dire que tous les commerciaux locaux pourraient remporter la palme du naturel à la sentinelle de l’air. J’essaierai de vous en dégoter quelques-unes.

    • Je m’attendait à quelque chose d’épouvantable mais dans le genre « tellement mauvais que c’est bon », rien ne bat les pubs du Dr. Robidoux!

    • Affreuse pub, en effet. Le bonhomme ne semble pas du tout naturel, il aurait dû laisser ça à un membre de l’UDA. Et je me pose des questions sur son sens des affaires, par rapport à cette décision de ‘fléxitarien’. Je ne suis pas végétarienne, mais j’aime bien aller au Commensal. Ce que je trouve prohibitif à mes visites dans ce restaurant n’est pas l’absence de viande, mais plutôt le coût! Je ne rempli presque pas mon assiette, et je m’en tire toujours avec une facture assez salée. Je pense que c’est plutôt là, le problème d’achalandage, pas le fait qu’il y ait ou non de la viande dans les plats. Même que je trouve ça assez regrettable comme virage, car c’était ce côté-là qui attirait les gens, qui faisait le charme de ce restaurant. C’est comme s’ils avaient tourné le dos à leur mission première, au nom du profit. Ça rend l’expérience moins intéressante.

    • Ce commercial ne battra jamais celui de M.Savoie , M. Résidences Soleil lui même.

    • Je suis déçue. Très déçue de cette nouvelle approche. Je suis un cliente du Commencal depuis des années. Quand j’ai vu cette pub à la télé, je n’y croyait pas. Flexitarien… c’est quoi ça. Pour imposer un concept dont le but est clairement de faire sonner les tiroirs caisses, les marketteux du Commensal sont prêts à dire n’importe quoi. Le Commensal a vendu son âme un point c’est tout.
      Le patron… bof. C’est dans la lignée de la pub. «Oui Papa !!!»

    • Est-ce qu’être flexitariste c’est comme être anorexique entre les repas?

    • C’est vrai qu’il se fait alle les bras pas mal. Il faudrait ajoute quelques flatulences au video.

    • Est-ce qu’être flexitariste c’est comme être anorexique mais seulement entre les repas?

    • La pub n’est pas si mauvaise,ou du moins pas autant que vous le suggérez dans votre texte.Au département de l’échec total,on aura vu 1000 fois pire dans l’histoire de la publicité.

      Et le problème n’étant pas le naturel du monsieur,mais plutôt le contraire:il ne joue pas assez la comédie!Rajoutez à cela un propos qui manque de punch,qui s’étend en long et en large pour rien,et c’est sûr que sa laisse une drôle d’impression.Mais rien de majeur,à ce qu’il semble.De toute façon c’est une pub du Commensal:ça veut tout dire.

      Donc le problème ce n’est pas le monsieur,mais la réalisation ou le montage de cette pub.

      Enfin,bref:je sais même pas pourquoi je perds cinq minutes de mon temps à commenter sur un tel sujet,j’ai jamais été dans ce restaurant de grand-mères et n’irai probablement jamais.

    • C’est Vitagro qu’il lui faut !

    • Pas aussi pire que les filles d’un vendeur de chars usagés dont je ne me rappelle plus le nom d’entreprise ou le fameux “Oui papa!” qui a même fait le Bye Bye!
      Et que dire des annonces d’un magasin vendant des vêtements en cuir et dont je ne me rappelle pas davantage du nom… Ces personnages frappent tellement l’imaginaire qu’on ne se rappelle plus le nom de leur entreprise! Ce qui à mon avis est une pub ratée!

    • @Gengis, vous le faites exprès ou vous êtes né comme ça? Correcte cette annonce? Ben, c’est sûr, quand notre émission préférée est OD, faut pas se surprendre!

    • C’est pitoyable. Et quel est le but d’un restaurant végétarien qui ne l’est plus? Pas que j’aie jamais aimé Le Commensal.

      Dans le genre végé, rien jusqu’ici ne bat Aux Vivres. C’est l’endroit préféré de ma femme, qui est végétarienne.

    • Je suis d’accord avec re3e, le problème n’est pas tellement la pub que la bouffe qui n’est plus mangeable depuis longtemps au Commensal. Sans doute pour ça qu’ils prennent un nouveau virage, d’ailleurs, en allant chercher une autre clientèle. Quand j’ai entendu le “flexitarisme”, les oreilles m’ont saignées. Qu’est-ce qu’il ne faut pas inventer…

    • Il me faisait un peu penser, au premier visionnement, à certains candidats aux dernières élections provinciales.

      Par ailleurs, je ne trouve pas que c’est une mauvaise idée que le président d’une compagnie parle à sa clientèle quand il y a eu une controverse. La présentation aurait pu être différente mais le message c’est qu’il croit ainsi que les autres membres du groupe à cette nouvelle orientation ”flexitarienne”. Le président, c’est lui et personne d’autre.

      C’est différent d’une pub normale… Peut-être que le média choisi n’est pas le bon, par ailleurs.

      Très, très différent des pubs ”Au Bon Marché” ou ”Daniel Spécialités” qui elles entraient dans leur façon de faire courante. Et on a beau les dire de ”mauvais goût”, elles étaient des plus efficaces, car elles correspondaient à la clientèle visée.

    • Pour ”Le Commensal”’ je ne suis pas leur client pour les repas en restaurant, je suis passé souvent devant mais j’allais ailleurs.

      J’achetais, par contre, leurs repas congelés mais je préfère maintenant acheter les repas préparés chez le marchand que les produits congelés.

    • Le mot flexitarisme est pas mal stupide, mais l’idée d’offrir quelques plats avec viande (mais vraiment placés à part des plats entièrement végés) pour que les purs végés puissent quand même être accompagnés par des carnivores n’est pas mauvaise du tout.

      J’espère que les purs végés ne sont pas enragés au point de ne pas voir de viande dans le plat d’un autre!

    • Et que pensez vous de Chuck Testa?

      http://www.youtube.com/watch?v=35CkYtcaJzI

      Actuellement, cette publicité est devenu immensément populaire sur Internet. Tellement mauvais que c’est bon!

      Si au moins Rock et Belles Oreilles existait encore (rires)

    • La célèbre publicité de “Au Bon Marché” , “Oui, papa”, demeure un modèle du genre. Celles de Vitagro aussi. Elles avaient à tout le moins le mérite de ne laisser personne indifférent. “Parlez de moi en bien ou en mal mais parlez en…

    • « A l’avenir, chacun aura son quart d’heure de célébrité mondiale. » Andy Warhol.

    • Est-ce encore de l’ironie? Parce qu’honnêtement il n’est pas si pire que ça! En plus, de la viande chez Commensal!!! Quelle trahison!!! Aussi ben que ça soit le big boss qui nous l’annonce en personne. De toute façon, je n’irais pas plus, même si c’était Chuck Norris qui en faisait les annonces.

    • C’est pas si pire…

    • Je ne comprends pas l’origine du caca nerveux. Elle est correct cette pub.

    • T’as tout à fait raison qu’il y a peu de patrons de compagnies qui passent bien dans des commerciaux, ce qui donne des publicités vraiment moches.

      Mais que dire de détaillants qui ressortent des vieilleries quétaines. Je pense entre autres à ce concessionnaire Kia (dont j’ai fort heureusement oublié le nom!) qui nous a sorti un beau jeu de mot du genre Chez Kia Untel, on l’a votre toto dans un commercial mettant en vedette… Toto et Toutounes, personnages interprétés par Joël Denis et Shirley Théroux au milieu des années 80. Beurk!!!

    • Je suis généralement assez d’accord avec vos commentaires mais, cette fois-ci, vous vous êtes fourvoyé un peu. Quand même, elle n’est pas si mal cette pub. De dire qu’il à l’air de sortir des sentinelles… come on… Il a tout de même une certaine vivacité dans la voix. Il bouge un peu mais, on a déjà vu pire. Il est bien meilleur que celui qu’on voit parfois dans les pubs de Cage aux Sports (dont je ne sais même pas si c’est un proprio ou un comédien). Et que dire des Résidences Soleil comme plusieurs l’ont mentionné…

      Quant au flexitarisme, c’est un terme inventé pour justifier le fait d’avoir une clientèle plus importante tout simplement en devenant un restaurant plus traditionnel, tout en essayant de garder l’image du restaurant végétarien…

    • Quand j’avais vu la pub pour la première fois, j’avais constaté que le gars avait un léger surplus de poids un peu incompatible avec l’image santé du Commensal, mais je l’avais pas trouvé foncièrement mauvais.

      Bon, faut dire que j’étais plus intéressé par le contenu que le contenant, suite aux propos d’une végétarienne pure et dure qui piquait une crise d’hystérie à Radio-Canada à propos du virage “flexitariste” du Commencal.

      Ce que j’ai compris de la dame (de théatre) en furie, c’est que la viande, c’était pas poulet végétariens.

    • On parle ailleurs d’une entreprise qui vend son âme. Mais cela fait pas déjà plusieurs années que c’est fait dans leur cas ?

      La chaîne semble pas si grosse mais elle l’est trop pour rester dans le créneau uniquement végétarien. Et depui combien d’années, ne sont-ils plus tendance ? Ils l’étaient pas dans les années ‘80 et jusqu’au milieu des années ‘90, disons ?

      On se rappelle, l’épisode aussi de la fondation Chagnon mais j’en oublie des bouts… Aujourd’hui ils sont membres de Convivia qui est une compagnie regroupant les entreprises Pacini et Commensal.

      Monsieur Tremblay c’est en même temps le président et chef de la direction de Pacini. Alors, il faut vous imaginer que la clientèle d’aujourd’hui est suceptible de manger dans ces deux restaurants là et chez Saint-Hubert aussi, un compétiteur.

      Une chaîne reste une chaîne quand elle n’est pas trop grosse et reste indépendante, elle peut probablement être plus branchée mais après cela, elle ne peut qu’être très mainstream.

    • Encore une fois Monsieur Lagace, vous etes de mauvaise foi.
      Faut pas en faire tout un plat……

      Je la trouve tres bien cette pub, je ne sais pas pourquoi vous vomissez dessus….vous n’aimez pas le proprietaire du Commensal ou on vous a fait payer votre repas?

    • La valse de M. Farhat pour vendre des lunettes était bien pire selon moi. Ce n’était vraiment pas beau.

    • Et moi qui pensait que Patrick était contre cela s’attaquer à l’apparence physique de quelqu’un … double discours encore une fois.

    • C’est quand même mieux que la pub chromée, fluo et insupportable de Ski Town.

    • On dirait vraiment un monsieur ayant de la difficulté à digérer sa bouffe… Ce n’est pas vraiment ce qui compte, ce qui est important par dessus tout, c’est la salubrité du restaurant.
      Je tiens à savoir c’est “Commensal”!

    • @nicolas514
      C’est vrai ma blonde elle aussi (moi aussi d’ailleurs) trouve que les annonces de Rothenberg sont tellement ridicules que ça fait pas sérieux (le bonhomme Rothenberg qui marche sur les états financiers en trottinant, risibles). En même temps je me dis qu’il ne dépense pas l’argent de leur clients en vaines publicités coûteuses. C’est peut-être bon signe…Je supplie quelqu’un de mettre cette pub en hyperlien.

    • C’est pas moi qui va les faire vivre. C’est un restaurant de mauvaise surprise quand tu passes à la caisse avec ton assiette. Tu as beau te faire une assiette légère, la caisse elle ne le pèse pas du même oeil. Probablement que les gens choisisssaient des légumes plus légers et le Commençal ne faisait pas ses frais, alors il va mettre de la VIANDE LOURDE pour faire monter les prix à la caisse et les profits. Cette publicité est d’une insignifiance consommée (avec modération pour ne pas faire sauter la caisse) et ne mérite pas qu’on la regarde, ni ne l’entende, point à la ligne.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Je trouve les annonces sur la consultation d’un planificateur financier où deux voisins s’échangent à peine 5 lignes et qui met en vedette deux acteurs de l’union des artistes pas mal plus épouvantable…

    • Personne ne parle de l’insupportable publicité de toto et totoune qui passe durant l’émission Infoman ? On a ici des «stars» d’un autre temps, mais entre vous et moi, je préfère l’annonce du Commensal. Même JR Dufort ne peut en rire parce que c’est un de ses commanditaires, mais sinon… ouf.

    • Franchement, on est loin d’un carambolage à 30 chars qu’on annonçait. C’est comiquement poche, mais y’en a des 10 fois pires.

    • c est méchant et inutile ce bllet. Y’a vraiment pire que celle la.

    • Quand Patrick Lagacé s’efforce pour faire une critique négative et qu’il sombre dans le négativisme qui était propre à André Arthur, des fois, il vaut mieux lui faire comprendre que ce n’est pas une bonne idée.

    • Je ne l’ai pas senti comme ça… La pub de “M. Commensal” ne m’allume pas du tout ni de plaisir ni de “ish”. Elle me laisse seulement indifférente. Le genre de pub où j’aurais juste décroché pour me retrouver dans ma tête à me demander ce qu’il me manque pour ma recette de demain ou si j’ai pris un rendez-vous pour changer mes pneux. Donc juste une pub neutre, pas grafignante, pour moi.

    • Qu’une pub soit horrible pour parler de d’autres cas pour un produit, un service ou une entreprise que l’on déteste, cela en devient presque bon.

      Le message que je perçois dans plusieurs pubs c’est qu’ils prennent leurs clients pour des imbéciles-heureux, cela tombe bien si on veut pas acheter leurs produits ou services ou encore juste quand on a pas vraiment le choix.

      La pub est mauvaise ? Le produit ou service l’est souvent aussi.

      Ou encore vous n’avez pas du tout les mêmes valeurs ou la même perception générale d’une profession que leurs représentants. Et leurs pubs peuvent ajouter à votre perception négative et même l’exagérer car c’est pour leur sursollicitation que vous pouvez ne pas les aimer.

    • @kiroulbien, vous osez comparez M. Lagacé à André Arthur? Je me suis quasiment étouffé dans mon café! Quel commentaire insignifiant et injuste (et cela s’adresse aussi aux autres 2 watts qui lèvent le nez sur le sujet!).

      Merci M. Lagacé de faire léger et de me faire sourire alors que les révélations de la Commission Charbonneau me dépriment à la mesure du mois de novembre.

    • My God! Vous n’avez jamais regardé de pub télé régionale, genre TVA/ Radiocan Estrie, Québec ou Mauricie. Celle-ci du Commensal, en comparaison, se mériterait un Lion d’Or de créativité et d’efficacité.

    • Pauvre Lagacé ,Le gars est pas mal meilleur que ce que tu peux en penser ,juste le fait que tu en parle démontre que le gars a réussi sa job .
      Le Commensal sert de la viande ,il voulait que ça se sache et c’est réussi et ce grâce à toi !

      Lui ,il connait ça le marqueting ,rit de moi si ça te tente ,mais parle en .Une pub qui vaut de l’or !

      Comme dirait l’autre ,commente dont des sujets que tu comprends !

    • entre lui et labeaume dans la pub de st hubert , y a pas photo

    • Je vois pas vraiment le problème avec le proprio, moi, ce qui me dépasse, c’est qu’un resto végétarien se félicite de maintenant offrir des plats avec de la viande! WTF… Allez manger Thailandais et vous serez juste mieux servi!

    • Il me fait penser à Paul Larocque à TVA.

    • Le produit m’intéresse pas pantoute mais je vois rien de mal dans cette pub. Patrick vous ne savez plus quoi écrire depuis quelque temps. La pub n’est pas mauvaise, c’est tout le concept qui l’est.

      En passant, on ne peut pas mettre un titre en changeant la forme. On pourrait pas dire au Commenseaux, je vous trouve ridicule dans votre jugement.

    • Très bien cette annonce. On voit la passion de ce bonhomme pour son resto et ce qu’il offre à ses clients. Il parle mieux que mon président. Il parle moins bien que certains comédiens. Pis après. Le message passe bien. C’est bien mieux que les pubs de Leon avec de vrais comédiens.

    • Pour la pub, comme d’autres l’ont dit, ce n’est pas si pire que ça. Je dois avouer qu’en ayant vécu au Saguenay longtemps, j’ai eu ma dose de très (très) mauvaises publicités. En même temps je trouve dommage qu’une entreprise serait obligée de faire appelle à des pro pour avoir une image parfaite chaque fois qu’elle fait une publicité. La pub du Commensal n’est pas terrible, mais elle a une couleur.

      Presque tous les restaurants offrent déjà un menu avec des choix végé et des choix de viandes, je ne vois pas trop l’intérêt de ce virage au Commensal. Je suis végé, et aller au restaurant avec des amis non végés n’est pas un problème. Je ne suis pas contraint d’emmener mon monde au Commensal (mais mettons qu’on irait pas au Milsa non plus). Je suis d’accord avec vous que la modération est souvent plus facile à digérer que le rejet complet de la viande, mais le Commensal n’est pas l’ambassadeur des végétariens; même s’il fait ce virage, ça ne change rien à mes habitudes, ni à celles des mangeurs de viande qui ne vont pas avoir une soudaine envie de manger moins de viande et se jeter dans son buffet.

    • Certainement pas la pire des autopublicités… que dire de celles des Résidences Soleil, d’Encan Véhicules Grenon, ou encore de Springs Canada (avec le dynamique Harvey Rycker, qui a l’articulation d’un gars en état d’ébriété) ? De toute façon, si vous voulez mon avis, le problème n’est pas toujours dans le talent d’acteur.

    • Pourquoi ce bitchage? Ils ne vous ont pas reçu avec des pétales de roses la dernière fois que vous y êtes allé? Ne vous ont pas payé le vino? La pub est très mauvaise mais de là à en faire de la diffamation… C’Mon Man!

    • Voici un autre excellent billet de M.Lagacé… Poursuivez votre bon travail!

    • La première fois que je l’ai vu, je croyais avoir la berlue; c’est quoi ça le “flexitarisme”, aucuns correcteurs informatique et/ou dictionnaire ne contient ce mot là. En fait, le mot existe pour vrai, mais il s’écrit o-m-n-i-v-o-r-e. Ça m’a tout de suite fait penser aux Club Piscine de ce monde qui essaie de nous vendre le “Outdooring” depuis 2ans, parce qu’ils ne savaient plus quoi inventer pour vendre leurs kits de patio et leurs gazebos, ils ont alors inventé le “Outdooring” pour, encore une fois, essayer de nous convaincre que c’est “cool” parce que c’est un mot anglais qu’on dit en français.

      Vraiment, si c’est le mieux que les compagnies publicitaires et leurs clients ont trouvé pour nous vendre encore plus de cochonneries, ça fait de plus en plus pitié.

    • Bravo à ce propriétaire qui offre ses services.
      Il est vrai M.Lagacé qu’il plus facile d’essayer
      de ridiculiser ce monsieur que de gérer un
      restaurant qui de plus semble un succès.

    • Toujours aussi agréable dans vos propos, M. Lagacé. Un vrai Dutrizac!

    • Je suis carnivore, et pourtant le Commensal est depuis toujours mon restaurant de choix lorsque je vais à Montréal, et ce n’est pas une pub médiocre qui va me faire manger ailleurs.

    • Bof c’est vraiment pas si mal que ça… Vraiment.

    • J’ai entendu dire que le raisonnement, pour présenter une si piètre publicité, découlait du principe suivant: Si les Oscars qui jouent dans Occupation Double donnent de si belles cotes d’écoute, alors, c’est que les gens ont un penchant pour le minable….

    • D’accord, le boss fait dur. Il y a plusieurs années, j’ai consumé des repas au Commensal.
      pesée de l’assiette, ensuite des aliments. Le prix pour ce que j’avais dans l’assiette me décontenançais. Si peu pour aussi cher. Quelle arnaque ! Après ces chers maingres repas, j’avais toujours faim. Ce restaurant est tombé au bas de l’échelle. Je me suis aperçu que ce n’était que du n’importe quoi juste qu’avec du SOYA transformé. Plus jamais ! Merci Bonjour !

    • Sans être mauvaise langue, ce président ressemble à s’y méprendre à François Legault de la CAQ. Même carisme qu’un mur de brique…

    • Les “Commensaux” ça me rappelle les restos Californie des années 80 (Ben oui je suis vieux). On vous servait une petite tranche de viande genre ’size hostie’ avec 3 ptits pois et 2 fèves arrangées avec goût, et la facture était un bras et et une jambe. Quant à la pub ben je l’ai pas vue, mais ça promet, j’imagine un croisement Anacin et au Bon Marché.

    • Ça ne battra jamais le naturel du dynamique Eddie Savoie et sa série de pubs pour les Résidences Soleil, qui offre une lobotomie gratuite pour tous les nouveaux résidents. À côté de ça, Pauline Marois est un génie du charisme…

    • Vous trouvez cette pub ridicule? Essayez les commerciaux de KIA Trois-Rivières et leur «Prix du gros», vous verrez…

    • Peut-être pour le bras, mais bonyenne, y’é pas si pire que ça.

      Et là, vous parlez à un gars qui déteste les pubs à la TV (”mute” et “zapping”).

      Parlez plutôt d’une pub de Manuvie qui passe environ 10 fois par jour (toujours la même, ass-vie pour les 50 ans et plus) et ce, depuis environ 4 ans. Et que dire du programme “CHIP”?

    • Et que dire de Brault et Martineau? Geeeeeeeeeeee……

      Ils me font assez suer que jamais je n’achèterais de meubles dans ce magasin.

    • “Barbies , restaurant Grill” et leur “jingle”.

      Y’a tu une pub plus ridicule que ça? On dirait que leur “kétainerie” est intentionnelle.

      Yey, yep, yep, ohhhhhh, oh, oh, oh, yep, yep, yep……..

    • Oui, oui! La pub de la Cage aux porcs, c’est le patron!

    • Les Résidences soleil, soleil, soleil.

      Jamais je ne voudrais que mes parents, âgés de 85 ans, terminent leurs jours dans cet endroit si c’est pour ressembler au patron.

    • Le prix du Gros: “Oui, oui mon petit, viens voir le Gros, y va te faire son plus gros prix”.

      Dans le fond, quand on est en groupe, plus besoin de trouver des “jokes”, la télé nous en fournit plus qu’il nous en faut.

      Sauf que, ce qu’ils ne savent pas, c’est que plus elles dont ridicules et plus elles nous tombent sur les nerfs, moins on achètera.

      En tout cas, moi c’est ma revenge pour m’avoir pris pour un débile.

    • Très méchant comme article, presque de l’intimidation :)

      Bonne idée de sa part juste avant le temps des fêtes, c’est la seule façon de recevoir des groupes de plus de 3 personnes. Jamais j’irais manger dans un resto purement végétarien. Vive le flexitarisme

    • Bon voyons, cette pub, elle est vraiment hummmmmmm….

    • et si la radio de québec avait dit ce genre de chose….Pire, le faire passer en extrait hors contexte avec kim Lizotte et cie a votre émission..

    • Il est propriétaire d’un resto végétarien ? Comment peut-on être aussi gros juste en mangeant des graines et de la salade. Il est là le véritable scandale !

    • Hé bien M. Lagacé ! Pourquoi s’attaquer sur cette publicité plutôt qu’une autre ou d’autres bien plus mauvaises que celle-ci ? Qu’est ce qui vous dérange le plus ? Dites-le-donc ? Tant qu’à moi, la dernière fois que j’y ai mis les pieds, il y a longtemps, à cause du prix exagéré du prix pour presque rien dans l’assiette. L’achalandage diminuant, les propriétaires ont dû faire le compromis de la flexibilité du menu plus convivial. Je suis d’accord pour le poulet et les fruits de mer. Une bonne décision, peu importe l’idéologie derrière la publicité pour l’annoncer…

    • Non mais vous vous prenez pour qui? Personne ne semble être respectable pour vous. Vous passez votre temps à ridiculiser tout le monde. Cela ne fait certainement pas de vous un grand journaliste.

    • Monsieur Lagacé, quand allez vous exiger que Cogeco congédie Monsieur Fabi?

    • Tant qu’à dire n’importe quoi, on dit rien…

    • Hahahahahahahahahaahhhhhhhhhhaaaaaaaaaa……ha hahahahahahahahahaahahahaha, j’en peux plus, c’est pas sérieux …hahahahhaahahhahaha

    • Patrick, je m’excuse mais ce texte était un peu ennuyant.

      Dis donc…as tu fais une recherches sur les accomplissement de Aussant pour voir si elles sont vérédiques…tu les doutait toi même. Ça serait des nouvelles….pas mal plus intéressantes, car je doute, je doute, je doute. Si Aussant peut dire avec un visage très sérieux que le Québec est riche et que tout autre chose dite n’est que de la propagande fédéraliste…imaginez le reste…ça serait du vrai journalism intéressant.

      J’ai vu un commentaire signé Joanne Marcotte RLQ. C’est sure que Marcotte ne perdrait pas son temps pour commenter sur un sujet aussi banal…il a du monde qui non rien a faire que de jouer la comedia.

    • SNC-Lavalin l’a échappé belle !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité