Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 31 octobre 2012 | Mise en ligne à 12h50 | Commenter Commentaires (80)

    Note de service pour Michel Dorval, artisan du droit-poubelle

    NOTE DE SERVICE

    A: Michel Dorval, avocat chez Waxman Dorval & Associés, avocat d’Union Montréal

    SUJET : La porno

    Me Dorval, bonjour,

    Je me demandais simplement quel est le rapport entre ce que Martin Dumont, ex-organisateur d’Union Montréal, a raconté à la Commission Charbonneau, hier, et certaines de vos questions aujourd’hui.

    Hier, M. Dumont a allégué des faits troublants touchant le financement illégal d’Union Montréal. Il a raconté notamment comment l’argent sale était donné au parti du maire Tremblay par des entrepreneurs véreux dont les noms, bizarrement, reviennent souvent dans d’autres histoires qui puent. Il a impliqué le maire lui-même, racontant comment Gérald Tremblay a réagi quand il fut question de financement occulte, en 2004.

    Bref, quel est le rapport entre tout ça et le visionnement par Martin Dumont de pornographie, sur un ordinateur du bureau ? Quel est le rapport quand on sait que le témoin Dumont, confronté à ses gestes, a offert sa démission et qu’elle fut refusée ?

    C’est l’évidence: vous voulez couler la crédibilité du témoin. Par tous les moyens. Comme votre argument sur l’année où on a cessé d’imprimer des billets de 1000$ est tombé à l’eau (le témoin Dumont vous a mouché sur celle-là), vous descendez dans le caniveau. Vous sortez l’affaire de la porn, qui n’a aucune espèce de rapport avec les faits de corruption gravissimes avancés par Martin Dumont. Le témoin Dumont, by the way, devait bien se douter que l’avocat à gages d’Union Montréal tenterait de l’humilier devant la province au complet. Le fait que vous ayez tenté de le salir avec cet épisode navrant mais sans rapport avec ce qui nous intéresse ne fait que le grandir et vous diminuer, vous et le parti pourri que vous représentez.

    La prochaine étape, c’est quoi ? Des photos du témoin Dumont à poil ?

    D’un animateur de radio qui sortirait un tel argument pour discréditer un acteur de l’actualité, sans que le XXX n’ait rapport avec ce pourquoi l’acteur se retrouve dans l’actualité, on dirait qu’il fait de la radio-poubelle. Vous ? Eh bien, ce n’est pas parce que vous portez la toge qu’on va se gêner.

    Vous, Me Michel Dorval, faites du droit-poubelle.


    • tellement d’accord. En plus de prendre tous les moyens pour tenter de discréditer M. Dumont, il fait la gaffe de se tromper dans les dates. Maitre Dorval se discrédite lui-même avec tout ce “bashing” basé sur des allégations.

    • Tout à fait en accord. Me Dorval, se discrédite et n’aide pas le parti politique qu’il représente. La juge Charbonneau l’a rabroué avant la pause dîner, c’était plus que mérité.

      J’imagine que c’est un bon avocat, il ne doit pas avoir grand fait pour discrédité le témoin dans se cas.

    • Bravo, monsieur Lagacé, je suis entièrement d’accord avec vous! Jacques Robert

    • M. Lagacé, il me semble qu’on est dû pour une confrontation avec le maire Tremblay du genre de celle que vous eut avec M.Hamad il y a deux ans.

      Farces à part, les Montréalais devrait se garder de payer l’augmentation de leur compte de taxe tant que le maire Tremblay reste en poste.

    • Il existe un autre nom pour çà, comme Paul Journet l’a souligné sur Twitter : http://en.wikipedia.org/wiki/Chewbacca_defense

    • Exactement.

      C’était d’une bassesse.

      À partir du moment où sa démission a été refusée, quel est l’intérêt de cette question sinon de le vexer et d’intimider d’autres témoins.

      Inutile quant à la force probante et self-defeating point de vue relations publiques. BRAVO pour votre oeuvre.

      CEICtwit ‏@CEICtwit
      À Montréal, on détecte les employés qui visitent les sites pornos mais pas ceux qui gonflent les contrats. #ceic

    • Et il sera payé par qui, Me Dorval? Avec l’argent sale d’Union Montréal? Avec les deniers des payeurs de taxe? Tant qu’à jouer au bas de la ceinture…

    • Je pense que quelqu’un devrait laisser trainer une corde ou un sabre de Samourai dans le bureau de M.Tremblay…

      Ben non… je ne faisais que du Boivenue.

    • M. Lagacé, bravo et merci. Bravo M. Dumont et gardez la tête haute.

    • Excellent !
      Ces pratiques peu élogieuses détournent trop facilement de l’objectif premier de la justice : la recherche de la vérité.
      C’est tout à fait condamnable.
      Un tel manquement à l’éthique professionnelle mérite d’être exposé publiquement, comme vous le faites.
      L’expression droit-poubelle est tout à fait appropriée.

    • Morale de l’histoire : Si tu prenais ton temps pour aller collecter des enveloppes brunes, t’en aurais pas pour aller sur des sites pornos. Éthique, priorité, responsabilité, imputabilité, au-delà des services, c’est ce pour quoi vous payez des taxes, Montréalais. M. Lagacé, vous n’avez rien compris! Ha1 Ha! ha!

    • Il fallait le dire. Ainsi !!

      Je vous en remercie, Patrick.

    • peut-etre se fera-t-il payer avec une poubelle pleine de billets?

    • Belle note de service.

    • Cet avocat est un intimadateur comme cet autre avocat radié qui vous a menacé:

      http://blogues.lapresse.ca/lagace/2008/04/21/je-suis-un-paratonnerre-une-autre-forme-de-pause-kit-kat/

      http://www.jugements.qc.ca/php/decision.php?liste=63362760&doc=0B05CED9ACF97B77BC52FA8B80C930F25C7E12768CBB3F2CEB617AD086AE1648&page=1

      Marie Soleil Lavallée

    • Comme le mentionne maiwill, ce genre d’attaque ridicule ne fait que démontrer qu’ils n’ont absolument rien pour discréditer le témoin. C’est presque un aveux de culpabilité de la part d’Union Montréal.

    • Merci du commentaire, direct et franc. Pas de tergiversation comme pour Me Dorval, des faits qui fessent pas du louvoiement sans parler trop de ce qui a été dit hier et qui est destructeur pour ce parti municipal, Me Dorval, quant à moi me convainc, par son attitude, que corruption il y a!

    • Excellente montée de lait, j’espère qu’il vous lira!!! Et je soutiens la suggestion de Porpuck, le maire, il doit répondre franchement à certaines questions… le temps est venu de se sortir la tête du sable. mel

    • C’est ce genre d’interragoire qui rends les avocats si impopulaires. Ou est la ligne entre une défense juste et équitable et la complicité après le fait. Pourquoi un avocat qui sait son client coupable a le droit de faire fi de sa culpabilité alors que tout citoyen peut être accusé au criminel s’il fait de même. Je crois que l’essence même de cette proffession a perdu son vrais sens au fil des années.

    • On se doutait que les avocats des partis dans la marmitte ne voleraient pas haut mais à ce point! C’est dire comment l’avocat Dorval (je refuse de l’appeler maître) n’avait pas de matériel signifiant pour la défense. Droit-poubelle in-signifiant…

    • Je trouve que ce sont les insinuations en lien avec l’épisode du vol à l’étalage qui étaient le plus sidérantes. Le Barreau a-t-il pris des notes? (C’est une blague, rassurez-vous je ne crois pas au Père Noël).

      Il faut tout de même donner un 10/10 à ce contre-interrogatoire au plan tactique, qui envoie un message très clair aux autres témoins de la Commission: voici le traitement qui vous attend.

    • amen

    • Que celui qui n’est jamais allé sur un site porno ou qui n’a jamais feuilleté une revue érotique jette la première enveloppe brune.

    • Dire d’un avocat qu’il fait du droit de poubelle, si ce n’est pas un pléonasme c’est surement totologique.

      Et que dire de cette phrase du pauvre avocat:

      Bien sur je parle qu’il est voleur, mais remarquez mon ton, il a tout ce qu’il faut de respect.

      Pourra-t-on avoir un autre blogue majuscule pour faire part de notre opinion, quant à la démonstration de me Dorval ce matin.

      J’EN AI SUR L’ÉCOEUR…

    • Bravo, bravo, bravo…

    • De wikipédia : 2 liens intéressants…

      1- Politique de la terre brulée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_de_la_terre_br%C3%BBl%C3%A9e

      2- En anglais : Poisoning the well : http://en.wikipedia.org/wiki/Poisoning_the_well

    • J’avais bien hâte d’entendre mme Goupal(un goupil une goupal), je n’ai pas été déçu. Elle n’a pas aimé la réponse de Mr Dumont à me Dorval: Il faut maintenir un certain décorum…

      mme Goupal maintient aussi que c’est le rôle du procureur de défendre le témoins, Je crois que c’est faux, C’est à la commission, surtout sur des affirmations fausses, ou non fondées de la part d’un défendeur.

      Mme Coupal à la hauteur, comme toujours. Mais en fait, elle est là pour quoi, ou peut-être pour qui cette madame qui dit de si drôle de choses…

      Si, son comportement devant nous, milliers de téléspectateurs est à ce niveau, on a certainement des doutes à avoir sur les nominations de quelques juges… le seul coté positif, à coté de son titre qu’on se plait à montrer à la télé il y a ces quelques mots: à la retraite.

      Dans l’ensemble je dirai qu’un doute s’installe quand même dans ma tête… vers quoi s’en va cette commission. Accepterons=ils encore longtemps des contres intérogatoires de ce genre. Jusqu’à quelle bassesse la commission permettra-elle d’aller… à mme Charbonneau de l’indiquer le plus rapidement possible… sans quoi on assistera à un spectacle digne de Bastarache, ou on a appris beaucoup plus sur les stylos Bics, que sur les enveloppes… bien sur la commission Bastarache ne pouvait poser de question sur le financement du plq, mais s’est permis d’interroger m.Bellemarre sur le financement de son parti à lui.

    • Tout a fait d’accord avec vous M Lagacé, car il me semble qu’on est dans une commission pour démasquer la corruption et non pour déterminer si un tel employé à un penchant pour des sites pornographiques.

    • En y repensant, vous ne croyez pas que Me Dorval et ses collègues ont besoin d’aide pour leurs questions? Quand même, aider la Commission à mieux apprécier la probité des témoins c’est toute une responsabilité. On pourrait leur suggérer des questions du genre:

      «Monsieur, pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez payé 200 $ au noir en 2004 à un plombier venu changer votre toilette?»

      «Madame, n’est-il pas vrai que vous avez fait des avances à la femme du boss au party de
      bureau de Noël 2008?»

    • @ nicden

      Au plan tactique, je pense plutôt que l’avocat Dorval a épuisé beaucoup de ses cartouches de salissage avec ce témoin. M’est plutôt avis qu’il ne pourra pas continuer de la sorte bien longtemps. Sans compter qu’au niveau relations publiques, c’est carrément mauvais.

    • bonjour, tout à fait d’accord avec votre billet, par contre un de vos éminents confrères fait la même chose, et parfois, de façon encore plus dégueulasse. J’attends toujours le même traitement. Je ne serai pas surpris de ne pas me relire
      Bernard Ouellet

    • Attention, Patrick, quand tu dis que la prochaine étape sera une photo de Martin Dumont Nu… Il se pourrait fort bien qu’il ne soit pas seul sur la photo, mais en bonne compagnie : Gérald Tremblay, Frank Zampino, Christian Ouellet, M. Trépanier, M. Trottoir, la famille Catania, la famille Rizzutto, Gilles Surprenant (il a un TRÈS GROS pénis), Élio Pagliarulo, Michel Pagliaro, Claude Dubois, etc…

    • Bonjour monsieur Lagacé,

      Excellent “angle d’attaque”. Vous l’avez eu dans les “flancs” ce “digne” représentant du Barreau et « preux chevalier » de la … Justice.

      Mais ne soyons pas trop sévère. Maître Dorval tente sûrement de faire honneur à ses employeurs. Et ce faisant, quelle preuve plus évidente et « éclatante » que de se comporter au même niveau de professionnalisme, d’éthique et de conscience morale que ces mêmes … employeurs.

      Et dans un tel cas … il ne doit pas lui être facile de … « voler haut ».

      Vous ne trouvez pas?

    • ..Ce matin, nous avons eu droit à un cours avancé intitulé: «L’art de mettre les pieds dans le plat et de les agiter frénétiquement» .

      Et aussi sur l’art de confondre le «respect» avec un ton doucereux proche du chuchotement.

      «Ni honte ni honneur» avait coutume de dire mon défunt oncle Maurice.

    • Si Dorval trouve encore UN client après sa démonstration de ce matin, ben ce client sera bien désespéré, comme incompétent, on fait difficilement mieux!!

    • Je pense aux avocats de la mafia et des fraudeurs. Ils gagnent leur vie comme ils le peuvent.

    • Monsieur Lagacé, vous ne connaissez pas la sainte trinité de la perversion.

      1- Pouvoir (Gouvernement, autorité minicipale, etc.) 2- Argent (enveloppes brunes, pot-de-vin, etc.) et maintenant une histoire de 3- Sexe.

      (PAS ou SAP) L’argent reste au centre et le reste (politique et sexe), c’est du va-et-vient.

    • Il ne faut pas oublier que les firmes d’avocat sonmt impliquées jusqu’au cou dans le financement illégal du parti libéral. Prêt “gratuit” de locaux lors des campagnes électorales. Prêt “gratuit” de bénévoles et d’équipement lors de campagnes électorales. Nomination de juges.

      Et Jean Charest va certainement finir sa vie comme avocat dans un cabinet d’avocat. Nous vivons dans un système de droit, pas un système de justice. Quand t’as du cash, tout peut frauder, mentir, presque tout faire et t’en sortir de façon déloyale.

    • L’avocat a fait un freek show! La commission devrait-elle se venger et cité l’avocat a comparaitre. Y’avait l’air d’en savoir pas mal!

    • La prestation de me Dorval nous permettera dorénavant de le surnommer Pierre Elliot. Tant qu’à parler de mauvais atterrissage… Avions- Nous besoin de ça.

      On est rendu présentement à parler des signaleurs qui étaient au courant des contrats qui allaient être accordés. On est pas loin quant aux dires de Gérald Tremblay, de la maire à boire…

      Coderre commencera sa vie municipale avec un spaghetti italien… Sera-ce au Condensa…
      Normal peut-être que mr Coderre se présente avec des nouilles, il avait déjà eu à marcher sur des œufs, quant suite à un poste occupé dans une compagnie propriété de Liza Frulla, il avait eu à s’occuper de contrats du PLC…

      Heureusement, on a pas creusé l’histoire.

      Rappelons-nous que plusieurs ministres du GMT Chrétien avaient cru bon quitter le navire avant que ne se tienne l’enquête sur les commandites…

      Louis la fontaine
      Qui avait pour amie, une des secrétaires de bureau de l’agence de Lizza Frulla…

    • C’était de l’intimidation pure et simple. Le témoin n’a pas à raconter sa vie privée, ca n’a aucun rapport avc ses fonctions au cabinet du maire.

      C’est du jaunisme de bas étage. C’est trash à mort de faire ca.

    • J’ai écouté ce contre-interrogatoire avec dégoût pour cet avocat qui fait du droit-poubelle, comme vous le dites si bien, monsieur Lagacé.

      Une petite question me vient à l’esprit: combien de beaux billets de 1000$ (roses) ont été trouvés dans les coffrets de sûreté du maire Vaillancourt?? Avec le nombre de coffrets… Et s’il y a des billets de 1000$ dans ces coffrets, il y en a sûrement qui ont été imprimés avant la date butoir de Me Dorval.
      (Moi qui hais l’aéroport de Dorval, j’ai maintenant deux Dorval à haïr!)

    • @ylambert007 – En passant, un avocat se doit d’en connaître beaucoup avant de poser des questions. Même s’il ne s’agit pas d’un procès, en contre-interrogatoire, les avocats sont des requins. Me Dorval semblerait être un requin.
      Ce Martin Dumont, un autre témoin qui plaît à la galerie.

    • J’aimerais rectifier certains commentaires de «lawyer-bashing» qu’on entend trop souvent au Québec. Je suis moi-même avocat et je parle en connaissance de cause: il y a une majorité d’avocats qui se consacrent au bien public, qui honorent leur serment de fonction en étant de véritables officiers de justice. Plusieurs travaillent dans le milieu communautaire, à l’aide juridique, sacrifient d’importants revenus en pratiquant le droit de la famille, criminel ou social pour les citoyens moins fortunés. D’autres sont de très honnêtes plaideurs de droit civil et représentent les intérêts de leurs clients tout en demeurant des officiers de justice au service de la société. C’est-à-dire ne pas employer de tactique malhonnête, ne pas piéger son adversaire, ne pas piger dans le compte en fidéicommis, ne pas mentir à la Cour ou faire de l’obstruction judiciaire, ne pas intenter d’actions de mauvaise foi dans le but de nuire, de salir, etc…

      C’est là qu’il faut trouver l’équilibre entre les intérêts du client et ceux de la société, il y a du libre-arbitre là dedans, un nécessaire jugement que la majorité de mes confrères et consoeurs arrivent à respecter. Par contre, l’attrait du pouvoir, de l’argent en ont aussi corrompu une fraction qui sont vendus aux intérêts de leurs clients, habituellement de grandes entreprises, des banques, des partis politiques. Ils n’arrivent plus à tracer la ligne.

      Je répète, il s’agit d’une minorité et je trouve dommage qu’ils ternissent la réputation des 23 000 autres avocats du Québec. Merci Me Dorval de nous salir encore un peu plus…

    • PAS D’ACCORD.
      Il n’y a pas de mauvaises questions ! Il n’y a que des mauvaises réponses !

      Peut-être que Me Dorval cherchait simplement à mettre en évidence que Dumont avait un motif personnel de vouloir ‘descendre” le maire Tremblay parce que l’affaire des vidéos XXX avait provoquer son ”plafonnement” dans sa carrière d’organisateur politique… mais on ne le saura jamais. PAS parce que les questions de Me Dorval étaient impertinentes, mais SEULEMENT parce que Me Dorval s’est montré maladroit dans sa façon de l’interroger !

    • @marclambert

      Je m’excuse, mais vous posez la question la plus saugrenue que j’ai entendu depuis fort longtemps:

      ‘Pourquoi un avocat qui sait son client coupable a le droit de faire fi de sa culpabilité alors que tout citoyen peut être accusé au criminel s’il fait de même.’

      Parce que c’est exactement cela sa job, son devoir! Dans le temps ou nous avions encore des bourreaux, je suppose que vous auriez posé la meme question à leur égard? POurquoi, moi je ne peux pas guillotiner/pendre quelqu’un, alors que lui il peut? La job de l’avocatr criminaliste est de s’assurer qu’un individu, coupable ou non, ne soit pas condamné si le couronne n’en fait pas la preuve, hors de tout doute raisonnable. Ce n’est pas une question de morale, mais un des piliers de l’état de droit. Vous pouvez trouver que les individus qui exercent ce métier sont tordus, mais ne venez pas dire qu’ils ne font pas leur job.

      @presque-tous

      et dites moi, si le contre-interrogatoire avait démontré que le témoin est un crosseur, qui ne paie pas ses impots, travaille au noir, ne paie pas sa pension alimentaire, bats sa nouvelle blonde, etc…, donneriez-vous le meme poids a son temoignage que si c’était Mere Theresa? Si vous repondez oui, vous etes une gang de menteurs, c’est difficile de ramasser plus de gens avec des prejugés qu’une lynch mob. Alors, oui, il fait ce qu’il peut pour attaquer la crédibilité du temoin, c’est poche parce que j’abonde dans le meme sens que @toutpartout, (que celui qui n’est pas allé sur un site porno lance la premiere enveloppe brune, LOL), i.e. je ne suis pas certain qu’aller sur des sites porn vous fasse perdre tant de crédibilité que cela alors c’est un peu un cheap shot, mais cela demeure, dans le cadre de ce genre d’exercice, dans la limite extreme de l’acceptable….

    • Peut-on laisser un gars (tenter de) faire son job!

      Ma parole, la liberté d’expression vaut autant pour le témoin que pour l’avocat qui contre-interroge. À part quelques commentaires réfléchis, pour la plupart, vous tombez dans un piège manichéen. Ceci dit, il a complètement oublié dans quel contexte il contre-interrogeait. Il est devant une Commission. Pas un tribunal où soulever le doute est suffisant pour acquitter son client. Même si France Charbonneau entendait des dossiers criminels, elle a bien cerné quel forum elle présidait en rabrouant l’avocat.

      Erreur de débutant pour un avocat d’expérience. Il vient de nuire à son client encore plus en laissant entrevoir qu’il était en service commandé pour discréditer un témoin assez solide et candide. Pauvre effort devant la Commission. Mais surtout, un impair assez considérable du point de vue des relations publiques.

    • “Couvrez ce sein que je ne saurais voir”. Molière, Tartuffe.

    • Un avocat peut être aussi intimidant qu’un mafieux qui coule des cadavres dans le béton, si son client est croche, fortuné et puissant.

      Mais je suis d’accord avec la nuance de superbuck. Ce ne sont pas tous les cabinets d’avocats qui participent au financement illégal du parti libéral. Ce ne sont pas tous les avocats qui défendent des fraudeurs, des gens de pouvoir ou des mafieux avec des tactiques immorales. C’est une minorité.

    • En esseyant de détruire la réputation de Dumont, Cet avocat a détruit la réputation de son client. (pour le peu qui en restait)

    • Ne pas savoir autrement, j’aurais cru que cet indigne disciple de Thémis pratiquait à Québec et non à Montréal.

    • @argyle 17h22 Vous êtes probablement de ceux qui se lèvent la nuit pour haïr Québec et ses habitants. Get a life!

    • @argyle 17h22 Vous êtes probablement de ceux qui se lèvent la nuit pour haïr Québec et ses habitants. Je vous plains. Get a life!

    • Excellente question Patrick. Au fait les questions de Me Dorval envers le témoin etaient bizarres pour la plupart et pas du tout à propos. Pathétique le monsieur !

    • Pitoyable!

      Quand tes supérieurs empochent de l’argent sale, mettons que se rincer l’oeil avec un peu de porno au bureau semble un délit relativement mineur, en fait un délit presque sain. Si je recevais des pots-de-vin, je ne m’attendrais pas à beaucoup de droiture morale de la part de mes employés.

    • Je suis toujours aussi «irrité» d’entendre les gens appeler certains avocats «Maître», que je le suis de les entendre appeler certains cardinaux «Monseigneur»…
      Les premiers abusent parfois des lois, les seconds abusent parfois des enfants…
      Robert Alarie

    • superbuck 31 octobre 2012–16h24
      J’ai une «question qui tue» pour vous «maître»: que pensez-vous des gens qui suggèrent d’élargir la Commission Charbonneau aux bureaux d’avocats «maître» ?
      Avant de me répondre «maître», un récent sondage, sur une échelle de 1 à 25, mettait les avocats à 23, les politiciens à 24 et les vendeurs de chars usagés à 25…
      Il serait à peu près temps de penser à faire le ménage dans la confrérie «maître», considérant qu’il a fallu gravir l’Everest à genoux pour rayer «maître» Archambault de votre club de privilégiés en soutane…
      Robert Alarie
      P.S. Avec un pseudo comme «superbuck» pas sûr que j’aurais déclaré sur un blogue être avocat…

    • @superbuck,
      J’oubliais: bonne idée de rester anonyme «maître»…
      Robert Alarie, pas «maître»….

    • @souverain
      En fait, pour être plus rigoureux, le baromètre Léger et Léger de l’indice de confiance envers les métiers et professions donnait les résultats suivants en 2012 :
      Avocats : 39% (44e rang sur 60)
      Journalistes : 48% (37e rang)
      Ingénieurs : 64% (28e rang). SURPRENANT, n’est-ce pas!

      http://www.legermarketing.com/admin/upload/publi_pdf/R2012-10-02-OCT-023-.pdf

    • @souverain

      Je pense que le Barreau réclamait une commission, mais je peux me tromper.

      Votre question en tue personne: il est évident que le nom de certains avocats sortiront de la commission, comme le nom de certains comptables (c’est deja commencé d’ailleurs). Je ne pesne pas qu’il y a beaucoup de confreres qui seront mecontents de cela.

      Et pis oui permien, il faut s’attendre que des gens qui font beaucoup d’argent en travaillant pas si fort que cela, chargent cher de l’heure, et sont capable de vous etourdir avec leur raisonnement, leur elocation et leur science soient méprisés par le peuple. Pas de probleme avec cela personnellement. Ceci dit, je connais pas mal plus d’electriciens, de plombiers et de petits entrepreneurs en construction qui f….t leurs clients que d’avocats. Mais comme on peut difficilement etre jaloux de ceux-ci, ils demeurent surement populaires dans l’opinion publique. Que sera sera.

    • @permien78 20h44 Et les plombiers?

    • quand meme drôle de faire une coquille avec élocution….

    • Ca prend bien une vidange pour representer d’autres vidanges.

    • @guygadbois 31 octobre 2012-21h15
      Vous êtes comptable ?

    • superbuck

      31 octobre 2012
      16h24
      Merci de nous rappeler que tous les avocats ne sont pareils.
      Il est bien connu par contre que si les québécois ne peuvent avoir accès à un médecin, il est encore plus difficile d’avoir un avocat pour défendre nos droits. Combien de québécois peuvent se prévaloir de faire valeur leurs droits par l’intermédiaire d’un avocat…

      Une belle profession, s’il en est une. Au service de leurs concitoyens, bien entendu…

      Finalement, à quelle cause nos avocats sont-ils si attachés. Au doit? Permettez-moi d’en douter.

      Regardez nos grands bureaux, la réponse est limpide… Et à quoi aspire les autres, mr.Dorval nous a donné un bel exemple.
      Alors à tous ces avocats qui prétendent servir la justice, laissez-moi rire de vos prétentions, comme dit le proverbe chinois: ce n,est pas ce Qu,ont dit, mais ce qu’on fait qui a préséance quand vient le temps d’évaluer qui ont est. Mis à par le fruit, je ne voudrais absolument pas être avocat. Encore
      moins participer à de telles salades.

      Louis la fontaine
      Qui vit sa vinaigrette, sans agent de conservation. Comme les banques, les avocats participent à protéger les nantis. Il s’agit d’avoir le coffre fort. Peut importe ce qu’ont de ceux qu’ont représente.
      Aux plus forts l’approche…

    • Chose Dorval est de moins que rien pour faire un contre-interrogatoire de cette nature. Quant à Suzanne Coupal qui commente les audiences sur RDI, je ne comprends pas le diffuseur d’avoir engagé une telle personne et ceci pour plusieurs raisons, apparence, fatuité, jugement, etc. Bref, elle est difficilement supportable.

    • @souverain “un récent sondage, sur une échelle de 1 à 25, mettait les avocats à 23″. Les avocats sont comme les policiers: tant qu’on n’en a pas besoin, on aime les détester.

    • Représente le stéréotype de l’avocat pompeux et hautain, quel mauvais exemple. En passant Me Dorval, passer de 2*2 a 4*4 ne double pas la superficie mais la quadruple. Avec toutes vos autres erreurs (le $1000 ne se fais plus, les pourris s’en balancent…), c’est votre crédibilité qui est en doute.

    • Dorval Dorval, EURK!

    • ..Une autre démonstration que trop souvent, «la Justice est la conséquence accidentelle de la pratique du droit».

    • Le témoin Luc Leclerc a trouvé sa bonne couleur; ça le rajeunit beaucoup.

    • Date pas d’hier la corruption au Qc…
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Mousseau-B%C3%A9rard-Bergevin

    • @lukos 1 novembre 2012-00h12
      Tout comme on peut apprécier le pire vendeur de chars usagés si on est à pied…;-))
      P.S. Les vendeurs usagés ont le malheur de revenir constamment au dernier rang…

    • @superbuck,
      Si vous désirez changer de pseudo, que pensez-vous de : «mightymoney», «highstakes», «fatlute», «chubbywallet» ou encore «speedycash» ?
      Pas si mal pour des pseudos d’avocat non ?

    • Pas brillant comme plaideur…la rhétorique de nos grecs vient d’en prendre un dur coup. Quel paresseux cet avocat. Dorval était devant le témoin qui affirme avoir vu un incendiaire mettre le feu et il n’a pas la présence d’esprit de lui demander pourquoi il n’a pas appelé les pompiers…
      Je suis certain que ses profs d’université ne vont pas se venter de lui avoir enseigné…

    • Tout le système de droit est corporatif, fictif et sans âme ! Les avocats ? C’est eux qui font les statuts juridiques stupides (pour la plupart) en bout de ligne et personne n’est représentatif du peuple dans ces prises de décisions. Seul l’argent et le corporatif mènent leurs logique et leurs raisons d’être, soit des entités aussi fictives que le juge et le procureur. Tout ceci vient du Vatican et de l’emprise du pape sur les populations. Bonnes découvertes !

    • D’un Dorval dysfonctionnel à un autre!!!! Non mais faut tu ne pas avoir grand chose entre les 2 oreilles pour se présenter devant une commission d’enquête avec aussi peu de matériel??? Et faudrait appeler ça “maître”!?!?!? Voyons donc, essayer de discréditer un témoins avec le temps qu’il/elle passe sur des sites web de “porn” et des dates erronées basés uniquement sur des allégations non vérifiées et/ou non fondées.

      Même en cour de justice où on peut faire acquitter un client sur la base d’un doute raisonnable, ce contre-interrogatoire aurait été perçu comme des bassesses et probablement que le juge aurait demandé au jury de ne pas en tenir compte!!!!

    • Super bravo pour cette édito sur les errances de nos zélites. Avocat poubelle, quelle beau derrière de maison cela fait entre le hangar et la grange. Ma perception, après la toute première série de questions de maître Dorval, allait déjà dans ce sens. Le non verbal et le visage d’un plaideur parlent bien davantage que ses paroles. Il rougissait même parfois à la simple pensée de ce qu’il allait dire, il m’a semblé.

    • ce que a fait ce Dumont est contraire aux lois de la maison, il se permet de regarder de la porno sur les heures du travail et ensuite il vole son employeur…qui va le croire.
      Merci marie michel.

    • Cet avocat a probablement ete force de poser ces questions… soit par contract ou son patron lui a demande de le faire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité