Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 24 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h30 | Commenter Commentaires (443)

    Léo Bureau-Blouin : battre le fer de la notoriété…

    Photo La Presse — Léo Bureau-Blouin

    Photo La Presse — Léo Bureau-Blouin

    De tous les leaders étudiants, Léo Bureau-Blouin affichait à mon avis la maturité la plus évidente ; le calme le plus manifeste, dans les moments les plus tumultueux du Printemps Érable. Puis, le mandat du président de la FECQ a pris fin et il a cédé le plancher.

    Des bruits ont aussitôt couru : on le courtisait pour la prochaine campagne électorale, imminente. Dans Trois-Rivières, a-t-on chuchoté. C’était faux. Mais il n’y a pas de fumée sans feu ! Denis Lessard, de La Presse, nous arrive avec cette nouvelle : il sera candidat du PQ dans Laval-des-Rapides.

    Eh, misère…

    Déception.

    Passons sur le fait que l’ancien leader étudiant s’arrime à une formation politique dont la position sur les droits de scolarité n’est pas tout à fait synchro avec celle de la FECQ. Passons sur le fait qu’adversaire non-partisan du gouvernement ce printemps, ce jeune homme va tenter d’arracher une circonscription aux libéraux.

    Ce qui me désespère, c’est que LBB a 20 ans.

    Oui, oui, je sais : il-faut-des-jeunes-en-politique. Mais faut-il qu’ils soient si jeunes ? Faut-il qu’ils soient si verts ? Faut-il qu’ils n’aient mariné que dans le politique, pendant l’essentiel de leur vie active, avant de se donner à l’électorat ?

    Nous vivons dans l’ère des politiciens professionnels. Jean Charest en est l’exemple suprême : il n’a fait que cela. Nathalie Normandeau, avant d’être mairesse en Gaspésie, avait fait partie du personnel politique libéral sous le gouvernement Bourassa. André Boisclair est un autre exemple patent d’une carrière de « jeune politicien ».

    Peut-être qu’on peut être très bon, même en n’ayant fait que de la politique. Je suis sûr qu’on peut être meilleur en ayant, avant, fait autre chose. N’importe quoi. Du droit, du journalisme, de la gestion, du travail humanitaire, du communautaire. Même de la poésie ! (allez visionner Godin, sur le site de Télé-Québec, pour vous convaincre de l’utilité de la poésie en politique). Bref, la politique, pas de problème. À condition d’avoir vécu un peu…

    Et LBB n’a pas vécu, désolé.

    Il aurait pu aller faire son droit. Après, il aurait pu faire quelque chose, n’importe quoi — défendre des bandits, obtenir justice pour des veuves lésées, gérer une clinique juridique, qu’importe, on s’en fiche — pendant quelques années et, dans une dizaine d’années, décider d’y aller…

    Mais non. Il y va tout de suite. Tant du côté du PQ que de LBB, c’est assez évident qu’on s’est dit qu’il faut battre le fer pendant qu’il est chaud. Le fer de la notoriété, je veux dire.

    Aucun enthousiasme de ma part devant cette candidature : on assiste à la naissance d’un politicien professionnel. Il n’a fait que de la politique. S’il est élu, il en sortira en n’ayant fait que ça, dans la vie.

    Triste.


    • Au moins à 20 ans il n’est ”pas encore” corrompu.

    • J’espère qu’il va prendre une méchante débarque… et cette candidature est extrêmement maladroite de la part du PQ. Ne sont-ils pas au courant qu’une grande partie de la population en a marre des carrés rouges? Qu’ils aient appuyé la grève comme des caves, d’accord, mais là c’est de l’indécence. Le PQ est maintenant officiellement le parti des carrés rouges. Qui dans le parti a bien pu penser que c’était une bonne idée de s’aliéner tous les anti-grève?! Allô?!

    • Je suis plus ou moins d’accord avec vous dans l’ensemble, mais ne faut-il tout de même pas donner la chance au courreur?

      Quand on goûte à la chose publique de façon si intense pendant plusieurs mois comme cela, ça doit être difficile de rester assis sur les bancs à regarder la “game” se poursuivre non?

      Il ne pourra pas faire pire que les poteaux du NPD à Ottawa, au contraire, je crois que sa contribution au sein d’un caucus pourrait être très positive. Tant qu’il ne vire pas comme Ribello (ex pres. de la FEUQ…)

    • Patrick, vous m’enlevez les mots de la bouche ! Effectivement, c’est un ”green”. Cela m’apparait comme une autre démonstration d’opportunisme de la part de Pauline. Les politiciens de carrière que vous décrivez sont comme les professeurs; les meilleurs sont ceux qui ont du vécu, de l’expérience de travail. Ne me parlez pas d’un professeur qui n’est jamais sorti de l’école !

    • Le plus posé, le plus calme … mais un suiveux quand même. Il restait solidaire des pitreries de la (manque de) Classe. C’est à peu près tout ce qu’on pouvait lui reprocher (même si c’est déjà beaucoup).
      Si le PQ est élu, je le nommerais ministre de l’éducation. Il tomberait sur les fesses en voyant l’autre coté de la médaille.

      “S’il est élu, il en sortira en n’ayant fait que ça, dans la vie. Triste”
      Non, je ne crois pas. Son expérience en politique pourra l’aider à faire son droit ou autre chose. Pourquoi, ça serait triste de faire le chemin inverse des autres. Ca en prend des fois. Sinon, c’est tout le monde pareil comme dans 1984 (en exagérant un peu).

    • À mon avis il y a des métiers où 20 ans c’est trop jeune pour exercer. Je suis d’accord avec vous.

    • À choisir entre un jeune qui a des convictions et qui veux VRAIMENT changer les choses et un autre qui marine dans le purin depuis 40 ans mon choix n’est pas difficile à faire. Les grandes révolutions ce sont les jeunes qui les ont faites. LBB a un discours autrement plus articulé et convaincant que les lecteurs de cassettes du PLQ.

      Je lui souhaite la meilleure des chances possible et il a tout mon support.

    • Un excellent exemple de politicien professionel est le député Nicolas Girard: mouvement étudiant collégial et universitaire, adjoint de Boisclair en sortant de l’université, Boisclair s’en va à Harvard et Girard prend son comté. Il n’a jamais connu autre chose que la p’tite politique depuis qu’il a 18 ans.

      Je ne connais personne (aucun avocat, ingénieur, comptable, médecin, professeur, name it) qui est reconnu dans sa job et dans sa communauté qui, s’il était élu, deviendrait Ministre. Pourquoi y aller dans ce cas?

      À moins d’être recruté par le parti, oubliez ça. Peut-être Secrétaire parlementaire après 2 ans si vous vous êtes fermé la trappe et avez montré patte blanche en étant un bon soldat loyal et téteux.

      Qui dès lors à part un p’tit jeune ou un apparachik du parti voudrait quitter sa job et sa liberté pour gagner $80,000 à se faire dire 75 heures par semaine, loin de sa famille, quand se lever, quand applaudir et se faire remettre les lignes de presse de la journée? Sans oublier que le parti ne paye pas les contribution des députés aux causes locales (Chevalier de Colomb, scouts et autre acitivés de financement social). Donc ça sort de votre poche. À coup de $100, le salaire vient de diminuer à $75,000 par année.

      La politique attire maintenant ceux qui n’ont jamais rien connu d’autres et qui pensent être des HOMMES D’ÉTAT!!!! (lire la dérision ici), des jeunes qui veulent se faire un nom, et des vedettes recrutées via la promesse de pouvoir (qui est de toute façon entièrement dans les mains d’un Premier Ministre, de son Chef de Cabinet et des argentiers des partis….).

    • Tant mieux pour lui…

      Eh, empocher la grosse paie pour avoir défendue une hausse de frais Universitaire qu’il n’aura jamais payé car il n’est jamais allé à la dite université… c’est vrai qu’avoir un diplome de science humaine au Cegep te prépare vraiment pour la vie… Me semblait que c’était une formation “pré-Universitaire”…

      De plus, je me questionne sur les valeurs du jeune homme qui ont l’air variables selon l’appat du gain… voici une citation du journal métro sous la plume d’annabelle Blais:
      “Questionné à savoir s’il comptait joindre la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) une fois à l’université, M. Bureau-Blouin a répondu que son diplôme restera sa priorité”. Tellement prioritaire qu’il abbandonne déjà ses études…

      Finalement, engagé autant qu’il veux, entousiaste autant qu’il peut, me semble qu’il pourrait au moins attendre d’avoir voté une fois dans sa vie au provincial avant de se présenter…

      Mais c’est vrai que tous, en sortant du Cégep, nous savions tout sur tout, que pouvions nous bien apprendre de plus, le monde devait maintenant nous écouter car nous avions LA connaissance…

    • Vous avez un bon point mais il y a d`autres arguments qui peuvent être aussi solides.

      Vous dites qu`il aurait pu vivre un peu et revenir plus tard afin de s`attaquer avec plus de maturité à la chose politique. N`est ce pas justement le bon vieux politicien de carriere qu`on est pu capable de voir dans le paysage québécois? N`y a t-il pas nécéssité de rédéfinir le politicien justement ?

      Tsé , faudrait savoir ce qu`on veut. Le confort de l`indifférence de la génération actuelle au pouvoir. Des professionnels du style ministre Bolduc impuissant ? Des amis du systeme ? Des adeptes des grandes discussions vides de tout réalisme et répercussions ? Des tapis à la maire Tremblay ? Des individus douteux à la maire Marcotte ? Des napoléons à la maire Labeaume?

      En ce sens, cette nomination n`est peut-être pas si pire. Et puis en quelque part il faut que les jeunes s`identifient à des politiciens sans quoi la releve est inexistante .

      Et puis , force est d`admettre qu`il a le style parfait pour devenir politicien. Son discours réfléchi et coloré qui laisse sous-entendre un paquet de choses mais qui ne se compromet pas c`est typique non ?

      Moi justement le seul reproche que je pourrais lui faire c`est d`aller se faire taire par une ligne de parti et un chef. Parce que c`est ca la politique en 2012,à un tel point que la seule planche de salut du Québec serait que les chefs de partis soient tous battus au prochain scrutin. Ca serait la seule facon de garantir du sang neuf ,de nouveaux visages et de nouvelles idées peu importe l`allégeance.

    • Le Denis Coderre du Plateau?

    • Votre point de vue se défend.

      Mais, considérant ce qu’on voit des politiciens depuis des lustres, on a pas grand-chose à risquer.

    • M. Lagacé,
      dans un sens vous avez raison, mais d’un autre coté, si le gars avait de l’expérience de travail dans la gestion de la construction, mettons, sa candidature serait-elle meilleurs.
      Prenons l’exemple de Couillard qui était médecin, son passage en politique et sa sortie se sont guère glorieuse. Le principal atout de LBB pourrais être qu’il est libre de toute influence.

    • Le problème le voici, disons que vous auriez un intérêt pour la politique active, que député ça vous tente.

      Regardez la paie, les avantages et la possibilité de se trouver une job après… Ça vous tente toujours???

      Vous ne pouvez pas attirer l’élite du droit, du journalisme et de l’administration en leur disant qu’ils vont au minimum couper leur salaire en deux sinon par 10.

      Comment se fait-il que notre premier ministre se prenait un salaire de son parti? Pour payer ses factures! Boisclair a fait la même chose.

      Pour être député il faut-être indépendant de fortune sinon, si on est compétent dans notre domaine d’activité, on perd de l’argent.

      Autre que de servir de chair à canon, LBB va surtout faire mal à Marois. Le PLQ aura beau jeu de dire Marois = carré rouge = la rue.

    • La question est plutôt de savoir s’il se présente en politique avec un objectif en tête. Il a tout ce qu’il faut d’un point de vue “personnel” pour être un bon député. Il a du charisme, il s’exprime bien et n’est pas intimidé par les caméras. Il faut seulement qu’il ait des idéaux plus grand que d’être seulement réélu à la prochaine élection. C’est le problème d’un Charest ou d’un Rebello. Ils n’ont rien fait d’autre et sont prêts à changer d’opinion au gré des sondages afin de garder leur siège.

    • Tout à fait d’accord. Des politiciens professionnels, nous en avons suffisamment. Pour ma part, je propose de limiter à trois mandats MAXIMUM la participation à la. Il politique active de chaque citoyen. Cela assurerait le renouveau et permettrait les nouvelles idées. Quand on pense qu’un ministre reste en poste rarement plus de 3 ans dans un même poste de ministre, ma proposition me semble réaliste.

    • Vous semblez désespérer et triste de voir qu’un jeune homme de 20 ans se lance en politique sans avoir travaillé avant…
      Je ne suis pas du même avis. Il y a des ouvriers qui sont seront ouvriers toutes leur vie. Il y a des avocats qui seront avocat toute leur vie. Il y a aussi des personnes qui commenceront une carrière dans un domaine pour en changer à un autre moment de leur vie.
      Tant qu’à moi, Léo Bureau-Blouin peut se lancer dans la politique sans avoir passé par un autre domaine. Il a ce qu’il faut. L’assurance, l’articulation, un certain charisme et la capacité de débattre d’idées avec conviction.

    • Eh oui… un des (nombreux) problèmes du Québec, c’est que le prochain PM sera probablement un politicien professionnel: Charest ou Marois. Les deux vieux partis aiment ça les “PP” (pas pour rien qu’ils sont déconnectés!), alors pas étonnant que la Future Première Femme Première Ministre du Québec en choisisse un.

    • Qu’est-ce qu’il faut pour être un bon politicien? Du leadership, de l’imagination, de l’expérience?
      Actuellement on a un PM qui n’a que de l’expérience. Alors pourquoi ne pas donner sa chance a LBB?

      François Racine

    • J’ai eu les mêmes réflexions en voyant la nouvelle ce matin. Un peu triste, en effet. Malgré tout, je lui souhaite la meilleure des chances!

    • Je crois que tout dépend des intentions de M. Bureau-Blouin. Il serait effectivement triste qu’il devienne un politicien professionnel n’ayant fait que ça, mais je vois ça plutôt d’un bon oeil s’il vise un des objectifs suivants:

      - Défendre les intérêts des étudiants en désaccord avec la hausse auprès des autorités du PQ, et ainsi, possiblement auprès du prochain gouvernement. S’il se tient debout pour les étudiants au PQ (où la ligne de parti est souvent moins dur) il aura rempli un rôle important.
      - Encourager les étudiants à investir le milieux politique au lieu de la rue, ce qui leur a été reproché abondamment. Peut-être qu’un ténor étudiant “pro-hausse” se joindra aux libéraux.
      - Une frange des étudiants n’a pas confiance envers les politiciens, mais ils ont confiance en LBB. Ça peut faire voter les jeunes.
      - Et finalement, s’il se limite au seul présent mandat (dans le contexte de la crise étudiante), et qu’il va faire son droit et pratiquer dans 4 ans en se disant “mission accomplie”, je crois que ça aura valu la peine.

      Bref, selon moi, tout dépendra de la façon dont LBB agira pour déterminer si oui ou non son entrée en politique est une bonne chose.

    • Denis Lessard: «Joint en fin de soirée, M. Léo Bureau-Blouin a confirmé la rencontre avec la direction du PQ aujourd’hui. … Il se dit aussi courtisé par Québec solidaire et la Coalition avenir Québec (CAQ)»

      Après Rebello, voici le rebelle Léo! Décidément, on se demande où va la CAQ!

    • Moi ce qui me dérange, c’est la crédibilité des leaders étudiants. De quelle éthique et de quelle crédibilité peuvent-ils se prévaloir lorsqu’on sait qu’ils se ménagent tous les portes de sorties au PQ, pendant qu’il s’opposent (parfois de mauvaise foi) au gouvernement?

    • Encore un profiteur, car il va utiliser la crise étudiante à son avantage et à celui du PQ. Le PQ qui dénonce depuis des mois que les Libéraux et Charest vont utiliser cette même crise.

      Je souhaite que LBB ne soit pas élu, qu’il poursuive ses études, et exerce un emploi, autre que politique, afin qu’il apprenne la vraie vie, celle de vrais contribuables, avec les hauts et les bas que cela implique.

      Dans 10 ans ou plus, s’il le désire, il pourra toujours revenir dans la vie politique, mais d’ici là, il aura accumulé un bagage de connaissances et de sagesse, lui permettant d’avoir un jugement et des opinions plus réalistes, et non seulement idéalistes.

    • Les politiciens de carrière détruisent la politique. Quand tu n’as que ça comme posibilité de travail, tu t’arranges pour te faire élire. Tu ne travailles plus pour des idées, mais pour toi-même. C’est triste.

    • Léo Bureau-Blouin, le plus mature des 3 porte-parole? Eh misère, ce qu’il ne faut pas lire…

      Le plus achetable? Oui.
      Le plus carriériste? Oui.
      Le plus corporatiste? Oui.
      Le sans-colonne? Oui.
      Le manipulateur? Oui.

      Le plus mature? No way. Vous irez demander aux 4 cégeps qui se sont désafilliés de la FECQ ce printemps, s’ils pensent que LBB est le plus mature de la gang.

    • Espérons ne pas avoir affaire à un Mario Dumont 2.0.

    • Le PQ vient de se brûler avec ça, ils vont renforcer les appuis à Jean Charest en ayant un porte-étandard des carrés rouges dans son équipe! PQ vient de déconstruire ce qu’ils s’affairaient à rebâtir depuis quelques mois, leur crédibilité. Avec QS j’aurais compris, mais quelle gaffe le PQ vient-il de commettre…

      Par contre, je suis certain que si monsieur est élu et qu’il commence à voir son salaire de 100 000$ grugé à 40% par les impôts, il va changer d’avis sur la gratuité scolaire!

    • Jean Charest n’a-t-il pas été avocat de 1981 à 1984? (Bon… pas énorme comme expérience “autre” mais quand même…)

    • Et le NPD ? Il n’y a pas de jeunes dans la 20aine ? Et les candidats de QS ou de ON ? Ou encore le dernier candidats du PLQ dans Masson ? Claude Charron ? Et j’en passe!

    • Dans le fond c’est vrai, mieux vaut présenter des Ruth-Ellen et voter pour des candidats poteaux qui ne font même pas campagne.

    • Léo Bureau-Blouin est l’archétype du petit carriériste qui milite dans la FECQ/FEUQ pour son propore profit. Les fédérations sont des club-écoles du PQ depuis leur création. C’est pourquoi la frange plus combative du mouvement étudiant (ASSÉ, et MDE avant elle) DÉTESTE les fédérations étudiantes à en vomir… Les fédérations étudiantes ont été créées pour faire contrepoids à l’ANEEQ (l’ASSÉ de l’époque, si vous voulez) et mettre de l’avant une stratégie de lobbying plutôt que de construction de rapport de force…

      Léo n’est pas le plus mature; il est le plus politicien, le plus sournois, le plus fourbe, le plus malhonnête… Quoique GND ne suit pas loin derrière, avec QS.

      Les seuls qui ont discours cohérent, sensé, organisé, radical, porteur, intelligent, c’est l’aile gauche de la CLASSE : Force étudiante critique.

    • Peut-etre qu’il est jeune LBB mais il a tout de meme demontre des qualite que peu de politiciens possedent. Et puis c’est un job de depute qu’il demande, pas de premier ministre. Il va etre dans la communaute a ecouter ce les gens veulent. C’est pas la pire ecole de vie.

    • Très juste M. Lagacé. Le Québec a besoin d’un nouveau politicien professionnel comme un chat de goutière a besoin d’une nouvelle puce. Encore moins d’une puce qui n’a pas de vécu. Expérience de vie limitée (oui, oui, le mouvement étudiant, mais encore) qui n’est pas compensée par une éducation significative (un DEC… Au canada anglais sont seul diplôme obtenu serait un diplôme d’étude secondaire…). En quoi est-il un bon candidat? Seulement parce qu’il est connu et apprécié. C’est peut-être bon (peut-être…) mais ce n’est certainement pas suffisant.
      A. Parent

    • Comme vous l’exprimez si bien M. Lagacé, le PQ tombe dans le sensationnalisme indu. Je n’ai rien contre le jeune homme en question, mais une profonde connaissance du système gouvernemental est, selon moi, un prérequis pour obtenir présenter sa candidature à une élection.

      J’ai complété mes études en droit et je peux garantir une chose, ces études permettent à l’étudiant de connaître profondément les mécanismes gouvernementaux, d’être à même d’avoir une position réfléchie sur la question constitutionnelle et surtout, d’avoir les outils nécessaires afin d’interpréter un texte de loi.

      Malheureusement, l’appât du gain (125 000 $ par année environ) semble animer ce jeune homme qui préfère mettre de côté l’intérêt publique plutôt que de privilégier une formation qui, à coup sûr, fera de lui un bien meilleur politicien qui ne se laissera pas influencer par ses conseillers.

      La plupart des bons premiers ministres de l’histoire (Trudeau, Lévesque, Bourassa, Parizeau) que le Québec a connu ne dépendaient de rien ni de personne, ce qui a fait d’eux des politiciens d’exception. Lesa politiciens professionnels (Lucien Bouchard, Jean Charest, André Boisclair, Lyne Beauchamp) sont en train de mettre a feu et a sang notre province pour des intérêts corporatistes.

    • Tout à fait d’accord. Tous les parents du Québec devraient lui crier bien fort « Commences par finir tes études !!! » . Incluant maman Marois !

    • Faire de la politique, cela n’équivaut pas à “faire quelque chose”? Le politique est encore le meilleur véhicule pour avoir un impact important et durable sur sa société (plus que défendre des bandits!?!). L’engagement politique mérite respect et admiration (je sais : “devrait mériter”), même quand on défend des idéaux jeunes de quelques années seulement. Bonne prise pour le PQ. Bonne cible pour le PLQ. Paquet vs Bureau-Blouin… ça devrait être intéressant!

    • Pourquoi des avocats, et non pas des gestionnaires, des vrais?

      T. Rightman

    • Parfaitement d’accord!

      Je suis mal à l’aise aussi du fait que le PQ carbure autant à la notoriété.
      Comment se sentent les candidats moins connus qui pourraient peut-être être d’excellents députés près des citoyens et qui se font tasser par des” veudettes”…

      Le PQ serait-il aussi opportuniste qu’on le pense?

    • Personnellement, je trouve votre commentaire pessimiste. Il est probable qu’il brigue les suffrages cette fois-ci mais qu’il ne fasse pas carrière en politique. La politique peut aussi être une étape. Il a toute la vie devant lui. Il peut peut-être faire une différence et poursuivre sa vie en faisant autre chose… C’est comme si le fait de faire son droit ou de le pratiquer ne pouvait pas suivre un temps en politique… Il découvrira peut-être des aspects de lui qu’il ignore… Pourquoi ne pas lui faire confiance ?

    • À la fin de sa carrière politique il sera commentateur à la tivi.

    • Je suis entièrement d’accord avec vous.

      J’ai milité de 15 à 18 ans au Parti Québécois, justement. J’ai décidé de lâcher le tout, non pas parce que j’avais changé d’opinion, mais que je me trouvais trop inexpérimenté. J’allais entamer mes études universitaires. Je pense avoir fait le bon choix, j’ai maintenant 25 ans, mon bac, ma maîtrise, un bon emploi depuis la fin de ma maîtrise. J’ai maintenant une expérience du vrai monde: du 9 à 5, 5 jours sur sept, 52 semaines par année. J’ai des idées plus posées, plus nuancées, mes valeurs, elles, n’ont pas changé.

      J’ai décidé récemment de recommencer à militer, 7 ans plus tard. J’ai maintenant une expérience de vie, je suis un professionnel et je le serai, avant d’être politicien.

      Et cela découle d’un questionnement plus profond: Comment peut-on changer efficacement un système lorsque la seule chose que l’on connait est ledit système? Ce seront les premiers à nous dire qu’on ne change pas quelque chose qui fonctionne “bien”. Ils nous diront cela à propos de la proportionnelle, à propos du financement public des partis politiques…

    • Comme vous le dites, il faut battre le fer quand il est chaud. La notoriété c’est tres éphémere. Il devrait finir son droit et ajouter a ses connaissances avant de faire le plongeon dans l’arene politique. Commencer beaucoup de chose et ne rien finir est un signe d’immaturité. Vraiment pas une candidature emballante.

    • Bonjour M. Lagacé,

      Quand vous dites à propos de Léo Bureau-Blouin «Je suis sûr qu’on peut être meilleur en ayant, avant, fait autre chose.», je n’en suis pas aussi certaine que vous! On n’a qu’à penser à ces nombreux politiciens qui ont fait autre chose et qui sont connus comme déconnectés des besoins du peuple et de leurs désirs: David Whissel (mais a-t-il vraiment fait autre chose que de la politique?), Mme St-Pierre, M. Tomassi, Mme Marguerite Blais, etc.

      Je connais de nombreuses personnes dans mon entourage qui n’auront jamais cette conscience sociale et cette analyse profonde des enjeux économiques auxquels nous sommes confrontés malgré leur âge et leur longue expérience de travail. Et je ne leur en veux pas du tout! Mais je connais de très jeunes personnes qui possèdent ces qualités et qui n’ont pas tant d’expériences de travail!

      Avec tout le respect que je vous dois, je ne partage donc pas votre opinion au sujet de Léo Bureau-Blouin qui a peut-être une expérience de vie plus importante que vous croyez! Du moins, semble-t-il plus proche du peuple que bien des politiciens qui disent nous représenter!

      Enfin, je crois qu’un représentant de cette jeunesse revendicatrice apportara un peu de fraîcheur au sein de nos vieux politiciens «avec autres expériences »

      qui ont

    • Tout à fait d’accord avec ce commentaire, la seule valeur ajoutée est la popularité.
      Son expérience de vie: 20 ans, un Dec en sciences humaines, visiblement sans maths car ce calcul politique est horrible, et quelques “glory minutes” au téléjournal.
      Bienvenue à Star-académie!
      Il n’aura certainement pas mon vote…:)

      Dave Drolet, Québec

    • Parfaitement d’accord avec vous, M. Lagacé. Je me disais à peu près la même chose quand j’ai appris la nouvelle. Top vite, trop jeune et encore trop mouillé; voir autre chose lui aurait fait du bien, ça ouvre des perspectives. Mais bon, je lui souhaite néanmoins bonne chance.

    • J’ai le même sentiment… Bien que je sois d’avis qu’il pourra faire une bonne job en poltique étant donné les grandes qualités qu’il a démontrées, je crains que la politique lui brise les os…

    • Bonjour M. Lagacé,
      Ce passage de votre chronique m’a fait sourciller:
      “Passons sur le fait que l’ancien leader étudiant s’arrime à une formation politique dont la position sur les droits de scolarité n’est pas tout à fait synchro avec celle de la FECQ.”
      Ce n’était le but de votre chronique de couvrir ce point et vous vouliez parler d’autre chose. Je comprend très bien, c’est votre chronique après tout! Je ne pense cependant pas qu’il faille passer trop rapidement sur ce fait. N’y a-t-il pas là un cynisme spectaculaire venant d’un jeune homme qui a dirigé le mouvement étudiant qui a, entre autres choses, sévèrement critiqué (c’est le moins que l’on puisse dire) la classe poitique en place. Comment peut-on participer à une telle fronde envers le gouvernement sur la question de la hausse des droits de scolarité et justifier tous les débordements qui se sont ensuivis et ensuite, presque aussitôt, alors que le débat continue de faire rage et menace de reprendre de plus belle, se porter candidat pour une formation politique dont la position, bien que pas très claire…, n’est pas tout à fait alignée sur celle défendue par les étudiants??? Il me semble qu’il y a là un compromis de principe qui n’honore pas LBB. Il me semble aussi qu’il y a là un autre exemple de comportement par un des leaders étudiants (ex dans son cas) qui ressemble au comportement des politiciens vertement critiqués par es étudiants; cynisme, opportunisme, manque de principes et de cohérence… En les regardant aller ce printemps, je me disais qu’il y avait là de la graine de politicien. Au moins s’ils étaient vraiment différents de leur aînés… LM DUBÉ.

    • Bien d’accord dans l’ensemble. Il n’a que 20 ans et pas beaucoup d’expérience.

      Cela dit, il faut bien reconnaître que l’âge est un critère pas facile à évaluer. À partir de quel âge devient-on assez “mature” pour devenir député? 21 ans? 22?, 25? Si on veut être honnête, on doit admettre que si l’on peut voter à 18 ans, il est légitime de se présenter à 18 ans. Personne ne nous force à voter pour lui.

      J’ajouterais qu’entre un LBB de 20 ans, qui est intelligent, articulé et encore idéaliste (dans le sens de: il a des idéaux) et un politicien libéral ou caquiste de 50 ans qui a été homme d’affaires toute sa vie et qui ne va en politique que pour le pouvoir qui’il pourra exercer dans sa région (pouvoir qu’il pourra monnayer ensuite, quand il se retirera de la politique “pour des raisons familiales”)… eh bien je préfère LBB.

      Pour finir, question à Pat Lagacé: si LBB s’était présenté pour QS ou Option Nationale, aurais-tu écrit la même chronique?

    • Analyse complète; rien à rajouter. La maturité et l’expérience de la vraie vie quotidienne au ras de la société (avec ses diverses composantes) est indispensable avant de prétendre « Représenter le Peuple »…dans une Constituante ou un Parlement! Les politiciens carriéristes comme Charest devraient être de rarissimes exceptions. Duplessis s’est présenté pour la 1ère fois en 1923 et il a été battu; sa carrière a commencé en 1927.

    • Duplessis avait 37 ans quand il a pu siéger pour la première fois!

    • Mais s’il est élu, il va apprendre vite en … titi ! S’il y a un milieu pour aller vite, c’est bien dans un parti politique … Et l’intelligence, ça ne s’apprend pas et, de toute évidence, LBB en est fortement doté.

    • Effectivement, il se sert de sa récente notoriété et sûrement qu’il fait bien. Celle-ci aurait été éphémère de toute façon, qui se souvient des leaders étudiants durant la crise des prêts et bourses de 2005?

    • J’avoue qu’un politicien de 20 ans pourraient avoir de la difficulté à travailler pour son comté, mais peut-être pas non plus. Le problème est que la vie politique est pas super attrayante pour des gens qui ont vécu, s’ils sont rendus dans une zone de confort. Ça gruge beaucoup de temps et le retour sur l’investissement n’est pas toujours évident pour des gens qui ont tout à perdre. Regardez juste Trudeau qui attend le go de sa femme pour se présenter comme chef du PLC.

    • Lorsque j’étais dans le mouvement étudiant, vers la fin des années 90, et qu’on manifestait sur les clauses orphelins, c’était typique. Entre eux, les représentants étudiants chiâlaient sur la façon de gérer de Pauline Marois – qui était ministre de l’Éducation, à l’époque – , mais lorsqu’elle entrait dans la pièce… oh la la! C’était madame la ministre, on vous aime bien madame la ministre, liche, liche, liche…

      C’est dans un congrès de la FECQ que ma désillusion sur les groupes étudiants et, par la bande, sur la gauche, a commencé.

      La réalité est que plusieurs représentants de l’époque rêvaient de porter les couleurs du PQ, quitte à modérer ou abandonner certaines de leurs idées… comme on peut le voir, ça n’a pas changé, le mouvement étudiant est toujours le club-école du PQ… la seule chose qui a pu changer est que certains se voient peut-être candidat pour QS ou ON…

    • Trop jeune, trop belle, trop absente, trop vulgaire, trop riche, trop girouette, trop de ci et trop de ça. Faudrait pas parler des «pas assez de», on finirait pas.

      Moi ce qui me décappe le plus c’est la facilité de girouette que nos politiciens (tout cour) sont capable de faire avec une aussi grande aisance et désinvolture.

      C’est fini le temps que l’on pouvait jurer allégence, se cracher dans la main pour signer un pacte et d’avoir le coeur d’une seul et unique couleur.

      La beauté, l’élégance et le charme ont remplacés la passion, la volonté et l’arrogance.

      L’image est devenue le message.

    • Vous me rappelez cet oncle qui me crois insouciant alors qu’il possède l’expérience de la vie.

      Toujours les même candidats que l’on croit au bout du rouleau, mais qui se représentent encore… Voilà la vision moderne de la politique québécoise.

    • Je ne suis pas d’accord avec vous. Je crois que Léo Bureau-Blouin est un excellent candidat pour le PQ.

    • Comme vous dites, SI il est élu.

      Opportuniste, de la part du PQ, encore une fois.

    • C’est une très belle prise pour le PQ. On ne peut que s’en réjouir pour la politique, pour la démocratie, pour les idées nouvelles, pour le progrès sociale peut-être aussi, mais pour lui-même…pas sûr qu’il aurait pas dû finir ses études!!

      Sur un autre plan, ce qui m’écoeure au plus haut point depuis 2 ou 3 semaines c’est de voir Charest saupoudrer les millions $$$ ( 1.4 milliard $$ selon la CAQ) lui qui n’avait pas une cenne pour nos enfants et nos petits-enfants lors de la grève étudiante mais qui en avait suffisamment pour les faire tabasser par sa police, lui qui, entre 2 élections, se terre comme un rat dans son bureau et
      envoie des femmes au front, lui qui, généralement suffisant et arrogant, se montre la face environ
      une fois au 4-5 ans pour venir nous faire des belles risettes, des belles finesses et ouvrir le portefeuille, notre portefeuille, et nous endormir de belles promesses qu’il ne tient pas une fois élu, pour n’en faire qu’á sa tête et oublier le peuple!

      Vivement des GND, des LBB et des MD en politique pour nous débarrasser de ces pourris!
      R. Boisvert

    • Est-ce ca la définition d’opportuniste?

    • J’aime mieux un jeune de 20 ans au verbe précis et à la pensée structurée que la gang de balbutiants qui composent la troupe de valets de Jean Charest. Même la ministre de l’Éducation a de la misère à faire une phrase complète. Claude Charron n’était pas beaucoup plus vieux quand il a été élu (22 ans?) et il a été l’un des bons ministres du PQ.

    • Bon retour M. Lagacé

      Bien que M. Bureau-Blouin n’ait que 20 ans, il s’exprime mieux, a un discour cohérent et mieux étoffé que plusieurs vieux politiciens dits expérimentés. Bureau-Blouin est peut-être vert mais a plus de réparti et de qualité de débatteur que bien des vieux députés ”verts” à l’assemblée nationale ou au musée juste pour rire canadian. Bureau-Bloin vaut plusieurs Bev Oda, Denis Lebel et Maxime ”deuh” Bernier en autre.
      Je souhaite toutes les chances à ce jeune qui a le courage de se faire élire pour changer les choses. Depuis le temps qu’on dit que les jeunes ne s’impliquent pas….Go Léo!

      S. Pelletier

    • Un ami souverainiste m’avait déjà recommandé le film ”Godin” pensant me convertir . À ma grande surprise j’ai adoré ce film. Je ne suis pas plus souverainiste mais j’avoue que j’aurais de la misère à voter contre un homme de la trempe de Godin, sincère et en politique avec ses tripes. Il n’y en a plus comme lui dans le paysage actuel.

      Présentement c’est le vent qui les portent. Si 50 % des gens étaient pour la peine de mort, nos politiciens actuels seraient pour la semi-pendaison des criminels….

    • donnez-y une chance… ok il ne sera pas ministre avant un bout, mais justement il va se faire les dents. Il n’a pas d’enfants ou d’hypothèque ou de voisin à impressioner, gogogo il a plus de talent, de cultutre et de sens critique que 95% du monde toute classe d’âge confondues. Aujourd’hui y’a pas une seule job intéressante qui ne requière pas 5 ans d’expérience et des études universitaires! On met des bretelles et une ceinture sur des pantalons à taille élastique. Faut pas confondre erreurs-et-bétise-occasionnelle avec corruption-et-mauvaise-volonté-institutionnalisé.

    • L’individu s’exprime bien mais ses propos ont la superficialité propre à la jeunesse. Les personnes que nous choisissons pour nous représenter devrait avoir cette maturité basé sur de l’expérience, des connaissances étendues en économie, en droit, en administration. Le Québec a besoin de politiciens de la trempe des Trudeau, Lévesque, Pelletier, Lalonde, Bourassa, Godin, etc (peu importe si on est d’accord avec leurs idées, ils furent de grands hommes d’état).

      Le Québec est pris dans un immobilisme (les acquis pour certains) politique et économique qui nous handicape et nous empêche d’évoluer. Pas étonnant que la population se montre peu intéressé par la politique dont les principaux acteurs n’ont pas évolué au même rythme que le citoyen moyen. On n’a aujourd’hui que des politiciens réactifs plutôt que pro actifs. Ils sont derrière plutôt qu’en avant du peuple. La révolution tranquille, c’était il y a quarante ans, le nationalisme il y a trente ans. Les québécois aspirent à de nouveaux modèles qui correspondent mieux à la nouvelle réalité mondiale. Aucun des partis politiques ne va aussi loin de peur de confronter les acquis, l’immobilisme.

      Malgré son jeune âge, LBB est un conservateur favorisant un modèle social consacrant une certaine sclérose de la société québécoise. Choisir le PQ, un parti tourné vers le passé semble bien correspondre à la personnalité conservatrice de l’individu qui se suis persuadé d’identifie à la Gauche (conservatrice).

    • Son saut en politique va brûler tout le respect qu’il avait pu amasser pendant cette crise. Qu’on soit du côté des carrés rouges ou pas, soyons objectifs et admettons tous que c’est une personne qui sait se tenir debout. La politique, c’est trop sale pour lui, c’est trop sale pour ou il est rendu dans la vie. Il va se faire manger tout rond.

    • Je ne peux qu’être d’accord. Trop de jeunesse en politique, ça ne fait pas vraiment bouger les choses. On a qu’à jeter un coup d’oeil à la députation du NPD à Ottawa pour s’en convaincre. Qui sont-ils et qu’ont-ils fait depuis un an? N’importe quel député nouvellement élu doit apprendre son travail, mais s’il peut puiser dans une vie d’expérience, il apprendra plus vite et sera aussi efficace que possible plus rapidement.

    • Opportunisme à plein nez… S’il est élu, il obtiendre mieux qu’un prêt et une bourse pour des études en droit à l’Université de Montréal qu’il s’apprêtait à entreprendre. il lui sera versé un salaire de député et le compte de dépenses y afférent pour occuper une banquette à l’Assemblée nationale d’où il pourra poursuivre ces mêmes études. Au diable le carré rouge pour lui et, pour les tenants de ce carré, j’espère que la la poubelle n’est pas loin. S’il se présente, j’espère que les électeurs lui serviront une leçon de vie: va faire tes classes et reviens quand tu seras adulte!

    • D’accord. Les ‘politiciens de carrière’ sont une cause importante des nombreux maux dont souffre la politique québécoise.

      Tout député devrait être limité quant au nombre de mandats à servir. Venez servir votre communauté pendant quelques années et retournez ensuite dans votre milieu. Les politiciens de carrière finissent tous par se servir eux-mêmes, tous partis confondus. M. Bureau-Blouin, s’il est élu, finira comme les autres, obsédé par sa réélection et le pouvoir, sans aucune habileté utile à la société, autre que celle du traffic d’influence, tel que si bien démontré par moult anciens élus (Couillard, Normandeau et cie).

      Désolant.

      Francois Brissette

    • Mario Dumont a été élu à 24 ans.

      Claude Chrron à 23 ans.

      André Boisclair à 23 ans.

      Fûtes-vous aussi triste de ces candidatures ?

      Vous le dissimulâtes très bien.

      Reno Campani

    • Et si après 7 ans en politique, ça ne fonctionne plus, pour quelque raison que ce soit, il quittera ce monde avec un diplôme collégial, pas fort comme planification de carrière!

      Un petit gars de 20 ans en politique, vraiment n’importe quoi! Mais bon, tant mieux pour lui! S’il y a assez d’électeurs irréfléchis, le petit gars pourrait être élu et avoir un bon salaire, le temps que ça durera!

      On pourrait se retrouver avec LBB en politique et GND comme chef de la CSN ou de la FTQ. Voilà des jeunes qui auront sû profiter de la tribune de ce conflit étudiant.

    • J’ai entendu l’entrevue donnée par GND au 98,5 de MTL ce matin. Il n’est pas gentil avec LBB.
      Bienvenue en politique LBB

    • Quel mauvaise “bonne” idée! Il ferait mieux d’aller vivre un peu en effet. Ça pue la récupération, pourtant je suis du bord des étudiants et surement pas libérale! Je ne peux pas croire que quelqu’un quelque part n’allume pas chez les péquiste!!

    • Un instant. Tout d’abord, il n’est pas encore député et rien ne dit qu’il le deviendra, le comté de Laval-des-Rapides (le mien d’ailleurs) étant historiquement plutôt libéral.

      Ensuite, il n’est pas rare que des élus poursuivent leurs études en parrallèle avec leur carrière. Tant qu’à apprendre la théorie, aussi bien en apprendre aussi par la pratique. Ne pas oublier que Léo a quand même été président de la FECQ et qu’il a sûrement d’autres expériences de son implication dans la communauté sur son CV.

      Regardez Ruth Ellen Brosseau, qui n’a aucun diplôme complété, est devenue députée fédérale à seulement 27 ans. D’accord, elle a quelques années de plus mais elle avait zéro expérience en politique. Résultat aujourd’hui? Elle se débrouille très bien et ma foi se bouge pas mal le derrière pour le bien de ses citoyens de Berthierville. Elle est extrêmement travaillante, ce qui n’est pas le cas de bien des députés plus âgés…

      Non, je crois que Léo peut faire le job. Il aura peut-être mon vote.

      S.Larousse

    • QU’avait fait Claude Charron à part leader étudiant avant de se présenter pour le PQ en 70?
      On disait à l’époque:” Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années”

    • Et ceux qui ne sont, à vie, que journalistes, curés ou marins ? Tous des ratés ?

      Gilles Bousquet

    • M. Lévesque n’avait pas complété son cours d’avocat mais M. Charest l’a fait, ce qui n’a pas donné, à ce dernier, un avantage principalement…éthique.

    • Je ne comprends pas très bien les arguments qui supportent votre article. Il n’est pas un politicien, son boulot à la FECQ est plus près d’un représentant syndical. Le PQ s’avère un choix logique, tout comme je verrais GND à Québec Solidaire. Finalement, on questionne les candidatures de tout le monde de nos jours, en particulier les journalistes, Dieu merci René Lévesque n’est pas de notre époque.

      Je préfére monsieur Bureau-Blouin à tous ces avocats membres de la Chambre de Commerce que l’on retrouve à l’Assemblée Nationale en nombre qui surpasse Videotron avec ses tonnes de copie.

    • Mais non Patrick, tu n’y es pas du tout. tu réfléchi en Gen-Xer.
      Je le sais, j’en suis.
      toute notre vie on s’est fait dire d’attendre notre tour parcequ’on était trop jeunes par les boomers, jusqu’au jour ou l’on s’est fait dire qu’on était trop vieux par les Y.

      Les Y l’ont compris l’affaire eux autre. Tu fait ta carrière tu suite quand t’en a la chance. Tu fais tout ca vite vite, pis tu prend ta retraite à 35 ans. C’est la mode Britney Spears, mais aussi marc Zuckerberg, et plus porche de nous: Daniel Langlois.

      Que veux-tu Patrick la vie change. aujourd’hui, à 35 ans tu n’est plus compétitif.

    • Je suis ambivalent devant cette annonce. D’un coté je me réjouis qu’il s’implque dans la politique active ce qui pourra inspirer certains jeunes à au moins aller voter et/ou s’intéresser à la politique. Mais d’un autre coté, comment ne pas être tenté d’être cynique et me dire que ça faisait bien son affaire que les négos entre les étudiants et un gouvernement “foirent” étant donné que ce gouvernement libéral allait devenir son adversaire?

      Normand Thouin

    • ..Bon retour Patrick. J’espère que les vacances ont été bonnes.

      Bon, revenons à LBB et, en bon Québécois, prenons une analogie sportive.

      Dans la Ligue nationale de hockey, il y a peu de joueurs qui se retrouvent au premier rang alors qu’il leur resterait encore du temps à passer chez les juniors, voire dans une ligue professionnelle mineure, le temps de s’ajuster à la vitesse du jeu et davantage encore aux affrontements dans les coins avec les «goons« des équipes adverses, un peu jaloux de voir arriver ces jeunots avec leurs beau coup de patin et surtout, leurs gros salaires.

      Le seul de la présente décennie qui me vienne à l’esprit est Sydney Crosby. Dans la NHL à 18 ans et capitaine de son équipe à 19 ans et demie. Imaginez, au Québec aujourd’hui et à cet âge, il n’aurait même pas eu le droit de prendre le volant de sa voiture pour retourner chez lui après avoir bu quelques gorgées de champagne dans la Coupe Stanley.

      Perso, je lui conseillerais d’aller rencontrer Claude Charron qui, à peu près au même âge que lui, venait faire son petit GND à l’Université Laval en tant que V-P. de l’UGEQ. Membre fondateur du MSA en 1967, il est devenu député et leader parlementaire du P.Q. à 24 ans, lors de l’élection de 1970. Je pense qu’il en connaît un max sur les vices et les vertus d’arriver (trop?) jeune en politique. Il serait certainement de bon conseil. Entéka, moi j’essaierais de le rencontrer.

      En attendant, je souhaite à LBB à propos duquel je partage l’opinion de PL, la plus cordiale bienvenue dans les «ligues majeures», là où tous les coups sont permis; là où, en général, les journalistes sont beaucoup moins complaisants qu’à l’endroit des «leaders étudiants», fussent-ils-zé-elles de modestes porte parole; là où l’adversaire siège parfois sur les mêmes banquettes que soi; là où il faut un minimum de solidarité au caucus et encore davantage au conseil des ministres; là ou, quand le chef de cabinet du P.M. appelle pour nous «sonner les cloches», on ne l’envoie pas promener à moins d’avoir derrière soi une carrière solide et devant soi un avenir ne dépendant pas de la politique, genre la médecine, par exemple.

      Mais pour cela, il faut d’abord être élu et là, j’ai comme un petit doute. Laval n’est pas nécessairement le meilleur endoit pour essayer de déloger un libéral. Encore que la circonscription de Laval-des-Rapides ne donne jamais de majorité dépassant 2000 voix, d’un côté ou de l’autre. L’actuel député en a eu moins de 1500 la dernière fois avec un taux de participation à un creux historique. Même Serge Ménard n’a pas eu 2000 voix de majorité en 1998. Ça serait donc faisable.

      Mais quand même, il me semble qu’il est un peu tôt pour prétendre à un rôle majeur à l’A-N. sauf si on pense être le Sidney Crosby de la politique. Et encore, ça fait un an qu’il n’a pas joué à cause d’une fiche commotion cérébrale et il n’aura vingt-cinq ans qu’en août prochain. Alors, mon cher LBB, ne jouez pas la tête basse et attention aux coups en traitre. Ils pourraient même venir de certain(e)s de vos ancien(ne)s allié(e)s.

    • Ce que je trouve triste, c’est que la politique va le bouffer… fini les belles illusions…

    • Je suis entièrement d’accord avec vos propos M. Lagacé. Je ne remet pas en cause sa candidature pour tel ou tel parti, mais le fait qu’il n’a aucune expérience de la vie sauf ces quelques mois à la FECQ…De toute façon, je lui conseille d’au moins terminer ses études universitaires et peut-être penser à faire de la politique active après.
      Jean Hébert

    • kirpitaine et autres a venir:

      donc il faut être âgé de plus de ….ans…commencer à bedonner…commencer à perdre ses cheveux et ses illusions en même temps…même rendu à mon âge j irai y donner 1000% pour qu il soit élu.Ce que vous dites des carrés rouges frôlent l insignifiance. J en ai porté un et j ai été fier de le faire.Pourquoi car j appuierai jusqu à mon dernier souffle la jeunesse même si parfois elle me désespère et si elle veut un monde différent du mien…et c est normal…car si à 20 ans on ne veut rien changer ce n est pas à 50 ,60 ans ou plus qu on peut changer quelque chose.La jeunesse veut avoir sa façon de voir les choses mais qui sommes-nous donc pour les envoyer paître alors que dans 5,10 ans nous n y serons plus.
      Méditez cela:

      On devient vieux quand la jeunesse nous abandonne.

      Si la jeunesse n a pas toujours raison,la société qui la frappe à toujours tort.

      et
      Si on pouvait recouvrer l’intransigeance de la jeunesse,ce dont on s indignerait le plus c est de voir ce que l on est devenu.

      A bon entendeur salut,

      Jn claude Gagnon
      largement septuagénaire.

    • Je crois que ce jeune qui est prêt a ne pas respecter nos lois, qui rejette toute notre organisation de société, qui suggère de faire payer les autres pour leur formation va bien avec le parti Québecois. Manifestation violente, agression des citoyens qui ne partage pas ses idées, je suis sur qu’il sera apprécié au PQ.

    • Et on tasse un pilier (Marc Demars) pour faire de la place…..faire de la politique différemment,mon oeil! C’est de L’a plat ventrisme pour grappiller des votes Pauline est vraiment prete a tout pour son dernier tour de piste !

    • Comme j ai eu raison d écrire ce que je viens de faire…tous ses vieux membres ou partisans aveugles du liberal party,qui a donné naissance depuis 9 ans au pire gouvernement de notre Histoire…et là on frappe sur tout ce qui bouge….cessez donc de regarder …un miroir à 2 faces!!!

    • C’est sûr que 20 ans c’est jeune pour se lancer en politique mais il faut comprendre le contexte dans lequel il se lance si il n’y aurais pas eu la crise étudiante dans peut-être 10,15 ou 20 ans et hop en politique mais avec le printemps qu’il a connu il est plus que normal qu’il fasse le saut. De plus, son jeune âge va être un avantage devant l’électorat. En 2007, je me suis présenter pour être commissaire scolaire, j’avais 25 ans pis tous les gens que je rencontré durant ma campagne trouvait que c’était raffraichissant de voir un jeune qui s’implique en politique

    • Après Jean-François Lisée, c’est Léo Bureau-Blouin qui te coupe l’herbe en dessous du pied cher Patrick ???

      L’herbe de Laval-des-Rapides, ton patelin par-dessus le marché (nocturne) à part de ça :o))

    • He should finish his law degree first. Then, he could very well be a force to be reckoned with. I think he’ll shake things up a bit, we could use a few idealistic people in the AN. I like him. But without a law degree, he won’t get as far as he could. He’s a smart young man.

      My message to him: Get your law degree first.

      Please excuse my use of English, my written French is embarrassing.

    • @superlulu, quelque part il est déja corrompu car l’opportunisme en politique est une ouverture à accepter d’autres types disons de pots de vin.
      Quant à lui, mauvais timing et tout le reste et il va se faire détruire.

    • finalement c’est peu-être son moyen ultime d’éviter la hausse des frais de scolarité…
      le talent de communicateur de LBB ne fait aucun doute. le reste on verra bien à l’usage. dans le contexte ou il existe un conflit qui n’est toujours pas réglé, que LBB était aux premières lignes me semble que je me serais gardé une petite distance avant d’embarquer dans l’arêne, du côté LBB et du côté du PQ…

    • En fait LBB a peut-être enfin compris que la seule université gratuite c’est celle de la vie. Encore faut-il y travailler afin de développer la maturité qu’exige la politique.
      Honte à un parti politique qui encourage un jeune, par opportunisme, à faire un plongeon aussi périlleux. On joue avec son avenir.
      F Lavigne

    • Quand je vote pour un candidat, je m’attends à ce qu’il supporte les valeurs du parti qu’il a choisi de représenter et qu’il ait une très bonne connaissance des différents dossiers qui animent notre société. Je m’attends à ce qu’il représente autant les chômeurs que les travailleurs, autant les professionnels que les ouvriers, autant les enfants que les personnes âgées, autant les étudiants que les recteurs. Et plus encore, qu’il s’associe à des projets porteurs pour toute la société québécoise. En regard de ce qui précède, je ne crois pas que M. Bureau-Blouin pourrait, à cette jeune période de sa vie, endosser ce que je recherche chez un représentant du gouvernement, qu’il soit au pouvoir ou dans l’oppostion.

    • ”Ne sont-ils pas au courant qu’une grande partie de la population en a marre des carrés rouges”

      Parlez pour vous. N’êtes-vous pas au courrant que l’autre grande partie de la population supporte la cause étudiante et en a archi marre des magouilles libérales.

    • Naturellement favorable au PQ, je passerai mon tour cette fois. Décision prise au printemps, ce ceci confirme le manque de jugement de dirigeants péquistes. Les carrés rouges, sauf les suiveux évidemment, sont des gens qui n’acceptent autre chose que de gagner. Sinon gare à vous, ils vous insulteront et pourraient devenir violents. Lorsque vous leur ferez remarquer qu’ils exagèrent peut être un peu, ils vous diront que la violence n’en est pas, et que vous avez rien vu encore … Ce petit groupe devrait être mis en punition… Pas désigné comme candidat au poste de législateur !

    • Dans l’éventualité que Pauline devienne Pauline première, quel serait la position du partie au sujet des droits de scolarité, et ceci en rapport avec un possible élu tel que Léo Bureau Blouin qui mettra sûrement ses conditions. Ne serait-il pas en conflit.

    • Vous me faites rire monsieur Lagace, tout cela a ete bien prepare, bien pense, et bien huile…. mais pas par Marois , par ceux qui tirent les ficelles au PQ, par ceux qui ont prepare la crise etudiante, et par ceux qui ont piege le gouvernement a declencher des elections….vous etre un grand naif monsieur Lagace

    • Je pense tout à fait comme vous M. Lagacé. Au fort de la crise étudiante, je me disais que, les leaders des associations étudiantes seraient les seuls grands gagnants… Que tous les étudiants en grève seraient sacrifiés pour l’intérêt individuel des leaders des associations étudiantes… Les 2 autres leaders, seront sans doute repêchés par les centrales syndicales. À suivre !

    • Parfaitement d’accord avec ce billet. Il faudrait que les politiciens apportent quelque chose à la politique, sinon c’est un peu incestueux.

      Par ailleurs, je pense que le PQ fait une grosse erreur en mettant LBB sur les poteaux. Premièrement, ça sent l’opportunisme mais en plus, ça identifie le PQ au mouvement étudiant. Je craint que plusieurs électeurs qui n’ont plus confiance au PLQ (et ils sont nombreux) ne voteront pas PQ parce qu’ils détestent plus les petits blanc-becs gâtés qui bloquent la circulation que le PLQ (et ils sont nombreux).

      Vous allez voir. Le PLQ sera réélu à cause des erreurs de Pauline Marois. Quand je pense qu’elle n’avait qu’à fermer sa trappe et laisser ses casseroles dans la cuisine, ça me done la nausée.

    • Curieux de lire les libéraux s’offusquer du manque d’expérience de LBB mais Jean Charest a été aussi un jeune politicien qui n’a à peu près rien fait que de la politique *** y compris en tant que LEADER ÉTUDIANT ***
      Eh oui. Fallait le souligner. Cela dit, d’excellents jeunes députés ont jalonné le parcours des partis politiques. Claude Béchard, Nicolas Girard, Claude Charron, par exemple. Sauf qu’un jeune est plus vulnérables aux bévues. Claude Charron et André Boisclair en sont la preuve. Par contre, l’alcoolisme de Mulroney ou W. Bush ont eu lieu alors qu’ils n’était pas encore politiciens. Ça n’a pas eu d’impact sur leurs carrières politiques.

    • En tout cas, ça va aider le PQ d’avoir quelqu’un qui connaît aussi bien le milieu étudiant. Ils seront en nettement meilleure position pour dénouer la crise artificielle que leur prédécesseur leur aura légué.

    • On veut des jeunes en politiques, mais avec 15 ans d’expérience. Come on !

      Çe serait bien d’avoir un représentant pour la jeunesse, car actuellement on en a aucun. Ah non, j’oubliais, Jean Charest, ministre responsable du dossier jeunesse!

    • Léo fut le plus mature des leaders Étudiants? Vraiment?
      C’est, me semble-t-il, un jugement un peu rapide, incliné par une idée consensuelle du débat politique. Ce n’est pas parce que Léo tenait un discours moins revendicateur qu’il était pour autant plus mature. La plus mature d’entre tous, c’était Martine Desjardins. C’est elle qui a réussi à réconcilier le tempérant fougueux de GND avec celui consensuel de LBB. C’est elle qui a ainsi réussi à souder les étudiants devant le gouvernement.
      Et n’en déplaise à M. Lagacé, elle a trente ans alors que LBB en a seulement vingt. C’est un monde de différence dans l’univers politique, et dans l’univers de la maturité. Je dirais même : c’est l’âge de Desjardins qui lui a permis de garder contact avec la base de ses membres, tout en évitant à la FEUQ de devenir une pâle copie de la CLASSE.
      Quand on dit que Léo fut le plus mature et le plus calme, on oublie donc un détail : on oublie que la FECQ est aujourd’hui en pleine crise, que plusieurs de ses associations étudiantes souhaitent en ce moment même se désaffilier pour rejoindre la CLASSE. Oui, LBB fut un leader calme et mature, mais il le fut pour la télévision, pour le conservatisme ambiant qui règne dans notre belle province, et non pour ses membres… LBB a voulu davantage plaire aux grand-mères dans leur salon qu’aux jeunes dans la rue qu’il représentait. Et c’est, selon moi, le signe d’une grande immaturité : il pavait la voie d’or qui le conduirait jusqu’au PQ, alors que ses membres luttaient pour un objectif précis, souvent avec le risque de perdre leur session.
      Je sais bien que tous ici ne seront pas d’accord avec moi. Mais quand l’on quitte un bateau qui coule (c-à-d la FECQ), alors que l’on était le capitaine à bord, il n’y a pas de quoi être fier : il n’y a pas en tout cas de quoi se croire grand leader qui mérite une promotion dans le monde des adultes…

    • C’est cette même Pauline qui voulait donner le droit de vote aux enfants de 16 ans si je ne m’abuse . Çà montre le sérieux de ce parti . Misère !!

    • Il porte déjà son pseudonyme, el bébé !

    • Au moins, il parle déjà un bon français, n’a pas été parachuté d’Ottawa et ne passera sûrement pas la campagne électorale à Vegas…

    • @superlulu “Au moins à 20 ans il n’est ”pas encore” corrompu.” Mais il n’est pas encore mûr ni blindé. Il court le risque de devenir vite désabusé, voire cynique. La politique n’est pas un jardin de roses…

    • Renaudpicard:

      Je sais bien que tous ici ne seront pas d’accord avec moi. Mais quand l’on quitte un bateau qui coule (c-à-d la FECQ), alors que l’on était le capitaine à bord, il n’y a pas de quoi être fier : il n’y a pas en tout cas de quoi se croire grand leader qui mérite une promotion dans le monde des adultes…

      **********
      je suis loin d’etre une fan de LBB, mais il n’a pas quitté le bateau qui coule. Son mandat était fini, il en a fait, 2, ce qui est le maximum. Quelqu’un d’autre a été élu.

    • Ouch ! En espérant que tous les jeunes électeurs du comté de LBB appuieront leur vote sur les idées, plutôt que sur les sentiments. Oui, il faut des jeunes en politique, mais pas tout juste sortis de l’enfance. Oui, l’expérience s’acquiert, mais on commence généralement par grimper les échelons un à un. Je me rappelle mes 20 ans… Universitaire, talent prometteur, intelligent me disait-on. Moi aussi je voulais changer le monde et faire bonne figure. Je me suis cassé la gueule à maintes occasions. Moi qui pensais tout savoir, tout connaître, j’étais bien loin du compte. Aujourd’hui, à l’âge d’être grand-papa, je me rends compte combien il me reste encore à apprendre. Oui ! Oui ! Il faut bien se lancer un jour, c’est certain, mais faudrait d’abord faire quelques classes de plus, à mon avis.

    • @filleduroi: 35 ans?!? ha ha ha,c e que vous êtes drôle, avec toutes les pensions qu’il va falloir payer, c’est plutôt 85 ans qu’il va falloir prendre la retraite…. Et on ne peut pas compter sur les plus jeune pour faire rouler l’économie, ils serotn trop occupés à rembourser leurs dettes pour faire rouler quoique ce soit… Au moins, si on peut metter la vielle garde corrompu dehors, on coupera du tiers les dépenses de l’état.

    • Bof papa bourgeois va être fier et content.

    • Je crois que Marois a commence sa carrière politique en …1975 comme attachée. C’est pas d’hier!

    • “Passons sur le fait qu’adversaire non-partisan du gouvernement ce printemps, ce jeune homme va tenter d’arracher une circonscription aux libéraux.”

      Je ne crois pas à cette théorie de l’adversaire non-partisan.

      Il me semble qu’il y a des liens évidents entre le PQ, les centrales syndicales et aux moins certaines des fédérations étudiantes (pas la classe à mon avis).

      Il est évident que cette “crise” ou du moins le timing de celle-ci est reliée à la question électorale. La position du gouvernement sur les frais de scolarité était connue depuis longtemps, mais on déclenche le cirque alors que les élections approchent… avec l’appui du PQ et des centrales syndicales.

      Et voici maintenant que le leader d’une fédération étudiante veut se présenter pour le PQ.

      Ce n’est pas surprenant.

      Il y a beaucoup de choses qui me mettent mal à l’aise avec tout ça.

      1-Les fédérations étudiantes et les syndicats perçoivent des cotisations de leur membre et s’en servent ensuite pour faire de la politique, non pour accomplir leur mandat. Tous leurs membres ne votent pas nécessairement PQ, mais sont obligé de financer une campage qui vise à soutenir ce parti.

      2-Je ne crois pas une seconde que la question d’une candidature de LBB n’aurait été abordée que suite à la fin de son mandat. Le conflit d’intérêt est patent.

      3-Les règles concernant le financement des partis politiques sont une vraie “joke” si on ne tient pas compte des dépenses engagées par ces centrales syndicales pour se mêler des élections. Combien la CSN, la FTQ et les autres ont dépensé jusqu’à maintenant pour faire campagne contre le PLQ? Ces dépenses sont-elles réglementées? Pourquoi d’autres groupes ne pourraient-ils pas faire la même chose?

    • Un peu paternaliste….. dites moi… avez vous dis la même chose l’an dernier pour les jeunes qui s’étaient fait élire sous le NPD sans même savoir ce qu’ils faisaient ? Au moins M. Bureau-Blouin le fait en connaissance de cause et dans l’espoir d’être élu.
      Moi je trouve que c’est correct. On voulait que les jeunes s’impliquent ? C’est ce qu’ils font !
      Ils ne le font pas comme vous le voudriez ? Vous avez un problème !

    • @mrzaza
      En grand talent que vous êtes ( ou parano????) allez-vous nous le dire qui tirent toutes les ficelles auxquelles vous faites allusion? Ne nous laissez pas ainsi sur un tel suspense!!!!
      R.Boisvert

    • Ce n’est pas une question d’âge ni de diplôme. En ce qui me concerne, un candidat de 40 ans, qui a une maîtrise en sciences po et qui est adjoint parlementaire depuis sa sortie de l’université est aussi un “lifer” et ne représente pas le candidat idéal (même si certains peuvent quand même s’en tirer je suppose).

      La colline est une bulle et il est important d’être conscient que le commun des mortels se fout bien qu’on ait placé une bonne réplique pendant la période des questions. Il faut être suffisamment ancré pour comprendre que ce n’est pas la joute politique en elle-même qui compte, mais l’impact qu’elle a sur les gens.

      En ce sens, il est important d’avoir fait autre chose dans la vie. Politicien, ce n’est pas un métier en soi. C’est un représentant du peuple. Idéalement, un élu devrait contribuer au débat public en y apportant son bagage et ses compétences, et une fois ceci fait, il se retire et laisse sa place à une autre. (J’ai bien dit idéalement…)

    • Ça me fait bien drôle de lire tous ces commentaires négatifs concernant la candidature de LBB, la plupart venant sans doute de boomers frustrés qui n’ont rien fait d’autre dans la vie que de chialer contre tout progrès.
      LBB a peut-être 20 ans, mais je le sens plus mature que bien des politiciens professionnels qui ne sont que des “back benchers” déguisés en machines à voter la ligne du parti.
      C’est rafraîchissant d’avoir de tels candidats capables d’avoir des idées et de s’exprimer correctement. La jeunesse dans un parti politique, loin de me faire peur, me stimule et me rend beaucoup plus optimiste face aux changements dont la société québécoise a grandement besoin. Espérons que ça va contribuer à combattre le cynisme des québécois envers l’ensemble de ses politiciens.

    • 20 ans=tolérance zéro. A défaut d’être nommé ministre, il pourra toujours être nommé chauffeur désigné après les réunions du PQ. (vu sur twitter)

    • @patatoconcombre
      24 juillet 2012 13h00
      Le Denis Coderre du Plateau?

      Laval des Rapides, c’est de l’autre côté du Pont-Viau, genre à LAVAL, QC.

      Tsé veux dire?

    • Le parti québecois ne sait plus quoi faire. Mme Marois, vous me décevez!
      C’est rire du peuple québecois au plus haut point. Il n’a plus envie d’aller poursuivre ses études lui? Il a chialé pour une augmentation de .50$ par jour .. ca va être beau dans le parti ca. Où ira le Québec avec ce genre de candidat là. Vous perdez mon vote Mme Marois. Il a aidé ses amis à mettre le québec dans le bas fond au printemps et là il se présente? Une vraie farce! C’est facile d’apprendre un texte de 500 mots par coeur et de répêter pendant 4 mois 3 fois par jour le même chose!
      C’est ca une personne articulée? Pas du tout, c’est une personne qui n’a pas de difficulté avec le parcoeur, tout simplement.

      Quelle déception…

      Qu’il retourne manger ses croutes et gérer ses bobottes avant de gérer le québec.
      Merci Monsieur Gendron!

    • Bien que je le trouve (très) jeune à 20 ans pour devenir député, je comprends mal tout le monde de le traiter avec dédain “d’opportuniste”…

      Quelle est votre définition d’opportunisme? N’importe qui qui change de job? N’importe qui qui se présente à une élection?

      Il doit toujours bien se faire élire dans une circonscription libérale. Va t’on traiter d’opportuniste tous les joueurs de hockey qui s’essaient à un camp d’entraînement?

    • C’est un jeune doué, articulé, produit de la révolution tranquille, un de ses rejetons ayant lu probablement en autodidacte depuis l’âge de 12 ans en supplément de sa scolarité. Bref, en L.B.Blouin c’est d’un jeune au dessus de la moyenne à qui on a à faire. Il a le droit d’être candidat sinon plus que les jeunes députés du NPD au Québec élus l’année dernière.

      Il y a des débats plus sérieux que ça. En considérant tous ces avocats qui devenus politiciens comme J.Charest sont devenus de vrais carriéristes de la politique confondant la pratique du droit avec une porte d’entrée pour le parlement!

    • Quel mauvais choix de parti.

      Un autre Rebello II.

    • «Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années.» LE CID. Je suis plus ou moins d’accord avec Corneille C’est tellement important d’avoir un cerveau bien fourbi dans cette vie. Moi, je ne me lancerais pas à 20 ans politicien. J’irais à l’université, dix années, je ferais un beau métier. Et je ne toucherais à la politique qu’à 45-50 ans.
      S’il perd ses élections, il pourra retourner à l’université en janvier.
      S’il les gagne, il n’aura plus le goût d’y retourner à 26 ans, Et il aura perdu son âme, sans doute.

    • Sacre Québecois, pour une fois que nous avons la chance d’avoir du sang neuf en politique. Je ne suis pas d’accord sur bien des points avec ceux qui arborent le carre rouge mais je dois avouer que je me réjoui de voir LBB monter a bord du navire péquiste. Personne ne pourra nier ici que le jeune est très articule, beaucoup plus même que bien des politiciens d’expérience Trop vert, trop vieux, trop jeune, alors les Québecois c’est quoi votre maudit problème??? Je crois qu’il y a de quoi se réjouir car de doute façon entre vous et moi même une plante verte arriverait a faire mieux que ce fiasco qui nous sert de gouvernement présentement.

    • Certains des commentaires exprimés ici font preuve d’une incroyable naiveté. Léo va changer la politique… Réveillez-vous un peu! Léo, si élu, devra rentrer dans les rangs du PQ et suivre la ligne de parti. Imaginez: même les chefs du PQ réussisse difficilement à rallier leur troupes quand les belle-mères se mettent de la parti. Pensez-vous vraiment que le plus brillant des kids de 20 ans va brasser le parti quand celui-ci n’ira pas dans la direction qu’il préconise? Vous me faites tous rire. Cette nomination fait le preuve sans nuance aucune que certains de ces leaders étudiants n’avaient pour seule cause que leur propre cause, c’est tout. Je souhaite le succès à Léo qui m’apparait comme étant un chic garçon, c’est tout les gens qui placent les attentes où elles sont envers lui qui font pitié.

    • M. Lagacé
      Je vous apprécie beaucoup dans le domaine des réflexions, mais là, je ne suis pas d’accord.
      Léo est jeune, c’est vrai, mais il a du sang de politicien bien réfléchi, il m’a toujours inspiré confiance. A mon avis.
      Léo ne pourra pas faire pire que les poteaux du NPD à Ottawa, au contraire, je crois que sa contribution au sein d’un caucus pourrait être très positive. Tant qu’il ne vire pas comme Ribello (ex pres. de la FEUQ…

    • À 13h12, Michel-Dubois écrivait: “Il a ce qu’il faut. L’assurance, l’articulation, un certain charisme et la capacité de débattre d’idées avec conviction.” Tout ça est bien beau, mais bien peu. Je suis d’accord avec Patrick L: il me semble que si LBB acquérait un peu de vie en arrière de la cravate, non seulement ça en ferait un meilleur politicien, mais ça en ferait un meilleur homme.

    • @clem42
      Les commentaires négatifs concernant la candidature de LBB ne viennent pas de boomers frustrés comme vous le présumez mais plutôt de libéraux affolés!!!
      R.Boisvert

    • Je ne crois qu’il est trop jeune. Il y a toujours des exceptions à tout sur cette terre et il fait partie de ceux qui sont privilégié et doté de grandes qualités. Laissons-le se faire un chemin.

      J’ai été heureuse de lire cette nouvelle car on a mauditement besoin de sang neuf au Québec et même au Canada (si on se mêle de politique Fédérale ;-))

      J’ai nettement l’impression qu’il a eu de bons conseils.

      Et n’en déplaise certains commentateurs, aujourd’hui plus rien ne se fait comme il y a 25 ans !

      Faut oser.

      Fait à noter. J’étais contre toutes ces manifestations de la FECQ, FEUQ ETC.

      Je crois qu’il faut distinguer représentant d’une association et idées personnelles sur la politique et l’engagement qu’il fait.

      Moi je le suivrai et ça fait du bien !!

    • Monsieur Lagacé a raison. Le jeune Léo Bureau-Blouin devrait attendre d’avoir le nombril sec avant de se lancer dans une galère pareille. Je crois discerner dans sa démarche une sorte d’euphorie estudiantine poussée au max et encouragée forcément par le PQ. De toutes manières cette-fois-ci, je ne voterai ni pour le PQ, ni pour le PLQ.

      Yvon Turcotte

    • À première vue l’analyse de mr. Lagacé semble correcte. Il est vrai que le jeune homme pourrait mûrir un peu. Mon expérience de politique étudiante me laisse par contre perplexe face à cette analyse. Ayant cotoyer de grosses futures pointures du PLQ et du PQ au conseil de la FAECUM au début des années 80, je peus affirmer que mr. Blouin fait preuve d’une retenue et d’une cohérence supérieure à certains de ses prédéccessurs issus du milieu étudiant. Je suis convaincu qu’il tirera son épingle du jeu si l’opportunité lui est offerte.
      NB: Pas sûr de la conjugaison de cotoyer,désolé.

    • LBB ne pourra sûrement pas faire pire, que les patates creuses qui forment la députation libérale.

    • dans le fond ce que l on a vraiment besoin c est quelque un qui sache administrer les biens publiques sans nous dévaliser à la moindre occasion,il faut changer notre vision de ce qu un politicien doit être , car à force de répéter les mêmes recettes on obtient les mêmes résultats

    • Un enfant roi se joint au parti populiste des carrés rouges avec a sa tête, une Castafiore qui est même pas foutu de jouer du chaudron. Ça fait dure pas a peu près ce parti la…

    • Bon communicateur, articulé, charisme… on disait ça de Jack Layton et on a voté pour son troupeau d’invisibles et inutiles poteaux!

      Marois vous connait bien, admettez-le! Vous allez voter pour un blanc-bec qui n’a jamais lui-même eu l’occasion de voter au provincial, qui ne sait absolument pas c’est quoi, se faire gruger sa paye en taxes et en impôts pour payer les beaux nananes socialistes du PQ, mais qui fait les gros yeux sur la “corruption” de tous les autres partis et qui souhaite la disparition de tous les capitalistes: ça serait beau, voir les grosses compagnies “capitalistes” ficher le camp du Québec! On serait mauditement bien avancés!

      Vous allez voter pour un inexpérimenté de la chose politique, une marionnette de Marois qui sait utiliser les gens et les jeter comme des vieux kleenex quand ça ne l’arrange plus.

      Par votre vote, vous allez vous associer au mouvement étudiant rebelle qui affirme sans rire “qu’il est possible que nous refusions de reconnaître le résultat des prochaines élections”, comme si c’était une option tout à fait envisageable et normale. Vous vous associez aussi à la désobéissance civile.

      Vous faites fi de tous ces comptables et fiscalistes qui vous ont dit et répété que les offres gouvernementales étaient plus que généreuses. Vous passez sous silence que ces jeunes “qui se battent courageusement contre la corruption”sont notoirement financés par quelque chose de pas trop propre ni blanc comme neige et de notoirement assez capitaliste merci!

      Je ne peux qu’espérer que Marois prendra la débarque qui l’enverra prendre sa retraite. Et si je me fie aux différentes villes et municipalités qui ne veulent plus voir les étudiants venir flanquer le bordel chez eux et qui menacent de couper les subventions à ceux qui les invitent, il y a des chances que mon voeu se réalise.

      Je l’espère de tout coeur parce que contrairement à LBB, le PQ a déjà montré de quoi il est capable: pas grand’chose à part mettre le fouillis partout!

    • @ abanana “C’est ca une personne articulée? Pas du tout, c’est une personne qui n’a pas de difficulté avec le parcoeur, tout simplement”.

      Vous êtes de mauvaise foi. À de nombreuses reprises, je l’ai vu échanger, argumenter spontanément avec brio. Il a l’esprit vif et la réplique facile. À mon avis, c’est un jeune homme remarquable et je lui souhaite la meilleure des chances.

    • Je ne suis pas d’accord avec vous. Sur tout les candidats qu’il va y avoir pour les 125 postes de députés, combien vont avoir son âge? Il sont rare et si Léo Bureau-Blouin est rendu là c’est qu’il est un jeune prodige de la politique. Son expérience durant le conflit étudiant vos 1000X mieux que bien des députés en place. Quand le pays t’appel, tu dois y aller. En plus il va pouvoir profiter dans son entourage de gens comme Bernard Drainville, Jean-François Lisée et Pierre Duchesne. Après un mandat, il peut bien aller à l’université et avec son salaire de député il va pouvoir ce payer peut-être le privilège d’aller dans une université à l’étranger et ainsi vivre une expérience enrichissante pour lui mais pour nous aussi le peuple Québécois. C’est un vent de fraîcheur de voir l’un des notre (la jeunesse québécoise) dans une élection et avoir des chances de l’emporter. On a grandi dans le cynisme politique et Léo représente l’inverse total.

    • Quand est-ce que vous allez comprendre que c’est Marois qui manque de jugement en nommant un FLO comme candidat pour le PQ.

      Et Bernard Généreux. Qui s’était présenté candidat de l’ADQ…Un parti fédéraliste de droite!

    • Voilà une véritable bonne nouvelle !

      Et vous, Lagacé, vous jouez à l’agacé ! Cheap shot !

      Non mais…ma parole, vous êtes un gros jaloux !

      Loin d’être triste, le dénouement de l’engagement politique de Léo Bureau-Blouin, le propulsera vers l’Assemblée Nationale ! BRAVO !!!

      LBB se destinait à l’étude du droit. S’il devient député, il sera actif, en cet endroit même où l’on vote les Lois ! N’est-ce pas la plus belle façon de débuter une carrière de juriste : En devenant législateur !!!

      Yes sir, rien de moins. Et puis, un jour, LBB, ira peut-être compléter des études de Droit, ou n’importe quoi d’autre ! À 20 ans, on a la Vie devant soi, à 20ans, on est des lions, on est des rois !

      LBB fait partie des gagnants, doués d’une belle intelligence. Il ira loin !

      Quant à vous, Lagacé, le journaliste vieillissant…hébin…contentez-vous de l’envier !

    • Deception!

      Pour lui et sa bande, un petit entrepreneur qui en arrache à travailler 80 hre semaine mais qui se fait 100k / an est un maudit capitaliste alors qu’un député qui se fait 100k /an le fait pour la cause de la justice !!!
      Si il a des convictions et qu’il est élu, qu’il donne sont salaire pour éduquer les plus démunis…

    • « Aucun enthousiasme de ma part devant cette candidature : on assiste à la naissance d’un politicien professionnel. Il n’a fait que de la politique. S’il est élu, il en sortira en n’ayant fait que ça, dans la vie. »

      Quelle tristesse! Il y en a qui n’ont fait que du journalisme, ou de l’enseignement, ou de la traduction, ou du droit, etc. dans leur vie. Les pauvres!

    • ca fait 2 ans que L.BB se fait laver le cerveau par la `corruption syndical`.Vous avez toujours entendu le même discours le non respect des lois.J’espere que Léo va faire campagne avec son carré rouge cela va avec la logique de ce qu’il défend.

    • Oh que le réveil du petit garcon va etre pénible s’il se retrouve au pouvoir!!

    • Patrick
      Il est intelligent, tenace, articulé et je ne pense pas du tout qu’il acceptera des enveloppes brunes……. Il a tout ce qu’il faut ! Il représentait des dizaines de milliers de personnes et ses membres lui ont fait confiance et une tres grande partie de la population lui font confiance ….

      Bonne chance Léo !

    • Ne t’en fais pas Patrick. Il ne passera pas de toute façon. Mais tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas de limitation sur la durée du mandat d’un politicien, on sera dans le pétrin. Quand notre cher Jean J. Charest nous dit qu’il aime la ”job”, je ressens un malaise. Par la suite, ça devient une clique malgré leurs soit disant grands principes démocratiques. Les 125 élus se protègent. Seul le Peuple pourra un jour imposer une limite de 10 ans ou 2 mandats. Et pas seulement pour le chef du gouvernement, mais pour tout ceux et celles qui après quelques années n’ont plus aucune idée novatrice ou cohérente pour faire progresser notre société. Ceci étant dit, donner un 4ième mandat aux libéraux équivaut à donner des alumettes et un briquet à un pyromane. Si j’étais dans la circonscription de M. Bureau, je voterais pour lui. Nombril vert ou pas!

    • Une bonne addition au PQ! Un jeune probablement même convoité par Charest/Beauchamp/et Courchesme malgé leur mandat de ne pas capituler devant les demandes étudiantes!

    • Si la notoriété de LBB s’est nourrie à l’arbre du conflit étudiant, qui a exposé son charisme dans les médias, ce “brillant” étudiant y a fait ses classes en affichant une aisance digne d’une personne de bonne foi et un discours modéré.

      Personnellement, je n’ai pas de problèmes quand ce genre de monde, même jeune, choisit la politique comme moyen de faire avancer la société.

      En général, la jeunesse pousse le monde en avant et la viellesse en arrière. Il n’y a heureusement pas d’âge pour se lever sur un pied positif ou celui du désenchantement.

    • Peu d’accord avec vous. Lui il a des idées, le charisme etc. Cela va secouer peut-être les veilles crêpes et j’en suis une. Alors je lui souhaite bonne chance

    • Le comté ou il se présentera décidera ….!!

      Je suis sexagénaire et je fais confiance à la jeunesse….. beaucoup moins à ces vieux politiciens vautours de droite hypocrites avec des faces de cato qui ont mis la planète sans dessus dessous

      Les jeunes nous ont donné une leçon ce printemps .. et ils nous en donneront d’autres …..

    • Il est candidat pour le moment, et cela ne veut pas dire que c’est gagné d’avance. Le fait qu’il soit un peu jeune ? C’est pas tellement un problème. Le jeune Charest n’était pas si mal non plus malgré une erreur, le jeune Boisclair aussi, c’est juste que comme chef cela n’a pas passé.

      Et pouquoi disons faire un mandat ou peut-être même deux ferait de vous nécessairement un politicien de carrière ? De toute manière, je considère que le syndicalisme ou être porte-parole comme Lucien Bouchard ou Boisclair, c’est aussi faire de la politique sans être un élu.

      S’il est élu, c’est pour un mandat d’abord. Pour les politiciens de carrière, ce n’était pas aux électeurs à cesser de voter pour Charest quand il a perdu sa virginité?

    • digne de menton :-) On lui souhaite de changer l’opinion publique du statu quo de la corruption acceptée de Charest par beaucoup de membre du PLQ! Et si on avait payé avec Extra$ durait le temps de vie anticipé, on pourait dire bravo! Mais c’est pourri, et avec extra ri$tourne aux amis au PLQ Charest!

    • On remarque que les drettistes, les fédéraleux, les libéraleux de ce blogue sont en tres grande majorité contre…….. Facile d,en tirer des conclusions !

    • Pour la notoriété… Des Raoûl Duguay ou même Serge Laprade se sont déjà présentés sans être élus. Ce n’est pas un gage de réussite. Léo-Paul Lauzon itou.

    • Notoriété. Quelle notoriété ? C`est un bon palabreux(gauchiste) pis c`est tout. Un gars qui parle pendant 1 heure pour rien dire. Comme la plupart des politiciens. Trop nombreux d`ailleurs.

    • Que fera-t-il si Mme Marois, si ils sont portés au pouvoir le nomme ministre de l’éducation et que
      les étudiants des cégeps et universités déclenchent une (autre…) grève contre la hausse des frais de scolarité???

    • Je ne suis pas péquiste, mais je suis ravi de la candidature de Monsieur LÉO BUREAU-BLOUIN. Et les commentaires négatifs à son endroit ne peuvent venir que de libéraux frustrés qui commencent à faire dans leurs froques. Ils voient venir la débacle à grands pas. Après tous les scandales liés à ce parti, il faudrait être vraiment débile pour leur donner son vote. À moins de profiter de ces scandales. Et ce n’est pas pour rien que l’arrogant Charest tienne mordicus à ce que le scrutin ait lieu avant que la commission Charbonneau ne reprenne ses travaux. Je vais voter pour le PQ, même si je ne suis pas péquiste et que je n’aime pas son chef, mais j’estime que c’est le seul parti qui puisse faire élire le plus grand nombre de députés et faire prendre une débarque aux libéraux corrompus jusqu’à l’os.
      Bravo Monsieur BUREAU-BLOUIN, et j’encourage tous les jeunes qui, comme vous, osent, à faire la même chose que vous. Et soit dit en passant, je ne suis plus jeune, j’ai 67 ans.

    • @mariodupuis

      Wow! Dans le domaine de la fabulation, j’ai rarement vu mieux. Lâche pas. Nostradamus et les Mayas peuvent aller se rhabiller!!!

    • mais c’est dans l’ordre des choses… Il s’est eduque aux frais de l’etat (bourse du millenaire…la grosse!) et il va vivre aux frais de l’etat (s’il est elu!). Il a beau vouloir refaire le monde, disons qu’il manquera de credibilite.

    • Vous semblez oublier que nous sommes au Québec et qu’au Québec nous aimons cela les politiciens de carrière, ceux qui n’ont jamais fait autre chose. La meilleure preuve, nous avons un PM qui n’a fait que cela, nous le réélisons depuis 2003 et nous allons probablement le faire encore en 2012 pour le remercier de son incurie et de tous les nananes qu’il distribue avec notre argent.

      Pourquoi LBB ne plongerait-il pas et surtout, pourquoi certains commentateurs libéraux ou qui ont voté NPD en mai 2011 osent-ils lui reprocher de le faire ?

    • Je suis toujours impressionné par les gens aux pouvoirs qui payent des blogueurs d’un jour pour faire la fête, les patriotes de Charest qu n’aparaissent qu’un jour, ‘payé à la plogue’ !

    • Pour la petite histoire, Jean Charest disait déjà pendant ses études qu’il voulait faire de la politique. C’est une histoire bien connue à la Fac de droit de l’Université de Sherbrooke.

      C’est toujours le même problème avec les politiciens de «carrière». Ils n’entrent pas en politique dans le but de changer certaines choses en particulier. C’est l’attrait de la politique avec les résultats qu’on connait.

      D’ailleurs, le danger des politiciens «professionnels» serait encore plus présent dans le cas d’un scrutin proportionnel où une partie des députés seraient choisis à partir d’une liste prédéterminée.

    • J’ai plutôt peur pour ce jeune homme. Le P.Q. : les membres ne se déchirent-ils pas à l’année longue ? J’ai peur qu’il prenne une de ces déprimes !!!

    • sont tous pareils , tellement coupés à faire le front page qu ils ne s occupent pas de leurs électeurs

    • Opportuniste: il va vers le parti lui offrant la meilleure chance de gagner, bien que ce parti n’aie aucune crédibilité et fasse davantage partie du problème que de la solution au Québec.

      LBB n’a pas des convictions aussi profondes que l’on pourrait s’imaginer. Il est excellent pour le PQ en ce sens. Lorsque le gouvernement offrait de changer 4 trentes sous pour une piastre, il répondait oui. La vraie accessibilité scolaire, le vrai ménage dans les administrations des universités, il n’était pas prêt à se battre pour ça. Assez loin des convictions des libéraux de 1960 ou du PQ des années 70-80.

      Par contre, son âge n’a rien à voir. Je me fous qu’un politicien ait 84 ans ou 19 ans, s’il est le bon, je voterai pour. Le problème, c’est un manque de vision. Est-ce que quelqu’un sait ce que Léo a vraiment à proposer, même au niveau de la gestion de l’éducation? En quoi a-t-il proposé une vision qui faisait réfléchir les gens? C’est un politicien comme un autre, qui n’a rien de spécial ou d’emballant à proposer. Gagez votre maison là-dessus : ses positions à long terme seront incohérentes, mais toujours modérées, comme vous aimez.

      Heureusement, vous aimez ça les gens qui se mouillent pas. Alors allez-y, votez PQ PLQ CAQ. Rien ne changera, votre petit confort ne sera pas brisé, je vous le promets. RIEN ne changera…

    • Plusieurs n’ont pas pris beaucoup de temps aujourd’hui à la radio pour dire que Léo Bureau-Blouin se lançait trop tôt en politique car, bien entendu, il n’avait pas encore terminé ses études.

      Pourtant, des candidats élus, sans avoir encore complété leur formation académique, on a déjà vu cela au PQ et dans d’autres partis aussi. Pensez ici à certains députés québécois que compte maintenant le NPD !

    • Si rien ne bouge…rien ne changera.

    • Faudra qu’il rase sa peau de peche en tous cas.

    • Infestation de libéraux durant les vacances de la CONSTRUCTION sur votre blog Monsieur Lagacé ?

    • @Jackwood : “Un gars qui parle pendant 1 heure pour rien dire.”
      Ce n’est pas parce que vous n’arrivez pas à comprendre le sens de ses paroles qu’il ne dit rien! Merci de ne pas mesurer l’univers à l’aune de votre entendement.

      Par ailleurs, comment reconnaître un bon soldat libéral sur un blogue? C’est celui qui dit : “Cette fois-ci, le PQ n’aura pas mon vote…”. Quelle rhétorique grossière avec le jupon qui dépasse de 3 pieds!

    • Trop jeune ? Non. Lui aussi: http://npdsherbrooke.wordpress.com/2011/06/22/pierre-luc-dusseault-depute-de-sherbrooke/

    • Ton hypothèse de départ est fausse , donc ta conclusion aussi, naturellement. Le critère de l’âge ou de l’expérience n’est aucunement valide. Le bonhomme est bon ou il ne l’est pas, aucun rapport avec les cheveux blanc. Il est sûrement mieux que certains poteaux du NPD et aussi sûrement mieux que certains des ânes qui ont commentés ci-haut

    • Je suis complètement découragé à lire les commentaires. On chiale contre le gouvernement et ses vieux politiciens, ses multiples avocats ( Charest, Fournier, Moreau etc ) , ses ministres qui ne sont pas capables de s`exprimer ( Lessard , Simard . Hamad , Viens etc ) des menteurs et menteuses comme Courchesne, Normandeau et St Pierre . On est dirigé par un gars qui a seulement fait de la politique et de la politicaillerie dans sa vie et on voit ou ca nous à mené. Alors ou bien on continue à chialer et avoir un gouvernement qui ne dirige pas le Québec , mais son parti ou bien on se taie et on donne une chance à des jeunes intelligents et articulés et sans prétention, ce qui n`est pas ton cas mon cher Patrick…. ( peut être est un petit peu de jalousie parce qu`aucun parti ne t`a approché malgré ta grande expérience de grande gueule et surtout des multiples connaisances…

    • Si je comprend bien il n’a pas terminé son bac. En fait il ne l’a pas même commencé, il était au CEGEP. 20 ans au CEGEP c’est pas un peu vieux?
      Au moins Charest avait fini son droit, même son Barreau, donc il a travaillé.
      Les gens ci-haut semblent dire que pour être un bon politicien il faut surtout du charisme. Moi je veut surtout quelqu’un qui va prendre de bonnes décisions pour mon avenir.

    • Il y a une chose que l’on ne peut faire dans les médias québécois, c’est de critiquer une action du PQ. Je vous prie de vous excusez sur le champ. Le PQ est parfait, et ceux qui y adhère aussi. Vous n’êtes pas un vrai québécois si vous critiquez le PQ. Le PQ est parfait. Le PQ est parfait. Le PQ est parfait.

    • À vous entendre parler, les politiciens qui ont travaillé dans n’importe quel domaine avant d’entrer en politique sont mieux que ce que LBB a fait durant les derniers mois. Comme si le fait de payer des impôts ou de travailler 8h à 5h durant quelques années allait l’aider dans sa vie politique.

      Même s’il avait été à l’université avant de se lancer, ce n’est sûrement pas cela qui l’aurait préparé à sa vie politique.

      Son expérience avec les médias, la population, les politiciens est de loin supérieure à la plupart des politiciens qui ont fait leurs apparitions dans le monde politique en étant plus vieux. Encore les éternelles Baby-Boomers qui croient que tout leur appartient et qu’il faut avoir eu le temps de se putréfier un peu avant d’être bon dans quelque chose. Ouvrez-vous les yeux et cessez de croire que l’âge apporte l’illumination de la pensée.

      Un étudiant de 22 ans qui trouve déplorables toutes les personnes faisant preuve d’âgisme systématique.

      P.S. Un parti politique qui ne saisis pas les opportunités est un partie sans aspiration… continuer de vous abreuver des paroles du PM et vous finirai par devenir des êtres sans pensée critique.

    • Je trouve curieux qu’à chaque fois que le PQ annonce une candidature de qualité, une offensive de blogueurs s’abatte dessus comme s’il s’agissait de la pire possible. Après la (fausse) affaire Duchesne, les cris d’offraie devant JF Lisée, voilà les remarques cyniques devant le président de la fédération des municipalités du québec et Léo Bureau-Blouin. On peut se demander si tout le monde est toujours sur le même registre de se plaindre tout le temps, ou si c’est encore le PLQ qui multiplie les faux alias, comme il s’est d’ailleurs fait prendre à le faire non pas une mais deux fois par LA Presse et par l’émission “les coulisses du pouvoir”.
      Sans farce, on peut bien chercher des poux à tous les candidats de calibre que présente le PQ mais les autres ont quoi? Une bande de twitteux malhabiles pour la CAQ? Une bande de spare tire pour le PLQ qui n’arrive pas à remplacer tous ses ministres qui se sauvent en courant?
      À un moment donné, c’est bien beau, le chiâlage, mais à date, le PQ se prépare une all-star team et le reste s’amène avec des pee-wee.

    • Les syndicates préparent depuis 2 ans Avec le PiQiu cette revolution de la gogauche.Puis vous,vous êtes encore étonnés de dernières nominations au PiQiu???

    • Il n’est pas encore présenté comme candidat qu’on décide tout de suite,
      que c’est une mauvaise idée, hé ben.
      Je vois ça plutôt comme un vent de fraĉheur pour le PQ.
      Duschene, Lisée, et arrive le tout jeune Bureau-Blouin, avec une méchante tête sur les épaules, yes! Et un bagou à rendre jaloux, avouez…
      Il se lance tête première, donnez-y un break. Je pense qu’il a dû bien réfléchir et être bien
      conseillé. Et par dessus tout, libérez-nous des libéraux!

      Libérez-nous des libéraux, non?

    • Que fera-t-il si Mme Marois, si ils sont portés au pouvoir le nomme ministre de l’éducation et que
      les étudiants des cégeps et universités déclenchent une (autre…) grève contre la hausse des frais de scolarité??

      ouin effectivement , la question se pose , mais tout comme bon politicien, il va changer son capot de bord quand ça va faire son affaire

    • Alors dites-moi, qui a donné un poste de député à Ruth Ellen Brosseau (serveuse), Pierre-Luc Dusseault (19 ans), Matthew Dubé (22 ans) et le restant de la belle gang du NPD??

    • Léo Bureau-Blouin a démontré jusquà date une maturité peu commune pour son âge.

      Il sait que des déceptions jalonneront sûrement sa carrière mais qui n’en a pas?

      C’est avec ce genre de candidats que la politique se fera autrement et ça presse

      que les choses changent au Québec. Nous en avons assez des vieux politiciens

      très expérimentés à piger dans l’assiette au beurre et dont un des critères pour

      être ministrable. était d’amasser sans trop de scrupules… cent milles dollars pour la caisse du

      parti.

      Une octogénaire qui fait confiance aux jeunes.

    • Bonjour,

      La politique, c’est une école.

      Il a le talent? Vas-y mon bonhomme, fonce.

      À 22 ans, j’ai quitté l’université parce que j’étais tanné de la théorie. J’avais alors soif de pratique.

      Plus tard, quand je suis retourné aux études, j’ai pu constater à quel point certains enseignants vivent sur une planète imaginaire.

      Allez mon jeune ami, foncez!

      Daniel Verret (Nadagami)

    • Monsieur Lagacé,

      Mauvaise référence dans votre mot ( mot pondéré et bien ): Normandeau que vous citez, ce n’est pas celle qui était Ministre des Ressources Naturelles un jour et puis ensuite membre du CA d’une Cie Minière un mois après sa démission?
      On fait déjà “comme si” ?

      Vous savez, à choisir un “vert” ou un chemin expérimenté comme celui de “Normandeau”, je prends le vert tous les votes de ma vie…
      On peut présumer de l’indécence du vert….l’autre, c’est déjà indécent. Non?

    • J’aime mieux qu’il soit trop green, que trop vieux et corrompu. On a besoin d’un peu de naiveté. Je commence à trouver que les anciens ont trop de mauvais plis, alors laissons lui sa chance.

    • J’espère que tout ceux qui rêvent de voir Léo faire de grandes choses ont compris qu’une fois l’élection passé, le PQ va l’asseoir en arrière et il n’aura pas un mot à dire.

    • À lire les commentaires des sceptiques on dirait que les politiciens en place nous font bénéficier de leur maturité et de leurs expériences. Hey ! Déficit de 3 milliards et on saupoudre des investissements électoraux à gauche et à droite. Et ca prend de l`expérience pour faire ca ?

    • À Snowhite2.0 Une élite chiale qu’il faut augmenter les frais de scolarité et augmenter les prêts et bourse, mais quand quelqu’un reçoit des Bourse grâce à son travail acharné, on lui crache dessus et on le traite presque comme un voleur ou abuseur du système.

      Il n’est pas un BS, il n’est pas un paresseux et il l’a prouvé. Il a travaillé fort et bien. On devrait encourager les jeunes au lieu de les rabaisser. Je suis sûre que Snowhite n’a jamais étudié, car il ne sait pas ce que cela représente. Recevoir une bourse, ce n’est pas de vivre au crochet de la société, on peut travailler pareil. Il faut souligner ses accomplissements comme étudiant, puisqu’il n’y a pas grand étudiant qui aurait pris son poste ce printemps.

      Pour étudier au Québec, faut le faire avec des prêts et bourse (crochet de la société comme tu dis) ou au crochet des parents financièrement aisés, mais vivre et étudier de façon autonome sans aucune aide, ça relève de l’exploit et de l’exception.

    • Bah ! Quand le litige des frais de scolarité sera réglé, Pauline Marois aura toujours le loisir de jeter LBB avec l’eau du bain.

      À moins que Jean Charest n’eût déjà jeté LBB dans l’eau des rapides …

    • Mr. Lagacé celui qui a quitter le JDM pour LaPresse. Vous n’est qu’un opportuniste!!

    • Je pense comme Kirkpitaine.
      Qui dans le PQ a bien pu penser que c’était une bonne idée de s’aliéner tous ceux qui étaient contre la grève et pour une hausse des frais scolaires (raisonnable)? Car il y en a et bien plus que le PQ pense!
      Pas le choix, le PQ annulera la hausse en comptant ce leader dans ses rangs…
      Pas le choix, le PQ perdra aussi des votes dans Laval-des-Rapides en ne prenant pas en compte les contribuables en faveur de la hausse. Et le PLQ en fera ses choux gras!

    • “Nous aurons l’aval des rapides”
      -Pauline Marois, en réponse à l’appui du projet de gratuité des frais de scolarité et d’abolition de la loi 78.

    • LBB a 20 ans et à cet âge on veut refaire le monde. Il est calme, pragmatique, bien articulé et surtout très intelligent. Pourquoi lui reprocher de vouloir se lancer en politique.?. Clément Gignac le disait ce printemps en parlant des étudiants: “s’ils ne sont pas contents, qu’ils mettent leurs têtes sur un affiche de poteau”.

      C’est un très bon coup pour le PQ. Même si LBB perd son élection, les leunes verront en lui un gars engagé prêt à aller à la guerre et possiblement en position de porter leurs revendications en haut lieu. LBB sera pour eux un incitatif pour aller voter et défaire le gouvernement Charest.

    • @joden… Quel est le problème si les drettistes, fédéraleux et libéraleux de ce blogue (selon vous) s’expriment? Ils ont autant le droit de le faire que vous! Point barre!

    • Honnêtement, si Tomassi a pu, ce kid peut lui-aussi. J’espère seulement qu’il va pondre autre chose que des phrases bien tournées. Jusqu’à présent, tout ce que j’ai entendu en dehors du tintamarre des casseroles, c’est un paquet de NON. Il doit y avoir quel

    • oups… il doit bien y avoir quelque chose d’autre. Faque, on va le regarder aller; après tout ce sont ces jeunes-là qui vont vont être encore là dans soixante ans et qui devront payer les factures de ce qu’ils décident, ou pas, maintenant.

    • La propagande des Libéraux semble avoir fonctionné puisque pour certains, être identifié comme carré rouge est pire que d’être identifié comme mafieux… Pathétique province sans envergure et sans idéaux !!!

    • Du jeunisme pure et simple. C’est vous qui me décevez ce matin.

    • Avec Mme Grosse Commission Scolaire Qui Gaspille Et Gère Mal De Courcy et Léo BB pro gel, la pire chose qui pourrait arriver ausystème d’éducation du Québec est l’élection d’un gouvernement PQ.

    • LBB comme ministre de l’éducation pour en découdre avec la CLASSE. Sourire du matin… Merci Stéphane Laporte.

    • Message rafraichissant
      Rolande Hurtubise Ste-Marie:

      BRAVO MONSIEUR BUREAU-BLOUIN. Nous avons pensé devoir nous taire, nous de près de la soixantaine. Nous avons pensé que vous les jeunes ne compreniez pas les démarches faites avant votre naissance. Par la revendication que vous avez présentée à la population. Par la sagesse de votre présentation de la situation. Par le discours sensé que vous avez tenu lors de ce périple, vous avez redonné le goût à notre génération de vous joindre parce que nous constatons que nous ne sommes pas seuls et que nous ne crions pas vainement. Merci et félicitations. Votre rêve est aussi le nôtre remis à la sauce du jour.

    • Je suis contente qu’il fasse le saut en politique. S’il est élu, il verra enfin comment ça se passe du côté des grands. Pendant quatre ou cinq ans, il devra se contenter d’observer ce qui se passe en chambre puisqu’il est inconcevable qu’on lui donne un ministère. Il sera un “Back Bencher” et devra se ranger derrière les autres vedettes du parti. Il devra participer à des événements de comté, donner des entrevues dans les journaux locaux et, à son bureau, il devra composer avec toutes les doléances des gens de son comté. J’ai bien hâte de voir comment il pourra faire avancer ses idées en servant la population. Il serait intéressant de faire un bilan de son mandat et de quantifier ce qu’il aura apporté sur la table avec ses idées. L’opportunisme a un prix.

    • La politique au Québec ne se fait pas avec des idées, des débats, des projets de société mais bien avec des talk show à TV, des dîners spagetti, des apparitions surprise dans des centres d’achat et surtout derrière un “cheuffe” omniprésent, emblème girouette du “profit” d’abord. Le gamin devrait être bon à TV mais poche à faire rire les maisons de vieux et les caisses populaires…

    • quel manque de respect envers un citoyen qui a a le courage de pousser plus loin ses projets pour notre société. il est jeune et il a le courage d’y aller et de représenter la jeunesse en politique.

      vous devriez revoir votre fçon de faire des blog aussi pauvre en contenu dont le but est simplement d’entrenir votre présence, ou notoriété sur le web.

    • Hourra!! On va tous voter pour El Bébé (LBB).
      Avec lui tout sera gratuit; essence, electricité, épicerie, scolarité, taxes etc.
      Sinon… on fait comme lui. ON FAIT LA GREVE pour 6 mois.
      On sort dans les rues faire du bruit avec nos cassoroles. On dérange les festivals. On bloque les ponts on fait du grabuge et nous seront arrogants avec les policiers. Nous ne respecteront pas les injonctions. On paralyse le metro de montréal et on se moque de tous les députés.

      On fait comme lui, les manchettes, les entrevues et on porte le carré arc-en-ciel. On se promène nu dans les rues et on passe à la tivi on radotte pour être populaire et ensuite se présenter au futur parti des épais avec les artistes.

    • La plus grande stupidité dans cette nomination nous vient directement de la CHEUFFE du parti
      Merci de nous ouvrir les yeux sur votre grande capacité à gérer les affaires de la province Elle vient encore une fois de se tirer dans le pieds svp arrêtez votre mutilation mme Marois,retenez la quelqu’un…

    • Quel dommage ou hypocrisie!

      Ce jeune homme n’a-t-il pas lutter contre la hausse des droits de scolarité? Alors qu’il n’a même pas mis les pieds à l’université. Serait-il un drop out? Que fera-t-il? backbencher tout en étudiant les soirs? Il vient de perdre toute sa crédibilité tant qu’à moi.

      S’il avait tant de talent, s’il était si charismatique, ces qualités ne s’évaporeront pas au contraire un peu d’instruction et d’expérience de vie ne pourraient que les bonifier.

    • Oui mais……que dire de l’expérience avant politique de…..

      David Whissell ( conflit d’intérêts du béton)
      Line Beauchamp (et celle de son ex-Bibeau)
      Thériault ( sa méconnaissance du milieu de la construction)
      Arcand (c’est quoi son expérience en environnement)
      Bolduc ( heille!!!!!! un médecin et voyez les problèmes en santé)

      Legault ( qui après 2 ans ne sait que répondre ” On verra “)

      Mme Marois ( toujours impossible d’avoir une idée claire)

      L’expérience n’est une garantie de qualité.

      Moi, ce qui me réjouis c’est l’implication des jeunes.
      il y a si longtemps que tous se plaignent de l’apathie des jeunes.
      Il y a un véritable éveil, et ça c’est TRÈS BIEN.

      BRAVO les jeunes, l’avenir c’est vous autres.
      Prenez VOTRE place.
      Vous allez vous tromper, réussir aussi, mais l’important c’est d’essayer.
      Louise April(Laloue)

    • Doit-on obligatoirement partager les idées du groupe pour lequel on est porte-parole ? Peux-ton être un excellent représentant tout en ayant des positions personnel plus posé que le groupe ?

    • Vous dites :S’il est élu,il n’aura fait que ça,(de la politique) et vous,que du journaliste.
      Et Charest que de la politique parce qu’il a sont diplôme d’avocat mais ce n’était que pour crosser la population,il n’a jamais vraiment plaidé.¨Ca prend un avocat pour faire une loi 78 qui soit anticonstitutionnelle.Je pense que Léo B.Blouin est plus brillent que Jean Charest.
      Charest sa seule force est tous ce qui est makiavélique.

    • Mr Pager,vous n’avez pas entendu Bernard Généreux hier quand il a dit qu’il a toujours été souverainiste et qu’il a été à l’A.D.Q seulement au référendum de 95 parce que l’A.D.Q appuyait la souveraineté.
      Mr Généreux connait Pauline Marois depuis de très longues années quand ils étaient tous les deux ( travailleurs social)

    • La plupart d’entre vous avez votés pour des poteaux à l’élection du fédéral et vous critiqués la candidature d’un jeune qui lui sait se qu’il dit et comprend la politique et propose ses convictions et vous osez le critiquer au lieu de l’encourager.C’est typiquement Québécois.

    • Je n’ai aucune hésitation a voter pour quelqu’un qui a porté un carré rouge c’est beaucoup moins dangereux que de voter pour quelqu’un qui cache un salaire de $75.000 et plus pendant 10 ans et ce sans payer de l’impôt.Ca sa manque d’honnêteté surtout pour un premier ministre.

    • Monsieur Lagacé,

      Personne n’est contre la vertu. Dans le meilleur des mondes, les candidats de qualité, avec une expérience pertinente, intègres, honnêtes, se bousculeraient pour servir leurs concitoyens. Ce n’est pourtant pas le cas dans la réalité. Vous avez une vision romantique du rôle de député. Vous êtes un incorrigible idéaliste!

      Dans le monde réel, celui de la politicaillerie québécoise, vous pensez vraiment que LBB peut faire pire que les « vieux-qui-ont-fait-autres-choses-avant-de-se-lancer en politique », les Norm McMillan, Robert Dutil, Clément Gignac, Michelle Courchesne, Julie Boulet, ou encore les députés anonymes d’arrière-banc, les Jean-Paul Diamond, Gilles Lehouillier, Charlotte l’Écuyer, Yvon Marcoux, et j’en passe?

      L’arrivée possible d’un LBB à l’Assemblée nationale (ce qui n’est pas une certitude) combinée au départ de plusieurs dinosaures du PLQ n’aurait pas seulement pour effet de rajeunir ladite Assemblée; son quotient intellectuel viendrait aussi de gagner quelques points!

    • BB-Léo = BB-LaLa.
      Tout est dit.

    • Vous me faites bien rire ceux qui disent qu’ils étaient péquiste et vont changer de parti à cause des étudiants.Vraiment je ne crois pas qu’un péquiste qui a de vrais convictions vont changer de parti seulement à cause de ça.Vraiment vous êtes des libéraux qui veulent influencer les gens qui ne savent pas trop de quel côté se tourner.Ce sont ces gens qu’on appèlle les mous et vous semblez en faire parti.Un peu de colonne ferait du bien au Québec.
      La crise étudiant n’est pas mieux ni pire que n’importe quelle grève,c’est juste qu’ils sont plus nombreux.On votera sur des enjeux beaucoup plus important.La CORRUPTION,ça c’est un enjeux bien plus important .

    • Et la reine d’Angleterre? Elle est née dans la marmite et elle n’est pas plus idiote que Charest, ce qui ne veut pas dire qu’elle ne l’est pas un peu, voire beaucoup, mais elle s’en sort bien, et avec toutes ses dents. N’importe quoi pour répondre à votre papier qui ne veut rien dire. Commandité?

    • Un ajout: vous ouvrez grand la porte à tous ceux qui adorent cracher sur la jeunesse, bravo!

    • @mariodupuis,

      Réponse facile, en temps de grève les péquistes qui sont les amis eux des syndicats de toutes sphères, soupoudrent les $$$ qui n’existent pas plus que les $$$ que les Libéraux donnent avant les Élections. Donc à tous ceux qui pensent aux vertus des Péquistes bien on repasseras comme dirait le nettoyeur du coin.

      @ mouton,

      Le samedi 14 juillet tu m’a traité (blogue de Stéphane Laporte) de menteur concernant la madame future ex première ministre à ne jamais devenir la Reine du domaine sauf celui sur la rivière des prairies dans l’ouest. Bien si jamais tu viens faire ton épicerie sur L’Île dans L’île fait moi signe et je te ferai rencontrer des péquistes, des libéraux, qui vont te confirmer ce que je racontais sur ta madame…

    • Deuxième ajout: et qui vous dit qu’il en fera une carrière s’il est élu? Après un mandat il peut fort bien décider de poursuivre ses études: il n’aura que 24 ans. Votre tristesse est basée sur la présomption. Vous encouragez le cynisme, si à la mode par les temps qui courent et on pourrait fort bien s’en passer. Rien qu’à lire les commentaires… Le sport favori des Québécois est le sarcasme et le “bitchage”, surtout ceux qui ne font rien pour la société sinon de chialer.

      Nicole Langlois, une “tannée”

    • LBB, le gagnant de Politique Académie! Et tout aussi crédible que les gagnants de Star Académie!

    • La principale qualité d’un politicien, c’est le charisme qu’il possède pour vendre le programme d’un parti. Léo-Bureau possède déjà à son jeune âge cette qualité de même qu’un talent d’orateur qui permet de faire passer un message. L’expérience dans un autre métier ne nous assure en aucun cas d’avoir ce talent, cette personnalité qui fait qu’on a le goût d’écouter ce qu’une personne veut nous dire. Cherchez le charisme et le talent d’orateur chez les ministres qui nous gouvernent en ce moment et demandez-vous pourquoi la politique a un goût de gruau froid. Si le journalisme ou toute autre profession concernant les affaires publiques permettent d’acquérir des connaissances pour ensuite se lancer en politique, le chemin inverse est sûrement possible . Le talent et la passion pour faire ce que l’on fait, c’est ce qui compte en premier lieu. Qu’un jeune se découvre tôt une passion pour la chose publique n’a rien de triste, pas plus que de se découvrir un talent dans n’importe quel autre domaine. Et ceux qui voient dans cette candidature de l’opportunisme pour décrocher un salaire dans la fonction publique, vous n’avez qu’à faire de même. On verra bien de quel charisme vous vous chaufferez. À ce que je sache, c’est grâce au jeunes si la politique est devenue intéressante ces jour-ci, autrement plus que les vaines tentatives des libéraux qui ont tenté pendant deux ans de nous endormir afin de dissimuler derrière les enquêtes policières les allégations de corruption et de collusion qui pèsent contre eux .

    • C’est malheureux pour lui mais passons sur l’individu. Il s’en remettra… C’est encore plus malheureux pour le Québec! Faut-il vraiment donner de telles munitions à Charest pour les prochaines élections? C’est ce que vient de faire le PQ. Où sont leurs conseillers? On dirait un acte manqué… C’est à se demander s’ils veulent accéder au pouvoir! Misère!

    • Bravo! Un peu de cette jeunesse de la rue qui nous a shaké l’érable ce printemps. Il va drainer beaucoup l’énergie des jeunes qui ont soif, comme la très grande majorité des Québécois, de changements profonds en politique. Un peu d’air frais enfin!!!

      Mais, mon Léo, ne te laisse pas bouffer par le moule. De ce côté, je suis optimiste,tu as opté pour un parti qui respecte la différence d’opinion. Mais ne te laisse pas éteindre. Beaucoup te voient grand. Alors sois patient. Écoute, comme tu l’as fait ce printemps, puis perle.

    • M. Lagacé,
      Comme plusieurs experts (sic) de l’information quand c’est blanc il faut que vous voyez noir sinon qu’elle est votre raison d’être…… Il faut toujours lever de la merde et semer de la controverse sinon pas de vente de journaux et ne met pas les gens en maudit et ils n’écriront pas dans le bog ce qui fait monter ma cote face à mon employeur. LBB n’a pas de comparaison avec Diamond et les jeunes recrutés par le parti libéral si on les compare avec leur maturité, leur raisonnement, la profondeur et leur sagesse malgré le jeune âge. Quand le jeunes ne s’impliquent pas on les critique pour leur manque d’implication et s’il s’impliquent on les démolie à qui mieux mieux. Les gens qui ont du vécu dans le PL savent eux comment aller chercher des enveloppes brunes, universitaire ou non. Et que dire de Dumont….pour lui le jeune âge était un avantage et pour LBB c’est un non sens……. oû est la logique….. Pour Dumont c’est bon mais les autres il faut oublier ca . M.Lagacé vous avez du vécu si on se fie à l’âge mais ca ne vous empêche d’être dans le champs dans plusieurs de vos prises de position. Arrêtez d’être la génie du tout savoir et gérant d’estrade et laissez donc votre petit confort garanti pour aller plus loin et faire bouger les choses. LBB fera un bon député et ministre un jour si on ne le bouffe pas avant d’avoir pris son envol car il est brillant et plus honnête que les représentants libéraux. Dommage que vous ayez la visibilié que vous avez avec votre titre de journaliste et que la contre-partie n’aie pas le même traitement sauf ce petit encadré perdu dans une foule de message. Bonne journée quand même M. Lagacé.
      André Béliveau

    • Il est dans la rue, on l’encense pour sa modération. Il veut agir en faisant de la politique, on lui crache dessus en allant même à lui reprocher son âge.

      On se rend compte que l’âgisme c’est pas seulement envers les vieux.

      Jean Émard

    • Lu l’édito de Julien McEvoy sur MSN. Incroyable, cette façon de voir les choses. Il faut bien etre un journaliste payé pour faire des billets pour penser ainsi.

      Wô minute, avant d’en faire un futur ministre. S’il est élu, ce sera pour jouer un rôle de banquette arrière et prendre de l’expérience. Ce qui peut être positif. Pour les candidatures de gens d’expérience ? Les échecs sont très nombreux. Pensons à Marc Bellemare, quel flop !!! Ou encore, Larry Smith, zéro talent pour la politique, du moins pour être élu au Québec.

      Le seul défaut de la candidature du jeune Bureau-Blouin, c’est de se joindre à un parti de matantes et mononcles (quoique le moins pire des trois dans le présent contexte, les deux autres étant le PLQ et la CAQ). Le plus mature ? Il faut laisser le temps au temps. Le plus prometteur est plutôt Gabriel Nadeau-Dubois, bien sûr pas encore prêt et il devait être plus pondéré s’il aspire être ministre mais plus tard. Un vrai chef se doit d’avoir de la drive et d’amorce le changement.

      L’édito de MSN, parle aussi de Rebello… Ouais,peut-être pour le PQ mais là en se joignant à la CAQ de François Legault qui n’a pas l’envergure et surtout l’imagination ou la vision d’un grand PM, il aurait été mieux de se retirer de la politique pour faire autre chose.

      Que Bureau-Blouin se rende faire un mandat au PQ, le temps de voir comment les vieux partis sont dépassés. Espérons que d’autres jeunes viendront insuffler ce qu’il faut pour changer les choses.

      Un autre pas si jeune et qui a été désillusionné de son expérience politique ? Pierre Curzi.

      Ce serait à Québec Solidaire, à Option Nationale ou encore au Parti Vert à faire une véritable percée et ensuite devenir des partis aptes à prendre le pouvoir, seuls ou dans un gouvernement de coalition.

    • “Notoriété. Quelle notoriété ? C`est un bon palabreux(gauchiste) pis c`est tout. Un gars qui parle pendant 1 heure pour rien dire. Comme la plupart des politiciens. Trop nombreux d`ailleurs.)” jackwood

      ===

      Attaquez donc ses argument plutôt que la personne.

      Vos commentaires sont toujours aussi nuls et trop nombreux d’ailleurs. mdr

      Jean Émard

    • Je ne lis que ce matin votre article sur LBB … j’y réponds quand même parce je partage à 100% votre opinion. Je me suis fait la même réflexion au sujet du peu de véçu qu’il a sur sa vie. Je présume que le PQ, peu importe qui, a profité de lui pour se faire un brin de politique sans penser à LBB.
      C’est bien dommage mais il se brulera les ailes … vous parlez d’André Boisclair? c’est un exemple.

    • Ah oui…. que dire aussi de:

      Guy Gaudord……..
      Candidat libéral dans Granby…….candidat libéral…….PLQ….
      Il est plus vieux, il a de l’expérience oui, mais……

      En début d’année, il avait envoyé son CV à la CAQ.
      Sa candidature fût refusée……!!!!!
      Pourquoi…….?
      Il faudrait peut-être le savoir avant l’élection.

      Et maintenant, le PLQ l’accepte dans ses rangs…..Ayoye.
      Vive les convictions politiques.

      D’un côté, ça vient confirmer ce que je pense depuis le début.
      La CAQ= libéraux frustrés + conservateurs cachés derrière le rideau+
      un péquiste opportuniste en tête.

      RÉF: Le blogue du Grand Parleur M.Michel Laliberté, TRÈS intéressant.
      Très bon portait du nouveau transfuge…….:-(

      Un jeune ou une pute politique, qui choisir?

      Moi personnellement, je choisis le jeune.
      Louise April(Laloue)

    • L’audace de Léo Bureau Blouin me plaît et la fortune sourit aux audacieux paraît-il. Ce jeune homme a toutes les qualités requises pour faire un politicien intègre ce qui est rare par les temps qui courent. S’il est élu. ce sera une grande victoire pour les jeunes du Québec qui verront qu’enfin ils ont leur place en politique où ils sont présentement sous-représentés.

    • Battre le fer pdt qu’il est chaud… Prendre le train pdt qu’il passe. Le prochain train passera vraisemblablement (à moins d’avoir un gvt minoritaire ou de coalition) dans 5 ans. S’il gagne ses elections, il aura un impact maximal, à court terme, mais maximal. L’université sera tjrs là dans 5 ou 10 ans, certainement plus chère, mais tjrs là. Quoi de mieux que l’université de la vie … politique. Finalement, c’est une candidature beaucoup plus crédible que celle d’une gérante de bar étudiant unilingue anglophone dans une circonscription québécoise.

    • Un être exeptionnel l’est en venant au monde! Désolé Patrick mais t’auras beau accumuler le véqus ca ne feras jamais de toi un LBB! La valeur n’attend pas le nombre des années! BANG

    • @red_beetle 01h59

      ===

      10/10. Rien à rajouter.

      Jean Émard

    • Enfin… si on peut devenir policier à 21 ans, pourquoi pas un politicien… En passant, je penses qu’il a plus d’expériences déjà que la députée poteau du NPD qui a été élue pendant son séjour à Las Vegas.

      Pas vraiment d’accord avec cet article de Lagacé disons….

    • “Le seul défaut de la candidature du jeune Bureau-Blouin, c’est de se joindre à un parti de matantes et mononcles ” lecteur_curieux

      ===

      Putain d’âgisme. Que ce soit contre les vieux ou les jeunes c’est nul.

      +++

      “Ce serait à Québec Solidaire, à Option Nationale ou encore au Parti Vert à faire une véritable percée et ensuite devenir des partis aptes à prendre le pouvoir, seuls ou dans un gouvernement de coalition.”

      ===

      Wow ça c’est de l’optimisme.

      À leur 3 ils ne ramassent pas 10%. mdr

      Jean Émard

    • Quel âge avait Claude Charron lorsqu’il a été recruté par René Lévesque?
      Et qu’avait-il fait à part ses études?
      Et surtout quel politicien est-il devenu?
      Rien de moins qu’un immense membre de l’un des plus efficaces cabinet du Québec.
      L’âge ne décide pas de la qualité de l’homme. C’est plutôt son cerveau.
      Et ce jeune homme en a Un, bien au dessus de la mesure de ceux qui, dans votre
      bloque, lui balancent des insultes parce qu’ils ne partagent pas ses idées.
      Ceux-là n’ont qu’un petit pois à la place d’un cerveau, incapable de jugement.
      Il apprendra rapidement pas de doute. Il est plus que temps que de jeunes femmes
      et hommes brillants viennent déloger les vieilles gardes de tous les partis qui ne
      savent plus quoi offrir aux citoyens.
      La planète est remplie de gens qui n’ont pratiqué qu’une profession dans leur vie.
      C’est dans ce qu’il savait faire de mieux qu’ils sont devenus des monuments.
      Ils ont appris dans ce qu’ils avaient choisis.
      Pensons juste à cette jeune députée du NPD dans Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, qui s’est fait ridiculiser durant la campagne électorale. Elle serait réélue demain haut la main.
      Elle avait fait quoi avant? On s’en foutte.
      Mais elle est intelligente et sûrement elle joue son rôle auprès des citoyens.
      Surtout comme on peut le lire plus haut elle n’est pas corrompue.
      Ceux qui n’aiment pas Léo Bureau-Blouin cofondent la qualité du jeune homme et leurs
      propres idées.
      C’est un manque flagrant d’intelligence. La vraie politique c’est de combattre des idées par
      des idées.
      C’est pourquoi tous les parties ont vite besoin de jeunes avec une vision différente.
      Cela incarne le changement possible.

    • Ils ont dit quoi les Québécois après avoir élu plusieurs députés (fédéraux) novices et inexpérimentés du NPD le 2 juin 2011? Ils ont même élu des candidats(es) qui n’avaient jamais mis les pieds dans leur comté, qui n’avaient aucune connaissance en politique, ils ont élu une bonne quantité de “poteaux” qui ont été les premiers surpris de leur victoire.
      Alors, pourquoi tout ce questionnement après l’annonce de la candidature de Léo Bureau-Blouin ! J’aime mieux voir un jeune comme lui se lancer en politique que n’importe qui d’autre n’ayant aucune idée de ce qui l’attend.
      Léo Bureau-Blouin a le talent, les connaissances, la conscience qu’il faut pour porter les messages et les défendre. Bravo Léo, tu fais preuve de courage et d’audace, deux qualités essentielles pour défendre toutes tes convictions de façon honnête et habile.

    • On se rappelle que Lagacé était en furie quand il a su que le porte parole de la MERSQ était membre du parti libéral, pourquoi est-ce qu’il n’a pas la même réaction maintenant que le porte parole de la FECQ est non seulement un membre du PQ, mais peut-être un futur député en plus?

    • Je ne suis ni fédéraliste, ni PLQ.

      Je suis social-démocrate et je soutiens les étudiants.

      Le PQ a changé d’idée 3 fois sur les frais de scolarité. Il est une girouette qui n’a qu’une idée en tête, se faire élire.

      LBB, s’il est élu, va s’apercevoir que les backbenchers n’ont aucun pouvoir. Même Pauline n’en a pas beaucoup… et ça n’a rien à voir avec le fait que c’est une femme.

      Ensuite, il est dans le mauvais parti. le PQ est maintenant un parti de drette, comme le montre son appui-désappui-heu? à l’amiante et ses cadeaux aux entreprises.

    • Léo-Bureau Blouin ne doit rien à personne, surtout pas aux pleureuses qui pullulent dans ces commentaires. N’en déplaise, il est capable de se moucher tout seul. Pendant des mois, et contrairement à certains de ses prédécesseurs, il a été capable de surmonter les divergences de vues fondamentales qu’il avait avec la CLASSÉ et Gabriel Nadeau-Dubois afin de garder intact le front commun des associations étudiantes. Il aurait pu, à plusieurs reprises, se laisser acheter par les pourris qui sont au volant du Québec présentement. Il a tenu bon, tout comme Martine Desjardins d’ailleurs. Juste cela démontre sa force de caractère, et en fait l’objet de toute mon admiration. Quant au prétendu fer chaud, oui il y en a un, mais pas celui dont vous parlez. L’enjeu de la prochaine élection dépasse de loin ceux d’une élection ordinaire. Le Parti Libéral a dans ses cartons toute une gamme de mesures néo-libérales à l’image de l’ignoble “Taxe santé” et qu’il se gardera bien de discuter en campagne électorale. Ce n’est pas pour rien qu’il a été si inflexible dans l’affaire des frais de scolarité. Pour lui, le moindre recul aurait déstabilisé ces plans. Historiquement, nous sommes à un tournant: soit on choisit de continuer à tenter de se donner une société humaniste, soit on choisit la voie des Harper en version soft que nous propose Charest et ses Libéraux conservateurs. Ça, Léo Bureau-Blouin l’a très bien compris, comme d’ailleurs tous ces autres candidats de prestige qui se joignent à un Parti Québécois qu’on disait mort et enterré. Il se trouve qu’il y a urgence. Et pour le moment, c’est le Parti Québécois qui est le plus en mesure de contrer la menace. Il y a aussi tous ceux qui à force de répéter dans certains médias que l’idée d’indépendance était morte, ont fini par y croire. Eux ne comprennent pas le geste d’un Léo Bureau-Blouin, ça c’est certain. Quant au nombre sidérant de commentaires qui s’empêtrent dans des banalités d’une insignifiance rare, paternalistes à outrance, et faiseuses de leçon, ça laisse pantois.

      Sa lettre annonçant sa candidature et qu’on peut retrouver un peu partout ce matin indique bien qu’il n’est pas là pour la rigolade. Il a des idées. Pendant ce temps, son adversaire Libéral dans Laval-des-Rapides continuait comme il l’a fait depuis des mois à tenter une diversion en nous resservant encore et toujours les mêmes sophismes éculés, prenant les électeurs pour des cons.

      J’aurai 62 ans demain. Et moi, Léo Bureau-Blouin, quand j’ai appris qu’il se présentait, j’ai applaudi. Un vent de fraîcheur dans cette société politique mise à mal depuis 2003 par un parti Libéral qui ne laisse plus qu’une odeur nauséabonde et étouffante dans son sillage. Je dis bien parti et non gouvernement, car il y a belle lurette que le dernier s’est effacé devant le premier.

    • Mr. Lagacé,

      Vous avez commencez à quelle age a informé la population? Un métier quand même important en démocratie…!!!

    • Combien de politiciens présentement peuvent dire qu’ils ont l’appuie de plus de 300,000 électeurs.
      Qu’on aime ou qu’on aime pas, démocratiquement parlant, la voix de 300,000 se doit d’être entendue dans cette arène de plus en plus ridicule.

      Ici, sur ce blogue on aime présumer. Dans les faits, dans la réalité on peut évaluer ce gouvernement après 9 ans de pouvoir. Pas décrire de plates extrapolations sur les possibilités d’un jeune, qui a au moins le désir de s’impliquer, contrairement à tous ces frileux qui regardent le plancher quand vient le temps de parler de collusion, de corruption…

      Pas encore arrivé que déjà on lui lance des pierres pour des choses qu’il n’a pas encore faites.

      Jugez donc ce qui a été fait, en toute objectivité, et dites- moi que le plq mérite de retourner encore 5 ans au pouvoir.
      Si votre réponse est oui, je m’inquiète de votre capacité à voter, que vous ayez 20 ou 80 ans.
      Si votre logique vous amène à penser que le seul engagement que vous prenez est de dire continuons à nous faire fou… on peut remettre en cause l’honnêteté de votre implication dans ce qui nous reste de société, je dirais de sociétable.

      A tous ces moutons qui répètent à l’unisson que LBB est coupable de jeunesse, moi je leur dirais nous avons tous été coupables, que nous n’avions besoin que d’un peu d’encadrement.

      Triste de voir tant de gens cracher sur une jeunesse. N’avons pas entendu dire que les frais de scolarité allaient se régler lors de cette élection. Et vous voudriez qu’ils se taisent. Beaux démocrates que vous faites.

    • « N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace. »
      Ralph Waldo Emerson

      Seul l’avenir nous dira si LBB a fait le bon choix. Après tout, l’an dernier, de nombreux journalistes se plaisaient à prédir la mort du PQ en enfonçant le clou sur Pauline.

      À travers toutes ces critiques, je rappelle ici un point positif (et qui n’est pas le moindre); Peu importe le résultat, la présence de LBB incitera de nombreux jeunes à prendre part à la politique et à aller mettre une croix sur leur prochain bulletin de vote. Trouvez moi un autre politicien qui sera capable d’un pareil mouvement….

    • Quelle mauvaise foi.

      Depuis des mois qu’on entend que la seule manière légitime de faire avancer les choses, c’est d’intégrer le système politique en place et de “mettre sa face sur un poteau”…

      Et voilà que certains trouvent le moyen de critiquer ce choix.

      LBB a peut-être 20 ans, mais il fait manger leurs bas à des députés d’expérience. M. Lagacé, cette fois vous êtes dans le champ.

    • Au printemps, les leaders étudiants nous ont épaté, moi et bien du monde de mon entourage qui avions une montagne de préjugés à l’encontre de la jeunesse. Génération Nitendo et aux 144 caractères gazouiiés, uniquement préoccupée de plaisirs faciles et immédiats. Que nous pensions! Et Leo Bureau-Blouin, tout comme Martine Desjardins et Gabriel Nadeau-Dubois sont arrivés dans le décor. Etonnement : ils avaient tous “les mots pour le dire” jusqu’au bout, sans hésitation, avec le vocabulaire adéquat,l’aplomb et la pensée. Ils ont installé leur génération à sa place : celle de l’avenir. Ces porte-parole ( quel mot juste dans leur cas!) de notre jeunesse, défiant avec aplomb les mononcles et les matantes du pouvoir en place, eh que ça faisait du bien! Ce n’est pas ma génération qui bâtira le Québec de demain, mais eux! Et ils sont courageux, ils nous bousculent, ne veulent plus aller sur l’air d’aller, ne veulent plus s’accommoder des mauvaises comptabilités de ces gouvernements que nous avons trop laissé faire, de toute cette corruption ambiante qu’on commence à peine, et péniblement, à stigmatiser.

      Mais voilà que, pour veiller à cet avenir, Léo Bureau-Blouin, courtisé de toutes parts, parce intelligent, charismatique, et pas mal télégénique, faut bien le dire, et le moins “rugueux” des trois “mousquetaires”, se lance officiellement dans le grand jeu politique. Il a 20 ans, ce qui ne veut rien dire. On peut être vieux à 20 ans, jeune à 80. Mais lui? Il est clair qu’on pressent chez lui un avenir politique intéressant. Mais est-ce trop tôt pour faire le grand saut? Tout de même, à 20 ans, on engrange, par des études, des voyages, par du temps pour méditer, pour lire, pour se frotter à l’humain autrement qu’en lui serrant des mains vite fait parce qu’on fait campagne.

      À 20 ans, vouloir déjà s’enfermer à l’intérieur d’un parti politique, en suivre sa ligne sans dissidence au moment d’un vote, s’asseoir sur un arrière banc d’Assemblée avec son costume cravate parce qu’on a été recruté pour représenter la jeunesse, est-ce raisonnable?

      Bien sûr, il y a des diplômés idiots, des incompétents faits ministres, les exemples ne manquent pas. L’Assemblée nationale n’est pas un collège, et surtout pas une école d’apprentissage. Elle devrait être réservée à des gens élus qui ont déjà fait quelques bons coups et aussi des erreurs ailleurs, qui ont un passé social sur lequel s’appuyer pour décider. À voir certains débats dignes de cours d’école, on a trop oublié ce que ça prend pour être dignes de nous représenter. Et Léo n’est, pour le moment, qu’une promesse du futur. Bonne chance à lui.

    • Les fédéralistes sont contre et les souverainistes sont pour. Facile à classer.

    • Âgisme vraiment? Est-ce qu’on peut vraiment parler d’âgisme lorsqu’il s’agit de réclamer un peu d’expérience et de vécu pour occuper un poste plutôt important? Vous auriez confier les rennes de votre entreprise à un jeune homme de 22 ans parce qu’à 16 ans, il s’occupait de tondre le gazon des voisins?

      L’école, c’est peut être théorique. Néanmoins, les cours universitaires permettent aux étudiants de se familiariser avec plusieurs théories, différents concepts, etc. Cela permet aux étudiants d’avoir une vue beaucoup plus globale et complète des problèmes de société actuels et des solutions possibles. Et surtout, cela permet aux étudiants de se former une opinion critique. Tout n’est pas noir et tout n’est pas blanc.

      Je suis bien d’accord avec vous M. Lagacé. La politique devrait être un moyen et non pas une fin. Ce dont le monde politique actuel a besoin, ce sont des practiciens, des experts, des théoriciens, bref, des gens qui ont développé une passion pour un domaine particulier, qui y sont devenus bons et qui ont envie de mettre leurs connaissances et leur savoir au profit de la population. Pas de gens qui ont développé pour seule expertise le fait de parler en public et de ressasser les mêmes idées, mais de façon différente, d’année en année.

      Voilà l’apathie du monde politique en ce moment.

    • Je comprends qu’un bon dec est suffisant pour devenir politicien professionnel, pourquoi avons nous des universités? Avec toute une classe de professionnel de la politique sans expérience on va construire quoi?

    • « Finalement, c’est une candidature beaucoup plus crédible que celle d’une gérante de bar étudiant unilingue anglophone dans une circonscription fédérale québécoise » !

      Et après il pourra avoir une chronique dans la Presse ou faire des affaires publiques à TVA ?

    • M.Bureau-Blouin aurait eu avantage de faire ses études en droit avant de se lancer en politique. Il aurait certes été mieux préparé, 20 ans…, on dit que le cerveau est complet autour de 24 ans…
      le pouvoir grise… je trouve triste de le voir se brûler si tôt… dans 10 ou 15 ans, il aurait été à son meilleur, je crois ! L’université sera tjrs là mais la politique itou, rien ne presse sinon Mme Pauline…peut-êre !

    • Pour une fois je suis complètement d’accord avec vous De plus, votant dans le comté de Laval-des-Rapides, je me demande ce qu’il peut m’apporter à mon comté. Lui qui a grandi à St-Hyacinthe qu’est-ce qu’il connait de nos problèmes? Au moins, s’il avait étudié au CÉGEP Montmorency … Le PQ veut-il qu’il continue les négociations avec Alain Paquette? Serait-il présenti comme ministre de l’éducation? Soyons sérieux! Alain Paquette est très impliqué dans la communauté de Laval-des-Rapides et je suis convaincu que la grande majorité des électeurs du comté ne sont aucunement intéressé à faire les frais d’une négociation avec les étudiant et encore moins je jouer des casseroles.

    • Heu, quoi?!?

      Christine St-Pierre et Marguerite Blais ont bien fait d’attendre avant de se lancer en politique (sic).

      Je pense qu’il faut voir l’homme dans le gars de 20 ans.
      Il croit que le Québec peut devenir indépendant et en est convaincu.
      Si on regarde ce que cet inconnu, il n’y a que quelques mois à peine, a réussi à mobiliser et galvaniser et ce sans jamais tomber dans la démesure, je me réjouis de cette nomination et j’admire encore plus l’homme!

      Toi Pat, qui souhaiterais-tu voir comme nouveau candidat?

    • Tout à fait d’accord avec vous.
      J’en suis peiné pour lui.
      L’euphorie du pouvoir n’a pas d’âge … et ce qui vient avec!!!!

    • Bonjour M. Lagacé
      Je suis entièrement d’accord avec vous… Pour ma part une formation universitaire et un peu de maturité lui ferait le plus grand bien… Pour ma part je déplore que LBB ait été si mal conseillé… Moi si ça avait été mon fils je lui aurait recoommendé très fortement d’aller poursuivre ses études…
      Encore une fois ça sent la réccupération du PQ… Après le carré rouge de Pauline… Et la casserole à Pauline le Léo à Pauline…
      Il risuqe de trouver le temps long comme backbencher… si il est élu…

    • Tout à fait d’accord avec votre position M. Lagacé.

      De plus, ça sent la justification et l’opportunisme. Du n’importe quoi de la part du PQ personnellement.

      Bien beau d’être poli et courtois, mais son contenu à la FECQ ne m’impressionnait pas. Facile rester sur ses positions. Et il s’est fait embarquer comme un p’tit enfant par Desjardins et Nadeau-Dubois, pas assez fort pour voir clair dans la gammick de la CLASSE. Impardonnable pour un “leader” que tous disent si intelligent. Fallait pas être obligé d’avoir de l’expérience pour ne pas tomber dans le piège de la CLASSE; fallait juste être intelligent.

      Et soudainement, plus de carré rouge pour Pauline, ni pour le jeune!!! Wow!!!! Quand même du n’importe quoi.

      Je penchais côté PQ, mais là, c’est le boutte de l’opportunisme confus de Marois!

    • Pauvre LBB, il a Maddog de son bord… c’est aussi rassurant qu’avoir Raël de son bord. Misère…

      Pour du sérieux: ce qui ne va pas avec l’université à rabais c’est que les étudiants ne prennent pas leurs études au sérieux et que pour une très grande part de ceux-ci il n’y aura pas de diplôme, donc l’argent investi par la société ne rapporte pas, il est gaspillé.
      Bravo encore une fois pour un étudiant opportuniste qui n’en a rien à foutre de l’université et des frais, tout ce qui l’intéresse c’est de faire parler de lui. Payez, bande de caves.
      Les syndicats ont placé un espion dans le PQ

    • Le plus gros problème de LBB c’est qu’il semble encore être un ‘One trick Monkey’. Encore aujourd’hui en conférence de presse il ne parlais que des frais de scolarité, aucun intérêt à parler des enjeux qui touchent vraiment la population… Dans 5-10 ans sa candidature m’aurait probablement d’avantage allumé

    • M. Lagacé,

      bien d’accord avec vous. Toutefois, M Bureau-Blouin a démontré qu’il avait la trempe d’un politcien, et il le sait. Comment lui en vouloir d’en profiter un peu? Et puis, on ne cesse de râler sur l’absence de jeunes en politique…je crois que sa candidature en sera une bonne pour ce qui est de “faire sortir le vote” des jeunes.

      Maintenant, le choix de la formation politique (ainsi que la position vague de celle-ci par rapport à la hausse) est certainement une décision à pente glissante que M Bureau-Blouin devra habilement justifier.

      Et finalement, et c’est ce qui m’a tout de suite frappé, c’est qu’il mette de côté ses études en droit pour cela. D’autant plus après avoir répété, après la fin de son mandat, que son diplôme était maintenant sa priorité. Sans doute que son charisme, sa débrouillardise, ses idéaux, sa passion le mèneront loin, mais sauter dans le vide, sans le parachute que sont un diplôme et un peu d’expérience de vie, est ce qui me fait croire que c’est une triste décision.

      A Belley

    • @ coeurdelionne
      25 juillet 2012
      8h55
      Je suis bien d’accord avec vous !

      Je viens d’écouter la conférence de presse annoncant sa candidature … Ce jeune homme est très articulé, intellingent et possède une bonne conscience social.

      Je suis fier d’être québecois quand je vois un de mes semblables s’impliquer pour en venir à avoir un pays …

    • N’est-ce pas le même jeune homme qui, de concert avec Martine Desjardins et GND, clamait haut et fort le printemps dernier, ne plus faire confiance aux politiciens (et pas seulement au gouvernement en place)lorsque Line Beauchamp avait évoqué la possibilité de tenir une commission parlementaire?

      LBB remplacera-t-il Mario Dumont comme future girouette de l’Assemblée Nationale?

    • Il est intelligent dans le sens qu’il a compris avec les “études” qu’il a fait ou plutôt le programme d’études dans lequel il était inscrit, il n’aurait pas d’autres débouchés qu’aller au PQ ou QS pour être député et faire 100k / an. C’était ça, ou laver la vaiselle dans un bistro Vegan sur le plateau… J’espère très sincèrement qu’il ne sera pas élu et après, on va bien rire.

    • Les libéreux et les fédéraleux savent très bien que cette candidature amenera des milliers de jeunes à aller voter ….et on sait pour qui ils vont voter. On les voit cracher le feu …Mouhahaaaaaaa

    • En effet, cette candidature est un scandale. Je vais donc voter libéral! (Ironie)

      Ce que je demande à un politicien c’est d’être articulé, de défendre des idées et non des intérêts ou les contrats des amis, et d’avoir des valeurs proches des miennes.

      LBB est parmi les citoyens les plus articulés de ce pays, bien davantage que la vaste majorité des électeurs et des contributeurs sur ce blogue. Il défend des idées (sociale-démocratie, environnement et souveraineté) que je partage. Que demandez de plus. Alors bravo Pauline, bravo Léo!

      Je comprends que ceux qui sont de droite, allergiques à l’environnement et qui chante leur joie d’être minoritaire dans ce beau grand Canada, soient contre LBB. Tant pis, votre temps achève.

    • Ce qui est plus frustrant pour les chialeux/critiqueux ici est de voir d’excellentes candidatures arriver au PQ (LBB, Duchesne, Lisée, Généreux…) alors que les autres partis n’attirent pas grand chose ou pire voient leurs députés quitter le navire à la hâte!

    • Je suis d’accord avec vous M. Lagacé: M. Bureau-Blouin est trop jeune pour devenir un politicien. Les enjeux des sociétés démocratiques comme le Québec sont complexes. Afin de bien représenter sa population, un politicien soit-disant professionnel ou non doit avoir fait ses classes: celles des études et celles de la vie. Dommage que Pauline Marois est aussi irresponsable que d’exploiter la naïveté de ce jeune homme brillant!

    • Pour une (rare) fois d’accord avec vous. Un autre Mario Dumont. Le pire, c’est que, s’il est élu ( et il y a loin de la coupe aux lèvres), il risque fort de devenir un (très) jeune homme désabusé.

      Que d’opportunisme à la petite semaine de part et d’autre.

    • à la conférence de presse annonçant la candidature de LBB,
      ça ressemblait à matante Pauline et son brillant neveu :-)

    • Sans être enthousiaste, je crois que LBB va peut-être faire en sorte que de nombreux jeunes s’intéressent davantage à la politique et, surtout, qu’ils aillent voter. Ne serait-ce que pour ça, j’appuie à 100 % sa candidature…

      Un peu de sang neuf devrait aussi nous changer des vieux politiciens aux discours étriqués… !

      André Félix Delisle, Montréal

    • Il a 20 ans. Il ne faut pas exagérer. Pour être représentant d’une circonscription, il faut, à mon avis, avoir un peu de vécu, comme les concitoyens que l’on veut représenter. Par contre, j’aurais plutôt vu M Léo Blouin travaillant dans le giron de Mme Marois. Mais Mme Marois veut capitaliser sur tout ce qui peut lui rapporter un vote, comme l’amphithéâtre de Québec, le carré rouge, etc.

      Je veux bien croire que Léo-Bureau Blouin est un bon petit gars mais il ne faut pas exagérer.
      DÉSOLÉ, TROP JEUNE

      Mais Mme Marois, c’est mme Marois . Rappelez-vous: elle voulait faire diminuer l’âge à 16 pour le droit de voter.

    • Pensez-vous vraiment qu’il aurait été plus compétent avec un BACC de 3 ans en politique?

      Pour certains individus la réponse à cette question aurait été oui, dans son cas il est déjà dans les ligues majeures. Il n’a pas grand chose à apprendre de plus en politique ce petit gars là.

      Néanmoins, l’obtention d’un diplome dans un domaine connexe comme le droit aurait pu lui permettre de terminer ses vieux jours comme avocat spécialiste en financement public.

      comment encore faire de l’argent sur le dos des contribuables… (Lucien aurait du l’appeler pour le conseiller)

    • LBB a quand même attiré une centaine de journalistes et de photographes à sa conférence de presse !
      Euh ! Ben oui ! C’est vrai ! Ils sont tous venus pour voir Pauline…
      LOL

    • Il faut bien commencer et je trouve qu’il a eu beaucoup d’expérience en répondant à froid à des questions des journalistes tant à la radio, télévision et l’écrit. C’est trop facile de dire qu’il est «vert» et sans expérience. C’est pas parce que Charest à fait son droit qu’il est 1 bon PM. D’abord il est un vire capot, puisqu’il était fédéraliste, 1 tellement bon ministre de l’environnement…
      Qui donne à ses «ti-n’amis»(Jeffrey) des fonds de 58 millions pour de l’amiante qui tue. Je rêve de le voir à l’opposition. On a besoin de sang neuf et Léo B.B. en fait partie.

    • superlulu
      ”Au moins à 20 ans il n’est ”pas encore” corrompu.”

      C’est ça, étant donné qu’il est si vert et sans expérience à part être populaire, il n’est pas un fin renard donc c’est plus risqué pour lui de se faire influencer et corrompre.

    • @ioio 24 juillet 2012-15h25
      Vous écrivez : « bla bla bla Manifestation violente, agression des citoyens qui ne partage pas ses idées, je suis sur qu’il sera apprécié au PQ.»
      Vos propos scabreux, ainsi que ceux d’autres brebis libérales sur ce blogue, nous confirment la mentalité de moralité élastique et de conscience sélective typique du PLQ, à l’image de son chef, le «boss» de cette OGM*
      Robert Alarie
      OMG*= Organisation Génétiquement Magouilleuse

    • Quoi de nouveau? Le p’tit Léo a retiré son carré rouge (à la demande de Pauline???). Au surplus, il remplace comme candidat un individu (ex-policier) qui de toute évidence voulait représenter le PQ et qui cède sa place, sans mot dire. Cet ex-policier sera grandement récompensé par Pauline. Déjà vu, n’est ce pas ? Des convictions ce p’tit Léo? Pas trop, il me semble… Du travail de coulisses…. Läche pas le p’tit, t’es bien parti.

    • L’élection du Parti québécois mènerait le Québec au chaos et au non-respect des droits individuels
      (déclaration de jean charest)

      Et certains vont encore embarquer dans ce train, aussi ridicule que pernicieux.
      40 ans de la même rengaine… les mêmes phrases, les mêmes clichés, les mêmes peurs, les mêmes corrompus.

      Comme c’est triste de vivre ici, avec de pareils énergumènes. Avec ses gens toujours aussi fidèle au même ketchup, qui pense encore que le savon à linge pourra toujours laver plus blancs. Ca fait 40 ans le même savon est supposer laver d’année en année donner du linge plus blanc.

      Changez de brasser à un moment donné!!!!

    • adpi,

      Faut s’informer dans la vie!! LBB N’EST PLUS le porte parole de le FECQ!!

    • Pendant des semaines, lors des manifestations, 100 % des gens déploraient que les jeunes ne s’intéressaient pas assez à la politique, qu’ils ne votaient pas, qu’ils étaient sous-représentés dans les partis politiques… et que s’ils voulaient ”que ça change” ils n’avaient qu’à s’engager politiquement plutôt que de porter des carrés rouges et de bloquer des ponts… etc. Puis, tout à coup, un jeune a le courage de se présenter et il y en a qui trouvent encore à redire… l

      Wow ! Le monde n’est JAMAIS content ! C’est RISIBLE !

    • C’est pas un ministre libéral qui a dit que si les étudiants n’étaient pas contents, ils n’mavaient qu’à «mettre leur face sur un poteau»? Et le PLQ a le culot de s’en offenser!

    • Il y a des jeunes de 20 ans qui ont beaucoup de maturité, et il y a des ados attardés de 54 ans qui n’en acquerront jamais. L’âge n’a vraiment rien à voir là-dedans. La question: est-ce que Léo est à bonne place? Oui, selon moi, et j’espère qu’il va pouvoir défaire Paquet, un insignifiant ministre.

    • @ superlulu
      Sachez que El Bébé est déjà corrompu. Son association étudiante ayant été financée et ” coachée” par les grandes Centrales Syndicales en font une démonstration assez éloquente, merci. Donc… Et maintenant, au sujet de son jeune âge pour se lancer en politique sous la bannière du PQ. C’est maintenant plus facile de comprendre pourquoi Pauline veut abaisser le droit de vote à 16 ans. “Pourquoi pas essayer de tirer profit de la candeur et naïveté des (très) jeunes pour les endoctriner à la cause populaire???”   
      Il y a une définition particulière pour décrire cette mentalité au PQ : Éphébophilie intellectuelle…

    • @Viajero – 11h02

      Votre commentaire définit très bien l’enjeu de la prochaine élection. Votre analyse est très juste et écrite de main de maître.

      Le PLQ a fait monter en flèche le degré de cynisme envers la politique et les politiciens. Tous y passent, même ceux qui n’ont à peu près rien à se reprocher. La venue de LBB est un vent de fraîcheur dans le paysage politique et si on veut se débarrasser du gouvernement Charest, le vote devra être stratégique et seul le PQ a une chance de gagner. À moins d’un revirement de situation, M. Legault a manqué son coup et il en paiera le prix.

    • M.Lagacé,
      Plusieurs blogueurs font preuve de mauvaise foi pour ne pas reconnaître l’aplomb, la maturité et l’intelligence de ce brillant jeune homme après avoir écouté le point de presse de ce midi où il répondait avec calme et pertinence aux questions de certains(nes) journalistes qui, comme des chacals, tentaient de lui arracher des morceaux de chair fraîche !
      M.Lagacé, je n’ai JAMAIS entendu de la part des «expérimentés» Ministres Lessard, Fournier , Hamad , MacMillan (bon débarras) ou St-Pierre ( qui ont le double ou le triple de son âge), avoir des propos aussi intelligents et aussi songés que ceux de Monsieur Blouin !
      Les gens chialent parce qu’ils veulent du changement mais ils chialent encore quand souffle un vent de changement grâce à nos jeunes !
      J’ai 70 ans M.Lagacé et si on est rendu où on est rendu, c’est surtout à cause d’une bande de vieilles andouilles de 60 ans et plus qui, bien assis dans leur fauteuil, ne regardent pas plus loin que le bout de leurs pantoufles et se laissent rouler dans la farine par le pire PM que le Québec a connu !

      À lire les propos des brebis de la bergerie libérale, c’est scandaleux de voir un tel cynisme vis-à-vis ces jeunes qui se lèvent debout !
      Ça confirme qu’ils sont «nerveux» avec la venue des Duchesne, Blouin, Généraux, Archambault et Lisée ; la preuve ?
      Fallait voir John James «le parrain» Charest s’enfarger dans ses neurones en appelant madame Marois «Paline» Marois lors du bulletin de nouvelles !
      Robert Alarie

    • Je me demande si Pauline Marois ne lui tend pas un piège et si elle vise uniquement à récupérer un leader étudiant doué de faconde, modéré, disposé aux compromis, pour montrer qu’elle est du bord des contestataires. C’est son droit. Mais quel avenir le P.Q. réserve-t-il à LBB à court terme, s’il prend le pouvoir en septembre prochain? Lui a-t-on fait des promesses, à part de l’engagement à maintenir le gel des frais de scolarité et l’abrogation de la loi 78?

      Si j’ai bien compris, ce jeune homme devait obtenir son DEC à la fin de la session 2011-2012. S’il est élu, quand complètera-t-il sa scolarité? À la fin de son mandat à la FECQ, il avait déclaré à René Homier-Roy que la politique active l’intéressait, mais qu’il voulait terminer ses études avant de se lancer. Il a changé d’idée bien vite!

      Jusqu’ici, le nouveau candidat croit que son parti gèlera les frais de scolarité et abrogera la loi 78. Rien n’est moins sûr, car, dans la première hypothèse, on connaît le flou de la position de sa chef sur le sujet. Son discours est mince pour l’instant; on attend un autre contenu.

      Sur le site de l’Assemblée nationale, on trouve la liste des députés qui ont été élus à l’âge de 25 ans et moins depuis 1867. Il y en a 27. Le nom de Georges-Raoul Saveuse de Beaujeu (élu le 23 juin 1871…) ne vous dira rien, moins que celui de Paul Sauvé, successeur de Maurice Duplessis et premier ministre pendant 100 jours. Plus près de nous, on trouve Simon-Pierre Diamond, André Boisclair, Gilles Baril, Mario Dumont, Claude Charron, Elsie Lefebvre. La plupart ont connu une carrière très courte. Charron et Baril ont dû quitter l’Assemblée nationale dans des circonstances malheureuses.Seul Yvon Vallières, élu à l’âge de 24 et 9 mois en 1973, a tenu le coup jusqu’à tout récemment.

      Combien de temps durera LBB? Sera-t-il un nouveau Baril ou un autre Vallières? Il se rendra peut-être compte qu’une fois au pouvoir, un parti oublie ses promesses et pratique l’art du possible. Ou bien il persistera à tout prix pour satisfaire ses ambitions, ou bien il perdra ses illusions et claquera la porte. Ce serait bien dommage de se brûler ainsi les ailes.

    • On oublie une chose. LBB n’a pas été élu encore, et ne le sera peut-être pas. Laval-des-Rapides est un comté très fédéraliste,

    • Tout a fait d’accord avec votre propos Monsieur Lagacé. Il est beaucoup trop jeune et on pourra le manipuler très facilement, juste remarquer que ce matin il n’a plus le carré rouge et Madame Marois non plus, déjà on est en train de le casser.

      C’est désolant.

    • “Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années”.

      Ce proverbe fut écrit au dix-septième siècle par Pierre Corneille 1606-1684. (Le Cid 1634).

      La très grande majorité des meilleurs compositeurs de toutes époques, ont écrit leurs
      chef-d’oeuvre alors qu’ils qu’ils étaient très jeunes, soit entre 15 et 25 ans.

      Pensons par exemple à Beethoven, Bach, Mozart, Schubert, Chopin, Bizet, Corneille, Mathieu, etc,. Ces derniers ont été productifs très jeunes; même que la plupart sont décédés tout au plus dans la trentaine.

      De toute façon, pour tout être humain, son temps le plus productif est de 20 à 30 ans.

      Bravo donc à Léo Bureau-Blouin. Il n’a pas à écouter les défaitistes et autres “has been” de ce monde qui voudraient bien être à sa place.

      Laurier Boivin,
      Longueuil

    • «Notre génération peut démontrer ce dont elle est capable» – Léo Bureau-Blouin

    • À tous ceux qui soulignent avec mesquinerie le jeune âge de Léo Bureau-Blouin j’aimerais rappeler que l’incompétent qui dirige actuellement le Québec depuis plus de 9 ans a été élu pour la première fois à l’âge de 26 ans, trois ans après avoir terminé ses études de droit, après seulement 3 ans de pratique du droit et après n’avoir plaidé que 8 causes dans sa vie. La suite on la connaît. Un politicien médiocre et mesquin qui a maintes fois posé des gestes qu’un avocat le moindrement éclairé sait ne pas avoir le droit de poser. Il va même jusqu’à faire voter la Loi 78, une loi que n’importe quel petit avocat sait être une loi qui va à l’encontre de notre charte des droits et libertés, une loi qui restreint notre liberté d’expression et notre droit d’association, une loi qui établit un droit inventé de toute pièce par Jean Charest (le droit d’assister à des cours de niveau post-secondaires malgré des votes de grève tenus en bonne et due forme). Jean Charest a nié le droit de grève des étudiants en transformant une grève en pseudo boycott. Pourquoi alors faire voter les étudiants sur une grève si les résultats ne sont pas respectés? Là où la majorité a voté en faveur de la grève Jean Charest a décidé qu’il s’agissait d’un boycott et que les étudiants opposés à la grève avait le droit de continuer à suivre leurs cours alors que là où la majorité a voté contre la grève ceux qui étaient en faveur de la grève ont respecté le choix démocratique et n’ont donc pas boycotté leurs cours. Deux poids, deux mesures. Jean Charest a induit la population en erreur en laissant croire que 70% des étudiants assistaient à leurs cours et appuyaient donc les positions de son gouvernement. Ce que Jean Charest n’a jamais dit c’est que, dans tous les cas, vote de grève ou pas, plus de 90% des étudiants s’opposaient aux augmentations des droits de scolarité imposées par ce gouvernement. Jean Charest a menti également en laissant croire que si les droits de scolarité étaient gelés ou abolis c’est la classe moyenne qui devrait payer la facture. Rien n’est plus faux. Toutes les associations étudiantes proposaient des alternatives pour financer l’éducation post-secondaire sans que cela coûte un sou de plus à la classe moyenne. Les étudiants eux- mêmes auraient refusé un gel des droits de scolarité qui aurait été proposé par le gouvernement si ce gel devait se faire au détriment de la classe moyenne. Il y a des dizaines de façons d’offrir la gratuité scolaire à tous les niveaux sans que la classe moyenne en fasse les frais. J’aimerais mieux par exemple que le gouvernement prélève une part minime des taux d’intérêts abusifs sur les cartes de crédit pour financer la gratuité scolaire, qu’une petite surtaxe soit ajoutée aux redevances des compagnies minières et autres mesures du genre. Et puis si le gouvernement faisait correctement son travail, qu’il mettait un terme aux évasions fiscales astronomiques et aux coûts abusifs des constructions de routes qui enrichissent la mafia, si le gouvernement multipliait les mesures de ce genre qui ne coûtent rien de plus à la classe moyenne, il pourrait non seulement offrir la gratuité scolaire à tous les niveaux mais pourrait également augmenter le financement des soins de santé et même réduire les taxes, les tarifs et les impôts.

      Jean Charest est donc très mal placé pour critiquer Léo Bureau-Blouin qui lui, au moins, s’amène en politique avec de saines intentions et non avec la seule préoccupation de bien servir ses petits amis pour s’aménager un bel avenir personnel, en se foutant carrément du reste de la population.

    • Très articulé en conférence de presse. Laissez lui une chance d’Apprendre au même titre que mon premier emploi à 16 ans, sans études ni expérience.
      Aujourd’hui 35 ans plus tard les employers se bouculent pour que j’aille travailler pour eux. Des études j’en ai fait au travers du travail.

      Charest a dit que l’été c’est fait pour se reposer. Il a multiplié les annonces, près de 1 par jour depuis le début de juillet.

      Aujourd’hui, il fait dans son froc. Il parle même que Pauline a en tête un référendum et que ce sera le chaos, oui. oui le CHAOS, au Québec.
      Les épouvantails d’un opportuniste, menteur, profiteur, magouilleur ne me font plus peur.
      Quel être déplaisant. Le jeune au contraire est rafraîchissant.

    • Est-ce LBB est un autre décrocheur?

    • Pauline “cougar” Marois.

    • LBB un Lévesque en miniature!

    • C’est jean Charest qui va se tordre de rire, car la venue de ce jeune en politique sous la bannière du PQ va justement lui donner des munitions pour attaquer la politique a double discours de Mme Marois, tant qu,a moi LBD n’est qu’un gentil garçon qui possède très bien l,art de parler sans rien dire mais qui est disons assez enjôleur pour certains individus mais si j’en juge par sa position de suiveur devant La classe je crois que ce Mr est avant tout un opportuniste sans conviction car il n’a pas juger bon de porter le carré rouge symbole du projet dont il se targue d’être le défenseur pour faire son entrée au PQ

    • En tout cas, il apprend vite la politique le petit. Vite vite, le petit carré rouge dans le fond du tiroir.

      Et puis, l’université, les expériences de travail, est-ce si important? Cette génération sait déjà tout. “Ce que vous comprenez pas, monsieur…”. Combien de fois je l’entends, celle-là.

      Un prof de cégep qui vit un gros conflit générationnel ;-)

    • Charest est ministre responsable de la jeunesse au PLQ……

      Charest a joué sur le dos des étudiants tout le printemps.

      Charest a préparé son élection sur le dos des étudiants.

      Charest a déjà attaqué tous les étudiants avec sa Loi 78.

      Charest va t-il en plus s’attaquer personnellement au jeune LBB?

      Je suis pantoite devant sa grotesque et ignoble réaction.
      Louise April(Laloue)

    • @ gingembre 24 juillet 2012 22h40

      ”Infestation de libéraux durant les vacances de la CONSTRUCTION sur votre blog Monsieur Lagacé ?”

      C’est ce que je constate moi aussi. Ça sent l’inquiétude et la peur de la part d’un parti qui se pourri de plus en plus.

      Y’a des jeunes qui ont plus d’intelligence et d’intégrité que bien des politiciens en place.

    • Si on remplace les sujets, j’ai l’impression en gros d’avoir lu un article composé par une grand-mère sur la mode des jeunes d’aujourd’hui.

      Donc je me demande si c’est pas un genre d’article troll. Ya tellement pas de contenue, seulement des préjugés.

    • LBB est un jeune homme qui semble posséder tous les atouts pour connaître du succès en politique et notamment y présenter le point de vue des jeunes. Par contre si c’était mon fils, qui a à peu près le même âge, je m’inquiéterais beaucoup pour lui en tant que personne. C’est certain qu’il est libre de ses choix mais j’ai en mémoire des témoignages de Claude Charron, qui a été élu député dans la jeune vingtaine, et qui a regretté je crois être entré en politique si jeune.

    • Aucune expérience de travail. Même si on lui reconnait du talent et un bon instinct, une expérience sur le terrain est essentielle. Que l’expérience ait été du côté syndical ou patronale, peu importe, mais c’est essentiel.

      Être confronté aux réalités du marché, ça permet de comprendre bien des choses et faire évoluer la thorie apprise.. L’expérience ça ne s’achète pas; à moins que le monde ait changé considérablement.

      Quant à sa décison d’enlever son carré rouge sitôt sa candidature acceptée, ça laisse un goût de déjà vu: tu dois te conformer à la ligne du parti le flow; parti qui rappelons-le, portait le carré rouge au printemps et l’a soudainement fait disparaître à l’approche des élections… Plus opportuniste que çà tu meurs.

      Le PQ qui par ailleurs, n’a toujours pas fait connaître sa position, dépendant à qui on parle: Moratoire ? Indexation au coût de la vie ? Gel ? États Généraux ? Je mets un $5 sur les États Généraux.

      Atendons s’il y aura réaction de Gabriel Nadeau … lui qui entend contester le résultat de l’élection si elle n’est pas à son goût. Misère.

    • Léo Bureau-Blouin n’a pas de vécu!?! N’a pas d’expérience de vie parce qu’il n’a pas fait de droit, de journalisme ou du communautaire!?!

      Le jeune a été l’un des grands leaders du plus grand mouvement de contestation populaire que le Québec ait connu.

      Nommez-moi un seul élu au sein de notre Assemblée nationale qui aurait pu accomplir ce que LBB a accompli durant la lutte étudiante.

      Vous l’accusez déjà d’être un politicien professionnelle, car il n’a fait que de la politique et ne fera que de la politique.

      Il vient d’annoncer sa candidature… dans un comté rouge. Vous êtes vite sur le piton pour dire qu’il sera un politicien professionnel. Donnez-lui le temps au moins d’être élu et de le laisser nager afin de juger.

      Il est jeune, charismatique, bon communicateur et il est capable de mettre de l’eau dans son vin tout en restant ferme dans ses convictions.

      Je lui souhaite la meilleur des chances.

    • Pendant qu el’avenir se prépare avec des Léo Blouin et cie,l’autre mononcle Charest essaie encore de faire peur au monde avec le référendum.Bouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!

    • @laloueapril
      Bien sûr que Charest va jouer ses élections sur le spectre d’un référendum pour apeurer les anglophones et les allophones qui mordent bien á ça! Et il va tenter de terroriser les plus vieux comme moi!
      Bien sûr aussi qu’il va déblatérer sur nos enfants et nos petits-enfants, sur notre jeunesse (dont il
      est cyniquement le ministre responsable). On a pas fini d’entendre parler de son obsession des carrés rouges, symbole de ceux qui le conteste et bien sûr aussi qu’il va défendre les carrés verts, l’autre volet de notre jeunesse, ces sans-coeur, sans conscience ni solidarité sociale, qui ont semé la zizanie á coup d’injonction au lieu de s’unir. Rappelez vous ce sans-coeur qui, sous le coup d’une injonction, a pu retourner á ses cours mais qui les a abandonnés en cours de sessiion!!!
      Ce n’est pas avec des sans-coeur comme ça qu’un société évolue. Ce n’est pas avec des sans-coeur comme ça que les noirs américains auraient acquis le droit de s’assoeir où ils veulent dans un autobus comme seul exemple!!
      Bref il faut se libérer de ces néo-libéraux!
      R. Boisvert

    • @paolo mitriou

      Vous êtes un champion de la pensée magique…Tout va se payer tout seul, l’école, les soins de santé. On baisse les taxes, les tarifs et les impôts et pouf abracadabra les factures se paient toutes seules. C’est qu’on a beau faire tout ce que vous dites (taxe sur les cartes de crédit et autres mesures) ca ne comblera jamais le manque à gagner créé par toutes vos réductions. Pensez-vous que les banques ne refileront pas les nouvelles taxes aux consommateurs? Et qui sont les plus grands consommateurs de carte de crédit? Et oui, la classe moyenne.

      Et oui le PM a raison, 70% des étudiants ont terminé la dernière session dans les temps. Il n’a jamais dit que ces étudiants étaient pour la hausse. Il a simplement dit que ces jeunes savaient comptés et ne voulaient pas mettre en péril leur avenir. Que 90% des étudiants soient contre la hausse, c’est plus que possible. Connaissez-vous beaucoup de contribuables qui sont pour les hausses d’impôt?
      Ce que les fédés étudiantes proposent c’est de faire payer la hausse par les autres. Entre-autres, par les crédits d’impôt des étudiants en DEP et en technique au CEGEP. Non pas moi, je veux je veux mais je veux pas payer. Mais comme vous le dites si bien, la pensée magique va régler le déficit, la dette, la gratuité. Tout quoi. On taxe les riches et les entreprises jusqu’à ce qu’ils s’écoeurent et quittent pour d’autres cieux. Parce que, ce que les riches et les entreprises ont de plus que la classe moyenne, c’est la mobilité.

    • @quidam
      “Les seuls qui ont discours cohérent, sensé, organisé, radical, porteur, intelligent, c’est l’aile gauche de la CLASSE : Force étudiante critique.”

      Vous voulez dire ceux et celles qui sont accusés de saccager des bureaux de minitres et députés, des locaux d’universités, d’avoir lancer des fumigènes dans le métro, d’avoir lancer des briques sur des rails de métro, de vandalisme, voies fait et j’en passe? Très intelligent comme discours et actions.

    • Patrick, vous auriez dû attendre à demain pour écrire votre article … ce jeune représente la relève et je suis très impressionné ainsi que ma conjointe par sa fraîcheur et ses valeurs … il n’y a rien de triste dans une telle candidature … les études? Pour l’instant ce n’est pas sa priorité et avec raison.

    • @mouton
      Donc si on est pas carré rouge on est des sans coeur.

      J’ai travaillé 35 ans à temps plein, payé des impôts toute ma vie; je travaille encore à temps partiel et serais un sans coeur parce que je ne pense pas comme vous !

      Mais quelle genre de société nous proposez-vous ? Allez-vous emprisonner ceux qui ne pensent pas comme vous une fois au pouvoir ?

      La démocratie c’est apprendre à respecter qu’il y a des gens qui ne pensent pas comme vous mais qui sont quand même des citoyens à part entière; les gens qui ne pensent pas comme vous ne sont pas tous des partisans de Jean Charest. Est-ce qu’on a droit à notre opinion dans votre monde ?

    • @quoailleur 25 juillet 2012-12h43
      Vous écrivez : «…bla bla bla à la conférence de presse annonçant la candidature de LBB, ça ressemblait à matante Pauline et son brillant neveu :-)»
      Et, aujourd’hui, à la conférence de presse de John James Charest, accompagné de la sinistre St-Pierre, ça ressemblait à Ali Baba avec une des marionnettes de son harem de «sousse-fifreuses»*, comme ce fut le cas dans le passé avec Jérôme-Forget, Normandeau, Beauchamp et Courchesne !
      Robert Alarie
      P.S. : *sousse-frifeuses= féminin pour sous-fifre !

    • Viiiiite ! Un débat télévisé Justin Sinclair-Trudeau – Léo Bureau-Blouin pour matantophiles !

    • Voilà un p’tit gars qui n’a pas terminé ses études, qui n’a pas encore appris à respecter sa signature et à qui on fait un pont d’or en politique active parce qu’il a une grande gueule.

    • “Nommez-moi un seul élu au sein de notre Assemblée nationale qui aurait pu accomplir ce que LBB a accompli durant la lutte étudiante. ”

      Il a ACCOMPLI quoi au fait? Ce porte-parole et non “leader” comme ils se plaisent à ergoter? Il fraye avec les syndicats qui EUX, ne sont pas mafieux du tout, n’ont jamais vu une enveloppe brune ni n’ont jamais eu recours à la violence de leur vie? Il fraye avec notre lanceur de tatanes national qui a des visées communistes? Il a réussi à intégrer les rangs du PQ qui ne ressemblent même plus de loin au parti pour lequel j’ai voté pendant longtemps, parti de magouilles, de dissensions et de back-stabbing? Bel accomplissement! Chapeau!

      El Bébé a déclaré: “notre génération vous montrera de quoi elle est capable.”

      Oui merci, on a vu ça ce printemps et franchement, je ne suis pas intéressée! Et à lire le “respect” dans le langage de ses supporters ici (sans coeur etc) je suis doublement pas intéressée.

      Aux autres: Charest n’a pas besoin d’utiliser le référendum pour avoir des votes. Pauline est capable de saborder le navire toute seule comme une grande par son seul comportement.

      “Laissez-lui une chance d’apprendre”. Ben oui, à mes frais! Non merci. Pas envie de servir de cobaye à un bleu. Le PQ a assez fait de dommages comme ça.

      Moi ce qui me laisse pantoiSe, c’est la naïveté du monde. Pas eu assez de la leçon NPD, on remet ça avec les “étudiants”.

      Merci aux allophones et aux anglophones qui vont nous sauver de ce massacre!

    • @francis p. 13:38 Bien que viscéralement anti PQ et anti-socialiste d’accord avec vous. Le kid s’est fait dire de mettre sa face sur un poteau s’il voulait changer quelque chose au monde politique. Et bien, il l’a fait. En son nom je dis au ministre libéral responsable de la boutade«; KEN TOÉ!
      Dans un tout autre ordre d’idée: à travers ce lançage de boue (mud-slinging) pas ordinaire sur ce présent blogue quelqu’un pourrait-il me dire comment nous allons régler le problème de la dette monstrueuse dont nous tous québecois sommes les heureux détenteurs? Epargnez-moi les lieux communs comme “nous allons taxer les compagnies” ou “nous allons faire payer les riches” parce que les compagnies comme les riches ça peut déménager vite une fois décidés et il n’y en a pas tant que ça au Québec. J’attends vos suggestions.

    • L’honnêteté, ça se sent…mais encore faut-il avoir un organe sain pour le capter.
      Dans le cas de ce beau (intérieurement ) jeune homme,
      ”La valeur n’a pas ttendu le nombre des années”. REgardez-le aller. Déjà en contrôle , intelligent, honnête ,sympathique et humain, un vrai sage quoi!

      L’âge chronologique n’injecte pas automatiquement la Sagesse…regardons nos vieux élus dans toute leur pourriture et connivences …

      d’AUTRE PART, Est-ce essentiel de passer par l’université …culture intellectuelle pour faire partie d’un gouvernement ???
      lorsque davantage de qualités humaines sont requises pour répondre à des besoins et résoudre des problèmes humains ?

      Le constat d’échec de nos dirigeants ne nous donne-t-il pas une réponse claire de nature à guider nos prochains choix .

      Charest a bien raison de trembler …vous avez vu sa riposte ?

      Et si la CAQ et le PQ décidaient de s’unir dans un même effort pour conquérir notre liberté de façon définitive, , le moment ne pourrait pas être mieux choisi.

    • @erno
      Et vous dans votre monde que pensez-vous des carrés rouges? Que pensez-vous des scabs? Que pensez-vous des briseurs de ligne de piquetage?

      Dans votre monde á vous ai-je le droit moi aussi d’exprimer ce que je pense des carrés verts ou dois-je pensez comme vous? Dans votre monde préfèreriez-vous que je sorte la cassette libérale sur les carrés rouges?

      Sur ce blogue bon nombre dénigre LBB, je ne vous pas lu en sermonnez aucun d’eux comme vous le faites avec moi!! Quoi? Dans votre monde á vous il y aurait 2 poids 2 mesures?

      Dnas la société que je souhaite on n’emprisonnera pas les gens pour leurs opinions comme vous le suggérez et la police ne matraquera pas nos enfants et nos petits enfants comme ça s’est vu ce
      printemps!
      Allez-vous sermonner Charest quand il va déblatérer contre les carrés rouges lors de la campagne électorale ou vous sautez seulement sur ceux qui parlent cotre les carrés verts…dans votre monde á vous??
      R. Boisvert

    • Je l’écoute en ce moment sur RDI. Il pratique déjà très bien la malhonnêteté intellectuelle et la relance de bois. N’oublions pas qu’il a gagné un concours oratoire en défendant une cause à laquelle il ne croyait pas.

      Tout- à-fait d’accord avec vous Patrick, qu’il aille faire son cours de droit.

    • La notoriété, c’est l’actif le plus précieux dans une société obsédée par l’image et le slogan. C’est le passeport convoité qui vous propulse vers le succès (enfin! un succès).

      Pourquoi faire des études après tout? Elles coûtent cher et ne servent à rien. Investir dans son auto-promotion par contre, voilà un placement rentable.

      - Robert Lemieux

    • Et vive les PP…tant qu’a continuer a s’endetter aussi bien donner la chance a un autre idéaliste du dimanche de nous y enfoncer un peu plus …et pendant ce temps les bons petits électeurs grands connaisseurs du Québec vont continuer a encourager un de nos 2 partis spécialisés en magouille soit le PQ ou le PLQ !!!! Bravo c’est excitant,édifiant,encourageant et combien on songe a l’avenir justement aux jeunes qui s’en viennent…WOW!

    • Vous oubliez Guillaume Tremblay et Mathieu Traversy…

    • La sagesse n’a pas d’âge.
      Quel âge ont nos politiciens? Où voyez-vous qu’ils sont plus pertinents que ce jeune de 20 ans? Où? Répondez.

      Nous l’avons vu aller tout ce printemps dans les médias. Son calme, sa manière de s’exprimer, claire, pertinente. Son respect envers les médias.
      À 20 ans, monsieur, j’avais devant moi, de 8 h10 du matin jusqu’à 15h45, 33 jeunes de 12 à 14 et même 15 ans comme enseignante.

      Il se trouvait des croutonnes pour critiquer l’approche nouvelle, jeune, que j’apportais avec mes 20 ans, justement.

      Deux générations plus tard, cette approche, est maintenant l’approche nouvelle songée et approuvée par les instances du MÉQ.

      Moi, Léo, ce cher et beau Léo, je le voyais tellement avec Jean-Martin Aussant.

      Rentrez chez vous les “mon oncle et ma tante” qui n’ont plus rien à prouver, parce que plus rien, cédez vos sièges. Allez réchauffer d’autres chaises. À 20 ans, si tu es futé et brillant, tu es pas mal plus pertinent que le prétendu expérimenté, de quoi, justement.

    • Bonjour M. Lagacé
      Bien oui c’est un excellent coup de cette chère Dame de Béton, notre Miss Ready-Mix. Léo Bureau-Blouin a de l’expérience a revendre dans la vie: il en est rendu à son 2e rapport d’impôt, il paie son loyer depuis 1 an et 1 mois, il a un DEC en histoire avec une majeur en casseroles, (en passant, un DEC en histoire, avec ça tu fait un maudit boutte dans vie…). Anyway…
      Bon, mettons que notre enfant-prodige National soit élu, et dans 4 ans, il soit réélu….Rendu à 28 ans, soit à la fin de son 2e mandat, Léo Bureau-Blouin décide qu’il en a assez fait pour la société et ne se représente pas. Il pourra donc retirer sa pension à vie de député: $100,000 par année a rien faire. Comme dirait l’autre: viande à chien, c’est du gros bidou ça la femme. Il va même pouvoir s’acheter toute une batterie de cuisine avec tout cet argent. Et il l’aura bien mérité, oui mousssieur.
      Moi, j’espère que notre Miss Ready-Mix va trouver d’autres ti-cul comme lui pour les prochaines élections. Y en a justement 2 ou 3 qui traînent dans ma rue à rien foutre de leurs journées, sinon boire d’la grosse 50 et fumer des joints (pas aussi gros que leur 50, je dois l’avouer….) , donc nous disions donc que je vais suggérer à notre Miss Ready-Mix de venir chercher ces petits zigotos pour finir son recrutement de candidats. Why not simoniac, tsé, la 50 , y a rien qui Labatt.
      Bien à vous M. Lagacé et chers auditeurs.

    • Il représente probablement le candidat parfait pour le P.Q. Jeune populaire et manipulable pour le faire entrer dans le moule du parti du parti. Il est encore un peu vert pour faire de la politique. Continuer ses études auraient été beaucoup plus avantageux que d’aller faire le poteau à l”assemblé national lors des votes.

    • Juste comme ça, n’est-ce pas LBB qui s’est assuré au nom des trois leaders étudiants que l’entente avec le gouvernement était bien rédigée selon les discussions préalables? Entente que les deux autres leaders ont immédiatement rejetée en accusant le gouvernement de malhonnêteté?

      Tant qu’à moi, il peut bien se présenter où il veut car il ne sera pas très dangereux pour personne. Oui, il a une belle gueule et s’exprime assez bien sauf que le contenu est pauvre et l’argumentation déficiente. Au CEGEP à 20 ans? En effet, un peu plus de vécu ne lui ferait pas de tort.

    • Quelques mois après s’être vu imposer une amende de 2 millions de dollars par le gouvernement Charest pour son manque de rigueur financière, l’Université Concordia a reçu mercredi une subvention de 3,25 millions de dollars pour rénover ses infrastructures sportives.

    • @mattort

      En cessant de voter PQ, CAQ, PLQ… C’est nous qui leur envoyons le message de continuer sur la même voie.

    • “Âgisme vraiment?” yoga60

      ===

      L’âgisme c’est de mettre tout le monde d’une même génération dans le même moule.

      Jean Émard

    • @Tous ceux qui soulignent la proximité du PQ et des syndicats : merci de mentionner la proximité non moins importante des libéraux et des chambres de commerce ainsi que de la mafia…

    • L’expérience de vie ne signifie pas automatiquement pragmatisme!! Même si j’ai toujours été contre les carrés rouges, je donnerais beaucoup plus mon vote à LBB qu’à Amir Kadhir!! ;-)

    • Déconnecté, le garçon, tout comme Mme Marois et les stratèges opportunistes du P.Q.

      Pendant ce temps, l’autre déconnecté, le gars de la CLASSÉ, lui non plus ne s’est pas rendu compte que ses 15 minutes de gloriole ses épuisées. Obnubilé, le Gabriel veut aller prêcher l’évangile anti néo-libéralisme dans les festivals aux quatre coins du Québec…. Gaby, tu risque de manger une couple de taloches et d’essuyer plein de risées: les Québécois sont en vacances, ils veulent éplucher le ble d’Inde, attraper la truite, boire de la bière, se dorer la bedaine, se saucer le bout des orteilles dans le lac, pas écouter tes puériles discours marxistes.

      Relaxe bonhomme! Toi itou, Léo machin, retourne sur les bancs d’école.

    • Salutations Patrick,

      OPPORTUNISME

      Visiblement, le PQ n’a aucun critère quant à l’âge, pas plus que l’expérience de vie des ses candidats. Comme pour les autres partis, le PQ pense en tout premier lieu aux chances de faire élire le plus grand nombre de députés possibles. Léo Bureau-Blouin est un communicateur-né des plus talentueux. Cela fait-il de lui pour autant le meilleur candidat pour les électeurs de Laval-des-Rapides et pour le Québec? Autant lui que le PQ profitent de sa notoriété publique acquise durant le conflit étudiant. C’est là, selon moi, un bel exemple de l’opportunisme qui caractérise trop souvent la politique, tous partis confondus. M. Bureau-Blouin a beau avoir les meilleurs intentions du monde, il devra lui aussi se conformer à la ligne de parti. S’il est élu, parions que ce jeune homme passera une grande partie de sa vie en politique et deviendra peut-être, comme Jean Charest, politicien de carrière. Méfiance envers les politiciens oblige, je l’imagine déjà esquiver les questions des journalistes s’il devient député. Va t-il pouvoir se démarquer au sein du PQ comme il l’a fait en tant que porte-parole de la FECQ? Il retombera vite sur ses pieds s’il n’est pas du même avis que la chef du PQ, qui saura lui montrer le seul chemin à suivre…. Le sien! En passant, je me demande où est passé le carré rouge de M. Bureau-Blouin.

    • On a pas à laisser une chance à LBB….la chance n’y est pour rien. Avec son honneteté, son courage, sa tenacité et le travail de porte à porte il va battre la marionnette en place actuellement.
      Les libéreux et leurs sous-produits, la CAQ, vont prendre une débarque aux prochaines élections

    • A moins que je ne me trompe, la ‘grosse bourse’, celle du Millénaire, c’est GND qui l’a eue, pas LBB. Et de toute façon faut être logique à défaut d’être honnête: à tous ceux qui lui reprochent de ne jamais avoir exercé un emploi, est-ce qu’une bourse du millénaire ne figurerait pas en bonne place dans VOTRE CV ?

      Faut savoir compter, ce que personne ici ne semble avoir fait (désolé Patrick, mais ça semble vous avoir échappé aussi). Le PQ a une chance réelle de former un gouvernement majoritaire en septembre. Si LBB passe son tour pour faire son bac, il l’aurait terminé à temps pour la prochaine élection en 2016. Il serait alors un jeune candidat de 24 ans qui n’aurait jamais travaillé ( on n’en sort pas). De deux choses l’une: si le PQ était battu en 2016, LBB ferait son entrée à l’Assemblée nationale pour siéger dans l’opposition. Si le PQ était élu, à titre de tout nouveau député LBB devrait attendre un autre 4 ans avant de pouvoir aspirer à siéger au cabinet. On est rendu en 2020. Usé aprè 8 ans de pouvoir le PQ aurait des bonnes chances de ne plus former le gouvernement. Donc encore les banquettes de l’opposition pour notre jeune homme.

      Or, comme il l’a dit dans sa conférence de presse il se lance en politique pour changer les choses. Une seule façon d’y parvenir: se faire élire, siéger dans le parti qui forme le gouvernement et éventuellement devenir ministre (c’est là que ça se passe). Ministre dans 3-4 ans, c’est probab
      Ement son plan de carrière. Donc la seule fenêtre de temps possible pour LBB c’est 2012. Croyez- moi il sait compter et il est très intelligent. Il fait exactement ce qu’il faut faire.

      Je lui souhaite bonne chance. Vive la jeunesse !

      André Purenne (cuvée 1956)

    • Faits remarquables :
      Il sort de plus en plus de gens douteux des rangs du PLQ…. la débandade!
      Il rentre de plus en plus des gens remarquables, articulés, honnêtes au PQ…

      Ce sont des faits !

    • Le vainqueur !

      Nous savons tous que la “crise étudiante” a été fomentée, et orchestrée en sourdine, par Jean Charest, entre autres par son attitude hautaine, calculatrice et mesquine. Cela lui aura d’ailleurs coûté deux ministres de l’Éducation, et une réputation de saligaud à l’échelle planétaire !

      Comme on dit, Charest avait besoin d’un os à ronger, alors il s’est farci les étudiants, en les accusant de tous les maux !!!

      Charest a créé de toute pièce, un formidable problème, qu’il a résolu, de manière totalitaire, par la matraque, et une législation parfaitement rétrograde.

      Charest a préféré jouer au dictateur policier, plutôt que, tout simplement, négocier intelligemment. Hélas, cela était trop pour lui !

      Dans le contexte actuel, il y a fort à parier que LBB, écraserait Charest, comme une mouche, s’il était candidat, contre lui, dans le comté de Sherbrooke !

      Quoi qu’il en soit, souhaitons que Charest morde la poussière, et qu’il dégage, une fois pour toutes du paysage politique.

      Je m’arrête ici…sinon je risque de devenir très grossier !

    • Si je me rappelle bien M. Boisclair est rentré jeune lui aussi et de la même filière que LBB ou presque. On lui offre un comté pour prendre de l’expérience, dur de sortir le PLQ dans certains comtés lavallois. Un bel endroit d’apprentissage.

    • Je me demandais combien de causes Jean Charest avait plaidé avant de devenir politicien. Un gros 8. Merci à paolo..mitriou pour l’info.
      On a confié un ministère à Jean Charest, et il a utilisé son pouvoir pour appeler un juge en pleine cour pour tenter de l’influencer. La manœuvre était à ce point subtile qu’il a été suspendu et c’est passé à l’histoire pour une erreur de jeunesse. Quand on regarde l’histoire des posts-it, on garde l’impression que c’était surtout un coup de pratique ce qui indique aussi que, malgré un jeune âge, il y a des cas où la droiture peut se mesurer assez vite.
      Le plus probable, c’est que LBB apprenne son métier comme député d’arrière-banc. Il pourra toujours siéger sur des comités et faire oeuvre utile. À ce titre, il ne sera pas pire que Pierre Paradis qui sèche depuis 10 ans sur les banquettes arrières sans responsabilité et qui a soigné plusieurs mois son orgueil meurtri avant de finalement se présenter en chambre. Un député plus fier serait parti pour raisons familiales sans rembourser sa prime de départ, mais lui, il est resté, se contentant de donner à l’occasion des coups de poignards sans conséquence…
      On a aussi l’exemple de l’ineffable Tomassi, supposément renvoyé du caucus mais qui, curieusement, revenait voter en chambre les rares fois où le gouvernement risquait d’être défait. Contrairement à Mascouche, il n’y a pas de clause obligeant un député à se pointer à l’Assemblée nationale un minimum de fois, il en a donc profité. Ça donne une bien triste fin de carrière pour un de ceux que Jean Charest qualifiait de “jeune député prometteur”. Ne le plaignez pas trop: je suis certain que, quand les projecteurs se seront pointés ailleurs quelques temps, on lui rendra sa carte de membre en douce comme le PLC l’a fait avec Galiano.
      Une évidence: LBB ne sera pas pire que ces deux-là.

    • @mildred 25 juillet 2012 18h54

      ”Charest a bien raison de trembler …vous avez vu sa riposte ?”

      J’ai entendu la riposte de Jean Charest il n’a cependant pas osé dire que lui-même est accolé au monde corrompu et inhumain de la finance!

    • Un vieil adage dit que la valeur n’attend pas le nombre des années. Tant mieux s’il s’avère dans ce cas. L’avenir le dira.

    • @ simonolivier

      Pauvre de vous! Vous n’avez de toute évidence pas le niveau d’instruction pour savoir ce dont vous parlez. Je ne pratique pas la pensée magique comme vous le dites. J’ai assez d’instruction dans les domaines dont je parle pour savoir de quoi je parle. Vous délirez. Le gel des droits de scolarité ou même la gratuité scolaire à tous les niveaux sera un investissement rentable qui s’autofinancera rapidement et facilement aussitôt qu’il sera appliqué en raison des retombées fiscales qu’il produira grâce à un peuple juste un peu plus instruit. Ce gel ou cette gratuité serait assuré par une goutte d’eau dans le budget astronomique du Québec. Cela n’a rien à voir, par exemple, avec les frais de santé ou d’entretien des routes. On parle ici de “peanuts”. Toute les sociétés qui investissent dans la gratuité scolaire savent que c’est un investissement qui rapporte infiniment plus que ce qu’il exige comme déboursé. C’est donc un investissement et non une dépense qui rapporte plus que la plupart de nos secteurs industriels. Dans votre esprit toutes les sociétés ayant fait le choix de la gratuité scolaire seraient formées d’imbéciles qui ne savent pas compter. Ce n’est pas le cas. Elles ne sont tout simplement pas formées de petits individualistes qui craignent comme la peste d’être dépassés par des individus plus intelligents mais plus pauvres qu’eux. Ces individualistes craintifs veulent maintenir leur élitisme et leurs privilèges de classes au détriment d’une société dominée par la crème des cerveaux et non des gros portefeuilles souvent sans cervelle (le modèle américain).

      Et comble de facilité vous nous ressortez l’argument idiot de la fuite des grandes entreprises. Voyons donc! Comme la nature le capitalisme a horreur du vide. Tant qu’un domaine d’activité sera rentable il y aura toujours une nouvelle entreprise pour prendre la relève des entreprises frileuses qui nous quitteraient pour notre propre bien. Allons donc! Si une banque est forcée d’abaisser son taux de crédit de 19,99% à 18,99% vous pensez qu’elle va se retirer de notre marché. Si c’est le cas tant pis pour elle. Il se trouvera des centaines de compagnies de crédit prêtes à prendre la relève et à verser le 1% de “perte” au gouvernement, sans se plaindre et sans refiler la facture à qui que ce soit pour aider au financement de l’éducation. C’est comme cela que ça fonctionne dans un monde capitaliste compétitif. Les redevances des compagnies minières viennent de passer de 13 à 16% des profits réalisés par ces compagnies. Vous tentez de nous faire croire qu’en les haussant à 17% toutes ces entreprises vont déménager leurs pénates. On s’en fout. Ce sont eux qui seraient fous. Dès leur départ des dizaines d’entreprises se battraient pour prendre la relève parce que ce n’est pas 1% de plus de redevances qui les mènera à la faillite. Soyez sérieux un peu. Ailleurs certaines compagnies paient jusqu’à 70% en redevances et elles ne fuient pas pour autant. Il y aura toujours des compagnies pour aller s’installer là où se trouvent les ressources dans la mesures où elles feront des profits raisonnables et qu’elles paieront des dividendes intéressants à leurs actionnaires. Peut-être que la compagnie “A” ne se contentera pas d’un rendement de 15% sur son investissement mais peut-être que les compagnies de “B” à “Z” le feront.

      En plus d’une mentalité de colonisés sociaux va-t-on devenir des colonisés économiques qui vont craindre que plus personne ne convoite nos ressources? Ce serait si horrible? C’est ridicule. D’abord c’est impossible parce qu’il y aura toujours des entrepreneurs qui se contenteront de s’enrichir juste un petit peu moins que les autres et puis il nous restera toujours la possibilité d’exploiter nous-mêmes nos richesses si nous sommes assez instruits pour le faire. Nous serions à la fois instruits et les riches propriétaires de nos richesses et des industries qui les transformeraient. Et ce n’est pas de la pensée magique. C’est de la politique et de l’économie de base.

      C’est quoi qui vous reste comme peur à transmettre aux autres maintenant? Les étudiants qui dans la tête de Jean Charest sont de dangereux terroristes d’extrême gauche? Pauline Marois qui frappe ensemble des couvercles de casseroles et qui est donc une Ben Laden québécoise? Jean Charest est tellement à court d’arguments intelligents qu’il commence à divaguer (ou qu’il le fait plus que jamais). C’est vrai que c’est triste de le voir annoncer les départs successifs de ses meilleurs éléments pendant que Pauline Ben Laden annonce plein d’arrivées intéressantes. C’est triste de le voir dépenser des centaines de millions de dollars pendant ses vacances pour acheter des votes en sauvant des entreprises qui feront inévitablement faillite bientôt. S’il avait investi en éducation tout ce qu’il a annoncé comme dépense douteuse depuis un mois, il aurait effectué le placement le plus rentable de sa vie de premier ministre qui s’achève (enfin je l’espère pour le bien du Québec).

    • Ti-Galop

      Paul Piché

      Intégral
      paroles : Paul Piché, Pierre Huet
      musique : Paul Piché

      Ti gars Léo ti-galop
      J’veux te dire quelques mots
      Car je suis là pour t’écouter
      Y’a l’amour y’a les dames
      Et c’est ta mère ma femme
      J’ai-tu besoin de m’expliquer?
      Ti-galop chu peut-être un peu pressé
      Tout ce que tu sais dire c’est gué gué gué gué gué
      Go, Go, Go mon ti-galop
      Ti-galop la vie couraille après toé

      T’as grandi mon ti-léo tu m’arrives aux genoux
      Pour les deux secondes que t’es debout
      En t’accrochant pour pas tomber
      Après les oreilles d’la T.V.
      Me v’la rendu les nerfs à bout
      Ti-galop quand tu t’fais chicaner
      Tout ce que tu sais dire c’est gué gué gué gué
      Go, Go, Go mon ti-galop
      Non non mon ti-gars pas les rideaux!

      J’t'imagine un peu plus vieux
      Ti-galop galopin
      J’espère que tu feras pas comme moi
      Toujours parti on sait pas où
      En train d’faire un mauvais coup
      Au lieu d’apprendre à parler
      Ti-galop qu’est-ce qu’on va faire de toi
      Si tout ce que tu sais dire c’est gué gué…
      Go, Go, Go mon ti-galop
      Mais répond pas
      Sans la présence d’un avocat
      Peut-être que je vois un peu trop loin
      Mais c’te p’tit-là yé très précoce
      Pis j’fais pareil comme mon voisin
      Nos enfants sont toujours plus fins

      Ti-gars Léo ti-galop
      C’que tu vas faire à vingt ans
      J’aime autant pas y penser
      J’t'occupé pour le moment
      C’que tu viens d’faire est ben assez
      Car j’ai ta couche à changer
      Ti-galop quand j’t'ai vu arriver
      Tout ce que j’ai pu dire c’est gué gué…
      Go, Go, Go mon ti-galop
      Ti-galop la vie couraille après moi

    • Il est adulte; il a droit de vote; et il a le droit de représenter ses concytoyens, un point c’est tout. Tous ces commentaires sur son âge, c’est de la discrimination pure et simple.

    • Voter pour un carré rouge ? Jamais !
      On veut un Québec où tout le monde paie sa juste part.
      Une raison de plus pour ne pas voter péquiste !!!

    • Ici, les souverainistes sont contents et les fédéralistes sont méchants envers ce jeune homme entreprenant.

      Faut pas oublier que Mozart, avant 10 ans, composait déjà des chefs-d’œuvre enchantant. Nous avons probablement ici, un génie bienfaisant. M. Charest a été un génie, électoralement mais pas du tout éthiquement, on s’entend.

    • Bonjour M. Lagacé,

      Y a pas a dire, une méchante prise que viens d’aller repêcher Mme Marois, notre madame de béton nationale. Léo Bureau-Blouin, joueur de tam-tam sur des casseroles par temps libres, un très célébral DEC en humanités en poche (j’aime pas employer le mot science pour cette branche d’étude, je n’ai jamais vu ce qu’il y avait de scientifique que de savoir le fait que Champlain ou Jacques-Cartier sont venu icitte en 1700 tranquille pour venir fumer de la pipe avec Bill Wabo). Enfin c’était une parenthèse comme ça en passant…

      LBB, un gentil petit garçon avec un CV bien garni. Voyons voir:
      Il qui vient de finir de regarder toutes les émissions de Passe-Partout, il vient de finir de faire les ‘’iglou iglou’’ avec ses petits amis du CEGEP dans les brasseries de St-Hyacinthe, il posssède un DEC en humanités, bref, il va en régler des problèmes mes amis , oh boy , j’vois ça d’icitte.

      Jamais payé d’impôt, de taxes foncière, a encore le nombril trempe et sent le pipi. La madame de béton, cette impayable Miss Ready-Mix viens de faire tout un cadeau aux lavallois. M’a vous gager qu’il y en a qui vont chialer…les lavalois, on les connais.

      Mais il reste encore des candidats a trouver pour certains comtés. Puis-je suggérer à notre Miss Ready-Mix les comédiennes de Moquettes-Coquettes ? C’est bien beau d’aller chercher des p’tits gars mais ça prends aussi des p’tites filles pour balancer les affaires….
      Etes-vous content les gens de Laval? Yééééé. Pis les gens de Laval-des-Rapides ? Répétez après moi: Iglou Iglou.

      M. Lagacé, mes amitiés et a vous aussi chers auditeurs.

    • Puisque le parlement devrait être composé de représentants du peuple, il devrait y avoir place pour les jeunes et moins jeune. J’espère que sa candidature incitera plusieurs jeunes à s’intéresser à la politique et à voter puisque depuis quelques décennies, on assiste à un cynisme navrant…

    • Ce que l’on peut vérifier ici, c’est que cette entrée en politique suscite de nombreuses réactions. Et comme il a été mentionné, entre un politicien d’expérience (sans charisme) qui sait bien manipuler la population et un jeune fraichement débarqué en politique, articulé et qui pourrait faire de la politique autrement que les vieux rouillés… je choisis ce vent de fraicheur. On n’a souvent mentionné le manque d’intérêt de la jeunesse en rapport avec le politique… alors en voilà un qui pourrait en rallier beaucoup et qui plus est, changer les choses… pour le mieux. “La sagesse n’a pas d’âge”… mais semble représentée une menace pour beaucoup de droitistes de notre nation et même pour notre premier sinistre national. SVP, sortez nous de cette pourriture politique machiavélique.

    • @wawa_rond
      25 juilet 2012
      20h09

      Tu fais un paralelle avec des émissions de télevision et des annaces de bière pour essayer de planter Pauline Marois, pas fort et même haineux et méprisant ton discours envers la jeunesse (nos enfants). Lève ton cul, arrête de regarder la tiviiiiiiiiiiii et regarde la réalité, ce qui se passe dans notre société, ça va peut-être réveiller le peu de matière grise qu’il te reste ….

    • Si vous pensez qu’à 20 ans c’est trop jeune, dans ce cas augmentons l’âge pour le droit de vote. À quel âge un journaliste aurait le droit d’écrire?

    • juste pour ajouter que les députés ont un régime de retraite , il y contribu , non pas comme le dit wawa_rond. Ça c’est de la désinformation style 98,1 Radio X..

    • CORRECTION : …annonces de bière…

    • Chose sûre: On se dirige tout droit vers quelque chose de très très unique au Québec….Unique pour nous puisque c’est déjà arrivé ailleurs…

      Scénario 1: Si le PQ passe avec environ le tier des votes, 2 tiers auront perdu leurs élections…mais ce sera un nouveau Gouvernement à tout le moins. Ils seront très observés et jugés par ce 2 tiers. Pas idéal, mais un nouveau du moins…

      Scénario 2: Si le PLQ passe avec environ le tier des votes, le 2 tiers restant n’aura pas seulement perdu leurs élections….ils ont le PLQ en aversion et ne donne plus aucune crédibilié à ce Parti et à ce PM.
      Très tôt dans le mandat, il y aura tonnes de réaction à tout plein de décision…même les plus “soft”…
      C’est écrit dans le ciel…
      Je sais que nombreux dans la secte du PLQ banalise et refuse de voir, mais ce serait le pire des scénarios pour le Québec.
      En revanche, peut-être est-ce un passage obligé pour nous. On verra bien…
      Cela dit, ne pas voir le risque d’une paralysie dans divers milieux “simultanément parfois” et-ou “un après l’autre d’autres fois”, c’est être complètement aveuglé et porter des lunettes roses.

      Bref, la Grève étudiante, les casseroles….ce n’est qu’une pointe qui peut “que peut-être” être évité avec un nouveau Gouvernement….mais qui ne le sera pas du tout évité avec le PLQ de nouveau.

      Suis-je seul à voir venir tonnes de problèmes avec l’Élection du PLQ à nouveau?
      Évidemment, ce n’est pas avec l’auto-convaincre et jouer avec les mots et les idées qu’on peut réaliser et voir ça….
      C’est une évidence si on prend un petit pas de recul….simplement…

    • A l’instar des vedettes prodiges de la LNH comme Crosby ou Gretzky, il peut arriver qu’un individu ais un talent naturel bien au-dessus de la moyenne dans le domaine ou il se dirige. Je crois que LBB est probablement un ‘naturel’ et peut-être une exception dans le domaine politique. Il ne faut pas non plus oublier le crash course qu’il a subi dans les 6 derniers mois. Il a en ce moment probablement plus d’expérience politique en ce moment que plusieurs back benchers ayant 25 ans de service aux communes.

    • Tant que t’as pas 10 ans de soupers-spaghettis derrière la cravate, t’as aucune légitimité. Mange des boulettes mon Léo parce que nous aut les adultes, on sait comment ça marche.

    • Un politicien c’est d’abord un vendeur, il doit vendre la salade du gouvernement au peuple, Léo Bureau-Blouin a meme pas été capable de vendre l’entente qu’il avait signer de sa main aux étudiants de cegep, si il avait été intègre, il aurait démissioner de son poste de président de la FECQ, mais non il s’est accrocher jusqu’a la fin de son mandat. J’ai l’impression que c’est le genre de gars qui changera rien a la politique, mais va toujours se représenter, genre Gérald D. Lévesque élut pendant 36 ans, Marcel Prudhomme réélut 8 fois de suite, de bons backbenchers qui suivent toujours la ligne du parti.

    • Monsieur Lagacé,

      Avec ce regard réducteur, on peut bien être pris avec Jean Charest & Cie!

    • M. Lagacé je ne epux faire autrement que d’être d’accord avec vous sur la jeunesse de ce candidat, possiblement futur député. Mais en même temps en rgardant les réalisations des policiens de carrière qui nous gouverne depuis des années, qui nous mentent a tour de bras, qui sont opportunistes, qui9 promettent et ne réalisent jamais leurs promesses, qui sont élus d’élection en élection avec les mêmes vieux discours de peur, les mêmes rélaisations médiocres….. Je me dis qu’il ne peut faire que mieux.
      Bonne chance Léo et ne te laisse pas décourager par les déclaratikons stupides du premier ministre actuel.

    • Juste un peu hors-sujet.

      Je viens de connaître la raison du départ de Caroline Proulx à V. Lisez sur cyberpresse l’article. Je suis décue de vous tous qui avaient provoqués les étudiants. Elle a recu des injures, des menaces. Elle s’est fait traitée de toutes sortes. Une autre qui a donné sa démission à cause du boycotte des étudiants.
      Vous savez maintenant ce que je pense de LBB. Jamais le PQ aura mon vote ce sont tous des provocateurs.
      Ayez honte les fédérations étudiantes, PQ, artistes et syndicats. Ayez honte d’avoir blessé plusieurs personnes qui sont contre votre boycotte.

      Ca doit absulument vous arriver des choses pénibles comme vit Caroline Proulx et tout ceux qui ont vécu de l’intimidation de votre part, artistes et cie., pour que vous puissiez comprendre le mal que vous avez fait. Ayez tout simplement honte de tout ca.
      LBB tu fais parti des provocateurs et tu es très loin dans mon estime.

      Vous les provocateurs, ayez honte.

      LBB, va apprendre à l’école pis ait un peu de dignité, juste une petit peu plus.

    • @abanana,10h52……….trop drôle:-)

      Merci, vous serez mon soleil de la journée.
      Merci beaucoup.

      Êtes-vous sérieux(se)?

      Selon moi, Caroline Proulx dès le début avait compris qu’elle n’était pas à sa place.
      La dualité avec Gendron n’était pas positive.
      Ils étaient… l’un contre l’autre….. très personnelle comme relation.

      Voyons donc, c’est pas le genre à laisser la place, c’est une bâtante.
      Caroline en victime……non jamais.
      Elle veut passer à autre chose, point à la ligne.

      Beaucoup de mouvements dans sa vie personnelle, contribuent à cette décision.

      Elle aura peut-être enfin le temps d’apprendre, à bien fermer son chemisier:-)
      (c’est juste une farce, capotez pas)

      Et si elle se présentait pour les libéraux?
      Louise April(Laloue)

    • @ teddybear
      Je crois que le règne du politicien-vendeur-de-salade tire á sa fin, peut-être pas aux prochaines élections, peut-être pas aux suivantes mais un jour viendra le règne de la politique “autrement” telle que l’entendent nos enfants, nos petits-enfants qui nous gouvernerons un jour.
      Une politique basée sur l’écoute des citoyens ( une politique qui ne sera pas rapide ou expéditive me direz-vous), une politique qui ne nous enfoncera pas en travers de la gorge des lois, des décisions, des règlements dont le peuple ne veut pas, une politique basée sur la consultaton citoyenne. Je crois, sans en être sûr, que c’est ce que nos enfants, nos petits-enfants nous ont fait savoir ce printemps dernier, et je crois que c’est ce qu’ils vont continuer de nous marteler puisque de toute façon ils sont notre futur, notre avenir et qu’ils auront le dernier mot un jour ou l’autre.

      De la politique sensée et juste basée sur des conceptions actuelles du monde tel qu’on l’a vu á Drummondville, comme seul exemple, dans le cas du couple et de son potager en façade de maison qui a fait reculé la municipalité!

      Je crois que le règne du politicien-vendeur ( pour le bénéfice du 1% ) tire á sa fin qu’on le veuille ou non!
      R. Boisvert

    • Vraiment M. @Toubie que de sagesse dans vos écrit….je ne fais que retransmettre votre message qui a lui seul résume bien l’évolution humaine…..

      ”donc il faut être âgé de plus de ….ans…commencer à bedonner…commencer à perdre ses cheveux et ses illusions en même temps…même rendu à mon âge j irai y donner 1000% pour qu il soit élu.Ce que vous dites des carrés rouges frôlent l insignifiance. J en ai porté un et j ai été fier de le faire.Pourquoi car j appuierai jusqu à mon dernier souffle la jeunesse même si parfois elle me désespère et si elle veut un monde différent du mien…et c est normal…car si à 20 ans on ne veut rien changer ce n est pas à 50 ,60 ans ou plus qu on peut changer quelque chose.La jeunesse veut avoir sa façon de voir les choses mais qui sommes-nous donc pour les envoyer paître alors que dans 5,10 ans nous n y serons plus.
      Méditez cela:

      On devient vieux quand la jeunesse nous abandonne.

      Si la jeunesse n a pas toujours raison,la société qui la frappe à toujours tort.

      et
      Si on pouvait recouvrer l’intransigeance de la jeunesse,ce dont on s indignerait le plus c est de voir ce que l on est devenu.

      A bon entendeur salut,

      Jn claude Gagnon
      largement septuagénaire.

    • @toutes les brebis de la bergerie libérale :
      Vos propos de haine, de calomnies et de cynisme nous confirment à quel point vous êtes rendus désespérés de constater qu’on va se débarrasser de ce triste individu à la tête d’un gouvernement corrompu à l’os et ayant pour nom John James Charest !
      Que vous continuiez à le défendre, après qu’il ait foutu le bordel dans tous les ministères et après nous avoir endettés comme jamais auparavant, nous confirme que vous n’avez aucun respect pour vous-mêmes ou pour le Québec !

    • Le niveau de censure est tout simplement scandaleux et inacceptable sur les blogs de Cyberpresse… on se croirais en Chine… On peux vraiment pas exprimer grand opinions ici.. Une chance qu’on a d’autres sites beaucoup plus respectueux de la libre expression. Pourquoi venir perdre son temps ici. (Oui, je sais déjà, mon opinion sera encore censuré) Anyway…

    • M. Lagacé, bonjour,

      Cette chère dame de béton, elle en a plus d’un dans sa sacoche. Qu’est ce qu’elle ne nous sort pas un pigeon, un lapin, un Léo…Pouf. M. Lagacé, j’sais pas pourquoi mais quand je vois et surtout lorsque j’entends parler cette merveilleuse Miss Ready-Mix, je penses à cette autre Miss qui nous faisait la météo v’la pas si longtemps….Est-ce grave, est ce que ça se soigne docteur?
      Y a pas a dire, notre Miss Ready-Mix n’a pas fini de nous abasourdir. Abadsourdir? Que dis-je…nous buzzer. Avec elle, c’est l’fun, tu pogne un buzz sans fumer. C’est gratos. Est vraiment hot la madame.
      Bon maintenant Léo. Léo Léo. Du vécu, de l’expérience a revendre, de la culture aussi. Il est très connu aussi, a passé très souvent à TV. Mon voisin m’a dit que c’est pour cela que Miss Ready-Mix l’a choisi. Non mais faut t’y être tata, jamais elle n’aurait fait une chose pareille. .
      Mon voisin m’a aussi dit que Léo a énormément de culture. Il vient de relire ‘’Les aventures de Jo, Zette et Jocko” dans l’Eruption du Karamako. C’est que Léo n’avait pas compris la passe où le singe Jocko avait garocché une coconut au savant-fou.
      C’est fou mais c’est comme ça. Je suis bien content pour lui, Léo pas Jocko.

      Merci M. Lagacé et à la prochaine.

    • @abanana, C’est COMPLÈTEMENT RIDICULE d’introduire, dans votre ”hors sujet”, Caroline Proulx comme étant une supposée ”victime” d’intimidation… elle qui ne cessait d’appuyer les niaiseries de Gendron… et elle ne se gênait pas, elle non plus, pour déraper à qui mieux mieux…

      Avez-vous entendu Caroline Proulx rire et se moquer des étudiants ? Vous souvenez-vous de Gendron qui disait : ”Hum Hum Manifestation des étudiants nus ce soir: viens de voir les photos. Bofff. Beaucoup de bourrelets et de chaire molle. Assez dégueu…. merci! Y a pas de quoi convaincre un chat. Ils devraient lever leur derrière et aller au gym.”… … et votre Caroline Proulx de rire aux éclats ! WOW ! À mon avis, ce manque de respect envers les étudiants mérite de leur rebondir dans la figure, à tous les deux …

    • Il aura beau être jeune et inexpérimenté ( il va apprendre su’l tas ), je lui accorde le mérite suivant : au lieu de claquer de la casserole, de faire ch… le peuple avec des manifestations à répétitions ( le message, on l’a compris, pas besoin de nous l’enfoncer dans la gorge jusqu’à vomissement ), il y va en s’engageant dans l’arène des grands ( enfin, en général ), par le biais des institutions qui sont celles qui représentent les volontés de l’ensemble de la population : les partis politiques. C’est peut-être moins spectaculaire, moins bruyant, moins ” démocratie directe ” ( encore là , faudrait s’entendre”. Le meilleur exemple qui me vient en tête pour ce qui est de la démocratie directe, c’est Mascouche ! )

      Je dis bravo à ce jeune-là. Qu’il ait choisi le PQ, eh bien, ça fait juste mettre de la pression sur Marois au cas où elle aurait la tentation de changer d’idée ( si jamais élue ) à propos du gel des frais de scolarité. Il va lui rappeler, je n’en doute pas une seconde. Est-ce qu’elle va écouter, ah là … !

      Fais donc pareil, Nadeau, tiens en passant. Ça manque de jeunesse dans les vieux partis.

      Salut et bonne journée.

    • LBB a démontré dès le départ qu’il possédait tous les attributs pour devenir un politicien. Il maîrise la langue de bois, les discours creux, les réponses évasives et les incohérences qui permettent de dire tout et son contraire. Cette méthode infaillible permet de toujours s’en sortir en prétextant que l’on a mal été cité. Il est un calque des politiciens que l’on veut remplacer. Je ne vois pas où est le vent de renouveau.

    • Je préfère un jeune sans expérience, mais clairement talentueux et prometteur, qu’un vieux hypocrite [libéral] qui n’en a que pour l’argent, son image et sa ré-élection…

      Dehors les Libéraux!

    • wawa_rond 26 juillet 2012-12h15
      Changez de psy, vous vous faites avoir !
      Dieu merci vous êtes fédéraliste et vous confirmez ainsi le QI du troupeau !
      Lâchez pas, vous contribuez à creusez votre tombe mieux que n’importe quel souverainiste et nous vous en sommes reconnaissants !!
      Robert Alarie

    • Tiens, le PQ vient d’annoncer la candidature de mme Benhabib. Va falloir encooooore sortir un spin pour dire “qu’onssé bin, sont pas si bons que ça!” Dur, dur, la vie de communicateur libéral.
      Au fait, quelqu’un n’a pas dit à mme Benhabib que le PQ était supposé être raciste? Ah bin. Un autre spin à changer.
      J’ai LA solution pour les libéraux. Vu que d’autres nominations s’en viennent et que ça devient de plus en plus difficile de trouver de nouvelles façons de se lamenter, je leur suggère de trépigner sur place en criant “C’est pas juste! C’est pas juste!”
      Ça aura le net avantage de simplifier leurs interventions.

    • @revolution9

      Triste commentaire…

    • Arrêter de centrer la campagne sur la grève et les carrés rouge. C’est tellement le but de Charest et des médias, on en oublie le délire des 9 dernières années ! Cet accros budgétaire est une goutte d’eau dans le budget québécois et dans notre quête d’un projet de société. (Non-négligeable, mais secondaire par rapport à tout le reste).

      Vaut mieux un jeune homme intelligent “vierge de vécu” qu’une poignée d’opportuniste incompétent ! On chiale qu’on manque de leader, c’est un leader né. J’aurais préféré le revoir dans quelques années, mais on prends ce qui passe, peut-être que le momentum ne serait pas revenu. De toute façon il y a peu de chance qu’il soit élu.

      Même si je trouve que la polarisation anti-grève est une connerie de grincheux individualiste, je crois que le PQ ne saisit pas à quel point une majorité s’est laissée embarquée contre les carrés rouge à grand coup de média de masse. Et donc qu’il font encore des erreur stratégiques. Il faut qu’ils comprennent que pour être élus par les québécois il faut leur dire ce qu’ils veulent entendre et une fois au pouvoir, exécuter un programme idéologique qucomplètement différent des promesses. Charest l’a compris et il récolte le succès.

      Ce méprisant et arrogant Charest va réussir à être élu parce qu’une fois à quatre pattes vous allez lui fournir la vaseline, aveuglé par des vieux arguments cheap de peur , de désinformation et de salissage superficiel appuyé par ceraine machine médiatiques (pas besoin de les nommer !).

      Faites-moi mentir svp !

    • @ simonolivier

      Avez-vous lu les textes de Force étudiante crituque (http://www.forceetudiantecritique.org/)? Ou avez-vous cru les médias (et le gouvernement) qui ont voulu faire de FEC un bouc-émissaire? Les actions dont vous parlez n’ont pas été revendiquées par le FEC; il est possible que des gens qui gravitent autour de FEC les ait perpétré. Un fait demeure : le DISCOURS de FEC est le plus cohérent, le plus “avancé” en ce qui a trait à la critique de l’État capitaliste et des syndicats.

    • Je fais plus confiance à lui que n’importe lequel avocat du système en place !

    • Si LBB avait eu à plier l’échine cela aurait déja été fait …il a tenu bon malgré les critiques, la hargne, les insultes des crétins de la droite, des adeptes du néo-libéralisme ravageur. Au contraire au lieu de se rebiffer il se lance en politique en se présentant comme député …..

      BRAVO LBB! Tu as beaucoup de travail devant toi et comme beaucoup d’autres de ma génération (baby boomer)tu as tout mon respect et mon admiration.

    • Il y en a sur ce blogue qui ne comprendront jamais qu,une société juste se construit avec des gens qui sont pret à s’impliquer pour améliorer la vie de ses compatiotes et de la société …. Le chacun pour soi, le mensonge, la cupidité, le power trip, la vente à rabais de nos richesses naturelles, les enveloppes brunes, le dénie de la démocratie, la prise du pouvoir avec de l’argent sale nous menent à ce que l’on vit présentement ….. C’est à nous de faire notre part.. et c’est ce que LBB fait présentement.

    • Léo Bureau-Blouin n’a peut-être pas d’expérience sur le terrain mais on peut dire qu’il apprend très vite. Avez-vous remarqué que parmi les trois leaders étudiants les plus médiatisés du printemps dernier, il est celui qui s’exprimait le plus comme un vieux politicien. On entend le discours pré-mâché. Contrairement à ce que l’on croit, il est plus jeune mais la façon de faire est exactement la même que celle des gens qui sont déjà à ses côtés. Comme vent de changement, on a vu mieux, du moins à ce jour.

    • Je l’écoutais a la télé hier et je me rencontre que ce jeune homme débite de tres belles phrases…sans jamais rien dire. Du concret svp! Facile d,etre contre , mais vous allez faire quoi? et surtout ne me parlez pas de concertation, de recherche de consensus ou de moratoire. Tu proposes quoi de concret pour regler la question des frais de scolarité.? Réponds a ca et je t’écouterai.

    • Un autre hypocrite, il portait le carré rouge pendant des mois et son premier jour en politique, il l’a enlevé.

      Il vient en politique pour geler les droits de scolarités, abolir la loi 78 et surtout tenir un sommet sur le sujet. On l’a déja fait auparavant et il veut refaire la même chose. Dans ce cas, on fait du surplace et la société n’avancera pas. Le courage de prendre une décison et passer à autre chose ne fait pas partir des forces du PQ.

      LBB va se rendre compte que gérer un budget est beaucoup plus compliqué que revendiqué.

    • @tous les blogueurs
      Pourquoi ai-je l’impression que les blogueurs qui n’ont pas peur de leur opinion n’ont pas besoin de se cacher derrière un pseudo ?
      Allez, les verseurs de fiel et de démagogie à la wawa_rond, teddybear, red_beetle, effet_placebo, revolution9, abanana et cie, sortez de l’ombre afin qu’on sache au moins si on a affaire à une brebis ou à un mouton rouge…
      Robert Alarie

    • @mouton

      Vous valez bien la peine que j’opte cette-fois-ci d’un commentaire sérieux pour réaction du vôtre :

      Un député réélu que si seulement il eût empli honnêtement les promesses de son mandat, préalablement exigées par du monde smart en santé, en éducation, en économie etc , nommés par le peupe.

    • J’espère qu’il va démontrer que les jeunes peuvent faire autre chose que de se promener tout nus dans les rues en frappant sur des casserolles et en sacageant des commerces sur leurs passages.

    • Au fond, pourquoi ne pas fixer les mêmes règles qu’au Sénat? Comme ça, on aurait des personnes “matures” pour nous représenter. On exigerait que les candidats aient au moins 30 ans, on fixerait la retraite à 75 ans et on pourrait les nommer à vie, comme ça, on éviterait d’avoir des élections trop souvent…

    • M. Lagacé,
      Vraiment un commentaire triste de votre part . Etes-vous vieux ?
      Moi , je suis une Québecoise retraitée et je suis tellement fière de voir un adulte jeune de cette trempe , plonger avec calme et fougue dans la politique !!!
      Pourquoi ne pas vous présenter , vous aussi ,avec l’expérience et la parole que vous possédez .
      Présentement , on ne peut avoir pire que les Libéraux sauf “quelques exceptions”. J’aimerais les nommer mais je cherche et ne trouve pas … Les Libéraux ont tous la même cassette et je trouve cela dommage .

    • @red_beetle,
      Désolé citoyen d’avoir mis, par inadvertance, votre nom sur la liste des prebis libérales dans mon message de 17h32 !
      Milles excuses !
      Robert Alarie

    • Léo Bureau-Blouin se présente pour faire avancer son opinion étudiante et pour son désir de défaire les libéraux. Question à LBB : qui représentera alors le petit travailleur de Laval-des-Rapides qui paie ses impòts ? Parce que si LBB pense à cet homme, il devrait ètre pour que les frais de scolarités soient augmentés à un niveau équitable. Ce n’est certainement pas LBB qui défendra cet homme car il est pour un gel des frais de scolarité.

      Voter pour un carré rouge ? Jamais !!!
      Une raison de plus de ne pas voter péquiste !

    • ..S’agissant de M. Bureau-Blouin et de Mme Benhabib, et je sais qu’il y en a qui ne vont pas aimer mais j’ai lu ça aujourd’hui:« De toutes les preuves de réussite, la notoriété est la moins convaincante.»

      Petite précision: Je ne suis ni un «dretteux» comme certains se plaisent à qualifier ceux qui ne pensent pas comme eux, pas plus d’ailleurs qu’un partisan de Jean Charest même si, à cause des «sparages« de GND et consorts, je prédis son maintien en selle.

    • 1. Je suis daccord avec vous.
      2. Ca pas d’allure la politique aujourd’hui. La Marois va faire n’importe quoi. La Desjardins la prochaine? Pourquoi pas Dubois! C’est vraiement triste.

    • @souverain : Bravo, mille fois bravos pour vos commentaires. Je suis entièrement d’accord avec vous,….lachons pas et débarrassons nous de ces canailles de libéraux.

    • Clément Gignac, économiste chevronné et ci-devant ministre sénior dans le gouvernement Charest a dit aux leaders étudiants ’si vous êtes pas contents allez mettre votre portrait sur un poteau’. LBB suit docilement les conseils de ce grand sage et boum! On l’accuse de tous les crimes. Un opportuniste, un politicien professionnel, un machiavel en culottes courtes ! Faudrait savoir… Un conseil, les vieilles sacoches: avant de parler, renseignez-vous, avant d’écrire, lisez un peu ce que les autres ont à dire. Vous verrez vite que ce gouvernement corrompu est in-dé-crot-ta-ble. Ils vont nous sucer la moelle jusqu’à ce que la province fasse banqueroute. N’importe qui sauf Charest !!

    • Dommage que tant de monde fassent une fixation sur les carrés rouges. C’est ce qui arrive quand on ne veux pas voir plus loin que son nez et continuer à encourager la collusion.

      Quand on ne voit que la grève des étudiants comme enjeu à cette élection c’est un signe que l’on a pas vécu au Québec depuis au moins 3 ans ou que l’on a grassement profité de ce gouvernement et ce, sur le dos la société.

    • @Souverain:

      Aaaaah! C’est le “red” qui a dû causer la confusion. Misère, je n’aurais jamais pensé qu’un pseudo basé sur ma marque de char aurait pu me faire prendre pour un (rictus de dégoût) militant libéral faisant un job de bras!
      Pour ce qui est de mon vrai nom, Jean-Francois Trottier, j’ai constaté qu’un autre intervenant le porte aussi alors bon, question d’éviter la confusion, je me suis réfugié derrière un pseudo (Même si ses opinions avaient l’air assez semblables aux miennes, les fois où je l’ai lu).

    • Donc selon la logique un adulte de 18 ans peut voté et prendre dans un sens une décision démocratique, mais il n’a pas la maturité pour prendre des décisions politique…. Donc assez vieux pour prendre décision politique, mais trop jeune pour en prendre…

      La démocratie c’est aucunement une affaire d’âge ni une affaire de diplôme… Il y aura toujours des jeunes et vieux con, il y aura toujours des jeunes et vieux sans diplôme….

      Alors un vieux sans diplôme et sans sagesse ne pourrait pas voté selon votre logique.

    • De tous les acteurs de la crise étudiante , autant du côté du gouvernement que du côté des étudiants , Léo Bureau Blouin aura été celui qui aura démontré le plus de maturité , de calme et de pragmatisme surtout devant les nombreux hystériques anti-carrés rouges qui s’ excitaient de façon ridicule .

      Le PQ a fait une bonne prise avec ce jeune et je ne crois pas que son jeune âge représente un problème . Des “plus vieux ” qui ont ” vécus ” avant de faire de la politique nous en avons eu en masse et chez certains cela n’ a jamais représenté un plus . Léo Bureau Blouin a beaucoup plus de potentiel que nos Marguerite Blais , André Arthur , Sam Hamad , Christine Saint-Pierre Yves Bolduc , Tony Tomassi et autres piètres politiciens qui font ou qui ont fait de la politique .

      Pendant que certaines femmes quittent le bateau libéral et que Legault semble incapable de recruter des gens qui ont de l’ allure le PQ recrute des personnes intéressantes depuis quelques semaines et en cela les adverrsaires de ce parti , dont John James Charest lui même , semblent être alimentés par la frustration et le mépris !

      Léo Bureau Blouin donnera peut-être le goût aux plus jeunes de notre société de s’ intéresser à la politique . A la dernière élection provinciale le taux de participation aura été pitoyable et le PLQ adore quand une bonne partie des francophones demeurent à la maison le jour du scrutin alors que les anglophones et les allophones déjà acquis a ce parti ( ces gens votent pour le Canada peut-importe le chef ou les oderus de corruption ) votent en MASSE et toujours pour le PLQ . Voila pourquoi Charest veux déclancher des élections le plus tôt possible en espérant que le niveau du vote francophone soit rachitique . Et voila pourquoi je vois l’ arrivée d’ un jeune comme Léo Bureau Blouin en politique d’ un bon oeil en espérant qu’ il stimulera les jeunes comme lui .

      John James Charest n’ aime pas les gens qui s’ intéressent trop à la politique ! Il préfère les citoyens qui dorment au gaz !

    • Léo Bureau Blouin deviendra-t-il le premier ministre de l’éducation sans diplôme universitaire?

      Nous comprenons mieux maintenant pourquoi il n’avait pas d’intérêt à la reprise des classes. Il n’avait pas l’intention d’y retourner.

      Si mme Marois aimait les jeunes et particulièrement ce jeune, elle le laisserait compléter la formation de droits dans laquelle il se dirigeait. L’histoire de seulement quatre années, il ne sera jamais trop tard pour faire de la politique.

      Elle agit encore par opportunisme en profitant de la notoriété que les médias ont accordé à ce jeune homme.

      Il a bien entendu prouvé qu’il pouvait être un bon orateur. Néanmoins, en politique, les monologues sont rarement bien accueillis. Il parle encore comme un théoricien qui n’a jamais a éprouver sa théorie ou de la confronter à des théories valables.

    • C’ est drôle mais personne ne parle du profiteur de grand chemin André Arthur qui se présentait dans sa ciconscription de temps a autre pour retirer sa paye et retournait conduire un camion pour faire plus de cash ! Une grande gueule qui a passé sa vie dans le mémérage et la calomnie sur les ondes d’ une radio poubelle de Québec . Du vécu le Monsieur ???? Yesss !

      Dites moi sans rire ! Qui a le plus de potentiel pour entre une grande gueule comme Arthur ou un jeune allumé comme Léo Bureau Bouin ?

    • Les gens de bon conseil ont su me fair’ comprendre
      Qu’à l’homme de la ru’ j’avais des compt’s à rendre
      Et que, sous peine de choir dans un oubli complet,
      J’ devais mettre au grand jour tous mes petits secrets.
      – Les trompettes de la renommée, Brassens

    • Des hommes et des femmes, éminemment intelligents et pleins de ressources, se sont cassé les dents en espérant insuffler un vent de renouveau en politique québécoise. Et ce peu importe le parti. On ne fera pas la liste ici. Certains étaient jeunes, d’autres plus vieux. Certains étaient bardés de diplômes, d’autres pas. Certains étaient auréolés d’un prestige, d’autres étaient inconnus. L’âge, l’expérience et la notoriété n’ont rien à voir. Pour faire de la politique au Québec, vous devez entrer dans un moule et vous serez un « dissident » si vous en sortez. LBB ne fera pas exception et il entrera dans le moule. Voilà pourquoi il ne faut pas trop s’exciter de son arrivée en politique.

    • Comme résidant de Laval Des Rapides. je suis en accord avec REVOLUTION9 qui demande a LBB
      qui va payer pour les frais de scolarité car LBB ne veut pas d augmentation et les PEQUISSES
      non plus????. Alors c est encore nous qui allons payer pour nos chers enfants-rois!!! Quelle
      belle avenir pour nous QUEBECOIS qui avons pourtant un si beau pays sans pour cela se
      dissocier du reste du CANADA. LBB et beaucoup de jeunes devraient voyager un peu et
      voir ce qui se passe ailleurs.ce n est pas plus beau que chez-nous.

    • Le fait que LBB ne porte plus son carré rouge semble en indigner certain. Pourtant je crois pertinent de ne pas afficher de parti prit ou de symbole lorsque l’on fait de la polititque. Dorénavant LBB ne représente plus une cause particulière mais bien un ensemble de citoyen aux conviction multiples.
      Principe que madame Marois aurais du mettre en application plus tôt.

    • tu fais vieux mononcle Patrick avec ta chronique aujourd’hui. Opportuniste Léo? et pourquoi pas? Ils le sont tous en politique et c’est une qualité quand c,est bien utilisé.

    • Le PLQ est un animal blessé. À voir les commentaires hargneux de ses employés, ils rugissent de rage avec leur hargne de bully de cour d’école, mais ils sont menacés d’extinction et je me doute que le 30% qui vote pour eux n’est pas très enthousiaste et sautera de leur bateau qui coule dès qu’une solution de rechange sera trouvée.

    • Je ne suis pas d’accord avec le fait que l’on dit qu’il est trop jeune pour se lancer en politique… Oui, 20 ans c’est jeune et il n’a pas beaucoup de vécu, mais je ne crois pas que cela l’empêche d’être un bon candidat. Personnellement, je suis dans la tranche d’âge des 18-24 ans qui «ne sont pas interessés par la politique» aux dires de certains et je suis contente que quelqu’un de ma tranche d’âge se présente comme candidat. Dans une démocratie dite représentative, je ne me sens pas représentée… Pensez-y, comment des gens comme ceux qui sont au pouvoir en ce moment peuvent bien connaître la réalité du peuple, particulièrement celle des 18-24 ans si elle ne fait pas partie de cette tranche d’âge et ne vit pas avec eux, dans leur réalité? Je crois que pour être un bon député il faut oui avoir de l’expérience, mais qu’il faut surtout être près du peuple et de connaître ses besoins et la réalité des citoyens pour ensuite bien les représenter et prendre des décisions en leur faveur. Je crois que LBB possède cet atout et qu’il serait capable de ne pas avoir la prétention de certains députés qui prennent des décisions que pour le bien de minorités riches. Il saurait défendre les intérêts, oui de la tranche des 18-24 ans mais aussi de toute la population…

    • C’est pareil avec les chroniqueurs, c’est jeune, ça n’a jamais rien fait d’autre dans sa vie, puis ça doit donner son avis d’expert en tout :-P

      Plus sérieusement, bonne idée ou pas, je l’ignore. Mais je jugerai aux résultats.

    • On se croirait aux parle menteries ,c est devenu une grande joke la politique .Pauline voulait avoir le droit de vote a 16 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! méchante étourdie celle la ,on pourrait croire qu elle veut avoir sa propre garderie…………….

      En passant mon fils a 17 ans et il est le président de son école ,il est tres populaire comme Léo

      SVP Pauline fait lui une place

      Vous pouvez bien avoir élu des cones oranges aux dernieres élections ,on les voit partout cet été (pour ceux qui sont concernés bien sur)

      Plus rien ne me surprend …..ON SERA TOUJOURS DIVISÉ

      Tiens……….. on pourrait peut etre changé notre devise

    • Durant le conflit étudiant, Léo Bureau-Blouin a montré qu’il n’est pas un ultra et son adversaire, le libéral Alain Paquet, a par ailleurs noté que cette fois le sort du jeune péquiste dépendra d’un ”vrai vote secret”. Or la Fecq n’est pas seule à s’avérer progressiste, à preuve cette bonne idée du groupe Classe qui vient de refuser sa part des revenus d’un show d’humour incluant des blagues épaisses et sexistes. Justement la prochaine bonne idée, pour les votes de reconduction du mouvement de lutte, ce sera de recourir au vote secret dans chaque collège et université et ainsi de clore le bec aux reproches d’intimidation et de brutalité.
      De concert avec la direction locale du collège et avec l’informatique (ou bien des listes et bulletins en papier, si c’est plus simple et abordable), tous pourront voter librement et sans crainte.
      Selon un reportage d’avril de RC, le budget de fonctionnement de Classe, Fecq et Feuq totalise 1,2 million $. Ces groupes ont donc les moyens, à part louer des autobus, d’agir en bonne gouvernance dans les grandes décisions. Par comparaison l’allégeance syndicale dans la construction, ce rendez-vous très frictionnel, vient de se décider au vote secret (par la poste), la participation a grimpé et personne n’a été intimidé. En accord avec les deux camps parmi les étudiants et la direction du collège (qui après tout fournit le local pour l’assemblée), des scrutateurs pourront être désignés pour s’assurer de la validité et de la sincérité du vote. Les scrutins étudiants seront ainsi plus fiables que celui au fédéral, en mai 2011 dans Etobico-Centre.
      Il y a 30 ans, une ligue de parents catholiques dirigée par Adéline Mathieu touchait son écot de chaque inscription d’élève dans plusieurs collèges privés, une vraie rente de situation et à l’insu des parents, mais certains collèges ont mis fin à cette combine qui fut révélée par Le Devoir. Comme le note ci-haut mgSylvestre, une part de toute insciption finance les trois regroupements étudiants, c’est obligatoire. Donc ceux-ci ne doivent plus continuer de recevoir une telle rente tout en laissant se dérouler dans trop de collèges et facultés un cirque jurassique du vote à main levée.

    • La CAQ aussi vient d’annoncer une grosse pointure. Je note ça parce que, à date, on attend toujours une candidature valable du camp libéral au lieu de les lire se plaindre de celle des autres.

    • Dans les grandes lignes, les positions de la FECQ ne diverge pas tant que ça de celles du PQ.

      Le conflit étudiant rentre maintenant dans une autre phase, la bataille électorale. Or, malgré la haine commune du parti libéral, les étudiants et leurs supporteurs sont fortement divisés entre le PQ, Qc solidaire et option nationale. Associé Léo au PQ devrait aider à rassembler les jeunes derrière ce parti.

      Advenant le cas où le PQ rentre au pouvoir, la présence de Léo pourrait aider à trouver une solution avec les fédérations étudiantes. Les négociations devraient être beaucoup plus sereines et faciles. Après tout, Léo est une figure estimée pour tous les étudiants/sympathisants modérés.

      Somme toute, autant le PQ que Léo a cherché à obtenir quelque chose. Mme Marois s’aide auprès des jeunes (envers qui elle a fait tant de sacrifices pour si peu de résultats) et Léo poursuit la lutte pour une solution au conflit étudiant. Il ne fait que se rendre là où la bataille pourra réellement se règler, là où son impact sera encore plus important.

      Personnellement, je souhaite qu’il soit élu. Il possède les qualités essentielles pour faire un bon député. Après, concernant son expérience de vie, je pense qu’il en connait plus sur le domaine de l’éducation que la grosse majorité des québécois. Sur les autres domaines, je doute qu’il ait une quelquonque importance pour le moment. L’expérience de vie aide, mais elle ne vaut pas les connaissances. À ce niveau, dépendamment du cas, un jeune adulte, même parfois un enfant, peut s’avérer plus utile qu’un homme de 90ans.

    • LBB trop jeune! hahahahahahahaha!… en 2004 Zuckerberg crée facebook… il a 20 ans à ce moment-là… il a maintenant 28 ans… il vaut 20 milliards… trop jeune à 20 ans! hahahahahahaha!… à 24 ans Alexandre le grand avait créée et dominait le plus vaste empire du monde connu… méditez donc là-dessus ceux qui ont 2-3X 20 ans et qui soutiennent que t trop jeune pour faire quoi que ce soit à 20 ans… vous avez peut-être un problème de mémoire ou de perception… essayez de vous rappeler d’en parler avec votre gérontologue…

    • Charest a fait quoi lui dans la vie….

    • Faut croire qu’il n’y a que les babyboomers qui pouvaient aller en politique, jeune et sans bac? René Lévesque, Charron, etc.

      Les jeunes d’aujourd’hui devraient peut etre attendre la retraite de ces gens qui ne partent jamais?

      Franchement, vous vouliez un vent nouveau et maintenant vous chiallez.

      une mère de 40 ans tannée des babyboomer qui chialle après les jeunes!

    • 20 ans et déjà passé maître dans l’art de la langue de bois…ENGAGÉ!

    • Même s’il est jeune, j’aime 1,000 fois plus LBB plutôt que Charest ce mal-aimé dont plus personne ne veut !

    • 50 milliards a 250 milliards de dettes en 10 ans,ca ca fait bien plus mal a notre jeunesse.les secrets dans le creux de l oreille,conseils d aministration pour tous ministres demissionaires,l argent perdu dans la constructions,salaire cachés.parler de leo bureau blouincela devrait etre loin de nos priorités

    • @mi_mi,28 juillet 2012,09h21:«Faut croire qu’il n’y a que les babyboomers qui pouvaient aller en politique, jeune et sans bac? René Lévesque, Charron, etc.»
      ++++

      Charron pas de bacc? Il était diplômé en sciences po. de l’U. de M.

      René Lévesque avait un Bacc ès Arts, (L’ancien cours classique). Considérant qu’il était natif des années 20, le B.A. c’était déjà beaucoup. Et puis il avait été correspondant de guerre puis journaliste. Mettons qu’il ena vait déjà pas mal derrière la cravate qu’il ne portait d’ailleurs pas.

      Quant à «etc.» que vous citez, je ne les connais pas alors je ne saurais quoi vous en dire.

      Cela dit, LBB est plein de qualités. Il ne faut pas être mesquin et sombrer dans «l’âgisme». Reste à voir ce qu’il pourra en faire comme politicien. À noter que ses ex-alliés circonstanciels de la CLASSÉ ont déjà commencé à lui «crier des noms» dans Le Devoir de ce matin. Ça commence bien!

    • “Léo Bureau Blouin deviendra-t-il le premier ministre de l’éducation sans diplôme universitaire?”

      À cette question je réponds ceci !

      LBB serait 100 fois mieux comme ministre de l’éducation que Line Champagne, la psychologue mal équipée qui n’a absolument rien compris sur la façon de ”régler un conflit” (moi qui croyais que c’était ”basic” chez les psychologues), ou Michelle Courchesne, surnommée ”je ne favorise que les amis du PLQ”… LOL

    • Un LBB de 24 ans titulaire d’un diplôme universitaire en droit et membre du barreau serait forcément plus utile au Québec qu’un LBB de 20 ans titulaire d’un diplôme d’études collégiales profil histoire.

      Les années formatrices de LBB, au lieu de s’alimenter au courant des grandes connaissances, seront passées à apprendre à bullshiter en politicien aguerri.

      - Robert Lemieux

    • Moi je ne voudrais pas jeter LeBB avec l’eau du bain naturellement, mais je ne suis pas le seul à penser qui n’est pas prêt à plonger dans la politique . Le fait qu’il soit (Wet behind the ears) ne m’inspire pas tellement confiance.

    • LBB sera-t-il le prochain Mario Dumont? Je crois qu’il aurait intérêt à faire ses études universitaires avant de découvrir le vaste monde de la politique. 20 ans et non corrompu? Ce n’est qu’une question de temps. Croyez-vous que les députés sont tous égaux devant leur chef de partie?

    • M. Lagacé,
      Avec tout le respect que je vous voue, sur ce sujet, j’aime mieux le billet de Stéphane Laporte dans la Presse de ce matin. Il a beau être jeune et sans expérience (sic), il est cohérent, mature, posé et intelligent. Tant pis pour ceux qui ont peur qu’il dame le pion à une tête d’affiche libérale. S’il ne sort pas gagnant, il aura pris de l’expérience pour la prochaine fois.
      En parlant de ceux qui n’ont fait que de la politique, beaucoup ont oublié que Mario Dumont a failli devenir premier ministre. Robert Bourassa n’avait pas fait grand chose d’autres non plus avant d’être premier ministre.

    • Tabarouette! Y a en ce moment 421commentaires, c’est-tu un record?
      Bravo Patrick, bravo Léo!
      parlons-en en mal, parlons-en…

    • Bonjour M. Lagacé,

      C’est bien beau s’inquiéter de ce coup d’éclat de la dame de béton mais si on analyse ce cas dans une perspective lavaloise les donnés sont ailleurs (si je peux dire). Je suis allé vérifié par moi-même. Vendredi dernier, j’ai sauté dans mon gros char et suis allé vérifier à Laval. J’ai fait du porte à porte, une trentaine de maisons et suis allé dans un centre d’achat. Tous les lavalois m’ont bien accueillis, je les remercie pour leur politesse, ils savent vivre eux.
      Voici les résultats pré-électorals dans Laval-des-Rapides:

      -Parti Libéral : 61%
      -PQ: 19%
      - CAQ: 23%

      Donc on voit que même le parti de François Legault va battre le PQ, mais de 3%. Deuxième analyse, la dame de béton, notre Miss Ready-Mix, aurait mieux fait d’aller présenter son candidat vedette Léo Bureau-Blouin dans le Plateau Mt-Royal, où les gens sont conservateurs. Sur le Plateau, on écoute beaucoup TVA, Denis Lévesque, Ron fournier et Claude Poirier…C’est là que ça pogne ces choses là. Les gens du Plateau sont sérieux, ils auraient voté pour ce garçon sérieux qui n’entends pas à rire. J’espère que touit ceci va faire réfléchir notre Miss Ready-Mis et qu’elle va nous brasser d’autres ingrédients dans son malaxeur.

      Merci M. Lagacé.

    • @niccoleterrible

      nickoleterrible

      24 juillet 2012
      12h51
      À mon avis il y a des métiers où 20 ans c’est trop jeune pour exercer. Je suis d’accord avec vous.
      ************************************+*
      Comme policier (e) avec un gun et une matraque.

    • On ne vous entend pas parler des candidatures libérales telles que Robert Poeti ce policier à la retraite comme c’est le cas pour celui de Laval qui en savent assez des magouilleurs mafioso et qui endossent Charest en acceptant de les représenter sachant que la commission Charbonneau va les dénoncer comme ce fut le cas pour leur grand frère libéral fédéral. C’est une honte de voir des hommes et femmes supposément intègres appuyer un parti aussi pourri que le PLQ. Arcnd et ses semblables vous faites comme les 3 petits singes avec les mains sur la bouche, les mains sur les yeux et les mains sur les oreilles. Y a des limites à la ligne de parti quand même.
      André Béliveau

    • Les libéraux de charest à l’image du canadien de montreal.
      Dernier au classement.
      Et ils ont de la misère avec le recrutement de jeunes talents.
      Ils remplacent leur joueurs finis par d’autres joueurs finis. Imaginez la trouvaille, pour l’équipe plan nord le maire d’un village, de la cote nord, du grand bob gainey… lâches surtout pas ton équipe de marketing mon jean… à défaut d’équipe tu peux toujours trouver un slogan… genre

      les deux… yeux dans le rétroviseur, on s’en va vers l’avenir.

    • Il aurait été plus logique pour LBB de joindre les rangs de QS ou ON qui prônent la gratuité scolaire mais l’heure est à la stratégie. Exemple: Près de 30 mois à exiger une commission d’enquête et apparition simultanée du plan nord. Ça ne détourne pas assez l’attention alors on crée une crise par une augmentation drastique des frais de scolarité. On assure qu’il serait «grotesque» de s’en servir pour les élections qu’on prévoit le 4 sept, c.à.d. le lendemain de la longue fin de sem du travail (on reste au chalet ou on va voter? Charest s’est posé la question) juste avant la reprise de la commission. LBB malgé ses 20 ans possède assez de maturité pour user de stratégie plutôt que de succomber à la pensée magique. Seul le PQ peut déloger les libéraux. Charest en voyant les sondages ne manquera pas d’agiter l’épouvantail du référendum mais il vaut mieux 1000 référendums et 100 000 LBB qu’un seul Jean Charest.

    • Avec les 3 ex-adéquistes que Charest vient de recruter dans son parti, il nous fait bien la démonstration qu’on est en présence d’un parti conservateur comme on s’en doutait vu ses origines politiques. Morte la pensée libérale telle qu’on la concevait!!!
      Déjà aux prises avec un parti conservateur au fédéral qui ne représente pas les valeurs de bien des canadiens mais encore moins celles des québécois va-t-on en plus réélire un parti conservateur (néo-libéral) au provincial? C’est là que se situe le danger du véritable chaos!
      Libérons-nous des néo-libéraux! C’est maintenant ou jamais sinon comme un Vladimir Poutine, Charest va se concocter des lois ( on a vu comme Charest n’a pas de moral á cet égard lui non plus) pour se maintenir au pouvoir malgré nous et va se doter d’une police politique pour nous museler avec son candidat probable Robert Poëti!
      R. Boisvert

    • Je travaille pour Pierre-Luc Dusseault, député fédéral de Sherbrooke. À 19 ans, il est devenu le député le plus jeune jamais élu à la Chambre des communes. Depuis peu, monsieur Dusseault est devenu le député le plus jeune ayant la présidence d’un comité à Ottawa (Comité de l’éthique de l’accès à l’information et renseignements personnels). Ce n’est pas parce qu’on est jeune et que nous n’avons pas de ”vécus” que nous n’avons pas d’idées. Votre vision est rétrograde d’une politique traditionnelle. Les jeunes d’aujourd’hui sont beaucoup plus droits que certains politiciens.

    • Aujourd’hui il y a un article sur votre site, qui démontre les inquiétudes des cégépiens relativement a leurs sessions qui débute bientôt. Je crois que le gouvernement ne pourra pas laisser leur sort aux mains de ces extrêmistes de la CLASS de la FEQ et de la FEUQ. Les Québecois devront se réveiller et supporter leur gouvernement au pouvoir et démontrer que le non respect des lois ne sera jamais récompensé par l’obtentions de leur revendications. Je crois que la demande la plus déraissonnable est d’enlever la possibilité de participer à un Régime d’épargne étude pour les gens ordonné et de remettre plus d’argent aux extrêmistes qui sont prêt a tout casser comme on l’a vu à Drummondville pour obtenir ce qu’ils veulent. Le gouvernement devra être plus ferme et arrêter toute personne qui commettent des crimes pour emprêcher les jeunes d’assister à leur cours.

    • Hermy dit : “LBB serait 100 fois mieux comme ministre de l’éducation que Line Champagne”.

      C’est Line Beauchamp, l’ancienne ministre de l’éducation pas Line Champagne. J’imagine que c’est une erreur de jeunesse ….

    • Trop jeune ?
      Non. Pas d’accord du tout avec vous Mr. Lagacé.
      Une bonne analyse dans votre journal ce matin de cette génération “Y”. Plus fonceuse, plus débrouillarde et informée que la précédente qui a été sans doute trop gâtée !

      Ils me plaisent beaucoup ces jeunes. Ils ont raison de vouloir prendre leur place et défendre leurs acquis.

      Robert Duquette
      Retraité

      http://www.lapresse.ca/actualites/201207/28/01-4560286-generation-dolan.php

    • @wawa_rond 29 juillet 2012-07h33
      Ainsi donc, avec la même bullsh… typique aux brebis à Charest, vous tentez de nous faire croire que vous avez fait ”personnellement” un sondage (non biaisé (sic) )qui vous confirme que :
      « … J’ai fait du porte à porte, une trentaine de maisons…. les lavalois sont polis et savent vivre parce qu’ils vous on dit qu’ils voteraient pour Don Charest le roi des entourloupettes ? »
      Vous avez fait du porte à porte en tant que traitement psychiatrique recommandé par votre psy pour vaincre votre paranoïa ou à cause des effets secondaires de votre médication ?
      Quand on lit les insignifiances de vos propos sur les blogues, de deux choses l’une : où vous êtes souverainiste et vous tentez de faire passer les brebis de la bergerie libérale pour des imbéciles au-delà de ce qu’ils sont vraiment ou vous êtes vous-même une brebis libérale.
      Dans les deux cas, vous repoussez les frontières de l’imbécillité !
      J’ai d’autres statistiques pour vous :
      Si 71 % des gens sont très insatisfaits de Don Charest, cela signifie que 29% sont satisfaits.
      Si, de ce 29% il y a 23 % d’anglos et d’allophones qui voteraient pour le Doc Mailloux ou Jojo Savard en autant qu’ils représenteraient le PLQ, cela signifie qu’il reste 6 % d’aveugles masochistes comme vous qui voteraient pour le pire gouvernement que le Québec a connu !
      Robert Alarie

    • Bonjour M. Lagacé,

      Il reste encore 2 ou 3 petits points à éclaircir au sujet de la nomination de Léo Bureau-Blouin par la dame de béton. Bien sûr que M. Bureau-Blouin est l’enfant prodige tant annoncé depuis des lunes. Les gens de Laval attendaient sa venue depuis si longtemps , maintenant c’est confirmée.
      Miss Ready-Mix nous a sorti toute une sapré prise de sa sacoche. Comme dirait Bernard Landry: Iuventus stultorum magister .

      Voulant en avoir le coeur net, j’ai sauté dans mon gros Chrysler l’autre matin et j’ai décidé de traverser Pont-Viau. En passant sur la 440, je me dis que j’vais aller me faire faire les cheveux. Les salons de coiffure sont un excellent endroit pour tâter le poux de l’électeur comme tout le monde le sait. En plus, ça fait 3 ou 4 mois que je remets cela donc….J’arrête au salon Miss Razoir et je questionne deux ou trois péquistes qui se font raser le ti-poil. Ils m’ont dit: NON, jamais on va voter pour le p’tit Bureau. Si vous pensez que l’on va , nu-z’ôtes à Laval, ramasser les rejets de Trois-Rivières, jamais…

      Bon, quant à moi, j’en avais assez entendu et je me suis fait faire la coupe Laval. C’est le contraire de la coupe Longueuil: les côtés sont longs et l’arrière est court. Si vous me voyez sur la rue à Montréal , c’est moi.

      Merci M. Lagacé et à la prochaine.

    • J’aime mieux la candidature Léo Bureau-Blouin que les trois ex-adéquiste qui se présentent libéral, c’est comme on dirait que les libéraux commencent à avoir de troubles de recrutement.

    • J’aimerais bien connaître ces idées en matières d’immigration,Je te gage que l’on va essayer de nous vendre que (Protégeons notre culture! accueillons plus d’immigrées)
      ha ha Vous êtes vous promener dans Montréal un peu je me sens déjà minoritaires. J’aurait préféré que nous engendrions plus d’enfants au lieu de L’immigration mais il est peut être temps de diminuer un peu pour laisser le temps au quelques millions que nous avons accueillis de s’intégrer (pas a la culture anglaise de Montréal mais celle française,,il me semble que cela serait raisonnable non

    • @gilbertrochon:

      Slogan Libéral: “On ne recrute plus de candidats mais on soudoie ceux des autres! Comme ça, on peut encore faire les nouvelles.”

    • Je trouve triste que vous ayiez si peu confiance en la jeunesse, vous qui depuis des mois appuyez de façon générale les étudiants. En ce sens, je vous suggère de considérer l’article «Génération Dolan» de votre collègue Luc Boulanger.

      Il a toujours été plus facile de critiquer que de passer à l’action. Pour une fois, ayons foi en l’humanité, arrêtons de critiquer et soyons visionnaires. Je me permets donc de vous faire part d’un extrait d’article que j’ai écrit pour le Journal Intégr’Action: «Le peuple québécois avec sa rayonnante diversité culturelle, son activisme et sa conscience sociale devrait écouter sa relève. Sa relève constitue la société active de demain, celle qui portera le fardeau électoral d’ici peu. Il n’est point temps d’ignorer son potentiel.»

    • @tous les pisse-vinaigre frustrés qui préfèrent les sbires incompétents genre Hamad, Lessard, Bachand ,Bolduc et cie dont le seul intérêt est d’aider Charest à graisser sa machine et à engraisser ses tinamis, je vous invite à lire la chronique de Stéphane Laporte d’aujourd’hui intitulé «Léo libre » !
      En tant que «requins» sans morale dont votre seul et pitoyable intérêt est de nourrir l’instrument à perturbation sociale de Charest qu’est le PLQ, tenez-vous-le pour dit : vos jours de machine corrompue qui tente de diviser les Québécois et qui se fiche de conduire le Québec à la faillite économique et sociale sont comptés !
      Robert Alarie

    • Bonjour M. Lagacé,

      Est-il trop jeune M. Léo Bureau-Blouin à 20 ans pour devenir député. Mme Marois, cette chère dame de béton s’est surpassée avec cette nomination. Avec cette Miss Ready-Mix, une n’attend pas l’autre.

      Moi je suis fort heureux pour Léo. Regardez-le sur la photo de ce blogue, il a l’air tellement content. Je suis sûr qu’il a téléphoné à sa matante préférée lorsqu’il a appris sa nomination comme candidat.

      Maintenant est ce que l’enfant-prodige est ministrable? Je le crois. Miss Ready-Mix pourra le nommer au Conseil du Trésor ou aux Finances. C’est Bernard Landry, la belle-mère préférée de Miss Ready-Mix, qui sera content. Il dira sans doute ceci: Macte animo! Generose puer sic itur ad astra.

      Les Finances, donnons-lui car qui sait? L’enfant-roi (oupps….) l’enfant-prodige pourrait nous piquer une de ces crises. Et ses petits amis pourraient nous refaire une grosse manif-casseroles…Est-ce que Miss Ready-Mix participerait à cette manif comme à Lachute? Bing Bing Bing Bing ….Je crois que oui.

      De toutes façons, l’Enfant-Prodige est ferré. Il a un DEC et pas n’importe lequel: en Histoire. Sans blague, quand tu peux dire à quelle date Frontenac est allé échangé ses bottines chez Jean Talon parce qu’elles puaient des p’tits pieds, eh bien tu en sais des affaires.
      Et en terminant, j’espère que les gens de Laval-des-Rapides vont l’avaler cette petite rapide que Miss Ready-Mix leur a refilée. Je suis bien content pour eux.

      M. Lagacé, merci et à la prochaine.

    • @toutes les brêêêêbis rouges et à tous les moutons écarlates de la bêêêêrgerie libérale…
      Déshonorant pour votre cause qu’il n’y ait pas, parmi votre troupeau, UN SEUL bouc ayant assez de respect pour son propre parti qui hésite à implorer la grenouille couleur borne fontaine arborant le pseudo très révélateur de «wawa_rond» de se taire; votre «con-sœur» fait plus de dommages à elle seule aux fédérâleuse et au PLQ, que 100 souverainistes entrant dans la maison «westmountaise» de John James Charest avec le drapeau des patriotes !
      Merci madame chose pour votre contribution
      Mouhahahaha !
      Robert Alarie

    • Ici en Mauricie, beaucoup de Chevalier de Colomb ne sont pas bénévoles pour les Jeux du Québec.

      Car selon la rumeur, ils attendaient le lancement des élections pour s’impliquer pour le PLQ. Cela semble plus payant en recevant un petit salaire sous la table en argent liquide, donc pas comptabilisé. Il semble que Duchesneau n’a pas tous faux.

      Cela ne ressemble pas beaucoup à l’aide à la jeunesse de ce mouvement.

      Il ne faut pas tout mêler.

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous Patrick. D’ailleurs, cette évidence m’a frappée ce matin dans mon auto, à l’écoute du 98.5, en entendant parlé LBB. Il me semblait entendre la voix d’un enfant. Je me dis que je n’accepterais même pas de passer une soirée avec une telle jeune personne parce que manifestement dans la fougue de la jeunesse. Donc je ne m’imagine pas le voir en politique à cet âge à titre de candidat député. :-) mais bon puisqu’il ne faut pas diminuer les gens, mais plutôt les encourager, jw lui souhaite tout de même bonne chance. L’intégrité est une vertu qu’il ne devrait pas perdre si vite. Isabelle Ivahna H.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité