Patrick Lagacé

Archive, septembre 2012

Photo La Presse — Ceci n'est pas une poutine

Photo La Presse — Ceci n'est pas une poutine

Poutine War est un site lancé par des artisans de la revue Décover et va tenter — comme son nom l’indique entre les lignes — de trouver les meilleures poutines au Québec. (J’écris cela et mon correcteur automatique ne reconnaît pas le pluriel de poutines). On y trouve un Top 10 des restaurants selon la « qualité » de leur poutine ainsi que des oeuvres d’art consacrées à notre mets national (?). Et qui dit « poutine » dit « controverse sur le lieu de naissance de la poutine » : Poutine War offre son analyse. La critique de la poutine du restaurant « Vieux-Montréal Pool Room » — qui, comme nom nom ne l’indique pas, n’est pas dans le Vieux-Montréal — se désole de la longueur des frites et ajoute ceci, avec une poésie qui s’invite sur la pointe des pieds: « La sauce brune manquait de finesse. »

C’est ma phrase du jour et je crois bien que je vais l’utiliser en meeting, tantôt: « La sauce brune manquait de finesse. »

Malheureusement, la rencontre ne porte pas sur la gastronomie, il va falloir que je me creuse la tête solide pour trouver un prétexte pour dire que la sauce brune manquait de finesse.

Lire les commentaires (62)  |  Commenter cet article






Mardi 25 septembre 2012 | Mise en ligne à 10h43 | Commenter Commentaires (39)

Facebook, info, web : ce que tout le monde sait sur vous…

Dans Everybody knows, Leonard Cohen susurre que…

theres gonna be a meter on your bed
That will disclose
What everybody knows

J’ai pensé à cet extrait en apprenant, via le blogue de Jean-François Codère, cette bêtise en forme de bogue de Facebook: des messages privés et archivés se sont retrouvés dans la timeline de certains utilisateurs. Facebook nie. Mais les médias français recensent plusieurs cas de messages personnels et privés livrés à la vue des « amis »… Bonjour la vie privée, bonjour la confidentialité, bonjour les quiproquos !

Nos vies sont désormais imbriquées dans le web. Le web est imbriqué dans nos vies. L’info, personnelle et confidentielle, passe d’une sphère à l’autre sans problème, parfois (souvent?) sans réelle protection. Comme en fait foi la vidéo ci-haut…

Lire les commentaires (39)  |  Commenter cet article






Lundi 24 septembre 2012 | Mise en ligne à 23h37 | Commenter Commentaires (25)

Présence numérique: Lisée, Legault et cie…

Politicien passant son message sur les médias sociaux...

Politicien passant son message sur les médias sociaux...

La frénésie électorale est terminée et je constate avec un peu de surprise que ceux qui, parmi nos élus et candidats, étaient actifs sur le web avant le 4 septembre le sont encore, aujourd’hui. Du côté du PQ, les Bernard Drainville, Pierre Duchesne, Jean-François Lisée et Yves-François Blanchet, tous omniprésents dans mon fil Twitter, y sont encore.

Je suis un peu surpris, oui. J’anticipais que les péquistes actifs sur Twitter alors que leur parti était dans l’Opposition cesseraient de s’y agiter, une fois au gouvernement. Ça ne semble pas être le cas.

Mon ami Lisée, lui, poursuit même ses aventures dans la blogosphère, à son compte si on peut dire, puisqu’il n’est plus sur le site de ses premières amours, celui de L’actualité, depuis son élection comme député de Rosemont. Il blogue à la même cadence, ou presque, que quand il tenait salon virtuel dans le magazine de Mme Beaulieu et avec une verve comparable. Un élu peut-il bloguer ? Réponse: oui, indiquait-il récemment. Il a expliqué aux lecteurs les limites de sa liberté d’expression, maintenant qu’il est ministre : Extrait :

L’élu, notamment s’il fait partie de la députation gouvernementale, comme c’est mon cas depuis le 4 septembre 2012, ne jouit évidemment pas de l’entièreté de sa liberté de parole. Et les lecteurs qui m’ont suivi entre octobre 2009 et le 10 septembre 2012 sur le site de L’actualité (vous avez été 1,250 millions à venir plus de 4,2 millions de fois lire 7,4 millions de pages et écrire 52 953 commentaires) et qui me retrouvent ici doivent en être avertis: je ne pourrai plus dire tout ce que je pense. (…) Et si cela réduit, c’est certain, la part de vérités qu’on peut dire dans un blogue, cela n’épuise nullement la quantité d’informations, d’opinions, d’éclairages qu’on puisse y verser, sans jamais (ou, presque jamais) tomber dans la propagande. Alors voici mon engagement envers vous, chers lecteurs. Je ne vous dirai pas, ici, toute la vérité. Mais je ne vous dirai que la vérité, au meilleur de ma connaissance.

Côté libéral, à moins de me tromper, peu de députés sont actifs sur Twitter depuis la fin de la campagne. C’est forcé: ils étaient au gouvernement quand Twitter est devenu populaire, et quand on est au gouvernement, la discrétion est une vertu. L’élection a poussé quelques libéraux à apprivoiser la bête mais — si on exclut le personnel politique, très actif et très aguerri — ces élus et candidats semblaient aborder ce réseau social comme une figure imposée. Comme Guy Ouellette, député de Chomedey, qui tweetait mais qui ne tweetait pas vraiment des trucs d’une candeur à couper le souffle, disons…

Chez les caquistes, François Legault est le leader, le chef, que dis-je, le Napoléon de l’effort numérique de la nouvelle formation politique! Pensez ce que vous voulez de M. Legault, son hyperactivité sur Twitter force l’admiration. Il squatte mon fil Twitter comme s’il voulait s’inviter dans mon salon, il est là, commente sur tout, répond aux internautes, se chicane avec Marie-France (réglez ça dans le Tempo !)…

Tenez, l’autre soir, M. Legault a envoyé un message pour parler de je ne sais trop quel impératif de productivité collectif…

C’était vendredi soir, 20h11.

Vraiment, ai-je répondu au chef de la CAQ, faut-il être productif même le vendredi soir ?!

Il m’a répondu, dans la minute ou presque, avec un enthousiasme qui ne me semblait aucunement feint, ajoutant qu’il attendait sa dame pour aller souper…

Ne tweetez pas dans le visage de votre épouse, M. Legault, ce n’est jamais winner…

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité