Patrick Lagacé

Patrick Lagacé - Auteur
  • Patrick Lagacé

    Patrick Lagacé aime le journalisme : « Cette profession permet de vivre des aventures et d'être payé pour le faire », dit-il.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 juin 2012 | Mise en ligne à 20h05 | Commenter Commentaires (17)

    Moisson Montréal : c’est l’été et la faim ne prend pas de vacances…

    Moisson Montréal, l'organisme qui multiplie les pains ! — Photo LaPresse

    Moisson Montréal, l'organisme qui multiplie les pains ! — Photo LaPresse

    Je prends quelques (ok… plusieurs!) semaines de vacances. Donc ce blogue ne sera pas mis à jour, à moins que l’actualité n’accouche d’une surprise absolument titanesque.

    C’est le temps des vacances, mais la faim, elle, ne prend pas de vacances. D’où ce billet, qui constitue une grosse plogue sale pour Moisson Montréal qui, vous le savez sans doute, se dévoue corps, âme et et biens pour nourrir beaucoup de monde, sur l’île. J’ai chroniqué récemment sur les difficultés de Dany Michaud (le DG) et son équipe de cet organisme essentiel à mobiliser les Montréalais, hors des périodes des Fêtes et des Guignolées de fin d’année

    Bref, même si c’est l’été, Moisson Montréal a besoin de sous. Un dollar donné à Moisson Montréal subit une sorte de transformation extrême : il est multiplié, par 15. Fou de même ! Donc, vous donnz 5$ et il arrive quoi ? Ce 5$ en vaut 75$, une fois passé dans le tordeur de Moisson Montréal…

    Or, avec 75$, on fait quoi ? On nourrit un Montréalais dans le besoin — souvent un Montréalais qui travaille — pendant une semaine, m’indique Dany Michaud. Qui insiste : des milliers d’enfants qui vivent dans des familles souffrant d’insécurité alimentaire (pardonnez le terme bureaucratique) ont un répit, pendant l’année scolaire, grâce aux écoles. L’été, y a pas d’école…

    Pour donner : le site web de Moisson Montréal. L’organisme a aussi besoin de bénévoles, parce que des bénévoles, eh bien, ça prend parfois des vacances !

    Bonnes vacances à tous. On se retrouve quelque part en août, peut-être à la ligne de départ d’une campagne électorale…


    • Bravo ! Belle façon de partir en vacances tout en n’oubliant pas la misère des autres. Mais ne vous sentez surtout pas coupable pour la belle vie. Comme vous l’avez déjà écrit, je crois, chacun vit selon ce pour quoi il a étudié, et/ou bûché, et/ou travaillé, mais aussi selon ce pour quoi il est né, sans nécessairement l’avoir choisi, une sorte de destin. Allez, bon été.
      Michel Perron.

    • ¨fou de même¨
      Tout aussi fou c’est de voir sur la même page que le Québec exporte pour une valeur presque du double de produits de l’érable que de quoi? Que de chocolat. Oui oui ce chocolat qui vient , nous a-t-ons apris dans un reportage tv cet hiver,de pays ou des enfants sont carément enlevés pour en faire des esclaves servant à la récolte des caboses de cacao dans un pays voisin.
      On a donc pas de scrupules à avoir pour nos insulaires à part qu’ils se font assaisonner au poivre de cayenne pour pas voir clair et pour que les autres remettent la même bande d’escrocs au pouvoir.

    • Il faudrait peut etre cesse de donne a ces organismes et laisse le gouvernement faire sa job dans ce domaine. Les dons c’est bien beau, mais ca modifie la generosite des gouvernements a la baisse. Les flux monetaires ne sont que des vases communiquant.

    • Avec les gouvernements que nous avons, dont la stratégie est d’«affamer la bête», si nous cessons de donner, les gens qui en ont besoin (dont un étudiant sur 7, si je me souviens bien; la belle vie!) vont carrément crever de faim. Car le gouvernement conservateur veut remplacer la justice sociale par la charité condescendante.

      Sans compter que ça réduit le gaspillage éhonté de bouffe.

    • pourqoi ne pas donner l’argent que la classe ne veut pas à moisson montréal va être pus utile

    • Dommage tu n’auras pas le temps de commenter les propos du Doc. Mailloux de l’émission du show tard 98,1 du 15 juin ou il mentionne que les peuples magrébins sont profondément tarés.

    • C’est malheureusement la triste réalité . J’ai oeuvré pendant 25 années dans le mouvement de la société saint Vincent de Paul , à Joliette . Vous ne pouvez pas vous imaginez le bien que cette société fait aux démunis .Cependant, JAMAIS , le problème sera réglé. Car quand on dit problème , on doit en analyser les causes et effets et ensuite , prendre les actions correctives pour régler , sinon , améliorer la situation.
      Mais que se passe-t-il au juste dans la résolution du problème ?
      Nous travaillons que sur les effets : manque de nourriture, manque de meubles, vêtements et autres. Or , les caauses sont ,disons, plus sournoises . Fiscalité déficiente , richesse mal répartie , manque d’initiative , de culture et d’éducation.
      La société québécoise est organisé de façon à ce que les richers le deviennent de plus en plus , que les démunis possèdent le minimum du minimum . Alors , c’est la classe moyenne qui paient pour les deux.
      Naturellement , les gouvernements sont les parrains de ces belles initiatives .
      Si on veut enrayer ou du moins réduire la misère, il faudra un coup de pouce des plus riches ( sociétés, compagnies , professionnels des divers sphères de la société ) qui bénificient d’exemptions d’impôts réellement exagérées et dont les fortunes sont indécemment de plus en plus élevées . Il faudra , aussi , des efforts des démunis à se sortir du pétrin. Bien beau de recevoir le poisson Il faudrait faire l’effort de le pêcher.
      La classe moyenne devrait regarder ce que les étudiants leur lancent comme message. Mais , cette classe , pourtant le moteur de cette belle société ne reçoit pratiquement pas RESPECT des deux aautres classes.
      Donc , la pauvreté ne ferait-elle pas partie de l’organisation politique du Québec et, tant qu’à y être, de la planète entière.
      Finalement , cessons de parler de la lutte contre la pauvreté, car plus il y a de l’aide ,plus il y a du bénévolat ,plus la pauvreté augmente . nous Conclusion : nous pouvons mettre du baume sur les plaies mais pas plus. Il faaudra une VOLONTÉ RÉELLE de tout le monde pour faire avancer les choses.

      Denis Lambert

    • Avec la montée de la droite, pas surprenant que les organismes manquent d’argent. Après tout, suivant leurs idéologie, les gens nécessiteux n’ont que ce qu’ils méritent…

    • Avec la CLASSE qui a refusée l’argent des humoristes. Les humoristes ne pourraient pas leur donner l’argent à la place? Il me semble que c’est une cause pas mal plus noble qu’aider ces étudiants gâtés. Je dis ça de même. Surtout que les fonds amassés étaient supposé servir à contester la loi 78 devant les tribunaux, bref plein d’argent gaspillé en frais d’avocats et en plus la loi a toutes les chances d’être validé car elle n’a rien d’anticonstitutionnelle.

      Mais c’est surtout le fait qu’on multiplie par 15… Il me semble qu’ils ont ramassé quoi les humoristes? 20,000$ ou 30,000$? Si je multiplie par 15 ça donne 300,000$ ou 450,000$!!!!!

    • En région aussi les besoins sont criants. Je donne régulièrement à la fondation Rock Guertin ainsi qu’à Moisson Estrie à Sherbrooke.

    • Bravo pour la plogue Patrick, mais je renchérris en ajoutant ceci:
      Les joueurs de hockey devraient avoir une ‘’taxe’’ de 1% de leur salaire qui serait remise aux organismes. Et devinez quoi? Ce serait administré par le CH, au privée, comme ça, le gouvernement ne touche pas à ça et on est certain que ça ne sera pas les fonctionnaires qui s’enrichirons, mais bien les organismes qui en ont besoin.
      Les joueurs de hockey donnent ou implantent des fondations pour les hôpitaux, mais le font-ils pour Jeunesse au Soleil, Moisson MTL, l’organisation du Doc Julien…etc. Remarquez que la charité n’est pas obligée d’être étalée, donc je présume qu’ils ne le font pas, je me trompe peut-être. C’est juste que généralement, ça fait les manchettes, donc de là mon doute.
      C’est facile taper sur les joueurs de hockey, c’est à la mode, mais sincèrement, ils existent grâce à l’amour de la populace qui les regardent à la télé ou les encouragent au Centre Bell, il me semble qu’ils devraient en faire un peut plus. Si Moisson MTL fait des miracles avec l’argent, imaginez ce qu’il ferait avec 1% de 1M X 20 joueurs = 200K$ par année distribués entre des organismes phares. Où le CH donne 1 % de la masse salariale de l’équipe. Je dis 1%, ça pourrait être facilement 5%. Bref, rien de nouveau, reste à passer à l’action.

    • @belette-lachinoise

      malheureusement, en entretenant l’aide aux pauvres, les pauvres ne sentent pas le besoin de cesser de se sortir de leur misere. je parle bien sur d’etre stupide au travail, d’arriver en retard au travail, de prendre de la drogue, de boire, de battre sa famille, de ne pas se couper les cheveux, de ne pas se laver, de ne pas alle a l’ecole, etc.

    • Etk moi je me pose des questions, quand je lis que la personne travaille, des fois c’est les deux dans le couple qui travaille, et que ils arrivent pas a se nourrir, faut aller a Moisson Montréal et envoyer les ptits au club des Ptits déjeuners ? Ces gens-la ont peut etre les priorités a mauvaise place.

    • Sur la candidature de Leo Bureau-Blouin par le PQ. –Hé bien le Québec mais surtout le PQ (Pauline Marois) viennent de franchir l’impenssable. Faut le faire. Pour le PQ allez chercher un candidat comme Blouin, un gars qui a défié les lois (manifestations étudiantes au Québec), qui a encouragé les actes de vandalisme et de violence (manifestations étudiantes), représentant officiel des “carrés rouges”, c’est quand même incroyable. Comme tu le dis si bien mon Patrick, ce que le PQ de Marois fait “c’est battre le fer de la notoriété”; on en profite pour influencer les jeunes à venir au PQ (venez à moi petits enfants…), on voit la Marois assis confortablement dans son gros fauteuil avec les bras grands ouverts! Si j’étais un député du PQ, je peux t’assurer mon Patrick que je démissionnerais sur le champs! Ceux et celles du PQ qui ne le font pas, c’est qu’ils et elles ne respectent pas vraiment ce que le PQ représente ou est censé représnter pour les vrais Québécois. Pour moi le PQ de Marois vient de se hisser au meme niveau que Assad,… le pouvoir à tout prix! Pauvre Québec.

    • La candidature de Léo Bureau-Blouin avec le PQ de Marois démontre clairement que vous devez être, au Québec, simplement “populaire” et faire les manchettes pour devenir un candidat-vdette avec le Parti québécois!! Pas d’expérience en politique, pas de statut professionnel ou d’homme d’affaires, juste une belle bine et un gros sourire! Ce sont là les nouvelles critères de candidatures du PQ. (Note: Il faut enlever et faire disparaitre cependant son carré rouge.)

    • L’Outaouais a été gâtée aujourd’hui (31 août) avec une grosse visite de la belle Pauline (PQ) qui a pris un gros 2 heures ou 3 pour s’arrêter à Gatineau pour ensuite quitter pour la belle région des Laurentides! Wow! Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour s’attirer un peu de faveurs mais surtout pour s’assurer que les ti- gars journalistes et tous les ti-journaux du coin vont immortaliser l’événement avec leurs kodaks!! Mais on semble, d’après les journaux, se préparer pour un gouvernement minoritaire PQ…avec des référendums à tour de bras. Mais aussi avec des grosses surprises pour les bébés-gâtés des CEGEPS et des universités qui ne seront pas ben ben de bonhumeur quand ils vont apprendre que le PQ (gouvernement mino.) sera incapable de leur donner les bonbons qu’ils s’attendaient!! Et ça ne sera que le début des surprises pour les ti-Québécois.

    • Convention républicaine en Floride. Le bon vieux Clint Eastwood, soit qu’il a passé un peu trop de temps au bar avant de s’amener faire son discours, soit qu’il est temps qu’il prenne sa retraite. Discréditer les avocats en politique…quand son hommeRomney en est lui-même un, le pauvre Clint a manqué le bateau! Utiliser un langage (sous-entendu) grossier et innaceptable en parlant à une chaise vide ou devait supposément figurer Barrack Obama, n’a pas été le meilleur rôle de Clint hier soir. On a bien aimé la réplique immédiate de la Maison blanche…quand elle a riposté avec une photo du derrière de la chaise d’Obama avec celui-ci et le titre: “This chair is already taken” (La chaise est déjà prise)… Bravo aux gens de l’administration démocrate d’Obama pour une réaction aussi rusée!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité