Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 10 août 2012 | Mise en ligne à 10h03 | Commenter Commentaires (86)

    Le soldat Laurent Proulx et la moustache de Manon Massé…

    Ils sont dans la périphérie de la campagne électorale estivale qui nous occupe, mais je vous invite à lire deux articles très intéressants qui m’ont interpellé, cette semaine.

    Le premier est une chronique de Martin Forgues, sur Le Globe, Lettre à Laurent Proulx et matière à réflexion en ces temps troubles. Martin, journaliste indépendant, qui collabore à plusieurs publications dont L’actualité, est un ancien soldat des Forces canadiennes. Il a servi en Afghanistan. C’est à ce titre qu’il a écrit une lettre ouverte à Laurent Proulx, cet étudiant de l’Université Laval qui s’est fait connaître, le printemps dernier, en obtenant une injonction pour avoir le droit de suivre un cours d’anthropologie perturbé par la grève étudiante. Depuis, M. Proulx est devenu une tête d’affiche du mouvement anti-grève/carré vert.

    Laurent Proulx est, lui aussi, un ancien soldat ayant servi en Afghanistan. Dans sa lettre ouverte au soldat Proulx, le soldat Forgues lui reproche d’instrumentaliser — et de laisser les autres instrumentaliser — son passé de soldat dans les déserts et montagnes de l’Afghanistan, aux fins de critique du Québec de 2012. Extrait :

    L’héroïsme de guerre, le vrai, n’est pas de se battre pour les causes des autres ni de recevoir une distinction honorifique comme membre d’une unité — distinction collective que tu as faite tienne dans tes propos publics. C’est de se battre pour son frère à sa gauche et son frère à sa droite. C’est ce que nos aïeux ont fait sur les plages de Normandie au cours d’une guerre autrement plus facilement justifiable que la nôtre.

    Laurent, cesse d’évoquer la guerre d’Afghanistan comme motivation derrière ton combat actuel. Je ne crois pas que nos frères d’armes soient morts ou blessés dans leurs corps et leurs esprits pour que les Afghans paient pour aller à l’école. Ne laisse pas d’autres s’en servir, mais tiens-toi aussi debout devant les ignorants qui insultent ton passé militaire trop souvent par automatisme idéologique. Remets en question ces gouvernements qui envoient des milliers d’hommes et de femmes au casse-pipe sans même que gagner la guerre n’ait été l’objectif de la mission.

    Le second papier est une gracieuseté de Judith Lussier, elle aussi journaliste indépendante — et, transparence totale, recherchiste aux Francs tireurs, que je coanime — sur la moustache d’une candidate de Québec solidaire, Manon Massé. La moustache de Mme Massé fait l’objet de regards interloqués et de railleries depuis quelques années, mais à ma connaissance personne n’avait pris le téléphone pour demander à la principale intéressée les raisons de cette pilosité. Judith l’a fait, dans un papier intitulé Manon Massé, par-delà la moustache. Extrait :

    Manon Massé n’est pas une féministe de la dernière pluie. Elle milite pour les femmes, les minorités et les exclus depuis une trentaine d’années. Elle a fait partie de l’organisation de la marche du Pain et des roses en 1995, et de la Marche mondiale des femmes en 2000. Elle est co-fondatrice d’Option citoyenne, l’ancêtre de Québec Solidaire, et depuis 2006, elle représente ce parti dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. Quant à sa moustache, elle a suivi l’évolution politique de Manon Massé à son propre rythme biologique, et continuera de pousser sans restrictions. «Les militants avec qui je travaille depuis des années et à qui je dis qu’il faut être intègre et fier de ce que l’on est ne comprendrait rien si je me conformais à l’esthétique de la politique. Ça fait des années que je milite contre la conformité des genres!»

    Selon elle, c’est cet enjeu qui échappe principalement au plan de lutte contre l’homophobie. «C’est très rare qu’on va rire d’un homosexuel qui n’est pas efféminé ou d’une lesbienne qui n’est pas masculine. Moi, je suis victime de transphobie, c’est-à-dire d’une peur du mélange des genres, parce que je ne corresponds pas à l’image stéréotypée de la femme. Pourtant, je suis née femme et je suis fière d’être une femme», dit-elle.


    • Rien à voir avec la transphobie; Mme Massé a simplement décidé de ne pas se conformer aux normes de beauté actuelles. C’est comme si je décidais de ne pas me raser la barbe, jamais, jamais. Ni de me couper les cheveux. J’aurais l’air du Capitaine Caverne. Pas mal sûr que ça ferait l’objet de moqueries si je me présentait comme candidat.

    • D’accord avec kirkpitaine.

      Si t’as des bonnes idees pis des projets qui te tiennent a coeur, tu te rends pas service en leur faisant ombrage avec une moustache. Elle devrait le savoir, et elle s’en rend surement compte.

      Si c’est ton combat le plus important, fine, arbore la moustache et bats-toi fierement. Mais si t’as des combats plus importants a mener (et, en tant que deputes, je m’attend a ce que ce soit le cas), je m’attend a ce que tu possedes le jugement necessaires pour les mettre a l’avant-plan.

    • Le «cas» Manon Massé expliqué:

      Dans les années 40 ou 50, des scientifiques ont fait une expérience intéressante.

      Ils on extrait de son groupe, pour quelques heures, un singe parfaitement intégré et vivant en harmonie avec ses congénères, et l’ont ensuite teint en vert.

      Puis ils l’ont replacé dans son groupe.

      Immédiatement, ses congénères se sont rués sur lui et l’ont tué.

      C’était pourtant le même singe, rien d’autre n’avait changé que sa couleur…

      Nous avons ici l’explication du racisme, de l’homophobie, de la haine du différent, de l’intolérance sous toutes ses formes.

      On aura beau se «péter les bretelles»de notre «intelligence, fondamentalement nous avons tous à la base des réactions de primates.

      Comme notre ancêtre connu le plus éloigné vivait il y a 3 millions d’années, et que l’Homo Sapiens lui n’a que moins de 200 00 ans, la seule chose capable de contrer les réaction de primates inscrites dans nos gènes pendant 2,8 millions d’années, c’est l’évolution.

      Et ça, ça prend du temps…

    • Laurent Proulx? Le gars qui a parti le bal des injonctions (et donc des blocages d’entrées et de violence policière sur les campus) et qui a ensuite abandonné ses cours?

      Mérite-t-il vraiment qu’on s’y attarde?

    • @ kirkpitaine

      Justement. Tu conformes que les gens accordent plus d’importance à l’image qu’au contenu. Avec les résultats qu’on connait. Surtout que c’est discutable. Tu peux mettre un straight pipe sur ta moto et tu vas te faire dire «vivre et laisser vivre» (ou carrément libarté) mais dès qu’une femme n’enlève pas tout, on veut la clouer au pilori.

      Remarque, ça ne m’embête plus que ça. J’aimerais juste que les gens assument. Plaignez-vous pas après si vous avez juste des images. C’est VOTRE décision.

    • Désolé, mais on ne peut pas prétendre être fière d’être une femme et porter la moustache. C’est comme affirmer être fier d’être un homme et porter des bas de nylon.

    • Merci de clarifier les choses. Je croyais en voyant sa photo que c’était une trangenre.
      Maintenant que je sais que c’est une femme qui n’est pas en voie de changer de sexe, la même question me turlupine. Pourquoi garder cette moustache?
      Je veux bien croire qu’elle ne veut pas suivre le courant des magazines féminin, mais un minimum d’entretien corporel ne fait de tort à personne.
      J’imagine le buisson…
      Perso, je me demande combien de fois elle a été victime d’un mésentendu lorsqu’elle se présente à quelqu’un.

      En tout cas, ce n’est pas mon image d’une femme des années 2012, mais plutot des cavernes. Si au moins elle était en thérapie hormonale, j’accepterais au même titre que mes ami(e)s gai ou lesbiennes, mais elle ne passe pas.

    • Transphobie! N’importe quoi!

      Des hommes adultes sont imberbes, des femmes adultes ont du poil qu’elles décident de raser.

      Des hommes adultes poilus se rasent le corps au complet, des femmes adultes sont imberbes.

      Mme Massé ne veut pas se raser, c’est sa décision.

      Le monde rit de la barbichette d’ado de Guy A Lepage.

      Et madame se dit victime de transphobie et dans le même paragraphe se dit “fière d’être femme”. Si tu reconnais ton sexe comme étant ton genre, tu ne peux accuser les autres d’une phobie qui n’est pas tienne!

    • C’est certain que quand tu es différent ou choisi de l’être, tu t’expose au commentaires et remarques des autres. Si tu tient à tes convictions, ton message va passer avant ton look.

    • @tonyverdechi,

      Plus d’importance à l’image qu’au contenu… je ne sais pas trop si c’est le cas. Mais c’est faux de dire que l’image n’est pas importante. Si le premier ministre portait un suit de jogging pour tenir ses conférences de presse, qu’est-ce qu’on penserait de lui? Qu’il a sûrement ses raisons pour porter un suit de jogging. Et justement, que penser de quelqu’un qui a des raisons de porter un suit de jogging en conférence de presse? On peut aller loin comme ça.

    • Bof! Elle n’a qu’a porte une cravate

    • La lettre de Martin Forgues, c’est un genre connu dans le fait de prendre position sur la place publique et c’est même un prétexte ou une instrumentalisation de celle-ci. S’il voulait vraiment s’adresser à Laurent Proulx, il l’aurait fait en privé. Je ne le blâme aucunement pour cela, de nombreux chroniqueurs et autres l’ont fait avant lui.

      De plus, Martin Forgues est excellent à CIBL pour animer les bulletins de déplacements alternatifs. Je crois, tout de même, que Proulx est plus représentatif dans sa façon de voir de beaucoup de militaires mais il y a des exceptions. Cela existe des soldats de gauche tout comme des policiers de gauche mais on est porté à croire qu’une plus grande proportion parmi eux que dans la population générale sont attirés par ”la loi et l’ordre”.

    • Dans le monde arabe , le pseudonyme de Manon serait Tatoufmetouf.

    • Le fait est qu’à la ménopause (et parfois avant) bien des femmes ont un changement de leur pilosité et une «moustache».

      C’est tout à fait naturel et cela se produit en l’absence de prise de quelque médicament que ce soit.

      Alors on fait quoi?
      :::::::::::::::::::

      Dans les années 1960, on vendait des solutions pour douche vaginale parfumées à la menthe (et contenant un désinfectant cancérigène, l’hexachlorophène). On vendait aussi des faux cils, des cheveux postiches, des bourrures pour soutien-gorge, du maquillage et tutti quanti (on en vend encore). Les défrisants, les blanchissants pour la peau des Noires (cancérigènes).

      Il y a a aussi le savon, les désodorisants, le parfum, le maquillage, la teinture à cheveux (dont certains types sont cancérigènes). Le NEET. Les rasoirs. Bon vous avez compris.

      Certaines femmes se font tatouer le bord des paupières en noir et le tour des lèvres en rouge (ils appellent ça «maquillage permanent»!).

      Il y a aussi la liposuccion, le Botox, le silicone et les autres chirurgies esthétiques.

      Il y a les tatouages et les perçages, aussi.

      Je pense qu’entre les deux extrêmes, soit ne rien utiliser du tout, et avoir la face tellement botoxée qu’elle n’a plus aucune expression, il y a de la place en masse pour chaque femme (et chaque homme!) de choisir ce qui lui convient.

      Le problème c’est que certaines de ces choses sont nocives pour la santé. C’est une industrie qui rapporte des milliards et qui n’a pas nos intérêts à cœur. C’est aussi qu’une partie de ces produits sert à promouvoir une image fausse, «plastique» de la «femme idéale». Et que les revues féminines, les défilés de mode, les émissions de télé — et les commentaires des hommes et DES AUTRES FEMMES — poussent des femmes à ne pas avoir confiance en elles et à se sentir obligées de faire un paquet de choses pas naturelles. C’est un combat qui commence de plus en plus jeune.

      Ensuite, ça bouffe beaucoup de temps : 20 minutes pour se maquiller tous les matins, apr exemple.

      Et enfin, ça coûte cher.

      :::::::::

      Alors, on fait quoi?

      Manon Massé a fait ses choix et les miens sont différents. Suis-je esclave de la publicité? Pas une «femme vraie» (pour reprendre les commentaires de Manon Massé elle-même)?

      Je pense que ce débat ne sera jamais clos.

    • @ kirkpitaine

      Je sais pas mais, pour moi, ce que vaut le candidat est pas mal plus important que son habillement. Mais j’ai l’impression d’être un des seuls à penser comme ça. Avec les résulats qu’on connait. Je pense notamment à Legault. Faut pas gratter trop longtemps avant de passer au travers…

    • Je n’appuis pas les idées de QS et de Manon Massé en général.

      Mais je ne peux que m’incliner devant ce refus de se conformer aux normes esthétiques. Enfin une féministe qui applique ce qu’elle prêche.

      Tsé, tout le contraire de la fille qui se dit féministe mais qui se présente avec un super décolleté plongeant, 2 pouces d’épais de maquillages sur le visage, les talons hauts, etc … bref tout l’attirail nécéssaire pour qu’un homme normalement constitué ne remarque PAS qu’elle a autre chose que des boules.

    • Une société de plus en plus difficile à vivre, lissé, photoshoppé, épilé, botoxé, chevelu,mince, jeune toute sa vie,ce qui compte c’est le paraitre, non l’être, rien dans le contenu, tout dans le contenant. Je n’ai rien à envier de cette époque.
      Bravo à Manon Massé qui s’affiche sans complexe, elle fait preuve de courage dans cette société qui te montre du doigt et t’intimide si tu ne fais pas partie des suiveux esclaves de l’apparence.

    • Assez bon aussi le texte suivant de Martin Forgues de ce qu’est un soldat, mais…

      http://martinforgues.com/2012/05/30/nous-sommes-soldats/

      Dans une organisation comme l’Armée, vous ne povez faire cela que peu souvent ou pour des choses mineures et ils ne peuvent être que minoritaires ceux pensant et agissant ainsi. Du moins, dans le fonctionnement que l’on connaît de cette machine vu de l’extérieur. Des exceptions, il y en a toujours.

      Et sa philosophie ressemble plus à celle des scouts que celle des militaires : ” le fort protège le faible.” L’Armée peut dire cela dans son discours aussi mais j’y crois rarement.

      L’esprit libre en général serait plus comme dans la chanson de Boris Vian ” Le Déserteur” ou ferait comme Mohamed Ali. Ou encore pour la religion, si on remonte à une autre époque, presque tous les curés ”cool” défroquaient. De nos jours, il y en a encore quelques-uns suivant plus le message du Christ que celui du Pape.

    • La moustache de Mme Massé n’altère en rien son intelligence et sa valeur mais elle peut renforcer l’image d’un féminisme du passé. Son discours éculé semble déconnecté des enjeux féministes actuels et des réalités d’aujourd’hui.

    • Pour madame Massé, est-ce seulement un ‘’statement” ? Cela ne pourrait tout simplement pas être pour une raison de peau très sensible ?

      Alors l’épilation et les crèmes épilatoires pourraient lui provoquer des réactions encore pires si elle l’a fait trop souvent.

      Ses cheveux semblent assez blancs ? Les gens ayant les cheveux plus clairs N’ont pas la peau plus sensible ? De plus ses soucils sont foncés alors, cela va paraître plus facilement la moustache.

      Peaux sensibles, maladies de peau pour d’autres, les raisons peuvent être nombreuses. C’est un peu impoli d’aborder les gens de front avec cela, du moins que ce soit la première chose dont on lui parle.

    • kirkpitain:
      Vous vous trompez. PERSONNE ne tournera le dos à QS parce qu’il n’aime pas le look d’un candidat. S’il le fait, ce sera pour d’autres raisons. Et madame Massé le sait.

      Si elle se présentait pour un parti “traditionnel”, qui sait, son choix pourrait être différent. Mais elle ne nuit en rien à son parti, alors pourquoi même songer à faire un compromis sur ses principes?

    • Mettons que ça apporte de l’eau au moulin de ceux qui pensent et disent que le féminisme, du moins, sa version radicale, est une idéologie de femmes frustrées

    • @tonyverdechi

      C’est pas le SEUL critère mais pour moi c’en est effectivement un. L’apparence nous dit certainement quelque chose sur la personnalité d’une personne. Une femme avec une grosse moustache c’est l’équivalent d’un homme avec une grosse verrue sur le nez. Si c’est superficiel je m’assume.

    • Je ne me rapelle pu où j’ai vu cet argumentaire, mais voici: Mme Massé a choisi de conserver sa moustache. Aussi naturelle soit-elle, elle a fait le choix de ne pas faire comme laplupart des femmes. Je n’ai aucun problème avec cela. Cependant, elle sait très bien que ça va créer des réactions, elle ne peut pas ensuite se facher des dites réactions. Si moi je choisi de porter une robe au bureau, je ne peux pas accuser ceux qui passent des commentaires d’être transphobes. J’ai choisi de faire un statement, et bien, un statement ça vient invariablement avec ds réactions. C’est tout

    • @merchillio

      Entierement d’accord avec vous. Appliquer le même raisonnement que mme Massé est faire preuve qu’on se sert de cette situation à son avantage. Imaginez un représentant de la CAQ, PLQ ou PQ qui aurait un énorme monosourcil. Il serait évident que tout le monde le remarquerait dès qu’on le croiserait en vrai ou sur pancarte. Il pourrait dire que pour lui, ses idées vont au dela de son apparence comme fait mme Massé. Mais ensuite de se plaindre des réactions des gens, c’est n’importe quoi. Et par le revers, de dire que ceux qui soignent leur apparence sont dans une catégorie de gens moins vrai, c’est avoir un double discours. S’il faut accepter tout le monde tel qu’il est, alors mme Massé devrait écouter les idées de la personne la plus artificielle qui soit côté apparence au même titre qu’elle exige d’être respecté.

    • @legorf
      Hummm, pas certaine d’être d’accord. Être féministe c’est beaucoup plus que l’apparence, peu importe la blondeur ou les boules. Mme Massé fait un choix personnel, qu’elle le justifie par son adhésion au féminisme c’est contradictoire. Est-elle en train de nous dire que toutes les femmes qui se pomponnent sont ant-féministe? Je ne le crois pas!
      Enfin, c’est cheap en titi de s’attaquer à l’apparence de quelqu’un au lieu de débattre de ses idées, ça vaut pour Manon Massé autant que pour Geatan Barrette.

    • @ralbol
      Le problème avec votre raisonnement, c’est que nous avons seulement 1,6% de gênes communs avec les primates! Alors, pour VOTRE THÉORIE sur les réactions humaines, on repassera!
      @belette_lachinoise
      D’accord avec vous!
      @marcelleduc
      D’accord 3 premières lignes.

    • @zazzie,

      “PERSONNE ne tournera le dos à QS parce qu’il n’aime pas le look d’un candidat.”

      Purement spéculatif. Qui sait, après tout? On l’a vu aux dernière élections fédérales : les voies des électeurs sont impénétrables. Et de toute façon, on s’égare. Je disais simplement que les réactions provoquées par la moustache de Mme Massé n’avait rien à voir avec la “transphobie”. Ce genre de déclaration bidon en dit long sur sa personnalité; tant mieux pour elle si les électeurs de QS s’en fichent.

    • @louisphilippep,

      Ah! C’est drôle, j’allais aussi donner l’exemple du monosourcil. Il y a un lien évident, c’est sûr… :P

    • Est-ce qu’il y a un journaliste ou un chroniqueur qui s’est levé contre les railleries envers le Dr. Barrette, candidat de la CAQ ? À moins que personne ne soit au courant que plusieurs personnes rient de son “obésité morbide”.

      Mais bon, c’est un candidat de la CAQ….

    • Je connais plein de femmes qui prennent soins de leurs apparences et qui sont des femmes de convictions. Bullshit, le port de la moustache pour luter contre les stéréotypes. Calvert, c’est comme les femmes qui refusent l’épidurale pour accoucher naturellement. Si on peu moins souffrir, pourquoi se borner à accoucher sans moyen d’apaiser la douleur. Non de dieu, mon beau père est fermier, devrait’ il labourer sa terre avec un bœuf sous prétexte qu’il sera plus fermier que les autres qui la font avec tracteur et machinerie? Cette logique peut aller loin et la tendance tordue de ces moustachues de femmes et des GND de ce monde, c’est de choisir ce qui doit être juste et injuste. Je trouve que les combats sont sans fond et insipides. GND qui lève le point à la Mandela pour 3.50$ et Khadir qui se prend pour Gandhi.

    • @alcibiade2

      ‘Mettons que ça apporte de l’eau au moulin de ceux qui pensent et disent que le féminisme, du moins, sa version radicale, est une idéologie de femmes frustrées.’

      En quoi Mme Massé est-elle une femme frustrée? Il n’y a que vous qui tentez d’apporter de l’eau à ce moulin…. Je m’épile et me maquille et suis peut-être plus frustrée dans la vie que Mme Massé qui s’épanouit sûrement à travers son engagement social.

      On n’accepte pas la pilosité naturelle d’une femme tandis qu’on accepte la diversité pileuse chez l’homme (il est peut être poilu ou non); les règles entourant l’apparence sont toujours plus rigides envers les femmes. Mme Massé fait un pied de nez aux dictats de la féminité et en cela, on peut y trouver un sens féministe. Ca prend du courage pour défier les normes sociales. Vive les gens anti-conformistes!

    • J ai pas de problême avec les convictions mais des fois quand ca tourne en obsession…La méchante société ne te force à rien faire et tu as toute la lattitude de faire tes choix mais quand t es tout seul dans ton coin tu dois te demander pourquoi. Le problême n est pas nécéssairement la société mais bien la vision qu`on en a. Poussé à l extreme est ce que la déforestation abusive nous amene à ne plus utiliser de papier de toilette juste par principe ?

      C`est la même concept que le gars qui se présente habillé tout croche à une entrevue pour un emploi. Il est dans ses droits mais il doit aussi assumer les conséquences.

    • Ce qu’on fait côté apparence, il faudrait idéalement que ce soit un choix réfléchi et non pas une façon robotique de se conformer.

      Mais soyons charitables, il y a l’éducation et l’exemple du milieu, le mal-être et les problèmes de santé qu’on veut cacher. (Exemple : j’ai vu dans la salle d’attente à l’hôpital des gens en chimio qui avaient le visage, je suis sérieuse, gris pâle :(. Je peux comprendre ces gens-là de vouloir se maquiller ou porter une perruque pour ne pas se faire dévisager ou harceler de questions au travail. Autre exemple : la mère d’un jeune bébé qui a mal dormi la nuit! Pas nécessairement envie que son boss le sache.

      Et puis qui peut dire qu’il/elle n’a aucun complexe, n’est jamais influencé par personne?

      Ça m’arrive de me maquiller, c’est rare, mais je le fais quand j’en ai envie. Et puis un maquillage bien fait met en valeur la nature, il est discret et à peine visible. Pas comme une couche de plâtre. Mais encore faut-il savoir comment faire…

      Ne jugeons pas les autres trop vite.

    • @ levigilant

      - «Le problème avec votre raisonnement, c’est que nous avons seulement 1,6% de gênes communs avec les primates!»

      Bon…

      Un autre qui dit n’importe quoi.

      L’ordre des primates est constitué deux subdivisions dont une inclut les singes dont, par exemple, le chimpanzé avec lequel l’homme partage 96% de l’ADN.

      Vous connaissez le proverbe: Vaut mieux se la fermer et passer pour un…

    • @ralbol

      C’est 98.5% donc vous aussi vous passer pour un ….

    • Bien d’accord avec l’argumentaire de kirkpitaine et ralbol.

      Ça me faisait aussi penser à une chronique de Foglia sur le monstre qui est en nous relativement au dossier du Dr Turcotte qu’on peut lire ici:

      http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/pierre-foglia/201105/12/01-4398522-le-monstre.php

      Il y a effectivement un fil très mince qui nous sépare de notre instinct primitif. Notre capacité de retenue, entre autres par le conformisme, est une stratégie qui nous permet de survivre en société en bénéficiant d’une certaine acceptabilité sociale. Pour Manon, cette capacité de retenue ne semble pas être au rendez-vous donc le darwinisme va faire son oeuvre dans son cas. Comme dans l’exemple éloquent du chimpanzé en vert.

      @levigilant
      Après l’intervention de ralbol, j’pense que t’es cassé…

    • @superlulu

      J’aime les gros buissons, contrairement à mes collègues masculins.

      Ceci étant dit, je lève mon chapeau à Manon pour son anti-conformiste (pour nommer les choses telles qu’elles le sont).

      Mario

    • “C’est comme si je décidais de ne pas me raser la barbe, jamais, jamais. Ni de me couper les cheveux. J’aurais l’air du Capitaine Caverne. Pas mal sûr que ça ferait l’objet de moqueries si je me présentait comme candidat.” kirkpitaine

      ===

      Ce que tu décris c’est Hubert Reeves. Pense-tu qu’il ferait l’objet de moquerie s’il était candidat ? Pense pas moi.

      Jean Émard

    • “@ralbol
      Le problème avec votre raisonnement, c’est que nous avons seulement 1,6% de gênes communs avec les primates” levigilant

      ===

      Vous avez lu vos références un peu vite. ;)

      C’est 1,6% de gènes DIFFÉRENTS de ceux du gorille.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Gorilla

      Jean Émard

    • Ces deux sujets partant du soldat et se rendant jusqu’à la moustache cela me fait penser à Astérix où lui et Obélix empruntent l’uniforme de légionnaires et lorsqu’ils sont croisés des Romains se font la réflexion que les cheveux longs et la moustache ne sont pas réglementaires.

      Obélix porte des tresses et bonne chance à celui qui osera lui dire que ce n’est pas masculin.

      Remarquez aussi que Martin Forgues porte la barbe alors que Laurent Proulx est rasé de près avec un look ”clean cut”. Proulx a juste un peu de favoris.

      Pour Manon Massé outre le poil, son look semble aussi d’inspiration amérindienne sur certaines photos. C’est intéressant.

    • @ramses 2.1

      Je ne penses pas que kirkpitaine avait le look de Hubert Reeves en tête qui pour moi, dégage une image conforme socialement qui lui permet une acceptabilité sociale. Avec en plus sa forte crédibilité, ce serait en effet le genre de candidat recherché par plusieurs partis.

      Pour ma part, j’ai plutôt pensé au minimum au Grand Antonio dans ce que décrivait kirkpitaine. Dans ce cas, votre conclusion ne serait certainement la même. J’ai déja hâte de votre réaction. Toujours un plaisir de vous lire également ramses 2.1

    • @ stanjonathan

      Euh, votre lien avec le texte de Foglia est assez boiteux merci…

      Nous avons effectivement beaucoup de notre ADN en commun avec les chimpanzés. Ce qui me rappelle une question intéressante auquelle nous devions débattre dans un cours de philo que j’ai eu au cégep:
      sommes-nous des animaux?
      C’est ça la philo. Ça a l’air ben facile comme ça…

    • @ramses2.1,

      Hubert Reeves a une grosse barbe, mais il n’a pas l’air d’un type qui vient de sortir du château d’If après quatorze années d’emprisonnement. Je sais que vous aimez avoir le dernier mot, mais là, faut pas charrier.

    • @ charby39

      C’est 96% pour le chimpanzé et 99% pour le bonobo.

      http://news.nationalgeographic.com/news/2005/08/0831_050831_chimp_genes.html

      Lalalaléreuuuu!

    • Si elle s’assume comme ça, tant mieux pour elle.

      Mais depuis quand n’a-t-on plus de droit de se moquer de quelqu’un qui dit s’assumer ? :)

      Jean Émard

    • Toutes ces discussions pour une moustache? Sérieux? Vivre et laisser vivre bordel de dieu. Il y a des hommes trop colons, ils rencontreraientt la femme idéale, ils pourraient être heureux toute leur vie, mais elle aurait une moustache, dealbreaker, des grands pieds, dealbreaker, cette superficialité fait honte, il y a 60 ans, une femme portait des jeans, c’était indécent, c’était une salope ou un garçon manqué. Dieu que l’apparence fait appel au dégré zéro de l’intelligence.

    • stanjonathan 15h49

      ===

      Plaisir partagé.

      Je dis juste qu’il faudrait aller au delà de l’image. C’est un souhait bien sûr.

      Je sais que kirkpitaine essayait de décrire plus le type grand Antonio que celui de Reeves. Mais la barbe, la longueur des cheveux, ça reste une façade quand même.

      Celui qui, en politique, projette volontairement une image “marginale”, risque d’avoir quelques embuches. Et il aura une petite côte, que les autres n’ont pas, à remonter. Bien sûr que pour des gens comme Reeves, que cette côte serait minuscule.

      Jean Émard

    • kirkpitaine 15h52

      ===

      J’ai compris ce que vous vouliez dire.

      Sans rancune. ;)

      Jean Émard

    • @ tonyverdechi

      Le lien que vous décrivez boîteux est de simplement démontrer le fil mince entre l’homme et la bête. Ceux qui ne peuvent la dompter en paient le prix d’une façon ou d’une autre devant la société.

    • L’héroïsme de guerre, le vrai, n’est pas de se battre pour les causes des autres,

      alors que faites vous à vous battre contre des inconnus qui ne vous personnellement rien fait

    • @tonyverdechi

      Avez-vous aussi eu à débattre sur: est-ce que la terre est ronde?

      Parce que dans les deux cas, seuls des arguments religieux datant du moyen âge peuvent être évoqué si on répond non à la question.

    • Allez, cessons les plaisanteries et écoutons donc un peu de Madame Moustache :

      http://www.youtube.com/watch?v=0sTRA78L1XE&feature=related

      Par ailleurs, si jamais une femme à barbe ose se présenter en politique, elle partirait avec une longueur d’avance pour moi… LOL… Bien oui, elle ne serait pas conformiste et serait différente pour de vrai… Bon mais… Pas sûr que la politique soit l’idéal pour cela et en plus cela pourrait nous distraire des enjeux.

    • À ptartre 10h38

      Ce que vous dites là est très insultant pour les clowns.

    • Sur les photos, la moustache de Manon Massé a l’air bien taillée et bien propette…
      C’est quoi le problème ?

    • Massé avec une moustache? pis après? Les péquiste voterai bien pour Marois même si elle avait un gros nez rouge rond, deux chaudrons pis un ‘tit bicycle.

    • @safamal

      Pas si sur moi. Regardez le traitement qu’a recu Andre Boisclair. On a entendu des conneries du type “des drapeaux roses flottant a l’Assemblee Nationale le lendemain de son election”. Je suis profondement persuade que le conformisme actuel va evoluer mais a tres long terme; pensez aux Afro-Americains qui sont passes d’un statut d’esclave a la presidence, ce qui a tout de meme pris quoi?? 300 ans (a l’aide ramses 2.1 pour des precisions)

    • “Massé avec une moustache? pis après? Les péquiste voterai bien pour Marois même si elle avait un gros nez rouge rond, deux chaudrons pis un ‘tit bicycle.” Safamal

      ===

      Premièrement Mme. Massé c’est pas le PQ mais QS.

      Deuxio, l’histoire du PQ nous montre que son chef est toujours assis sur un siège éjectable. Si Mme. Marois ne livre pas la marchandise à ces élections, elle ne fera pas long feu à son poste.

      Jean Émard

    • “Quant à sa moustache, elle a suivi l’évolution politique de Manon Massé à son propre rythme biologique”. Qu’en termes ambivalents la chose est dite. Personnellement, je ne connais pas cette supposée femme à moustache. Elle peut la garder ou l’éliminer, c’est son choix. Je le respecte. Que dirait-on d’elle si elle était bossue?

    • Martin Forgues n’y va pas avec le dos de la cuillère mais il le dit bien et avec conviction. “L’héroïsme de guerre, le vrai…”. Tout à fait.

    • @ramses2.1

      C’est justement pour ça que j’espère que le PQ va se planter lors de ces élections. La madame va devoir lâcher prise et quitter pour de bon. C’est vraiment dommage car le PQ gagnerait haut la main si c’était n’importe quelle autre grosse pointure que Marois à la tête de ce parti.

    • À 22h17, je constate que la moustache intéresse plus que le soldat. Nous aurons le gouvernement que nous méritons.

    • Merci pour la correction. Morale de cette histoire courte: Même avec un pourcentage insignifiant, la différence au global peut s’avérer stratosphérique!

    • ENFIN !!!! YESS ! Bravo a Martin Forgues pour son honnêteté car des militaires qui ne jouent pas la carte de la défense de la veuve et de l’orphelin , la main sur le coeur , sont ” trèsss ” rare . La majorité de nos bons petits soldats ” canadians ” aiment nous déballer les insignifiances que les autorités militaires et gouvernementales leurs ont infiltrés dans le cerveau . La défense de la démocratie au péril de leur vie ( SIC ) , la défense des femmes voilées ( SIC ) , la défense de nos valllllllleurs ( SIC ) ect…..! En plus , moi Laurent Proulx ….chu pas capable !!!!

      La candidate a moustache ne me dérange pas mais je ne vois aucune différence entre la motivation de celle-ci et celle de la photo impeccable du métrosexuel qui veut impressionner par sa perferction ! Deux façons différentes de faire parlez de soi !

    • Là maintenant, je comprends pourquoi mon chum me dit que plusieurs féministes extrémistes veulent être à 100% comme les hommes. Certaines se laissent pousser la moustache. Voici un exemple flagrant de dérapage. Moi, au contraire, je suis féminine et jolie. Peggy Brown

    • Elle milite contre la conformité des genres et se présente comme candidate dans Ste-Marie Saint Jacques, circonscription qui inclut le village de Montréal.
      C’est donc tout à fait approprié qu’elle arbore un look androgyne! D’après moi, ce n’est pas une question d’intégrité mais un coup de marketing!!
      Voyez-vous, c’est beaucoup ça Quebec solidaire: se cacher derrière la vertu (intégrité) pour masquer d’autres intentions pas mal plus pragmatiques et comptables.
      Un autre exemple? Pour un parti qui se dit écologiste, vous devriez voir l’orgie de pancartes dans Montréal Centre. Dans Villeray, c’est ben simple, j’estime à 90% le nombre de pancartes de QS par rapport au total des pancartes. Des grosses, des petites, des pancartes d’Amir, de Françoise et du candidat de la circonscription. En veux-tu en vlà!!
      Bizarre pour un parti qui prône la simplicité volontaire….

    • Ce qui me frappe personnellement c’est la superficialité des commentaires. Je ne suis toutefois pas étonnée qu’ilos soient signés de speudonymes. Ces commentaires reflètent aussi un manque flagrant d’humanité. Ceci est d,autant plus flagrant qu’ils font contraste avec la personne dont il est question.
      Que vous soyez questionné par l’apparence de Mme Manon Massé est compréhensible d,autant que les médias ne sont pas reconnus pour leur ouverture sur l’apparence.
      Connaître Mmme Manon Massé c’est une tout autre expérience car c’est une femme grandement appréciée de tous pour son humanité. Certains commentaires sont d’autant plus ridicules lorsqu’on la connaît moindrement.
      Le chemin le moins fréquenté bien que difficile est celui qui est le plus enrichissant.
      Bravo Manon!

    • Wow ! Un total de 58 commentaires (au moment d’écrire ces lignes).

      Est-ce prce que le commentaire initial contient deux sujets (au lieu d’un seul), ou parce que ces deux sujets sont particulièrement intéressants ?

    • Voter pour une image, c’est comme phantasmer sur une poupée gonflable.

      Il paraît qu’on en fabrique de très réalistes.

      Et ça coûte la peau des fesses.

    • Je crois que les soldats ne devraient pas avoir le droit de se battre pour leurs croyances.

      joke

    • je suis tout à fait d’accord avec Slyd. L’importance qu’une femme accorde à son apparence n’a rien à voir avec ses conviction profondes. on n’a qu’à regarder la féministe américaine Gloria Steinem quia quand même mis en valeur sa féminité. être féministe,cela ne veut pas dire que l’on rejette ses attributs naturels féminins et qu’on ne les met pas en valeur, cela veut dire que l’on veut l’égalité des sexes. Ce n’est pas avec sa moustache que Manon Massé est féministe, c,est avec ses pensées. Et cela ne la rendrait pas moins féministe de faire disparaître cette moustache.

    • Le duvet, à peine camouflé, sous le nez de Mme Françoise David, (Co-chef de QS) pourrait aussi faire l’objet discussion, elle est très naturelle et authentique, cette dame.

      **** %%% &&&& ****

      Mme Pauline Marois elle, c’est contre les personnes corpulente qu’elle en a …

      Lors d’une allocution à Terrebonne (Comté où le Dr Gaétan Barrette se présente) l’aspirante Première Ministre, a affirmée que le Ministre de la Santé se devait d’être un exemple en matière de saine alimentation et, de normes corporelles.

      Allusion mesquine au physique du Dr Barrette …

      Un peu comme Madame Massé, lorsque une personne présente une image qui n’est pas dans la norme, il est facile de faire l’objet de quolibets et de railleries.

      Plusieurs personnes se sont senties interpellées par les propos de Madame Marois au sujet des québecois souffrant d’embonpoint.

      Est-ce une maladresse de sa part?

      Vive la différence!

      Frank

      *

    • “Allusion mesquine au physique du Dr Barrette …

      Un peu comme Madame Massé, lorsque une personne présente une image qui n’est pas dans la norme, il est facile de faire l’objet de quolibets et de railleries.” frankmsobayo

      ===

      C’est bien différent. Une moustache ça n’a aucun impact sur le message. Par contre, la santé c’est beaucoup la prévention, et quelle sera la crédibilité du dr. Barrette quand il parlera de prévention ?

      Jean Émard

    • jaylowblow 22h19

      ===

      Je suis bien d’accord avec vous. Mme. Marois a été une excellente ministre. mais elle n’a pas la pointure (le charisme est absent et elle sonne faux) pour être première ministre. Et ça n’a rien à voir avec le fait qu’elle soit une femme. Elle n’a pas l’envergure pour un tel poste. D’aileurs dans les sondages elle a de la difficulté à battre Charest dans un concours de popularité pour ce poste; c’est tout dire. Son entêtement risque de faire perdre au PQ un autre 4 ans.

      Jean Émard

    • @ ramses2.1

      Possible de prime abord que le Dr G. Barrette est un certain problème de crédibilité dû à son apparence, mais d’un autre côté même s’il avait la gueule et le physique d’un Brad Pitt ou d’un « sex symbol » cela ne le rendrait pas plus compétent …

      Cela dit, je crois qu’il pourra apporter de bonne mesures (si au pouvoir évidemment…) et ses capacités comme Ministre de la santé compenseront largement sur les superficialités du paraître.

      Mme Marois fait dans le « bébéisme » élémentaire et aura peut être à ravaler ses fanfaronnade de campagne, le 04 septembre au soir.

      On verra bien !

      Frank

      *

    • “@ ramses2.1

      Possible de prime abord que le Dr G. Barrette est un certain problème de crédibilité dû à son apparence, mais d’un autre côté même s’il avait la gueule et le physique d’un Brad Pitt ou d’un « sex symbol » cela ne le rendrait pas plus compétent …” frankmsobayo

      ===

      Un beau sophisme que tu nous sort.

      On demande pas au ministre de la Santé d’être un “sex-symbol”, mais de pratiquer ce que son poste lui demandera de promouvoir.

      Il pourrait être laid comme un pou, on s’en sacrerait. Mais un obèse morbide qui vient faire la leçon à la population sur la prévention en santé, ça fait picpic. C’est pas tellement plus crédible qu’un ministre de la Santé fumeur qui prônerait la diminution du tabagisme. Ou un ministre de l’Environnement en Hummer.

      Je ne dis pas que ça le discrédite du poste, juste que sa crédibilité est entachée au départ.

      Jean Émard

    • “Lors d’une allocution à Terrebonne (Comté où le Dr Gaétan Barrette se présente) l’aspirante Première Ministre, a affirmée que le Ministre de la Santé se devait d’être un exemple en matière de saine alimentation et, de normes corporelles.” frankmsobayo

      ====

      Je pense pas qu’elle ait parlé de “normes corporelles”. T’es sûr que t’invente pas ça ?

      Jean Émard

    • À une certaine époque, dans certains “side shows” de certains cirques ambulants, il y avait toujours une curiosité du genre “La femme à barbe”. Je n’ai foncièrement rien contre les femmes à la pillosité abondante mais je serais très curieux de voir l’effet d’une “femme à barbe” derrière Amir lors d’un de ses discours électoraux…

    • En passant, Mmme. Massé n’a rien inventé. Un petit détour dans certains recoins de St-Léonard vous fera réaliser le commun de la chose, quoiqu’en plus foncé…

    • Si les poils d’une dame ont préséance sur le discours politique citoyen précédant une élection, je trouve qu’on devrait se passer d’un exercice apparemment parfaitement inutile, coûteux et farfelu. Ce qui est inutile, coûteux et farfelu, on l’a déjà en quantité industrielle avec les libéraux de Jean Charest.

      Pourquoi changer une formule gagnante?

    • … redite du commentaire;

      “Lors d’une allocution à Terrebonne (Comté où le Dr Gaétan Barrette se présente) l’aspirante Première Ministre, a affirmée que le Ministre de la Santé se devait d’être un exemple en matière de saine alimentation et, de normes corporelles.” frankmsobayo

      ====

      ­« Je pense pas qu’elle ait parlé de “normes corporelles”. T’es sûr que t’invente pas ça ? » Jean Émard

      Sans faire l’exégèse des termes, si le Dr Barrette avait une taille dans la norme jamais, le présent débat aurait été initié et, Mme Marois n’aurait sûrement pas prononcé ses insinuations.

      Je ne crois pas que la crédibilité du Dr Barrette puisse être mise en cause d’aucune façon, les gens raisonnable ne discriminent / ne discréditent pas les personnes parce qu’elles sont affectées d’une tare génétique.

      ***************

      Autre point de vue qui pourraient être amené est le fait, que Mme Pauline Marois ne maîtrise pas la langue de Shakespeare et, n’est pas en mesure de débattre ses idées correctement. (A due refuser un débat en anglais …)

      Est ce que cette incompétence au niveau d’une langue seconde, la rendrait inapte à devenir Première Ministre du Québec ?

      Il ne s’agit pas ici d’une tare génétique mais d’une compétence de communication qu’elle n’a pas.

      Elle devrait peut être se garder une petite gêne, l’ex-Châtelaine …

      Frank

      *

    • pizzaguy, je pense que la plupart des brunes méditerranéennes ont un peu de duvet brun. Je l’épile depuis la puberté…

      Autrefois en Italie du sud: Donna baffuta, sempre piaciuta. Donna pelosa, sempre gustosa. Plusieurs variantes à ce thème de pilosité recherchée et désirée…

      C’est toujours un peu mesquin de débattre du physique des gens, et de leurs choix vestimentaires, de coiffure, non? Personnellement, j’aurais supprimé ce duvet (et je le fais – moins abondant, mais plus sombre), non pas par peur de passer pour transexuelle ou androgyne, mais parce que je crains toujours que ça évoque les gens un peu tarés, et arrivée à un certain âge, presque séniles. Mais c’est son choix à elle.

      Frank, c’est toujours bien de parler plusieurs langues, mais je ne crois pas que ce soit un critère pour sièger comme Première ou Premier ministre. Les interprètes, ça existe, hein?

    • Patrick et amis-es bloguers-ses,

      Ne croyez-vous pas qu’il y a une ribambelle de sujets éminemment plus importants et urgents à discuter et commenter dans cette campagne !!??

      http://liberaux.net/ , genre.

    • “Sans faire l’exégèse des termes, si le Dr Barrette avait une taille dans la norme jamais, le présent débat aurait été initié ” frankmsobayo

      ===

      C’est plutôt que si M. Barrette visait le poste de Ministre des Transport ou des Finances. la question ne se poserait certainement pas.

      Mais il vise le poste de celui qui a la responsabilité de dire à la population qu’elle doit surveiller son alimentation pour se tenir en santé, c’est là que ça devient un brin ridicule.

      Jean Émard

    • @legorf
      Alors selon vous, pour être crédible, une féministe doit se laisser pousser le poil, ne jamais se maquiller et s’habiller dans des sacs de patates? Je suis moi-même une ardente féministe, pourtant je m’épile, je me maquille et oh, scandale! – je porte des jupes et des talons hauts. Je ne me considère pas pour autant comme un produit de la culture de la beauté à tout prix, je m’arrange comme ça me tente et je ne me considère pas comme moins crédible en tant que féministe. Au contraire, j’en ai assez de voir des féministes fières de leur manque de coquetterie sous prétexte qu’elles sont féministes, ça représente une forme de mépris de leur part envers les autres et elles ne sont vraiment pas plus crédibles.

      @peterotool : OUI il y en a eu des chroniqueurs et des journalistes qui se sont insurgés des propos de Pauline Marois visant (indirectement) le Dr Barrette, et avec raison.

      Bref, s’attaquer au physique d’un candidat, c’est petit et totalement déplacé. Mais les raisons évoquées par cette candidate pour garder sa moustache, louables en apparance, ressemblent beaucoup à du mépris envers les femmes qui aiment soigner leur apparence. Le maquillage, l’épilation, les vêtements et la teinture à cheveux ne font pas de nous des bimbos sans cervelle et sans principes!

    • Bof, on a tous eu une ”matante” avec une moustache…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2008
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité